Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

booksnow1.scholarsportal.info

Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

aux Evêchés de France.

digne, non-feulemenc de l'Evêche ,

iij

mais

aufli de toute aucre dignité.

On voit par tout ce que j'ai rapporté

ci-defllis , que nos rois de la première race

jouirent fort paifiblement du plein droit

de nommer aux Evêchés. Que quand ils

ne nommoient pas , ils permettoient au

clergé 8c au peuple d'élire un Evcque, &

confirmoient enfuice rékdion , fi elle

leur paroiflToit canonique , & fi l'Evêque

élu étoit digne de l'Epifcopat : Que Pé-

pin & Charlemagne agirent de même pen-

dant tout leur règne

: n'étant point vrai

que Charlemagne ait rendu la liberté des

cledions aux Eglifes : Que Louis le Dé-

bonnaire accorda cette liberté en 8zx ;

mais que fon ordonnance n'eut aucun ef-

fet , & qu'il donna les Evêchés de la

même manière que les rois des François

fes prédécefleurs les avoient donnés : Q_ae

fes fils & fuccefleurs jouirent des mêmes

droits, dans la jouiflance defquels Hincmaf.

Archevêque de Reims , entrepiitde

les troubler , profitant du bas âge des rois

& des malheurs de l'Etat : Qu'enfin le

Pape Jean X. déclara par fes bulles données

en 921. qu'il n'y avoir que le roi de

France feul , qui pût &: qui fût en droit

de nommer & de donner les Evêchés de

fou royaume > & qu'on ne p ou voit fa-

F4

More magazines by this user