Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

booksnow1.scholarsportal.info

Origine de la grandeur de la cour de Rome : et de la nomination aux ...

de la Cour de B-ome» 47

ies François , on entra en négociation.

Le S. Père s'en rendit le médiateur , foie

pour éviter l'efFufion du fang chrétien ,

foit peut-être dans la crainte que fî Pé-

pin emporeoic cette place , il ne poufsât

plus loin Tes conquêtes , 8>c ne Ce rendît

maître de toute l'Italie. Quoi qu'il en

foit de ces mcftifs , après plufîeurs conférences

, on convint enfin qu'Adolphe

remettroit entre les mains du roi de France

l'Exarchat, & lesjufticesde S. Pierre au

Pape : & , pour l'exécution de fa parole ,'

il livra quarante otages choifis parmi les

principaux feigneurs de fa nation. Pépin

perfuadé qu'avec de tels gages le Lom-

bard n'oferoit lui manquer de parole ,

jugea à propos de reprendre le chemin de

la Fiance , avant que la neige eût fermé

le partage des Alpes ; & il fit en même"

cems reconduire le pape jufques dans Rome

par le prince Jérôme , fils naturel de

Charles Martel, par Fulrad, abbé de S,

Denis.

Aftolphe crut que l'éloignement des

François l'avoir dégagé de l'exécution

d'un traité que la crainte feule de leurs

armes lui avoir fait figner. Il étoic outré

contre le pape, qui lui avoir attiré de

redoutables ennemis j & pour s'en ven-

ger , il réfoluc 3 pendant que l'hyver ne

More magazines by this user