Rapport annuel 2010 « Pauvreté, faisons-la ... - Caritas Vaud

www2.caritas.vaud.ch

Rapport annuel 2010 « Pauvreté, faisons-la ... - Caritas Vaud

Rapport annuel 2010

« Pauvreté, faisons-la disparaître ! »


2

Sommaire

Billet du Président 3

Organes 4

Billet du Directeur 5

« Pauvreté, faisons-là disparaître ! » 6

Stratégie 2015 7

Secteur Vente 8

Chiffre d’affaires des magasins 2005-2010 9

Secteur Ateliers d’insertion et logistique 10

Statistiques des mesures d’insertion 2005-2010 11

Centrale alimentaire de la région lausannoise (CARL) 12

Secteur Centres d’appui social et d’insertion & hébergement 14

Journées CASI et mesures d’insertion 2005-2010 15

Centres d’hébergement de nuit d’urgence 16

Secteur Service social et consultation 18

Consultations sociales et de couples 2005-2010 19

Secteur Bénévolat 20

Engagements bénévoles 2005-2010 21

Rapport Fiduciaire 22

Comptes : Bilan 2010 23

Charges d’exploitation par projets 24

Produits d’exploitation par projets 25

Compte d’exploitation par nature 26

Récapitulation des comptes annuels 27

Annexes aux comptes 28

Provenance des fonds 29

Evolution du chiffre d’affaire, provenance et utilisation des moyens 30

Organisations partenaires 31

Pages


3

Billet du Président

Mesdames, Messieurs,

L’année 2010 a été placée

sous le thème de « l’Année

européenne de la pauvreté».

Tout le réseau Caritas (Caritas

Suisse et les Caritas

régionales) en a profité pour

informer les instances politiques et la population sur

la pauvreté dans notre pays. Caritas Vaud, active

depuis 68 ans, a ainsi exposé la situation de la

pauvreté dans notre canton. C’est dans ce but que

nous avons organisé des stands sur les marchés

de Lausanne, Nyon, Vevey et Yverdon-les-Bains

et participé aux 20 KM de Lausanne avec notre

propre équipe, le 24 avril 2010, journée d’action

nationale de lutte contre la pauvreté.

En novembre, nous avons appris avec satisfaction

que le Grand Conseil vaudois avait accepté

à une large majorité la stratégie cantonale de lutte

contre la pauvreté présentée par le Conseil d’État.

En validant cette loi cantonale sur les prestations

complémentaires pour les familles et les prestations

cantonales de la rente-pont, la majorité des députés

a clairement exprimé son souhait d’aider les

personnes concernées à sortir d’une logique d’assistance.

Malheureusement, le référendum contre

cette décision a abouti et cette loi sera soumise au

vote populaire le 15 mai 2011.

Au cours de 2010, Caritas Vaud a réalisé deux nouveaux

projets : « EntourAge », en collaboration avec

Pro Senectute Vaud, la Croix-Rouge (section vaudoise)

et Nestlé Suisse, dont le but est le soutien aux

personnes âgées de Lausanne et de la Riviera. A

Yverdon-les-Bains, nous avons créé un nouvel atelier

d’insertion dont les activités sont l’entretien des

vélos et la gestion des stations dans le cadre du

Vélopass. Mais 2010 a surtout été consacrée à la

définition de la stratégie de notre organisation pour la

période de 2011 à 2015 (voir page 7 de ce rapport).

Le 14 octobre, la nouvelle association « Les Amis

de Caritas Vaud » s’est présentée à la presse. Nous

nous réjouissons de sa création ; ses buts sont de

créer et d’animer un réseau d’amis et de partenaires

de Caritas Vaud, de récolter des fonds et de

promouvoir la communication par le biais de ses

propres activités et d’évènements culturels, sportifs

ou sociaux. Merci à Eric Schneider et à son Comité

pour leur initiative et leur soutien !

La Fondation « Pro Travail » est entrée dans sa

phase de réalisation, son travail opérationnel devant

débuter en 2011 avec son entreprise « Pro Maison

». Son directeur, M. Stéphane Bender, a été

engagé pour le 1er janvier 2011, comme d’autres

personnes appelées à la réalisation des activités

de cette fondation. Il est réjouissant de voir naître

et croître cette nouvelle entreprise d’insertion. Un

grand merci et bravo à son président, M. Roger

Merlo, à son Conseil de fondation et aux employés

de la partie opérationnelle de la fondation !

Avec des entités indépendantes, « Les Amis de

Caritas Vaud » et la Fondation « Pro Travail »,

ainsi que par notre Stratégie 2010-2015, tous les

moyens sont réunis pour la mise en œuvre des

objectifs premiers de notre stratégie, « Aux côtés

des pauvres », et l’assistance aux exclus de notre

canton.

Nous avons accueilli dans le Comité de Caritas

Vaud Mme Maria-Grazia Velini, en tant que nouvelle

représentante de la FEDEC-Vaud, M. Pierre-Alain

Dupont, et M. Jürg Muheim a été élu Vice-Président

du Comité. L’engagement de nos collaborateurs

salariés et bénévoles, sous la houlette de

notre directeur Pierre-Alain Praz, s’est à nouveau

révélé admirable en 2010 ! Un grand merci ! Merci

également à tous les bienfaiteurs et partenaires

pour leur important soutien l’année passée.

Je reste confiant en l’avenir, sachant que nous

pourrons bénéficier à nouveau de votre confiance

et de votre soutien en 2011. Je vous en remercie !

Paul J. Zimmerman

Président


Comité

4

Organes

Président

Paul J. Zimmermann-Legrand, Arzier

Vice-Président

Jürg Muheim, Lausanne

Aumônier

Abbé Gabriel Pittet

Membres

Françoise Merlo, membre du Bureau, Gland

Irène Wettstein, membre du Bureau,Vevey

Ada Marra, Lausanne

Maia Wentland Forte, Pully

Thérèse de Meuron, Lausanne

Eric Schneider, Giez

Pierre-Alain Dupont, La Tour-de-Peilz, dès oct. 2010

Maria-Grazia Velini, Morges, représentante de la FEDEC-VD, dès juin 2010

Membres démissionnaires en 2010

Jacques Dumas, Lutry, démission lors de l’AG 2010

Jacques-Michel Lechartier, Lausanne, démission lors de l’AG 2010

Organe de révision

Fiduciaire Favre & Perreaud SA, Lausanne

Direction

Pierre-Alain Praz, directeur

Christine Müller Ulrich, secteur Bénévolat (BEN)

Tamara Kazadi, secteur Service social et consultation (SSC), jusqu’au 31 déc. 2010

Eric Porcher, secteur des Centres d’appui social et d’insertion (CASI)

Patrick Bussmann, secteur Ateliers d’insertion et logistique (AIL)

Fabien Perret-Gentil, secteur Vente (depuis le 1er mai 2010)

Gabriel Oguey, secteur Administration (ADM)


5

Billet du Directeur

Restée longtemps taboue

en Suisse, la pauvreté

attendra le 9 novembre

2010 pour que les autorités

de notre pays convoquent

une conférence nationale

pour se pencher à son

© ARC

chevet ! Longtemps critiquée

pour avoir estimé, avant l’heure, qu’une

personne sur dix vit dans la pauvreté, Caritas y

voit ses chiffres confirmés de la bouche même

de notre Conseiller fédéral, Monsieur Didier

Burkhalter. Les recommandations figurant dans

la déclaration finale de cette conférence nationale

ne représentent pas encore des mesures

concrètes, mais le premier pas, le plus difficile

peut-être, est fait : la Suisse reconnaît la nécessité

d’élaborer une politique nationale de lutte

contre la pauvreté.

Le rapport national à l’origine de cette conférence

a constitué la base des réflexions du

groupe de travail en charge de définir une nouvelle

stratégie pour les cinq prochaines années.

La pauvreté y est présentée comme un risque

qui accompagne chaque personne tout au long

de son parcours de vie. Ce risque est d’autant

plus présent durant les phases critiques de transition

jalonnant ce parcours, comme le passage

de l’apprentissage ou des études au monde du

travail, la naissance d’un premier enfant, la préretraite,

etc. Lutter efficacement contre la pauvreté

consiste donc aujourd’hui à agir sur deux

plans. D’une part, il faut intervenir au niveau des

conditions cadre en faisant évoluer de façon

concertée les dispositifs qui constituent notre

sécurité sociale : assurances sociales, politique

familiale, aide sociale, sans oublier les questions

fiscales. D’autre part, nous devons renforcer les

ressources de chaque individu pour lui permettre

de traverser sans trébucher ces mêmes étapes

critiques : la formation de base et la formation

continue, le conseil ou le coaching représentent

les outils les plus efficaces sur ce plan. Les projets

et prestations développées par Caritas Vaud

ces prochaines années participeront de cette

politique préventive de la pauvreté.

Le travail sur la stratégie aura aussi permis de

faire une analyse des forces et faiblesses organisationnelles

de Caritas Vaud. Avec plus de

60 collaboratrices et collaborateurs et un budget

d’exploitation qui approche les dix millions,

notre organisation doit renforcer ses prestations

de soutien aux équipes : politique active des ressources

humaines, système de communication

interne, base de données clients, marketing et

communication externe. Des modifications de

l’organigramme sont aussi opérées avec la création

d’un secteur Vente regroupant l’ensemble

de nos magasins. D’autres ajustements seront

encore nécessaires en vue d’harmoniser nos

prestations d’insertion.

2010 connaît enfin un important renforcement de

l’équipe de direction avec les arrivées d’Eric Porcher,

responsable du secteur des CASI, Fabien

Perret-Gentil pour le nouveau secteur Vente et

Alain Duciel, qui remplace Tamara Kazadi à la

tête du secteur Service social et consultation.

Avec une équipe de direction renforcée, une

nouvelle stratégie, des collaboratrices et collaborateurs

motivés, un Comité engagé, Caritas

Vaud a fait le plein d’énergie pour un engagement

renouvelé au service des personnes en

situation de pauvreté.

Pierre-Alain Praz

Directeur


6

« Pauvreté, faisons-la disparaître ! »

Caritas Vaud s’est fortement mobilisée le samedi 24 avril 2010, journée d’action nationale

de lutte contre la pauvreté. De concert avec les autres Caritas de Suisse, elle est

descendue dans la rue pour sensibiliser la population sur le thème de la pauvreté. Par

ces actions, l’organisation appelle les autorités à prendre des mesures pour réduire

de moitié la pauvreté en Suisse d’ici à 2020.

Dans le canton de Vaud, Caritas a misé sur la

proximité, la convivialité, la solidarité : les stands

aux marchés de Lausanne, Nyon, Vevey et Yverdon-les-Bains

ont été très bien accueillis par les

passants, arrêtés ici par la musique, là par les personnalités

politiques ou sportives présentes afin

d’aider les bénévoles et collaborateurs de Caritas

à diffuser leur message. Aux 20 KM de Lausanne,

ce ne sont pas moins de 150 coureurs solidaires

qui ont endossé le t-shirt « pauvreté faisons-la dis-

paraître » et parcouru quelque 630 km au total.

Leurs efforts ont permis à Caritas d’offrir 50 % de

rabais sur les fruits et légumes dans les Epiceries

Caritas.

1 personne sur 10 en Suisse est pauvre. Caritas

Vaud continuera ses actions pour que la pauvreté

diminue ; des actions auprès de la population,

mais aussi du Gouvernement, afin que des

mesures concrètes soient prises.


7

Stratégie 2015 de Caritas Vaud

Mission :

Caritas Vaud œuvre à défendre la dignité des personnes et,

avec elles, à promouvoir leur autonomie et agir

pour une société solidaire.

Caritas Vaud développe des actions de prévention contre les risques

de pauvreté et d’exclusion. Elle s’engage aux côtés des personnes

les plus exposées, tout au long de leur parcours de vie.

Elle soutient leurs efforts pour recouvrer une autonomie

et encourage la solidarité à leur égard.

Axes : Finances

• Améliorer le rendement de nos produits.

• Acquérir et assurer le financement

de mandats conformes à notre mission

et à notre stratégie et les mettre en œuvre

à la satisfaction des parties prenantes.

• Acquérir des fonds afin de faire face aux

risques de gestion et de permettre

l’innovation.

Axe : Processus internes

Axe : Apprentissage et développement

• Capitaliser nos savoirs, savoir-faire et expériences

et intégrer la pratique de l’évaluation dans

la conception et la réalisation des prestations.

• Développer les compétences du personnel salarié

et bénévole.

• Alimenter les conditions d’une culture d’entreprise

positive.

Axe : Clients

• Promouvoir le «capital ressources»

des personnes exposées et prévenir les

risques de pauvreté, en particulier durant

les phases critiques du parcours de vie.

• Contribuer à répondre aux besoins

des personnes en situation de pauvreté

et d’exclusion.

• Sensibiliser le corps social, politique et

économique aux situations de pauvreté

et d’exclusion; promouvoir des actions

de solidarité et l’engagement bénévole.

• Développer une politique et une gestion dynamique

des ressources humaines (salariés et bénévoles).

• Développer notre efficacité organisationnelle

et entretenir un système qualité actif et vivant.

• Renforcer la communication institutionnelle.


Cette année 2010 s’est annoncée comme celle du changement avec la création d’un

nouveau secteur, le secteur Vente (VEN), issu de la division du secteur AIM en deux

secteurs: le secteur Ateliers d’insertion et logistique (AIL), qui comprend tout le bateau

Sévelin 15, et le secteur VEN, qui regroupe à ce jour les cinq Epiceries Caritas et les

cinq boutiques NiouLouke.

Le changement est officiellement

effectif au 1er janvier

2011, même si j’ai déjà

pris mes fonctions le 1 er mai

2010 et que les équipes de

chaque secteur ont été

affectées à chacun des responsables

déjà en 2010.

Les défis sont nombreux, mais je me réjouis de

pouvoir les relever avec l’aide d’une équipe professionnelle

et performante qui m’épaule depuis

mes débuts à Caritas Vaud.

Boutiques NiouLouke

La boutique de la rue du Tunnel a été fermée à fin

septembre 2010, afin de concentrer nos forces,

au niveau de l’insertion, à l’av. de Morges 33 et de

favoriser le développement de la boutique, tant au

niveau économique qu’à celui des compétences

professionnelles. L’ensemble des boutiques a

connu un résultat positif, même si le chiffre d’affaires

est en baisse de 3% (- CHF 11’031.-), ce

qui est dû à la fermeture de la boutique du Tunnel.

L’ensemble des autres boutiques est en progression

de 26’733.95 francs.

Nous pouvons désormais compter sur M. Marco

Semeraro, nouveau responsable des boutiques,

et ainsi bénéficier de ses nombreuses compétences

dans le milieu de la mode et du vêtement.

Avec lui, nous allons donner un nouveau souffle

et une nouvelle direction pour 2011, un positionnement

plus axé sur la qualité des vêtements et

leur présentation. Nous changerons également

8

Secteur Vente

le nom des boutiques afin de mieux les identifier

à l’institution Caritas : « NiouLouke » deviendra

« Caritas La boutique ».

Epiceries Caritas

L’ensemble des Epiceries Caritas du canton

ont eu un résultat exceptionnel avec un bond

du chiffre d’affaires de 18% (+ CHF 239’306.-),

le plaçant ainsi à plus de 1.3 millions de francs.

La demande de nos clients en situation de précarité

est malheureusement en croissance, et

nous essayons de les aider au mieux en allégeant

quelque peu le poste alimentation de leur budget.

La mise en place de la promotion « Espace

santé » a rencontré un vif succès : nous offrons à

nos clients des fruits et légumes au prix coûtant

afin de promouvoir une alimentation saine et équilibrée.

Ainsi, les ventes de fruits et légumes ont

quadruplé en 2010, grâce à cette promotion qui

n’a pourtant débuté qu’à fin août 2010.

Les défis pour 2011 seront de trouver de nouveaux

locaux pour les Epiceries de Vevey et de

Lausanne, qui sont vraiment trop à l’étroit pour

assurer leur développement et accueillir les clients

dans de bonnes conditions. Il reste encore plusieurs

régions dans lesquelles nous ne sommes

pas présents avec une épicerie sociale, et nous

étudions les diverses possibilités d’implantation

afin de pouvoir être proches de tous les défavorisés

du canton.

Fabien Perret-Gentil

Resp. secteur Vente


9

Chiffre d’affaires des magasins 2005-2010

Boutiques NiouLouke, évolution du chiffre d’affaires, statistiques 2005-2010

Boutiques 2005 2006 2007 2008 2009 2010

Lsne «Tunnel» 65'755.25 86'185.85 69'500.00 68'732.95 77'439.55 (*) 39'619.70

Lsne «La Tour» 32'735.45 25'213.40 22'700.70 31'414.50 35'808.00 36'119.10

Lsne «Morges» 46'159.15 60'177.25 65'571.70 93'105.75

Yverdon 46'270.95 36'479.40 41'197.05 41'216.00 44'008.60 41'025.60

Nyon 38'944.70 44'187.45 55'700.20 64'755.20 67'347.45 65'504.85

Clarens 111'135.15 123'044.20 119'534.45 135'585.80 146'883.50 149'803.25

Centre de tri 4'830.00 8'267.00 6’660.00

Total 294'841.50 315'110.30 354'791.55 406'711.70 445'325.80 431'838.25

(*) fermeture à fin mars 2010

Epiceries Caritas, évolution du chiffre d’affaires, statistiques 2005-2010

Epiceries 2005 2006 2007 2008 2009 2010

Lausanne 309'508.60 368'043.00 526'999.40 606'212.90 555'583.30 563'504.95

Yverdon-les-Bains 19'208.70 194'655.06 236'760.35 295'175.98

Vevey 4'455.40 65'257.65 152'948.15 200'627.35 230'840.36 275'868.00

Clarens (*) 59'621.70 19'291.10

Morges 48'762.65 47'881.65 73'231.75 98'298.10 111'556.60 127'940.32

Renens 13'716.55 169'867.25 281'130.23

Total 422'348.35 500'473.40 772’388 1'113'509.96 1'304'607.86 1'543'619.48

© Andreas Schwaiger Caritas Schweiz


10

Secteur Ateliers d’insertion et logistique

Si le premier semestre nous a occupés à «lancer» le secteur Vente, dès le mois de

septembre, nous avons mis en route le réaménagement de notre centrale logistique.

L’effort débuté en 2010 devrait se poursuivre et se finaliser en 2011.

Ainsi, le formidable outil

qu’est Sévelin 15 va dans

les prochains mois continuer

sa mue. Quelques

exemples de projets en

cours : contact pris avec

l’association Ecovaisselle

pour créer en 2011 un nouveau

service de lavage de gobelets réutilisables ;

demande d’autorisation pour créer un restaurant

d’entreprise avec la création d’un atelier « cuisine

– intendance » permettant la réinsertion professionnelle

; plan de réorganisation du dépôt vestimentaire

et installation d’armoires de rangement

utilisant toute la hauteur du local ; réaménagement

de l’atelier informatique suite aux modifications de

perspectives de développement dans le cadre de

notre partenariat avec le SPAS ; réaménagement

des bureaux avec la location d’un espace supplémentaire

de 250 m 2 ; développement d’un service

« secrétariat » pour l’ensemble du secteur ; mise

en conformité de tout le bâtiment suite à l’audit de

la société Ergorama. Ces améliorations ne pourraient

se faire sans le soutien régulier de la Loterie

Romande : qu’elle soit ici vivement remerciée !

En outre, dans le domaine de l’encadrement, le

même dynamisme nous anime : formation continue

du personnel en pédagogie systémique et

utilisation de l’outil d’évaluation CAM ; plan de

formation individualisé pour une bonne partie

du personnel (un premier collaborateur a brillamment

réussi sa formation HES, un second

débute sa formation de trois ans d’animateur

social) ; accroissement des mesures d’insertion

sociale avec nos principaux mandataires que

sont le SPAS (Service de prévoyance et d’aide

sociale), l’OAI (Office de l’assurance-invalidité) et

MdE (Mode d’Emploi) ; collaboration toujours plus

soutenue avec les autres organismes prestataires

en général et avec nos entreprises partenaires en

particulier.

Dynamisme, enfin, dans les activités d’ouverture

aux entreprises nous permettant de confronter

nos stagiaires au premier marché du travail :

stand au marché des associations de Renens ;

participation aux 20 KM de Lausanne sous le

label « Pauvreté, faisons-là disparaître » en collaboration

avec l’entreprise BAT – British American

Tobacco, et organisation de deux journées

pour la communauté avec les entreprises BAT et

Medtronic.

Nos efforts portent essentiellement sur l’amélioration

des conditions de travail et de nos locaux

afin d’assurer à tous, collaborateurs, bénévoles et

jeunes en insertion, un environnement agréable et

efficace, propice à leur progression.

Patrick Bussmann

Resp. secteur Ateliers d’insertion et logistique


Secteur

AIL

11

Statistiques des mesures

d’insertion 2005-2010

Apprentis

FORJAD

Mesures

JAD

Mesures

ETS

Bénéficiaires

2005

Bénéficiaires

2006

Bénéficiaires

2007

Bénéficiaires

2008

Bénéficiaires

2009

Bénéficiaires

2010

3 5 5 5 6

4 31 35 41 54 58

35 53 49 75 73 98

RAVA (*) 9 10 4 10 8

Mesures

spécifiques

Mesures

OAI

13 13 8 15

7 12 13

Transition 1 9

BCI (**) 2

Total 39 96 112 145 162 209

(*) RAVA : Validation d’acquis

(**) BCI : Bureau cantonal pour l’intégration

© ARC - J.-B. Sieber


La baisse sensible de tonnage,

en comparaison de

l’année 2009, reflète avant

tout une meilleure coordination

de la distribution des

colis alimentaires. Un grand

merci aux acteurs qui se

sont réunis régulièrement

pour peaufiner leurs objectifs et leurs activités.

La collaboration et la coordination avec les « Epiceries

Caritas », « Table Suisse » et « Partage », à

Genève, se poursuit sous les meilleurs auspices,

optimisant les moyens à disposition, que ce

soient les transports ou les structures à Sévelin.

Dans le cadre de la Journée de lutte contre la

pauvreté du 16 octobre (exposition de la Ville de

Lausanne « Si jamais »), la CARL a tenu un stand

sur la place de l’Europe, invitant les passants à

confectionner un cornet alimentaire ; ainsi, 450

colis ont été distribués la semaine suivante par

diverses associations. La CARL, en affichant

sa présence au centre de Lausanne un jour de

marché, est sortie de sa discrétion habituelle

pour aller au-devant du public et l’informer des

enjeux sociaux de notre communauté, présents

et à venir. Félicitations à toute l’équipe pour son

engagement et son dynamisme tout au long de

la journée.

Je ne voudrais pas oublier, dans ce billet, d’évoquer

avec tristesse le décès de notre ami, Reynald

12

Centrale alimentaire

de la région lausannoise (CARL)

Pour l’année 2010, l’ensemble des activités de la CARL, «accueil, distribution des

colis, repas», se monte à plus de 500 tonnes de marchandises, avec une augmentation

sensible sur les produits de première nécessité.

Hentschel, représentant les Cartons du cœur de

l’ouest lausannois au bureau de la CARL ; fidèle

et disponible, il avait accompagné nos travaux

depuis de nombreuses années. Nous gardons le

meilleur souvenir de sa présence et de ses contributions.

Au chapitre des remerciements, qu’il nous soit

donné l’opportunité de remercier Monsieur Michel

Cornut de la Ville de Lausanne pour son soutien

et, subséquemment, pour le dispositif « bas seuil »

lausannois. Enfin et surtout, un grand merci à

notre équipe opérationnelle, particulièrement à

David, aux stagiaires, aux ETS (personnes en

emploi temporaire subventionné), aux jeunes en

insertion socioprofessionnelle, aux apprentis et

aux bénévoles qui se sont côtoyés tout au long

de l’année pour mener à bien notre mission.

J’adresse à chacun mes plus vifs remerciements

et les assure de mon amitié.

Michel Conti

Président de la CARL


13

CARL, évolution des produits distribués,

statistiques 2006-2010

Distribution en tonnes par type d’activité de 2006 à 2010

Quantité en tonnes

700

600

500

400

300

200

100

0

2006 2007

2008 2009 2010

Année

LA CARL sur la place de l’Europe, 16 octobre 2010

Associations non-membres

repas

Associations non-membres

distribution

Associations non-membres

accueil

Associations membres

repas

Associations membres

distribution

Associations membres

accueil


2010 a été une année très

intense. Sous la conduite

du nouveau responsable

du secteur depuis le début

de l’année, le personnel

s’est mobilisé pour commencer

l’écriture d’un nouveau

chapitre de l’histoire

des CASI. Il faut saluer les capacités et l’engagement

des collaboratrices et collaborateurs qui

ont bien accueilli la nouvelle organisation et rendu

possibles des démarches exigeantes, sources de

travail supplémentaire et de forte évolution.

Les principaux chantiers initiés en 2010 :

· construction d’une identité commune dans le

cadre du réseau des CASI

· consolidation de l’équipe

· actualisation et harmonisation des concepts de

prestations et des pratiques d’accompagnement

· démarche pour l’amélioration du financement

des prestations réalisées sous mandat

· audits MSST (Mesures de sécurité et de santé

au travail)

Le réseau des CASI réalise l’essentiel de ses activités

sur mandat du canton et des assurances

sociales. Ces prestations sont définies dans différentes

conventions et contrats, ainsi que par

le respect de normes et d’obligations propres à

notre domaine d’activité. Ces exigences qualitatives

et normatives sont à intégrer dans notre

14

Secteur Centres d’appui social et d’insertion

& hébergement de nuit d’urgence

Ces dernières années, les quatre CASI se sont développés grâce au dynamisme et

aux compétences de leurs équipes respectives. L’activité d’hébergement d’urgence

a aussi connu une forte évolution en doublant son dispositif en 2009 avec l’ouverture

du Hublot à Vevey. Ces structures et leurs prestations ont acquis une importance et

une complexité qui rendait nécessaire une nouvelle organisation.

organisation et notre travail au service de la personne

en difficulté que nous accueillons et de nos

mandants.

En 2010, une prestation, destinée aux personnes

bénéficiant du revenu d’insertion cantonal, prescrite

par les Centres sociaux régionaux (CSR), a

été réactivée à la demande du canton. ESSOR,

c’est son nom, a pour but d’aider les personnes

en situation d’exclusion à entrer dans un processus

d’insertion.

Les CASI sont gênés dans leur fonctionnement

par des moyens et des infrastructures qui ne

se sont pas suffisamment adaptés au développement

de nos activités et au niveau de qualité

dû à tous ceux qui ont recours à nous. Un travail

important a été entrepris pour compléter, remplacer,

aménager tout ce qui doit l’être afin de retrouver

un outil de travail confortable et efficace pour

les participants des CASI et pour le personnel qui

y travaille.

En 2011, l’équipe continuera le travail d’adaptation

et de professionnalisation débuté en 2010

pour renforcer le réseau des CASI et la qualité de

ses prestations.

Eric Porcher

Resp. secteur CASI et hébergement


15

Journées CASI et mesures d’insertion

2005-2010

Accueil de jour, fréquentation des CASI, statistiques 2005 à 2010

Journées

d’ouverture

Nbre de

journées/

participants

Nbre de

personnes

différentes

Nbre moyen

de personnes

Taux

d’occupation

%

Nbre

de repas

Total

2005

Total

2006

Total

2007

Total

2008

Total

2009

Lausanne Yverdon Vevey Nyon

CASI, répartition des journées selon les statuts des participants – Année 2010

12.2%

2.1%

Total

2010

751 702 598 737 786 195 199 197 196 787

11'611 10'877 8'210 10'077 12'022 2'939 3'940 3'686 3'335 13’900

372 401 255 373 421 137 67 82 57 343

19.2 15.5 12.12 13.7 15.3 15.1 19.7 18.7 11.9 16.35

100.5 104.55 86.31 95.8 107.8 100.67 131.33 124.67 79.33 109

12’161 11’324 8’925 11’004 12’147 3'150 3'573 3'824 2’050 12’597

8.1%

19%

8.2%

16.6%

33.8%

AI places de jour

AI mesures

RI places de jour

RI mesures

LACI

AVS, TIG

SP (sans papiers)


Il est utile de rappeler que ces centres d’hébergement

font plus que de proposer simplement un lit

pour la nuit. Ce sont des lieux où l’on est accueilli,

où l’on propose un repas complet, où il est possible

de laver son linge et où l’on peut utiliser une

salle de bains. L’équipe de Caritas veille à l’installation

et à l’intégration de chacun dans les lieux et

les tâches communes. Au besoin, elle écoutera et

aidera la personne accueillie. C’est aussi son rôle

d’assurer la sécurité et, si nécessaire, elle collabore

avec les services de santé et la police.

Le travail des veilleurs doit être salué. Ils réalisent

une activité exigeante, complexe et exposée. Sans

eux, sans leur capacité à recevoir ceux qui sont

sans toit avec leurs difficultés, ces structures ne

pourraient pas fonctionner et remplir leur mission.

16

Centres d’hébergement

de nuit d’urgence

Le taux d’occupation élevé de La Lucarne à Yverdon-les-Bains et du Hublot à Vevey

montre, s’il était encore nécessaire, l’utilité de ces structures de nuit.

Pour Le Hublot, 2010 a été le premier exercice

complet. Le fait d’être dans un immeuble locatif a

posé des problèmes qui ont nécessité la réalisation

d’aménagements particuliers et un travail de

dialogue et d’écoute important avec les locataires.

La Lucarne, année après année, assure sa mission.

Seule structure de ce type dans le Nord vaudois,

elle est très sollicitée et, plus qu’à Vevey, elle

accueille des personnes en très grande difficulté

qui sollicitent fortement l’équipe de veilleurs.

Eric Porcher

Resp. secteur CASI et hébergement

Accueil de nuit, fréquentation de La Lucarne et du Hublot, statistiques 2005-2010

La Lucarne

Yverdon

Total

2005

Total

2006

Total

2007

Total

2008

Total

2009

Hommes 4’202 3’847 4’078 3’861 3’828 4’286

Femmes 559 353 288 479 482 690

Total nuitées 4’761 4’200 4’366 4’340 4’310 4’976

Taux

d’occupation

Le Hublot

Vevey

2010

87% 77% 80% 79% 79% 91%

Total

2009

Total

2010

Hommes 2’422 4’187

Femmes 226 453

Total nuitées 2’648 4’640

Taux

d’occupation

72% 77%


18

Secteur Service social et consultation

Le secteur Service social et consultation (SSC) a développé et consolidé, durant l’année

2010, les prestations de service social spécialisé et polyvalent qu’il offre dans le

cadre de sa mission. Le travail en réseau a été intensifié, la formation de nos collaboratrices

soutenue, et la capacité de notre service à répondre aux besoins croissants

développée.

La crise économique, la

complexité de notre société

et la précarité de l’emploi,

combinées avec une offre

de consommation présentée

comme quasiment illimitée,

ne font qu’accroître

les difficultés financières

d’une partie de la population. On peut voir apparaître

de nombreuses personnes de toute classe

sociale touchées par le surendettement ou l’impossibilité

de stabiliser le budget familial. Après

plus d’une année de fonctionnement, la prestation

d’assainissement des dettes, gérée en partenariat

conjointement avec le CSP et l’UNAFIN,

répond largement aux besoins d’une tranche de

la population aux abois ! Les plateformes mises en

place permettent de faire face aux diverses questions

et d’assurer l’équité de traitement en termes

de qualité et de temps.

Le service social polyvalent de Caritas touche

tous les domaines du social, sachant que les

problèmes généraux et récurrents de notre

société engendrent des difficultés dans tous les

domaines de la vie d’une famille, d’une famille

monoparentale et de personnes célibataires.

Dans cette polyvalence, nous avons été sollicités

pour accompagner les « laissés des délaissés » :

les clandestins qui, par définition, n’ont plus droit

à aucune couverture sociale officielle, tout en

restant actifs, au gris… parfois au noir ! Il s’agit

des Migrants en Situation Irrégulière (MSI), dont

notre service social de Lausanne s’est occupé,

en 2010, pour prendre en charge 54 situations.

Fin 2010, Tamara Kazadi, responsable du secteur

SSC, a quitté Caritas Vaud pour partir vers

de nouveaux horizons, de l’autre côté du globe.

Le soussigné a donc repris la direction du service

le 3 janvier 2011 et a pu constater que le service

proposé à la population endettée (voire surendettée)

avait été l’objet d’une attention appliquée et

qualitative ! Constat aussi que le personnel social

s’est qualifié et qu’il prend avec beaucoup de

sérieux cette prestation spécialisée. Cette année,

nous ne devrons pas oublier la polyvalence, qui

est à la base de notre travail auprès des plus

démunis, dans toutes les couches sociales de

notre société.

Alain Duciel

Resp. secteur Service social et consultation


Consultations sociales par régions, statistiques 2005-2010

Service social, aides financières délivrées, statistiques 2005-2010

350

300

250

200

150

100

Consultations conjugales (nombre de consultations) – 2005-2010

19

Total 2005 Total 2006 Total 2007 Total 2008 Total 2009 Total 2010

Bex – – – 43 161 252

Nyon – 26 49 219 275 124

Morges – – – 20 161 84

Lausanne 342 467 325 289 232 147

Riviera 354 138 183 390 439 293

Yverdon – 50 40 – – 7

Autres – – 13 – – 18

Total consultations 696 681 610 961 1’268 925

50

0

Total 2005 Total 2006 Total 2007 Total 2008 Total 2009 Total 2010

Aides financières 140'871.90 129'824.44 194'682.45 146'696.70 195'604.68 165’089.30

340

Matériels

Motifs généraux Motifs matériels

27

146

106

77

Culturels Sociaux Santé Juridiques

Autres

12%

Revenus trop faibles

29%

Néant

6% Chômage

8%

Endettement

45%

Total 2005 Total 2006 Total 2007 Total 2008 Total 2009 Total 2010

Lausanne 188 177 152 130 193 173

Orbe – – 27 120 69 141

Echallens – – 34 88 98 96

Total 188 177 213 338 360 410


20

Secteur Bénévolat

L’équipe du secteur Bénévolat a grandi avec la création de deux nouveaux postes.

Elle a enregistré une augmentation de 3’000 heures d’intervention bénévole et s’est

investie dans l’exposition «Si un jour je meurs», pour le forum du SPAS (Service de

prévoyance et d’aide sociale) à l’EPFL, ou en faisant la promotion du bénévolat à travers

des actions comme le «marketing urbain», organisé en partenariat avec Medtronic.

En interne, des formations ciblées ont été conçues pour les bénévoles.

L’année 2010 est marquée

par des changements

dans l’équipe du secteur

Bénévolat. Les cours de

français saluent l’arrivée

de Christine Glass comme

assistante administrative

à Yverdon, le programme

Tout compte fait celle de Maëlle Dubath comme

coordinatrice pour la région lémanique, ce qui va

permettre à Rita Galvan de développer cette activité

dans le Nord Vaudois et la Broye. La coordination

du programme Accompagner… la vie a été

prise en charge par Yvan Bourgeois, puis Nathalie

Vernez, tous deux n’ayant pas continué leur collaboration

pour des raisons personnelles. Parmi

les coordinatrices bénévoles, nous saluons l’arrivée

de Josette Morel pour les cours de français

à Orbe-Chavornay. Nous regretterons le départ

de Catherine Finsterwald, coordinatrice pour

Accompagner… la vie sur la Riviera, et de Sari

Etter, coordinatrice à Lausanne.

Ces changements n’ont pas empêché le développement

des activités, qui ont presque toutes

montré une augmentation sensible du nombre

d’heures d’intervention. Le travail en réseau avec

les CSR, les CMS et les associations partenaires

a permis de développer une réponse à nombre

de demandes, tant dans le domaine du surendettement

que dans celui de l’insertion socioprofessionnelle.

Le travail de lancement du projet

DUO 15-18, initié en 2009, a commencé à porter

des fruits, et le suivi des jeunes participants

a permis d’affiner les interventions bénévoles.

Plusieurs formations ciblées ont été mises sur

pied, ayant pour thème le Revenu d’Insertion, le

budget, l’adolescence ou encore un catalogue de

formation continue pour les formatrices-teurs de

français pour migrant-e-s. Le secteur Bénévolat

a collaboré avec le nouveau secteur Vente pour

structurer l’encadrement des bénévoles engagés

dans les boutiques et les épiceries.

Plusieurs défis attendent le secteur Bénévolat en

2011 : recruter encore plus de bénévoles, car les

projets ont besoin de plus de forces et de disponibilités

pour assurer une réponse adéquate aux

demandes et faire évoluer le dispositif du programme

Accompagner… la vie.

Christine Müller Ulrich

Resp. secteur Bénévolat


21

Engagements bénévoles 2005-2010

Collaborateurs et engagements bénévoles, statistiques 2005-2010

Année 2005 Année 2006 Année 2007 Année 2008 Année 2009 Année 2010

Hommes 52 55 68 85 112 108

Femmes 308 289 294 336 389 396

TOTAL 360 344 362 421 501 504

Total heures bénévolat 40’623 41’747 46’682 35’695 38’895 40’982

Cours de français et d’alphabétisation, statistiques 2005-2010

Accompagner… la vie, statistiques 2005-2010

Mesures d’insertion Duo et Tout compte fait, statistiques 2007-2010

Secteur BEN

Apprenants

2005

Apprenants

2006

Apprenants

2007

Apprenants

2007

Apprenants

2008

Apprenants

2008

Apprenants

2009

Apprenants

2009

Apprenants

2010

Nyon - 62 150 150 197 150

Yverdon-les-Bains 220 193 240 212 267 217

Gland - - - 61 111 89

Orbe - - - - 39 84

Total 220 255 390 423 614 540

Heures

2005

Heures

2006

Heures

2007

Heures

2008

Heures

2009

Heures

2010

Lausanne 981 748.5 515.5

Leysin 54.5 56 86

Montreux-Vevey 538 533.5 769.5

Morges-Aubonne 999 890 1’037

Nyon 524 390 476

Payerne 558 102 291

Vallée de Joux 333 178 210

Yverdon-les-Bains 460 322 613

Total 5’730 5’734 4’341 4’447.5 3’220 3’998

Apprenants

2010

Mesure DUO 11 38 52 66

Tout compte fait 23 24


22

Rapport fiduciaire


23

Bilan au 31 décembre 2010

2010 2009

Actif CHF CHF

Actif circulant

Liquidités 837’245.03 758’953.75

Titres et parts sociales 235’972.00 246’922.00

Réalisable, débiteurs 423’643.26 191’011.33

Stocks 80’141.35 74’725.35

Comptes de régularisation actif 167’857.70 188’932.70

1’744’859.34 1’460’545.13

Actif immobilisé

Biens mobiliers 190’300.00 186’000.00

Garanties de loyers 95’371.25 99’858.20

285’671.25 285’858.20

Excédents de charges

CARL - Excédents de charges reportés - 6’550.44

- 6’550.44

Total de l’actif 2’030’530.59 1’752’953.77

Passif

Capitaux étrangers

Engagement à court terme, créanciers 340’094.37 344’709.74

Prêts, avances 60’461.95 260’000.00

Comptes de régularisation passif 113’953.64 112’741.25

514’509.96 717’450.99

Provisions pour investissements

Provision Investissement des secteurs 305’884.53 72’261.18

305’884.53 72’261.18

Capital des fonds

Fonds formation 30’000.00 30’000.00

Fonds social 282’380.91 296’358.31

Fonds de projets 237’819.68 137’819.68

Fonds des secteurs 110’044.00 89’405.00

660’244.59 553’582.99

Capital de l’organisation

Fonds de l’organisation au 01.01 369’095.61 318’614.32

Réserve de réévaluation 29’613.00 40’563.00

Excédent de produits/(charges) du P.P. 151’182.90 50’481.29

Fonds de l’organisation au 31.12 549’891.51 409’658.61

Total passif 2’030’530.59 1’752’953.77


24

Compte d’exploitation 2010

Charges d’exploitation par projets Charges Charges Total 2010 Total 2009

directes de administratives

projets 2010 2010

Ateliers d’insertion et Magasins (AIM)

Encadrement, coaching 206’186.11 9’731.40 215’917.51 187’227.58

Ateliers et dépôts 483’188.94 22’805.15 505’994.09 583’806.67

Atelier Joker 271’675.48 12’822.30 284’497.78 253’086.76

CARL Centrale alimentaire 475’065.86 22’421.75 497’487.61 482’293.67

Epiceries Caritas 1’657’105.08 78’210.70 1’735’315.78 1’630’296.25

Boutiques NiouLouke 368’743.13 17’403.60 386’146.73 312’236.54

3’461’964.60 163’394.90 3’625’359.50 3’448’947.47

Centres d’appui social et d’insertion

CASI Lausanne 395’115.03 18’648.30 413’763.33 355’859.31

CASI Yverdon 310’243.30 14’642.60 324’885.90 211’313.95

Vélo Station CASI Yverdon 148’764.35 7’021.25 155’785.60 -

CASI Vevey 324’702.85 15’325.05 340’027.90 374’053.15

CASI Nyon 283’080.30 13’360.60 296’440.90 222’554.85

La Lucarne, centre d’hébergement 366’356.75 17’291.00 383’647.75 375’167.25

Le Hublot, centre d’hébergement 385’273.90 18’183.85 403’457.75 435’058.40

2’213’536.48 104’472.65 2’318’009.13 1’974’006.91

Service social et consultation

Service social 398’964.05 18’829.95 417’794.00 347’133.58

AGIR - Projets 126’186.80 5’955.65 132’142.45 157’449.15

Info-Budget 104’646.95 4’939.05 109’586.00 79’407.20

Consultations GBS 301’128.95 14’212.45 315’341.40 273’863.00

MSI Lausanne 71’645.35 3’381.45 75’026.80 75’891.85

Consultation conjugale 127’753.75 6’029.60 133’783.35 129’681.45

1’130’325.85 53’348.15 1’183’674.00 1’063’426.23

Bénévolat

Formation et recrutement 136’214.50 6’428.95 142’643.45 123’134.55

DUO 18-25 62’377.40 2’944.05 65’321.45 62’452.70

DUO 15-18 66’769.05 3’151.30 69’920.35 97’015.60

Cours de français 224’461.30 10’594.00 235’055.30 249’168.20

Accompagner… la vie 93’816.13 4’427.85 98’243.98 100’261.01

Aidants sociaux «Tout compte fait» 67’593.15 3’190.21 70’783.36 48’356.65

651’231.53 30’736.36 681’967.89 680’388.71

Migration

SAJE 99’638.70 - 99’638.70 151’542.10

99’638.70 - 99’638.70 151’542.10

Secteurs de coordination

Direction et administration 741’764.12 - 741’764.12 609’333.75

Journal et communication 84’352.35 3’981.20 88’333.55 60’789.95

Recherche de fonds 243’394.40 11’487.50 254’881.90 233’322.25

1’069’510.87 15’468.70 1’084’979.57 903’445.95

Total des charges d’exploitation 8’626’208.03 367’420.76 8’993’628.79 8’221’757.37

Résultat du compte d’exploitation -54’405.01 -5’625.71

Total des produits d’exploitation 8’939’223.78 8’216’131.66


Produits d’exploitation par projets Total 2010 Total 2009

Ateliers d’insertion et Magasins (AIM)

Produits de prestations 1’997’841.03 1’753’110.82

Subventions publiques 1’427’147.72 1’355’259.20

Contributions privées 72’237.00 186’828.11

Autres revenus 5’144.90 5’103.10

Dons affectés 12’870.00 167.60

3’515’240.65 3’300’468.83

Centres d’appui social et d’insertion

Produits de prestations 237’865.95 104’295.95

FEDEC-Vaud 195’000.00 200’000.00

Subventions publiques 1’895’664.85 1’618’051.60

Contributions privées 57’000.00 196’000.00

Autres revenus 44’506.45 43’656.80

Dons affectés 18’072.40 19’752.40

2’448’109.65 2’181’756.75

Service social et consultation

Produits de prestations 39’336.90 28’010.55

FEDEC-Vaud 145’000.00 120’000.00

Subventions publiques 656’970.00 628’671.30

Contributions privées 136’264.00 104’576.00

Autres revenus 6’564.25 744.75

Dons/remboursements/tranches de vie 162’183.15 213’483.83

1’146’318.30 1’095’486.43

Bénévolat

Produits de prestations 30’001.50 26’681.10

FEDEC-Vaud 130’000.00 100’000.00

Subventions publiques 497’424.56 487’388.80

Contributions privées 999.95 75’418.05

Autres revenus 2’911.70 800.30

Dons affectés 3’120.40 2’925.30

664’458.11 693’213.55

Migration

Contributions privées 45’000.00 90’000.00

45’000.00 90’000.00

Secteurs de coordination

Produits de prestations 38’998.55 23’707.65

FEDEC-Vaud 325’000.00 325’000.00

Subventions publiques 2’270.10 15’177.30

Contributions privées 6’639.70 13’360.30

Autres revenus 43’328.16 34’082.55

Recherches de fonds/mailing 336’439.80 226’884.40

Part des projets aux frais administratifs 367’420.76 216’993.90

1’120’097.07 855’206.10

Total des produits d’exploitation 8’939’223.78 8’216’131.66

25


Compte d’exploitation 2010

Compte d’exploitation par nature Total 2010 Total 2009

Charges

Salaires 3’816’517.90 3’271’798.40

Charges sociales 650’991.00 554’113.70

Frais du personnel 179’964.05 119’630.10

Honoraires pour prestations de tiers 384’707.10 407’492.55

Indemnités civilistes 64’261.30 83’611.95

Frais de bénévoles 31’124.75 27’780.70

Total des charges de personnel 5’127’566.10 4’464’427.40

Frais administratifs 310’919.03 257’205.34

Annonces publicitaires 8’873.90 7’278.80

Assurances choses 41’602.40 40’355.90

Taxes et cotisations 21’052.80 26’460.75

Charges financières 11’950.52 13’417.49

Autres frais 15’287.05 5’777.00

Total des frais de fonctionnement 409’685.70 350’495.28

Outillage & matériel pour ateliers/magasins 1’252’733.14 1’122’576.18

Matériel d’animation 58’280.49 22’063.60

Total outillage & matériel 1’311’013.63 1’144’639.78

Entretien et réparation divers 250’206.09 158’003.73

Charges ménagères, produits nettoyage 46’410.71 41’667.43

Loyers et charges 978’637.00 978’359.85

Total des frais d’entretien & de loyers 1’275’253.80 1’178’031.01

Prestations individuelles 193’350.15 191’450.28

Assistances «Tranches de vie» 8’120.40 4’154.40

Alimentation 66’346.20 52’158.90

Prestations en partenariat 144’317.90 147’457.00

Total des prestations individuelles 412’134.65 395’220.58

Total des amortissements 90’554.15 471’949.42

Participation direction/secrétariat central 367’420.76 216’993.90

Total des charges d’exploitation 8’993’628.79 8’221’757.37

Produits

Produits de prestations 2’344’043.93 1’935’806.07

Subvention FEDEC-Vaud 795’000.00 745’000.00

Subventions publiques 4’479’477.23 4’104’548.20

Contributions privées 318’140.65 666’182.46

Autres revenus 102’455.46 84’387.50

Recettes recherches de fonds 340’594.80 226’554.40

Dons affectés et «Tranches de vie» 67’539.70 41’560.80

Rbt prestations individuelles, appels fondations 124’551.25 195’098.33

Participation direction/secrétariat central 367’420.76 216’993.90

Total des produits d’exploitation 8’939’223.78 8’216’131.66

Résultat d’exploitation -54’405.01 -5’625.71

26


Caritas Vaud en général

27

Récapitulation des comptes annuels

2010 2010 2009 2009

Charges Produits Charges Produits

Charges / Produits de l’exploitation 8’993’628.79 8’939’223.78 8’221’757.37 8’216’131.66

Charges / Produits hors exploitation

Dons, legs, Caritas général 327’504.05 195’719.01

Dons pour projets à venir > Fonds projets 18’576.65

Produits et charges de l’exercice antérieur 5’925.90 4’108.75 509.85 5’893.00

Impôt complémentaire 2010 Epalinges 75.00

Charges extraordinaires locaux Sévelin 5’325.00

Titres, réévaluation valeur moyenne 10’950.00

Dissolution partielle réserve réévaluation 10’950.00

Utilisation Provision Cours Yverdon

- Loterie Romande agencement 999.95 39’000.05

Utilisation Provision Epicerie Renens

- Loterie Romande agencement 8’737.00 130’759.37

Utilisation Provision Sleep-in Le Hublot

- Loterie Romande agencement 6’025.00 120’000.00

Utilisation Provision BD Clients

- Loterie Romande équipement 6’639.70 14’978.00

Dissol. Provisions pour investissements 22’401.65 304’737.42

Loterie Romande > Provision BD Clients 6’639.70

Loterie Romande > Centres d’accueil

et Ateliers d’insertion 250’000.00

Attrib. à Provisions pour investissements 250’000.00 6’639.70

Charges Entreprise sociale > Fds projets 32’280.00

Don Fond. CEB > Fds social 5’000.00

Attribution au Fonds social 5’000.00 20’788.83

Attribution au Fonds Formation 30’000.00

Attribution au Fonds de projets 100’000.00 23’171.65

Attribution au Fonds des secteurs 26’664.00 67’405.00

Dissolution Fonds des secteurs

Dissolution du Fonds social 18’977.40

Dissolution du Fonds de projets 32’280.00

CARL, résultat d’exercice 7’012.39 22’206.33

TOTAUX 9’426’982.73 9’578’165.63 8’729’496.15 8’779’977.44

Attribution au Fonds de l’organisation

(Résultat de l’exercice)

Excédent de produits 151’182.90 50’481.29

9’578’165.63 9’578’165.63 8’779’977.44 8’779’977.44


1. Informations générales

28

Annexes aux comptes de l’exercice 2010

1.1 Cadre juridique

Nom : Caritas Vaud

Forme juridique : Association

Statuts : du 1 juin 1999

Buts de l’Association : CARITAS Vaud a pour but général l’accomplissement, dans l’esprit de la diaconie, d’une

mission caritative et sociale reconnue par l’Eglise catholique en Pays de Vaud. Elle entend

en particulier :

- accueillir, soutenir et accompagner les personnes en difficulté,

- promouvoir la solidarité et l’entraide,

- gérer des institutions sociales poursuivant des objectifs compatibles avec ses buts.

1.2 Principes comptables et méthodes d’évaluation

Les conventions générales comptables ont été appliquées conformément aux principes généraux d’établissement

et de présentation des comptes définis par le Code des Obligations et la norme Swiss GAAP RPC 21 (Fondation

pour les recommandations relatives à la présentation des comptes).

La comptabilité et les comptes annuels sont conformes aux dispositions légales, aux statuts de l’Association et aux

prescriptions de la Fondation ZEWO (service spécialisé suisse des institutions d’utilité publique collectant des dons).

1.3 Rémunération de l’organe dirigeant

Le Comité de Caritas Vaud exerce sa fonction à titre bénévole. Aucune rémunération n’a été versée.

1.4 Commentaires complémentaires au bilan et à l’exploitation

La version détaillée et commentée des comptes annuels peut être consultée sur demande à Caritas Vaud, rue

César-Roux 8, 1005 Lausanne.

2. Evolution des fonds

Dotation des fonds :

- CHF 100’000.00 sur décision du Comité, en provenance d’un legs et pour le Fonds de projets

- CHF 5’000.00 en provenance d’un don affecté et pour le Fonds social

- CHF 26’664.00 pour le Fonds des secteurs et sur décision de l’EDIR, correspondant à CHF 20’000.00 pour

« Accompagner la vie », CHF 6’664.00 pour « Info-Budget ».

Utilisation des fonds :

- CHF 18’977.40 du Fonds social en couverture de l’excédent des aides individuelles accordées en 2010

- Le Fonds de l’organisation est augmenté de CHF 140’232.90, soit :

• diminué, d’une part, de CHF 10’950.00 qui correspondent à la réévaluation des titres à leur valeur

moyenne au 31.12.2010 et attribués à la réserve de réévaluation

• augmenté, d’autre part, de CHF 151’182.90 correspondant à l’excédent de produits de l’exercice.

Tableau de variation du capital 2010

Moyens provenant du financement propre

Existant initial

au 01.01.10

Dotation Utilisation

Existant final

au 31.12.10

Fonds de l'organisation 369'095.61 369'095.61

Réserve de réévaluation 40'563.00 -10'950.00 29'613.00

Résultat de l'exercice 151'182.90 151'182.90

Capital de l'organisation 409'658.61 151'182.90 -10'950.00 549'891.51

Moyens provenant de fonds

Fonds Formation 30'000.00 30'000.00

Fonds social 296'358.31 5'000.00 -18'977.40 282'380.91

Fonds de projets 137'819.68 100'000.00 237'819.68

Fonds des secteurs 89'405.00 26'664.00 -6'025.00 110'044.00

Capital des fonds 553'582.99 131'664.00 -25'002.40 660'244.59


29

Provenance des fonds en 2010 et 2009

Composition des recettes 2010 2009

Soutien privé / donations

Cotisations des membres 5’265.00 6’420.00

Dons, legs, Caritas général 332’504.05 195’719.01

Dons affectés à des projets 36’352.80 53’236.95

Appels journal «Tranches de vie» 31’186.90 6’900.50

Appels fondations, rbt d’assistances 124’551.25 195’098.33

Quêtes des paroisses vaudoises 21’611.05 17’559.75

Campagnes de recherches de fonds 318’983.75 208’994.65

Repas de soutien 33’025.80 16’798.55

903’480.60 700’727.74

Contributions de tiers

FEDEC-Vaud 795’000.00 745’000.00

Caritas Suisse 57’000.00 110’000.00

Loterie Romande 274’876.65 324’737.42

Autres œuvres d’entraide / organisations 236’264.00 238’084.74

1’363’140.65 1’417’822.16

Total du soutien privé / donations 2’266’621.25 2’118’549.90

Contributions publiques

Subventions fédérales AI-OAI 266’285.50 294’824.00

Contribution fédérale Mode d’Emploi 180’573.00 160’931.95

Subventions cantonales 3’345’173.33 2’559’737.45

Subventions communales 687’445.40 1’089’054.80

4’479’477.23 4’104’548.20

Total du soutien public 4’479’477.23 4’104’548.20

Produits de prestations

Ventes de marchandises 2’063’528.79 1’798’375.30

Produits de prestations 269’151.30 124’719.20

2’332’680.09 1’923’094.50

Total des produits de prestations 2’332’680.09 1’923’094.50

Autres revenus

Revenus de la fortune 4’533.80 3’761.92

Dissolutions de provisions 22’401.65 304’737.42

Dissolutions de fonds 29’927.40 32’280.00

Autres revenus / Recettes extraordinaires 75’103.45 76’011.60

131’966.30 416’790.94

Total des autres recettes 131’966.30 416’790.94

Participation des projets aux charges administratives

(répartition interne) 367’420.76 216’993.90

TOTAL DES RECETTES DE L’EXERCICE 9’578’165.63 8’779’977.44


Evolution du chiffre d’affaire 1996-2010

10000000

8000000

6000000

4000000

2000000

-1000000

Provenance des moyens en 2010

Utilisation des moyens 2010

30

0

1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010

Subventions publiques

35%

Entretien et loyers

14%

Contributions privées

5%

Amortissements

1%

Prestations sociales

5%

Frais outil./mat.

15%

Frais admin./fonct.

4%

Autres revenus

1%

Contrats de prestations

16%

Attributions

aux fonds

4%

Dons

8%

Autres charges

hors expl.

0%

Recettes

Dépenses

Résultat

Produits de prestations

26%

Fédération

des paroisses

9%

Personnel

57%


Organisations partenaires

Caritas Vaud est membre des institutions ci-dessous

Les Amis de Caritas Vaud

La Fondation Pro Travail

L’association Caritas Suisse

La Coopérative des Epiceries Caritas

La Fédération ecclésiastique catholique romaine du canton de Vaud (FEDEC-Vaud)

L’association SAJE (Service d’aide juridique aux exilés)

La CARL (Centrale alimentaire de la région lausannoise)

Le Réseau ARCOS (Association réseau de la communauté sanitaire de la région lausannoise)

Palliative Vaud

L’ASBV (Association des services bénévoles vaudois), présentement : Bénévolat-Vaud, Centre de

compétences pour la vie associative

EMS La Paix du Soir

EMS La Maison du Pèlerin

La Main Tendue, Vaud

ABS, accueil à bas seuil

ACOR, SOS Racisme

La Fondation Œuvre Ste-Hélène

Point d’Eau Lausanne

L’association JOKER

La SVUP (Société vaudoise d’utilité publique)

L’ARTIAS (Association romande et tessinoise des institutions d’action sociale)

L’ARPIH, centre romand de formation sociale

Le CREI (Conseil Romand de l’Insertion par l’économique)

Dettes Conseils Suisse

Le Centre Patronal Vaudois

La FRTSCC (Fédération romande et tessinoise de consultation conjugale)

La Paternelle

Caritas Vaud travaille en réseau avec

Le Réseau national Caritas

Le Département Solidarités (FEDEC-Vaud)

Les Conférences St-Vincent de Paul

ASOLAC (Association sociale et œcuménique de la Côte)

ESEME (Entraide sociale et œcuménique Morges et environs)

La Plateforme Bénévolat (Croix-Rouge, Caritas Vaud et Pro Senectute Vaud)

La Plateforme Consultation conjugale Vaud (CSP, Caritas Vaud, Profa)

La Plateforme Gestion de Budget Spécialisée (CSP, Caritas Vaud, UNAFIN)

La Plateforme Asile Migration (CSP, Appartenances, EPER, Français en Jeu, SOS Asile)

La Plateforme cantonale « Cours de français pour personnes migrantes à revenu modeste »

La Plateforme Nyon-Intégration

La Plateforme Yverdon-Intégration

Prospectives et Services Privés (CSP, Pro Senectute Vaud, Pro Infirmis Vaud, Profa, le GRAAP,

la Croix-Rouge vaudoise, Intégration Pour Tous (IPT), le Centre d’accueil MalleyPrairie, les Ligues

de la Santé)

31


Caritas Vaud

Rue César-Roux 8

1005 Lausanne

Tél. 021 320 34 61

Fax 021 320 34 01

info@caritas-vaud.ch

www.caritas-vaud.ch

Lausanne et environs :

Ch. de la Colline 6

1007 Lausanne

Tél. 021 625 46 76

Nyon – La Côte :

Route de l’Etraz 20

1260 Nyon

Tél. 022 361 03 84

Vevey – Riviera :

Rue du Clos 8

1800 Vevey

Tél. 021 923 78 50

Yverdon – Nord Vaudois :

Rue du Curtil-Maillet 23

1400 Yverdon-les-Bains

Tél. 024 420 33 62

Système de management certifié

ISO 9001 : 2000, No 21045-01, OFAS-AI 2000

Pour vos dons : CCP 10-10936-3

More magazines by this user
Similar magazines