cliquez sur ce lien - Anzin

ville.anzin.fr

cliquez sur ce lien - Anzin

N°42 ∙ mai-juin-juillet 2011

P.6

19h : les Anacondas

(Percussions)

19h45 : Ben au pays des chicons

(Chansons du Nord)

21h15 : Flash Back

(Pop et chansons françaises)

Entrée gratuite

à toutes les animations


Et aussi... le 18 juin

à la médiathèque

15h : Tiphaine (Folk-rock)

Au conservatoire de musique

14h > 18h : Portes-Ouvertes

Rencontre avec les professeurs,

démonstrations par les élèves…

Actu

Directeur de la publication : Pierre-Michel Bernard ; Conception/Réalisation/Impression : service Communication.

Fête de

la musique

à la Verrerie

P.20

www.ville-anzin.fr

B U L L E T I N M U N I C I P A L D ’ I N F O R M A T I O N

Anzin magazine

P.11

Agir pour une ville

propre et agréable

P.13


Travaux

Sécurisation

des traversées

piétonnes


Zoom

Mieux

connaitre

les fruits et

les légumes


Dimanche 26 Juin 2011

Carnaval

Pour plus de renseignements,

contactez le service cohésion sociale

au 03.27.28.21.56

Concert de l’Harmonie

d’Anzin

Départ rue Jean Jaurès à 15h (au niveau d’Aldi)

Ouverture par les sociétés Anzinoises : batucada d’Anzin,

les Chipies, les Tropical Girls et les Diablesses.

à partir de 16h - place Roger Salengro

et démonstrations du Devil’s Country club.

Arrivée

place Roger Salengro

vers 17h

Directeur de la publication : Pierre-Michel Bernard ; Conception / Réalisation : Service Communication ; Impression : Mairie.


Sommaire

Permanences le samedi matin,

sur rendez-vous au 03 27 28 21 57.

...............

Pierre-Michel

BERNARD,

Maire d’Anzin

Allô... monsieur le Maire ?

Chaque mardi vous pouvez dialoguer directement

avec votre Maire, de 11h à 12H au 0 8000 59 410

Pêle-mêle 4 et 5

Actu 6 à 10

Travaux 11

Dossier 13 à 18

Evénement 19

Zoom 20

Culture 21

Vie associative 22

Démocratie participative 22 et 23

Vie pratique 24 et 25

Tribune politique 26

Carnet de vie 27

Hôtel de Ville - Place Roger Salengro

Horaires d’ouverture du lundi au vendredi

de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

Tél. : 03.27.28.21.00 - Fax. : 03.27.28.21.01.

édito

Chères Anzinoises, Chers Anzinois,

Depuis de nombreuses semaines, nous bénéficions d’un climat

très propice à la promenade dans nos parcs et rues.

Votre municipalité, aidée par le personnel des services espaces

verts et voirie pour la gestion urbaine de proximité, fait le maximum

pour qu’Anzin soit une ville propre et agréable.

Ensemble, anzin ville agréable à vivre

Comme vous le verrez, dans le dossier de ce bulletin municipal

consacré à ce sujet, nous mettons en œuvre des moyens humains

et matériels importants pour atteindre cet objectif.

Depuis notre arrivée en 2008, nous avons dopé le parc de matériel

à cet effet par l’achat de deux glutton® électriques dédiés à la collecte

des détritus, et récemment une balayeuse spécifique pour les

trottoirs. Nous avons également repositionné des poubelles sur le

domaine publique et mis en place cette année des distributeurs de

sachets pour les déjections canines.

Il est bien plus agréable de flâner dans une ville propre mais pour

ce faire la seule volonté municipale n’est pas suffisante !

J’en appelle donc à votre civisme car la propreté de notre ville est

vraiment l’affaire de tous.

Pour qu’Anzin soit encore plus accueillante, pensez également à

rentrer vos poubelles.

Je sais également que notre service espaces verts mettra tout en

œuvre pour maintenir notre fleur au concours régional des villes et

villages fleuris, avec l’objectif d’obtenir une seconde fleur.

Aussi, je vous demande à tous de respecter les différentes plantations

réalisées car ce n’est que tous ensemble que nous pourrons

accéder à cette distinction.

Les beaux jours annoncent également les nombreuses festivités

que votre municipalité vous proposent.

Anzin en fêtes

Après les Jardinades du mois de mai, qui ont encore connu un gros

succès, nous vous convions tous à la fête de la musique du 21 juin.

Comme promis, aucun secteur de la ville n’est en reste.

Après Carpeaux en 2008, la Bleuse Borne en 2009, la place De

Gaulle en 2010, nous vous attendons toujours plus nombreux aux

concerts et au repas préparé par la municipalité avec l’aide de

nombreuses associations à la Verrerie en 2011.

Le 26 juin, après la braderie organisée par l’Union du Commerce

Anzinois en partenariat avec la ville, nous vous proposerons le traditionnel

carnaval. Puis viendront les festivités des 13 et 14 juillet

avec la retraite aux flambeaux, le concert de Patrick Fiori et un feu

d’artifice aux accents du Sud.

Les 30 et 31 juillet, dans le cadre de nos quartiers d’été, la place

Roger Salengro sera cette année transformée pour « un week-end »

à la campagne.

Par ailleurs, les jeunes anzinois peuvent de nouveau bénéficier des

nombreuses activités proposées par nos services Jeunesse et Petite

Enfance avec notamment 14 mini camps pour les 6-17 ans.

Bonnes vacances à tous avec une pensée particulière pour ceux qui

resteront à Anzin.

Je vous souhaite un été ensoleillé et rythmé par les différentes activités

municipales.

Anzinoisement vôtre.


4 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

�─ 5 avril ...

A l’occasion de leur inscription automatique sur les listes électorales, 140

jeunes Anzinois de 18 ans étaient invités à l’hôtel de ville pour recevoir

leur première carte d’électeur ainsi que leur livret de la citoyenneté.

�─ Du 9 avril au 30 avril ...

Objets de récupération, croquis, reproductions d’œuvres, photos de son atelier…

Les petits secrets de fabrication de l’artiste Christian Voltz, concepteur de livres

pour enfants, ont fait l’objet d’une exposition à la médiathèque.

�─ Du 11 au 13 avril ...

Les CE1 de l’école Gilliard-Voltaire sont partis en classe de mer à Ambleteuse

dans le cadre des séjours « découvertes » co-organisés par l’Education

Nationale et la mairie.

�─ 17 avril ...

Les 120 derniers kilomètres du Paris-Roubaix à vélo, tel est

le challenge que 18 jeunes Anzinois ont relevé en participant

à la Randonnée du Défi. Soutenus par la municipalité, qui

a notamment fourni les vélos, les jeunes ont ainsi cherché

à se dépasser autant physiquement que mentalement. Une

expérience riche d’enseignements.

�─ 30 avril et 1 er mai ...

Plus de 3500 personnes ont assisté aux finales régionales de rugby qui

ont réuni quelque 800 sportifs au stade Léo Lagrange. En amont de cet

événement, une journée de découverte de ce sport

était organisée pour les jeunes de 7 à 17 ans par

le Rugby club Anzinois et l’association Les enfants

de l'ovale.


�─ 1 er mai ...

Pour la Fête du Travail, le 1 er mai, 44 salariés Anzinois étaient conviés à une

cérémonie à la salle des fêtes. Monsieur le maire, Pierre-Michel Bernard leur a

remis un diplôme d’honneur du travail pour leurs 20 ans (médaille d’argent), 30

ans (médaille vermeil), 35 ans (médaille d’or) ou 38 ans (médaille grand or) de

carrière professionnelle au sein d’entreprises du Valenciennois.

�─ 4 mai ...

370 personnes ont assisté au thé dansant organisé

par la municipalité et le C.C.A.S pour fêter le

printemps. C’est le grand orchestre de variétés de

Michel Pruvot qui a animé cette 3 e édition.

�─ 7 mai ...

A la médiathèque, des élèves du conservatoire de musique et leur professeur,

Frédéric Hadoux, ont proposé un concert sur le rythme “Sea, Sax and blues”

aux côtés sur du Scoot Martym Group.

�─ 8 mai ...

Défilé et recueillement pour la cérémonie

commémorative de l’anniversaire de la

victoire de la guerre 1939-1945.

�─ 5 mai ...

L'humoriste et actrice Michèle Bernier a fait salle comble au théâtre

d'Anzin pour son spectacle sur le thème du temps qui passe : le passage

de la cinquantaine, les premières rides, la dictature de la beauté...

> Son interview en vidéo sur www.ville-anzin.fr

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 5


Venez danser à la Verrerie !

Mardi 21 juin, les habitants sont conviés à venir fêter la musique

dans le quartier de la Verrerie. Comme le veut la tradition

Anzinoise, c’est autour d’un repas convivial que chacun

partagera cet esprit de fête, de chant et de danse.

Elisabeth Gondy,

adjointe déléguée à

la culture, au commerce,

aux fêtes et

aux cérémonies

Après Carpeaux,

la

Bleuse Borne

et De Gaulle, c’est

au quartier de la

Verrerie de vivre

au rythme de la

musique le temps

d’une soirée. “Pour

la 4 e année consécutive,

la municipalité

tient ses

engagements et apporte l’animation

de la fête de la musique dans un

quartier”, souligne Elisabeth Gondy,

adjointe déléguée à la culture, au

commerce, aux fêtes et aux cérémonies.

“Pour mettre en œuvre cet

événement, nous avons travaillé en

collaboration avec les associations

du quartier et les commerçants si-

Programme de la

fête de la musique

● 18 juin

A la médiathèque

15h > 16h : Tiphaine – Folk-rock

Au conservatoire de musique

14h > 18h : portes-ouvertes

Rencontre avec les professeurs,

démonstrations par les élèves…

● 19 juin

Animations musicales sur la place

des Arts à partir de 11h30.

● 21 juin

Animations musicales au CAPEP de 11h à 17h.

Quartier Verrerie

19h > 19h30 : les Anacondas (Percussions)

19h45 > 21h : Ben au pays

des chicons (Chansons du Nord)

21h15 > 22h30 : Flash Back

(Pop et chansons françaises)

Entrée gratuite à toutes les animations

6 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

tués à proximité. Créer du lien et

impliquer les personnes vivant

dans le quartier est essentiel :

c’est l’essence même de la Fête

de la musique.”

Toujours dans cet esprit de partage,

les choix musicaux 2011

sont sous le signe de la bonne

humeur, du divertissement et de

la chanson populaire. “La nouveauté

de cette année est l’installation

d’un espace juste devant

la scène pour permettre aux

Anzinois de danser”, poursuit

Elisabeth Gondy qui avait relevé

ce manque dans l’édition précédente.

Le groupe Flash Back qui

chante des tubes des années 50

aux années 80, connus de tous,

saura certainement mettre l’ambiance.

Ben au pays des chicons

Accompagné de ses cinq musiciens, Ben Debreyne

chante le Nord : sa culture, sa gastronomie, ses traditions…

Les géants, la carbonnade flamande, la ducasse,

la bière, la braderie, les moules frites, le carnaval, les

chicons, les chtis, la wassingue ! Avec humour, paillettes

et brin de folie, ce groupe Dunkerquois-Berguois-Lillois

propose un concert dansant interactif et festif.

> 19h45 le 21 juin

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Tiphaine

Sa musique folk-rock est teintée de sombre et douce mélancolie.

Tiphaine, en duo électro-acoustique, se confie

dans un univers intimiste qui rend hommage à ceux qui

ont influencé ses compositions : Léonard Cohen, Tom

McRae, John Lennon…

> 15h le 18 juin

Flash Back

Tenues colorées et pattes d’eph’ pour le look. Tonus et fluidité pour

la danse. Le groupe nordiste passe en revue les tubes phares des années

50 aux années 80. “Parole, parole, parole”, “Capitaine abandonné”,

“Y.M.C.A”… En direct, les six artistes chantent autant les grands

classiques de la chanson française que les standards anglo-saxons.

> 21h15 le 21 juin


19h : les Anacondas

(Percussions)

19h45 : Ben au pays des chicons

(Chansons du Nord)

21h15 : Flash Back

(Pop et chansons françaises)

www.ville-anzin.fr

Entrée gratuite

à toutes les animations

Et aussi... le 18 juin

à la médiathèque

15h : Tiphaine (Folk-rock)

Au conservatoire de musique

14h > 18h : Portes-Ouvertes

Rencontre avec les professeurs,

démonstrations par les élèves…

Anzin magazine � mars-avril 2011 � N°41 - 7

Directeur de la publication : Pierre-Michel Bernard ; Conception/Réalisation/Impression : service Communication.


Agents des écoles maternelles :

quelles missions ?

Les écoles maternelles d’Anzin comptent

14 agents territoriaux spécialisés

des écoles maternelles (ATSEM). Travaillant

quotidiennement aux côtés

des enseignants et des enfants, ces

personnes ont un métier méconnu

dont la particularité réside dans la

double hiérarchie. Employés par la

mairie, les ATSEM sont encadrés

par les directeurs et directrices des

écoles. Afin de clarifier leur travail et

de les aider à prendre leur juste place

au sein de leur école, un groupe de travail

a été créé. Pendant près d’un an,

trois ATSEM, deux directrices d’écoles,

le responsable des ressources humaines

et le responsable des écoles à

la mairie ont mis à plat les activités et

les missions précises de ce métier. A

l’issue de ces rencontres, une charte

a été réalisée pour servir de référence

et détailler les missions et le rôle de

ces personnes. Elle a été officialisée

le 8 avril dernier par les signatures de

l’inspectrice de l’éducation nationale,

le maire, les responsables des écoles

et les ATSEM.

Aider les mineurs en prison

L’Etablissement pénitentiaire pour

mineurs (EPM) de Quiévrechain et la

ville d’Anzin viennent de signer une

convention de partenariat. Cette collaboration

devra permettre d’aider

à la réinsertion sociale des mineurs

pendant leur incarcération. Des passerelles

seront ainsi développées à

travers une activité sportive régulière.

Les jeunes de l’EPM pourront être accueillis

dans les activités 16/25 ans

organisées par la ville d’Anzin et dans

les activités sportives organisées par

les associations de la commune.

8 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

Quartier Carpeaux

Apprendre

à aménager

et à jardiner

Des ateliers sur l’aménagement d’intérieur, le bricolage et le jardinage

aident les habitants à s’approprier leur nouvelle habitation.

Avec la rénovation urbaine du quartier

Carpeaux, la majorité des habitants

quittent un appartement

pour une maison individuelle avec jardin.

Pour les aider à gérer leurs nouveaux espaces,

la ville et ses partenaires de la

Cathy Lucas (à droite) a été aidée par des architectes

d’intérieur pour améliorer la configuration de sa cuisine

et de son salon. A ces côtés, Aline Catteau (à

gauche) en charge de ce projet à la mairie.

Gestion urbaine de proximité (GUP), proposent

des ateliers pratiques et concrets

sur la décoration d’intérieur, le bricolage

et le jardinage.

“En déménageant, les habitants ont

envie d’améliorer sérieusement leur

cadre de vie”, raconte Aline Catteau,

en charge de ce projet à la mairie.

“Ils ont plein d’idées mais ont parfois

besoin de conseils pour mettre à jour

leurs compétences.” Choix des produits,

des meubles, des couleurs, des

emplacements du mobilier…

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Pour les orienter et leur donner des

astuces, le collectif Saprophytes inter-

Atelier de jardinage chez une habitante de l’allée des Fresnes.

vient depuis avril à la maison de quartier

Carpeaux et à domicile. Ces architectes

urbains ont, par exemple, animé un atelier

où les habitants ont construit, en miniature,

leur logement et leurs meubles

afin de trouver le meilleur agencement

possible de leur intérieur. “Certaines

personnes ont des meubles très volumineux”,

poursuit Aline Catteau.

“Elles avaient du mal à les imaginer

dans leur nouveau logement. Les maquettes

ont permis de débloquer facilement

le problème.” Idem pour Cathy

Lucas qui avait condamné, avec son

buffet, l’ouverture entre sa cuisine

et son salon. “Les architectes d’intérieur

sont passés chez moi pour me

conseiller. Ils sont bien restés 45 min.

Au final, j’ai changé de place le frigo

et le buffet, débloqué le passage par

la cuisine et déplacé mon canapé.

C’est beaucoup mieux maintenant.”

Atelier d’aménagement d’intérieur avec les habitants

de Carpeaux à la maison de quartier.


Compte administratif 2010

Un bilan financier positif

Le compte administratif retrace l’activité budgétaire de l’année précédente. A ce titre,

il renseigne sur la santé financière de la commune. Pour Anzin, l’exercice budgétaire

2010 révèle un niveau record d’investissements, un excédent budgétaire et un faible

endettement. Un bilan positif révélateur d’une gestion rigoureuse et d’une autonomie

financière préservée.

Al’occasion du conseil municipal

de juin, les élus ont voté le

compte administratif 2010. Ce

dernier retrace l’ensemble des

dépenses et des recettes effectuées

durant l’année 2010. Il fait le point sur

l’état réel des comptes de la commune.

“L’objectif du compte administratif est

donc de vérifier que l’exercice budgétaire

s’est déroulé comme prévu au budget

primitif (1) . Et il permet de constater si la

commune a pu dégager des excédents

ou des déficits”, explique Damien Coyez,

adjoint délégué aux finances.

En 2010, la ville a aussi connu un niveau

d’investissements record par rapport

aux années précédentes. “Nous avons

réalisé 4,5 millions d’euros de dépenses

d’équipements alors que sur la période

2001-2007, les dépenses d’équipements

moyennes se sont élevées à 2,8

millions d’euros par an”, poursuit Damien

Coyez. L’exercice 2010 a ainsi généré

un excédent de 800 000 €. “Grâce

à un contrôle rigoureux des dépenses et

Investissement

Budget voté Réalisé

Dépenses d’équipement 7,5 4,82

Remboursement des emprunts 0,6 0,59

TOTAL DEPENSES REELLES 8,1 5,41

l’implication responsable du personnel

communal dans la recherche de recettes

additionnelles (subventions, aides…)”,

indique Damien Coyez. “Cet excédent

préserve l’autonomie de la commune

puisqu’il permettra de limiter le recours

Comparaison entre les prévisions

et les réalisations 2010, par type de dépenses (en millions d'€)

Fonctionnement

Budget voté Réalisé

Achats, prestations de service 3,22 2,94

Masse salariale 8,48 8,43

Subventions (Associations, budget annexes) 1,58 1,55

Autres postes 0,78 0,69

TOTAL DEPENSES REELLES 14,06 13,61

évolution de l’épargne de 2007 à 2010

2 000 000

1 500 000

1 000 000

500 000

2007 2008 2009 2010

à l’emprunt pour réaliser nos projets d’investissement

en 2011. Je précise égale-

épargne brute

épargne nette

ment que les indicateurs de gestion de

notre ville sont au vert puisque l’épargne

nette de la commune, qui est essentielle

pour le financement de nos futurs investissements,

est passée de 500 000 € en

2008 à 1 millions d’euros en 2010. De

plus, nous avons pu réduire la capacité

de désendettement de la ville en passant

de 4,4 ans en 2007 à 2,6 ans actuellement.

Ces différents chiffres traduisent

donc à eux seuls la volonté et surtout

la capacité de la municipalité actuelle

de gérer en « bon père de famille » les finances

de notre ville, tout en permettant

à nos concitoyens de continuer à bénéficier

de manière optimale des différentes

prestations offertes par la commune.

J’en veux pour preuve le ticket de cantine

à 1,50€ que nous maintenons encore

cette année.”

(1) Le vote du budget s’effectue en décembre.

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 9


Loisirs de 2 à 25 ans

Un été à Anzin !

A l’écoute des attentes des parents et des besoins des jeunes, l’équipe du service petite enfance et

du service jeunesse de la ville a organisé des loisirs et des activités pour tout l’été. De 2 ans à 25 ans,

chacun pourra se sentir en vacances… même en restant à Anzin.

14 mini-camps pour s’évader

Pour la deuxième année, les jeunes de 6 à

17 ans ont la possibilité de partir en minicamps

de vacances durant leur centre de

loisirs de juillet. Sept destinations leur sont

proposées. D’une durée de deux jours, ces

mini-camps permettent aux enfants de changer

complètement de paysage, leurs offrant

ainsi une vraie sensation de vacances. C’est

également l’occasion de faire de nouvelles

connaissances puisque les jeunes proviennent

aussi bien du centre de loisirs culturel

que sportif.

Aux couleurs de l’Amérique Latine

Pour faire voyager les enfants et donner du

sens à leurs activités, les centres de loisirs

Anzinois optent toujours pour un fil conducteur.

Cette année, ce sera l’Amérique Latine :

ses danses, ses traditions, sa gastronomie,

ses jeux…

En situation de handicap ?

Les enfants en situation de handicap, qu’il

soit physique ou mental, sont pris en charge

par des animateurs de vie quotidienne. Au

nombre de six cet été, ils sont spécifiquement

formés pour favoriser l’intégration de

ces enfants à leur groupe de loisirs.

Renseignements :

Espace Mathieu

03.27.23.91.62

10 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

● De 2 à 6 ans : s’amuser en apprenant

Travaux manuels, jeux, ateliers cuisine,

heures du conte, expression corporelle,

initiations sportives, déguisement…

Pour que chaque journée soit différente,

l’équipe d’animation ne manque pas

d’imagination et de créativité. Du 4 au

22 juillet, 160 enfants sont attendus

par les 24 animateurs et les 3

personnes de la direction. Pour ce

centre de loisirs, la thématique, fil

conducteur de toutes les activités,

sera l’Amérique Latine. Divisés en

quatre groupes, les petits découvriront

l’un des quatre pays qu’ils auront

choisi. Durant le mois d’août

(du 1 er au 26), les 100 enfants inscrits

découvriront le jeu sous toutes

ses formes : anciens, nouveaux, en

● De 6 à 17 ans : plutôt sportif ou culturel ?

Du 4 au 29

juillet, 160 enfantsintègreront

le centre

de loisirs

culturel et 300

le centre de

loisirs sportif.

Pour les premiers

: peintures,modelage,

échange

culturel, créativité…

les 21 personnes de l’équipe d’animation

aborderont la culture de manière

ludique et festive. Du côté des sportifs,

une quarantaine de disciplines sont au

Pour les adolescents et les jeunes adultes,

la ville met en place durant tout l’été des

chantiers citoyens. Remise en peinture

d’espace public, entretien et réfection de

mobilier urbain, nettoyage de parcs et jardins…

En échange de s’engager pour trois

demies journées de petits travaux dans la

commune, les jeunes sont soutenus dans

bois ou… celui qui sera inventé par les 15

personnes de l’équipe d’animation.

> Fête du centre : jeudi 21 juillet et jeudi

25 août à l’Ile aux enfants

programme. Les jeunes pourront ainsi

découvrir les pratiques sportives proposées

sur Anzin mais également des activités

innovantes comme le ringball ou

le tchoukball. Concocté par une équipe

d’animation de 35 personnes, le planning

n’est pas totalement bouclé pour les

adolescents. Durant la dernière semaine,

ils s’organisent en fonction de ce qu’ils

ont aimé et choisissent leurs sorties. Le

centre de loisirs d’août, qui réunira 200

enfants du 1 er au 26 à l’école Jean Jaurès,

proposera une mixité d’activités à la fois

sportives et culturelles.

> Fête du centre : samedi 23 juillet au

stade Léo Lagrange

● De 16 à 25 ans : construisez vos vacances !

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

l’organisation de leur temps de vacances.

Encadrés par deux animateurs, ils ont accès

aux espaces sportifs d’Anzin, doivent

gérer un budget et planifier leurs sorties

en prenant contact avec les structures

(karting, parc d’attraction…).

> Nombre de places limité à 50 personnes


Traversées piétonnes

sécurisées et accessibles

Durant les mois d’avril et mai, les automobilistes ont été mis à rude épreuve avec de nombreux travaux

de voirie et des déviations qui en ont découlé… Mais pour la bonne cause ! Désormais quatre

axes de circulation importants ont été sécurisés pour les piétons et les personnes à mobilité réduite.

Rénovation

de la rue du Progrès

Dans la continuité de la

rue Jules Ferry, la rue du

Progrès est actuellement

en complète rénovation :

enfouissement des

réseaux, nouvel éclairage

public, reconstruction de

la chaussée et des trottoirs

et création de passages

piétons accessibles aux

personnes à mobilité

réduite. Démarrés en mai,

les travaux devraient se

terminer début juillet.

• Rues de Raismes, du Soldat Beaulieu,

Victor Hugo et Francisco Ferrer

Afin d’assurer la sécurité des usagers

(véhicules et piétons), une étude a été

menée en collaboration avec le conseil

général du Nord sur les rues de Raismes,

du Soldat Beaulieu, Victor Hugo et Francisco

Ferrer (RD 370 et RD 570). Plusieurs

tronçons de travaux ont été programmés afin

de faire ralentir la vitesse de circulation et

améliorer la traversée des habitants. La 1 ère

phase, financée par la mairie, a consisté en

• Place Salengro

Après un traitement des

fondations de la chaussée, l’allée

descendante de la place Roger

Salengro a été mise en sécurité.

Deux passages pour piétons

adaptés aux personnes à mobilité

réduite ont été aménagés. Sur

• Rue Voltaire

Dans la rue Voltaire, la sécurisation a été

effectuée au niveau de l’école. Les parents

avec une poussette et les enfants se rendant en

classe profitent désormais du ralentissement

des véhicules à l’approche du passage piétons

surélevé et accessible.

l’installation de 4 plateaux de ralentissement

et de passages piétons sécurisés et

accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le conseil général s’est engagé à réaliser

prochainement la seconde phase de travaux.

Ils consisteront à améliorer la visibilité au sortir

de la rue Basly, à aménager l’intersection de

l’avenue des sports et de la rue du Soldat

Beaulieu et de modifier le profil de la route au

niveau du château d’eau.

l’allée montante, deux plateaux

de ralentissement avec passage

piétons ont également été installés

au niveau de la mairie, permettant

notamment aux personnes se

rendant au marché de traverser en

sécurité.

• Avenue des sports

Au niveau du n°137, un plateau surélevé a

été créé pour faire ralentir les véhicules. Le

passage piéton installé dessus est au niveau

du trottoir offrant une parfaite continuité

avec la chaussée. Le déplacement des

personnes à mobilité réduite, des personnes

âgées et des poussettes est ainsi facilité.

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 11


Braderie

Dimanche

26 juin 2011

de 8h à 14h

10 - Anzin magazine � mars-avril 2011 � N°41

d'Anzin

Place Roger Salengro

& avenue Anatole France

Réservez votre emplacement au café "Chez Yann"

Place Roger Salengro. Jusqu’au 20 juin du lundi au samedi de 9h à 11h

et de 15h à 19h sauf mardi et vendredi matin (jours du marché).

Animations :

● Majorettes Upice (Tchéquie)

● Canta e sciuscia (Italie)

● Les lanceurs de drapeaux

Renaissance Italienne

En avant-première le saMEdI 25 jUIn après-midi

dans les commerces du centre ville :

les MajoRETTEs UpICE

Directeur de la publication : Pierre-Michel Bernard ; Conception / Réalisation : Service Communication ; Impression : mairie.


Agir pour une ville propre et agréable

L’achat d’une balayeuse de trottoir, de distributeurs pour ramasser les déjections canines et de nouvelles

poubelles pour l’espace public, des actions de sensibilisation, la gestion durable des espaces verts… La

municipalité n’a de cesse d’agir pour améliorer la propreté de la ville. Cependant, on constate que les

comportements de certains citoyens sont trop souvent irrespectueux du travail difficile des 30 personnes

affectées à cette mission. Parce que tout le monde a sa part de responsabilité, chacun doit se mobiliser, à

son niveau, pour faire qu’Anzin soit une ville propre et agréable.

> Quelle est la particularité

d’Anzin en

matière d’environnement

et de cadre de

vie ?

« Par le passé, l’industrie

minière et la

sidérurgie furent le

fer de lance de la ville

d’Anzin et façonnèrent

au fil des siècles

son paysage. Depuis

le déclin de l’exploitation

minière et de la

sidérurgie de la fin du XXe Francis Ledieu,

adjoint délégué aux travaux,

à l’environnement

et au cadre de vie

siècle, le visage

d’Anzin a complètement changé et est en

pleine mutation avec notamment l’aménagement

de grandes zones de restructuration

urbaine (Valmont, Carpeaux, Rives de

l’Escaut). C’est dans le cadre de ce changement

que le service environnement et

cadre de vie revêt toute son importance.

Concilier activités, jeux, détente, embellissement

et participer à l’amélioration du

cadre de vie n’est pas une contrainte mais

le symbole d’une volonté de mieux vivre

ensemble dans la cité.

Le passé industriel de la ville, dont nous

pouvons être fiers, ne nous a cependant

pas permis d’avoir un patrimoine architectural

remarquable à quelques exceptions

près comme le château Dampierre, inscrit

aux monuments historiques. Par contre,

notre patrimoine végétal, très important,

doit être préservé pour accompagner nos

aménagements futurs. »

> Comment les nouvelles méthodes de

gestion différenciée participent-elle à la

Valoriser l’argent public :

si chacun fait un peu… tout le monde y gagne !

volonté municipale d’intégrer le développement

durable à sa politique ?

« Ces dernières années, nous avons impulsé

une gestion différenciée des espaces

verts ce qui signifie que la ville entretient

différemment les espaces selon

leur usage. Par exemple, un terrain de

football doit être tondu très régulièrement

alors qu’une prairie en lisière de bois peut

être consacrée au développement et à

Tout le monde a sa part de responsabilité dans la propreté de la ville. Le salarié

en retard qui dépose son sac d’ordures au pied de l’immeuble plutôt que dans le

container de regroupement ; l’adolescente qui est dégoutée de ramasser la grosse

crotte de son chien ; l’habitant en train de déménager qui dépose divers objets

sur le trottoir plutôt que de se rendre à la déchetterie ; l’enfant qui jette son papier

par terre et la femme son mégot de cigarette… Qu’ils sont fréquents les comportements

négligents qui salissent Anzin ! Cela donne chaque jour énormément de

travail au service voirie-propreté urbaine de la ville. Plus d'1,5 M€ sont dépensés

chaque année pour cette mission et environ 100 000€ pour l'achat de matériels.

En diminuant son temps passé à ramasser, nettoyer et aspirer, le personnel communal

pourrait se consacrer à d’autres tâches améliorant le cadre de vie des habitants

: réparation de la voirie (nids de poule…), du mobilier urbain, rénovation des

passages piétons…

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 13

...


...

la préservation de la biodiversité par le biais d’un

fauchage tardif. C’est volontairement que nous laissons

la nature reprendre ses droits en laissant se

développer les herbes. Un espace d’herbe roussie

est-il plus agréable et esthétique qu’un talus parsemé

de fleurs sauvages ? »

Allier l’économie, le social et l’écologie sont les

fondements du développement durable. Suite à la

loi Grenelle 2 portant engagement national pour

l’environnement, Anzin souhaite être un acteur de

chaque jour, en particulier dans la préservation des

ressources en eau en diminuant progressivement

les plantations dites « hors sol » ou en réduisant

l’utilisation des pesticides, préconisation du jury

des villes fleuries pour l’obtention du label.

Nous cherchons aussi à valoriser le patrimoine arboricole

de la ville ; en témoigne notre action de

replanter des arbres dans le parc Dampierre dans

le respect de sa conception originelle (jardin paysager).

La taille raisonnée des arbres est donc privilégiée

tout en répondant à la population à qui certains

arbres pourraient causer des nuisances ou un

risque potentiel pour sa sécurité. »

> Quelles sont les techniques utilisées par le service

espaces verts ?

« Les techniques traditionnelles ont considérablement

évolué. Plutôt que des fleurs annuelles, nous

favoriserons les plantes vivaces ou les arbustes à

fleurs, moins voraces en eau et mieux adaptés à

leur milieu.

Actuellement, un inventaire des espaces verts de

la ville permet de les cartographier afin de les situer

et d’élaborer une stratégie pour bien répartir

le fleurissement. De ces constats, nous pourrons

prendre les bonnes décisions pour leur évolution.

Un indicateur intéressant nous révèle par exemple

que chaque Anzinois dispose d’une moyenne de 36

m 2 d’espaces verts publics contre 20 au niveau national.

L’OMS préconise un minimum de 12 m² par

habitant. En terme de surface d’espaces verts, Anzin

n’a rien à envier aux autres villes. Charge à nous

de bien utiliser ce potentiel et de créer un cadre de

vie agréable pour nos concitoyens. »

> Comment sensibiliser les habitants à la préservation

de leur cadre de vie ?

« Au mois de mai, la fête des Jardinades célèbre

le printemps qui renaît. C’est aussi l’occasion de

redécouvrir le château Dampierre et son parc anglais.

Des professionnels exposent et donnent de

la vie et du corps à cette fête prisée des Anzinois

où règne à chaque fois la convivialité et l’échange.

Parmi la multitude des personnes qui s’affère à l’organisation

de cette fête, nos équipes espaces verts

et techniques sont à pied d’œuvre. C’est pour eux

beaucoup de préparation, de réalisation, d’innovation

et de pédagogie permettant de montrer leurs

compétences et leur savoir faire. Merci à eux. »

14 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Agents de la propreté urbaine : q

Papiers, mégots, canettes… Avec un

un balai, à la main ou à l’aide des a

glutton, les agents nettoient quotidi

trottoirs et caniveaux.

Chaque semaine, dès 7 he

matin, l’ensemble des cha

des trottoirs d’Anzin sont b

aspirés mécaniquement.


uelles missions ?

e pincette,

spirateurs

ennement

ures le

ussées et

alayés et

Le nettoyage de la place R. Salengro

les jours de marché nécessite

l’intervention de l’ensemble de

l’équipe du service voirie-propreté

urbaine pendant au moins 1h.

Entre le marché, les poubelles, les cartons et les

dépôts sauvages, les agents de la ville se rendent

chaque semaine à la déchetterie pour y vider

environ 7 gros camions et 4 petits.

Les mardis et vendredis, les 150 poubelles

publiques sont vidées.

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 15


Jours de passage

de la balayeuse

dans votre rue et

emplacement des

Toutounet.

● distributeurs

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi

Vendredi

de sacs

pour les déjections canines

(Toutounet)

16 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42





● ●







D’importants


humains


moyens

et matériels

● 30 agents déployés sur la ville

- 9 agents communaux sont dédiés à la propreté des rues ;

- 2 agents communaux réalisent le ramassage des dépôts

sauvages ;

- 3 agents communaux se chargent de vider les 150

poubelles de la ville ;

- 8 personnes du service espaces verts nettoient et

entretiennent les jardins de Valmont, le parc Dampierre et le

parc Mathieu ;

- 8 personnes de l’entreprise d’insertion Ageval sont mobilisées

sur les secteurs Carpeaux, Verrerie et la rue Jean Jaurès.

A temps plein ou à temps partiel, les 30 personnes missionnées

pour la propreté réalisent au total, chaque semaine, près de 700

heures de nettoyage dans la ville.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● 11 véhicules pour nettoyer

- 4 aspirateurs glutton thermique ou électrique, 1 balayeuse de

rue, 1 poids lourd, 1 camion benne et 3 chariots pédestres.

- Nouveauté 2011 : 1 balayeuse de trottoirs.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● 14 distributeurs pour les déjections

canines (Toutounet)

Depuis mars, des distributeurs de sacs spécifiquement conçus pour

ramasser les déjections des chiens ont été installés par la mairie. Huit

ont été répartis dans les rues de la ville, trois ont été accrochés devant

les maisons de proximité (Carpeaux, De Noyette, Verrerie) et trois sont

à disposition des habitants sur les comptoirs d’accueil de la mairie, de

la police municipale et de la médiathèque.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

● 150 poubelles publiques

à travers la ville

Chaque année, des poubelles sont achetées

pour compléter ce parc. En 2011, 20 nouvelles

ont été installées.

Utilisez les déchetteries !

Pour les Anzinois, les déchetteries les plus proches sont

celles de Beuvrages et de Valenciennes. Complètement

gratuites pour tous les particuliers, elles permettent de

déposer de nombreux déchets : meubles, électroménagers,

peintures, huiles, solvants, batteries, papiers,

déchets verts, ampoules, tubes néons, fibrociments,

ferrailles, pneus, verres, gravats, etc. Attention, chaque

déchetterie a ses spécificités. Renseignez-vous !

● Beuvrages

Rue Robert Fuge. Horaires d’ouverture : lundi et samedi

de 9h à 18h45 ; du mardi au vendredi de 15h à 18h45 ;

dimanche de 9h à 11h45.

Pour utiliser cette déchetterie, vous devez auparavant

passer à la station d’épuration (juste à côté : rue du droit

– De 8h30 à 12h et de 14h à 17h30) pour obtenir votre

carte d’accès. Pour cela, vous devez présenter un justificatif

de domicile et une pièce d’identité.

Renseignements : 03.27.46.70.87

● Valenciennes

Rue de la Bleue du Nord. Horaires d’ouverture du 1 er avril au

30 septembre : lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi

de 9h à 12h et de 14h à 18h ; dimanche de 9h à 12h.

Le volume maximum de déchets accepté est d'1m3 par jour

et par foyer (sauf amiante : 1m 3 par semaine et par foyer).

Renseignements : 03.27.096.096

www.dechetsenligne.fr

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Carpeaux :

mise à disposition de bennes

Dans le cadre du

renouvellement urbain

du quartier

Carpeaux, de nombreuses

familles

déménagent. Afin

de les aider à se débarrasser

de leurs

déchets, des bennes

sont régulièrement

mises à leur disposition,

évitant ainsi les dépôts sauvages et les déplacements

en déchetterie alors que beaucoup ne possèdent

pas de véhicules. Cette action, organisée dans le cadre

de la Gestion urbaine de proximité, fait également appel

à la solidarité. En avril, par exemple, des jeunes du chantier

éducatif permanent ont aidé les habitants à transporter

leurs affaires, en particulier les objets lourds pour

les personnes âgées ou en situation de handicap. Au fur

et à mesure des phases de relogement, de nouvelles

bennes sont ainsi installées dans le quartier.

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 17


Tous responsables !

● Des poubelles à sortir… et à rentrer

Ramassées par la société Nétrel, missionnée

par Valenciennes Métropole,

les ordures ménagères collectées en

porte à porte sont à sortir au dernier

moment par les habitants, à savoir à

partir de 19h la veille du passage des

éboueurs. Les poubelles restent sur

la voie publique uniquement pour la

journée. Dès le soir, ces mêmes poubelles

doivent être enlevées du trottoir

et rentrées chez l’habitant ou le

local commun prévu à cet effet*. Audelà

de l’aspect disgracieux des pou-

● Des encombrants uniquement le jour J

Les déchets dits “encombrants” sont à déposer

devant chez soi de manière ordonnée (sans gène

pour les passants et les véhicules) et le jour même

du ramassage. Les déchets disposés la veille sont

source d’éparpillement puisque des personnes

cherchent à récupérer vos produits jetés. Sans

précaution, ils étalent souvent les détritus qui,

au final, ne sont pas récupérés par la société de

ramassage. Le service propreté urbaine de la

Faire qu’Anzin soit une ville agréable ne

passe pas seulement par la propreté urbaine.

Le fleurissement des rues et des

espaces de verdures participent à l’amélioration

du cadre de vie des habitants. La municipalité

a choisi de s’engager dans une action

durable et pérenne en se fixant de nouveaux

objectifs favorables à l’environnement.

Pour répondre aux enjeux du Grenelle, les services

de la ville vont diminuer progressivement

les plantations dites "hors sol" (jardinières,

belles laissées en permanence sur

la voie publique, ce non respect est

surtout une gêne importante pour

les personnes âgées, handicapées

ou avec des poussettes. Anzin est

une ville avec de nombreux trottoirs

étroits. Descendre sur la chaussée

à cause de l’impossibilité de passer

est un danger pour les piétons

(risque avec la circulation, la hauteur

du trottoir…).

*un arrêté municipal réglemente cette obligation. Tout contrevenant

s'expose à une amende de 35€ (article R632-1 alinéa

2 du code pénal)

Dans toutes les rues, les locataires

et propriétaires sont tenus

d’assurer le nettoyage des

caniveaux et des trottoirs, ainsi

que l’enlèvement des mauvaises

herbes en bordure de leur habitation.

Les poussières liées au

balayage de son logement ne doivent

en aucun cas être jetées sur

la voie publique ni dans les éva-

18 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

ville est alors contraint de repasser derrière. Une

charge de travail supplémentaire qui pourrait

être évitée si les habitants sortaient leurs encombrants

uniquement le jour J.

Ramassage des encombrants sur Anzin :

en février et en octobre.

Prochaines dates : du 3 au 7 octobre 2011.

Consultez votre jour de collecte sur www.ville-anzin.fr.

● Nettoyer devant chez soi : une obligation

cuations des eaux pluviales. Par temps

de neige, les propriétaires sont tenus de

dégager un passage sur le trottoir devant

chez eux. Les grilles placées sur les caniveaux

doivent être maintenues en état

de propreté afin de garantir l’écoulement

des eaux de pluie. Cela évite l’obstruction

des canalisations et limite les risques

d’inondation en cas de grosses pluies.

Fleurissement : des objectifs durables

En matière de fleurissement, la municipalité s’est fixé de nouveaux objectifs

afin de répondre aux enjeux du Grenelle de l’environnement tout en améliorant

la qualité des espaces fleuris de la ville.

bacs et suspensions) au profit de massifs

de plantes vivaces, d’arbustes à fleurs et de

plantes grimpantes fleuries. “Eviter les plantes

annuelles permet également de faire des économies

d’eau, de limiter l’utilisation des engrais

et de réduire la main d’œuvre”, explique

Caroline Croy, responsable environnement et

cadre de vie à la mairie indiquant qu’un accent

particulier sera mis sur les secteurs incontournables

de la ville comme les entrées de ville

et les espaces publics de détente et de loisirs.

Les points noirs

du nettoyage

● Les déchets ménagers

Le jeudi, lors du ramassage des déchets

ménagers des habitants, de nombreux détritus

s’échappent des poubelles. “Après le

passage des camions de la société Netrel,

une équipe de la ville est obligée d’intervenir

pour récupérer ce qui s’est envolé des

camions”, précise Robert Vanoverschelde,

responsable du service voirie-propreté

urbaine. “De même, lors du passage des

encombrants, les déchets interdits ne sont

pas ramassés par la société. Il est donc très

important que les habitants utilisent les

déchetteries pour tout ce qui est interdit en

encombrant.”

● Le marché

Chaque mardi et vendredi, toute l’équipe

du service voirie-propreté urbaine est mobilisée

pour

n e t t o y e r

l ’ e s p a c e

du marché.

Objectif :

inter venir

au plus vite

pour rendre

la place aux

automobilistes. “Le marché constitue un

point difficile à gérer”, explique Robert Vanoverschelde,

responsable de ce service.

“Avec le vent, les déchets des commerçants

(plastiques, cartons…) s’envolent à

travers toute la ville. C’est pourquoi nous

essayons de sensibiliser au maximum les

vendeurs pour qu’ils utilisent les nombreuses

poubelles à leur disposition.”

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Pour préfigurer des évolutions en matière de

gestion des espaces verts, une réflexion est

par ailleurs engagée pour faire un diagnostic

précis du fleurissement communal.

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●


Jardinades 2011

Entre jardin et forêt

Marché aux fleurs,

produits du terroir et

artisanat ont séduit

les adultes tandis

que les enfants profitaient

des ateliers

de jardinage et des

balades en poney.

Le service Espaces

Verts de la ville a une

nouvelle fois montré

tout son talent avec

ses réalisations et

ses compositions

florales.

Singe, serpent,

perroquet,

lama, dromadaire…

Les animaux,

toujours

appréciés des

petits comme

des plus

grands, ont

offert une note

d’exotisme à la

fête.

Environ 4000 visiteurs se sont donné rendez-vous

le week-end des 14 et 15 mai

pour les Jardinades 2011. Flâner, écouter,

admirer, participer… Au gré de ses envies,

chacun a pu profiter des animations et des

exposants installés à travers le parc du château

Dampierre. Tour d’horizon, entre jardin

et forêt, pour cette 9 e édition.

Cette année, les

animations ont

pris de la hauteur

avec deux

espaces “parc

aventure”, le

groupe de musicien

Abélio qui a

donné plusieurs

concerts dans un

arbre plus que

centenaire et

l’incroyable Christophe

qui composait

des coiffures

extravagantes

avec les cheveux

du public.

> Toutes les photos

sur www.ville-anzin.fr

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 19


Le 22 juin, à l’Ile aux enfants, une Journée culinaire est organisée pour sensibiliser les

enfants du centre de loisirs et leurs parents à l’équilibre alimentaire.

Action de sensibilisation

Fruits et légumes :

mieux les connaître

pour apprendre

à les manger

L’action Frutos-Légumos sensibilise les enfants des centres de loisirs, et leurs parents, à consommer

des fruits et des légumes et à pratiquer une activité physique régulière. Pour faire passer le message,

le service Petite Enfance fait preuve de créativité et de transversalité.

Pour prom

o u v o i r

une alimentation

saine

et une activité

physique régulière

auprès

Valérie Tomson,

des enfants et

de leur famille,

la ville a mis en

adjointe déléguée à la place un projet

jeunesse et au handicap spécifique au

sein des centres

de loisirs : Frutos Légumos. Ateliers

culinaires, jeux, spectacles, entretien

d’un potager… Chaque année,

l’équipe Petite Enfance fait preuve

de créativité pour proposer des activités

permettant de reconnaître

Avec l’aide de couturières bénévoles de la Bleuse Borne, les

enfants participeront au carnaval d’Anzin, le 26 juin, sur la

thématique des fruits et des légumes.

20 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

visuellement et gustativement les

fruits et les légumes. “Pour être efficace

et avoir des répercussions à

long terme sur la santé et l’hygiène

de vie des enfants, il est essentiel

de s’inscrire dans la durée et d’impliquer

les parents”, affirme Valérie

Tomson, adjointe déléguée à la jeunesse

et au handicap précisant que

ce projet est financé par le Groupement

régional de santé publique.

Des ateliers culinaires

au carnaval

Cette année, le projet Frutos Légumos

a été tout particulièrement travaillé

dans la transversalité. Jérome

Beth, le chef cuisinier du service restauration

scolaire, anime par

exemple différentes séances

culinaires avec les enfants

de 4 à 6 ans et les parents

volontaires. Découvertes des

quatre saveurs (salé/sucré

et acide/amer), confection

de recettes avec des fruits et

des légumes du moment... En

abordant la diététique de façon

ludique, il met l’eau à la

bouche aux enfants et donne

aux parents des idées en

fonction des saisons et des

astuces pour faire manger

des fruits et des légumes à

leurs petits qui les refusent.

Des ateliers culinaires sont également proposés aux

parents dans le cadre du projet Frutos Légumos mis

en place par le service Petite enfance.

“Un comité de parents a également

été constitué pour soutenir l’implication

des familles”, poursuit Valérie

Tomson qui a à cœur de faire participer

au maximum les habitants. “Les

parents ont d’ailleurs répondu présents

pour que les enfants prennent

part au carnaval de la ville, fin juin,

sur la thématique des fruits et des

légumes.” Toute l’équipe du centre

de loisirs, les enfants, les familles

volontaires et des couturières bénévoles

du quartier de la Bleuse borne

ont rénové le géant Bob le Jardinier,

confectionné des déguisements et

décoré le char.

Contact

Service Petite enfance

03.27.23.21.55


Théâtre

Avant goût de la prochaine saison

La saison 2011-2012 du théâtre municipal s’annonce une nouvelle fois riche en musique, en humour et

en spectacle. Tous les styles pour tous les publics tel est le crédo de la salle culturelle Anzinoise. Voici,

en avant première, les artistes qui s’y produiront dans les prochains mois.

7 octobre 2011

Jenifer

Tarif plein : 33 € / Tarif réduit : 28 €

5 novembre 2011

Hommage à Mickael Jackson

Tarif carré or : 22€

Tarif plein : 18 € - Tarifs réduit : 15 €

20 janvier 2012

Killer Queen

Tarif plein : 20 € / Tarif réduit : 17 €

Coups de cœur

Préparez vos vacances à la médiathèque

L’été arrive ! A ceux qui ont la

chance de partir, mais aussi

à ceux qui restent, la médiathèque

propose un rayon

“voyages” très bien garni,

avec DVD, guides de tourisme,

guides de conversations en langues

étrangères, etc.

Pour préparer ses vacances

7 décembre 2011

Lac des Cygnes

Tarif plein : 42 € / Tarif réduit : 35 €

3 novembre 2011

Anthony Kavanagh

Tarif plein : 39 € - Tarifs réduit : 36 €

13 octobre 2011

Yael Naim

Tarif plein : 31 € / Tarif réduit : 28 €

9 février 2012

Zazie

Tarif plein : 40 € - Tarif réduit : 37 €

ou simplement pour rêver, trouver le camping

ou la chambre d’hôtes idéal,

que vous soyez plages ou musées,

que vous partiez à

l’étranger ou restiez

en France, ce dont

vous avez besoin est

sûrement là.

16 novembre 2011

Abba Génération

Tarif : 35 €

26 octobre 2011

Celtic Legends

Tarif plein : 42 € - Tarif réduit : 39 €

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 21


Club cœur et santé

0 + 5 + 30 = un bon cœur

A travers ses actions, le club cœur et santé d’Anzin

fait la promotion d’une alimentation équilibrée

et d’une pratique sportive quotidienne afin

de sensibiliser la population aux maladies cardiovasculaires.

Actif depuis

deux ans, le

club cœur et

santé fait partie

de la fédération

française de cardiologie.

Relais au

niveau local d’un

engagement national,

le club d’Anzin

est dirigé par

une équipe de six

passionnés dont

l’animatrice responsable,

Patricia

Borowiak. “Nous

sommes de tout

âge (de 20 à 50

ans) et de tout horizon

mais avec un

seul objectif : prévenir et informer la population sur

les maladies cardiovasculaires.” Pour transmettre leur

message, ils ne cesseront jamais de scander ce qu’ils

appellent “le tiercé gagnant” : « 0 + 5 + 30 », à savoir

zéro cigarette, cinq fruits et légumes par jour et 30 minutes

de marche par jour. “Il ne faut pas oublier que

400 personnes décèdent quotidiennement suite à un

problème cardiovasculaire. Contrairement à ce que les

gens pensent, cela touche en majorité des personnes

jeunes”, tient à souligner Patricia Borowiak.

L’action phare du Club cœur et santé d’Anzin est l’organisation

du Parcours du cœur qui, cette année, s’est

déroulé début avril au départ du parc Mathieu avec 84

participants. “Se retrouver pour marcher ensemble,

dans notre ville, à chacun son rythme, est un bon moyen

de faire passer notre message de manière conviviale.

Car la bonne humeur est notre carburant !”, poursuit

Patricia Borowiak qui ne manque pas de projets. “En

mai, nous avons lancé notre action “une randonnée par

mois”. Ouverte à tous, gratuitement et sans adhésion,

cette randonnée pour amateurs est pédestre ou à vélo.

A l’automne, nous proposerons également dans chaque

quartier des démonstrations aux habitants pour apprendre

à utiliser un défibrillateur.”

> Club cœur et santé

06.99.72.66.09

Retrouvez le Parcours du cœur d’Anzin sur Facebook

22 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Conseil municipal des jeunes

Agir pour prévenir les risques

A l'initiative du conseil municipal des jeunes, le centre

de loisirs des vacances d’avril a été consacré à la prévention

sanitaire, routière et alimentaire. 140 enfants

de 6 à 17 ans ont été sensibilisés pour avoir les bons

gestes au quotidien.

Lors de son élection, en

octobre 2009, le conseil

municipal des jeunes avait

mis l’accent sur sa préoccupation

en matière de prévention

des risques sanitaires, routiers

et alimentaires chez les enfants

Anzinois. Ils ont donc travaillé

en partenariat avec les services

de la ville pour concocter un

programme spécifique “prévention”

qui a été mis en œuvre

lors du centre de loisirs des vacances

d’avril.

Les ateliers sur la sécurité

routière, sur l’hygiène buccodentaire,

les premiers secours

et l’équilibre alimentaire ont

rythmé les journées du centre

de loisirs de manière ludique et

pratique. Les jeunes du conseil

municipal ont assisté à plusieurs

séances pour apprécier

la qualité des intervenants :

France Assistance pour les formations

au PSC1 (prévention

secours civique 1 er degré), Jérôme

Beth, chef cuisinier, pour

l’alimentation et la diététique,

Joël Dupont et la police municipale

pour la prévention piétonne,

le comité d’hygiène alcoologie

alimentaire formation

initiation prévention (CHAAFIP),

le comité d’hygiène buccodentaire,

la CPAM et ses mallettes

Massage cardiaque, utilisation d’un

défibrillateur, position latérale de

sécurité… les jeunes du centre de

loisirs d’avril ont reçu une formation

aux premiers secours.

pédagogiques ainsi que la société

Colgate qui a fourni des

kits buccodentaires et des documents

d’information et de

sensibilisation.

A l’issue du centre de loisirs,

les 140 enfants ont été distingués

lors d’une cérémonie à

laquelle de nombreux parents

sont venus assister. A noter que

28 jeunes de plus de dix ans

ont reçu le diplôme PSC1, le

premier niveau de la formation

officielle aux premiers secours.

Lors d’une cérémonie officielle, les parents ont assisté à la remise des

diplômes “premiers secours” et “prévention routière” de leur enfant.


Comités de quartier :

vos nouveaux représentants

Ouverts à tous les Anzinois, les cinq comités de quartier ont été

mis en place en 2008 pour que la participation des habitants

vienne enrichir les décisions publiques locales. De nouvelles

élections de leurs membres se sont déroulées. Voici les nouveaux

représentants de votre comité de quartier.

● Secteur OUEST

Membres du bureau

Président : Patrick MESSAGER

Vice-présidents : Daniel TANTOT, Daniel

PENNEL

Trésorier : Jean-Pierre APPLANCOURT

Trésorière adjointe : Jeanine BAUDINO

Secrétaire : Anne-Marie MARECHAL

Secrétaire adjointe : Sara ABOMO

Membres du conseil d’administration

Albert HOUANT

● Secteur EST

Membres du bureau

Président : Ali BELDJOUHRI

Trésorier : Lionel LANGLIN

Secrétaire : José SANCHEZ

Membres du conseil d’administration

Marie-Jeanne LANGLIN

Karen LEBRUN

Josiane WITHOF

Mireille CHELKIA

Jean-Luc BOULENT

Jean-Claude HUBERT

● Secteur CENTRE

Membres du bureau

Présidente : Nicole TROLIN

Vice-président(e)s : Heidi COKELAER,

Daniel HENIN, Carmen GOMEZ

Trésorière : Gabrielle CUVELLIER

Secrétaire : Bernard DEBRIS

Secrétaire-adjoint : Franck MENIER

Membres du conseil d’administration

Françoise DAMBRIN

● Secteur NORD

Membres du bureau

Au moment de la mise sous presse de

ce bulletin, l’élection des membres du

bureau n’a pas encore eu lieu.

Membres du conseil d’administration

Frédéric ASSELIN

Jilali CHAARAKI

Guilaine DESESPRINGALLE

Jean Claude LECOCQ

Francis MARIN

Robert PATIN

Pascal BLASZCZYK

Richard RATAJCZYK

Didier DETRIVIERE

Jacqueline DELSOL

François CHRETIEN

Marie-Thérèse VILETTE

Nicolas FEHRING

Caroline VIEGAS

Marie-France RAVEZ-PETIT

Conseiller municipal référent

Bruno LEVANT

Dominique HERNIE

Sylvie LEBRUN

Monique DANHIERE

Patricia DIEU

M’Barka BENGHENNOU

Paul DANHIERE

Jean-Luc LUSSIEZ

Rabah BELARBI

Conseiller municipal référent

Amar BENGHENNOU

Bernard DECAILLON

Philippe LEBRUN

Jean-Marie MENIER

Pascal OLIVIER

Véronique RENTIES

Christophe SEMAIL

Nathalie VILLAIN

Conseiller municipal référent

Maximilien ZUCCHERO

Gérard COPIN

Marie-Hélène LOUTRE

Anne-Marie MENARD

Marie-Hélène PATOU

Jean-Charles PATOU

Sébastien ROHAUT

Alain TURUT

Alain VINCENT

Willy VINCHON

Conseiller municipal référent

Alain VINCENT

Secteur

OUEST

Secteur

CENTRE

Secteur

NORD

● Secteur SUD

Membres du bureau

Président : Jacky TOMSON

Vice-président : Jean-Marc

GUERRAIN

Trésorière : Martine PIREZ

Secrétaire : Carine CRIGNON

Membres du conseil d’administration

Maire-Christine BLAVOET

Nathalie BROQUET

Rudy GOUBE

Jean-Claude LERNOULD

Raymond HOULZE

Yvonne BERTEN

Secteur

EST

Secteur

SUD

Aicha AZZOUG

Florianne TOUZET

Emeline WITHOF

Benjamin RICHEZ

Roger MARTIN

Aude PORT

Hicham FOCQUEUR

Philippe OLIVIER

Carole MOERMAN

Marie-Paule ROLAND

Bernadette GOLEBSKI

Freddy GAVRONSKY

Conseiller municipal référent

Claude DELHAYE

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 23


Espace Pierre Mathieu

Ecole des sports et gym douce

Ateliers d’arts plastiques

Centres de loisirs des mercredis

Garderies et activités périscolaires

maternelles et élémentaires

Atelier Pirouettes et musique

Vous avez 16 ans ?

Recensement militaire obligatoire

24 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

Structures petite enfance, jeunesse et sports

Fermetures et ouvertures

estivales 2011

- Permanences et régies jusqu’au 22 juillet : 8h45-11h45 et 13h45-17h du lundi au

jeudi ; 8h45-11h45 le vendredi.

- Permanences du 25 juillet au 26 août : 8h30-12h et 13h30-17h du lundi au vendredi.

- Reprise des régies à partir du 29 août : 8h45-11h30 et 13h45-17h du lundi au jeudi

et 8h45-11h30 le vendredi.

Fin des ateliers : semaine du 18 juin. Reprise : du 12 au 16 septembre. Inscriptions à

partir du 5 septembre.

Fin des ateliers : semaine 18 juin. Reprise : 17 septembre à l’école Voltaire. Inscriptions

à partir du 5 septembre

Fin des activités : 29 juin. Reprise : 7 septembre. Inscriptions à l’espace Mathieu à

partir du 29 août.

Fin des activités : 1 er juillet. Reprise : 5 septembre. Inscriptions à l’espace Mathieu à

partir du 29 août.

Reprise de l’activité à la maison de quartier Carpeaux : 7 septembre de 10h à 12h.

Atelier gratuit, sans inscription.

Relais d’assistantes maternelles Fin des animations : 30 juin. Reprise : 8 septembre de 9h à 11h à l’Ile aux enfants.

Lieu d’accueil parents enfants Dernière séance : 30 juin. Reprise : 8 septembre de 14h à 16h à l’Ile aux enfants.

Petite halte-garderie Fermeture : 1 er juillet. Réouverture : 6 septembre à l’Ile aux enfants.

Multi-accueil Les Bisounours Fermeture : 29 juillet. Réouverture : 30 août. Renseignements : 03.27.29.53.41.

> Dossiers d’inscription

Les dossiers et les modalités

d’inscriptions pour les différentes

structures et ateliers seront

disponibles à l’espace Pierre

Mathieu à partir du 29 août.

Pour les enfants n’ayant jamais

fréquenté le centre de loisirs ou

la garderie périscolaire sur l’année

civile 2011, une fiche recensant

le besoin des familles et un

dossier d’inscription sera à établir.

Tout Français, fille comme garçon, ayant atteint l'âge

de 16 ans doit se faire recenser auprès de la mairie

de son domicile. A la suite de cette formalité obligatoire,

la mairie délivre au jeune une attestation de

recensement. Cette attestation est notamment nécessaire

pour se présenter à de nombreux examens et

concours comme le CAP, le BEP, le baccalauréat, le

permis de conduire, etc. Le recensement permet également

à l'administration de convoquer le jeune pour

> Contact

Espace Pierre Mathieu

23 rue des Martyrs 59410 Anzin

Direction jeunesse, sport et vie associative : 03.27.28.21.54

Direction petite enfance : 03.27.28.21.55

qu'il effectue la journée défense et citoyenneté dont

le certificat de participation est également nécessaire

pour l’inscription aux examens.

> Inscriptions ?

- Au service Etat-civil, place Roger Salengro

(03.27.28.21.18)

- Par internet : www.ville-anzin.fr (rubrique e-services)


Prévention en cas de canicule :

faites-vous connaître !

En cas de déclenchement du plan d’urgence pour "températures extrêmes", les personnes

qui se sont inscrites auprès du C.C.A.S. seront suivies par les services sanitaires

et sociaux pour vérifier que tout va bien.

Afin d’aider

les

personnes

fragiles ou

isolées en

cas de forte

chaleur, le

centre communald’action

sociale

(C.C.A.S.) possède un registre nominatif (1)

des personnes âgées et des personnes handicapées

qui en font la demande. Cette démarche

d’inscription, volontaire et gratuite,

a pour but de permettre aux services sanitaires

et sociaux d’intervenir rapidement si

l’Etat déclenche le plan d’alerte d’urgence

Conservatoire de musique : inscrivez-vous !

• Eveil musical : pour les enfants de 4, 5 et 6 ans. Cours

le mercredi matin et après-midi, au conservatoire (place

Roger Salengro) ou le mercredi après midi à l’Ile aux Enfants

(Chemin des agglomérés, Bleuse Borne)

• Formation musicale : pour les enfants à partir de 7 ans

(ayant fait leur C.P) et cours pour les adultes

• Formation instrumentale : flûte traversière, trompette,

violon, piano, hautbois, trombone, alto, guitare (folk et

électrique), clarinette, cor, violoncelle, saxophone, tuba,

contrebasse, basson, chant, percussion (batterie et

djembé), harpe.

• Ensembles et orchestres : dans leur formation, les

élèves doivent participer à une discipline collective (Orchestre

à vents 1 er cycle - Orchestre à vents 2 e cycle -

Orchestre à cordes 1 er cycle - Ensemble de cuivres - Ensembles

instrumentaux divers - Musique de chambre).

“canicule”. Des personnes compétentes appelleront

chaque Anzinois inscrit sur le registre

du C.C.A.S. pour vérifier si tout va bien

et, pourront se déplacer à leur domicile en

cas de besoin.

Si vous ou un membre de votre entourage

se sent vulnérable par rapport aux températures

extrêmes, n’hésitez pas à prendre

contact avec le C.C.A.S au 03.27.28.21.00.

A tout moment, l’intéressé peut être radié

de ce registre sur simple demande.

(1) En application de l’article L121.6.1 du Code de l’action sociale

et des familles et du décret du 01/09/2004.

> Que risque-t-on quand il fait très chaud ?

Retrouvez infos et conseils

sur www.ville-anzin.fr

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Situé place Roger Salengro, le conservatoire municipal de musique d’Anzin propose un

enseignement musical complet pour les enfants à partir de 4 ans et pour les adultes. Les

inscriptions seront prises du 1 er au 30 septembre 2011 dans les locaux du conservatoire.

Voici les différentes formations qu’il propose :

Tarifs d’inscription : gratuit pour les Anzinois.

Pour les extérieurs : 63 € pour 1 enfant ; 96 €

pour 2 enfants ; 128 € pour 3 enfants.

Location d’instruments : 53 € / an pour les

Anzinois, 106 € / an pour les extérieurs.

Inscriptions et renseignements :

Conservatoire municipal de musique

Tél : 03.27.47.16.20

conservatoire-musique@ville-anzin.fr

Mardi et jeudi : de 14h à 19h

Mercredi : de 9h à 12h et de 13h30 à 19h

Police municipale

Elle surveille votre maison !

Partez en vacances l’esprit serein grâce

à un service gratuit proposé par la police

municipale d’Anzin en partenariat

avec la police nationale : l’opération

“tranquillité vacances”. Tout au long

de l’année, et en particulier en été, les

habitants peuvent demander à ce que

leur propriété soit surveillée pendant

leur absence. Chaque jour, à différents

moments de la journée, un policier municipal

se déplace pour vérifier les fermetures

des portes, des fenêtres, etc.

et voir si tout semble en ordre.

> Formulaires de demande ?

- A la police municipale : rue Galliéni,

du lundi au samedi de 9h à 19h

- En téléchargement sur

www.ville-anzin.fr (Rubrique “espace urbain”)

● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Personnes âgées

Deux banquets

pour les aînés

Les banquets des aînés, offerts

chaque année par la municipalité, auront

lieu les dimanches 18 septembre

et 2 octobre 2011. Ils réunissent environ

900 personnes à la salle municipale

des fêtes. Les aînés d’Anzin se

retrouvent ainsi pour un repas convivial

et un après-midi de danse.

Une Semaine

pour voir la vie en Bleu

Dans le cadre de la semaine nationale

des personnes âgées, quatre jours de

festivités et d’animations sont organisés

par la mairie, le C.C.A.S. et le foyer

des anciens. La Semaine Bleue 2011

se déroulera du 19 au 22 octobre à la

salle municipale des fêtes.

Inscriptions

Centre communal

d’action sociale (C.C.A.S)

Mairie d’Anzin

Place Roger Salengro

03.27.28.21.00

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 25


Majorité

Françoise MASCOTTO,

présidente du groupe.

Opposition

La jeunesse espagnole est dans la

rue pour exprimer son ras le bol de

la précarité et son souhait de plus

de démocratie. Mobilisée par le

biais des réseaux sociaux, à l’image

des récentes révolutions arabes,

elle fait entendre sa voix plutôt

que de la mettre dans les urnes.

Pendant ce temps là à Paris, notre

président de la république défend,

lors du e-G8 qui se tient en amont

du sommet international G8, une

vision restrictive et réglementariste

d’Internet, et en particulier des réseaux

sociaux qui, de manière générale,

font peur aux chefs d’Etat

parce qu’ils n’en ont ni la maîtrise ni le contrôle... Au prétexte

de sécuriser la toile, la tentation est alors grande pour les dirigeants

de limiter la circulation des idées et par là même de

limiter les rassemblements indésirables qui s’organisent sur

le Net… 2 visions opposées qui témoignent de la distance qui

se creuse entre les peuples et la classe politique.

Le printemps anzinois a été quant à lui marqué par les nombreux

travaux de réfection et de sécurisation de voieries. A

l’heure où la sécurité routière fait l’objet d’une cacophonie

assourdissante au niveau national, nous avons fait le choix

de limiter la vitesse dans plusieurs rues, aux abords de l’école

Voltaire et sur la place Roger Salengro. Il s’agissait d’un engagement

de l’équipe municipale et d’une demande forte des

habitants en particulier par le biais de leurs représentants

des comités de quartier. Evidemment tout travaux et en particulier

sur la voie publique est générateur de nuisances pour

les riverains et les usagers. Néanmoins, le bénéfice en terme

de sécurité pour les automobilistes et surtout pour les piétons

valait bien ces quelques désagréments qui ont été considérablement

réduits grâce au dévouement des équipes municipales

et à la qualité du travail des entreprises partenaires qui

ont réalisé les travaux dans des délais records.

Armelle DAVID,

présidente du groupe.

Communication. La circulation dans

la commune devient de plus en plus

difficile. Si les travaux d’aménagement

sur la voie publique sont une nécessité

pour réduire la vitesse, il n’en reste pas

moins que la mise en place des déviations

a été faite de façon anarchique

car sans réflexion préalable. Quel cassetête

pour les automobilistes perdus.

Qu’est ce qu’un trottoir ? «Partie latérale

d’une rue surélevée réservée à la

circulation piétonne». Dans certaines

rues, les trottoirs sont devenus des

parkings où la circulation pédestre est

devenue impossible, générant de l’insécurité

en particulier pour les personnes

handicapées, âgées et les mamans avec leur poussette.

Vandalisme et incivisme. La dignité des résistants qui ont lutté pour

que la France retrouve sa liberté a été, à nouveau, bafouée par le

saccage des gerbes et rubans tricolores par des vandales. Garant des

valeurs républicaines, que compte faire notre premier magistrat ?

26 - Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42

Groupe Unis pour réussir

Groupe UDSA

De la même façon, les importants travaux dans le quartier Carpeaux

occasionnent eux aussi quelques inconvénients pour

les piétons et surtout beaucoup de poussière. Des échanges

permanents ont lieu entre les différents intervenants (entreprises,

ville, bailleurs) afin de limiter au maximum ces ennuis

pour les habitants du quartier. Mais quelle satisfaction et quel

bonheur pour les chanceux qui ont pu investir leur nouveau

logement ces dernières semaines. Après de longues années

passées en appartement, certains découvrent les joies (et

les difficultés…) du jardinage, d’autres apprennent à décorer

leur nouvelle demeure grâce aux ateliers mis en place par

le service de la cohésion sociale et de la gestion urbaine de

proximité.

Enfin, la rue Jean Jaurès est elle aussi le siège de nombreux

chantiers en lien avec les travaux préparatoires à l’arrivée du

tramway. Quelques contraintes à prévoir donc pour les riverains…

Mais nous saurons là aussi être à votre écoute de façon

à les limiter au maximum. Votre bien être et notre cadre de

vie est une priorité de votre équipe municipale. Comme cela

a été aussi la priorité voire la passion de M. Francis DUHEM

qui a fait valoir ses droits à la retraite en mai 2011. 41 ans

passés au service de la population anzinoise. Vous êtes nombreux

à le connaître et à l’avoir sollicité pour un problème de

voierie ou d’espace public. Toute l’équipe municipale tenait à

lui rendre dans cette tribune un hommage chaleureux et à lui

souhaiter une excellente retraite.

Comme tous les ans au mois de mai, les Jardinades ont lancé

le coup d’envoi des nombreuses animations qui vont faire

la joie des petits et des grands pendant tout le printemps et

l’été, et nous espérons vous y retrouver nombreux comme

chaque année.

Dans cette attente, nous vous souhaitons à toutes et à tous

de bonnes vacances qu’elles soient anzinoises ou plus

lointaines.

L’équipe UNIS POUR REUSSIR

Nouveaux services d’aide à la personne. Ces services concernent

les personnes âgées, proposent une aide pour les travaux d’intérieur

et d’extérieur par une association locale. Le coût des interventions

est, de loin, bien supérieur à celui proposé auparavant par la

commune ! Le document diffusé est difficilement lisible et certaines

personnes ont été choquées par un passage sibyllin concernant la

justification de la non imposition.

La culture pour tous et partout. Une promesse bien vite oubliée, la

programmation thématique promise en 2008 risque de ne jamais

voir le jour, le musée étant, rappelons-le, aujourd’hui fermé. Mais

quelle en est la raison ? Un paradoxe pour ce musée des charbonnages

à l’heure où ils sont en cours de classement au patrimoine

mondial de l’UNESCO. La fermeture du musée a isolé les Anzinois de

leur patrimoine, de leurs ancêtres et de leurs racines.

Club des Anciens. André Varvenne qui présidait le Club des Anciens

vient de céder sa place. Qu’il soit remercié ainsi que son équipe pour

l’excellent travail accompli durant sa présidence et les excellents

rapports que nous avons entretenus. Nous félicitons le nouveau président

et espérons une continuité de bonnes relations.

Armelle David et les élus de l’UDSA

Les propos de cette tribune n’engagent que leurs auteurs.

.

.


Carnet de vie

Naissances du 23 mars au 17 mai

BAVAY Roan

BERNARD Raphaël

BEURNÉ Romy

BONIFACE Eden

BOUALI Ranya

CAROSONE Safiyya

CLAIRBAUX Rayan

CORNU Matthys

COUSIN Maïwenn

DELAUDE Maxime

DUTILLEUL Victor

FARHAT Yasmine

FERREIRA Wassily

FRANÇOIS Ilana

IDROLLE Nolan

JACQUEMIN Mathis

BERTON-TOMKIEWICZ Suzanne

BILLOIR-DELPLANQUE Alix

BLANCHARD Hildevert

CLOEDT Jean-Louis

CORNU Robert

DEHON-LOCOGE Maria

DUMAIRE-VILLAIN Ginette

FENEUIL Jean

GHYS André

GLINEUR Louis

HERDEWYN-DERQUENNE Gabrielle

KACIMI Silyan

KANIEWSKI - - LECLERCQ Nolhan

LOUVRIER Clara

MARIN Mathéo

MEMBRE Dylann

MENET Cloé

MOHAMMAD Zahra

MUSY Margot

PARENT Léana

PETIT Melyna

SAUDOYER Anaïs

SCHNITZLER - - MERCIER Jonathan

SEMAIL Timéo

TORQUE Luka

TRIKI Sophia

Décès du 23 mars au 17 mai

LEBRUN Florent

LEVAN Marcel

LÉVÊQUE-HERBIN Georgette

LORIAUX-BARBIEUX Marthe

MOREAU Dorothée

PALADRE-DESPLECHIN Antoinette

PANTEGNIE Jacques

VANHOEKE Eric

VARLEZ Jean

WISCHNIEWSKI Robert

* Les informations présentées dans le carnet de vie sont purement informatives et n’ont

aucune valeur «officielle». Par ailleurs, compte tenu des délais de parution du magazine, il se

peut que certains noms n’y figurent pas. Veuillez nous en excuser.

N°42 ∙ mai-juin-juillet 2011

www.ville-anzin.fr

B U L L E T I N M U N I C I P A L D ’ I N F O R M A T I O N

Anzin magazine

P.6

19h : les Anacondas

Entrée gratuite

Et aussi... le 18 juin

(Percussions)

à toutes les animations

à la médiathèque

19h45 : Ben au pays des chicons

15h : Tiphaine (Folk-rock)

(Chansons du Nord)

Au conservatoire de musique

14h > 18h : Portes-Ouvertes

21h15 : Flash Back

Rencontre avec les professeurs,

(Pop et chansons françaises)

démonstrations par les élèves…

www.ville-anzin.fr

∙ Actu

Fête de

la musique

à la Verrerie

Directeur de la publication : Pierre-Michel Bernard ; Conception/Réalisation : service Communication ; Impression : Val Plan

P.11

Agir pour une ville

propre et agréable

P.13

∙ Travaux

Sécurisation

des traversées

piétonnes

P.20

∙ Zoom

Mieux

connaitre

les fruits et

les légumes

Anzin magazine N°42

mai - juin - juillet 2011

Anzinfos

Agenda bimestriel

Directeur de publication : Pierre-Michel BERNARD

Rédaction : Nadège COMORET

Conception graphique : Damien ROGER

Impression : Impression Directe

Distribution : services municipaux

Ce journal est édité en 7000 exemplaires

Anzin magazine � mai-juin-juillet 2011 � N°42 - 27


Anzin célébre la

©Rodolphe Marconi

Fête nationale

Mercredi 13 juillet 2011

> Retraite aux flambeaux...

Départ des défilés à 20h de la place

Eloi Beaumont (Bleuse Borne) et de la rue

Chaudoir (Carpeaux).

Les établissements publics sont autorisés à demeurer

ouverts jusqu’à 2 heures du matin les nuits du 13 au 14

juillet et du 14 au 15 juillet 2011

Patrick

Fiori

Houcine

Ramon

Jeudi 14 juillet 2011

> Défilé...

10h au départ de la rue Jules Guesde

Arrivée : place Roger Salengro

> Concerts...

12h : Harmonie d’Anzin (Esplanade Jean Monnet)

à partir de 20h : place Roger Salengro

> Feu d’artifice...

23H15 au stade Léo Lagrange.

Théme : le SuD

Directeur de la publication : Pierre-Michel Bernard ; Conception/Réalisation : service Communication

More magazines by this user
Similar magazines