ÉVALUATION DE LA CORRUPTION AU SÉNÉGAL

pdf.usaid.gov

ÉVALUATION DE LA CORRUPTION AU SÉNÉGAL

Indicateur

Des lois qui interdisent le

blanchiment de l’argent

Des lois qui protègent les

témoins et ceux qui

dénoncent les abus

Des lois qui définissent les

conflits d’intérêt pour les

autorités publiques

Des lois pour l’annonce

des biens personnels

Des lois qui fixent des

normes de déontologie

pour les autorités

publiques

Des lois qui protègent les

gens qui dénoncent la

corruption

Evaluation des

experts sur Evaluation des experts sur

l’existence de la mise en place et

dispositions Analyse juridique l’efficacité présentes

Oui

Non

La volonté dépend du

fonctionnement de la

Cellule nationale de

traitement des

informations

financières (CENTIF)

qui doit encore avoir

affaire à des cas

concrets. Peut

également se trouver

sous l’influence du

Ministre des finances

Très faible

Oui Dans la pratique, les

conflits d’intérêts sont

communs et ne sont

pas sanctionnés.

Souvent évités par la

participation dans des

sociétés par

procuration ou à

travers de tierces

parties.

Oui Seuls le Président et

les membres de la

Cour des Comptes

doivent déclarer. La

loi n’est pas claire

pour le Président et

aucune sanction n’est

indiquée.

Relativement très faible

Relativement faibles

Non Les postes de la

fonction publique sont

hautement politisés et

l’inconduite

professionnelle n’est

pas punie ce qui crée

une culture d’impunité

Inexistantes

Non Inexistantes

ÉVALUATION DE LA CORRUPTION AU SÉNÉGAL 11

More magazines by this user
Similar magazines