en format PDF - Gueules Cassées

gueules.cassees.asso.fr

en format PDF - Gueules Cassées

U NION DES B LESSÉS DE LA F ACE ET DE LAT ÊTE

LES

GUEULES

CASSÉES

Verdun : de l’icône

à la caricature

L’anniversaire de la

libération du Coudon

Association fondée en 1921 reconnue d’Utilité Publique décret du 25 février 1927

Le Cercle

sportif des

Invalides

à Pékin

n°310 Octobre 2008

87 e année


LES FONDATEURS LES VICE-PRESIDENTS D’HONNEUR

Colonel Picot (1862-1938)

Président

B. Jourdain (1890-1948)

Secrétaire général

A. Jugon (1890-1959)

Secrétaire général

Patrice REZEAU

Directeur adjoint

Chargé de la vie associative

William DUMONT

Président

Officier de la Légion d’honneur

Médaille militaire

Officier de l’ordre national du Mérite

Bruno CARMICHAEL

Officier de la Légion d’honneur

Madame H.-A. Strong

Chevalier de la Légion d’honneur

Madame Cathelin

Colonel Corrin Strong

Combattant volontaire dans l’armée française 1914-1918

conseil d’administration

Hubert CHAUCHART du MOTTAY

Président

Commandeur de la Légion d’honneur

Grand’ Croix de l’ordre national du Mérite

Bertrand de LAPRESLE

1 er Vice-président

Grand’ officier de la Légion d’honneur

Commandeur de l’ordre national du Mérite

Henri DENYS de BONNAVENTURE

2 e Vice-président

Médaille Militaire

Bruno ROUX de BEZIEUX

Trésorier

Officier de la Légion d’honneur

Michel EYCHENNE

Trésorier adjoint

Chevalier de l’ordre national du Mérite

André MATZNEFF

Secrétaire du Conseil

Chevalier de la Légion d’honneur

Officier de l’ordre national du Mérite

direction générale

membres

Jean SALVAN

Président honoraire

Grand’ officier de la Légion d’honneur

Charles DAUPHIN

Chevalier de la Légion d’honneur

Médaille militaire

Valeur Militaire

Guy DELPLACE

Médaille militaire

Croix de Guerre

William DUMONT

Officier de la Légion d’honneur

Médaille Militaire

Officier de l’ordre national du Mérite

Michel FRANQUE

Commandeur de la Légion d’honneur

Grand’ officier de l’ordre national du Mérite

Jacques FUKSA

Officier de la Légion d’honneur

Médaille Militaire

Xavier HALGAND

Officier de l’ordre national du Mérite

François HOURTOULLE

Vice-président honoraire

Officier de la Légion d’honneur

Médaille Militaire

Olivier ROUSSEL

Directeur général

Chevalier de l’Ordre national du Mérite

Roselyne BINON-LOÏS

Chef des services comptables

commission de contrôle

Guy DELPLACE

Médaille militaire

Dominique LELONG

Directeur - Moussy

À L’HONORARIAT

Marcel Guilleminot

Grand’officier de la Légion d’honneur

Alain MARAIS

Chevalier de la Légion d’honneur

Officier de l’ordre national du Mérite

Jean-Daniel MARQUIS

Médaille de la Défense nationale

Jean MONIER

Chevalier de la Légion d’honneur

Médaille Militaire

Croix de Guerre

Georges MORIN

Commandeur de la Légion d’honneur

Officier de l’ordre national du Mérite

Michel NAIL

Officier de l’ordre national du Mérite

Antoine du PASSAGE

Vice-président honoraire

Officier de la Légion d’honneur

Médaille Militaire

Jean ROQUET MONTEGON

Chevalier de la Légion d’honneur

Officier de l’ordre national du Mérite

Laurent RICQUIER

Directeur adjoint

Chargé des Domaines

Laurent RICQUIER

Directeur - Le Coudon

Bernard TOMASETTI

Médaille militaire

Chevalier de l’ordre national

du Mérite


délégués régionaux et adjoints, porte drapeaux

Alpes de Haute-Provence

et Alpes Maritimes

DELEGUE REGIONAL

Alain BOUHIER

06*

18, rue Acchiardi de St-Léger,

06300 Nice.

Tél. : 04 93 56 30 92.

bouhier.nice@laposte.net

Aquitaine

DELEGUE REGIONAL

André SAINT-MARTIN JKD 17, 33, 40, 47, 64*

2, avenue de la Fraternelle,

33700 Mérignac.

Tél. : 05 56 96 56 23.

PORTE-DRAPEAU

Jean-Claude DOURNE K

9 bis, rue del’Aiguillon,

33120 Arcachon.

Tél. : 05 56 54 81 00.

Auvergne

DELEGUE REGIONAL

Jean RADJENOVIC JKlD 03, 15, 43, 63*

29, boulevard du Pont-Garnichaud,

63260 Aigueperse.

Tél. : 04 73 63 60 68.

jradjenovic@gueules-cassees.asso.fr

Bas-Rhin

DELEGUE ADJOINT

Georges WILBERT J K

67*

13, rue du Lavoir,

67260 Keskastel.

Tél. : 03 88 00 21 62.

PORTE-DRAPEAU

Georges WILBERT J K

13, rue du Lavoir, 67260 Keskastel.

Tél. : 03 88 00 21 62.

Basse-Normandie

DELEGUE REGIONAL

Jean MONIER J KD

14, 50, 61*

12, rue du Clos-des-Oiseaux,

14000 Caen.

Tél. : 02 31 73 23 37.

PORTE-DRAPEAU

Gilbert FRANÇOIS

31, boulevard Raymond-Poincaré,

14000 Caen.

Tél. : 02 31 72 42 88.

Bourgogne et Rhône-Alpes

DELEGUE REGIONAL

Michel CLICQUE J K Comf

01, 21, 42, 58, 69, 71, 89*

48, rue des Frères Lumière

01240 St.-Paul de Varax.

Tél. : 04 74 42 57 49.

ou 06 73 11 02 48

michelclicque@tele2.fr

DÉLÉGUÉ ADJOINT

Robert ESQUIROL Of

9, rue des écoles,

21910 Noiron-sous-Gevrey.

Tél. : 03 80 36 91 72.

esquirolrobert@wanadoo.fr

PORTE-DRAPEAUX

Jean DURAND

4, rue des Coquelicots, 71210 Torcy.

Tél. : 03 85 55 26 57.

Bernard LEDOGAR J K

54, rue Garibaldi, 69006 Lyon.

Tél. : 04 72 43 05 56.

ledogar.bernard@club-internet.fr

Bretagne - Pays de Loire

DELEGUE REGIONAL

Tadj CHAREF J K

22, 29, 35, 53, 56, 72*

18, rue Louis Pétri,

35200 Rennes.

Tél. : 02 23 35 11 82.

PORTE-DRAPEAUX

Laurent DROUART

La Pare gère

72510 Requeuil.

Tél. : 02 43 46 44 80.

André FRANCES

1, rue Edmond Rostand

35700 Rennes.

Tél. : 02 99 38 98 25.

Roger TANGUY

94, rue François Coppée,

29200 Brest.

Tél. : 02 98 47 92 23.

Bretagne - Morbihan

DELEGUE REGIONAL

Alexis JAFFREZIC

56*

18 ter, rue Raime,

56270 Ploemeur.

Tél. : 02 97 86 27 57.

Champagne-Ardennes

DELEGUE REGIONAL

Michel DEGLAIRE K

08, 51*

10, rue Ville,

08000 Charleville-Mézières.

Tél. : 03 24 33 22 66.

mdeglaire@gueules-cassees.asso.fr

3


4

délégués régionaux et adjoints, porte drapeaux

Champagne

DELEGUE REGIONAL

Gilbert LIÈVRE JKD 10, 52*

4, rue Blanchard, Vaudes,

10260 Saint-Parres-les-Vaudes.

Tél. : 03 25 40 90 73.

Corse

DELEGUE REGIONAL

René CHIARAMONTI K Of

2A, 2B

Villa St Jean Baptiste,

route de St Antoine,

Nocello Bas, 20200 Bastia.

Tél./Fax : 04 95 31 20 00.

rchiaramonti@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

Gérard BLONDE l

Lotissement Santa Catalina n°29

20290 Borgo

Tél. : 04 95 31 16 02.

Dauphiné

DELEGUE REGIONAL

Jean RICCARDI OJ K

05, 26, 38*

66, rue du Jacquin,

38140 Apprieu.

Tél. : 04 76 65 12 44.

jriccardi@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

Marcel TOURTET

8, rue des Lilas,

38240 Meylan.

Tél. : 04 76 90 18 82.

Dom-Tom et étranger

DELEGUE REGIONAL

René FOURCADE f

Délégué pour les Dom-Tom

et l’étranger

7, rue d’Angalinat

31380 Montastruc-la-Conseillère.

Tél. : 05 61 84 31 16.

rene.fourcade@wanadoo.fr

Franche-Comté

DELEGUE REGIONAL

Jacques MOUGIN K

25, 39, 70, 90*

5, rue des Frères Piquerez,

25120 Maiche.

Tél. : 06 86 25 69 51.

j.mougin11@aliceadsl.fr

PORTE-DRAPEAU

Roger DESCHAMPS J D

13, rue Métin,

25000 Besançon.

Tél. : 03 81 53 73 03.

Haut-Rhin

DELEGUE ADJOINT

Bernard SIMON

68*

5, rue Pasteur,

68730 Blotzheim.

Tél. : 03 89 68 43 54.

Haute-Normandie

DELEGUE REGIONAL

Jean-Louis POSIÈRE OJ Kl D

27, 76*

5, allée J.-P.-Rameau,

Côte Monts-aux-Malades,

76960 Notre-Dame-de-Bondeville.

Tél. : 02 35 75 73 13.

jlposiere@gueules-cassees.asso.fr

DELEGUE ADJOINT

André JACQUES JK 27*

Rue des Houx,

Oissel le Noble,

27190 Ferrières Haut Clocher.

Tél. : 02 32 34 85 67.

andre.jacques552@orange.fr

Ile-de-France

DELEGUE REGIONAL

Roger GAILLARD J KD

75, 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95*

72, rue Victor Hugo,

94700 Maisons-Alfort.

Tél. : 01 43 78 26 39.

rgaillard@gueules-cassees.asso.fr

DELEGUES ADJOINTS

Bernard LUQUET

75, 77,78, 91, 92, 93, 94, 95*

78, rue de la Fraternité,

93700 Drancy.

Tél. : 01 48 95 32 65.

bernard.luk@free.fr

Gérard PINSON K l

75, 77,78, 91, 92, 93, 94, 95*

21, rue Saint-Georges,

77122 Monthyon

Tél. : 01 64 36 12 51.

gpinson@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

Gilles KADDOUR K D

1, rue du 4 septembre

92500 Rueil Malmaison

Tél. : 01 47 08 20 68.

Languedoc-Roussillon

DELEGUE REGIONAL

Gilbert SANCHEZ Jf 07, 11, 30, 34, 48, 66*

14, rue du Pradas

34470 Pérols.

Tél. : 04 67 50 08 89.

gsanchez@gueules-cassees.asso.fr

DELEGUE ADJOINT

Gabriel MENE OJ Kl D

66*

Résidence l’oiseau blanc,

3bis allée de Bacchus,

66000 Perpignan.

Tél. : 04 68 56 64 52.

mene.gabriel@wanadoo.fr

PORTE-DRAPEAU

François DERRIEN OJ K l

23, route de St-Georges d’Orques,

34990 Juvignac.

Tél. : 04 67 52 04 23.


Lorraine

DELEGUES ADJOINTS

André DEZAVELLE l

55*

7, rue du Paquis,

St. Mihiel

55300 Chauvoncourt.

Tél. : 06 81 64 67 74.

ou 03 29 91 08 67.

Serge VERON J

54*

31, rue de Remenaumont,

54600 Villers lès Nancy

Tél. : 03 83 27 42 88

PORTE-DRAPEAUX

Gilbert GIRON K l

36, rue de la Libération,

55300 Dompcevrin

Tél. : 03 29 90 12 14.

Gilbert PIANT

20, rue du Portugal,

54500 Vandœuvre-les-Nancy.

Tél. : 03 83 55 84 72.

Moselle

DELEGUE REGIONAL

Robert LANG

57*

12, impasse des Violettes,

57155 Marly.

Tél. : 03 87 63 40 51.

rlang@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

Joseph ZAHM K

2, rue des 4 vents,

57530 Maizery

Tél : 03 87 64 45 17.

Midi-Pyrénées

DELEGUE REGIONAL

Robert ARAGON OJ K D

09, 12, 31, 32, 46, 65, 81, 82*

Place de l’église

09190 Saint-Lizier.

Tél : 05 61 66 25 85.

DELEGUES ADJOINTS

Henri DALÉAS ComJ K

65*

80, Chemin de la Passade

65200 Montgaillard

Tél. : 05 62 91 51 77.

André MONCASSIN K l k

32, 82, 46*

40, rue Général-de-Gaulle,

32140 Masseube.

Tél. : 05 62 66 12 61.

andre.moncassin@wanadoo.fr

Nord-Pas-de-Calais

DELEGUE REGIONAL

Christian GREMONT JK 59, 62*

1278, rue de la Libération,

59242 Genech.

Tél. : 03 20 79 58 29.

cgrémont@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

André NEIRINCK

33, avenue Bernadette

59110 La Madeleine

Tél : 03 28 53 08 03

Orléannais

DELEGUE REGIONAL

Jean BEAUVAL JK 18, 28, 45*

37 bis, rue de la Sente,

45400 Fleury-les-Aubrais.

Tél. : 02 38 86 19 46.

PORTE-DRAPEAU

Georges LEPLATRE l

8, rue des Petits-Osiers,

45140 Saint-Jean-de-la-Ruelle.

Tél. : 02 38 88 44 27.

Pays de Loire

DELEGUE REGIONAL

Bernard de TINGUY JKD 44, 49, 85*

27, rue de la Tullaye,

44300 Nantes.

Tél. : 02 40 49 20 80.

PORTE-DRAPEAU

Alain BERTHELOT

6, rue Jean-Jaurès,

44610 Basse-Indre.

Tél. : 02 40 86 74 18.

Picardie

DELEGUE REGIONAL

Anselme VILMONT J K D

02, 60, 80*

39, square Samarobrive,

80000 Amiens.

Tél. : 03 22 91 14 01.

5


Provence

DELEGUE REGIONAL

Lucien HUMBLOT J K l

13, 83, 84*

Domaine des “Gueules Cassées

627 av. Colonel Picot

Le Coudon

BP 147

83163 La Valette du Var Cedex

Tél : 04 94 61 93 00

lhumblot@gueules-cassees.asso.fr

DELEGUE ADJOINT

Bernard TOMASETTI K l

13, 83, 84*

37, rue Carnot

13680 Lançon de Provence

Tél : 04 90 59 93 36

btomasetti@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

François PACIFICO JK D

Le Constellation. Bât. A,

72, avenue des Caillols,

13012 Marseille.

Tél. : 04 91 88 26 46.

* Départements sous la responsabilité du délégué ou du délégué adjoint

Touraine

Savoie

délégués et porte-drapeaux honoraires

André DÉPIT J KD

Roland LAMOURET OJ KD

Joseph LANNES OJ KOl

Jean LEQUERTIER OJ KD

Fernand NEY OJ KD

Roland PERRIN J K D

6

délégués régionaux et adjoints, porte-drapeaux

Pyrénées-Atlantiques

DELEGUE REGIONAL

Xavier HALGAND Ol

64*

2, rue des Genets,

64000 Pau.

Tél. : 05 59 02 90 81.

xhalgand@gueules-cassees.asso.fr

DÉLÉGUÉ RÉGIONAL ADJOINT

Jean-François LOUVRIER Ol

64, 40*

3, impasse des Palombes,

64230 Lescar

Tél. : 05 59 81 26 56.

jflouvrier@gueules-cassees.asso.fr

PORTE-DRAPEAU

Madame Viviane ROULET

Route de Castetpugon-L’Eglise

64350 Simacourbe.

Tél. : 05 59 68 22 50.

Roger PONT J K

Robert PRENEY K D

René RONDOT K D

Marcel ROY OJ D

Pierre SOUMACHE OJ KD

Robert TERRE OJ KlD

Porte-drapeau

DELEGUE REGIONAL

Jacques AUGIERE OJ

36, 37, 41, 79, 86**

10, avenue des Tilleuls

37600 Perrusson.

Tél : 02 47 59 39 85.

PORTE-DRAPEAUX

Jean JOBLIN OJ K D

8, rue Saint-Léger,

37300 Joué-les-Tours.

Tél. : 02 47 53 22 91.

Rémy LORIN

5, rue de la Boursaudière,

37500 Marçay

Tél : 02 47 93 02 69

DELEGUE REGIONAL

Pierre NICOLLIN l

74, 73*

11, rue de Rumilly,

74000 Annecy.

Tél. : 04 50 51 91 84.

PORTE-DRAPEAU

André BOISIER

Les Romantines

356 av Charles de Gaulle

74800 La Roche sur Foron

Tél. : 04 50 25 12 19

Robert BORDACHAR

Marcel de CONTO JKD José PACHECO OJ K D


éditoé dito

Dans quelques jours, la France va commémorer la Victoire de 1918.

Seront alors à nouveau magnifiés, à travers des discours souvent

convenus, les valeurs fondatrices de notre Patrie et l’héroïsme de nos

Poilus. Mais craignons que d’autres considérations tout à fait pernicieuses

ne viennent polluer ces messages de grandeur et de courage, en mettant

en avant l’inutilité de ce gigantesque conflit, les boucheries macabres et fratricides,

les fusillés de 1917, etc.

Cette insistance sur l’incontestable dimension dramatique de la Grande Guerre

est moralement perverse en ce qu’elle gomme délibérément un fait fondamental:

les combattants de 1914-1918 savaient qu’était juste leur cause qui s’exprimait

en termes simples : défendre la Patrie, la leur ou celle qu’ils avaient adoptée,

(souvenons-nous de Lazare Ponticelli, émigré italien qui s’engage à 16 ans pour

défendre le pays qui l’a accueilli dans la détresse), et les valeurs garantes de

l’avenir, assez précieuses pour justifier le sacrifice de jeunes vies humaines.

Depuis lors, au fil de la longue histoire de notre pays, les fils, petits-fils, et

descendants de ces Grands Anciens ont su garder, contre les vents dominants

d’une mode égoïste et consumériste, ce même état d’esprit de générosité et

de primauté accordée au Bien Commun.

Ceux qui, de 40 à 45, ont lutté contre l’invasion et l’occupation, ceux qui, en

Indochine, ne voulaient pas abandonner des populations amies au Communisme,

ceux qui, en Algérie, ont porté avec courage et discipline les armes de la

République, nourrissaient le même idéal : préserver le destin de la Nation et

l’avenir de leurs enfants.

A leur image, nos soldats qui aujourd’hui servent sur les terres lointaines de

l’Afghânistân, jeunes, très jeunes parfois, remplissent la mission que leur confie

la France auprès de nos Alliés, pour promouvoir les valeurs de liberté et

d’humanisme auxquels ils sont farouchement attachés.

Au soir des commémorations du Souvenir, c’est en hommage à ceux qui ont

toujours su préférer l’intérêt général à leur destin personnel, fût-ce au sacrifice

de leur vie, que les drapeaux s’inclinent. Car la Mémoire ne doit pas être la cendre

que l’on remue, mais la braise que l’on tisonne pour redonner vie au foyer. Elle

ne doit pas être un rétroviseur à option, mais un phare qui éclaire l’avenir.

HUBERT CHAUCHART DU MOTTAY

7


LES

8

GUEULES

CASSÉES

Directeur de la Publication :

Général (cr)

Hubert CHAUCHART du MOTTAY

Rédacteurs en chef :

André MATZNEFF

Patrice RÉZEAU

Directeur artistique :

Jean-François GAXOTTE

Rédaction-Administration :

Union des Blessés

de la Face et de la Tête

“Les Gueules Cassées

20 rue d’Aguesseau, 75008 Paris

Tél. : 01 44 51 52 00

Télécopie : 01 42 65 04 14

adresse : www.gueules-cassees.asso.fr

e-mail : info@gueules-cassees.asso.fr

N° de Commission Paritaire :

0305A 06453 – N° ISSN : 1162-3128

Photocomposition – Impression :

Touraine Rotos

32, avenue Charles Bedaux

37000 Tours

Crédits photo : BSPP, CSINI, UBFT,

Mémorial de Verdun (pp.9-19).

sommaire

p 09

p 20

p 36

p 40

p 42

p 48

p 50

p 54

Les dossiers du souvenir :

De l’icône à la caricature

La vie de l’Union

Au Siège

A Moussy

Au Coudon

Dans les régions

Dossier spécial

Le CSINI à Pékin

Les livres

Notre grande famille

Le coin des lecteurs

Poésie

Petite annonce

Il vous est utile de savoir

La Fondation

des “Gueules Cassées


les dossiers du souvenir

De l’icône…

…à ❤ la caricature

De 1914 à 1918, dans le cadre d’un conflit d’une ampleur sans précédant,

la guerre de l’image bat son plein. Dans un camp comme dans l’autre,

la représentation des personnalités nationales ou étrangères reflète les

passions qu’elles suscitent et contribue à façonner leur image.

C’est le thème d’une des expositions provisoires que le Mémorial de Verdun,

entièrement rénové, présente en ce moment.

Albert 1 er ,

roi des Belges.

Caricature de Sirat,

1915.

9


10

Le nouvel espace

dédié aux

Gueules

Cassées”.


Une des salles

rénovées.

11


12

Carte postale

(J.C. Fombaron)

Certains personnages figurent en icônes et sont

montrés en sauveurs de la patrie, en héros ou

en victimes. Ils sont parfois l’objet d’un véritable

culte. Quant à la caricature, elle use de

toutes ses facettes pour imposer aux esprits

l’image toute faite d’un individu.

Dans cette période de crise, les caricaturistes

ont généralement le champ libre pour représenter

les personnalités du camp adverse. Il n’en est

pas de même quand il s’agit d’une figure nationale,

alliée ou neutre. La censure entre alors en

action.

La presse joue un rôle primordial pour véhiculer

l’image des personnalités. Dans un camp

comme dans l’autre, quotidiens ou illustrés font

paraître des dessins particulièrement virulents

à l’encontre des principaux acteurs du conflit.

Cartes postales, estampes, publicités,

mais aussi, jeux, jouets, vaisselle,

statuaire, objets de la vie

quotidienne et objets de

fabrication artisanale, sont

autant de supports servant à la

figuration des personnalités.

Texte extrait de la brochure

de l’exposition “De l’icône

à la caricature”.

Après la toute

dernière offensive

(Kriegs Nummer 18,

Mémorial de Verdun).

Churchill est content !

Mme Britania a fait une mauvaise

chute de son haut cheval.

Mais en “Auguste” idiot, il est

déjà là et rassure le public.

(Kriegs Nummer 26, Mémorial

de Verdun).

Caricature allemande concernant

l’agence de presse française

Havas et l’agence anglaise

Reuters (Kriegs Nummer 37,

Musée de la grande guerre,

CA de Meaux)


“Les évacués” : figurines

représentant Guillaume II,

François-Joseph et le sultan.

(Collection du département

de la Meuse, 991.0044.1)

Carte postale

(Mémorial de Verdun)

13


14

Caricature allemande mettant en scène les personnalités alliées.

(Kriegs Nummer 49, Mémorial de Verdun).


Le petit poucet et l’ogre allemand.

Série de cartes postales, éditées en provençal (Mémorial de Verdun).

15


16

Pichet à anse

“Shell out”

à l’effigie de

Lloyd Georges

(Historial

de Péronne).

Les Alliés chassent le roi Constantin de son pays

(L’illustré national, Mémorial de Verdun).


(L’Illustré national

n°108, Mémorial

de Verdun).

“Arrêt fixe,

Verdun”.

L’offensive

de Verdun était

placée sous le

commandement

du Kronprinz.

Cet objet fait

allusion à l’échec

de la bataille

de Verdun

(Musée de la

Grande Guerre,

C.A. de Meaux).

17


18

Caricature de

Gerda Wegener

parue dans

La Baïonnette

le 7 juin 1917.

L’artiste a repris

l’œuvre

de Brueghel

“Les aveugles”.

Hindenburg

marche en tête,

conduisant

à leur perte

le Kaiser,

le Kronprinz,

Ferdinand

de Bulgarie,

le Sultan et

l’empereur

Charles 1 er

d’Autriche.

(Musée de la

Grande Guerre,

C.A. de Meaux).

Carte postale

(Mémorial de Verdun).


La tenue adoptée

par Poincaré lors

de ses visites au

front fit la joie des

dessinateurs : vêtu

d’une tunique à

moitié militaire,

il était notamment

coiffé d’une

casquette, qui pour

certains le faisait

ressembler à un

chauffeur de taxi

et pour d’autres à

un chef de gare...

(L’Illustré national,

27 octobre 1917,

Mémorial de

Verdun).

Les dessins raillant

la prétention de

Guilllaume II à une

rapide conquête

de Paris sont très

nombreux.

Très prévoyant et

sûr de sa victoire,

il avait fait graver

par avance une

médaille célébrant

l’entrée des troupes

allemandes dans

Paris en 1914

(Almanach de la

Dépêche, 1916,

Mémorial de

Verdun).

19


20

la viede

l’union

❤ AU SIEGE

Le général Hubert du Mottay,

Caporal d’Honneur de la BSPP

C’est le jeudi 18 septembre dernier, dans

les salons de la caserne Champerret, à Paris,

que notre Président, le général Hubert du

Mottay a reçu, des mains du général Prieur,

Commandant la Brigade des Sapeurs

Pompiers de Paris, les galons de Caporal

d’Honneur.

Son brevet porte le numéro 80 655 bis, car il

est couplé avec celui d’un caporal d’active.


À MOUSSY

Après les intenses journées de l’Assemblée

Générale, Moussy a repris son nouveau rythme

de fonctionnement, composé de :

- Périodes d’ouverture dédiées au séjour des

membres, des amis des autres associations

du monde combattant et de leur famille,

autour des dates de fêtes et de cérémonies

du souvenir, dont le programme pour 2009

figure en fin de cet article.

- Tous les week-ends, afin de vous permettre

de venir à Moussy pour vous détendre en fin

de semaine.

- Réceptions de groupes, congrès, séminaires

d’associations ou d’entreprises.

La fermeture estivale du 20 juillet au 10 août a

été mise à profit pour lancer d’importants

travaux de réfection des couloirs et chambres

du château, afin de rendre vos séjours toujours

plus agréables.

Il vous est précisé que durant cette période de

mise au ralenti de l’activité, un service minimum

a été assuré pour la sécurité du Domaine

et pour accueillir des manifestations de groupes,

fêtes de familles, prévues à l’avance.

A noter que la municipalité de Moussy-le-

Vieux a engagé d’importants travaux de voirie

qui vont valoriser la commune et les abords du

château. Merci Monsieur le Maire.

Dans cette optique, l’UBFT a, quant à elle, restauré

le mur d’enceinte du pré situé face à l’église.

Voici un aperçu de nos activités, depuis le 15 juin :

- Cross des écoles, regroupant plus de 350

enfants des communes environnantes,

- Séminaire des cadres dirigeants de la Société

La soirée du Lions Club

sur le thème des chapeaux.

Vue de la

magnifique cour,

totalement

rénovée.

21


la vie de l’ union

22

Trois mariages…

La famille Klein au grand complet.

Niscaya, précédemment connue sous le nom

de Securitas Systems,

- Réunion des anciens de la commune de

Longperrier, organisée par M. Michel Mouton

Maire, et animée par Krystel et Maxime, artistes

du cabaret de Montmartre “Le Lapin Agile”,

- Passation de pouvoirs et déjeuner du Lions

club du Pays de Brie et de Goële,

- Assemblée générale de la Fédération

Nationale des Blessés Multiples et Impotents

de Guerre, organisée par M.Taché, secrétaire

fédéral,

- Séances de travail de notre prestataire

Avenance,

- Déjeuner dansant de l’Association la Valse

animé par M. Jacques Ingrato,

- Séminaire du Conseil municipal de Moussyle-neuf,

organisé par M. le Maire, Bernard

Rigault, dont nous saluons le partenariat

régulier,

- Mariage de Marie et Alain Esculier, collaborateur

retraité du service Loteries/Loto de l’UBFT,

- Séminaire d’été de la Société Française d’Etude

et du Traitement de la Douleur (SFETD), organisé

par les professeurs Serry et Bruxelles. Nous


tenons à rappeler l’engagement pris par la

SFETD de se réunir régulièrement à Moussy.

Les sujets développés au cours de cette session

ont été : Aspects cliniques (Professeur Guex de

Lausanne), Sciences fondamentales (Professeur

Calvino de Paris), Approches thérapeutiques

complémentaires dans la prise en charge des

douleurs cancéreuses (Professeur Blond de Lille

et Professeur Baral de Saint-Etienne),

- Déjeuner dansant du 14 juillet,

- Déjeuner de l’Association “Les cheveux d’argent”

de la commune d’Othis,

- Dîner noces d’or de M. et Mme Vanderberghe,

- Mariage de M. Yann Lamothe et Mlle Isabelle

Bolzinger, fille de “Gueules-Cassées”,

- Repas anniversaire de Janine et Albert Lecerf,

- Repas anniversaire des 18 ans de Mlle Aurélie

Klein, petite-fille de M. et Mme Boulonnois.

Et en septembre et Octobre

- Séminaire des Laboratoires Alpheios (Wetrok)

- Repas anniversaire des 80 ans de M. Gilbert

Quantin (ancien combattant, fidèle du Domaine)

- Repas champêtre du Domaine suivi d’une

soirée jazz animée par “Féfé” et son orchestre

“La Manoucherie”,

- Repas champêtre du 10e anniversaire de la Société

Le gouverneur militaire de Paris

en visite est accueilli par

Dominique Lelong.

Générale de Roissy, regroupant 500 personnes,

- Séminaire des chefs de bureaux des Etats

Majors de l’Ile-de-France, avec la présence

lors du dîner de gala du Gouverneur Militaire

de Paris, le Général Dary,

- Repas anniversaire des 50 ans de M. Alain

Maillard,

- Journée d’étude et repas de l’Association

d’aide aux enfants handicapés des affiliés de

la CRPNPAC, “La Passerelle”,

- Séminaire du Collège d’Enseignement

Supérieur de l’Armée de Terre (CESAT),

Séminaire relax !

23


la vie de l’ union

24

- Déjeuner du Cercle Sportif des Invalides,

- Repas du Service Départemental d’Incendie

et de Secours (SDIS) de Seine et Marne, et

courses d’orientation des jeunes sapeurs

pompiers (JSP) et remise de diplômes, 350

participants, organisé par le Capitaine Sellier,

- Journée d’étude et repas des sapeurs pompiers

de Dammartin en Goële,

- Week-end de “Retrouvailles” des membres de

l’Union des Aveugles de Guerre, à l’occasion du

90e anniversaire de la création de leur association,

- Le Général Salvan, notre président honoraire,

nous a fait le plaisir de réunir d’anciens

camarades de l’Ecole de Cherchell,

- Assemblée Générale des Spahis.

Les nouvelles chambres

du Domaine.

Vous l’aurez constaté, les activités du domaine

se diversifient dans le but de lui donner un

nouvel essor : aussi, montrez votre attachement

à Moussy en y venant régulièrement et

en le faisant découvrir à vos amis.

Pour cela n’oubliez pas le programme “Plaisir

d’être ensemble” que nous éditons régulièrement,

et que nous pouvons vous adresser soit

par voie postale, soit par internet.

Pour cela communiquez votre adresse mail à :

plelong@gueules-cassees.asso.fr.

Un programme alléchant est en préparation

pour les fêtes de fin d’année, précédé d’un

Dimanche animé pour l’arrivée du Beaujolais

Nouveau, le 23 novembre 2008.

Contactez-nous pour vous inscrire à nos manifestations

:

Domaine de Moussy, tél : 01 60 03 60 03.

Dominique & Patricia LELONG.

PS : Olivier Roussel – Directeur général,

Dominique et Patricia Lelong sont conscients

du désappointement que vous avez pu ressentir

à l’occasion du déjeuner champêtre 2008.

Les mesures ont été prises et toute l’équipe

compte sur votre confiance et votre fidélité à

Moussy. 1.000 excuses et à bientôt.

EVENEMENTS POSSIBILITES DE SEJOURNER A MOUSSY

Noël – Jour de l’an du samedi 20 décembre 2008 au dimanche 11 janvier 2009

Fêtes de Pâques du samedi 4 avril 2009 au dimanche 19 avril 2009

Victoire du 8 mai 1945 du vendredi 1 er mai 2009 au dimanche 17 mai 2009

Assemblée Générale du samedi 6 juin 2009 au dimanche 21 juin 2009

14 juillet du samedi 4 juillet 2009 au dimanche 19 juillet 2009

15 Août du lundi 10 juillet 2009 au dimanche 23 Août 2009

Repas champêtre du vendredi 4 septembre 2009 au lundi 14 septembre 2009

Toussaint du samedi 31 octobre 2009 au dimanche 15 novembre 2009

Fêtes de fin d’année du samedi 19 décembre 2009 au dimanche 10 janvier 2010


AU COUDON

De …. “Faîtes vos jeux”…

Les “Nuits du Coudon” sont désormais l’événement

institutionnel de l’aire toulonnaise

pour ouvrir la saison d’été ! Deux soirées organisées

en partenariat avec la Mairie de la

Valette où le domaine accueille l’Opéra de

Toulon et l’Orchestre de musique de chambre

du Var. Ainsi 70 artistes, musiciens et choristes,

offrent en nuit tombante un lever de

rideau aux vacances, au sein de notre forum

sous le ciel étoilé de ce début de juillet..

Et tout peut ensuite commencer…

Votre Coudon se transforme alors durant près

de trois mois en club de vacances familial où

membres, enfants, petits-enfants et même

arrière petits-enfants se réunissent le temps

d’un séjour, contexte privilégié pour partager

ensemble un moment agréable et animé !

Justement, au rang de ces animations, un programme

quasi quotidien a été proposé pour

que la durée de séjour paraîsse trop courte !

On le fait un peu exprès. Un bref rappel de ce

qui s’est déroulé :

Les soirées blanches en terrasse piscine et

surtout celles consacrées au loto, permettant

de rendre hommage à nos Anciens qui ont su

accepter courage et risque de se lancer dans

cette aventure pour assurer la continuité de

nos missions.

Les dîners à thème : Provence, USA, Asie, Grèce

et bien sûr un repas aux saveurs de la mer.

Afin d’aider à éliminer les grammes ainsi pris à

table, l’aquagym attendait chaque matin sous

le charme de Laura et Marie, nos deux

“baignade’s girls”,

Soirées dansantes et musicales autour de dif-

Un Millionnaire au Coudon.

férents orchestres ou artistes chanteurs le

long de la saison, et aussi soirées spectacle

avec notamment les Folies Terribles, de drôles

de transformistes qui ont fait de certains des

séjournants des vedettes d’un soir.

Les Paëlla, tournois de pétanque et remise des

trophées ont, comme à l’accoutumée, rempli

les journées du 14 juillet et du 15 août.

Paëlla à gogo.

25


la vie de l’ union

26

Un jeune retraité parmi les finalistes

de la pétanque.

Cette année, nous avons aussi souhaité mettre

l’accent sur les animations interactives. Et

comme le disait Louis Jouvet, nous avons été

comblés car “…le public avait du talent…”.

En effet, c’est le public qui a fait le succès des

karaoké, des jeux apéritif, des Questions pour

un Champion spécial UBFT. Une mention spéciale

pour la soirée carnaval car en peu de

temps, et sans être équipés pour, tous ont

réussi à constituer de sacrés déguisements,

souvent inattendus !

L’innovation majeure restera sans doute les

soirées Casino, avec ses tables de poker, de

black jack et de grande roulette. Merci d’avoir

été aussi nombreux auprès de nous, croupiers

de circonstance, à avoir eu le démon du jeu

dans une ambiance digne de Monaco ou de

Deauville ! L’objectif de divertissement et de

pédagogie a été bien atteint, car les fortunes

d’un jour et les ruines d’un soir ne s’appuyaient

que sur… la monnaie locale du

Coudon, créée à cet effet !

Bravo également pour le spectacle dont l’organisation

a été imposée ! Merci d’avoir relevé le

défi car nous avons assisté à des numéros de

danse, de chant, et de comique qui ont rappelé

les temps passés du Coudon quand les


séjournants assuraient les distractions. Du

coup, et compte tenu de la bonne ambiance

obtenue, il faut vous préparer à de prochaines

sollicitations…

Saluons l’arrivée d’un petit nouveau : le mini

golf, qui est venu enrichir notre site et vos

activités (sportives). Fin juillet, a eu ainsi lieu

le 1er Open du Coudon avec des scores encourageants…

pour progresser ! Afin de vous

motiver, nous allons agrémenter et décorer le

parcours, et le mettre en lumière pour autoriser

les entrainements en nocturne.

Le 22 août, nous avons tous ensemble commémoré

l’anniversaire de la Libération du

Coudon. Accompagné par les représentants

d’un régiment américain ayant participé au

débarquement près de Saint-Raphaël en août

1944, et l’Association des véhicules militaires

44, notre Président a conduit les cérémonies

du souvenir. Ensuite, le Général du Mottay a

remis à notre résident Etienne Lambert,

entouré de sa famille, les insignes de

Commandeur de la Légion d’honneur.

La journée s’est achevée par un joyeux défilé

sonore de ces jeeps, motos et camions

Découverte au

Coudon d’un

tripot clandestin.

Le colonel Lambert

cravaté par le

Président et son

aide de camp.

27


la vie de l’ union

28

Célébration

de l’amitié

francoaméricaine.

Les cérémonies du 15 août.

d’époque, animé par des figurantes et figurants

bien sympathiques qui ont promis de

revenir l’an prochain.

Vacanciers et certains résidents ont clôturé la

saison par une excursion vers Grasse pour visiter

la parfumerie Fragonard et les villages perchés

de l’arrière pays niçois.

Peu de place et de temps durant l’été pour

accepter des réceptions. Toutefois, nous

nous sommes attachés à accueillir la soirée

du Club Management de l’Union Patronale

du Var et le séminaire des responsables de

la Communauté d’Agglomération Toulon

Pro vence Méditerranée…

à… “Rien ne va plus, les jeux sont

faits!” : la saison estivale est terminée !

Mais “Tout va bien aussi” car d’autres périodes

et saisons arrivent, avec dans nos têtes des

idées nouvelles !

Merci à vous toutes et vous tous de nous avoir

fait passé un bel été en votre compagnie.

A bientôt, les équipes du Domaine


DANS LES REGIONS

ORLEANS REIMS

26 avril

C’est sous la présidence de M. Jean Roquet-

Montégon, administrateur de l’Union, accompagné

par Olivier Roussel, directeur général,

que s’est tenue la réunion régionale des

Gueules Cassées” de la délégation de

l’Orléanais, à Vienne-en-Val, le samedi 26 avril

2008.

Le délégué régional Jean Beauval souhaitait la

bienvenue à toute l’assistance et remerciait

vivement les représentants du Siège de leur

présence.

Après le traditionnel moment de recueillement

à la mémoire de nos disparus, Jean Roquet-

Montégon et Olivier Roussel se partageaient le

temps imparti pour donner à nos camarades

les informations essentielles concernant la vie,

les projets et le devenir de l’Union, de ses ressources,

de ses maisons et de la Fondation des

Gueules Cassées”.

L’assemblée plénière du “Comité d’entente”

était présidée par André Toquet, administrateur

des PGIG, président pour le Loiret

Gâtinais et Fernand Justin, président de

l’UDAC.

Monsieur Roger, maire de Vienne-en-Val nous

faisait l’honneur de sa présence.

Tous les participants se retrouvaient ensuite,

pour un dépôt de gerbe au monument aux

Morts.

Un vin d’honneur offert par la municipalité et

un déjeuner convivial clôturaient cette réunion.

16 mai

L’assemblée régionale annuelle des adhérents

de l’Union des Blessés de la Face et de la Tête

de la région Champagne Ardenne s’est tenue

dans les salons Degermann, à Reims, le

vendredi 16 mai 2008.

Cette réunion était placée sous la présidence

du Colonel Michel Nail, administrateur, accompagné

de Patrice Rézeau, directeur adjoint.

Michel Deglaire, délégué régional, remerciait

les membres de la délégation du siège de leur

présence et demandait un moment de

recueillement à la mémoire des fondateurs et

de tous les membres décédés depuis la

dernière réunion.

Michel Nail et Patrice Rézeau informaient

l’assemblée de l’ensemble de nos activités et

répondaient aux diverses questions posées,

notamment celles concernant le devenir de

nos ressources.

Un repas servi sur place permit à chacun de

terminer agréablement la journée, aidé en cela

par les accordéons du sympathique Major

Boucaud et de l’un de ces camarades, qui nous

ont régalés de leur répertoire musical.

CHAMALIERES

17 mai

La réunion annuelle des “Gueules Cassées

d’Auvergne s’est tenue à Chamalières, le

17 mai 2008, sous la présidence du Général

29


la vie de l’ union

30

Hubert Chauchart du Mottay, accompagné

par Olivier Roussel, directeur général et

Catherine Ponroy, son assistante.

Après un instant de recueillement, l’avenir de

notre union et de nos maisons, les

grandes lignes de notre action sociale,

mémorielle, médico-sociale et médicale, sans

oublier le devenir de nos ressources, ont

constitué les moments forts de cette assemblée

régionale annuelle.

C’était ensuite le moment d’effectuer un tour

de table au cours duquel nos camarades ont

pu poser des questions sur les sujets qui

venaient d’être abordés.

Après une remise de gerbe au monument aux

Morts de Chamalières, par M. Louis Giscard

d’Estaing, Député Maire et par notre

Président, un vin d’honneur nous était offert

par la municipalité, dans le salon d’honneur

de la Mairie.

Un excellent déjeuner, au restaurant “Le Saint-

Mart”, terminait cette journée de l’Amitié.

La veille, vendredi 16 mai, nous étions reçus

par M. Charles, directeur du centre d’élevage

des chiens guide d’aveugle de Lezoux, qui a

déjà bénéficié de l’aide financière des

Gueules Cassées”, pour une visite commentée

des installations.

AJACCIO

20 septembre

Sous la présidence du Général de Lapresle,

Vice-président de l’UBFT, accompagné par

Catherine Ponroy, la réunion régionale

annuelle des “Gueules Cassées” de Corse

s’est tenue au Palais des Congrès d’Ajaccio,

réunion au cours de laquelle il a été présen

aux membres les activités de l’UBFT

ainsi qu’un rappel de ses missions.

La séance, réunissant une soixantaine de

personnes, a été ouverte par M. René

Chiaramonti, délégué régional.

Monsieur Simon Renucci, député maire

d’Ajaccio, le Colonel Villenave, commandant

la base de Solenzara, le Capitaine de frégate

Noyon, commandant la Marine en Corse,

Madame Gonet, représentant la direction

des ACVG de la Corse, M. Rachelli Directeur

de l’Onac de la Corse du sud, le Colonel

Plan, représentant la Légion de gendarmerie

de Corse, le Commandant Fenot, représentant

le 2e REP, le Colonel Dupire, représentant

le Délégué Militaire de la Corse du

Sud, le Colonel Piazza, Délégué Militaire

Départemental pour la Haute-Corse, nous

faisaient l’honneur d’assister à cette

réunion.

A l’issue, une gerbe a été déposée au

Monument aux Morts par M. le député-maire

d’Ajaccio, M. Simon Renucci, le Général de

Lapresle et M. René Chiaramonti. Puis Place

Foch, la flamme a été ravivée en présence de

M. Colonna d’Istria, président de la Société

Entraide des Membres de la Légion d’honneur.

Accueillis au pied de l’escalier de l’Hôtel de

Ville par M. Fogacci et les membres de son

association “la musique de la Garde

Impériale”, puis invités à un vin d’honneur

par M. le député-maire Simon Renucci, les

membres de l’UBFT ont été reçus dans le

Salon Napoléon pour partager le verre de

l’amitié.

Un déjeuner, réunissant une centaine de

personnes, clôturait cette journée au restaurant

“Le Dauphin”, qui permit à tous de

se retrouver et d’échanger de nombreux

souvenirs.

Un grand merci à René et Monique

Chiaramonti, ainsi qu’à notre porte-drapeau

Gérard Blonde, pour la réussite et le succès

de cette journée.


LANGUEUX principaux événements qui ont émaillé la vie

de sa délégation pendant l’année écoulée.

4 octobre

Après la traditionnelle minute de silence en

L’Assemblée régionale annuelle des hommage à nos disparus et tout particulière-

Gueules Cassées” de Bretagne, organisée ment en hommage à Guy Rébillard, Délégué

par Tadj Charef, Délégué régional, s’est tenue régional pour la Bretagne et Administrateur

à Langueux, le 4 octobre 2008.

de l’Union pendant de nombreuses années,

Cette réunion est placée sous la présidence notre Président intervient ensuite pour don-

du Général Hubert du Mottay, Président.

ner un aperçu des activités de l’Union et de

Charef, qui succède à notre ami Guy la Fondation des “Gueules Cassées”.

Rébillard, prend pour la première fois la Un repas pris au restaurant “La Pomme d’or”

présidence de cette réunion, accueille son au cours du quel un toast était porté pour le

Président et remercie les camarades qui ont 78

bien voulu répondre à son invitation.

Il passe ensuite rapidement en revue les

e anniversaire de Madame Aimée Levern,

terminait agréablement cette journée de

retrouvailles.

QUELQUES SOUVENIRS PHOTOGRAPHIQUES DE CES REUNIONS

Reims.

31


la vie de l’ union

32

Ajaccio.


QUELQUES SOUVENIRS PHOTOGRAPHIQUES DE CES REUNIONS

Orléans.

Marsannay La Cote

Langueux.

Chamalières.

En visite au centre

d’élevage et

de sélection

des chiens-guides

d’aveugles.

33


la vie de l’ union

34

La délégation des Alpes-Maritimes

en visite au Coudon

Le 1er octobre, des membres de la délégation

des Alpes-Maritimes ont passé une journée au

Domaine du Coudon.

Cette sortie en bus, organisée par le délégué

régional Alain Bouhier et son épouse

Catherine, a permis à une quarantaine de

membres de se rendre dans notre domaine du

Var, débarrassés de toutes les contraintes

d’un voyage en voiture.

En effet, après un ramassage en bus organisé

sur le département, les participants sont arrivés

en milieu de matinée au domaine,

accueillis par la sympathique et combien

dévouée équipe du Coudon.

Plus de la moitié des membres présents

venaient pour la première fois dans ce lieu

magique et d’autres n’y étaient pas revenus

depuis plusieurs années.

Une visite avait été organisée pour la délégation,

afin que tous puissent prendre possession de ce

lieu et donner au plus grand nombre envie d’y

revenir pour un séjour plus long.

La visite se termina par un apéritif composé de

la spécialité du domaine ; le vin d’orange.

Un excellent repas attendait ensuite tout le

groupe dans la salle à manger. Durant ce

repas, le directeur Laurent Riquier retraça une

page d’histoire de l’Union, celle concernant

l’acquisition et la transformation au fil du

temps du domaine du Coudon.

Les meilleurs choses ont hélas toujours une

fin, et à 16h, il était temps de reprendre le bus

pour le retour.

Tous les membres présents attendent maintenant

une prochaine sortie.


aide aux personnes isolées :

la téléassistance

Certains d’entre vous sont isolés ou

craignent de ne pas être secourus en cas

de problème (chute ou malaise).

Une formule de téléassistance existe.

Elle permet d’alerter une centrale en

veille 24 heures sur 24, par l’intermédiaire

d’un “bip” que l’on porte sur soi.

La centrale qui reçoit l’appel apporte

une solution dans les plus brefs délais en

prévenant les secours adaptés (médecins,

pompiers, police, parents ou voisins).

L’Union prend totalement en charge

les frais d’installation et l’abonnement

mensuel.

1

2

3

INSTALLER

ECOUTER

INTERVENIR

Questionnaire à retourner à M. Rézeau,

Union des Blessés de la Face et de la Tête, les “Gueules Cassées”,

20, rue d’Aguesseau – 75008 Paris

NOM ET PRÉNOM : ..........................................................................................................................................................................................................................................

MEMBRE ACTIF / ADHÉRENT / ASSOCIÉ / VEUVE / N° :.........................................................................................................................................................

ADRESSE COMPLÈTE : ..................................................................................................................................................................................................................................

................................................................................................................................................................................................................................................................

........................

JE SUIS INTÉRESSÉ(E) PAR LA TÉLÉASSISTANCE OUI NON

JE BÉNÉFICIE DÉJA DE LA TÉLÉASSISTANCE

CELA ME COÛTE …………………………………………. EUROS (………………………………………… FRANCS) PAR MOIS

CI-JOINT LA PHOTOCOPIE DE MON CONTRAT

35


dossier spécial

36

les Invalides

Cercle Sportif de l’Institution

Nationale des Invalides

Le Club Sportif

de l’INI à Pékin

Les lumières se sont éteintes sur les

13e Jeux Paralympiques d’été le 17 septembre

2008. Durant onze jours d’épreuves,

l’élite du sport pour personnes handicapées

s’est affrontée dans les 471 épreuves du

programme.

Le cercle sportif de l’Institution Nationale

des Invalides (CSINI) a une fois de plus connu

l’ivresse des Jeux. La Chine avait annoncé son

ambition de faire de ces Jeux la référence. Elle

a donné au monde une leçon en matière d’accueil,

d’organisation, de qualité d’infrastructures,

de sport, le tout orchestré par un élan

national hors du commun.

La délégation française termine 12e nation

sur 148 pays. Représentée dans 13 disciplines

sur les vingt que compte le programme

des Jeux Paralympiques, la France remporte

52 médailles (12 d’Or, 21 d’Argent et 19 de

Bronze) sur les 1 431 en jeu.

Pour la 1re fois de son histoire, les sélectionnés

du CSINI n’ont malheureusement pas

apporté leur concours à la quête des


médailles tricolores. Les escrimeurs Sabrina

Poignet et Marc-André Cratère n’ont pas

pour autant démérité. Ils échouent tous les

deux à la 4e place et cela à deux reprises

pour Marc-André.

Pourtant tout avait bien commencé : dès

2006 l’Union des Blessés de la Face et de la

Tête annonçait sa volonté d’être la partenaire

privilégiée de la préparation des Jeux

Paralympiques de Pékin 2008. Aussitôt, un

collectif de 10 sportifs sélectionnables a été

constitué. Chacun connaissait les règles

strictes des critères de sélection par discipline

et savait que la partie n’était pas

En haut : “Le nid”.

Au centre,

le colonel

Smeyers.

En bas, la

cérémonie

d’ouverture.

37


dossier spécial

38

gagnée d’avance. Parmi eux, seuls deux

athlètes ont pu goûter pour la 1re fois l’immense

honneur de pénétrer le 6 septembre

vers 21h dans le “nid d’oiseau”, c’était déjà

là une première victoire.

Conscient du soutien financier accordé par les

Gueules Cassées”, tout a été fait et pen

pour mettre toutes les chances de notre côté,

stages, épreuves nationales et internationales,

séjour de repérage en Asie, acquisition de

matériels de pointe. Mais c’est la chance qui

nous a peut-être manqué ? Nous n’avons pas à

rougir ni des efforts consentis, ni de la performance

de nos sportifs.

Aussi, le 30 septembre, en présence du

Général d’armée Gobilliard, Gouverneur des

Invalides, du Général de corps d’armée

Darry, Gouverneur Militaire de Paris et de

nombreuses autorités militaires et civiles,

le président du CSINI, le commandant

Gaëtan de La Vergne a tenu à exprimer sa

reconnaissance à toutes les personnes qui

se sont impliquées dans la préparation et le

suivi des athlètes. Rappelant la mission première

que l’association mène au profit des

pensionnaires et de nos camarades blessés,

les athlètes sélectionnés ont été cités en

exemple pour leurs efforts et le message

d’espoir qu’ils véhiculent par leur engagement

dans le sport de haut niveau. A travers

eux, c’est l’ensemble de nos adhérents qui a

été honoré par la leçon de courage et de

détermination qu’ils donnent au monde

valide et à la jeunesse, bien souvent en

manque de repères et de sens des valeurs.

Le mouvement handisport est en pleine évolution,

de plus en plus de nations y participent,

148 pays à Pékin pour un effectif de

quatre mille athlètes. De nouvelles nations

rivalisent et dépassent même les géants


d’autrefois. Ce nouveau format implique une

préparation sans faille nécessitant des

moyens humains et financiers conséquents.

On mesure toute l’importance de l’action du

ministère de la Défense et de nos donateurs

qui soutiennent le CSINI. En effet, la mise

en place de cadres d’active officier, sous

officiers spécialistes de l’Entraînement

Physique Militaire Sportif contribuent à

notre capacité à remplir nos missions, qu’elles

soient dans le cadre de la réadaptation ou

de la pratique en compétition et cela renforcé

par un formidable tissu de bénévoles.

Sans le soutien permanent de l’Union des

Blessés de la Face et de la Tête nous ne

pourrions pas accomplir pleinement notre

mission. Votre fidélité permet à tous, pensionnaires,

hospitalisés, compétiteurs, blessés

dans leur chair de retrouver l’espoir, le goût

à la vie et le sourire.

PG

Marc-André

Cratère et

Sabrina Poignet

en pleine action.

39


les livres

40

La rédaction propose aujourd’hui à l’attention des lecteurs du

bulletin deux livres qui ont trait à deux époques bien différentes.

Le premier relate les difficultés, les réussites des premiers praticiens

des réparations maxillo-faciales pendant la grande Guerre.

Le second celui d’un jeune Légionnaire engagé à l’âge de 19 ans et

qui servit la Légion pendant quinze ans.

PREMIÈRE GUERRE

MONDIALE

ET STOMATOLOGIE:

DES PRATICIENS

D’EXCEPTION

C’est l’histoire d’hommes qui au milieu des

bombes, des mourants et des blessés, des

tranchées, dans les hôpitaux de fortune ou

de grands centres de soins, se sont

dévoués corps et âmes pour aider les soldats

français ravagés par la guerre, la Der

des Ders.

A travers une iconographie très fournie,

des témoignages poignants et des documents

inédits tirés du plus grand centre

français sur la médecine pendant la guerre

de 14/18, en l’occurrence le musée du service

de santé des armées au Val de Grâce,

Xavier Riaud retrace l’altruisme et l’abnégation

d’hommes exceptionnels.

Selon son souhait, sans jamais entrer dans un détail technique lourd et incompréhensible, l’auteur

décrit le parcours au sein d’infrastructures bien organisées, d’hommes tout entier concentrés sur les

soins et l’attention permanente à apporter à leurs camarades abîmés par des combats si violents.

Certains de ces praticiens y ont perdu la vie. D’autres en sont revenus à jamais meurtris, mais tous

ont donné le meilleurs d’eux même afin d’aider leurs compagnons d’armes et afin de servir leur pays,

la France, qui peut être fière de ses enfants et de tant d’autres, morts au champs d’honneur.

A travers le regard de ces hommes, Xavier Riaud nous offre un travail sur la première guerre mondiale

à la fois original et surprenant.

Editions l’Harmattan

5/7 rue de l’Ecole-Polytechnique

75005 Paris

Prix : 21 euros


UN PARCOURS LEGIONNAIRE

SOUS LE KEPI BLANC

L’auteur n’a que dix-neuf ans lorsque par

un beau jour d’été, il décide de s ‘engager

dans la Légion étrangère.

Il y restera quinze ans, alors que rien ne

le prédisposait à embrasser une métier

des armes, qui plus est dans un corps

hautement réputé pour sa rudesse et sa

discipline.

C’est sans état d’âme particulier qu’il

nous livre son parcours de légionnaire

moderne, depuis l’instruction jusqu’à son

affectation à la prestigieuse 13e DBLE, en

passant par le 2e REP à Calvi.

Pour le profane, un voyage initiatique au

cœur de l’institution légionnaire.

Une pierre de plus pour aider à comprendre

cet univers, par certains côtés encore

si mystérieux, mais qui réussit le brassage

parfait de tant de nationalités. Il

nous dépeint la Légion dans sa réalité

d’aujourd’hui, sans pour autant faire

abstraction des éléments qui font qu’elle reste ce qu’elle a toujours été, aussi admirée

que redoutée.

Editions Elzevir

11 rue Martel - 75010 Paris

01 40 20 09 10

Prix : 16,90 euros

41


42

notre grande

famille

nos joies nos espérances

mariages

Mariage de Camarades :

Leuranguer Olivier, A. 70239, avec Svikyté Edita,

22220 Plouguiel

Mariage d’enfants de Camarades :

Bolzinger Isabelle, FA. 42398, avec Lamothe Yann

57535 Marange Silvange

Mariage de petits-enfants de Camarades :

Deschard Florian, FA. 41609, avec Bayzelon Clémentine

75116 Paris

Perrouty J-Philippe, FA. 39568, avec Gleize Bérengère

18140 Herry

Weiss Elsa, FA. 43625, avec Hortala Jérôme, 32140

Masseube

Ont fêté leurs Noces d’Or :

Bolsigner Roland & Eliane, A. 43438, 57300 Hagondange

Guermont Nicolle & Bernard, A. 43754, 22200 Guingamp

Klein Sonia & Robert, A. 43096, 57370 Berling

Wain Claude & Janine, A. 41387, 95120 Ermont

Ont fêté leurs Noces d’Orchidée :

Anfriani Toussaint & Marie, Ass. 80766, 20256 Corbara

Bieber Théodore & Jacqueline, A. 42270, 06600 Antibes

Ont fêté leurs Noces de Diamant :

Corberant Robert & Simone, A. 39895, 21000 Dijon

Fleury Maurice & Yvonne, A. 70392, 56270 Ploemeur

François Charles & Erika, A. 44363, 57600 Forbach

Khallouqi Lahcen & Jeannie, A. 45045,

40990 Saint Paul Les Dax

Luccioni Jean-Laurent & Pierrette, A. 44528,

20147 Serriera

Marie Jean & Suzanne, A. 41725, 83160 La Valette du Var

Peltier Olive & Madeleine, A. 43672,

33370 Artigues Pres Bordeaux

Ristori Donat & Henriette, A. 44629, 20600 Bastia

Wagner Charles & Odile, A. 44016, 67660 Betschdorf

Nos félicitations ainsi que nos vœux de bonheur

les accompagnent.

naissances

Nous sommes heureux de vous faire part de nombreuses

naissances :

Enfants de Camarades :

Leuranguer Olivier, A. 70239, naissance de Louis,

22220 Plouguiel

Marquis Jean-Daniel, A. 44522, naissance de Lou,

13980 Alleins

Arrières petits-enfants de Camarades :

Antigny Jacques, A. 39654, naissance de Juliette,

86100 Chatellerault

Bertrand Geneviève, MH. 20001, naissance de Arthur -

Ninon, 54600 Villers Les Nancy

Bertrand Geneviève, MH. 20001, naissance de Sacha –

Maxime, 54600 Villers Les Nancy

Laurent Robert, A. 42806, naissance de Naemi,

66700 Argelès Sur Mer

Reynoudt Yvonne, A. 43404, naissance de Nelle,

59210 Coudekerque Branche

Nous adressons nos vœux de santé aux heureuses mamans

et aux bébés, ainsi que nos félicitations aux parents et

grands-parents et arrière grands-parents.

notre fierté

décorations

A été promu au grade d’ Officier dans Ordre National

du Mérite

Susini Toussaint, A. 45277, 20167 Peri

A reçu l’insigne de + 30 ans de Porte-Drapeau :

Joblin Jean, A. 41622, 37300 Joue Les Tours

A reçu la médaille d’or de la Jeunesse et des Sports :

Lavialle Henri, Ass. 80439, 56300 Pontivy

Nous sommes heureux de leur renouveler nos très vives et

très sincères félicitations.


nos peines

décès

Nous avons à déplorer le décès de nos Camarades :

Albertini Achille, A. 44930, 20224 Corscia

Bertin René, A. 42551, 69002 Lyon

Birebent Pierre, A. 42980, 83500 La Seyne Sur Mer

Botella Antoine, A. 43774, 66000 Perpignan

Bruneau Claude, A. 40249, 37300 Joue Les Tours

Calmon Roger, A. 70152, 83140 Six Fours Les Plages

Canevet Roger, A. 70205, 56100 Lorient

Chaufsoin Marcel, A. 39298,

83136 Meounes Les Montrieux

Dalbit Jean-Charles, Ass. 80284, 13500 Martigues

De Boisboissel Hubert, A. 44302, 56000 Vannes

Delobel Raymond, A. 43952, 64200 Bassussary

Gas Georges, A. 43209, 30340 Mons

Glandier Lucien, A. 69829, 30100 Alès

Gomez Augustin, A. 44709, 74000 Annecy

Guilbert Eliane, A. 43659, 76600 Le Havre

Guillemy Octave, A. 42561, 33270 Floirac

Guinet Fernand, A. 44547, 83440 Callian

Laize Pierre, A. 42406, 34280 La Grande Motte

Laporte Georges, A. 45036, 66000 Perpignan

Leger Joseph, A. 40232, 37170 Chambray Les Tours

Mailhes René, A. 43463, 40220 Tarnos

Maillard Anne-Marie, A. 42509, 50110 Tourlaville

Marolleau Pierre, A. 44003, 79380 La Foret Sur Sevres

Maurin André, A. 70123, 33600 Pessac

Michelena Lacau Paquité, Ass. 80351, 94300 Vincennes

Mignot Gervais, A. 69897, 63110 Beaumont

Navarre René & Gilberte, A. 43633, 66000 Perpignan

Palain Roger, A. 44463, 03200 Vichy

Pick Alphonse, A. 43208, 57220 Bettange

Rebillard Guy, A. 42433, 35200 Rennes

Rehault Roger, A. 44224, 75019 Paris

Rodriguez Michel, A. 43637, 38130 Echirolles

André Maurin n’est plus

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès, survenu le 29 juillet 2008,

à l’âge de 76 ans, de notre camarade André Maurin – Actif 70123 – ancien Délégué adjoint

pour la région Aquitaine et Président de l’Association des Mutilés des Yeux de Guerre

(AMYG).

Une cérémonie privée avait lieu le vendredi 1 er aout 2008, au crématorium de Mérignac.

A son épouse et à ses enfants, l’Union renouvelle ses très sincères condoléances

et l’assurance de son affectueuse sympathie.

Roque Hubert, A. 70199, 56000 Vannes

Rouet Marcel, A. 42156, 73100 Aix Les Bains

Saint Martin Jean-Louis, A. 42138, 65400 Argelès Gazost

Teisseire Aimé, A. 42244, 06100 Nice

Tymen Jean, A. 44823, 29170 Fouesnant

Yamin Lucien, A. 43556, 94240 L’Hay Les Roses

Zobel Marcel, A. 44846, 22190 Plerin Sur Mer

Nous avons appris le décès de Mesdames :

Baudry Monique, VA. 39658,

49280 Saint Christophe du Bois

Berne Suzanne, VA. 39020, 63000 Clermont Ferrand

Braillard Georgette, VA. 43828, 39005 Lons Le Saunier

Dufour Suzanne, FA. 811, 83160 La Valette du Var

Leclercq Henriette, VA. 39870, 77930 Cély en Bière

Malamas Suzanne, VA. 40795, 44340 Bouguenais

Mattiroli Suzanne, VA. 43956, 57500 Saint Avold

Nettl Suzanne, VA. 42284, 75018 Paris

Raulot Lucienne, VA. 42044, 52300 Curel

Roucolle Raymonde, VA. 42393, 31770 Colomiers

Rouig Raymonde, VA. 39290, 75014 Paris

Thomas Madeleine, VA. 43456, 06500 Menton

Welter Johanna, VA. 40424, 29120 Pont L’Abbé

Ont perdu leur conjoint :

Antigny Jacques, A. 39654, 86100 Chatellerault

Bastian Jean-Jacques, A. 40497, 34070 Montpellier

Beguerie Pierre, A. 41118, 40500 Eyres Moncube

Bouron Marc, A. 70394, 34500 Beziers

Lefevre Gisèle, A. 41900, 02000 Laon

Van Tichelt Guy, A. 69946, 59360 Le Cateau

A chacune des familles éprouvées, l’Union renouvelle ses

condoléances et sa sympathie profondément attristée.

43


44

In memoriam Pierre Laizé

Notre camarade le Colonel Pierre Laizé, Actif

42 406, Délégué honoraire pour la région

Languedoc Roussillon, nous a quittés, le

7 octobre dernier à l’âge de 79 ans, après avoir

courageusement lutté contre la maladie.

Voici un extrait de l’oraison funèbre, prononcée

par le Général Jean Salvan lors des obsèques

qui ont eu lieu vendredi 10 octobre 2008, au

funérarium de Grammont à Montpellier.

“Comme vient de le dire Monsieur le Pasteur,

nous ne faisons que passer sur terre. Mais

certains y laissent des traces plus brillantes ou

plus nettes que d’autres. Pierre Laizé fut de

ceux que l’on n’oublie pas.

Il était né à Tunis en 1929 au temps du

protectorat, et il fut de tous les combats de la

décolonisation.

Sa carrière militaire débute à l’Ecole de

l’Arme Blindée et de la Cavalerie à Saumur en

octobre 1951, où il est formé comme Officier

de réserve. Nommé Aspirant, il est breveté

parachutiste et il rejoint le 1 er Régiment de

Hussards Parachutistes à Auch. Nommé Sous-

Lieutenant, il est volontaire pour continuer son

service en Indochine, où il est d’abord affecté

au prestigieux 6 e Bataillon de Parachutistes

Coloniaux, sous les ordres d’un chef illustre,

Bigeard, auquel il voua une immense admiration.

D’emblée, il est parachuté à Tulé, le

10 octobre 1952, à la tête d’une section de

Vietnamiens : il assure l’arrière-garde du

Bataillon durant son repli. Blessé, il refuse

d’être évacué. Il est cité à l’ordre de l’Armée.

Il est au Laos, à Luang Prabang, participant à

l’arrêt de l’offensive Vietminh en mai 1953.

Il est cité à l’ordre du Corps d’armée.

Volontaire pour servir dans les unités sahariennes,

il y commande un Peloton. Dans le djebel

Ouazzani, en janvier 1957, il surprend une

bande rebelle, la détruit et récupère son armement

: il est cité à l’ordre du Corps d’armée.

En 1958, il épouse Annie à Colomb-Béchar, où

naquit sa première fille. Le couple eut trois

enfants.

Le 17 octobre 1957, chef d’un Peloton

d’autos-mitrailleuses, dans le sud algérien, il

surprend une nouvelle fois une bande rebelle,

il la détruit, abattant son chef et récupérant un

fusil-mitrailleur. Il est cité à l’ordre de

l’Armée et il est fait Chevalier de la Légion

d’honneur.

Il fut promu Lieutenant–Colonel en 1976, officier

de la Légion d’honneur en 1978, et il prit

sa retraite militaire en 1980.

Il ne pouvait rester au repos, et immédiatement

il se dévoua totalement pour les

Gueules Cassées” et l’Union Nationale des

Parachutistes. Il fut notre délégué pour le

Languedoc dès 1994, se donnant sans compter

pour les plus défavorisés d’entre nous, jusqu’à

ce que la maladie le contraigne à passer la

main en 2001...

Il fut promu Commandeur de la Légion d’honneur

en 2000.

Nous disons “à Dieu” à Pierre Laizé. Il fut de

cette génération en voie de disparition qui ne

se gargarisait pas de mots et qui savait mettre

sa peau au bout de ses idées.”

Général (2 e section) J.G. Salvan, Montpellier,

10 octobre 2008


Guy Rébillard, Actif 42 433 n’est plus

Guy Rébillard, Délégué régional honoraire

pour la Bretagne et membre du conseil

d’administration des “Gueules Cassées”,

nous a quittés le 4 septembre 2008, après

avoir courageusement lutté contre la

maladie.

A ses obsèques célébrées à Montfort sur

Meu, le 8 septembre dernier, assistaient

notre président, le Général Hubert

Chauchart du Mottay et son épouse,

André Matzneff et Patrice Rézeau.

Né le 21 août 1927, Guy Rébillard, engagé

volontaire en 1945, fut blessé deux fois

en Corée, en 1951, au sein du Bataillon

français de l’ONU et une fois en Afrique du

Nord, en 1957.

Il fut cinq fois cité, en Corée, en Indochine

et en Afrique du Nord

Titulaire de la Croix de Guerre des TOE,

de la Valeur Militaire, de la Médaille

Militaire (1959) et Officier de la Légion

d’Honneur en 1990, il était pensionné à

100 % + 20° + GM + Art. 18.

Retraité militaire en 1960, avec le grade

d’adjudant, il monte son entreprise d’électroménager.

Cette carrière civile doit malheureusement

être interrompue en raison des ses

infirmités, en 1980.

Malgré le lourd handicap du à ses blessures

à la tête, il s’est dans le même temps

dépensé sans compter pendant des années

au profit des Anciens Combattants et

Mutilés de Guerre de sa région, qu’il a su

regrouper au sein du Comité d’Entente de

Bretagne.

Il fut également Vice-Président National

des Anciens de Corée et Président des

PGIG d’Ille & Vilaine, et enfin porte-drapeau

de l’UNSOR.

Nommé délégué régional de l’Union des

Blessés de la Face et de la Tête en 1992,

il su donner toute la mesure de ses talents

de cœur et d’esprit, en redonnant vie à sa

délégation.

Unanimement reconnu et apprécié par ses

camarades bretons et par tous les membres

de l’Union, il fut élu Administrateur

des “Gueules Casséesen 2003.

Estimant que son état de santé ne lui permettait

plus d’exercer pleinement au sein

de notre association les responsabilités qui

lui avaient été confiées par le Conseil

d’administration, il avait demandé, en

octobre 2007, à ce qu’il soit mis fin à ses

fonctions d’administrateur et de Délégué

régional.

A Madeleine, son épouse, à ses enfants, à

sa famille, nous renouvelons l’assurance de

notre sympathie profondément attristée.

45


46

Quelques camarades ont eu la bonne idée de nous

envoyer un souvenir du jour où ils ont été décorés.

La rédaction les publie avec plaisir.

Jean Dauvergne,

officier de la Légion d’honneur

Roger Morin,

officier de la

Légion d’honneur

Roger Pichoir, chevalier

de la Légion d’honneur

Gabriel Mené, officier

de la Légion d’honneur


publicité

47


des lecteurs

le coin

48

POÉSIE

C’EST LOU QU’ON LA NOMMAIT

Il est des loups de toute sorte

Je connais le plus inhumain

Mon cœur que le diable l’emporte

Et qu’il le dépose à sa porte

N’est plus qu’un jouet dans sa main

Les loups jadis étaient fidèles

Comme sont les petits toutous

Et les soldats amants des belles

Galamment en souvenir d’elles

Ainsi que les loups étaient doux

Mais aujourd’hui les temps sont pires

Les loups sont tigres devenus

Et les Soldats et les Empires

Les Césars devenus Vampires

Sont aussi cruels que Vénus

J’en ai pris mon parti Rouveyre

Et monté sur mon grand cheval

Je vais bientôt partir en guerre

Sans pitié chaste et l’œil sévère

Comme ces guerriers qu’Épinal

Vendait Images populaires

Que Georgin gravait dans le bois

Où sont-ils ces beaux militaires

Soldats passés Où sont les guerres

Où sont les guerres d’autrefois

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)


PETITE ANNONCE

MAISON A VENDRE

Située à Loiré de Verines - 17540

Axe Niort - La Rochelle 12 km

de LR (10 minutes)

RDC : séjour 30 m2 poutre apparente

et joli mur de pierre, cuisine 15,50 m2 ,

sellier, WC.

ETAGE : Palier 6,95 m 2

(cloison amovible pour déménager),

Chambre 1 - 12 m2 , poutres apparentes,

Chambre 2 - 16 m2 poutres apparentes

(2 fenêtres) pouvant être séparée pour faire

chambre et petit bureau, WC, salle d’eau

complètement carrelée 5,48 m2 .

Pas de terrain mais une cour de 30 m 2

complètement fermée sans vis-à-vis.

Il y a une grande place à côté de la maison

pour se garer.

Prix : 190 000 euros

(de particulier à particulier)

Tél : 06 64 61 29 37

49


il vous est utile de savoir

50

LE PROJET DE LOI DE FINANCES

2009, PREMIERE ETAPE DE MISE

EN ŒUVRE DES REFORMES

INDUITES PAR LA RÉVISION

GÉNÉRALE DES POLITIQUES

PUBLIQUES (RGPP)

La mission “Anciens combattants, mémoire et liens

avec la Nation” contribue, par les réformes mises en

œuvre, à la maîtrise des finances publiques.

En application des décisions adoptées lors

des conseils de modernisation des politiques

publiques (CMPP) du 12 décembre 2007 et

du 4 avril 2008 (1) , deux chantiers prioritaires

sont engagés: la rationalisation du service

rendu aux anciens combattants et l’amélioration

de l’organisation de mise en place

pour la journée d’appel de préparation à la

défense (JAPD).

La modernisation et la rationalisation du

service rendu aux anciens combattants

Rationaliser et garantir la qualité du service

rendu constitue la priorité pour les services

chargés des anciens combattants conformément

à la décision du 12 décembre 2007 du

premier CMPP.

Ceci se traduira par une disparition progressive

de la Direction des statuts, des

pensions et de la réinsertion sociale

(DSPRS) entre 2009 et 2011 et par le transfert

de ses missions à l’ONAC ainsi qu’à

d’autres structures du Secrétariat général

pour l’administration du ministère de la

défense, ainsi qu’à des opérateurs de ce

même ministère. Dans l’optique de la mise

en œuvre des orientations du CMPP, deux

établissements publics sont renforcés :

- l’Office national des anciens combattants

et victimes de guerre est pérennisé

et se voit confier l’organisation d’un service

départemental de proximité. Ainsi, à l’horizon

2011, les anciens combattants disposeront

sur l’ensemble du territoire national

d’un interlocuteur unique à maillage départemental,

en mesure de les accompagner et

de les conseiller pour l’ensemble de leurs

droits ;

- l’Institution nationale des Invalides

(INI) : le Centre d’études et de recherche

sur l’appareillage des handicapés (CERAH),

service de la DSPRS, sera rattaché en 2010

à l’INI, afin d’apporter à l’Institution son

rayonnement et son expertise en faveur des

ayants droit.

(1) Le CMPP du 12 décembre 2007 a validé la réorganisation

des administrations en charge des anciens

combattants (Direction des statuts, des pensions et de

la réinsertion sociale [DSPRS] et Office national des

anciens combattants et victimes de guerre [ONAC]).

Celui du 4 avril 2008 a validé la réorganisation de l’administration

en charge du service national (Direction

du service national [DSN]).


Huit missions principales, assurées actuellement par la DSPRS et ses services

déconcentrés ont été identifiées. Les prévisions de transfert de ces dernières sont

résumées dans le tableau ci-après :

MISSIONS ORGANISATION APRÈS TRANSFERT

Pensions militaires d’invalidité

(instruction et liquidation)

Pensions militaires d’invalidité

(contentieux)

Soins médicaux gratuits

Appareillage

Centre d’études et de

recherchesur l’appareillage

des handicapés (CERAH)

Cartes et titres, mentions,

retraite du combattant,

indemnisation des victimes

de la barbarie nazie

Emplois réservés

Direction des ressources humaines du ministère

de la défense (DRH-MD) avec guichet d’accueil de

proximité ONAC pour les anciens combattants ;

services du ministère de la défense (bases de défense)

pour les militaires ou anciens militaires.

DRH-MD

Entretien des nécropoles ONAC

Archives (administration

centrale et services

déconcentrés)

DRH-MD ; avec la Caisse nationale militaire de sécurité

sociale (CNMSS) comme opérateur ; guichet départemental

de proximité ONAC pour l’accueil des anciens

combattants et ressortissants autres que militaires.

Direction centrale du service de santé des armées

(DCSSA), Hôpitaux d’instruction des armées (HIA),

avec relais guichet départemental de proximité ONAC

pour l’accueil des anciens combattants, et opérateur

CNMSS pour la prise en charge des paiements

Institution nationale des Invalides (INI).

ONAC ; rattachement du bureau de la DSPRS de Caen

à l’ONAC avec maintien de la localisation à Caen.

DRH-MD ; guichet ONAC pour les bénéficiaires anciens

combattants, services du ministère de la défense pour

les militaires ou anciens militaires.

Mission transverse ; étude en cours pilotée par le

Service historique de la défense (SHD) en liaison

avec la direction des archives de France.

51


il vous est utile de savoir

52

LE PROJET DE BUDGET 2009

DU SECRETARIAT D’ETAT

A LA DEFENSE ET AUX ANCIENS

COMBATTANTS

Voici les principales mesures et chiffres clés.

1.1. La retraite du combattant

Conformément aux engagements du

Président de la République, l’effort en faveur

de la retraite du combattant s’est poursuivi

tout en tenant compte des contraintes

budgétaires. La loi de finances pour 2008

(art. 91) a porté l’indice de la retraite du

combattant à 39 points à compter du 1er juillet

2008, soit un montant annuel de 526,89 €.

Afin de financer en année pleine cette

mesure de progression de l’indice, le projet

de loi de finances pour 2009 prévoit une

dotation de 30 M€.

1.2. La décristallisation

Le budget de la dette viagère intègre désormais

la totalité des crédits nécessaires au

financement de la décristallisation des

“prestations du feu” (pensions militaires

d’invalidité et retraite du combattant). Par

ailleurs, la dotation pour le PLF 2009 intègre

les crédits nécessaires à l’attribution de pensions

aux veuves au titre des entrées de

2008 (en base) et de 2009.

L’évaluation du coût total de la mesure, fondée

sur une hypothèse de 3 500 entrées dans

le dispositif, est de 24 M€.

1.3. Le maintien des droits et moyens

liés aux pensions militaires d’invalidité

Le montant des crédits d’appareillage per-

mettra de maintenir la prise en charge de

prestations de qualité et de garantir de

meilleurs remboursements, notamment

grâce à l’augmentation de la dotation de

0,635 M€, initiée en 2007 puis reconduite en

2008 et en 2009, pour une meilleure prise en

charge des gros appareillages.

Les crédits nécessaires à la prise en charge

du régime de sécurité sociale des invalides

de guerre sont ajustés au niveau des besoins

des bénéficiaires.

1.4. La rente mutualiste

Compte tenu de l’évolution du nombre de

bénéficiaires, 242 M€ sont alloués au financement

de la majoration des crédits destinés

aux rentes mutualistes des anciens combattants

et victimes de guerre, soit un abondement

de 15,525 M€. Cette dotation connaît

ainsi une augmentation de près de 7 %, qui

correspond, pour partie, à l’entrée dans le

dispositif de la quatrième génération du feu.

1.5. L’allocation différentielle versée

aux conjoints survivants

Afin d’assurer le financement du dispositif

d’allocation différentielle, créé par amendement

parlementaire au budget 2007 au profit

des conjoints survivants d’anciens combattants,

un crédit de 5 M€ est inscrit au

projet de budget pour 2009.


Après une évaluation du dispositif sur le premier

semestre de son fonctionnement, le

montant mensuel maximum de l’allocation

différentielle est porté de 681 € à 750 €. Par

ailleurs, l’aide personnalisée au logement

(APL) ne sera plus prise en compte dans

l’évaluation des ressources.

1.6. Un effort maintenu en faveur des

établissements publics (ONAC et INI)

Le soutien du Gouvernement envers les établissements

publics (ONAC et INI) se poursuit

par une augmentation de 1,67 M€ (+3,54 %)

de leurs subventions de fonctionnement.

Les capacités d’intervention de l’ONAC sont

ainsi consolidées pour aborder dans les

meilleures conditions les réorganisations à

venir induites par la RGPP. Ainsi, cet établissement

public pourra se doter d’outils informatiques

interopérables avec ses partenaires

et répondant aux exigences créées par la

mise en place d’une véritable comptabilité

analytique.

L’INI recevra une subvention d’investissement

de 2 M€ pour répondre aux normes les

plus modernes de sécurité incendie. Dans le

cadre de son budget de fonctionnement de

2009, l’INI est confirmée dans sa vocation

RENSEIGNEMENTS

d’accueil des plus grands invalides et ses

capacités d’expertise sur le handicap.

1.7. Poursuivre la modernisation

de la réserve militaire

Dans l’attente (fin 2008) des conclusions du

mandat d’étude confié par le secrétaire

d’État à la défense et aux anciens combattants

à l’État-major des armées sur l’évolution

de la réserve opérationnelle, la dotation

financière au profit de la réserve militaire est

maintenue en 2009 à son niveau de 2008.

La ressource allouée de 92 M€ dont 76 M€

de rémunérations et charges sociales (RCS),

hors programme 152 (gendarmerie nationale),

combinée à un renforcement de l’effort

en direction des sous-officiers et militaires

du rang venus du monde civil, devrait

permettre d’augmenter le nombre de jours

d’activité des réservistes, principal facteur

d’attractivité de la réserve opérationnelle.

1.8. La pérennisation

du lien armées-Nation

La DSN, qui débute en 2009 sa réorganisation,

poursuit sa contribution à la promotion

de l’esprit de défense en accueillant chaque

année environ 780 000 jeunes.

Nos prochaines réunions régionales en 2009

Dijon/Marsannay Samedi 14 mars 2009

Tours Mardi 7 avril 2009

Lyon Samedi 4 avril 2009

Chamalières Samedi 16 mai 2009

Carcassonne Jeudi 8 octobre 2009

53


54

FONDATION DES

“GUEULES CASSEES”

LA FONDATION DES

“GUEULES CASSEES”

Créée par l’Union des Blessés de la Face et de la Tête, dans

un esprit de reconnaissance envers le monde médical, et

reconnue d’utilité publique le 11 avril 2001, la Fondation des

Gueules Cassées” remplit une double mission :

• des actions de mécénat, pour l’étude, la recherche et l’application

pratique des sciences et techniques de chirurgie réparatrice

des mutilations de la face et de la tête et de leurs séquelles,

• l’entretien du souvenir des sacrifices de tous ceux qui ont

servi la France.

Composé de douze administrateurs, le Conseil d’administration

de la Fondation des “Gueules Cassées” est présidé par

M. Bruno Roux de Bézieux.

Elle est conseillée par un Comité scientifique, regroupant quinze

éminents médecins, sous la présidence du professeur Jacques Philippon,

membre de l’Académie Nationale de Médecine, ancien chef du service

de neurochirurgie de l’hôpital La Pitié-Salpêtrière.

Elle distribue des bourses d’études et des aides financières à des

équipes de chercheurs, et offre des équipements à des établissements

spécialisés dans la traumatologie crânio-maxillo-faciale et le traitement

des séquelles.

La Fondation des “Gueules Cassées” a également vocation à abriter des

fondations n’ayant pas la personnalité morale, œuvrant soit :

• dans le domaine médical ayant un lien avec la face et la tête,

• dans le domaine de la Mémoire des sacrifices de tous ceux qui ont

servi la France.


LE MECENAT MEDICAL

La Fondation des “Gueules Cassées” lance

chaque année un appel à projets, dont le

thème pour 2008 était “Pathologie crâniofaciale

traumatique et tumorale - Réparation

clinique fonctionnelle et sensorielle”.

700 chercheurs de services hospitaliers et

organismes de recherche ont reçu cet appel

à projets.

29 dossiers complets ont été déposés par

les chercheurs, puis soumis à l’examen du

Comité scientifique qui en a retenu 20.

La Fondation des “Gueules Cassées

lance chaque année un appel à projets,

dont le thème pour 2008 était

“Pathologie crânio-faciale traumatique

et tumorale - Réparation clinique

fonctionnelle et sensorielle”.

Le Conseil d’administration a ensuite

validé 11 dossiers et versé les bourses

d’études et aides financières pour un montant

de 228 203 euros.

Les disciplines médicales auxquelles la

Fondation apporte son soutien sont :

- la chirurgie maxillo-faciale,

- la chirurgie plastique et réparatrice,

- la médecine physique et de réadaptation,

- la neurochirurgie,

- la réanimation,

- l’ophtalmologie,

- l’oto-rhino-laryngologie.

La Fondation a, par ailleurs, apporté un

soutien financier à l’organisation du 33e congrès

de l’Association française des chirurgiens

maxillo-faciaux qui s’est tenu à l’Institution

Nationale des Invalides en avril dernier.

A ce jour, l’ensemble des aides accordées par

la Fondation en 2008 s’élève 271 824 euros.

55


56

LE DEVOIR DE MEMOIRE

Dans son cadre juridique de fondation

abritante, la Fondation des “Gueules Cassées

accueille sous son égide, depuis 2006, la

Fondation du Souvenir de Verdun, dont la

dotation a été constituée, au cours des dix

dernières années, par l’UBFT.

La mission de la Fondation du Souvenir de

Verdun est le financement de l’entretien du

Mémorial de Verdun. Elle est présidée depuis

le 7 mars 2007, par M. Jean-Philippe Lecat,

ancien ministre.

La Fondation des “Gueules Cassées” a ainsi

vocation, dans l’avenir, à abriter d’autres

fondations non dotées de la reconnaissance

d’utilité publique, créées par des associations

qui souhaitent poursuivre des

missions d’entretien de la mémoire

combattante.


LES DONS ET LES LEGS

A LA FONDATION DES “GUEULES CASSEES”

Comme toute fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation des “Gueules Cassées

ne peut mener ses missions qu’avec les produits financiers de sa dotation d’origine et ne doit

en aucun cas la consommer.

Afin de compléter ses ressources et remplir ses objectifs quelle que soit la situation

des marchés financiers, la Fondation des “Gueules Cassées” est habilitée à recevoir toute

libéralité et est totalement exonérée de droits de succession.

LES DONS

Vous pouvez effectuer un don à la

Fondation des “Gueules Cassées

et bénéficier de déduction fiscale.

Si vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu :

vous recevrez un reçu fiscal qui vous permettra

d’obtenir une réduction d’impôt sur

le revenu de 66 % appliquée sur le montant

de votre don, pris dans la limite de 20 % de

votre revenu imposable.

Si vous êtes éligible à l’ISF (Impôt sur la

Fortune) : la loi TEPA (loi en faveur du Travail

de l’Emploi et du Pouvoir d’Achat) vous

permet de déduire 75 % d’un don consenti à

la Fondation des “Gueules Cassées” dans la

limite de 50 000 euros.

Ainsi par exemple, si vous êtes redevable de

1 000 euros d’impôt sur la fortune, en faisant

un don de 1 333 euros vous n’aurez pas

d’impôt à acquitter.

Quelques exemples :

Votre don

Déduction

fiscale

Ce qu’il

vous en

coûte

réellement

1 000 € 660 € 340 €

500 € 330 € 170 €

100 € 66 € 34 €

LES LEGS

Vous pouvez faire un legs à la

Fondation des “Gueules Cassées”.

Par testament vous pouvez décider de transmettre à

la Fondation, tous ou partie de vos biens en faisant :

- un legs universel (soit l’ensemble de vos biens),

- un legs à titre universel (soit une partie de vos

biens),

- un legs à titre particulier (soit un bien précis).

L’ASSURANCE CAPITAL DECES

Vous pouvez souscrire, par l’intermédiaire

de votre assureur ou de votre banquier,

un contrat décès en indiquant

comme bénéficiaire, avec exactitude, les

noms et adresse complets de la

Fondation des “Gueules Cassées

20 rue d’Aguesseau - 75008 Paris.

Si de par votre attachement aux “Gueules Cassées”,

vous souhaitez soutenir la Fondation au travers

de ces dispositions fiscales, vous permettrez

ainsi de poursuivre les recherches du corps

médical, qui tous chirurgiens, médecins et

infirmières se sont dépensés sans compter

pour sauver l’existence de nombreux membres

de l’Union, pour leur permettre de mener une

vie presque normale et leur donner le courage

de “Sourire quand même”.

Les comptes de la Fondation sont audités

chaque année par les commissaires aux comptes

Ernst & Young.

57


58

la vie

des maisons

LES TARIFS

A MOUSSY ET AU COUDON

Tarifs TTC applicables à partir du 1 er mai 2008

approuvés par le Conseil d’administration du 8 avril 2008.

Membre

Menu du jour

semaine

Moussy

Déjeuner

Dîner

Menu

dimanche

Conjoint 60€ 57€ 100€ 95€ 55€ 55€ 18€ 10€ 18€ 14€ 23€

Conjoint survivant

Formule Couple 105€ 100€ 170€ 155€ 65€ 60€

Descendant

+ 12 ans

Ancien Combattant

Veuve de guerre

Militaire d’active

et retraité

Séjour

durée de

3 jours

et plus

Coudon

Moussy

Forfait

week-end

Coudon

Résidents Tarification basée sur le prix de journée de séjour

permanents “membre” modulée en fonction des ressources

Moussy

Nuitées et

petit déj.

(hors

week-end)

Coudon

75€ 75€ 120€ 105€ 70€ 65€ 23€ 12€ 23€ 15€ 30€

Formule Couple 130€ 130€ 190€ 170€ 78€ 75€

Autres 90€ 100€ 130€ 150€ 80€ 85€ 28€ 12€ 28€ 22€ 35€

Formule Couple 160€ 170€ 200€ 220€ 90€ 95€

Menu du jour

semaine

Coudon

- Restauration à la carte et/ou en période estivale (pour le Coudon): tarifs spécifiques annoncés lors de la

réservation

- Application du prix “séjour” pour les séjours de 3 jours et plus, en deçà application des prix de nuitées et

de repas

- Jours fériés, périodes de Fêtes, animations et “Formules Groupe” : tarifs spécifiques annoncés lors de la

réservation

- Formule “couple” uniquement en chambre unique

- Formule “Séjour” : consommations personnelles en sus (bar, téléphone)

- Tarif enfant jusqu’à 12 ans inclus : 50% du tarif d’appartenance, gratuité jusqu’à 4 ans

- Entretien du linge : 55 €/ mois par personne - 100 € pour un couple, prorata temporis. Prestation réservée

aux longs séjours, selon disponibilités du domaine

- Transport selon possibilités du domaine : minibus - véhicule de liaisons : facturation forfaitaire établie par

la Direction du domaine selon la destination

- Mise à l’étude d’une formule demi pension et de saisonnalité

Moussy

Déjeuner

Dîner

Déjeuner


DEMANDE INDIVIDUELLE DE RESERVATION

DANS UNE MAISON DE REPOS

A RETOURNER A L’UBFT, 20 RUE D’AGUESSEAU

75008 PARIS - TEL : 01 44 51 52 00

NOM DE FAMILLE : ..........................................................................................................................................................................................................................................

PRÉNOM :................................................................................................................................................................................................................................................................

DATE ET LIEU DE NAISSANCE :..............................................................................................................................................................................................................

ADRESSE :...............................................................................................................................................................................................................................................................

TÉLÉPHONE : ......................................................................................................................................................................................................................................................

RESSORTISSANTS :

MEMBRE N° ..............................................................

CONJOINT N° ............................................................

CONJOINT SURVIVANT N° ......................................

ENFANT ADULTE N° .................................................

PETIT-ENFANT ADULTE N° ......................................

ETABLISSEMENT CHOISI

MOUSSY

COUDON

DUREE DU SEJOUR

...............................................................

PARTICIPANTS AU SEJOUR :

LE DEMANDEUR PARTICIPE-T-IL AU SEJOUR . OUI NON

LE CONJOINT PARTICIPE-T-IL AU SEJOUR OUI NON

ENFANTS A CHARGE

NOM

...............................................................

...............................................................

...............................................................

...............................................................

DATE

...............................................................

NOMBRE DE CHAMBRES A 1 LIT

...............................................................

PRENOM

...............................................................

...............................................................

...............................................................

...............................................................

PARENT OU AMI ACCOMPAGNANT UN MEMBRE EXCLUSIVEMENT

NOM

...............................................................

...............................................................

DEBUT DE PERIODE

PRENOM

NON-RESSORTISSANTS :

VEUVE DE GUERRE

COMITÉ D’ENTENTE

...............................................................

...............................................................

...............................................................

AUTRE ANCIEN COMBATTANT

INVITÉ

ARRIÈRE-PETIT-ENFANT

NOMBRE DE CHAMBRES A 2 LITS

...............................................................

FIN DE PERIODE

...............................................................

DATE DE NAISSANCE

...............................................................

...............................................................

...............................................................

...............................................................

SIGNATURE

...............................................................

59


60

1

2

3

4

5

6

aides

accordées par l’union à ses membres

Rappelons que ces aides ne sont pas automatiques. Elles sont soumises à conditions de ressources.

Nous devons secourir en priorité “Les plus faibles et les plus démunis” (Colonel PICOT).

DOTATION AU MARIAGE

Une dotation au mariage peut être accordée aux membres de l’Union

qui se marient ou se remarient. Un certificat de mariage doit être

fourni.

ALLOCATION DE NAISSANCE

Il peut être accordé une allocation forfaitaire à la naissance des

enfants. Joindre à la demande un bulletin de naissance et une photocopie

du livret de famille.

ALLOCATION MALADIE OU ACCIDENT

Une allocation mensuelle peut être accordée aux membres de

l’Union, non bénéficiaires de l’article 18 (tierce personne), en situation

d’arrêt de travail pour maladie ou accident.

Pour un couple, cette allocation est modulable en fonction des ressources.

Elle peut être assortie d’une majoration spéciale par enfant

à charge.

La demande doit être accompagnée :

- d’un certificat du médecin traitant mentionnant le diagnostic, le

point de départ et la durée prévisible de l’affection ;

- d’un certificat de l’employeur précisant la rémunération du salarié ;

- d’une déclaration de ressource et du dernier avis d’imposition.

Sous réserve des conditions ci-dessus, l’allocation peut être versée à

partir du 30 e jour d’arrêt de travail du membre.

Quand elle est demandée tardivement, elle est versée à partir de la

date de la demande.

La durée du versement est limitée à un an, sauf cas exceptionnel à

soumettre à l’examen du Bureau du conseil d’administration.

PARTICIPATION AUX FRAIS D’OBSÈQUES

Deux cas peuvent se produire :

- décès survenant dans un couple “Gueules Cassées” : une allocation

assortie d’un supplément par enfant à charge peut être versée au

conjoint survivant ayant supporté seul les frais d’obsèque ;

- décès du dernier vivant dans le couple “Gueules Cassées” : une

allocation peut être servie à l’héritier qui a supporté seul les frais

d’obsèques et qui se “porte fort” pour les cohéritiers.

Des justificatifs devront être fournis.

ALLOCATION AUX ORPHELINS

Une allocation journalière peut être accordée à chacun des enfants,

âgés de moins de 16 ans, ou infirmes à charge, des membres décédés.

Fournir le bulletin de décès du membre et le certificat de vie des

enfants.

ETUDES, APPRENTISSAGE

Il peut être accordé une allocation aux membres et aux veuves de

membres, en cas d’études poursuivies par leurs enfants ou de mise

en apprentissage. Le Bureau décide en considération du cas d’espèce

qui lui est présenté.

7

8

9

10

11

12

ASSISTANCE DEVANT LES TRIBUNAUX

L’assistance devant les juridictions de pensions peut être assurée à

tous les membres de l’Union qui devront préalablement adresser

au Siège un dossier complet. Notre conseil juridique se prononcera

sur le bien-fondé de l’appel ou du pourvoi.

POURVOI AU CONSEIL D’ÉTAT

Une loi de 1936 ayant supprimé la gratuité du recours devant la

Commission supérieure de cassation des pensions, l’Union peut

prendre à sa charge les frais de recours des membres, après avis

de notre conseil juridique sur l’opportunité du pourvoi.

Avant d’entreprendre un recours, les membres sont donc invités à

prendre l’avis du Siège.

AIDES DIVERSES

En dehors des cas qui précèdent, des aides peuvent être accordées

dont le montant et les conditions d’attribution sont fixés dans

chaque cas d’espèce.

Des aides spéciales peuvent être accordées aux réfugiés et aux victimes

de calamités.

PRÊTS D’HONNEUR

Des prêts d’honneur peuvent être accordés au membres de l’Union.

Ils sont servis à court terme. Ils doivent répondre à des soucis

sérieux personnels ou de famille. En effet, l’Union n’a pas la possibilité

de satisfaire des objectifs commerciaux.

MAISONS DE REPOS, CONVALESCENCE, RETRAITE

Moussy (Seine-et-Marne) et Le Coudon (Var) ; pour admissions ou

séjours, demander les conditions au Siège.

Moussy : Domaine des “Gueules Cassées”,

Rue du Colonel Picot,

77230 Moussy-le-Vieux.

Téléphone : 01 60 03 60 03.

Le Coudon : Domaine des “Gueules Cassées”,

627, avenue du Colonel Picot, Le Coudon, BP 147,

83163 La Valette-du-Var cedex.

Téléphone : 04 94 61 93 00

CHAMBRES AU SIÈGE

Des chambres peuvent être mises à la disposition des membres de

passage à Paris.

En raison de leur nombre limité, il est recommandé d’adresser les

demandes de réservation au Siège au moins huit jours à l’avance.


DEMANDE INDIVIDUELLE D’AIDE FINANCIÈRE

A RETOURNER A VOTRE DÉLÉGUÉ RÉGIONAL

I Etat-civil

Nom, prénom :..............................................................................................................................................

N° de membre : ............................................................................................................................................

Adresse et Téléphone : .................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................................

Nombre d’enfants à charge et âge : ..........................................................................................................

Profession avant la retraite ..........................................................................................................................

II Motif de la demande

.......................................................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................................

III Renseignements à fournir

A – Montant des Revenus B – Patrimoine

Montant total des salaires : Résidence principale : Oui Non

Montant total des retraites : Résidence secondaire : Oui Non

Revenus de Valeurs Mobilières : Patrimoine locatif : Oui Non

Revenus Locatifs :

Pension Militaire d’Invalidité :

Aide Sociale :

Aide Personnalisée au Logement :

Allocation Personnalisée d’Autonomie :

TOTAL

IV Pièces à joindre justifiant la demande

Avis d’imposition - Dernier avis de virement de Pension militaire d’invalidité - Devis des travaux de restauration

prothétique - Devis appareillage auditif - Devis achat équipement ou travaux ménager -

Promesse de vente - Contrat de prêt - Autres

Signature du demandeur

V Avis du délégué régional

.......................................................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................................

61


POURCENTAGES

D’INVALIDITÉ

TABLEAU DES PENSIONS ET ALLOCATIONS DES VICTIMES DE LA GUERRE

en euros, et avec le nombre de points correspondants à chacune d’elles

Pension

principale

NOMBRE DE POINTS

Allocations des Grands Invalides

N° 1,2,3,4,5,5 N° 6

bis

Allocation

du Statut

Nombre

total

de points

10 % 48 48

15 % 72 72

20 % 96 96

25 % 120 120

30 % 144 144

35 % 168 168

40 % 192 192

45 % 216 216

50 % 240 240

55 % 264 264

60 % 288 288

65 % 312 312

70 % 336 336

75 % 360 360

80 % 384 384

85 % Sans statut 361 128 489

85 % Avec statut 361 64 200 625

90 % Sans statut 368 154 522

90 % Avec statut 368 77 300 745

95 % Sans statut 370 204 574

95 % Avec statut 370 102 400 872

100 % Sans statut 372 256 628

100 % Avec statut 372 128 500 1000

100 % + 1° 388 540 211 1139

100 % + 2° 404 543 233 1180

100 % + 3° 420 546 255 1221

100 % + 4° 436 549 277 1262

100 % + 5° 452 552 299 1303

100 % + 6° 468 555 321 1344

100 % + 7° 484 558 343 1385

100 % + 8° 500 561 365 1426

100 % + 9° 516 564 387 1467

100 % + 10° 532 567 409 1508

et par degré

(art. 16) en plus

16 3 22 41

100 % Art. 18

465

1373

1464

351

2189

2280

100 % + 1°

485

1373

1464

50 381

2289

2380

100 % + 2°

505

1373

1464

100 391

2369

2460

100 % + 3°

525

1373

1464

150 401

2449

2540

100 % + 4°

545

1373

1464

200 411

2529

2620

100 % + 5°

565

1373

1464

250 421

2609

2700

100 % + 6°

585

1373

1464

300 431

2689

2780

100 % + 7°

605

1373

1464

350 441

2769

2860

100 % + 8°

625

1373

1464

400 451

2849

2940

100 % + 9°

645

1373

1464

450 461

2929

3020

100 % + 10°

665

1373

1464

500 471

3009

3100

et par degré (art.16) en plus 20 50 10 80

100 % + double Art. 18

+ Art. 16 et 9°

1032 1464 1250 601,2 4347,2

100 % + double Art. 18

+ Art. 16 et 10°

1064 1464 1250 601,2 4379,2

et par degré (art.16) en plus 32 50 10 92

MONTANT MENSUEL DE L’ALLOCATION

au 01/05/2008

Point à 13,50 €

54,00

81,00

108,00

135,00

162,00

189,00

216,00

243,00

270,00

297,00

324,00

351,00

378,00

405,00

432,00

550,13

703,13

587,25

838,13

645,75

981,00

706,50

1125,00

1281,38

1327,50

1373,63

1419,75

1465,88

1512,00

1558,13

1604,25

1650,38

1696,50

46,13

2462,63

2565,00

2575,13

2677,50

2665,13

2767,50

2755,13

2857,50

2845,13

2947,50

2935,13

3037,50

3025,13

3127,50

3115,13

3217,50

3205,13

3307,50

3295,13

3397,50

3385,13

3487,50

90,00

4868,10

4926,60

103,50

au 01/07/2008

Point à 13,51 €

* Le Chiffre le plus élevé concerne les aveugles, les paraplégiques et les amputés des deux membres.

N.B. – Dans la colonne Total n’est pas compris le montant de l’allocation n°8 de 676 points pour les aveugles, les amputés des deux mains ou des deux

cuisses, et impotents totaux des deux membres bénéficiaires du statut, et fixée à 800 points pour ceux d’entre eux qui ne bénéficient pas du statut.

Cette allocation est pour les autres impotents doubles ou amputés doubles, fixée à 476 points (avec le statut) et de 600 points (sans le statut).

62

54,04

81,06

108,08

135,10

162,12

189,14

216,16

243,18

270,20

297,22

324,24

351,26

378,28

405,30

432,32

550,53

703,65

587,69

838,75

646,23

981,73

707,02

1125,83

1282,32

1328,48

1374,64

1420,80

1466,96

1513,12

1559,28

1605,44

1651,60

1697,76

46,16

2464,45

2566,90

2577,03

2679,48

2667,10

2769,55

2757,17

2859,62

2847,23

2949,68

2937,30

3039,75

3027,37

3129,82

3117,43

3219,88

3207,50

3309,95

3297,57

3400,02

3387,63

3490,08

90,07

4871,71

4930,25

103,58


Amputés :

Désarticulation tibio-tarsienne.

Amput. de la jambe avec ankyl.

Au-dessus du genou sans ankyl.

Désarticulation du genou.........

Amputation de la cuisse .........

Amputation sous-trochantér ...

Désarticulation de la hanche....

Désarticulation du poignet.......

avec ankyl.

Amput. de l’avant-bras

sans ankyl.

Désarticulation du coude .........

Amputation du bras.................

Amputation sous-tubérositaire .

Désarticulation de l’épaule ......

Blessés crâniens (suivant la

Fréquence des crises) :

1 re catégorie ............................

2 e catégorie.............................

3 e catégorie.............................

4 e catégorie.............................

Aveugles.................................

MAJORATION ENFANT INFIRME

ET POUR ENFANT D’INVALIDE

Au-dessus de 85 % ou de veuve, ayant cessé

d’ouvrir droit aux prestations familiales

85 %.....................................

90 %.....................................

95 %.....................................

100 % et veuves de guerre .....

Enfant infirme :

Veuve ou orphelin..............

A.C. Guerre 14/18

ALLOCATIONS AUX GRANDS MUTILES

DESIGNATION

DEGRÉ D’INVALIDITÉ

A.C. Guerre 39/45

et T.O.E.

RETRAITE DU COMBATTANT

Agés de 60 ans,

pensionnés à

50 % au moins

et économiquement

faibles

Autres catégories d’A.C. âgés de 65 ans.

Nombre

de points

annuel

80,3

235,2

150,2

405,2

556,5

641,1

801,6

160,5

315,4

230,4

405,2

556,5

641,1

801,6

200,6

400,8

601,2

801,6

982

Nombre

de points

annuel

DECORATIONS

90,34

264,60

168,98

455,85

626,06

721,24

901,80

180,56

354,83

259,20

455,85

626,06

721,24

901,80

225,68

450,90

676,35

901,80

1104,75

90,40

264,80

169,10

456,19

626,53

721,77

902,47

180,70

355,09

259,39

456,19

626,53

721,77

902,47

225,84

451,23

676,85

902,47

1105,57

65 73,13 73,18

77 86,63 86,69

85 95,63 95,70

92 103,50 103,58

333 374,63 374,90

Nombre de

points annuel

MONTANT MENSUEL

DE L’ALLOCATION

au 1/05/2008 au 1/07/2008

MONTANT MENSUEL

DE LA MAJORATION

au 1/05/2008 au 1/07/2008

au 1/05/2008 au 1/07/2008

39 526,50 526,89

NOTE IMPORTANTE. – Nous rappelons que pour une pension donnée, correspondant

à un pourcentage fixe, le nombre de points porté sur le tableau

reste invariable. Si le coût de la vie augmente, c’est la valeur du point qui suit

l’augmentation ; mais le nombre de points reste toujours le même.

Montant annuel des traitements : médaille militaire : 4,57 € ; Légion d’honneur :

Chevalier 6,10 € ; Officier 9,15 € ; Commandeur 12,20 € ; Grand Officier 24,39 € ;

Grand-Croix 36,59 €.

A noter qu’en cas d’élévation de grade dans l’ordre de la Légion d’honneur au titre

Grand Mutilé, le premier traitement ne subit pas d’augmentation.

DESIGNATION

Non remariées ou remariées et redevenues

veuves, au-dessus de 50 ans ou infirmes.

Taux exceptionnel.......................................................

Non remariées ou remariées et redevenues

veuves, âgées de plus de 40 ans.

Taux normal....................................................................

Non remariées ou remariées et redevenues

veuves, au-dessous de 40 ans.

Taux de réversion........................................................

Majoration spéciale pour veuves d’invalide

bénéficiant de l’article L 18 et de

l’allocation spéciale 5 bis/a (1) âgées de

plus de 57 ans ..........................................

Majoration spéciale pour veuves d’invalide

bénéficiant de l’article L 18 et de

l’allocation spéciale 5 bis/b (1)

sans condition d’âge..................................

MAJORATION DES PENSIONS DE VEUVES

AYANT DES ENFANTS A CHARGE

Selon les conditions des articles L50 et 51 du Code des pensions

NOMBRE D’ENFANTS

Un enfant ..............................

Deux enfants..........................

Par enfants et plus .................

Ascendants (père, mère, grand-père

ou grand-mère) non remariés.....

Ascendants (père, mère, grand-père

ou grand-mère) remariés ...........

Majoration pour chaque enfant

mort pour la France en plus du

premier..................................

PENSION DES VEUVES

Nombre

de points

annuel

682

515

348

260

350

Nombre

de points

annuel

767,25

579,38

391,50

292,50

393,75

TAUX SPÉCIAL NORMAL ET

DE REVERSION MENSUEL

au 1/05/2008 au 1/07/2008

120 135,00 135,10

140 157,50 157,62

160 180,00 180,13

PENSIONS D’ASCENDANTS

ALLOCATION AUX IMPLACABLES

1 500 points (à 60 ans)....................................

1 200 points (à 65 ans)....................................

MONTANT MENSUEL

DE LA PENSION

au 1/05/2008 au 1/07/2008

PENSIONNES POUR TUBERCULOSE

767,82

579,80

391,79

292,72

394,04

Les veuves remariées après le 2 octobre 1941, redevenues veuves recouvrent leur droit à

pension.

La pension du taux de réversion est accordée à la veuve quand le décès est étranger aux infirmités

ouvrant droit à pension et quand le pourcentage de pension était au moins égal à

60 % et inférieur à 85 %.

La pension au taux normal est accordée aux veuves des pensionnés à 85 % et plus, ou quand

le décès est en rapport direct avec les infirmités ouvrant droit à pension, quel que soit le taux

de la pension (fournir certificat médical).

Dans les deux cas le mariage doit avoir duré au moins deux ans.

A noter que le taux normal et le taux de réversion passent uniformément au taux exceptionnel

à 50 ans pour les veuves non remariées (ou avant 50 ans pour les veuves infirmes) sous réserve

que la veuve remplisse les conditions de fortune exigées.

(1) La majoration spéciale est attribuée pour les soins donnés par elles à leur mari aux veuves

de grands invalides relevant de l’article L 18 du code et bénéficiaires de l’allocation spéciale n°

5 bis/a ou n° 5 bis/b (aveugles, paraplégiques, amputés de deux ou plus de deux membres) lorsqu’elles

sont titulaires d’une pension si elles justifient d’une durée de mariage et de soins donnés

d’une manière constante pendant au moins quinze années.

Nombre

de points

annuel

MONTANT MENSUEL

DE LA PENSION

au 1/05/2008 au 1/07/2008

243 273,38 273,58

122 137,25 137,35

45 50,63 50,66

C’est une allocation différentielle qui vient s’ajouter au montant de la pension en principal et à

ses suppléments, pour former un total mensuel qui ne peut être supérieur à :

au 1/05/2008 au 1/07/2008

Indemnité de soins ....................

Indemnité de ménagement ........

Indemnité de reclassement ........

Indemnité de ménagement ........

Nombre

de points

annuel

1687,50 1688,75

1350,00 1351,00

MONTANT MENSUEL

DE LA PENSION

au 1/05/2008 au 1/07/2008

916 1030,50 1031,26

458 515,25 515,63

687 772,88 773,45

275 309,38 309,60

63


Ayant à vingt ans touché le fond

de la détresse morale et physique,

nous nous sommes retrouvés

et nous nous sommes élevés.

Nous nous sommes unis.

Dans les chemins de la fraternité,

rien ne pouvait plus nous arrêter.

Nous nous sommes appelés nous-mêmes

les Gueules Cassées,

et nous avons adopté comme devise

“Sourire quand même”

Union des Blessés de la Face et de la Tête

“Les Gueules Cassées

20 rue d’Aguesseau, 75008 Paris

Tél. : 01 44 51 52 00

Télécopie : 01 42 65 04 14

adresse : www.gueules-cassees.asso.fr

e-mail : info@gueules-cassees.asso.fr

Sourire Quand Même