Aufrufe
vor 1 Jahr

bonalifestyle Sonderausgabe FR Okt 2017

  • Text
  • Toujours
  • Vacances
  • Cuisine
  • Beaucoup
  • Bonacasa
  • Suisse
  • Ainsi
  • Prix
  • Logements
  • Bona

BUDAPEST L’atmosphère

BUDAPEST L’atmosphère de l’ correspond aux lieux. PHOTOS : HO ver la dernière table au Nobu ou tout simplement assister à un bon concert de jazz – adressez-vous au concierge, il rendra votre soirée parfaite. Kempinski a engagé une autre coopération, qui non seulement rencontre un franc Il y a un «Nobu» et un ÉS Bisztró dans le Kempinski Hotel Corvinus. la terrasse sur la rue, les hôtes entrevoient les attractions touristiques à proximité. Pour son arrivée sur le marché hongrois, Jamie Oliver a trouvé dans le restaurateur local Zoltán Roy Zsidai un très bon partenaire. Les deux sont unis succès, mais est aussi source d’inspiration: par leur engouement pour le design branché, celle avec la célèbre famille Zsidai. Dans le mi- le degré le plus élevé de qualité et un service lieu de la gastronomie budapestois, le nom de Zsidai est prononcé avec révérence, car ce que l’entreprise de plusieurs générations touche se transforme en or: des restaurants rentables, des hôtels, des «Biergärten» côté Buda – des bars tendance bistrot en vogue côté Pest et la licence Jamie Oliver. Derrière ce succès, il y a une famille, un engagement entrepreneurial fort et une philosophie d’entreprise qui vit de son amour pour la ville et de la foi en une qualité maximale. Une famille qui ne se contente pas d’exploiter le potentiel gastronomique de la ville, mais qui le réinvente et le réinterprète à chaque fois. Avec le « Jamie’s Italian», la famille Zsidai, franchisée, a amené et idéalement mis en scène à Budapest une cuisine d’une fraîcheur remarquable et un restaurant haut de gamme. Le chef vedette et entrepreneur britannique Jamie Oliver et la tête pensante créative de l’entreprise familiale Zsidai, Zoltán Roy Zsidai, ont réussi à conquérir aussi bien les autochtones que les touristes grâce à leur ingénieux concept de chaîne de restauration. Jamie Oliver n’aurait pas pu choisir un meilleur site pour son premier restaurant dans cette région de l’Europe : l’établissement se situe au cœur du quartier du château débordant d’activité, à deux pas du « bastion des pêcheurs ». Outre l’emplacement prestigieux, l’intérieur de l’établissement est parlant : le «Jamie’s Italian » est spacieux et baigné de lumière grâce aux généreuses baies vitrées. L’aménagement est noble et le design plaisant jusque dans le plus petit détail : banquettes en cuir rouge, parquet, décoration charmante. La mise en scène du bar comprend jambons, piments et ail, et depuis excellent. « Dès le premier instant, j’ai senti que le courant passait entre nos deux groupes d’entreprises. Comme si j’avais trouvé mon frère spirituel à Londres » : Zoltán Roy Zsidai a décrit ainsi la collaboration avec Jamie Oliver dans le journal Budapester Zeitung. Et celui qui fait des emplettes ou flâne sur l’avenue Andrássy, la plus fameuse rue de Budapest, passera certainement devant l’Opéra national et doit impérativement s’attabler à son café. Ce restaurant est lui aussi tenu par la famille Zsidai, et en plus du meilleur café et de délicieux gâteaux, il sert de formidables soupes et menus. L’atmosphère du café de l’opéra, théâtrale, correspond aux lieux. Les autres établissements de l’entreprise de restauration Zsidai sont tous uniques et cultivent leur différence. Mais un élément reste inchangé : la qualité de haute volée. On ne peut aussi que chaudement recommander Avec le « Jamie’s Italian », la famille Zsidai, franchisée, a amené et idéalement mis en scène à Budapest une cuisine d’une fraîcheur remarquable et un restaurant haut de gamme. une pause gastronomique aux halles de Budapest. Un très joli itinéraire mène du Kempinski Hotel Corvinus aux grandes halles de la capitale hongroise en traversant la zone piétonne, shopping inclus. Et les amateurs de foie gras sont de toute façon entre de bonnes mains à Budapest. Les marchands des stands des halles révèlent volontiers où trouver des restaurants proposant du foie gras exquis. Circuits axés sur les plaisirs de la table, tournées des bars ou safaris gourmands – Budapest, source d’inspiration, est dans l’air du temps gastronomique et conceptuel, et peutêtre même en avance sur son temps. www kempinski.com zsidai.com 60 61 bona