Views
6 months ago

Gourmet Selection - Edition Preview

  • Text
  • Produits
  • Gourmet
  • Salon
  • Exposants
  • Visiteurs
  • Septembre
  • Lundi
  • Publication
  • Faire
  • Quintessences
  • Www.cleverdis.com

I DOSSIER SPECIAL I

I DOSSIER SPECIAL I L’an passé, Rémi Langlois (à droite) animait avec Atef Barbouche un atelier sur l’art de présenter les fruits à Gourmet Selection ATELIER «PLANCHES APÉRITIVES» Dimanche 25 Sept. 11h00 - 12h30 Rémi Langlois sera présent sur le stand de Saveurs Commerce (Stand F006) en présence de Terra Kahwa et d’un fournisseur d’emballage. On pourra déguster cafés et fruits, et voir quelles sont les solutions pour mieux présenter et emballer ses produits. Rémi Langlois «L’épicier d’aujourd’hui doit donner de la convivialité, du plaisir et le goût des bons produits» Rémi Langlois, un primeur basé près de Longwy en Meurthe-et- Moselle et fondateur de Natur’Halles, est l’un des animateurs d’atelier sur Gourmet Selection. Il sera présent de nouveau sur l’édition 2022 du salon avec un atelier «création de planches apéritives» sur l’espace « De l’Epicerie à l’Assiette». Dans cette interview exclusive, il explique comment l’épicerie - en particulier les primeurs - s’adapte à une période plus difficile, caractérisée par la flambée des prix. Rémi Langlois siège également au conseil d’administration de Saveurs Commerce, la Fédération nationale des commerces alimentaires spécialisés de proximité. Comment se positionnent l’épicier et le primeur aujourd’hui dans un contexte économique plus compliqué ? Il faut que nous arrêtions de nous battre sur les prix. La grande distribution est la meilleure sur ce segment et nous n’avons pas les moyens de résister sur ce que j’appellerai des produits «standardisés». Nous devons nous concentrer sur deux facteurs : des produits d’excellence et le métier de conseil. Donner son avis au consommateur, c’est ce que doit être un bon épicier ou primeur. Quel est l’effet de l’inflation sur les prix ? Peuvent-ils décourager les acheteurs potentiels? Il n’est pas si important sur le prix des produits eux-mêmes. En revanche, c’est tout le reste comme le transport et les matières premières autour de notre activité. Les prix augmentent certes, mais ils ne semblent pas affecter le cœur de notre activité. Car comme nous vendons des produits d’exception, souvent achetés pour des raisons exceptionnelles, comme un anniversaire, un pot de départ. Pour ce genre d’événement, la classe moyenne a toujours le pouvoir d’achat de payer 40€ ou 50€ pour un produit qui apporte du plaisir. C’est là cependant que nous devons faire preuve de créativité pour transformer notre offre. Comment transformer alors votre cœur de métier ? Je l’ai déjà souligné. Un bon épicier, un bon artisan est une personne qui est là pour un conseil, un avis. Mais pas seulement. L’idée est de transformer en plaisir la vente de notre produit. Bien sûr avec des produits rigoureusement sélectionnés et d’une excellente qualité. Mais aussi par la présentation. A nous d’être créatifs, de ne plus vendre seulement des noix de cajou, des olives ou des framboises mais de les transformer en une œuvre de création. D’où l’idée de préparer désormais des «planches» de fruits, de fromage, de charcuterie. De les marier ensemble et d’en faire un plaisir pour les yeux et la bouche. D’où vient le concept des planches ? En fait, j’ai constaté après les années Covid qu’il y avait un besoin très fort de convivialité. Celui-ci passe par le besoin d’expérimenter ensemble les goûts, les saveurs. Et aussi d’avoir du temps. Les planches apéritifs, telles que je les conçois, intègrent tous ces éléments. Déjà préparées, elles donnent du temps aux convives, elles correspondent à tous les types de diététique alimentaire - végétarienne, halal, sans lactose, traditionnel, etc. - et elles favorisent les contacts. Elles correspondent à tous ces nouveaux comportements de notre époque. Vous serez sur Gourmet Selection avec un atelier «planche apéritive». Que pourra-t-on y découvrir ? Il s’agira en fait d’une véritable formation que je proposerai dimanche 25 de 11h à 12h30 sur l’atelier «De l’Epicerie à l’Assiette». Je montrerai comment on peut créer des corbeilles, des planches pour mettre en valeur ses primeurs ou divers produits. L’atelier donnera également un aperçu des formations que j’effectue au sein de l’IFCAS, institut de formation du commerce alimentaire spécialisé. Le but est de montrer comment nous faisons la différence avec la grande distribution par notre créativité. Avec toujours en tête l’idée de donner de la convivialité, du temps et de régaler ! • 6 GOURMET SELECTION DAILY • LUNDI 19 SEPTEMBRE 2022 www.gourmetselection.com

I DOSSIER SPECIAL I AVANT PREMIÈRE I Kodama, l’alchimie des saveurs au creux de votre tasse Le Cuvée Juliette, dernière création d’Alain Milliat Alain Milliat sera présent sur Gourmet Selection pour présenter sa dernière nouveauté. La maison de jus de fruits haut de gamme s’attaque à un nouveau challenge : le cidre. Créée en 1997 à Orliénas, près de Lyon, la Maison Alain Milliat décline habituellement la pomme en jus, nectars, infusions, pétillants. Mais en juillet dernier, l’entreprise a fait sensation en commercialisant sa toute première cuvée de cidre, issue de vergers biologiques. Une aventure qui commence comme bien d’autres, par une rencontre : celle d’Alain Milliat et d’un producteur de cidre normand. Rencontre durant laquelle les deux hommes se découvrent une vision commune du verger, du fruit mais aussi un engagement commun pour proposer un produit propre. d’Alain : un cru issu d’une année et demie de labeur, et révélant une fois en bouche une attaque vive, des notes fruitées et végétales ainsi qu’une élégante amertume, donnant ainsi un cidre équilibré et goutu. Présente dans plus de 20 pays, la Maison Alain Milliat ne cesse de grandir et de se diversifier, sans jamais compromettre sa volonté initiale : proposer des boissons issues du verger à la fois sincères et authentiques pour des moments uniques de dégustation, dans le souci permanent d’une production inconditionnellement respectueuse de la nature • Depuis 2015, la boutique Kodama s’est installée au 30, rue Tiquetonne, en plein cœur de Paris. Se définissant eux-mêmes comme des alchimistes infuseurs, Kodama propose des infusions et des thés originaux, confectionnés à partir d’ingrédients 100 % naturels. À la fois atelier, boutique et bar à thé, l’endroit propose une expérience inédite qui charmera les amateurs occasionnels d’Earl Grey comme les buveurs de thé les plus aguerris. Le cadre entourant la boutique participe grandement à l’expérience procurée. Située tout près de la mythique rue de Directement préparés sur place avec des ingrédients 100% naturels, puis infusés à température ambiante pour être dégustés quelques secondes plus tard au comptoir, les thés Kodama se distinguent autant par leurs goûts que par les émotions qu’ils suscitent. Selon Vincent Brunet, fondateur de la boutique et sommelier de thé, chaque recette est imaginée comme un poème ou un récit prenant vie sous la plume LA POÉSIE SELON KODAMA Montorgueil, Kodama a imaginé un espace convivial, où cohabitent murs de pierre brute, bois, béton et végétation luxuriante. Le visiteur pourra s’imprégner de ce cadre unique en contemplant les rangées infinies de flacons qui ornent le salon, laissant entrevoir la foule d’infusions proposées à la dégustation sur place. Les produits disponibles pour la vente à emporter sont quant à eux conditionnés à la main dans des emballages 100% recyclables garantis sans plastique. d’un écrivain, afin d’offrir une dégustation unique à chaque tasse. Une passion et un savoirfaire largement reconnus par ses pairs, et notamment par Gault&Millau, qui consacre nos alchimistes infuseurs comme l’un des meilleurs artisans de France depuis 2020 • STAND L 23 Le fruit de cette rencontre ? La Cuvée Juliette, nommée en hommage à la mère STAND G 34 GOURMET SELECTION DAILY • LUNDI 19 SEPTEMBRE 2022 7