Views
1 week ago

IFTM Daily 2019 Day 3 Edition

  • Text
  • Arrivals
  • Airlines
  • Voyages
  • Salle
  • October
  • Mice
  • Tourism
  • Tourisme
  • Resa
  • Iftm

12 PRESS CORNER / DU

12 PRESS CORNER / DU CÔTÉ DE LA PRESSE PRESS CORNER As part of the partnership between IFTM Top Resa and the AJT (Association of Tourism Journalists), we offer you every day, on a different destination, a focus on tourist treasures that AJT journalists discovered. Created in 1997, the AJT brings together 165 journalists working in the field of tourism, across different media. DU CÔTÉ Dans le cadre du partenariat entre IFTM Top Resa et l’AJT (Association des journalistes du tourisme), nous vous proposons chaque jour, sur une destination différente, un focus sur des pépites touristiques, que les journalistes de l’AJT ont déniché. Créée en 1997, l’AJT regroupe 165 journalistes, tous médias confondus. DE LA PRESSE KwaZulu-Natal, a western made in South Africa One of the most fascinating cultures in South Africa comes from the mythical Zulu people in central and southern KwaZulu-Natal. No, “isiZulu” does not mean that this language is easy, it is just its name - the spoken and written language here. The Zulus remain the most mythical of all African tribes. Still under the authority of a king, they populate KwaZulu-Natal and its rocky hills with landscapes worthy of a western. From the mountains of the Drakensberg to Mozambique, alternating acacias and stony thickets that black rhinos love to eat. They are concentrated in the Thanda reserve, where you can approach them in a Land Rover guided by a tracker perched on the bumper. KwaZulu-Natal is named after both the majority ethnic group and the one given five centuries ago by Portuguese navigators, who founded Port Natal, the current Durban with its big surfing waves. The metropolis is not the capital- this honour was given to the more modest Pietermaritzburg, built by the Dutch. These pioneers left only a small chapel in the midst of Victorian streets. Just next door, the KwaZulu- Natal Museum reminds us of the bloody wars with the Zulus. This fierce and fascinating culture is best immortalized in uMgungundlovu, where the half-sphere huts of yesterday have been reconstructed, as well as in Eshowe, where polyphonies still punctuate war dances. Basketry, fine pottery and pearl jewellery: Eshowe also maintains a unique know-how, which today blends with contemporary creation. Dominique de La Tour, journalist KwaZulu-Natal, le western à la sauce sud-africaine Une des plus fascinantes cultures d’Afrique du Sud est celle du mythique peuple Zoulou que l’on découvre au centre et au sud du KwaZulu-Natal. © Pascale Missoud - Pentadom Non, “isiZulu” ne veut pas dire que cette langue est facile, c'est juste son nom – la langue qu'on parle et écrit ici, avec des majuscules au milieu des mots. Les Zoulous restent le plus mythique des peuples d'Afrique. Toujours aux ordres d'un roi, ils peuplent le KwaZulu-Natal et ses collines rocheuses aux paysages dignes d’un western. Des montagnes du Drakensberg au Mozambique y alternent acacias et bosquets pierreux que grignotent les rhinocéros noirs. Ces bêtes se concentrent dans la réserve de Thanda, où vous les approchez en Land Rover, guidé par un pisteur juché sur le pare-choc. Zulu woman wearing the traditional headgear Tchong Taï Chan, Femme Taïwan Zulu avec un chapeau traditionnel Le KwaZulu-Natal porte à la fois le nom de l'ethnie majoritaire et celui donné il y a cinq siècles par les navigateurs portugais. Ce sont eux qui ont fondé Port Natal, l'actuelle Durban que lèchent les vagues taillées pour le surf. La métropole n'est pas la capitale, honneur laissé à la plus modeste Pietermaritzburg, bâtie par les Hollandais. Ces pionniers n'y ont laissé qu'une menue chapelle au cœur des rues victoriennes mais, juste à côté, le musée du KwaZulu- Natal raconte les sanglantes guerres avec les Zoulous. Toute une culture, farouche et fascinante, immortalisée à uMgungundlovu, où ont été reconstruites les huttes en demi-sphère de jadis, et à Eshowe, où les polyphonies rythment toujours les danses guerrières. Vannerie, poterie fine et bijoux de perles : Eshowe entretient aussi un savoir-faire unique, qui n'a pas manqué le coche de la création contemporaine. Dominique de La Tour, journaliste IFTM Daily • Thursday 3 October 2019 www.iftmdaily.com

TRADE TALK PAROLES DE PROFESSIONNELS 13 Selling France in Brazil… with a little help from IFTM Top Resa The Frenchman Patrick Zentner travelled to Brazil 25 years ago, with the dream of opening a travel agency in Rio; a dream he realised five years later, catering for both outbound and inbound clients. Virtually from the beginning, he travelled every year to IFTM Top Resa, which he leverages as a primary resource for ideas and contacts. We asked him to tell us a little more. Our outgoing clients travel primarily to France, and our incoming travellers also come from France – both as groups and as individual travellers. It is evident that I have a great deal of pleasure in selling my home country, and being able to share destination France with Brazilians has always been a major success. I have become a faithful attendee of IFTM Top Resa. I think it’s a huge chance for us to have a trade show of this size that enables us to bring together the pleasure of meeting our customers and our suppliers all in one place. It’s a privilege to have not become completely digital, and to be able to get to know, face-to-face, the people with whom we otherwise work via the internet. The show has evolved in an extraordinary way. Each year, I am able to discover new places in the world, and above all, regions in France, with new ideas and products. Compared to other European shows, there is a much more important representation of the French regions. This year in particular, I have appreciated the fact that all the French regions are gathered together in one place, making it much easier to navigate among them. I HAVE A GREAT DEAL OF PLEASURE IN SELLING MY HOME COUNTRY, AND BEING ABLE TO SHARE DESTINATION FRANCE WITH BRAZILIANS Why is it important for you to come to this show? It is particularly important for finding fresh ideas, as today in the travel world, we have to be increasingly creative. One has to be proactive in order to stay ahead of the competition. It’s a great opportunity to discover new products, in order to make a wise choice when buying Vendre la France au Brésil… avec un coup de pouce d'IFTM Top Resa Patrick Zentner Director, Aquarela Travel Directeur, Aquarela Travel Le Français Patrick Zentner s'est rendu au Brésil il y a 25 ans, avec le rêve d'ouvrir une agence de voyages à Rio. Un rêve qu'il réalisa cinq ans plus tard, s'adressant à la fois aux marchés émetteur et récepteur. Pratiquement depuis le début, il s'est rendu chaque année à IFTM Top Resa, qu'il utilise comme source principale d'idées et de contacts. Nous lui avons demandé de nous en dire un peu plus. Nos clients brésiliens voyagent principalement en France, et nos arrivants viennent également de France – dans les deux cas soit en groupes soit en individuels. Il est évident que j'ai beaucoup de plaisir à vendre mon pays d'origine et le partage de la destination France avec les Brésiliens rencontre toujours un grand succès Je suis devenu un fidèle participant d'IFTM Top Resa. Je pense que c’est une chance énorme pour nous d’avoir un salon de cette taille qui nous offre le plaisir de rencontrer nos clients et nos fournisseurs au même endroit. C’est un privilège de ne pas être complètement numérique et d’être en mesure de rencontrer physiquement les personnes avec lesquelles nous travaillons via Internet. Le salon a évolué de manière extraordinaire. Chaque année, je suis en mesure de découvrir de nouveaux endroits dans le monde et, surtout, des régions de France avec de nouvelles idées et de nouveaux produits. Comparé à d’autres salons européens, la représentation des régions françaises est bien plus importante. Cette année en particulier, j’ai apprécié le fait que toutes les régions françaises soient regroupées au même endroit, ce qui facilite beaucoup la navigation. Pourquoi est-il important que vous veniez à ce salon ? C'est particulièrement important pour trouver de nouvelles idées car, aujourd'hui, dans le monde des voyages, nous devons être de plus en plus créatifs. Il faut être proactif pour rester en avance sur la concurrence. C’est une excellente occasion de découvrir de nouveaux produits, afin de faire un choix judicieux lors des achats J'AI BEAUCOUP DE PLAISIR À VENDRE MON PAYS D'ORIGINE ET LE PARTAGE DE LA DESTINATION FRANCE AVEC LES BRÉSILIENS RENCONTRE TOUJOURS UN GRAND SUCCÈS IFTM Daily • Thursday 3 October 2019