Views
3 weeks ago

Y-mail 48 - juillet 2024

  • Text
  • Dokter
  • Ziekenhuis
  • Yperman
  • Mensen
  • Diksmuide
  • Jaar
  • Onze
  • Dialyse
  • Chemo
  • Behandeling
  • Juillet

EDITO Chères lectrices

EDITO Chères lectrices et chers lecteurs, Améliorer la santé de nos patients ou guérir les malades reste bien évidemment une de nos missions principales. Mais la société attend plus de nous, et à juste titre. Grâce à la prévention, nous pouvons éviter les maladies ou les détecter plus tôt, augmentant ainsi les chances de succès du traitement. Notre clinique de l’ostéoporose dépiste systématiquement les patients après une fracture et met en place un traitement adapté si nécessaire. La clinique du pied diabétique intervient immédiatement pour éviter l’amputation. Le programme « soins rénaux+ » aide les patients à retarder la dialyse. Mettre davantage l’accent sur la prévention fait également partie de notre mission sociétale qui est d’utiliser au mieux les ressources qui nous sont allouées. Chaque euro investi dans la prévention permet d’économiser plusieurs euros dans les soins secondaires et tertiaires. Une guérison complète n’est pas toujours possible. Notre travail consiste dans ce cas à améliorer la qualité de vie du patient. Par exemple en aidant les personnes souffrant de douleurs chroniques ou de problèmes de santé mentale à trouver un travail adapté. Ou en veillant à ce qu’ils puissent recevoir leur dialyse ou leur traitement antibiotique par voie intraveineuse à domicile. Le dénominateur commun à tous ces programmes ? Il s’agit de collaborations multi disciplinaires : entre les services de notre hôpital, mais aussi avec les soins de première ligne. Car ce sont là les soins d’aujourd’hui et demain. docteur Hans Feys, médecin-chef

contenu 04 Reprise du travail après une maladie 07 Capture the Fracture 11 Nouveaux médecins 13 Formation OPAT pour infirmières à domicile Depuis fin avril, les docteurs Mathieu Coeman, Francis Stammen, Veerle Soufflet, Els Viaene, Jan De Keyser, Raf Roelandt, Dries De Cock (pas sur le photo) et Anouar Belkacemi (pas sur le photo) travaillent dans une toute nouvelle salle de cathétérisme. Au sein de notre hôpital, les patients ont accès à un laboratoire de cathétérisme ultramoderne, avec une meilleure qualité d’image et des doses de rayonnement moindres. Toutes les applications sont intégrées sur un seul grand écran entièrement configurable en fonction de la procédure et du médecin traitant. Dans le cadre du partenariat avec l’az West, le docteur Anouar Belkcami y pratique des interventions le mercredi après-midi. Lisez tous les numéros d’Y-mail 3

Voor de Nederlandse versie, klik hier