11.02.2014 Views

p18gfqi1rr1id818pbpldp7ttas4.pdf

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

CÔTÉ FILM<br />

Côté Marketing<br />

Quand RoboCop<br />

veille sur la ville...<br />

La saga Jack Ryan<br />

Suites… et fin?<br />

Attendre le bus n’aura jamais été aussi rassurant qu’à l’occasion de la sortie<br />

du film RoboCop. Du 22 janvier au 4 février, le super héro mi-homme, mi-robot<br />

a pris vie dans les abribus grâce à la mise en place d’un dispositif innovant.<br />

JCDecaux Innovate, l’agence Silenzio et StudioCanal ont ainsi recréé une<br />

ambiance de science-fiction pour les passagers du bus. Le personnage<br />

de Robocop a alors hérité d’un casque lumineux tandis que l’arrière des<br />

abribus était revêtu d’un adhésif aux couleurs du film.<br />

Et pour créer une ambiance totale, des leds rouge venaient recouvrir le<br />

plafond. Ainsi, huit abribus ont été décorés à Paris, Lyon, Marseille et<br />

Strasbourg aux couleurs du film sorti le 5 février dernier chez StudioCanal.<br />

Photos Emilie Gruyelle<br />

Après cinq adaptations sous quatre<br />

visages différents, Jack Ryan, célèbre<br />

analyste de la CIA, ne rempilera<br />

peut-être pas. Personnage né de la<br />

plume du romancier Tom Clancy, il<br />

devait être le pendant américain du<br />

plus grand agent britannique : James<br />

Bond. Tandis que ce dernier s’est vu<br />

ressuscité sous les traits de Daniel<br />

Craig, Jason Bourne s’est depuis<br />

imposé comme une alternative crédible<br />

à l’espion préféré de sa Majesté.<br />

Quant à Jack Ryan, rappelons qu’en<br />

1990 le triomphe du premier opus de<br />

cette saga où le héros était interprété<br />

par Alec Baldwin (À la Poursuite<br />

d’Octobre Rouge) avait encouragé<br />

Hollywood à mettre en chantier une<br />

suite (avec Harrison Ford)…puis<br />

d’autres. Mais l’opus le plus récent<br />

(The Ryan Initiative) n’ayant rapporté<br />

« que » 33 millions de $ lors de ses<br />

deux premières semaines d’exploitation<br />

aux USA, les studios se posent<br />

sérieusement la question de la continuation<br />

de cette franchise. En France,<br />

pourtant, le film a démarré sa carrière<br />

avec le score honorable de 258323<br />

entrées en première semaine.<br />

À suivre, donc.<br />

Promotion et bonne action<br />

Côté Précision<br />

Cap cinéma d’Agen<br />

Nous évoquions dans le numéro 236 de Côté Cinéma, paru le 5 février, le<br />

Cap Cinéma d’Agen qui faisait l’objet du « focus exploitant ». Dans la rubrique<br />

« enseignes et signalétique » de la carte d’identité de ce focus, il fallait bien<br />

sûr lire CINESIGN (la société dirigée par Patrice Lapenu et spécialisée en<br />

signalétique) et non pas CINESION (société…qui n’existe pas !).<br />

D’autre part, c’est bien la solution d’affichage dynamique proposée par Côté<br />

Ciné Group qui a été choisie pour équiper ce complexe, tout comme dans<br />

d’autres sites du circuit Cap Cinéma appartenant à Philippe Dejust. Dont acte !<br />

©Sony Pictures<br />

Fin janvier se déroulait à l’Alpe d’Huez le 17 ème festival du film de comédie qui<br />

a vu Situation Amoureuse : C’est Compliqué (StudioCanal) se voir remettre le<br />

Grand Prix. Mais l’événement a également été l’occasion d’une belle opération<br />

organisée par Sony Pictures autour du film Tempête de Boulettes Géantes 2<br />

(voir photo). Par ailleurs, ce même film allait faire le bonheur d’enfants hospitalisés<br />

à Meylan où il fut projeté en présence de Pauline Lefèvre, qui double<br />

la voix de l’héroïne Sam, projection organisée par Les Toiles Enchantées.<br />

Façade du Cap' Cinéma<br />

12

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!