PDF 0.26 MB - Buderus Heiztechnik AG

buderus

PDF 0.26 MB - Buderus Heiztechnik AG

INFORMATIONS 1

CHAUDIERES POUR GAZ 2

CHAUDIERES EN FONTE POUR MAZOUT OU GAZ 3

CHAUDIERES EN ACIER POUR MAZOUT OU GAZ 4

CHAUDIERES POUR COMBUSTIBLES SOLIDES 5

POMPES A CHALEUR 6

SYSTEMES SOLAIRES 7

CHAUFFE-EAU 8

SYSTEMES DE REGLAGE 9

ACCESSOIRES POUR CHAUDIERES

SOUS-STATIONS

BRULEURS A MAZOUT BUDERUS

10

SYSTEMES GAZ DE FUMEE 11

PRESTATIONS DE SERVICE 12


Contenu du chapitre 1

Adresses Buderus Suisse 1.1

Besoin d'eau chaude dans les immeubles locatifs 1.2

Conditions d'exploitation pour chaudières 1.3

Chaudières à condensation 1.3

Chaudières en fonte pour mazout ou gaz 1.4

Chaudières en acier pour mazout ou gaz 1.5

Chaudières pour combustibles solides 1.6

Installation 1.7

Eau de remplissage et d'appoint pour chaudières 1.9

Combustibles 1.14

Unités utilisées en chauffage 1.15

Conversion des émissions polluantes 1.16

Conversion - unités d‘énergie 1.17

Conversion - unités de pression 1.17

Tubes à gaz 1.18

Tubes bouilleurs sans soudure 1.18

Détermination des valeurs kv pour eau 1.19

Valeurs pour eau et vapeur 1.20

Alphabet grec 1.22

Nombres romain 1.22

Signes mathématiques 1.23

Présentation des nombres 1.23

Conditions générales de vente et de livraison 1.24


Siège principal : Centres régionaux :

4133 Pratteln 1023 Crissier 6814 Lamone 8957 Spreitenbach

Netzibodenstrasse 36 Route du Bois-Genoud 8 Centro Vedeggio 2 Industriestrasse 130

Tél. : 061 816 10 10 Tél. : 021 631 42 00 Tél. : 091 605 59 41 Tél. : 056 418 18 18

Fax : 061 816 10 60 Fax : 021 631 42 50 Fax : 091 605 38 62 Fax : 056 418 18 20

info@buderus.ch crissier@buderus.ch lamone@buderus.ch spreitenbach@buderus.ch

www.buderus.ch

Buderus Heiztechnik AG

Buderus Technique de chauffage SA

Buderus Tecnica riscaldamento SA

Bureaux de vente :

3007 Bern 7000 Chur 1227 Les Acacias

Schwarzenburgstr. 35 Ringstrasse 32 Route des Jeunes 5

Tél. : 031 370 20 20 Tél. : 081 353 43 50 Tél. : 022 343 34 07

Fax : 031 370 20 30 Fax : 081 353 41 13 Fax : 022 342 91 53

bern@buderus.ch chur@buderus.ch geneve@buderus.ch

3904 Naters 6312 Steinhausen 9500 Wil

Furkastrasse 64 Sennweidstrasse 43 Flawilerstrasse 27

Tél. : 027 924 64 90 Tél. : 041 748 70 70 Tél. : 071 929 11 11

Fax : 027 924 64 91 Fax : 041 748 70 88 Fax : 071 929 11 00

naters@buderus.ch steinhausen@buderus.ch wil@buderus.ch

Service après-vente :

1023 Crissier 6312 Steinhausen

Route du Bois-Genoud 8 Sennweidstrasse 43

Tél. : 0844 844 890 Tél. : 0844 855 877

Fax : 0844 844 895 Fax : 0844 822 855

crissier@buderus.ch steinhausen@buderus.ch

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.1


Besoin d'eau chaude dans les immeubles locatifs

La consommation de l'eau chaude dans les immeubles locatifs est difficile à déterminer. Elle dépend fortement des habitudes

et du nombre des bains, douches, lavabos et évier installés dans le bâtiment. Le chauffe-eau à choisir doit être

capable de couvrir la consommation de pointe et également la consommation horaire moyenne. Pour le choix du chauffe-eau

les critères suivants sont principalement décisifs :

volume pour la consommation de pointe

production continuelle pour la consommation horaire moyenne

Le besoin approximatif de l'eau chaude

La base est I'appartement normal avec 3-4 chambres, occupé par 4 personnes avec :

1 bain d'env. 150 l, 1 lavabo et 1 évier

Lors des appartements avec plusieurs bains ou douches la majoration suivante est nécessaire :

1 bain et 1 douche + 50 %

2 bains + 100 %

Besoin d'eau chaude approximatif

litres à 45 °C litres à 60 °C Z

N par 10 min. par heure par jour par 10 min. par heure par jour dm 3

1 143 285 340 100 200 240 50 *

2 205 385 570 145 270 400 100 *

3 250 470 770 175 330 540 190 - 280

4 285 555 950 200 390 670 240 - 320

6 350 715 1420 245 500 1000 300 - 440

8 405 855 1910 285 600 1340 380 - 540

10 455 1000 2380 325 700 1670 440 - 640

12 505 1120 2850 355 790 2000 490 - 700

14 550 1250 3320 385 880 2330 560 - 800

16 590 1370 3810 415 960 2670 600 - 860

18 635 1480 4280 445 1040 3000 650 - 960

20 675 1600 4770 475 1120 3340 700 - 102

25 765 1880 5950 535 1320 4170 810 - 128

30 840 2140 7140 590 1500 5000 960 - 137

35 915 2400 8340 640 1680 5840 1020 - 160

40 975 2620 9540 685 1840 6680 1130 - 163

50 1080 3080 11920 760 2160 8350 1340 - 195

60 1180 3440 14280 830 2410 10000 1500 - 224

70 1280 3800 16700 900 2660 11690 1630 - 256

80 1380 4150 19080 970 2910 13360 1850 - 281

90 1480 4510 21470 1040 3160 15030 1950 - 304

100 1570 4870 23850 1110 3410 16700 2200 - 320

N = nombre d‘appartements normaux

Z = perte de circulation approx. en litres 60 °C / jour

* = sans circulation d‘eau chaude

1.2 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Conditions d'exploitation pour chaudières

Données techniques

Tous les paramètres de puissance sont basés sur les valeurs indiquées par les instituts de contrôles concernés ou les

valeurs mesurées sur les bancs d'essai. Si les conditions d'installation diffèrent, les corrections nécessaires doivent

être effectuées.

Exemple : la puissance de combustion est valable jusqu'à une hauteur de 500 m au-dessus du niveau de la mer,

pour les appareils installés à des altitudes plus élevées, tenir compte d'une diminution de puissance d'env. 1-2 % par

100 m. Pour des renseignements plus précis nos collaborateurs sont à votre disposition.

Conditions d'exploitation pour chaudières

Les caractéristiques et indications techniques figurent aux pages du catalogue des chaudières correspondantes.

Chaudière à condensation

Logamax plus GB172

Logamax plus GB162 �t max. 30 K

Logano plus GB202 - 62/95 kW

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano plus GB212

Logano plus GB312

Logano plus GB402

température de service : différence de température départ - retour : �t max. 30 K

débit volumétrique minimal : il en résulte de la puissance partielle et de la différence

de température entre départ et retour (�t max. 30 K)

Logano plus SB315, Logano plus SB315 VM, Logano plus SB315 W

Logano plus SB615, Logano plus SB615 VM, Logano plus SB615 W

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano plus SB745

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Nombre maximum de démarrages du brûleur : 15 000 par an

Equipement de sécurité : doit correspondre au minimum à EN 12828

Protection individuelle (vases d'expansion) requise

Logano plus GB125 BE

Logano plus GB225 BE

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano plus SB105 BZ

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.3


Chaudières en fonte pour mazout ou gaz

Régulation avec température constante de la chaudière

Logano G125 Eco, Logano G125, Logano G215, Logano G225

température minimale de la chaudière (thermostat de réglage) 60 °C

en régime de marche, la température doit être atteinte en 10 minutes par des mesures adéquates

l'arrêt complet de la chaudière est possible si, lors du redémarrage, un fonctionnement normal de plus de 3 h est

garantie

température du retour minimale 45 °C lors d'un volume d'eau de l'installation > 15l/kW et un brûleur à mazout

température du retour minimale 55 °C lors d'un volume d'eau de l'installation > 15l/kW et un brûleur à gaz

température du retour minimale 45 °C lors d'un brûleur à mazout modulant

température du retour minimale 55 °C lors d'un brûleur à gaz modulant

la 1ère allure d'un brûleur à 2 allures à mazout ou gaz doit être réglée au min. à 60 % de la puissance nominale

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano GE315

température minimale de la chaudière (thermostat de réglage) 55 °C

– avec brûleur à gaz modulant < 60 % = 65 °C

en régime de marche, la température doit être atteinte en 10 minutes par des mesures adéquates

l'arrêt complet de la chaudière est possible si, lors du redémarrage, un fonctionnement normal de plus de 3 h est

garantie

la 1ère allure d'un brûleur à 2 allures à mazout ou gaz doit être réglée au min. à 50 % de la puissance nominale

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano GE515, Logano GE615

température minimale de la chaudière (thermostat de réglage) avec brûleur à mazout 50 °C

température minimale de la chaudière (thermostat de réglage) avec brûleur à gaz 60 °C

en régime de marche, la température doit être atteinte en 10 minutes par des mesures adéquates

l'arrêt complet de la chaudière est possible si, lors du redémarrage, un fonctionnement normal de plus de 3 h est

garantie

la 1ère allure d'un brûleur à 2 allures à mazout ou gaz doit être réglée au min. à 50 % de la puissance nominale

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Régulation Logamatic avec température variable de la chaudière

Logano plus GB125 BE, Logano plus GB225 BE

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano G125 Eco, Logano G125, Logano G215 / G225

les températures minimales d'exploitation sont assurées par les fonctions de la régulation Logamatic

la 1ère allure d'un brûleur à 2 allures à mazout ou gaz doit être réglée au min. à 60 % de la puissance nominale

température du retour minimale 45 °C lors d'un brûleur à mazout modulant

température du retour minimale 55 °C lors d'un brûleur à gaz modulant

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano GE315, Logano GE515, Logano GE615

les températures minimales d'exploitation sont assurées par les fonctions de la régulation Logamatic

s'il n'est pas possible d'agir sur les circuits de chauffe ou le circuit chaudière (pompes, organes de réglage) avec la

régulation, il faut assurer en régime de marche, une température d‘au moins 50 °C, en réduisant le débit d'eau, cette

valeur est à atteindre en 10 minutes lors d'un départ à froid.

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

1.4 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Chaudières en acier pour mazout ou gaz

Régulation avec température constante de la chaudière

Logano S825L

température minimale de la chaudière (thermostat de réglage) 70 °C

température du retour minimale avec brûleur à mazout 55 °C

température du retour minimale avec brûleur à gaz 65 °C

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Régulation Logamatic avec température variable de la chaudière

Logano plus SB105 BZ

température de service : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano S825L

température minimale de la chaudière (thermostat de réglage) 70 °C

température du retour minimale avec brûleur à mazout 55 °C

température du retour minimale avec brûleur à gaz 65 °C

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.5


Chaudières pour combustibles solides

Combustible bûche de bois

Cheminée de salon Wodtke Momo / Tio / Giro

voir aussi page 5.13 possibilité et limitation d'application

température du retour minimale 55 °C

accumulateur avec contenance minimale de 500 l

Logano SFV, Logano SP241 K

température du retour minimale 60 °C

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Combustible pellets à bois

Poêle à pellets Wodtke

voir aussi page 5.9 possibilité et limitation d'application

température du retour minimale 55 °C

débit volumétrique minimal : 600 l/h

consommation minimale côté eau 1,6 kW resp. 3.5 kW (Ivotec)

accumulateur avec contenance minimale de 300 l

Logano PU

Logano PC

température du retour minimale : pas d'exigence

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Logano PE-K

Logano PE-K 130

Logano PE-K 200

température du retour minimale 60 °C

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

Combustible copeaux

Logano SH 20 ... 90 kW

Logano SH 130

Logano SH 200

température du retour minimale 60 °C

débit volumétrique minimal : pas d'exigence

1.6 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


1. Chaufferies

Pour les assainissements, les chaudières en fonte Buderus offrent I'avantage prépondérant de permettre I'introduction

des éléments de chaudière par chaque porte. Les chaudières seront montées sur place par nos spécialistes.

Les chaudières ne doivent pas être montées dans des locaux qui servent simultanément à la lessive, au séchage, ou

au bricolage. Exemptée des appareils homologée ou indépendant de l'air ambiant (les directives AEAI sont en tous les

cas à respecter).

Lors de la planification de locaux de chauffe dans des immeubles à usage industriel et artisanal, il convient de veiller à

ce qu'aucun air de combustion pollué ne vienne alimenter le chauffage. L'air de combustion doît être libre des combinés

halogènes. En cas de locaux communs de machines pour chaudières et agrégats de réfrigérations ou de pompes à chaleur,

le chauffage doit être alimenté par un air comburant propre provenant directement de l'extérieur du local des machines.

Pendant le service du brûleur aucune ventilation mécanique, qui prélève de l'air de combustion du local

d'installation de la chaudière, doit être en marche.

Le local de chauffe et en particulier les ouvertures d'air frais doivent être protégés contre la pénétration des petits animaux,

p. ex. avec des grilles d'aèrations.

2. Montage - socles

Nous recommandons de prévoir un socle pour toutes les chaudières Buderus en fonte et en acier, à partir de 50 kW.

Un socle pour protéger l'isolation thermique de I'humidité est aussi recommandé pour les chaudières de faible puissance.

Nous recommandons I'utilisation de socle de chaudière Rothapac.

Les dimensions des socles et les ferrures éventuelles (en fer plat) figurent aux indications techniques de chaque chaudière.

Les socles doivent être horizontaux. II est très important que tous les éléments des chaudières en fonte

reposent sur Ie socle. En cas de nécessité, il faut utiliser à cet effet les cales jointes à Ia livraison. Les fers plats dans

Ie socle facilitent Ie montage sur place des chaudières en fonte. Toutefois ils ne sont pas une mesure d'isolation acoustique.

Pour I'isolation acoustique on utilise des socles spéciaux à absorption acoustique (voir accessoires chaudières)

- voir aussi Point 3 « Insonorisation ».

3. Insonorisation

L'isolation acoustique notamment lors de centrales thermiques sur Ie toit, de chaufferies disposées à côté ou sous des

bureaux, locaux d'habitation et chambre à coucher est très importante. Pour réduire les transmissions sonores il est

possible de prendre les mesures suivantes appliquées individuellement ou en totalité :

– revêtement insonorisant des parois de Ia chaufferie (prescription AEAI !)

– silencieux posé à Ia bouche d'entrée et de sortie de I'air

– silencieux dans Ia conduite des gaz de fumée

– capot insonorisant de brûleur

– socle à absorption acoustique (amortisseur de vibration) entre chaudière et socle

– amortisseur de vibration entre chaudière, tuyauterie et appareils

– en cas d'acheminement mécanique en dehors du local, le passage dans le mur doit être monté de façon souple.

Fixation avec des chevilles phoniques.

Lors de I'utilisation de socle à isolation acoustique entre chaudière et fondation, les raccordements à Ia chaudière

doivent être flexibles pour éviter des ponts sonores.

4. Circuit hydraulique

Le circuit hydraulique est très important pour une exploitation de Ia chaudière sans dérangement.

Lors des chaudières à condensation Ie dimensionnement du système de chauffage - spécialement de Ia température

de départ et de retour est prépondérant pour Ia condensation des gaz de fumée.

Le combustible sera utilisé de la façon la plus économique par une marche prolongée de ces chaudières au-dessous

du point de rosée des gaz brûlés. Ainsi il faut, si possible, éviter chaque mélange entre I'eau de départ et de retour du

système de chauffage.

Lors de chaudières sans condensation, spécialement dans les installations avec plusieurs chaudières et groupes de

chauffe, une séparation hydraulique est recommandable. La séparation peut être réalisée avec un aiguillage hydraulique

et en plus être combinée avec une décantation des boues.

Le circuit hydraulique approprié de Ia chaudière permet une exploitation économique et confortable de I'installation

et une séparation hydraulique des chaudières de Ia distribution de Ia chaleur

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.7


5. Circulateurs - vase d'expansion

Pour éviter les bruits de cavitation des circulateurs, Ia pression statique minimale au raccord d'aspiration - valeur NPSH

- voir données techniques - doit être maintenue dans toutes les conditions d'exploitation. Ceci doit être vérifié soigneusement

en cas de centrale thermique sur Ie toit.

Vases d'expansion sous pression doivent toujours être raccordés au retour de Ia chaudière ou du distributeur. La température

des vases d'expansion ne doit pas être supérieure à +40°C. Normalement des vases tampons non-isolés -

raccordement de I'installation en haut - seront utilisés. Un organe d'arrêt - plombable ou avec volant amovible - peut

être prévu dans Ia conduite entre installation et vase tampon. Ainsi les travaux d'entretien au vase d'expansion ne demandent

pas Ia vidange partielle de I'installation.

La pression de précharge minimale dans Ie vase d'expansion vide doit être adaptée à la hauteur statique de l'installation.

Lors des centrales thermiques sur Ie toit Ia pression de précharge doit être supérieure à la pression statique minimale

préscrite au raccord d'aspiration des circulateurs.

6. Décantation des boues - purge d'air

La formation des boues dans les installations de chauffage est un phénomène connu. Après un assainissement

de chauffage les dépôts de boue dans les corps de chauffe, vannes, conduites et dans Ia chaudière causent des dérangements.

La boue se compose pour Ia plupart d'oxide de fer et est normalement Ie résultat des corrosions

dans l'installation. Le montage d'un décanteur de boue - sous condition d'une décantation régulière - est à recommander

(voir aussi point 4).

L'air ou des gaz dérangent également très souvent Ie service d'une installation de chauffage. Ils se forment par Ie dégazage

de I'eau chauffée et/ou par Ia corrosion. Egalement Ie chauffage par Ie sol en tube non étanche à I'oxygène

permet Ia diffusion continuelle d'oxygène dans I'eau de chauffage. Un purgeur central - au départ de Ia chaudière - peut

éviter les dérangements causés par I'air et les gaz mais n'empêche pas Ia corrosion en cas de diffusion d'oxygène.

Vases d'expansion sous pression peuvent lors d'une pression de précharge trop petite - plus petite que Ia hauteur statique

+ 3m - causés des problèmes. Il est important qu'une surpression soit toujours présente au point Ie plus haut de

I'installation. Lors d'une dépression à ce point Ia diffusion de I'air à travers des joints et des raccords de conduite aura

lieu.

Pour remédier aux problèmes de formation de boue et de gaz dans I'installation de chauffage un conditionnement d'eau

et un contrôle est très important.

Le contrôle de Ia valeur pH de I'eau de chauffage ( fer 8,2 ... 9,5, alu 7,0 ... 8,5) est simple et donne une première indication.

7. Qualité de l'eau pour chaudière à eau chaude, température de départ max. 110 °C

II n'existe pratiquement plus d'eau pure que l'on puisse utiliser en tant que fluide caloporteur. Aussi, on est amené à

consacrer une attention particulière à la qualité d'eau, au conditionnement d'eau et avant tout à un contrôle permanent,

afin de pouvoir assurer un fonctionnement irréprochable de l' installation. Le conditionnement d'eau ne doit pas seulement

représenter un critère valable pour l'exploitation satisfaisante des chaudières, il doit aussi être considéré ainsi en

regard du maintien en bon état de I'ensemble de l'installation. Aussi, des mesures adéquates devront déjà être prises

dès la mise en projet de l'installation.

Les substances occasionnant la dureté d'eau non traitée de remplissage et de réalimentation d'appoint de l'installation,

se dissocient et se fixent principalement aux surfaces de chauffe. Ainsi, ces surfaces de chauffe sont le plus souvent

menacées par la forte densité de flux calorifique, mise effectivement en évidence à cause du freinage considérable de

la transmission de chaleur par des faibles couches de dépôt. Par conséquent, il peut se produire une forte surchauffe

inadmissible à ces endroits et par conséquent une charge thermique élevée de la matière.

En dehors des dépôts de calcaire dissocié, il faut également empêcher les corrosions (dégradations de métal) qui sont

causées par I'oxygène et du gaz carbonique dissous dans l'eau. Les corrosions causées par I'oxygène dans

les installations de chauffage se présentent le plus souvent sous forme d'oxydation perforante. Les corrosions causées

par le gaz carbonique sont plus rares et se distinguent le plus souvent par la présence d'érosion en surface.

Afin d'empêcher des dégâts aux circuits d'eau des chaudières et des installations de chauffage, il est indispensable de

prendre des mesures de précaution en conséquence. Il appartient en particulier de prévoir un conditionnement

d'eau adapté à l'eau brute et à l'importance de I'installation de chauffage, ainsi que de prendre des mesures appro-priées

pour empêcher des infiltrations d'air.

1.8 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Toutes questions soulevées par le conditionnement d'eau devront être posées à une maison spécialisée qui sera volontiers

prêt à donner des conseils. Nous nous tenons à votre disposition pour vous citer des maisons

correspondantes, sur demande.

II est judicieux de se référer aux directives et aux publications suivantes :

– SIA 384/1 «Installations de chauffage dans les bâtiments - Principe et exigences» (Version 2009)

– Notice AWP T12 «Qualité de l‘eau et traitement d‘eau dans les installations de chauffage»

– SICC BT 102-01 Traitement d'eau pour les installations en technique du bâtiment.

– Suissetec Notice concernant les dégâts de corrosion dans les installations de chauffage.

– Suissetec Notice concernant la corrosion due à des combinés halogènes.

Buderus Notice K 8 Traitement d'eau pour les installations de chauffage.

– SICC 91-1 Ventilation et aération des chaufferies

– SICC 93-1 Dispositifs techniques de sécurité pour les installations de chauffage (incl. complément no. 1+2)

– OFEV Recommandations concernant l‘évacuation du condensat provenant des chaudières à condensation

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.9


Eau de remplissage et d'appoint pour chaudières

De la performance totale de la chaudière et du volume d‘eau d‘une installation de chauffage résultent des exigences en

matière d‘eau de supplément et de remplissage. Si l‘eau disponible ne se trouve pas dans le secteur d‘exigence des

tableaux suivants, soit un traitement de l‘eau, soit le calcul de la quantité d‘eau Vmaximum est nécessaire.

Des exigences sont émises par rapport à l'eau de remplissage et l'eau d'appoint dépendantes de la puissance totale

de la chaudière et du volume d'eau de l'installation de chauffage. Si l'eau disponible ne se trouve pas dans le secteur

d'exigence des tableaux suivants, soit un traitement de l'eau, soit le calcul de la quantité d'eau Vmax est nécessaire.

donnés par les entreprises d‘approvisionnement en eau. La valeur de bicarbonates de calcium Ca(HCO 3) 2 peut être

déterminée à partir de la dureté des carbonates et de la dureté du calcium ou encore selon la capacité acide K S4,3 et les

ions de calcium

-dureté des carbonates °fH x 0,1 = mol/m 3

-dureté du calcium °fH x 0,1 = mol/m 3

-capacité acide K S4,3 = mol/m 3 x 0,5

-ions de calcium = mg/l x 0,025

La détermination de Vmax sera toujours basée sur la valeur minimale de Ca(HCO 3) 2

ou si seulement la dureté totale est connue °fH x 0,1 = mol/m 3

* pour l‘échange de chaudière dans les installations existantes avec à l‘origine plus de 50 kW de puisssance de

chaudière et l‘eau d‘installation > 20 l/kW, valent les exigences pour les installations > 50 kW

puissance totale

installée [kW]

eau de remplissage et d‘appoint [m 3 ]

pour chaudières en matière ferrique

� 50 kW pas d‘exigence

50 ... 600 kW selon diagramme page 1.12

> 600 kW traitement de l‘eau nécessaire

> 50 l/kW traitement de l‘eau nécessaire

Fer V max. = 0,0626 x

puissance totale

installée [kW]

kW

Ca(HCO3) 2 (mol/m3 )

eau de remplissage et d‘appoint [m 3 ]

pour chaudières en matière d‘aluminium

� 50 kW selon diagramme page 1.13

50 ... 600 kW selon diagramme page 1.13

> 600 kW traitement de l‘eau nécessaire

> 50 l/kW traitement de l‘eau nécessaire

Alu V max. = 0,0235 x

kW

Ca(HCO3) 2 (mol/m3 )

Valeurs approximatives pour la détermination de la contenance d'eau d'installations

Les valeurs correspondantes ci-dessous sont à multiplier avec la puissance nominale de l'installation.

Accumulateurs, conduites à distance, etc., doivent être calculés en plus.

chauffage par le sol 21 l/kW panneaux 10 l/kW

radiateurs en acier 15 l/kW convecteurs 6 l/kW

radiateurs en fonte 12 l/kW

eau de chauffage

valeur pH

8,2 ... 9,5

eau de chauffage

valeur pH

7,0 ... 8,5

Pour l'eau d'appoint (pertes), on peut normalement s'attendre par année à 5% du contenu d'installation. Sur une durée

de vie de la chaudière de 15 ans, il ressort un volume d'appoint de 75% du contenu de l'installation.

1.10 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Supplément de quantité d'eau de remplissage et d'appoint

Les différentes valeurs des volumes d'eau, ainsi que les concentrations en bicarbonates de calcium doivent être

consignées dans un livret d'exploitation pour les installations de chauffage ayant une puissance totale de chaudière

> 100 kW Si la valeur de Ca(HCO3)2 est différente de la valeur prise en compte dans le calcul initial de Vmax de l'eau

de remplissage et d'appoint, la quantité d‘eau totale enregistrée dans le livre industriel est réglée à l‘aide du

facteur de correction.

Attention !

Si le volume d'eau total dépasse le volume d'eau calculé Vmax, cela peut endommager le générateur de chaleur. Si la

valeur Vmax est atteinte, il faudra faire le complément par de l'eau adoucie voire démineralisée, sinon la chaudière doit

être détartrée.

volume d'eau mesuré x facteur de correction = volume d‘eau traitée

volume d'eau total + volume d‘eau traitée = volume d'eau total corrigée

informations sur l‘installation de chauffage (type/puissance)

date de la mise en service

volume d‘eau maxi. Vmax.............................18,8 m3 bei Ca(HCO3) 2 -Konzentration ...............2,0 mol/m3 volume d‘eau concentration volume d‘eau volume d‘eau

date (mesuré) Ca(HCO3) 2 traitée totale signature

m3 mol/m3 m3 m3 eau de remplissage 13.03.03 12,0 2,0 - 12,0

eau d‘appoint 10.02.04 3,0 0,5 0,9 12,9

exemple :

puissance totale 1200 kW

dureté des carbonates 22,9 °fH 22,9 x 0,1= 2,29 mol/m 3

dureté du calcium 20,0 °fH 20,0 x 0,1= 2,00 mol/m 3

eau de remplissage et d'appoint Vmax. = 0,0313 x 1200/2,0 = 18,8 m 3

facteur de correction pour l‘eau de remplissage et d‘appoint

valeur de Ca(HCO 3) 2 de l‘eau de remplissage et d‘appoint - valeur réelle

valeur de Ca(HCO3) 2 utilisée

pour le calcul de Vmax.

mol/m 3 0,3 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0

0,3 1,0 1,7 3,3 5,0 6,7 8,3 10,0 11,7 13,3 15,0 16,7

0,5 0,6 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 10,0

1,0 0,3 0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0

1,5 0,2 0,3 0,7 1,0 1,3 1,7 2,0 2,3 2,7 3,0 3,3

2,0 0,1 0,3 0,5 0,7 1,0 1,3 1,5 1,7 2,0 2,3 2,5

2,5 0,1 0,2 0,4 0,6 0,8 1,0 1,2 1,4 1,6 1,8 2,0

3,0 0,1 0,2 0,3 0,5 0,7 0,8 1,0 1,2 1,3 1,5 1,7

3,5 0,1 0,1 0,3 0,4 0,6 0,7 0,9 1,0 1,1 1,3 1,4

4,0 0,1 0,1 0,2 0,4 0,5 0,6 0,8 0,9 1,0 1,1 1,3

4,5 0,1 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,8 0,9 1,0 1,1

5,0 0,1 0,1 0,2 0,3 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 0,9 1,0

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.11


Au-dessus des courbes, des mesures sont nécessaires, en dessous des courbes l‘eau de conduite

non-traitée peuvent être remplis.

volume d'eau pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 volume d'eau pendant la durée de vie de la chaudière en m 3

12,0

10,0

8,0

6,0

4,0

2,0

0,0

45

40

35

30

25

20

15

10

5

0

... 150 kW

... 130 kW

... 110 kW

... 90 kW

... 70 kW

... 50 kW

0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55

... 600 kW

... 500 kW

... 400 kW

... 300 kW

... 250 kW

... 200 kW

Chaudière en matière ferrique 50 ... 150 kW

dureté en ˚fH

Chaudière en matière ferrique >150 ... 600 kW

0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55

dureté en ˚fH

1.12 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


volume d'eau pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 volume d'eau pendant la durée de vie de la chaudière en m 3 volume d'eau pendant la durée de vie de la chaudière en m 3

3,00

2,80

2,60

2,40

2,20

2,00

1,80

1,60

1,40

1,20

1,00

0,80

0,60

0,40

0,20

0,00

8,00

7,00

6,00

5,00

4,00

3,00

2,00

1,00

0,00

16,00

14,00

12,00

10,00

8,00

6,00

4,00

2,00

0,00

... 100 kW

... 50 kW

0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55

... 280 kW

... 240 kW

... 200 kW

... 160 kW

... 120 kW

... 90 kW

0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55

... 600 kW

... 400 kW

... 300 kW

... 200 kW

... 120 kW

Chaudière en matière d'aluminium ... 100 kW

dureté en ˚fH

Chaudière en matière d'aluminium 90 ... 280 kW

dureté en ˚fH

Chaudière en matière d'aluminium 120 ... 600 kW

0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55

dureté en ˚fH

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.13


Combustibles

combustible volumes pouvoir calorifique Hu potentiel énergétique

1 t pellets, granulés de bois 1.54 m 3 4.9 kWh/kg 4900 kWh

1 t plaquettes forestières 3.75 Sm 3 930 kWh/Sm 3 3510 kWh

1 t bois bûché 2.35 stère 4.6 kWh 4600 kWh

1 Tt mazout 1150 l 11.8 kWh/kg 11860 kWh

1 m 3 gaz naturel 1 m 3 10.1 kWh/m 2 10 kWh

pouvoir calorifique air de combustion p. de rosée condensat CO 2 max coeff.

inférieur Hi supéri Hs minimal gaz brûlés (Siegert)

MJ/kg MJ/kg m 3 /kg °C l/h % -

bois doux 13,3 19,0 4,2 ~ ~ 20,4 ~

bois dur 13,3 18,1 4,2 ~ ~ 20,4 ~

pellets 17,6 18,5 4,2 ~ ~ 20,4 ~

mazout EL 42,7 45,5 11,1 47,0 0,09 15,4 0,50

MJ/Nm 3 MJ/Nm 3 m 3 /m 3

gaz naturel 36,0 40,0 9,90 55,6 0,16 12,0 0,37

propane 93,2 101,2 24,4 51,4 0,12 13,7 0,42

butane 122,8 133,2 32,2 50,7 0,12 14,0 0,42

Combustible bois

unités de mesure

1 mètre cube en billon (fm) = 1 m 3 de bois plein (masse solide de bois sans vides intermédiaires)

1 mètre cube (rm) = 1 m 3 morceaux de bois empilés et en vrac inclus vides intermédiaires

1 mètre cube empilé (rm) = 1 m 3 morceaux de bois empilés

1 mètre cube en vrac (Sm 3 ) = 1 m 3 de granulés en vrac

1 stère = (1 m 3 ) 1x1x1 m de bûches empilées (avec vides intermédiaires)

Teneur en eau et humidité

fm

bois rond (rondins)

rm

bois bûché

rm

empilé

Sm 3

en vrac

1 fm bois rond 1,0 1,4 1,2 2,0

1 rm bois bûché

1 m long, empilé

0,7 1,0 0,8 1,4

1 rm bois bûché empilé 0,85 1,2 1,0 1,7

1 Sm3 bois bûché

en vrac

0,5 0,7 0,6 1,0

état du bois teneur en eau % teneur énergétique kWh/kg

frais d'abattage 50 ... 60 2,0

entreposé un été 25 ... 35 3,4

entreposé plusieurs années 15 ... 25 4,0

1.14 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Unités usuelles dans le secteur de chauffage

grandeur unité-SI autres unités relation

longueur m mètre

surface m 2 mètre carré

volume m 3 mètre cube

temps s seconde

a 1 a = 100 m 2

ha 1 ha = 10000 m 2

1 dm 3 1 dm 3 = 0,001 m 3

l, L 1 l = 1 dm 3

min 1 min = 60 s

h 1 h = 3600 s

d 1 d = 86400 s

vitesse m/s km/h 1 km/h = 0,2778 m/s

fréquence Hz hertz 1/s 1 Hz = 1/s

nombre de tours 1/s 1/min

U/s

U/min

masse kg kilogramme g 1 g = 0,001 kg

q 1 q = 100 kg

t 1 t = 1000 kg

densité kg/m 3

force N newton 1 N = 1 kg m/s 2

kp 1 kp = 9,80665 N

kg 1 kg = 9,80665 N

couple de rotation N*m 1 kp * m = 9,80665 N/cm 2

contrainte N/m 2 1 kp/cm 2 = 9,80665 N/cm 2

pression Pa pascal 1 Pa = 1 N/m 2

bar 1 bar = 10 5 Pa

at 1 at = 1 kp/cm 2 = 0,980665 bar

atm 1 atm = 760 Torr = 1,01325 bar

mmHg 1 Torr = 1,33322 mbar

1 mmHg = 1,33322*10 2 Pa

mmCE 1 mmWS = 9,80665 Pa

énergie J joule 1 J = 1 N/m = 1 W/s

kW/h 1 kW/h = 3,6 MJ

cal 1 cal = 4,1868 J

puissance W watt 1 W = 0,860 kcal

kcal/h 1 kcal/h = 1,163 W

température K kelvin °C 1°C = K - 273,15

spéc. capacité calorifique J/kg/K Wh/kg/K

conductibilité thermique W/m/K

transmission calorifique W/m 2 /K

intensité électrique A ampère

tension électrique V volt 1 V = 1 W/A

résistance électrique W ohm 1 � = 1 V/A

conductance électr. S siemens 1 S = 1 �

capacité électrique F farad 1 F = 1 C/V

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.15


Conversion des émissions polluantes

Selon l'ordonnance fédérale pour la pollution de l'air, l'indication des émissions polluantes des combustibles liquides et

gazeux se réfère a une teneur d'oxygène dans les gaz brûlés de 3% vol. Lors d'une teneur différente une conversion à

la valeur de référence de 3% vol. est indispensable.

Conversion des émissions polluantes à une teneur d'oxygène de 3% vol.

EB EM O2B O2 E B

= émissions se référent à une teneur d'oxygène de 3% vol. dans les gaz brûlés

= émission mesurée

= teneur d'oxygène de référence en % vol. (= 3% vol.)

= teneur d'oxygène mesurée en % vol.

21 = teneur d'oxygène de l'air en % vol.

Calculation de la teneur d'oxygène d'après la teneur du CO 2 dans les gaz brûlés

Selon le combustible utilisé, les valeurs CO 2 maximales suivantes sont à respecter pour la calculation :

mazout EL dans le gaz brûlé sec 15,5%

gaz naturel dans le gaz brûlé sec 12,0%

butane dans le gaz brûlé sec 14,1%

propane dans le gaz brûlé sec 13,8%

O2 = teneur d'oxygène en % vol.

CO2M = teneur du CO2 mesurée en % vol.

CO2max = teneur maximale du CO2 en % vol.

21 = teneur d'oxygène de l'air en % vol.

Facteurs de conversion

Les valeurs se référent à une teneur d'oxygène de 3% vol. dans le gaz de fumée.

émission

CO

NO 2

=

CxHy

E M

21 – O2B � ----------------------

21 – O2 O2 21 1 CO2M =

� � – -------------------- �

� �

CO 2max

à � ppm mg / m3 mg / kWh

�de mazout gaz naturel mazout gaz naturel mazout gaz naturel

ppm 1 1 1,250 1,250 1,254 1,300

mg / m3 0,800 0,800 1 1 1,003 1,004

mg / kWh 0,797 0,769 0,997 0,962 1 1

ppm 1 1 2,054 2,054 2,060 2,136

mg / m3 0,487 0,487 1 1 1,003 1,040

mg / kWh 0,485 0,468 0,997 0,962 1 1

ppm 1 1 0,718 0,718 0,720 0,724

mg / m3 1,394 1,394 1 1 1,003 1,009

mg / kWh 1,389 1,382 0,997 0,922 1 1

1.16 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Conversion - unités d'énergie

à �

�de

Conversion - unités de pression

J kJ W kWh MWh cal kcal Mcal

1 J 1 0,001 0,000278 -- -- 0,239 0,000239 --

1 kJ 1000 1 0,278 0,000278 -- 239 0,239 --

1W 3600 3,6 1 0,001 -- 860 0,86 0,00000086

1 kWh 3600000 3600 1000 1 0,001 860000 860 0,86

1 MWh -- 3,6 · 10 6 0,000001 0,001 1 0,000001 -- 860

1 cal 4,187 0,004187 0,00116 -- -- 1 0,001 --

1 kcal 4187 4,187 1,163 0,001163 -- 1000 1 0,001

1 Mcal -- 0,004187 1163 1,163 -- 1000000 1000 1

à �

�de

Pa

(N/m 2 )

kPa mbar bar mmWS mWS

at

(kp / cm 2 )

Torr

(mm Hg)

1Pa 1 0,001 0,01 10-5 0,102 0,0001 1,02 · 10- 5 0,0075

1 kPa 1000 1 10 0,01 102 0,102 0,0102 7,5

1mbar 100 0,1 1 0,001 10,2 0,0102 0,00102 0,75

1bar 100000 100 1000 1 10200 10,2 1,02 750

1mmWS 9,81 0,00981 0,0981 9,81 · 10- 5 1 0,001 0,0001 0,074

1mWS 9810 9,81 98,1 0,0981 1000 1 0,1 73,6

1 at 98100 98,1 981 0,981 10000 10 1 735

1 Torr 133 0,133 1,33 0,00133 13,6 0,0136 0,00136 1

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.17


Tubes à gaz DIN 2440

soudés ou sans soudure, noirs ou zingués, avec filetage et manchon ou à extrémités lisses

série de poids moyen, selon ISO R 65-1973

matériel S 185 selon DIN EN 10 025-1

DN D Ø d Ø t A i cont. poids surface d GW Ø filetage l

Ø mm mm mm cm 2 dm 3 /m kg/m m 2 /m mm mm

1/8� 10,1 6,2 2,00 0,302 0,030 0,407 0,0320 9,7 7,4

1/4� 13,5 8,8 2,35 0,608 0,061 0,650 0,0424 13,2 11,0

3/8� 17,2 12,5 2,35 1,227 0,123 0,852 0,0540 16,7 11,4

1/2� 21,3 16,0 2,65 2,011 0,201 1,22 0,0669 20,9 15,0

3/4� 26,9 21,6 2,65 3,664 0,366 1,58 0,0845 26,4 16,3

1� 33,7 27,2 3,25 5,811 0,581 2,44 0,1059 33,2 19,1

1 1/4� 42,4 35,9 3,25 10,122 1,012 3,14 0,1332 41,9 21,4

1 1/2� 48,3 41,8 3,25 13,723 1,372 3,61 0,1517 47,8 21,4

2� 60,3 53,0 3,65 22,069 2,207 5,10 0,1984 59,6 25,7

2 1/2� 76,1 68,8 3,65 37,176 3,718 6,51 0,2391 75,2 30,2

3� 88,9 80,8 4,05 51,276 5,128 8,47 0,2793 87,9 33,3

4� 114,3 105,3 4,50 87,086 8,709 12,1 0,3591 113,0 39,3

5� 139,7 130,0 4,85 132,733 13,273 16,2 0,4389 138,4 43,6

6� 165,1 155,4 4,85 189,668 18,967 19,2 0,5187 163,8 43,6

Tubes bouilleurs sans soudure selon DIN 2448

noirs, épaisseur des parois normales, à extrémités lisses

matériel acier selon DIN EN 10 208-1

DN D Ø d Ø t surface A i cont. poids

Ø série 1 série 2 série 3 mm mm m 2 /m cm 2 dm 3 /m kg/m

- - 31,8 - 26,6 2,6 0,0999 5,557 0,556 1,87

25 33,7 - - 28,5 2,6 0,1059 6,379 0,638 1,99

- - 38 - 32,8 2,6 0,1194 8,450 0,845 2,27

32 42,4 - - 37,2 2,6 0,1332 10,87 1,087 2,55

- - - 44,5 39,3 2,6 0,1398 12,13 1,213 2,69

40 48,3 - - 43,1 2,6 0,1517 14,59 1,459 2,93

- - 51 - 45,8 2,6 0,1602 16,47 1,647 3,10

- - - 54 48,8 2,6 0,1696 18,71 1,871 3,30

- - 57 - 51,2 2,9 0,1791 20,59 2,059 3,87

50 60,3 - - 54,5 2,9 0,1984 23,33 2,333 4,11

- - 63,5 - 57,7 2,9 0,1995 26,15 2,615 4,33

- - 70 - 64,2 2,9 0,2199 32,37 3,237 4,80

- - - 73 67,2 2,9 0,2293 35,47 3,547 5,01

65 76,1 - - 70,3 2,9 0,2391 38,82 3,882 5,24

- - - 82,5 76,1 3,2 0,2592 45,48 4,548 6,26

80 88,9 - - 82,5 3,2 0,2793 53,46 5,346 6,76

- - 101,6 - 94,4 3,6 0,3192 69,99 6,999 8,70

- - - 108 100,8 3,6 0,3393 79,80 7,980 9,27

100 114,3 - - 107,1 3,6 0,3591 90,09 9,009 9,83

- - 127 - 119,0 4,0 0,3990 111,2 11,12 12,1

- - 133 - 125,0 4,0 0,4178 122,7 12,27 12,7

125 139,7 - - 131,7 4,0 04389 136,2 13,62 13,4

- - - 152,4 143,4 4,5 0,4788 161,5 16,15 16,4

- - - 159 150,0 4,5 0,4995 176,7 17,67 17,1

150 168,3 - - 159,3 4,5 0,5287 199,3 19,93 18,2

- - - 177,8 167,8 5,0 0,5617 221,1 22,11 21,3

- - - 193,7 182,5 5,6 0,6085 261,6 26,16 26,0

200 219,1 - - 206,5 6,3 0,6883 334,9 33,49 33,1

- - - 244,5 231,9 6,3 0,7681 422,4 42,24 37,0

250 273 - - 260,4 6,3 0,8577 532,6 53,26 41,4

300 329,9 - - 309,7 7,1 1,0176 753,3 75,33 55,6

1.18 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Déterminant de la valeur kv pour l'eau

perte de charge mbar (1 mbar = 100 Pa = 0,1 kPa)

1000

500

400

300

250

200

150

100

50

40

30

20

15

10

5

4

3

2

1

10

valeur Kv

20 30 50

0,10

0,16

0,20

0,30

0,40

0,50

0,63

1,00

1,60

besoin calorifique Q [W]

débit volumique v [m 3 /h]

débit massique m [kg/h]

spéc. capacité calorifique c p [Wh/kg/K]

densité spécifique � [kg/m 3 ]

perte de charge �p [bar]

coefficient de la vanne kv [m 3 /bar]

100 200 500 1000 2 3 5 10000 20 50 100000

débit kg/h

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.19

2,50

4,00

5,00

v = k

�p

v � ------

kv = v � -----p

�p

� v

---- �

p

�p

� �

2

=

� p

6,30

k v

10

20

16

50

40

30

100

160

250

400


Valeur pour eau et vapeur à l'état de saturation en fonction de la température

t p v' v" p" h" h' r

°C bar dm 3 /kg m 3 /kg kg/m 3 kJ/kg kJ/kg kJ/kg

0 0.006 1.000 206.300 0.005 2501.6 2501.6 -0.04

2 0.007 1.000 179.900 0.006 2505.2 2496.8 8.39

4 0.008 1.000 157.300 0.006 2508.9 2492.1 16.80

6 0.009 1.000 137.800 0.007 2512.6 2487.4 25.21

8 0.011 1.000 121.000 0.008 2516.2 2482.6 33.60

10 0.012 1.000 106.400 0.009 2519.9 2477.9 41.99

12 0.014 1.000 93.840 0.011 2523.6 2473.2 50.38

14 0.016 1.001 82.900 0.012 2527.2 2468.5 58.75

16 0.018 1.001 73.380 0.014 2530.9 2463.8 67.13

18 0.021 1.001 65.090 0.015 2534.5 2459.0 75.50

20 0.023 1.002 57.840 0.017 2538.2 2454.3 83.86

22 0.026 1.002 51.490 0.019 2541.8 2449.6 92.23

24 0.030 1.003 45.930 0.022 2545.5 2444.9 100.59

26 0.034 1.003 41.030 0.002 2549.1 2440.2 108.95

28 0.038 1.004 36.730 0.027 2552.7 2435.4 117.31

30 0.042 1.004 32.930 0.030 2556.4 2430.7 125.66

32 0.048 1.005 29.570 0.034 2560.0 2425.9 134.02

34 0.053 1.006 26.600 0.038 2563.6 2421.2 142.38

36 0.059 1.006 23.970 0.042 2567.2 2416.4 150.74

38 0.066 1.007 21.630 0.046 2570.8 2411.7 159.09

40 0.074 1.008 19.550 0.051 2574.4 2406.9 167.45

42 0.082 1.009 17.690 0.057 2577.9 2402.1 175.81

44 0.091 1.009 16.040 0.062 2581.5 2397.3 184.17

46 0.101 1.010 14.560 0.069 2585.1 2392.5 192.53

48 0.112 1.011 13.230 0.076 2588.6 2387.7 200.89

50 0.123 1.012 12.050 0.083 2592.2 2382.9 209.26

52 0.136 1.013 10.980 0.091 2595.7 2378.1 217.62

54 0.150 1.014 10.020 0.100 2599.2 2373.2 225.98

56 0.165 1.015 9.159 0.109 2602.7 2368.4 234.35

58 0.181 1.016 8.381 0.119 2606.2 2363.5 242.72

60 0.203 1.017 7.679 0.130 2609.7 2358.6 251.09

70 0.312 1.023 5.046 0.198 2626.9 2334.0 292.97

80 0.474 1.029 3.409 0.293 2643.8 2308.8 334.92

90 0.701 1.036 2.361 0.424 2660.1 2383.2 376.94

100 1.013 1.044 1.673 0.598 2676.0 2256.9 419.06

105 1.208 1.048 1.419 0.705 2683.7 2243.6 440.17

110 1.433 1.052 1.210 0.827 2691.3 2230.0 461.32

115 1.691 1.056 1.036 0.965 2698.7 2216.2 482.50

120 1.985 1.061 0.892 1.122 2706.0 2202.2 503.72

125 2.321 1.065 0.770 1.298 2713.0 2188.0 524.99

130 2.701 1.070 0.668 1.497 2719.9 2173.6 546.31

135 3.131 1.075 0.582 1.719 2726.6 2158.9 567.68

140 3.614 1.080 0.509 1.967 2733.1 2144.0 589.10

145 4.155 1.085 0.446 2.242 2739.3 2128.7 610.60

150 4.760 1.091 0.392 2.548 2745.4 2113.2 632.15

155 5.433 1.096 0.346 2.886 2751.2 2097.4 653.78

160 6.181 1.102 0.307 3.260 2756.7 2081.3 675.47

165 7.008 1.082 0.272 3.671 2762.0 2064.8 697.25

170 7.920 1.115 0.243 4.123 2767.1 2047.9 719.12

180 10.027 1.128 0.194 5.160 2776.3 2013.1 763.12

190 12.551 1.142 0.156 6.397 2784.3 1976.7 807.52

200 15.549 1.157 0.127 7.864 2790.9 1938.6 852.37

210 19.077 1.173 0.104 9.593 2796.2 1898.5 897.74

220 23.198 1.190 0.086 11.620 2799.9 1856.2 943.67

250 39.776 1.251 0.050 19.990 2800.4 1714.6 1085.80

300 85.927 1.404 0.022 46.190 2751.0 1406.0 1345.00

325 120.560 1.529 0.014 70.450 2688.0 1194.0 1494.00

350 165.350 1.741 0.009 113.600 2567.7 895.7 1671.90

374.15 221.200 3.170 0.003 315.500 2107.4 0.0 2107.40

v' = volume spéc. de l'eau à l'état liquide h' = enthalpie de l'eau à l'état liquide

v" = volume spéc. de la vapeur à l'état de saturation h" = enthalpie de la vapeur

r = masse volumique de la vapeur à l'état de saturation r = chaleur de vaporisation

1.20 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Valeur pour eau et vapeur à l'état de saturation en fonction de la pression

p t v' v" p" h" h' r

bar °C dm 3 /kg m 3 /kg kg/m 3 kJ/kg kJ/kg kJ/kg

0.01 6.981 1.000 129.200 0.008 2514.4 2485.0 29.34

0.02 17.513 1.001 67.010 0.015 2533.6 2460.2 73.46

0.03 24.100 1.003 45.670 0.022 2545.6 2444.6 101.00

0.04 28.983 1.004 34.800 0.029 2554.5 2433.1 121.41

0.05 32.898 1.005 28.190 0.035 2561.6 2423.8 137.77

0.06 36.183 1.006 23.740 0.042 2567.5 2416.0 151.50

0.07 39.025 1.007 20.530 0.049 2572.6 2409.2 163.38

0.08 41.534 1.008 18.100 0.055 2577.1 2403.2 173.86

0.09 43.787 1.009 16.200 0.062 2581.1 2397.9 183.28

0.10 45.833 1.010 14.670 0.068 2584.8 2392.9 191.83

0.20 60.086 1.017 7.650 0.131 2609.9 2358.4 251.45

0.30 69.124 1.022 5.229 0.191 2625.4 2336.1 289.30

0.40 75.886 1.027 3.993 0.250 2636.9 2319.2 317.65

0.50 81.345 1.030 3.240 0.309 2646.0 2305.4 340.56

0.60 85.954 1.033 2.732 0.366 2653.6 2293.6 359.93

0.70 89.959 1.036 2.365 0.423 2660.1 2283.3 376.77

0.80 93.512 1.039 2.087 0.479 2665.8 2274.0 391.72

0.90 96.713 1.041 1.869 0.535 2670.9 2265.6 405.21

1.00 99.632 1.043 1.694 0.590 2675.4 2257.9 417.51

1.50 111.37 1.053 1.159 0.863 2693.4 2226.2 467.13

2.00 120.23 1.061 0.885 1.129 2706.3 2201.6 504.70

2.50 127.43 1.068 0.718 1.392 2716.4 2181.0 535.34

3.00 133.54 1.074 0.606 1.651 2724.7 2163.2 561.43

3.50 138.87 1.079 0.524 1.908 2731.6 2147.4 584.27

4.00 143.62 1.084 0.462 2.163 2737.6 2133.0 604.67

4.50 147.92 1.089 0.414 2.417 2742.9 2119.7 623.16

5.00 151.84 1.093 0.375 2.669 2747.5 2107.4 640.12

6.00 158.84 1.101 0.316 3.170 2755.5 2085.0 670.42

7.00 164.96 1.108 0.273 3.667 2762.0 2064.9 697.06

8.00 170.41 1.115 0.240 4.162 2767.5 2046.5 720.94

9.00 175.36 1.121 0.215 4.655 2772.1 2029.5 742.64

10.00 179.88 1.127 0.194 5.147 2776.2 2013.6 762.61

11.00 184.07 1.133 0.177 5.637 2779.7 1998.5 781.13

12.00 187.96 1.139 0.163 6.127 2782.7 1984.3 798.43

13.00 191.61 1.144 0.151 6.617 2785.4 1970.7 814.70

14.00 195.04 1.149 0.141 7.106 2787.8 1957.7 830.08

15.00 198.29 1.154 0.132 7.596 2789.9 1945.2 844.67

16.00 201.37 1.159 0.124 8.085 2791.7 1933.2 858.56

17.00 204.31 1.163 0.117 8.575 2793.4 1921.5 871.84

18.00 207.11 1.168 0.110 9.065 2794.8 1910.3 884.58

19.00 209.80 1.172 0.105 9.555 2796.1 1899.3 896.81

20.00 212.37 1.177 0.100 10.050 2797.2 1888.6 908.59

25.00 223.94 1.197 0.080 12.510 2800.9 1839.0 961.96

30.00 233.84 1.216 0.067 15.010 2802.3 1793.9 1008.40

40.00 250.33 1.252 0.050 20.100 2800.3 1712.9 1087.40

50.00 263.91 1.286 0.039 25.360 2794.2 1639.7 1154.50

60.00 275.55 1.319 0.032 30.830 2785.0 1571.3 1213.70

70.00 285.79 1.351 0.027 36.530 2773.5 1506.0 1267.40

80.00 294.97 1.384 0.024 42.510 2759.9 1442.8 1317.10

90.00 303.31 1.418 0.205 48.790 2744.6 1380.9 136.70

100.00 310.96 1.453 0.018 55.430 2727.7 1319.7 1408.00

110.00 318.05 1.489 0.016 62.480 2709.3 1258.7 1450.60

120.00 324.65 1.527 0.014 70.010 2689.2 1197.4 1491.80

130.00 330.83 1.567 0.013 78.140 2667.0 1135.0 1532.00

140.00 336.64 1.611 0.012 86.990 2642.4 1070.7 1571.60

150.00 342.13 1.658 0.010 96.710 2615.0 1004.0 1611.00

200.00 365.70 2.037 0.006 170.200 2418.4 591.9 1826.50

220.00 373.69 2.671 0.004 268.300 2195.6 184.5 2011.10

221.20 374.15 3.170 0.003 315.500 2107.4 0.0 2197.40

v' = volume spéc. de l'eau à l'état liquide h' = enthalpie de l'eau à l'état liquide

v" = volume spéc. de la vapeur à l'état de saturation h" = enthalpie de la vapeur

r = masse volumique de la vapeur à l'état de saturation r = chaleur de vaporisation

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.21


Alphabet grec Application de lettres grecques comme symbole

Alpha � � a

Beta � � b

Gamma � � g

Delta � � d

Epsilon � � e

Zeta � � z

Eta � � e

Theta � ���� th

Iota � � i

Kappa � � k

Lamda � � I

My � � m

Ny � � n

Xi � � x

Omikron � � o

Pi � � p

Rho � � rh

Sigma � ���� s

Tau � � t

Ypsilon � � y

Phi � � ph

Chi � � ch

Psi � � ps

Omega � � o

Nombres romains (1994 = MCMXCIV)

������� angle

� coefficient de transmission

� renouvellement d'air

� proportion cp/cv

� différence

� somme

� corfficient de performance (p. à ch.)

� rendement

� température absolue en Kelvin

� température en °C

� exponent isotopique

� ténacité cinématique

� conductibillité

� nombre Ludolph 3,141592

� densité

� tension, indice d'évaporation

� contrainte de cisaillement

� coefficient de résistance

� flux calorifique

� humidité relative de l'air

� facteur d'écoulement

� ohm (résistance électrique)

I II III IV V VI VII VIII IX X XX XXX XL L

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50

LX LXX LXXX XC C CC CCC CD D DC DCC DCCC CM M

60 70 80 90 100 200 300 400 500 600 700 800 900 1000

1.22 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Signes mathématiques

+ x + y x plus y, addition de x et y

- x - y x moins y, substraction de x et y

/ a / b a divisé par b, division

* a * b a fois b, multiplication

x z x z x exponentiation z, exposant

X

n n

X

Présentation des nombres

racine de x (racine carrée)

n-te racine de x

lg lgx logarithme de x

ln lnx logarithme naturel de x

� x � y x inférieur à y

� x � y x supérieur à y

� x � y x inférieur ou égal y

� x � y x supérieur ou égal y

� x � y x approximativement y, à peu près

= x = y x égal y

� x � y x non égal y

� x � y x identique y

� f � g f est proportionel à g

� � infini

... ... et cetera

� � différence

1 000 000 000 000 000 000 000 000 10 24 yotta Y

1 000 000 000 000 000 000 000 10 21 zetta Z

1 000 000 000 000 000 000 10 18 exa E

1 000 000 000 000 000 10 15 péta P

1 000 000 000 000 10 12 téra T

1 000 000 000 10 9 giga G

1 000 000 10 6 méga M

1 000 10 3 kilo k

100 10 2 hecto h

10 10 1 déca da

1 1

0,1 10 -1 dézi d

0,01 10 -2 centi c

0,001 10 -3 milli m

0,000 001 10 -6 mikro μ

0,000 000 001 10 -9 nano n

0,000 000 000 001 10 -12 piko p

0,000 000 000 000 001 10 -15 femto f

0,000 000 000 000 000 001 10 -18 atto a

0,000 000 000 000 000 000 001 10 -21 zepto z

0,000 000 000 000 000 000 000 001 10 -24 yocto y

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.23


Conditions générales de vente et de livraison

1. Généralités

Les conditions ci-après s'appliquent à l'ensemble de nos

livraisons. Le client reconnaît expressément ces conditions

en passant commande. D'éventuelles dérogations

ne sont prises en considération que si elles sont confirmées

par écrit par nos soins.

Les confirmations de commande doivent être contrôlées

2. Prix

Les prix indiqués dans nos documents peuvent être modifiés

en tout temps sans avis préalable.

Les prix s'entendent au départ de nos entrepôts ou

départ usine de livraison. En cas de livraison par camion

les prix s'entendent franco chantier sans déchargement.

Les frais résultant d'un éventuel transport accéléré ou

d'express postal, de marchandises encombrantes, etc.

3. Dessins, caractéristiques et conditions techniques

Ces derniers sont à caractère indicatif. Les modifications

de construction demeurent réservées. Dans des cas particuliers,

il y aura lieu de demander des croquis cotés

ayant caractère obligatoire.

Le client est tenu de nous informer des conditions tech-

4. Délais de livraison

La date de la livraison est indiquée aussi précisément que

possible selon les meilleures prévisions. Elle ne peut toutefois

être garantie.

Nous sommes en droit de retenir la livraison si les conditions

de paiement convenues ne sont pas respectées par

le client.

Les demandes de dédommagement ou d'annulation de

5. Conditions d'expédition et de transport

Nous sommes libres de choisir le moyen de transport.

Les livraisons ferroviaires sont franco gare suisse, les

livraisons par camion franco chantier sans déchargement.

Si le chantier n'est pas accessible par camion, le client

devra définir le lieu de livraison en temps utile.

Pour les livraisons d'accessoires et de pièces de

rechange, les frais d'emballage et d'expédition seront facturés.

Les frais supplémentaires de transport relatifs à des

demandes spécifiques, telles que express, heure d'arrivée

spéciale, etc., seront à la charge du client.

immédiatement après réception. Si aucun avis n'est

donné dans les 5 jours, les spécifications mentionnées

sont considérées comme définitives.

Ces conditions entrent présentement en vigueur et remplacent

la totalité des anciennes conditions générales de

livraison.

seront facturés au client. L'emballage, la taxe à la valeur

ajoutée, la RPLP ainsi que l'assurance ne sont pas compris

dans le prix et seront mentionnés séparément sur les

factures de façon visible.

Les livraisons de moins de CHF 100.- sont majorées d'un

supplément de CHF 20.- pour petite quantité.

niques de fonctionnement du système de l'installation,

dans la mesure où celles-ci divergent de nos recommandations

générales.

Les dessins et autres documents restent notre propriété.

commande pour livraison retardée ne peuvent être acceptées.

En cas de livraison par camion, le client ne dispose

d'aucun droit de dédommagement si les heures d'arrivée

convenues ne sont pas respectées. Si la marchandise

livrée n'est pas réceptionnée à la date de livraison convenue,

nous sommes en droit de facturer la marchandise et

de la stocker aux frais et aux risques du client.

Les emballages et moyens de transport expressément

facturés et spécifiés seront crédités si ces derniers sont

retournés franco et en état impeccable dans le délai d'un

mois.

Toutes réclamations concernant des dommages liés au

transport doivent être présentées par écrit immédiatement

après leur constatation par le client auprès des

chemins de fer, de la poste ou de l'expéditeur.

Le déchargement est du ressort du client et s'effectue à

ses risques.

1.24 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


Conditions générales de vente et de livraison

6. Reprise des marchandises

Nous sommes libres, après accord écrit préalable avec le

client, de reprendre des marchandises figurant dans le

catalogue, dans la mesure où elles font encore partie du

programme de livraison lors du renvoi et qu'elles sont à

l'état de neuf dans l'emballage original et ne datent pas de

plus de 2 ans. Il n'y a néanmoins pas d'obligation de

reprise du matériel.

7. Contrôle / réclamations

Le client est tenu de contrôler la marchandise immédiatement

après réception. Les marchandises ne correspondant

pas au bon de livraison ou présentant des vices

visibles doivent être signalées par écrit par le client dans

un délai de 8 jours à compter de la réception. Si le client

ne respecte pas cette procédure, les livraisons et les

prestations sont considérées comme acceptées. Les

réclamations concernant des dommages liés au transport

par train, camion ou poste doivent être remises immédiatement

sous peine de refus de responsabilité. Toute res-

8. Délais de garantie / durée et début

Pour les chaudières et les générateurs de chaleur, la

garantie est de 24 mois à compter du jour de livraison. Si

un essai de fonctionnement est réalisé durant les 12 premiers

mois à compter du jour de livraison, la période de

garantie se prolonge de 12 mois pour atteindre 36 mois

au total à partir du jour de livraison, pour toutes les pièces

mobiles (brûleurs, régulations, pompes, pièces électriques

etc.) la garantie se prolonge de 12 mois pour

atteindre 24 mois.

La garantie pour les radiateurs est de 24 mois et pour les

capteurs solaires Buderus 60 mois à compter du jour de

livraison.

Nous accordons généralement une garantie de 2 ans à

partir du jour de la livraison pour tous les autres produits ;

9. Garantie

La garantie s'étend aux prestations figurant dans nos

catalogues et celles qui ont été confirmées ainsi qu'à

l'absence de tout défaut dans la qualité de la marchandise.

Nous remplissons notre obligation de garantie selon nos

critères en réparant gratuitement les marchandises

défectueuses ou en mettant gratuitement à disposition

les pièces de rechange départ usine. Toute autre

La marchandise doit être retournée avec le bulletin de

livraison à l'adresse convenue. Sont déduits de l'avoir :

les frais de contrôle, jusqu'à hauteur de 15% en général

et 25% pour les corps de chauffe. Viennent s'y ajouter les

éventuels frais de remise en état et les frais de transport.

Les avoirs non encore délivrés ne donnent aucun droit de

retenue sur les paiements.

ponsabilité civile est déclinée pour les dommages

apparaissant durant le déchargement.

Une réclamation qui n'a pas été faite dans les délais

entraîne de surcroît la prescription du devoir de garantie

du fournisseur.

En présence d'une réception sans vice immédiatement

constatable, le client doit faire une réclamation dès la

constatation du vice, au plus tard cependant avant l'expiration

des délais de garantie selon le chiffre 8.

Les réclamations n'annulent pas le délai de paiement.

une garantie d'1 an pour les commandes, thermostats,

appareils de mesures, régulations et pièces électriques.

Sous réserve de délais de garantie spécifiques selon les

produits.

Pour les marchandises livrées plus tard dans le sens de

l'application de la garantie selon le chiffre 9, les délais de

garantie de base (sans prolongation) conformément au

chiffre 8 sont applicables. Le délai pour les pièces de la

marchandise livrée à l'origine et ne présentant pas de

vices n'est cependant pas prolongé.

Notre garantie ne dépasse en aucun cas les délais de

garantie de nos fournisseurs.

La garantie pour les vices cachés prend fin 2 ans après la

date de la facture.

exigence du client est exclue, notamment si elle porte sur

une réduction, une transformation, sur des frais de

remplacement du client, des dommages et intérêts, des

frais pour déterminer l'origine des dommages, des

expertises, des dommages indirects (arrêt de l'exploitation,

dégâts d'eau, dommages causés à l'environnement,

etc.).

www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.25


Conditions générales de vente et de livraison

Si toutefois, pour des raisons impératives de délai (cas

d'urgence), l'acheteur doit procéder à l'échange ou à la

réparation de pièces défectueuses, le fournisseur n'assumera

les frais décelables, selon les taux de régie usuels

dans la branche, qu'après entente réciproque préalable et

autorisation du fournisseur. Les échanges effectués à

l'étranger ne sont pas compris dans cette réglementation.

Les obligations de garantie ne sont valables que si nous

10. Exclusion de la garantie

Sont exclus de la garantie les dommages découlant de

force majeure, de conception d'installations et d'exécutions

qui ne répondent pas au niveau le plus récent de la

technique, ainsi que la non-observation des directives

techniques du fournisseur relatives à l'élaboration de projets,

au montage, à la mise en service, à l'exploitation et

à la maintenance à l'arrêt des ventilateurs, moteurs, compresseurs,

pompes, humidificateurs, des dommages dus

à l'eau ainsi qu'un travail de tiers incompétent.

Sont également exclus de la garantie les éléments qui

sont soumis à une usure naturelle (p. ex. gicleurs de brûleurs

à mazout, joints, presse-étoupe, etc.) ainsi que les

produits d'exploitation (p. ex. fluide réfrigérant, etc.).

Sont par ailleurs exclus: les dommages dus à l'utilisation

de fluides caloporteurs inadaptés, les dégâts de corrosion,

en particulier si des installations de traitement d'eau,

des appareils de détartrage sont raccordés ou si des produits

inappropriés de protection contre le gel sont utili-

11. Conditions de paiement

Le délai de paiement est de 30 jours net à partir de la date

de facturation.

Les délais de paiements convenus doivent être respectés

même si d'éventuels retards se produisent après le

départ usine de la marchandise. Des déductions sur les

factures ou des retenues de paiement ne sont pas

admises en raison de réclamations, d'avoirs non encore

établis ou de contre-prestations non reconnues.

Les paiements doivent également être effectués si des

12. Protection des données

Nous attirons l'attention de nos clients sur le fait que nous

traitons leurs données personnelles – exclusivement

dans un but professionnel – à l'aide du traitement électronique

des données, conformément aux directives de la

Loi fédérale sur la Protection des Données (LPD).

13. For

Le for est à Liestal.

sommes informés en temps utile d'un dommage apparu.

La garantie expire si le client ou un tiers procède à des

interventions sans accord écrit.

Il appartient à l'acheteur de maintenir des conditions

d'exploitation normales afin de garantir, en tout temps, le

fonctionnement de l'installation.

L'installateur est tenu de souscrire lui-même une assurance

pour d'éventuels dégâts d'eau.

sés, ainsi que les dommages dus à un détartrage non

approprié ou à des effets chimiques ou électrolytiques,

etc.

Si des documents inexacts, servant de base pour une

offre ou une confirmation de commande nous ont été mis

à disposition, c'est le client qui prendra à sa charge les

frais découlant d'éventuelles modifications devant être

apportées à l'installation.

La garantie ne s'applique pas en cas de vidange périodique

ou durable de l'installation, en cas d'utilisation de

vapeur ou d'ajout, à l'eau de chauffage, de substances

pouvant avoir un effet agressif sur les matériaux de l'installation

et les joints. Sont également exclues les prestations

de garantie en cas de dépôts de boues dans les

radiateurs ou dans d'autres parties de l'installation et en

cas d'introduction ponctuelle ou permanente d'oxygène

dans l'installation.

pièces peu importantes, qui n'empêchent pas l'usage de

la livraison, manquent ou si des améliorations s'avèrent

nécessaires.

Les intérêts moratoires bancaires usuels seront facturés

pour les paiements en retard.

Nous sommes autorisés à retenir la livraison des commandes

en cours par rapport au paiement des créances

dues, voire à annuler la commande.

Dans le cadre du traitement des commandes, certaines

données (nom, adresse, données de facturation et, le cas

échéant, informations relatives à des conditions de paiement

non conformes aux clauses contractuelles) peuvent

être communiquées à des agences de renseignements.

1.26 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA


www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA 1.27


1.28 www.buderus.ch Edition 01.04.12 Prix en CHF hors TVA

More magazines by this user
Similar magazines