20.06.2023 Views

Journal wiwsport n224 - 20 juin 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... A la UNE : - Brésil vs Sénégal (19h) L'épreuve de la progression ! Aliou Cissé « Sur le continent africain, on a fait nos preuves, maintenant on a envie de nous jauger avec ces équipes » - Infos Mercato Diambars envoie quatre joueurs en Lettonie Édouard Mendy d’accord avec Al Ahly - L’Entretien Vadim Vasilyev «Sur la formation, les infrastructures, le Sénégal a pris de l’avance » - Basket - Equipe Nationale Madiène Fall, coach adjoint « Sur le plan physique, elles ne sont pas à la traîne »

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

A la UNE :
- Brésil vs Sénégal (19h)
L'épreuve de la progression !
Aliou Cissé « Sur le continent africain, on a fait nos preuves, maintenant on a envie de nous jauger avec ces équipes »

- Infos Mercato
Diambars envoie quatre joueurs en Lettonie
Édouard Mendy d’accord avec Al Ahly

- L’Entretien
Vadim Vasilyev «Sur la formation, les infrastructures, le Sénégal a pris de l’avance »

- Basket - Equipe Nationale
Madiène Fall, coach adjoint « Sur le plan physique, elles ne sont pas à la traîne »

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

3 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

FOOTBALL<br />

COUPE DU SÉNÉGAL<br />

LE 8E DE FINALE AS PIKINE V JARAAF<br />

REPORTÉ APRÈS LES INCIDENTS À ALAS-<br />

SANE DJIGO<br />

Pour éviter que les faits terribles de ce weekend<br />

se répètent, la Fédération Sénéga- laise de<br />

Football (FSF) a décidé de reporter le match de<br />

8e de finale de Coupe du Sénégal devant<br />

opposé l’AS Pikine au Jaraaf de Dakar.<br />

Dimanche 18 <strong>juin</strong> à Alassane Djigo, des scènes<br />

de violences ont encore été notées lors du<br />

match de championnat entre AS Pikine et<br />

Jaraaf (0-1). A l’intérieur comme en dehors du<br />

stade, des jets de pierres se sont invités dans<br />

ce match de la 23e journée où l’image du<br />

football sénégalais a encore été écornée. C’est<br />

dans ce climat hostile que les deux équipes<br />

devaient se retrouver ce jeudi 22 <strong>juin</strong> pour un<br />

match capital de huitième de finale de Coupe du<br />

Sénégal. Une rencontre qui n’aura finalement<br />

pas lieu à cette date puisque l’instance<br />

dirigeante du football sénégalais a décidé de<br />

reporter tout bonnement cette confrontation à<br />

risque jusqu’à nouvelle ordre. Une décision<br />

notifiée aux deux équipes et aux supporters via<br />

un communiqué publié ce lundi par la FSF.<br />

LIGUE 2<br />

TENU EN ÉCHEC PAR MBOUR PC (0-0),<br />

AJEL GARDE TOUJOURS LA TÊTE DU<br />

CHAMPIONNAT<br />

Le titre se rapproche de plus en plus pour le<br />

club de l’Ajel de Rufisque. Malgré un partage de<br />

points ce lundi en match clôture de la 23e<br />

journée face à Mbour PC, les rouges et blancs<br />

occupent toujours la première place du classement<br />

avec 40 points puisque son poursuivant<br />

US Ouakam (37 points) n’a pas fait mieux qu’un<br />

nul dimanche.<br />

De son côté Mbour PC maintient sa place hors<br />

de la zone rouge avec deux points d’avance sur<br />

le premier relégable Keur Madior battu samedi<br />

sur la plus petite des marges par Thiès FC.<br />

FRANCE - LIGUE 2<br />

ABASSE BA, ENTRAÎNEUR ADJOINT<br />

D’OSWALD TANCHOT À SOCHAUX<br />

Le FC Sochaux-Montbéliard tient à son<br />

prochain entraîneur. Selon plusieurs médias<br />

français, le club sochalien sera entraîné la<br />

saison prochaine par Oswald Tanchot (49 ans).<br />

Le technicien mayennais et le FCSM ont trouvé<br />

un accord de principe pour les deux<br />

prochaines saisons.<br />

L’ex-coach du Havre AC et Amiens devrait<br />

parapher son contrat en fin de semaine. En<br />

attendant, Tanchot constitue son staff. En<br />

effet, l’ancien meneur de jeu de l’US Avranches<br />

arrive au Stade Bonal accompagné d’Abasse<br />

Ba, en tant qu’entraîneur adjoint. À 46 ans, le<br />

Sénégalais et ancien défenseur de Dijon a<br />

dirigé les U17 du Havre. Il pourrait ainsi poursuivre<br />

son apprentissage auprès d’un grand<br />

formateur, en la personne d’Oswald Tanchot.


MERCATO<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

4 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

MIKAYIL NGOR FAYE<br />

S’ENGAGE OFFICIELLEMENT AVEC LE BARÇA !<br />

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs jours,<br />

c’est désormais offciel. Mikayil Ngor Faye,<br />

jeune défenseur central du NK Kustošija<br />

Zagreb vient de signer avec le FC Barcelone,<br />

comme le club catalan vient de l’annoncer sur<br />

son site. « Le FC Barcelone et le NK Kustosija<br />

Zagreb ont trouvé un accord pour le transfert<br />

du défenseur sénégalais, qui signe avec le Club<br />

pour les quatre prochaines saisons, jusqu’au<br />

30 <strong>juin</strong> <strong>20</strong>27 ».Pas de prix révélé donc, mais<br />

d’après Mundo Deportivo le montant du transfert<br />

s’élèverait à 1,5 millions d’euros, alors que<br />

la clause libératoire de l’ancien pensionnaire<br />

de Diambars est fixée à 400 millions d’euros.<br />

Arrivé en Croatie il y a six mois, Mikayil Ngor<br />

Faye s’est révélé dansle championnat de<br />

deuxième division croate en participant à 13<br />

rencontres. Il sera encore considéré comme<br />

joueur de la filiale du Barça.<br />

« JE RÉALISE MON RÊVE D’ENFANT ET<br />

JE DONNERAI TOUT POUR LE BARÇA »<br />

Nouvelle recrue du FC Barcelone, Mikayil Ngor<br />

Faye a donné ses premières impressions après<br />

sa signature. L’ancien joueur du NK Kustošija a<br />

voulu réalisé son rêve en rejoignant le club<br />

catalan.<br />

« Je suis très content parce que je réalise mon<br />

rêve d’enfant. Je suis très content d’être ici.<br />

J’ai toujours rêvé de jouer au Barça, j’avais des<br />

photos de cette équipe dans ma chambre.<br />

Dans ma tête, c’était uniquement le Barça.<br />

Depuis que je suis tout petit, j’ai toujours rêvé<br />

de jouer en Espagne, spécialement au Barça »,<br />

a déclaré MNF.<br />

« J’AIME BEAUCOUP J<br />

OUER DANS L’AXE »<br />

S’il va devoir cravacher très fort pour gagner<br />

une place avec l’équipe filiale puis dans le<br />

dispositif de Xavi, l’ancien pensionnaire de<br />

Diambars semble déjà connaître certaines<br />

valeurs du Barça et semble avoir appris de<br />

grands joueurs, d’autant plus qu’il considère<br />

l’Argentin Javier Mascherano comme son idole<br />

défense. « Je donnerai tout sur le terrain, pour<br />

ce club qui me fait confiance. J’aime beaucoup<br />

jouer dans l’axe de la défense, c’est ma<br />

position préférentielle. Je suivais beaucoup de<br />

joueurs du Barça, comme (Ronald) Araujo,<br />

Piqué, Mascherano. Mon idole, c’était Mascherano,<br />

parce qu’il était rigoureux et mentalement<br />

fort », conclut-il.<br />

CHELSEA<br />

EDOUARD MENDY D’ACCORD AVEC AL<br />

AHLI JUSQU’EN <strong>20</strong>26 !<br />

Nous vous annoncions les intérêts de l’AS<br />

Monaco pour Edouard Mendy depuis quelques<br />

semaines. Mais, à l’en croire les dernières<br />

informations, le portier champion d’Afrique<br />

devrait poursuivre sa carrière loin du continent<br />

européen. Edou s’est mis d’accord avec Al Ahli<br />

et est en passe de rejoindre le club saoudien.<br />

Selon Fabrizio Romano, le Sénégalais va signer<br />

un contrat de trois ans avec le club de l’Arabie<br />

Saoudite. La durée du contrat que va parapher<br />

le portier des Lions est de 3 ans. L’opération<br />

est dans ses dernières étapes et l’offcialisation<br />

ne devrait pas tarder. A suivre… !


DIAMBARS ENVOIE QUATRE JOUEURS<br />

SÉNÉGALAIS EN LETTONIE<br />

Il est clair que le championnat de Lettonie attire de<br />

plus en plus de joueurs sénégalais, notamment<br />

ceux issus de Diambars. Après Riga FC, FK Auda et<br />

Valmeira, qui comptent au total plus d’une dizaine<br />

de ressortissants sénégalais, c’est au tour de<br />

Liepaga de jeter son dévolu sur la Ligue 1.<br />

Et qui de mieux que Diambars pour être le fournisseur<br />

idéal ? En effet, Wiwsport a appris que l’académie<br />

dirigée par Saer Seck a envoyé quatre de ses<br />

pensionnaires du côté de la Lettonie. À l’issue d’une<br />

négociation bien menée entre les dirigeants de<br />

Liepaja et ceux de Diambars, les deux parties ont<br />

trouvé un accord sur la signature de joueurs.<br />

Il s’agit des défenseurs Cheikh Faye, Bacary Sané et<br />

Bilaly Diallo, ainsi que de l’attaquant Mamadou<br />

Mustapha Diaw. Ces joueurs vont tous rejoindre les<br />

rangs de Liepaja, actuellement quatrième du<br />

championnat. En revanche, Diambars sera plus que<br />

jamais affaibli pour le reste de la saison après avoir<br />

libéré des joueurs importants de son effectif.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

5 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

MERCATO<br />

TOTTENHAM<br />

PRÊT À RIVALISER AVEC CHELSEA POUR<br />

SIGNER NICOLAS JACKSON<br />

Tottenham en quête de renforts offensifs pour la<br />

prochaine saison a jeté son dévolu sur Nicolas<br />

Jackson, l’une des vedettes de ce mercato estival.<br />

Bien que l’ancien joueur de Casa Sports soit<br />

fortement courtisé par Chelsea , Tottenham n’a pas<br />

dit son dernier mot. D’après The Sun, les Spurs<br />

souhaitent empêcher la venue du joueur chez les<br />

Blues et comptent s’offrir l’attaquant prometteur de<br />

21 ans, qui dispose d’une clause de libération de 34<br />

millions de livres sterling dans son contrat avec<br />

Villarreal.Le journal britannique a révélé que<br />

Tottenham envisageait également de faire une<br />

proposition pour le jeune attaquant. Cependant,<br />

cela pourrait être compliqué si l’attaquant sénégalais<br />

avait déjà accepté de rejoindre l’ouest de<br />

Londres. Avec une clause de libération de 34<br />

millions de livres sterling dans son contrat à<br />

Villarreal, un montant que les Blues sont disposés à<br />

payer, il est probable que Chelsea remportera la<br />

course. En effet, un article publié dans The Guardian<br />

cette semaine a affrmé que Chelsea avait déjà<br />

convenu des termes personnels avec le joueur.<br />

L’UNION BERLIN S’INTÉRESSE<br />

À ISMAIL JAKOBS (AS MONACO)<br />

Les rumeurs continuent de battre leur plein à<br />

l’approche du mercato estival. Autour d’Ismail<br />

Jakobs d’être concerné. Joueur de l’AS Monaco<br />

depuis l’été <strong>20</strong>21 lorsqu’il quittait Cologne pour un<br />

peu plus de 6 millions d’euros, l’arrière gauche<br />

international sénégalais pourrait mettre un terme à<br />

son aventure en France pour rentrer dans son pays<br />

natal, l’Allemagne. En effet, Jakobs (7 sélections)<br />

aurait déjà une touche pour se relancer en<br />

Bundesliga. D’après les informations de Kicker, le<br />

joueur de 23 ans intéresserait l’Union Berlin,<br />

qualifié en Ligue des Champions et qui aimerait<br />

relancer Jakobs en faisant de lui le remplaçant de<br />

Niko Gießelmann, qui arrive en fin de contrat en<br />

juillet prochain. Pour rappel, il est encore lié à<br />

Monaco jusqu’en <strong>juin</strong> <strong>20</strong>26.


LA TANIÈRE<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

6 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

SÉNÉGAL VS BRÉSIL (19H GMT)<br />

L’ÉPREUVE DE LA PROGRESSION !<br />

L’équipe nationale disputera ce mardi <strong>20</strong> <strong>juin</strong> un<br />

match amical face au Brésil, 3e au classement<br />

FIFA, à 15 positions d’écart, du Sénégal (18e).<br />

Depuis, l’annonce de cette rencontre qui se jouera<br />

à Lisbonne, le sélectionneur national explique<br />

plusieurs fois dans ses sorties, la notion de «<br />

progression », pour justifier l’importance de ce<br />

duel amical. Les Lions de la Teranga vont ainsi se<br />

mettre à l’épreuve de la progression.<br />

Eliminé de la Coupe du Monde par l’Angleterre en<br />

huitièmes de finale (3-0) en décembre passé, le<br />

Sénégal revient sur la scène mondiale avec ce<br />

match amical face au Brésil. Selon le patron de la<br />

tanière, c’est l’axe de progression de l’équipe<br />

nationale, championne d’Afrique qui veut désormais<br />

conquérir le monde. Encore une fois, en<br />

conférence de presse hier, il l’a expliqué davantage<br />

cette nouvelle vision de la tanière. « C’est sur<br />

ce genre de matchs là que le Sénégal va progresser.<br />

Demain nous ferons face à une énorme<br />

équipe du Brésil avec un gros potentiel aussi bien<br />

sur le terrain que sur le banc. Aujourd’hui quand<br />

on prend la composition de cette équipe, on y<br />

retrouve que des joueurs qui jouent dans les cinq<br />

grands championnats d’Europe. Mais comme je<br />

dis c’est notre axe de travail. On a eu à jouer<br />

contre la Hollande, l’Equateur et l’Angleterre et<br />

aujourd’hui c’est le Brésil donc tant mieux pour<br />

nous. C’est comme ça qu’on va aller de l’avant. Sur<br />

le continent africain on a fait nos preuves et<br />

maintenant on a envie de nous jauger avec ses<br />

équipes qui ont un grand potentiel » a déclaré El<br />

Tactico.<br />

Ce match « sans enjeu » servira donc à montrer la<br />

marge de progression du Sénégal qui avait battu<br />

l’Equateur et le Qatar et s’était incliné face au Pays<br />

Bas. Mais il intervient 3 jours plus tard d’une piètre<br />

prestation à Cotonou où les Champions d’Afrique<br />

en titre ont buté sur le Bénin qui jouait sa survie<br />

pour la CAN <strong>20</strong>23.Un match nul qui « bunkerise » à<br />

nouveau la tanière.<br />

A Lisbonne, Aliou Cissé s’est enfermé avec ses<br />

hommes après seulement 15 minutes du début de<br />

la séance veille de match. Parce que l’axe de<br />

progression ne devrait pas être cette copie<br />

rendue samedi, même si le coach estime que «<br />

dans l’ensemble, le contenu est satisfaisant, les<br />

garçons ont montré de bonnes choses ». On<br />

espère voir de meilleures choses ce soir pour «<br />

aller de l’avant » !<br />

De son côté le Brésil, éliminé en quart de finale à<br />

la Coupe du Monde Qatar <strong>20</strong>22, dit entamer un<br />

nouveau cycle.<br />

Victorieuse de la Guinée samedi passé (4-1), la<br />

Seleção est consciente d’avoir une autre paire de<br />

manches avec le Sénégal. « C'est un super adversaire,<br />

il a fait une bonne Coupe du monde. C'est<br />

une équipe très forte physiquement, avec une très<br />

bonne transition offensive, elle a aussi une bonne<br />

transition défensive, qui aime contrôler le jeu, car<br />

elle a des joueurs techniques et de qualité.<br />

Ce sera un jeu de première et deuxième balles.<br />

Nous savons les diffcultés auxquelles nous allons<br />

faire face » a fait savoir l’entraineur par intérim du<br />

Brésil, Ramon Menezes.


CONFÉRENCE DE PRESSE<br />

ALIOU CISSÉ REVIENT SUR SES CHOIX :<br />

LA BONNE VIE DU GROUPE, UN<br />

MUST-HAVE POUR LUI !<br />

En conférence de presse d’avant match contre le<br />

Brésil, Aliou Cissé a souligné l’interchangeabilité<br />

de ses défenseurs qui pour lui est un avantage<br />

certain pour l’équipe. « On a pris 4 défenseurs,<br />

deux défenseurs axe droits et deux axes gauches.<br />

Moussa Niakhaté et Abdou Diallo peuvent tous<br />

deux jouer comme axe central mais aussi comme<br />

arrière gauche. C’est un avantage qu’on a avec<br />

cette polyvalence-là. Ce qui fait que je peux même<br />

les faire jouer tous les deux ensemble en utilisant<br />

Niakhaté comme axe gauche et Abdou Diallo<br />

comme arrière gauche comme il l’a fait lors de la<br />

coupe du monde. On a plusieurs options dans<br />

notre équipe et c’est pour ça que ces matchs<br />

amicaux sont importants. C’est le moment de<br />

tenter des choses car des matchs décisifs vont<br />

arriver plus tard avec les éliminatoires de la Coupe<br />

du monde » a-t-il indiqué.<br />

HISTORIQUE DES MATCHES<br />

ENTRE BRÉSIL ET PAYS AFRICAINS<br />

LE CAMEROUN EN BÊTE NOIRE, LE SÉNÉ-<br />

GAL POUR FAIRE LA PASSE DE 3<br />

La rencontre entre le Brésil et le Sénégal fait<br />

frissonner bon nombre d'amateurs de football.<br />

Une constellation de stars sera attendue sur la<br />

pelouse du stade Jose Alvalade de Lisbonne.<br />

Mais, cette affche opposant une nation africaine<br />

et la nation du joga bonito n'est pas une première.<br />

Entre exploits et revers, retour sur l'historique des<br />

matches entre les pays africains et le Brésil.<br />

Les champions d'Afrique en titre vont affronter la<br />

nation la plus titrée en Coupe du monde (5), le<br />

Brésil pour une deuxième fois. Après s'être quittés<br />

sur le score d'1 but partout (penalty de Famara<br />

Diedhiou et but de Roberto Firmino) en <strong>20</strong>19 lors<br />

d'un match disputé au Singapour, la bande à Sadio<br />

Mané va à nouveau croiser Vinicius Junior et<br />

compagnie, dans le cadre d'une rencontre amicale<br />

au Portugal. Le Sénégal va tenter de devenir la<br />

troisième nation africaine à venir à bout du Brésil,<br />

après le Cameroun et le Maroc.<br />

LA SAMBA SANS<br />

PEINE FACE À L'AFRIQUE<br />

Depuis 1960, la Seleção s'est plusieurs fois frottée<br />

aux sélections africaines. En 41 rencontres,<br />

quinze pays du continent se sont frottés aux<br />

Auriverdes pour 35 défaites. Malgré ce bilan peu<br />

fastidieux et des scores fleuves, jouer contre le<br />

Brésil est toujours considéré comme un événement<br />

en Afrique.<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

7 7 N° 212 DU N° 0224 JUIN DU <strong>20</strong>23<br />

JUIN <strong>20</strong>23<br />

Aliou Cissé se base-t-il sur les statistiques pour<br />

sélectionner un joueur ? Voilà une question qui a<br />

été posée au sélectionneur national. Pour l’ancien<br />

capitaine de la génération <strong>20</strong>02, une bonne<br />

sélection n’est pas toujours une addition de<br />

talents où les statistiques sont mises en avant.<br />

Mais il s’agit de trouver le juste milieu afin de<br />

concocter un groupe uni pour aller à l’assaut des<br />

objectifs fixés. « Les statistiques ? C’est très<br />

important mais dans un groupe de performance<br />

ce n’est pas que les statistiques qui comptent.<br />

Il y’a aussi le social et d’autres arguments. Pour<br />

gagner au football le plus important c’est d’avoir le<br />

meilleur groupe possible capable d’aller le plus<br />

loin possible. Tout ne peut pas se résumer à la<br />

statistique, il y’a d’autres éléments qui sont très<br />

importants pour un entraîneur comme le savoir<br />

vivre et le vivre ensemble qu’il faut cultiver.<br />

Dans un groupe quand on s’aime et quand on<br />

arrive à partager des valeurs, on va très loin. Mais<br />

s’il y’a de la jalousie ou quand on se complique la<br />

tâche, c’est diffcile de gagner » a-t-il fait savoir.<br />

Que ça soit au Mondial, en Coupe des Confédérations<br />

ou en matches de préparation, les affches<br />

entre le pays du samba et les pays africains ont<br />

toujours une saveur particulière. Créée en 1914, la<br />

Fédération Brésilienne de Football a dû attendre<br />

46 ans avant affronter une nation africaine. Deux<br />

ans après leur premier titre mondial (1958), Pelé et<br />

ses camarades vont battre l'Egypte à trois<br />

reprises en l'espace de 2 mois.<br />

Les Pharaons vont à nouveau être défaits en 1963<br />

(amical), en <strong>20</strong>09 lors de la Coupe des Confédérations<br />

et en <strong>20</strong>11 (amical). Les Egyptiens ne sont<br />

pas les seuls du continent à s'être inclinés devant<br />

les Brésiliens. Le Ghana (4), l'Algérie (4), l'Afrique<br />

du Sud (5) et la Tunisie (2) ont aussi mordu la<br />

poussière à plusieurs reprises face à la Seleção.<br />

La Tanzanie, le Zaïre (actuel République Démocratique<br />

du Congo), la Côte d'Ivoire, le Gabon, le<br />

Zimbabwe et la Guinée, il y a quelques jours (17 <strong>juin</strong><br />

<strong>20</strong>23) ont joué et perdu une fois contre le pays de<br />

Ronaldo Nazario.<br />

L'AFRIQUE SANS<br />

GÊNE FACE À LA SAMBA<br />

LA TANIÈRE<br />

Le Brésil a aussi eu des soirées pas festives face à<br />

des équipes africaines. En <strong>20</strong>00, au stade des<br />

quarts de finale des Jeux Olympiques de Sydney,<br />

une vaillante équipe du Cameroun, composée<br />

entre autre de Samuel Eto'o, Patrick Mboma,<br />

Carlos Idriss Kameni et Modeste M'bami venaient à<br />

bout du Brésil de Ronaldinho, Alex, Fabiano et<br />

Baiana.<br />

Les Lions Indomptables vont s'imposer sur le score<br />

de 2 buts à 1 et vont finalement remporter la<br />

médaille d'or. La bande à Eto'o va réitérer l'exploit 3<br />

ans plus tard lors de la Coupe des Confédéra- tions<br />

en France grâce à un but inscrit par l'ancien<br />

attaquant du FC Barcelone. En tant que bourreau<br />

des Auriverdes en compétitions oŨcielles, les<br />

Indomptables vont à nouveau se défaire d'eux au<br />

Mondial <strong>20</strong>22, sur la plus petite des marques avec<br />

un sublime lob de Vincent Aboubakar. Même s'il a<br />

concédé 5 défaites, le Cameroun est jusque-là, le<br />

pays africain qui a le plus croisé le Brésil et celui qui<br />

l'a le plus battu (3).<br />

Battre le Brésil, le Maroc connait aussi le goût. Les<br />

Lions de l'Atlas, baignant sur la vague de leur<br />

merveilleuse campagne de Coupe du monde, ont<br />

crucifié le Brésil sur le score de 2 buts à 1 (25 mars<br />

<strong>20</strong>23). Cette victoire survient après 2 défaites en<br />

autant de confrontations. Le Nigéria est l'autre<br />

équipe à avoir tenu en échec le Brésil (<strong>20</strong>19). Elle a<br />

aussi perdu face à elle en <strong>20</strong>03.


L'ENTRETIEN<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

8 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

Entretien Exclusif avec Vadim Vasilyev - VV<br />

Consulting, les projets au Sénégal, le management<br />

des carrières des footballeurs « Sur<br />

la formation, les infrastructures, le Sénégal a<br />

pris de l’avance »<br />

Vadim Vasilyev ancien président de l’AS Monaco<br />

FC a créé une société de management sportif<br />

où les carrières de joueurs, sénégalais, à<br />

l’image de Samba Diallo, Mohamed Diop (Sheriff<br />

Tirasspol), Makhtar Gueye (Real Zaragoza) sont<br />

gérées. L’homme d’affaires séjourne<br />

actuellement à Dakar pour ses projets au<br />

Sénégal dont il en parle « sénégalaisement »<br />

dans cette interview avec Wiwsport.<br />

QUELLE EST LA RAISON DE VOTRE<br />

VENUE AU SÉNÉGAL ACTUELLEMENT ?<br />

A partir du moment où j’ai quitté l’AS Monaco,<br />

j’ai voulu faire autre chose. Donc, j’ai créé une<br />

agence de joueurs et cela se développe très<br />

bien. On est en pleine croissance et donc je<br />

me posais la question : où on va se concentrer<br />

? Bien évidemment, il y a la France et<br />

plusieurs pays. Mais moi, je me disais l’Afrique<br />

francophone et surtout le Sénégal.<br />

ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC VADIM VASILYEV<br />

«V V CONSULTING, LES PROJETS AU SÉNÉGAL, LE MANAGEMENT<br />

DES CARRIÈRES DES FOOTBALLEURS « SUR LA FORMATION,<br />

LES INFRASTRUCTURES, LE SÉNÉGAL A PRIS DE L’AVANCE »<br />

Parce que c’est incroyable ce que le pays a<br />

fait ces dernières années et combien de<br />

joueurs sont sortis d’ici pour jouer partout<br />

dans le monde et surtout au très haut niveau.<br />

Je me suis dit, il faut être là. Matar Cissé me<br />

représente ici. J’ai tout une équipe, nous<br />

sommes quatre.<br />

QU’EST CE QUI A MOTIVÉ LA RENCONTRE AVEC LES<br />

PARENTS AUJOURD’HUI ?<br />

Je veux être proche de mes joueurs et de leur<br />

entourage. Parce que l’entourage joue un rôle<br />

très important dans la carrière d’un joueur. Il<br />

peut avoir une influence positive ou dans<br />

l’autre sens. C’est très important de connaitre<br />

l’entourage, la famille. Et surtout en Afrique,<br />

la famille joue un rôle très important dans la<br />

vie sociale plus que chez nous. Donc, c’était<br />

primordial pour moi de venir rencontrer les<br />

familles et leur expliquer comment on gère<br />

les carrières de leurs enfants.<br />

QU’EST-CE QUE VOUS AVEZ RETENU DE CETTE RENCONTRE ?<br />

Les propos des parents m’ont beaucoup<br />

touché. Je ne m’attendais pas à cela. Ils nous<br />

ont remercié sur comment on gère leurs<br />

enfants. Chaque carrière est différente, mais<br />

ils ont vu comment on bosse. <br />

<br />

Un joueur a raconté à son papa « je n’ai<br />

jamais vu cela. Tout a été pris en compte ». Il<br />

y a eu l’histoire quand on a sorti Samba<br />

Diallo de la guerre en Ukraine. Personne n’a<br />

dormi à l’agence. Je sors de cette réunion<br />

plus convaincu qu’on est sur la bonne voie.<br />

DES ANECDOTES QUE VOUS POUVEZ PARTAGER …<br />

Il y a le père de Mohamed Diop qui a raconté<br />

comment son fils a pris de la confiance suite<br />

à l’entretien avec nous. Suite à cela, il ne se<br />

concentrait que sur le terrain et a fait de<br />

bonnes performances.<br />

Dès que le joueur sent cette confiance avec<br />

l’agence, qu’il sent qu’il est épaulé, il n’aura<br />

besoin que de se concentrer sur le terrain,<br />

rien d’autre. C’est cela qu’on fait dans notre<br />

agence. Que le joueur se concentre sur<br />

l’essentiel.


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

9 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

L'ENTRETIEN<br />

POUVEZ-VOUS NOUS RACONTER LA FUITE DE SAMBA<br />

DIALLO DE LA GUERRE EN UKRAINE ?<br />

On a tous vécu des moments infernaux<br />

surtout lui. Malheureusement, le club n’a pas<br />

trop aidé. A ce moment-là, il fallait que nous,<br />

on fasse les choses. J’ai pris tous mes<br />

contacts en Ukraine. On s’est organisé avec<br />

plusieurs options : une sortie en voiture dans<br />

le Sud à travers Moldavie, Roumanie, il y a des<br />

bombardements là-bas, cela ne le faisait pas.<br />

On a dû changer le plan avec un train puis la<br />

voiture et on a envoyé des gens de Monaco<br />

pour le récupérer à la frontière. Personne n’a<br />

dormi surtout la dernière nuit, c’était compliqué,<br />

on s’appelait toutes les 15 minutes, il a<br />

oublié des papiers mais finalement on l’a tiré<br />

de là et c’était la joie pour tout le monde.<br />

COMMENT VOYEZ-VOUS SON NIVEAU QUI EST TRÈS<br />

CRITIQUÉ SUITE SURTOUT À LA COUPE DU MONDE U<strong>20</strong> ?<br />

Samba Diallo est sans doute un joueur très<br />

talentueux avec des qualités incroyables.<br />

Mais c’est vrai, je rejoins ceux qui disent qu’il<br />

faut se remettre en question, en forme. Et<br />

faire plus pour réussir.<br />

LA FAMILLE VV CONSULTING VA S’AGRANDIR AVEC<br />

L’ARRIVÉE D’AUTRES JOUEURS. QUI SERONT-ILS ?<br />

Je ne veux pas faire de pronostic sur le<br />

nombre de mes joueurs qui vont arriver mais<br />

d’autres vont signer. Certains déjà connu, qui<br />

ont fait leurs preuves et d’autres moins mais<br />

qui représentent le futur.<br />

COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FOOTBALL SÉNÉGALAIS,<br />

CHAMPION D’AFRIQUE SUR PLUSIEURS CATÉGORIES ?<br />

Il y a beaucoup de potentiels. Je veux saluer<br />

le Sénégal pour la qualité de la formation et<br />

des infrastructures qu’on ne trouve pas dans<br />

les autres pays. C’est la vérité par rapport à la<br />

formation parce que le talent c’est vrai il y ’en<br />

a un peu partout. Mais les instruments qui<br />

l’accompagnent pour permettre aux joueurs<br />

de s’épanouir, ici, vous avez pris de l’avance.


OMNISPORTS<br />

JEUX MONDIAUX<br />

SPECIAL OLYMPICS BERLIN <strong>20</strong>23<br />

LA DÉLÉGATION SÉNÉGALAISE<br />

ENFLAMME LA CÉRÉMONIE<br />

D’OUVERTURE<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

10 N° 224 DU <strong>20</strong> JUIN <strong>20</strong>23<br />

C’est par une entrée spectaculaire que la<br />

délégation sénégalaise a marqué son<br />

arrivée dans la compétition ce samedi à<br />

Berlin. Composée de 54 personnes (athlètes<br />

et encadrement compris) la délégation<br />

sénégalaise a mis le feu lors de la<br />

cérémonie d’ouverture des 16es Jeux<br />

Mondiaux Special Olympics <strong>20</strong>23.<br />

Vêtus de boubous traditionnels africains,<br />

athlètes et encadreurs ont bougé au<br />

rythme de la musique sénégalaise pour<br />

marquer de leur empreinte cette cérémonie<br />

d’ouverture.<br />

Cette cérémonie d’ouverture, tenue le 17<br />

<strong>juin</strong> <strong>20</strong>23, a eu lieu au mythique stade de<br />

Berlin, l’Olympia Stadion. Les compétitions<br />

ont d’ailleurs débuté, ce dimanche 18 <strong>juin</strong><br />

avec des nageurs sénégalais, Boury<br />

Diongue et Ibrahima Hanne Ly, qui ont<br />

assuré leur qualification pour le prochain<br />

tour de la compétition. Pour rappel, ces<br />

Jeux Mondiaux de Berlin se tiendront du 12<br />

au 25 <strong>juin</strong> prochain.<br />

ATHLÉTISME<br />

!" #"$#%&'"(")* +"#("<br />

,-(.##" .&/%&#,'<br />

0 & 12 !'")*#. 1)"&# .,/% 1)* (., 1")" +.!! +. 1* !" '% 1)*<br />

3<br />

L’équipe nationale du Sénégal a entamé<br />

hier sa deuxième semaine de<br />

regroupement. 17 joueuses se trouvent<br />

dans la tanière. Licka Sy et Lena Timeira<br />

manquent à l’appel. Le coach Madiene<br />

Fall a fait le bilan de la première semaine.<br />

« C’était une préparation générale. Il<br />

fallait revoir sur le plan physique si les<br />

joueuses sont à terme. Revoir les plans<br />

technico-tactiques et voir quel schéma <br />

de jeu.<br />

Il nous reste pratiquement un mois et<br />

quelques jours pour être à l’AfroBasket, il<br />

nous faut être prêt à ce niveau-là. Ce qui est<br />

intéressant, c’est le niveau physique des<br />

joueuses. On a vu qu’elles ne sont pas à la<br />

<br />

traine. Avec le travail fait par le préparateur<br />

physique et ce qu’on fait sur le plan<br />

technico-tactique, vraiment elles sont en<br />

train de faire de bonnes choses sur ce plan<br />

là. Sur le plan physique, elles sont top.<br />

<br />

<br />

Il reste un pourcentage à atteindre » a fait<br />

<br />

savoir l’adjoint de Moustapha Gaye.<br />

Concernant le reste de la préparation, le<br />

travail va s’intensifier avec deux séances<br />

par jour. Les absentes seront là à la fin de<br />

la semaine informe coach Madiene qui<br />

annonce des matchs amicaux à Dakar et à<br />

Las-Vegas.<br />

« Dès demain (aujourd’hui), nous serons en<br />

regroupement fermé. Nous allons nous<br />

entrainer matin et soir. Le matin on fera<br />

focus sur les tirs et le soir sur les schémas<br />

tactiques proprement dits sur le plan<br />

offensif et défensif. Elles vont rejoindre le 25<br />

au plus tard.<br />

<br />

Pour les matchs amicaux, on est en train<br />

de voir s’il y ’a lieu de jouer avec des<br />

sélections au niveau de Dakar ou d’attendre<br />

le camp de basket qu’on fera à Las Vegas ou<br />

on aura de bons sparring-partners ».

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!