27.09.2023 Views

Journal wiwsport n287 - 27 septembre 2023

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux... A la UNE : - Organisation CAN 2027 Le Sénégal désormais hôte idéal ! - ZOOM SUR – Korka Fall Capitaine tout-terrain des Lionnes - Elim. CAN Féminine 2024 Le Cameroun et la Côte d’Ivoire éliminés - Championnat du monde 2023 Les Lions sourds pour la qualif’ face à la Thaïlande - Ligue Pro – Mercato De nouvelles recrues à Génération Foot et AS Pikine

wiwsport est le n°1 du sport au Sénégal. Retrouvez toute l'actualité sportive du Sénégal sur nos plateformes digitales : site web, application mobile iOS et Android, chaîne YouTube et réseaux...

A la UNE :

- Organisation CAN 2027
Le Sénégal désormais hôte idéal !

- ZOOM SUR – Korka Fall
Capitaine tout-terrain des Lionnes

- Elim. CAN Féminine 2024
Le Cameroun et la Côte d’Ivoire éliminés

- Championnat du monde 2023
Les Lions sourds pour la qualif’ face à la Thaïlande

- Ligue Pro – Mercato
De nouvelles recrues à Génération Foot et AS Pikine

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

RESULTATS<br />

ÉLIMINATOIRES CAN 2024 FÉMININE<br />

LE CAMEROUN ET LA CÔTE D’IVOIRE<br />

ÉLIMINÉS<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

4 N° 287 DU <strong>27</strong> SEPTEMBRE <strong>2023</strong><br />

C’est une énorme déception pour l’équipe<br />

nationale féminine du Cameroun. Les Lionnes<br />

Indomptables ont été éliminées par le Kenya à<br />

Nairobi, ce qui signifie qu’elles ne participeront<br />

pas à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations<br />

pour la première fois depuis près de 30 ans.<br />

Les filles de Jean-Baptiste Bisek n’ont pas pu<br />

échapper au piège kenyan. Les Lionnes ont<br />

remporté le match aller 1-0 au Stade de la<br />

Réunification, mais se sont inclinées aux tirs<br />

au but (4-3) après la victoire du Kenya 1-0 à la<br />

fin du temps réglementaire. La dernière fois<br />

que les camerounaises ne s’étaient pas qualifiées<br />

remonte à 1995.<br />

La Côte d’Ivoire, victime du même syndrome,<br />

manquera également l’édition 2024 de la CAN<br />

féminine. Elle a été éliminée par la Tanzanie au<br />

Azam Stadium à l’occasion du match retour du<br />

deuxième tour qualificatif de cette compétition.<br />

Après un succès à l’aller (2-0), les<br />

Eléphantes ont échoué lors de leur déplacement<br />

à Dar es Salaam (2-0, 4-2). Les tirs au but<br />

ont anéanti les espoirs des joueuses<br />

ivoiriennes de revenir en phase finale depuis<br />

leur dernière apparition en 2014 où elles<br />

avaient terminé à la 3e place.<br />

LIGUE 2<br />

HENRI SAIVET S’OFFRE UN DOUBLÉ<br />

AVEC PAU<br />

Les montagnes russes pour le Pau FC. Sans<br />

victoire sur leurs quatre derniers matchs de<br />

Championnat (2 défaites, 2 nuls), les hommes<br />

de Nicolas Usaï se sont parfaitement relancés<br />

à l’occasion de la 8e journée de Ligue 2, mardi<br />

soir.<br />

En déplacement au Stade Armand Cesari, les<br />

Palois l’ont en effet emporté 4 buts à 1, sous la<br />

houlette d’Henri Saivet.Le milieu de terrain<br />

sénégalais de 32 ans, qui a raté quelques<br />

matchs dans ce début de saison à cause d’une<br />

blessure, a illuminé dans l’entrejeu du Pau FC<br />

et inscrit un doublé. L’ancien Bordelais a<br />

d’abord ouvert le score à la 26e avant de signer<br />

le but du 1-3 à la 79e. Il en est désormais à trois<br />

réalisations cette saison, et grâce à lui, Pau<br />

grimpe à la 10e place.<br />

LIGUE 2<br />

UN DOUBLÉ DE PAPE MEÏSSA BA<br />

DONNE À GRENOBLE LA VICTOIRE FACE<br />

À CAEN<br />

Grenoble peut remercier son attaquant Sénégalais<br />

Pape Meïssa Ba. Dans une rencontre mal<br />

engagée, les Grenoblois qui sont invaincus en<br />

championnat, concèdent un but dans les vingt<br />

premières minutes du match. Un retard d’un<br />

but qu’ils vont accuser jusqu’au retour des<br />

vestiaires et le début du « show Ba ».<br />

L’attaquant sénégalais de 26 ans remet les<br />

pendules à l’heure à la 46e minute avant de<br />

permettre à son équipe de prendre l’avantage<br />

en inscrivant le deuxième but de Grenoble<br />

dans la foulée (49e; 1-2). Un retournement de<br />

situation incroyable et inattendu pour l’équipe<br />

visiteuse. Ainsi, après avoir battu Quevilly<br />

Rouen lors de la dernière journée, Grenoble<br />

enchaîne avec un nouveau succès et<br />

s’accroche très fort dans le haut du tableau de<br />

la Ligue2.


ORGANISATIONS<br />

DE LA CAN EN 2025 ET 20<strong>27</strong><br />

L’ALGÉRIE RETIRE OFFICIELLEMENT<br />

SA CANDIDATURE<br />

6<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 287 DU <strong>27</strong> SEPTEMBRE <strong>2023</strong><br />

ACTUALITÉS<br />

Comme c’était pressenti, l’Algérie a décidé de faire<br />

marche arrière. Elle vient de retirer offciellement<br />

sa candidature à l’organisation des éditions 2025 et<br />

20<strong>27</strong> de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), a<br />

annoncé mardi la Fédération algérienne de football<br />

(FAF) via un communiqué. La FAF « a offciellement<br />

transmis à la Confédération africaine de football<br />

(CAF) un courrier par lequel elle l’informe de sa<br />

décision de retirer la candidature de l’Algérie pour<br />

l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations<br />

(CAN) », en 2025 et 20<strong>27</strong>, selon le communiqué de<br />

la fédération.<br />

Pour 2025, l’Algérie était en concurrence avec le<br />

Maroc et un dossier commun présenté par le Bénin<br />

et Nigeria. Pour 20<strong>27</strong>, elle devait rivaliser avec le<br />

Sénégal et le Botswana ainsi qu’une candidature<br />

commune du Kenya, de la Tanzanie et de l’Ouganda.<br />

« Ce retrait est motivé par la nouvelle approche de<br />

la FAF relative à la stratégie de développement du<br />

LAMB<br />

L’ANALYSE TRÈS LUCIDE DE SA THIÈS<br />

SUR LE COMBAT MODOU LÔ V AMA<br />

BALDÉ<br />

Salif Sakho dit « Sa Thiès » a donné son point de<br />

vue sur le combat royal du 05 novembre prochain<br />

entre Modou Lô et Ama Baldé. Le fils de Double<br />

Less a promis aux amateurs qu’ils verront du beau<br />

spectacle à l’arène nationale. « C’est le combat qui<br />

fait l’actualité mais c’est aussi qui est très diffcile<br />

pour les deux. Modou Lô a débuté très jeune et a dû<br />

batailler fort pour sortir du lot et intégrer la cour<br />

des grands. Il est très technique et l’a montré dans<br />

ses combats. De l’autre côté Ama Baldé a une<br />

précocité qui lui a permis de battre des adversaires<br />

plus expérimentés que lui. Sa trajectoire a été<br />

parfaite jusqu’à sa première défaite contre Ness.<br />

C’est cette défaite qui a fait de lui le champion qu’il<br />

est devenu (…) Aujourd’hui, il est l’un des lutteurs<br />

les plus populaires de l’arène. Ce sera un combat<br />

extraordinaire et je pense même que l’arène<br />

nationale est trop petite pour abriter l’événement »<br />

a-t-il souligné sur Lesarènestv.Par ailleurs le frère<br />

de Balla Gaye 2 se dit être sûr que Ama Baldé est<br />

prêt pour le combat contrairement à ce qui se dit<br />

sur la place publique.<br />

CHAMPIONNAT DU MONDE <strong>2023</strong><br />

LES LIONS MALENTENDANTS DÉFIENT<br />

LA THAÏLANDE CE MERCREDI<br />

Les Lions malentendants sont à un pas d’une<br />

qualification pour le second tour du championnat<br />

du monde des sourds et muets. Vainqueurs d’entrée<br />

face à l’Argentine (2-0), les partenaires de Mouhamadou<br />

Ndiaye, auteurs d’un match nul 2-2 face aux<br />

Ukrainiens lors de la deuxième joueront, effectueront<br />

leur troisième sortie demain face à la<br />

Thaïlande.<br />

Classée deuxième avec quatre points au compteur,<br />

la sélection sénégalaise sera assurée de disputer<br />

les quarts de finale même en cas d’un match nul<br />

face à son prochain adversaire. Ce dernier, désormais<br />

hors course, a été éliminé après avoir enregistré<br />

deux défaites en autant de sorties.<br />

football en Algérie », a encore indiqué la Fédération.<br />

Le communiqué de la FAF a été publié le<br />

même jour que l’installation de son nouveau<br />

président, Walid Sadi. Selon le communiqué, la FAF<br />

« concentrera désormais ses efforts dans la<br />

réorganisation et la redynamisation du football en<br />

Algérie, de même qu’elle réitère son engagement<br />

indéfectible au profit du développement du football<br />

africain ». Le Comité exécutif de la CAF, l’instance<br />

africaine de football, se réunira mercredi au Caire,<br />

avant une conférence de presse de son président,<br />

le Sud-Africain Patrice Motsepe, au cours de<br />

laquelle ce dirigeant annoncera l’identité des pays<br />

hôtes des éditions 2025 et 20<strong>27</strong>.<br />

« Ama Baldé sait plus que quiconque où une<br />

victoire peut amener sa carrière. Il a utilisé une<br />

stratégie pour ne pas se dévoiler parce qu’il dispute<br />

un combat royal. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas<br />

rassurant ou qu’il n’est pas prêt. Ama Baldé court<br />

beaucoup et fait du cardio donc il ne faut pas<br />

regarder sa morphologie pour juger sa préparation.<br />

Tout ce que je peux vous assurer c’est qu’on aura un<br />

très bon combat et les supporters des deux camps<br />

ne seront pas déçus des lutteurs qui donneront<br />

tout ».<br />

L’autre rencontre de cette dernière journée mettre<br />

aux prises l’Ukraine et l’Argentine, respectivement<br />

1er et 3e du groupe B. L’Argentine est désavantagée<br />

et doit gagner le match, tandis qu’un match nul<br />

suffrait aux Jaune-Bleu.<br />

MERCATO<br />

L’AS PIKINE ENREGISTRE LES ARRIVÉES<br />

DE ZALE NGOM ET D’IBRAHIMA SÈNE<br />

Le coup d’envoi de la nouvelle saison de Ligue 1 sera<br />

donné dans un peu près d’un mois et les formations<br />

de l’élite se préparent déjà à ce nouvel exercice. Sur<br />

ce, actif depuis la fin de saison décevante qu’elle a<br />

vécue en 2022-<strong>2023</strong>, l’AS Pikine étoffe sa stratégie<br />

pour une meilleure campagne en <strong>2023</strong>-2024.<br />

Le club fanion de Pikine a enregistré deux<br />

nouvelles recrues en ce début de semaine et n’est<br />

pas prêt de s’arrêter. Le club Rouge et Vert a<br />

accueilli le défenseur central, Pape Zale Ngom en<br />

provenance de l’Académie Bloc 16 de Diamaguène<br />

en plus du milieu offensif, Ibrahima Sène qui vient<br />

de Thiadiaye FC. Les deux joueurs ont signé<br />

respectivement un contrat de 2 ans et de 3 ans.<br />

MERCATO<br />

SÉKOUBA CAMARA ET JEAN GUEYE<br />

DÉBARQUENT À GÉNÉRATION FOOT<br />

L’excellente saison de Ligue 1 et les titres des<br />

sélections de petites catégories ont emporté la<br />

majeure partie des joueurs de Génération Foot cet<br />

été vers d’autres horizons. Près d’une vingtaine de<br />

jeunes footballeurs ont quitté cet été l’Académie<br />

championne du Sénégal la saison dernière. Des<br />

départs qui forcent le staff technique à renforcer<br />

son effectif en vue des années à venir pour un<br />

meilleur rebond.<br />

Ainsi, après le transfert de l’expérimenté Christophe<br />

Serge Simon et quelques jeunes recrues, GF<br />

a offcialisé ce mardi, les arrivées de deux jeunes<br />

joueurs qui viendront poursuivre leur formation<br />

dans l’académie. Le milieu de terrain Sékouba<br />

Camara, jusqu’ici pensionnaire de Diamond FC et<br />

l’attaquant Jean Gueye (Mbour Sport Académie) ont<br />

rejoint les Grenats cette semaine.


DOSSIER<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

8 N° 287 DU <strong>27</strong> SEPTEMBRE <strong>2023</strong><br />

ORGANISATION CAN 20<strong>27</strong><br />

POURQUOI LE SÉNÉGAL EST<br />

FAVORI DEVANT LES AUTRES CANDIDATS<br />

Alors que l’Algérie s’est désistée de ses<br />

candidatures pour les organisations des<br />

CAN 2025 et 20<strong>27</strong>, le Sénégal, candidat<br />

pour l’accueil de l’édition 20<strong>27</strong>, semble<br />

avoir un boulevard devant lui.<br />

Désormais en concurrence avec l’Egypte, le<br />

Botswana et le trio Ouganda-Tanzanie-Kenya,<br />

le pays des Champions<br />

d’Afrique, qui n’a plus accueilli la compétition<br />

majeure depuis l’édition de 1992, est<br />

annoncé comme le favori pour rafler les<br />

voix.Il y a quelques mois, la candidature du<br />

Sénégal pour l’organisation de la Coupe<br />

d’Afrique des Nations 20<strong>27</strong> était tout sauf<br />

certaine. En effet, cette candidature du<br />

Sénégal avait semblé accuser un retard par<br />

rapport au calendrier des procédures<br />

établies par la CAF. Finalement, le dossier<br />

du Sénégal avait été accepté et une délégation<br />

de la CAF avait effectué une visite<br />

de prospection au mois de juillet.<br />

Portée par le Ministre des Sports et Premier<br />

Ministre, Amadou Ba, la candidature<br />

du Sénégal a gagné en confiance au fur et à<br />

mesure. En effet, si le Maroc se voit attribuer<br />

le privilège d’organiser la CAN 2025,<br />

cela exclurait de facto l’Algérie et l’Égypte<br />

de la course à l’accueil de l’édition de 20<strong>27</strong>,<br />

en accord avec les critères fixés par l’instance<br />

africaine sous la direction de Patrice<br />

Motsepe.<br />

D’ailleurs, des informations venant de la<br />

presse maghrébine confirment l’attribution<br />

de l’organisation de la CAN 2025 au<br />

Royaume Chérifien et celle de la CAN 20<strong>27</strong><br />

au pays de Sadio Mané. La confirmation<br />

offcielle de cette décision interviendra ce<br />

mercredi <strong>27</strong> <strong>septembre</strong> en marge de l’AG du<br />

COMEX de la CAF.


VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

9 N° 287 DU <strong>27</strong> SEPTEMBRE <strong>2023</strong><br />

DOSSIER<br />

L’ORGANISATION DES JOJ 2026,<br />

UN DÉFI QUI RASSURE ?<br />

Une potentielle désignation du Sénégal qui<br />

ne devrait pas manquer de motivation au<br />

regard de l’élan de l’avancée des infrastructures.<br />

Le pays des Champions d’Afrique<br />

est, en effet, engagé dans une période<br />

d’organisation d’événements sportifs de<br />

grandes envergures qui faciliterait le<br />

calendrier de la CAF quant à l’organisation<br />

de sa compétition phare.<br />

Le Sénégal sera le pays hôte des Jeux<br />

Olympiques de la Jeunesse en 2026 et<br />

cette grande organisation devrait garantir<br />

une certaine capacité de prise en charge<br />

d’événements sportifs d’envergure mondiale.<br />

Si 6 à 8 stades de normes internationales<br />

devraient suffre pour accueillir une<br />

CAN sans compter les infrastructures<br />

connexes comme les hôpitaux et les hôtels,<br />

le Sénégal devrait être au rendez-vous à<br />

l’horizon 20<strong>27</strong> – un an après les JOJ.<br />

A ce jour, le Sénégal dispose de deux<br />

stades opérationnels à savoir le Stade<br />

Abdoulaye Wade et celui de Lat Dior.<br />

Léopold Sédar Senghor, Demba Diop et<br />

Aline Sitoé Diatta étant en rénovation, le<br />

compte devrait y être avant la date côté<br />

enceintes sportives. Rappelons que Dakar,<br />

Diamniadio et Saly sont les trois villes qui<br />

abriteront ces Jeux Olympiques de la<br />

Jeunesse (JOJ) du 31 octobre au 13<br />

novembre 2026.


ZOOM SUR...<br />

10<br />

VISITEZ WIWSPORT.COM<br />

N° 287 DU <strong>27</strong> SEPTEMBRE <strong>2023</strong><br />

ÉQUIPE NATIONALE<br />

KORKA FALL, CAPITAINE TOUT TERRAIN DES LIONNES<br />

« ELLE JOUE SIMPLE ET A UN GRAND<br />

IMPACT DANS LE JEU »<br />

Dans cette manche retour, Korka Fall a même<br />

évolué dans une position plus basse. Après la<br />

sortie de Safiétou Sagna, elle était en sentinelle<br />

avec Bineta Seck, mais son rayon d’action<br />

n’a pas été moins étendu au fil des minutes. «<br />

Elle joue simple. C’est une très bonne joueuse<br />

et la capitaine de l’équipe. Elle a un grand<br />

impact dans le jeu, c’est pourquoi on la laissait<br />

sur le terrain. Elle est sur la bonne voie. Qu’elle<br />

continue comme ça », a succinctement souligné<br />

le sélectionneur sénégalais, Mame Moussa<br />

Cissé qui avait sans doute bien d’autres<br />

bonnes choses à dire sur sa capitaine mais qui<br />

était plus préoccupé à vider un différend.<br />

Elle a terminé meilleure buteuse du Championnat<br />

mais n’a pas réussi à marquer lors de cette<br />

double confrontation. Mais, franchement, ça<br />

ne dérange personne. Elle la première sans<br />

doute. Certes, elle aurait aimé amplifier ses<br />

chiffres ou ces statistiques, mais elle a illuminé<br />

au terme d’une soirée réussie dans les<br />

grandes largeurs. Lundi soir, les Lionnes se<br />

sont qualifiées pour les barrages d’accession à<br />

la CAN 2024 en renversant le Mozambique<br />

(1-2), avec des buts de Mama Diop et Nguénar<br />

Ndiaye, pour la face cachée de l’iceberg.<br />

Sous le soleil bruyant de Thiès, il y avait une<br />

torche électrique, et pas seulement pour le<br />

plaisir des yeux. Au Stade Lat-Dior, Korka Fall a<br />

rayonné. Dans sa position hybride, entre<br />

attaquante de soutien et milieu relayeur, la<br />

pensionnaire du Dakar Sacré-Cœur a rendu<br />

une copie d’une qualité XXL face aux<br />

Mozambicaines. Capitaine de sa troupe, Korka<br />

été toute puissante, travaillant comme un<br />

troisième milieu défensif quand le besoin se<br />

faisait sentir, œuvrant parfaitement comme un<br />

numéro 10 quand le ballon était dans les pieds<br />

des Lionnes.Celle qui était pourtant joker lors<br />

de la dernière CAN a brillé par son abnégation,<br />

sa vista, sa simplicité.<br />

En seconde période, on retiendra ses frappes<br />

en pivot ou après un dribble dévastateur (57e,<br />

60e, 67e) qui auraient pu permettre au Sénégal<br />

de se mettre à l’abri plus tôt si elle avait trouvé<br />

le cadre ou si Neima Nhamire n’avait pas<br />

réalisé l’envolée qu’il fallait.<br />

En première période, on se souviendra surtout<br />

de ses nombreux renversements de jeu bien<br />

sentis ou, évidemment, de ce délicieux centre<br />

sur la tête de Mama Diop pour l’égalisation.<br />

Pour tout ce qui manquait pour mieux fluidifier<br />

le jeu de l’équipe, le technicien l’a sans doute<br />

trouvé en Korka Fall. Du haut de ses 33 ans, la<br />

joueuse du DSC est bien capable – si elle ne<br />

l’est d’ores et déjà – d’être la maîtresse à jouer<br />

des Lionnes, d’autant plus aussi qu’elle<br />

maîtrise l’environnement plus que toute autre<br />

joueuse, elle qui a fait le long chemin de la CAN<br />

2012 à maintenant.<br />

Après avoir rendu tout le monde meilleur lundi<br />

soir, elle a ensuite savouré avant de se projeter<br />

vers ce qui les attend, elle et ses partenaires,<br />

en fin d’année. « Il n’y avait pas d’autres solutions<br />

que de gagner. C’était un défi. On devait<br />

donc faire le maximum pour éliminer le<br />

Mozambique. Le coach nous a succinctement<br />

parlé dans les vestiaires, et on a compris. Ses<br />

paroles nous ont motivées. L’Égypte ? Ce sera<br />

une revanche. On ne va pas accepter qu’elle<br />

nous domine encore. Ce sera une double<br />

confrontation très diffcile, mais on fera tout<br />

pour se qualifier encore », promet-elle. Oui, ce<br />

sera bien évidemment une autre paire de<br />

manche face aux Pharaonnes mais tout est<br />

possible, autour de Korka surtout !

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!