Catalogue 2013 - Ferme avicole des Grands Champs

ferme.avicole.com

Catalogue 2013 - Ferme avicole des Grands Champs

05 53 91 30 26

BROCHURE 2013 :

Tarifs

Horaires

Infos

www.ferme-avicole.fr

1


DES PROFESSIONNELS A VOTRE SERVICE

La FERME AVICOLE des GRANDS CHAMPS est spécialisée dans le démarrage et la finition de volailles de qualité fermière

vendues en direct.

La ferme occupe 30 hectares dans des bois où les animaux bénéficient d’une totale liberté lorsqu’ils sont lâchés

Les exploitants représentent la 3° génération depuis 1928, le gérant actuel étant Etienne GODART.

L’aliment fabriqué sur place depuis 1961 (formule inchangée depuis 1975 !) est de type fermier. Il contient des céréales (maïs

et soja), des protéines végétales (gluten de maïs), des vitamines, des minéraux et… c’est tout !

RECOMMANDATIONS GENERALES

Sauf cas particulier (grande quantité, dinde, chapon), nous ne prenons pas de commandes en vif. Avant de venir,

renseignez -vous des disponibilités de la semaine (tél ou internet). Les commandes en PAC sont toujours possibles.

Prévoyez assez de cartons ou de cages aussi propres que possible. Si, pendant le transport ils ont chaud, même 2 mn,

vous favoriserez l’apparition de problèmes respiratoires. Pour des volailles moitié venues ou adultes, vous pouvez les mettre en vrac

dans le coffre sans les attacher. Elles restent calmes en route car le transport les rend un peu KO.

Fermez-les les premiers jours, sinon elles nicheront dehors toute leur vie, y compris par de mauvais temps.

Donnez-leur de l’eau propre, du maïs cassé ou du grain s’ils sont assez gros, et surtout de l’aliment complet. A part pour les

adultes, mettez toujours un peu d’aliment complet, indispensable en période de croissance.

Pour les démarrés, demandez s’ils ont besoin de chauffage. Plutôt que de chauffer la totalité du local, gardez un coin plus

chaud où ils iront se « recharger » en chaleur. S’ils sont agglutinés à cet endroit, c’est qu’il fait vraiment trop froid.

Vérifiez le nombre et la qualité au chargement. Pas de contestation possible après.

BIO ou pas BIO ?

Nous avons des méthodes de production dans l’esprit bio mais nous rejetons ces normes plutôt adaptées à l’industrie. Par

exemple, nous refusons de lâcher les poulets par temps humide à cause des risques important de maladie. Risques accentués par une

contrainte liée à la vente directe permanente : la présence d’une grande diversité d’âge de volailles, contrainte que n’ont pas les

éleveurs en « bande unique » travaillant pour des groupements ou des abattoirs. Nous savons de quel champ vient le maïs, ce qui

n’est pas le cas de la grande majorité des producteurs achetant leur aliment complet. Nous préférons l’agriculture durable, naturelle,

traditionnelle, sans traitements antibiotiques (sauf maladie), en totale transparence, dans la vente directe, sans marketing, sans

emballage tapageur. Des produits simples à des prix équitables pour tous.

HORAIRES

Du 16 mars au 15 septembre : lundi, mercredi, vendredi : 8h-12h et 14h-18h. Samedi : 8h-12h.

Du 16 septembre au 15 mars : lundi, mercredi, vendredi : 8h30 - 12h et 14h-17h30. Samedi : 8h30 à-12h.

Fermé les mardis et jeudis (et les jours fériés sauf lundi de Pentecôte).

Merci de ne pas vous présenter 10 mn avant la fermeture pour ½ h de chargement.

Point d’attente : Placez le véhicule scrupuleusement au centre du carrefour (fléché) sinon vous ne serez pas servi.

ET AUSSI :

AUTRUCHE : Viande d’autruche: 27,00 € le kg, viande à ragoût: 15,00€ le kg, 7,50 € le kg en carcasse, arrière seul: 550€ œuf plein:

19,00 €, coquille vide: 11,00 €. Vente d’autruches vivantes uniquement aux titulaires du Certificat de capacité : autruchon 5 sem :

105,00 €, 6 mois : 305,00 €, 1 an : 505,00 €.

AVENIR : Repreneur, investisseur ou associé toujours bienvenu.

CANETTES PAC : (Barbarie prêtes à cuire) 8,60 € / kg.

DECLASSES : Volailles (toute espèce) avec malformation ou blessure : 1,50 € / kg.

EJOINTAGE (désailage) : 0,15 € pièce à un jour. Pintades et dindes sont systématiquement éjointées sans supplément.

FUMIER : Pris sur fumière : 10 € / m3. Pris en poulailler : gratuit. Sacs vides gratuits sur demande (25 litres).

FOIRES : Commandes non garanties après 10h30. Volailles PAC : tarif spécial marché (sur demande).

INCUBATION A FACON : œuf de poule : 0,30 €, œuf palmipède : 0,45 €, œuf autruche : 3,55 €.

LAPINS PAC : 8,45 € / kg. Pas de vente en vif.

LIVRAISON : Le Km : 1,70 € / km aller plus 5,50 € de prise en charge. Dans le cas des foires, le kilométrage est compté à partir du

moment où le camion quitte la route habituelle.

OIE : A rôtir pour Noël 13,90 € / kg. Vif 9,60 € / kg.

PAC: où trouver nos volailles PAC (prêtes à cuire): chez nous, Le Marché Fermier (Chalais, La Roche-Chalais, Ribérac), Boucherie

Petit (Montmoreau), Boucherie Sacp (Parcoul), La Ruche Qui Dit Oui (St Astier, Minzac)

PARIS : vente régulière de volailles PAC (prêtes à cuire) en direct à Paris. Tarif et calendrier sur demande.

PIGEONS PAC : 16,30 € / kg. Pas de vente en vif.

PLANNING : calendrier éclosions, arrivages canards, dindons, dates des foires et marchés, etc… sur demande.

RECETTES : poulet, pintade, dinde, lapin, pigeon, canette, autruche et chapon à votre disposition.

RECLAME : Nous bradons parfois certains surplus(garantie sanitaire réduite, voir p.6). Infos sur le panneau d’entrée, sur le site

Internet par e-mail. Confiez votre adresse e-mail, vous connaîtrez les réclames en temps réel et en priorité.

TVA : la TVA sur le vif est de 7% et sur le PAC et les œufs de 5,5%. A compter du 1/12014, la TVA sur le vif passera à 10% et celle sur

le PAC et les œufs à 5%.

VISITE : Guidée sur rendez-vous. 1,50 à 3,00 €, tarif sur demande. Non guidée : Pendant les heures d’ouverture : Gratuit.

www.ferme-avicole.fr

2


POULETS DE CHAIR

POUSSIN D’UN JOUR : Tous les 2, 3 ou 4 mercredi selon la saison, demandez le planning. 1,10 € / pièce, un gratuit pour 25

achetés.

21 jours(3 sem.) 2.70 € REMISES poussins et poulets jusqu’à 46 jours

22 2.72

23 2.75

24 2.78 Par 25 0.03

25 2.82 50 0.05

26 2.86 100 0.07 Remises cumulables avec celles des pondeuses

27 2.91 200 0.09 jusqu’à 8 semaines et des pintades à la pièce

28 (4 sem.) 2.95 300 0.12 (et vice versa), sauf en ce qui concerne

29 2.99 500 0.15 les « un jour »

30 3.03

31 3.07

32 3.12

33 3.16

34 3.20

35 (5 sem.) 3.24

36 3.28 PRIX AU POIDS APRES 46 JOURS

37 3.33 VIFS PAC (prêt à cuire)

38 3.37

39 3.41

40 3.45 Détail 3.75 € / kg 6.90 € / kg

41 3.49 par 10 kgs 3.60 6.80

42 (6 sem.) 3.54 25 3.45 6.70

43 3.58 50 3.30 6.60

44 3.62 100 3.20

45 3.66 200 3.10

46 3.71 400 3.00

de 21 à 46 j : un gratuit

par 50 achetés

Tarif dégressif en cas d’achats réguliers

Vaccinations Marek, Bi, Gumboro et coccidiose.

Traitement périodique contre les vers.

Ils seront plus ou moins sensibles à certaines maladies selon les saisons, le temps, le terrain, le mode d’élevage, les années. Il est

recommandé de surveiller les parasites et de faire des traitements préventifs toutes les 4 semaines contre les vers. Contre le coryza

(sorte de rhume) : antibiotiques. Contactez-nous pour savoir lequel est actif en ce moment.

Les souches sont des variétés fermières, rouges, cou-nus (lourds et légers) et non cou-nus (lourds).

Le chauffage est indispensable jusqu’à 3 semaines en été et 7 semaines en hiver.

L’aliment complet est recommandé jusqu’à 8 semaines avant de passer progressivement au grain pour la finition. Inutile de forcer

sur le grain entier ou cassé avec des poulets moitié venus. Ils grossiront moins vite et ne seront pas meilleurs.

Le goût se fait seulement les trois dernières semaines de vie de l’animal et dépend surtout de son âge. La nourriture et la liberté

n’ont que peu d’influence ( si si). Un bon indice pour les tuer : quand les coqs chantent.

Nous les sacrifions à partir de 15 semaines (contre 11 à 12 semaines pour les industries fermières type label).

Nos poulets sortent dehors à partir d’environ 10 semaines (sauf temps humide) et reçoivent du maïs grain au même âge.

Sexage : ajouter 0,50 € / poulet si vous ne voulez qu’un seul sexe. Pas de supplément en cas de panachage.

.

www.ferme-avicole.fr

3


CANETONS D’UN JOUR

Sur commande uniquement : 2 arrivages / an (demandez le planning)

ROUEN Coloré, 2 kg 8 à 8 semaines 1.70

SAUVAKI ou demi sauvage (Rouen X Col Vert) 1.70

COL VERT pour étang ou chasse 2.40

BARBARIE ou canard-dinde Cane et TV 2.10

BARBARIE Mâle à gaver 3.00

MULARD Cane à rôtir 1.70

MULARD Mâle à gaver 4.60

REMISES par 50 : 0.05 € par 100 : 0.10 € par 200 : 0.15 €

Attention : l’excès d’humidité et de boue amené par les canards est peu apprécié des autres volailles.

35 jours 3.58 €

36 3.60

37 3.62

33

3.64

34

3.66

35

3.68

36

3.71

37 (6 sem.)

3.74

38

3.77

39

3.80

40

3.83

41

3.86

42

3.89

43

3.91

44 (7 sem.)

3.94

45

3.97

46

4.01

47

4.04

48

4.07

49

4.11

50

4.15

PINTADES

PRIX AU POIDS après 55 jours

VIFS P.A.C.

détail 4.35 € / kg 7.90 € / kg

par 10 kg 4.25 7.80

25 4.15 7.70

50 4.05 7.60

100 3.95

200 3.85

400 3.80

REMISES par quantité et suppléments identiques et cumulables

avec poulets de chair. Exemple : 12 kg de poulets et 13 kg de

pintades entraîne l’application du tarif à partir de 25 kg. Il en est

de même en ce qui concerne les prix à la pièce.

www.ferme-avicole.fr

4


Elles sont désailées à la naissance et peuvent effleurer les 3 kg adultes.

Cette volaille, classée comme gibier, originaire de la savane africaine, demande beaucoup de chaleur au démarrage. Il est

conseillé de ne pas descendre au dessous de 23°. De plus, elle supporte mal les variations de température (si possible, pas plus de 8°

d’écart (et bruyant !).

Elles seront moins sauvages en compagnie de quelques poulets et rentreront plus facilement dans leur poulailler.

A rôtir, la pintade est trop sèche si elle est sacrifiée trop jeune. Dans ce cas, un petit suisse, ou de la crème fraîche à

l’intérieur, lors de la mise au four, vous offrira un moelleux sympathique.

A l’âge adulte, la tête devient bleue puis vire au blanc. Elles sont alors bonnes à tuer (4-5 mois), surtout si elles commencent

à pondre et alors là, pas besoin de petit suisse…

Il est difficile de reconnaître les mâles des femelles. Les mâles, une fois adultes, ont des barbillons un peu plus grands et ont

un « chant » encore plus désagréable que la femelle, que l’on compare parfois à celui d’une scie.

Si vous souhaitez les faire reproduire, l’accouplement ne se fait qu’en liberté totale et vous aurez du mal à trouver le nid.

www.ferme-avicole.fr

5


PONDEUSES

Un jour : 1.75 €

7 sem : 4.50

8 4.85

9 5.15

10 5.45

21 j (3 sem.) 3.28 € 35 j (5 sem.) 3.87 € 11 5.80

22 3.32 36 3.92 12 6.10

23 3.35 37 3.96 13 6.40

24 3.38 38 4.00 14 6.75

25 3.41 39 4.04 15 7.05

26 3.45 40 4.08 16 7.35

27 3.49 41 4.13 17 7.70

28 (4 sem.) 3.54 42 (6 sem.) 4.17 18 8.00

29 3.58 43 4.21 19 8.30

30 3.62 44 4.25 20 8.65

31 3.66 45 4.29 21 8.95

32 3.71 46 4.34 22 9.25

33 3.75 47 4.38 23 9.60

34 3.81 48 4.42 24 9.80

25 10.00

Ensuite : prix bloqué à 10.00 €

REMISES : identiques et cumulables à celles des REMISES : Non cumulables à celles des

poulets et des pintades poulets et des pintades

Par 12 : 0.10 €

25 : 0.20 €

COQUELET : même prix que poulettes 50 : 0.30 €

100 : 0.40 €

200 : 0.50 €

POULES DE REFORME : 2,50 € / kg, PAC : 4,40 € / kg. Remises par 10 kg : 0,10 € par 25 kg : 0,20 € par 50 kg : 0,30 €

Une fois / an : fin décembre : Race Marans, 2kg vif, 1,2kg à 1,5 kg PAC.

Les pondeuses mangent peu. Inutile de forcer la nourriture, elles ne pondront pas plus. Plus une poule est grasse et moins

elle pond. Pour la solidité des coquilles, vous pouvez ajouter des coquilles d’huîtres écrasées.

Le 1 er mois, les œufs sont petits. L’alimentation peut jouer sur la couleur du jaune mais pas sur celle des coquilles.

Sur 10 poules, il faut compter 6 à 8 œufs/jour.

Les Lohmann couvent rarement, les Marans et Sussex le font mieux, mais pondent moins.

Le principal facteur d’une bonne ponte est le programme d’éclairage. Les jours ne doivent pas diminuer. Les éclairer en

permanence est inutile. 16 h de lumière/jour est un maximum. Il suffit de corriger le raccourcissement hivernal avec une minuterie qui

allume le matin (4h en hiver). Ne pas modifier le programme de plus de 15 mn par semaine.

Ce sont des hybrides et non pas des souches pures. En les croisant vous n’obtiendrez pas forcément les mêmes.

ROUGES (LOHMANN) : Les plus performantes. 2kg2 à 2kg7 adultes. Coquelets blancs. 250 à 280 œufs/an.

SUSSEX : 2kg5 à 3kg. Blanches tachetées de noir. Une race ancienne qui revient à la mode. Coquelets de la même couleur.

235 à 250 œufs/an.

MARANS : 2kg5 à 2kg8. Noires cuivrées. Oeufs à coquille foncée et épaisse. Coquelets gris. 220 à 250 œufs/an.

VACCINATION : comme les poulets de chair : Bi, Marek, Gumboro et coccidiose.

ŒUFS : 1,20 € / dz (œuf de 20 jours) à 3,00 € / dz (œuf du jour). Poules au sol et en liberté. Demandez notre notice sur les

œufs avec plein d’infos inédites : conseils de conservation. Qu’est-ce qu’un « œuf coque » ? Comment reconnaître un œuf dur sans le

casser ? Le poussin fœtus se développe dans le blanc ou dans le jaune ? Etc…

COQUELETS : Ce sont les frères des pondeuses. Ils font de jolis coqs pour occuper les poules sans les abîmer, car ils ne sont

pas lourds. Ils sont inutiles pour faire pondre les poules. Compter 1 coq pour 7 à 8 poules.

POULES COUVEUSES : 13,00 € / pièce. Si vous avez des œufs à faire couver, nous le faisons à façon (page 2).

FAMILLE : Poule couveuse avec poussins de 1 j à 2 semaines : 22 à 30 € (13 € + 2,10 € / poussins)

www.ferme-avicole.fr

6


DINDES ET DINDONS

FEMELLES DESAILEES MALES

Noire Bronzée Rouge Bronzé Blanc Rouge

Blanche

1 jour 5.00 € 4.65 € 10.00 € 2.91 € 2.91 € 7.00 €

21 (3 sem.) 5.26 5.53 13.42 3.74 4.21 7.47

22 5.28 5.57 13.45 3.78 4.28 7.50

23 5.31 5.61 13.48 3.83 4.36 7.56

24 5.33 5.65 13.51 3.88 4.44 7.62

25 5.35 5.69 13.54 3.95 4.53 7.68

26 5.37 5.74 13.57 4.00 4.61 7.75

27 5.40 5.79 13.60 4.06 4.71 7.82

28 (4 sem.) 5.43 5.84 13.63 4.14 4.80 7.89

29 5.49 5.89 13.67 4.21 4.89 7.97

30 5.49 5.95 13.72 4.28 5.00 8.05

31 5.53 6.01 13.76 4.36 5.11 8.16

32 5.56 6.07 13.80 4.44 5.21 8.26

33 5.59 6.14 13.84 4.53 5.33 8.37

34 5.62 6.21 13.88 4.62 5.44 8.47

35 (5 sem.) 5.65 6.28 13.93 4.72 5.56 8.58

36 5.68 6.36 13.98 4.81 5.68 8.68

37 5.72 6.44 14.03 4.91 5.81 8.79

38 5.75 6.53 14.08 5.00 5.94 8.89

39 5.78 6.61 14.15 5.11 6.07 9.00

40 5.81 6.71 14.20 5.21 6.21 9.11

41 5.85 6.80 14.28 5.33 6.36 9.21

42 (6 sem.) 5.89 6.89 14.35 5.44 6.51 9.26

43 5.94 6.99 14.42 5.56 6.65 9.32

44 5.98 7.08 14.49 5.68 6.81 9.42

45 6.02 7.18 14.57 5.81 6.97 9.53

46 6.06 7.27 14.64 5.94 7.13 9.63

47 6.11 7.37 14.72 6.07 7.29 9.74

48 6.15 7.47 14.81 6.21 7.47 9.84

49 (7 sem.) 6.19 7.58 14.88 6.36 7.66 9.95

50 6.23 7.68 14.96 6.51 7.85 10.05

REMISES : par unité de 1 à 50 jours Après 50 jours : au kg

F.Noire 7.25 € / kg jusqu’à 3 mois 6.40 € ensuite

Par 12 : 0.10 € F.Bronz/Bl 6.10 € / kg jusqu’à 3 mois 5.70 € ensuite

25 : 0.15 F.rouge : 13.70 € /kg jusqu’à 3 mois 9.05 € ensuite

50 : 0.25 Mâle Bronzé 4.65 € / kg REMISES par 10 kg : 0.15 € / kg

100 : 0.30 Mâle Blanc 3.90 € kg 25 kg : 0.30

Mâle Rouge 8.50 € / kg avant 3 mois 50 kg : 0.40

Mâle Rouge 5.25 € / kg après 3 mois 100 kg : 0.50

P.A.C (prêt à cuire) REMISES par 10 kg : 0.10 € / kg

F.Noir et F. Bronz 8.55 € / kg 25 kg : 0.20 €

Rouges : démarrés mi mai F .Roug. 9.20 € / kg 50 kg : 0.30 €

Noirs-bronzés-blancs : éclosion mi mai Mâle : 6.00 € / kg

Attention : les commandes en vif ne sont garanties que jusqu’au 10 novembre

POIDS MOYEN ADULTES VIF

Noires : femelles 4 kg 5 Bronzés : femelles 7 kg 5 mâles 12 kg

Rouges : femelles 5 kg mâles 8 kg 5 Blancs : femelles 11 kg mâles 17 kg

Surveillez l’histomonose. C’est un parasite qui s’attaque au foie. Les animaux sont prostrés avec une diarrhée jaune. A

l’autopsie, on trouve des auréoles blanches sur le foie. Le produit efficace (dimétridazole) est interdit et il n’existe pas de vaccin.

L’alasol a une petite efficacité. En préventif, ce qui acidifie le tube digestif est recommandé : le poivre en grain mélangé dans l’aliment

ou le vinaigre dans l’eau. Le microbe (histomonas) est souvent transporté par les vers : Vermifugez chaque mois. C’est une maladie

parfois amenée par les pigeons. Elle se manifeste à tout âge, même sur des adultes.

Contre la sinusite : injection de Tylan dans les sinus. Attention, ils sont très sensibles au moindre changement de nourriture.

Tous nos dindons sont vaccinés marek.

www.ferme-avicole.fr

7


CHAPONS

CHAPONS DEMARRES CHAPONS MOITIES VENUS PINTADONS : Pintade-chapon

(moins de 3 kg) ( à partir d’août)

42 jours 6.83 € / pièce Détail 6.38 € / kg juste opéré (8 sem.) 13 € / pièce (+ 0.05 € / jour )

43 6.92 par 10 kg 6.20 par 10 : -1.00 €

44 6.98 25 kg 6.03 par 20 : -2.00

45 7.04 50 kg 5.85 Adultes au maïs : 22.50 € / pièce

46 7.14 100kg 5.68 au lait : 24.60

47 7.21 200kg 5.52

48 7.29 PAC au lait : 26.80 € / pièce

49 7.39 CHAPONS A FINIR et ADULTES par 10 : 25.80

50 7.47 (garanti non loupés) par 20 : 24.80

51 7.59 Au maïs 7.24 € / kg Au lait 8.04 € / kg

52 7.68 par 10 kg 7.06 7.86 DINDONS-CHAPONS (à partir d’août)

53 7.80 25 kg 6.89 7.69 Vif 5.05 € / kg

54 7.89 50 kg 6.72 7.53 PAC 6.30

55 8.00 100 kg 6.54 7.35

56 8.12 200 kg 6.38 7.18 Remise par 10 kg 0.10 €

57 8.23 25 kg 0.20

58 8.35 50 kg 0.30

59 8.46

60 8.58

61 8.69 CHAPONS-LOUPES CHAPONNAGE à façon avec aide client

Apparence de coq mais goût entre (+ 0.50 sans aide)

chapon et coq Poulet 2.20 € / pièce

Vif PAC au lait Pintade 4.20

Remise Détail 5.05 € / kg 9.20 € / kg Dind./Canard 4.72

Par 12 0.10 € / pièce par 10 kg 4.87 9.10 par 25 - 0.20 €

25 0.15 25 4.71 9.00 50 - 0.30

50 0.25 50 4.54 8.90 100 - 0.50

100 0.30

CHAPONS PAC Lait (maïs -10%) FAMILLE comprenant un

Détail 11.20 € / kg chapon entraîné avec des poussins de chair

Par 10 kg 11.10 de 25 € à 40 € (23 € + 2,10 / poussin)

25 11.00

50 10.90

Opérations toute l’année, avec une pointe de Mai à Juillet (pour Noël).

Elles se font vers 5-6 semaines d’un seul côté. La plaie est refermée par 1 ou 2 agrafes métalliques qui restent sans problème sur

la peau jusqu’à l’abattage, mais attention aux… dents.

Il arrive, dans le mois suivant l’opération, que l’animal gonfle. Rien de grave. S’il a de la peine à marcher, faire un trou de la taille

d’un crayon et renouveler si nécessaire.

La crête et les barbillons ne poussent pas et s’atrophient. S’ils repoussent nettement en rougissant, on considère que le chapon

est loupé, c’est un chapon-coq. Il aura un comportement de coq : bagarreur, coureur de poule et porté sur les cocoricos. Son goût sera

entre celui d’un coq et d’un chapon selon son degré de « ratage ». Il y a de 5 à 10 % de loupés. Lorsque la crête est coupée, les loupés

sont moins visibles et le consommateur peut être trompé, c’est le cas de pratiquement tous les chapons industriels (avec ou sans

label). Une crête non coupée et courte est une excellente garantie. Pour vous offrir cette garantie mais aussi car cela est très

douloureux pour l’animal (bien plus que l’opération elle-même), nous ne coupons pas les crêtes (sauf pour le concours du chapon de

Blond-87). Le chapon a des ergots de coq, mais avec une tête de poulet malade, très pâle. Son plumage est magnifique, très brillant

s’il est assez vieux.

Le chapon s’élève comme un poulet, mais est plus sensible aux maladies respiratoires dans le mois suivant l’opération.

Un chapon fermier est sacrifié vers 6-7 mois et pèse de 4 à 6 kg. Contrairement à une idée reçue, le chaponnage n’a pas pour but

de faire grossir les animaux, mais plutôt de changer la chair pour la rendre « persillée ». Si les chapons sont gros, c’est surtout parce

qu’ils sont bien plus âgés que les poulets.

Finition au lait : Fermer les animaux et les nourrir au lait avec du pain, ou avec 10 % de poudre de lait mélangée à du maïs cassé

et de l’eau. A renouveler chaque jour. Mettre à boire à volonté. Ceci durant les 3 dernières semaines. Plus longtemps est inutile et peut

causer de la diarrhée.

Les Pintadons (pintades chapons) et les Dindons chapons ne sont pas très connus. Les dindons perdent la consistance

nerveuse des cuisses et sont une source inépuisable de tendres escalopes. A faire en méchoui pou 30 à 40 personnes (15 à 20 kg

PAC). C’est spectaculaire et délicieux. Les pintadons conviennent pour 4 à 6 personnes. Attention, ils ne sont guère plus gros que les

pintades « normales » (2 kg PAC).

Famille : Un chapon avec des poussins « couace » comme une poule, il les mène et les protège. Habituez-le avec 4-5 poussins le

1er soir, puis vous en rajoutez le 2ème soir. Les plus doués peuvent ensuite en adopter jusqu’à 60 l’été !

Vaccination : Mêmes vaccinations que les poulets et pondeuses : Bi, Marek, Gumboro et Coccidiose.

Attention : Les commandes en vivant ne sont garanties que jusqu’au 10 novembre.

www.ferme-avicole.fr

8


LA SANTE DES VOLAILLES

« LA MALADIE »

On entend dire mes poulets ont la maladie. Non, il n’existe pas « la » maladie. Ils ont, comme nous, une maladie parmi tant

d’autres. Ils peuvent avoir des parasites, du rhume, des problèmes respiratoires, des maladies nerveuses, des déficiences

immunitaires etc. Certaines maladies se traitent, d’autres non. Des maladies peuvent se déclarer 48 H après contamination. Certaines

maladies se transmettent par la mère, d’autre par les congénères et d’autres par l’environnement (air, oiseaux, sol, eau,).

VACCIN OU TRAITEMENT ?

Un vaccin consiste à introduire les agents atténués de la maladie concernée (bactérie, virus, antigène) dans le corps qui va

alors fabriquer des anticorps. Un traitement est un médicament qui va attaquer directement les microbes. Un vaccin se fait en piqûre,

dans l’eau de boisson, dans l’aliment ou en nébulisation. Pour les traitements, c’est pareil. Et donc, piquer à la seringue ce n’est pas

forcément vacciner.

AUTO VACCINATION

Vous venez d’acheter des volailles qui deviennent malades 15 jours après, alors que vos propres volailles restent

vigoureuses? Vous allez évidemment penser que les volailles achetées couvaient cette maladie. Ce n’est pas évident. Il est possible

que le microbe soit sur votre terrain, et que vos anciennes volailles se soient « auto-vaccinées ».

LA COCCIDIOSE

Cette maladie parasitaire s’attaque aux intestins. Le plus souvent, il y a du sang dans les crottes. La vaccination coccidiose

impose d’utiliser un aliment sans anticoccidien. Le vaccin coccidiose est une coccidiose non pathogène qui empêche la « méchante »

coccidiose de s’installer. Attention, au microscope, les coccidies vaccinales sont identiques aux « vraies » coccidies et peuvent donner

des erreurs de diagnostic. L’aliment complet du commerce contient parfois un anticoccidien qui élimine le vaccin. Les pondeuses les

chapons et les poulets sont, la plupart du temps, vaccinés. Il n’existe pas de vaccin pour les pintades et les dindons. Les traitements

existent chez votre vétérinaire.

LE CORYZA

C’est la maladie la plus courante et la plus embêtante en volaille. C’est une sorte de rhume. Les volailles raclent, toussent et

éternuent. Parfois, la tête peut gonfler et on a un écoulement nasal (dindons). Il n’existe guère de vaccin. Les traitements sont

principalement des antibiotiques. Parfois très chers et peu actifs. Les plus efficaces sont sous forme de piqûre avec rappel une

semaine après. Cofamox, Ronaxan, Pulmotil, Baytril et Tylan + Avermix étaient les plus performants ces dernières années.

VERS

Les vers parasitent l’intestin. Les volailles maigrissent, deviennent pâles et faibles. A l’autopsie, vous en trouverez de 1 cm

dans les caecums et jusqu’à 8 cm, dans la partie centrale. Il est recommandé de traiter toutes les 3 semaines. En cas d’infestation,

traiter tous les animaux et faire un rappel 10 jours après car les œufs échappent au 1° traitement.

LIBERTE

Contrairement à une idée reçue, les volailles sont moins malades en poulailler de type fermier qu’en liberté. Vouloir à tout

prix mettre vos volailles dehors est une erreur qui peut vous coûter cher. N’oubliez pas que le facteur principal du bon goût d’une

volaille, c’est son âge et non pas le fait qu’elle aille dehors, contrairement à ce que laissent penser certaines publicités. A part les

canards et les oies, les volailles n’aiment pas l’eau. On oublie aussi parfois que les jeunes volailles ne sont finalement que des enfants

à qui il faut une alimentation complète (et non pas que du maïs) et de bonnes conditions de température. Observez la nature et vous

remarquerez que la poule a des petits plutôt à la belle saison, que sa progéniture mettra 2 fois plus longtemps à profiter et qu’il y a

beaucoup de mortalité : il est donc normal que les survivants soient magnifiques.

VETERINAIRES

Nous avons constaté que certains vétérinaires, heureusement rares, étaient peu compétents en volaille. Notre expérience n’a

pas valeur de diplôme, mais nous pouvons vous aider à diagnostiquer les maladies les plus courantes. Avant de dépenser des fortunes

en remèdes parfois inefficaces, demandez-nous conseil dès les 1° symptômes. Vétérinaires spécialisés volailles: Docteur Casteret à

Montmoreau (16) 05 45 24 05 62. Docteur Normandin à Bruges (33) 05 35 54 10 12. Si vous en connaissez d'autres, merci de nous les

signaler.

AUTOPSIE

Nous pratiquons gratuitement des autopsies sommaires, sur vos volailles malades encore vivantes (que nous sacrifions…).

Notre avis sur la maladie possible ne peut être qu’indicatif. Mais notre expérience depuis 1928 peut tout de même vous être utile.

RESPONSABILITE

Certains problèmes peuvent venir de chez nous, nul n’est parfait. Une maladie qui couve peut se déclarer chez vous en

raison du stress du changement. Sous certaines restrictions, présentation de la totalité des malades ou cadavres, du bon d’achat,

rapidité de réaction de votre part (râler 2 mois après l’achat est inutile), de notre accord sur l’origine de la maladie, nous les

remplacerons.

PIQUAGE

Contre le cannibalisme, un peu de sel dans l’eau et de l’huile de cade sur les blessures.

CANICULE

Ce sont les plus âgés et les plus gros les plus exposés (coqs et poules en ponte). L’Aspirine peut les aider à supporter. Plus

simplement, créer un courant d'air et/ou arroser dans le poulailler est souvent efficace (l'eau en s'évaporant fabrique du froid).

www.ferme-avicole.fr

9


MATERIEL ( Dont TVA 19.6%)

Petit matériel d’occasion (mangeoire, radian, abreuvoir, etc.) selon disponibilité

Abreuvoir siphoïde plastique 3 litres poussin 5.60

Abreuvoir siphoïde plastique 5 litres 6.25

Bague plastique couleur pour pattes (2 tailles) 0.35

Bague métal numérotée pour aile 0.20

Cage plastique occasion 10 à 25 € selon état

Cartons pour démarrés 0.20

Boîte 6 œufs 0.30

Paquet de 360 boîtes 6 œufs 41.00

Poches pour volailles PAC (prêtes à cuire) 0.10

Alvéole 30 œufs 0.15

Poches pour volailles PAC (prêtes à cuire) 0.19

Elastique pour attacher les volailles PAC les 100g (64) 2.50

Location de matériel : Chapiteau, table / banc, vitrine, rôtissoire, etc. sur demande

MATERIEL ELEVAGE

ACMA: fabricant matériel abattoir St Victor des Oules 30700 UZES 04 66 22 20 09 04 66 22 20 93

BAYLE: fabricant matériel abattoir BP5 Le Vorzelat 424R80 LA FOIULLOUSE 04 77 30 10 90 F 04 77 30 59 10

DIMATEL: tout le petit matériel 2 rue des Grands Champs 16400 PUYMOYEN 05 45 61 13 44 F 05 45 25 12 43

DUCATILLON: tout le petit matériel, volaille d'ornement) 126 rue de Tournai 59830 CYSOING 03 20 84 55 65

ITAVI: toute la documentation technique 28 rue du Rocher 75008 PARFIS 01 45 22 62 40 F 01 43 87 46 13

SAVIMAT: tout le matériel BP42 77169 CHAUFFRY 01 64 04 49 10 F 01 64 04 43 44

SODIMA: tout le matériel Hinx 40180 DAX 05 58 89 50 73 F 05 58 89 58 80

UFS: tout le petit matériel BP 120 27091 EVREUX 02 32 28 71 90 F 02 32 28 28 63

ALIMENT (Dont TVA 7%)

Avec la disparition des additifs anticoccidiens grâce à la vaccination, les aliments sont valables pour toutes espèces (poulet, pintade,

caneton, etc.)

Miettes démarrage 10 kg (0 à 4 semaines) 9.50

Miettes démarrage 25 kg 19.00

Miettes démarrage 40 kg 27.30

Granulé croissance 10 kg (à partir de 4 semaines) 9.50

Granulé croissance 25 kg 19.00

Granulé croissance 40 kg 27.30

Granulé autruche 25 kg 21.00

Paille : botte de 10 à 20 kg 3.00 € (par 10 : 2.20 € / pièce)

www.ferme-avicole.fr

10


INFO SUR LES ŒUFS

Ferme Avicole des Gds Chps 24490 La Roche Chalais 05 53 91 30 26

N° Agrément :FR 24 354 001 Code œufs: 1FRDCG02 Date ponte: / / 2013

Magique L'œuf est un aliment magique: stérile, c'est la protéine de référence, un véritable cocktail de vitamines, avec tous les acides

aminés, riche en fer et en phosphore. Il possède des qualité physiques variées: coagulant, moussant, émulsifiant, anti cristallisant,

colorant, aromatique et même de filtre pour le vin.

Coques ou pas coques ? Nos œufs sont-ils « coques »? Conviennent-ils pour de jeunes enfants? Et pendant combien de jours? Ces

croyances ont 2 origines: Autrefois, les poules cohabitaient avec les coqs. Il pouvait arriver, lors de fortes chaleurs, que l’embryon

commence à démarrer, entraînant l'apparition possible de germes. Ce n’est plus le cas: il n’y a plus de coqs avec les pondeuses.

L’autre problème était la présence de germes transmis par des œufs sales ou par des poules contaminées, et qui se multiplient avec

l’âge de l’œuf. En prenant un œuf très frais, on atténuait ce risque. De ce côté-là aussi, pas de problème, nous faisons faire des

analyses auprès des services vétérinaires (résultats sur demande), et les œufs sales sont éliminés. L’âge de l’œuf n’a pas

d’importance pour l’efficacité de la cuisson, la bonne tenue de l’œuf cuit ou son goût. Nos œufs sont consommables 28 j après la

ponte, même à la coque pour de jeunes enfants.

Œufs crus, œufs durs. Comment reconnaître un œuf cru d’un œuf cuit (dur) sans le casser : Faites-le tourner sur lui-même : l’œuf cuit

tourne comme une bille, et l’œuf cru tourne comme une patate. Arrêtez-les en posant le doigt dessus un bref instant. En le relâchant,

l’œuf cuit s’arrête, l’œuf cru repart.

Couleur de la coquille. L’œuf d’une poule c’est comme son empreinte digitale: toute sa vie elle va pondre le même œuf: La même

forme, la même épaisseur (au micron près), la même couleur. Un œuf bien roux de coquille peut avoir été pondu par une poule en

batterie. Et la couleur de la coquille ne donne aucune indication sur le mode d’élevage de la poule ou son alimentation puisqu'elle

dépend uniquement de la race de la poule.

Petit Jeu… Essayez de casser un œuf frais, les « bouts » dans les paumes des mains, sans que celles-ci ne se touchent !! Si vous y

parvenez c’est que l’œuf avait une micro fêlure, sinon c’est impossible !

Le blanc ou le jaune ? Le poussin en formation se développe et se nourrit du blanc ou du jaune ? Contrairement à ce qu’on pourrait

penser, il se développe dans le blanc. Et le jaune ? Il est quasi intact à la naissance et sert à nourrir le poussin les premiers jours et à

transmettre les anticorps maternels.

Taches Parfois on trouve des taches sur le jaune et on pense à un début d’embryon. Les pondeuses n’ayant pas de coqs, c’est

impossible. Si ce sont des amas blancs (un de chaque côté), il s’agit des petits élastiques (les chalazes) qui maintiennent le jaune

attaché en suspension au centre de l’œuf, élastiques fragiles qui peuvent se casser lors de chocs au transport. Si c’est rouge, ce sont

simplement de petites taches de sang installées lors de la « fabrication » de l’œuf dans la poule. Absolument sans danger.

Salmonelles Les salmonelles, comme beaucoup de microbes, sont détruites à 80°. On peut donc en retrouver sur les œufs peu ou pas

cuits: au plat, à la coque, dans les crèmes glacées et les mayonnaises qui passant du frigo à la table et vice versa sont un terrain

propice à leur développement du fait des variations multiples de température. Nos œufs et poules sont analysés régulièrement et

seraient interdits à la vente en cas de salmonelles.

Cholesterol et « Crise de foie » Contrairement à une idée reçue, une consommation de plusieurs œufs par jour n’entraîne pas

forcément de problème de cholestérol ou de crise de foie, « maladie » qui n’existe qu’en France ! Le cholestérol provient à 20% de

l'alimentation et à 80% de notre propre foie. Avant d'incriminer les œufs (consultez votre médecin), il y a plus efficace: réduire les

acides gras saturés présents dans le beurre et les graisses animales.

Fraîcheur Pour reconnaître un œuf frais: le casser et observer : le blanc doit avoir une partie gélatineuse et une partie liquide. En

vieillissant, les 2 se mélangent. Et le jaune doit être bien bombé et non pas aplati. On peut aussi "mesurer" la chambre à air par mirage

(2mm maxi) ou en les plongeant dans l'eau: attention s'ils flottent. La chambre à air s'agrandie avec le vieillissement de l'œuf, car celuici

se déshydrate au profit d'une augmentation de la chambre à air.

Conservation A garder la pointe en bas à température stable de 12°. Au frigo à 4° c'est bien aussi, mais il faut les consommer vite si

vous les en sortez (condensation favorable aux germes). Avant, on les gardait plusieurs mois dans la sciure, le papier journal, la

cendre, la paraffine, l'huile, l'eau de chaux et autre silicate de soude. Déconseillé: les variations de température.

Frais ou Extras frais? Un Extras Frais a moins de 9 jours après la ponte. Un frais moins de 21 jours. A partir de 22 jours, il est interdit

de les vendre. Ils sont consommables réglementairement 28 jours après la ponte. Mais bien souvent ils sont consommables au-delà. Si

vous n'avez pas la date de ponte: un œuf "hors délais" se voit (changement de couleur) et surtout se sent! La date de ponte de nos

œufs est indiquée sur un œuf de chaque plateau de 30.

Bio, fermier, batterie? Sur l'œuf est tamponné le type d'élevage. Notre N° est 1FR DCG02. Le premier chiffre (avant les

lettres FR) vous indique le mode d'élevage: Bio (0), Plein air (1), Au sol (2), Batterie (3).

www.ferme-avicole.fr

11


TARIF TTC 2013 (TVA 5.5%)

ABATTAGE A FACON

Non REMISES (pièce)

Vidé PAC 50 100 200 500

Poulet 1.45 2.45 -0.20 -0.30 -0.50 -0.70

Pintade et Faisan (+ 0.10) 1.70 2.70 " " " "

Dinde 2.00 3.00 " " " "

Chapon et Dindon 2.30 3.50 " " " "

Poule 1.80 3.00 " " " "

Lapin 2.00 " " " "

Canette à l'eau (barbarie) 2.00 2.80 " " " "

Canette à la cire (col vert, sauvaki) 2.80 3.80 " " " "

Oie et canard 3.50 4.50 " " " "

Pigeon (à la cire) 1.40 2.05 -0.10 -0.20 -0.30 -0.40

Autruche 75.00 (carcasse) 150.00 (découpée)

Estampille: FR 24.354.001 CE + date abattage (DLC 9j).

Apport de 10 volailles minimum de la même espèce.

Abattage sur rendez-vous, Lundi, Mardi et Jeudi. Amener les volailles la veille avant 18H.

Compris dans le tarif: Ressuyage 4H, Chambre froide 24H, élimination déchets, estampille.

PAC:attaché avec élastique, pattes coupées, abats nettoyés et mis à l'intérieur.

Les volailles sont à prendre sur chariot ou en bac plastique.

Ristourne: tranche supérieure accordée à partir du 4° apport en 6 semaines.

Les volailles à abattre doivent être munie de leur fiche d'élevage (modèle sur demande).

Etiquetage avec adresse abattoir, poids, prix/Kg et prix de la volaille: 0.10

Pattes non coupées: + 0.10 (nettoyage des pattes)

PAC non attachée: remise de 0.10

Abats nettoyés et présentés à part: remise de 0.05

Abats non nettoyés: remise de 0.15

Effilage par aspiration: + 0.25 sur tarif Non Vidé.

Mise ss vide: 1.00/volaille ou paquet. Par 10: -0.20 Par 25: -0.30 Par 50: -0.40.

Sang en bouteille 1 litre avec vinaigre: 1.00

Stockage supplémentaire chambre froide:0.15/volaille 0.10/pigeon par tranche de 3 jours.

Abattage de volailles achetées sur place: + 2.00/volaille.

Abattage jour férié: ajouter 40% aux tarifs

Découpe: 1.16/volaille.

Carton 8 volailles + soufflet protection: 2.60. Mise en carton: 0.40/volaille.

Utilisation salle découpe: 10.00/H, 30.00/4H, 50.00/Jour.

Déchet (pattes, tripes, etc): 0.20/Kg

Affûtage couteaux le 2° vendredi AM de chaque mois. Tarif: Affut pro 06 37 39 30 89

www.ferme-avicole.fr

12

Similar magazines