Programme_3er_concierto

genevebaroque2

Chandos Anthem 10 of G. F. Händel

1


CHANDOS

ANTHEMS

Gerorg

Friedrich

Händel

«Aucun noble en Angleterre et

très peu en Europe mènent un

train de vie d’une splendeur, d’une

magnificence et d’une noblesse

égales à celui du duc de Chandos»,

écrivit Daniel Defoe en 1725.

C’est en 1717 que Georg Friedrich

Haendel (1685-1759) fut engagé

par James Brydges, nommé duc de

Chandos. Durant les deux petites

années où Haendel y demeura, il

composa entre autres, onze

anthems (ou hymnes), que l’on

connaît comme les «Chandos

Anthems».

L’immense virtuosité du jeune

maître au service de la cour de

James Brydges a produit ces

magnifiques cantates anglicanes

qui manifestent une puissance et

une dignité augustes, et reflètent

parfaitement l’esprit confiant et

hédoniste de l’époque et la

splendeur qui régnaient chez le

duc de Chandos. De plus, elles

révèlent toute l’habilité et la

sagesse de Haendel qui, avec

l’ensemble plutôt réduit d’instrumentistes

et de chanteurs qu’il

avait alors à sa disposition, réussit

une musique qui n’en est pas

Portrait: Balthasar Denner

moins éblouissante et généreuse

que la plupart de ses compositions.

Elles restent pourtant quelque peu

oubliées et, pour des raisons

incompréhensibles, absentes des

programmes de concert. Dans le

cadre de l’intégrale des Chandos

Anthems de G. F. Haendel, Genève

baroque se réjouit de vous proposer

pour ce troisième concert les

Anthems No. 8 et 10.

Avant de faire un commentaire sur

chacune des deux cantates,

rappelons que si Haendel n’utilise

pas la voix d’alto (ni dans le chœur

ni pour les solos) dans les 6

premières cantates, il y fait appel,

en revanche, dans les 5 dernières.

2


VIII. «O come let us sing unto the

Lord» (Venez, chantons avec

allégresse au Seigneur), HWV 253

Cette cantate met en musique un

choix de divers versets des

Psaumes 95, 96, 97, 99 et 103,

tous autour de la louange et

l’adoration. Il s’agit donc d’une

œuvre fraîche, joyeuse et lumineuse.

Le caractère pastoral du troisième

mouvement, un Air pour ténor

solo, se trouve renforcé par le

choix que fait Haendel d’inclure,

de manière presque exceptionnelle

dans toute la série des 11 Chandos

Anthems, la présence de deux

flûtes à bec, dont le charme et la

douceur donnent une merveilleuse

ambiance à cette pièce.

Le septième mouvement, à l’origine

un Air pour ténor solo, est

présenté ici par un contre-ténor.

C’est le choix qu’a fait le directeur,

parce qu’il considère que ce texte,

plein de confiance, dans cette

tessiture, serait mieux rendu par la

voix plus douce d’un contre-ténor

ou d’un haute-contre.

Cet anthem No. 8 n’a été enregistré

qu’une seule fois jusqu’à

aujourd’hui et nous n’avons trouvé

aucune trace qui indique qu’il ait

été joué en Suisse. Il s’agit donc

d’une pièce pratiquement inconnue

pour le grand public.

X. «The Lord is my light»

(Le Seigneur est ma lumière),

HWV 255

Ceci est sans doute l’anthem qui

fait référence au plus grand

nombre de versets de la Bible.

Dans le troisième mouvement, c’est

l’une des rares occasions dans

lesquelles Haendel utilise un chœur

à cinq voix dans cette série

d’anthems. Dans le 4ème mouvement,

un Air pour ténor solo, basé

sur un texte plein de tendresse et

intimisme, Haendel a à nouveau

recours à deux flûtes à bec.

Une série de quatre mouvements

relativement courts pour le chœur

se succèdent, dont l’expressivité

rappel l’école italienne qui avait

influencé Haendel avant son arrivée

en Angleterre. Des mots clefs

comme «trembled» (de «la terre

trembla»), «lightnings» (coups de

foudre), ou «thunder» (tonnerre)

ou encore «They are brought down

and fallen» («Ils plient, et ils

tombent»), sont magnifiquement

dessinés, et exigent la virtuosité

des chanteurs du chœur.

Un autre Air vraiment remarquable

est le No. 10, pour soprano solo,

«Le Seigneur règne sur les mers»,

où l’on peut facilement imaginer les

vagues de la mer dans le mouvement

pendulaire des instruments

aigus (violons et hautbois) sur les

ondulations des instruments graves

et où la ligne directe et franche de

la soprano montre la domination du

Seigneur sur la mer.

3


PROGRAMME

ANTHEM VIII

1. Sonata

HWV 253

2. Chœur

O come let us sing unto the

Lord, let us heartily rejoice in the

strength of our salvation. Let us

come before his presence with

thanksgiving, and show ourselves

glad in him with psalms. For the

Lord is a great God, and a great

King above all Gods.

Venez, chantons avec allégresse au

Seigneur, poussons des cris de joie

vers le rocher de notre salut. Allons

au-devant de lui avec des louanges,

faisons retentir des hymnes en son

honneur. Car le Seigneur est un

grand Dieu, un grand roi au-dessus

de tous les dieux. (Ps. 95, 1-3)

3. Ténor solo

O come, let us worship and fall

down, and kneel before the Lord

our Maker; for he is the Lord our

God, and we are the people of his

pasture, and the sheep of his hand.

Venez, prosternons-nous et

adorons, fléchissons le genou

devant le Seigneur notre Créateur,

car il est notre Dieu, et nous, nous

sommes le peuple de son pâturage,

le troupeau que sa main conduit.

(Ps. 95, 6-7)

4. Chœur

Glory and worship are before

him, power and honour are in his

sanctuary.

La splendeur et la magnificence

sont devant lui, la puissance et la

majesté sont dans son sanctuaire.

(Ps. 96, 6)

5. Chœur

Tell it out among the heathen,

that the Lord is King, and that he

made the world so fast it cannot be

moved.

Dites parmi les nations : le Seigneur

est roi, et le monde sera stable et

ne chancellera pas. (Ps. 96, 10)

6. Soprano solo

O magnify the Lord, and worship

him upon his holy hill, for the Lord

our God is holy.

Exaltez le Seigneur et prosternezvous

devant sa montagne sainte,

car il est saint, le Seigneur notre

Dieu. (Ps. 99, 9)

7. Alto solo

The Lord preserveth the souls of

the saints, he shall deliver them

from the hand of the ungodly.

Le Seigneur garde les âmes de ses

fidèles, il les délivre de la main des

méchants. (Ps. 97, 10)

4


8. Tenor solo

For look, as high as the heaven is in

comparison of the earth, so great

is his mercy towards them that fear

him.

Car autant les cieux sont élevés

au-dessus de la terre, autant sa

bonté est grande envers ceux qui le

craignent. (Ps. 103, 11)

ANTHEM X

HWV 255

9. Chœur

There is sprung up a light for the

righteous, and joyful gladness for

such as are truehearted. Rejoice in

the Lord, ye righteous!

La lumière est semée pour le juste,

et la joie pour ceux qui ont le cœur

droit. Justes, réjouissez-vous dans

le Seigneur ! (Ps. 97, 11-12)

1. Sonata

2. Ténor solo

The Lord is my light and my

salvation: whom then shall I fear?

The Lord is the strength of my life:

of whom then shall I be afraid?

Le Seigneur est ma lumière et mon

salut : qui craindrais-je ? Il est le

rempart de ma vie : de qui aurais-je

peur ? (Ps. 27, 1)

3. Chœur

Though an host of men were laid

against me, yet shall my heart not

be afraid; though there rose up war

against me, yet will I put my trust

in him.

Qu’une armée vienne camper contre

moi, mon cœur ne craindra point;

que contre moi s’engage le combat,

alors même j’aurai confiance en Lui.

(Ps. 27, 3)

4. Ténor solo

One thing have I desired of the

Lord, which I will require; that I

may dwell in the house of the Lord

all the days of my life, to behold the

fair beauty of the Lord, and to visit

his temple.

5


Je demande au Seigneur une chose,

je la désire ardemment : je voudrais

habiter dans la maison du Seigneur

tous les jours de ma vie, pour jouir

des amabilités du Seigneur et

contempler son sanctuaire. (Ps. 27, 4)

5. Chœur

I will offer in his dwelling an

oblation with great gladness, I will

sing and speak praises unto the

Lord.

J’offrirai dans son tabernacle des

sacrifices d’actions de grâces, je

chanterai et je dirai des hymnes au

Seigneur. (Ps. 27, 6)

6. Chœur

For who is God but the Lord? Or

who has any strength but the Lord?

The earth trembled, and quaked,

the very foundation also of the

hills shook, and were removed; he

cast forth lightning’s, and gave his

thunder, and destroyed them.

Car qui est Dieu, si ce n’est

l’Eternel? Et qui est un rocher, si

ce n’est notre Dieu ? La terre fut

ébranlée et trembla, les fondements

des montagnes frémirent, et ils

furent ébranlés ; il multiplia les

coups de la foudre et les mit en

déroute. (Ps. 18, versées 31, 7,15)

7. Chœur

They are brought down and fallen,

but we are risen.

Eux, ils plient, et ils tombent ;

nous, nous tenons ferme et restons

debout. (Ps. 20, 8)

8. Chœur

O praise the Lord with me, and let us

magnify his name together.

Exaltez avec moi l’Eternel, et

célébrons tous son nom ! (Ps. 34, 3)

9. Ténor solo

The Lord is my strength and my

shield, my heart has trusted in him

and I am helped. Therefore my heart

danceth for joy, and in my song will I

praise him.

Le Seigneur est ma force et mon

bouclier ; en lui s’est confié mon

cœur. J’ai été secouru ; aussi mon

cœur est dans l’allégresse, et je le

louerai par mes cantiques. (Ps. 28, 7)

10. Soprano solo

It is the Lord that ruleth the sea,

the Lord sitteth above the water

flood, and the Lord remaineth a king

forever.

Le Seigneur domine la mer. Au déluge,

il est assis sur son trône et il demeure

roi pour l’éternité. (Ps. 29, 4 et 10)

11. Chœur

Sing praises unto the Lord, O ye

saints of his, and give thanks unto

him for a remembrance of his

holiness. I will remember thy name

from one generation to another;

therefore shall the people give thanks

unto thee world without end. Amen.

Chantez le Seigneur, vous qui lui

êtes fideles, et célébrez par vos

louanges sa sainteté (Ps. 30, 4).

Je rappellerais ton nom dans tous

les âges, et les peuples te loueront

éternellement et à jamais.

(Ps. 45, 17) Amen

6


L’ENSEMBLE

Genève

baroque

Genève baroque est un ensemble

professionnel, vocal et instrumental,

qui s’intéresse particulièrement

à la musique du début du

XVIIe siècle au début du XIXe, et

l’interprète avec des instruments

d’époque selon une approche

historique.

Deux piliers soutiennent la

construction de Genève baroque:

1. Privilégier la collaboration avec

des jeunes musiciens genevois,

ceux qui se sont formés à l’école

genevoise, mais aussi d’une

manière plus générale, ceux qui se

sont intégrés dans la vie musicale

de la région.

2. Offrir dans nos concerts une

place privilégiée aux pièces peu

connues ou peu jouées des répertoires

baroque, préclassique et

classique. Dans cet esprit, nous

nous réjouissons de présenter

l’intégrale des Chandos Anthems

de G. F. Händel, dans une série de

quatre concerts.

L’orchestre

Premier violon /

Sue-Ying Koang

Deuxième violon /

Vanessa Monteventi

Violoncelle /

Marieanne Lee

Hautbois et flûte à bec 1 /

Vivian Berg

Basson et flûte à bec 2 /

Estelle Thévenoz

Clavecin /

Elena Doncel

Orgue /

Fabio Alberto Falcone

Le Choeur

Ténor soliste /

Mathias Vidal (1) (2)

- Sopranos /

Constance Briot

Florence Grasset (1)

Mathilde Monfray (2)

Eva Soler

- Contre-ténors /

Christophe Carré

Lionel Desmeules

Rodrigo Sossa (1)

Jerôme Vavasseur

- Ténors /

Pierre Arpin

Paul Belmonte

Jaime Caicompai

Nicolas Wildi

- Barytons /

Alvaro Etcheverry

David Gassmann

Pierre Héritier

Benjamin Weeks

(1) Solistes, Anthem VIII

(2) Solistes, Anthem X

7


SOLISTES

Mathias Vidal, ténor

Après des études de musicologie à

Nice, Mathias Vidal étudie le chant

auprès de Christiane Patard, puis

intègre le Conservatoire National

de Musique de Paris dont il sort

diplômé en 2003. “Révélation

classique” de l’ADAMI en 2007,

Mathias Vidal a chanté sous la

direction de nombreux chefs, tel

Alain Altinoglu, Jean-Claude

Casadesus, William Christie,

Emmanuelle Haïm, Hervé Niquet,

Jérémie Rohrer…

Mathias Vidal se produit en

concert avec divers ensembles et

orchestres (Amarillis, Les Ombres,

Centre d’art vocal et musique

ancienne de Namur, Orchestre du

Palais royal,...) et collabore

régulièrement avec le Palazzetto

Bru-Zane de Venise et le Centre de

musique baroque de Versailles.

Son répertoire comprend les rôles

du bel-canto italien, tels que

Ernesto (Don Pasquale), Elvino

(La Sonnambula), Almaviva (Il

Barbiere di Siviglia) ou Ramiro

(La Cenerentola), ainsi que des

rôles de musique légère dans La

Périchole (Piquillo / Don Pedro),

La Belle Hélène (Oreste), La Veuve

joyeuse (Camille de Coutançon),

Barbe-Bleue (Barbe-Bleue)...

Très apprécié dans le répertoire

baroque, Mathias Vidal chante les

rôles-titres de Pygmalion, Dardanus

et Platée (Rameau), participe

à The King Arthur, The Indian

Queen (Purcell), L’Incoronazione di

Poppea, L’Orfeo (Monteverdi), La

Didone, La Calisto (Cavalli)... Il ne

néglige néanmoins pas le répertoire

contemporain et participe à

L’Amour coupable (Thierry Pécou)

et aux Caprices de Marianne

(Henri Sauguet).

Ces dernières saisons Mathias

Vidal s’est, entre autres, distingué

dans les rôles de Pedrillo (L’Enlèvement

au sérail), Malcolm (Macbeth),

Alessandro (Il Re Pastore),

Beppe (I Pagliacci), Brighella

(Ariadne auf Naxos), Torquemada

(L’Heure espagnole), Belfiore (La

Finta Giardiniera), et a repris au

pied-levé le rôle-titre de Cinq-

Mars (Gounod). Il vient de participer

à la production de Carmen au

Festival d’Aix-en-Provence.

Le public romand a eu l’occasion

de l’entendre dans Il Mondo della

luna (Haydn) à Fribourg, Les

Traiteaux de Maître Pierre (De

Falla) à Genève, et Orphée aux

enfers (Offenbach) à Lausanne.

8


En septembre 2016, Florence

interprète sur scène le rôle de la

Musica dans l’Orfeo de Claudio

Monteverdi, avec la compagnie

Ouverture Opéra.

Florence Grasset, soprano

Après l’obtention d’une Maîtrise

en Histoire de l’Art et Archéologie,

Florence décide de se consacrer

entièrement à l’étude de la musique,

qu’elle pratique depuis

l’enfance.

Elle reçoit en 2016 son diplôme de

Master of Arts de chant lyrique à

la Haute École de Musique de

Genève-Neuchâtel, dans la classe

de Jeanne Roth. Elle y poursuit

actuellement son cursus en Master

de pédagogie musicale. Parallèlement,

Florence fréquente assidûment

le Centre de Musique Ancienne

de Genève, où elle bénéficie

entre autres des conseils de

Gabriel Garrido et Leonardo García

Alarcón pour l’interprétation de la

musique baroque.

Florence chante un répertoire

diversifié, en tant que soliste ainsi

qu’en formation chorale.

Elle se produit régulièrement en

concert, au sein d’ensembles tels

que le Chœur de Chambre de

Namur, Elyma, l’Ensemble Vocal de

Lausanne.

Mathilde Monfray, soprano

Née en 1985, Mathilde commence

l’apprentissage du chant à la

Maîtrise de l’Opéra de Lyon puis

intègre en 2009 la Haute Ecole de

Musique de Genève où elle travaille

la technique vocale et l’interprétation

dans les classes de

Maria Diaconu et Nathalie Stutzmann.

Durant son cursus elle se perfectionne

également en musique

ancienne auprès de Gabriel

Garrido et Leonardo Garcia

Alarcon et participe à des

concerts sous la baguette de

Celso Antunes, Michel Corboz et

Emmanuel Krivine au Victoria Hall.

Mathilde obtient en Juin 2012 son

diplôme de « Bachelor of arts» en

chant avec les félicitations du jury.

9


En concert, son répertoire de

prédilection couvre les périodes

baroques et classiques, et côté

scène, elle a interprété une

bergère dans «Les amours de

Ragonde» de Mouret, Mrs Ham

dans «Noye’s fludde» de Britten,

une sorcière dans «Dido and

Aeneas» de Purcell au festival de

musique d’Ambronay, Emilie dans

«Les indes galantes» de Rameau,

Laurette dans «La chanson de

Fortunio» d’Offenbach, un berger

dans «Tosca» de Puccini à l’Opéra

de Lausanne, et Despina dans

«Cosi fan tutte» de Mozart.

www.mathildemonfray.com

d’Europe, dont la Capella Reïal de

Catalunya (dirigée par Jordi Saval)

ou le Chœur de la Radio de Suède,

entre autres.

Il a été invité à participer en tant

que soliste à l’enregistrement de

trois albums et en février 2017 il a

publié «Pure Haute-contre», son

premier CD en tant que soliste.

Il a aussi une large expérience de

l’opéra et 4 rôles des opéras

contemporains ont été dédiés

à sa voix.

Il a également été finaliste à 4

reprises dans des concours

internationaux de chant européen

et en août 2017 il a obtenu le

troisième prix du concours de

chant baroque «Renata Tebaldi»

à San Marino, Italie.

Rodrigo Sossa, contre-ténor

Rodrigo a quitté son Venezuela

natal pour aller étudier le chant et

la direction en Europe, en 2007. Il

a réalisé des études en Espagne,

Allemagne, Autriche et Suède et il

vient d’arriver à Genève pour

continuer ses études.

Il a chanté avec quelques uns des

plus prestigieux ensembles

10

Design: Carolina Padilla


DIRECTEUR

Julian

Villarraga

Né en Colombie, Julián Villarraga

découvre très jeune le chant et le

plaisir de faire chanter les autres.

Ceci l’amène à entreprendre des

études de Direction Chorale, puis

à diriger plusieurs chœurs à

Bogotá. A sa passion pour le

chant, il associe celle du hautbois,

complète une formation de

hautboïste au Conservatoire

National de Colombie, puis vient

étudier le hautbois baroque en

Suisse. Tout d’abord à Genève

avec Nils Ferber, puis à Bâle, à la

Schola Cantorum Basiliensis

(classe de Katharina Arfken), où il

finit ces études en 2002. Par la

suite, il reprend des études de

Direction Chorale au Conservatoire

de Musique de Genève, avec

Michel Corboz, puis Michel-Marc

Gervais, et obtient son master en

juin 2006.

Depuis 1999 il dirige avec succès

des chœurs en Suisse Romande et

en France. Primé à plusieurs

reprises, il obtient la médaille d’or

d’interprétation lors de rencontres

chorales en 2002 et 2005. En

2010 il fonde l’ensemble vocal

alter-echo, un chœur de chambre

avec lequel il participe à plusieurs

Photo: François Requin

reprises à des projets de la Haute

Ecole de Musique de Genève,

dirigés entre autres par le grand

spécialiste de musique baroque

Gabriel Garrido.

En 2009 Julián accède au poste

d’assistant pédagogique et

musical de Celso Antunes, directeur

internationalement reconnu,

professeur du Master en direction

de chœur et chef du Chœur de

chambre de la Haute Ecole de

Musique de Genève. Il assumera

ces rôles avec d’excellents

résultats jusqu’à la fin de son

mandat, en 2012.

Son attachement à la musique

baroque et sa passion pour la

direction l’amènent à fonder en

2015 l’ensemble professionnel

Genève baroque.

11


CD de l’intégrale des Chandos Anthems!

A l’issue de nos dernières représentations prévues

au printemps 2018, nous couronnerons cette

série par la production d’un enregistrement CD

de l’intégrale des Chandos Anthems. Voulez-vous

réserver le vôtre, et soutenir Genève Baroque? Rendez-vous

sur notre site web, ou sur la plateforme wemakeit.com pour

accéder à notre campagne de financement participatif.

Nos prochains concerts:

Samedi 28 et Dimanche 29 avril 2018

Suite et fin de l’Intégrale des Chandos Anthems de G.F. Haendel,

Nos. 7, 9 et 11.

Nous soutenir:

Vous avez aimé? Alors n’hésitez pas à le dire autour de vous! Vous pouvez

également contribuer à la production de l’Intégrale des Chandos Anthems en

nous aidant à l’organisation, ou encore en nous soutenant par un don:

Genève baroque

Banque cantonale de Genève

IBAN CH40 0078 8000 0504 9093 2

BIC BCGECHGGXXX

Nous contacter:

info@genevebaroque.ch

26 rue de la coulouvrenière,

204 Genève

Nous remercions vivement nos sponsors:

Un grand merci aussi à toutes les personnes qui ont apporté leur précieux support à

la réalisation de ce projet, pour n’en nommer que quelques unes: Mme. Marie-Annick

Neyrinck, Mme. Vera Sandoval, Mme. Erika Ratckliffe, Mme. Carolina Padilla,

Mme. Alejandra Tschudi Spiropulo, M. Jacques Macherel, M. François Requin,

M. Guillaume Perrin.

12

Notre actualité est sur: www.genevebaroque.ch

More magazines by this user
Similar magazines