10.02.2022 Views

Rapport administratif 2020

Chaque année, la Ville de Liège présente son rapport administratif. Il reprend et met en valeur les actions, et les services menés et rendus par l'ensemble des départements et services de la Ville de Liège.

Chaque année, la Ville de Liège présente son rapport administratif. Il reprend et met en valeur les actions, et les services menés et rendus par l'ensemble des départements et services de la Ville de Liège.

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

RAPPORT<br />

ADMINISTRATIF<br />

><strong>2020</strong>


Table des<br />

matières<br />

Table des matières<br />

Direction générale........................................................................................................................................................... 3<br />

Direction Audit et qualité Data Protector Officer (DPO).............................................................................................. 4<br />

Département des Affaires générales, du Contrôle interne, de la Gestion documentaire et Archives .................... 6<br />

Département des Affaires juridiques ............................................................................................................................ 22<br />

Département des Ressources humaines :<br />

Direction des Ressources humaines.............................................................................................................................. 31<br />

Direction du Nettoyage des locaux................................................................................................................................ 46<br />

Département des Sanctions administratives................................................................................................................ 49<br />

Département du Développement stratégique............................................................................................................... 53<br />

Direction du développement territorial et des grands investissements..................................................................... 83<br />

Départements supports.................................................................................................................................................. 86<br />

Département Gestion des finances................................................................................................................................ 87<br />

Plan de prévention des insécurités urbaines et de cohésion sociale......................................................................... 91<br />

Département Systèmes d’Information........................................................................................................................... 112<br />

Service interne de prévention et de protection au travail (S.I.P.P.T.).......................................................................... 133<br />

Départements orientés citoyens ................................................................................................................................... 140<br />

Département de Police administrative et sécurité publique....................................................................................... 141<br />

Département Culture et Tourisme.................................................................................................................................. 151<br />

Département de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire............................................................................... 167<br />

Département des Affaires citoyennes............................................................................................................................ 177<br />

Département de l’Instruction publique.......................................................................................................................... 204<br />

Département de la Petite Enfance................................................................................................................................. 214<br />

Département des Services sociaux et de Proximité..................................................................................................... 218<br />

Département du Logement, de la Régie foncière et du Développement économique et commercial.................... 249<br />

Département des Travaux : Direction des bâtiments communaux.............................................................................. 282<br />

Département des Travaux : Direction de la gestion de l’espace public...................................................................... 296<br />

2


Direction<br />

générale<br />

3


1<br />

Direction Audit<br />

et qualité Data<br />

Protector Officer<br />

(DPO)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Localisation<br />

Direction Audit et qualité Data Protector Officer (DPO)<br />

Hôtel de Ville, place du Marché, 2 à 4000 LIÈGE<br />

Contact tél. : 04/221.80.19<br />

Contact courriel : danielle.adriaenssens@liege.be<br />

Missions<br />

Déléguée à la protection des données<br />

Audit et Qualité<br />

Description des missions (Service)<br />

• Déléguée à la protection des données :<br />

- Informer et conseiller le Collège communal en tant que responsable du<br />

traitement ainsi que les services de la Ville de Liège<br />

- Contrôler le respect du règlement général sur la protection des données<br />

- Veiller à la mise en place des structures nécessaires à la bonne application<br />

du règlement général sur la protection des données<br />

• Soutien aux missions de M. le Directeur général<br />

Direction Audit<br />

et qualité Data Protector Officer<br />

(DPO)<br />

4


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Déléguée à la Protection des données :<br />

• Avis RGPD dans e-délibération sur les points Collège-Conseil qui contiennent<br />

des éléments propres au traitement des données personnelles (marchés<br />

publics, demandes de listes, …) et à la demande des différents Départements<br />

(conventions, fichiers Ville, SAC, logements, Alerte Séniors, écoles communales,<br />

…)<br />

• Formation du personnel, y compris les directions d’école et les enseignants<br />

• Organisation et participation au Comité de pilotage RGPD, groupe de travail<br />

transversal (Service juridique, DSI, Archives, IP)<br />

• Répondre aux demandes d’information des Départements, mais aussi des<br />

citoyens<br />

• Assurer le suivi des plaintes des citoyens<br />

• Assurer le suivi en cas de fuite de données : recherche du problème, contact<br />

avec les citoyens concernés, contact avec l’Autorité de Protection des Données,<br />

s’assurer qu’une solution est mise en place<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Soutien aux missions de M. le Directeur général :<br />

• Participation aux groupes de travail sur la vente des biens communaux<br />

• Présidence du Comité de concertation de base, de la commission des<br />

Bâtiments et de la Commission des vêtements de travail<br />

• Participation au Comité de gestion de la Haute Ecole<br />

• Suivi du plan de gestion<br />

• Organisation de réunions de concertation transversales dans le cadre de la<br />

problématique concernant plusieurs Départements<br />

• Elaboration du rapport <strong>administratif</strong><br />

Direction Audit<br />

et qualité Data Protector Officer<br />

(DPO)<br />

5


2<br />

Département des<br />

Affaires générales,<br />

du Contrôle interne,<br />

de la Gestion<br />

documentaire<br />

et des Archives<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Affaires générales<br />

Composition<br />

Personnel Secrétariat communal : 6 agents <strong>administratif</strong>s<br />

Localisation : Hôtel de Ville, place du Marché, 2 à 4000 LIEGE<br />

Personnel Secrétariat du Collège et du Conseil communal : 6 agents<br />

<strong>administratif</strong>s<br />

Localisation : Hôtel de Ville, place du Marché, 2 à 4000 LIEGE<br />

Personnel Affichage : 2 agents<br />

Localisation : Hôtel de Ville, place du Marché, 2 à 4000 LIEGE<br />

Description des missions (Service)<br />

Secrétariat communal :<br />

Assiste directement le Directeur général dans ses fonctions notariales,<br />

d’instruction et d’avis, d’exécution et de stratégie, managériales.<br />

Missions :<br />

• Instruction des dossiers soumis au Collège, au Conseil et au Bourgmestre,<br />

• Gestion administrative des Conseillers communaux : installation, mise à<br />

disposition des documents, demandes d’explication, interpellations, questions<br />

écrites,<br />

• Responsabilité du contreseing et de sa délégation: correspondance, actes,<br />

délibérations du conseil et du collège,<br />

• Suivi des dossiers relevant de M. le Directeur général et M. le Directeur général<br />

adjoint,<br />

• Gestion des outils informatiques (e-délibération, e-PST, Registre institutionnel,<br />

plateforme deliberations.be),<br />

• Gestion des accès aux Plateformes du SPW (Guichet des Pouvoirs locaux,<br />

Guichet unique), du SPF (e-Depo) et de la FWB (Guichet des subventions),<br />

• Contrôle des sceaux communaux,<br />

6


• Suivi institutionnel : Registre institutionnel, déclarations des mandats, rapport<br />

de rémunération,<br />

• Publicité de l’administration,<br />

• Tutelle administrative des Pouvoirs locaux.<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal :<br />

• Evolution, adaptation et gestion complète de l’application e-délibération<br />

(Collège, Conseil, Bourgmestre) ;<br />

• Élaboration et édition des ordres du jour du Collège et du Conseil communal<br />

ainsi que les procès-verbaux;<br />

• Gestion des actes soumis à signatures de l’autorité (délibérations, conventions,<br />

courriers, …) ;<br />

• Prise en charge des dossiers soumis à la Tutelle ;<br />

• Tenue du Registre institutionnel.<br />

Affichage :<br />

• Gestion et respect des délais des actes officiels tels que permis<br />

d’environnement, enquêtes, permis d’Urbanisme, ordres du jour du Conseil<br />

communal, ...<br />

• Gestion administrative du registre des publications officielles ;<br />

• Affichages des décisions émanant de l’application e-délibération<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Secrétariat communal :<br />

Le 3 février, lancement de la plateforme www.deliberations.be mettant à<br />

disposition des citoyens les projets de délibération et délibérations de la<br />

séance publique du Conseil communal, une nouveauté dans la transparence<br />

administrative.<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal :<br />

En collaboration avec le Service de la Gestion documentaire et Archives, rue de<br />

la Tonne, reclassement et réorganisation de l’ensemble de la documentation liée<br />

aux décisions du Collège communal et du Conseil communal depuis 1980.<br />

7


La finalité de cette tâche est estimée à deux ans.<br />

En quelques chiffres<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

Dossiers Collège : 16.141<br />

Dossiers Conseil : 2.553<br />

Dossiers Bourgmestre : 5.265<br />

Dossiers Tutelle : 348<br />

Procès-verbaux : 64<br />

Conventions traitées : 213<br />

Affichage<br />

Permis d’urbanisme – annonces de projets – avis d’enquêtes : 598<br />

Permis d’environnement – enquêtes : 128<br />

Ordres du jour du Conseil communal : 10<br />

Ordres du jour du Conseil provincial : 11<br />

Addendum : 9<br />

Affichage divers : 81<br />

Registre de publications : 77<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Quelques modifications marquantes<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

Cette année, exceptionnelle et surtout particulière » sera marquée par la<br />

pandémie du « Covid19 ».<br />

Dès lors, nous avons fait face à une généralisation du télétravail, tout comme<br />

l’ensemble du personnel communal.<br />

La Secrétariat Collège-Conseil s’est adapté et a assuré la continuité du service.<br />

Un système de tournante a été mise en place en parfaite équité et solidarité avec<br />

tous les agents, afin d’assurer une présence quotidienne à l’Hôtel de Ville.<br />

8


Actions transversales inter-départements<br />

Secrétariat communal<br />

Les outils informatiques développés et gérés par le Secrétariat communal sont<br />

par nature transversaux à tous les départements.<br />

Le Secrétariat communal travaille au quotidien en étroite collaboration avec<br />

l’ensemble des directions, dans le cadre, notamment, de gestion des dossiers<br />

soumis à décisions du Collège communal, du Conseil communal et de M. le<br />

Bourgmestre.<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

Travail transversal avec l’ensemble des Directions et leurs agents<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

9


Contrôle interne<br />

Composition<br />

Personnel : 1 agent (1 ETP)<br />

Localisation : Place du marché 2 (Hôtel de Ville), 4000 Liège<br />

Contact tél. : 04 221 80 25<br />

Contact courriel : michele.pichot@liege.be<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Organisation<br />

Stratégie et Développement RH :<br />

• modélise des outils RH et assure leur application.<br />

Gestion stratégique et Appui au management :<br />

• recherche et élabore des propositions afin d’améliorer l’organisation<br />

et le fonctionnement des services et départements au niveau de la<br />

thématique « ressources humaines » : bilan organisationnel, tableaux de<br />

bord, …<br />

• soutient les directions dans leurs missions de management.<br />

Contrôle interne :<br />

• coordonne la mise en œuvre du système de contrôle interne<br />

• assure le pilotage de la dimension interne du PST<br />

Description des missions (Service)<br />

• Elaboration d’outils stratégiques<br />

• Développement de projets transversaux<br />

• Modélisation des processus RH<br />

• Elaboration de bilans organisationnels, en vue de la gestion prévisionnelle des<br />

emplois, du plan prévisionnel d’embauche<br />

• Mise en œuvre d’un système de Contrôle interne<br />

• Pilotage de la dimension interne du PST<br />

10


• Optimisation des processus et procédures de travail<br />

• Implémentation de tableaux de bord<br />

• Analyse quantitative du cadre / Bilan social<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Mise en place d’un système de contrôle interne<br />

Les principes de Contrôle interne font partie intégrante de la réalité managériale<br />

de la Ville à tout niveau : la mise en place, la formalisation, le suivi et<br />

l’actualisation de procédures, la sécurisation juridique, la traçabilité, le partage<br />

de l’information et la communication, la responsabilisation, la transparence, la<br />

simplification administrative, l’élaboration de tableaux de bord, la distinction des<br />

fonctions…<br />

Tous les éléments qui contribuent à la maîtrise de la gestion de l’Administration<br />

communale sont incorporés dans le système de contrôle interne de la Ville de<br />

Liège.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Bilans organisationnels<br />

Comme chaque année, depuis plus de 10 ans, les bilans organisationnels de<br />

chaque département ont été réalisés en vue de répondre au mieux aux besoins<br />

et défis à venir. Chaque directeur a reçu un canevas extrêmement détaillé et<br />

précis, qui lui a permis de prendre un temps de réflexion, avec ses collaborateurs,<br />

pour établir le bilan de l’année écoulée et proposer au Directeur général une<br />

optimalisation de l’organisation et du fonctionnement de son département.<br />

Cette analyse permet également d’identifier les ressources disponibles et les<br />

compétences clés à tous les niveaux de l’Administration, de quantifier la charge<br />

de travail, de déterminer, dans une optique transversale des départements,<br />

si les moyens humains permettent d’assurer l’ensemble des missions de<br />

l’Administration et enfin, de contenir les demandes des directions dans le cadre<br />

de l’élaboration du plan d’embauche.<br />

Plan prévisionnel d’embauche<br />

Sur base des indications formulées par les directions au sein des bilans<br />

organisationnels, le service, en collaboration avec la cellule budget du<br />

11


département des Ressources humaines, a évalué les besoins en ressources<br />

humaines au sein des différents départements et a élaboré le plan d’embauche<br />

<strong>2020</strong>. Ce dernier a permis à l’Autorité de faire procéder aux recrutements de<br />

nouveaux agents pour répondre aux priorités retenues.<br />

Gestion des structures organisationnelles<br />

Un suivi régulier et une mise à jour complète des structures organisationnelles<br />

sont réalisés à la suite des bilans organisationnels, pour disposer d’une<br />

représentation de l’organisation du département, des liens fonctionnels et du<br />

nombre d’agents affectés.<br />

Benchmark<br />

Une étude comparative du fonctionnement des services de la Ville de Liège avec<br />

celui des services d’autres grandes villes belges (Namur, Charleroi, Mons…) a été<br />

réalisée dans le courant de l’année.<br />

Cette action de benchmarking permet d’envisager, au sein de quelques services<br />

de notre Administration, des modes d’organisation et de fonctionnement qui<br />

pourraient se révéler plus efficients en termes d’utilisation de moyens humains.<br />

Ce type de démarche d’ouverture est développé dans une volonté d’amélioration<br />

constante des services.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Plan Stratégique Transversal (PST)<br />

Suite à la présentation du PST issu de la démarche participative Liège 2025 au<br />

Collège le 30 septembre 2019, la Cellule de Contrôle interne, en collaboration<br />

avec la Direction Stratégie et Développement, a développé la méthodologie de<br />

suivi du PST.<br />

A cette fin, la Ville s’est dotée d’un outil « e-PST », développé en collaboration avec<br />

l’Intercommunale IMIO, qui permettra d’assurer aisément le suivi des actions du<br />

PST dont les départements sont en charge.<br />

Bilan social<br />

Le bilan social a été actualisé. Il s’agit d’un document qui regroupe l’ensemble<br />

des données chiffrées permettant d’avoir une vision globale de l’évolution de<br />

l’effectif sur une période de 10 ans. Celui-ci reprend une série d’indicateurs<br />

12


elatifs à l’effectif occupé au sein de notre Administration (pyramide des âges,<br />

types de contrat, départs, arrivées, aspects psychosociaux…) et constitue pour<br />

l’Autorité un véritable instrument de suivi, de mesure et d’analyse de l’effectif<br />

communal.<br />

Télétravail en réponse à la gestion de la crise COVID<br />

Dès l’annonce des premières mesures édictées par le Conseil National de<br />

Sécurité le 12 mars, la Ville de Liège a immédiatement adopté des dispositions<br />

impactant l’organisation des services de notre Administration. Parmi celles-ci<br />

figurait le recours au télétravail, élargi de façon obligatoire au plus grand nombre<br />

(dans la mesure du possible et quand la fonction de l’agent le permettait), le triple<br />

objectif étant bien évidemment de protéger les agents, de limiter la propagation<br />

du virus mais aussi d’assurer la continuité d’un service public de qualité.<br />

L’expérience a démontré que l’Administration a continué de fonctionner,<br />

en s’adaptant en un temps record, et que la gestion des dossiers a pu être<br />

poursuivie sans interruption grâce à la mise en place du télétravail.<br />

Cette mesure a fait l’objet d’une analyse spécifique et a notamment donné lieu à<br />

une enquête lancée fin mai. L’objectif était de prendre le pouls et de permettre,<br />

tant aux agents qu’aux responsables hiérarchiques, d’exprimer leur degré de<br />

satisfaction, leur ressenti, leurs besoins et attentes, les situations problématiques<br />

ou motivantes rencontrées, ainsi que leur avis dans la perspective d’une<br />

pérennisation de ce nouveau mode de travail.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Télétravail<br />

Si le télétravail repose avant tout sur la collaboration et la confiance mutuelles, il<br />

n’en demeure pas moins indispensable et obligatoire d’en définir formellement le<br />

cadre, dans l’intérêt des agents comme dans celui de l’Administration.<br />

Dans la perspective d’intégrer prochainement, après concertation avec les<br />

organisations syndicales, une annexe spécifique relative au télétravail dans notre<br />

Règlement de travail, il convient au préalable de décider des grandes lignes<br />

directrices, afin d’accompagner de façon optimale l’introduction du télétravail au<br />

sein de notre Administration.<br />

13


Accompagnement des directions en matière de gestion<br />

organisationnelle / RH des départements<br />

Différentes analyses organisationnelles spécifiques sont actuellement menées<br />

dans un objectif d’amélioration continue du fonctionnement des services,<br />

notamment suite au départ d’une Direction ou dans le cadre d’un projet de<br />

synergie / fusion de services.<br />

Ces analyses permettent de dresser un état des lieux de la situation des services<br />

concernés, d’objectiver les éventuels problèmes, de pointer les actions à mener<br />

(modification de la structure organisationnelle, révision des lignes hiérarchiques<br />

concernées, réorganisation des services, rationalisation, définition de nouveaux<br />

projets de service….) en vue de mettre en place une stratégie visant à faire<br />

évoluer les activités des services et à les aligner sur les objectifs stratégiques de<br />

la Ville.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

14


Gestion documentaire et Archives<br />

Composition<br />

Personnel : 21 agents<br />

Localisation : rue de la Tonne bâtiment 80 - BM67 à 4000 Rocourt<br />

Ouverture au public : uniquement sur rendez-vous du lundi au vendredi de<br />

8h30 à 12h et de 13h30 à 16h00<br />

Contact tél. : 04 221 66 55<br />

Contact courriel : archives@liege.be<br />

Missions<br />

• Gestion documentaire et Archives<br />

• Mise à disposition et valorisation des archives<br />

• Gestion Stratégique<br />

• Gestion opérationnelle<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Mise à disposition et valorisation des archives<br />

• Pour le citoyen : recherches généalogiques, historiques, urbanistiques<br />

• Pour les services <strong>administratif</strong>s : les dossiers produits dans le cadre des<br />

missions de la ville sont conservés aux archives pour leur valeur administrative<br />

(utilité quant au processus <strong>administratif</strong> et au fonctionnement des services),<br />

juridique, économique, informative ou historique et sont mis à disposition des<br />

agents sur demande.<br />

• Visites des bâtiments et collections – organisation ou participation à des<br />

expositions<br />

15


Gestion stratégique<br />

• Collecte – versement,<br />

• Élimination des documents arrivés en fin de durée de conservation (plus<br />

d’utilité administrative, légale, économique ou historique)<br />

• Organisation des archives (outils de gestion) : aide aux services dans la<br />

gestion de leurs dossiers, de la création des documents à l’archivage ou à la<br />

destruction, par des conseils, des méthodes de classements ou en améliorant<br />

les procédures de travail. Pour cette mission, dans chaque département, le<br />

référent archive joue le rôle d’intermédiaire entre les archives et les services<br />

en relayant les demandes, en participant au plan de classement et de tri, en<br />

gérant déménagement et versement d’archives, ou encore en sollicitant les<br />

éliminations<br />

• Inventaires<br />

• Restauration Le service des archives a pour obligation légale de maintenir<br />

en bon état certains documents dont l’importance historique oblige une<br />

conservation d’une durée illimitée.<br />

Gestion opérationnelle<br />

• Encodage des dossiers <strong>administratif</strong>s,<br />

• Vérification des versements, récolement, déménagement<br />

• Conditionnement : remplacement des boîtes abîmées ou non conformes<br />

• Numérisation : de plans, de documents historiques parfois fragiles ou de<br />

dossiers utiles à plusieurs services.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Mise à disposition et valorisation des archives :<br />

• Recherches généalogiques classiques et recherches d’héritiers : 699<br />

recherches et 2288 copies d’actes d’état-civil, dont 1969 pour le service BAEC.<br />

• Recherches urbanistiques : 521.<br />

• Prêts intra-<strong>administratif</strong>s des dossiers : 634 demandes de dossiers ont été<br />

traitées, principalement pour les services de l’Urbanisme, des Ressources<br />

humaines, de l’Instruction publique, des Finances et des Affaires citoyennes.<br />

16


• Consultations en salle de lecture : l’accueil des lecteurs en salle de<br />

lecture a été interrompu par la crise sanitaire. Cependant, un système de<br />

communication des documents demandés, principalement des permis<br />

d’urbanisme, a été mis en place permettant ainsi de répondre dans les plus<br />

brefs délais aux 521 demandes émises par des citoyens. Au total, 1538 copies<br />

numériques A4 et 2915 copies numériques A0 ont pu être transmises.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Gestion stratégique :<br />

• Collecte – versement : 839 boîtes d’archives.<br />

• Élimination de documents : 28,5 tonnes de papiers et cartons ont transité par<br />

le bâtiment de la rue du Plope afin d’être enlevés par une société spécialisée<br />

et être recyclés. Ce système assure la confidentialité des documents destinés à<br />

être détruits.<br />

• Déménagement : rue de Namur, retour progressif des archives des services<br />

des Bâtiments et des Espaces publics au BM67 à raison de deux palettes par<br />

mois et encodage des dossiers dans une base de données ; Rue du Plope, tri<br />

et rapatriement des archives ; place Saint-Christophe, 225 mètres linéaires,<br />

conservés dans les greniers du bâtiment des services Sociaux, relatifs à la<br />

guerre 40-45 (listes de miliciens, registres d’aides à la population, réquisition<br />

de l’armée allemande et réquisition de l’armée américaine)<br />

• Inventaire en cours de réalisation : Fonds de l’Exposition de 1939, Fonds des<br />

Beaux-Arts.<br />

• Restauration : 35 registres de procès-verbaux du Collège et du Conseil du<br />

XIXème siècle.<br />

Gestion opérationnelle :<br />

• Encodage : 754 dossiers de bâtiments communaux, 1109 dossiers de voirie,<br />

740 dossiers d’affaires immobilières, 710 dossiers d’urbanisme, 8230 dossiers<br />

du personnels, 903 dossiers des étrangers, 12519 décisions du Collège<br />

(chaque service peut sur simple demande écrite obtenir copie de décision le<br />

concernant pour les années 1984-2013), 1665 dossiers sociaux, 489 PV de<br />

Conseil de l’Action sociale<br />

• Conditionnement : reconditionnement des archives CPAS dans des boites<br />

conformes. Environ 2500 boites ont été utilisées pour le conditionnement de<br />

documents versés ou le remplacement de boîtes vétustes.<br />

17


Numérisation : 5254 plans d’urbanisme et plans du fonds L’Équerre.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Synergie des services archives Ville et CPAS<br />

La mise en place d’un service commun se poursuit : pointage des agents, partage<br />

des tâches entre les agents, mise en commun des outils informatiques et des<br />

procédures de travail, formations des agents.<br />

Aménagement du bâtiment<br />

Deux grandes pièces ont été spécialement aménagées pour devenir les salles des<br />

plans. Elles renferment déjà les plans d’alignement du service de l’Urbanisme,<br />

les plans des grandes expositions, ainsi que le fonds du cabinet d’architecture<br />

L’Équerre. Elles accueillent la première partie des nombreux plans d’architectes<br />

des services des Bâtiments et des Espaces publics.<br />

Le compactus des affaires citoyennes a été transféré des Guillemins et a trouvé<br />

place dans un des locaux qui n’était pas encore pourvu d’étagères<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Opération de reconditionnement<br />

Opération de reconditionnement systématique des boites des archives CPAS, des<br />

dossiers encodés des affaires immobilières, de l’urbanisme et des travaux.<br />

Déménagement des archives décentralisées<br />

Rue de Namur : retour progressif des archives des services des Bâtiments et des<br />

Espaces publics au BM67 à raison de deux palettes par mois et encodage des<br />

dossiers dans une base de données.<br />

Rue du Plope : Tri et rapatriement des archives du CPAS.<br />

Place Saint-Christophe : 225 mètres linéaires, conservés dans les greniers du<br />

bâtiment des services Sociaux, relatifs à la guerre 40-45 (listes de miliciens,<br />

registres d’aides à la population, réquisition de l’armée américaine).<br />

18


Transition vers l’administration numérique<br />

Plusieurs grands chantiers sont amorcés :<br />

• Préparation du retour vers la cité administrative.<br />

• Reprise du logiciel d’archivage Flora avec une acquisition ou la création d’une<br />

application métier, qui permettra de gérer à la fois l’ensemble des documents<br />

papier, les documents numériques et numérisés, ainsi que toute la production<br />

des applications métiers.<br />

• Numérisation des dossiers avec accès pour les services.<br />

Élaboration des tableaux de tri<br />

(tableau de gestion de l’ensemble des documents papier et numérique<br />

dans le respect des différentes législations) ainsi que des procédures de<br />

dématérialisation de leurs documents. Collaboration entre les équipes des<br />

départements, le département des Systèmes d’information (DSI) et les archives.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Organisation du télétravail<br />

La pandémie a eu pour effet une mise au télétravail généralisée de l’ensemble<br />

des agents du service. La présence d’équipes réduites a permis de répondre au<br />

quotidien aux besoins des citoyens et des services. L’organisation du travail a<br />

changé et a permis une accélération de la numérisation et des encodages. Les<br />

procédures de travail ont été aménagées, notamment, concernant la consultation<br />

et le prêt des dossiers : demande de dossiers archivés via un formulaire en<br />

ligne simplifié et uniformisé pour la Ville et le CPAS, numérisation systématique<br />

des dossiers demandés, mise en place d’une documentation à l’attention des<br />

départements des deux institutions (Faq, formulaires en ligne).<br />

Soutien aux services (formation, conseil, inventaire,<br />

tableau de tri)<br />

Une harmonisation des procédures relatives aux archives à l’attention des<br />

différents départements des deux institutions est en cours : formulaire commun<br />

de demande d’archives, uniformisation des boites conformes, numérisation des<br />

dossiers, mise en place d’un accès aux procédures et à des conseils en matière<br />

d’archivage, de classement, réalisation des tableaux de tri, documentation à<br />

l’attention des services.<br />

19


En quelques chiffres et images<br />

Déménagement des 150 ml des archives stockées dans le grenier du bâtiment<br />

Place Saint-Christophe.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

20


Actions transversales inter-départements<br />

Le service des Archives par sa synergie permet de créer des liens entre les<br />

services. Il initie, entre autre, la collaboration entre les équipes du CPAS<br />

et les équipes des différents départements Ville autour de trois axes : les<br />

déménagements des archives des dépôts intermédiaires (Namur, Plope), la<br />

centralisation d’archives stockées dans des caves et greniers de bâtiments<br />

(nettoyage et conditionnement), le soutien aux services (formation, conseil,<br />

inventaire, tableau de tri). Certaines tâches, telles que le déménagement des<br />

archives Place Saint-Christophe et le reconditionnement des dossiers, ont pu être<br />

réalisées grâce à l’aide des agents des services de la piscine de Jonfosse et du<br />

dégraffitage.<br />

Le service collabore également avec les Musées et la Bibliothèque Ulysse<br />

Capitaine en vue de l’élaboration d’un classement et d’un inventaire des archives<br />

muséales, mémoires du patrimoine culturel de la Ville.<br />

Le service bénéficie de l’aide du secrétariat Collège-Conseil qui détache chaque<br />

semaine deux agents afin d’aider au classement des séries décisionnelles.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

21


Département des Affaires Juridiques<br />

Composition<br />

Personnel : 15 agents<br />

Localisation : Espace Guillemins – rue des Guillemins 26 (4 ème étage) à<br />

4000 LIEGE<br />

Contact tél. : Filomena PALETTA – 04 221 90 47<br />

Contact courriel : filomena.paletta@liege.be<br />

Missions<br />

• Contentieux ;<br />

• Consultations juridiques et conventions ;<br />

• Assurances ;<br />

• Marchés publics<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Contentieux :<br />

• Le Département des Affaires juridiques gère une multitude de procédures<br />

civiles et/ou administratives, voire pénales, dans le cadre desquelles la Ville<br />

est tantôt partie défenderesse, tantôt partie demanderesse.<br />

Consultations juridiques et conventions :<br />

• Le département intervient en tant que consultant dans de multiples dossiers<br />

en vue d’émettre des avis préalables à caractère préventif (projet de contrat,<br />

de règlement,…) ou des avis spécialisés dans le cadre de dossiers contentieux<br />

non judiciaires.<br />

Cellule Assurances :<br />

22


• Gestion du portefeuille d’assurances de la Ville, gestion des contrats et suivi<br />

des sinistres.<br />

Veille juridique :<br />

• Les juristes se tiennent informés des changements législatifs intervenant dans<br />

les matières qui concernent l’administration de la commune.<br />

On notera que le Département des Affaires juridiques est spécialement mis à<br />

contribution en matière de passation de marchés publics, conventions diverses,<br />

baux.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Contentieux :<br />

• Dossiers de contentieux <strong>administratif</strong> (recours au Conseil d’Etat, en annulation<br />

ou en référé, parfois d’extrême urgence) : recours par des tiers contre des<br />

permis (d’urbanisme, d’environnement ou unique) octroyés par la Ville, recours<br />

par la Ville contre un octroi de permis d’urbanisme par le Ministre, recours par<br />

des particuliers et copropriétés contre des arrêtés d’inhabitabilité (décisions<br />

prises par le Bourgmestre) sur des immeubles, pour motifs d’insalubrité ou<br />

insécurité (non-respect des normes incendie), recours par des exploitants<br />

contre des arrêtés de fermeture temporaire d’établissements (décisions prises<br />

par le Bourgmestre). Il peut aussi s’agir de dossiers de contentieux civils portés<br />

devant une juridiction civile (atteinte à un droit subjectif) ;<br />

• Accidents du travail ;<br />

• Maladies professionnelles ;<br />

• Contestations suite au refus : de célébrer un mariage, d’acter une<br />

reconnaissance de paternité ou un changement de nom, d’attribution de<br />

nationalité ;<br />

• Police : contestations au Conseil d’Etat suite à une sanction disciplinaire,<br />

contentieux policiers agressés dans l’exercice de leur fonction ;<br />

• Régie foncière : demande de résiliation de bail de résidence ou bail<br />

commercial, loyers impayés, dégâts locatifs ;<br />

• Instruction publique : contestation en cas de non nomination, harcèlement,<br />

détournement financier, contestation du changement d’affectation (procédure<br />

en référé devant le président du tribunal de première instance) ;<br />

23


• Marchés publics ;<br />

• Responsabilités ;<br />

• Droit social et plus particulièrement licenciements.<br />

Rédaction de conventions et de règlements :<br />

• Rédaction de diverses conventions et assistance dans les Départements pour<br />

l’actualisation de règlements ;<br />

• Règlement d’ordre d’intérieur des écoles du fondamental ordinaire et<br />

spécialisé ;<br />

• Mise à jour des différents règlements d’ordre intérieur. Vérification de la<br />

conformité des nouveaux règlements d’ordre intérieur par rapport à la<br />

législation en vigueur ;<br />

• Délivrances d’avis sur la protection des données, travail sur les conditions<br />

générales ; rédaction de mentions figurant sur site internet et des sites<br />

annexes, analyse sur l’application « Liège en poche », …<br />

• Rédaction de modèles de conventions (subsides, cahiers des charges, …)<br />

• Rédaction de modèles de délibérations en matière de marchés publics.<br />

D’autres dossiers plus emblématiques ont été traités par<br />

le service juridique :<br />

Demandes d’avis, rédaction d’actes en rapport avec les dispositions mises en<br />

place dans le cadre de la lutte contre le virus COVID19.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Généralités :<br />

• La centralisation des juristes, depuis 2018 au sein du Département juridique,<br />

a nécessité la mise sur pied d’une nouvelle organisation afin de faciliter la<br />

communication et l’échange d’informations. L’acquisition d’un logiciel KLEOS,<br />

dont la mise en œuvre a été pleinement effective à partir de 2019, a permis<br />

à l’ensemble des juristes d’échanger sur les dossiers en cours en période de<br />

COVID, au cours de laquelle le télétravail a été généralisé à l’ensemble des<br />

membres du Département.<br />

24


Cellule assurance :<br />

• La cellule Assurance a procédé à l’édition de la page « Assurance » sur le<br />

nouveau portail Intranet en rédigeant des modus operandi pour les rubriques<br />

« Déclarations de sinistres », « Demander une couverture d’assurance », ainsi<br />

qu’une nouvelle rubrique « FAQ »<br />

• Dans ce cadre, des formulaires Microsoft Forms ont été élaborés en<br />

collaboration avec le DSI pour l’introduction des demandes d’assurance,<br />

permettant ainsi de recueillir les données de manière automatique dans un<br />

fichier Excel<br />

Cellule marchés publics :<br />

• Création et publication de contenu sur le nouveau portail Intranet « Marchés<br />

publics » (mise à disposition de modèles, fiches explicatives)<br />

• Mise en place d’une permanence téléphonique chaque matin afin que les<br />

agents puissent poser leurs éventuelles questions<br />

• Diffusion des actualités en droit des marchés publics à destination des<br />

référents marchés publics<br />

• Participation à l’élaboration de communications et circulaires internes.<br />

En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Contentieux :<br />

130 dossiers contentieux ont été ouverts<br />

Cellule assurances :<br />

Suite à l’attribution d’une procédure concurrentielle avec négociations en<br />

2018, Ethias Assurance a été reconduit pour couvrir l’ensemble des polices<br />

d’assurances de la Ville de Liège pour l’année.<br />

117 dossiers de sinistre « responsabilité civile », 16 sinistres « incendie » et 3<br />

sinistres « accidents corporels » ont été traités.<br />

Par ailleurs, la cellule a assuré la mise à jour des assurances incendie, contenus<br />

des musées, tous risques et vols.<br />

25


Un marché public a été attribué à ETHIAS SA, par décision du 20 mars du Collège<br />

communal, pour la couverture en Tous risques Chantier et Décennale Contrôle de<br />

la rénovation et de l’extension de la Cité administrative<br />

Evènements<br />

• Au cours de l’année, le Département a accueilli au sein de l’équipe: une<br />

juriste recrutée notamment pour traiter du contentieux lié aux problématiques<br />

provenant du Département des Affaires citoyennes.<br />

• Un projet pilote sur le télétravail, initié fin 2019, a précédé la généralisation du<br />

télétravail dans le cadre des mesures visant à lutter contre le COVID19.<br />

Veille juridique :<br />

• Les juristes se tiennent informés des changements législatifs intervenant dans<br />

les matières qui concernent l’administration de la commune.<br />

On notera que le Département des Affaires juridiques est spécialement mis à<br />

contribution en matière de passation de marchés publics, conventions diverses,<br />

baux.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Contentieux :<br />

• Dossiers de contentieux <strong>administratif</strong> (recours au Conseil d’Etat, en annulation<br />

ou en référé, parfois d’extrême urgence) : recours par des tiers contre des<br />

permis (d’urbanisme, d’environnement ou unique) octroyés par la Ville, recours<br />

par la Ville contre un octroi de permis d’urbanisme par le Ministre, recours par<br />

des particuliers et copropriétés contre des arrêtés d’inhabitabilité (décisions<br />

prises par le Bourgmestre) sur des immeubles, pour motifs d’insalubrité ou<br />

insécurité (non-respect des normes incendie), recours par des exploitants<br />

contre des arrêtés de fermeture temporaire d’établissements (décisions prises<br />

par le Bourgmestre). Il peut aussi s’agir de dossiers de contentieux civils portés<br />

devant une juridiction civile (atteinte à un droit subjectif) ;<br />

• Accidents du travail ;<br />

• Maladies professionnelles ;<br />

26


• Contestations suite au refus : de célébrer un mariage, d’acter une<br />

reconnaissance de paternité ou un changement de nom, d’attribution de<br />

nationalité ;<br />

• Police : contestations au Conseil d’Etat suite à une sanction disciplinaire,<br />

contentieux policiers agressés dans l’exercice de leur fonction ;<br />

• Régie foncière : demande de résiliation de bail de résidence ou bail<br />

commercial, loyers impayés, dégâts locatifs ;<br />

• Instruction publique : contestation en cas de non nomination, harcèlement,<br />

détournement financier, contestation du changement d’affectation (procédure<br />

en référé devant le président du tribunal de première instance) ;<br />

• Marchés publics ;<br />

• Responsabilités ;<br />

• Licenciements.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Rédaction de conventions et de règlements :<br />

• Rédaction de diverses conventions et assistance dans les Départements pour<br />

l’actualisation de règlements ;<br />

• Règlement d’ordre d’intérieur des écoles du fondamental ordinaire et<br />

spécialisé ;<br />

• Mise à jour des différents règlements d’ordre intérieur. Vérification de la<br />

conformité des nouveaux règlements d’ordre intérieur par rapport à la<br />

législation en vigueur ;<br />

• Règlement d’ordre d’intérieur des écoles du secondaire ordinaire et spécialisé ;<br />

• Mise à jour des différents règlements d’ordre intérieur. Vérification de la<br />

conformité des nouveaux règlements d’ordre intérieur par rapport à la<br />

législation en vigueur ;<br />

• Dossiers d’avis sur la protection des données, travail sur les conditions<br />

générales ; rédaction de mentions figurant sur site internet et des sites<br />

annexes, analyse sur l’application « Liège en poche »,…<br />

• Rédaction de modèles de conventions (subsides, cahiers des charges,…) et de<br />

modèles de délibérations en matière de marchés publics.<br />

27


D’autres dossiers plus emblématiques ont été traités par<br />

le service juridique :<br />

Les Ardentes (contestation portant sur l’occupation du terrain sur lequel le<br />

déroulement du festival a été programmé)<br />

• Bien-être animal : travail sur le projet d’instaurer un vétérinaire communal,<br />

rédaction de projets de règlements communaux…<br />

Trottinettes électriques : aide à la rédaction de conventions en vue de permettre à<br />

des prestataires de louer leur mise à disposition sur le territoire communal<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Généralités :<br />

• Acquisition d’un logiciel permettant une gestion centralisée des dossiers qui lui<br />

sont soumis afin d’optimaliser l’organisation du Département.<br />

• Centralisation de l’ensemble des juristes de la Ville de Liège au Département<br />

des Affaires juridiques afin de favoriser les échanges et les mises en commun<br />

des recherches et analyses menées. Ce modèle participe au développement<br />

d’une vision commune et partagée par l’ensemble des juristes et le Directeur<br />

général, lequel est le garant de la légalité des décisions adoptées par les<br />

autorités communales. Il faut préciser que cette centralisation est tempérée,<br />

puisque certains juristes prestent à mi-temps au sein de divers départements<br />

(Ressources humaines, Instruction publique, Police administrative,…), afin de<br />

disposer également d’un lien direct avec la matière pratiquée.<br />

• Formations dispensées sur la protection des données et les outils.<br />

Cellule assurance :<br />

• Renforcement de la Cellule, par l’arrivée d’un agent gradué spécifique et d’un<br />

agent support <strong>administratif</strong>, afin d’assurer au mieux la centralisation des<br />

sinistres et du patrimoine.<br />

• Formation de base pour les référents Assurance (procédure de gestion des<br />

sinistres Omnium mission de service,…).<br />

• Collaboration en cours avec le DSI en vue du développement d’un outil<br />

informatique propre à répondre à une série de besoins en matière de gestion<br />

des assurances.<br />

28


Cellule marchés publics :<br />

• Projet en cours de développement visant à doter la cellule d’une plus grande<br />

visibilité auprès des différents départements de l’administration (mobilisation<br />

des référents marchés publics, mise en place de nouveaux canaux de<br />

communication pour diffuser des informations en cette matière à caractère<br />

transversal, comme des décisions ou circulaires émanant de l’autorité de<br />

tutelle, établissement et diffusion de modèles de cahiers des charges et de<br />

délibérations,…).<br />

• Développement des compétences en terme de présentations et exposés, afin<br />

que des formations puissent être dispensées en interne et ciblées en fonction<br />

des divers besoins des agents.<br />

• Développement d’outils pratiques à destination des agents des départements<br />

(fiches pratiques, FAQ,…).<br />

En quelques chiffres et images éventuelles<br />

Contentieux :<br />

En <strong>2020</strong>, 95 dossiers contentieux ont été ouverts.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

Cellule assurances :<br />

Suite à l’attribution d’une procédure d’appel d’offres en 2015, Ethias Assurance<br />

a été reconduit pour couvrir l’ensemble des polices d’assurances de la Ville de<br />

Liège pour l’année <strong>2020</strong>.<br />

150 dossiers de sinistres « responsabilité civile », 12 sinistres « incendie », 4<br />

sinistres « tous risques » et 11 sinistres « accidents corporels » (Services sociaux,<br />

Service des Sports, Service Jeunesse etc…) ont été traités à ce jour.<br />

Souscription d’une nouvelle police contre le Cyber Risk pour garantir la Ville en<br />

cas d’attaque informatique par un soutien en effectif et matériel.<br />

29


Quelques modifications marquantes<br />

Evènements<br />

• Au cours de l’année, le Département a accueilli au sein de l’équipe : un juriste,<br />

une graduée en droit et une employée administrative.<br />

• Développement de la possibilité offerte par l’article 1242-1 du Code de la<br />

Démocratie Locale et Décentralisation permettant au Collège communal de<br />

désigner un membre de son personnel pour représenter la Ville en justice.<br />

Opportunité qui a été mise en œuvre par les fonctionnaires dans divers litiges<br />

touchant à des matières variées.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

générales, du Contrôle interne,<br />

de la Gestion documentaire<br />

et des Archives<br />

30


3<br />

Département<br />

des Ressources<br />

humaines :<br />

Direction des<br />

Ressources humaines<br />

et Direction du Nettoyage<br />

des locaux<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Direction des Ressources humaines<br />

Composition<br />

Personnel : 67 agents (personnel <strong>administratif</strong> uniquement)<br />

Localisation : Espace Guillemins – rue des Guillemins, 26 (5ème étage) à<br />

4000 LIEGE<br />

Contact tél. : Filomena PALETTA – 04 221 90 47<br />

Contact courriel : filomena.paletta@liege.be<br />

Missions<br />

• Gestion administrative de la carrière<br />

• Gestion informatisée du temps de travail<br />

• Accidents de travail – maladies professionnelles – contrôle médical<br />

• Affaires générales scindé suite à la réorganisation du Département.<br />

• Comptabilité<br />

• Traitements<br />

• Législation sociale<br />

• Pensions<br />

• Réglementation<br />

• Budget<br />

• Formation – Évaluation<br />

• Recrutement – Mobilité<br />

• Diversité – AViQ (Agence pour une Vie de Qualité)<br />

• SIRH (Service de la gestion du Système d’Information des Ressources<br />

Humaines)<br />

• Communication RH.<br />

31


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Description des missions (Service)<br />

Gestion administrative des carrières des agents<br />

communaux :<br />

• Gestion, suivi et contrôle des données individuelles et collectives du<br />

personnel ;<br />

• Formalisation des engagements (délibérations, contrats de travail et avenants,<br />

correspondance et documents en lien avec les engagements) et des fins de<br />

contrats (documents sociaux, offres de reclassement professionnel) ;<br />

• Gestion des contrats, congés et absences :<br />

o du personnel des garderies ;<br />

o du personnel des centres de vacances ;<br />

o des modèles vivants ;<br />

o du personnel du Nettoyage des locaux ;<br />

o du personnel des crèches de la Petite Enfance ;<br />

• Contrats d’étudiants ;<br />

• Conventions de bénévolat ;<br />

• Demandes de stages ;<br />

• Gestion des interruptions de carrière, des demandes de temps partiels et des<br />

suspensions de contrat ;<br />

• Application des dispositions légales et réglementaires : statuts <strong>administratif</strong>s et<br />

pécuniaire, cadre du personnel, règlements internes ;<br />

• Validation des incorporations (affectations) ;<br />

• Autorisation ou ratification des heures supplémentaires et complémentaires ;<br />

• Allocations pour fonctions supérieures ;<br />

• Mise à disposition de personnel auprès d’autres instances (ASBL, CPAS…) ;<br />

• Détachement de personnel d’autres services publics ;<br />

• Organisation et suivi <strong>administratif</strong> des examens de nomination et de<br />

promotion ;<br />

• Gestion des réserves de recrutement et de promotion ;<br />

• Gestion des appels à désignation temporaire d’agents logés ;<br />

• Demandes d’aide à l’emploi et rapports d’activité (APE – aide à la promotion de<br />

l’emploi, CPE – convention de premier emploi, MASO – Maribel social) ;<br />

• Suivi des décisions de la médecine du travail ;<br />

• Gestion des trajets de réintégration ;<br />

• Consultation des dossiers <strong>administratif</strong>s des agents communaux.<br />

32


Gestion informatisée du temps de travail :<br />

• Gestion des agents soumis à un système informatisé de pointage (soit 2/3 de<br />

l’effectif) et de leurs horaires ;<br />

• Suivi des prestations ;<br />

• Enregistrement des congés.<br />

Accidents de travail – Maladies professionnelles,<br />

Assurances et Contrôle médical :<br />

• Déclaration d’accidents de travail et de maladies professionnelles ;<br />

• Gestion des absences pour maladie, accidents de travail ou maladies<br />

professionnelles, en relation avec les organismes chargés du contrôle médical<br />

ou des assurances ;<br />

• Gestion des assurances pour les agents en fonction, les candidats aux<br />

épreuves de recrutement, les mandataires communaux.<br />

Affaires générales :<br />

• Gestion du secrétariat et de l’économat du Département des Ressources<br />

humaines et du Département des Affaires juridiques.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Comptabilité :<br />

• Suivi et mise en paiement des factures reçues par le Département RH<br />

(formation, agents détachés…) et par le Département des Affaires juridiques ;<br />

• Participation à l’établissement du budget du personnel en collaboration avec<br />

l’analyste financier ;<br />

• Calcul des coûts salariaux, estimations salariales, facturation des agents<br />

détachés dans d’autres organismes ;<br />

• Remboursement des frais de transport (bus/train) et des indemnités de<br />

bicyclette ;<br />

• Demandes de subsides liés au personnel (PTP, AVIQ, APE, Maribel social) ;<br />

• Déclaration mensuelle du précompte professionnel et établissement des fiches<br />

fiscales de tous les agents de la Ville ;<br />

• Réalisation de DRS (Déclarations de Risque Social) dans le cadre du paiement<br />

des allocations de travail ou de transition ;<br />

• Édition des fiches de primes syndicales ;<br />

33


• Traitement des dossiers liés aux indemnités pour frais funéraires.<br />

Traitements :<br />

• Calcul des rémunérations du personnel communal non enseignant (y compris<br />

les agents des garderies), saisie/cession sur salaire, édition des documents<br />

liés à la paie (fiches de paie, documents comptables…) ;<br />

• Suivi individuel des dossiers des agents (valorisation des prestations<br />

antérieures, avantages de toute nature, attestations de revenus, fiches de<br />

paie…) ;<br />

• Récupération des indus de traitements.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Législation sociale :<br />

• Suivi des prestations du personnel contractuel en vue de garantir le respect<br />

des règles de droit social (jours de congés, pécules de vacances, déclaration<br />

ONSS, salaire garanti en cas de maladie …) ;<br />

• Calcul et vérification de la prise de congés annuels des agents contractuels ;<br />

• Calcul du montant des pécules de vacances et de sortie des agents<br />

contractuels ;<br />

• Réalisation des DRS (Déclarations de Risque Social), qui permettent de<br />

déclarer électroniquement aux mutuelles tout événement qui interrompt<br />

l’occupation d’un travailleur (maladie, congé de maternité…) ;<br />

• Validation trimestrielle de la DMFA (Déclaration multifonctionnelle) qui est<br />

envoyée à l’ONSS et qui reprend toutes les données sociales des agents de la<br />

Ville.<br />

Pensions :<br />

• Calcul de la première date possible de pension des agents statutaires et<br />

estimation de leur future pension ;<br />

• Établissement des dossiers <strong>administratif</strong>s de demande de pension des agents<br />

Ville qui seront ensuite transmis à Ethias pour paiement de la pension ;<br />

• Gestion et vérification des dossiers de pension électroniques complets pour les<br />

agents nommés.<br />

34


Réglementation :<br />

• Veille juridique et tenue à jour de la documentation utile au Département ;<br />

• Modification des règlements et statuts ;<br />

• Veille au respect de la législation sociale et des règlements dans les<br />

procédures du Département ;<br />

• Remise d’avis juridiques sur différentes thématiques relatives aux ressources<br />

humaines.<br />

Budget :<br />

• Avec l’appui du service Comptabilité : établissement et suivi du budget des<br />

dépenses et recettes liées au personnel ;<br />

• Maintenance de la structure budgétaire y relative ;<br />

• Surveillance du respect des dispositions du plan de gestion ;<br />

• Etablissement de tableaux de bord et de projections pluriannuelles permettant<br />

d’éclairer les décisions de l’Autorité communale en matière d’évolution des<br />

effectifs et des charges salariales ;<br />

• Remise d’avis pour tout dossier soumis au Collège communal ayant un impact<br />

sur l’évolution de la masse salariale ;<br />

• Suivi global des pensions à charge de la Ville de Liège.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Formation – Évaluation :<br />

• Établissement du plan de formation en vue de poursuivre la formation<br />

continuée des agents ;<br />

• Gestion des formations du personnel, des dispenses de services, des crédits<br />

d’heure, des inscriptions et des remboursements de frais de déplacement ;<br />

• Mise en œuvre du processus d’évaluation du personnel communal ;<br />

• Organisation des journées d’accueil des nouveaux agents.<br />

Recrutement – Mobilité :<br />

• Mise en œuvre des plans de recrutement ;<br />

• Organisation des appels publics à candidature en vue de recrutement ou de la<br />

constitution de réserves ;<br />

• Gestion des demandes de mobilité interne ;<br />

• Gestion des candidatures spontanées.<br />

35


Diversité – AViQ (Agence pour une Vie de Qualité) :<br />

• Veille au respect de la législation « anti-discrimination » dans les différents<br />

processus RH ;<br />

• Veille au respect de l’arrêté du Gouvernement wallon du 7 février 2013 relatif<br />

à l’emploi de travailleurs handicapés dans les provinces, communes, CPAS et<br />

associations de services publics ;<br />

• Mise en œuvre des différents engagements de l’Autorité communale en<br />

matière de lutte contre les discriminations, de promotion de la diversité et<br />

d’égalité des chances ;<br />

• Constitution et gestion des dossiers dits «AViQ» dans le but de favoriser le<br />

recrutement, l’intégration et le maintien au travail des collègues victimes<br />

d’accident de travail, porteurs de handicap ou souffrant de maladies<br />

invalidantes ;<br />

• Adaptation des postes de travail des agents sur base des recommandations<br />

émises par l’AViQ ;<br />

• Élaboration et mise en œuvre (en collaboration avec le SIPPT) des plans de<br />

promotion de la diversité au sein de l’Administration en vue de favoriser le<br />

«vivre ensemble au travail» ;<br />

• Participation à des réunions/séminaires/colloques pour échanger et partager<br />

les «bonnes pratiques» en matière de promotion de la diversité au sein de<br />

l’Administration communale liégeoise.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Système d’Information des Ressources humaines (SIRH) :<br />

• Maintenance des systèmes d’information RH (paramétrages, architecture des<br />

données, gestion des profils) ;<br />

• Accompagnement du développement des logiciels RH en fonction des<br />

besoins des utilisateurs et des attentes de l’Autorité (analyse des besoins,<br />

formalisation, réception, déploiement, formation et suivi) ;<br />

• Production de rapports récurrents ou ponctuels de données RH (complétude,<br />

exhaustivité et fiabilité des données) ;<br />

• Formation du personnel à l’utilisation des outils, rédaction de supports<br />

didactiques et de procédures ;<br />

• Assistance aux utilisateurs.<br />

36


Communication RH :<br />

• Communication interne aux Directions et aux référents RH relative à toute<br />

information en lien avec les missions des différents services du Département<br />

RH, aux procédures en vigueur ou aux évolutions en la matière.<br />

• Communication interne RH envers l’ensemble des agents, en collaboration<br />

avec le Service communication interne : mise à jour du Portail, Infopers,<br />

rédaction d’articles pour Passerelles… ;<br />

• Diffusion des offres d’emplois.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Le Département des Ressources humaines a veillé, malgré la crise, à garantir la<br />

continuité de l’ensemble de ses missions.<br />

Ainsi, dès le mois de mars, la Direction des Ressources humaines s’est montrée<br />

particulièrement soucieuse de gérer les situations administratives des agents<br />

impactés par les mesures sanitaires (traitements, législation sociale, gestion<br />

administrative, suivi des demandes de congés corona, dispenses de service,<br />

certificats de quarantaine, chômage temporaire pour force majeure, …).<br />

Si comme dans la plupart des départements, le mode «télétravail» a été<br />

enclenché, des permanences ont été organisées au sein des différents services<br />

afin de permettre la continuité des missions en présentiel (pour l’édition des<br />

fiches de paie ou encore la signature des contrats, par exemple).<br />

La mise en place généralisée du télétravail au sein de l’Administration a par<br />

ailleurs nécessité la création et la gestion, par le SIRH et le Service de la Gestion<br />

informatisée du temps de travail, d’un code spécifique «télétravail» dans UlisWeb<br />

pour permettre et faciliter l’encodage, l’autorisation et la valorisation des<br />

prestations effectuées dans ce contexte.<br />

Les procédures RH et les modalités à respecter dans le cadre de ces différentes<br />

mesures ont fait l’objet de diverses communications, tant vers les Directions<br />

et les référents RH que vers les agents, en vue de les accompagner de façon<br />

optimale.<br />

La crise et le confinement n’ont pas empêché le lancement de diverses<br />

procédures de recrutement, en étroite collaboration avec plusieurs départements.<br />

Pour ne citer qu’un exemple parmi d’autres : l’opération de recrutement de plus<br />

37


d’une centaine d’étudiants afin de renforcer les équipes du Service des Foires<br />

et Marchés, liée à la réouverture de différents marchés et brocantes, dans le<br />

respect des mesures de sécurité imposées.<br />

Concernant les formations, la crise a évidemment bousculé l’agenda de la mise<br />

en œuvre du Plan de formation <strong>2020</strong>-2021, se traduisant par des annulations et<br />

des reports, une adaptation à la baisse du nombre de participants par session<br />

et donc le dédoublement de certaines formations pour respecter l’évolution<br />

des mesures sanitaires. Plusieurs formations se sont par ailleurs données en<br />

distantiel.<br />

Les mesures sanitaires ont mis un terme à toutes les actions de formation et<br />

de sensibilisation à la diversité durant l’année <strong>2020</strong>. Les dossiers AViQ ont pu<br />

néanmoins être gérés moyennant quelques aménagements dans le processus<br />

(formulaire en ligne, état des lieux par téléphone, …).<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Réalisés :<br />

• Réorganisation des procédures liées au calcul de la paie, dans le cadre<br />

de l’installation d’un nouveau logiciel de comptabilité (Dynamics 365) au<br />

Département de la Gestion financière. Il s’agit, notamment, de la mise en place<br />

de nouveaux fichiers comptables et d’une nouvelle procédure visant à pouvoir<br />

régulariser les paies à la fin du mois, permettant ainsi de diminuer le nombre<br />

d’indus de traitements ;<br />

• Réorganisation des procédures du service de la législation sociale, dans le<br />

cadre de la mise en place du nouveau logiciel du temps de travail ;<br />

• Mise en place d’une procédure relative à la mise en chômage temporaire<br />

dans le cadre de la crise sanitaire. En outre, le paiement d’un complément de<br />

traitements a également été mis en place, en vue d’assurer que les intéressés<br />

conservent, in fine, une rémunération imposable équivalente à celle dont ils<br />

bénéficient habituellement ;<br />

• Automatisation de l’édition des contrats de travail du personnel des<br />

garderies, par le logiciel ULIS CS.<br />

• Déclarations en ligne des demandes d’interruptions de carrière auprès de<br />

l’ONEM.<br />

38


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

En cours :<br />

• Simplification des procédures liées à la paie. Il s’agit principalement de la<br />

diminution du nombre de fichiers comptables liés aux paies (avec l’intégration<br />

de deux paies existantes dans les paies principales), ainsi que l’ajout des<br />

cotisations syndicales à verser aux organisations syndicales, dans les fichiers<br />

de paiement transmis au Directeur financier.<br />

• Mise en place de la « dispense de précompte professionnel pour travaux<br />

immobiliers en équipe sur place ». Il s’agit d’une aide à l’emploi qui est<br />

désormais également applicable aux administrations publiques.<br />

• Automatisation et dématérialisation des formulaires C4 nécessaires pour<br />

la gestion des dossiers des 600 auxiliaires d’éducation (garderies,) dont le<br />

contrat de travail à durée déterminée se termine, chaque année, le 30 juin.<br />

Des tests et développements informatiques ont eu lieu avec notamment l’envoi<br />

concluant de 5 DRS C4.<br />

• Préparation à la mise en place de la réforme APE.<br />

• Mise en place d’une application pour smartphone (MOBULIS) permettant<br />

aux agents de la Ville de visualiser leurs documents (fiches de paie, …) et<br />

leurs temps de travail (prestations, congé, …). Le logiciel est en cours de<br />

développement auprès du prestataire de service de la Ville de Liège, le Service<br />

général d’Informatique de l’Université de Liège (SEGI).<br />

• Automatisation de l’édition de l’ensemble des contrats de travail et<br />

avenants par le logiciel ULIS CS.<br />

• Développement de la maintenance AViQ dans Ulis CS, en collaboration avec<br />

le S.I.R.H. et le SEGI, en vue de répondre aux exigences comptables des primes<br />

AViQ, ainsi que des prévisions budgétaires.<br />

En quelques chiffres<br />

Gestion administrative de la carrière des agents<br />

communaux :<br />

Le service a instruit :<br />

• 2133 dossiers Collège ;<br />

• 31 dossiers Conseil ;<br />

Dont, notamment :<br />

39


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

• Engagements et avenants (diminution ou augmentation du temps de travail,<br />

prolongation de contrat, changement de grade) : 950 dossiers ;<br />

• Octroi de pauses-carrière : 253 dossiers ;<br />

• Octroi de congés (convenance personnelle, motifs impérieux, raisons sociales<br />

ou familiales, maternité…) : 145 dossiers ;<br />

• Octroi de suspensions de contrat : 68 ;<br />

• Désignations, confirmations ou suspensions de fonctions supérieures : 112<br />

dossiers ;<br />

Nominations :<br />

• Manœuvre lourd : 1 agent ;<br />

• Employé d’administration : 2 agents ;<br />

• Attaché spécifique (juriste) : 5 agents (dont 2 après stages) ;<br />

Promotions :<br />

• Chef de service <strong>administratif</strong> : 5 agents ;<br />

• Chef de bureau technique : 1 agent ;<br />

• 1 er Directeur <strong>administratif</strong> : 2 agents ;<br />

Trajets de réintégration : 45 dossiers traités.<br />

Crise sanitaire Covid-19 :<br />

• Congé parental Corona : 224 dossiers instruits, permettant à 152 agents de<br />

bénéficier de cette mesure ;<br />

• Conventions de bénévolat pour 18 volontaires, venus en soutien au Collectif<br />

Astrid <strong>2020</strong> ;<br />

• Contrats d’étudiants :<br />

o Soutien au secteur associatif/jeunesse – Missions de propreté publique :<br />

21 contrats pour les mois d’août et septembre ;<br />

o Soutien au service des Foires et Marchés, en vue de respecter les<br />

modalités d’organisation, par les autorités communales, des marchés et<br />

brocantes : 180 contrats pour la période de juillet à novembre.<br />

Gestion informatisée du temps de travail :<br />

Le Service a poursuivi l’extension du pointage informatisé. Plus de 2.600 agents<br />

sont actuellement soumis à un système informatisé de pointage, bénéficiant<br />

d’un horaire fixe, variable ou aménagé, pour lesquels le service de la Gestion<br />

du temps de travail effectue le paramétrage des dossiers de pointage, le suivi<br />

40


quotidien des prestations, opère des corrections, enregistrements et vérifications<br />

de certains congés dans le système informatique.<br />

Dans le cadre de la crise sanitaire, la G.I.T.T. a réceptionné et traité plus de 600<br />

certificats de quarantaine.<br />

Contrôle médical :<br />

380 agents ont été contrôlés. Les actions consécutives à ces visites se<br />

répartissent comme suit :<br />

• Reprises anticipées : 2 ;<br />

• Reprises à mi-temps après maladie : 44 ;<br />

• Refus : 58 ;<br />

• Contrôles spontanés : 2 ;<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Accidents de travail – maladies professionnelles :<br />

Le suivi a porté sur :<br />

• 163 nouveaux dossiers : 146 relatifs à des accidents de travail et 17 liés à<br />

des maladies professionnelles ainsi que le suivi du paiement des indemnités<br />

afférentes ;<br />

• 102 rentes dues en réparation de maladies professionnelles.<br />

Traitements :<br />

• Gestion de 4.430 dossiers ;<br />

• Octroi de 1.324 abonnements de bus et de 79 abonnements de train ;<br />

• Attribution de 125 indemnités pour les déplacements à vélo.<br />

41


Dans le cadre de la crise sanitaire, près de 800 agents contractuels ont été<br />

concernés par une ou plusieurs périodes de chômage temporaire.<br />

Législation sociale :<br />

Gestion de 3.069 dossiers (dont 679 liés aux garderies).<br />

Pensions :<br />

225 nouveaux dossiers de pension et 66 dossiers d’estimation ont été élaborés.<br />

7.902 dossiers sont en outre suivis par le service.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Formation – Évaluation :<br />

La somme de 89.947,01 euros a été engagée sur le budget ordinaire pour la<br />

formation continue du personnel communal. Ce montant a permis de couvrir<br />

480 participations à un ou plusieurs des 93 modules de formation différents<br />

organisés ;<br />

En outre, un subside, de la Région Wallonne, d’un montant de 152.973,20 €, a<br />

été reçu pour les années <strong>2020</strong>-2021. L’allocation budgétaire de 84.677,00 €<br />

cogérée par le Département des Ressources humaines et le S.I.P.P.T. a permis :<br />

• 106 participations à 9 modules de formation organisés par le Département<br />

des Ressources humaines ;<br />

• 112 participations à 7 modules de formation organisés par le S.I.P.P.T.<br />

La formation « Accueil des nouveaux agents » a été reprise par le Service<br />

Formation, qui a formé 81 agents, répartis sur 7 sessions. Depuis 2018, ce sont<br />

près de 600 nouveaux agents qui ont été formés lors de ces journées d’accueil.<br />

Au cours de l’année, 54.81% du personnel communal réunissant les conditions<br />

pour être évalué (852 agents) a été évalué. En terme quantitatif, cela représente<br />

concrètement 467 évaluations reçues et traitées par le Service Évaluation du<br />

Département des Ressources humaines. Les mentions obtenues se partissent<br />

comme suit :<br />

42


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Recrutement – Mobilité :<br />

• La Ville de Liège a reçu environ 10.950 candidatures spontanées, toutes<br />

formations confondues, soit une moyenne de 30 courriers électroniques<br />

réceptionnés chaque jour ;<br />

• 9 séances de test pour le recrutement d’employés d’administration ont été<br />

organisées. Celles-ci ont permis l’engagement d’une soixantaine d’employés<br />

d’administration ;<br />

• En outre, pour combler les besoins d’engagement, le service a mené de<br />

nombreuses procédures de recrutement, dont 78 sont clôturées (18 sont<br />

toujours en cours) ;<br />

• 39 demandes de mobilité ont été clôturées se répartissant comme suit :<br />

o 25 maintiens ;<br />

o 8 mobilités avec remplacement ;<br />

o 2 mobilités intra-département ;<br />

o 3 préavis ;<br />

o 1 demande de pension.<br />

Fin décembre, 28 demandes de mobilité étaient toujours en cours de traitement.<br />

AViQ :<br />

87 aménagements de poste de travail ont été réalisés en collaboration avec<br />

l’AViQ sur un total de 171 dossiers, qui ont généré près de 800.000 euros de<br />

primes diverses (de compensation, à l’intégration…,) versées par le partenaire<br />

AViQ à la Ville de Liège<br />

43


Actions transversales inter-départements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Les circonstances exceptionnelles n’ont pas empêché les synergies ni la<br />

poursuite d’actions transversales. Citons par exemple :<br />

• La collaboration entre le Service Evaluation et le Département des Systèmes<br />

d’Information (DSI) dans le développement de la nouvelle application<br />

e-EVALUATION permettant une gestion informatisée de la fiche d’évaluation.<br />

Cette application offre plusieurs fonctionnalités et de nombreux avantages<br />

qui vont aider les évaluateurs dans la réalisation de leurs évaluations, à<br />

chaque étape du processus. Mise en place progressivement au sein de 6<br />

Départements dès novembre.<br />

• Comme évoqué précédemment, la mise en place de la « dispense de<br />

précompte professionnel pour travaux immobiliers en équipe sur place ».<br />

Plusieurs critères très spécifiques doivent cependant être respectés pour<br />

pouvoir bénéficier de cette mesure. Ils font l’objet d’une analyse par un groupe<br />

de travail (composé du Département RH, de la Direction générale et du SAGEC).<br />

Par ailleurs, les départements dont les agents sont concernés par cette mesure<br />

ont bien entendu également été associés à la réflexion. Il en est d’ailleurs<br />

ressorti un effet un peu inattendu, à savoir une nouvelle utilité pour le logiciel<br />

« E-Travaux ». Celui-ci pouvant permettre de justifier une partie des critères<br />

mentionnés plus haut.<br />

• L’analyse et la mise à jour du « tableau de tri », en collaboration avec le service<br />

de la Gestion documentaire et Archives, devant permettre l’archivage des<br />

44


documents gérés par l’ensemble du Département, dans le respect des normes<br />

en vigueur<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

45


Direction du Nettoyage des Locaux<br />

Composition<br />

Personnel : 500 auxiliaires professionnelles - 20 agents <strong>administratif</strong>s et<br />

d’encadrement<br />

Localisation : rue de Namur, 2 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : Patrice MENOZZI – 04 238 32 80<br />

Contact courriel : patrice.menozzi@liege.be<br />

Missions<br />

• Service <strong>administratif</strong><br />

• Magasin<br />

• Brigade volante<br />

• Zones d’intervention du personnel d’entretien<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Direction du Nettoyage des locaux et personnel<br />

d’encadrement :<br />

• Organisation et réalisation de l’entretien ménager de 211 bâtiments<br />

communaux, 14 maisons intergénérationnelles et 13 commissariats de Police<br />

répartis en 5 secteurs sur le territoire de la Ville de Liège ;<br />

• Maintien d’un niveau qualitatif de l’entretien ménager pour satisfaire au mieux<br />

les exigences des utilisateurs et proposer un environnement de travail agréable<br />

aux agents communaux ;<br />

• Assistance à la Direction du département ;<br />

• Gestion du personnel en charge du nettoyage des locaux (prestations, horaires,<br />

formations, évaluations, changements d’affectations au sein du service, bienêtre<br />

au travail et diversité…) ;<br />

46


• Réalisation des marchés publics nécessaires à l’acquisition du matériel<br />

d’entretien ;<br />

• Gestion des diverses allocations et ressources du service ;<br />

• Veille au respect des normes en matière d’hygiène et de sécurité ;<br />

• Réalisation des marchés publics nécessaires à l’acquisition de produits de<br />

désinfection en relation et dans le respect des procédures liées au COVID-19 ;<br />

• Recherche et assistance au développement de méthodologies, produits et<br />

matériels spécifiques dans le domaine de la désinfection ;<br />

• Prise en charge et pilotage des interventions en matières de désinfection et<br />

contaminations diverses.<br />

• Centralisation et gestion des approvisionnements en produits désinfectants<br />

professionnels.<br />

Magasin :<br />

Centralisation de l’ensemble des ressources matérielles propres au service<br />

(machines, produits et matériels de nettoyage divers) dans un espace de 231 m 2<br />

localisé rue de Namur.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Brigade volante :<br />

Cette équipe spécialisée, surnommée « tornade blanche », prend en charge<br />

des missions spécifiques nécessitant formations, équipements et techniques<br />

de nettoyage spécialisés : nettoyages de fin de chantiers et de réalisations<br />

spécifiques, décalcarisations et autres tâches de remise en état.<br />

Zones d’interventions du personnel de nettoyage :<br />

Le territoire de la Ville de Liège est divisé en 14 secteurs d’activités dont,<br />

chacun compte une quinzaine de bâtiments (complexes) différents, placés<br />

sous la supervision directe d’une brigadière. Une telle organisation permet<br />

d’accroître l’importance du rôle de la brigadière en tant qu’agent de proximité<br />

mais également de favoriser la communication en ligne directe vers les agents<br />

d’entretien et les responsables d’établissements.<br />

47


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Les équipes ont poursuivi et intensifié leur travail tout au long de la crise, en<br />

s’adaptant à l’évolution des mesures sanitaires au sein des infrastructures<br />

restées ouvertes au public et/ou accessibles au personnel communal. Afin de<br />

protéger au mieux les équipes sur site, les responsables ont rapidement mis en<br />

place des procédures, qui ont évolué au fil du temps, et fourni les équipements de<br />

protection adéquats. De même, pour assurer le nettoyage et la désinfection des<br />

bâtiments et des zones de contact (clinches, interrupteurs, ...), le service a acheté<br />

des produits de désinfection spécifiques, en s’assurant de leur livraison rapide<br />

sur secteurs et surtout d’un stock disponible, pour répondre rapidement aux<br />

demandes d’interventions, suite à une contamination ou suspicion de cas Covid<br />

Projets réalisés et en cours<br />

• Amélioration de la politique de tri des déchets dans les établissements<br />

scolaires (Zéro déchet), en collaboration avec le service du Nettoiement. Projet<br />

et formations en cours dans divers établissements scolaires.<br />

• Mise en place, en collaboration avec les services de Police, d’un système<br />

de reprise par le fournisseur concerné de l’ensemble des flaconnages liés à<br />

l’utilisation produits d’entretien ménager en vue d’un recyclage.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

48


4<br />

Département des<br />

Sanctions<br />

administratives<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Sanctions<br />

administratives<br />

Composition<br />

Personnel : 6 agents <strong>administratif</strong>s<br />

Localisation : Place du marché 2 (Hôtel de Ville), 4000 Liège<br />

Contact tél. : 04 221 81 94<br />

Contact courriel : sanctions.administratives@liege.be<br />

Organisation<br />

• 5 Fonctionnaires sanctionnateurs<br />

• 3 greffiers<br />

Missions<br />

• Assurer la mise en œuvre de la loi du 24 juin 2013, relative aux<br />

sanctions administratives communales, dans le respect des procédures<br />

légales et des arrêtés d’exécution.<br />

• Dans le respect du citoyen et de l’indépendance du fonctionnaire<br />

sanctionnateur, assurer, en veillant à l’opportunité des poursuites, une<br />

juste répression des infractions aux Règlements de police communaux.<br />

• Outre l’infliction des sanctions financières, recourir aux méthodes<br />

alternatives prévues par la loi, comme la médiation et les prestations<br />

citoyennes.<br />

Description des missions<br />

La volonté du Collège communal est de lutter contre les incivilités sur le territoire<br />

de la Ville de Liège et d’obtenir un changement de comportement de certains<br />

citoyens qui nuisent à la qualité de vie des habitants.<br />

Le Fonctionnaire sanctionnateur est compétent pour infliger une sanction<br />

administrative dans les matières suivantes :<br />

49


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Sanctions<br />

administratives<br />

• Infractions purement administratives : sanctionner les comportements<br />

susceptibles de troubler la propreté ou la tranquillité publique, repris dans les<br />

différents règlements communaux que la Ville s’est dotée (à titre exemplatif :<br />

consommation d’alcool sur la voie publique, souillure sur la voie publique, nonrespect<br />

des heures prévues par le règlement communal concernant le dépôt de<br />

sacs poubelles, …) ;<br />

• Infractions mixtes : la loi SAC permet expressément aux communes d’inclure<br />

dans leurs règlements communaux certains agissements répréhensibles<br />

figurant dans le code pénal, sur base d’un protocole d’accord conclu avec<br />

le Procureur du Roi. Les fonctionnaires sanctionnateurs de la Ville de Liège<br />

sont dès lors habilités à infliger des sanctions dans divers domaines, ainsi,<br />

notamment, pour des dégradations immobilières et mobilières, des injures,<br />

des vols simples, …) ;<br />

• Infractions relatives à la voirie communale : sanctionner des infractions au<br />

décret du 6 février 2014 relatif à la voirie communale (amendes de 50 à<br />

10.000 euros) ;<br />

• Infractions en matière d’arrêt et de stationnement : sanctionner des infractions<br />

relatives à l’arrêt et au stationnement. Les infraction de 1ere catégorie<br />

(par exemple, le stationnement en zone résidentielle) sont punies d’une<br />

amende de 58 euros. Les infractions de deuxième catégorie (par exemple, le<br />

stationnement irrégulier sur les trottoirs, sur les passages pour piétons, …) sont<br />

punies d’une amende de 116 euros.<br />

Les fonctionnaires sanctionnateurs tiennent régulièrement des audiences au<br />

cours desquelles sont entendus des contrevenants pour l’exposé de leurs moyens<br />

de défense.<br />

En cas de recours, ils assument la défense des intérêts de la Ville devant le<br />

Tribunal de Police.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

• Transfert du Bureau des sanctions administratives à l’Hôtel de Ville au<br />

sein de la Direction générale et création du Département des sanctions<br />

administratives ;<br />

• Création d’un référent police pour faciliter les relations transversales avec les<br />

agents constatateurs ;<br />

• Rédaction d’un manuel de terrain à destination des inspecteurs de police ;<br />

50


• Remontée de la jurisprudence du Tribunal de police à l’égard des différents<br />

services concernés ;<br />

• Amélioration continue et systématique de l’outil informatique SAC ;<br />

• Projet de création d’une cellule scan-car au sein du Département des<br />

sanctions administratives. Deux véhicules sillonnent les rues de la Cité<br />

ardente pour contrôler le stationnement dans les zones horodateurs, les rues<br />

où des places riverains sont disponibles et, dans ces périmètres, le respect des<br />

emplacements réservés aux personnes handicapées.<br />

• Un contrôle automatisé du stationnement au moyen de scancars implique<br />

divers changements, notamment, la révision du processus de gestion des<br />

contestations adressées par les redevables. Il s’agit maintenant d’effectuer<br />

un contrôle électronique de droits dématérialisés inscrits dans des bases<br />

de données (suppression de tous documents « papier » attestant un droit de<br />

stationner).<br />

• La mise en service des scancars dans la cité a également pour impact<br />

l’augmentation du nombre de constats d’infraction journaliers, ce qui de facto<br />

génère un plus grand nombre de contestations. La cellule aura notamment<br />

pour mission de gérer l’afflux de celles-ci et de fournir aux citoyens les<br />

réponses adéquates à leurs interpellations.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Sanctions<br />

administratives<br />

51


Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Sanctions<br />

administratives<br />

52


5<br />

Département du<br />

Développement<br />

stratégique<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Composition<br />

Personnel : 1 Directeur - 61 agents<br />

Localisation : rue Grande Tour, 14 à 4000 LIEGE (cellule stratégique et<br />

service communication) ; Hôtel de Ville – Place du Marché,<br />

2 à 4000 LIEGE (service protocole) – Annexe de l’Hôtel de<br />

Ville – Rue de l’Epée 1 – 4000 LIEGE (central téléphonique) ;<br />

Espace Guillemins – Rue des Guillemins 26 – 4000 LIEGE,<br />

Rue de Namur 2 – 4000 LIEGE, Ilot Saint-Georges – Quai de<br />

la Batte 10 – 4000 LIEGE et Féronstrée 86 – 4000 LIEGE<br />

(Services d’accueil)<br />

Contact tél. : 04 221 80 98 / 04 211 81 11<br />

Contact courriel : communication@liege.be - protocole@liege.be<br />

Missions<br />

• Protocole et Services d’Accueil<br />

• Communication<br />

• Relations extérieures<br />

• Politique générale<br />

• Développement durable<br />

• Mobilité<br />

• Développement économique<br />

• Accueil investisseurs<br />

• Société de développement Liège-Guillemins<br />

• Accueil<br />

• Téléphonie<br />

53


Description des missions (Service)<br />

Protocole et Services d’accueil :<br />

• Accueil protocolaire, logistique des salles, conception, préparation, organisation<br />

et réalisation des cérémonies, réceptions et réunions<br />

• Pavoisement<br />

• Accueil des citoyens dans les différents bâtiments communaux<br />

• Gestion du central téléphonique<br />

Communication :<br />

• Communications interne et externe, gestion des outils de communication<br />

transversaux de la Ville (sites internet, réseaux sociaux, application<br />

smartphone, mobilier urbain...), journal communal, promotion d’événements,<br />

campagnes de communication, porte-parole, revues de presse...<br />

Relations extérieures :<br />

• Gestion des jumelages et des partenariats<br />

• Coopération au développement<br />

• Suivi des dossiers au sein des associations internationales et réseaux dont la<br />

Ville est membre (en collaboration avec les autres Départements si nécessaire)<br />

• Points de contacts avec le corps diplomatique et consulaire en Belgique<br />

• Participation à des groupes de travail européens<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Développement durable :<br />

• Coordination de la démarche interdépartementale - Stratégie Energie & Climat<br />

- Transition écologique – Mise en œuvre des accords de Paris / suivi des<br />

stratégies européennes Green Deal et Renovation Wave – participation à des<br />

réseaux européens – coopération internationale<br />

Mobilité :<br />

• Actualisation du plan communal de mobilité<br />

• Tram et réorganisation réseau bus<br />

• Mobilité douce<br />

• Coordination des acteurs de terrain,<br />

54


• Transport par câble<br />

• Récolte, transmission et analyse de datas<br />

Développement économique :<br />

• Suivi des grands investissements Coronmeuse, Bressoux, coordination des<br />

acteurs de terrain et des partenaires.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Protocole et Services d’accueil<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Protocole :<br />

Le Service du Protocole est chargé de concevoir, de préparer, d’organiser et<br />

de réaliser les cérémonies, réceptions et réunions déterminées par le Collège<br />

communal de la Ville de Liège.<br />

Au vu de la crise sanitaire, un nombre limité de manifestations/événements<br />

ont été répertoriés. Parmi ceux qui ont pu avoir lieu, notons l’inauguration de<br />

la nouvelle piscine de Jonfosse ou l’organisation d’une grande journée autour<br />

du Nouvel An Chinois avec Parade dans les rues de Liège et Gala au Palais des<br />

Congrès, réunissant plusieurs centaines d’artistes chinois.<br />

Le service du Protocole a également assuré l’accueil lors des cérémonies de<br />

mariage et de noces jubilaires, tout comme la gestion de l’occupation des<br />

différentes salles de l’Hôtel de Ville et de son annexe, rue de l’Epée, pour des<br />

réunions, conférences de presse, réceptions… réparties sur toute l’année. Dans<br />

ce cadre, il veille également à l’entretien et au bon état de l’Hôtel de Ville et de<br />

son annexe, en collaboration avec d’autres services de la Ville.<br />

Le service tient également à jour la liste protocolaire<br />

Services d’accueil :<br />

Les services d’accueil regroupent les différents sites d’accueil de l’administration<br />

communale et les opératrices téléphoniques généralement identifiées sous le<br />

générique « central téléphonique ».<br />

Comme leur nom le dit, les services d’accueil interviennent en première ligne<br />

dans l’accueil du citoyen, tant par téléphone que de façon physique. Ils servent<br />

également d’interface entre les citoyens et le personnel communal ou vice versa,<br />

55


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

lorsque les agents communaux passent par les services d’accueil pour atteindre<br />

les citoyens. Ils jouent également un rôle d’intermédiaires entre différents<br />

services communaux.<br />

Les agents d’accueil sont ainsi répartis sur 4 lieux d’accueil :<br />

• L’espace Guillemins<br />

• L’ilot Saint-Georges<br />

• L’accueil de la Gestion financière, rue Féronstrée<br />

• L’accueil du bâtiment de la Rue de Namur<br />

A l’accueil de l’Espace Guillemins, ouvert sans interruption, de 8h à 17h tous<br />

les jours ouvrables, ce ne sont ainsi pas moins de 750 personnes qui transitent<br />

quotidiennement par l’accueil.<br />

Dans la conjoncture actuelle, où les services au public de notre Administration ne<br />

reçoivent quasi que sur rendez-vous, leur importance se révèle encore plus.<br />

Avec ce système de rendez-vous, les agentes d’accueil jouent plus souvent aussi<br />

un rôle d’intermédiaire entre les citoyens et les agents communaux chaque<br />

fois que des situations l’exigent. Elles doivent également gérer les citoyens<br />

qui se présentent sans rendez-vous, ainsi que tous ceux qui viennent pour les<br />

autres services de la rue des Guillemins, tels que le Traitement, les Ressources<br />

humaines, le Bureau de Police administrative, les Services sociaux…<br />

L’agent d’accueil de l’Ilot Saint-George gère l’agenda des rendez-vous du<br />

service de l’Urbanisme. Il contrôle également le motif de visite de toutes les<br />

personnes étrangères au bâtiment. Il autorise ou refuse l’accès et renseigne les<br />

nouvelles mesures en application dans les différents services.<br />

L’agent réceptionne également les livraisons pour les services localisés dans le<br />

bâtiment.<br />

Enfin il réoriente les nombreuses personnes qui se présentent à l’accueil pour<br />

Fedasil et Agence locale pour l’emploi (Alpem).<br />

L’accueil de la Gestion financière est un intermédiaire privilégié entre le citoyen<br />

redevable à la Ville et les services du Directeur financier. C’est le seul accueil<br />

habileté à encaisser des paiements et uniquement par Bancontact.<br />

Le payement de différentes taxes, redevances et amendes, leur contestation, les<br />

demandes d’explications… y amènent différentes catégories de citoyens.<br />

56


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

La fréquentation du site connait une forte augmentation les jours qui suivent<br />

l’envoi des taxes urbaines. Ainsi, pendant plus d’un mois, l’agent réceptionne une<br />

moyenne de 100 dossiers de demandes de modération par jour.<br />

En termes de fréquentation, l’accueil de la rue de Namur est celui qui reçoit<br />

le moins de public. Il est essentiellement fréquenté par les représentants des<br />

sociétés qui travaillent avec la Ville. C’est également le point de contrôle des<br />

différents accès au site, surtout pour les véhicules.<br />

N’empêche que le citoyen s’y présente épisodiquement pour des questions de<br />

sacs poubelles ou des problèmes de voirie.<br />

L’agent doit également gérer la salle de réunion et, au besoin, les emplacements<br />

parking, lors des grandes activités.<br />

L’accueil téléphonique est le réceptacle de toutes les communications<br />

extérieures.<br />

Tous les jours ouvrables, de 8h00 à 17h00, les téléphonistes réceptionnent,<br />

analysent et transfèrent des centaines de communications vers les services de la<br />

Ville.<br />

Le central téléphonique dispose de sa propre base de données. Ce répertoire<br />

reprend celui de la Ville et les numéros fréquemment demandés comme ceux des<br />

CPAS, des commissariats de quartier, le SPF Finances, le SPF Pensions…<br />

Cet élargissement fait, à dessein, permet de satisfaire le citoyen dans une plus<br />

large mesure.<br />

Un répondeur automatique renseigne tout citoyen qui appelle en dehors des<br />

heures de travail.<br />

Plus ou moins 10.000 appels entrants sont traités par mois par les téléphonistes.<br />

Ces chiffres, qui ont quasi doublé par rapport à 2019, s’expliquent par fait<br />

que la quasi-totalité des services ne reçoivent que sur rendez-vous. Pour ce<br />

faire, le citoyen passe donc par le central téléphonique pour tous types de<br />

renseignements.<br />

Enfin, notons que les Services d’accueil ont été exceptionnellement fermés du 17<br />

mars au 13 mai à la suite du confinement général.<br />

57


Communication<br />

Tout au long de l’année, le service a alimenté quotidiennement la communication<br />

externe au travers des différents outils transversaux : sites web, réseaux sociaux,<br />

application, open data, écrans d’information en rue…<br />

Sous la supervision de la Direction générale, le service Communication a<br />

poursuivi par ailleurs sa mission de communication interne<br />

Plus globalement, le service Communication n’a pas fait exception à la<br />

règle : l’année a été marquée par la crise du Coronavirus. Tous les canaux<br />

de communication de la Ville ont été fortement mobilisés afin d’informer au<br />

mieux les citoyens sur les mesures prises par la Ville mais aussi par les autres<br />

niveaux de pouvoir. De nombreux supports ont notamment été créés (visuels<br />

web, affiches, vidéos...). Le travail effectué a parfois dépassé le cadre habituel<br />

: distribution de masques, confection des kits pour les couturières, mise en<br />

place d’un call center et mobilisation de personnalités liégeoises pour porter le<br />

message<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Sites web<br />

Le service a géré au quotidien liege.be et ses sites satellites (Liège 2025,<br />

Alimentation locale...).<br />

Concernant la crise sanitaire, elle a fait l’objet d’une communication intense,<br />

notamment au travers d’une page générale (www.liege.be/coronavirus) créée afin<br />

de regrouper les informations. Celle-ci était régulièrement, voire quotidiennement,<br />

mise à jour en fonction de l’évolution des mesures. Des visuels synthétiques ont<br />

également été réalisés pour informer sur les mesures en vigueur. Cette page est<br />

d’ailleurs la plus visitée, avec plus de 298 000 vues.<br />

Mais le service a continué également son travail sur d’autres projets. Lancement<br />

de la plate-forme https://conseilcommunal.liege.be/. La Ville s’est ainsi dotée<br />

d’un nouvel outil pour permettre au citoyen de suivre en toute transparence la<br />

démocratie locale.<br />

Cet outil, planifié dans la déclaration politique communale de cette législature, a<br />

été développé avec l’intercommunale IMIO. Liège fait une nouvelle fois figure de<br />

pionnière puisqu’elle est la première commune à mettre en ligne cette plateforme<br />

qui peut être mutualisée avec les communes qui souhaitent emboîter le pas.<br />

Concrètement, la nouveauté consiste en la prise de connaissance par le citoyen<br />

des projets de délibérations avant débat et vote par le Conseil communal.<br />

58


Après chaque séance du Conseil communal, le citoyen peut aussi accéder à<br />

l’ensemble des décisions et bien entendu aux documents déjà disponibles sur<br />

liege.be :<br />

• l’ordre du jour ;<br />

• l’addendum ;<br />

• le bulletin des questions écrites ;<br />

• le procès-verbal ;<br />

• la vidéo de retransmission de la séance publique.<br />

La plate-forme propose aussi un outil de recherche performant, avec mots-clés et<br />

des filtres comme la date de séance, la matière ou le mandataire concerné.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Réseaux sociaux<br />

La Ville a poursuivi sa croissance sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter,<br />

notamment en gagnant près de 5 000 fans sur sa page Facebook pour arriver à<br />

plus de 33 000 fans.<br />

Sur la page Facebook de la Ville, nous publions en moyenne 2 à 6 posts par jour.<br />

Le contenu provient majoritairement des actualités et événements repris sur le<br />

site de la Ville, mais également de partage de posts sur des sujets qui intéressent<br />

nos concitoyens. Le Coronavirus a ici aussi fait l’objet d’une communication<br />

massive.<br />

La page Facebook de la Ville de Liège, ce sont aussi des contacts directs avec le<br />

citoyen qui nous sollicite pour toute une série de choses en message privé. Nous<br />

répondons à tous les messages même s’ils ne concernent pas directement la<br />

Ville et avec la crise sanitaire, nous avons été particulièrement sollicités par les<br />

citoyens.<br />

Nous sommes également présents sur Twitter (7 825 abonnés) en adaptant une<br />

partie de nos publications Facebook à l’outil.<br />

Liège en poche<br />

L’application a gagné près de 10 000 nouveaux abonnés. L’application permet<br />

aux citoyens de s’abonner à divers services (collecte de déchets, horaires de bus,<br />

places de parking Shop&Drive), de réaliser des démarches en ligne (grâce à l’eguichet),<br />

d’être tenus au courant des actualités et évènements...<br />

59


Open data<br />

Le service Communication, en collaboration avec le département des Systèmes<br />

d’Information, a continué à faire évoluer la plateforme open data en y publiant<br />

de nouveaux jeux de données, notamment dans les domaines de la mobilité et<br />

de la propreté, et en les illustrant à l’aide de vues personnalisées qui permettent<br />

de contextualiser les données affichées à l’aide de graphiques, cartes de<br />

géolocalisations, galeries photos... Ces données ont été intégrées dans d’autres<br />

outils de communication tels que liege.be et l’appli “Liège en poche”.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Soutien de projets<br />

Le service a soutenu des projets de toutes envergure,s avec des interventions<br />

très diverses visant à :<br />

• - assurer la visibilité de la Ville notamment par le prêt d’outils de visibilité : rollups,<br />

cubes, beach flags, sky-dancers, banderoles, chaussettes pour barrières<br />

nadars, drapeaux, goodies...<br />

• - apporter un soutien pour la promotion et élaborer des outils de<br />

communication (brochures, documents stratégiques, affiches, vidéos, plans de<br />

communication, powerpoints, prises de paroles...).<br />

En plus de tout ce qui a trait à la mobilité (qui est évoqué dans la partie “Mobilité”<br />

de notre département), voici quelques exemples de projets où nous sommes<br />

intervenus : le Schéma de Développement communal (SDC), l’inauguration de<br />

la piscine Jonfosse, le plan canopée, la journée “Alimentation saine pour tous”,<br />

Place aux Artistes, la carte de vœux, le concours “J’aime ma Commune” (pour<br />

lequel la Ville a remporté un prix), Métamorphoses...<br />

Le service Communication est également un partenaire fort du projet Interreg<br />

EMR Terra Mosana, projet qui a pour vocation de promouvoir le patrimoine<br />

culturel de l’Euregio Meuse-Rhin grâce aux nouvelles technologies (modélisation<br />

3D, réalité augmentée…). Notre service est responsable de la communication du<br />

projet auprès des citoyens et touristes de l’Euregio Meuse-Rhin. Un site internet<br />

dédié a été réalisé : www.terramosana.org/. Le service a également travaillé à<br />

la mise en place d’expositions et d’activités interactives à venir dans les villes<br />

partenaires, point d’orgue de ce projet eurégional.<br />

Retransmission des conseils communaux<br />

Le service Com assure, en lien avec le département des Systèmes d’Information<br />

et un prestataire extérieur, la retransmission en direct des conseils communaux.<br />

60


En raison de la crise sanitaire, il a fallu s’adapter aux circonstances avec certains<br />

conseils communaux organisés en mix présentiel/virtuel, puis entièrement en<br />

virtuel par visioconférence.<br />

Le Journal de Liège<br />

En raison de la crise sanitaire, le journal communal n’a été édité qu’une fois, en<br />

septembre. Ce numéro a, notamment, permis de saluer le travail réalisé, au sein<br />

de la Ville par les différents services, pour faire face au Coronavirus.<br />

Une communication visuelle pour valoriser la Ville<br />

Le service conçoit des réalisations visuelles en cohérence avec la charte<br />

graphique et en lien avec la ligne stratégique de la Ville. Le service propose ce<br />

soutien graphique de manière transversale, afin de réaliser brochures, affiches,<br />

signalétique, présentations... Il accompagne également l’utilisation des médias<br />

vidéo et web<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Un point de contact général<br />

La gestion des adresses mails générales de la Ville (comme information@liege.<br />

be) permet de maintenir un rapport quotidien efficient entre la population et<br />

l’administration. A ces adresses, s’ajoutent de plus en plus les messages privés<br />

sur les réseaux sociaux (cfr. ci-avant).<br />

Ces canaux électroniques de contact ont été particulièrement sollicités dans<br />

le cadre de la pandémie, notamment lors de la distribution des masques aux<br />

citoyens et du matériel au personnel médical et aux commerçants.<br />

La mise à jour des annuaires et guides dans lesquels la Ville est reprise est<br />

également assurée par le service.<br />

Contact avec la presse<br />

Le service gère la rédaction et l’envoi de communiqués, de dossiers et<br />

d’invitations à la presse, l’organisation de conférences de presse, la mise en<br />

place de partenariats presse...<br />

La porte-parole de la Ville assure, entre autres choses, la prise en charge des<br />

demandes de médias pour des reportages ou interviews.<br />

Dispositif de communication urbaine<br />

Le service gère le planning et les réservations des affichages papiers et digitaux<br />

sur le mobilier urbain. Depuis 2019, le service alimente à distance, pour la partie<br />

61


Ville de Liège, les écrans digitaux et les nouveaux écrans sur mâts. Il a également<br />

la charge du planning des drapeaux présents sur les ponts et des oriflammes<br />

visibles le long des voiries.<br />

Portail interne<br />

Suite au lancement du Portail interne en 2019, le service Communication a<br />

continué le travail de migration de l’ensemble de la documentation présente<br />

sur l’ancien Intranet, en étroite collaboration avec les départements et services<br />

concernés. De même, le service a rédigé de nouveaux contenus didactiques et<br />

d’intérêt général, sans oublier la gestion des actualités internes, dont les mesures<br />

Covid en vigueur au sein de l’Administration, et la newsletter “Passerelles”.<br />

Grâce à la réactivité du DSI, ce portail est désormais accessible, via une<br />

plateforme sécurisée, au personnel communal en télétravail. Il a ainsi accès aux<br />

documents et informations nécessaires pour la poursuite de ses missions.<br />

Newsletter “Passerelles”<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Anciennement en version papier, le journal du personnel “Passerelles” se décline<br />

depuis le mois d’octobre sous le format d’une newsletter mensuelle, au départ du<br />

Portail interne. Fruit d’une étroite collaboration entre le service Communication<br />

et le DSI, cette newsletter fait partie des nouveaux développements intégrés au<br />

sein du Portail, lui confirmant ainsi son rôle majeur en tant que relais principal<br />

de communication interne tout en maintenant le lien avec le personnel placé en<br />

télétravail.<br />

Dans la continuité de la version papier, les objectifs du “Passerelles” restent<br />

identiques :<br />

• Valoriser le travail effectué par les services et les départements ;<br />

• Informer le personnel communal de l’actualité interne de l’Administration et/ou<br />

des grands projets transversaux menés par la Ville ;<br />

• Créer du lien social au sein de l’Administration par une meilleure connaissance<br />

des différentes missions des services, des départements et des agents en<br />

place.<br />

Au vu du contexte sanitaire, des articles spécifiques ont notamment été<br />

rédigés sur la mobilisation, la flexibilité et la solidarité des différents services<br />

communaux.<br />

62


Une revue de presse quotidienne<br />

La revue de presse électronique quotidienne (portant sur la presse écrite<br />

quotidienne) permet aux destinataires de recevoir, quel que soit l’endroit où ils se<br />

trouvent, les articles traitant de Liège et des matières communales.<br />

La revue de presse hebdomadaire (traitant les magazines) est également éditée<br />

en version électronique.<br />

La banque d’images<br />

L’outil s’étoffe petit à petit pour rencontrer les besoins des différents services de<br />

la Ville en matière de photos.<br />

Infopers et concours<br />

Le service assure aussi la gestion des courriels d’information émanant des<br />

départements et/ou échevinats à destination du personnel communal (infopers).<br />

Il assure également la diffusion interne et/ou externe de concours pour divers<br />

événements organisés par la Ville ou pour lesquels elle est partenaire.<br />

Relations extérieures<br />

Villes MAHHL :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Notre service est actif au sein du groupe de « coordination » des Villes MAHHL.<br />

Ce groupe prépare et assure le suivi des Conférences des Bourgmestres. Il se<br />

réunit mensuellement. En raison de la crise sanitaire, les réunions se sont faites<br />

de manière virtuelle à partir de la mi-mars. Nous avons veillé à l’exécution du<br />

plan de travail annuel des Villes MAHHL et élaboré celui ayant trait à 2021. En<br />

2019, en tant que réseau transfrontalier, les Villes MAHHL ont intégré « Urban Air<br />

Mobility », une initiative qui cadre dans le «European Innovation Partnership on<br />

Smart Cities and Communities» ayant pour objectif d’étendre la mobilité urbaine<br />

à sa troisième dimension : la mobilité aérienne. Dans le cadre, la Ville de Liège<br />

a signé en décembre le « Manifeste sur la gouvernance à multiniveaux du ciel<br />

urbain par la Communauté des Villes de l’initiative UAM - UIC2 du marché des<br />

villes intelligentes de l’UE », ayant pour objectif de faire entendre la voix des villes<br />

dans l’élaboration de la législation portant sur le survol des zones urbaines par<br />

des drones.<br />

63


De plus, les démarches se sont poursuivies pour renforcer la coopération entre<br />

les Villes MAHHL et le GECT Euregio Meuse-Rhin.<br />

GECT Euregio Meuse-Rhin :<br />

Notre service a entrepris les démarches nécessaires pour permettre à la Ville<br />

de Liège d’intégrer l’Assemblée générale du GECT Euregio Meuse-Rhin (via son<br />

Bourgmestre). Ses démarches ont été couronnées de succès.<br />

SURE EURODELTA:<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Afin de nous permettre d’évaluer la plus-value du groupe SURE EURODELTA, nous<br />

avons participé à plusieurs réunions virtuelles.<br />

Les échanges se sont donc avant tout limités à des échanges de bonnes<br />

pratiques via MS Teams et/ou e-mail. p.ex. les rues cyclables – la Ville de Gand<br />

nous a permis d’apprendre de sa large expérience dans le domaine des rues<br />

cyclables.<br />

La Ville de Cologne a sollicité des informations quant à la communication avec<br />

des groupes minoritaires et la Ville de Nancy a proposé son aide pour accueillir<br />

des malades du COVID.<br />

En juin, une conférence a été organisée à Cologne sur l’impact des mesures<br />

sanitaires Covid 19 sur le secteur de l’Horeca. Un représentant du secteur de<br />

l’Horeca liégeois était présent.<br />

Les Villes partenaires de Chine : Wuhan et Fuzhou, nous ont sollicités au début de<br />

la crise (février) afin d’être mis en contact avec des fournisseurs de masques et<br />

de matériel de protection individuelle. Par la suite, vers le mois de mai, la Ville de<br />

Fuzhou nous a fait parvenir 30.000 masques chirurgicaux.<br />

Ramallah - Nuit des Lumières :<br />

Les deux experts qui travaillent sur le dossier depuis 2019 continuent de préparer<br />

sa mise en place avec Ramallah (transfert d’expertise dans le management,<br />

la communication, la formation de professionnels, d’étudiants, d’artistes et de<br />

professeurs ; la création de video-mappings, etc.). Ce projet est subventionné<br />

quasi entièrement par le WBI. Nos deux villes ont commencé à mettre en place<br />

les bases de collaboration autour de trois grands projets : 1) échange d’artistes,<br />

2) échange d’expertise dans le domaine de la gestion des déchets, 3) échange<br />

64


d’expertise pour la rénovation d’un bâtiment historique de la vieille ville de<br />

Ramallah.<br />

RDC :<br />

En mars, nous avons reçu pendant une semaine une délégation du département<br />

d’état civil de Lubumbashi dans le cadre de la plateforme Nord- Sud du<br />

Programme de Coopération Communale ? mis en œuvre par l’UVCW et dont la<br />

Ville de Liège fait partie.<br />

Cette plateforme rassemblait toutes les communes belges et congolaises<br />

participant au Programme de reconstruction de l’Etat Civil. Elle a aussi été<br />

l’occasion de travailler nos relations bilatérales avec nos partenaires, notamment<br />

sur les nécessités d’investissement en termes d’approvisionnement en énergie et<br />

en matériel informatique pour la municipalité de Lubumbashi et les maisons de<br />

quartier.<br />

Lille : Un échange de bonnes pratiques autour de la journée de la femme est en<br />

cours, à la demande de notre ville sœur.<br />

ASSISTANCE HUMANITAIRE - Liban :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

En octobre, nous avons été contactés par le programme GWOPA des Nations<br />

Unies (ONU Habitat) qui soutient et promeut les échanges solidaires entre<br />

opérateurs d’eau et d’assainissement. Il s’agit de supporter la demande<br />

d’assistance qu’ils ont reçu de la part de leur bureau de Beyrouth, pour aider<br />

la municipalité et l’opérateur de Beyrouth (Beirut and Mount Lebanon Water<br />

Establishment - BMLWE), notamment, en ce qui concerne les réseaux de drainage<br />

et d’assainissement suite à la terrible explosion qui a eu lieu dans le port. Nous<br />

avons répondu positivement à cet appel relayé par la CILE, qui collabore avec<br />

ce programme de l’ONU dans différents contextes nationaux et, notamment au<br />

Liban. Depuis la première prise de contact, plusieurs réunions ont eu lieu avec<br />

la municipalité de Beyrouth, GWOPA, la CILE, la SGPE afin de former une équipe<br />

d’experts à envoyer en mission afin de faire un diagnostic et/ou aider à établir<br />

une méthodologie pour produire ce diagnostic. Ces missions seront financées par<br />

GWOPA.<br />

Monde diplomatique :<br />

Une rencontre avec l’Ambassadrice de France a eu lieu via MS Teams et, en<br />

janvier, une cérémonie a eu lieu à l’Enclos nationale des Fusillés de la Citadelle<br />

65


à la demande des autorités russes. De plus, notre service a continué à suivre les<br />

travaux de la Commission internationale du Corps Consulaire de Liège.<br />

Associations :<br />

Dans le cadre de la crise sanitaire, la Ville de Liège a participé de manière<br />

virtuelle aux réunions du Bureau et de l’Assemblée générale de l’AIMF<br />

(Association internationale des Maires francophones). Aussi, dès les mois<br />

d’avril, l’AIMF s’est engagée à intégrer l’urgence que réclame la pandémie de<br />

la Covid-19 dans sa stratégie de plus long terme portant sur la résilience des<br />

villes, les méthodes possibles de gestion de telles crises, la gouvernance et<br />

l’environnement à mettre en place pour susciter la confiance des populations,<br />

celle des partenaires internationaux et des investisseurs.<br />

Nous avons poursuivi notre action au sein de la Communauté des Villes Ariane.<br />

Ainsi, nous avons participé aux réunions du Conseil des Maires et du Bureau via<br />

des plateformes virtuelles.<br />

Un accord a toutefois été dégagé permettant l’organisation des Vacances<br />

scientifiques à Liège. Dès le mois de décembre, nous avons commencé à<br />

travailler à l’organisation de ce programme.<br />

Projet INTERREG Climate Active Neighbourhoods :<br />

Notre service a apporté son aide dans la réalisation du dernier rapport financier<br />

du projet CAN.<br />

Projet INTERREG ACE-Retrofitting :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Notre service a apporté son aide dans la réalisation des rapports <strong>administratif</strong>s<br />

et financiers du projet (clôture, audit) et dans l’organisation d’une réunion du<br />

partenariat transnational au printemps. Elle a pris la forme d’un échange virtuel<br />

qui a connu un beau succès.<br />

Parallèlement à l’élaboration des rapports, les activités du projet ont continué à<br />

être menées au cours du 1er semestre.<br />

Une communication sur le projet a, par ailleurs, été assurée tout au long de<br />

l’année, lors de différentes réunions organisées en visioconférence.<br />

Projet INTERREG CAN Capitalisation :<br />

Notre service a apporté son aide dans l’élaboration du projet CAN Capitalisation.<br />

66


Projets INTERREG Divers :<br />

Dans le cadre de l’appel « Construire un avenir bas-carbone et résistant au<br />

climat : Recherche et innovation à l’appui du «Green Deal» européen H<strong>2020</strong>-LC-<br />

GD-<strong>2020</strong> », notre service a participé à l’élaboration de deux projets en réponse<br />

aux appels spécifiques suivants :<br />

• 4.1. Construire et rénover de manière économe en énergie et en ressources<br />

• 6.1. Tester et démontrer les innovations systémiques à l’appui de la stratégie<br />

«de la ferme à la fourchette» (Farm-to-Fork).<br />

Le premier projet « RECON-Plus » est coordonné par le Centre de recherche et de<br />

technologie grec « CERTH ». Il a pour objectif de présenter une solution holistique<br />

en démontrant un large ensemble de solutions et d’idées innovantes couvrant<br />

les trois phases du processus de construction/rénovation. Au niveau de Liège, il<br />

vise à renforcer, à l’aide de technologies innovantes en matière d’optimisation<br />

énergétique le programme de requalification du quartier de Droixhe.<br />

Le second projet « FOOD4GOOD » est coordonné par le réseau européen des<br />

villes en transition énergétique Energy Cities. Il a pour objectif d’accélérer la<br />

transition vers des systèmes alimentaires durables et sains en co-développant<br />

des innovations des systèmes alimentaires dans les villes-régions à travers<br />

l’Europe. La Ville de Liège a pris part à ce projet en association avec la Ceinture<br />

Alimentaire Liégeoise et la Province de Liège. Outre la Direction Stratégie et<br />

Développement, le montage de ces deux projets a réuni plusieurs départements<br />

de l’administration.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Politique générale<br />

Programme Stratégique Transversal<br />

Le Collège Communal de la Ville de Liège a présenté le lundi 30 septembre 2019<br />

le PST (Programme Stratégique Transversal) issu de la démarche participative<br />

Liège 2025.<br />

Chaque Projet de Ville, depuis son lancement en 2003, est impulsé par le Collège<br />

communal, en y incluant toujours une démarche participative. Participation des<br />

forces vives, des acteurs engagés, des citoyen•ne•s grâce à un programme très<br />

complet permettant à chacun de s’exprimer en proposant des projets, des actions<br />

à mener, des suggestions…<br />

67


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

La Ville de Liège a lancé en 2019 une actualisation de son Projet de Ville à travers<br />

la démarche « Liège 2025 ». La phase de dépôt de projets a permis de récolter<br />

1 603 idées. Les choix et priorités des citoyen•ne•s se sont ensuite exprimés<br />

à travers 97 827 votes. Cette démarche globale a permis la construction du<br />

Programme Stratégique Transversal (PST).<br />

L’analyse a permis de faire émerger 6 tendances :<br />

• un cadre de vie apaisé et une qualité de vie dans tous les quartiers<br />

• une mobilité douce, durable et multimodale<br />

• une ville toujours plus verte et en transition<br />

• une ville inclusive, solidaire et émancipatrice<br />

• le rayonnement et la mise en valeurs des atouts liégeois<br />

• une ville qui lutte contre les incivilités et les comportements inappropriés<br />

Ces tendances citoyennes ont été croisées avec la Déclaration de Politique<br />

Communale et les plans de référence qui balisent les actions de la Ville dans<br />

certains domaines essentiels (notamment : schéma de développement territorial<br />

de l’arrondissement de Liège, plan urbain de mobilité, plan de cohésion sociale,<br />

plan communal de développement de la nature, stratégie « prospective espaces<br />

publics »).<br />

Le PST présente 137 actions prioritaires réparties en 7 thèmes et 12 projets<br />

métropolitains structurants.<br />

Ces thèmes sont les suivants :<br />

• THEME 1 : Apaiser la ville pour améliorer la qualité de vie dans tous les<br />

quartiers<br />

• THEME 2 : Repenser la mobilité pour plus de mobilité douce, durable et de<br />

multimodalité<br />

• THEME 3 : Réussir la transition climatique<br />

• THEME 4 : Faire de Liège un modèle de ville inclusive, solidaire et<br />

émancipatrice<br />

o Inclure par le logement<br />

o Etre solidaire avec les personnes précarisées<br />

o Permettre à toutes et tous de s’intégrer et de s’émanciper<br />

o Favoriser le lien social<br />

o Participer, communiquer, informer<br />

• THEME 5 : Assurer le rayonnement de Liège<br />

68


• THEME 6 : Lutter contre les incivilités et les comportements inappropriés<br />

• THEME 7 : Planifier le développement du territoire<br />

De même, la Ville s’attèlera à réaliser ou à faire progresser de manière<br />

significative les projets métropolitains que sont :<br />

o Le tram<br />

o L’écoquartier de Coronmeuse<br />

o Les nouvelles halles d’expo à Bressoux-Droixhe<br />

o La transformation de l’Autoroute E25 en Boulevard urbain<br />

o La requalification de Droixhe<br />

o La requalification du site de Bavière et de ses abords<br />

o La rénovation de la Cité administrative<br />

o La piscine de Jonfosse<br />

o La rénovation et l’extension du Mad musée<br />

o Le téléphérique entre Ste-Walburge et le cœur historique<br />

o La Transurbaine<br />

o Les 15 corridors vélos<br />

Ces actions prioritaires et ces 12 projets métropolitains constitueront l’ossature<br />

des politiques publiques que le Collège communal de Liège mènera d’ici à 2025.<br />

La mise en œuvre des actions prioritaires et des projets métropolitains a débuté.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Développement durable<br />

Les activités en lien avec les problématiques de l’énergie et des changements<br />

climatiques ont représenté l’essentiel du travail de l’Expert en Développement<br />

Durable.<br />

Il a assuré le suivi et/ou la coordination des divers projets internationaux pour<br />

lesquels il avait préalablement instruit les dossiers de subvention, tel que :<br />

• Le projet INTERREG V B ENO « Quartiers Actifs pour le Climat » (CAN) en<br />

collaboration avec le service des Relations Internationales et le Département<br />

du Logement et en partenariat avec l’asbl « Liège-Energie ». Ce projet, mené<br />

par l’association internationale « Climate Alliance » de Francfort (DE), finalisé au<br />

niveau technique fin 2019, a été clôturé administrativement en juin;<br />

• Complémentairement, l’expert a instruit le dossier de soumission d’une<br />

demande d’extension, dans le cadre de l’appel à propositions « Capitalisation »<br />

du programme FEDER 2014-<strong>2020</strong>. Une 1ière proposition, soumise en janvier,<br />

69


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

n’a pas été retenue mais un second dossier a été préparé pour être soumis<br />

dans le cadre du 2ième et dernier appel;<br />

• Le projet INTERREG V B ENO « Accélérer la Rénovation Energétique des<br />

Copropriétés » (ACE-Retrofitting) en collaboration avec l’attachée spécifique du<br />

service des relations internationales. Ce projet a été fortement impacté par<br />

la crise Covid pour son dernier semestre d’activité et a été clôturé en juillet.<br />

Il poursuit cependant son développement dans le cadre du Projet de Ville «<br />

Liège 2025 ». Une 1ière action significative de coopération a été menée avec<br />

succès en matière de prévention des risques Covid dans les copropriétés.<br />

L’accompagnement de copropriétés-pilotes, avec l’appui de l’Université de<br />

Liège, pour leur projet de rénovation et/ou de constitution en « communauté<br />

énergétique », a été développé ainsi que les relations avec le Fonds du<br />

Logement de Wallonie pour la promotion du nouveau prêt à 0%, spécifique aux<br />

associations de copropriétaires.<br />

• En lien avec ce projet, l’Expert a assuré le suivi et la participation de la Ville<br />

au programme de déploiement du projet LIFE IP « BEreel ! » visant à élaborer<br />

et tester en situation réelle les outils de la Stratégie Wallonne de Rénovation<br />

Energétique à Long Terme des Bâtiments » pour 2050, notamment, le Quick<br />

Scan, le Passeport Bâtiment et la Feuille de Route de Rénovation.<br />

• Le projet européen de Coopération au Développement « Lubumbashi 2030<br />

», financé par la DG DEVCO, visant à mettre en œuvre le processus de la<br />

Convention des Maires en Afrique Subsaharienne. Ce projet s’appuie sur un<br />

large partenariat belgo-congolais réunissant, outre les Villes et les Universités<br />

de Liège et de Lubumbashi, une série d’acteurs institutionnels, scientifiques et<br />

techniques à même de contribuer au développement d’un nouveau modèle de<br />

développement urbain inclusif, efficient et résilient aux pressions conjointes de<br />

l’évolution rapide de la population et du climat.<br />

• Le projet du Fonds de Coopération de l’AIMF « Gestion durable des ressources<br />

en eau, des forêts et du patrimoine arboré urbain », visant à appuyer au niveau<br />

technique certaines priorités du Plan d’Action du programme « Lubumbashi<br />

2030 », par le soutien et le renforcement des activités de reforestation et de<br />

verdurisation du territoire, ainsi que les efforts de protection des zones des<br />

captages d’eau, qui sont soumises à une pression anthropique extrêmement<br />

problématique. Le programme d’activités a été mis en œuvre, les chantiers<br />

de réalisation des infrastructures ont été finalisés et le matériel est livré ou en<br />

commande.<br />

70


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

• La Commission Européenne a lancé un appel spécial du programme de<br />

recherche et d’innovation Horizon <strong>2020</strong>, en vue de soutenir l’implémentation<br />

du « Green Deal » pour « une Europe neutre pour le climat et socialement<br />

innovante d’ici 2050 ». 2 dossiers de projets ont été élaborés, un pour<br />

inscrire le programme de requalification de Droixhe en tant que « Living Lab »<br />

de Quartier à Energie Positive, l’autre pour accompagner le mouvement<br />

d’alimentation locale, durable, seine et accessible à tous en synergie entre la<br />

Ville, la Province et la Ceinture Aliment-Terre Liégeoise.<br />

Par ailleurs, l’expert poursuit son implication au sein de la Commission « Ville<br />

et Développement Durable » de l’AIMF, présidée par la Ville de Lausanne,<br />

laquelle développe depuis 2009 une réflexion croisée entre Villes Francophones<br />

d’Afrique et d’Europe autour des thématiques de l’Urbanisme, de la Mobilité, de<br />

l’accès à l’Energie et de la vulnérabilité au changement climatique. Vu la très<br />

forte pénétration des Villes francophones dans l’appel à projets du programme<br />

européen de la Convention des Maires en Afrique Subsaharienne, la Commission<br />

a décidé d’orienter ses travaux des prochaines années vers l’accompagnement<br />

des Villes-lauréates africaines. L’expert a participé à la réunion de la Commission<br />

à Lausanne en janvier.<br />

L’expert assure le suivi de l‘adhésion de la Ville de Liège au réseau européen<br />

de Villes pour la transition énergétique Energy Cities et a participé aux réunions<br />

du Conseil d’Administration, à l’Assemblée Générale ainsi qu’à la Conférence<br />

Annuelle, lesquelles, initialement prévues à Heerlen (NL) ont dû être organisées<br />

à distance. La Ville de Liège a été reconduite au CA pour un nouveau mandat de<br />

3 ans en tant que trésorier. L’expert a assuré l’interface entre le CA et le Cabinet<br />

du Bourgmestre, en collaboration avec l’attachée au projet ACE-Retrofitting du<br />

service des Relations Internationales.<br />

L’expert est le référent de la Ville de Liège vis-à-vis de la Commission Européenne<br />

pour la Convention des Maires pour le Climat et l’Energie. Il a accompagné,<br />

aux côtés du Service Environnement, le nouveau marché de consultance externe<br />

destiné à accompagner la Ville de Liège dans le processus d’élaboration du<br />

Plan d’Action intégré de mesures d’atténuation et d’adaptation au changement<br />

climatique.<br />

L’expert remplit également le rôle de point de contact officiel de la Ville pour les<br />

programmes européens de recherche et d’innovation – Horizon <strong>2020</strong>, Smart<br />

Cities – ainsi que pour le suivi de l’adhésion de la Ville de Liège au Pacte de<br />

Politique Alimentaire Urbaine de Milan. Dans ce cadre, il contribue au Groupe de<br />

71


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Travail local « Alimentation saine pour tous », coordonné par le Plan de Cohésion<br />

Social.<br />

Conformément aux actions prioritaires du Projet de Ville « Liège 2025 », l’expert<br />

a poursuivi les contacts et relations avec les acteurs de la société civile et des<br />

coopératives citoyennes, les administrations wallonnes, les milieux scientifiques<br />

et les institutions européennes (Banque Européenne d’Investissement), afin<br />

de définir les contours des nouveaux modes de relations entre producteurs<br />

et consommateurs d’énergie telles que les « Communautés Energétiques<br />

d’autoconsommation collective » ou les coopératives d’énergie renouvelable.<br />

Dans ce cadre, il a contribué au montage du Projet AMORCE déposé par le Cluster<br />

TWEED et approuvé par la Région Wallonne fin <strong>2020</strong>. Ce projet vise à définir les<br />

nouvelles bases légales et organisationnelles de déploiement des communautés<br />

locales d’autoconsommation collective d’énergie renouvelable en s’appuyant<br />

sur 2 cas d’étude « Living Labs » : le site de la Grand-Poste avec Noshaq et la<br />

Copropriété de la Cour Saint-Antoine avec la coopérative CoopERLiC.<br />

De même, il a, en collaboration avec les Services de l’Environnement et de<br />

l’Urbanisme, poursuivi les contacts en vue de faire avancer les réflexions relatives<br />

au déploiement des réseaux de chaleur et de refroidissement, au recours<br />

à la géothermie minière ou de faible profondeur et au recours aux énergies<br />

renouvelables pour décarboner les vecteurs énergétiques tout en améliorant la<br />

qualité de l’air.<br />

En particulier, le dossier en vue de la sollicitation d’un financement du<br />

programme d’assistance technique de la BEI « ELENA », pour soutenir la<br />

mise en œuvre du Plan d’Action pour le Climat et de la stratégie wallonne<br />

de rénovation, a été élaboré. Cette opportunité a été inscrite au cadre des<br />

orientations stratégiques discutées avec divers réseaux et acteurs nationaux<br />

et à l’international, tels que le SNPC, la CCW, FEDERIA, ABSA, l’Association<br />

Internationale des Propriétaires Immobiliers (UIPI), la Chambre Européenne de la<br />

Construction (ECB), la Région des Haut-de-France, …<br />

L’Expert est également désigné en tant que représentant de la Direction du<br />

Développement Stratégique au sein du Groupe de Travail « Zéro Déchet – Zéro<br />

plastique ».<br />

72


Mobilité<br />

Plan Communal de Mobilité :<br />

Suite à l’adoption du Plan Urbain de Mobilité de l’agglomération de Liège en<br />

2019, l’étude de l’actualisation du Plan Communal de Mobilité s’est poursuivie et<br />

a connu une nette accélération permettant d’entrevoir son officialisation.<br />

Le projet du tram : La Cellule mobilité reste fortement impliquée dans le dossier<br />

du tram et, plus particulièrement, la validation des plans d’exécutions et des<br />

études de régulation, au sein d’un Comité technique piloté par l’OTW.<br />

Mobilité douce :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

• Avec le tram comme axe structurant à venir, nous avons élaboré et continuons<br />

à mettre en place une réelle réflexion autour de la multimodalité.<br />

• La crise sanitaire a été un élément créateur d’une Task Force Mobilité et<br />

Déconfinement. Celle-ci a permis de concrétiser rapidement divers projets<br />

répondant aux besoins exprimés en mobilité, dans le cadre du projet de ville<br />

Liège 2025.<br />

• Aussi, une nouvelle identité visuelle a été créée et lancée pour représenter tout<br />

ce qui concerne le vélo au sein de la Cité Ardente. En effet, VéloCité devient<br />

plus qu’une location de vélo à un prix modique, c’est tout ce qui touche LE Vélo<br />

à Liège. De plus, une augmentation de la flotte VéloCité a été effectuée.<br />

• Le stationnement constitue un autre thème de mobilité fondamental. Dans ce<br />

cadre, la cellule a préparé le dossier d’extension des places de stationnement<br />

Shop & Drive (doublement du nombre de places actuelles).<br />

• Pour les cyclistes : 18 boxs vélos de 4 places, 5 abris vélos à proximité<br />

des infrastructures sportives et culturels, 50 barrières nadars adaptés aux<br />

stationnements des vélos et 30 arceaux vélos ont été implémentés.<br />

Coordination des acteurs de terrain :<br />

• Toujours en phase avec son rôle transversal et stratégique, la cellule Mobilité<br />

a activement pris part aux différents comités de pilotage et de suivi du projet<br />

Mobility in Liège initié par Liège Métropole de façon à en baliser au mieux le<br />

cadre et les attentes.<br />

• La mobilité ne concerne pas uniquement les personnes. La cellule s’investit<br />

donc dans le domaine de la logistique urbaine grâce, notamment à la<br />

participation de la Ville au projet Multimodal Wallonia piloté par Logistics in<br />

73


Wallonia. C’est en particulier, le potentiel de la cyclo-logistique qui a été mis en<br />

avant. Il s’agit là d’un premier pied à l’étrier qui permettra la concrétisation de<br />

projets pilotes ultérieurs.<br />

• Collabore avec le SPW dans le cadre du déploiement d’un réseau de dispositifs<br />

de comptage du trafic (participation citoyenne – projet Telraam).<br />

Transport par câble :<br />

Au cours de cette année, la cellule a coordonné la suite de l’étude de<br />

préfaisabilité technique et financière relative à l’implantation d’un transport par<br />

câble entre le CHR et l’îlot Saint-Georges et a pu planifier les étapes et actions à<br />

entreprendre.<br />

Réorganisation du réseau des bus :<br />

L’année a également été marquée par un travail sur la réorganisation du réseau<br />

des bus. Le rôle de la Cellule mobilité a été de s’assurer que le réseau urbain,<br />

desservant les quartiers, évoluait favorablement pour répondre aux enjeux d’un<br />

réseau de transport en commun fort et intégré.<br />

Récolte, transmission et analyse de datas :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Les données de mobilité sont indispensables pour objectiver et mener de façon<br />

pertinente une stratégie mobilité. C’est dans ce contexte que la cellule :<br />

• Explore les possibilités offertes par les données issues de GPS et des<br />

opérateurs de téléphonie,<br />

• Contribue à l’Opendata de la Ville par la mise à disposition de nouveaux jeux de<br />

données mobilité dont celui des arceaux vélos.<br />

Développement économique<br />

La conseillère en développement économique a assuré la coordination générale<br />

du développement du site de Coronmeuse (PPP Ville de Liège/SA Neo Legia).<br />

Les principales actions menées ont été :<br />

Le suivi de l’analyse de la demande de permis unique déposé par Neo Legia, en<br />

collaboration avec la GEP et le Département de l’Urbanisme. Ce permis unique<br />

portant sur l’aménagement de tous les espaces publics du site de Coronmeuse<br />

(25hectares) et la première phase de construction du projet d’éco-quartier (200<br />

74


logements-400 places de parkings souterrains) a été accordé par la Région le 17<br />

novembre;<br />

La coordination du montage du marché conjoint SPAQuE/Neo Legia pour<br />

l’assainissement du site ;<br />

Le suivi du groupe de travail pour l’aménagement d’un nouveau port de plaisance<br />

sur la darse de Coronmeuse avec la SPW Voies navigables et le Port autonome de<br />

Liège;<br />

La préparation des Comités d’accompagnement FEDER pour la fiche-projet<br />

«Revitalisation du site de Coronmeuse » ;<br />

Le suivi de l’application du Contrat de PPP (actes <strong>administratif</strong>s et notariés).<br />

La conseillère en développement économique a également piloté le Groupe de<br />

travail relatif à la réhabilitation du site de l’ancienne gare aux marchandises de<br />

Bressoux. Dans ce cadre, elle a participé au montage des dossiers d’acquisition<br />

dans la zone ; assurer le suivi des phases de démolition et de dépollution de la<br />

SPAQuE et animer le groupe de travail associant les différents porteurs de projet<br />

sur le site (Foire internationale de Liège et Opérateur du Transport de Wallonie<br />

(centre de maintenance du tram et parking relais)).<br />

La Conseillère est chargée de la préparation et du suivi des Conseils<br />

d’administration et de l’Assemblée générale de la SCRL IMMOCORONMEUSE.<br />

Divers<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Au cours de l’année, les Services du Protocole et de la Communication<br />

ont coordonné, sur instruction des Gouvernements fédéral et régional, les<br />

distributions de masques et de matériel de protection individuels au personnel<br />

de soin (médecins, infirmières, kinésithérapeutes, dentistes, sages-femmes, …) et<br />

aux diverses institutions subventionnées par l’AVIQ qui se trouvent sur le territoire<br />

de la Ville. Ils ont pu compter pour ce faire sur le soutien des Services Sociaux et<br />

de Proximité et du Service des Transports.<br />

De plus, ils ont coordonné, avec d’autres services communaux (bâtiments<br />

communaux, transports, …), la distribution de masques en tissus à la population<br />

(deux masques en tissus distribués par citoyen) et a participé sur le terrain aux<br />

tâches quotidiennes comme la distribution en elle-même, les envois de masques<br />

pour les personnes qui n’en avaient pas reçu, la confection des kits pour les<br />

couturières solidaires, l’achat des masques, …<br />

75


Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication<br />

Les réalisations du service ont déjà été évoquées ci-avant mais, parmi celles-ci,<br />

on peut citer :<br />

• Mise en ligne des sites www.reno-copro.liege.be et www.terramosana.org ;<br />

• L’ensemble de la communication sur la crise sanitaire ;<br />

• Formation des gardiens de la paix aux règles des actions prises par la Task<br />

Force : des rues cyclables, des piétonniers, des B22 et 23... ;<br />

• Coordination de la communication et création, notamment, d’un folder<br />

explicatif des actions de la Task Force Mobilité et Déconfinement ainsi que<br />

distribution via des partenaires internes et externes (écoles, Liège Centre, TEC,<br />

SNCB, SPW...).<br />

Relations internationales :<br />

En étroite collaboration avec plusieurs partenaires, nous préparons :<br />

- Une manifestation célébrant le 60e anniversaire du parrainage du 12e de Ligne<br />

accompagnée de la réalisation d’une publication bilingue évoquant le 12e de<br />

Ligne<br />

• l’éventuelle mise en place d’un parcours touristique fluvial entre Nancy et Liège<br />

• les Vacances scientifiques de la Communauté des Villes Ariane<br />

• La Nuit des Lumières de Ramallah, Palestine<br />

• Une cérémonie commémorant le 200e anniversaire de la Révolution grecque<br />

(25/3/2021), ainsi que d’autres activités dans le cadre de l’année de la Grèce,<br />

en étroite collaboration avec le Consulat honoraire de Grèce<br />

Mobilité<br />

• Actualisation du PCM, processus externe de validation en cours. Une campagne<br />

de communication sera effectuée par la suite.<br />

• Le dossier du tram, en tant qu’épine dorsale de la mobilité est un projet qui<br />

nous demande une attention particulière (validation des plans d’exécutions et<br />

des études de régulation, au sein d’un Comité technique piloté par l’OTW).<br />

• La Task Force Mobilité et Déconfinement nécessitant une expertise mobilité,<br />

une capacité de proposition de solutions ainsi que la communication vers<br />

les citoyens. Actions concrètes : 38 panneaux B22/B23, 28 rues cyclables,<br />

76


agrandissement du piétonnier partie de la place Cathédrale et de la rue<br />

Cathédrale, décloisonnement du Ravel de Meuse (Outremeuse), ... Grâce à une<br />

collaboration transversale interne, une communication numérique, des toutesboîtes<br />

ainsi que des capsules ont été réalisés afin d’informer pédagogiquement<br />

sur les actions prises.<br />

• VéloCité : la création d’une nouvelle identité visuelle, de deux capsules ainsi<br />

que des visuels. En cours : les 10 ans de VéloCité avec une série d’actions<br />

fortes : gratuité des vélos Vélocités,... Sur le terrain, la flotte vélo a été<br />

augmentée.<br />

• Stationnement : le stationnement vélo a été augmenté.<br />

• Création et mise en place de 5 cubes informationnels et pédagogiques dans<br />

l’espace public liégeois.<br />

• Acteurs de terrain : Organisation de trois commissions consultatives<br />

vélo, concertation avec les acteurs publics pour une coordination des<br />

investissements publics sur les différentes thématiques de la mobilité, suivi<br />

du prestataire de service Pro Vélo pour les différentes tâches qui lui sont<br />

confiées,...<br />

• La troisième phase d’étude du téléphérique est lancée et le suivi par le service<br />

est en cours.<br />

• Le comptage, la transmission et l’analyse des datas mobilité afin de compléter<br />

l’opendata de la Ville de Liège.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

En quelques chiffres<br />

Communication<br />

• Liège en poche : 18 000 téléchargements depuis son lancement.<br />

• Liege.be et sites liés : 2 490 572 sessions (pic mensuel en octobre : 626<br />

132 pages vues) sur liege.be, pour un total de 5 593 262 pages vues sur<br />

l’ensemble de l’année.<br />

• Top 10 des pages les plus visitées sur liege.be et les sites liés :<br />

1. Actualité Coronavirus (298 301 vues – 5,33%)<br />

2. Page d’accueil de www.liege.be (273 722 vues - 4,89 %)<br />

3. Page d’accueil de La Boverie (217 476 vues - 3,89 %)<br />

4. Expos-événements La Boverie – « Ceci n’est pas un corps » (94 982 vues -<br />

1,70 %)<br />

77


5. Propreté - collectes des déchets (82 968 vues - 1,48 %)<br />

6. Expos-événements La Boverie – « Warhol the American dream factory »<br />

(63 357 vues - 1,13 %)<br />

7. Piscine de Jonfosse (58 740 vues - 1,05 %)<br />

8. Dépistage Covid 19 (53 909 vues - 0,96 %)<br />

9. Propreté - encombrants (53 733 vues - 0,96 %)<br />

10. Etat civil - population (50 008 vues – 0,89%).<br />

• Page Facebook de la Ville : plus de 35.000 abonnés. Le nombre de vues par<br />

publication est extrêmement variable, allant de 1 500 à 115 000 vues. Pour<br />

la thématique “mobilité”, on recense, par exemple, plus de 20 posts pour la<br />

campagne « c’est le moment de changer de mode ! » et une dizaine pour la<br />

campagne VéloCité.<br />

• Facebook Watch de la Ville : la vidéo la plus populaire a été celle de Mehdi<br />

Carcela pendant la première vague du Coronavirus, avec plus de 25 200 vues.<br />

• Newsletter infos travaux tram : 2 650 inscrits, plus de 216 700 mails envoyés<br />

ainsi que 58 000 sms pour informer les citoyens de manière ciblée.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Mobilité<br />

• Stationnements : 18 box (de 4 places/box) implantés à destination des<br />

habitants dans les quartiers, 5 abris vélos implantés à proximité des<br />

infrastructures sportives et culturels, 50 barrières nadars adaptés aux<br />

stationnements des vélos et 30 arceaux vélos.<br />

• Augmentation de la flotte VéloCité : Livraison de 150 vélos musculaires, 35<br />

vélos enfants et 30 VAE dans le cadre de location à long terme Vélocité.<br />

• Livraison de 20 trottinettes électrique et l’équipement de sécurité pour le<br />

personnel de la Ville de Liège.<br />

• Mesures réglementaires concrétisées : 38 panneaux B22/B23, 28 rues<br />

cyclables, agrandissement du piétonnier partie de la place Cathédrale et<br />

de la rue Cathédrale, décloisonnement du Ravel de Meuse (Outremeuse),<br />

...Développement de l’open data et de la digitalisation dans la thématique<br />

mobilité : Vélocité, stationnement vélos (arceaux + BOX + abri...). Création d’un<br />

formulaire informatique sur l’E-Guichet pour les demandes d’abonnement BOX<br />

vélos.<br />

78


Divers<br />

Quelques chiffres concernant les distributions de masques et matériel de<br />

protection au personnel médical et institutions de soins, réalisées dans le cadre<br />

de la crise sanitaire sur instruction des Gouvernements fédéral (SPF Santé) et<br />

wallon (AVIQ) :<br />

• Masques chirurgicaux : 3.007.800<br />

• Masques FFP2 : 165.660<br />

• Gel hydroalcoolique : 2.814<br />

• Spray désinfectant : 1.000<br />

• Tablier de protection : 79.900<br />

• Paires de lunettes de protection : 1.798<br />

• Gants : 639.200<br />

Evènements<br />

Protocole et Relations internationales<br />

Sur fond de crise sanitaire, bon nombre d’événements n’ont pas pu voir le jour,<br />

malgré le travail effectué au niveau de leur préparation (p.ex. 15 Km de Liège<br />

Métropole, Marché Liégeois de Wahlwiller, cérémonie du « 8 Mai », inauguration<br />

du Trinkhall museum, ...).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication<br />

Ici aussi, le travail du service Communication s’est focalisé sur la crise du<br />

Coronavirus, en participant activement aux nombreuses distributions de<br />

masques, à l’opération “Place aux artistes”... Par ailleurs, le service a contribué<br />

à d’autres types d’événements comme l’inauguration de la piscine Jonfosse et la<br />

préparation du prochain Métamorphoses.<br />

Développement durable<br />

L’expert a participé :<br />

• A la réunion de la Commission « Ville et Développement Durable » de l’AIMF, à<br />

Lausanne, en janvier ;<br />

79


• A la conférence de Liège-Créative relative aux Communautés Energétiques, en<br />

février ;<br />

• A la Conférence finale du projet INTERREG ACE-Retrofitting, en mars ;<br />

• A la Conférence annuelle et à l’Assemblée Générale d’Energy Cities, en<br />

septembre ;<br />

• A la mise à jour de la Stratégie Wallonne de Rénovation Energétique à Long<br />

Terme des Bâtiments, en novembre ;<br />

• Au CA d’Energy Cities et à la cérémonie du 5ième anniversaire des accords de<br />

Paris sur le Climat, en décembre. Suite à cet événement, la Ville de Liège a<br />

signé la nouvelle Déclaration de Paris visant le développement de stratégies<br />

d’implémentation du Green Deal européen au niveau des Villes.<br />

Mobilité<br />

- Inauguration de deux nouvelles stations de voitures partagées (Sainte-<br />

Marguerite et Mont-Légia).<br />

Actions transversales inter-départements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication<br />

Vu leur nature, les outils gérés par le service Communication se nourrissent, au<br />

quotidien, d’une collaboration inter-départements et d’échanges avec ceux-ci. Le<br />

service travaille ainsi avec l’ensemble des départements (et leurs référents en<br />

communication,) afin d’alimenter en contenu et visuels les sites web, les réseaux<br />

sociaux, l’open data, le journal communal, le Portail interne, ...<br />

Liège2025, e-guichet, mobilité, gestion de la pandémie, plan canopée... sont<br />

quelques exemples de dossiers transversaux.<br />

Les outils digitaux du service sont par ailleurs gérés en étroite collaboration avec<br />

le département des Systèmes d’Information (dans le cadre du Plan Stratégique<br />

Informatique).<br />

Relations internationales<br />

Dans bon nombre de dossiers, notre service a collaboré avec d’autres services de<br />

la Ville. En guise d’exemple, nous pouvons notamment citer :<br />

80


• la culture : nous avons apporté une aide dans le dossier « Agenda eurégional<br />

des Loisirs »<br />

• le tourisme : nous avons mis en contact les personnes en charge du tourisme<br />

de Liège et des Villes partenaires en France.<br />

• la prévention : la traduction simultanée dans le cadre d’échanges entre «<br />

experts en prévention de radicalisation » des Villes MAHHL.<br />

• l’enseignement : notre service a continué son étroite collaboration avec le<br />

Lycée Léonie de Waha e.a. dans le cadre des cérémonies de commémoration,<br />

la passation de mémoire.<br />

• Notre service a apporté une aide linguistique à Liège Energie dans le cadre de<br />

sa participation dans un projet H<strong>2020</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Développement durable<br />

En collaboration avec le service Environnement du Département de la Gestion de<br />

l’Espace Public, procédure et suivi de la mission d’expertise externe visant l’appui<br />

à la définition d’un Plan d’Action pour le Climat et l’Energie. Complémentairement,<br />

un dossier de candidature a été introduit pour bénéficier des subventions<br />

régionales du programme POLLEC 4 en personnel et en investissement.<br />

En collaboration avec le Département des Systèmes d’Information et la Cellule<br />

Cartographie du Département de l’Urbanisme, développement d’une base de<br />

données d’identification et de caractérisation des copropriétés assortie d’une<br />

couche spécialement dédiée dans le Système d’Information Géographique (SIG).<br />

En collaboration avec le Service Communication et dans le cadre d’une mission<br />

de l’intercommunale IMIO, finalisation et lancement de la plateforme internet<br />

interactive d’accompagnement des copropriétés (www.reno-copro.liege.be).<br />

En collaboration avec le Plan de Cohésion Sociale, le CPAS et le Département du<br />

Logement et du Développement Economique, mise en place de la plateforme «<br />

Alimentation Durable pour tous », dans le cadre du Pacte de Milan.<br />

En collaboration avec le Service des Relations Internationales et le Département<br />

du Logement et du Développement Economique, négociation et élaboration d’une<br />

nouvelle proposition de projet INTERREG « Capitatlisation », relatifs à la transition<br />

énergie et climat dans le secteur du commerce et des PMEs.<br />

En collaboration avec le Plan de Cohésion Sociale, élaboration d’un dossier<br />

de candidature dans le cadre de l’appel H<strong>2020</strong> « Green Deal » pour le<br />

développement de l’alimentation locale.<br />

81


Mobilité/Communication<br />

Le tram : un projet stratégique de Mobilité, nécessitant une communication<br />

stratégique<br />

Dans le cadre des divers grands projets stratégiques pour lesquels nous<br />

apportons notre expertise, le tram fait partie des grands projets stratégiques<br />

réunissant, notamment, l’expertise de la mobilité mais également celle<br />

de la communication stratégique et transversale. Via les campagnes<br />

communicationnelles et informationnelles que nous lançons dans le cadre<br />

du projet du tram, de la Task Force ou de VéloCité, nous apportons de la<br />

transversalité tant en interne qu’avec les différents partenaires externes tout en<br />

veillant à la stratégie globale de la Ville de Liège en la matière.<br />

En se référant à l’expertise des différentes ressources au sein de l’Administration,<br />

nous relayons une connaissance détaillée et précise quant au contenu de notre<br />

expertise de la Mobilité et de la communication. Ainsi, nous avons fait le pari<br />

de pouvoir communiquer positivement sur la mobilité alternative durant cette<br />

période sensible et nous mettons tout en œuvre pour y arriver !<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

82


6<br />

Direction du<br />

développement<br />

territorial et<br />

des grands<br />

investissements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction du développement<br />

territorial et des grands<br />

investissements<br />

Composition<br />

Personnel : 2 agents<br />

Localisation : rue de Namur, 2 (3 ème étage) à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/238.31.24<br />

Contact courriel : frederic.bisschops@liege.be – didier.henrottin@liege.be<br />

Missions<br />

• Développement territorial et des grands Investissements<br />

Description des missions (Service)<br />

• Aide au développement territorial et à l’exécution de la politique de gestion<br />

des investissements et des grands projets immobiliers (développement –<br />

réalisation – évaluation – gestion optimale des ressources)<br />

• Assiste et conseille le Directeur général et le Collège en les alertant sur les<br />

risques techniques, financiers et juridiques liés aux grands investissements.<br />

• Coordonne les différents Départements et Directions (internes et externes)<br />

concernés par les projets mis en œuvre.<br />

• Recherche de possibilités de subventionnement des infrastructures, via,<br />

notamment, le cofinancement FEDER.<br />

• Veille au respect des procédures dans l’exécution des projets cofinancés par le<br />

FEDER (Vademecum).<br />

• Communique et valorise, tant en interne qu’en externe, les missions et les<br />

projets en cours.<br />

• Veille à sensibiliser tous les acteurs en vue d’une bonne exécution du projet et<br />

du respect des plannings ainsi que des contraintes extérieures.<br />

• Organise et anime des Comités d’accompagnement relatifs aux grands projets,<br />

rédige des comptes-rendus et des rapports à l’attention du Collège communal<br />

et participe à la présentation et à la défense des projets en commissions du<br />

Conseil communal.<br />

83


Projets réalisés et en cours<br />

FEDER :<br />

• Mise en œuvre des projets retenus dans le cadre de la programmation FEDER<br />

2014-<strong>2020</strong><br />

• Coordination du portefeuille de projets « Liège en transition », en tant que chef<br />

de file<br />

• Présidence du comité d’accompagnement du portefeuille de projets<br />

• Suivi du vademecum FEDER (rapports d’activités, indicateurs,…)<br />

• Suivi des projets des autres bénéficiaires du portefeuille<br />

Bavière :<br />

• Membre du Comité de suivi du dossier « Réaménagement du site de Bavière »<br />

• Programmation des investissements publics<br />

• Suivi des projets FEDER de la Province de Liège<br />

• Participation active dans le cadre du suivi du dossier relatif au projet FEDER<br />

« Réaménagement des voiries autour du site de Bavière »<br />

Coronmeuse – Ecoquartier « Rives Ardentes » :<br />

• Gestion des procédures avec les administrations wallonnes<br />

• Suivi <strong>administratif</strong> FEDER<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction du développement<br />

territorial et des grands<br />

investissements<br />

Cité administrative :<br />

• Suivi <strong>administratif</strong> du projet FEDER de la Ville de Liège « Cité administrative<br />

«zéro carbone « »<br />

Liège Expo :<br />

• Assistance de l’Intercommunale IGIL dans le cadre de la gestion du dossier de<br />

construction d’une nouvelle Halle des Foires à Bressoux.<br />

Membre du groupe de travail « Vente Immo »<br />

Membre du comité de Direction<br />

84


En quelques chiffres et images éventuelles<br />

Portefeuille FEDER 2014-<strong>2020</strong> : 126.267.389,78 € (90 % de subsides) - 9 projets<br />

– 6 bénéficiaires<br />

Actions transversales inter-départements<br />

La Direction du Développement territorial et des grands Investissements mène<br />

de nombreuses actions transversales, au vu des nombreux dossiers traités<br />

relevant de plusieurs Directions, dans le cadre, entre autres, de sa mission de<br />

coordination.<br />

Selon les dossiers traités, de nombreux contacts et échanges ont lieu avec,<br />

notamment, la direction des Bâtiments communaux, la Direction de la Gestion de<br />

l’Espace public, de la Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire<br />

ainsi, que la Direction du Développement stratégique.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction du développement<br />

territorial et des grands<br />

investissements<br />

85


Départements<br />

supports<br />

86


7<br />

Département<br />

Gestion des<br />

finances<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

Composition<br />

Personnel : 94 agents travaillent pour le Département de la gestion<br />

financière, placé sous la direction de Monsieur Michel MANS,<br />

Directeur financier.<br />

Localisation : En Féronstrée, 86 à 4000 Liège, aux 2 ème , 3 ème et 4 ème étages<br />

de l’Ilôt Saint-Georges. Le guichet d’accueil au citoyen est<br />

ouvert le lundi, le mardi, le mercredi et le jeudi de 9h00 à<br />

12h00 et de 14h00 à 16h30. Le vendredi de 9h00 à 12h00<br />

et de 14h00 à 15h30.<br />

Contact tél. : 04 221 88 33<br />

Contact courriel : finances@liege.be<br />

Missions<br />

• Direction<br />

• Comptabilité<br />

• Trésorerie<br />

• Fiscalité<br />

• Contentieux<br />

• Règlements taxes et redevances<br />

• Recouvrement<br />

• Contrôle et engagements<br />

• Tutelle des cultes<br />

• Contrôle des factures<br />

• Contrôle des subsides accordés<br />

• Contrôle des énergies et téléphonie<br />

• Affaires générales<br />

• Coordination et migration informatique<br />

87


Description des missions (Service)<br />

Direction :<br />

Le Directeur financier est le Conseiller financier et budgétaire de la Ville.<br />

Comptabilité :<br />

• Elaboration des budgets, tenue de la comptabilité et élaboration des comptes<br />

Trésorerie :<br />

• Gestion de la trésorerie<br />

• Encaissements des recettes et décaissements des dépenses (factures,<br />

subsides…)<br />

• Gestion des comptes bancaires<br />

• Paiement des traitements du personnel communal<br />

• Récupération des indus sur traitements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

Fiscalité<br />

• Coordination fiscale<br />

• Enrôlement et perception des taxes et redevances<br />

• Facturation<br />

• Contrôle <strong>administratif</strong> des redevables<br />

• Contrôle et recensement sur terrain<br />

Contentieux<br />

• Le contentieux fiscal est divisé en contentieux non organisé (fiscal) et en<br />

contentieux organisé (judiciaire), lui-même subdivisé en un service recours<br />

<strong>administratif</strong> et un service recours judiciaire<br />

Règlements taxes et redevances<br />

• Elaboration des règlements taxes et des redevances, calculs des indexations<br />

sous l’Autorité de Tutelle<br />

88


Recouvrement :<br />

• Recouvrement des taxes, redevances et factures<br />

Contrôle et engagements<br />

• Examens des dossiers de marchés publics<br />

• Contrôle des dépenses avant paiement (bons de commande)<br />

• Avis sur les décisions ayant une incidence financière<br />

• Avis de légalité<br />

Tutelle des cultes<br />

• Application du Décret sur le Contrôle des Cultes<br />

Contrôle des factures<br />

• Contrôle des factures entrantes<br />

Contrôle des subsides accordés<br />

• Gestion des subsides octroyés aux asbl paracommunales et aux mouvements<br />

associatifs<br />

• Analyse des participations financières de la Ville<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

Contrôle des énergies et téléphonie<br />

• Analyse des factures énergétiques de la Ville<br />

• Analyse des factures de téléphonie de la Ville<br />

• Gestion des abonnements et contrats de téléphonie et de communication de<br />

la Ville<br />

Affaires générales<br />

• Gestion du courrier entrant et sortant<br />

• Gestion des archives financières obligatoires et légales<br />

• Centralisation des points Collège-Conseil<br />

• Coordination e-deliberation<br />

• Coordination e-evaluation<br />

• Coordination GRH<br />

89


• Communication<br />

• Back-up de la coordination fiscale<br />

• Suivi Cohezio<br />

• Secrétariat de commission de l’Echevinat<br />

• Gestion de l’économat pour tout le département<br />

Coordination et migration informatique<br />

• Paramétrage e-Income (réglements, tests, optimisation, réunions)<br />

• Dynamics (analyses, prise en main, paramétrage, interfaçage, tests,<br />

administration)<br />

• Gestion du réseau Gesfin<br />

• Gestion des rôles de la Gestion Financière<br />

• Helpdesk (dépannage à chaud, suivi des tickets, gestion du matériel)<br />

• Gestion des applications périphériques (rôles, accès,…)<br />

• Demandes diverses d’optimisation de bases de données ou fichiers<br />

Projets réalisés et en cours<br />

• Projet Dynamics (nouveau logiciel comptable)<br />

• Implémentation du logiciel e-income<br />

• Scan-car<br />

• Mise en place du télétravail<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

90


8<br />

Composition<br />

Personnel : 85 agents communaux<br />

Localisation : rue Lonhienne, 14 à 4000 Liège.<br />

Plan de prévention<br />

des insécurités<br />

urbaines et de<br />

cohésion sociale<br />

Missions<br />

• Coordination du Plan de prévention et du Plan de cohésion sociale<br />

• Prévention des conflits dans les relations<br />

• Prévention liée à l’usage de drogues<br />

• Prévention des violences<br />

• Développement social des quartiers<br />

• Médiation communautaire<br />

• Sécurisation et Aide aux victimes<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Optimalisation des subventions régionales, fédérales et européennes allouées<br />

à la Ville dans le cadre de sa politique de prévention et de cohésion sociale :<br />

pilotage, coordination administrative et financière, évaluation interne et<br />

communication (Coordination, Chef de projet du Plan de cohésion sociale,<br />

Affaires générales, SECCo – Service d’Evaluation, Communication et gestion des<br />

Conflits)<br />

Prévention des violences spécifiques faites aux femmes, des violences<br />

intrafamiliales et dans les relations, des violences sexuelles et du harcèlement<br />

(SECCo – Evaluation, Communication et gestion des Conflits)<br />

Plan stratégique en matière de drogues, réduction des nuisances et des risques<br />

liés aux drogues ou à la grande précarité, prévention en milieux festifs (PLUD -<br />

Prévention Liée à l’Usage de Drogues)<br />

Prévention de la radicalisation à portée violente : concertation préventive,<br />

formation et sensibilisation, intervention socioéducative (Prévention des violences<br />

– Référent Prévention du Radicalisme Violent)<br />

91


Prévention du décrochage social et scolaire des jeunes, amélioration des<br />

relations Police-Jeunes (Prévention des violences – CLIC Jeunes)<br />

Encadrement des mesures judiciaires alternatives (Prévention des violences –<br />

Service d’Accompagnement des Mesures Judiciaires Alternatives - SAMJA)<br />

Gestion des nuisances publiques (Développement social des quartiers – Manager<br />

des nuisances publiques)<br />

Médiation en sanctions administratives (Développement social des quartiers –<br />

Médiation-SAC)<br />

Médiation dans le cadre de conflits communautaires, conflits de voisinage,<br />

conflits parents/enfants, prévention du surendettement (Développement social<br />

des quartiers – Médiation communautaire)<br />

Prévention de la violence dans le sport, y compris le sport amateur<br />

(Développement social des quartiers – Service communal de prévention des<br />

violences dans le sport, Fan Coaching)<br />

Prévention du vol : cambriolage, vol de et dans véhicules, vol à la tire, vol par ruse<br />

(Sécurisation et aide aux victimes - CAP Sécurité)<br />

Sécurisation des professions et lieux à risques d’intrusion armée / de vol avec<br />

violence (Sécurisation et aide aux victimes - CAP Sécurité)<br />

Présence sécurisante et dissuasive dans les quartiers (Sécurisation et aide aux<br />

victimes - Gardiens de la paix)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Coordination du Plan de prévention et du Plan de<br />

cohésion sociale<br />

En plus de la coordination générale des actions développées ci-après, le<br />

département du Plan de prévention fonctionne également avec un service<br />

des Affaires générales composé de 4 agents <strong>administratif</strong>s supervisés<br />

par le Coordinateur <strong>administratif</strong> et financier du Plan, sous la direction<br />

de la Fonctionnaire de prévention. Leurs missions sont d’assurer le bon<br />

fonctionnement et la coordination tant administrative que financière du Plan de<br />

prévention : élaboration des actes <strong>administratif</strong>s, bons de commande, suivi des<br />

factures, suivi des subventions…<br />

92


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Notons qu’au moyen de subventions obtenues du Service Public Fédéral de<br />

l’Intérieur ainsi que du Service Public de Wallonie, le Plan de prévention a<br />

contribué au financement de 31 actions mises en œuvre par des partenaires<br />

publics et associatifs :<br />

• la Zone de Police Locale, d’une part pour l’organisation de services de<br />

prévention, en ce compris la prévention du radicalisme à portée violente et<br />

d’autre part, pour l’aide aux victimes ;<br />

• le C.P.A.S. pour l’organisation de 6 services : Dispositif d’Urgence Sociale,<br />

Service d’Accueil des Demandeurs d’Asile, Relais Logement, Relais Santé, Abri<br />

de nuit et Réinser – Pour mémoire, le CPAS bénéficie en outre de 20 agents<br />

communaux mis à sa disposition dans le cadre de ces projets ;<br />

• l’Intercommunale de Soins Spécialisés de Liège pour l’organisation du centre<br />

START-MASS et du comptoir mobile d’échanges de seringues E-bis ;<br />

• le Centre Hospitalier Régional de la Citadelle pour le Service d’Urgence Médico-<br />

Psycho-Sociale et son Service d’Orientation et de Relais en Toxicomanie ;<br />

• 21 associations pour des projets spécifiques: Fan Coaching, CLIC Jeunes,<br />

Maisons des Jeunes de Sainte-Walburge et de Bressoux/Droixhe, Plateforme<br />

Psychiatrique Liégeoise, Groupement Liégeois des Associations de Médecins<br />

Généralistes, Live in Color, Centre d’Actions Sociales d’Angleur et environs,<br />

Revers, Sida Sol, Opération Thermos Liège, CALIF, Cap Migrants, La Bobine,<br />

La Fontaine, Accueil Drogues/ALFA, Cap Fly, Abri de Nuit ASBL, Resto du cœur<br />

l’Abri de Jour et Habitat-Service.<br />

Au total, les dépenses de transfert financées par le SPF Intérieur s’élèvent à<br />

1.984.931,00 EUR ; et celles du Service Public de Wallonie à 845.613 EUR.<br />

La Commission d’accompagnement du Plan de cohésion sociale s’est réunie<br />

le 10 septembre pour échanger sur les actions mises en œuvre durant la crise<br />

sanitaire pour les publics précarisés.<br />

Dans le cadre du nouveau Plan de cohésion sociale portant sur la période <strong>2020</strong>-<br />

2025, élaboré, concerté et approuvé par les autorités communales et par le<br />

Gouvernement wallon, de nouvelles conventions de partenariat ont été adoptés<br />

et mises en œuvre.<br />

Le service s’implique dans de nouveaux projets financés par des fonds<br />

européens : « N-Power », financé par le Fonds Interreg V-A, avec pour objectif<br />

de mettre en place des politiques de quartiers innovantes favorisant la coresponsabilité<br />

des acteurs ; Urbact « ROOF », dont la finalité consiste à éradiquer<br />

93


le sans-abrisme structurel ; « Union MigrantNet », visant le développement de<br />

nouvelles activités d’économie sociale intégrant les migrants.<br />

Le service assure la coordination des projets visant à garantir l’accès pour tous<br />

aux droits fondamentaux, tels que le logement et l’alimentation.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Prévention des conflits dans les relations<br />

Le service SECCo – Evaluation, Communication et gestion des Conflits, en<br />

concertation étroite avec le service provincial Egalité des chances, continue de<br />

prendre en compte les avis des partenaires du réseau et d’identifier leurs besoins<br />

au niveau local afin de développer des projets adaptés aux réalités de lutte contre<br />

les violences et de protection des victimes à l’échelle d’une Ville.<br />

Dans le cadre de sa mission de coordination du groupe technique « Prévention<br />

des violences intrafamiliales », le service a continué la coordination des groupes<br />

de travail « Consentement sexuel en milieu festif » et « Harcèlement en rue », ainsi<br />

que du Comité d’accompagnement de la Campagne du Ruban blanc.<br />

Il a piloté ou contribué à l’organisation d’activités de sensibilisation du public,<br />

ainsi que dans les écoles, clubs sportifs et maisons des jeunes.<br />

Le SECCo a participé activement à la mise en place du Plan global antiharcèlement<br />

en rue à l’initiative de la Zone de Police et en collaboration avec le<br />

Parquet.<br />

La formation des étudiant.e.s du secondaire liégeois sur le consentement sexuel<br />

a été poursuivie jusqu’en mars.<br />

Un dispositif d’urgence a été mis en place pour lutter contre l’isolement des<br />

personnes victimes de violence durant la crise sanitaire.<br />

Le service a activement participé au dispositif d’urgence Collectif Astrid <strong>2020</strong>.<br />

Un nouvel outil en prévention des comportements inadéquats dans les relations a<br />

été créé pour les élèves de 6ème primaire.<br />

La responsable du service et sa collaboratrice ont continué leurs missions en<br />

tant que Fonctionnaire déléguée de la Commission Femmes et Ville et assistante<br />

administrative de celle-ci.<br />

La responsable du SECCo tient le rôle d’évaluatrice interne du Plan de prévention,<br />

référente pour les aspects « Plan stratégique de Sécurité et de Prévention » et<br />

assure la coordination des aspects de communication du Plan de prévention.<br />

94


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Prévention liée à l’usage de drogues<br />

Le service de Prévention Liée à l’Usage de Drogues – PLUD a poursuivi son rôle<br />

de veille en vue du déclenchement, si nécessaire, du système d’alerte rapide en<br />

matière de substances vénéneuses, soporifiques, stupéfiantes, psychotropes,<br />

désinfectantes ou antiseptiques.<br />

Il assure :<br />

• La fonction de permanent psycho-social du groupe technique « Santé mentale<br />

et tranquillité publique » ;<br />

• La coordination administrative du dispositif liégeois d’échange de seringues.<br />

Dans ce cadre, il a tout mis en œuvre pour fournir le matériel nécessaire<br />

aux comptoirs d’échange. Il a également coordonné l’activité de ceux-ci et<br />

communiqué sur les modifications opérationnelles liées aux risques du Covid.;<br />

• Une présence sur le territoire liégeois d’un éducateur de rue qui va à la<br />

rencontre des usagers de drogue afin de solliciter les demandes éventuelles<br />

et qui participe également à réduire les nuisances sur l’espace public via<br />

le ramassage de seringues ou la sensibilisation des usagers sur le matériel<br />

connexe ;<br />

• Le secrétariat permanent du Conseil de la nuit. Il participe à la réflexion menée<br />

autour de la prévention en milieu festif, plus particulièrement dans le Carré et<br />

en Roture. Dans ce contexte, il participe aux réunions du consortium « Risquer<br />

moins », afin d’impulser des actions de réduction des risques dans le cadre<br />

festif liégeois et de suivre les labellisations « Quality Nights ».<br />

Au niveau local, le service a participé aux structures de concertation existantes<br />

et a apporté son expertise en matière de « prévention des nuisances liées aux<br />

drogues » aux groupes de travail qui l’ont sollicitée. Il participe également aux<br />

réunions de la Task force logement, qui a pour vocation de remettre en logement<br />

les personnes les plus précarisées.<br />

Il a continué d’alimenter les travaux de la Plate-forme des Coordinations Locales<br />

Drogues au niveau fédéral. Il a participé au projet européen Urbact Roof, visant à<br />

développer des politiques locales innovantes en matière de sans-abrisme.<br />

Le service travaille également à la réalisation d’un nouveau Plan Stratégique<br />

Drogues, qui envisagera les aspects de prévention, d’accompagnement, de<br />

traitement mais également de la réduction des risques.<br />

95


Prévention des violences<br />

Le service Prévention Radicalisme Violent, constitué de 3 agents à temps<br />

plein, a poursuivi ses missions consistant à favoriser la concertation locale en<br />

matière d’extrémisme violent (politique ou religieux), à impulser des actions de<br />

sensibilisation et projets éducatifs, ainsi qu’à assurer un accompagnement à<br />

dimension sociale des situations sensibles notamment à travers la CSIL-R.<br />

La lutte contre le radicalisme violent et le terrorisme constitue une priorité<br />

nationale en Belgique. En complément de l’action policière, Liège s’inscrit dans<br />

une démarche active de prévention locale depuis 2014.<br />

Outre la menace de possibilité de passages à l’acte violent émanant du<br />

radicalisme religieux de nature islamiste, un risque émergent provient d’une<br />

recrudescence de l’extrême-droite et de mouvements anti-système, notamment<br />

conspirationnistes, issus de la crise covid.<br />

A noter qu’en complément de l’apport financier du SFP Intérieur pour le PSSP,<br />

des subsides ponctuels sont alloués par la Fédération Wallonie Bruxelles et par la<br />

Région Wallonne.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

CLIC Jeunes<br />

Le service a pour but de favoriser l’émergence de citoyens et citoyennes actifs,<br />

critiques et responsables au sein des quartiers de la Ville de Liège.<br />

L’atelier « Les Bidonneurs» a pour finalité de favoriser l’inclusion sociale et<br />

scolaire de jeunes en situation de ruptures. Il a poursuivi ses activités, assurant<br />

l’accompagnement de 22 personnes.<br />

Les actions menées et l’encadrement (accompagnement individualisé et espaces<br />

communs), visent à améliorer l’estime de soi et la confiance en soi, favoriser<br />

l’expression (besoins, désirs), améliorer les habilités sociales (compétencessavoir<br />

être/ savoir vivre), proposer un soutien spécifique et offrir un lieu de<br />

transition. Le cadre axiologique s’appuie sur la bienveillance, l’équité et la<br />

continuité.<br />

SAMJA<br />

Le SAMJA est un service communal, qui a pour mission d’accueillir, d’orienter et<br />

de placer au sein des services de la Ville, des intercommunales et des a.s.b.l, les<br />

96


justiciables liégeois condamnés à une peine de travail ou à un travail d’intérêt<br />

général.<br />

Le SAMJA travaille en étroite collaboration avec la Maison de Justice de Liège<br />

qui est garante de la bonne application des peines prononcées par les cours et<br />

tribunaux.<br />

Cette année, le service a traité 448 dossiers. 185 dossiers proviennent du<br />

reliquat des années antérieures et 263 ont été ouverts.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Développement social des quartiers<br />

Le service du Manager des nuisances publiques a poursuivi ses missions<br />

consistant à favoriser et consolider la cohérence transversale des opérateurs<br />

qui interviennent sur la résolution des nuisances publiques identifiées sur le<br />

territoire.<br />

Les dossiers spécifiques relèvent de nuisances publiques énoncées par les<br />

autorités politiques communales, mais aussi par des services communaux<br />

démunis face à des situations multifactorielles et enfin par des citoyens euxmêmes.<br />

Ceux-ci interpellent directement le service, en général téléphoniquement.<br />

Le plus souvent, il n’est question que de réorienter correctement la demande<br />

formulée ou d’apporter un complément d’information à une brochure ou un<br />

élément du site Internet de la Ville de Liège concernant les nuisances au sens<br />

large.<br />

Le service reçoit et effectue le dispatching des fiches « Action + », facilitant<br />

l’identification et la localisation précise des nuisances par les agents communaux<br />

de terrain. Au niveau du logiciel « e-T » ou « e-Travaux », le service sert de « filtre »<br />

pour éviter les signalements multiples d’une même problématique.<br />

Le Manager des nuisances publiques participe aux réunions des comités de<br />

quartier où il est invité, ainsi qu’aux rencontres citoyennes. Le service prend<br />

une part active aux réunions des groupes de travail interservices et interdépartements<br />

où il est convié, tels que « ECHO » - Equipe de Coordination<br />

pour les Habitants d’Outremeuse, « Tentes et campements », Groupe de Police<br />

Administrative – GroPoA, Plate-forme Propreté Publique Environnement, Plans<br />

d’actions (Droixhe, Carré, Coteaux…), Plan canicule, Commission Artistes de rue,<br />

Comité de pilotage du projet « casiers solidaires », Partenariat Local de Prévention<br />

pour Indépendants, …<br />

97


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Il assure le pilotage des réunions de « Concertations mobilité, accessibilité, cadre<br />

de vie », réunissant l’ensemble des acteurs concernés par une problématique<br />

spécifique liée au cadre de vie ou par un secteur délimité du territoire de la Ville.<br />

En outre, le Manager des nuisances publiques assure la coordination<br />

administrative des dispositifs du Pôle « Développement social des quartiers » du<br />

Plan de prévention, soit au-delà de l’équipe de gestion des nuisances publiques :<br />

• Le service de médiation en sanctions administratives, qui met au point et<br />

assure le suivi des procédures de médiation, sur mission des Fonctionnaires<br />

sanctionnateurs de Liège et des Villes et communes de l’arrondissement<br />

<strong>administratif</strong> liées par convention à la Ville de Liège (9 communes).<br />

Sans que cela entrave sa mission principale, le service peut également<br />

déterminer les modalités de prestations citoyennes et, si le contrevenant<br />

est mineur d’âge, encadrer ces prestations sur mission des Fonctionnaires<br />

sanctionnateurs. Enfin, il peut s’impliquer dans des projets de prévention<br />

des incivilités et, dans ce cadre, il collabore avec le service de médiation<br />

communautaire au suivi de dossiers de conflits de voisinage.<br />

• Médiation communautaire<br />

La mission du service est de proposer la médiation aux citoyens liégeois, en<br />

alternative aux difficultés de voisinage qu’ils peuvent rencontrer.<br />

Le service accompagne les citoyens dans la recherche responsabilisante et<br />

pacifique de solutions amiables. La médiation est volontaire, confidentielle et<br />

hors cadre judiciaire.<br />

La finalité de l’action est l’amélioration du cadre de vie, le tissage de liens<br />

sociaux et l’augmentation du sentiment de sécurité.<br />

La médiation permet de tendre vers une cohabitation acceptable, voire<br />

harmonieuse.<br />

• Les éducateurs de rue (localisés dans les quartiers de Bressoux/Droixhe et<br />

de Sainte-Walburge) participent à l’organisation d’actions préventives et de<br />

permanences dans ces quartiers, assurent des contacts en rue et des suivis en<br />

milieu pénitentiaire et mettent en place des activités éducatives à destination<br />

des jeunes fréquentant les rues de ces quartiers. On trouvera le rapport de<br />

leurs activités au chapitre « Proximité » du présent rapport <strong>administratif</strong>.<br />

• Le service de prévention des violences dans le sport, Fan Coaching, assure un<br />

travail socio-éducatif et préventif visant à réduire les risques d’incidents durant<br />

les événements sportifs. Le service effectue l’accompagnement socio-préventif<br />

98


des supporters aux matches disputés par le Standard et complémentairement,<br />

organise des activités sportives, pédagogiques et sociales à destination des<br />

supporters à risques du Standard. Il propose des actions de lutte contre les<br />

discriminations à des clubs professionnels et amateurs de diverses disciplines<br />

sportives.<br />

En outre, ce service poursuit le développement du volet « Community » de ses<br />

missions avec l’organisation d’un Centre de soutien extrascolaire pour les<br />

enfants et adolescents habitant le quartier de Sclessin ou supporters du club<br />

du Standard et le suivi du projet « Foot-Homeless », qui contribue à l’insertion<br />

sociale de personnes sans abri par la pratique du football.<br />

Une des priorités du service est également la réduction des nuisances<br />

générées par les supporters lors des matches à domicile.<br />

En partenariat avec l’ASBL « Liège Sport », le service participe au projet<br />

européen « Match Sport », piloté par le Forum Européen pour la Sécurité<br />

Urbaine, qui vise l’échange de pratiques de réduction des violences, des<br />

discriminations, du racisme et de l’intolérance dans le sport amateur.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Sécurisation et aide aux victimes<br />

Dans le cadre de sa mission de sécurisation des professions à risques, le service<br />

CAP Sécurité a poursuivi son rôle de veille et de référent vis-à-vis des personnes<br />

– libraires, pharmaciens, médecins, agents des mairies de quartier - équipées de<br />

systèmes de télé-protection, dans le cadre de conventions passées avec la Ville et<br />

la Police de Liège.<br />

Il a continué de proposer conseils personnalisés de techno-prévention et visites<br />

post-infractionnelles aux personnes qui, dans le cadre de leur profession, sont<br />

particulièrement à risques de subir vol ou agression. Les contacts téléphoniques<br />

ont été privilégiés. Il a continué à informer et aider les personnes souhaitant<br />

déclarer ou valider leur système d’alarme, ainsi qu’à adresser aux automobilistes<br />

stationnés dans les rues de Liège des courriers personnalisés de sensibilisation<br />

au risque de vol dans véhicule.<br />

Dans le contexte du groupe de travail « intrusion armée », un rapport a été<br />

transmis à la Direction Générale en ce qui concerne la sécurisation du bâtiment<br />

<strong>administratif</strong> quai de la Batte.<br />

La procédure unique d’évacuation, validée en 2019, demandait à ce que les<br />

lieux de rassemblement en cas d’évacuation soient déterminés pour tous les<br />

99


âtiments abritant du personnel communal. Le service a assuré la coordination<br />

des réunions avec le SIPPT, la direction de l’instruction publique et la direction de<br />

la petite enfance. Une liste de ces lieux a été arrêtée en décembre.<br />

En janvier, le module de sensibilisation des enfants développé dans le cadre de<br />

la prévention des intrusions armées a été présenté aux directions des écoles de<br />

l’Instruction Publique. Le module leur a été remis et envoyé aux établissements<br />

scolaires des autres réseaux.<br />

Il a assuré la coordination du groupe de travail « Intrusion armée ». Dans ce<br />

cadre, le module de sensibilisation à destination des élèves a été finalisé. La<br />

collaboration avec le Service Régional Incendie de Liège a été renforcée.<br />

En outre, la responsable du service assure la coordination administrative des<br />

dispositifs du pôle « Sécurisation et aide aux victimes » du Plan de prévention, soit<br />

au-delà de l’équipe du CAP Sécurité :<br />

• Le service communal des Gardiens de la paix, qui contribuent à garantir une<br />

présence sécurisante et dissuasive dans les quartiers et dans les lieux les plus<br />

touchés par le vol à la tire, par le vol de et dans voiture et par le cambriolage.<br />

Ils participent aussi à la mise en œuvre des campagnes de prévention.<br />

La responsable de ce service tient le rôle de coordinatrice de la Plateforme<br />

nationale des Gardiens de la paix au niveau fédéral.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Coordination du Plan de prévention et du Plan de cohésion sociale<br />

L’année a été marquée par la crise sanitaire. Les agents du Plan de prévention<br />

ont participé activement au plan d’urgence du Collectif « Parc Astrid » de mars<br />

à mai et à l’Accueil communautaire pour sans-abris mis en place à partir de<br />

décembre dans le cadre du Plan Grand Froid.<br />

La responsable du Pôle Sécurisation du Plan de prévention a assuré en avrilmai,<br />

puis en novembre-décembre la coordination du personnel et des actions en<br />

faveur des personnes sans abri.<br />

La responsable Communication du Plan de prévention a participé à la<br />

communication de crise via les réseaux sociaux.<br />

Dans le cadre du Plan de cohésion sociale, le Chef de projet a réuni la<br />

Commission d’accompagnement et assuré la coordination des groupes<br />

100


de concertation autour de projets favorisant l’accès pour tous aux droits<br />

fondamentaux, tels que le logement et l’alimentation.<br />

Le service contribue à la coordination de projets financés par des fonds<br />

européens :<br />

• Poursuite de la coordination administrative du projet « N-Power », piloté par<br />

l’ULiège, financé par le Fonds Interreg V-A, avec pour objectif de mettre en<br />

place des politiques de quartiers innovantes favorisant la co-responsabilité des<br />

acteurs. A Liège, deux actions pilotes sont menées à Droixhe ;<br />

• Adhésion au projet Urbact « ROOF » piloté par la Ville de Gand, dont la finalité<br />

consiste à éradiquer le sans-abrisme structurel, en utilisant les modèles «<br />

Housing First » et « Housing Led » ;<br />

• En partenariat avec l’ASBL « Monde des Possibles » et le CEPAG, participation<br />

d’adhésion au projet « Union MigrantNet » piloté par la Fédération européenne<br />

des syndicats et financé par le Fonds AMIF (Asile, Migration, Intégration), visant<br />

le développement de nouvelles activités d’économie sociale intégrant les<br />

migrants.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Prévention des conflits dans les relations<br />

L’ensemble des écoles liégeoises du secondaire supérieur ainsi que les Hautes<br />

écoles, l’Université, les comités de baptême et les partenaires du réseau ont<br />

reçu le livret pédagogique et une fiche technique sur l’explication globale de<br />

la campagne « Consentement sexuel ». A ce jour, le service à dispensé une<br />

sensibilisation à 7500 élèves du secondaire liégeois.<br />

Mise en place du Dispositif « Pharmacien.ne.s et Libraires, mes confident.e.s du<br />

confinement ».<br />

Créée avec différentes institutions et associations liégeoises, cette campagne<br />

met en avant les aides et contacts possibles pour les personnes en détresse<br />

victimes de violences. Les pharmacien•ne•s et les libraires ont reçu un Vade<br />

Mecum reprenant toutes les informations utiles sur les différents dispositifs<br />

contre les violences qui restent accessibles en cette période particulière de<br />

confinement.<br />

Mise en place d’un plan d’action, à l’initiative de la Zone de Police, en partenariat<br />

avec le Parquet et l’asbl Praxis. L’objectif est d’aborder le phénomène du<br />

harcèlement de rue et du sexisme par une approche globale incluant un volet<br />

101


détection, un volet répression mais aussi un volet prévention/sensibilisation<br />

(autant envers les femmes qu’envers les auteurs des faits).<br />

Avec les focus « harcèlement en rue » et « consentement sexuel », le service a<br />

contribué à l’organisation des actions de prévention intersectorielle mises en<br />

place par le Plan de prévention. Il a élaboré et mis en œuvre la 18ème édition de<br />

la Campagne du Ruban blanc « Les hommes parlent aux hommes des violences<br />

faites aux femmes » Pour l’édition <strong>2020</strong>, l’équipe des Liège Bulldogs a rejoint<br />

la liste des parrains de marque de la campagne avec cette particularité que<br />

son Président, Monsieur Olivier De Vriendt, a été témoin du massacre féministe<br />

du 6 décembre 1989. Les valeurs de respect, de solidarité et d’unité ont été<br />

clairement portées par cette équipe sous le slogan « La violence envers les<br />

femmes est l’arme des faibles ».<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Prévention liée à l’usage de drogues<br />

Dans le cadre de la coordination administrative du dispositif liégeois d’échanges<br />

de seringues, le service a organisé des formations « Boule de Neige », afin de<br />

stimuler l’organisation de ce type d’opération, en partenariat entre les différents<br />

comptoirs d’échange.<br />

Des contacts ont été pris avec les Chiroux et le service propreté de la Ville afin<br />

d’organiser des formations au ramassage et à la gestion des seringues usagées.<br />

Toujours dans le cadre de ces formations, des contacts ont été pris afin de<br />

faire réaliser un nouvel outil pédagogique. En effet, le support utilisé depuis de<br />

nombreuses années avait besoin d’être repensé et actualisé.<br />

Une partie des stewards de l’ASBL « Gestion Centre-Ville » a également bénéficié<br />

d’une séance d’information « Grande précarité sur l’espace public ».<br />

Le service a coordonné une opération de dénombrement des personnes sans<br />

abri à Liège, en collaboration avec le réseau des partenaires.<br />

Lorsque la situation sanitaire l’a permis, le service a, comme chaque année<br />

depuis 2014, organisé des séances d’information « Vie Festive Responsable »<br />

dans les établissements secondaires situés sur le territoire communal avec un<br />

focus « réduction des risques ».<br />

Comme chaque nouvelle année, il en a actualisé le contenu en l’adaptant<br />

toujours davantage à la réalité de terrain et y a intégré une information sur le<br />

consentement sexuel en milieu festif et ce, en collaboration avec le service<br />

102


SECCo. Il a également contribué à l’organisation des actions de prévention<br />

intersectorielle mises en place.<br />

Les actions de prévention dans le contexte festif n’ont pu être organisées que<br />

jusqu’au mois de mars. La Saint-Toré a été l’occasion de présenter de nouveaux<br />

outils de communication qui ont rencontré un franc succès auprès des étudiants.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Prévention des violences<br />

Comme pour l’ensemble de la société, la crise sanitaire a perturbé la dynamique<br />

d’action mise en place par le service et reporté différents projets.<br />

La participation à des activités internationales (interventions d’expertise<br />

ou contribution à des groupes d’échange) a pu être en partie assurée par<br />

visioconférence.<br />

Cette année, le service a :<br />

• maintenu la « CSIL-R opérationnelle » par des réunions trimestrielles entre<br />

Plan de prévention, cabinet du Bourgmestre et Police (Information officer).<br />

Ces réunions visent à améliorer l’échange d’informations contextuelles<br />

pour l’accompagnement des cas individuels ou l’objectivation de situations<br />

problématiques impliquant le secteur scolaire ou associatif. Sur demande de<br />

la TFL, plusieurs cas individuels ont été contactés par la cellule prévention et<br />

certains font l’objet d’un suivi prévu sur la durée.<br />

• maintenu la relation avec les partenaires de la « CSIL-R stratégique » par des<br />

contacts bilatéraux. Cette Concertation Intersectorielle Locale accompagne<br />

les acteurs concernés dans la mise en œuvre d’une stratégie de prévention, le<br />

partage d’information situationnelle et la participation aux actions concrètes à<br />

développer sur le terrain.<br />

• mené une mission d’accompagnement ponctuel de situation sensible<br />

auprès du centre Fedasil, ainsi que d’une école, et poursuivi une mission<br />

d’accompagnement ponctuel de situation sensible en concertation avec la<br />

Maison de justice.<br />

• collaboré au spectacle (« Nadia ») du Théâtre de Liège avec une intervention<br />

dans le panel d’expert lors de l’activité organise par l’Université de Liège<br />

(janvier).<br />

• assuré une formation spécialisée : animation le 8 octobre d’un module<br />

de formation « Radicalismes, extrémismes, polarisation » organisé par le<br />

CRIPEL. L’objectif était d’apporter une connaissance solide à des éducateurs,<br />

103


intervenants sociaux sur le processus psychosocial du radicalisme, les groupes<br />

à risques et jeunes vulnérables, les « indices de vigilance, les méthodes de<br />

prévention.<br />

• participé au Comité pilotage national « CSIL » de l’OCAM le 29 janvier.<br />

• accueilli une mission d’étude des USA à Liège avec le Maire de Chattanooga<br />

(Strong Cities Network), le coordinateur CVE du Homeland Security, le bureau<br />

Education et Culture de l’ambassade US par des réunions à l’Hôtel de Ville<br />

avec M. le Bourgmestre, à la cellule RG de la Police locale avec l’Information<br />

officer et avec les partenaires locaux prévention au Territoire de la mémoire<br />

dans le contexte du programme City Pair « radicalisme et polarisation » les 11<br />

et 12 février.<br />

• organisé le 8 octobre deux activités « Cerise sur le ghetto » (avec Sam Touzani),<br />

dans le cadre du projet Sport-citoyen (lutte contre la polarisation sociale) mené<br />

avec le Fan coaching, afin de sensibiliser les acteurs du sport (entraîneurs,<br />

dirigeants, pratiquants) ainsi que la société civile au respect de la diversité et<br />

au vivre-ensemble.<br />

• participé au Jury de « Aux encres citoyens » des Territoires de la mémoire (mai),<br />

projet pédagogique valorisant l’action de jeunes liégeois.<br />

• contribué et co-animé des webconférences internationales du FESU sur «<br />

extrémisme violent et épidémie covid » et sur « polarisation sociale et crise<br />

sanitaire ».<br />

• assisté à plusieurs webinaires internationaux sur l’extrémisme violent du<br />

Strong cities network, du RAN, du Counter-terrorism Washington Institute et de<br />

l’ONU.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

SAMJA<br />

Cette année, le service a traité 448 dossiers. 185 dossiers proviennent du<br />

reliquat des années antérieures et 263 ont été ouverts.<br />

Habituellement, le SAMJA peut placer en permanence environ 70 personnes sans<br />

délais d’attente trop longs. Mais l’année a été une année particulière en raison de<br />

la crise sanitaire du Covid 19 et de nombreux services n’étaient plus accessibles<br />

pour la mise en place des prestations.<br />

Comme pour de nombreux services de la Ville de Liège, le SAMJA a vécu<br />

une année perturbée par l’apparition du virus du Covid 19. Lors du premier<br />

confinement du mois de mars, le SAMJA a dû interrompre toutes les prestations<br />

104


qui étaient en cours et tous les lieux de prestation avec qui le service collaborait<br />

ont fermé. Le SAMJA est resté fermé durant 3 mois. Le travail a repris<br />

progressivement à partir du mois d’avril avec les quelques lieux de prestation qui<br />

ont accepté d’accueillir à nouveau des prestataires.<br />

Développement social des quartiers<br />

Médiation communautaire<br />

Un travail en réseau au niveau local, régional, national et européen est mené par<br />

le service de médiation de voisinage. Le service établit des échanges et contacts<br />

avec les services liégeois dans le cadre des suivis réalisés dont : le CPAS (service<br />

Elis, Relais santé, abris de jour) ; des services sociaux locaux surtout à Bressoux-<br />

Droixhe et à Sainte-Walburge Sainte-Marguerite ; les sociétés de logements<br />

sociaux ; divers services psycho-médico-sociaux et éducatifs.<br />

Le service a pris en charge 183 situations de conflits de voisinage.<br />

Les demandes collectives ont augmenté ce qui a impliqué des co-interventions<br />

avec le Manager du cadre de vie.<br />

Le service a aussi mené une cinquantaine d’interventions sociales. Il s’agissait<br />

d’écoute active, d’informations, d’orientations, de suivis de très courtes durées,<br />

d’accompagnements entre parents/enfants/adolescents en institutions scolaires<br />

et psycho-médicosociales.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Prévention des violences dans le sport<br />

Le service a mis en place une représentation de Théâtre-action par la Compagnie<br />

maritime (https://www.theatre-action.be/compagnie/la-compagnie-maritime)<br />

sur les préjugés et les stéréotypes pour des jeunes sportifs Liégeois issus<br />

de clubs amateurs ainsi que certains parents et encadrants. Durant cette<br />

activité accueillie le 27 février au stade du Standard, 60 personnes (garçons<br />

et filles âgés de 12 à 18 ans, encadrants et parents) ont pu assister à une<br />

représentation théâtrale interactive sur les stéréotypes et les préjugés. Après<br />

cette représentation, la responsable formation du CRIPEL a animé une séance<br />

pédagogique permettant de déconstruire certains préjugés et stéréotypes. Tous<br />

les jeunes participants ont reçu un T-shirt ainsi qu’une gourde au slogan de la<br />

campagne play-plus. Lors de la représentation, étaient présents également des<br />

105


eprésentants des villes européennes ainsi que des experts du projet Match-Sport<br />

(prévention des discriminations dans le sport amateur).<br />

Spectacle « Cerise sur le ghetto- Le pouvoir de dire non » (Sam Touzani) : 8<br />

octobre.<br />

La programmation de cette activité culturelle, à vocation pédagogique, visait<br />

à stimuler l’esprit critique et la tolérance sociale en éveillant les consciences<br />

citoyennes. Plusieurs structures ont été conviées à ce spectacle : clubs sportifs et<br />

académies de formation sportive, maisons des jeunes, écoles de devoirs, CPAS...<br />

Au total 93 adolescents ont assisté, l’après-midi du 8 octobre, à la présentation<br />

de ce spectacle suivi d’un débat avec le comédien. En soirée, une représentation<br />

ouverte au public a rassemblé 110 spectateurs.<br />

La crise sanitaire et les confinements successifs ont engendré une pause dans<br />

les activités de terrain et de nouveau à partir de fin octobre. Le service s’est alors<br />

concentré sur les aspects <strong>administratif</strong>s, de veille scientifique et d’analyse de ses<br />

activités, tout en tentant de maintenir le contact à distance avec son public cible.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Sécurisation et aide aux victimes<br />

En mars, une évaluation du Partenariat Local de Prévention Indépendants a<br />

été menée avec l’aide des Gardiens de la Paix. 248 commerçants ont accepté<br />

de répondre au questionnaire. 11% des répondants étaient membres du PLPI<br />

Centre. Parmi ces membres, 78% avaient déjà activé le PLPI.<br />

En raison de la crise sanitaire, le service n’a pas pu mener ses actions de<br />

prévention sur le terrain au-delà du mois de mars.<br />

Service communal des Gardiens de la paix<br />

Durant toute la période de confinement, de déconfinement progressif puis de<br />

reconfinement, les Gardiens de la paix ont compté parmi les premiers agents à<br />

être placés en première ligne.<br />

Complémentairement au travail de prévention policière, ils ont assuré une<br />

présence sécurisante et dissuasive sur le terrain et dispensé les conseils de<br />

prévention Covid-19, en particulier des rappels en douceur de l’obligation de<br />

distanciation sociale et de port du masque.<br />

Les agents communaux de plus de 55 ans ont bénéficié d’une dispense de<br />

service de la part de la Direction Générale du 17 mars au 8 mai. Durant cette<br />

période, seuls 5 Gardiens de la paix ont continué à assurer une présence sur le<br />

106


terrain et ont été orientés spécifiquement dans le parc de la Boverie pour rappeler<br />

les gestes barrières aux citoyens liégeois.<br />

En décembre, le Service communal des Gardiens de la paix a mis en œuvre<br />

un recrutement permettant l’engagement de 3 agents dans des contrats de<br />

remplacement.<br />

En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

2.000 jeunes sensibilisés lors des festivités de la « Saint Toré »<br />

163 pharmacien.ne.s et libraires sensibilisé.e.s à la problématique des violences<br />

dans le couple à Liège en avril<br />

500 Pharmacien.e.s wallon.ne.s sensibilisé.e.s à la problématique des violences<br />

dans le couple lors d’un webinaire en novembre <strong>2020</strong><br />

2 x 100 spectateur.trice.s pour le spectacle « Cerise sur le ghetto – Le pouvoir<br />

de dire non » le 8 octobre à la Cité-Miroir – activité théâtre de prévention de la<br />

polarisation sociale<br />

15.000 livrets pédagogiques « Consentement sexuel » distribués, 7.500 élèves du<br />

secondaire liégeois sensibilisé.e.s<br />

10.000 pin’s « Ruban blanc » et cartes postales distribués, 1.500 masques «<br />

contre les violences » distribués, 6.700 vues comptabilisées sur le visuel de la<br />

campagne, 35 emplacements DECAUX, 11 médias répercutant la campagne<br />

3 opérations de prévention du harcèlement en rue mises en œuvre ; 500 livrets «<br />

prévention Harcèlement en rue » distribués<br />

5 séances d’information « Prévention liée à l’usage de drogues » dispensées dans<br />

4 établissements d’enseignement secondaire, 670 élèves informés<br />

21 situations suivies dans le groupe technique « Santé mentale et Tranquillité<br />

publique » dont 11 nouvelles situations<br />

700 étudiants sensibilisés lors de la Garden et du cortège de la Saint Toré (9 et<br />

10 mars). En outre, via un partenariat avec l’AGEL, 3.000 « ecocups » fournis afin<br />

de diffuser un message de prévention au cœur des activités festives.<br />

164 dossiers menés à leur terme par le SAMJA. 38 dossiers ont été interrompus :<br />

22 pour des problèmes d’absences, 3 pour des problèmes de comportements<br />

(incompatibilité avec le service d’accueil) et 13 pour des raisons qui n’ont pas de<br />

107


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

lien avec la prestation (déménagement, hospitalisation, emprisonnement, choix<br />

de la peine de substitution,…). Les dossiers clôturés du SAMJA se répartissent<br />

en 3 grands secteurs : les services communaux qui ont accueilli 44 prestataires<br />

(61 de moins qu’en 2019), les intercommunales (ISoSL, CHR, Intradel) : 78<br />

prestataires (63 de plus qu’en 2019) et les asbl et œuvres philanthropiques<br />

partenaires de la Ville : 38 dossiers (41 de plus qu’en 2019).<br />

Les placements par le SAMJA dans les services de la Ville se ventilent comme<br />

suit : Lecture Publique 2 (=), Entretien des bâtiments 0 (-10), Halls omnisports<br />

10 (-2), Nettoiement 11 (-9), Plantations 14 (-8), Régie des bâtiments (transports)<br />

1 (-6), Sépultures 0 (-16), Voirie 4 (-5), C.P.A.S. 2 (-1), Magasin 0 (-2) et<br />

Département des services sociaux 0 (-1)<br />

22 adolescents ont fréquenté les ateliers « Bidons » de CLIC Jeunes depuis le<br />

1er janvier. Caractéristiques : 22 garçons, dont 20 étaient âgés de 13 à 17 ans.<br />

Orientés par : Hôpital du petit Bourgogne - Cyprès (3) – Tribunal de la Jeunesse<br />

(2) – Arpège (4) – IPPJ Section (11) – Fraipont, Centre Fermé (2).<br />

13.918 nuisances signalées au Manager des Nuisances Publiques, via l’opération<br />

« Action + », dont 11040 dépôts illicites.<br />

2.070 demandes d’intervention effectuées par le service de Gestion des<br />

nuisances publiques via le logiciel « e-T » ou « e-Travaux »<br />

169 dossiers de Médiation dans le cadre des sanctions administratives<br />

communales : 130 dossiers Ville de Liège et 39 dossiers d’autres communes de<br />

l’arrondissement.<br />

19 procédures de médiation en sanctions administratives dirigées contre des<br />

mineurs d’âge de plus de 16 ans.<br />

5 prestations réparatrices ou sensibilisations dans le cadre des sanctions<br />

administratives communales effectuées auprès d’INTRADEL<br />

100 dossiers de médiation communautaire ouverts et suivis, 216 ménages /<br />

parties concernées. Durée moyenne des suivis : 15 jours. Résultats obtenus : 90<br />

situations apaisées, 32 orientations/ informations faites, 3 refus de médiation, 1<br />

suivi sans suite de la part d’une des parties.<br />

11 matches de football où un accompagnement socio-préventif a été assuré<br />

13 dossiers ouverts dans le cadre de la permanence sociale du Fan Coaching<br />

70 enfants inscrits au Centre de soutien extrascolaire du Fan Coaching<br />

33 usagers inscrits, dont 15 par séance d’entraînement « Foot-Homeless »<br />

108


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

8 services et institutions d’aide et de soins partenaires « Foot-Homeless »<br />

60 jeunes membres des clubs sportifs de la Ville Liège inclus dans un projet de<br />

Théâtre-Action sur les discriminations et les préjugés.<br />

93 personnes émanant des maisons de jeunes clubs sportifs et académies<br />

concernées par le spectacle pédagogique « Cerise sur le Ghetto ».<br />

111 lieux professionnels équipés du système de télé-protection LIPOL : 21<br />

librairies, 48 pharmacies (12 avec caméra), 31 cabinets médicaux (4 avec<br />

caméra), 11 mairies de quartier.<br />

4 déclenchements du système LIPOL pour des faits de vols avec violence, dont<br />

une pour agression verbale.<br />

275 informations traitées relatives à des vols avec effraction et/ou violence,<br />

impliquant envoi de courriers à destination des victimes pour leur proposer une<br />

visite post-infractionnelle, 6 visites de techno-prévention effectuées<br />

119 membres du Plan Local de Prévention pour Indépendants : 30 activations via<br />

la plateforme. 90 % des déclarations en ligne concernent des faits se rapportent<br />

à l’environnement.<br />

125 membres du Plan Local de Prévention « Belle Jardinière »<br />

20 prestations d’aide aux déclarations d’alarmes par les citoyens<br />

200 courriers de sensibilisation au vol dans les véhicules<br />

9 visites de technoprévention « Intrusion armée » dans des établissements<br />

scolaires<br />

10 séances de sensibilisation « Intrusion armée » : 8 dans des établissements<br />

scolaires et 2 à l’attention du personnel de l’hôpital du MontLégia<br />

3 exercices « intrusion armée » : 2 dans des établissements scolaires et 1 à<br />

l’hôpital du MontLégia<br />

13.300 fiches « Action + » transmises par les Gardiens de la paix au Manager des<br />

Nuisances publiques<br />

6.842 fiches de rapport transmises par les Gardiens de la paix au CAP Sécurité<br />

12 casiers solidaires disponibles.<br />

109


Quelques modifications marquantes<br />

En plus de tenter d’assurer la continuité de leur mission en les adaptant de<br />

manière à maintenir les contacts avec leurs publics cibles, les agents du Plan de<br />

prévention ont participé activement au plan d’urgence du Collectif « Parc Astrid »,<br />

de mars à mai, et à l’Accueil communautaire pour sans-abris mis en place à partir<br />

de décembre dans le cadre du Plan Grand Froid.<br />

Evénements<br />

Saint-Toré <strong>2020</strong><br />

Développement d’actions de prévention lors des festivités de la Saint-Toré en<br />

mars. En collaboration avec l’AGEL, le Plan de prévention a organisé des actions<br />

de prévention à destination des étudiants. Les messages développés étaient le<br />

«binôme de soirée», le consentement sexuel et la fête en sécurité.<br />

« Cerise sur le ghetto – Le pouvoir de dire non »<br />

Cette activité de prévention de la polarisation sociale, sous forme d’un spectacle<br />

de théâtre, se déclinait dans un volet pédagogique avec une représentation pour<br />

des jeunes (clubs sportifs, maisons de jeunes, associations interculturelles,<br />

centre d’action sociale) l’après-midi et un spectacle de sensibilisation ouvert au<br />

public et aux partenaires en soirée.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Gestion de la crise sanitaire et développement de projets<br />

innovants<br />

Suite aux mesures de confinement, déconfinement, reconfinement, le service<br />

communal des Gardiens de la paix a assuré des patrouilles COVID avec la<br />

collaboration d’agents des infrastructures sportives.<br />

En partenariat entre Département des Affaires citoyennes, Département<br />

des Services Sociaux et de la Proximité et Plan de prévention, le service de<br />

Sécurisation a constitué une base de données « Alerte seniors », reprenant les<br />

110


personnes de plus de 65 ans ayant donné leur accord pour être contactées par la<br />

Ville dans le cadre du déclenchement d’un plan communal d’urgence.<br />

Tranquillité publique et Cadre de vie<br />

Le groupe « ECHO » agit sur les problématiques soulevées par les habitants<br />

du quartier d’Outremeuse. Le groupe « Tentes et campements » structure<br />

la concertation entre les services sociaux, le service Nettoiement et les<br />

commissariats locaux, avec ouverture et suivi de 93 dossiers de gestion de<br />

campements sauvages dans les espaces publics. Ces groupes de travail<br />

nourrissent également la réflexion des autorités communales sur des enjeux<br />

globaux.<br />

PACTESUR<br />

Grâce aux subventions européennes obtenues, le Département travaux - Gestion<br />

des espaces publics a pu procéder à l’acquisition de dispositifs anti-véhicules<br />

béliers (180.000 euros).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale<br />

111


9<br />

Département<br />

Systèmes<br />

d’Information<br />

Composition<br />

DSI<br />

Personnel : 85 agents<br />

Localisation : Espace Guillemins - rue des Guillemins, 26 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04 221 83 07<br />

Contact courriel : cti@liege.be<br />

Missions<br />

• DSI<br />

• Pôle Architecture (des systèmes d’information)<br />

• Pôle Développement<br />

• Pôle Opérations<br />

• Pôle Processus et projets (SAGEC)<br />

• Pôle Logistique (Courrier, Centre d’impression et de numérisation (CIN),<br />

Centrale d’achat / Economat)<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

DSI<br />

Architecture :<br />

• Gestion de l’architecture des systèmes d’information<br />

• Analyse technique des besoins<br />

• Gestion de la cohérence du SI<br />

Développement :<br />

• Gestion des projets relatifs aux systèmes d’information, conception, acquisition<br />

et mise en œuvre<br />

• Développement d’application métiers<br />

112


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

• Intégration des différents produits et solutions qu’ils soient acquis ou<br />

développés<br />

Opérations :<br />

• Maintenance des systèmes d’information<br />

• Gestion du parc informatique<br />

• Gestion du réseau (et de plus en plus de la téléphonie IP)<br />

• Gestion de projets d’acquisition de matériel informatique<br />

• Pupitrage<br />

Processus et projets (SAGEC) :<br />

• Amélioration continue des systèmes d’information<br />

• Cartographie des processus de l’administration<br />

• Analyse fonctionnelle<br />

• Gestion de projets<br />

• Audit et contrôle<br />

Logistique :<br />

Courrier :<br />

• Envoi/réception des courriers entrant/sortant/interne<br />

Centre d’impression et de numérisation (CIN) :<br />

• Service interne d’imprimerie, y compris la cellule façonnage<br />

Centrale d’achat / Economat :<br />

• Approvisionnement en articles de bureau, cahiers, papiers de reprographie,<br />

cartouches d’imprimantes, fax et copieurs multifonctions, droguerie et<br />

hygiène…<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Le Département des Systèmes d’Information apporte, dans la mesure du<br />

possible, une réponse « globale et structurée » aux demandes qui lui sont<br />

soumises. Le travail est rendu sous forme d’une « gestion de projet », s’intégrant<br />

113


dans un programme d’évolutions fonctionnelles et techniques des systèmes<br />

d’information de la Ville.<br />

Ainsi, il n’est pas pertinent d’exposer l’activité d’un pôle ou d’une mission à<br />

proprement parler. Ci-dessous, une liste non exhaustive des projets réalisés ou en<br />

cours pour l’ensemble du département.<br />

Adaptation au contexte de confinement Covid 19<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

En mars, le confinement s’est imposé brusquement et totalement à l’ensemble<br />

de la société ainsi qu’à notre Administration.<br />

Comme beaucoup d’autres entités, nous avons dû faire face à une modification<br />

radicale de l’organisation du travail pour respecter les mesures sanitaires, en<br />

particulier le télétravail, tout en maintenant la continuité du service public.<br />

Le DSI a mis en place, en quelques jours, un environnement technique adapté.<br />

Cela a été possible en capitalisant sur les investissements informatiques réalisés<br />

par la Ville de Liège ces dernières années. Ce sont les projets promouvant la<br />

“mobilité” et « l’homogénéité » des postes de travail qui ont été les plus utiles et<br />

sollicités au cours de la crise.<br />

Il est intéressant de noter que ces technologies étaient déjà en œuvre avant la<br />

crise sanitaire et que la Ville de Liège évaluait les modalités d’application au<br />

télétravail, via un projet pilote au sein de la Ville (projet de la Direction générale).<br />

Ainsi, le DSI a pu répondre à la quasi-totalité des sollicitations des services en<br />

matière de télétravail et fournir un accès efficace aux différentes applications.<br />

En outre, un effort tout particulier a été apporté sur la mise en place d’outils de<br />

communication et de collaboration au sein de notre institution. A nouveau, nous<br />

avons pu capitaliser sur nos investissements passés et en cours pour répondre à<br />

ces nouveaux besoins. Ainsi, nous avons étendu l’usage de nos solutions Office<br />

365 pour intégrer l’usage de Teams pour la collaboration et les communications<br />

audio et vidéos internes. Nous avons également travaillé d’arrache-pied afin de<br />

fournir une solution de téléphonie efficace aux agents en télétravail. Ces efforts<br />

ont permis la mise en place de solutions adéquates pour répondre aux différents<br />

cas de figure.<br />

Divers publics ont dû être considérés.<br />

• Pour les agents de l’Administration et leurs besoins très variés<br />

114


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

D’un point de vue informatique, les utilisateurs se sont vu proposer différentes<br />

manières de retrouver “sur internet”, depuis leur PC personnel, l’ensemble des<br />

accès et outils normalement disponibles au bureau, en garantissant la sécurité<br />

informatique et les accès tels que réglementés.<br />

Le portail externe “my.liege.be”, déjà existant pour certains cas d’usage<br />

particuliers nécessitant un accès “externe”, s’est vu enrichi par une majorité des<br />

applications utilisées par l’administration ;<br />

Les accès à un bureau virtuel (via la technologie Citrix) ont été proposés à un<br />

nombre plus important d’utilisateurs, leur permettant ainsi de conserver tous les<br />

accès aux applications ou documents dans les mêmes conditions d’usage et de<br />

sécurité que s’ils étaient au bureau.<br />

Une application spécifique “partage de fichiers” a été mise en place pour<br />

permettre de télécharger les documents de travail hébergés sur les serveurs de la<br />

Ville et d’y ajouter les nouveaux documents créés.<br />

Des licences Office 365 plus complètes ont été fournies à l’ensemble du<br />

personnel communal connecté, de manière à permettre l’utilisation des outils<br />

bureautiques online (word, xls, ppt, etc.), à défaut d’en disposer sur son matériel<br />

PC personnel.<br />

La suite Microsoft Office 365 a offert aussi l’accès à une série de moyens<br />

collaboratifs, adaptés aux besoins d’échange à distance : consultation et<br />

élaboration partagées de documents, tenues de réunions (audio-video, avec<br />

possibilité de partage de documents, chat, etc.) via le produit Teams, ceci tant en<br />

interne qu’avec des invités externes, téléphonie interne, chat rapide, ...<br />

L’ensemble de l’équipe DSI et en particulier le “helpdesk” a dédié du temps à<br />

accompagner l’utilisation de ces nouveaux outils. Une nouvelle application de<br />

formation online a aussi été mise à disposition des agents Ville. Il s’agit de<br />

l’application OASE détaillées ci-dessous. (voir “projets applicatifs”).<br />

Concernant la téléphonie, des déviations téléphoniques sur les appareils<br />

personnels et des systèmes de cascade ont été mis en place. La solution Teams<br />

de Microsoft offre aussi une possibilité d’appel en ligne.<br />

D’un point de vue Logistique<br />

Le service Economat ne pouvant pas s’arrêter tant au niveau des livraisons de<br />

produits de premières nécessités dans le cadre de la crise sanitaire mais aussi<br />

au niveau des contacts fournisseurs pour l’acquisition du matériel spécifique<br />

115


tels que les gels hydroalcooliques, les savons liquides pour les mains, le matériel<br />

d’essayage et de toilette, … a mis rapidement au point une rotation des agents.<br />

Celle-ci a permis d’assurer la continuité de service et la sécurité des agents. Aidé<br />

par l’équipe administrative de l’économat, les réapprovisionnements des stocks<br />

et les produits essentiels ont pu être fournis à tous les services et écoles de la<br />

Ville encore en activité.<br />

Ce Service a également géré l’ensemble de la partie logistique et relation<br />

fournisseur lors de mise en œuvre de la réquisition portant sur les produits<br />

d’hygiène, sanitaires et d’entretien pour l’ensemble des départements et des<br />

écoles dans le contexte de la crise sanitaire du Covid.<br />

Le Centre d’impression, également par la mise en place de rotation de ses<br />

quelques agents, a assuré l’ensemble des demandes d’impressions des affiches,<br />

des avis, recommandations diverses, etc … de la part des Autorités, du SIPPT<br />

et des Affaires citoyennes notamment. Le Service Courrier n’a jamais cessé<br />

de fonctionner durant toute la période de confinement et de déconfinement<br />

progressif, et ce malgré le nombre extrêmement restreint d’agents disponibles.<br />

L’ensemble du courrier entrant, interne ou sortant recommandé ou normal a<br />

pu être acheminé vers l’ensemble des services communaux moyennant une<br />

réorganisation interne et une bonne collaboration de tous.<br />

Pour l’autorité communale<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Les séances de travail des autorités communales (le conseil communal et<br />

ses commissions préparatoires et du Collège) ont pu être maintenues via<br />

l’outil Teams de la suite Microsoft 365, ouvertes à des utilisateurs externes et<br />

nombreux.<br />

Les différentes modalités de gestion des séances (prises de paroles, vote, gestion<br />

mixte présentiel - à distance, diffusion filmée des séances, ...) ont pu être prises<br />

en charge pour garantir la transparence ou confidentialité des débats dans le<br />

respect du Code de la Démocratie locale.<br />

Pour le citoyen<br />

Pour permettre la régulation de l’accès physique à certains services et donc leur<br />

maintien, la prise d’un rendez-vous préalable a été mise en place. Aux côtés de<br />

la traditionnelle prise de rendez-vous téléphonique qui peut mener à de longues<br />

minutes d’attente et une limitation aux heures de travail, un système de prise<br />

116


de rendez-vous en ligne a été déployé sur l’outil de démarches “eGuichet” (voir<br />

“projets applicatifs”).<br />

I. Projets informatiques applicatifs<br />

Le DSI est resté focalisé sur ses objectifs fonctionnels au regard des services<br />

<strong>administratif</strong>s et des citoyens : améliorer l’efficacité et la transparence<br />

d’exécution des missions administratives de la Ville.<br />

Malgré le confinement, des chantiers majeurs ont abouti ou se sont poursuivis :<br />

• Nouvel outil comptable et de facturation/ taxes<br />

• Application de gestion du stationnement réglementé en lien avec le contrôle<br />

par “scancar”<br />

• Dématérialisation de la procédure d’évaluation RH des agents de la Ville de<br />

Liège<br />

• Finalisation de l’intégration des procédures de gestion des permis<br />

d’Urbanisme<br />

De nombreux autres ont évolué, en collaboration avec les services respectifs. Ils<br />

sont détaillés ci-dessous<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Formation (réalisé)<br />

Enfin, afin d’assurer la meilleure intégration des nouveaux outils et procédures,<br />

le DSI assure un accompagnement du changement auprès des utilisateurs,<br />

notamment par le biais de formations. 34 agents ont été formés par le DSI,<br />

tantôt en présentiel, tantôt en distanciel, pour un volume horaire de 350 heures<br />

Depuis mars <strong>2020</strong>, afin de donner plus d’autonomie aux agents et d’élargir<br />

l’accès à la formation, une plateforme d’e-learning, OASE, a été mise à<br />

disposition, en ligne. Le support didactique est constitué de brèves vidéos<br />

pointant des sujets précis, qu’il est possible d’enchaîner pour construire un fil<br />

d’apprentissage complet.<br />

La plate-forme est accessible à tous les agents disposant d’une adresse courriel<br />

@liege.be ou @ecl.be, soit plus de 2.000 agents. Outre les applications de<br />

bureautique de la suite Office 365 (Teams, Word, Excel, etc), cette plate-forme a<br />

été complétée par la production de contenu didactique propre à la Ville de Liège,<br />

117


soit pour des applications métier utilisées en interne (ex e-Evaluation), soit pour<br />

des modalités d’usages (ex. Accès Citrix, signature électronique, etc.).<br />

La plateforme a été fréquentée par 437 utilisateurs, 2000 vidéos ont été vues<br />

pour 80h de visionnage.<br />

Par ailleurs, afin de répondre à une demande sans cesse croissante, une<br />

nouvelle salle de formation informatique a été aménagée au 4è étage du<br />

bâtiment Guillemins<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Application E-Guichet – Prise de rendez-vous et<br />

démarches intégrées (réalisé)<br />

Dans le contexte de confinement limitant la fréquentation des services<br />

communaux, le portail de démarches administratives « e-Guichet » a été utilisé<br />

pour proposer au citoyen (et au service gestionnaire) la prise de rendez-vous en<br />

ligne, en appui à l’option téléphonique.<br />

Dès le mois de mai et graduellement, des formulaires ont été conçus avec les<br />

services des Affaires citoyennes (Population – Etat civil pour les différentes<br />

Mairies de quartier et leurs horaires d’ouverture particuliers, le service Etrangers<br />

et des Naissances) ainsi que la Piscine de Jonfosse.<br />

Ces seuls formulaires ont généré un flux de 130.323 demandes de rendez-vous.<br />

De manière générale, l’utilisation des démarches en ligne a augmenté de 510% !<br />

(178.274 en <strong>2020</strong> pour 34.951 en 2019).<br />

Le formulaire « Plus Belle la Ville », lancé en décembre 2019, a également<br />

rencontré un vif succès (2.688 signalements soumis). Pour rappel, il se prête<br />

particulièrement bien au signalement aisé des incidents sur l’espace public,<br />

grâce à ses options de géolocalisation sur une carte, d’ajout de photos ou de<br />

suivi de l’évolution du traitement, d’autant que celui-ci est directement intégré au<br />

logiciel interne de gestion des travaux.<br />

Enfin, un nouveau formulaire dédié à la location de box vélo implantés sur<br />

l’espace public a permis d’exploiter d’autres fonctionnalités en lien avec<br />

l’Opendata : visualisation et construction d’une carte permettant de situer les<br />

emplacements des box et leur périmètre d’éligibilité (condition à la location).<br />

118


Open Data (réalisé)<br />

La plate-forme Opendata, dont l’objectif est de mettre à disposition de données<br />

publiques à tout un chacun et gratuitement, s’est également vu agrémentée<br />

de nouveaux jeux autour des thèmes de la mobilité, du mobilier urbain, de la<br />

propreté.<br />

Un jeu de données pilote qui distribue des photos est à l’étude en collaboration<br />

avec le Département de l’Urbanisme.<br />

Outre la constitution de jeux de données, le travail s’est concentré sur<br />

l’automatisation des mises à jour à partir de sources authentiques (base de<br />

données qui sous-tendent les diverses applications, site internet liege.be, outil<br />

cartographique) de manière à garantir la qualité et l’actualité des données<br />

et à réduire la charge de travail des services participants (DSI – service<br />

Communication – service générateur des données).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Publication des Délibérations (réalisé)<br />

Dans un même souci de transparence vis-à-vis du citoyen, le travail entamé<br />

en 2019 avec la Direction générale de la Ville, le service Communication et<br />

l’intercommunale IMIO (mutualisation informatique et organisationnelle), a permis<br />

l’ouverture du site https://www.deliberations.be/liege. Depuis février, l’ensemble<br />

des décisions et projets de décision (séances publiques) du Conseil communal<br />

sont ainsi rendues accessibles à chacun, via cette plateforme de publication.<br />

Les différentes séances sont accompagnées de l’ordre du jour, du bulletin des<br />

questions écrites, de l’addendum, du procès-verbal, mais également de la vidéo<br />

de retransmission de la séance publique (lien Youtube). Des recherches peuvent<br />

être effectuées par le citoyen en utilisant notamment les filtres de date de<br />

séance, de matière ou encore de mandataire.<br />

La publication, par séance, s’opère sur base d’une importation des données<br />

présentes dans l’application métier iA.Déliberation et est également intégrée au<br />

site web de la Ville, tous deux outils de IMIO.<br />

Avec cet outil et la mise en ligne des séances filmées du Conseil communal,<br />

plébiscités dans le cadre du projet “Réinventons Liège”, le citoyen dispose d’une<br />

information transparente et rapprochée des instances décisionnelles de notre<br />

Ville.<br />

119


Comptabilité (en cours)<br />

Ce projet constitue depuis quelques années, par son enjeu, sa complexité et<br />

son ampleur, le projet informatique majeur du Département, mené en lien avec<br />

le Département de la Gestion Financière. Il s’agit d’opérer l’abandon de l’outil<br />

historique GCOS vers une solution actuelle (Dynamics 365 FO de Microsoft).<br />

L’objectif a été atteint partiellement et progressivement dès l’ouverture du nouvel<br />

exercice comptable <strong>2020</strong> avec l’abandon définitif du support GCOS au 1 er juin.<br />

Des interopérabilités informatiques ont été mises en œuvre (logiciel de gestion<br />

des crèches Bambino, logiciel Infodoc de gestion des sanctions administratives,<br />

des dépannages et du stationnement,…) et d’autres sont encore en cours<br />

d’implémentation (Webshop, …).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

E-Income (réalisé et en cours)<br />

Le DSI travaille en étroite collaboration avec le service Fiscalité de la Gestion<br />

Financière, pour le développement en interne d’un outil gérant l’enrôlement des<br />

taxes et des redevances, ainsi que la facturation des différents services de la<br />

Ville.<br />

La nouvelle application permet de réaliser un enrôlement et une facturation<br />

de manière plus autonome (notamment pour la définition des grilles de calcul<br />

émanant de l’interprétation des règlements), en connexion avec le nouveau<br />

système comptable.<br />

L’application e-Income est en production depuis décembre 2019. Des reprises de<br />

données du GCOS / mainframe ont eu lieu tout au long de l’année.<br />

Par ailleurs, le projet permet d’apporter une attention particulière à la gestion des<br />

tiers et des majorations (en cours d’amélioration).<br />

A ce sujet, en parallèle de eIncome, l’application eTiers a été mise en production<br />

en décembre 2019 mais a continué d’évoluer.<br />

Son rôle est d’avoir une base centralisée des redevables personne physique,<br />

personne morale ou petit matricule.<br />

L’automatisation des liens entre eTiers / eIncome avec la nouvelle comptabilité<br />

doit être soit mise en place soit améliorée. Le métier continue à être demandeur<br />

de changements devant être intégrés dans les diverses applications.<br />

120


L’application a permis l’émission de plus de 204 facturiers (taxes, redevances et<br />

factures confondues) à destination de l’application comptable (cf ci-dessus).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Gestion des Evaluations du Personnel (réalisé)<br />

En collaboration avec le Département des Ressources humaines, le DSI a<br />

développé, en interne, une application (logiciel open source ODOO) permettant de<br />

dématérialiser la gestion des évaluations du personnel communal et ce, dans le<br />

respect des règles imposées aux pouvoirs locaux et en s’adaptant aux différents<br />

cas de figures présents à la Ville.<br />

L’application e_EVALUATION couvre un flux allant de l’encodage du projet<br />

d’évaluation, son partage entre évaluateurs 1 et 2, la validation, la transmission<br />

au département RH (service Evaluation), l’intégration du point de décision au<br />

Collège par ce service ainsi que l’injection globalisé des résultats d’évaluation<br />

dans Ulis.<br />

Outre la dématérialisation pure et simple du processus d’évaluation du personnel,<br />

les développements ont été réalisés :<br />

• en respectant la ligne de conduite validée par nos Autorités, à savoir le respect<br />

des statuts ;<br />

• dans une volonté de responsabiliser les évaluateurs;<br />

• en tenant compte de la sensibilité des données de l’évaluation (accès réduits<br />

privilégiés).<br />

Cet outil permet également aux évaluateurs :<br />

• de récupérer automatiquement toute une série de données administratives et<br />

RH de l’agent;<br />

• d’identifier les évaluations à réaliser prioritairement, grâce à la mise en place<br />

d’un échéancier<br />

• de faciliter le traitement des évaluations entre l’évaluateur 1, l’évaluateur 2 et<br />

le service Evaluation (RH)<br />

Mise en place progressivement au sein de six départements dès novembre.<br />

Une application complète pour la gestion des Permis -<br />

Urbanisme (réalisé)<br />

L’application URBAN, déjà gestionnaire des permis d’Urbanisme depuis 2017<br />

et des permis d’environnement depuis 2019, a vu l’intégration de 2 nouvelles<br />

121


procédures, à savoir la gestion des dossiers “d’inspection du bâti” et des “procèsverbaux”.<br />

Les procédures gérées par le Service des Permis sont dorénavant entièrement<br />

intégrées dans URBAN, ce qui a permis d’abandonner l’utilisation d’applications<br />

obsolètes.<br />

Cette intégration s’est également accompagnée d’une reprise conséquente de<br />

dossiers (2700 procès-verbaux et 10.000 dossiers d’inspection), issus de 4 bases<br />

de données distinctes.<br />

Le nombre total de dossiers présents dans URBAN avoisine dorénavant les<br />

200.000, reliés entre eux sur base d’une source d’information commune, à savoir<br />

la référence cadastrale.<br />

Gestion du stationnement (réalisé)<br />

Dépannage<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

La gestion des PV de dépannages, avec ou sans enlèvement de véhicules, a été<br />

intégrée, fin 2019, au logiciel « Infodoc » de manière à sortir de la solution GCOS<br />

(application interne “Souche”).<br />

Ce logiciel, mis à la disposition de la zone de Police (7 utilisateurs) et<br />

partagé avec le Département de la Gestion Financière, a donc permis une<br />

gestion courante plus dynamique : encodage, production de courriers, suivi<br />

des contestations, de la facturation et des paiements, soit quelques 2700<br />

dépannages.<br />

Contrôle automatisé du stationnement (scancar)<br />

Au cours du premier semestre, deux phases de test ont été réalisées, afin<br />

d’articuler les nombreuses composantes nécessaires au fonctionnement<br />

du système et d’informer les usagers sur ce nouveau mode de contrôle via<br />

“Scancar”.<br />

Le contrôle a été rendu effectif à partir de la mi-août. Les véhicules ont circulé à<br />

une fréquence quasi quotidienne. Toutefois, le nombre de contrôles effectifs est<br />

resté inférieur à la pleine capacité du système. Passer d’un contrôle humain à un<br />

contrôle machine ne laisse en effet pas de place à l’interprétation.<br />

Le second semestre a ainsi été mis à profit pour procéder à des ajustements<br />

cartographiques et à des corrections dans la manière dont les différents<br />

122


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

composants informatiques dialoguent. Il a par ailleurs fallu réorganiser les<br />

services de Police en charge du contrôle et de la gestion des contestations,<br />

former les agents aux nouveaux outils, et mettre en place le monitoring de la<br />

solution dans un objectif d’amélioration continue.<br />

Ce nouveau mode de contrôle a impliqué, outre la mise en place d’un véritable «<br />

système d’information propre » par développements internes et marchés publics,<br />

des changements organisationnels importants dans de très nombreux services,<br />

à la Police (Signalisation, Direction opérationnelle, Service Circulation et Mobilité,<br />

…) et à la Ville (Bureau de Police administrative, Services sociaux, Gestion des<br />

espaces publics, Cartographie, Service horodateurs, service de facturation, …).<br />

Le Département des Systèmes d’Information a, au travers du Pôle « Processus<br />

et Projets », coordonné les différents aspects du projet, et au travers des<br />

Pôles “Architecture” et “Développement”, optimisé la gestion des échanges de<br />

données et le monitoring du fonctionnement du système. Il a également géré le<br />

renouvellement du marché de paiement mobile du stationnement.<br />

Pour rappel, le système d’information mis en place (à la Ville ou au service<br />

Télématique de la Police), se compose de :<br />

• Applications et bases de données gérant les autorisations de stationnement<br />

riverains et abonnés ou les paiements horodateurs;<br />

• Formulaire électronique pour la récolte des demandes de gratuité de<br />

stationnement des personnes handicapées;<br />

• Consultation de sources authentiques externes (DIV, RN, BCE);<br />

• Plateforme de traitement du contrôle sur base des données enregistrées par<br />

les scancars;<br />

• Application de gestion des constats et dossiers d’infraction au stationnement;<br />

• Application de gestion des occupations de voirie;<br />

• Externalisation de l’impression et de l’envoi des courriers;<br />

• Flux d’échange avec le système comptable.<br />

Ressources humaines – Edition des contrats des<br />

auxiliaires d’enseignement (réalisé)<br />

Depuis quelques années, le Département RH a intégré dans ses missions<br />

la gestion administrative (ULIS) d’agents anciennement pris en charge par<br />

l’Instruction publique (ex: auxiliaires d’administration) et ce, dans un objectif<br />

d’harmonisation des processus de gestion du personnel.<br />

123


Le logiciel ULIS permet l’édition automatique des contrats de travail pour le<br />

personnel de garderie (600 auxiliaires d’éducation), mais également pour le<br />

personnel des centres de vacances. Neuf modèles distincts ont été implémentés<br />

par le SEGI de manière à permettre une autonomie de gestion administrative de<br />

cette catégorie d’employés.<br />

Gestion des dossiers juridiques (réalisé)<br />

De manière à structurer les dossiers en charge et à soutenir la constitution<br />

de référentiels interne et externe partagés et dématérialisés, le Département<br />

Juridique s’est vu doté en 2019 d’un logiciel de gestion de dossiers spécifique au<br />

domaine (Kleos, de la société Wolters Kluwer).<br />

Après les phases d’installation et de paramétrage, cette année aura été dédiée à<br />

l’implémentation pour les 15 licences acquises.<br />

Par la nature collaborative de ce logiciel, il s’agissait par ailleurs de définir une<br />

structure commune à l’ensemble du Département pour la classification des<br />

dossiers. Ce travail a largement été mené par le Département des affaires<br />

juridiques lui-même. Les dossiers sont (re)constitués dans l’application au<br />

fil de l’eau. Aujourd’hui un peu plus de 570 dossiers (contentieux, avis ou<br />

documentation) sont documentés et classifiés suivant l’arborescence et le<br />

référentiel adoptés.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Portail d’authentification externe (réalisé)<br />

Le portail my.liege.be a été mis en place pour permettre aux agents d’accéder à<br />

un ensemble d’outils depuis l’extérieur. Il ne s’agit pas d’un accès ouvert depuis<br />

Internet, mais plutôt d’une sorte d’extranet dont l’accès est limité à un ensemble<br />

de personnes clairement identifiées : les membres du personnel, le CPAS, la<br />

Police, les agents détachés, …<br />

Ce portail s’étoffe petit à petit, permettant aux personnes de terrain ou encore<br />

délocalisées de gérer leurs congés, l’achat de fournitures, la banque d’images,<br />

les commerçants ambulants, les registres institutionnels et des traitements (pour<br />

le CPAS), les travaux et demandes d’intervention (e-T).<br />

Le nombre d’applications accessibles depuis ce portail sécurisé s’est encore<br />

agrandi afin de permettre à un maximum de membres du Personnel de pouvoir<br />

124


accéder facilement à ses applications habituelles, depuis son PC personnel en<br />

télétravail.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Portail d’Entreprise (réalisé)<br />

Depuis l’automne 2019, l’intranet utilisé par les agents de la Ville de Liège a<br />

été remplacé par une solution logicielle plus moderne, plus intuitive et offrant<br />

davantage de possibilités d’accès aux informations utiles. Le processus<br />

d’authentification permet de mieux cibler l’information mise à disposition de<br />

l’agent, et ouvre la porte à la création d’espaces réservés à certains services ou<br />

aux personnes concernées par certaines missions. Une intégration d’informations<br />

et d’actualités issues de sources externes (site web de la Ville) dispense l’agent<br />

de devoir consulter plusieurs sources.<br />

Un interfaçage avec la GED permet de retrouver et de consulter des documents<br />

depuis le portail.<br />

Chaque département dispose d’une autonomie dans la création et la publication<br />

de contenus. Les contenus présents sur l’ancien intranet ont été migrés et<br />

actualisés sur le portail, et les agents des services concernés ont été formés et<br />

assurent l’actualisation des informations.<br />

L’accès à ce nouvel Intranet depuis le portail externe my.liege.be a été rendu<br />

possible dès le début de l’année et est tombé à point nommé lorsque le<br />

télétravail s’est généralisé.<br />

Enfin, la production et la publication du magazine interne “Passerelle” et d’une<br />

Newsletter associée ont été mis au point au travers du portail d’entreprise, en<br />

remplacement du “Passerelle” classique (papier et PDF).<br />

Population (réalisé)<br />

La communication avec le Registre National a été modernisée, pour que les<br />

dossiers échangés soient au format XML plutôt que le format binaire original et<br />

contraignant.<br />

La qualité des données s’en voit améliorée et la maintenance en sera<br />

grandement facilitée.<br />

La modularisation de ce produit se poursuit. Les dictionnaires, issus du Registre<br />

National, ont maintenant leur cycle de vie propre et sont exploitables par divers<br />

autres programmes.<br />

125


Migration de Cassio<br />

La solution de gestion de caisse Cassio a été remplacée par le logiciel Slytio,<br />

toujours fourni par le même prestataire.<br />

Parmi les nouveautés et impacts, il faut noter un serveur hébergé dans le cloud<br />

par le prestataire avec migration des données de l’ancien serveur hébergé dans<br />

notre datacenter, une intégration avec tout type de clavier en utilisant le clavier<br />

virtuel pour s’affranchir des anciens claviers sur mesure.<br />

Cette migration a également nécessité un déploiement du nouveau logiciel sur<br />

des nouveaux postes Windows 10 pour environ 140 agents du département des<br />

Affaires citoyennes.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Observatoire du Commerce (en cours)<br />

Le DSI a participé à l’analyse des besoins de l’Observatoire du Commerce<br />

en collaboration avec le Département du Développement économique et du<br />

Commerce. Un marché a été attribué à la société UPCity et la mise en œuvre a<br />

été lancée dans le second semestre.<br />

Il s’agit de mettre à disposition une application permettant :<br />

• de gérer le recensement des cellules commerciales, suivant des attributs<br />

spécifiques à la Ville de Liège, sur le terrain ainsi qu’en back office<br />

• de produire des rapports et statistiques<br />

• de disposer d’un outil permettant d’émettre des propositions correspondant<br />

aux requêtes de porteurs de projets (candidats investisseurs).<br />

Les premières démarches ont visé la reprise des données pour les commerces<br />

déjà recensés et le paramétrage de l’outil.<br />

Gestion intégrée des Travaux (évolution en cours)<br />

Les départements des Bâtiments communaux et de la Gestion des Espaces<br />

Publics traitent depuis 2017 l’ensemble de leurs interventions techniques (soit qq<br />

26.000/an) au travers d’un logiciel e-Travaux, spécifiquement paramétré par la<br />

société Noviat, à partir d’un logiciel open source Odoo.<br />

Le traitement est ainsi dématérialisé, uniformisé et transparent, quel que soit le<br />

domaine ou l’objet d’intervention (bâtiments, terrains ou voiries) : encodage des<br />

demandes, analyse, attribution des tâches de l’architecte à l’ouvrier, production<br />

des bons de travail, clôture des demandes.<br />

126


Pour asseoir une utilisation correcte et efficace de l’outil, diverses actions ont été<br />

menées :<br />

• Constitution et diffusion d’une documentation de base, à destination des<br />

utilisateurs ;<br />

• Archivage automatique des interventions finalisées (annulées, rejetées<br />

ou terminées) depuis plus de 1,5 an, engendrant une amélioration des<br />

performances de l’outil ;<br />

• Amélioration des rapports de coûts (et notamment l’intégration des coûts de<br />

prestation des agents) ;<br />

• Mise en place et amélioration continue de la gestion multi-tâches ;<br />

• Analyse et accompagnement de certains services de la Gestion des Espaces<br />

publics et des Affaires citoyennes (gestion des cimetières) en vue d’une<br />

utilisation approfondie du logiciel e-Travaux.<br />

Enfin, avec la mise en œuvre du formulaire e-Guichet « Plus Belle la Ville » pour le<br />

signalement des détériorations constatées sur l’espace public, des corrections<br />

et adaptations ont été nécessaires pour garantir la bonne interopérabilité dans<br />

l’outil e-Travaux. Pour rappel, les signalements sont traduits automatiquement<br />

en demandes d’intervention dans le logiciel, qui les traite suivant le flux courant<br />

(analyse, rejet ou orientation pour exécution, exécution et clôture), les aiguille<br />

vers les bons services d’intervention suivant le type de problème signalé et<br />

communique au demandeur externe l’état d’évolution de la demande.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Programme de “dématérialisation”<br />

Intégrée comme objectif général du plan stratégique informatique et, en ce sens,<br />

fil rouge des divers développements entrepris par le DSI, la dématérialisation est<br />

redevenue un objectif prioritaire dans le contexte du confinement.<br />

A la fois, elle est apparue accessible et maîtrisable par une bonne partie des<br />

agents de la Ville. Le confinement a également permis au DSI de préciser les<br />

points de blocage et les secteurs qui restaient non dématérialisés.<br />

Vu l’ampleur de la tâche, le Département a mis en place un plan d’action<br />

qui balaie les différents aspects devant concourir à la dématérialisation des<br />

processus métier à la Ville, ainsi qu’à une politique d’archivage documentaire<br />

(papier ou électronique) soutenable.<br />

Les principales lignes d’action sont :<br />

• Validation de tableaux de tri<br />

127


• Tri et numérisation<br />

• Définition d’une politique de stockage des fichiers<br />

• Gestion des archives<br />

• Dématérialisation des processus<br />

• Réduction des moyens d’impression<br />

• Sensibilisation<br />

•<br />

II. Projets infrastructures IT<br />

Nouvelle téléphonie<br />

Pour permettre un télétravail plus aisé, nous avons opté pour une plateforme<br />

OpenRainbow et qui s’intègre notre nouvelle solution de téléphonie.<br />

•<br />

I. Projets logistiques<br />

En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Support/helpdesk<br />

Sur l’année, 5200 tickets de dépannage ont été créés, dont 600 ont été créé par<br />

les écoles. Une hausse contenue de 5%, malgré la mise en place du télétravail<br />

total dès le mois de mars.<br />

Sur l’année, 140, portables/tablettes ont été mis en service, pour un total 504<br />

portables/ tablettes actifs sur le parc.<br />

Sur un parc total de 2200 PC, près de 70% (1500) tourne déjà sur Windows 10,<br />

le remplacement de Windows 7 continue. En plus du mode standard PC, un parc<br />

de 1250 (hausse de 25% depuis 2019) terminaux VDI est également installé pour<br />

un environnement bureau virtuel.<br />

128


Quelques modifications marquantes<br />

Outils de bureautique collaboratifs<br />

Pour répondre à un besoin toujours croissant de mobilité et de collaboration entre<br />

les agents, mais aussi avec les prestataires externes, les solutions suivantes ont<br />

été mis en œuvre :<br />

• Les outils collaboratifs de Microsoft tels que Teams et Sharepoint<br />

o Tenue de réunions 100% virtuelle avec Teams<br />

o Appels audio/vidéo entre collègues avec Teams<br />

o Possibilité de partager son écran via Teams<br />

o Plateforme d’échange de documents avec des équipes Teams et espace<br />

sharepoint associé<br />

• Le portail des applications my.liege.be<br />

• La redirection des appels téléphoniques vers GSM<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Service courrier : un nouveau marché, un nouvel<br />

adjudicataire<br />

Le processus d’externalisation du courrier « tout venant », hors recommandés, a<br />

été poursuivie.<br />

Marché lancé en centrale de marché, l’externalisation du timbrage du courrier,<br />

hors recommandé, a permis à la Ville de réduire les coûts liés à un timbrage<br />

réalisé via l’opérateur historique Bpost.<br />

Ce service, avec un nouvel opérateur Easypost, a débuté en juin pour une durée<br />

de quatre ans.<br />

Il s’agit ainsi de compléter l’externalisation des courriers de masse.<br />

Ces réorganisations ont pour objectifs de contenir, voire de réduire, les<br />

augmentations de prix que connaît ce secteur.<br />

Si bien que le Service a assuré le traitement de près de 186.000 plis simples et<br />

le timbrage et l’envoi de près de 29.600 plis recommandés.<br />

Ce service a également assuré le traçage via des encodages de 14.540 courriers<br />

recommandés entrants, ainsi que de 2.337 courriers entrants non recommandés<br />

demandant une traçabilité (comme les courriers “Tutelle”).<br />

129


Le coût global de l’envoi du courrier, sur l’ensemble de l’année, s’élève à un<br />

montant de 351.862,34 EUR, pour un total de 300.000 courriers, en dehors des<br />

envois de masse déjà externalisés.<br />

Un « pool » chauffeurs-livreurs, mis sur pied afin de mettre en commun les<br />

ressources tant du service Courrier que du CIN ou de l’Economat, a montré toute<br />

son efficacité durant cette année difficile. Ce système permet en effet de palier au<br />

mieux aux difficultés que présentent les périodes de congé, de maladie ou de pics<br />

d’activités.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Economat<br />

En juin 2019, l’utilisation d’un Webshop a considérablement modifié les<br />

procédures de commandes internes aux services de la Ville, enseignement<br />

compris.<br />

Afin de remettre l’Economat au centre de ses activités “d’Economat général”, la<br />

pratique du Dropshipping (vente directe) a été appliquée pour les marchandises<br />

comme le papier xérographique A4/A3 ou les cartouches et consommables pour<br />

les imprimantes.<br />

Basé sur la cession de crédits en provenance des départements engagés de<br />

façon prévisionnelle, l’Economat gère directement les commandes auprès des<br />

fournisseurs, leurs livraisons et leurs factures ; le client final reçoit ainsi ses<br />

commandes, livrées par le fournisseur, directement à l’adresse de livraison<br />

renseignée.<br />

Cette pratique permet d’économiser des ressources humaines pour le transport<br />

et la manutention de charges lourdes (comme le papier) mais aussi d’éviter de<br />

constituer un stock inutile de produits périssables, variés et onéreux comme les<br />

cartouches d’imprimantes.<br />

L’objectif reste d’étendre cette pratique à d’autres marchés transversaux réalisés<br />

par l’Economat, ou en adhésion à des centrales de marchés.<br />

<strong>2020</strong> a aussi été une année de préparation visant l’interfaçage avec le nouvel<br />

outil de la Gestion financière : Dynamics.<br />

Afin de préparer au mieux ce grand changement, l’équipe du backoffice économat<br />

a travaillé à nettoyer et vérifier l’ensemble de sa base de données.<br />

130


L’équipe a également beaucoup travaillé à la mise en œuvre sur le Webshop du<br />

nouveau marché européen sur les fournitures de bureau, cahiers, blocs et boites<br />

d’archives effectif depuis le mois de novembre.<br />

En parallèle, un travail de fond et de transparence, dans la communication<br />

notamment, est toujours poursuivi par l’Economat afin de recréer des liens avec<br />

les différents services clients de la Ville. Le travail commence à porter ses fruits !<br />

En outre, l’Economat (en pleine collaboration avec les Affaires générales du<br />

Département) a poursuivi sa gestion des différents marchés relatifs aux quelque<br />

238 copieurs multifonctions, en veillant à partager les informations utiles aux<br />

pôles logistique et opérations via l’intégration de toutes les données techniques,<br />

logistiques et administratives dans un outil unique de gestion (GLPI), et enfin<br />

tout en étant attentif aux diverses demandes des services et des établissements<br />

scolaires.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

Centre d’Impression<br />

Année de confinement et d’arrêt d’activité pour des secteurs comme le Tourisme,<br />

la Culture, les Musées, les activités de quartier, etc...<br />

Les activités du Centre d’Impression s’en sont en conséquence ressenties :<br />

Plus de 6.200.000 faces ont été imprimées sur les différentes machines<br />

communales afin de réaliser des brochures, des catalogues, des affiches, des<br />

flyers, des invitations… dont 3.120.000 faces rien que pour les cours de notre<br />

enseignement communal. Une baisse de près de 50% par rapport à 2019 qui<br />

s’explique par la fermeture des secteurs culturels et touristiques notamment.<br />

Il ne faut pas oublier les fiches de paie ou encore les enquêtes publiques qui sont<br />

non seulement imprimées au Centre d’Impression, mais également mises sous<br />

enveloppe pour transfert vers le Service Courrier.<br />

Au Centre d’Impression, un effort continu est porté sur la surveillance et le suivi<br />

techniques des machines, tant pour les « soins » curatifs que préventifs, dans les<br />

moyens des budgets disponibles.<br />

En outre, la location de deux nouveaux copieurs de production noir et blanc<br />

a débuté en décembre. D’une nouvelle génération technologique, ces deux<br />

copieurs permettent un meilleur rendement et une très bonne qualité<br />

d’impression.<br />

131


Enfin, une mise à niveau du CTP a été réalisée via un marché passé auprès de<br />

la société Heidelberg, afin que le nouveau système réponde aux critères des<br />

nouvelles technologies.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

La quasi-totalité des projets du DSI se mènent en collaboration avec les<br />

départements demandeurs.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Systèmes<br />

d’Information<br />

132


10<br />

Service interne de<br />

prévention et de<br />

protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

Composition<br />

Personnel : 26 agents (11 conseillers en prévention, 8 employés<br />

d’administration, 5 ouvriers, 1 agent d’encadrement et 1<br />

dessinateur)<br />

Localisation : rue de Namur, 2 à 4000 LIEGE (3 implantations existent<br />

également dans le bâtiment du CPAS Place St Jacques 13,<br />

4000 Liège, à l’école d’ Hazinelle rue Hazinelle 2, 4000<br />

Liège et à la rue de la tonne à 4000 liège)<br />

Contact tél. : 04 238 33 33<br />

Contact courriel : sippt@liege.be<br />

Missions<br />

• Prévention au travail<br />

• Contrôle sécurité<br />

• Protection au travail<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

Prévention :<br />

• Prévention incendie<br />

• Visite des lieux de travail et examen des postes de travail<br />

• Suivi du plan de gestion amiante et visite des bâtiments concernés<br />

• Registre des faits de tiers<br />

• Analyse des risques en général et pour les postes de travail en particulier<br />

• Identification des dangers<br />

• Avis, propositions du plan global de prévention et du plan annuel d’action<br />

• Etudier les facteurs de risques<br />

• Étudier les causes déterminantes d’accidents de travail<br />

• Risques psychosociaux au travail<br />

• Avis sur l’organisation des lieux de travail<br />

133


• Avis sur les équipements de travail<br />

• Avis et choix des vêtements de travail<br />

• Élaboration des moyens de propagande pour l’amélioration du bien-être des<br />

travailleurs<br />

• Élaboration des mesures d’urgence en cas de situation de danger grave et<br />

immédiat<br />

• Participation à la politique de premiers secours<br />

• Examiner les interactions homme-machine-travail<br />

• Réalisation et suivi des formations « sécurité »<br />

Contrôle sécurité :<br />

• Planification des contrôles périodiques et analyse des risques des installations<br />

électriques et gaz par un organisme agréé<br />

• Contrôle et entretien du matériel de lutte contre l’incendie<br />

• Réalisation de la signalisation sécurité dans les bâtiments<br />

• Planification des contrôles périodiques du matériel de levage et des<br />

ascenseurs par un organisme agrée<br />

• Contrôle des échelles et échafaudages<br />

• Contrôle des défibrillateurs<br />

• Contrôle des locaux de soins et fourniture de trousses de secours et<br />

médicaments<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Prévention au travail<br />

Afin d’assurer la formation des agents de l’Administration et de l’Enseignement<br />

communal, en matière de sécurité, le SIPPT recourt au marché de formation<br />

sécurité passé en 2019, pour une durée de 4 ans, ainsi qu’aux partenaires de<br />

COHEZIO que sont le COGERISK et ETHICS.<br />

Les formations d’équipiers de première intervention pour le service de lutte<br />

contre l’incendie sont réalisées selon le Code du bien-être au travail, relatif<br />

à la prévention des risques d’incendie sur les lieux de travail et selon le plan<br />

d’urgence interne de l’administration.<br />

134


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

168 équipiers de première intervention ont été formés. Cette formation a été<br />

dispensée à de nouveaux membres du service de lutte contre l’incendie et aux<br />

anciens EPI en recyclage (formés depuis plus de 3 ans).<br />

Des plans d’évacuation sous « Autocad » ont été réalisés pour les 9 bâtiments<br />

suivants :<br />

• COMPLEXE RUE DE VISE<br />

• COMPLEXE ATHENEE MAURICE DESTENAY<br />

• ECOLE DEMOITELLE<br />

• COMPLEXE BRIGADE PIRON<br />

• COMMISSARIAT SAINTE WALBURGE<br />

• ECOLE DE L’ESPERANCE<br />

• COMPLEXE RUE FRAICHE<br />

• BRIGADE CANINE<br />

• ECOLE DES PITTEURS<br />

15 anciens plans d’évacuation ont été mis à jour et 24 plans d’évacuation placés.<br />

Des fiches d’intervention « pompier » (FIP) ont été réalisées pour le bâtiment de la<br />

rue de Namur.<br />

De nombreux plans d’architecture ne sont pas sous Autocad, ou ne sont pas à<br />

jour ce qui rend l’élaboration des plans d’évacuation fastidieuse.<br />

La formation à la procédure unique d’évacuation n’a pas été dispensée pour<br />

cause de pandémie. Les points de rassemblements ont été définis par les<br />

différentes directions et approuvés par le collège communal.<br />

Les formations de secouristes d’entreprises sont réalisées selon le Titre 5 du<br />

Code du bien-être sur les premiers secours.<br />

Seuls 169 secouristes d’entreprise ont été recyclés pour cause de pandémie et<br />

aucun nouveau secouriste formé.<br />

Conformément aux articles II.1–6 du Code du bien-être au travail sur les missions<br />

du Service Interne pour la Prévention et la Protection au Travail dans le cadre du<br />

système dynamique de gestion des risques, les visites de sécurité des lieux de<br />

travail ont été planifiées et effectuées dans 241 bâtiments, en collaboration avec<br />

le Service Externe de Prévention et de Protection au Travail (COHEZIO) sur base<br />

d’un calendrier établi ensemble.<br />

6 analyses de risques de postes de travail ont également été réalisées.<br />

135


13 analyses de risques complémentaires ont été réalisées, il s’agit de<br />

prélèvements pour des analyses sous toiture, des analyses de joints et de<br />

calorifuges.<br />

Le suivi amiante est réalisé lors des travaux de désamiantage. Une inspection est<br />

également réalisée par les conseillers en prévention lors des visites annuelles de<br />

lieux de travail.<br />

Contrôles<br />

Machine - conformité:<br />

169 nouvelles machines ont été réceptionnées.<br />

Aucune machine non conforme n’a été déclassée et évacuée par les services<br />

communaux.<br />

Contrôles périodiques<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

Les contrôles techniques des installations électriques Basse Tension ont été<br />

effectués dans 122 bâtiments par le service externe de contrôle technique,<br />

l’A.S.B.L. SOCOTEC.<br />

Les installations électriques Haute Tension ont fait l’objet de contrôles de<br />

conformité dans 25 bâtiments munis de cabines H.T. (Haute Tension).<br />

Les contrôles d’étanchéité et d’analyse de risques des installations alimentées<br />

au gaz naturel ont été effectués dans 153 bâtiments par le service externe de<br />

contrôle technique, l’A.S.B.L. SOCOTEC, et 51 analyses de risques gaz.<br />

Les contrôles des ascenseurs ont eu lieu dans l’ensemble des bâtiments selon la<br />

périodicité requise.<br />

Les problèmes de maintenance des ascenseurs sont toujours présents et ont<br />

entraîné de longues périodes d’immobilisations de certains ascenseurs.<br />

Le problème d’absence de systèmes de communication bidirectionnels dans<br />

certaines cabines d’ascenseurs a été partiellement résolu. Il s’agit d’un problème<br />

de sécurité selon la législation sur la sécurité des ascenseurs.<br />

Des contrôles par le S.E.C.T. (Service Externe de Contrôle Technique) du matériel,<br />

des engins et accessoires de levage ont également été effectués par l’A.S.B.L.<br />

SOCOTEC dans tous bâtiments.<br />

136


Contrôles extincteurs<br />

3454 extincteurs et 680 dévidoirs ont été contrôlés par les personnes<br />

compétentes du S.I.P.P.T., dans les bâtiments concernés.<br />

702 nouveaux extincteurs ont été acquis. Le remplacement des extincteurs à<br />

poudre PH6 périmés a été réalisé.<br />

Manutention - ergonomie<br />

Plusieurs visites ergonomiques «poste par poste» dans les bâtiments, selon<br />

l’agenda de visites de bâtiments, ont été réalisées. Ces visites ont permis de<br />

disposer d’une vue principalement collective sur l’environnement de travail (bruit,<br />

lumière, organisation des espaces,…) et un renseignement personnalisé sur les<br />

bonnes postures et l’organisation des postes de travail sur écran.<br />

Quelques analyses ergonomiques de postes de travail ont été réalisées à la<br />

demande des agents ou de la médicine du travail (COHEZIO).<br />

Une formation à la manutention manuelle de charges et aux techniques de levage<br />

a été dispensée à 68 agents.<br />

Une analyse des « risques sur écran », sur base d’un questionnaire, a été réalisée<br />

pour l’ensemble des travailleurs de la Ville de Liège. La coordination et l’analyse<br />

de données ont été prises en charge par COHEZIO.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

Protection au travail<br />

La cellule « psychosociale» a tenu 3 réunions de coordination des personnes de<br />

confiance avec le Conseiller en prévention aspect psychosocial de COHEZIO.<br />

20 demandes d’interventions ont été reçues par les 5 personnes de confiance de<br />

l’administration pour des problèmes de conflits au travail, de harcèlement moral<br />

et de stress.<br />

Les demandes étaient principalement des interventions informelles et des<br />

accueils-écoutes.<br />

3 interventions formelles individuelles ont été enregistrées chez COHEZIO<br />

auprès des conseillers en prévention aspects psychosociaux et 36 dossiers<br />

d’interventions traités.<br />

Faits de tiers<br />

137


38 faits de tiers ont été enregistrés au SIPPT. Il s’agit de 28 faits de violence<br />

verbale, 8 faits de harcèlement moral et 2 de violence verbale et physique<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Analyse de tout accident du travail de plus de 3 jours d’ITT par un conseiller en<br />

prévention. Rappel de la mise en place des actions par courrier de suivi aux<br />

responsables.<br />

Les fiches de sécurité ont été réalisées pour tous les postes de travail.<br />

Réaliser les plans d’évacuation des Bâtiments communaux, rédiger les<br />

procédures d’urgence pour tous les bâtiments. Constituer des fardes «dossiers<br />

incendie», sur base du nouvel arrêté royal, et y insérer : les analyses de risques<br />

incendie, les procédures incendie, liste des EPI, les plans d’évacuation identifiant<br />

les dangers incendie, localisation des vannes, localisation des tableaux<br />

électriques et risques spécifiques. Le placement de cadres d’affichage est<br />

également en cours dans chaque bâtiment et les analyses de risques d’incendie<br />

ont été réalisées pour tous les bâtiments. La réalisation des plans d’évacuation<br />

est en cours<br />

En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

FORMATIONS NOMBRE d’agents formés <strong>2020</strong><br />

HARNAIS DE SECURITE 18<br />

MONTAGE ET DEMONTAGE<br />

8<br />

D’ECHAFAUDAGE<br />

CARISTE 15<br />

MINI-PELLE 11<br />

NACELLE SUR CAMION 9<br />

NACELLE ELEVATRICE 23<br />

BA4 11<br />

EPI 168<br />

UTILISATION GRUE SUR CAMION 6<br />

138


SENSIBILISATION A LA DIVERSITÉ 40<br />

TRAVAIL EN HAUTEUR 36<br />

Utilisation du D10 62<br />

MANUTENTION MANUELLE DES<br />

68<br />

CHARGES<br />

FORMATION LIGNE HIÉRARCHIQUE 24<br />

BOBCAT 18<br />

ANALYSE D’ACCIDENT GRAVE 12<br />

CHARGEUR TÉLESCOPIQUE 4<br />

PONT ROULANT 3<br />

GRUTIER 5<br />

RECYCLAGE DE SECOURISME 169<br />

RECYCLAGE MAÎTRES NAGEURS BBSA 16<br />

FORMATION IMPETRANT - ELECTRICITE 25<br />

21 formations « sécurité » ont été dispensées à 712 agents<br />

Quelques modifications marquantes<br />

Réhabilitation de la page intranet du SIPPT et mise à disposition des documents<br />

et des informations de sécurité.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Evènements<br />

Elaboration d’une politique de gestion des risques liés à la manutention<br />

Service interne de prévention<br />

et de protection au<br />

travail (S.I.P.P.T.)<br />

139


Départements<br />

orientés<br />

citoyens<br />

140


11<br />

Département de<br />

Police administrative<br />

et sécurité publique<br />

Composition<br />

Personnel : 47 agents.<br />

Localisation : Espace Guillemins – 26 rue des Guillemins à 4000 Liège<br />

Contact tél. : 04/221.83.99 ou 04/221.81.89<br />

Contact courriel : policeadmin.ag@liege.be<br />

Missions<br />

• Sécurité et salubrité publiques<br />

• Permis d’environnement<br />

• Bureau de Police administrative<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

Sécurité et salubrité publiques :<br />

• assurer la salubrité, la sûreté et la tranquillité dans les lieux publics ;<br />

• prendre des mesures nécessaires pour faire cesser un risque lié à la sécurité<br />

ou à la salubrité publiques ;<br />

• remettre des avis de sécurité dans le cadre d’évènements ou de<br />

manifestations ;<br />

• vérifier les assurances responsabilité civile objective des établissements<br />

accessibles au public ;<br />

• délivrer une attestation sécurité incendie pour certains établissements<br />

spécifiques<br />

• gérer certaines problématiques découlant de la loi du bien-être animal (par ex :<br />

animaux errants, saisies, …).<br />

Bureau de Police administrative :<br />

• instruire, conformément à la réglementation ad hoc, les demandes émanant<br />

des citoyen-ne-s et relevant des compétences attribuées au Conseil communal,<br />

au Collège communal ou au Bourgmestre (par ex : convention avec la<br />

141


Commune en vue de l’obtention d’une licence B auprès de la Commission<br />

des Jeux de hasard, demande d’occupation de la voie publique, demande<br />

d’autorisation de manifestation, demande de réhabilitation …) ;<br />

• délivrer les autorisations de stationnement réservé aux riverains et les<br />

abonnements de stationnement payant ;<br />

• élaborer des projets de règlements ou d’ordonnances de police, ainsi que des<br />

projets d’arrêtés de police contraignants.<br />

Permis d’environnement :<br />

• instruire les demandes d’autorisation d’exploiter un établissement ou<br />

une activité classée au sens du décret du 11 mars 1999 relatif au permis<br />

d’environnement (déclaration pour les établissements de classe 3, permis<br />

d’environnement pour les établissements de classes 1 et 2) ou de l’arrêté<br />

royal du 23 septembre 1958 portant règlement général sur la fabrication,<br />

l’emmagasinage, la détention, le débit, le transport et l’emploi des produits<br />

explosifs;<br />

• co-gérer, avec les autres Départements compétents, les dossiers relatifs aux<br />

demandes de « permis unique » ou de « permis intégré » (octroi, avis, suivi,<br />

contrôle).<br />

• collaborer avec le Département de la Police et des Contrôles du Service public<br />

de Wallonie ou le Service public fédéral Economie, au contrôle du respect des<br />

dispositions visant les établissements ou les activités classées au sens du<br />

décret du 11 mars 1999 cité plus haut.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

Affaires générales :<br />

• gérer les biens suite à une expulsion (gestion des dossiers <strong>administratif</strong>s) ;<br />

• collaborer à l’information des citoyens dont les objets ont été trouvés sur la<br />

voie publique ;<br />

• coordonner les réquisitions et les demandes d’interventions urgentes ;<br />

• gestion administrative et financière relative au bien-être animal (saisie,<br />

désignation d’un vétérinaire communal, conventions et subsides avec les<br />

associations ; spécifiques en lien avec la matière, …).<br />

142


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Affaires générales :<br />

• réquisitions/mesures d’urgence : 143 dossiers dont 78 directement en lien<br />

avec la crise sanitaire « Covid 19 » ;<br />

• Bien–être animal : 7 procédures initiées ayant abouti à des saisies<br />

administratives d’animaux ? en application du Code wallon du bien-être<br />

animal ;<br />

• objets trouvés : 221 courriers d’information ont été envoyés aux citoyens<br />

concernés ;<br />

• gestion des biens trouvés en dehors des propriétés privées ou mis sur la voie<br />

publique en exécution de jugements d’expulsions : 112 dossiers finalisés.<br />

• responsabilité civile objective (RCO) : 55 courriers ont été notifiés aux<br />

exploitants d’établissements accessibles au public auxquels s’applique<br />

l’obligation de contracter une assurance de la responsabilité civile en matière<br />

de prévention des incendies et des explosions.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

Permis d’Environnement (PE) :<br />

• permis d’environnement de classe 2 : 41 demandes ont été introduites et<br />

instruites;<br />

• permis d’environnement de classe 1 : 1 dossier a été déposé et instruit ;<br />

• déclarations environnementales (classe 3) : 280 déclarations ont été<br />

introduites et instruites, dont 90% par soumission électronique (76 % de ces<br />

déclarations ont été octroyées) ;<br />

• permis unique : 23 demandes ont été introduites et instruites (dont 15 à<br />

tendance environnementale) ;<br />

• demande relative à une commune limitrophe : 8 dossiers ont été traités.<br />

Sur l’année, toutes procédures confondues, le Service a réalisé 74 enquêtes<br />

publiques et 14 prises d’actes concernant un changement d’exploitant.<br />

Dans la même période, 14 décisions actant un changement d’exploitant ont été<br />

notifiées.<br />

Le Service reçoit également un nombre croissant de demandes d’accès à<br />

l’information émanant de citoyens-ne-s. Ainsi, près de 60 de ces demandes ont<br />

été traitées par le Service.<br />

143


La période de suspension de 45 jours liée au confinement n’a pas réellement eu<br />

d’impact sur le nombre de dossiers traités.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

Sécurité et Salubrité Publiques (SSP)<br />

• Nouveaux dossiers SSSP instruits: 422<br />

• <strong>Rapport</strong>s de la Zone de secours reçus (SSSP/SPE confondus) : 1366<br />

• <strong>Rapport</strong>s d’enquête du Service public de Wallonie entrés : 308<br />

• Ordres de mission à la Zone de secours : 776<br />

• Ordres de mission adressés au Service public de Wallonie : 62<br />

• Arrêtés d’inhabitabilité portant sur des logements (toutes procédures<br />

confondues) : 139<br />

• Arrêtés de fermeture portant des établissements accessibles au public: 44<br />

• Maintiens d’arrêtés suite à analyse de documents/à rapport IILE défavorable<br />

(tous arrêtés confondus) : 99<br />

• Abrogations intervenues (tous arrêtés confondus) : 211<br />

• Notifications de prescriptions d’un rapport de la Zone de secours : 216<br />

• Notifications de prescriptions avant occupation/exploitation d’un lieu<br />

déterminé : 107<br />

• Notifications pour mise en conformité (immeubles de logement) : 296<br />

• Notification des prescriptions d’un constat technique établi par le SSSP: 64<br />

• Abandons de procédure : 85<br />

• Notification de recommandations suite à une intervention des pompiers dans<br />

un immeuble (bulletin relatif) : 114<br />

• Attestations de sécurité-incendie délivrées : 111<br />

• Refus de délivrance d’une attestation de sécurité-incendie : 17<br />

• Points acceptés sur IMIO - E-BGM : 3632<br />

• Points IMIO – E-BGM relatifs aux procédures SPW – CWHD : 519<br />

• Courriers de rappel 3 mois notifiés aux titulaires de droits réels ou exploitants<br />

de lieux accessibles au public : 34<br />

• Dossier dans lesquels est intervenu un octroi de délais : 73<br />

144


Bureau de Police Administrative (BPA)<br />

RÉGLEMENTS ET ORDONNANCES DE POLICE<br />

8 règlements ou ordonnances de police ont été publiés, dont :<br />

• 6 nouveaux règlements ou ordonnance de police adoptés<br />

• 2 anciens règlements ou ordonnance de police modifiés ou abrogés<br />

MANIFESTATIONS<br />

669 demandes reçues mais, suite aux mesures sanitaires liées au Covid-19, peu<br />

de demandes ont pu aboutir.<br />

• Autorisations délivrées : 88<br />

• Manifestations relevant du régime de la simple déclaration pour lesquelles le<br />

Bourgmestre a prescrit des mesures de police: 35<br />

• Refus notifiés : 17<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

OCCUPATION DE VOIE PUBLIQUE<br />

(règlement général de police et de gestion patrimoniale relatif à l’occupation de la<br />

voie publique)<br />

• Permis de végétaliser : 11 autorisations accordées<br />

• Miroirs latéro-viseurs : 2 autorisations accordées.<br />

• Grues : 10 autorisations accordées.<br />

• Prises de vues aériennes (drones) : 2 autorisations accordées.<br />

• 28 autres demandes instruites dont:<br />

o 15 autorisations délivrées<br />

o 9 demandes classées sans suite (Covid-19, annulations, etc.)<br />

o 4 refus<br />

TRAVAUX DE NUIT POUVANT PRODUIRE DU BRUIT<br />

• 20 autorisations accordées (dont 9 dans le cadre des travaux relatifs au Tram).<br />

OFFICINES PHARMACEUTIQUES<br />

• 2 demandes instruites.<br />

ARRETES FOOTBALL<br />

145


• Mesure de police imposant aux supporters visiteurs de venir en autocar pour<br />

les matchs classés à hauts risques pour les stades du Standard et du RFCL : 5<br />

arrêtés adoptés.<br />

COLLECTE SUR LA VOIE PUBLIQUE<br />

• Autorisations délivrées : 18<br />

ARTISTES DE RUE<br />

• En raison du Covid-19, seules 3 Commissions des Artistes ont pu avoir lieu sur<br />

les 9 annuelles, à savoir en mars, septembre et octobre.<br />

o 20 autorisations délivrées dont :<br />

- 14 nouvelles demandes (9 artistes auditionnés + 5 artistes avec<br />

diplôme) ;<br />

- 6 demandes de renouvellement.<br />

DISTRIBUTION SUR LA VOIE PUBLIQUE<br />

• Autorisations délivrées : 4<br />

• Refus notifiés : 2<br />

TAXIS<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

Les autorisations d’exploitation des services taxis sont renouvelables tous les 5<br />

ans. Etant entendu que cette année est celle du renouvellement quinquennal de<br />

ces autorisations.<br />

• 31 autorisations de renouvellement délivrées (sur 32 demandes introduites) :<br />

- 1 dossier en cours de traitement<br />

- 1 cessation d’activité pour non-respect des conditions du décret, dans le<br />

cadre d’une cession.<br />

• Attestations de véhicules délivrées, dans le cadre d’un changement de véhicule<br />

d’une exploitation en cours : 26<br />

• Attestations de véhicules délivrées, dans le cadre du renouvellement des<br />

autorisations d’exploiter : 71.<br />

30 Dossiers sont toujours en attente des documents en cours de validité des<br />

exploitants<br />

PATENTES<br />

146


55 demandes instruites. La situation sanitaire liée au Covid 19 et la fermeture<br />

des établissements de l’HoReCa a induit un ralentissement des demandes.<br />

• Autorisations délivrées : 39<br />

• Refus notifié : 1<br />

• 12 dossiers en cours de traitement<br />

• 3 demandes annulées<br />

JEUX DE HASARD<br />

• Autorisations de licence C :<br />

o 51 demandes introduites : 47 autorisations délivrées et 4 refus notifiés.<br />

• Autorisations de licence F2 :<br />

o 10 demandes introduites (toutes autorisées).<br />

• Autorisation de licence B :<br />

o 1 dossier.<br />

SIGNALISATION<br />

• Décisions temporaires : 88.<br />

• Décisions définitives : 92.<br />

MESURES DE CIRCULATION TEMPORAIRES<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

L’interdiction des manifestations dans le cadre de la crise sanitaire liée au<br />

Covid-19 a engendré une diminution de ces mesures :<br />

• Dossiers pour lesquels des mesures de circulation temporaires ont été<br />

adoptées : 13<br />

DEBIT DE BOISSONS OCCASIONNELS<br />

• Autorisations délivrées pour exploiter un débit occasionnel de boissons<br />

spiritueuses : 36<br />

• Refus : 0<br />

STATIONNEMENT PAYANT ET NON PAYANT<br />

• Abonnements de stationnement payant délivrés : 1.413<br />

o Annuels : 913<br />

o 1 er Semestre : 255<br />

o 2 e semestre : 245<br />

• Autorisations de stationnement réservé aux riverains délivrées : 3 596<br />

147


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

DOSSIERS REHABILITATION<br />

• Dossiers transmis au Parquet du Procureur du Roi : 69<br />

DOSSIERS DE FERMETURE D’ETABLISSEMENTS<br />

• 2 dossiers sur base de l’article 134 quater de la nouvelle loi communale<br />

(tapage) :<br />

o 1 avertissement<br />

o 1 fermeture<br />

• 2 dossiers sur base de l’article 9bis de la loi du 24 février 1921 concernant le<br />

trafic des substances vénéneuses, soporifiques, stupéfiantes, psychotropes,<br />

désinfectantes ou antiseptiques et des substances pouvant servir à la<br />

fabrication illicite de substances stupéfiantes et psychotropes :<br />

o 1 avertissement,<br />

o 1 fermeture<br />

• 24 dossiers sur base l’article 134ter de la Nouvelle loi communale pour nonrespect<br />

des règles COVID 19 :<br />

o 12 avertissements<br />

o 12 fermetures<br />

DOSSIERS SPECIFIQUES A LA SITUATION SANITAIRE – COVID-19<br />

• Dérogations de la capacité d’accueil de salles sur base des articles 11, §5,<br />

et 12 de l’arrêté ministériel du 30 juin <strong>2020</strong> portant des mesures d’urgence<br />

pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 et ses modifications<br />

subséquentes : 10<br />

• Arrêté portant sur des mesures spécifiques de police suite à la crise sanitaire :<br />

8<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Dématérialisation, depuis janvier, des autorisations de stationnement réservé aux<br />

riverains ainsi que des abonnements de stationnement payant suite à la mise en<br />

œuvre de la scan-car.<br />

148


Quelques modifications marquantes<br />

Lors du premier confinement, au vu de la situation d’urgence et de crise sanitaire<br />

liée au Coronavirus, des tâches inhabituelles ont été confiées au service des<br />

affaires générales du département du PASP, soit la réalisation, le suivi et la<br />

gestion financière d’actes de réquisitions exceptionnelles. Le Service a dû faire<br />

face à un grand nombre de sollicitations très différentes. Grâce à la collaboration<br />

entre agents mais également entre les services, 78 réquisitions, dites « COVID »,<br />

ont été réalisées. C’est une force de travail importante qui a été déployée pour<br />

assurer leur bon déroulement, tant sur les aspects pratiques, réglementaires<br />

et <strong>administratif</strong>s que comptables. Des tableaux de bords ont été créés pour<br />

permettre un suivi et une traçabilité accrue, tout particulièrement utiles en cette<br />

période de télétravail et de nouvelle organisation du travail.<br />

La procédure de renouvellement du marché relatif au dépannage et au<br />

remorquage de véhicules sur la voie publique, mission de service public assuré<br />

par la Ville en vertu, notamment, de la loi du 30 décembre 1975 a été initiée. Une<br />

prolongation du même marché pour une période de 6 mois a été décidée par le<br />

Collège communale et notifiée au prestataire concerné.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

Dans le cadre de la crise sanitaire et de ses implications au niveau du<br />

télétravail, la collaboration avec le Département des Systèmes d’Information<br />

est permanente. La dématérialisation totale (ou presque), la simplification<br />

administrative, l’adaptabilité, la flexibilité et la rapidité d’exécution ont été des<br />

maîtres-mots pendant cette période particulière. Les adaptations nécessaires<br />

au travail en ligne ont été faites progressivement en vue de pallier à l’absence<br />

de communication directe. Il s’agit de l’utilisation des outils informatiques<br />

existants mais également de la création de nouveaux fichiers de suivi de dossiers,<br />

d’échéanciers, de plannings, de gestion de flux, ...<br />

La messagerie a bien entendu été un outil très utile et les fichiers de suivi, bien<br />

que n’étant pas de la qualité d’un outil métier, ont joué un rôle important pour<br />

permettre la continuité du service public. L’outil de visioconférence «Teams» a<br />

également été intégré parmi les solutions techniques pour la tenue des réunions<br />

de travail.<br />

149


Les collaborations avec les autres départements tels que la GEP, le CPAS,<br />

les Services Sociaux, et l’ensemble des services transversaux ont aussi été<br />

très présentes et nécessaires, principalement, pour le bon déroulement des<br />

réquisitions.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

Police administrative et sécurité<br />

publique<br />

150


12<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Composition<br />

Personnel : 211 agents<br />

Localisation : quai de Maestricht, 13 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/221 68 17-25 ou 0472/82 88 98<br />

Contact courriel : pauline.bovy@liege.be- pierre.paquet@liege.be<br />

Missions<br />

• Entités muséales<br />

• Lecture publique<br />

• Tourisme<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Entités muséales :<br />

• Accueil et billetterie.<br />

• Collections – acquisitions – inventorisation – restauration et conservation<br />

préventive.<br />

• Prolongation de l’offre muséale : boutique – cafétéria (même si privée) –<br />

éléments de connaissance en accès gratuit.<br />

• Médiation – publications – animations – nouvelles technologies.<br />

• Centre de documentation.<br />

• Recherches.<br />

Lecture publique :<br />

• Gestion des collections.<br />

• Accueil des publics et médiation.<br />

• Développement d’activités d’éducation et participation citoyenne.<br />

• Accompagnement au numérique.<br />

• Accompagnement et suivi du Plan de Développement.<br />

151


Tourisme :<br />

• Développement de projets.<br />

• Mise en place des projets.<br />

• Accueil des publics.<br />

• Réservations.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Entités muséales<br />

– Accueil et billetterie<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

L’année a été bouleversée par la crise pandémique mondiale. Face à cette<br />

situation, exceptionnelle et inédite, le secteur muséal (comme tous les autres<br />

secteurs) a dû s’adapter rapidement et tenter de se réinventer. L’objectif principal<br />

était de conserver une visibilité et de poursuivre son rôle d’accessibilité à la<br />

culture pour le plus grand nombre.<br />

Face à la fermeture des musées, puis à leur réouverture sous certaines<br />

conditions, la billetterie, la vente en ligne, le système de réservation, les jauges<br />

autorisées, les créneaux horaires, le calendrier des expositions, les animations et<br />

activités, les locations, autant de paramètres qui ont dû être réadaptés plusieurs<br />

fois dans l’urgence pour respecter les nouvelles règles en vigueur.<br />

Malgré les 3 mois de fermeture comptabilisés, La Boverie a su maintenir un taux<br />

de fréquentation élevé grâce à deux expositions phares : Hyperrealism Sculpture.<br />

Ceci n’est pas un corps et Warhol. The American Dream Factory. Près de 110 000<br />

visiteurs ont franchi les portes de La Boverie, soit une baisse de 2,74% par<br />

rapport à la fréquentation de l’année précédente (112 752 visiteurs en 2019 et<br />

82 711 en 2018).<br />

Le Grand Curtius a accueilli 16 831 visiteurs (65 270 en 2019), le Musée des<br />

Luminaires a accueilli 370 visiteurs (2 265 en 2019), le Musée Grétry a accueilli<br />

440 visiteurs (1 554 en 2019), Le musée d’Ansembourg, avant sa fermeture<br />

dans le cadre de sa rénovation, a accueilli 320 visiteurs (6 143 visiteurs en<br />

2019).<br />

L’année a clairement modifié les habitudes des visiteurs. Avec l’obligation de<br />

réserver son ticket à l’avance, la communication était centrée sur l’achat du ticket<br />

152


en ligne. Les réservations par téléphone et mail étaient également possibles,<br />

notamment pour les personnes n’ayant pas accès à internet ou ne disposant<br />

pas de cartes de crédit/Visa. Le contexte a provoqué une chute des visiteurs<br />

en provenance des Pays-Bas et d’Allemagne, mais une hausse de ceux en<br />

provenance de France.<br />

La professionnalisation de l’accueil dans les musées s’est poursuivie (formation<br />

et qualification du personnel, gestion informatisée, vente en ligne, tarification<br />

spécifique, combinés divers comme le Museum Pass Musées, etc.).<br />

– Collections<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Les musées ont continué leurs missions fondamentales : conserver, diffuser,<br />

éduquer, présenter. Malgré le contexte Covid, ils ont notamment contribué à<br />

prêter des œuvres à d’autres institutions en Belgique et à l’étranger (Château<br />

de Seneffe, ADAM-Brussels Design Museum, Bozar, La Piscine à Roubaix, MSK<br />

Museum voor Schone Kunsten de Gand, Musée Eugène Boudin à Honfleur,<br />

Museum Beelden aan Zee de La Haye, BAM à Mons, etc.).<br />

Une réflexion a été lancée, avec l’équipe des conservateurs, sur la nécessaire<br />

réactualisation du parcours permanent du Grand Curtius. La nouvelle<br />

présentation des collections d’armes au Palais Curtius s’est poursuivie.<br />

Les collections communales ont continué à s’accroître par le biais d’achats, de<br />

donations, legs et par dépôts.<br />

Plusieurs ensembles d’œuvres ont été acquis pour un montant total de 28<br />

991,40 € (3 planches de BD originales de Piette, 1 peinture de Jean-Pierre<br />

Ransonnet, 1 huile sur toile de Marie Zolamian, 6 gravures de Michel Barzin,<br />

3 dessins de Benjamin Monti, 1 oeuvre de Jo Delahaut, 2 lampes, 1 vierge en<br />

ivoire, etc.). Les collections se sont enrichies également grâce à des dons et/<br />

ou des dépôts (dépôt de l’Association Liégeoise pour la Promotion de l’Art<br />

Contemporain de 13 oeuvres au musée des Beaux-Arts, dépôt de la Fondation<br />

Roi Baudouin d’un tableau de Joseph Dreppe au musée Grétry, dépôt de l’Institut<br />

archéologique liégeois d’un important matériel archéologique d’époque romaine<br />

au Grand Curtius, don d’1 fusil Mauser K98, 1 fusil MAS 36, 1 fusil MAT, 7<br />

carabines, 2 boucliers et 2 lances centrafricaines, 1 lame de sabre de l’East India<br />

Company du 19ème siècle, don d’une peinture de Marc Angeli, de 13 aquarelles<br />

de Marie-Jeanne Hanquet, de 4 acryliques de Jacques Clauzel, d’une centaine<br />

d’ouvrages de la bibliothèque personnelle de Jacques Izoard, d’une sculpture de<br />

Mady Andrien, etc.).<br />

153


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

L’inventaire informatisé et la numérisation des données muséales se sont<br />

poursuivis et intensifiés (notamment en raison des conditions sanitaires) : la base<br />

de données muséale Flora est à présent riche de 93 070 notices d’œuvres et de<br />

57 613 photographies.<br />

L’atelier de restauration des musées a procédé à des restaurations et constats<br />

d’oeuvres en vue d’expositions (Mercédès Legrand, Mes filles et moi, Fritz<br />

Boscovits, Fillette assise au bord d’un lac, Daubigny, Marécage, temps de pluie,<br />

Portrait de Louis Jamme, Constantin Meunier, Le coron, etc.). Des subsides ont<br />

été obtenus auprès du Fonds David-Constant pour des restaurations (4 tableaux<br />

du 17ème liégeois, Walschartz, Flagellation, G. de Lairesse, Sainte Cécile, et<br />

Mort de Cléopâtre, B. Flémal (attr.), Martyre de Sainte Catherine, la restauration<br />

des objets du bureau du studio Eugène Ysaye ; la restauration de deux consoles<br />

en bois doré d’époque Louis XV et d’un secrétaire à abattant d’époque Louis<br />

XV ; la restauration de trois céramiques archéologiques : une coupe à manche<br />

cylindrique, une tasse bilobée et une amphore crétoise ; la restauration<br />

d’éléments architecturaux à motifs ornementaux, fragments de cancel et de<br />

frise).<br />

Plusieurs œuvres ont été restaurées en externe, par des restaurateurs<br />

indépendants<br />

(J-F Raffaëlli, Le buveur d’absinthe, J. Weenix, Dame avec petit chien sur les<br />

genoux,<br />

Th-E Plumier, Portrait du seigneur Hubert du château, J-L Nyst, Singe méditant<br />

sur un échafaudage rouge, L. Plomteux, Matière mouvante, etc). Comme chaque<br />

année, l’atelier de restauration s’est enrichi en matériel spécialisé nécessaire au<br />

bon fonctionnement du service. Pour le Grand Curtius, le projet « Atelier ouvert : la<br />

restauration de L’Exode de Jacob de Cornelis Buys » a été poursuivi, de même que<br />

la restauration du tableau visible par le public dans la salle dédiée aux Femmes<br />

vertueuses de L. Lombard à l’hôtel Hayme de Bomal. Des analyses scientifiques<br />

ont été menées dans les laboratoires de l’IRPA (Radiographie, dendrochronologie,<br />

réflectographie dans l’infra-rouge).<br />

La Commission consultative du Patrimoine culturel mobilier a procédé au<br />

classement de l’œuvre de Cécile Douard, Le Terril. 104 planches de bandes<br />

dessinées classées Trésor par la Fédération Wallonie-Bruxelles en 2019 ont été<br />

conditionnées. La réalisation de fac-similés, dans une haute qualité d’impression,<br />

de ces planches de BD, destinés comme outils de médiation, a été entreprise.<br />

154


La rationalisation des réserves et l’amélioration des conditions de stockage des<br />

œuvres se sont poursuivies (acquisition de matériel spécifique, optimisation<br />

d’espaces). Les travaux d’aménagement de la future réserve mutualisée, dans le<br />

complexe Saint-Georges, en cours depuis avril 2019, se sont poursuivis malgré<br />

une interruption liée au contexte Covid. Ces chantiers nécessitent le déplacement<br />

régulier d’œuvres à l’intérieur du bâtiment, afin de pouvoir donner aux différentes<br />

entreprises privées un accès à leurs zones de travail. Le chantier de traitement<br />

de l’air est toujours en cours. Un deuxième chantier concernant l’électricité et<br />

l’éclairage a débuté en septembre. Du nouveau mobilier de rangement a été<br />

commandé pour un montant total de 110 000 €. Des compactus pour meubles<br />

de collections ont été montés, ainsi que trois ensembles de grilles mobiles pour le<br />

rangement de peintures. Ce nouveau matériel a permis le déplacement d’environ<br />

500 tableaux du 4ème étage vers les nouvelles grilles.<br />

Les travaux de documentation, de rangement et de tri dans la réserve externe de<br />

la rue du Fourneau à Grivegnée se sont poursuivis durant toute l’année. Dès le<br />

mois de mai, ont commencé les préparatifs pour le déménagement de la réserve<br />

de Droixhe vers celle de Grivegnée, avec l’aide du Service des Transports et celui<br />

de la Propreté. Plus de 60 m³ de catalogues stockés dans la réserve de Droixhe<br />

ont été supprimés. Le démontage et remontage des racks à palettes, ainsi que le<br />

transport des collections (lapidaire, Vestiges patrimoniaux et divers autres objets)<br />

a monopolisé une équipe de 10 personnes à temps plein durant 8 semaines<br />

(de mi-mai à mi-août). Le travail de récolement des œuvres entreposées dans<br />

l’ancienne église Saint-Gérard s’est poursuivi.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

– Prolongation de l’offre muséale<br />

Les collaborations avec les concessionnaires des espaces Horeca de la Boverie et<br />

du Grand Curtius se sont poursuivies au ralenti, à cause du contexte sanitaire.<br />

Le renouvellement et la diversification des produits proposés à la vente des<br />

boutiques des musées se sont développés.<br />

L’organisation de conférences, de ciné-musées, d’ateliers et visites spécifiques,<br />

de rencontres littéraires ou musicales n’a pu être maintenue que très<br />

sporadiquement.<br />

La gratuité d’accès des collections permanentes les premiers dimanches du<br />

mois a pu être maintenue, mais pas les événements tels que les Journées du<br />

Patrimoine, Retrouvailles, la Fête de la gratuité ou la Nocturne des Coteaux, qui<br />

n’ont pu être organisés alors qu’ils sont un facteur important de la fréquentation<br />

155


des musées. Avec la crise Covid, les demandes de mises à disposition d’espaces<br />

muséaux ont fortement diminué par rapport à 2019.<br />

- Médiations<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Le Service Animations des Musées a poursuivi sa production d’outils de<br />

médiation adaptés aux différents profils des publics identifiés (visites guidées,<br />

ateliers, stages et/ou animations à destination de tout type de public : adultes,<br />

individuels, groupes, publics scolaires, parascolaires, en familles, publics<br />

fragilisés, etc.). Le Service a maintenu ses visites guidées, ses animations<br />

scolaires et ses ateliers découvertes quand les conditions le permettaient, en<br />

tenant compte des contraintes du contexte sanitaire. Près de 2 147 participations<br />

scolaires ont été enregistrées dans les musées et un total de 1 783 participations<br />

pour tout public autre que scolaire, ce qui porte le public concerné par les<br />

animations à 3 945 visiteurs, soit un tiers des publics rencontrés en 2019.<br />

Le Service animation a en outre produit 2 dossiers pédagogiques en relation<br />

avec les expositions présentées (Warhol et InnerSpace), et 3 mini dossiers<br />

pédagogiques (« Mythes et légendes au Grand Curtius », « Formes et couleurs au<br />

Grand Curtius », « La sculpture en mouvement »), ainsi que 6 « essentiels » (Inner<br />

Space, Andy Warhol by Typex, Triennale de gravure – reportés, Grand Curtius<br />

collections générales, Armes – parcours armes civiles, Mulum). Des quiz et<br />

carnets de jeux ont été consacrés à Inner Space, La Boverie et le Grand Curtius<br />

(édition de 2012 revue).<br />

Une journée d’accueil de l’asbl Les Amis du Musée d’Art religieux et d’Art Mosan<br />

a été organisée le 5/3/<strong>2020</strong>. Accueil et présentation de l’exposition Racines, les<br />

civilisations du<br />

Bas-Danube par la Conservatrice Christelle Schoonbroodt et présentation de la<br />

restauration du tableau L’exode de Jacob de Cornelis Buys par la restauratrice<br />

Audrey Jeghers.<br />

La promotion web et la communication non digitale des musées ont été<br />

renforcées.<br />

Il faut mettre également en évidence : la réalisation de vidéos d’ateliers créatifs<br />

sur le site web de la Boverie, lesmuséesdeliège et sur les réseaux sociaux ;<br />

la réalisation de 5 vidéos de promotion pour l’exposition En Piste ! avec leur<br />

diffusion sur les réseaux sociaux ; la réalisation de 3 vidéos de promotion pour<br />

le RAVI, diffusion sur les réseaux sociaux ; la réalisation d’une vidéo sur les<br />

consignes sanitaires au Grand Curtius ; des « Facebook live »: 30 janvier expo<br />

156


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Hyperrealisme Carole Feuermann, 19 février expo Hyperrealisme Ron Mueck, 13<br />

mars expo Hypperealism Geoge Segal, 27 octobre expo Warhol sur Buterfly, 14<br />

décembre FB live Brillo soap expo Warhol ; la réalisation de 11 capsules video «<br />

Liège Chefs-d’œuvre » avec RTC tournées en décembre; la réalisation d’une vidéo<br />

sur le bâtiment du Grand Curtius diffusée sur le site web du musée.<br />

Suite à la crise sanitaire Covid19, la programmation des expositions a été<br />

fortement bousculée. La Boverie a présenté les expositions Ceci n’est pas un<br />

corps. Hyperrealism Sculpture, la sixième édition de la manifestation En Piste !<br />

et Le prix de la création (attribué à Lara Gasparetto et Dick & VLE), du 27/8 au<br />

5/9, puis l’exposition Warhol. The American dream factory, inaugurée en octobre<br />

et prolongée. L’espace « Jeunes Artistes » a accueilli les travaux de Christophe<br />

Lardot (du 5/12/2019 au 31/1/<strong>2020</strong>), de Camille Feldmann (du 6/2 au 18/3),<br />

de Charlotte Delleur (du 28/8 au 3/10) et de Julien Janvier (du 12/12/<strong>2020</strong> au<br />

31/1/2021). Le Grand Curtius a présenté jusqu’au 17/3 l’exposition Racines, les<br />

civilisations du Bas-Danube dans le cadre d’Europalia Roumanie, Inner Space,<br />

du 23/10/<strong>2020</strong> au 28/2/2021, ainsi que l’exposition Andy Warhol by Typex, du<br />

7/12/<strong>2020</strong> au 21/2/2021.<br />

En matière d’Art public, épinglons la réalisation de 4 fresques (rue Montagne<br />

Sainte-Walburge par Whoups, rue de l’Etuve : Narbonne par Adèle Renault, rue<br />

Saint-Martin-en-Ile par Blancbec et rue Basse-Wez : hommage à Andy Warhol<br />

par Spray Can arts), ainsi que l’organisation de la Triennale d’Art public Liège, en<br />

collaboration avec le Service de gestion de l’espace public, la Commission des<br />

Arts de Wallonie et la Province de Liège.<br />

L’opération Place aux Artistes proposée chaque samedi en juillet et en août, a<br />

rencontré un franc succès et a été couronné du prix « J’aime ma commune ».<br />

Musiciens, comédiens, danseurs, artistes de cirques, plasticiens, poètes ont fait<br />

des places leurs scènes éphémères, et ont proposé des spectacles pour tous,<br />

gratuits, pour faire revivre Liège, ses artistes, sa convivialité.<br />

La politique de publications s’est poursuivie. Désormais, la revue des musées<br />

de Liège « LiègeMusées » se décline sur trois modes spécifiques : LiègeMusées/<br />

Collections, LiègeMusées/Actualités, et LiègeMusées/Exposition. La revue se<br />

donne pour mission de présenter des articles relatifs aux œuvres des collections<br />

publiques rédigés par des scientifiques ; d’offrir un panorama de l’actualité au<br />

sein des musées (achats, dons, legs, restaurations, découvertes scientifiques,<br />

etc.); et enfin, de constituer des ouvrages-catalogues pour des expositions<br />

temporaires, accessibles gratuitement ou vendus à un prix modique. Un numéro<br />

157


d’actualités de la revue des musées est sorti de presse en novembre. Il s’intitule «<br />

Sonates d’automne ». La plupart des scientifiques des musées de la Ville de Liège<br />

ont rédigé un article relatif à leur domaine de compétence. Au cœur de ce numéro<br />

d’automne figurait notamment la présentation des Fonds patrimoniaux à l’îlot<br />

Saint-Georges, en prévision de leur réouverture au public, ainsi que le classement<br />

« Trésor » par la FWB de la collection de planches de bandes dessinées. Citons<br />

également l’édition de 3 numéros spéciaux (Prix de la Création 2019, En Piste !<br />

Galeries et centres d’art s’exposent au musée, RAVI. Catalogue) et de dossiers<br />

pédagogiques. Pour le département des armes, le projet de catalogue initial qui<br />

doit accompagner l’actualisation des collections a été scindé en trois parties, à<br />

raison d’une par étage d’exposition. La première partie sur les armes de chasse<br />

et de tir sportif a été presque achevée ; le plan du catalogue du deuxième étage<br />

(armes à feu de guerre) a été élaboré.<br />

– Centre de documentation<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Le Centre de documentation des musées, géré par la Bibliothèque Ulysse<br />

Capitaine, a accueilli des chercheurs ; il a répondu à de nombreuses recherches<br />

spécifiques et demandes de reproduction. Les fonds patrimoniaux, malgré le<br />

contexte, ont accueilli 143 lecteurs à la salle de consultation ; 233 demandes<br />

de recherches spécifiques à distance ont été satisfaites. La bibliothèque Ulysse<br />

Capitaine a accueilli 10 groupes pour des visites thématiques (des étudiants de<br />

l’enseignement supérieur de type court et de type long, des enseignants et des<br />

acteurs du secteur associatif). Le centre de Littérature jeunesse a organisé des<br />

animations thématiques en littérature jeunesse dans et hors les murs. Celles-ci<br />

ont concerné 6 groupes (112 personnes) issus des écoles supérieures ou des<br />

professionnels de l’enfance/petite enfance et des formations qui ont concerné 11<br />

groupes (238 personnes) dans et hors les murs.<br />

Des documents ont été acquis pour un montant de 14 108 € dont 20% ont<br />

été consacrés aux périodiques, 10% à l’achat de documents anciens ou<br />

de collections (3 manuscrits, 1 diplôme, 1 sérigraphie) et 10% à l’achat de<br />

documents issus de la « petite et microédition ».<br />

La base de données des Fonds patrimoniaux est à présent riche de 107 916<br />

descriptions notices bibliographiques et de 161 723 notices d’exemplaire.<br />

158


– Recherches<br />

Les Musées ont poursuivi leur politique de collaboration avec différentes<br />

institutions : la FWB, la CCPCM, la Fondation Roi Baudouin, l’IRPA, l’École<br />

supérieure des Arts Saint-Luc, l’ESAVL-Académie royale des Beaux-Arts, le<br />

Musée Wittert, l’asbl Art&Fact, la Société libre d’Émulation, ainsi que tous les<br />

spécialistes qui ont été contactés dans le cadre des publications et recherches<br />

scientifiques. Pour La Boverie, la convention de partenariat avec Le Louvre a<br />

été reconduite pour 5 ans. Un convention-cadre de partenariat a été initiée avec<br />

l’Université de Liège.<br />

L’étude scientifique des collections permanentes s’est poursuivie.<br />

Lecture publique<br />

- Gestion des collections<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

10 701 documents (livres, périodiques, supports audio-visuels variés) ont<br />

rejoint les collections des bibliothèques communales et 8 623 en ont été<br />

retirés, dégageant un solde positif de 2 078 unités. Le retrait de documents est<br />

une pratique courante répondant aux standards de qualités et aux exigences<br />

décrétales en matière de renouvellement et d’actualisation des collections.<br />

Il y a quatre ans, le Collège communal marquait son accord sur la proposition de<br />

récupérer les livres sortis des collections des bibliothèques afin de les remettre<br />

à disposition des citoyens et comme moyen complémentaire de promouvoir les<br />

pratiques de lecture. Depuis, une partie des documents élagués est valorisée et<br />

retournée aux Liégeois, principalement via l’alimentation de trocs, boîtes à livres<br />

ou dons aux écoles et associations du territoire. Nos services ont profité des<br />

périodes de confinement pour trier et mettre à jour les collections sur la plupart<br />

de nos sites.<br />

- Accueil des publics et médiation<br />

Les bibliothèques communales ont été ouvertes 1 536 journées, soit 125 fois<br />

chacune en moyenne. Il s’agit d’une diminution notable en raison essentiellement<br />

des deux périodes de (semi-) confinement : la moyenne habituelle s’établit<br />

d’ordinaire autour de 200 jours d’accès par an par site.<br />

Le nombre de passages suivis d’emprunts (emprunteurs individuels ou pour le<br />

compte de collectivités en visite dans nos unités – classes du maternel et du<br />

159


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

primaire essentiellement) a chuté significativement en raison de la crise sanitaire.<br />

Il s’établit à 23 446 visites (39 410 l’an dernier). Cette diminution s’explique<br />

aisément et a principalement touché le travail d’accueil et de médiation des<br />

publics. Ces visites pour l’emprunt de documents ont été effectuées par<br />

5 484 personnes différentes, dont 82% domiciliées à Liège. Parmi celles-ci, 1<br />

187 se sont inscrites pour la première fois (21.6%). Chaque personne inscrite<br />

effectue donc en moyenne un peu plus de 4 visites par an en bibliothèque.<br />

La participation aux activités des bibliothèques, hors emprunteurs dénombrés<br />

ci-dessus, et aux événements en externe du Service de la Lecture publique a<br />

été stoppée entièrement de mi-mars à septembre, ainsi qu’en novembre et en<br />

décembre. Aux autres périodes, elle a été fortement diminuée. Elle est détaillée<br />

comme suit : 12 992 personnes accueillies sur nos sites pour des lectures,<br />

des animations variées autour du livre et de la lecture (37 508 l’an dernier) ;<br />

1689 personnes pour l’accès à Internet ou des formations à l’apprentissage de<br />

la langue française, à la recherche d’emploi, à l’utilisation des technologies de<br />

l’information et de la communication (8 887 en 2019); 1 450 participants lors<br />

d’activités et de manifestations « hors-les-murs » (5 653 en 2019).<br />

En revanche, les services de prêt de documents ont été maintenus autant que<br />

possible, en ce compris sous la forme de réservations en ligne ou par téléphone,<br />

avec enlèvement sur rendez-vous. Les chiffres se maintiennent à un niveau<br />

satisfaisant, compte tenu des circonstances et confirment le besoin d’accès à<br />

des sources de lecture relevé lors des périodes de confinement, qu’il s’agisse des<br />

librairies ou des bibliothèques publiques : 93 784 documents ont été confiés en<br />

prêt direct durant cette année dans nos unités, en dépit des restrictions d’accès<br />

et des contraintes sanitaires limitant la jauge (162 130 l’an dernier). Par ailleurs,<br />

994 nouveaux documents ont été mis en dépôt de longue durée à 54 collectivités<br />

bénéficiaires du territoire communal. Ceux-ci s’ajoutent aux 39000 documents<br />

distribués les années précédentes. Enfin, 200 livres ont été apportés au domicile<br />

de personnes âgées et/ou à mobilité réduite.<br />

Le total des documents confiés en prêt s’établit donc à 94 978.<br />

Le prêt de documents entre bibliothèques constitue un service très apprécié<br />

des usagers. Il a même proportionnellement augmenté par rapport aux années<br />

précédentes, signe d’une plus grande mobilité de nos collections et d’un recours<br />

grandissant des usagers à la consultation des catalogues à distance. 3 153<br />

160


documents ont ainsi été obtenus en prêt par nos unités et 2 569 documents ont<br />

été confiés en prêt à partir de leurs collections.<br />

- Développement d’activités d’éducation informelle et participation<br />

culturelle<br />

Les actions autour du livre et des pratiques langagières ont été lourdement<br />

touchées, tant dans leur développement que dans leur diversification, par la<br />

situation sanitaire qui impose distances et précautions peu compatibles avec des<br />

pratiques de médiation culturelle. Les actions programmées (développements<br />

de l’offre culturelle dans les quartiers, propositions d’atelier autour de la langue<br />

et de la lecture et accès à l’offre culturelle du territoire, etc.) ont été en majorité<br />

reportées.<br />

Ces différentes démarches ont été déclinées, notamment à distance, sous<br />

diverses formes ( News letters hebdomadaires pendant le premier confinement,<br />

Podcast, Tables de conversation via WhatApp, Défi littéraire, Opération « Lisezvous<br />

Belge ? » et activités enfants en ligne). D’autres propositions ont également<br />

été adaptées durant cette année : service « Take away » / Livres à emporter et<br />

formations en ligne au nouveau logiciel.<br />

- Accompagnement au numérique<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Les bibliothèques communales proposent gratuitement l’accès à 54 postes<br />

informatiques connectés à l’Internet et à 25 tablettes. Des imprimantes sont<br />

également accessibles pour des impressions à un tarif modique. Durant les<br />

périodes de confinement, leur usage a été interrompu pour des raisons sanitaires.<br />

La demande va pourtant croissant ; elle souligne la nécessité de ce service de<br />

proximité, en particulier dans la lutte contre la fracture numérique.<br />

Par contre, le service et l’accompagnement à Lirtuel, la plateforme gratuite de<br />

prêt de livres numériques des Bibliothèques Publiques de la Fédération Wallonie-<br />

Bruxelles proposée par nos unités, ont été maintenus, avec une sollicitation en<br />

hausse.<br />

Les bibliothèques de Droixhe, Fétinne et Saint-Léonard bénéficient du label<br />

Espace public numérique de Wallonie (EPN) : elles ont reçu une subvention de 15<br />

000 € chacune de la Région wallonne pour le renouvellement et l’élargissement<br />

de leurs équipements.<br />

161


- Accompagnement et suivi du Plan de Développement.<br />

Le Plan de Développement 2021-2025 a été soumis au Collège en janvier et<br />

a été envoyé par la suite à la Fédération Wallonie Bruxelles, qui l’a déclaré<br />

recevable en juin.<br />

L’année était prévue comme une « année blanche » en matière de<br />

reconnaissance.<br />

L’actualité se superposant à cette prévision, l’évaluation sera axée principalement<br />

sur l’adaptation des services de lecture qui a permis ou permettra la<br />

diversification des pratiques de lecture et la redéfinition de projets spécifiques ou<br />

alternatifs de chaque bibliothèque dans la ville.<br />

Le travail d’évaluation et de coordination du Réseau local liégeois de lecture<br />

publique s’est poursuivi en visio-conférence, en collaboration avec la bibliothèque<br />

provinciale « Chiroux » et le Réseau libre Multimédia Don Bosco, afin de concerter<br />

nos activités.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Tourisme<br />

Alors qu’elle avait débuté de manière classique, notre année a pris un tour<br />

inattendu en mars, quelques jours seulement avant le début de la saison<br />

touristique, traditionnellement fixé à l’entame des congés de Pâques. La<br />

traduction pour l’office du tourisme de l’incertitude vécue par l’ensemble de<br />

la société s’est faite sur plusieurs axes : modifications et ajustements de nos<br />

campagnes de promotion, annulation et réorganisation de nos visites guidées,<br />

modification de nos pratiques d’échange avec les visiteurs et mise à jour rapide et<br />

constante de nos informations touristiques, en fonction des mesures de sécurité.<br />

Ces différents points ont nécessité une attention constante pour des ajustements<br />

fréquents, selon l’évolution des mesures sanitaires.<br />

En matière de promotion, la cible prioritaire fixée en début d’année était la<br />

France, plus particulièrement la région des Hauts-de-France. Si celle-ci a été<br />

en partie conservée (Lille-Métropole), en prévision d’un maintien d’un tourisme<br />

limitrophe et local, décision a été prise de réinjecter du budget dans des<br />

campagnes de communication nationale pour attirer au maximum des touristes<br />

Belges, dont la possibilité de déplacement dans le pays était maintenue. Une<br />

partie du budget a également été consacré à la construction ou la consolidation<br />

162


d’outils de promotion en guise de préparation à la relance de nos activités. Cet<br />

axe a été partiellement annulé par la réduction budgétaire annoncée en juillet.<br />

La communication digitale a été renforcée. Lors du premier confinement, une<br />

section spéciale sur la page d’accueil du site internet destinée à informer les<br />

touristes de la situation sanitaire et des mesures prises à Liège (ouvertures et<br />

fermetures des divers secteurs, port du masque dans les rues,...) a été mise en<br />

place et régulièrement mise à jour selon l’évolution de la situation sanitaire et des<br />

consignes gouvernementales.<br />

Une section “Activités à faire en temps de confinement” a été créée afin de<br />

divertir les internautes (avec relais sur la page Facebook) ; cette section,<br />

proposant divers jeux et coloriages pour les enfants, mais aussi des recettes<br />

liégeoises, a également été un relais pour les activités proposées par le service<br />

Animations des Musées.<br />

Avec le contexte sanitaire, le travail d’animation du territoire a surtout été fait<br />

de remboursement, reports, email et coups de fils auprès des participants. Avec<br />

l’assouplissement, annoncé en juin, des mesures sanitaires, les visites guidées<br />

ont pu reprendre de juillet à l’annonce, en novembre, du second confinement. Le<br />

Festival de promenade, organisé du 22 au 30/8, a été le seul événement qui a pu<br />

être maintenu et qui a rencontré un beau succès. Le Printemps du tourisme, les<br />

Contes de la Chartreuse, le Beerlovers’ marathon (soutien actif), la Nocturne des<br />

coteaux de la Citadelle, les Journées du patrimoine... ont tous été annulés.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Ouverture de la Bibliothèque Ulysse Capitaine dans l’ancienne salle St Georges<br />

(inauguration reportée à cause du contexte sanitaire)<br />

Etudes et travaux préalables à l’implantation des réserves muséales fédérées<br />

dans le complexe Saint-Georges<br />

Travaux préparatoires à la nouvelle présentation des armes à feu militaires au<br />

Palais Curtius<br />

Etudes préalables à la restauration du musée d’Ansembourg<br />

Nouvelles signalétique touristique et charte graphique pour les musées<br />

Préparer l’arrivée du tram<br />

163


Renforcer l’attractivité de Liège (promotion touristique, organisation d’expositions<br />

temporaires d’envergure internationale, accueil d’artistes internationaux<br />

notamment aux RAVI, etc.)<br />

Garantir et développer l’accès aux musées et aux bibliothèques par une politique<br />

de médiation et d’animation vis-à-vis des publics précarisés et à besoins<br />

spécifiques<br />

Accroître significativement le public et la pratique culturels (ramener du public<br />

dans les musées, renforcer le soutien à l’ensemble des acteurs culturels,<br />

permettre l’expression de toute forme de culture, etc.)<br />

Renforcer le partenariat avec l’Université de Liège et reconduire la convention<br />

avec le Louvre<br />

Développer la politique de mécénat et optimiser la commercialisation de certains<br />

espaces dans le respect de l’objet muséal<br />

Augmenter l’utilisation des nouvelles technologies<br />

Contribuer à l’embellissement des espaces publics<br />

Organisation de la Triennale d’Art public à Liège<br />

Développement des missions de la Lecture publique<br />

Préparation de la mise en ligne du portail Flora<br />

Mener des actions culturelles en lien avec les grands enjeux sociétaux (lutte<br />

contre toute forme de discrimination, égalité femme-homme, transition<br />

énergétique, etc.).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

En quelques chiffres et images éventuelles<br />

Durant l’année, le Département Culture / Tourisme a présenté 488 dossiers au<br />

Collège communal, dont 161 dossiers au Conseil communal afin d’être soumis<br />

au vote des Conseillers communaux. Le Conseil communal a ainsi octroyé des<br />

subventions aux grands Centres Culturels tels que le Centre Culturel des Chiroux<br />

(175 842,00 €), le Centre Culturel de Chênée (132 700,00 €), le Centre Culturel<br />

Ourthe et Meuse (63 453,00 €), le Centre Culturel de Jupille-Wandre (60 389,00<br />

€) et le Comité Culturel de Droixhe (54 607,00 €), ainsi que des subventions nonnominatives<br />

pour un montant de 177 380,00 € et également des subventions<br />

nominatives pour un montant de 2 895 096,00 €, ce qui donne un montant total<br />

de 3 559 467,00 € de subventions octroyées.<br />

164


La fréquentation totale des musées s’élève à 127 866 (187 984 visiteurs en<br />

2019). Le service animations a enregistré 2 147 entrées scolaires et 1 783 tout<br />

public dans les musées.<br />

La base de données muséale est riche de 93 070 descriptions.<br />

Les RAVI (Résidences-Ateliers Vivegnis International) ont accueilli, 10 artistes<br />

venant de Finlande, France et Belgique.<br />

Le Service de la Lecture publique a accueilli dans les bibliothèques de quartier<br />

23 446 emprunteurs et 16 131 personnes pour des animations autour du livre<br />

ou des formations.<br />

10 701 nouveaux documents ont rejoint les collections des bibliothèques et 94<br />

978 documents ont été confiés en prêt direct.<br />

272 132 sessions et 1 189 705 pages vues ont été enregistrées sur le site<br />

internet de l’Office du Tourisme; le nombre d’adhérents Facebook s’élève à 911<br />

073; les visites thématiques proposées par l’Office du Tourisme ont regroupé 873<br />

participants et les visites quotidiennes du Coeur historique 504 participants.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Rédaction et envoi, après aval des trois Pouvoirs organisateurs (Ville, Province,<br />

Réseau libre Centre Multimédia ASBL), du nouveau « Plan de développement de<br />

la Lecture » du Réseau local liégeois de Lecture publique à la Fédération Wallonie-<br />

Bruxelles<br />

Fermetures totale ou partielle des bibliothèques, musées et office du tourisme en<br />

raison de la pandémie Covid19<br />

Mise en place du service « Take Away » et instauration d’un horaire d’été dans les<br />

bibliothèques<br />

Fermetures définitive de la bibliothèque d’Outremeuse et temporaire du musée<br />

d’Ansembourg<br />

Développement des outils de communication numérique<br />

Développements d’efforts pour la dématérialisation<br />

Nouvelle charte graphique des musées.<br />

165


Evènements<br />

Réouverture de la Bibliothèque Ulysse Capitaine<br />

Opération Place aux artistes<br />

Triennale d’Art public<br />

Développement de l’utilisation de nouvelles technologies et digitalisation<br />

amplifiée.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Les échanges et collaborations inter-départements, réguliers et fructueux, se<br />

sont poursuivis (partenariat avec les écoles, les crèches et le Service Jeunesse,<br />

avec les Services sociaux, avec les Ressources Humaines, avec la cellule<br />

Communication, avec le Service des<br />

Travaux - gestion des différents problèmes inhérents aux bâtiments à vocation<br />

culturelle et développement de projets -, avec le Service des Relations<br />

internationales, avec le CIM, avec les différents services d’entretien et de gestion<br />

de l’espace public.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

166


13<br />

Département<br />

Urbanisme et<br />

aménagement du<br />

territoire<br />

Composition<br />

Personnel : 64 agents<br />

Localisation : La Batte, 10, 4 ème étage à 4000 LIEGE<br />

Accueil du public : sur rendez-vous<br />

Contact tél. : 04/221.90.77<br />

Contact courriel : urbanisme@liege.be<br />

Missions<br />

• Aménagement du territoire :<br />

• Cellule planification<br />

• Cellule développement territorial<br />

• Cellule Marketing urbain<br />

• Bureau technique : Géomètres et survey<br />

• Urbanisme :<br />

• Autorisations d’urbanisme<br />

• Inspection du bâti<br />

• Indicateur-expert communal<br />

• Affaires immobilières<br />

• Cartographie<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

Description des missions (Service)<br />

Aménagement du territoire :<br />

• Planification stratégique et réglementaire :<br />

• réflexions stratégiques et prospectives<br />

• élaboration d’outils de planification et d’aménagement (plans, règlements,<br />

schémas, rapports urbanistiques)<br />

• Développement territorial :<br />

• gère les dossiers relatifs à l’aménagement du territoire (permis<br />

d’urbanisation, permis de constructions groupées, avis préalables,<br />

167


périmètres de revitalisation, de rénovation urbaine, de remembrement<br />

urbain, etc.)<br />

• développe des réflexions thématiques souvent transversales (valorisation<br />

des espaces publics, mobilité, réhabilitation des friches, rénovation des<br />

quartiers)<br />

• Marketing urbain<br />

• communication, conseil et vulgarisation sur les thématiques urbanistiques<br />

(rédaction de guides notamment)<br />

• organisation d’évènements : Prix de l’architecture et de l’urbanisme,<br />

expositions<br />

• gestion de la base documentaire (photothèque, archives, plans<br />

d’alignement, etc.)<br />

• Bureau technique, géomètres et Survey :<br />

• permis d’urbanisation, permis de constructions groupées et avis préalable<br />

• alignements, modifications et créations de voiries communales, plans<br />

d’expropriation, plans de bornage, plans de divisions cadastrales<br />

• procès-verbaux d’implantation des immeubles<br />

• sous-numérotation des immeubles<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

Urbanisme :<br />

• Autorisations d’urbanisme :<br />

• traitement technique des demandes de permis, certificats et avis<br />

préalables<br />

• accueil et conseil au citoyen afin de l’aider dans ses démarches de<br />

construction, de rénovation, etc.<br />

• suivi de l’évolution du patrimoine (classement et déclassement de biens<br />

immobiliers, inscription sur la liste de sauvegarde, certificat de patrimoine)<br />

• Inspection du bâti :<br />

• contrôle de l’exécution des autorisations et recherche des infractions en<br />

matière d’urbanisme<br />

• contrôle de la conformité de la présence de plusieurs logements dans<br />

un bien et établissement des attestations nécessaires pour le permis de<br />

location<br />

• amnistie<br />

• Indicateur-expert : communique au Service fédéral du cadastre les<br />

informations pour déterminer le revenu cadastral de chaque bien<br />

168


Affaires immobilières :<br />

• Informations notariales<br />

• Cessions et acquisitions immobilières, baux emphytéotiques, expropriations,<br />

etc.<br />

Cartographie :<br />

• Réalisation des documents cartographiques<br />

• Mise à jour des banques de données et systèmes d’information<br />

cartographiques<br />

Conseil aux différents services communaux dans l’élaboration d’outils de<br />

recensement de données et le domaine de la géomatique<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

Le Département de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire encadre,<br />

stimule et organise le développement du territoire communal.<br />

La mission se décline :<br />

• par l’élaboration de réflexions stratégiques, d’outils de planification et<br />

d’aménagement;<br />

• par la délivrance des certificats et permis d’urbanisme, le contrôle de leur<br />

application et du respect des réglementations, et par la participation à la<br />

gestion des affaires immobilières de la Ville ;<br />

• par l’établissement et la gestion active d’une cartographie de la situation<br />

urbanistique du territoire.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

1. URBANISME :<br />

Service des permis d’urbanisme<br />

Grands dossiers<br />

Plusieurs demandes de permis, à enjeux ou d’ampleur significative, sont à relever<br />

pour <strong>2020</strong> (déposées ou octroyées) :<br />

169


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

• Première phase de développement du projet Néolégia sur le site de<br />

Coronmeuse : réaménagement de tous les espaces publics et construction de<br />

200 logements ;<br />

• Extension du stade du Standard et création d’un pôle d’affaires ;<br />

• Extension du centre commercial Belle-Ile ;<br />

• Abords du CHC à Glain : constructions d’un centre de bio-technologie et de 90<br />

logements du côté de la Place des Marronniers ;<br />

• Première phase de reconstruction pour les anciennes usines DEF à Rocourt ;<br />

• Aménagement de nouveaux parkings CHU du Sart Tilman.<br />

Nombre de dossiers<br />

1337 dossiers de permis ont été introduits. Ces dossiers sont répartis comme<br />

suit, suivant le type de demande :<br />

• 1226 dossiers classiques ;<br />

• 69 dossiers « ministère » ;<br />

• 22 permis uniques ;<br />

• 10 dossiers relatifs à des travaux entrepris par la Ville ;<br />

• 10 certificats d’urbanisme n°2.<br />

Le Service des permis d’urbanisme est également sollicité pour d’autres<br />

demandes :<br />

• 108 demandes d’avis préalable ;<br />

• 17 demandes de certificat d’urbanisme n°1.<br />

Procédures<br />

Pour les 1101 dossiers ayant fait l’objet d’une décision du Collège :<br />

• 280 demandes d’avis au Fonctionnaire délégué ont été nécessaires.<br />

• 108 enquêtes publiques et 430 annonces de projet ont été organisées.<br />

• 255 dossiers ont fait l’objet d’une prorogation de délai, essentiellement pour<br />

demander des plans modifiés ou permettre la réalisation d’une annonce de<br />

projet demandée à l’initiative de la Ville.<br />

Plus de 99 % des dossiers ont été délivrés dans les délais.<br />

60 dossiers ont fait l’objet de recours. La décision du Collège a été suivie pour<br />

environ 2 dossiers sur 3.<br />

170


Objet des permis (transformation, division, construction…)<br />

Nous constatons que les demandes de permis concernent pour :<br />

• 76 %, la rénovation ou la transformation de bâtiments existants ;<br />

• 10%, la construction de nouveaux bâtis ;<br />

• les autres dossiers concernent des travaux divers tels qu’enseignes,<br />

abattages…<br />

74% des dossiers concernent du logement.<br />

Service de l’Inspection du bâti<br />

Elément marquant : la gestion des procédures d’inspection du bâti a été intégrée<br />

à l’application URBAN.<br />

Les indicateurs du service sont les suivants :<br />

• 738 nouveaux rapports de visite ;<br />

• 285 demandes d’attestation de division d’immeubles (Logement / permis<br />

location) ;<br />

• 104 plaintes ;<br />

• 629 mises en demeure ;<br />

• 98 amnisties<br />

• 25 procès-verbaux ;<br />

Dans le cadre des permis d’urbanisme de régularisation, un montant de<br />

20.314,13 EUR, à titre d’amendes transactionnelles, a été perçu.<br />

Cellule cadastre du bâti<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

Pour le transmis des informations au cadastre, afin de fixer ou réévaluer le revenu<br />

cadastral, le bilan d’activité est le suivant :<br />

• Permis octroyés : 658 dossiers de permis ont été transmis;<br />

• Vérification des anciennes décisions non connues au cadastre : 85 dossiers ;<br />

• Réponse aux demandes spécifiques du cadastre : 54 dossiers ;<br />

• Division d’immeubles : 142 dossiers pour révision de RC ;<br />

• Demande de vérification des conditions d’exonération de revenu cadastral : 39<br />

dossiers de révision.<br />

Opération de vérification du « niveau de confort » des immeubles, spécifiquement<br />

par rapport au niveau d’équipement en chauffage et en salle de bains :<br />

• La première phase d’investigation concerne 1485 biens ;<br />

171


• 539 dossiers ont été constitués et transmis au cadastre pour révision du RC ;<br />

• 413 dossiers ont fait l’objet à ce stade d’une réévaluation par l’administration<br />

du cadastre.<br />

2. AFFAIRES IMMOBILIERES<br />

- Achat :<br />

• 3 dossiers Ville, patrimoine public<br />

• Montant total des acquisitions : 550.000 €<br />

- Vente :<br />

• 11 dossiers Ville, patrimoine public<br />

• Montant total des ventes : 2.060.685 €<br />

- Baux :<br />

• 3 dossiers Ville, patrimoine public<br />

• 3 dossiers Régie, patrimoine privé<br />

• Montant total des canons perçus : 50.000 €<br />

4985 demandes d’informations notariales ont été déposées.<br />

3. AMENAGEMENT DU TERRITOIRE<br />

Planification stratégique et réglementaire<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

Schéma de Développement Communal (SDC) :<br />

Durant l’année, des étapes importantes ont été franchies dans le cadre de son<br />

élaboration. La méthode d’élaboration a été précisée et complétée. Un volet<br />

participation, communication et un volet artistique complètent le volet étude de la<br />

« consultation internationale » :<br />

• Consultation internationale : lancement de l’appel d’offres intitulé «expertise<br />

urbaine et territoriale destinée à alimenter le projet de territoire de la Ville de<br />

Liège ». Voté à l’unanimité par le Conseil du 13 mars, cet appel d’offres visait<br />

à sélectionner trois équipes d’urbanistes-paysagistes. Au terme de celui-ci,<br />

19 équipes internationales ont déposé leur candidature. A partir des dossiers<br />

d’offre et du rapport du comité d’évaluation, le Collège a attribué le marché<br />

le 17 juillet. Les trois équipes lauréates sont les bureaux : l’AUC-Bas Smets,<br />

Baumans-Deffet et Michel Desvignes Paysages. Le 22 octobre, les équipes<br />

débutaient officiellement le travail par un séminaire de démarrage.<br />

172


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

• Participation la communication : sélection des différents prestataires devant<br />

mettre en œuvre les objectifs et actions proposées. Pour le volet participation,<br />

c’est le bureau Partie Prenante qui a été sélectionné. Des premières séances<br />

de travail dédiées à la mise sur pied d’une nouvelle communauté d’acteurs, la «<br />

Fabrique urbaine », ont eu lieu. Une conférence de presse dédiée au SDC s’est<br />

tenue le 21 octobre.<br />

• Sélection par un jury d’un photographe pour accompagner la démarche SDC.<br />

C’est le photographe liégeois M. LITT qui a reçu la commande. Sa mission a<br />

démarré en novembre.<br />

En parallèle de ces différents chantiers, la collecte des données utiles aux trois<br />

équipes, la rédaction de l’analyse contextuelle (= le diagnostic du territoire) ainsi<br />

que l’identification des enjeux pour le territoire ont été finalisées.<br />

Dossiers de planification :<br />

• LBP-Chênée : lancement de la troisième phase d’étude (dossier de base de<br />

modification du plan de secteur) pour la reconversion de l’ancien site industriel<br />

« LBP » à Chênée, en cours de dépollution (marché conjoint avec la SPAQUE) ;<br />

• EBF-Glain: relecture et finalisation du dossier SOL, pour passage au Conseil,<br />

mais suspendu vu le changement de propriétaire ;<br />

• Coronmeuse : poursuite du dossier ZEC (modification du plan de secteur), du<br />

dossier de reconnaissance d’un périmètre de Site à Réaménager (SAR) pour le<br />

Grand’Palais ;<br />

Dossiers thématiques :<br />

• Etude des Espaces ouverts : réflexion menée en collaboration avec un expert<br />

conseil qui apporte son expertise sur cette matière.<br />

• Gestion des eaux : un expert-conseil nous encadre dans la rédaction d’une<br />

proposition de directive sur la gestion de l’eau de pluie et d’un guide pratique ;<br />

Développement territorial<br />

Dossiers importants à l’échelle des quartiers :<br />

• Reconversion des anciens sites CHC : instruction d’un CU2 pour la<br />

reconstruction du site Saint-Joseph en symbiose avec l’étude Ville sur<br />

l’Ilot Legia; permis de démolition de l’ancienne clinique Saint-Vincent et<br />

de reconstruction d’une maison de repos octroyés, analyse du projet de<br />

reconversion de Saint-Vincent ;<br />

173


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

• Schéma de développement urbanistique de Chênée : étude réalisée avec le<br />

concours de notre expert-conseil. L’étude permet une concrétisation appliquée<br />

à une portion du territoire de la réflexion « espaces ouverts » ;<br />

• Elaboration d’un masterplan pour le site de Gaillarmont à Chênée, en<br />

collaboration avec le Logis Social et accompagnés d’experts en mobilité active,<br />

en urbanisme et paysage et en gestion des eaux (en cours d’étude);<br />

• Elaboration d’un avant-projet de Masterplan pour les espaces publics du<br />

centre-ville, « PEP’s – centre-ville » ;<br />

• Réflexion sur la création du Parc de l’Ourthe, y compris le redéveloppement du<br />

site Vieille Montagne et de son parc.<br />

Permis groupés ou d’urbanisation :<br />

Rue des Blés-Bois Mayette (30 logements), Lavaniste-voie (71 logements), Clos<br />

du Vert-Champ / rue Cheval Blanc (Batico: 11 logements), rues de la Mare-Tombe<br />

(10 logements).<br />

Grands projets à l’étude :<br />

Chartreuse, site DEF à Rocourt, site de LIEGE EXPO à Bressoux, Guillemins (sites<br />

Ville et SNCB), place des Marronniers à Glain, site Barvaux, Maurice Yans (RIP),<br />

Orchidées, rue des Blés, rue des Cabayes, site Intersports Chênée, site Boliden,<br />

site EverZinc, Masterplan Notre-Dame des Bruyères (RIP), Colruyt Chênée,<br />

Participation à un jury pour l’extension du campus de l’Ourthe de l’Helmo, etc.<br />

Rénovation urbaine :<br />

• suivi des études et projets pour les quartiers Sainte-Marguerite et Grand<br />

Léopold ;<br />

• reconnaissance du périmètre de rénovation urbaine pour le quartier<br />

d’Amercoeur par le Gouvernement wallon le 7 septembre.<br />

Accompagnement d’études ou de projets gérés par d’autres Départements de<br />

la Ville ou par d’autres autorités :<br />

• suivi dossier permis tram (analyse des plans « projet », interface avec le dossier<br />

Coronmeuse) ;<br />

• projet de réaménagement de l’A25 et création d’un accès au P+R de Bressoux ;<br />

• stratégie vélos et axes cyclables, corridor vélo rive gauche ;<br />

• actualisation du PCM ;<br />

• étude téléphérique ;<br />

• axes structurants BHNS.<br />

174


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

Marketing urbain<br />

• Journées du Patrimoine : un circuit commenté sur Blonden et les parcs<br />

centraux ;<br />

• Prix du Patrimoine : projet postposé d’un an suite à la crise covid ;<br />

• Collection « Guides des bonnes pratiques » : sortie du Guide des bonnes<br />

pratiques consacrés aux « abords et aux « logettes » ; préparation de la<br />

maquette du guide consacré à « l’isolation des façades et aux matériaux de<br />

parements » ;<br />

• Suivi photographique des chantiers des grands projets urbains et mise à jour<br />

de la photothèque ; projet de mise à disposition de photos anciennes dans<br />

l’open data. Edition <strong>2020</strong> de la « Revue des grands projets urbains ;<br />

• Inventaire des vitraux dans le bâti privé : mise en ligne ;<br />

• Mises en page diverses et travaux graphiques pour les dossiers du<br />

Département (SDC, guides…) ainsi que pour des services extérieurs ;<br />

• Conférences « projets urbains » : le Département poursuit la collaboration avec<br />

la Faculté des Sciences appliquées pour l’organisation de ce cycle annuel.<br />

Cela concourt à une émulation des Liégeois, fonctionnaires, professionnels,<br />

étudiants ou citoyens, dans le soutien de la stratégie de développement de la<br />

Ville.<br />

Bureau technique<br />

• Demandes de permis avec procédure de modification de voirie communale :<br />

9 dossiers ;<br />

• Demandes de permis d’urbanisation : 1 dossier.<br />

• Contrôles d’implantation : 143 dossiers traités, dont 112 dossiers finalisés.<br />

• Mesurages : suppression de la voirie communale rue Pré commun, modification<br />

alignement rue jean Gol (en cours), plan lotissement de la Closeraie (1ère<br />

phase avec 14 lots finalisée, reste une phase avec 1 lot, côté chaussée de<br />

Tongres), échange de terrain pour Liège Expo, rue de Droixhe et place Louis de<br />

Geer (en cours).<br />

Cartographie<br />

• Amélioration du portail cartographique de la Ville, mise à jour des données qui<br />

s’y trouvent et mise en place de nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs.<br />

175


• Elaboration d’une toute nouvelle solution SIG globale, qui prendra en<br />

considération les besoins de nombreux services et départements. Toujours en<br />

cours d’étude.<br />

• Collaboration avec le service de l’Aménagement du Territoire sur l’élaboration<br />

du Schéma de développement communal, avec le service de la Mobilité, pour<br />

la confection des cartes du Plan communal de mobilité (PCM), avec différents<br />

autres services de la Ville afin d’intégrer leurs données dans le portail<br />

cartographique et de leur fournir les cartes nécessaires à la réalisation de leurs<br />

propres projets.<br />

• Un gros projet, en cours depuis deux ans, s’est terminé : la numérisation d’un<br />

grand nombre de plans historiques d’alignement, qui seront prochainement<br />

mis à disposition des agents de la Ville, via une application dédiée.<br />

Divers<br />

Commission communale de l’Aménagement du Territoire et de la Mobilité<br />

(CCATM) : les conseillers en Aménagement du Territoire et Urbanisme (CATU) du<br />

Service en assument l’animation et le secrétariat. La nouvelle Commission a été<br />

installée le 10 septembre. Il y a eu six réunions cette année.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

aménagement du territoire<br />

176


14<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Composition<br />

Personnel : 214 collaborateurs<br />

Localisation : Rue des Guillemins, n° 26 – 3ème étage – 4000 Liège<br />

Contact tél. : 04/221.82.82<br />

Contact courriel : affaires.citoyennes-courriers@liege.be<br />

Missions<br />

• Gestion des dossiers relatifs à la tenue des registres de la population,<br />

des étrangers et des registres d’attente.<br />

• Gestion de la Banque des Actes d’Etat civil (B.A.E.C.).<br />

• Gestion des 22 cimetières présents sur le territoire de la Ville de Liège.<br />

Description des missions (Service)<br />

Population autochtone :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Mairies de quartier :<br />

• Commande et délivrance de documents d’identité, de titres de voyage et de<br />

permis de conduire<br />

• Délivrance d’actes et d’extraits du registre national, de l’état civil et du casier<br />

judiciaire<br />

• Réception des déclarations relatives au domicile<br />

• Copies certifiées conformes et légalisations de signature<br />

• Enregistrement des déclarations de volonté (don ou refus) en matière de<br />

matériel corporel humain<br />

Service support et e-Guichet<br />

• Gestion des commandes électroniques<br />

• Gestion des documents d’identité, des titres de voyage et des permis de<br />

conduire<br />

• Vaccinations obligatoires<br />

177


• Gestion des distinctions honorifiques et des décorations du travail<br />

• Délivrance des cartes d’accès pour véhicules motorisés dans les cimetières<br />

• Sous numérotation des immeubles<br />

• Gestion du registre national<br />

Cellule d’analyse et bureau électoral<br />

• Gestion du contentieux population<br />

• Gestion du registre des électeurs<br />

• Gestion de la liste préparatoire communale des jurés d’assises<br />

Population allochtone<br />

• Gestion des dossiers des citoyens étrangers, ressortissants de l’Union<br />

européenne ou non ressortissants de l’Union européenne (de leur première<br />

arrivée sur le territoire à l’acquisition de la nationalité belge ou de leur décès)<br />

• Introduction de demandes de séjour<br />

• Délivrance aux citoyens étrangers de documents inhérents à leur séjour.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Etat civil :<br />

Naissances:<br />

• Intégration des actes de naissance, de reconnaissance prénatale et<br />

postnatale, de déclaration conjointe de changement de nom, d’actes relatifs<br />

au changement de sexe, d’actes d’attribution d’un nom patronymique dans la<br />

B.A.E.C.<br />

• Lutte contre les reconnaissances de complaisance<br />

Nationalités :<br />

• Intégration des actes de déclaration et d’acquisition de nationalité dans la<br />

B.A.E.C.<br />

Mariages :<br />

• Intégration des déclarations de mariage, d’actes de mariage dans la B.A.E.C.<br />

• Enregistrement au registre national des cohabitations légales et des cessations<br />

de cohabitation légale<br />

• Lutte contre les mariages et cohabitations légales de complaisance<br />

• Gestion de l’agenda des célébrations de mariage<br />

178


• Participation aux cérémonies de mariage<br />

Décès et sépultures :<br />

• Intégration des actes de décès, des actes de présentation d’un enfant sans vie<br />

dans la B.A.E.C.<br />

• Etablissement des documents nécessaires pour l’organisation des funérailles<br />

(permis d’inhumer, autorisation d’incinération,…)<br />

• Gestion des demandes d’exhumations<br />

• Gestion des réservations d’inhumation et dispersion dans les cimetières<br />

liégeois<br />

• Traitement des demandes d’achat et de renouvellement de concession<br />

• Traitement des demandes de travaux funéraires<br />

• Gestion des sépultures (recherche famille lors des dégâts,…)<br />

• Relations avec les médecins-vérificateurs désignés par l’Officier d’Etat civil<br />

• Gestion des funérailles des indigents et des défunts devant être inhumés pour<br />

cause de salubrité publique<br />

• Traitement des déclarations relatives au mode de sépultures/rites/contrats<br />

d’obsèques<br />

• Traitement des déclarations anticipées en matière d’euthanasie<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

B.A.E.C.:<br />

• Migration informatique des actes d’Etat civil « papier » vers la B.A.E.C.<br />

• Intégration des jugements dans la B.A.E.C.<br />

• Intégration des actes d’état civil dressés à l’étranger<br />

• Intégration des arrêtés royaux de changement de nom<br />

• Intégration des arrêtés ministériels de changement de prénom<br />

• Gestion des dossiers d’annulation d’actes d’état civil d’office par l’Officier<br />

d’Etat civil<br />

• Mise à jour des modifications de l’état civil au registre national des personnes<br />

physiques non réalisées automatiquement<br />

• Gestion des demandes de rectifications des données de l’Etat civil des<br />

personnes Gestion du contentieux de l’état civil relatif aux métadonnées<br />

présentes dans les actes<br />

• Gestion des dossiers relatifs aux décès survenus à l’étranger<br />

179


Cimetières :<br />

• Gestion funéraire<br />

• Gestion des inhumations, des exhumations et des dispersions de cendres<br />

• Entretien des cimetières, de certaines sépultures et des bâtiments présents<br />

dans les cimetières<br />

• Gestion du dépôt mortuaire<br />

• Gestion des travaux réalisés dans les cimetières<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Population autochtone :<br />

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a modifié l’organisation des services et les<br />

habitudes du citoyen :<br />

• jusqu’au 15 mars: les 13 mairies de quartier, pourvues de 1 à 9 guichets,<br />

sont librement accessibles aux citoyens. Une permanence jusqu’à 18h30 est<br />

assurée chaque jour ouvrable de la semaine. Trois mairies sont également<br />

accessibles les samedis de 9h00 à 12h30. Ce sont 51 364 visites qui ont<br />

été enregistrées, toutes mairies confondues, durant cette période, soit en<br />

moyenne, 4669 visites hebdomadaires.<br />

• du 16 mars au 24 mai: l’ensemble des Mairies de quartier sont fermées<br />

en raison de la crise sanitaire. Des mesures administratives assouplies,<br />

exceptionnellement et provisoirement, concernant la tenue des registres de<br />

la population et la délivrance des cartes d’identité sont prises par l’autorité<br />

fédérale (SPF intérieur) en date du 24 mars. Ces mesures prévoient de<br />

favoriser la délivrance des documents par la voie électronique lorsque cela est<br />

possible et permettent de postposer le renouvellement des cartes d’identité<br />

électronique et la mise à jour de leur puce. Une campagne de promotion à<br />

l’utilisation de l’application « Mon-Dossier » et à l’utilisation du « e-guichet de<br />

la Ville de Liège » est lancée. Par ailleurs, un guichet équipé d’une vitre de<br />

séparation est rendu disponible afin de traiter les demandes ne pouvant être<br />

dématérialisées et qui présentent un caractère d’urgence. Les rendez-vous<br />

sont sollicités exclusivement par courriel sur une boite mail générique.<br />

• Du 25 mai au 31 décembre: alors que l’autorité fédérale intérieure lève les<br />

mesures administratives assouplies exceptionnellement et provisoirement<br />

concernant la tenue des registres de la population et la délivrance des cartes<br />

180


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

d’identité progressivement au 1er juin; dès le 25 mai, ce sont 7 mairies<br />

de quartier équipées du matériel sanitaire indispensable au respect des<br />

mesures d’hygiène qui sont à nouveau accessibles, sur rendez-vous, condition<br />

nécessaire à la garantie de la distanciation sociale et de sécurité imposée par<br />

l’autorité fédérale.<br />

• Suite à une analyse de risque, 17 guichets répartis dans les 7 mairies,<br />

pourvues de 2 à 4 guichets, permettent d’accueillir hebdomadairement 3072<br />

citoyens.<br />

• Afin de gérer les demandes de rendez-vous, un service spécifique est mis en<br />

place et un logiciel de prise de rendez-vous est créé. Le service enregistre<br />

jusqu’à 4483 appels le 27 mai et 3517 appels le 2 juin. Afin de satisfaire<br />

l’ensemble des demandes, au 22 juin, les formulaires de prise de rendezvous<br />

sont mis en ligne afin de permettre au citoyen de saisir lui-même son<br />

rendez-vous. Le service des rendez-vous n’en reste pas moins indispensable, il<br />

enregistre entre 800 et 1700 appels par jour.<br />

• Le 3 juillet, un 18ème guichet est ouvert afin de recevoir toutes les demandes<br />

qui doivent être satisfaites impérativement avant la première date disponible<br />

sur rendez-vous.<br />

• Le 12 octobre, les travaux de rénovation étant achevés, la Mairie de quartier<br />

de Grivegnée est à son tour rendue accessible sur rendez-vous, portant ainsi<br />

le nombre de guichets à 19 et la capacité hebdomadaire de réception à 3442<br />

citoyens.<br />

Cette nouvelle organisation des services a impacté le comportement du citoyen :<br />

• Augmentation de la demande sur le e-guichet : en comparaison avec l’année<br />

2019, les demandes introduites sur le e-guichet de la ville de Liège ont<br />

augmenté de 56%. L’augmentation des demandes est particulièrement<br />

importante entre le 25.05 et le 31.12 en comparaison avec la même période<br />

en 2019 puisqu’on constate 97% de demandes supplémentaires soit<br />

quasiment le double.<br />

• Mouvement du citoyen : l’inaccessibilité de certaines Mairies de quartier et<br />

la répartition des guichets au sein de celles qui sont accessibles ont modifié<br />

le taux de fréquentation des Mairies de quartier. A titre d’illustration, alors<br />

que la fréquentation de la mairie de quartier de Glain représente 1% de la<br />

fréquentation totale lors de la première période, elle est de 11% en fin de<br />

dernière période.<br />

181


Population allochtone<br />

• Accueil et inscription des étrangers qui arrivent pour la première fois en<br />

Belgique<br />

• Délivrance, renouvellement et prolongation de titres de séjour<br />

• Délivrance des titres de voyages aux réfugiés, apatrides,…<br />

• Suivi des dossiers de séjour<br />

• Mise à jour et modification du registre national des personnes physiques de<br />

nationalité étrangère<br />

• Gestion des instructions émanant de l’Office des Etrangers<br />

• Réception des demandes de régularisation humanitaire à destination de<br />

l’Office des étrangers<br />

• Information sur le parcours d’intégration et la procédure SEFOR suite à un<br />

ordre de quitter le territoire<br />

• Collaboration avec les écoles d’enseignement supérieur situées sur le territoire<br />

de la Ville de Liège, afin de diffuser les informations importantes sur les<br />

documents de séjour aux étudiants étrangers (convocation des étudiants,<br />

diffusion d’affiches, vérification des informations présentes sur les canaux<br />

d’information de l’Uliège, …)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Etat civil<br />

Naissances :<br />

• Intégration d’actes de naissance, de reconnaissance prénatale et postnatale,<br />

de déclaration conjointe de choix de nom, d’actes relatifs au changement de<br />

prénom ou de genre, d’actes d’attribution d’un nom patronymique<br />

• Intégration d’actes de naissance, de mariage, de reconnaissance, de<br />

changement de nom sur base d’actes ou de jugements dressés à l’étranger<br />

• Mise à jour des modifications de l’état civil au registre national des personnes<br />

physiques<br />

• Lutte contre les reconnaissances de complaisance<br />

• Analyse d’actes étrangers.<br />

Mariages :<br />

• Intégration des déclarations de mariage, d’actes de mariage dans la B.A.E.C.<br />

• Enregistrement au registre national des cohabitations légales et des cessations<br />

de cohabitation légale<br />

182


• Intégration d’actes de naissance, de mariage, de divorce sur base d’actes ou<br />

de jugements dressés à l’étranger<br />

• Lutte contre les mariages et cohabitations légales de complaisance<br />

• Gestion de l’agenda des célébrations de mariage<br />

• Analyse d’actes étrangers<br />

• Préparation des dossiers des cérémonies de mariage<br />

Nationalités :<br />

• Réception des demandes d‘attribution et d’acquisition de la nationalité belge<br />

• Intégration des actes d’attribution et d’acquisition de la nationalité belge<br />

• Intégration d’actes de naissance et de mariage sur base d’actes ou de<br />

jugements dressés à l’étranger<br />

• Mise à jour du registre national suite à l’attribution/acquisition de la nationalité<br />

belge<br />

• Analyse des actes étrangers<br />

Décès/Sépultures :<br />

• Le service des décès/sépultures se charge d’établir tous les documents relatifs<br />

aux funérailles des défunts décédés sur le territoire. Il délivre les autorisations<br />

d’inhumation/dispersion dans les cimetières liégeois. Il gère également<br />

l’organisation des funérailles des indigents et des défunts devant être inhumés<br />

pour cause de salubrité publique. Il enregistre les déclarations d’euthanasie,<br />

des modes de sépultures et don d’organes des liégeois.<br />

• Gestion du site de réservation en ligne.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

B.A.E.C.<br />

• Migration informatique des actes d’Etat civil « papier » vers la B.A.E.C.et gestion<br />

des migrations problématiques<br />

• Intégration dans la B.A.E.C :<br />

- d’actes modificatifs liés aux erreurs matérielles, aux problèmes de<br />

métadonnées, aux jugements rectificatifs de l’état civil, aux jugements<br />

d’établissement ou de contestation de filiation<br />

- d’actes suite aux jugements de divorce, de nationalité et d’adoption<br />

- des arrêtés royaux de changement de nom<br />

- des arrêtés ministériels de changement de prénom<br />

- des actes d’état civil dressés à l’étranger<br />

183


• Gestion des annulations d’acte d’office par l’Officier d’Etat civil<br />

• Gestion des rectifications d’acte adressées au tribunal<br />

• Gestion du contentieux de l’état civil relatif aux métadonnées présentes dans<br />

les actes<br />

• Gestion des intégrations problématiques des actes du service des naissances,<br />

mariages, nationalités et décès<br />

• Mise à jour des modifications de l’état civil au registre national des personnes<br />

physiques non réalisées automatiquement suite aux intégrations d’acte de<br />

naissance, de décès, d’actes modificatifs et d’intégration de jugements.<br />

• Mise à jour du registre national suite aux décès de citoyens liégeois survenus à<br />

l’étranger<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Population autochtone<br />

Participation aux groupes de travail de la Région wallonne et du SPF intérieur<br />

quant à une refonte législative en vue des prochaines élections<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Population allochtone<br />

Le Service des étrangers a connu plusieurs projets.<br />

En premier lieu, les annexes délivrées par le Service des étrangers ont été<br />

actualisées. Cette mise à jour est nécessaire dans la mesure où celles-ci doivent<br />

correspondre à leur dernière version modificative, reprise à l’Arrêté royal du 8<br />

octobre 1981 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement<br />

des étrangers. Ainsi, annexe par annexe et réforme de l’Arrêté royal par réforme,<br />

les annexes ont pu être adaptées en fonction du dernier Arrêté royal modificatif.<br />

En second lieu et dans le prolongement de la mise en place du Guide du<br />

guichetier en 2019, une mise à jour aussi bien législative que réglementaire<br />

dudit Guide a été opérée, reprenant les grandes réformes de <strong>2020</strong> du Droit des<br />

étrangers. Ainsi, les agents peuvent pleinement se fier au contenu du Guide dans<br />

leur pratique quotidienne.<br />

En troisième lieu, le 3 février, le centre FEDASIL pour demandeurs de protection<br />

internationale de Rocourt a ouvert ses portes. Ainsi, le Service a dû gérer une<br />

centaine de nouveaux dossiers (délivrance et renouvellement d’attestations<br />

184


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

d’immatriculation, suivi des dossiers de séjour, encodages au registre national,<br />

…).<br />

En quatrième lieu, suite à la crise sanitaire du COVID-19, a été mis en place un<br />

système de rendez-vous via l’application e-guichet. Ainsi, désormais, la réception<br />

du citoyen s’organise sur rendez-vous, sollicités par email. Ensuite, les agents<br />

pré-analysent les demandes de rendez-vous et fixent ces derniers (en fonction<br />

de divers paramètres, dont l’urgence), en priant le citoyen de se présenter au<br />

Service, muni de tous les documents nécessaires à un traitement et une analyse<br />

adéquats de son dossier.<br />

Le Service a connu une période de travail très chargée, qui s’est déroulée du<br />

début du mois de septembre à la fin du mois de novembre. Il s’agit de la période<br />

« étudiants », qui a toujours été importante pour le Service, qui voit affluer<br />

bon nombre d’étudiants UE et non UE, souhaitant introduire des demandes<br />

d’inscription ou de renouvellement de séjour.<br />

Un parcours spécifique destiné au renouvellement des titres de séjour des<br />

étudiants non européens a donc été mis en place de début septembre jusqu’au<br />

30 novembre (créations d’une boîte mails spécifique et d’un agenda spécifique<br />

dans l’application e-guichet pour fixer les rendez-vous).<br />

Au niveau statistique, dans le cadre de ce parcours « étudiants », 1160 mails ont<br />

été traités et plus de 1800 rendez-vous ont été réalisés (une personne vient au<br />

minimum deux fois : une fois pour la commande du titre de séjour et une autre<br />

pour le retrait).<br />

En cinquième lieu, un projet de formation, en plusieurs jours, a pu être lancé pour<br />

les nouveaux agents arrivant au sein du Service. Ainsi, les grands points de la<br />

matière du Droit des Étrangers ont été abordés. Ce cycle de formation permettra<br />

à tout futur nouvel agent de directement se familiariser aux aspects théoriques<br />

de la matière.<br />

En sixième et dernier lieu, dans le courant des dernières semaines de l’année,<br />

le Service des étrangers a dû se préparer à la mise en œuvre du Brexit, pour<br />

permettre aux citoyens ressortissants britanniques et aux membres de leur<br />

famille d’introduire une demande de changement de leur statut de séjour en<br />

Belgique.<br />

185


Etat civil<br />

• Organisation d’un « pool » pour assurer la présence administrative lors des<br />

célébrations de mariage<br />

- en binôme, un agent du service des mariages avec un agent des services<br />

Population ou B.A.E.C. du 10/01 au 14/03<br />

- avec un seul agent des services B.A.E.C., décès, naissances et nationalités<br />

du 03/07 au 31/12.<br />

• Une procédure a été établie et des formations ont été dispensées aux agents<br />

dans ce cadre, par le service des mariages<br />

• Utilisation de l’e-guichet rendez-vous naissance, en novembre<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

B.A.E.C.<br />

Le pôle B.A.E.C. s’organise et s’articule en fonction des évolutions et des mises<br />

à jour de la B.A.E.C. et du logiciel informatique SAPHIR, lesquelles ne sont pas<br />

communiquées à l’avance et sont dénuées de support type « manuel d’utilisation<br />

». Un travail d’analyse, tant au niveau de l’aspect légal que technique (modus<br />

operandi à déterminer), est donc dans la plupart des cas nécessaire pour<br />

permettre la rédaction de procédure et de dispenser des formations internes<br />

permettant aux agents de comprendre l’outil.<br />

On notera, dès lors, six procédures spécifiques au pôle ont ainsi dû être créées/<br />

adaptées et une procédure inter-pôles a été créée.<br />

Les agents ont été formés relativement aux différentes procédures. Une<br />

formation dite « continue » est en cours afin de les familiariser davantage avec les<br />

problèmes d’intégration et de migration.<br />

La B.A.E.C. présente actuellement encore certains manquements aux prescrits<br />

légaux, qui engendrent un surcroît de travail et d’analyse pour les services.<br />

Dans ce cadre, on peut relever que 112 questions « de fond » ont été posées au<br />

comité de gestion de la B.A.E.C. et/ou à notre fournisseur informatique.<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

186


En quelques chiffres et images éventuelles<br />

Population autochtone<br />

Mouvement du citoyen - taux de fréquentation des<br />

Mairies de quartier :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Mairies<br />

Du 01.01 au<br />

15.03<br />

Du 25.05 au<br />

31.12<br />

Angleur 10% 11%<br />

Bois de Breux 10% 11%<br />

Bressoux 9% /<br />

Chênée 3% /<br />

Glain 1% 11%<br />

Guillemins 28% 22%<br />

Jupille 4% 11%<br />

Mairie de Grivegnée 6% 11%<br />

Mairie de Rocourt 8% /<br />

Sclessin 2% 11%<br />

Ste-Marguerite 10% /<br />

Thier-à-Liège 5% 11%<br />

Wandre 4% /<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

187


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

188


Demandes introduites sur le e-guichet :<br />

du 1er janvier 2019 au 15 mars 2019 du 1er janvier <strong>2020</strong> au 15 mars <strong>2020</strong><br />

4745 3538<br />

du 16 mars 2019 au 24 mai 2019 du 16 mars <strong>2020</strong> au 24 mai <strong>2020</strong><br />

3402 4639<br />

du 25 mai 2019 au 31 décembre<br />

2019<br />

Population allochtone<br />

du 25 mai <strong>2020</strong> au 31 décembre<br />

<strong>2020</strong><br />

10867 21 429<br />

Quelques chiffres importants de l’activité du service des<br />

étrangers :<br />

Tout d’abord, dans le cadre du fonctionnement normal du service, de janvier à<br />

mars, le service a reçu normalement les citoyens via le système de gestion de file<br />

d’attente (eSirius). Ci-après les chiffres pour cette période, du 01/01 au 31/03<br />

(source : e-Stat) :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Services (types de tickets)<br />

Nombre d’entretiens<br />

1ères arrivées 1402<br />

Etrangers Divers 4085<br />

Etrangers Renseignement 675<br />

Retraits 2218<br />

Titre de séjour/voyage analyse 2468<br />

Titre de séjour/voyage commande 1597<br />

Total : 12445<br />

Ensuite, comme indiqué dans le chapitre relatif aux modifications engendrées par<br />

la crise sanitaire, le service est passé d’un système de tickets à un système de<br />

rendez-vous réservés via un outil spécifiquement mis en place.<br />

Depuis la mise en place de cet outil (le 02/06), on obtient les chiffres suivants :<br />

27940 rendez-vous enregistrés (25794 sur l’agenda principal et 2146 sur<br />

l’agenda étudiants).<br />

189


Au niveau de la boite mail du service, celle-ci étant devenue le canal principal de<br />

contact, il est intéressant de noter quelques chiffres depuis le début de la crise<br />

sanitaire :<br />

• Plus de 36000 courriels entrants ont été traités depuis le début de la crise<br />

sanitaire (dont +/- 1200 sur la boite spécifique au renouvellement du séjour<br />

des étudiants).<br />

• 43785 mails ont été envoyés.<br />

Pour les documents délivrés, les statistiques relevées à l’aide de l’application de<br />

caisse « Slytio » (Ex – cassio), sont les suivants :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Ouvertures dossiers (annexes 33, Modèles<br />

2.515<br />

ABC, Déclarations d’arrivées)<br />

Titres de séjour électroniques biométriques<br />

4.593<br />

(cartes A, B, C, D, H)<br />

Titres de séjour pour européens et leurs<br />

4.322<br />

membres de famille (carte E, E+, F, F+)<br />

AI - Délivrance 699<br />

AI - Renouvellement 361<br />

Fedasil - Rocourt - Délivrance AI 196<br />

Fedasil - Rocourt - Renouvellement AI 90<br />

Croix-Rouge - Délivrance AI 334<br />

Croix-Rouge - Renouvellement AI 567<br />

Documents de voyage pour réfugiés,<br />

536<br />

Apatrides et étrangers<br />

5623 dossiers créés 5623 et 13225 mis à jour.<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

190


Etat civil<br />

Les données nous sont fournies directement par la B.A.E.C.<br />

I. Réception citoyens :<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Les données reprises ci-après distinguent d’une part, la réception des citoyens au<br />

guichet et d’autre part, la réception des demandes des citoyens par e-mail.<br />

Concernant les données relatives à la réception des citoyens au guichet, deux<br />

périodes sont comparées ;<br />

• la période pré-Covid, correspondant au mode de fonctionnement habituel des<br />

services, c-à-d, sans prise de rendez-vous préalable et ;<br />

• la période de déconfinement ciblée du 16.11 au 31.12 dès lors que celle-ci<br />

nous permet de pouvoir comparer de manière fiable les différents services du<br />

pôle.<br />

Concernant la réception des demandes des citoyens, seuls les mails envoyés ont<br />

pu être comptabilisés pour l’ensemble des services.<br />

1.1 Service des mariages<br />

Réception des citoyens<br />

- période du 01.01 au 15.03<br />

191


1.109 rendez-vous fixés, soit 100 en moyenne par semaine<br />

- période du 16.11 au 31.12<br />

273 rendez-vous fixés, soit 39 en moyenne par semaine<br />

Réception des demandes citoyennes via e-mail<br />

- Alors qu’en 2019, le service a envoyé 1.297 mails, en <strong>2020</strong>, 5.976 mails ont été<br />

envoyés depuis l’adresse mariages@liege.be<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

192


1.2 Service des naissances<br />

Réception des citoyens<br />

- période du 01.01 au 15.03<br />

2.377 rendez-vous fixés, soit 216 en moyenne par semaine<br />

- période du 16.11 au 31.12<br />

1378 rendez-vous fixés, soit en moyenne 196 par semaine<br />

Réception des demandes citoyennes via e-mail<br />

- Alors qu’en 2019, le service a envoyé 1.700 mails, en <strong>2020</strong>, 13.342 mails ont<br />

été envoyés depuis l’adresse naissances@liege.be<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

193


1.3 Service des nationalités<br />

Réception des citoyens<br />

- période du 01.01 au 15.03<br />

1.706 rendez-vous fixés, soit 155 en moyenne par semaine<br />

- Période du 16.11 au 31.12<br />

120 rendez-vous fixés, soit en moyenne 17 par semaine<br />

Réception des demandes citoyennes via e-mail<br />

- Alors qu’en 2019, le service a envoyé 762 mails, en <strong>2020</strong>, 8.423 mails ont été<br />

envoyés depuis l’adresse nationalites@liege.be<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

194


1.4 Service des décès<br />

Réception des citoyens<br />

- période du 01.01 au 15.03<br />

928 rendez-vous fixés, soit 84 en moyenne par semaine<br />

- période du 16.11 au 31.12<br />

8 rendez-vous fixés<br />

Réception des demandes citoyennes via e-mail<br />

- Alors qu’en 2019, le service a envoyé 1.324 mails, en <strong>2020</strong>, 11.794 mails ont<br />

été envoyés depuis l’adresse sepultures@liege.be<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

195


B.A.E.C.<br />

Migrations<br />

- Nombres de demandes de migration d’actes reçues par les autres communes<br />

(via les notifications BAEC) : 10629<br />

Parmi ces notifications, nombre de demandes de migration pour un acte de<br />

• Naissance : 9520<br />

• Mariage : 562<br />

• Décès : 306<br />

• Divorce : 188<br />

• Nationalité : 26<br />

• Adoption : 5<br />

• Reconnaissance postnatale : 21<br />

• Changement de nom : 1<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

- Nombre de demandes de migration d’actes reçues via :<br />

o E-Guichet : 5437<br />

o Adresse mail « baec.delivrance@liege.be » : 897<br />

Nombre d’actes migrés anticipativement (actes de naissance et mariage) : 8300<br />

Nombre d’actes migrés afin de permettre l’intégration d’actes modificatifs : 401<br />

196


Nombre de dossiers liés à des actes modificatifs<br />

• Dossiers de rectification d’actes pour erreurs matérielles : 109<br />

• Dossiers de rectification judiciaire : 31<br />

• Notifications de jugements reçues : 167<br />

Annulation d’office d’acte<br />

Dossiers d’annulation d’acte : 7<br />

Réception des demandes citoyennes via e-mail<br />

- Alors qu’en 2019, le service a envoyé 779 mails, en <strong>2020</strong>, 2.636 mails ont été<br />

envoyés depuis l’adresse baec.delivrance@liege.be<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Quelques modifications marquantes<br />

Population autochtone<br />

• Généralisation de la nouvelle Eid avec empreintes digitales : le 26 novembre, la<br />

commande de cartes d’identité belges (Eid) avec empreintes digitales débute à<br />

Liège. Les mairies de quartier ont été équipées du matériel spécifique utile à la<br />

commande et à la délivrance de ce type de cartes.<br />

• Suppression de la validation des formulaires C3-temps partiel par les<br />

administrations communales : depuis le 1er juillet, les chômeurs à temps<br />

partiel ne doivent plus faire valider leurs cartes de contrôle auprès de<br />

197


l’administration communale ; il leur suffit de compléter eux-mêmes le<br />

formulaire et le remettre à leur organisme de paiement.<br />

• Modification de la réglementation sur les dons d’organes : depuis le 1er<br />

juillet, chaque citoyen capable de donner son consentement peut exprimer<br />

sa volonté non seulement sur le don d’organes pour la transplantation, mais<br />

également pour les dons de matériel corporel humain pour la transplantation,<br />

de matériel corporel humain pour la fabrication de médicaments et de matériel<br />

corporel humain pour la recherche. En outre, ces choix ne doivent plus être<br />

exclusivement opérés auprès de l’administration communale ; ils peuvent être<br />

exprimés auprès d’un médecin généraliste ou être enregistrés en ligne par le<br />

citoyen lui-même via le site du SPF Santé publique.<br />

Population allochtone<br />

La crise sanitaire liée au virus du COVID-19 a bien évidemment eu un impact sur<br />

le service des étrangers. Pour y pallier, l’objectif est de minimiser les contacts<br />

sociaux afin de ralentir la propagation du virus. Afin de mettre en lumière<br />

les mesures prises dans le cadre de cette crise, trois phases peuvent être<br />

identifiées :<br />

1) Du 1er janvier au 15 mars : la phase pré-COVID<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Le système habituel était d’application, c’est-à-dire une réception du citoyen<br />

sans rendez-vous et via un système de tickets. En effet, le citoyen, désirant se<br />

présenter au service des étrangers, devait prendre un ticket à une borne et<br />

attendre son tour.<br />

2) Du 15 mars au déconfinement du service<br />

Les effectifs du service ont été décomposés en trois groupes de six personnes et<br />

les deux chefs de service, soit vingt personnes, afin d’éviter toute contamination<br />

généralisée au service par contact.<br />

Le numéro d’appel du service est redirigé vers un répondeur téléphonique<br />

invitant à contacter le service par mail.<br />

Le service a reçu douze rendez-vous par jour maximum, au rythme d’un rendezvous<br />

par guichet et par demi-heure. Les demandes de séjour pouvaient être<br />

reçues par mail.<br />

198


3) Du déconfinement du service au 31 décembre<br />

Un déconfinement a pu être envisagé lorsque la situation sanitaire s’est<br />

améliorée.<br />

Des mesures sanitaires ont été prises pour assurer à la fois la sécurité du<br />

personnel <strong>administratif</strong> et celle des citoyens au sein des locaux du service des<br />

étrangers .<br />

Le nombre de personnes reçues quotidiennement a été nettement revu à la<br />

baisse, en comparaison aux années précédentes. 150/200 citoyens sont reçus<br />

chaque jour alors qu’habituellement, le service reçoit plus de 250 citoyens par<br />

jour (253, 2 par jour en 2019).<br />

La réception du citoyen s’organise sur rendez-vous, sollicités par email. Ensuite,<br />

les agents pré-analysent les demandes de rendez-vous et fixent ces derniers<br />

(en fonction de divers paramètres, dont l’urgence). A cet égard, un système de<br />

rendez-vous via l’application e-guichet a été mis en place le 2 juin. Le citoyen est<br />

prié de se présenter au service, muni de tous les documents nécessaires à un<br />

traitement et une analyse adéquats de son dossier.<br />

Etat civil<br />

Pôle état civil période de confinement : du 15 mars à début juin<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Tous les services de l’état civil ont été fermés au public.<br />

Les missions essentielles ont été assurées selon les directives données par le<br />

SPF Justice et de manière à garantir de manière constante les déclarations de<br />

naissance et de décès.<br />

Les services ont dû adapter leur méthode de travail et ont fonctionné par e-mail,<br />

avec le cas échéant, un support téléphonique aux citoyens.<br />

• Le service des naissances a été délocalisé aux Guillemins dès le 16 mars et<br />

ce, jusqu’au déconfinement, dans l’espace du service de la BAEC et a assuré<br />

ses missions essentielles.<br />

• Le service des décès a dû directement revoir totalement son fonctionnement<br />

au vu de l’augmentation très sensible de la charge de travail. Les procédures<br />

et documents ont été adaptés de manière à permettre l’envoi numérique des<br />

déclarations de décès et des informations relatives aux funérailles des défunts<br />

par les entrepreneurs de pompes funèbres.<br />

199


• Le service des mariages, de même que le service des nationalités, a presté<br />

principalement en télétravail. Des guichets ont été ouverts de manière<br />

épisodique aux Guillemins, dans l’espace « guichet » du service des étrangers,<br />

afin d’assurer le suivi de certains dossiers prioritaires.<br />

• Aucun mariage n’a été célébré durant cette période. Le service des mariages a<br />

du assurer le report des dossiers de mariage dans le respect des délais légaux<br />

en vigueur.<br />

Pôle état civil période de déconfinement : de début juin au 31<br />

décembre<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Le déconfinement a eu lieu en période estivale et la réouverture des services<br />

pour l’ensemble des missions a dû être menée par du personnel en effectif<br />

réduit, avec un arriéré à gérer, vu que toutes les missions n’avaient pu être<br />

réalisées en période de confinement.<br />

Au vu de ce qui précède et compte tenu du fait que les agents sont spécialisés<br />

dans leur domaine d’état civil, la charge de travail était particulièrement élevée.<br />

Ceci est particulièrement visible sur les chiffres et graphiques repris au point<br />

précédent.<br />

• Le service des naissances a revu entièrement son fonctionnement et a<br />

développé un fonctionnement par prise de rendez-vous, avant réception au<br />

guichet.<br />

Les outils utilisés par le service des naissances sont la boite mail qui a fait l’objet<br />

d’une réorganisation complète ains,i que l’application E-guichet. Cette application<br />

est actuellement exclusivement utilisée par le service, qui gère l’agenda via cette<br />

application.<br />

• Le service des décès a maintenu son mode de fonctionnement par envoi<br />

numérique des dossiers. Le système mis en place a été pérennisé, notamment<br />

dans l’organisation de la boite mail et du suivi des dossiers. Le service a<br />

progressivement réouvert ses guichets aux citoyens pour les dossiers de<br />

déclaration de dernières volontés et d’euthanasie.<br />

• Les services des mariages et des nationalités ont maintenu la pré-analyse des<br />

dossiers par e-mail initiée en période de confinement et fonctionnent par prise<br />

de rendez-vous pour la réception des citoyens au guichet.<br />

• Le service des mariages a connu une augmentation de sa charge de travail<br />

suite aux nombreux reports des cérémonies de mariages en période de<br />

200


confinement et de déconfinement, dès lors que les mesures gouvernementales<br />

étaient modifiées et que les citoyens adaptaient leur projet en fonction de ces<br />

mesures.<br />

En outre, suite à la mise à disposition de la BAEC aux greffes des tribunaux,<br />

courant du mois de juillet, le service des mariages a reçu de nombreuses<br />

demandes supplémentaires d’intégration d’acte de mariage dans le cadre des<br />

procédures de divorce.<br />

• Le service des nationalités connait une nette diminution de fixation de rendezvous<br />

dès lors que les pré-analyses de dossiers et demandes d’information,<br />

habituellement reçues au guichet, font désormais l’objet d’une procédure<br />

écrite. En conséquence, la gestion des demandes reçues par mail a<br />

considérablement augmenté.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

B.A.E.C.<br />

La réception de jugement via notification dans la BAEC est effective à partir du<br />

mois d’août. Ce type de notification n’a pas été accompagné par un manuel<br />

d’utilisation et a rendu indispensable une réunion avec le greffe de la section<br />

état civil du tribunal de la famille de Liège. Force est de constater que le système<br />

technique mis en place n’est pas encore finalisé, et nécessite des actions<br />

conséquentes au niveau communal.<br />

La modification du Code civil entrée en vigueur le 1 septembre suite à la<br />

publication de la loi du 31 juillet, portant disposition urgentes en matière de<br />

justice, qui a eu pour effet d’élargir de champ d’application de l’article 34 du<br />

Code civil, de créer l’article 31/1 du même code permettant à l’officier de l’état<br />

civil d’annuler « d’office » des actes intégrés par lui selon certaines conditions<br />

strictes. Le but de cet article étant de décharger les cours et tribunaux assaillis<br />

par les procès de rectifications judiciaires du code civil.<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

201


Evènements<br />

Etat civil<br />

Service des décès<br />

• AGW de pouvoirs spéciaux n°15 portant dérogation aux articles L1232-5 §2 et<br />

L1232-24 §1er al.2 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation<br />

relatifs aux lieux de sépulture et aux funérailles, modes de sépulture et rites<br />

funéraires<br />

• Arrêté du Gouvernement wallon de pouvoirs spéciaux n° 54 portant<br />

dérogation aux articles L1232-5, § 2, et L1232-24, § 1, alinéa 2, du Code de<br />

la démocratie locale et de la décentralisation relatifs aux lieux de sépulture<br />

et aux funérailles, modes de sépulture et rites funéraires vient d’être publié<br />

aujourd’hui au Moniteur Belge<br />

Ces deux arrêtés ont dérogé à l’obligation de joindre le rapport du médecin<br />

vérificateur dans 2 cas :<br />

o Le décès a lieu à l’hôpital<br />

o Le décès a lieu hors hôpital et le médecin traitant ou celui qui constate le<br />

décès confirme que le décès est la conséquence de la maladie infectieuse<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

Service des nationalités<br />

• Arrêté royal du 6 mai <strong>2020</strong> modifiant l’arrêté royal du 14 janvier 2013 portant<br />

exécution de la loi du 4 décembre 2012 modifiant le Code de la nationalité<br />

belge afin de rendre l’acquisition de la nationalité belge neutre du point de vue<br />

de l’immigration, modification principalement<br />

- de l’article 7 bis du Code de la nationalité belge c’est-à-dire de la<br />

détermination du séjour légal<br />

- des actes et justificatifs à joindre à la déclaration de l’acquisition belge et<br />

recouvrement de la nationalité<br />

- des annexes de l’arrêté royal<br />

• Arrêté royal du 6 mai <strong>2020</strong> déterminant les actes et justificatifs à joindre à la<br />

déclaration attributive de nationalité belge fondée sur l’article 11bis du Code<br />

de la nationalité belge ainsi que le contenu du formulaire de déclaration<br />

•<br />

202


Actions transversales inter-départements<br />

• Le service population-autochtone collabore activement avec les départements<br />

des Services sociaux et de Proximité, du Plan de prévention des insécurités<br />

urbaines et de cohésion sociale et des Systèmes d’Information dans le cadre<br />

du « plan alerte seniors ». Son rôle consiste à collecter les consentements des<br />

liégeois âgés d’au moins 75 ans afin que leurs données à caractère personnel<br />

puissent être intégrées à « Be-alert » et ainsi être prévenus de toute situation<br />

d’urgence et de recevoir des conseils appropriés ou les coordonnées des<br />

services utiles.<br />

• Renfort des collègues des Services Sociaux, aux Services des Etrangers, en<br />

mairies de quartier et des Naissances pour collaborer à l’accueil des citoyens<br />

et la gestion du call center.<br />

• Coopération avec le département de la Police administrative et le département<br />

de la Gestion des espaces public pour la location des camions frigorifiques<br />

destinés à venir en support aux entreprises de pompes funèbres débordées.<br />

• Dans le cadre de la préparation des cimetières pour la Toussaint, les collègues<br />

du département de la Gestion de l’Espace public collaborent à l’entretien des<br />

cimetières ; le plan de prévention des insécurités urbaines et de cohésion<br />

sociale assure notamment l’accueil des citoyens le jour de Toussaint dans les<br />

principaux cimetières.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires<br />

citoyennes<br />

203


15<br />

Département<br />

de l’Instruction<br />

publique<br />

Composition<br />

Personnel : 78 agents <strong>administratif</strong>s<br />

Localisation : Ilot Batte - quai de la Batte, 10 (2 ème et 3 ème étages) à 4000<br />

LIEGE<br />

Contact tél. : 04/221.85.26<br />

Contact courriel : affaires.generales@ecl.be<br />

Missions<br />

• Gestion du personnel de l’enseignement<br />

• Ecoles<br />

• Structure et gestion des établissements scolaires<br />

• Inspection de l’enseignement, recrutement et désignation<br />

• Service d’aide à l’inclusion (SAIL)<br />

• Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS)<br />

Description des missions (Service)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Gestion du personnel de l’enseignement :<br />

• Gestion du personnel enseignant du fondamental, du secondaire, du supérieur<br />

et de la promotion sociale<br />

Ecoles :<br />

• Enseignement fondamental<br />

• Enseignement secondaire<br />

• Enseignement supérieur<br />

• Enseignement de promotion sociale<br />

204


Structure et gestion des établissements scolaires :<br />

• Gestion des établissements scolaires<br />

• Aide au fonctionnement des écoles communales<br />

Inspection de l’enseignement, recrutement et<br />

désignation :<br />

• Inspection au sein des établissements scolaires<br />

• Information<br />

• Conseils<br />

Service d’aide à l’inclusion (SAIL)<br />

Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS)<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Gestion du personnel de l’enseignement :<br />

Le Service de la gestion administrative du personnel de l’enseignement gère<br />

la carrière de +/- 3000 membres du personnel (enseignants, personnel<br />

<strong>administratif</strong>, paramédical ...). La réforme des titres et fonctions dans<br />

l’enseignement fondamental et secondaire fait encore l’objet de modifications et<br />

d’ajustements de la part de la Communauté française, qui doit parfois adapter<br />

ses décisions aux réalités de terrain. Toutes ces modifications nous ont amenés<br />

à réorganiser nos services, en créant des « cellules » traitant des matières plus<br />

spécifiques, afin de permettre aux agents du service de mieux maîtriser des<br />

réglementations en perpétuel changement et d’offrir un meilleur service aux<br />

membres du personnel de nos écoles.<br />

895 dossiers de candidatures en qualité de temporaires prioritaires et 468<br />

dossiers de candidatures à la nomination ont été traités par le service.<br />

La généralisation d’outils informatiques en réseau (ProEco, Créos, serveurs<br />

partagés) permet une consultation et une utilisation plus directe et rapide des<br />

données et informations.<br />

205


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Structure et gestion des établissements scolaires :<br />

Nous avons poursuivi certaines collaborations existantes (l’ASBL Sports et Loisirs<br />

pour permettre l’accès à la piscine pour nos élèves, les projets e-learning et<br />

Neet’s en Promotion Sociale…). De nouvelles collaborations ont été initiées (« Ilo<br />

Citoyen » des Chiroux, un partenariat entre l’Académie des Beaux-Arts et le Potau-lait<br />

dans le cadre de l’exposition Warhol – the dream factory, une convention<br />

entre la Haute Ecole de la Ville de Liège et l’Université de Liège dans le cadre de<br />

la différenciation mathématique, une convention entre la Haute Ecole de la Ville<br />

de Liège, l’ULiège et la Haute Ecole Robert Schuman dans le cadre du bachelier<br />

professionnalisant en logopédie, une convention entre l’Institut des Travaux<br />

publics et les centres de compétence ConstruForm).<br />

Nous continuons également la collaboration avec le CPEONS dans le cadre de<br />

l’élaboration des plans de pilotage de l’enseignement secondaire.<br />

Certaines écoles ont répondu à de nouveaux appels à projets principalement sur<br />

la mobilité (« mobilité <strong>2020</strong> ESMR », « mobilité <strong>2020</strong> stationnement vélo ») et sur<br />

l’informatique afin de favoriser l’enseignement à distance (« kits audiovisuels).<br />

Nous avons également poursuivi d’autres projets en cours, tels que « Lutte contre<br />

le cyber-harcèlement », « Ecole numérique » et « transmission de la mémoire », «<br />

culture-enseignement »...<br />

Comme chaque année, nous avons fourni des journaux de classe à nos écoles<br />

fondamentales et secondaires, ainsi que divers formulaires et bulletins.<br />

Cette année, nos forces se sont concentrées dans la fourniture des produits et<br />

matériaux afin de lutter contre le virus (masques, gel, désinfectants, panneaux<br />

plexiglass, poubelles…) et nous avons néanmoins continué à équiper au mieux<br />

l’ensemble de nos écoles conformément aux exigences de l’AFSCA, du SIPPT et<br />

aux recommandations du Service PSE de la Province.<br />

Nous avons distribué 6 prix dans le cadre de la cérémonie de dons et legs, pour<br />

un total de 2800€ répartis entre 11 élèves de l’enseignement communal liégeois.<br />

Les règlements d’ordre intérieur pour l’enseignement fondamental et secondaire<br />

ont été adaptés suite à certaines modifications décrétales et approuvés par le<br />

Conseil communal.<br />

Un nouveau règlement d’ordre intérieur du Conseil de gestion pédagogique de<br />

l’Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège a été approuvé par le Conseil<br />

communal.<br />

206


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Accueil extrascolaire :<br />

Le Département de l’Instruction Publique assure également, grâce aux auxiliaires<br />

d’éducation, l’accueil des enfants de l’enseignement fondamental communal (de<br />

7h à 8h15, de 12h05 à 13h20 et de 15h30 à 18h et le mercredi après-midi de<br />

12h05 à 18h). 622 auxiliaires d’éducation ont été engagés afin d’assurer cette<br />

mission. Ce personnel a pu bénéficier de différentes formations organisées par le<br />

Département et en collaboration avec l’Ecole de Promotion Sociale d’Angleur.<br />

Inspection de l’enseignement, recrutement et désignation :<br />

La pandémie due au COVID 19 a profondément bouleversé tous les aspects<br />

de notre vie. Notre système éducatif, notre contexte de travail en a subi les<br />

conséquences de plein fouet.<br />

Les modalités d’organisation de la vie scolaire, à tous les niveaux, ont dû être<br />

totalement adaptées. Le quotidien de l’Inspection de l’enseignement, ainsi que<br />

de l’Administration de l’enseignement, ont dû faire face à des réalités mouvantes<br />

et anxiogènes. Tous les acteurs de l’école se sont concertés, se sont mobilisés<br />

pour permettre aux élèves, petits et grands, de poursuivre leur scolarité dans les<br />

meilleures conditions possibles.<br />

Le service de l’Inspection de l’enseignement a continué à s’investir dans la mise<br />

en œuvre du décret « Pilotage ». Les écoles en vague 2 ont été soutenues et leurs<br />

plans de pilotage sont en voie de finalisation. Les écoles en vague 3 (environ<br />

une cinquantaine) suivent un processus d’informations-formations donné par les<br />

inspecteurs.<br />

Des visites d’inspection effectuées dans les écoles fondamentales, secondaires,<br />

à la Haute école ont été menées. Ces visites ont donné lieu à la rédaction d’un<br />

rapport ou à des rencontres avec les membres de l’équipe concernée, ceci dans<br />

le cadre d’un projet pédagogique spécifique.<br />

Des animations pédagogiques, des formations et des séances d’information ont<br />

été menées en présentiel jusqu’au mois de mars et, par la suite, adaptées en<br />

visio suivant les nécessités.<br />

Par ailleurs, le service de l’inspection a également :<br />

• Participé à différents colloques en lien avec les projets menés au sein de nos<br />

écoles (au niveau fondamental, secondaire et supérieur, …).<br />

207


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

• Soutenu les directions, les enseignants dans la gestion de la crise COVID, en<br />

regard, notamment, des attentes pédagogiques liées au confinement puis au<br />

retour des élèves à l’école.<br />

• Elaboré des outils à destination des directions afin de répondre aux<br />

demandes de la Communauté française en termes de stratégies de rentrée et<br />

d’élaboration des plans de pilotage.<br />

• Recherché des outils pédagogiques au sens large adaptés à l’hybridation, à la<br />

remédiation…<br />

• Collaboré avec les centres CPMS, l’administration de la Ville de Liège et<br />

d’autres structures externes (en présentiel ou en distancié) afin d’envisager les<br />

différents aspects du décrochage scolaire et d’y remédier.<br />

• Participé à des conseils de participation en présentiel ou en distancié.<br />

• Organisé des rencontres avec des parents d’élèves, des agents ou des<br />

directions, à leurs demandes.<br />

Le service de l’inspection a assuré la gestion des enseignants tant au niveau<br />

du recrutement (recherche d’enseignants, analyse des candidatures, entretiens<br />

pédagogiques individuels) qu’au niveau des désignations de ceux-ci. Il a<br />

également :<br />

• Analysé les déclarations des emplois vacants en vue des propositions de<br />

nominations.<br />

• Organisé le recrutement et l’évaluation des emplois aux postes de sélection<br />

(présentiel et distancié).<br />

• Rencontré le volet représentation dans les différentes instances (CECP,<br />

CPEONS, …) ainsi que dans les diverses ASBL gravitant dans le secteur de<br />

l’Instruction publique.<br />

• Organisé les différents voyages et activités commémoratives (Auschwitz…),<br />

organisé également les activités sportives (mises entre parenthèses pour la<br />

période de mars et juin).<br />

• Assuré le suivi des projets soutenus par le P.O. : Projet « Wallon », projet «<br />

Sport », … qui ont été déclinés différemment en proposant des supports<br />

pédagogiques utilisables pour les enseignants.<br />

Service d’aide à l’inclusion (SAIL) :<br />

Le SAIL est un service d’accompagnement accessible aux jeunes âgés de 6 à<br />

20 ans en situation de handicap inscrits à l’AViQ, ainsi qu’à leur famille. Il vise<br />

208


l’inclusion du jeune dans toutes les sphères de sa vie : à l’école, à la maison,<br />

avec ses amis, dans ses loisirs, lors de ses rééducations… mais aussi une<br />

sensibilisation plus large du public à la question du handicap.<br />

Face à la crise sanitaire, questionnements, garde-fous, ingéniosité, créativité,<br />

diversification, souplesse… tout a été mis en œuvre pour conserver le lien,<br />

l’enrichir, être dans la prévention et le soutien des jeunes et des familles. Nous<br />

sommes très alertes et continuons à rencontrer les jeunes, à aller sur le terrain et<br />

à créer des dispositifs d’accompagnement. Toutefois, nous constatons que les 79<br />

jeunes du service sont durement malmenés, tout comme leur projet de vie.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS) :<br />

Les 4 CPMS assurent la guidance des élèves de l’enseignement communal<br />

depuis l’accueil dans l’enseignement maternel jusqu’à la fin du secondaire (y<br />

compris au CEFA), dans l’enseignement ordinaire et spécialisé, ainsi que celle des<br />

enfants en intégration dans l’enseignement ordinaire.<br />

Les agents des CPMS placent l’élève au centre de leurs interventions. Ils<br />

s’attachent à créer une relation de confiance avec les élèves et leurs familles et<br />

effectuent un travail de soutien et de guidance envers eux dans le respect du<br />

secret professionnel.<br />

Les équipes des CPMS sont présentes sur le terrain scolaire. Elles participent<br />

activement aux conseils de classe, lieux précieux de réflexion et d’analyse avec<br />

les enseignants. Ces moments occupent une place centrale dans le travail des<br />

équipes PMS ; ils contribuent au repérage des difficultés des élèves, étape sur<br />

laquelle viendra s’appuyer les suivantes : celles consacrées au diagnostic et à<br />

la guidance. Ces temps de rencontre avec les équipes pédagogiques permettent<br />

également la construction des aménagements au bénéfice des élèves.<br />

Les agents des CPMS occupent une place active dans la mise en place du travail<br />

en réseau (concertations, tables rondes, coordination de projets, cellules de<br />

concertation locale, rencontres SPSE) et jouent un rôle d’interface entre les<br />

partenaires extérieurs et l’école.<br />

Les CPMS mettent en place, en partenariat avec les écoles, des actions de<br />

prévention et de lutte contre des problématiques diverses, telles que la violence,<br />

le décrochage scolaire, le harcèlement, les assuétudes…<br />

209


Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS) :<br />

Les CPMS élaborent de nombreux projets en lien avec les thèmes suivants :<br />

le bien-être, le respect au sens large, la gestion positive des conflits, la<br />

connaissance de soi, l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle,<br />

l’orientation,… Ils s’impliquent dans les projets d’école et dans certains projets<br />

du P.O., tels que ceux sur la pleine conscience (« PAGE »). Ils s’insèrent dans<br />

divers partenariats : REALISM, Conseil Zonal des CPMS (collaboration avec le SAJ,<br />

plateforme EAJ, chambre enseignement), Conseil Supérieur des CPMS, Bureau et<br />

commission du CPEONS ...<br />

Au cours de cette année, les agents des CPMS ont fait preuve de créativité et<br />

d’adaptation dans leur pratique face aux conditions exigées par la crise sanitaire.<br />

Ainsi, depuis le premier confinement, ils ont notamment exploité les moyens<br />

technologiques (visioconférence, téléphone, email) afin de maintenir le lien<br />

avec les élèves, les familles, l’école et les partenaires du réseau dans le but de<br />

poursuivre leurs missions.<br />

Ils ont prêté attention à leur visibilité auprès des élèves de l’Enseignement<br />

Communal liégeois et de leur famille, en réitérant à plusieurs reprises l’offre de<br />

service et en communiquant les différents moyens pour les joindre (numéros<br />

de téléphone, adresses mail) via les plateformes des écoles et/ou leurs pages<br />

Facebook, via des emails adressés aux jeunes déjà suivis et aux directions des<br />

écoles pour qu’elles puissent relayer l’information. Les agents sont disponibles<br />

dans les Centres, où une permanence téléphonique et un accueil des demandes<br />

restent bien évidemment d’actualité. Ils continuent à assurer des entretiens<br />

individuels avec les consultants et à se rendre au sein des écoles pour la gestion<br />

de situations individuelles. Ils peuvent mettre en place des permanences à<br />

destination des jeunes et/ou leur famille dans les écoles.<br />

Les agents organisent et/ou participent à des tables rondes avec les élèves et/<br />

ou leurs parents et l’école (direction, enseignant, éducateur...) pour favoriser le<br />

dialogue et la recherche de solutions.<br />

Les agents veillent à maintenir des relations constantes avec les directions<br />

et les équipes pédagogiques qui sont des partenaires essentiels dans<br />

l’accompagnement de nos élèves.<br />

210


Ils sont très actifs sur la thématique du décrochage scolaire, notamment, en<br />

participant aux Cellules de Concertation Locale des écoles, en collaborant avec<br />

les équipes des projets Amarrages et le personnel engagé sur les périodes<br />

covid. Des échanges institutionnels ont eu lieu pour faciliter l’accompagnement<br />

des élèves et de leurs familles vers la Cellule Covid du CPAS (notamment pour<br />

l’équipement informatique).<br />

Durant cette période particulière, des outils ont été diffusés entre collègues et<br />

aux écoles : ressources documentaire diverses, « mallette covid ». Le dernier en<br />

date est un outil élaboré principalement (mais pas uniquement) pour les élèves<br />

du secondaire qui sont en distanciel pour les soutenir dans l’accrochage scolaire<br />

et la méthode de travail.<br />

Les agents continuent à accompagner les élèves et les familles vers des services<br />

relais (tels AMO, SAJ, Plannings familiaux, Services de Santé Mentale...) lorsque<br />

cela est nécessaire.<br />

En quelques chiffres et images<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

L’enseignement communal est dispensé au total dans 77 écoles, réparties<br />

comme suit :<br />

• fondamental : 46 écoles ordinaires (73 72 implantations);<br />

9 écoles spécialisées (18 implantations);<br />

• secondaire : 7 6 établissements ordinaires (23 implantations) + Centre<br />

d’Education et de Formation en Alternance et 3 établissements spécialisés<br />

(11 implantations);<br />

• promotion sociale : 8 écoles (14 implantations) + Académie à horaire<br />

réduit;<br />

• supérieur : Haute Ecole (4 catégories) et Ecole supérieure des Arts.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

L’ICADI (Institut de la Construction, des Arts Décoratifs et Infographie) fait à<br />

présent partie du Centre d’enseignement secondaire Léon Mignon.<br />

211


Evènements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Pour faire face à la crise sanitaire, différentes initiatives ont été prises par nos<br />

écoles.<br />

Dans l’enseignement fondamental :<br />

Pour rester en contact avec leurs élèves durant le confinement, les enseignants<br />

du groupe scolaire Jupille-Bruyères I et II ont créé un journal de bord de la classe.<br />

Ce journal était alimenté par les photos des élèves réalisant soit un défi proposé,<br />

soit un bricolage, soit un jeu ou encore en promenade avec leur famille...<br />

Une fois le journal terminé, l’enseignant l’envoyait à chaque élève de sa classe via<br />

l’adresse mail de ses parents.<br />

A l’EFC Justin Bloom, une enseignante a créé une bibliothèque itinérante pour<br />

rester en contact avec ses élèves.<br />

A l’EFC Chênée Thiers, les apprentissages se faisaient aussi via des capsules<br />

vidéos, comme par exemple la soustraction.<br />

Dans l’enseignement secondaire :<br />

Au CES Léon Mignon, l’accent a également été mis sur le maintien des contacts<br />

avec les élèves :<br />

• Développement de la plate-forme SmartSchool et cours à distance lancés dès<br />

le début du confinement<br />

• Lancement d’une chaîne YouTube pour permettre un dialogue avec les<br />

étudiants et parents sous forme de vidéos<br />

• Contacts réguliers par les éducatrices et la cellule Amarrages + enseignants<br />

pour tenter de garder le contact au maximum<br />

• Maintien de permanences pour permettre la reprise de cours papiers et<br />

mise à disposition des enseignants pour des permanences d’assistance et<br />

remédiation<br />

A l’Athénée Léonie de Waha, face à l’annulation de leur voyage scolaire,<br />

les élèves de 5ème secondaire ont réalisé un projet, une carte sonore du<br />

confinement. Celui-ci a été salué par la presse belge et française.<br />

Dans l’enseignement de promotion sociale :<br />

A l’Institut de Technologie, plusieurs actions, afin de virtualiser les enseignements<br />

et garder le plus possible le contact avec les étudiants, ont été mises en place :<br />

212


• intensification (toujours en cours) de l’utilisation des Google classrooms<br />

• création de groupes sur les réseaux sociaux et/ou d’adresses mails spécifiques<br />

à certains groupes d’étudiants<br />

• mise à dispositions des cyberclasses pour les étudiants ne disposant pas du<br />

matériel ou de l’infrastructure nécessaire chez eux pour pouvoir suivre les<br />

cours à distance (très peu d’étudiants concernés et toujours en contact avec<br />

l’IT)<br />

• envois de travaux et/ou de documents par poste, ou directement déposés dans<br />

la boîte selon les cas ...<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

213


16<br />

Département<br />

de la Petite Enfance<br />

Composition<br />

Personnel : 380 agents<br />

Localisation : Rue des Guillemins, 26 à 4000 LIÈGE<br />

Contact tél. : secrétariat 04/221.84.38<br />

Contact courriel : sophie.neuforge@liege.be<br />

Missions<br />

• Petite Enfance<br />

Description des missions (Service)<br />

Petite Enfance :<br />

• Accueil des enfants (0 à 3 ans) dans les milieux d’accueil<br />

• Garde d’enfants malades (0 à 3 ans) à domicile.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

la Petite Enfance<br />

Accueil des enfants (0 à 3 ans) dans les milieux d’accueil<br />

Les crèches de la Ville de Liège sont des lieux de vie, accessibles à tous les<br />

enfants de 0 à 3 ans, encadrés par du personnel qualifié. Elles répondent en tout<br />

point aux exigences de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (O.N.E.).<br />

Les choix méthodologiques sur lesquels reposent les pratiques professionnelles,<br />

au sein des crèches communales, déclinées dans le Projet d’accueil, constituent<br />

la garantie de la qualité de l’accueil.<br />

Les 23 milieux d’accueil classiques et les 4 structures d’accueil d’urgence sont<br />

gérés quotidiennement par un ensemble de Services support :<br />

• Le support stratégique et opérationnel ;<br />

• - Le support juridique et gestion comptable ;<br />

214


• - Le support <strong>administratif</strong> et gestion administrative du personnel de la<br />

Petite Enfance ;<br />

• - La gestion des inscriptions ;<br />

• - La gestion psychopédagogique.<br />

Garde d’enfants malades (0 à 3 ans) à domicile.<br />

Le Service de garde d’enfants malades à domicile est accessible aux enfants<br />

résidant sur le territoire de la Ville de Liège, fréquentant un milieu d’accueil agréé<br />

par l’O.N.E. et faisant l’objet d’un certificat médical les empêchant de fréquenter<br />

la collectivité.<br />

Il comporte 5 puériculteurs-trices et est opérationnel de 7 heures 30 à 18 heures,<br />

pour un maximum de 9 heures consécutives de garde par jour.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Afin de contribuer à l’accroissement du taux de couverture sur le territoire de la<br />

Province de Liège, la Ville de Liège met en œuvre les projets suivants :<br />

• Création d’un milieu d’accueil de 42 lits dans le quartier Saint-Séverin –<br />

Hocheporte ;<br />

• Création d’un milieu d’accueil de 42 lits dans le quartier Sainte-Walburge ;<br />

• Projet de création d’un milieu d’accueil de 42 lits sur le site de Bavière ;<br />

• Projet de création d’un milieu d’accueil de 28 lits dans quartier des Guillemins.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

la Petite Enfance<br />

En quelques chiffres<br />

• Accueil des enfants dans les milieux d’accueil<br />

Nombre total de lits agréés par l’O.N.E. : 814 (depuis le 1er septembre) ;<br />

Nombre demandes d’inscription : 1.446 ;<br />

Nombre d’enfants qui ont fréquenté une crèche de la Ville de Liège au moins 1<br />

jour : 1.527.<br />

• Garde d’enfants malades à domicile : 11<br />

215


Quelques modifications marquantes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

la Petite Enfance<br />

La gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 a eu des impacts organisationnels<br />

sur l’ensemble des services du département.<br />

La situation inédite a conduit à redessiner la fonction et les missions des<br />

services qui ont dû s’adapter dans l’urgence pour mettre en place des pratiques<br />

innovantes et des nouvelles procédures.<br />

Dès le 17 mars, en raison de la suspicion de cas de Covid-19 touchant les enfants<br />

ou le personnel, suivant les directives sanitaires, les milieux d’accueil ont fermé<br />

l’un après l’autre excepté deux d’entre eux (lOutremeuse et Thier-à-Liège).<br />

Ainsi, la Ville de Liège a pu assurer la continuité de l’accueil de la petite enfance<br />

conformément aux mesures édictées par le Conseil National de sécurité du 12<br />

mars.<br />

La solidarité nécessaire pour faire face à cette crise sanitaire a appelé au<br />

renforcement des collaborations habituelles ou à la création de nouvelles<br />

collaborations avec d’autres départements et services de la Ville.<br />

Une cellule de pilotage et de veille interne au département a été mise en place<br />

afin de créer des procédures en vue de répondre aux imprévus imposés par la<br />

situation et d’en assurer l’actualisation au fil de l’évolution des mesures prises<br />

par les Autorités.<br />

Cette organisation a également permis d’informer les Autorités en temps réel sur<br />

la situation du terrain.<br />

Les missions des responsables, dont la crèche était fermée durant cette période,<br />

ont glissé vers d’autres missions réalisées en télétravail.<br />

Pendant le confinement, un management de proximité s’est avéré essentiel. La<br />

fluidité de la communication ascendante et descendante (du terrain à la Direction<br />

générale) a permis de préserver au mieux le bien-être de tous ceux qui ont<br />

continué à travailler pendant le confinement et de l’ensemble du personnel en<br />

dispense de service ou en télétravail.<br />

Suite au Conseil National de Sécurité de fin avril, la Ville de Liège a décidé de la<br />

réouverture de ses milieux d’accueil à la date du 11 mai.<br />

Le service de gestion administrative du personnel et le service de centralisation<br />

des inscriptions ont été fortement sollicités. En effet, l’un des enjeux de la<br />

216


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2020</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

la Petite Enfance<br />

réouverture était d’assurer un encadrement réglementaire pour un accueil<br />

optimal.<br />

Divers nouveaux tableaux de bord ont été réalisés afin d’avoir une vision globale<br />

de la situation et d’apporter les aides à la décision pour l’Autorité et pour la<br />

direction.<br />

Le 11 mai, l’ensemble des milieux d’accueil redeviennent accessibles au public.<br />

Face à la multiplicité des sources d’informations et de recommandations<br />

sanitaires et, face à la complexité de leur décodage, celles-ci étant parfois<br />

contradictoires, la cellule de pilotage et de veille a élaboré un outil interne de<br />

gestion en lien avec la Covid-19.<br />

Devant le nombre très importants de questions venant du terrain et, afin<br />

d’optimiser l’échange d’informations, le 14 mai <strong>2020</strong>, la direction met en place<br />

une procédure de communication plus appropriée à la situation de crise.<br />

Vu l’impossibilité de réaliser des réunions en présentiel avec les responsables<br />

des milieux d’accueil, une plate-forme collaborative a été mise en place pour<br />

organiser d’autres aspects du fonctionnement des structures. Cette méthodologie<br />

innovante a montré son efficacité et devrait, à l’avenir, être intégrée dans les<br />

pratiques du département.<br />

Si le département a réussi à garder le cap de la continuité de l’accueil des<br />

enfants dans les meilleures conditions de sécurité pour toutes et tous, c’est grâce<br />

à la mobilisation des différents services support et des services de coordination<br />

qui ont fait preuve de cohésion, de réactivité, d’adaptabilité et d’efficacité<br />

collective et individuelle dans un monde de travail en perte de repères.<br />

Ceci n’aurait pu aboutir, ni sans la collaboration solidaire entre les départements<br />

qui sont restés centrés sur l’intérêt général, ni sans la disponibilité et le soutien<br />

de la Direction générale.<br />

Le département aura besoin de prendre un certain recul pour analyser la période<br />

chaotique traversée en <strong>2020</strong> afin d’en tirer les enseignements pour l’avenir du<br />

secteur en termes d’enjeux et de nouveaux défis à relev