Voyages sahariens Hommes Bleus - Catalogue 2010 - 2011

hommesbleus.com

Voyages sahariens Hommes Bleus - Catalogue 2010 - 2011

Que de chemin parcouru depuis ce jour initiatique où, dans un matin pur et glacé de Février 1976, du sommet de

l'Asekrem, sur les traces de Charles de Foucauld, j'assistais, bouleversée, au lever du soleil sur les montagnes du

Hoggar. Sous la caresse tiède de la lumière, les orgues de basalte s'élançaient vers le ciel, jetaient leur ombre démesurée

sur l'infini de l'horizon, balayant dans leur jubilation les limites de mon univers.

C'était le matin du monde.

Puis, après l'écrasement des heures chaudes, dans la douceur du jour qui décline, je sentis la paix descendre sur la

terre et pénétrer jusqu'au fond de mon âme.

Alors, quand le ciel eut accroché toutes ses étoiles, blottie au creux de la dune, je me laissais glisser dans le sommeil

pendant que la lune veillait.

Vint enfin le jour où, pleine de réserve, je pénétrais pour la première fois l'intimité d'un campement. Dans la

simplicité de l'essentiel, je partageais avec les Touareg la convivialité d'un feu de bois en buvant

silencieusement un verre de thé.

Comment leur dire que j'étais bien ?

Il y eut ensuite d'autres pays, d'autres matins, d'autres soirs, d'autres rencontres. J'ai appris que

pour être en harmonie avec le désert, il suffisait de s'adapter à ses lois, d'adopter son rythme,

sans à priori ni arrière-pensée. La pratique de leur langue, le respect de leurs conventions et de

leurs croyances m'ont rapprochée des Touareg. Moments de complicité avec les femmes, rires

avec les enfants, je peux maintenant leur dire mon inlassable joie de revenir près d'eux et

être profondément touchée quand ils me disent :

"kem, our g'ir takafart, ta nener". "Tu es des nôtres".

Fruit de la richesse de ces échanges, la création de Hommes Bleus me donne, depuis une vingtaine d’années, la

chance de faire partager à d'autres l'authenticité de ces instants privilégiés qui se prolongent jusque dans l'aprèsvoyage.

Les lettres chargées d'émotion, de nostalgie, d'amitié et les messages de reconnaissance à transmettre sont

autant de témoignages de personnes qui, sans distinction d'âge, de sexe ou de condition sociale, ont tout simplement,

le temps d'un voyage, retrouvé le plaisir de voir, d'écouter, d'être. Certains reviennent, presque chaque année, poussés

par le besoin de se ressourcer, de renouer avec des lieux et des gens auxquels ils se sont attachés. Se poser dans cette

nature intemporelle, magnifiquement sculptée par le sable et le vent où les mots beauté, éternité, infini, silence,

fraternité, paix et aussi humilité ont une consistance.

Pour moi, dès le premier jour, cela a pris le visage du bonheur.

Béatrice Mazard

"Akal teggazagh tesheq-q"

"En quelque pays que tu entres, conforme-toi à ses moeurs"

(proverbe touareg)

More magazines by this user
Similar magazines