Projet éducatif - École Du Moulin - Commission scolaire des Patriotes

dumoulin.csp.qc.ca

Projet éducatif - École Du Moulin - Commission scolaire des Patriotes

LʼÉtendʼArt conception graphique 450 446.7066


Projet éducatif

Je prends mon envol...

École

Du Moulin


LʼÉtendʼArt conception graphique 450 446.7066

Nous tenons à remercier toutes les personnes

qui ont contribué à l’élaboration de ce document.

Nous sommes particulièrement reconnaissants

envers les enseignantes et enseignants,

les éducatrices du service de garde ainsi que

les membres du Conseil d’établissement qui ont

consacré beaucoup d’heures pour que

ce document voie le jour.

Comité de travail :

Hélène Dubois,

enseignante

Sylvie Provost,

enseignante

Paul Chaballe,

enseignant

Claudine Boucher,

technicienne en service de garde

Johanne Massie,

directrice adjointe

Martine Desbiens,

directrice

2009-02-13

Ensemble vers la réussite


Table des

matières

L’école Du Moulin c’est… 4

1. Une démarche signifiante 5

2. Rôles du projet éducatif 5

3. Notre mission 5

4. Notre vision et nos valeurs 6

5. Caractéristiques de l’école et de sa clientèle 7

6. L’actualisation de la mission de l’école 10

Orientation 1 10

Orientation 2 11

Orientation 3 13

Conclusion 14

Ainsi l’école Du Moulin sera… 14

Pour

nous joindre ou

pour en connaître

davantage

École Du Moulin

1500, rue du Moulin

Sainte-Julie, Québec

J3E 1P8

450 645-2352

Télécopieur : 450 649-3282

dumoulin@csp.qc.ca

http://dumoulin.csp.qc.ca


4

L’école Du Moulin c’est…

Une école en changement…

Les dernières années ont été marquées par des changements majeurs. Les modifications imposées

par la Loi sur l’instruction publique et les règlements qui en découlent, le nouveau plan de répartition de la clientèle,

la venue de nouveau personnel et les différents projets à caractère pédagogique ne sont que quelques

exemples des changements apportés à notre organisation.

Une école en démarche…

Tous les partenaires ont été appelés à se questionner, à émettre des opinions, à partager leurs visions

et leurs souhaits afin de continuer à œuvrer avec plaisir et enthousiasme à la présente démarche. Il

ressort de cette réflexion, une volonté de se définir comme une organisation apprenante qui s’ouvre

à la différence et qui s’affirme. Notre projet est donc évolutif.

Une école qui rayonne sur le plan pédagogique…

L’enthousiasme et la volonté exprimés par le personnel de l’école à innover et à tenter de nouvelles

expériences sont très présents. Les projets émanant des normes et modalités d’évaluation

des apprentissages ou encore sur l’encadrement des élèves, le développement des NTIC (informatique),

les ateliers au 3 e cycle, la recherche en enseignement multisensoriel ainsi que les

projets en ergothérapie et en conscience phonémique au préscolaire sont des exemples qui illustrent

bien notre souci d’assurer la qualité de l’enseignement à nos élèves.

Une école qui se perfectionne…

Par souci d’innovation et animée par l’idée d’offrir des services éducatifs de qualité aux élèves,

l’équipe-école ressent le besoin de s’impliquer dans les divers projets de perfectionnement offerts soit

par la Commission scolaire, les pairs ou autres. L’école a le souci d’offrir une bibliothèque et des

ressources constamment renouvelées aux enseignants. En fait, l’équipe-école s’inscrit dans une

démarche de formation continue que nous promouvons à l’école Du Moulin.

Une école qui est partenaire…

Ensemble vers un même but, nous avons tous besoin les uns des autres afin de réaliser notre mission

première soit celle d’instruire, socialiser et qualifier les élèves en assurant la réussite du plus grand

nombre. Une gestion participative à tous les niveaux est mise de l’avant. De plus, une volonté

d’accueillir les organismes de la communauté et de favoriser des rapports harmonieux avec eux est

déployée par tous les agents de l’école afin que cette dernière soit reconnue comme partenaire dans

son milieu.

484

5835


Une démarche signifiante

Le projet éducatif de l’école Du Moulin est issu d’une longue démarche avec tous les partenaires en cause. Dans

un premier temps, l’analyse de la situation a été effectuée afin de mieux saisir notre milieu et notre contexte

éducatif. Pour ce faire, plusieurs moyens ont été mis en place tels que la mobilisation du conseil d’établissement

et de l’équipe-école, la discussion sur nos valeurs et croyances pédagogiques, la mise en commun de

notre mémoire collective, la formation d’un comité d’enseignants ainsi que la passation de questionnaires aux

élèves, parents et divers personnels de l’école.

Cette démarche nous permet une meilleure compréhension de notre communauté éducative. Ainsi, nos forces

et les axes de développement à privilégier ressortent plus clairement et nous amènent à élaborer les orientations

du présent projet.

Rôles du projet éducatif

Le projet éducatif est pour nous, un outil de cohérence et de développement éducatif et pédagogique.

Son rôle est de préciser ce que l’école Du Moulin a de particulier, ce qui la différencie des autres écoles, ce qui la

caractérise.

De plus, dans le contexte des nouvelles responsabilités confiées à l’école, le projet éducatif est un outil de

reddition de comptes qui permet aux responsables de faire le point et d’évaluer le vécu de l’établissement à la

lumière de critères et d’indicateurs précis.

Il est important de souligner que le projet éducatif vise à inspirer l’action et non à la limiter. Il décrit les orientations

communes vers lesquelles les éducateurs choisissent de faire un effort collectif tout en favorisant les

initiatives personnelles.

Notre mission

La mission de l’école québécoise est d’assurer la réussite des élèves et elle a pour finalité de les

instruire, de les socialiser et de les qualifier en collaborant au développement social, culturel et économique

de la communauté.

En lien avec l’article 207.1 de la Loi sur l’instruction publique, la mission de la Commission scolaire des

Patriotes vise à assurer une éducation de qualité à la population et la faire valoir, en outillant et soutenant

les établissements dans l’accomplissement de leur mission, en vue de la réussite des élèves, tout

en participant au développement social, culturel et économique de la région.

L’école Du Moulin propose de vivre une communauté éducative où tous les intervenants, enfants,

parents, personnels ou autres, unissent leurs actions pour créer un environnement d’apprentissage

riche et stimulant. Des parcours différenciés sont offerts aux élèves dans le but d’assurer

la réussite de tous en comprenant que celle-ci ne s’exprime pas de la même façon pour chacun.

5


6

5835

484

Dans l’accompagnement

des personnes

• Les forces individuelles sont reconnues pour que chacun développe ses compétences.

Le sens de l’effort, l’application à la tâche et la persévérance sont valorisés.

• L’ouverture à la différence est préconisée pour que le milieu profite de la richesse

et de la complémentarité des forces de chacun.

Dans l’accomplissement

de notre mission

• La recherche de la cohérence est nécessaire pour que les actions

de chacun soient concertées.

• La transparence est essentielle pour que chacun se sente confiant et

engagé dans la réussite éducative.

Dans le développement

de notre école

Notre

vision

et nos

valeurs

• La participation et la responsabilisation sont primordiales

pour que chacun se sente interpellé et mobilisé.

• La coopération, l’entraide et la reconnaissance sont indispensables pour que notre

établissement suscite dynamisme et sentiment d’appartenance.


Caractéristiques

de l’école et de sa clientèle

Historique

L’école Du Moulin a été inaugurée en 1982. Elle comptait au départ une

quinzaine de groupes classe ainsi que quelques groupes en adaptation

scolaire. En 1998, l’école fut agrandie de neuf locaux de classe étant

donné l’augmentation marquée de la clientèle scolaire dans le secteur de Sainte-Julie.

Au fil des ans, l’école a développé un partenariat avec la ville de Sainte-Julie pour l’utilisation des

locaux et l’échange de services.

Depuis quelques années, malgré la croissance de la clientèle scolaire observée dans cette ville

dortoir, l’école est située dans un quartier vieillissant. Par conséquent, notre établissement doit composer

avec une décroissance de son effectif et accueillir un certain nombre d’élèves en provenance

des autres écoles du secteur de Sainte-Julie. Cette problématique, reliée à l’organisation scolaire,

implique des enjeux importants pour notre établissement. D’abord, nous observons que le sentiment

d’appartenance de ces élèves et de leurs familles est à construire. De plus, un changement d’école

pour les élèves à risque génère une instabilité dans leur suivi.

Caractéristiques socio-économiques

Nous comptons approximativement 400 familles parmi notre clientèle. L’indice socio-économique

(mère sans diplôme et père inactif économiquement) est de 8,09% pour l’année 2007-2008. Dans

le secteur de Sainte-Julie, l’école Du Moulin, bien qu’étant une école relativement favorisée, s’est vue

attribuer le deuxième plus haut indice de défavorisation. Cet indice vient confirmer les besoins de plus

en plus importants au sein de notre clientèle à risque.

5835

5835

484

7


8

Les ressources particulières de l’école

Un service de garde est en opération depuis près de 15 ans. Il accueille

281 enfants soit 221 enfants à fréquentation régulière ainsi que 60

enfants à fréquentation sporadique. Le midi, 101 dîneurs s’ajoutent aux

élèves du service de garde pour un total de 382 élèves. Le service de

garde dessert 71 % de notre effectif scolaire.

Afin de répondre aux besoins grandissants de notre clientèle, nous bonifions les services offerts aux

élèves de notre établissement. Entre autres, en orthopédagogie, nous ajoutons 10% de tâche. Quant

à eux, les services complémentaires sont bonifiés de 3,25 jours par semaine en psychoéducation,

de 1,75 jour par semaine en psychologie et de 0,75 jour par semaine en orthophonie.

Profil de la clientèle et réussite scolaire

La clientèle scolaire se situe à 520 élèves soit trois groupes au préscolaire, six groupes au 1 er cycle,

cinq groupes au 2 e cycle, six groupes au 3 e cycle et quatre groupes en adaptation scolaire (classes

DGD, FA1 et FA2).

Le nombre d’élèves à risque est important et compose près de 28% de notre effectif. Nous tenons plus

de 140 plans d’intervention adaptés pour l’ensemble des élèves à risque dont 12 pour des élèves

présentant des difficultés ou troubles du comportement, 123 pour des élèves en difficulté d’apprentissage

ou présentant des troubles spécifiques, des troubles envahissants du développement, des

handicaps physiques ou autres (55 se retrouvant en classe spéciale soit DGD ou FA). Étant donné le

nombre élevé d’élèves à risque évoluant au sein de notre établissement, les pratiques pédagogiques

sont axées sur l’intégration, l’adaptation et la différenciation de l’enseignement.

Les tableaux suivants présentent les taux de réussite dans les matières de base pour les années

scolaires 2003-2004 à 2007-2008.

Il est à noter que pour les années 2003-2004 à 2006-2007 le jugement en évaluation était porté à

partir de quatre niveaux traduits en lettres de A à D, la réussite des élèves se manifestant pas les

lettres A ou B. En 2007-2008 le jugement se traduit par des pourcentages situant le seuil de réussite

à 60% pour l’ensemble des élèves. Les résultats obtenus en 2007-2008 pourraient être influencés par

cette modification de la procédure au niveau de la communication du jugement en évaluation.

En général, les taux de réussite de notre établissement dans les matières de base se situent

au-dessus des taux de réussite de la Commission scolaire au premier cycle. Par contre, on remarque

qu’il y a un écart significatif souvent à la baisse au 2 e cycle et quelquefois au 3 e cycle dans les matières

de base. Cet écart semble davantage marqué au 2 e cycle. De plus, nous observons une variation

importante des taux de réussite pour plusieurs matières d’une année à l’autre. Cette observation

nous amène à nous questionner sur les pratiques pédagogiques en cours notamment au niveau

de l’enseignement explicite des stratégies de lecture, d’écriture et des mathématiques ainsi que sur

le processus d’évaluation.

484

5835


Matières

2003- 2004- 2005- 2006- 2007-

2004 2005 2006 2007 2008

Français Lit École 90,3 83,1 93,9 71,9 94

C.S.* 84,0 83,8 83,1 81,6 93

Écrit École 83,4 83,1 82,5 64,8 94

C.S. 80,5 78,8 78 78,4 93

Mathématique Résout École 86,1 84,5 84,4 74,7 96

C.S. 86,7 82,0 80,3 78,8 89

Raisonne École 97,2 88,8 92,2 74,7 98

C.S. 86,7 86,3 85,4 83,8 94

Matières

2 e cycle

Français Lit École 74,8 77,2 76,6 71,3 93

C.S. 77,4 76,4 74,3 76,1 87

Écrit École 67,0 73,5 63,7 56,3 86

C.S. 72,3 71,3 73,5 70,5 89

Mathématique Résout École 74,1 74,7 70,1 81,3 81

C.S. 80,4 74,9 77,9 73,9 89

Raisonne École 67,1 81,0 71,4 72,6 76

C.S. 76,2 82,0 82,0 79,9 93

Matières

484

Taux de 5835 réussite des élèves par cycle dans les matières de base pour

les années scolaires 2003-2004 à 2007-2008 exprimés en pourcentage

1 er cycle

3 e cycle

*C.S. : Commission scolaire

2003- 2004- 2005- 2006- 2007-

2004 2005 2006 2007 2008

2003- 2004- 2005- 2006- 2007-

2004 2005 2006 2007 2008

Français Lit École 81,0 78,2 78,2 76,4 88

C.S. 78,2 80,4 78,8 80,2 91

Écrit École 72,7 79,5 79,5 65,8 95

C.S. 75,3 73,0 74,8 74,5 91

Mathématique Résout École 79,8 73,1 73,1 73,6 78

C.S. 81,8 77,4 74,7 76,4 98

Raisonne École 83,1 83,4 83,4 86,8 95

C.S. 79,0 86,1 81,7 82,0 91

9


10

L’actualisation

de la mission de l’école

ORIENTATION 1

L’école vise à favoriser chez l’élève le développement

des compétences disciplinaires.

Un des mandats de l’école québécoise est de concourir à l’insertion harmonieuse des jeunes

dans la société d’aujourd’hui en leur permettant d’approfondir les savoirs et les valeurs qui la fondent.

Nous croyons qu’il est primordial que les élèves de notre établissement développent leurs compétences

dans tous les domaines de formation pour mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent,

pour mieux se connaître et pour interagir dans des situations variées. L’orientation qui suit s’actualise

avec la planification et la concertation de l’équipe-école ainsi que le travail en équipe-cycle qui lui,

repose sur le sentiment d’efficacité collective accru (Bandura, 2003).

Notre école tient à développer chez les élèves l’acquisition du sens des responsabilités, reposant

sur la discipline personnelle et sur le souci d’un travail de qualité, planifié et réalisé selon les normes.

Il s’agit d’une attitude universellement exigée dans le monde du travail dans lequel les élèves devront

s’insérer à l’âge adulte et qui prendra alors la forme de la conscience professionnelle. De plus, sur le

plan affectif, un travail dont l’élève est fier constitue une importante source de motivation scolaire et

d’estime de soi.

Dans le cadre du développement de compétences, l’élève étant acteur plutôt que spectateur dans la

progression de ses apprentissages, il est important qu’il soit appelé à se mobiliser et à s’engager pour

vivre sa réussite éducative. Dans le Programme de formation du MELS, les langues sont au cœur des

disciplines. En effet, parce qu’elles sont la clé qui ouvre aux savoirs des autres disciplines, les langues

ont une place centrale dans la formation des élèves et dans les préoccupations de tous les intervenants.

La maîtrise de leur langue maternelle est d’abord la condition d’accès à tous les savoirs et

l’outil privilégié de structuration de la pensée.

OBJECTIFS

1.1 Assurer des taux de réussite de 85%

en lecture pour les élèves des 2 e et 3 e cycles.

Dans une société marquée par la profusion des informations

et des connaissances disponibles, par l’abondance de la production littéraire ainsi que

par l’omniprésence des médias, l’élève doit devenir un lecteur efficace, critique et autonome.

À l’école comme à la maison, il est constamment appelé à lire des textes de toutes sortes (MELS,

2007). Ainsi, il importe qu’à la fin du primaire, 85 % des élèves puissent lire avec efficacité une

grande diversité de textes courants et littéraires. Ils parviendront à en dégager les éléments

d’information en ayant recours à des stratégies variées.


4

1.2 Assurer des taux de réussite de 85% en écriture pour les élèves des 2 e et 3 e cycles.

Apprendre à écrire c’est accroître son autonomie en développant un large éventail de ressources

utiles, non seulement à l’école, mais aussi pour toute la vie. Au cours de son parcours au primaire,

l’élève prendra conscience que les connaissances qu’il acquerra et les stratégies qu’il

développera le rendront apte à faire face à une variété de situations de plus en plus complexes.

À la fin de leur passage au primaire, 85 % des élèves compétents sauront écrire à partir d’une

situation donnée en mobilisant et en utilisant efficacement un ensemble de ressources et de

stratégies variées.

1.3 Assurer des taux de réussite de 85% en mathématique pour les élèves

des 2 e et 3 e cycles.

La mathématique, science et langage universel, concourt de façon importante au développement

intellectuel de l’individu et contribue de ce fait à structurer son identité. Sa maîtrise constitue un

atout majeur pour s’intégrer dans une société qui tire profit de ses nombreuses retombées et elle

demeure essentielle à la poursuite des études dans certains domaines (MELS, 2007).

La mathématique, comme langage et comme outil d’abstraction, exige d’aborder de façon

abstraite les relations entre les éléments de diverses situations. Tout comme le suggère la

littérature, l’apprentissage de la mathématique est efficace lorsqu’il prend appui sur des objets

concrets ou des éléments de situations tirées de la réalité. Ainsi, à la fin de leur passage au

primaire, 85 % des élèves compétents réussiront à résoudre des situations problèmes, à

déployer un raisonnement mathématique et à utiliser les éléments du langage mathématique

pour clarifier et expliquer différentes problématiques liées à leur vie et à leurs préoccupations.

ORIENTATION 2

L’école vise à développer chez l’élève l’appartenance

à son école et à sa communauté.

Être conscient des groupes et des communautés dont on fait partie aide l’individu à mieux se

connaître et à prendre la place qui lui revient. Le développement d’un sentiment d’appartenance est

une source de fierté et de motivation pour les élèves. Notre école a une mission d’intégration

sociale : celle de faire surgir un sentiment d’appartenance commun qui suscite chez les élèves

l’envie de s’investir pour améliorer la qualité de vie collective et la fierté de représenter leur école

dans leur milieu. Voilà la prémisse selon laquelle il est important pour tous les intervenants de l’école

Du Moulin de développer une communauté éducative.

Ouvrir l’école sur son milieu prend ici le sens particulier de faire découvrir ce dernier aux élèves.

L’école s’engage à leur faire prendre conscience que la communauté a besoin d’eux. Par exemple, le

domaine de l’univers social est une occasion d’en découvrir les ressources : un espace historique

et un lieu civique.

5835

484

11


12

OBJECTIFS

2.1 Développer la compétence à coopérer.

La compétence à coopérer exige le développement d’habiletés sociales

qui sont enseignées de façon systématique et sollicitées au

quotidien. L’école poursuit et encourage l’implantation de mécanismes

et de structures permettant aux élèves de prendre des responsabilités en ce qui concerne le

fonctionnement social de la communauté d’élèves : conseil des élèves, conseils de coopération,

tutorat et parrainage.

Respecter la personne humaine, c’est accepter que les différences religieuses, culturelles, sociales

ou physiques ne donnent à personne un droit à la supériorité sur une autre. Notre école veut donc

bannir toutes formes de violence et de discrimination. Ainsi, à l’école Du Moulin, toute personne doit

interagir positivement avec les autres et apporter sa contribution au travail collectif et à la qualité de

vie de la communauté. Notre établissement insiste sur la politesse, première forme de respect et

condition initiale de l’acceptation de soi par les autres. Les rapports harmonieux entre les individus

sont une condition favorisant les apprentissages et la coopération.

2.2 Augmenter le taux de participation des parents aux activités

proposées par l’école.

Les premiers éducateurs des enfants sont leurs parents. Parce que notre école reconnaît ce fait,

elle souhaite ouvrir ses portes aux parents pour développer une collaboration au profit des enfants.

Des ponts pédagogiques et éducatifs doivent relier la maison et l’école; la cohérence et le soutien

mutuel permettront aux élèves d’évoluer à l’intérieur de balises sécurisantes. Il en résultera que

les parents auront plus de facilité à suivre la scolarité de leur enfant et à l’accompagner.

Dans un autre ordre d’idées, l’école québécoise choisit d’associer les parents à l’aventure

scolaire de leurs enfants. Pour que cette complicité puisse s’établir, l’information pédagogique

est essentielle et l’implication des parents aux diverses activités de l’école devient nécessaire.

Les intervenants de l’école Du Moulin souhaitent que le partenariat et les actions bénévoles

s’élargissent tant dans leur diversité que dans leur portée.

2.3 Maintenir le taux de satisfaction des élèves

face aux activités institutionnelles.

Les conditions propices au développement du sentiment d’appartenance

proviennent de plusieurs sources dont certaines sont

plus favorables : la défense de causes et d’intérêts communs

et la participation à des activités collectives ou communautaires

récurrentes qui deviennent, au fil du temps, des traditions.

Celles-ci sont instaurées; elles sont choisies pour l’impact

qu’elles ont sur l’ensemble des élèves, sur leur motivation et sur

leur intérêt pour l’école.

484

5835


ORIENTATION 3

L’école vise à tenir compte de la diversité des aptitudes et des intérêts

des élèves dans son offre de services éducatifs.

La réussite scolaire est à la fois le but fonctionnel du système d’éducation et un puissant facteur

de motivation de l’élève. Il est important que chaque élève puisse, dans notre établissement, se voir

offrir des défis à la mesure de ses capacités. Les élèves dont le sentiment d’efficacité est accru se

fixent des objectifs plus élevés, font preuve d’une plus grande flexibilité stratégique dans la

recherche de solutions, obtiennent de meilleures performances intellectuelles et évaluent avec plus

d’exactitude la qualité de leurs performances. Les croyances d’efficacité contribuent à la réussite

grâce à la motivation et au soutien d’un raisonnement stratégique. (Bandura, 2003).

OBJECTIFS

3.1 Amener chaque élève à sa réussite.

Les dernières recherches en psychologie cognitive font ressortir que chaque apprenant a un

style d’apprentissage qui lui est propre. Ainsi, la diversité des talents et des intérêts de nos

élèves constitue une ressource précieuse, exploitable dans chaque classe pour le profit de tous.

Certains ont des connaissances pointues, d’autres des talents de communicateurs ou d’autres

la capacité de concilier les points de vue différents. En différenciant l’enseignement, nous faisons

en sorte que chaque apprenant se trouve, aussi souvent que possible, dans des situations

d’apprentissage fécondes pour lui en respectant son style et son rythme qui lui permettent

de progresser constamment. Pour rejoindre tous nos élèves, pour maintenir leur motivation ou

s’assurer qu’elle est présente, la diversification des types d’activités est un gage de succès.

3.2 Soutenir les élèves à risque.

Comme tous les élèves n’apprennent pas au même rythme et de la même manière, il est

possible que certains d’entre eux éprouvent des difficultés à un moment ou l’autre de leur

cheminement scolaire. Il est toutefois essentiel que ces difficultés soient détectées rapidement

et se résolvent avant de se consolider dans des déficits d’apprentissage importants qui démotivent

l’élève et minent sa confiance en lui-même.

L’équipe-école s’engage à diversifier les moyens d’intervention à l’égard des élèves qui ont

davantage besoin d’être soutenus et aidés. Pour assurer la réussite du plus grand nombre

d’élèves, il est important pour nous de privilégier la prévention et l’intervention précoce. Aussi,

l’innovation pédagogique est souhaitée et privilégiée afin de développer de nouveaux modèles

basés sur l’intégration dans le but de répondre aux besoins particuliers des élèves à risque.

En lien avec la mission de l’école, tous les intervenants sont mobilisés dans un esprit de concertation

pour donner les meilleures chances de réussir aux élèves.

13


14

5835

484

Conclusion

Le projet éducatif de l’école Du Moulin

décrit les orientations que prend le personnel

pour placer les élèves au centre de

leur réflexion et de leurs actions pédagogiques.

Il vient affirmer que le personnel

de l’école considère les élèves comme

des personnes capables d’apprendre, de

s’exprimer, de progresser et d’agir sur leur

propre formation. Les élèves trouvent ici,

toute l’aide nécessaire pour développer leur

potentiel et s’épanouir.

Essentiellement, ce projet veut préparer l’élève adéquatement pour les études de

l’ordre d’enseignement secondaire. Dans cet esprit, les enseignants, les éducateurs

et la direction unissent leurs efforts dans le but d’assurer la formation et l’éducation

des jeunes qui leur sont confiés.

Dans tout projet, il importe qu’il y ait une adéquation entre les objectifs et les moyens.

Les plans de réussite, exigés par la Loi 124, viennent préciser ces moyens. Il est donc

indispensable que la communauté éducative soit solidaire pour expérimenter les

diverses pratiques pédagogiques découlant de ce projet et pour atteindre les objectifs

institutionnels. C’est au cours des nombreux projets pédagogiques qui prendront

place dans le temps et l’espace scolaires que s’incarnera ce projet éducatif et qu’il

prendra son véritable sens.

Bien entendu, l’atteinte de ces objectifs nécessite la concertation de tous les agents

impliqués dans la vie scolaire de l’enfant. L’apport et la collaboration des parents sont

des éléments essentiels dans l’accomplissement de notre mission.

Ainsi l’école Du Moulin sera…

Une école d’abord centrée sur l’élève et préoccupée d’offrir

des services éducatifs de qualité, une école cohérente.

Une école qui apprend, une école tournée vers l’avenir et soucieuse

de répondre aux orientations générales qu’elle s’est donnée.

Une école où l’on apprend en couleurs plutôt qu’en noir et blanc.

Une école qui se donne les moyens d’assurer la réussite

de tous ses élèves.


484

5835

Similar magazines