Purebred ArAbiAn

thefrenchpa

RjpSx4

The French

Purebred ArAbiAn

un magazine mensuel édité par Jour de Galop, en partenariat avec l’Association Française du cheval Arabe de course (AFAc)

dOSSier SPÉciAL

un ÉTÉ en

AnGLeTerre

special file a summer in england

PHOTO © SCOOPDYGA

Sylvine Al Maury, lauréate de deux Gr.I PA en l’espace de trois semaines cet été

# 36 – SePTembre 2016 – eur €10 – uSd $12 – uK £8


ÉdiTO The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 2

Le pied à l’étrier

Le 19 août à Rio, le cheikh Ali bin Khalid Al Thani a décroché la sixième place

de la finale individuelle de saut d’obstacle des Jeux Olympiques. Le 1er août à Ostende,

Faleh Bughenaim s’est imposé dans The President of the UAE Cup (Gr. III PA),

son premier succès en selle au niveau Groupe. Ces deux victoires qataries attestent

d’un changement dans l’état d’esprit des personnes qui se passionnent pour le cheval

dans toute sa diversité.

Après avoir été, pendant longtemps, plutôt des spectateurs, les passionnés de 2016

veulent désormais être acteurs, quel que soit leur niveau de pratique. C’est certainement

la clé du développement de l’équitation, qui a pris son essor ces dernières décennies

à travers le monde, sans bénéficier du soutien des médias généralistes. C’est avant tout

grâce à une base de pratiquants jeunes et de niveau modeste que le concours hippique

et l’endurance se sont généralisés en France.

Chez les galopeurs, l’amateurisme reste minoritaire. L’essor de cette catégorie apparaît

de plus en plus comme une nécessité pour notre filière, en termes d’image et de

recrutement de nouveaux passionnés. Ces derniers sont les futurs propriétaires, éleveurs

et professionnels, trois catégories qui connaissent une véritable crise des vocations.

Comme beaucoup, c’est en montant régulièrement à l’entraînement que j’ai contracté

le "virus des courses".

Dans ce contexte, les courses de pur-sang arabes jouent un rôle de premier ordre. Les

amateurs bénéficient d’une attention toute particulière dans le programme international

des épreuves de chevaux arabes, avec en particulier le Festival du cheikh Mansour.

La Grande-Bretagne est certainement la partie de l’Europe où le taux de pénétration

des courses est le plus important dans la population. On peut y voir le poids de l’histoire

et des traditions, mais aussi celui de l’amateurisme. En effet, la base des sportsmen y

est particulièrement développée grâce aux nombreux non-professionnels qui s’affrontent

le week-end dans les courses de poneys, épreuves pour amateurs et point-to-point.

De même, les courses de chevaux arabes y ont construit leur développement

via une base d’éleveurs et d'entraîneurs amateurs mais passionnés.

Sur ce point, la filière du galop français a beaucoup à apprendre de l’exemple

britannique et des courses de pur-sang arabes à travers le monde.

Dans cette édition deThe French Purebred Arabian, nous vous proposons de revenir

sur un été très riche sur le plan sportif, à cheval entre la France et la Grande-Bretagne.

Adrien Cugnasse


ediTO The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 3

One fOOt in the stirrup

On the 19th of August at Rio, Sheikh Ali bin Khalid Al Thani took sixth place in the

Individual Showjumping Final at the Olympic Games. On the 1st August at Ostende,

Faleh Bughenaim won in the The President of the UAE Cup (Gr. III PA), his first victory

riding at Group 1 level. These two Qatari victories show a changing mind-set of the

people who are passionate about horses in all their diversity.

After having been simply spectators for a long time, the enthusiasts of 2016 now want

to be involved on a practical level. Certainly, this has been fundamental to the

development of equestrianism, which has flourished in recent decades across the world,

without the support of the mainstream media. This is primarily due to a base of young

devotees and a modest level of showjumping and endurance riding, which are

widespread in France.

In racing, the amateurs remain a minority. The future growth of this category is becoming

essential for our industry, in terms of image and recruiting new supporters. These latter

are the future owners, breeders and professionals, three categories that are in crisis. Like

so many, it was by riding regularly that I caught the ‘racing bug’.

Thus Arabian races play an essential role. Amateur riders receive special attention in the

international program, in particular with the Sheikh Mansoor Festival.

Great Britain is without doubt the corner of Europe with the greatest national conscious

of horseracing. There is the weight of history and tradition, and also that of amateur

participation. This base of sportsmen is highly developed thanks to a number of nonprofessionals

who ride at the weekends in pony races, amateur races, and

point-to-points. Equally, Arab racing is composed of a base of amateur, and passionate

breeders and trainers.

On this theme, the French racing industry has a lot to learn from the British model and

the Arabian races across the world.

In this edition of The French Purebred Arabian, we take you back over a summer full of

sporting riches, riding between France and Great Britain.

Adrien Cugnasse


SOmmAire The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 5

SOmmAire

2

Édito

7

La grande interview

18

Actualités

27

Les plus belles courses

de juillet & août

49

Un été en Angleterre

73

Les résultats

78

Agenda


Val Bunting, en 2013 à Istanbul après la victoire de Gharra’A,

une élève et représentante de Mohammed Al Nujaifi, à gauche sur la photo © Tjk

LA GrAnde

inTerVieW


LA GrAnde inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 8

LA GrAnde inTerVieW

VAL bunTinG :

« QuAnd J’Ai Vu dOrmAne,

J’Ai cOmPriS Qu’iL FALLAiT

m’inTÉreSSer AuX cheVAuX

FrAnÇAiS »

© DR

Val Bunting est une femme de cheval aux mille vies. Anglaise de

naissance, elle a consacré sa vie aux courses de pur-sang arabes, de

la France au Qatar, de la Russie aux États-Unis. Elle a tour a tour,

et parfois simultanément, occupé avec succès les postes les plus variés :

stud manager d’Umm Qarn, entraîneur tête de liste en Grande-Bretagne,

courtier, conseiller en croisement, éleveur de gagnants de Groupes I PA…

Installée en France depuis plus de dix ans, elle est le trait d’union parfait

entre notre pays et la Grande-Bretagne.


LA GrAnde inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 9

>> VAL bunTinG

© AFAC

En 2013, lors de la remise des Prix du French Arabian Breeders' Challenge Sprint.

Au premier plan, Yves Plantin et Val Bunting. Au deuxième plan, Damien de Watrigant, entraîneur

des deux premiers, Franck Blondel, Thomas Henderson, Nicolas de Watrigant et Axelle Nègre de Watrigant

SELF MADE HORSEWOMAN

« Dans ma famille, personne n’était vraiment intéressé

par les courses, même s’il y avait une culture du cheval

au sens large. Le seul lien était mon oncle, qui était en

quelque sorte un parieur professionnel. Il m’emmenait

sur les hippodromes, que j’ai découverts pendant mon

enfance. Précédemment, j’avais pratiqué la monte en

amazone et la présentation de hunter en show. J’ai

donc dû apprendre à entraîner par moi-même, de manière

empirique, en observant et pratiquant sur mes

propres chevaux. Au départ, j’avais des anglo-arabes,

puis quelques pur-sang arabes. C’est ainsi que tout a

commencé. »

DANS LA RUSSIE DES ANNÉES 1990

« J’ai toujours beaucoup aimé les chevaux russes. Ils

élèvent pour faire courir depuis plus d’un siècle et on

trouve du sang français depuis très longtemps dans

leur stud-book, par l’intermédiaire de Kann (Denouste)

par exemple. Je suis entré en contact avec les Russes à

la fin des années 1980. J’étais l’entraîneur tête de liste

en Grande-Bretagne. J’ai acheté de nombreux chevaux

russes et, en 1991, je suis allée au haras de Tersk, qui

est l’un des plus importants en Russie. À cette époque,

la majorité des chevaux russes et polonais était testée

en piste. C’est là que j’ai vu Sambist (Palaton) pour la

première fois. Il a tout gagné en Russie et a ensuite été

acheté par Umm Qarn. Mon voyage fut particulièrement

difficile. À cette époque, la situation politique était

confuse dans les pays de l’Est. Les lignées russes apportent

de la tenue et améliorent la qualité des tissus.

Dans un pedigree, 25 % de sang russe est une très

bonne chose. »

LES VIEILLES SOUCHES ANGLAISES

« À cette époque, j’ai également entraîné des chevaux

issus de lignées britanniques et certaines étaient

capables de fournir d’excellents galopeurs. L’étalon

Crabbet Indian King (Oran), par exemple, avait fait

ses preuves. On le trouve dans le pedigree d’Ibn

Alkhalif (Count Hazariee) qui a gagné au niveau

Groupe I PA sur 1 200 mètres à Dubaï, face à des

chevaux français. Indian Magic (Raktha), par l’intermédiaire

de son fils, Scindian Magic, est un autre

étalon Crabbet influent. Il est présent dans l’origine

de l’excellent élève d’Hassan Mousli, Al Mourtajez

(Dahess). Indian Magic est également le père de mère

de Sword of the Sky (Sky Crusader), qui a gagné

l’"Emir's Sword" dans les années 1990, en battant un

très bon cheval, Djendel (Manganate). »

Les années 1970 en Angleterre

© ColleCtion Bunting

SuiTe >>


LA GrAnde inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 10

>> VAL bunTinG

© ColleCtion Bunting

La victoire de Djebbel en 1996 avec Alban de Mieulle à Chantilly

LA DÉCOUVERTE DES CHEVAUX FRANÇAIS

« Lorsque j’ai rencontré pour la première fois des pursang

arabes d’origine française, je n’ai pas été surprise

par leur apparence. Ils ressemblaient aux chevaux

issus des vieilles souches Crabbet. L’apparition du

modèle spectaculaire que l’on pense être le type arabe

est assez récente. De toute manière la Waho n’a jamais

vraiment essayé d’exclure le stud-book français, qui

était très ancien et très bien tenu. Une rumeur a cependant

couru à ce sujet. Dans les années 1980, les

Anglais connaissaient l’existence des courses de pursang

arabes en France. Au milieu des années 1980, les

premiers chevaux français sont venus courir à Kempton

Park. Je me souviens de la victoire de la grande Cherifa

(Chéri Bibi). En 1988, Dormane (Manganate) est venu

à son tour. J’avais un partant dans la course et il a

terminé troisième face au pensionnaire de Jean-Marc

de Watrigant. Quand j’ai vu Dormane, j’ai compris

qu’il me fallait m’intéresser aux chevaux français.

J’avais beaucoup de respect pour ces chevaux et pour

leur histoire.

Il y avait beaucoup de bons entraîneurs en Grande-

Bretagne, mais les Français ont fait la différence grâce

à l’ancienneté de leur élevage, mais aussi à la parfaite

compréhension et connaissance de leurs lignées. »

LA PASSION DES PEDIGREES

« Je me suis toujours beaucoup intéressée aux pedigrees.

Ce n’était pas si facile à l’époque. Alors je me suis

procuré des exemplaires des stud-books français, y

compris certaines éditions très anciennes que j’ai étudiées.

L’informatique était alors moins développée,

l’information ne circulait pas de la même manière et il

fallait beaucoup de temps pour acquérir des connaissances

à ce sujet. En arrivant en France, j’avais vraiment

étudié le sujet à fond et je savais ce que je voulais. Mon

premier achat fut Akie Croix Noire (Tidjani), qui a fait

souche chez Al Shahania. On la trouve notamment

dans le pedigree des gagnants de Groupe I PA, Arc de

Ciel (Djendel), Asraa Min Albarq (Amer), Gazwan

(Amer) et Areej (Amer). Par la suite, j’ai acheté Nerva

du Cassou (Baroud III), la mère de Nizam (Amer), et

sa fille Danie du Cassou (Dahr), la mère de Dahess

(Amer). Elles étaient petites mais solides. La présence

de Dahr ne m’avait pas vraiment effrayé. J’étais surtout

attachée à la qualité de leur famille. »

SuiTe >>


LA GrAnde inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 11

>> VAL bunTinG

© DR

Avec Amer en 1996

AMER, UN CHEVAL À PART

« J’ai travaillé pendant quatorze années au Qatar. À

l’époque, il était assez inhabituel qu’une femme y entraîne

des chevaux de course, qu’elle conduise une

voiture… Mais cela s’est bien passé. Les gens étaient

très compréhensifs. Au bout d’un moment, la structure

est devenue trop importante et il a fallu répartir les

rôles. J’ai récupéré la partie élevage. Alban de Mieulle

a été recruté pour s’occuper de l’entraînement. Amer

(Wafi) est certainement le meilleur cheval que j’aie entraîné

avec Djelmila (Manganate) et Djebbel (Djelfor),

qui était très bon mais aussi très compliqué. La distance

favorite d’Amer était le mile. Je l’ai entraîné en 1989 et

en 1990. Il a gagné quatre courses et fut deuxième une

fois, au Qatar, dans les courses pour chevaux élevés localement.

De 1991 à 1996, il n’a pas pu courir pour des

raisons administratives. En 1996, nous l’avons envoyé

en Grande-Bretagne où il a couru, mais il avait déjà 12

ans. Même s’il avait peu d’expérience, il avait vraiment

conservé l’envie de courir. Étant donné que nous voulions

avant tout qu’il devienne étalon, nous avions fait

en sorte de ne le courir que dans les épreuves où il

avait une première chance. Je n’ai par exemple pas

pris le risque de le courir en France à l’époque. Il n’a

pas failli à la tâche, en gagnant à chaque fois, sauf dans

les Dubai Stakes où il s’est classé troisième. Mais le

terrain était trop léger pour lui, ce qu’il n’aimait pas.

C’était vraiment un cheval très facile à entraîner. Il

était très calme, je pouvais moi-même le monter le

matin. En course, il était tout aussi facile. On pouvait

le faire courir devant ou derrière, même si lui-même

préférait aller devant.

Je pense que la tenue de ses produits était assez liée à

celle de la mère. Il a d’ailleurs merveilleusement –

mais pas exclusivement – bien croisé avec les origines

française. C’est un cheval qui n’a eu aucun problème

en particulier, si ce n’est aux pieds, mais cela était

plutôt dû à des conditions de vie. Le cheval avait les

séquelles d’une crise de fourbure. Il n’a d’ailleurs pas

transmis ces problèmes de pied. Il fut vraiment passionnant

de constituer une jumenterie pour croiser

avec Amer. Nous lui avions trouvé de très bonnes

mères comme Danie du Cassou (la mère de Dahess),

Nerva du Cassou (la mère de Nizam) Dandoura (la

mère d’Al Anood), Kachia (la mère de Damis, Murhib

et Mugadir), Pesennaia (la deuxième mère de Général

et Al Dahma)… »

UNE CERTAINE RÉUSSITE

CHEZ LES PUR-SANG ANGLAIS

« Je ne suis plus impliquée dans les pur-sang anglais.

Au tout début des années 1980, lorsque j’élevais des

anglo-arabes, j’ai eu trois étalons pur-sang anglais

pour faire la monte dans mon haras. À cette époque,

j’avais également des juments pur-sang. De même, j’ai

acheté des pur-sang pour Umm Qarn. J’ai par exemple

acquis puis entraîné Bonny Scott (Comanche Run)

qui a gagné l’Emir's Sword des pur-sang anglais au

Qatar. En Grande-Bretagne, j’ai acheté des chevaux

comme Midnight Legend (Night Shift), placé de Groupe

I puis étalon tête de liste en obstacle, et Migwar (Unfuwain),

qui a gagné le Zetland Gold Cup Handicap.

SuiTe >>


LA GrAnde inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 12

>> VAL bunTinG

ÉLEVEUR DE LAURÉAT DE GROUPE I PA

« Avant d’aller au Qatar, j’élevais déjà sous l'appellation

Forgehill. Ce terme n’a pas vraiment de sens. C’est

tout simplement le nom d’un lieu où nous avons

habité. Je suis parti du Qatar en 2002. Nous avons

décidé de nous installer en France, car c’est un pays

où j’avais passé beaucoup de temps pour acheter des

chevaux. Je connaissais beaucoup de monde dans le

Sud-Ouest. Cette installation était vraiment logique

car la plupart des courses sont dans la région. De plus,

élever en France est très intéressant, avec les primes

pour les éleveurs et les propriétaires. Néanmoins, j’ai

peu de juments personnelles. Elles sont deux actuellement.

Change of Scent (Baroud III) est encore à

l’élevage. Elle ne m’a donné que des gagnants. Forgehill

Cezanne (Dormane) a gagné le Prix Kesberoy (Gr. I PA)

et s’est classé deuxième du Qatar Total Arabian Breeders

Challenge des 3 ans (Gr. I PA). Son propre frère,

Forgehill Cosaque (Dormane), lui aussi entraîné par

Damien de Watrigant, s’est classé troisième du Qatar

Total Arabian Breeders Challenge des 3ans (Gr. I PA) et

deuxième de l’International Ifahr Trophy (Gr. II PA) à

Istanbul. À Newbury, il a pris la deuxième place de The

Arabian Horse Organization Hawthorn Hill International

Arabian Racing Stakes (Gr. I PA). Il a gagné le President

of UAE Trophy (Listed PA) à Ostende. »

UNE LONGUE AMITIÉ AVEC LA FAMILLE

AL NUJAIFI

« Depuis plusieurs années, le docteur Al Nujaifi est

mon client quasi-exclusif. Je connais la famille Al

Nujaifi depuis plus de deux décennies. Nous sommes

devenus des amis proches. J’ai rencontré le docteur

Mohammed Al Nujaifi lors d’une conférence de la

Waho, où il était le représentant de l’Irak. Il avait acheté

plusieurs chevaux en provenance d’Umm Quarn au fil

du temps. Quand je suis partie du Qatar, il m’a demandé

de le conseiller dans l’achat de chevaux, mais aussi dans

les croisements de ses juments basées en France. Nous

avons choisi ensemble de mettre des chevaux à l’entraînement

en Europe. Je l’ai aidé à choisir des entraîneurs.

De plus, j’assure le suivi des chevaux pendant leur

carrière sportive. Ses chevaux sont les premiers arabes

irakiens à être testés au niveau international, en étant

entraînés en Europe. Ses souches irakiennes, qui portent

un peu de sang français et russe, font de très beaux modèles.

Leur sélection par la course est très ancienne et

ils connaissent parfaitement leurs familles. Ce sont des

chevaux avec de la taille, ils sont équilibrés, avec de l’air

sous le ventre, ce qui est intéressant avec certaines

familles françaises en croisement.

Hilal Al Zaman, au haras du Mazet, près de Pompadour

Ils ont beaucoup à apporter à l’élevage européen. Les

résultats des élèves du docteur Al Nujaifi parlent

d’eux-mêmes. Il a un étalon basé en France, Hilal Al

Zaman (Menour). Ses premiers produits sont très prometteurs.

Ce n’est pas étonnant qu’Hassan Mousli l’ait

utilisé avec de bonnes juments. C’est un très bon

éleveur, qui connaît très bien les pedigrees arabes. »

L’INTÉRÊT DES COURANTS DE SANG

AMÉRICAINS

« Je pense que les chevaux américains apportent de la

vitesse. Les produits de Burning Sand (San Lou

Romirz) sont très “vites”. Ils ont montré qu’ils étaient

capables de courir aussi bien sur le gazon que sur le

dirt. TM Fred Texas (Burning Sand) en est un bon

exemple. Burning Sand est aussi un bon père de mères.

L’étalon qui est “sur la montante” outre-Atlantique est

Our Machine (Nivour de Cardonne). Comme les

irakiens, ces chevaux permettent d’apporter un sang

neuf lorsqu’ils sont utilisés sur les bonnes juments. »

LA SITUATION OUTRE-MANCHE

« L’Arabian Racing Organisation a réussi à négocier

l’organisation d’épreuves sur les meilleurs champs de

courses, comme Ascot ou Goodwood. Ils ont mis en

place des meetings réservés aux pur-sang arabes, ce

que les autres pays ne font pas. Cela aide également

les plus petites catégories. De même, ils ont amélioré

le niveau des allocations, grâce au sponsoring des

Dubai Arabian Racing Days, du Qatar et du Festival

du cheikh Mansour. Néanmoins, tant que les chevaux

arabes ne passent pas dans des mains professionnelles

dans ce pays, les progrès seront limités. En effet, The

British Horseracing Authority n’autorise pas les entraîneurs

professionnels de pur-sang anglais à accueillir

des pur-sang arabes dans leurs effectifs. »

© DR


The biG inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 14

Val Bunting: « When i saW dOrmane, i understOOd

that i needed tO fOcus On french hOrses. »

Val Bunting is a horsewoman with a thousand lives. English by birth, she has devoted her life to

Arabian racing, from France to Qatar, from Russia to the United States. She has also successfully

taken on many different positions: stud manager at Umm Qarn, champion trainer in Great Britain,

bloodstock agent, matings consultant, breeder of Gr.I P.A winners… Having been now in France

for more than ten years, she is the perfect link between our country and Great Britain.

self made hOrseWOman

« In my family, nobody was really interested in horse racing, even though there was a strong horse

culture around us. The only link was my uncle who was somewhat of a professional gambler. He

took me to the racecourses throughout my childhood. I rode side-saddle and show hunters before

coming to racing. I learned how to train by myself, experimenting, by watching and training my

own horses. In the beginning I had Anglo-Arabs, and a few purebred Arabian. That’s how it all

began. »

in russia in the 1990’s

« I always loved Russian horses. They have bred to race for more than a century, and there are

French bloodlines throughout their stud book, through Kann (Denouste) by example. I came into

contact with the Russians at the end of the 1980’s. I was champion trainer in Great Britain. I had

bought a number of Russian horses, and in 1991 I went to Tersk Stud, one of the most prestigious

in Russia. At that time, most of the Russian and Polish horses were tested on the tracks. That was

where I saw sambist (Balaton) for the first time. He won everything in Russia, and was then bought

by Umm Qarn. My trip there was quite difficult. At the time, there was a lot of political unrest in the

Eastern countries. Russian bloodlines bring stamina and improve muscle quality. In a pedigree, 25%

of Russian blood is a very good thing. »

the Old english BlOOdstOcK

« At this time, I was also training horses from English lines, and they are capable of breeding good

racehorses. The Crabbret stallion indian King (Oran), for example, proves this. We can find him for

example in the pedigree of Ibn alkhalif (Count Hazariee) who won at Gr1 level over 1 200m in the

Dubaï International at Kempton Park against the French horses. indian magic (Raktha), through his

son Scindian Magic, is another influential Crabbret stallion. He can be found at the origin of the

breeding operation of Hassan Mousli, through the mare fatzica (Fatzour), dam of azadi (Darike),

al ryma (Akbar) and arwa (Nuits St Georges) from whom came al mourtajez (Dahess). Indian

Magic is also the damsire of sword of the sky (Sky Crusader), who won the "Emir Sword" in the

1990s, beating a very good horse, djendel (Manganate). »

TO be cOnTinued >>


The biG inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 15

>> VAL bunTinG

the discOVery Of french hOrses

« When I came across Purebred Arabians of French origin for the first time, I was not surprised by

their appearance. They resembled horses from the old Crabbet stock. The appearance of the

spectacular look that we consider to be the Arab type is relatively recent. All in all, WAHO has

never really tried to exclude the French stud-book, which is ancient and well up held. There is

however a rumour on this subject. In the 1980’s, the English knew of the existence of French

purebred Arabian racing? In the mid-1980s, the first French horses came to run at Kempton Park.

I remember the victory of the great cherifa (Cheri Bibi). In 1988 dormane (Manganate) came over.

I had a horse in the race, who finished third to Jean-Marc de Watrigant’s horse. When I saw

Dormane, I understood that I needed to focus on French horses. I have a lot of respect for these

horses and their history. There were many good trainers in Great Britain, but the French had the

advantage thanks to the depth of their breeding, and also an excellent understanding and

knowledge of their bloodlines.. »

a passiOn fOr pedigrees

« I have always been very interested in pedigrees. It wasn’t easy back at that time. So I got hold of

some examples of the French Stud Book, including some very old editions, which I studied.

Technology was a lot less developed, and information was less widely available and it took a lot of

time to acquaint myself with this subject. When I arrived in France, I studied it keenly and learned

what I had wanted to. My first buy was akie croix noire (Tidjani), who is now owned by Al Shahania.

She is notably found in the pedigree of the Gr.I winners arc de ciel (Djendel), asraa min albarq

(Amer), gazwan (Amer) and areej (Amer). I then bought nerva du cassou (Baroud III), the dam of

nizam (Amer) and her daughter danie du cassou (Dahr), dam of dahess (Amer). They were small

but solid. The presence of Dahr did not really sway me. I was mostly keen on the quality of their

family. »

amer, a hOrse apart

« I worked for fourteen years in Qatar. At the time it was unusual there to see a woman training

horses, or driving a car… But it went well. People were very understanding. After a while, the

structure became too big, and needed to be divided into different roles. I took over the breeding

side. Alban de Mieulle was recruited to take over the training. amer (Wafi) is without doubt the

best horse I have trained, with djelmila (Manganate) and djebbel (Djelfor), who were very good

but also very complicated. Amer’s best distance was the mile. I trained him in 1989 and 1990. He

won four races and was second once in Qatar, for horses bred in Qatar. From 1991 to 1996, he

couldn’t run for administrative reasons. In 1996, we sent him to Great Britain, where he ran although

he was already 12 years old. Even if he didn’t have much experience, he always wanted to run. We

wanted above all to make him a stallion, so we tried to only run him in races where he had a winning

chance. I did not, for example, take the risk of running him in France.

TO be cOnTinued >>


The biG inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 16

>> VAL bunTinG

He never let us down, winning each time, except in the Dubai Stakes where he finished third.

However the ground was too firm for him. He was a very easy horse to train. He was very calm, I

could ride him myself in the mornings. He was just as easy in his races. He could run in front or

behind, even though he preferred to go in front.

I think that the stamina in his progeny comes from the dam side. He has had marvellous results

with – but not exclusively- French crosses. It was not a horse that had any particular problem, just

his feet. He foundered but that was due to the enviromental conditions. He hasn’t passed any foot

problems on to his progeny. There was a great desire to develop a broodmare band to cross with

Amer. We found him some good mares such as danie du cassou (dam of Dahess), nerva du

cassou (dam of Nizam) dandoura (dam of Al Anood), Kachia (dam of Damis, Murhib and Mugadir),

pesennaia (second dam of General and Al Dahma)… »

sOme success With the thOrOughBreds

« I am no longer involved with thoroughbreds. At the beginning of the 1980s, when I was breeding

Anglo-Arabs, I had three thoroughbred stallions standing at my stud. At that time, I also had

thoroughbred mares. Equally, I bought thoroughbreds for Umm Qarn. I bought and trained Bonny

scott (Comanche Run) who won the thoroughbred Emir Sword in Qatar. In Great Britain, I bought

horses such as midnight legend (Night Shift), Gr.I placed, then a champion jumps stallion, and

migwar (Unfuwain) who won the Zetland Gold Cup Handicap.

Breeder Of gr.i pa Winners

« Before going to Qatar, I bred under the name Forgehill. It was the name of the place where we

lived. I left Qatar in 2002. We had decided to set up in France, as I had spent a lot of time here

buying horses. I know a lot of people in the South West. It made sense to go there, especially as

most of the races are in this region. Also, it is profitable to be a breeder in France, with the owner

and breeder premiums. Nonetheless, I have very few mares of my own anymore. Two, in fact.

change of scent (Baroud III) is still breeding. She has produced winners. forgehill cezanne

(Dormane) won the Prix Kesberoy (Gr. I PA) and finished second in the Qatar Total Arabian Breeders

Challenge des 3ans (Gr.I PA). Her full brother forgehill cosaque (Dormane), also trained by Damien

de Watrigant, finished third in the Qatar Total Arabian Breeders Challenge des 3ans (Gr.I PA) and

second in the International Ifahr Trophy (Gr.II PA) at Istanbul. At Newbury, he took second in the

The Arabian Horse Organization Hawthorn Hill International Arabian Racing Stakes (Gr.I PA). » He

won the President of UAE Trophy (listed) in Ostend

TO be cOnTinued >>


The biG inTerVieW The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 17

>> VAL bunTinG

a lOng friendship With the al nujaifi family

« For several years, the doctor Al Nujaifi has been my semi-exclusive client. I have known the Al

Nujaifi family for more than two decades. I met Dr Mohammed Al Nujaifi at a WAHO conference,

where he was the representative for Irak. He has bought some horses from Umm Qarn previously.

When I left from Qatar, he asked me to consult on the buying side, as well as on the breedings for

his mares based in France. We decided together to put some horses in training in Europe. I helped

him pick the trainers, and followed the horses’ careers on the racecourse. This Iraqi stock, who carry

some French and Russian bloodlines, are beautiful types. They are horses with size, balance, and

with plenty of air under them, which is interesting when crossed with certain French families. They

have a lot to bring to European breeding. The results of Dr. Al Nujaifi speak for themselves. There

is a stallion based in France, hilal al Zaman (Menour). His first crop are very promising. This is no

surprise as Hassan Mousli sent him good mares. He is a very good breeder, who knows Arab

pedigrees. »

the current interst in american BlOOdlines

« I think that the American horses will bring speed. The progeny of Burning sand (San Lou Romirz)

are fast. They have shown that they can go on the grass as well as the dirt. tm fred texas (Burning

Sand) is a good example. Burning Sand is also a good dam sire. The stallion who is on the way up

in america is Our machine (Nivour de Cardonne). Like the Iraqis, these horses provide us an

outcross for our mares. »

the situatiOn acrOss the channel

« The Arabian Racing Organisation has managed to negotiate to have races on the best

racecourses, such as Ascot and Goodwood. They have set up meetings for Arabian horses only,

which other countries have not. This helps in the lower categories. They have also improved prize

money, thanks to sponsorship from Dubai Arabian Racing Days, from Qatar and from the festival of

Sheikh Mansoor. Nonetheless, whilst the horses are not in the hands of professionals, the progress

in the country is limited. The British Horseracing Authority will not authorise thoroughbred trainers

to train Arabians in their stables alongside their thoroughbreds »


AcTuALiTÉS


AcTuALiTÉS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 20

Le mOT de L’AFAc

LeS French ArAbiAn breederS' chALLenGeS,

une chAnce POur LA FiLiÈre FrAnÇAiSe

Le 27 octobre 2016, l’hippodrome de Toulouse recevra

l’édition 2016 des quatre French Arabian Breeders' Challenges,

un concept unique dans l’univers des courses de pur-sang

arabes.

une iniTiATiVe de L’AFAc

Yves Plantin, le président de l’Afac, nous a expliqué : « La décision

de créer et d’autofinancer ces courses a été prise en 2002 par

le Conseil de l’Afac. Jean-Luc Jardel en était alors encore président

et j’étais vice-président. L’idée et l’initiative provenaient de Jean-

Luc Jardel. En 2002, les éleveurs avaient la possibilité d’inscrire

des yearlings, ainsi que des chevaux de 2 et 3 ans. Ainsi, la première

édition, à Toulouse, en juin 2004, proposa deux courses de 3 ans et

deux courses de 4 et 5 ans : 2 000 m pour femelles de 3 ans, 2 000 m

pour mâles de 3 ans ; 1 600 m et 2 400 m pour 4 et 5 ans. Chaque

course était dotée d’une allocation totale de 30 000 €. La plus prestigieuse

de ces courses étant sans doute la “Classic”, sur 2 400 m,

pour 4 et 5 ans. Elle fut remportée la première année par Cherazade

À TOULOUSE, LE 27 OCTOBRE

LeS QuATre French ArAbiAn

breederS' chALLenGeS 2016

French Arabian Breeders' Challenge - Poulains

Gr. II PA, 3 ans, 1 600 m, 45 000 €

French Arabian Breeders' Challenge - Pouliches -

Cheikh Zayed Al Nahyan

Gr. II PA, 3 ans, 1 600 m, 45 000 €

French Arabian Breeders' Challenge Sprint

Gr. II PA, 4 ans et plus, 1 400 m, 45 000 €

French Arabian Breeders' Challenge Classic

Gr. III PA, 4 ans et plus, 2 200 m, 45 000 €

Lara Sawaya, directrice

exécutive du Festival

international de courses

de chevaux arabes de

S.A. le cheikh Mansour

bin Zayed Al Nahyan.

(Dormane), appartenant à Jean-Marc de Watrigant et entraînée

par Damien de Watrigant, sous la monte de Ioritz Mendizabal.

J’ai eu le plaisir de la gagner en 2006 avec Vitella (Njewman). En

2007, ces courses ont eu lieu à Longchamp, au mois de septembre,

et en 2008 à Saint-Cloud, pendant le week-end du Qatar Prix de

l’Arc de Triomphe. »

LA PrÉinScriPTiOn, un AVAnTAGe

POur LeS AdhÉrenTS de L’AFAc

L’engagement pour chaque épreuve des French Arabian

Breeders Challenges coûte 800 euros chaque année. Les

adhérents de l’Afac ont l’avantage de pouvoir préengager

leurs élèves alors qu’ils sont encore yearling, au tarif de 200

euros (à vie).

Pour télécharger le formulaire de préinscription, cliquer ici

Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan apporte

un soutien significatif aux éleveurs français en 2016 en sponsorisant

neuf épreuves pendant la saison. Une de ces courses

est le French Arabian Breeders' Challenge - Pouliches -

Cheikh Zayed Al Nahyan (Gr. II PA). En 2016, les trois autres

French Arabian Breeders' Challenges sont abondés par les

poules des propriétaires et le financement Général du programme

des courses de chevaux arabes. L’année de leur relocalisation

à Toulouse, ces quatre épreuves ont été entièrement

financées par l’Afac.


neWS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 21

a WOrd frOm afac

the french araBian Breeders' challenge,

a chance fOr the french industry

On the 27th October 2016, Toulouse racecourse hosted the 2016 edition of the four races French

Arabian Breeders' Challenge, a unique concept in the Arabian racing world.

an afac initiatiVe

Yves Plantin, the President of Afac, explains: “The decision to create and finance these races was

taken in 2012 by the Afac committee. Jean-Luc Jardel was President at the time, and I was Vice-

President. The idea and the initiative came from Jean-Luc Jardel. In 2002 breeders were able to

enter their yearlings, as well as 2 and 3yos. The first edition, in Toulouse in June 2004, was made up

of two races for 3 year olds and two races for 4 and 5 year olds: 2,000m for 3yo fillies, 2,000m for 3yo

colts; 1,600m and 2,400m for 4 and 5yos. Each race had total prize money of €30,000. The most

prestigious of the races was without doubt the ‘Classic’ over 2,400m for 4 and 5yos. It was won that

first year by Cherazade (Dormane), owned by Jean-Marc de Watrigant and trained by Damien de

Watrigant, with Ioritz Mendizabal on board. I had the pleasure of winning in 2006 with Vitella

(Njewman). In 2007 the races took place at Longchamp in September, and in 2008 at Saint-Cloud

over the Qatar Prix de l’Arc de Triomphe weekend.“

the pre-inscriptiOn, an adVantage fOr memBers Of afac

The entries for each race of the French Arabian Breeders Challenge cost €800 each year. The

members of AFAC have the advantage of being able to pre-enter their stock whilst they are still

yearlings, at the price of €200 (for life).

To download the entry forms, click here

His Highness Sheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan has given significant support to the French

breeders in 2016 by sponsoring nine races throughout the season. One of these races is the French

Arabian Breeders' Challenge - Fillies - Sheikh Zayed Al Nahyan (Gr. II PA). In 2016, the three other

French Arabian Breeders' Challenge races are being financed by owner’s pools and the General

Finance board of the Arabian racing programme. Prior to the year of their relocation to Toulouse,

these four races were entirely financed by Afac.

AT TOULOUSE, 27TH OCTOBER

the fOur french araBian Breeders' challenge 2016

- French Arabian Breeders' Challenge Poulains

Gr. II PA - 3yos - 1,600m - €45,000

- French Arabian Breeders' Challenge Pouliches - Cheikh Zayed Al Nahyan

Gr. II PA - 3yos - 1,600m - €45,000

- French Arabian Breeders' Challenge Sprint

Gr. II PA - 4yos+ - 1,400m - €45,000

- French Arabian Breeders' Challenge Classic

Gr. III PA - 4yos+ - 2,200m - €45,000


AcTuALiTÉS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 22

Le hArAS du GrAnd cOurGeOn

SPOnSOriSerA deuX cOurSeS

LOrS deS TrOiS GLOrieuSeS de crAOn

Pour la première fois, le haras du Grand Courgeon va sponsoriser deux épreuves pour pur-sang arabes (dont une Listed) lors du

mini meeting des Trois glorieuses de Craon, le samedi 3 septembre. Cette initiative, organisée en partenariat avec l'Afac, a pour but

de promouvoir les courses de pur-sang arabes, mais pas seulement, comme nous l’a indiqué Alban de Mieulle, animateur du haras.

The French Purebred Arabian. – Pourquoi ce choix du haras

du Grand Courgeon de sponsoriser deux courses pour pursang

arabes ?

Alban de Mieulle. – Nous pensons qu’il faut savoir aller de

l’avant et ce sponsoring va dans ce sens. Il faut réussir à

attirer de nouveaux propriétaires et peut-être que les pursang

arabes peuvent faire naître des vocations. D’autant plus

que les deux épreuves associées au Grand Courgeon sont au

cœur d’un grand rendez-vous hippique de l’Ouest. Il y a un

vrai public de connaisseurs qui se déplace à Craon et cela

tranche avec ce que l’on observe parfois en région parisienne

notamment, où les hippodromes sont souvent bien trop

vides...

Le sponsoring a un coût, mais il faut essayer des choses pour

que cela bouge. C’est un bon moyen pour promouvoir les

courses, faire (re)connaître les étalons, l’élevage et le savoirfaire

chez les pur-sang arabes. Le Grand Courgeon – qui est

ouvert à tous, ce n’est pas un haras privé – est basé dans

l’Ouest, au Lion-d’Angers, et cette région accueille très peu

d’épreuves pour pur-sang arabes. Or, elle se trouve à michemin

entre la Normandie, où Al Shaqab et Al Shahania

possèdent leur haras en France, et le Sud-Ouest, où il y a

beaucoup de courses pour pur-sang arabes.

Enfin, la création de ces deux épreuves comble un vrai

manque dans le programme français pour pur-sang arabes.

Alban et Patricia de Mieulle

C’est-à-dire ?

Aujourd’hui, le programme des pur-sang arabes est principalement

orienté sur la mise en valeur des jeunes éléments.

Mais le monde change et de nombreux propriétaires arabes

laissent désormais leurs bons éléments en France. Maintenant,

il faut proposer des courses pour ces chevaux. Or, il y a très

peu de maidens en France sur le créneau de la vitesse et

pour les vieux chevaux chez les pur-sang arabes.

CRAON, LE 3 SEPTEMBRE

PriX GÉnÉrAL (G)

3 ans n’ayant jamais gagné, 1 650m, 16 000 €

PriX Amer (LiSTed PA)

4 ans et plus, 1 650m, 25 000 €

Outre le sponsoring de deux courses, comment s’accompagne

l’action du Grand Courgeon sur cette journée ?

Tous les professionnels ayant des partants dans les courses

pour pur-sang arabes seront invités à un cocktail. Ils pourront

aussi participer à un tirage au sort permettant de gagner une

saillie d'Al Tair, un étalon d’Umm Qarn basé au Grand

Courgeon. Une saillie de Tabarak sera également offerte à

l’entourage du gagnant du Prix Général, et une saillie de

Majd Al Arab pour celui du Prix Amer.

Toutes ces actions sont possibles grâce à mon épouse, Patricia

Musial, qui crée un lien précieux entre la France et le Qatar.


neWS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 23

the haras du grand cOurgeOn Will spOnsOr tWO races

at the trOis glOrieuses de craOn

For the first time, the haras du Grand Courgeon will sponsor two races for purebred Arabians

(including a Listed) during the mini meeting the Trois glorieuses de Craon, on Saturday 3rd

September. This initiative is to promote Arabian racing, but not just that, as Alban de Mieulle, who

founded the stud, explained to us.

Why did the Haras du Grand Courgeon choose to sponsor two races for Arabians?

We try to be forward thinking, and this is part of it. We need to attract new owners, and maybe

Arabians will catch their eye. Also, the two races sponsored by Grand are the heart of a great racing

meeting in the West. There is a knowledgeable public who come to Craon including those who

are mostly on Paris tracks, which are too often empty...

Sponsorship has a cost, but you must make an effort to make things happen. It is a good way to

promote races, (re) introduce people to the stallions, the breeding, and the knowledge in the

Arabian racing world. The Grand Courgeon – which is open to everyone, not a private stud – is

based in the West at Lion-d’Angers, and this region actually has very few Arabian races. It is half

way between Normandy, where Al Shaqab and Al Shahania have their studs in France, and the

South-West, where there is a lot of Arab racing.

Finally, the creation of these two races fills a real gap in the French program for purebred Arabians.

What does that mean?

Today, the Arabian program is principally aimed towards sorting the hierarchy of the younger horses.

However the world is changing, and many Arabian owners are leaving their good horses in France.

Now, we need the races for these horses. There are very few maidens in France focusing on speed,

and for the older horses.

Other than sponsoring these two races, what will Grand Courgeon be doing on this day?

All the professionals who have runners are invited to a cocktail. They can also participate in a raffle

to win a nomination to al tair, an Umm Qarn stallion at Grand Courgeon. A nomination to tabarak

swill also be given to the winner of the Prix Général, and a nomination to majd al arab to that of

the Prix Amer.

All of this is possible thanks to my wife, Patricia Musial, who created this link between France and

Qatar.

CRAON, 3rd September

priX gÉnÉral (g)

3yo maiden, 1.650m, 16.000€

priX amer (listed pa)

4yos And uP, 1.650m, 25.000 €


AcTuALiTÉS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 24

LAdieS WOrLd chAmPiOnShiP

une PremiÈre

POur cATerine WALTOn

eT mOniQue LuebcKe

Deux épreuves du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship (Ifahr), le championnat

du monde féminin des courses de pur-sang arabes, ont eu lieu durant le mois d’août. Ces épreuves

sont qualificatives pour la grande finale de cette compétition, qui se disputera début novembre à Abu

Dhabi.

Associée pour la première fois à un pur-sang arabe sur la piste belge d’Ostende, le 15 août dernier,

l’Anglaise Catherine Walton a eu la joie de s’imposer, en selle sur Messi BEL (Dahess). Le duo est

venu dominer le reste du peloton au centre de la piste. La lauréate, qui décroche son billet pour la

finale, a déclaré : « Je me réjouis d’avoir été associée à ce cheval et j’ai fait de mon mieux. »

Pour l’anecdote, Messi n’est autre que le propre frère de Victor, qui avait gagné cette même course

l’an passé avec une autre anglaise, Page Fuller !

L’Allemande Monique Luebcke montait pour la première fois en Angleterre le 19 août dernier, sur le

mile de Sandown. Âgée de 34 ans, elle entraîne des chevaux de concours complet. Elle a enregistré la

cinquième victoire de sa carrière seulement, en trente-cinq courses. En selle sur Kaline GB (Vert

Olive), une jument entraînée par Stephen Gregory, elle s’est imposée de bout en bout, décrochant

ainsi son précieux ticket pour la finale. L’entraîneur, Stephen Gregory, n’a que deux chevaux de son

effectif. Il n’avait plus gagné depuis huit ans ! Il a expliqué : « C’est au-delà de nos rêves les plus fous ».

Monique Luebcke a précisé : « Je n’ai pas pu prendre part à ce championnat l’an passé, à cause d’une

blessure à l’épaule. C’est une journée inoubliable ».


neWS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 25

ladies WOrld champiOnship

a first fOr caterine WaltOn

and mOniQue lueBcKe

Two of the legs in the Sheikha Fatima bint Mubarak Ladies World

Championship (IFAHR), the championship for lady riders in

Arabian races, took place in August. These races are qualifiers

for the competition final, which takes place at the beginning of

November in Abu Dhabi.

Riding an Arabian for the first time on the Belgian track of

Ostende on the 15th August, the English Catherine Walton had

the thrill on winning, on board messi Bel (Dahess). The duo

came to lead the field up the center of the track. The winner, who

has her ticket to the final, said: « I am delighted to be riding this

horse, and I did my best. »

Messi is non other than the full brother to Victor, who won this

race last year with another English rider, Page Fuller!

The German Monique Luebcke rode for the first time in England

on the 19th August, at Sandown, over a mile. Aged 34 years, she

trains showjumpers. She was taking only the fifth win of her career,

in thirty-five races. Riding Kaline gB (Vert Olive), a mare trained

by Stephen Gregory, she won off the lead, taking her precious

ticket to the final. The trainer Stephen Gregory, has only two horses

in his stable. He hasn’t had a winner in eight years! He explained:

« This is beyond our wildest dreams ». Monique Luebcke

elaborated: « I couldn’t take part in last year’s championship due

to a shoulder injury. It’s an unforgettable day. ».


AcTuALiTÉS The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 26

Le 20 AOûT à cAGneS-Sur-mer, mAchA'ALLAh eT FLAVien GArnier

OnT neTTemenT dOminÉ Le chAmPiOnnAT de LA mÉdiTerrAnÉe

deS Pur-SAnG ArAbeS

The 20th August at Cagnes-sur-Mer, Macha'allah and Flavien Garnier decisively

conquered in the Championnat de la Méditerranée des Pur-Sang Arabes.

© AnDRé viguieR

un ÉTÉ FrucTueuX POur Le hArAS du SAubOuAS

Ces dernières semaines, les chevaux débourrés et pré-entraînés au haras du Saubouas se sont particulièrement distingués en

piste un peu partout en Europe. Au niveau black type, on notera les performances de Sha’hir (Amer), Al Nashmi (Majd Al Arab),

Al Mahdod (Munjiz), Shabih Alreeh (Jaafer), Muraaqib (Munjiz), Ebraz (Amer), Gazwan (Amer) et Aba’ath (Amer).

a fruitful summer fOr haras du sauBOuas

These last few weeks, the horses broken in and pre-trained at Haras du Saubouas have particularly distinguished themselves on tracks throughout

Europe. At black type level, we have noted the performances of sha’hir (Amer), al nashmi (Majd Al Arab), al mahdod (Munjiz), shabih alreeh

(Jaafer), muraaqib (Munjiz), ebraz (Amer), gazwan (Amer) and aba’ath (Amer).

Le cATALOGue de LA VenTe de Pur-SAnG ArAbeS 2016

eST en LiGne

Placée à la veille du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et du Qatar Arabian World Cup, la Vente de pur-sang arabes

organisée par ARQANA en partenariat avec l’AFAC se tiendra le jeudi 29 septembre à Saint- Cloud à partir de 14 h. Pour consulter

le catalogue dans son intégralité, cliquer ici.


LeS PLuS beLLeS

cOurSeS de

JuiLLeT & AOûT


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 28

DEAUVILLE (FR), 13 AOÛT 2016

dOhA cuP - PriX mAnGAnATe

Gr. I PA, 2 000 m, 50 000 €

SYLVine AL mAurY Prend rendeZ-VOuS

AVec LA “WOrLd cuP”

Sylvine Al Maury (Munjiz) a confirmé son statut de

meilleure femelle du moment parmi les pur-sang

arabes en s’imposant comme une championne dans la

Doha Cup (Gr. I PA). La représentante des Écuries

royales d’Oman a dominé un lot de premier ordre et

s’est imposée avec la manière.

Elle a été placée par Jean-Bernard Eyquem en quatrième

position d’un peloton en file indienne mené par

Reda (Burning Sand), qui a assuré un train sélectif. Sylvine

Al Maury a pris le meilleur à trois cents mètres du

but et a ensuite nettement créé la différence. Majeed

(Amer), pris de vitesse au moment du démarrage, a très

bien conclu pour prendre la deuxième place.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 29

>> dOhA cuP - PriX mAnGAnATe

DIRECTION LA QATAR ARABIAN WORLD CUP

Élisabeth Bernard, émue

aux larmes après ce succès,

nous a confié : « Pour

sa rentrée à Newbury, après

dix mois d’absence, elle avait

fourni une performance sensationnelle.

Nous avons eu la

chance que la jument monte

encore en condition après

cette course, et aujourd’hui,

elle était à 100 %, ce qui

n’était pas encore le cas à

Newbury. Elle va faire l’impasse

sur le Prix Dragon et

courra directement la Qatar

Arabian World Cup, en accord

avec son propriétaire.

C’est une jument formidable.

Il est rare d'en croiser une de

cette qualité lors d’une carrière. » Jean-Bernard Eyquem

a expliqué en descendant de cheval : « Nous n’avons pas

été très vite. C’est plus une pouliche qui aime avoir du rythme,

pour venir sur les chevaux. Or nous avons été obligés de venir

tôt et donc de prendre la tête prématurément. Elle fait le

“job” parce qu’elle est qualiteuse et courageuse. Mais elle

préfère “venir” sur les chevaux. Ce n’est que sa deuxième

sortie de l’année. À Newbury, elle a dominé un lot assez

moyen, tandis qu'aujourd’hui, elle rencontrait une autre

classe de chevaux. Il lui a donc fallu se donner un petit peu

plus. Elle va surement progresser là-dessus. » Dimanche 13

août à Deauville, Sylvine Al Maury a décroché un septième

Groupe et une cinquième victoire successive.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 30

>> dOhA cuP - PriX mAnGAnATe

MAJEED HONORABLE DEUXIÈME

Majeed a pris une bonne deuxième place, faisant suite

à ses deux victoires aux Pays-Bas pour son retour en

Europe. Son entraîneur, Alban de Mieulle, nous a dit :

« Majeed répond toujours présent. Il est battu par une très,

très bonne jument. Elle fait partie des tout meilleurs pur-sang

arabes et c’est certainement la meilleure jument de cette race.

Il n’y a rien à dire. Il est mieux que l’an passé, il a pris de la

force. Il va sans doute aller sur la Qatar Arabian World

Cup. »

Alban de Mieulle sellait également le 4 ans Djelamer

(Amer) dans ce Prix Manganate. Débordé en début

d’épreuve et accompagné aux bras pour suivre, le poulain

est venu vite dans le dernier tournant. Il a un peu

marqué le pas dans les derniers mètres, concédant la

troisième place face à Gazwan (Amer), qui effectuait

une rentrée après quatre mois d’absence. En ce qui le

concerne, Alban de Mieulle nous a dit : « Je trouve que

Djelamer court bien. Il ne connaît pas encore très bien son

métier. Ioritz ne le connaissait pas et il nous a dit qu’il prenait

son mors, lâchait son mors, et ainsi de suite... Il pense aussi

qu’il est venu un peu tôt et que s’il avait attendu plus longtemps,

il aurait pris une meilleure place. C’est la première

fois qu’il courait sur 2 000 mètres et c’est sa distance. »

LA SŒUR DE SIVIT AL MAURY

Savavit Al Maury (Dormane), la mère de Sylvine Al

Maury, a également produit Sivit Al Maury (Akbar), remarquable

cheval de course sur 1 400 et 1 600 mètres.

Ce dernier a gagné l’International Malazgirt Trophy (Gr.

I PA), à Istanbul, l’an passé. Savavit Al Maury est une

sœur de Sunbeam Al Maury (Dormane), lauréat des

UAE Federation Stakes (Gr. II PA). Salia de Carrère

(Baroud III) était la propre sœur de la remarquable

Nectarine Al Maury (Baroud III), elle-même à l’origine

des lauréats de Groupe I PA No Risk Al Maury, Nouba

Al Maury, Nevadour Al Maury et Mister Ginoux. Sylvine

Al Maury est issue de l’élevage reconnu de madame

Renée-Laure Koch et dépend de la famille maternelle

de l’illustre Nevadour (Ourour).

Saint Laurent FR

Kesberoy FR

Keiba FR

Munjiz FR

Zt Ali Baba US

Unchainedd Melody US

Blu Bint Haleema US

SYLVINE AL MAURY FR (F4)

Manganate FR

Dormane FR

Mandore FR

Savavit Al Maury FR

Baroud III FR

Salia de Carrère FR

Nevadour FR

DOHA CUP - PR.IX MANGANATE

Gr. I PA - Plat - 4 ans et plus - 2 000 m - 50 000 €

1 re SYLVINE AL MAURY (55,5) F5

(Munjiz & Savavit Al Maury)

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : Mlle Renée-Laure Koch

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J : J.-B. Eyquem

THE ROYAL CAVALRY

OF OMAN

2 e MAJEED (57,5) M6

(Amer & Zabieh)

Pr. : Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa

Al Thani

El. : Umm Qarn ManagemEnt. Co.Lt

Ent. : A. de Mieulle

J : O. Peslier

3 e GAZWAN (57,5) M5

(Amer & Arc de Ciel)

Pr. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa

Al Thani

El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa

Al Thani

Ent. : J. Smart

J : C. Soumillon




# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Djelamer, Ibn Azadi &

Reda.

Tous couru (6).

(Turf) Bon. 2'18"37. Écarts : 1 1/2 - 1 - 1.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 31

DEAUVILLE (FR), 13 AUGUST 2016

dOha cup - priX manganate

Gr. I PA, 2 000 m, 50 000 €

sylVine al maury has a rendeZ-VOus at the “WOrld cup”

sylvine al maury (Munjiz) confirmed that she is currently the best Purebred Arabian filly of the

moment in the Doha Cup (Gr. I PA). The representative of the Royal Stables of Oman annihilated a

top class field. She was sat by Jean-Bernard Eyquem in fourth position, in a single file race led by

reda (Burning Sand), who set a selective pace. Sylvine Al Maury took the advantage three hundred

meters out and pulled to a clear lead. majeed (Amer), caught flat-footed, finished well for second.

tOWards the Qatar araBian WOrld cup

Élisabeth Bernard, who was moved to tears after this win, said: « For her comeback at Newbury,

after ten months off, she gave a sensational performance. We are lucky that the filly has improved

in condition after the race, and today was at 100%, unlike at Newbury. She will miss the Prix Dragon

and run directly in the Qatar Arabian World Cup, in agreement with her owner. She is an incredible

mare. » Jean-Bernard Eyquem explained when he jumped off: « We didn’t go very quickly. She is a

filly that likes pace, and to come past horses. We were forced to move early and take the lead

prematurely. She did the job because she is brave and classy. It is only her second start of the year.

At Newbury, she beat an average bunch of horses, whereas today was a different class. She will

improve again. » Sunday 13th August at Deauville, Sylvine Al Maury took her seventh Group and

fifth successive victory.

majeed an hOrOuraBle secOnd

Majeed took a good second place, following his two wins in Pays-Bas on his return to Europe. His

trainer, Alban de Mieulle, said: « Majeed is always consistent. He was beaten today by a very, very

good filly. She is one of the best Arabians around, and definitely the best filly. There is nothing to

say. He is better than last year, and has strengthened. He will go to the Qatar Arabian World Cup. »

Alban de Mieulle also saddled the 4yo djelamer (Amer) in this Prix Manganate. Outpaced initially,

the colt came quickly in the final turn. He just weakend in the last few meters, conceding third place

to à gazwan (Amer), who was making a comeback after four months off the track. Alban de Mieulle

said: « I thought that Djelamer ran well. He’s still inexperienced. It was his first time over 2000m, and

the trip suits him. »

the sister tO siVit al maury

savavit al maury (Dormane), the dam of Sylvine Al Maury, has also produced sivit al maury

(Akbar), a remarkable racehorse over 1 400 and 1 600 metres. This latter won the International

Malazgirt Trophy (Gr. I PA), at Istanbul, last year. Savavit Al Maury is a sister to sunbeam al maury

(Dormane), winner of the UAE Federation Stakes (Gr. II PA). salia de carrère (Baroud III) is the full

sister to the outstanding nectarine al maury (Baroud III), herself the producer of Group I PA winners

No Risk Al Maury, Nouba Al Maury, Nevadour Al Maury and Mister Ginoux. Sylvine Al Maury was

bred by Renée-Laure Koch and is from the illustrious family of nevadour (Ourour).


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 32

DEAUVILLE (FR), 13 AOÛT 2016

AL rAYYAn cuP - PriX KeSberOY

Gr. I PA, 2 000 m, 50 000 €

dAhhAm cOnSerVe SOn inVincibiLiTÉ

Impressionnant à Chantilly quand il avait remporté la

Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr. I PA),

Dahham (Mahabb) a confirmé à Deauville en s’imposant

dans cette Al Rayyan Cup (Gr. I PA). Il est resté

ainsi invaincu en trois sorties. Le point d’interrogation

concernant ce représentant du cheikh Mansour bin

Zayed Al Nahyan était la distance des 2 000 mètres, qu’il

abordait pour la première fois. Comme à Chantilly,

Alexandre Gavilan a attendu. Dahham a galopé en dernière

position d’un peloton mené à un train très modéré

par Ahzar (Munjiz), l’autre invaincu au départ.

Beaucoup de chevaux ont tiré, notamment Lwsail

(Amer). Quand ce dernier s’est rapproché à la sortie du

tournant final, Dahham a pris sa roue et le poulain a

été capable d’accélérer dans cette course sans train. Il

a passé le poteau avec une demi-longueur d’avance sur

l’animateur, Ahzar. Ebraz (Amer), qui débutait à cette

occasion, prend une bonne troisième place après avoir

été monté juste derrière les animateurs, alors que

Lwsail s’est bien ressaisi dans la phase finale pour finalement

se classer quatrième.

« LES 2 000 M REPRÉSENTENT LE BOUT DU MONDE

POUR LUI »

Didier Guillemin, l’entraîneur de Dahham, nous a dit :

« Nous avions un doute sur sa tenue, car c'était la première

fois qu’il abordait les 2 000 mètres. J'avais donc demandé à

son jockey de prendre son temps. À Chantilly, il avait aussi

gagné en venant de l'arrière, donc il ne faut pas changer une

tactique qui gagne ! C'est un bon poulain, mais je pense que

les 2 000 mètres représentent le bout du monde pour lui. À

présent, il devrait courir à Saint-Cloud, le vendredi du weekend

du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, puis à Toulouse,

pour les épreuves du Breeders’ Cup, soit le programme que

nous avions fait suivre l’an dernier à Mabrooka. »

IL POURRAIT RETROUVER AHZAR DANS LE QATAR

ARABIAN TROPHY DES POULAINS

Damien de Watrigant, l’entraîneur du deuxième, nous

a expliqué : « Ahzar a dû supporter le poids de la course

étant donné qu'il n'y avait pas de train. Il a été pris de vitesse,

mais il s'est montré courageux pour revenir. Il a simplement

manqué cinquante mètres. Nous irons sur la bonne course

pour les 3 ans à Saint-Cloud [le Qatar Arabian Trophy des

Poulains, ndlr], en espérant que nous aurons du terrain plus

souple. »


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 33

>> AL rAYYAn cuP - PriX KeSberOY

LE PROPRE FRÈRE DE SHATEH

Dahham est un élève de Son Altesse le cheikh Mansour

bin Zayed Al Nahyan. Son pedigree est à l’image

des courses de pur-sang arabes : très international. Il

en effet issu d’un mélange de sang français, tunisien,

américain et portugais. Fanar (Akbar), sa mère, n’a pas

couru. Elle a aussi produit Shateh (Mahabb). Lui aussi

entraîné par Didier Guillemin, il avait réalisé une

bonne saison française à 3 ans, dans une génération de

qualité, où il s’était incliné face aux lauréats de Groupe

I PA Manark (Mahabb) et Dahor de Brugère (Dahess).

Exporté aux Émirats Arabes Unis, Shateh s’est imposé

dans l'Al Ruwais (Gr. III PA), sur 1 000 mètres, après

430 jours d’absence. Il s’est ensuite classé bon

deuxième du Liwa Oasis (Gr. I PA) sur 1 400 mètres. El

Afia, sa deuxième mère, par le chef de race tunisien

Dynamite III (Esmet Ali), était la propre sœur de Berrezig,

quintuple lauréat dans son pays d’origine, où

cette souche a donné de nombreux gagnants. Importée

en France, cette sœur de trois black types a dans un

premier temps produit pour le compte de la famille

Larrieu. Elle est notamment à l’origine d'Hiderne de

Faust (Tornado de Syrah), troisième des Hatta International

Stakes (Gr. I PA). Dans un deuxième temps, El

Afia a produit pour le cheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan, d’où Laamma (Munjiz), lauréat de l’Arabian

Triple Crown Round II (Gr. III PA) et Jawass (Dormane),

troisième de l’épreuve précitée.

AL RAYYAN CUP - PR.IX KESBEROY

Gr. I PA - Plat - 3 ans - 2 000 m - 50 000 €

1 er DAHHAM (57) M3

(Mahabb & Fanar)

Pr./El. : Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed

Al Nahyan

Ent. : D. Guillemin

J : A. Gavilan

2 e AHZAR (57) M3

(Munjiz & Frasquitha)

Pr. : J.-M. de Watrigant

El. : E.A.R.L. Haras de Mandore

Ent. : D. de Watrigant

J : I. Mendizabal


%"%!!

#" ! $"

3 e EBRAZ (57) M3

(Amer & Massamarie)

Pr./ El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa

Al Thani

Ent. : J. Smart -J : C. Demuro

Tidjani

Tahar de Candelon FR

Pehrxylla Ibn Xelio PT




DAHHAM FR (M3)

Mahabb AE

Fanar FR

Jaf Orphatyn US

Joyzell US

Yfs Almond Joy US

Djelfor FR

Akbar FR

Fantasia FR

Dynamite III TN

El Afia TN

Maharzia TN

# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Lwsail, Shabih Alreeh,

Al Mounteze Monlau & Jamas D.A.

Tous couru (7).

(Turf) Bon. 2'25"92. Écarts : 1/2 - 3/4 - nez.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 34

DEAUVILLE (FRA), 13TH AUGUST 2016

al rayyan cup - priX KesBerOy

Gr. I PA - 2,000m - €50,000

dahham stays unBeaten

Impressive at Chantilly when he won the Qatar Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr. I PA), dahham

(Mahabb) established his status at Deauville when winning the Al Rayyan Cup (Gr. I PA). He has remained

unbeaten from three runs. The question mark over the representative of Sheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan was the trip of 2,000 metres, which he was attempting for the first time. As at Chantilly, Alexandre

Gavilan held him up. Dahham travelled in last position in a field led at a moderate pace by ahzar (Munjiz),

the other unbeaten horse in the race. There were quite a few keen horses, including lwsail (Amer). When

this latter began to make up ground in the final turn, Dahham kicked and the colt showed he could

accelerate in a race with no pace. He crossed the line half a length in front of the leader, Ahzar. ebraz

(Amer), who was making his debut, took a good third place having been ridden just behind the leaders,

whilst Lwsail found a second burst to finally finish in fourth.

“2,000m is his maXimum trip”

Didier Guillemin, trainer of Dahham, said: “We had a doubt over his stamina, as it was his first time over

2,000 metres. Therefore I asked the jockey to take his time with him. At Chantilly, he also won coming from

off the pace, and you shouldn’t change winning tactics! He is a good colt, but I think that 2,000 metres is

his maximum trip. At the moment, he should run at Saint-Cloud over the Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

weekend, then at Toulouse, for Breeders’ Cup races, followed by the same program as last year in

Mabrooka.”

he cOuld meet ahZar again in the Qatar araBian trOphy des pOulains

Damien de Watrigant, trainer of the second, explained: “Ahzar was carrying weight and there was no pace.

He was caught for speed, and was courageous to fight back. He just needed another 50 metres. We will go

to the good race for 3 year old at Saint-Cloud [editor's note: the Qatar Arabian Trophy des Poulains], hoping

that we will have softer ground.”

the full BrOther tO shateh

Dahham was bred by His Highness Sheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan. His pedigree is in the image of

Arabian racing: very international. He comes from a mix of French, Tunisian, American and Portuguese

bloodline. fanar (Akbar), his dam, was unraced. She has also produced shateh (Mahabb). Also trained by

Didier Guillemin, he had a good 3-year-old season in France, in a classy crop, where he faced the Group I

PA winners manark (Mahabb) and dahor de Brugère (Dahess). Exported to the United Arab Emirates,

Shateh won the Al Ruwais (Gr. III PA), over 1,000 metres, after 430 days off the track. He was then a good

second to Liwa Oasis (Gr. I PA) over 1,400 metres. El Afia, his second dam, by the great Tunisian stallion

dynamite iii (Esmet Ali), is the full sister to Berrezig, a five time winner in her home country, and this stock

has produced a number of winners. Imported to France, this sister to three black type winners produced

for the Larrieu family. She is notably the origin of hiderne de faust (Tornado de Syrah), third in the Hatta

International Stakes (Gr. I PA). In a second era, El Afia was part of the broodmare band of Sheikh Mansour

bin Zayed Al Nahyan, producing laamma (Munjiz), winner of the Arabian Triple Crown Round II (Gr. III PA)

and jawass (Dormane), third in the race.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 35

LA TESTE-DE-BUCH (FR), VENDREDI 19 AOÛT

PriX neVAdOur

Gr. III PA, 1 900 m, 20 000 €

un Premier GrOuPe eT deS AmbiTiOnS

POur WOrOOd

© RoBeRt polin

Worood (Akbar) a toujours été estimée et elle a décroché

sans surprise une première victoire au niveau

Groupe, le 19 août à La Teste-de-Buch. Elle s’est aisément

imposée dans le Prix Nevadour (Gr. III PA) et

peut nourrir de légitimes ambitions au niveau supérieur.

Impressionnante pour sa rentrée sur la “"fibrée"” paloise,

au mois de février, Worood a ensuite consommé

dans le Qatar Prix de l’Élevage (Gr. III PA), payant ses

efforts pour finir. Elle se classait proche quatrième de

cette épreuve. Cette fois, patiemment montée à l’arrière,

la pensionnaire de Charles Gourdain a bien respiré

et est venue finir de belle manière, en pleine piste,

pour décrocher la victoire.

Fidèle à son habitude, Naziq (Mahabb) a animé le

début de l’épreuve, prenant quelques longueurs

d’avance. Sa compagne de couleurs, Mabrooka (Mahabb),

a évolué en tête du petit peloton, alors que la future

lauréate patientait à l’arrière-garde. Naziq était

encore en tête à la sortie du tournant final. Elle a tenté

d’aller jusqu’au bout, avant de baisser de pied, alors

que Worood produisait son effort. La représentante des

Écuries Royales d’Oman a nettement créé la différence

et elle s’impose sans être beaucoup sollicitée par David

Morisson.

Naziq se classe deuxième. Princesse Monlau (Munjiz),

dans un dernier effort, subtilise la troisième place à Mabrooka.

Cette dernière n’a pas placé son coup de reins

habituel, sur cette distance sans doute un peu limite,

après avoir enchaîné neuf sorties dans les trois premiers.

DIRECTION LE QATAR ARABIAN TROPHY

DES JUMENTS

L’entraîneur de la gagnante, Charles Gourdain, place

deux de ses pensionnaires sur le podium. Il a expliqué :

« C’est une pouliche qui a eu quelques problèmes de croissance,

je pense, après sa rentrée victorieuse en février. Elle

n’avait pas respiré lors de sa quatrième place dans le Qatar

Prix de l’Élevage. C’est une pouliche délicate à monter. Il

faut la cacher pour qu’elle puisse respirer et bien finir. On

lui avait donc mis pour la première fois un bonnet et on lui

avait également bouché les oreilles. David [Morisson, ndlr]

a pu bien la détendre derrière et lorsqu’elle respire, elle sait

finir ses courses. De toute façon, elle a de la qualité. L’objectif,

désormais, c’est le Qatar Arabian Trophy des Juments

(Gr. I PA), la veille du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Elle

va arriver sur cette course avec beaucoup de fraîcheur. »


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 36

>> PriX neVAdOur

© RoBeRt polin

PRIX NEVADOUR

Gr. III PA - Femelles - 4 ans - 1 900 m - 20 000 €

1 re WOROOD (56) F4

(Akbar & Starmania)

Pr. / El. : Écuries Royales d'Oman

Ent. : C. Gourdain - J. : D. Morisson

THE ROYAL CAVALRY

OF OMAN

© RoBeRt polin

DOUBLEMENT ISSUE DE LA FAMILLE

DE FLEUR D’AVRIL

Élevée par les Écuries Royales d’Oman, dont elle porte

également les couleurs, Worood fait partie des dernières

générations françaises d’Akbar (Djelfor). C’est

une fille de Starmania (Kerbella), qui a pris la troisième

place du Prix Razzia III (Gr. III PA). Sa propre sœur,

Alcantara, s’était classée troisième du French Arabian

Breeders’ (Listed PA à l’époque). On notera que sa troisième

mère, Kemia (Shawani), a donné naissance à Mohikan

(Dormane), troisième du Prix Al Sakbe (Gr. III

PA). Akbar et Starmania sont issus de la même souche

maternelle, celle de Fleur d’Avril (Meke).

" & "# !$"


!

%%%$"!$" !

# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

ELEVÉE PAR

LE HARAS DU BERLAIS

Tél. 05 49 42 49 93 – contactberlais.com

2 e NAZIQ (57) F4

(Mahabb & Aleefa)

Pr. / El. : Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan - Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : J.-B. Eyquem

3 e PRINCESSE MONLAU (56) F4

(Munjiz & Salalah de Monlau)

Pr. : R. Bourdette - El. : Mme Robert Bourdette

Ent. : C. Gourdain - J. : J. Augé

" & "# !$"


!

%%%$"!$" !

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Mabrooka & Tharwah

Tous couru (5).

(Turf) Bon souple à souple. 2'06"69. Écarts : 1 1/2 - enc - ctete.

WOROOD FR (F4)

Djelfor FR

Akbar FR

Fantasia FR

Kerbella FR

Starmania FR

Keridamia FR

Manganate FR

Djebella II FR

Gosse du Béarn FR

Fleur d’Avril FR

Kesberoy FR

Fatouma FR

Dormane FR

Kemia FR


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 37

LA TESTE-DE-BUCH (FR), FRIDAY 19 AUGUST

priX neVadOur

Gr.III PA, 1 900m, 20.000 €

a first grOup and neW hOpes fOr WOrOOd

Worood (Akbar) has always looked classy and she unsurprisingly took her first Group win on the

19th August at La Teste-de-Buch. She won easily in the Prix Nevadour (Gr.III PA) and can now look

to step up a level.

Impressive on her comeback on the all-weather at Pau, Worood then ran in the Qatar Prix de

l’Élevage (Gr.III PA), and paid for her earlier efforts in the finish. She finished a close fourth in this

race. This time, ridden patiently at the rear, the Charles Gourdain trained filly, relaxed well and

finished nicely up the center of the track to take victory.

As is her habit, naziq (Mahabb) led at thebeginning of the race, taking a lead of a few lengths. Her

stable companion, mabrooka (Mahabb), travelled up on the pace, whilst the eventual winner closed

the field. Naziq was still in the lead coming off the final turn. She began to weaken just as Worood

made her move. The representative of the Royal Stables of Oman pulled away and won without

being overly asked by David Morisson.

Naziq was second. princesse monlau (Munjiz), with a final effort, stole third place from Mabrooka.

This latter did not have her usual turn of foot, and the distance found her out, after finishing in nine

successive races in the first three.

tOWards the Qatar araBian trOphy des juments

The winning trainer, Charles Gourdain, had two runners on the podium. He explained: « She is a

filly who had a few growing pains after her win in February. She didn’t breathe when she finished

fourth in the Qatar Prix de l’Élevage. She is a delicate filly to ride. She needs cover so that she will

breathe and finish well. We put the hood and earplugs on for the first time. David [Morisson, ndlr]

managed to relax her in behind, and so she finished well. She has class. The objective is now the le

Qatar Arabian Trophy des Juments (Gr.I PA), the day before the Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.

She will go there with plenty of freshness. »

inBred tO fleur d’aVril

Bred by the Royal Stables of Oman, and carrying their colours, Worood is from the final French

crop of akbar (Djelfor). She is out of Starmania (Kerbella), who was third in the Prix Razzia III (Gr.III

PA). Her full sister, Alcantara, was third in the French Arabian Breeders’ (Listed PA at the time). Her

third dam, Kemia (Shawani), produced mohikan (Dormane), third in the Prix Al Sakbe (Gr.III PA).

Akbar and Starmania come from the same maternal family, that of fleur d’avril (Meke).


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 38

LA TESTE-DE-BUCH (FR), 23 JUILLET 2016

PriX dOrmAne

Gr. III PA - 1 900 m - 20 000 €

TAYF en TOuTe LOGiQue

© ChAntAl houRCADettte/AFAC

Tayf (Amer) nous avait montré qu'il avait le niveau des

meilleurs de sa génération dans le Qatar Derby des

Pur-Sang Arabes de 4 ans (Gr. I PA), le 19 juin dernier.

Pour ses premiers pas sur le sol français, il se classait

deuxième, alors qu’il n’avait couru que deux fois au

Qatar. Le 23 juillet à La Teste-de-Buch, la logique a été

respectée et ce pensionnaire d’Alban de Mieulle a remporté

le Prix Dormane (Gr. III PA). Cet élève et représentant

de Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifah

Al Thani a ouvert son palmarès directement au niveau

Groupe et semble pouvoir regarder plus haut à l’avenir.

Tayf est sorti mollement des stalles de départ, mais a

rapidement demandé à avancer. Ioritz Mendizabal l’a

ensuite placé dans le sillage de l’animateur, Mehdaaf

Athbah (Amer). Les deux chevaux ont évolué ainsi

jusqu’à l’entrée de la ligne droite. Tayf est venu facilement,

avant d’être attaqué par Aba’ath (Amer) dans les

derniers mètres. Le futur lauréat a su tenir en respect

l’assaillant. Aba’ath se classe proche deuxième, avec

plus de deux longueurs d’avance sur Mehdaaf Athbah.

UN POULAIN PERFECTIBLE

Alban de Mieulle était visiblement ravi de voir son pensionnaire

confirmer sa récente bonne sortie à Chantilly,

dans le Derby des 4 ans. Il a expliqué : « Sa dernière

sortie fut bonne. Aujourd’hui, nous lui avons enlevé les œillères

pour la première fois. Nous ne savions pas trop comment

il allait réagir, même si, le matin, il travaille bien sans cet artifice.

Il est un peu coquin, comme on a pu le voir dans la ligne

droite. Il peut se reprendre très facilement. Je vais questionner

son jockey pour connaître son opinion au sujet des œillères :

pense-t-il qu’il est nécessaire de les lui remettre. Mais en tout

cas, c’est un très bon cheval qui a encore beaucoup de marge.

Il est immature et on sent qu’il a besoin d’apprendre. » Les

futurs engagements de Tayf ne sont pas encore définis.

Son entourage semble préférer ne pas lui faire affronter

ses aînés dans l’immédiat.

LE FRÈRE DE MAJD AL ARAB

Tayf est un élève de Son Altesse le cheikh Abdullah bin

Khalifa Al Thani. Il est issu de Djelmila (Manganate),

lauréate de dix courses, dont les Hatta International

Stakes (Gr. I PA) et le Derby des Pur-Sang Arabes à

Chantilly. Au haras, elle a donné Majd Al Arab (Amer),

lauréat de quatre Groupes I PA. Ce dernier officie désormais

comme étalon à Pau et a déjà produit des lauréats

au niveau Groupe I PA. Djelmila a également

produit Raddad (Amer), un gagnant du Qatar International

Trophy (Gr. I PA). Djelmila est une fille de Cherifa

(Chéri Bibi), gagnante au meilleur niveau et à

l’origine d’une dizaine de lauréats de Groupes. Il s’agit

de la souche de la famille Watrigant qui a donné les

chefs de race Manganate, Dormane et Tidjani.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 39

>> PriX dOrmAne

PRIX DORMANE

Gr. III PA - 4 ans - Plat - 1 900 m - 20 000 €

1 er TAYF (58) M4

(Amer & Djelmila)

Pr. : Son Altesse le cheikh Abdullah Bin Khalifa

Al Thani

El. : Son Altesse le cheikh Abdullah Bin Khalifa

Al Thani

En. : A. de Mieulle

J. : I. Mendizabal

2 e ABA'ATH (60) M4

(Amer & Redjila)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Al Shaqab Racing

En. : T. Fourcy

J. : F. Bughenaim

# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

ELEVÉ PAR

LE HARAS DU BERLAIS

Tél. 05 49 42 49 93 – contactberlais.com

3 e MEHDAAF ATHBAH (58) M4

(Amer & Keen Game)

Pr. : Athbah Stud Limited

El. : Athbah Stud Limited

En. : P. Sogorb

J. : P.-C. Boudot

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Ibn Azadi & Thabit.

Tous couru (5).

(Turf) Bon. 2'08". Écarts : enc - 2 1/2 - 2 1/2.

TAYF FR (M4)

Amer SA

Djelmila FR

Wafi SA

Bushra SA

Manganate FR

Cherifa FR

Shabab SA

Sarhah SA

Lahoom SA

Rahifa SA

Saint Laurent FR

Mandragore FR

Chéri Bibi FR

Managhi FR

LA TESTE-DE-BUCH (FRA), 23rd July 2016

priX dOrmane

Gr. III PA - 1,900m - €20,000

tayf lOgically

tayf (Amer) showed to have the best level of his

generation in the Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4

ans (Gr. I PA). For his first race in France, he came second,

after only running twice in Qatar. The 23rd July at La

Teste-de-Buch, it was logic and the Alban de Mieulle

trained horse won the Prix Dormane (Gr. III PA). This

Sheikh Abdullah bin Khalifah Al Thani bred and owned

colt won directly at the Group level and seems to be able

to go higher.

Tayf did not come out well but asked to go quite quickly.

Ioritz Mendizabal then placed him in the back of the

leader, mehdaaf athbah (Amer). Both horses cantered

like that until the start of the home straight. Tayf came

easily before being attacked by aba’ath (Amer). However

Aba’ath finishes second, more than two lengths ahead of

Mehdaaf Athbah.

a perfectiBle cOlt

Alban de Mieulle was pleased to see his horse confirm.

He explained: “His last run was good. Today, we did not

put the blinkers. We did not know how he would react.

He is a little mischievous, how we could see in the final

straight. I will see with his jockey if he thinks he needs

blinkers again. But he is a very good horse. He has a lot

of margin. A bit immature, he needs to learn.” His

program is still not set, but they don’t seem to want to

have him run against older horses.

majd al araB’s BrOther

Tayf was bred by His Highness Sheikh Abdullah bin

Khalifa Al Thani. He is by djelmila (Manganate), who won

the Hatta International Stakes (Gr. I PA) and the Derby des

Pur-Sang Arabes. At stud, she gave majd al arab (Amer),

winner of four Gr. I PAs. Now stallion at Pau, he already

gave winners at the Gr. I PA level. Djelmila is also the dam

of raddad (Amer), winner of the Qatar International

Trophy (Gr. I PA). Djelmila is a daughter of cherifa (Chéri

Bibi), winner at the best level, she also gave a few winners

at the Group level. It is the family of the Watrigant bred

families, who gave the sire of sires Manganate, Dormane

and Tidjani.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 40

LA TESTE-DE-BUCH (FR), 23 JUILLET 2016

PriX burKeGuY - WAThbA STud FArm cuP

Listed PA - 1 400 m - 25 000 €

Le cOuP de reinS dÉVASTATeur d’ALSAKer

© ChAntAl houRCADettte/AFAC

Toujours invaincu cette année, Alsaker (Af Albahar) se

présentait comme un adversaire de taille dans ce Prix

Burkeguy - Wathba Stud Farm Cup (Listed PA). La victoire

de Tayf, quelques minutes auparavant, a renforcé

sa candidature, sachant qu’Alsaker venait de le devancer

dans le Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4 ans

(Gr. I PA). La ligne semblait bonne et le pensionnaire

d’Élisabeth Bernard a justifié en piste son statut de favori.

Il a très nettement créé la différence dans la ligne

droite, avant de décrocher une facile victoire. Son entraîneur

avait expliqué avant la course : « J’ai joué le jeu

de la vitesse avec Alsaker aujourd’hui, car j’aimerais lui

concocter un programme qui passe par Istanbul puis Abu

Dhabi. Étant sur place, le cheval est un petit peu plus tendu

que d’ordinaire et je pense que les 1 900 mètres du Prix Dormane

auraient été un peu longs pour lui. C’est pourquoi je le

présente dans cette Listed. »

AU-DESSUS DU LOT

Dotée d’une grande action, Tharwah (Munjiz) a fait du

train aux avant-postes, avec le futur lauréat dans son

sillage. Alsaker n’a pas été sollicité par Julien Augé dans

la première partie de la ligne droite, et il est venu librement.

À mi-ligne droite, le jockey l’a simplement sollicité

aux bras et le cheval a facilement pris l’ascendant

pour s’imposer de plus de deux longueurs, laissant une

impression de facilité. C’est finalement Majida (Majd

Al Arab) qui vient prendre la deuxième place à Tharwah.

Cette dernière s’est très bien défendue jusqu’au

bout, privant son compagnon d’entraînement, Djelamer

(Amer), d’une place sur le podium.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 41

>> PriX burKeGuY - WAThbA STud FArm cuP

© ChAntAl houRCADettte/AFAC

DIRECTION LA TURQUIE OU L’ANGLETERRE

Élisabeth Bernard était soulagée par la victoire de son

protégé : « Vous savez, quand on regarde le programme un

mois auparavant, on est persuadé que l’on va gagner. Et

puis, plus la course approche, plus on doute. Cinq minutes

avant le départ, on est liquéfié… donc je suis rassurée ! Je

pensais que ce serait un galop, cela a bien été le cas. » Le

choix de le présenter sur plus court a donc été judicieux

: « Oui, je le trouvais un peu allant, mais il a vraiment

une vitesse intrinsèque, c’est sûr ! Je vais discuter de son futur

programme avec Jean-Pierre Deroubaix. J’aimerais aller

en Turquie. Je ne sais pas si c’est prudent actuellement et lui

pensait plutôt à l’Angleterre. J’adore le champ de courses

d’Istanbul et le Malazgirt Trophy (Gr. I PA) sera une course

parfaite pour lui. C’est une épreuve que nous avons déjà gagnée

par le passé. Je pense que nous irons là-dessus au mois

de septembre. »

Ce Prix Burkeguy - Wathba Stud Farm Cup fait partie

du Festival international de courses de chevaux

arabes du cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan.

Cette série de la Wathba Stud Farm Cup permet de

soutenir les "petits" éleveurs de chevaux arabes à

travers le monde. Quatre dates sont prévues en

France cette année. Trois se sont déjà déroulées.

La prochaine, le Prix Nedjari, est prévue le 27 septembre

prochain, sur l’hippodrome de Bordeaux-

Le Bouscat.

PRIX BURKEGUY - WATHBA STUD FARM CUP

Listed PA - Plat - 4 ans - 1 400 m - 25 000 €

1 er ALSAKER (59) M4

(Af Albahar & Jakkarta)

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : Mme Nada Mousalli

En. : Mme J.-F. Bernard

J. : J. Augé

THE ROYAL CAVALRY

OF OMAN

DEUX ÉLÈVES D’HASSAN MOUSLI AUX

DEUX PREMIÈRES PLACES

Alsaker est né chez Hassan Mousli et Nada Mousalli,

tout comme Majida, deuxième de cette épreuve. Son

père, Af Albahar (Amer), n’a que sept partants en

France, dont deux black types. Il est stationné au haras

de Thouars, dans le Lot-et-Garonne. Alsaker est donc

un propre frère de Bint Jakkarta qui a remporté l’Al

Rayyan Cup (Gr. I PA) à Deauville il y a deux ans, sur

cette distance des 2 000 mètres. Cette fratrie compte

également Al Charif (Akbar), un frère utérin d’Alsaker,

qui fut le meilleur poulain de 3 ans en 2009 à Saint-

Cloud, après son succès dans le Qatar Total French

Arabian Breeder’s Challenge (Gr. I PA).

ALSAKER FR (M4)

Af Albahar AE

Jakkarta FR

Amer SA

Al Hanouf SA

Kesberoy FR

Jaffia FR

Wafi SA

Bushra SA

Sabaan SA

Saihah SA

Saint Laurent FR

Keiba FR

Irmak TN

Nadia MA

2 e MAJIDA (54,5) F5

(Majd Al Arab & Al Ryme)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : M. Faiz Al Elweet

En. : T. Fourcy

J. : J.-B. Hamel

Majd Al Arab

Stationné au Haras de Pau Gelos Sorelis

Tél. : 05 53 68 88 38

3 e THARWAH (54) F4

(Munjiz & Al Anood)

Pr. : Son Altesse le cheikh Abdullah Bin Khalifa

Al Thani

El. : Son Altesse le cheikh Abdullah Bin Khalifa

Al Thani

En. : A. de Mieulle

J. : I. Mendizabal

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Djelamer & Ghobat

Bahar.

Tous couru (5).

(Turf) Bon. 1'35"07. Écarts : 2 1/2 - 1/2 - nez.


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 42

LA TESTE-DE-BUCH (FRA), 23rd JULY 2016

priX BurKeguy – WathBa stud farm cup

Listed PA - 1,400m - €25,000

alsaKer’s deVastating

turn Of fOOt

Still unbeaten this year, alsaker (Af Albahar) was presented as a big rival in this Prix Burkeguy -

Wathba Stud Farm Cup (Listed PA). Tayf’s win, a few minutes ago, reinforced his nomination,

knowing that Alsaker had just won in front of him in the Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4 ans

(Gr. I PA). The line seemed good and the Élisabeth Bernard trained horse proved he had to be the

favourite on the track.

He created a difference very clearly in the home straight, before winning easily. His trainer had said

before the race: “I played the speed card with Alsaker today because I would like to prepare him a

little program that goes by Istanbul and Abu Dhabi. Being on the spot, the horse is a little more

nervous than normal and I think that the 1,900m of the Prix Dormane would have been a bit long

for him. It’s why I am presenting him in this Listed.”

On tOp Of the lOt

With a big action, tharwah (Munjiz) set a good rhythm to the race, with the future winner in his

back. Alsaker was not asked to go by Julien Augé in the first part of the straight and he came easily.

In the middle of the finale phase, the jockey asked him with the hands and the horse came up and

won by two lengths. It is finally majida (Majd Al Arab) who took the second place from Tharwah.

She well defended herself stopping her training companion djelamer (Amer) from a place on the

podium.

tOWards turKey Or england

Élisabeth Bernard was happy with this success: “You know, when you see the program a month

earlier, you are sure you are going to win. Five minutes before the start, we are scared as hell… So

I am relieved! I thought it would be a canter, and it was the case.”

Going on shorter was a good idea: “Yes I found him a little keen but he has a great speed, that’s for

sure! For the rest, I will talk with Jean-Pierre Deroubaix. I would like to go to Turkey. I don’t know if

it is prudent for the moment and he thought more about England. I love Istanbul’s racecourse and

the Malazgirt Trophy (Gr. I PA) will be a perfect race for him. We already won it. I think we will go

there in September.”

This Prix Burkeguy-Wathba Stud Farm Cup is part of Sheikh Mansoor bin Zayed Al Nahyan’s

Purebred Arabian International Racing Festival. This series of the Wathba Stud Farm Cup supports

‘small’ breeders around the world. Four dates are planned in France. Three have already been

organized. The next one, the Prix Nedjari, is planned on the 27th September at Bordeaux-Le

Bouscat.

tWO hassan mOusli Bred hOrses at the tWO first places

Alsaker was bred by Hassan Mousli and Nada Mousalli, just like Majida, second. His sire af albahar

(Amer) only has seven horses in France, including two black types. He stands at the Haras de

Thouars. Alsaker is a full brother to Bint Jakkarta who won the Al Rayyan Cup (Gr. I PA). This family

also counts al charif (Akbar), a brother of Alsaker, best 3yo in 2009 after his success in the Qatar

Total French Arabian Breeder’s Challenge (Gr. I PA).


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 43

OSTENDE (BEL), LUNDI 1ER AOUT

The PreSidenT OF The uAe cuP

Gr. III PA - 4 ans et plus - 1 600 m - 30 000 €

une VicTOire hiSTOriQue

POur FALeh buGhenAim

© ABDAllA khAliFA

Disputé sur les 1 600 mètres de la piste de l’hippodrome

d’Ostende, le Deauville belge, la President of

the UAE Cup (Gr3 PA) avait réuni un joli plateau, dont

deux représentants d’Al Shaqab Racing entraînés par

Élisabeth Bernard. Longtemps en tête, Al Mahdod

(Munjiz) a su résister au retour de son compagnon de

casaque et d’entraînement, Al Nashmi (Majd Al Arab),

offrant un premier succès en Europe au jockey qatari

Faleh Bughenaim. Auteur d’une bonne mais tardive fin

de course – sous la selle de la multiple Cravache d’or

belge Glen Braem –, Fajr Qardabiyah (Dormane) s’empare

de la troisième place pour la casaque du propriétaire

émirati Abdula Al Mansouri.

LE JUMELÉ D’ÉLISABETH BERNARD

Élisabeth Bernard était évidemment ravie d’un tel résultat,

à commencer par la victoire de Faleh Bughenaim.

Elle place deux de ses pensionnaires sur le

podium : « C’est un jockey qui a déjà gagné des courses au

Qatar pour le cheikh Joaan et qui évoluait encore dans le

milieu des courses d’endurance il n’y a pas si longtemps. Il

avait envie de monter en course et c’était pour lui un challenge

intéressant. Je trouve qu’il a vite fait des progrès, et

surtout qu’il monte très bien. Il a une très jolie position à cheval,

c’est un garçon fort bien élevé et donc un plaisir de la

côtoyer. C’est vrai que son arrivée chez nous a parfois suscité

des commentaires, mais il a de très bonnes mains et j’ai eu

l’idée de le faire monter ici à Ostende, dans cette épreuve. Il

a très bien monté le cheval, a écouté les ordres et cela s’est

bien passé. Je suis également enchantée de réaliser le jumelé

pour la casaque Al Shaqab Racing. »

LE FRÈRE D’ADEN

Al Mahdod est un fils de la jument qatarie Mayada

(Amer) qui a également donné le placé de Groupe I

Aden (Burning Sand). Mafatma (Tidjani), sa deuxième

mère, a notamment donné Magadir ASF (Amer), lauréate

des NBD Hatta International Stakes (Gr. I PA) sur

la piste de Newbury en 2008. Mafatma est une fille de

Margau (Manganate), la propre sœur du crack Dormane

et issue de la jument fondatrice Mandore (Grabiec),

soit la grande souche de la famille Watrigant.

AL MAHDOD GB (H7)

Munjiz FR

Mayada QA

Kesberoy FR

Saint Laurent FR

Keiba FR

Zt Ali Baba US

Unchainedd Melody US

Blu Bint Haleema US

Amer SA

Mafatma FR

Wafi SA

Bushra SA

Tidjani FR

Margau FR


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 44

>> The PreSidenT OF The uAe cuP

PRESIDENT OF THE U.A.E. CUP

Gr. III PA - 4 ans et plus - 1 600 m - 30 000 €

1 er AL MAHDOD (57) H7

(Munjiz & Mayada)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al

Thani

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : F. Bughenaim




# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

2 e AL NASHMI (57) M5

(Majd Al Arab & Noreen)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al

Thani

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : T. Messina




# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

Majd Al Arab

Stationné au Haras de Pau Gelos Sorelis

Tél. : 05 53 68 88 38

3 e FAJR QARDABIYAH (56,5) M4

(Dormane & Turkia)

Pr. : A. Al Mansoori

El. : Écurie Qardabiyah

Ent. : Mme K. van den Bos

J. : G. Braem

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : L'Eau du Tigre,

Messi, Petruschka, Maghazi, Lou Raynal, Mahfuz D.A., Nero

D.A., Dicky, Pogrom Kossack, Rodin & Dassan D.A.

Tous couru (14).

(Turf) 1'55"60. Écarts : Encolure - nez - 4 1/2.

OSTENDE (BEL), 1st AUGUST 2016

the president Of the uae cup

Gr. III PA - 4yos+ - 1,600m, €30,000

a histOric Win

fOr faleh Bughenaim

Run over 1,600 metres at the racetrack of Ostende, the

Belgian Deauville, The President of the UAE Cup (Gr. III

PA) brought together a strong field including two

representatives of Al Shaqab Racing trained by Élisabeth

Bernard. A long time in front, al mahdod (Munjiz)

managed to hold off his stable companion, al nashmi

(Majd Al Arab), giving a first European success in Europe

to the Qatari jockey Faleh Bughenaim. The strong, but

late, finishing fajr Qardabiyah (Dormane) –ridden by the

multiple champion jockey in Belgium Glen Braem–

finished in third place for the Emirati colours of Abdula

Al Mansouri.

the dOuBle Of ÉlisaBeth Bernard

Élisabeth Bernard was clearly delighted with this result,

and began with the win of Faleh Bughenaim. She had

both her runners on the podium: “He is a jockey who has

already won races in Qatar for Sheikh Joaan, and he came

from endurance riding not that long ago. He was keen to

ride in races, and it was an interesting challenge for him.

I have found that he has made rapid progress and above

all is a good rider. He has a nice strong position on a

horse, and is a lovely man to work with. It is true that his

arrival in our yard has attracted some comments, but he

has very good hands and I had the idea to give him the

ride in this race at Ostende. He rode very well, listened to

the orders, and it went well. I am also delighted to have a

double for Al Shaqab Racing.”

the BrOther tO aden

Al Mahdod is a son of the Qatari mare mayada (Amer)

who has also produced the Gr. I placed aden (Burning

Sand). mafatma (Tidjani), his second dam, notably

produced magadir asf (Amer), winner of the NBD Hatta

International Stakes (Gr. I PA) at Newbury in 2008.

Mafatma is a daughter of margau (Manganate), full sister

to the great Dormane and from the foundation mare

mandore (Grabiec), of the Watrigant family bloodstock.

© ABDAllA khAliFA


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 45

OSTENDE (BE), LUNDI 15 AOÛT

cheiKh ZAYed bin SuLTAn AL nAhYAn cuP

Gr. III PA, 4 ans et plus, 1 800 m, 35 000 €

ShA’hir renOue AVec Le SuccÈS

© noëlle DeRRé

Lauréat pour sa rentrée à Dax cette année, Sha’hir

(Amer) avait un peu déçu dans la Coupe du Sud-Ouest

(Gr. III PA) récemment à La Teste-de-Buch. Ce pensionnaire

de François Rohaut a remis les pendules à

l’heure sur la piste belge d’Ostende, enlevant la Cheikh

Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr. III PA) sous la

selle du Français Mickaël Forest.

Dotée de 35.000 euros, l’épreuve avait réuni huit partants

dont Al Mahdod (Munjiz), qui a offert un premier

succès de Groupe PA au jockey qatari Faleh Bughenaim,

sur cette même piste d’Ostende, à l’occasion de

la President of the UAE Cup (Gr. III PA), le 1er août

dernier. Ce dernier a mené la course à une allure sélective

et a payé ses efforts pour finir. Sha’hir, toujours

bien placé, en a profité pour placer un coup de reins

décisif et devancer Al Nashmi (Majd Al Arab), tandis

que Fajr Qardabiyah (Dormane) venait subtiliser la

troisième place à Al Mahdod. Xavier Ziani, ambassadeur

du Festival du cheikh Mansour, a expliqué :

« Sha’hir était très attendu après avoir figuré dans une

épreuve relevée à La Teste récemment. C’était une épreuve

ouverte, avec du rythme, et Sha’hir a montré un très beau

finish. »

LA FAMILLE DE NEZ D’OR

Sha’hir est le meilleur produit actuel de Nashma (Dormane),

qui n’a pas gagné en course, mais s’est classée

troisième du Prix Nefta à Toulouse. La deuxième mère,

Naiada Al Maury (Baroud III), a donné Noreen (Dormane),

lauréate de six courses dont les Hatta International

Stakes (Gr. I PA), et Nez d’Or FR (Dormane),

vainqueur du Dubai Kahayla Classic (Gr. I PA). Naiada

Al Maury, élevée par Renée-Laure Koch, est une fille

de la grande Nevadour FR (Ourour).

SHA’HIR GB (M5)

Amer SA

Nashma FR

Wafi SA

Bushra SA

Dormane FR

Shabab SA

Sarhah SA

Lahoom SA

Rahifa SA

Manganate FR

Mandore FR

Baroud III FR

Naiada Al Maury FR

Nevadour FR


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 46

>> cheiKh ZAYed bin SuLTAn AL nAhYAn cuP

CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN CUP

Gr. III PA, 4 ans et plus, 1 800 m, 35 000 €

1 er SHA’HIR (56,5) M5

(Amer & Nashma)

Pr. & El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin

Khalifa Al Thani

Ent. : François Rohaut

J. : Mickaël Forest

© MoRhAF Al AssAF




# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

OSTENDE (BEL), 15TH AUGUST 2016

sheiKh Zayed Bin sultan al nahyan cup

sha’hir reneWs his success

2 e AL NASHMI (56.5) M5

(Majd Al Arab & Noreen)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al

Thani

Ent. : Élisabeth Bernard

J. : Thomas Messina




# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

Majd Al Arab

Stationné au Haras de Pau Gelos Sorelis

Tél. : 05 53 68 88 38

3 e FAJR QARDABIYAH (56) M4

(Dormane & Turkia)

Pr. : Abdula Al Mansouri

El. : Écurie Qardabiyah

Ent. : Karin van den Bos

J. : Richard Mullen

Autre(s) partant(s) : Al Mahdod, Hurra, Toutatix, Nil Ashal &

Shrek O.A

Couru (8) – (Turf) – 2’11’’06 – Écarts : 1 – 5 – ¾

Winner on his seasonal debut at Dax this year, sha’hir

(Amer) has somewhat disappointed in the Coupe du Sud-

Ouest (Gr. III PA) recently at La Teste-de-Buch. Trained by

François Rohaut, he put the clock back on the Belgian

track of Ostende, taking the Sheikh Zayed bin Sultan Al

Nahyan Cup (Gr. III PA) ridden by the French Mickaël

Forest.

With prize money of 35,000 euros, the eight-runner race

included al mahdod (Munjiz), who had given a first

Group PA success to the Qatari jockey Faleh Bughenaim

on this same track in the President of the UAE Cup (Gr. III

PA) on the 1st August this year. This latter led the race at

a selective pace and paid for his efforts in the end.

Sha’hir, always in a good position, profited from good

decision making from his jockey and passed by al

nashmi (Majd Al Arab) whilst fajr Qardabiyah (Dormane)

came to steal third place from Al Mahdod. Xavier Ziani,

ambassador of Sheikh Mansoor's Festival, explained:

“Sha’hir had been long awaited after his run in top

company at La Teste recently. This was an open race, with

plenty of pace and Sha’hir finished very well.”

the family Of neZ d’Or

Sha’hir is the best living progeny of nashma (Dormane),

who was a winner but did finish third in the Prix Nefta at

Toulouse. The second dam, Naiada Al Maury (Baroud III),

gave noreen (Dormane), winner of six races including the

Hatta International Stakes (Gr. I PA) and nez d’Or fr

(Dormane), winner of the Dubai Kahayla Classic (Gr. I PA).

Naiada Al Maury, bred by Renée-Laure Koch, is a

daughter of the great nevadour fr (Ourour).


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 47

VARSOVIE (PL), 21 AOÛT 2016

cheiKh ZAYed bin SuLTAn AL nAhYAn cuP

Gr. III PA - 4 ans et plus

ZiYAdd Se FAiT SurPrendre PAr TeFKir

© MoRhAF Al AssAF

Pour voir

la course

en vidéo

Couronné à la fin du mois de juin à Duindigt, Ziyadd

(Bibi de Carrière), le nouveau lauréat de la Triple couronne

européenne du Festival du cheikh Mansour, était

le cheval à battre au départ de la Cheikh Zayed bin Sultan

Al Nahyan Cup (Gr. III PA), dimanche à Varsovie.

Cette épreuve s’est courue sur 2 600 mètres.

Monté par Pierantonio Convertino, le jockey qui l’avait

mené au succès à Rome au mois de mai, le pensionnaire

d’Antoine de Watrigant a tracé une belle fin de

course, mais trop tardive. Il laisse la victoire à Tefkir

(Njewman). Alladyn (Von), un cheval polonais, s’empare

de la troisième place.

Le jockey tchèque victorieux, Tomas Lukasek, a expliqué

: « C’était une course très relevée, avec vraiment de bons

chevaux au départ. Mais j’ai cru en mes chances et ai monté

Tefkir pour gagner. C’est tellement excitant ! J’ai hâte désormais

de me rendre à Abu Dhabi. »

UN ELÈVE DU HARAS DE MANDORE

S’il est entraîné en Pologne, Tefkir est né en France, au

haras de Mandore. Il a été acheté 16 000 euros par Nicolas

de Watrigant en 2014, lors de la vente de pur-sang

arabes de Saint-Cloud.

Sa mère, Djourella (Kerbella), a donné naissance à plusieurs

chevaux comme Djaouad (Dormane), lauréat à

plusieurs reprises en Lybie, mais aussi Altimini (Dormane),

qui a gagné à Oman. C’est surtout une sœur

utérine de Djourdan (Dormane), lauréat de quatre

courses, dont les Dubai International Stakes à Newbury

et The President of the UAE International Challenge

Derby (Grs. I PA) à Newmarket. Cette souche

maternelle est celle de Cherifa (Chéri Bibi), lauréate

des Dubai Stakes (Gr. I PA) à Kempton, et qui a notamment

donné naissance à Djebbel (Djelfor), vainqueur

de onze courses, et à Djelmila (Manganate), lauréate de

dix épreuves, dont le Derby des Pur-Sang Arabes (Gr.

I PA) à Chantilly et mère notamment de Majd Al Arab

(Amer), qui a remporté l’Emir’s Sword (Gr. I PA). Il

s’agit de la grande souche de la famille Watrigant, celle

de Magicienne (Nedjanor).


LeS PLuS beLLeS cOurSeS de JuiLLeT & AOûT The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 48

>> cheiKh ZAYed bin SuLTAn AL nAhYAn cuP

© MoRhAF Al AssAF

VARSOVIE (PL), 21 AUGUST 2016

sheiKh Zayed Bin sultan al nahyan cup

Gr. III PA – 4 years and up

Ziyadd superceeded By tefKir

CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN CUP

Gr. III PA - 4 ans et plus - 2 600 m - 34 500 €

1 er TEFKIR (59) M4

Njewman & Djourella, par Kerbella

Pr : Zbigniew Gorski

El : E.A.R.L. de Béguerie

Ent. : Malgorzata Lojek

J. : Tomas Lukasek

2 e ZIYADD (59) M4

Bibi de Carrère & Mizzna, par Akbar

Pr. & El. : Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan

Ent. : Antoine de Watrigant

J. : Pierantonio Convertino

3 e ALLADYN (62) M5

Von & Alba Longa, par Ostragon

Pr. : Malgorzata & Pawel Wlostowczy

El. : Bogdan Marek Tomaszewski

Ent : Andrzej Laskowski

J. : Ania Reznikov

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Magoun, Ramiz Al

Aziz, Ussam de Carrère, Lares de Pine & Szakur.

Couru (8) - Non partant : W Catchcash

(Turf) Souple. 3’06’’40

Écarts : 4 – 4 - 3

Crowned at the end of June in Duindigt, Ziyadd (Bibi de

Carrière), the new winner of the European Triple Crown

of the Festival of Sheikh Mansour, was the horse to beat

at the start of the Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup

(Gr.III PA), Sunday at Varsovie. This race is run over

2.600m.

Trained by Antoine de Watrigant, and ridden by

Pierantonio Convertino, who was on board for his win in

Rome in May, finished well, but too late. He handed

victory to tefkir (Njewman). alladyn (Von), a Polish horse,

took third place.

The winning jockey, the Czech Tomas Lukasek, explained:

« It was a very good race, with top horses lining up. I

believed I had a good chance, and I rode Tefkir for the

win. It’s really exciting and I’m now looking forward to Abu

Dhabi. »

Bred By haras de mandOre

Although trained in Poland, Tefkir was bred in France at

Haras de Mandore. He was bought for 16 000 € by

Nicolas de Watrigant in 2014, at the purebred Arabian

sale at Saint-Cloud.

His dam, djourella (Kerbella) has produced many horses,

among them djaouad (Dormane), multiple winner in

Libya, as well as altimini (Dormane), a winner in Oman.

She is a full sister to djourdan (Dormane), winner of four

races including the Dubai International Stakes (Gr.I PA) at

Newbury and The President of the UAE International

Challenge Derby (Gr.I PA) at Newmarket. This female is

that of cherifa (Chéri Bibi), winner of the Dubaï Stakes

(Gr.I PA) at Kempton, who produced djebbel (Djelfor),

winner of 11 races, djelmila (Manganate), winner of

10 races including the Arabian Derby (Gr.I PA) at Chantilly,

and is also dam of majd al arab (Amer), who won the

Emir’s Sword (Gr.I PA). This is the great Watrigant family

bloodstock, that of magicienne (Nedjanor).


un ÉTÉ

en AnGLeTerre


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 50

NEWBURY (GB), 24 JUILLET 2016

dubAi inTernATiOnAL ArAbiAn rAceS 2016

richArd LAncASTer

« iL FAuT Que LeS cheVAuX de PeTiTe

eT mOYenne cATÉGOrie PuiSSenT

S’eXPrimer en cOmPÉTiTiOn »

Richard Lancaster est le directeur de Shadwell. Il a également été président

de l’équivalent anglais du Syndicat des éleveurs de chevaux de sang. À cheval

entre les univers des pur-sang anglais et arabes, il est un observateur privilégié

de la scène hippique internationale. Quelques jours après l’édition 2016

des Dubai International Arabian Races, il nous a fait part de son analyse au sujet

de la plus grande journée de courses réservée aux pur-sang arabes outre-Manche.

SuiTe >>


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 51

>> richArd LAncASTer

LA VISION DU CHEIKH HAMDAN

Aicha de Monlau

« Nous sommes ravis du succès de l’édition 2016 des

Dubai International Arabian Races de Newbury. Plus

de 9 000 personnes sont venues aux courses ce jour-là.

Ce résultat est le fruit d’un travail très important

réalisé par le comité d’organisation. Shadwell soutien

cette initiative. Nous avons également reçu un soutien

très important de la part de la Société des courses de

Newbury. Un plan de communication d’envergure a

été mis en place dans la presse locale, sur les réseaux

sociaux et dans les médias spécialisés. Enfin, le beau

temps a été de la partie et c’est forcément une chose

appréciée en Angleterre !

UNE JOURNÉE TOUJOURS PLUS

INTERNATIONALE

© ChAntAl houRCADettte/AFAC

Cheikh Hamdan était présent

tout au long de la réunion de Newbury

Le soutien du cheikh Hamdan est très important. Il

œuvre à la promotion des courses de chevaux arabes à

travers le monde, et en particulier en Grande-Bretagne.

Les Dubai International Arabian Races peuvent compter

sur sa présence depuis de nombreuses années. Le fait

qu’il se déplace lors de cette journée de courses

focalise l’attention des médias des pays du Moyen-

Orient sur cet événement. Des ambassadeurs et des

officiels effectuent le déplacement. Il faut également

souligner l’intérêt que les Dubai International Arabian

Races ont créé chez les jeunes représentants des

familles royales saoudiennes, émiraties et bahreïniennes.

Ils se sentent impliqués dans cet événement où l’on

met en valeur le cheval arabe, qui fait partie intégrante

de la culture du Moyen-Orient. Les Dubai International

Arabian Races s’inscrivent parfaitement dans la vision

du cheikh Hamdan, qui souhaite développer la communauté

des courses de pur-sang arabes en Europe. »

« Grâce au succès des étapes suédoises, hollandaises,

françaises et italiennes, la participation internationale

a fortement augmenté à Newbury. Nous sommes passés

de treize à vingt-six chevaux non britanniques engagés.

Il est absolument nécessaire d’offrir des opportunités

à toutes les catégories de chevaux en Europe, et pas

simplement les meilleurs. Pour les éleveurs, pour les

entraîneurs et les propriétaires, il faut que les chevaux

de petite et moyenne catégorie puissent s’exprimer en

compétition. C’est également très important pour les

pays où les courses de chevaux arabes sont en voie de

développement. La grande journée des courses de

pur-sang arabes de Newbury accueille cette diversité

d’origine géographique et de niveau de compétition.

Dans chaque pays, nous n’apportons pas simplement

de la communication et des allocations. Nous essayons

de définir les besoins locaux avec les autorités hippiques

du pays. En échange, ils nous aident à augmenter la

participation internationale lors des Dubai International

Arabian Races.

Les étapes du circuit, au cours de la saison, nous

offrent l’opportunité de nous déplacer dans ces pays.

En rencontrant les éleveurs et les propriétaires, en

instaurant un dialogue avec eux, ils prennent conscience

du fait qu’ils peuvent tenter leur chance au niveau international.

C’est notamment le cas du concurrent

italien, qui s’est brillamment illustré à Newbury en

remportant le Gr2 réservé aux 3ans.

Sa victoire constitue un message très fort à l’attention

de l’ensemble de la filière des courses de pur-sang

arabes en Italie. La participation et les performances

des concurrents français, suédois et hollandais ont

également été très appréciées. »

SuiTe >>


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 52

>> richArd LAncASTer

LES DÉBUTS RÉUSSIS D’AL JAKBAR

ET NO RISK AL MAURY AU HARAS

« Al Jakbar (Al Sakbe) et No Risk Al Maury (Kesberoy),

qui sont les deux sires les plus récemment intégrés

dans la cour des étalons arabes de Shadwell, ont

réalisé une très bonne première partie de saison 2016

sur le plan sportif.

Al Jakbar était un excellent cheval de course. François

Rohaut l’estimait beaucoup et avait de grandes ambitions

pour lui. Il avait notamment remporté le Qatar Total

French Arabian Breeders’ Cup Mile, à Longchamp.

Par la suite, un accident a malheureusement mis un

terme à sa carrière de compétiteur. Au haras, il a sailli

de nombreuses juments, mais pas nécessairement les

meilleures. Dans ce contexte, on peut d'ores et déjà

voir son potentiel d’améliorateur. Jamaayil (Al Jakbar)

a gagné les Emirates Premier Handicap Stakes avec

douze longueurs d’avance lors des Dubai International

Arabian Races à Newbury. On devrait la revoir dans le

Derby anglais des pur-sang arabes. Lors de cette même

journée de courses, dans les Dubai Duty Free Hatta

International Stakes (Gr. I PA), Aghsaan (Al Jakbar)

s’est classée deuxième, derrière Sylvine Al Maury

(Munjiz), qui est certainement en ce moment la meilleure

jument au monde. La troisième, Samima (Dahess), a

gagné deux Groupes I PA en France pendant sa

carrière. Cela situe la performance d’Aghsaan. Les

nombreux gagnants d’Al Jakbar justifient l’intérêt

croissant qu’il suscite. Il devrait voir la qualité de son

harem progresser à l’avenir.

Le premier semestre 2016 fut l’occasion de voir la première

production de No Risk Al Maury en piste. Cela

commence très fort pour lui. Après avoir donné

plusieurs très bons chevaux au Maroc, Aïcha de Monlau

(No Risk Al Maury) s’est imposée très facilement dans

le Prix Razzia III (Gr. III PA) à La Teste-de-Buch. Son

entraîneur, madame Bernard, a plusieurs produits de

No Risk Al Maury et elle semble très enthousiaste à

leur sujet.

À ce jour, il n’a eu que quatre partants en France et il

compte déjà un lauréat de Groupe. François Rohaut a

un fils de cet étalon et il l’estime beaucoup. Je pense

que le meilleur est à venir car No Risk Al Maury s’est

lui-même révélé à partir de l’âge de 4 ans. »

UNE POLITIQUE D’ÉLEVAGE QUI SORT

DES SENTIERS BATTUS

Al Jakbar

« Chez Shadwell, nous sommes très attachés aux

courants de sang français traditionnels, à partir desquels

nous avons beaucoup travaillé. Et je pense que cela

commence à payer. Nous proposons en effet des étalons

qui présentent des pedigree différents, indemnes du

sang d’Amer par exemple. Ils offrent donc de nombreuses

possibilités de croisement. Dans un contexte

où certaines juments arabes deviennent difficiles à

croiser du fait de leur pedigree, une telle diversité génétique

est importante. De même Madjani semble

être en mesure de devenir un jour un très bon père de

mère, comme le fut son père, Tidjani. La production

de ses filles est très intéressante. Ces dernières années,

nous avons également utilisé Munjiz et Mahabb, qui

ont très bien croisé avec notre jumenterie. Muraaqib

est en l’un des meilleurs exemples. »


A Summer in enGLAnd The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 53

NEWBURY (GB), 24 JULY 2016

duBai internatiOnal araBian races 2016

richard lancaster: « hOrses in the lOWer

and mid diVisiOns need tO Be aBle tO cOmpete. »

Richard Lancaster is the director of Shadwell. He was also the Président of the Thoroughbred

Breeder’s Association. With involvement in both the thoroughbred and Arabian industries, he is a

privileged observer of the international racing scene. A few days after the 2016 edition of the Dubai

International Arabian Races, he gave us his take on the biggest Arabian race day in the UK.

the VisiOn Of sheiKh hamdan

« We are delighted with the success of the 2016 edition of the Dubai International Arabian Races

at Newbury. More than 9.000 people came to the raceday. This is the result of the work done by

the organization committee. Shadwell supports this initiative. We have also received essential

support from the Newbury racecourse committee. A marketing campaign was set up in the local

press, on social media and in specialist media. Finally the good weather arrived, which is always

much appreciated in England!

The support of Sheikh Hamdan is very important. He has spearheaded the promotion of Arab racing

across the world, and in particular in Great Britain. The Dubai International Arabian Races have had

the support of his presence for a number of years. His presence here increases the attention of the

Middle-Eastern press on the event. Ambassadors and diplomats also make the trip over. It is also

worth noting the interest that the Dubai International Arabian Races has created in the younger

representatives of the Saudi, Emirate, and Bahraini Royal Families. They feel involved in these races

celebrating the Arabian horse, which is an integral part of Middle Eastern culture. The Dubai

International Arabian Races meld perfectly with Sheikh Hamdan’s vision of developing the Arab

racing in Europe. »

an internatiOnal eVent

« Thanks to the success of the Swedish, Dutch, French, and Italien event, the international

participation had hugely improved at Newbury. We went from thirteen to twenty six foreign runners.

It is essential to provide opportunities to all levels of horses in Europe and not only the best. For

the breeders, trainers and owners, the lower and mid division horses need to be able to compete.

It is equally important for the countries were Arabian racing is still developing. The Newbury race

day hosts a diversity of geographical origin and levels of competition.

We don't just provide press coverage and prize money in these countries. We try to pinpoint to

local needs with the racing authorities of each country. In exchange, they help us to improve the

international participation at the Dubai International Arabian Races.

TO be cOnTinued >>


A Summer in enGLAnd The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 54

>> richArd LAncASTer

The different legs of the circuit during the season gives us the opportunity to visit these countries.

By meeting the breeders and the owners and starting a dialogue with them, they are aware that

they have an opportunity to have a try at an international level. This was particularly the case with

the Italian runner, who was brilliant at Newbury when winning the 3yo Gr2. His victory provided a

strong message with which to capture the attention of the Arab racing community in Italy. The

participation and the performances of the French, Dutch and Swedish runners was also very much

appreciated. »

a successful start at stud fOr al jaKBar and nO risK al maury

« al jakbar (Al Sakbe) and no risk al maury (Kesberoy), who are the two most recent additions

to the Shadwell stallion rosta, have had a very good start to the 2016 season.

Al Jakbar was an excellent racehorse. François Rohaut thought a lot of him. His most outstanding

performance was winning the Qatar Total French Arabian Breeders’ Cup Mile, at Longchamp.

Unfortunately an accident cut his racing career short. At stud, he has covered plenty of mares, but

not necessarily the highest quality. In this context, he has the potential to improve. Jamaayil (Al

Jakbar) won the Emirates Premier Handicap Stakes by twelve lengths, then the Dubai International

Arabian Races at Newbury. We should see him again in the Arabian Derby. The same day at

Newbury, in the Dubai Duty Free Hatta Interntional Stakes (Gr1 PA), aghsaan (Al Jakbar) finished

second, behind sylvine al maury (Munjiz), who is without doubt the best mare in the world. The

third, samima (Dahess), has won two Gr1 PA in France during her career. This helps fix the

performance of Aghsaan. The number of winners for Al Jakbar justifies the increase in interest. He

should see the quality of his mares improve in the future.

The first half of 2016 gave us the opportunity to see the first progeny of No Risk Al Maury on the

track. He has a strong start. After having several winners in Morocco, aicha de monlau (No Risk Al

Maury) won very easily in the Prix Razzia III (Gr3 PA) at La Teste-de-Buch. His trainer, Madame

Bernard, has several horses by No Risk Al Maury and she seems very keen on them. As of today,

he has only had for runners in France and already has a Group winner.. François Rohaut has one of

his sons and he thinks a lot of him. I think taht the best is yet to come, as No Risk Al Maury himself

came to his best at 4yo. »

the Breeding pOlicy

« At Shadwell, we are very attached to the French bloodlines, which we have worked with a lot.

And I think it's beginning to pay off. We stand stallions with very different pedigrees, such as Amer

bloodlines. This provides a number of different possible crosses. In the situation where some

Arabian mares are difficult to cross, a diverse gene pool is important. Madjani also seems to be

becoming a very good broodmare sire, as was his sire Tidjani. The progeny of his fillies are very

interesting. The last few years, we have also used Munjiz and Mahabb, who cross very well with our

broodmare band. Muraaqib is one of the best examples. »


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 55

NEWBURY (GB), 24 JUILLET 2016

JebeL ALi rAcecOurSe ZA'AbeeL inTernATiOnAL STAKeS

Gr. I PA, 1 200 m, 32 500 £

rAdAmeS mOnTre SOn meiLLeur ViSAGe

© DeBBie huRt

Pour voir

la course

en vidéo

Dans une épreuve qui a été remportée douze fois sur

les quatorze dernières éditions par des chevaux entraînés

en France, le “FR” Radames (Kerbella) s’est nettement

imposé. Plusieurs fois placé au niveau Groupe,

ce représentant du cheikh Hamdan Al Maktoum remporte

un premier Gr. I PA. Dane O’Neill a isolé le futur

lauréat en pleine piste alors que les autres concurrents

évoluaient le long de la lice. À deux cent cinquante mètres

de l’arrivée, il a très nettement créé la différence

et tenu bon jusqu’au bout pour résister au retour de

Kao Kat Mhf (Kaolino). Encore dernière à mi-parcours,

Al Mouhannad (Nizam) se classe proche troisième.

Le lauréat est entraîné par Philip Collington,

tête de liste des entraîneurs britanniques de chevaux

arabes, mais aussi l’un des jockeys les plus titrés outre-

Manche chez les pur-sang arabes. Il fait partie des professionnels

qui ont remplacé Gillian Duffield depuis

son départ à la retraite. Il nous a expliqué : « C’est une

fantastique performance. Il était quatrième de cette épreuve

l’an dernier. C’était en terrain souple et il préfère le bon terrain,

comme aujourd’hui. Le cheikh Hamdan souhaite qu’il

continue à courir en Angleterre et nous aviserons ensuite. Il

est très dur et aujourd’hui, il montre qu’il serait capable d’aller

vers une grande course à l’étranger. Il a déjà gagné sur

1 600 mètres, mais il est meilleur entre 1 200 et 1 400 mètres.

À présent, il n’a plus beaucoup d’engagements possibles. »


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 56

>> JebeL ALi rAcecOurSe ZA'AbeeL inTernATiOnAL STAKeS

AL MOUHANNAD NE DÉMÉRITE PAS

Triple lauréate de ce Groupe I PA, la pensionnaire de

Christian Baillet détient le record du nombre de succès

dans les Jebel Ali Racecourse Za'abeel International

Stakes. Très sportivement, son entourage a décidé de

tenter d'obtenir ce dimanche un quatrième succès

consécutif. L’élève d'Hassan Mousli, Nada Mousalli et

Faiz Alelweet a fait preuve de courage pour décrocher

la troisième place. Jean-Pierre Deroubaix, racing manager

du propriétaire, les Écuries Royales d’Oman,

nous a expliqué : « Al Mouhannad est à présent âgée de 7

ans. Aujourd’hui, elle n’a pas trouvé le même terrain que

l’an dernier. Néanmoins elle ne démérite pas. Elle va bénéficier

de repos, puis nous aviserons. Il n’est pas simple de lui

trouver des engagements, car 1 600 mètres est un peu trop

long pour elle, et en dessous de cette distance, les possibilités

sont rares pour les pur-sang arabes. »

LE PROPRE FRÈRE DE MAR'REB

Radames est un élève du haras de Mandore. Sa mère a

donné trois black types, dont Nerbah (Nizam), gagnant

du Prix Dormane (Gr. III PA) et Mar'Reb (Kerbella),

placé au niveau Groupe II PA. Sa troisième mère, Cherifa

(Chéri Bibi), gagnante au meilleur niveau, est à

l’origine d’une dizaine de lauréats de Groupe.

Il s’agit de la célèbre souche de la famille Watrigant,

qui a donné les chefs de race Manganate, Dormane et

Tidjani.

JEBEL ALI RACECOURSE ZA'ABEEL

INTERNATIONAL STAKES

Gr. I PA - Plat - 1 200 m - 32 500 £ - 4 ans et plus

1 er RADAMES (M8)

Kerbella & Mlaika

Pr. : Cheikh Hamdan bin R. al Maktoum

El. : E.A.R.L. de Béguerie

Ent. : Philip Colligton

J. : Dane O’Neill

2 e KAO KAT M.H.F (M7)

Kaolino & Here Kitty Kitty

Pr. : Mohammed Nasser Al Hashar

El. : Mandolynn Hill Farm

Ent. B. Deutrom

J. : Ryan Tate

3 e AL MOUHANNAD (F7)

Nizam & Al Ryme

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : H. Mousli

Ent. : Christian Baillet

J. : Roberto-Carlos Monténégro

THE ROYAL CAVALRY

OF OMAN

Nizam

Stationné au Haras du Grand Courgeon

Tél: 02 41 93 39 04

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Fareedha, Macallan,

Mirna, Al Murjaan, Yash D.A. & Sheimah Qaradbiyah

RADAMES FR (M8)

Kerbella FR

Mlaika FR

Kesberoy FR

Fatouma FR

Dormane FR

Djourifa FR

Saint Laurent FR

Keiba FR

Mad Oua FR

Praline du Cassou FR

Manganate FR

Mandores FR

Djouras Tu FR

Cherifa FR


A Summer in enGLAnd The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 57

NEWBURY (GBR), 24th JULY 2016

jeBel ali racecOurse Za'aBell internatiOnal staKes

Gr. I PA, 1,200m, £32,500

radames in his Best day

In a race won twelve times out of the fourteen last editions by horses trained in France, the ‘FR’

radames (Kerbella) won neatly. Placed several times at the Group level, the Sheikh Hamdan Al

Maktoum representative won a first Gr. I PA. Dane O’Neill placed the future winner in the middle

of the track whereas the other horses cantered along the rail. Two hundred metres from the post,

he created a very good difference and held on until the end to resist the attack of Kao Kat mhf

(Kaolino). Still second at mid race, al mouhannad (Nizam) finishes close third. The winner is trained

by Philip Collington, who is one of the most titled jockeys among the Purebred Arabians in England.

He is one of the professionals who replaced Gillian Duffield since she retired. Philip Collington is

the top British Purebred Arabian trainer. He told us: “It is a fantastic performance. He was fourth

last year. It was in a soft ground and he prefers good ground, like today. Sheikh Hamdan wishes him

to run in England and then we will see. He is tough and today, he shows he is capable of going to

a big race abroad. He already won over 1,600m, but he is better between 1,200 and 1,400m. Now,

he doesn’t have many entries possible.”

al mOuhannad dOes nOt demerit

Three time winner of this Gr. I PA, the Christian Baillet trained filly owns the record of the number

of successes in the Jebel Ali Racecourse Za'abeel International Stakes. Thinking of the sport’s side

of racing, the connections tried to win a fourth time in a row on Sunday. Bred by Hassan Mousli,

Nada Mousalli and Faiz Alelweet, she was courageous to take the third place. Jean-Pierre

Deroubaix, racing manager for the Royal Cavalry of Oman, said: “Al Mouhannad is now 7yos. Today,

she did not have the same ground as last year. However, she does not demerit. She will have a rest

and then we will see. It is not easy to find entries for her, because 1,600m is a bit too long and

underneath this distance, possibilities are rare for Purebred Arabians.”

mar'reB’s full BrOther

Radames was bred by the Haras de Mandore. His dam gave three black types, including nerbah

(Nizam), winner of the Prix Dormane (Gr. III PA) and mar'reb (Kerbella), a Gr. II PA placed. His third

dam, cherifa (Chéri Bibi), winner at the best level, gave around ten Group winners. It is the famous

family from the Watrigant’s, who gave the sire of sires manganate, dormane and tidjani.


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 58

NEWBURY (GB), 24 JUILLET 2016

dubAi duTY Free hATTA inTernATiOnAL STAKeS

Gr. I PA - 2 000 m - 32 500 £

SYLVine AL mAurY ÉcrASe LA cOncurrence

POur SOn reTOur à LA cOmPÉTiTiOn

© DeBBie huRt

Pour voir

la course

en vidéo

Sylvine Al Maury (Munjiz) n’avait pas couru depuis le

mois d’octobre 2015. Sur le papier, elle était bien sûr

le concurrent de classe de l’édition 2016 des Dubai

Duty Free Hatta International Stakes (Gr. I PA). Mais

même un très bon cheval peut être battu pour son retour

à la compétition. La pensionnaire d’Élisabeth Bernard

a balayé les doutes en survolant l’épreuve. Elle

s’impose de six longueurs, en toute décontraction. En

descendant de cheval, Jean-Bernard Eyquem nous a

expliqué : « C’est un phénomène. Elle serait capable de regarder

n’importe quel cheval droit dans les yeux si elle venait

à courir la Qatar Arabian World Cup (Gr. I PA). Son changement

de vitesse est hors norme. »

LES ÉCURIES ROYALES D’OMAN DOUBLEMENT

RÉPRESENTÉES SUR LE PODIUM

Pamills Lipse (Top Flyte) a animé le début de

l’épreuve, loin devant le peloton. Lorsque Jean-Bernard

Eyquem a sollicité la future lauréate, cette dernière

a littéralement déposé la concurrence. Aghsaan

(Al Jakbar) décroche une méritoire deuxième place,

nettement en retrait.

Ce représentant du cheikh Hamdan bin Rashid Al

Maktoum réalise une bonne valeur en résistant au bon

retour de Samima (Dahess), l’autre représentante des

Écuries Royales d’Oman. Il faudra revoir cette dernière

en terrain plus souple.

« ELLE EST HORS NORME »

Renée-Laure Koch, l’éleveur de la lauréate, nous a

confié : « La race a beaucoup évolué et tout est tiré vers le

haut. J’essaye d’améliorer sans cesse mon élevage et il me

tarde de voir ce que vont donner les poulains qui grandissent

dans nos prés. “Sylvine” sort du lot depuis le départ. Il semblerait

qu’elle puisse désormais se passer de leader. Jean-

Bernard Eyquem la connaît parfaitement. Pour une course

de rentrée, gagner de six longueurs, c’est formidable. »


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 59

>> dubAi duTY Free hATTA inTernATiOnAL STAKeS

© DeBBie huRt

LA SŒUR DE SIVIT AL MAURY

Savavit Al Maury (Dormane), la mère de Sylvine Al

Maury, a également produit Sivit Al Maury (Akbar), remarquable

cheval de course sur 1 400 et 1 600 mètres.

Ce dernier a gagné l’International Malazgirt Trophy (Gr.

I PA) à Istanbul l’an passé. Savavit Al Mauy est une

sœur de Sunbeam Al Maury (Dormane), lauréat des

UAE Federation Stakes (Gr. II PA). Salia de Carrère

(Baroud III) était la propre sœur de la remarquable

Nectarine Al Maury (Baroud III), elle-même à l’origine

des lauréats de Gr. I PA No Risk Al Maury, Nouba Al

Maury, Nevadour Al Maury et Mister Ginoux. Sylvine

Al Maury est issue de l’élevage reconnu de madame

Renée-Laure Koch et dépend de la famille maternelle

de l’illustre Nevadour (Ourour).

Munjiz FR

SYLVINE AL MAURY FR (F4)

Kesberoy FR

Saint Laurent FR

Keiba FR

Zt Ali Baba US

Unchainedd Melody US

Blu Bint Haleema US

Dormane FR

Savavit Al Maury FR

Manganate FR

Mandore FR

Baroud III FR

DUBAI DUTY FREE HATTA INTERNTIONAL

STAKES

Gr. I PA - plat - 2 000 m - 32 500 £ - 4 ans et plus

1 re SYLVINE AL MAURY (F5)

Munjiz & Savavit Al Maury

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : Renée-Laure Koch

Ent. : Madame Jean-François Bernard

J. : Jean-Bernard Eyquem

THE ROYAL CAVALRY

OF OMAN

2 e AGHSAAN (F5)

Al Jakbar & Sophie du Loup

Pr. : Cheikh Hamdan bin Rachid Al Maktoum

El. : Shadwell Estate Company Limited

Ent. : Philip Collington

J. : Dane O’Neill

3 e SAMIMA (F7)

Dahess & Oleya du Loup

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : K.-R. van den Bos

Ent. : K.-R. van den Bos

J. : François-Xavier Bertras

THE ROYAL CAVALRY

OF OMAN

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Hurra, Hania D.A.,

Pamills Lipse & Najda

Salia de Carrère FR

Nevadour FR


A Summer in enGLAnd The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 60

NEWBURY (GBR), 24th JULY 2016

duBai duty free hatta internatiOnal staKes

Gr. I PA - 2,000m - £32,500

sylVine al maury demOlishes the OppOsitiOn

fOr her return tO cOmpetitiOn

sylvine al maury (Munjiz) had not run since October 2015. On the paper, she was the rival of class

in the 2016 edition of the Dubai Duty Free Hatta International Stakes (Gr. I PA). But even a very

good horse can be defeated for its return to competition. The Élisabeth Bernard trained filly got

rid of doubts when flying over the lot. She wins by six lengths, very relaxed. When stepping off the

horse, Jean-Bernard Eyquem told us: “She is a phenomenon. She would be able to look every single

horse in the eye if she came to run the Qatar Arabian World Cup (Gr. I PA). Her turn of foot is just

amazing. »

the rOyal caValry Of Oman represented tWice On the pOdium

pamills lipse (Top Flyte) led the start of the race, way ahead of the lot. When Jean-Bernard Eyquem

asked the future winner to go, she literally left them behind. aghsaan (Al Jakbar) takes a very

disserving second place, at distance. Sheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum owned horse does a

good performance, resisting until the end to the good return of samima (Dahess), the other

representative of the Royal Cavalry of Oman. We will have to see her again on a softer ground.

“she is unBelieVaBle”

Renée-Laure Koch, breeder of the winner, said: “The breed has improved a lot and everything is

better. I try to constantly improve my bloodstock and I am excited to see what the colts in my

paddocks will be like. ‘Sylvine’ is above the lot since the beginning. She looks like she could do

without a leader. Jean-Bernard Eyquem knows her perfectly. For a return race, winning by six lengths,

it is fantastic.”

siVit al maury’s sister

savavit al maury (Dormane), Sylvine Al Maury’s dam, also gave sivit al maury (Akbar), remarkable

racehorse over 1,400 and 1,600m. The latter won the International Malazgirt Trophy (Gr. I PA) at

Istanbul last year. Savavit Al Mauy is a sister of sunbeam al maury (Dormane), winner of the UAE

Federation Stakes (Gr. II PA). salia de carrère (Baroud III) was the full sister of nectarine al maury

(Baroud III), who also gave the Gr. I PA winners No Risk Al Maury, Nouba Al Maury, Nevadour Al

Maury and Mister Ginoux. Sylvine Al Maury was bred by Renée-Laure Koch and comes from the

famous family of nevadour (Ourour).


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 61

NEWBURY (GB), 24 JUILLET 2016

ShAdWeLL dubAi inTernATiOnAL STAKeS

Gr. I PA - 2 000m - 55 000 £

murAAQib en TOuTe dÉSinVOLTure

© DeBBie huRt

Pour voir

la course

en vidéo

Le cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum s'était déplacé

en personne pour assister à la réunion des Dubai

International Arabian Races, le 24 juillet à Newbury. Et

il n’a pas été déçu. Devant une assistance très fournie

– plus de 9 000 personnes selon les organisateurs – ses

représentants ont largement dominé cette réunion,

qu’il soutient depuis des années. Mais c’est sans

conteste Muraaqib (Munjiz) qui a été le plus impressionnant

de ses élèves. Son entourage britannique a

évoqué la Qatar Arabian World Cup dans la presse

étrangère.

SUR UNE AUTRE PLANÈTE

François-Xavier Bertras a essayé de cacher le futur lauréat

en début de parcours, mais ses efforts furent vains

et pour cause, le poulain allait trop vite pour les autres

concurrents. Muraaqib s’impose au petit galop en laissant

une impression de facilité déconcertante. Le “FR”

Toutatix (Ambiorix), un élève de Jean-Claude di Francesco,

réalise une excellente valeur en se classant

deuxième. Lares de Pine (Câlin du Loup), un cheval

élevé et entraîné en Italie, décroche la troisième place.

LE COUP DE DEUX DE FRANÇOIS ROHAUT

Après la victoire de son pensionnaire, François Rohaut

nous a expliqué : « C’est un plaisir de venir chaque année

à Newbury et nous en faisons un véritable objectif. Cette victoire

est d’autant plus plaisante que le cheikh Hamdan

n’avait jusqu’alors pas pu voir courir son cheval autrement

qu’à la télévision. Muraaqib est un champion. C’est un cheval

qui voyage bien et il le prouve aujourd’hui, pour sa première

sortie hors de France. À ce jour, il n’a jamais lutté. »

Au sujet de Foaad (Madjani), son autre pensionnaire,

qui s’est imposé dans une épreuve pour chevaux

n’ayant pas été victorieux dans un Groupe, il nous a

précisé : « Il progresse et prend de la maturité. C’est un cheval

tardif qui sera bien pour la saison prochaine. »


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 62

>> ShAdWeLL dubAi inTernATiOnAL STAKeS

© DeBBie huRt

LA SOUCHE DE FLEUR D’AVRIL

Muraaqib est un élève de Shadwell. Comme son père,

Munjiz (Kesberoy), il est entraîné par François Rohaut,

et le Palois n’a jamais caché toute l’estime qu’il portait

au fils de Kesberoy (Saint Laurent). Muraaqib est un

produit de Tashreefat (Bengali d’Albret), dont c’est le

meilleur produit actuellement. Si l’on remonte le pedigree,

on notera que la grand-mère de Muraaqib, Seglaoui

(Tidjani), est une sœur utérine du bon Saklawi

(Dormane), qui remporta deux victoires et prit sept

places pour les mêmes couleurs. Il s’agit d’une lignée

française, celle de Fleur d’Avril (Meke), jument de base

du stud-book français. Muraaqib a été débourré et

préentraîné au haras du Saubouas, tout comme Shabih

Alreeh (Jaafer), deuxième des Emirates Equestrian

Federation International Stakes (Gr. II PA).

SHADWELL DUBAI INTERNATIONAL STAKES

Gr. I PA - plat - 2 000m - 55 000 £ - 4 ans et plus

1 er MURAAQIB (M4)

Munjiz & Tashreefat

Pr. : Cheikh Hamdan bin Rachid Al Maktoum

El. : S.N.C. Shadwell France

Ent. : François Rohaut

J. : François-Xavier Bertras

# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

2 e TOUTATIX (H7)

Ambiorix & Belle Abbesse

Pr. : Maria Hagman-Eriksson

El. : Jean-Claude di Francesco

Ent. : Maria Hagman-Eriksson

J. : Daniel Muscott

MURAAQIB FR (M4)

Munjiz FR

Tashreefat GB

Kesberoy FR

Saint Laurent FR

Keiba FR

Zt Ali Baba US

Unchainedd Melody US

Blu Bint Haleema US

Chéri Bibi FR

Bengali d'Albret FR

Mangalie d'Albret FR

Seglaoui FR

Tidjani FR

Shade FR

3 e LARES DE PINE (M5)

Câlin du Loup & Komeira

Pr. : Taleb Dhaher Juma Hareb

El. : De Pine Stud & N. Cecchetti

Ent. : Endo Botti

J. : Tadhg O’Shea

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Bakir de Flauzins, Al

Janoob, Jaldi Karo & Alcea Rosea


A Summer in enGLAnd The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 63

NEWBURY (GBR), 24th JULY 2016

shadWell duBai internatiOnal staKes

Gr. I PA - 2,000m - £55,000

muraaQiB made it a casual Win

Sheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum had come to the Dubai International Arabian Races, the

24th July at Newbury. And he was not disappointed. In front of a large crowd – more than 9,000

people according to the organizers – his representatives largely dominated this race day, which he

has been supporting for years. But it is muraaqib (Munjiz) who was the most impressive. His British

connections talked about the Qatar Arabian World Cup in foreign media.

On anOther planet

François-Xavier Bertras tried to catch the future winner in the first part of the race, but his efforts

were in vain, the colt was cantering too fast for the others. Muraaqib imposes himself at a little

canter, leaving an impression of huge facility. The "FR" toutatix (Ambiorix), bred by Jean-Claude

di Francesco, shows an excellent performance by finishing second. lares de pine (Câlin du Loup),

a horse bred and trained in Italy, finishes third.

françOis rOhaut’s dOuBle Win

After the success of his pupil, François Rohaut said: “It is a pleasure to come to Newbury every year

and it is one of our objectives. This success is even more pleasing that Sheikh Hamdan had never

seen his horse race other than on television. Muraaqib is a champion. He travels well and proves it

today, for his first race out of France. Up to now, he never had to fight.”

Concerning foaad (Madjani), his other pupil, who won in a race for horse having never succeeded

in a Group, he said: “He is improving and maturing. It is a late horse, who will be good for next

season.”

fleur d’aVril’s family

Muraaqib was bred by Shadwell. Like his sire, munjiz (Kesberoy), he is trained by François Rohaut.

The Pau trainer always showed how much he liked Kesberoy (Saint Laurent). Muraaqib is a foal of

tashreefat (Bengali d’Albret) from whom he is the best horse up to now. Further up the pedigree,

Muraaqib’s second dam, seglaoui (Tidjani), is a sister of saklawi (Dormane), who won two times

and took seven places for the same colours. It is a French line, the one of fleur d’avril (Meke),

good mare of the French stud-book. Muraaqib was broken in and pre-trained at the Haras du

Saubouas, like shabih alreeh (Jaafer), second of the Emirates Equestrian Federation International

Stakes (Gr. II PA).


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 64

NEWBURY (GB), 24 JUILLET 2016

emirATeS eQueSTriAn FederATiOn inTernATiOnAL STAKeS

Gr. II PA - 1 400 m - 20 000 £

urGe di GALLurA,

Le nOuVeAu ZeFirO de nuLVi ?

Pour voir

la course

en vidéo

Au rond, Urge di Gallura (Caligola) sortait du lot physiquement.

Ce poulain avec des rayons a rapidement

pris les commandes de l’édition 2016 des Emirates

Equestrian Federation International Stakes (Gr. II PA).

Il a évolué en tête à la corde et aucun concurrent n’a

pu s’approcher de lui. Pour sa première sortie hors

d’Italie, il s’impose avec trois longueurs d’avance et

remporte un premier Groupe. Mattia Cadrobbi, de

l’Association des éleveurs italiens, nous a déclaré :

« C’est le nouveau Zefiro de Nulvi ! » Et pour cause, Urge

di Gallura est issu de la même famille que celui qui fut

l’un des meilleurs pur-sang arabes élevés en Italie. Shabih

Alreeh (Jaafer), un représentant de Son Altesse le

cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani qui n’a pas

été très heureux pendant le parcours, se classe

deuxième. Le "Shadwell" Alazeez (Madjani) progresse

au fil des sorties et décroche la troisième place.

© DeBBie huRt

UNE PREMIÈRE POUR ENDO BOTTI

ET CRISTIANA BRIVIO

Endo Botti, son entraîneur, et Cristiana Brivio nous ont

expliqué : « Nous entraînons des pur-sang arabes depuis

février seulement. C’est donc une première pour nous. Urge

di Gallura a remporté quatre courses en Italie, où il est le

meilleur sujet de sa génération. C’est un poulain qui peut certainement

gagner en maturité. Urge di Gallura appartient

à Razza Latina. À l’avenir, nous aimerions avoir plus de

chevaux arabes. Sa performance du jour, et surtout la manière

dont il le effectué, impressionnent. Elle reflète ce qu’il

est capable de réaliser en Italie. Pour l’instant, il a toujours

gagné facilement. Mais c’est un poulain qui a besoin de prendre

de l’expérience. Il peut encore progresser. » Le professionnel

italien a également décroché une troisième

place dans un Groupe I PA à Newbury grâce à Lares

de Pine (Câlin du Loup).

LA FAMILLE D’AKBAR

Urge di Gallura a été élevé en Italie par Giovanna Picconi.

Son père, Caligola, officie au sein des Haras nationaux

sardes. Sa mère, lauréate de deux courses, est

une propre sœur de Zefiro de Nulvi (Rubis de Carrère).

Ce dernier avait débuté en France sous l’entraînement

de Didier Guillemin, pour le compte de Sergio Raffaello.

Il s’était notamment imposé dans le Trophée du

Président des UAE (Gr. I PA) à Maisons-Laffitte, avant

d’être exporté. Zulema, sa grand-mère, fut importée de

France. Elle était la propre sœur du grand performer,

puis remarquable reproducteur, Akbar (Djelfor).

Caligola IT

URGE DI GALLURA IT (M3)

Kesberoy FR

Veinard Al Maury FR

Valse du Cassou FR

Elmas III IT

Medar FR

Fertilia IT

Elaborat PL

Rubis de Carrère FR

Nevadour FR

Elettra de Nulvi IT

Zulema FR

Djourman FR

Fantasia FR


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 65

>> emirATeS eQueSTriAn FederATiOn inTernATiOnAL STAKeS

© DeBBie huRt

NEWBURY (GBR), 24th JULY2016

emirates eQuestrian federatiOn

internatiOnal staKes

Gr. II PA - 1,400m - £20,000

urge di gallura,

the neW ZefirO de nulVi?

EMIRATES EQUESTRIAN FEDERATION

INTERNATIONAL STAKES

Gr. II PA - plat - 1 400 m - 20 000 £ - 3 ans et plus

1 er URGE DI GALLURA (M3)

Caligola & Elettra de Nulvi

Pr. : Razza Latina Sas

El. : Picconi Giovanna A.Z. A.G.R.

Ent. : Endo Botti

J. : Antonio Fresu

2 e SHABIH ALREEH (M3)

Jaafer & Queen Kong

Pr. : Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Khalifa

Al Thani

El. : Al Shahania Stud

Ent. : J. Smart

J. : Harry Bentley




# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

3 e ALAZEEZ (H3)

Madjani & Zormania

Pr. : Cheikh Hamdan bin Rachid Al Maktoum

El. : Shadwell Estate Company Ltd

Ent. : James Owen

J. : François-Xavier Bertras

Autre(s) partant(s) dans l’ordre d’arrivée : Alrazeen, Orage

D.A., Jamas D.A., Farar, Kamel Athbah, Khattaf Athbah,

Mersal, Bjarqi D.A., Lawa’Has, Naishaan, Drake de Palmas &

Hesamiah Athbah

In the paddock, urge di gallura (Caligola) was over the

lot physically. This colt took quickly the lead of the 2016

Emirates Equestrian Federation International Stakes (Gr.

II PA). He cantered in front beside the rail and nobody

could come closer. For his first run outside Italy, he wins

by three lengths and a first Group race. Mattia Cadrobbi,

from the Italian’s breeders’ association, told us: “He is the

new Zefiro de Nulvi!” Indeed, Urge di Gallura comes from

the same family as the one of the best Purebred Arabians

bred in Italy. shabih alreeh (Jaafer), owned by His

Highness Sheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani who

was not very lucky during the race, finishes second. The

"Shadwell" alazeez (Madjani) improves day after day and

takes the third place.

a first fOr endO BOtti

and cristiana BriViO

Endo Botti, his trainer, and Cristiana Brivio explained:

“We have only been training Purebred Arabians since

February only. So it is a first for us. Urge di Gallura won

four races in Italy, where he is the best of his generation.

He is a colt who can certainly win in maturity. Urge di

Gallura is owned by Razza Latina. In the near future, we

would like to have more Purebred Arabians. His

performance today and the way he does it is impressive.

It shows what he is capable of in Italy. For the moment, he

always won easily. But he is a colt who needs to gain

experience. He can still progress.” The Italian professional

also placed third in a Gr. I PA in Newbury, thanks to lares

de pine (Câlin du Loup).

aKBar’s family

Urge di Gallura was bred in Italy by Giovanna Picconi. His

sire, Caligola, stands at the Sardinian National Stud. His

dam, winner of two races, is a full sister to Zefiro de nulvi

(Rubis de Carrère). He had started in France with Didier

Guillemin, for Sergio Raffaello. He won the Trophée du

Président des UAE (Gr. I PA) at Maisons-Laffitte, before

being exported. Zulema, his second dam, was imported

from France. She was the full sister to the great performer

and then remarkable stallion akbar (Djelfor).


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 66

GOODWOOD (GB), 30 JUILLET 2016

QATAr inTernATiOnAL STAKeS

Gr. I PA - 1 600 m - 400 000 £

AL mOurTAJeZ cOnFirme Qu’iL eST TOuJOurS

Le meiLLeur Pur-SAnG ArAbe Au mOnde

© RACingFotos

Pour voir

la course

en vidéo

Al Mourtajez (Dahess) était le grand favori des Qatar

International Stakes (Gr. I PA), le 30 juillet à Goodwood.

Celui qui fut le meilleur cheval du monde pour

la saison 2015 a balayé l’opposition dans la première

manche de la Doha Triple Crown. Il décroche à cette

occasion un premier Groupe I PA sur le mile, après

avoir gagné à ce niveau sur 2 000 et 2 400 mètres. Le

représentant d’Al Shaqab Racing a immédiatement

pris la tête, avec TM Thunder Struck (Majd Al Arab)

dans son sillage. Il a animé l’épreuve, évoluant dans son

rythme jusqu’au poteau des deux cents mètres. Julien

Augé lui a alors demandé d’accélérer, et le “FR” a littéralement

pris son envol. Il a déposé les autres

concurrents et s’impose sans forcer, avec huit longueurs

d’avance. Prada T (Djendel) et Sir Bani Yas

(Amer), vus à l’arrière-garde pendant le parcours, finissent

bien pour décrocher les deuxième et troisième

places.

« IL EST DE PLUS EN PLUS FORT »

Thomas Fourcy, l’entraîneur champion, a expliqué :

« Le cheval court très bien. Il est capable d’aller vite, mais

fait aussi bien les longues distances. C’est un champion hors

norme. Il est de plus en plus fort en vieillissant et vient à maturité

maintenant. Son objectif est la triple couronne. Il va

donc courir le jour du Prix de l’Arc de Triomphe, puis il

prendra sa revanche à Doha. »

LA FAMILLE D’AL SAOUDI

Al Mourtajez est né chez Nada Mousalli, Faiz Al Elweet

et Hassan Mousli. Arwa (Nuits St Georges), la mère

d’Al Mourtajez, a donné naissance à Al Moutawakila

(Al Sakbe), meilleure pouliche de 4 ans en 2012 grâce

à son succès dans le Qatar Total Arabian Trophy des

Juments (Gr. I PA), sous la selle de Thomas Fourcy !

Fatzica (Fatzour), la deuxième mère d’Al Mourtajez, est

la génitrice d'Azadi (Darike), un étalon qui ne cesse de

s’affirmer, ainsi que d’Al Saoudi (Nuits St Georges),

multiple gagnant de Groupes I PA et désormais étalon

pour le compte du cheikh Hamdan au haras de Saint-

Faust. Cette famille a également donnéAl Mouhannad

(Nizam), triple lauréat des Jebel Ali Racecourse

Za'abeel International Stakes (Gr. I PA).

AL MOURTAJEZ FR (M6)

Dahess GB

Arwa FR

Amer SA

Wafi SA

Dushra SA

Dahr FR

Danie du Cassou FR

Nerva du Cassou FR

Dunixi FR

Nuits Saint Georges FR

Nefta FR

Fatzica FR

Fatzour FR

Scindian Mystique GB


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 67

>> QATAr inTernATiOnAL STAKeS

© RACingFotos

GOODWOOD (GB), 30th JULY 2016

Qatar internatiOnal staKes

Gr. I PA - 1 600 m - 400 000 £

al mOurtajeZ shOWs he is still

tthe Best araBian in the WOrld

QATAR INTERNATIONAL STAKES

Gr. I PA, 4 ans et plus, 1 600 m, 400 000 £

1 er AL MOURTAJEZ (M6)

Dahess & Arwa

Entr. : T. Fourcy

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : H. Mousli, N. Mousalli & F. Al Elweet

2 e PRADA T (F5)

Djendel & Pascha Z

Entr. : G.-T. Zoetelief

Pr. : G.-T. Zoetelief

El. : G.-T. Zoetelief




3 e SIR BANI YAS (M6)

Amer & Nassem El Baher

Entr. : E. Bernard

Pr. : Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

El. : Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

al mourtajez (Dahess) was the hot favourite in the Qatar

International Stakes (Gr. I PA) on the 30th July at

Goodwood. The Champion horse of 2015 swept away

the opposition in the first leg of the Doha Triple Crown.

He was taking his first Group I PA over a mile, after

winning at this level over 2 000 and 2 400 meters. The

representative of Al Shaqab Racing immediately took the

lead, with tm thunder struck (Majd Al Arab) tucked in

behind him. He led the race, travelling at an easy rthym

up to two hundred meters from the line. Julien Augé then

asked him to accelerate and the “FR” literally flew. He

disposed of the other runners and won on the bridle, by

eight lengths. prada t (Djendel) and Sir Bani Yas (Amer),

closing the field, finished well for second and third place.

« he is strOnger and strOnger »

Thomas Fourcy, champion trainer, explained: « The horse

ran very well. He has speed, but can also run over longer

distances. He is a champion above the norm. He has got

stronger and stronger with age and is just mature now. His

objective is the Triple Crown. He will run on the day of the

Prix de l’Arc de Triomphe, then return to Doha. »

the family Of al saOudi

Al Mourtajez was born at the stud of Nada Mousalli, Faiz

Al Elweet and Hassan Mousli. arwa (Nuits St Georges),

the dam of Al Mourtajez, produced al moutawakila (Al

Sakbe), champion 4yo filly in 2012 thanks to her win in

the Qatar Total Arabian Trophy des Juments (Gr. I PA),

ridden by Thomas Fourcy! fatzica (Fatzour), the second

dam of Al Mourtajez, has azadi (Darike), the stallion, as

well as al saoudi (Nuits St Georges), multiple Group I PA

winner, and now a stallion for Sheikh Hamdan at the

Haras de Saint-Faust. This family has also produced al

mouhannad (Nizam), triple winner of the Jebel Ali

Racecourse Za'abeel International Stakes (Gr. I PA).


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 68

SANDOWN (GB), SAMEDI 20 AOÛT

cheiKh ZAYed bin SuLTAn AL nAhYAn cuP

Gr. I PA, 4 ans et plus, 1 600 m, 80 000 £

Sir bAni YAS en TOuTe LOGiQue

© DeBBie huRt

Décidément, l’Angleterre sourit à Sir Bani Yas (Amer),

qui y avait remporté son premier Groupe I PA l’an

passé, sur la piste de Goodwood, à l’occasion des Qatar

International Stakes, devant les lauréats de Groupe I

PA Mister Ginoux (Amer) et Prada T (Djendel).

Ce samedi, au départ de cette Cheikh Zayed bin Sultan

Al Nahyan Cup (Gr. I PA), le pensionnaire d’Élisabeth

Bernard faisait figure de grand favori et n’a pas déçu.

Installé en avant-dernière position du petit peloton, Sir

Bani Yas a sagement attendu son heure, tandis que

l’épreuve était animée par Jaldi Karo (Jehol de Cardonne).

Sitôt sortis du tournant final, les chevaux se

sont répartis un peu sur toute la largeur de la piste. À

quatre cents mètres du but, Sir Bani Yas a entamé son

effort en pleine piste, un peu isolé. Il a pris l’avantage,

sûrement, seulement sollicité aux bras par Tadhg

O’Shea. Aghsaan (Al Jakbar) a bien résisté à la corde à

son compagnon de couleurs, Awzaan (Al Saoudi), pour

conserver la deuxième place. Awzaan, lui, est venu tout

à l’extérieur, dans un bel effort final. Il se classe troisième.

Ces deux chevaux portent la casaque du cheikh

Hamdan bin Rashid Al Maktoum.

UN DEUXIÈME GROUPE I PA À SON PALMARÈS

Sir Bani Yas a vraiment montré une belle accélération

pour finir, prouvant qu’il était bien le concurrent de

classe du lot. Ce représentant de Son Altesse le cheikh

Khalifa bin Zayed Al Nahyan remporte donc le

deuxième Groupe I PA de sa carrière. Tadhg O’Shea a

expliqué en descendant de cheval : « C’est un privilège

que d’avoir la chance de monter pour Al Asayl. C’est un très,

très bon cheval. Il est très régulier et c’est fantastique qu’il

ajoute un Groupe I à son palmarès. Je travaille pour le

cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan et Al Asayl pendant

les mois d’hiver. C’est donc une continuité que de gagner un

Groupe I pour eux en Europe. Tactiquement, ce ne fut pas

une course facile, car les chevaux étaient dispersés sur la

piste. Mais le principal était de ne pas venir trop tôt. J’ai attendu

autant que possible et je n’ai eu qu’à appuyer sur le

bouton. Heureusement qu’il a eu assez de classe pour faire

la différence tout à la fin. »

Élisabeth Bernard, l’entraîneur du lauréat, a expliqué :

« La fin fut âpre et les chevaux ont évolué sur différentes parties

de la piste. Sir Bani Yas est un lutteur, donc quand il ne

peut pas voir d’autres chevaux, c’est plus difficile. S’il se

trouve devant trop tôt, il s’arrête, car il pense qu’il a fait son

travail. Il est donc très important de prendre le meilleur au

dernier moment. Tadhg O’Shea l’a très bien monté, et ce

d’autant plus qu’il ne le connaissait pas vraiment. Il devrait

recourir une fois avant la Qatar Arabian World Cup, mais

il va falloir que j’en parle avec le racing manager. »


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 69

>> cheiKh ZAYed bin SuLTAn AL nAhYAn cuP

© DeBBie huRt

LE NEVEU D’ABU ALEMARAT

Sir Bani Yas est un élève du cheikh Khalifa bin Zayed

Al Nahyan. Sa mère est une sœur utérine d’Abu Alemarat

(Al Nasr), meilleur 4 ans et lauréat de la Triple

couronne aux Émirats Arabes Unis en 2008. Étalon au

haras de Thouars, Abu Alemarat compte quatre black

types sur neuf partants en France. Marinella (In Chaallah),

sa troisième mère, a produit Mésange Al Maury

(Manganate), placée de Groupe I PA. Il s’agit de la famille

de Madou (Norniz), par l’intermédiaire de Maderba

(Djerba Oua).

CHEIKH ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN CUP

Gr. I PA, 4 ans et plus, 1 600 m, 80 000 £

1 er SIR BANI YAS (61) M6

Amer & Nassem El Baher, par Elios de Carrère

Pr. & El. : Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan

Ent. : Élisabeth Bernard

J. : Tadhg O’Shea

Shabab SA

Wafi SA

Sarhah SA

Amer SA

Lahoom SA

Bushra SA

Rahifa SA

SIR BANI YAS (M6) FR

Manganate FR

Elios de Carrère FR

Nerva du Cassou FR

Nassem El Baher AE

Djelfor FR

Madawa FR

Marinella FR

2 e AGHSAAN (59) F5

Al Jakbar & Sophie du Loup, par Manganate

Pr. & El. : Cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum

Ent. : Philip Collington

J. : Ted Durcan

3 e AWZAAN (61) H5

Al Saoudi & Ester du Paon, par Chéri Bibi

Pr. & El. : Cheikh Hamdan bin Rashid Al Maktoum

Ent. : James Owen

J. : Adam Kirby

Autre(s) partant(s) : Lahoob, Amaar, Jaldi Karo, Furry, Alcea

Rosea.

Couru (8) – (Turf) – 1’54’’24 - Écarts : 1 ¾ - Cte tête - 1


A Summer in enGLAnd The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 70

SANDOWN (GBR), 20TH AUGUST 2016

sheiKh Zayed Bin sultan al nahyan cup

Gr. I PA - 4yos+ - 1,600m - £80000

sir Bani yas in a lOgical result

sir Bani yas (Amer) is decidedly a fan of England, where he won his first Gr. I PA last year, at

Goodwood in the Qatar International Stakes, in front of the Gr. I PA winners mister ginoux (Amer)

and Prada T (Djendel).

This Saturday, in the Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr. I PA), The Élisabeth Bernard trained

horse was the hot favourite and did not disappoint.

Sat in second last position in a small field, Sir Bani Yas calmly waited for his moment, in a race led

by jaldi Karo (Jehol de Cardonne). Quick enough coming out of the final turn, the horses were

somewhat spread out across the track. Four hundred metres from the post, Sir Bani Yas came with

his run up the center of the track, out on his own. He took a clear lead, ridden just hands and heels

by Tadhg O’Shea. aghsaan (Al Jakbar) held on well on the rail, keeping his stable companion,

awzaan (Al Saoudi), at bay, to take second place. Awzaan came up his outside, with a good final

effort. He finished third. These two horses carry the colours of Sheikh Hamdan bin Rashid Al

Maktoum.

a secOnd gr. i pa On his recOrd

Sir Bani Yas showed a really nice acceleration to finish, proving that he was indeed the classiest of

the field. This horse owned by His Highness Sheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan was winning the

second Group I PA of his career. Tadhg O’Shea explained after he had dismounted: “It is a privilege

to have the chance to ride for Al Asayl. He is a very very good horse. He is very consistent and it’s

great that he has another Group I on his scorecard. I work for His Highness Sheikh Khalifa bin Zayed

Al Nahyan and Al Asayl during the winter. It’s a nice continuity to win a Group I for them in Europe.

Tactically, it wasn’t an easy race, as the horses spread out across the track. The principal was not to

come too soon. I waited as long as possible, I then I just had to press a button. Happily, he had the

class to make the difference at the end.”

Élisabeth Bernard, the winning trainer, explained: “The finish was messy and the horses were all

over the track. Sir Bani Yas is a fighter, so when he can’t see the other horses, it’s more complicated.

If he hits the front too soon he pulls himself up, as he thinks his work is done. So it is very important

to take the lead at the last moment. Tadhg O’Shea rode him very well, especially as he doesn’t know

the horse. He should run again before the Qatar Arabian World Cup, but I will need to talk to his

racing manager.”

the nepheW Of aBu alemarat

Sir Bani Yas was bred by Sheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan. His dam is a sister to abu alemarat

(Al Nasr), champion 4 year old and winner of the Triple Crown in the United Arab Emirates in 2008.

Standing at Haras de Thouars, Abu Alemarat has four black type horses from nine runners in France.

marinella (In Chaallah), his third dam, produced mésange al maury (Manganate), placed at Gr. I

PA level. He comes from the family of madou (Norniz), through maderba (Djerba Oua).


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 71

NEWBURY (GB), 13 AOÛT 2016

rOYAL cAVALrY OF OmAn cLArendOn STAKeS

Gr. II PA - Plat - 1 000 m - 15 000 £

un Premier GrOuPe POur KAO KAT m.h.F.

© DeBBie huRt

Kao Kat M.H.F. (Kaolino) a décroché son premier

Groupe dans les Royal Cavalry of Oman Clarendon

Stakes (Gr. II PA), sur 1 000 mètres, le 13 août à Newbury.

Le futur lauréat a pris la tête de l’épreuve dès le

départ, et il a contrôlé la course jusqu’au bout, accentuant

même son avance dans les derniers mètres. Ce

représentant de Mohammed Nasser Al Hashar s’impose

pour la première fois à ce niveau, avec un peu de

moins de quatre longueurs d’avance. Le “FR” Radames

(Kerbella), un élève du haras de Mandore, faisait

figure de favori. Il se classe deuxième. Un autre fils de

Kerbella élevé en France, Lou Raynal, décroche la troisième

place.

LA REVANCHE DES JEBEL ALI RACECOURSE

ZA'ABEEL INTERNATIONAL STAKES

Le 24 juillet à Newbury, Radames avait battu Kao Kat

M.H.F. dans les Jebel Ali Racecourse Za'abeel International

Stakes (Gr. I PA). Beverly Deutrom, l’entraîneur

du lauréat du 13 août, a expliqué à la presse étrangère :

« Je suis très heureuse de sa victoire. Il est bien parti, en gardant

toujours une certaine avance sur Radames, qui a probablement

été vaincu par la différence de poids. Les œillères

l’ont également bien aidé. Lors de sa dernière course, où il

était battu par Radames, je me suis dit que cet artifice pourrait

l’aider. Lou Raynal a semblé un peu dépassé mais il a

bien fini et devrait aller à Doncaster pour le Derby anglais

des pur-sang arabes. Je pense que le parcours devrait bien

lui convenir. »


un ÉTÉ en AnGLeTerre The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 72

>> rOYAL cAVALrY OF OmAn cLArendOn STAKeS

ROYAL CAVALRY OF OMAN CLARENDON

STAKES

Gr. II PA - Plat - 3 ans et plus - 1 000 m - 15 000 £

1 er KAO KAT M.H.F (M7)

Kaolino & Here Kitty Kitty

Pr. : Mohammed Nasser Al Hashar

El. : Mandolynn Hill Farm

Ent. : Beverly Deutrom

J. : Sean Levey

2 e RADAMES (M8)

Kerbella & Mlaika

Pr. : Hamdan bin Rachid Al Maktoum

El. : E.A.R.L. de Béguerie

Ent. : Philip Colligton

J. : Dane O’Neill

NEWBURY (GBR), 13TH AUGUST 2016

rOyal caValry Of Oman clarendOn

staKes

Gr. II PA - 1,000 m - £15,000

a first grOup fOr KaO Kat m.h.f

Kao Kat m.h.f (Kaolino) took his first Group race in the

Royal Cavalry of Oman Clarendon Stakes (Gr. II PA), over

1,000 metres on the 13th August at Newbury. The

eventual winner picked up the lead in the early stages,

and he dictated the race to the end, stretching his lead

in the last few metres. This representative of Mohammed

Nasser Al Hashar was winning for the first time at this

level, by just under four lengths. The ‘FR’ radames

(Kerbella), bred by Haras de Mandore, had started

favourite. He finished second. Another son of Kerbella

bred in France, Lou Raynal, took third place.

3 e LOU RAYNAL (M4)

Kerbella & Doriane du Clément

Pr. : Mohammed Aashour

El. : E.A.R.L. du Raynal, I. Garrelon & R. Sabatier

Ent. : Beverly Deutrom

J. : Oisin Murphy

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Jaldi Karo, Jaldi Karo,

Zayin Zodiac, Maghazi & Spirited Game

Tous couru (8).

(Turf) Bon. 1'8"86. Écarts : 3 3/4 - 1 - 3/4

4 - 2 3/4 - 1 1/2 - nez

the reVenge Of jeBel ali racecOurse

Za'aBeel internatiOnal staKes

On the 24th July at Newbury, Radames beat Kao Kat

M.H.F. in the Jebel Ali Racecourse Za'abeel International

Stakes (Gr. I PA). Beverly Deutrom, trainer of the 13th

August winner, explained to the foreign press: “I am very

happy with his win. He jumped well, always keeping a lead

over Radames, who was probably beaten by the weights.

The blinkers also helped him. In his last race when he was

beaten by Radames, I thought that this equipment could

help. Lou Raynal looked to be outpaced but he finished

well and he should go to Doncaster for the English

Arabian Derby. I think that the track will suit him.”


ÉSuLTATS

deS cOurSeS “PA”


ÉSuLTATS deS cOurSeS “PA” The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 74

MONT-DE-MARSAN (FR),

21 JUILLET 2016

POMPADOUR (FR),

DIMANCHE 31 JUILLET 2016

PRIX DUNIXI

Course G - 3 ans - 16 000 € - 1 400 m

1 er RMMAS (57) M3

(Mahabb & Shamayl)

Pr. / El. : Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan

Ent. : D. Guillemin - J. : A. Gavilan

2 e WINWIN (58) M3

(Munjiz & Samrah)

Pr. : Cheikh Tahnoon bin Zayed

El. : Cheikh Tahnoon Bin Zayed

Ent. : J.-P. Daireaux

J. : J.-B. Hamel

3 e ATEEJ (55) M3

(Af Albahar & Sahara Croixnoire)

Pr. : S.E. S. Al Kaabi

El. : Al Shaqab Racing

Ent. : T. Fourcy

J. : J. Cabre

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Jabal Aramoon, Di

Maria Py, Insheragh, Mulhim, Ambhre, Duncane du Croate,

Dione du Croate, Diego des Vialettes & Fateh.

Tous couru (12).

(Turf) Assez souple. 1'33"50. Écarts : CTETE - 1 - 3 1/2.

LA TESTE-DE-BUCH (FR),

23 JUILLET 2016

PRIX DES SABLES

Course E - 4 ans - 10 000 € - 1 700 m

1 er CAÏD DE L'ARDUS (58) M4

(Mahabb & Jelfa de l'Ardus)

Pr. : Philippe Meunier

El. : Philippe Meunier

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : M. Forest

2 e FATHEN (60) M5

(Nenuphar Al Maury & Star Princess)

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : Écuries Royales d'Oman

Ent. : C. Baillet

J. : R.-C. Montenegro

3 e ARGONAUTE (62) M5

(Al Sakoub & Dezideria)

Pr. : F. Boualem

El. : M. Lahcene Boualam

Ent. : F. Boualem

J. : T. Henderson

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Malhaïka, Centina de

Carrere, Al Faaris, Nafeth Al Khalediah, Karlos du Cayrou,

Beyssac & Bien A Lagrimodie.

Non-partant : Cali de l'Ardus.

(Turf). Écarts : 1 - 4 1/2 - 1.

PRIX MANDORE

Course E - 4 ans - Femelles - 12 000 € - 1 900 m

1 re COCKTAIL DE GHAZAL (56) F4

(Dormane & Cokey de Ghazal)

Pr. : Haras de Ghazal E.A.R.L. Al Pices

El. : M. Jean Cambon

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : F.-X. Bertras

2 e JEYOOSH (56) F4

(Amer & Digama)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Excellence le cheikh Joaan bin Hamad Al

Thani

Ent. : T. Fourcy - J. : F. Bughenaim

3 e SALAMAH (56) F4

(Munjiz & Sbiba)

Pr. : P. Hoyeau

El. : M. Pierre Hoyeau

Ent. : A. de Watrigant

J. : E. Révolte

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Al Jassasiya, Djamila

Al Mels, Shuaa, Araba Star, Centina de Carrère, Cali de l'Ardus,

Al Tarfah, Isabella des Sables, Call Me Bozouls & Calm.

Tous couru (13).

(Turf) Bon. 2'05"88. Écarts : 2 - 3 1/2 - 3.


ÉSuLTATS deS cOurSeS “PA” The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 75

LA TESTE-DE-BUCH (FR),

2 AOÛT 2016

PRIX MANGALIE D'ALBRET

Course G - Femelles - 3 ans - 16 000 € - 1 900 m

1r e

DJAIKIRI SAFINAT (58) F3

(Dahess & Jedeida)

Pr. : Mlle R.-L. Koch

El. : M. Xavier Combes

Ent. : D. Guillemin

J. : A. Gavilan

2 e DIVA DU PAON (59) F3

(Munjiz & Jade du Paon)

Pr. : S. Raffaello

El. : Haras du Paon

Ent. : D. de Watrigant

J. : F. Blondel


%"%!!

#" ! $"

3 e ABUDHABI PRINCESS (58) F3

(Munjiz & Uae Dynamic)

Pr. : F.-S. Al Mutawa

El. : M. Faisal-Seddiq Al Mutawa

Ent. : C. Gourdain

J. : V. Seguy

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Tahany, Marahib,

Ainhoa Winwin, Samaa, Dynamite de Montegut, Humam &

Ambhre.

Tous couru (10).

(Turf) Bon. 2'09"33. Écarts : 1 - 1/2 - 1.

PRIX AKBAR

Course G - Mâles et hongres - 3 ans - 16 000 € - 1 900 m

1 er AL WALID (56) M3

(Dahess & Al Sarwa)

Pr. : F. Al Elweet

El. : Mme Nada Mousalli

Ent. : T. Fourcy

J. : J. Augé

2 e BARNAMAJ (58) M3

(No Risk Al Maury & Tashreefat)

Pr. : Cheikh Hamdan Al Maktoum

El. : Shadwell France Snc

Ent. : F. Rohaut

J. : F.-X. Bertras

3 e AJAJ (58) M3

(Al Amyr & Nasma Al Chame)

Pr. : F. Al Elweet

El. : Hassan Mousli

Ent. : T. Fourcy

J. : M. Forest

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Sadah, Nafees, Diego

des Vialettes, Bougedelah, Melk, Farooq, Sehab, Al Hantar

Monlau, Djebel de la Roque, Majann, Ainhoa Topchef & Darius

Romas.

Tous couru (15).

(Turf) Bon. 2'08"08. Écarts : 3/4 - 1/2 - 1 1/2.

DIRECTOR AND FOUNDER OF THE PUBLICATION: Mayeul Caire

ADVERTISING: Léa Enguerrand – Tel. +33 (0)6 258 233 – advert.jdg@gmail.com

ALL PICTURES (except ©): www.scoopdyga.com

The French Purebred Arabian is published, in partnership with the French Arabian Horse Racing Association (AFAC), by Jour

de Courses Editions, 92 avenue du Général de Gaulle F-92250 La Garenne Colombes (France).

Registered n°B498635852RCS Nanterre (France).

SUBSCRIPTION (10 issues a year): EUR €100 – USD $120 – UK £80 – www.theFrenchPA.com


ÉSuLTATS deS cOurSeS “PA” The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 76

GRAMAT (FR),

7 AOÛT 2016

AURILLAC (FR),

14 AOÛT 2016

PRIX MADERBA

Course E - plat - Femelles - 4 ans et plus - 10 000 € - 2 200 m

1 re DJAMILA AL MELS (56) F4

(Akbar & Maira Al Mels)

Pr. : Cheikh K.-R. Alshammari

El. : Mme Michèle Viguie

Ent. : D. Guillemin

J. : A. Gavilan

2 e ARABA STAR (55) F4

(Dormane & Larissa Star)

Pr. : Mehdi ben Messaoud

El. : Mehdi ben Messaoud

Ent. : D. de Watrigant

J. : D. Michaux

3 e ZLATANA (54,5) F4

(Akbar & Salma Thabeth)

Pr. : Mme Robert Litt

El. : M. Robert Litt

Ent. : P. Sogorb

J. : S. Prugnaud

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Adhwaa, Caracole de

Bozouls, Call Me Bozouls, Fedwa, Asmina, Chaliuka de Bozouls,

Vedette de Lagrimodi & Calm.

Non-partant : Isabella des Sables.

LA TESTE-DE-BUCH (FR),

10 AOÛT 2016

PRIX ARCA

Course E - 4 ans - 14 000 € - 1 600 m

1 er CAÏD DE L'ARDUS (58) M4

(Mahabb & Jelfa de l'Ardus)

Pr. : Philippe Meunier

El. : Philippe Meunier

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : J.-B. Eyquem

2 e MESSINE DE SINUHE (58) M4

(Njewman & Amidou Douzaia)

Pr. : L. Mazzone

El. : M. Libero Mazzone

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : D. Morisson

3 e METRAG (57) M4

(Amer & Massamarie)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Excellence le cheikh Joaan bin Hamad Al

Thani

Ent. : T. Fourcy

J. : J. Augé

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Salamah, Rihan,

Kasib, Shuaa, Cocktail de Ghazal, Carsa du Ginioux, Chalwa du

Breuil & Jazzar. Tous couru (11).

(Turf) Bon. 1'48"07. Écarts : 2 - 2 1/2 - 1 1/2.

PRIX DANBIK

Course E - 4 ans - 10 000 € - 2 000 m

1 er DÉSIRAMER (56) H4

(Amer & Desirama)

Pr. : Haras du Grand Courgeon

El. : M. Alban de Mieulle

Ent. : Y. Durepaire

J. : T. Messina

2 e MUSCAT AL MAURY (57) M4

(Kickxia de Ghazal & Managhi Al Maury)

Pr. : Mlle Renée-Laure Koch

El. : Mlle Renée-Laure Koch

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : A. Gavilan

3 e KARLOS DU CAYROU (56) M4

(Munjiz & Karla du Cayrou)

Pr. : J.-M. Baldy

El. : Mme Denise Caumon

Ent. : E. Dell'Ova

J. : F. Forési

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Malhaïka, Aida Al

Mels, Amjaad, Vedette de Lagrimodi, Idrak, Bien A Lagrimodie

& Jebal.

Tous couru (10).

(Turf). Écarts : 3 1/2 - 4 1/2 - 2 1/2.

CAGNES-SUR-MER (FR),

20 AOÛT 2016

CHAMPIONNAT DE LA MÉDITERRANÉE DES

PUR-SANG ARABES

Course B - 5 ans - 30 000 € - 1 600 m

1 re MACHA'ALLAH (55,5) F5

(Amer & Arwa)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : M. Faiz Al Elweet

Ent. : T. Fourcy

J. : F. Garnier

2 e VALENTIN (57,5) M7

(Amer & Naira)

Pr. : Mme Gerda. Kok-Cornet

El. : Mme Gerda Kok-Cornet

Ent. : D. de Watrigant

J. : D. Michaux

3 e ARGONAUTE (57,5) M5

(Al Sakoub & Dezideria)

Pr. : F. Boualem

El. : M. Lahcene Boualam

Ent. : F. Boualem

J. : T. Henderson

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Ajs Rudainah &

Majida. Tous couru (5).

(Turf) Bon. 1'44"82. Écarts : 1 1/4 - 2 1/2 - CENC.


ÉSuLTATS deS cOurSeS “PA” The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 77

CAGNES-SUR-MER (FR),

20 AOÛT 2016

PRIX DE L'UNION HIPPIQUE

DE LA MEDITERRANEE

Course D - 4 ans - 20 000 € - 2 000m

1 er TAAJER (59) M4

(Madjani & Ziva)

Pr. : Cheikh Hamdan Al Maktoum

El. : Shadwell France Snc

Ent. : F. Rohaut

J. : F.-X. Bertras

# !#%# %


'''$& &$

# ) #%# ) #(!

& $"&

2 e JEYOOSH (55) F4

(Amer & Digama)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Excellence le cheikh Joaan bin Hamad Al

Thani

Ent. : T. Fourcy

J. : F. Bughenaim

3 e AL AMARRAD (58,5) H6

(Majd Al Arab & Ba'scherit)

Pr. : Al Shaqab Racing

El. : Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al

Thani

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : F. Garnier

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Al Faaris, Beur Star,

Call Me Bozouls & Centina de Carrère.

Tous couru (7).

(Turf) Bon. 2'12"26. Écarts : CENC - 1/2 - 1 3/4.

DAX (FR),

20 AOÛT 2016

PRIX DAHMAN

Course G - 3 ans - 16 000 € - 2 100 m

1 er AL HANTAR MONLAU (58) M3

(Burning Sand & Salalah de Monlau)

Pr. : Robert Bourdette

El. : Robert Bourdette

Ent. : C. Gourdain

J. : D. Morisson

" & "# !$"


!

%%%$"!$" !

2 e SADAH (58) M3

(Monsieur Al Maury & Djurdjura)

Pr. : Écuries Royales d'Oman

El. : Écuries Royales d'Oman

Ent. : Mme J.-F. Bernard

J. : J.-B. Eyquem

3 e BANDAR (58) M3

(Munjiz & Dahwa)

Pr. : Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan

El. : Son Altesse le cheikh Mansour bin Zayed Al

Nahyan

Ent. : F. Sanchez

J. : J. Grosjean

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Ibri, Dynamite de

Montegut, Jadid des Forges, Warzone & Al Saklawi.

Tombé(e)(s) : Al Mouzdaher. Tous couru (9).

(Turf) Bon. 2'30"60. Écarts : 1 1/2 - 2 - 1.


AGendA The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 78

SePTembre 2016

jeudi

1

vendredi

2

samedi

3

dimanche

4

septembre

septembre

septembre

septembre

lundi

5

mardi

6

mercredi

7

jeudi

8

vendredi

9

samedi

10

dimanche

11

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

lundi

12

mardi

13

mercredi

14

jeudi

15

vendredi

16

samedi

17

dimanche

18

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

lundi

19

mardi

20

mercredi

21

jeudi

22

vendredi

23

samedi

24

dimanche

25

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

lundi

26

mardi

27

mercredi

28

jeudi

29

vendredi

30

septembre

septembre

septembre

septembre

septembre

3 SEPTEMBRE, CRAON (FRANCE)

prix amer (listed pa)

4 ans et plus - 1 650 m - Gazon

prix général (g)

3 ans - 1 650 m - Gazon

3 SEPTEMBRE, ISTANBUL (TURQUIE)

international ifahr trophy (gr. ii pa)

3 ans et plus - 2 100 m - Polytrack

4 SEPTEMBRE, ISTANBUL (TURQUIE)

international malazgirt trophy (gr. i pa)

3 ans et plus - 1 600 m - Gazon

4 SEPTEMBRE, DAX (FRANCE)

prix Kann (e)

4 ans - 2 100 m - Gazon

prix saint laurent (g)

3 ans - 1 400 m - Gazon

7 SEPTEMBRE, MONT-DE-MARSAN

(FRANCE)

prix mona lisa (g)

Pouliches de 3 ans - 2 000 m - Gazon

prix flipper (g)

Poulains de 3 ans - 2 000 m - Gazon

10 SEPTEMBRE, TOULOUSE (FRANCE)

prix nevada ii (gr. iii pa)

Pouliches de 3 ans - 1 900 m - Gazon

prix chéri Bibi (gr. iii pa)

Poulains de 3 ans - 1 900 m - Gazon

11 SEPTEMBRE, CHANTILLY (FRANCE)

Qatar cup - prix dragon (gr. i pa)

4 ans et plus - 2 000 m - Gazon

18 SEPTEMBRE, MONTAUBAN (FRANCE)

prix 7e spahis (g)

3 ans - 2 250 m - Gazon

23 SEPTEMBRE, NEWMARKET

(ANGLETERRE)

shadwell arabian derby (gr. i pa)

4 ans - 2 000 m - Gazon

25 SEPTEMBRE, CASTERA-VERDUZAN

(FRANCE)

prix dragonne (g)

Pouliches de 3 ans - 1 700 m - Gazon

27 SEPTEMBRE, BORDEAUX-LE BOUSCAT

(FRANCE)

prix jean laborde (d)

4 ans et plus - 1 400 m - Gazon

prix nedjari - Wathba stud farm cup (e)

4 ans et plus - 1 900 m - Gazon

30 SEPTEMBRE, SAINT-CLOUD (FRANCE)

Qatar arabian trophy des poulains (gr. i pa)

Poulains de 3 ans - 2 000 m - Gazon

Qatar arabian trophy des pouliches (gr. i pa)

Pouliches de 3 ans - 2 000 m - Gazon


AGendA The French Purebred ArAbiAn #36 - SePTembre 2016 - 79

OcTObre 2016

samedi

1

dimanche

2

octobre

octobre

lundi

3

mardi

4

mercredi

5

jeudi

6

vendredi

7

samedi

8

dimanche

9

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

lundi

10

mardi

11

mercredi

12

jeudi

13

vendredi

14

samedi

15

dimanche

16

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

lundi

17

mardi

18

mercredi

19

jeudi

20

vendredi

21

samedi

22

dimanche

23

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

lundi

24

mardi

25

mercredi

26

jeudi

27

vendredi

28

samedi

29

dimanche

30

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

octobre

lundi

31

octobre

1ER OCTOBRE, SAINT-CLOUD (FRANCE)

Qatar arabian trophy des juments (gr. i

pa)

Pouliches de 4 ans - 2 000 m - Gazon

1ER OCTOBRE, MONT-DE-MARSAN

(FRANCE)

prix djourman (g)

3 ans - 1 400 m - Gazon

2 OCTOBRE, CHANTILLY (FRANCE)

Qatar arabian World cup (gr. i pa)

4 ans et plus - 2 000 m - Gazon

6 OCTOBRE, JÄGERSRO (SUÈDE)

Wathba stud farm cup sprint (gr. iii pa)

3 ans et plus - 1 200 m - dirt

9 OCTOBRE, RABAT (MAROC)

prix mansour dahbi (listed pa)

3 ans - 1 700 m - Piste en sable

13 OCTOBRE, BORDEAUX-LE BOUSCAT

(FRANCE)

prix gosse du Béarn (g)

3 ans - 1 900 m - Gazon

16 OCTOBRE, MILAN (ITALIE)

jockey club stakes (listed pa)

4 ans et plus - 1 800 m - Gazon

16 OCTOBRE, TARBES (FRANCE)

prix fleur d’avril - cheikha fatima bint

mubarak ladies World championship

(ifahr) - (d)

4 ans et plus - 1 500 m - Gazon

23 OCTOBRE, RABAT (MAROC)

prix allal ben abdellah (listed pa)

4 ans et plus - 2 000 m - Piste en sable

27 OCTOBRE, TOULOUSE (FRANCE)

french arabian Breeders’ challenge -

poulains (gr. ii pa)

Poulains de 3 ans - 1 600 m - Gazon

french arabian Breeders’ challenge -

pouliches - cheikh Zayed bin sultan al

nahyan cup (gr. ii pa)

Pouliches de 3 ans - 1 600 m - Gazon

french arabian Breeders’ challenge

sprint (gr. ii pa)

4 ans et plus - 1 400 m - Gazon

french arabian Breeders’ challenge

classic (gr. ii pa)

4 ans et plus - 2 200 m - Gazon

30 OCTOBRE, AGEN (FRANCE)

prix fréderic Bouas (e)

4 ans et plus - 2 500 m - Gazon

prix mohamed Oukili (g)

3 ans - 1 850 m - Gazon

More magazines by this user
Similar magazines