Views
4 months ago

CES-MED Publication FR-NEW-WEB

Jordanie Irbid Combattre

Jordanie Irbid Combattre le changement climatique et devenir une ville autonome et durable Irbid a terminé la préparatio du PAEDC mi 2017 et le Conseil municipal a approuvé le plan et signé la lettre de ralliement et prépare son admission à la Convention des maires. L’objectif de réduction de l’empreinte carbone de la ville est de 14% à l’horizon 2020 (court terme) et de 40% à l’horizon 2030 (long terme) par le développement et la mise en œuvre de projets pluri sectoriels en collaboration étroite avec les acteurs locaux, nationaux et internationaux. Les projets prioritaires comprennent : • Installation de fermes photovoltaïques (16 MWp sont en cours) pour répondre la demande locale • Efficacité énergétique et bâtiments publics verts • Efficacité énergétique de l’éclairage public • Construction d’un parc de stationnement automobile à plusieurs niveaux • Mise en place de navettes de bus • Services municipaux intelligents Le PAEDC de la commune est cohérent et complète la Stratégie de développement économique local de la ville d’Irbid, une municipalité déjà économiquement développée et culturellement préservée, dont les investissements principaux sont dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme. Ces actions participent à inciter à l’esprit d’entreprise, l’autonomisation et la durabilité, participant ainsi à la création d’emplois, au renforcement des compétences individuelles, l’amélioration de la qualité de la vie des habitants aujourd’hui et dans le futur en coopération avec les acteurs et partenaires locaux et internationaux. A ce sujet il est à noter que le plan tient également compte des besoins du Gouvernorat de faire face à la question des réfugiés syriens accueillis en Jordanie compte tenu de leur poids à Irbid Résultats généraux de l’inventaire de référence des émissions (IRE) • Secteurs consommateurs : Le secteur résidentiel y contribue le plus avec une consommation totale de 53% suivi par les secteurs tertiaires et de transport pour respectivement 26 et 20%. • Secteurs émetteurs : Les secteurs résidentiels 49%, le tertiaires 38% et le transport 12% sont ceux qui pèsent le plus dans la balance des émissions de gaz à e et de serre. C’est donc dans ces secteurs qu’il faudra mettre-en-œuvre des mesures concrètes. • Émissions des actifs de la municipalité : l’éclairage public est responsable de près de 67% des émissions du secteur suivi par la flotte municipal (29%) étant donné que les bâtiments publics ne représentent que 4% du total. Ce sont ces secteurs sur lesquels la commune va mettre en œuvre des actions exemplaires en matière de réduction d’émissions de GES. Actions et résultats • Bien que certaines actions ne puissent être quantifiées la miseen-œuvre de l’ensemble des actions permettra d’atteindre à l’horizon 2030 un objectif de réduction de 40% des émissions des GES par rapport au scénario de référence. • Le volume total des émissions évitées uniquement sur la base des mesures préconisées par le plan s’élève à 246,899 tonnes d’émissions de CO2/an. Projets prioritaires du PAEDC et coûts en Euros Centrale solaire de 16 MW à l’échelle industrielle Éclairage public pour l’agglomération du Grand Irbid Services municipaux intelligents Parc de stationnement à plusieurs niveaux Navettes de bus 22

Jordanie Karak Un développement urbain durable pour une ville attractive La municipalité de Karak a approuvé le PAEDC, signé le ralliement à la Convention des maires et a lancé le processus d’inscription. Elle est déjà engagée dans la mise en place des actions à court et long terme pour la réalisation des objectifs du Plan de transformer Karak en une ville durable. Le Conseil municipal de Karak met en place des outils de planification afin de permettre la prescription et la mise en œuvre de projets multi sectoriels et en favorisant la prise en compte par tous les intervenants de la dimension durable et énergétique des approches à mener. Le PAEDC de Karak est cohérent avec le plan national de développement urbain incluant le plan de développement 2016- 2018 de Karak, ainsi qu’avec d’autres instruments de planification comme le projet de revitalisation de la ville de Karak. Celui-ci comprend notamment un pilier pouvant accueillir les actions relatives au changement climatique et au développement des énergies durables telles que celles proposées par le PAEDC. L’objectif ultime du PAEDC de Karak est la réduction de son empreinte carbone de 14% à l’horizon 2020 (court terme) et de 40% à l’horizon 2040 par la mise en place des actions suivantes: • Éclairage public efficace • Installation de centrales photovoltaïques (3MWp en construction) • Remplacement des véhicules diesel de la flotte municipale • Gestion écologique des déchets • Initiatives de constructions vertes des bâtiments publics et installation de panneaux solaires en toiture Résultats généraux de l’inventaire de référence des émissions (IRE) • Secteurs consommateurs : Le secteur résidentiel y contribue le plus avec une consommation totale de 43% suivi par les secteurs tertiaires et de transport pour respectivement 26 et 25%. • Secteurs émetteurs : Les secteurs résidentiels 33%, tertiaires 27%, le transport 10% et la gestion des déchets 25% sont ceux qui pèsent le plus dans la balance des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc dans ces secteurs qu’il faudra mettreen-œuvre des mesures concrètes. • Émissions des actifs de la municipalité : la gestion des déchets est responsable de près de 67% des émissions du secteur suivi les bâtiments municipaux et l’éclairage public pour 5% chaque, étant donné que les transports publics affichent de très faibles émissions. Ce sont ces secteurs sur lesquels la commune va mettre en œuvre des actions exemplaires en matière de réduction d’émissions de GES. Actions et résultats • Bien que certaines actions ne puissent être quantifiées la miseen-œuvre de l’ensemble des actions permettra d’atteindre à l’horizon 2030 un objectif de réduction de 40% des émissions des GES par rapport au scénario de référence. • Le volume total des émissions évitées uniquement sur la base des mesures préconisées par le plan s’élève à 168,599 tonnes d’émissions de CO2/an Projets prioritaires du PAEDC et coûts en Euros Karak Passage au LED pour l’éclairage public Installation d’une centrale solaire de 3 MW Remplacement des véhicules diesel de la flotte municipale Gestion écologique des déchets Rendre les bâtiments municipaux écologiques 23

travellingTribes_V9-FR-Web
Couverture Web - FR - Cerep
Web-Lieferprogramm2016-fr
Redline-vegikata2017-web-FR
IVF Brosch.re fr - Dr. med. Peter Fehr
Monsanto-Publication-FR-Final-Version
Lixx News 08 2018 FR
Téléchargez la publication [pdf] - World Volunteer Web
Fr-27-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-08-09-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-21-04-2013 - Algérie news quotidien national d'information
Fr-14-05-2013 - Algérie news quotidien national d'information