07.11.2018 Views

Rapport administratif 2017

Rapport administratif de la Ville de Liège de l'année 2017.

Rapport administratif de la Ville de Liège de l'année 2017.

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

1 <strong>Rapport</strong> <strong>administratif</strong> <strong>2017</strong>


Table des<br />

matières<br />

1. Département de Police administrative et sécurité publique......................................................3<br />

2. Département des Ressources humaines......................................................................................10<br />

3. Département Culture et Tourisme.................................................................................................24<br />

4. Département Urbanisme et Aménagement du Territoire............................................................34<br />

5. Département des Travaux : Direction de la gestion de l’espace public.....................................46<br />

6.Département des Services sociaux, de Proximité et de la Petite Enfance................................64<br />

7. Département des Affaires citoyennes...........................................................................................77<br />

8. Département de l’Instruction publique........................................................................................88<br />

9. Département Gestion des Finances.............................................................................................95<br />

10. Plan de prévention des insécurités ...........................................................................................99<br />

11. Département des systèmes d’information.................................................................................113<br />

12. Département des affaires juridiques..........................................................................................127<br />

13. Département des Affaires générales, des services généraux et contrôle interne.................129<br />

14. Département gestion documentaire et Archives......................................................................134<br />

15. Département du Logement, de la Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial...............................................................................................................138<br />

16. Département des Travaux - Direction des bâtiments communaux..........................................161<br />

17. Département du Développement stratégique............................................................................165<br />

18. Direction audit et qualité............................................................................................................183<br />

19. Direction du développement territorial et des grands investissements.................................185<br />

20. Direction stratégie et développement RH.................................................................................188<br />

21. Service Interne de Prévention et de Protection au Travail.......................................................197<br />

2


1<br />

Département<br />

de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

Localisation<br />

Rue des Guillemins, 26 - à 4000 Liège<br />

Missions<br />

• Sécurité et salubrité publiques<br />

• Permis d’environnement<br />

• Bureau de Police administrative<br />

• Bureau des sanctions administratives<br />

Description des missions (Service)<br />

Sécurité et salubrité publiques (SSSP)<br />

• Assurer la salubrité, la sûreté et la tranquillité dans les lieux publics<br />

• Prendre des mesures nécessaires pour faire cesser un risque lié à la sécurité<br />

ou à la salubrité publique<br />

• Remettre des avis de sécurité dans le cadre d’évènements ou de<br />

manifestations<br />

• Vérifier les assurances responsabilité civile objective des établissements<br />

accessibles au public<br />

• Délivrer une attestation sécurité incendie pour certains établissements<br />

spécifiques<br />

• Gérer certaines problématiques découlant de la loi du bien-être animal (par ex :<br />

animaux errants, …)<br />

Bureau de Police administrative (BPA)<br />

• Vérifier le respect des règlements communaux et délivrer les autorisations et<br />

attestations ad hoc (par ex : occupation de la voie publique, manifestation, …)<br />

• Délivrer les cartes riverains et les abonnements horodateurs<br />

• Elaborer des règlements, des ordonnances de police, des arrêtés de police<br />

contraignants<br />

Bureau des sanctions administratives (BSA)<br />

• Sanctionner certains comportements inciviques (avertissements, amendes,<br />

fermetures, …)<br />

3


Permis d’environnement (SPE)<br />

• Gérer les dossiers de demande de permis d’environnement (déclaration,<br />

classes 1 et 2), collaboration dans la gestion des dossiers de permis unique,<br />

permis intégré (octroi, avis, suivi, contrôle)<br />

Affaires générales<br />

• Gérer les biens suite à une expulsion (gestion des dossiers <strong>administratif</strong>s)<br />

• Collaborer à informer les citoyens dont les objets ont été trouvés sur la voie<br />

publique<br />

• Coordonner les réquisitions et les demandes d’interventions urgentes<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

La gestion dématérialisée du courrier et des PV, ainsi que la signature électronique,<br />

font dorénavant partie intégrante de la gestion quotidienne du bureau des<br />

sanctions administratives. Depuis le 01/04/<strong>2017</strong>, les Sanctions Administratives<br />

Communales règlementaires, mixtes et celles relatives aux infractions en matière<br />

d’arrêt et de stationnement sont intégralement traitées avec un outil informatique.<br />

Le Bureau des sanctions administratives, en collaboration avec le Département<br />

de gestion de l’espace public et le service juridique, a initié les premières poursuites<br />

en matière d’infractions à l’article 60 du décret Voirie du 06/02/2014.<br />

Suite à une révision en profondeur des outils de gestion des cartes riverains, le<br />

BPA a modifié la présentation et le support des cartes et des vignettes de stationnement.<br />

Le Département a entamé l’élaboration d’une nouvelle réglementation locale<br />

en matière de prévention des incendies et des explosions, en vue de prendre en<br />

compte les évolutions législatives et techniques intervenues dans le domaine.<br />

Département de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

4


En quelques chiffres<br />

Affaires Générales<br />

• Objets trouvés : près de 550 courriers envoyés aux citoyens concernés<br />

• Réquisitions : 29 dossiers pour des problématiques de sécurité ou de salubrité<br />

publiques<br />

• Gestion des biens trouvés en dehors des propriétés privées ou mis sur la voie<br />

publique en exécution de jugements d’expulsions : 110 dossiers finalisés<br />

• Courrier entrant : 20 712 (dont 5788 retour)<br />

• Mail et fax : 4068<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

SPE<br />

• Dossiers autorisés en classe 1 : 8<br />

• Dossiers autorisés en classe 2 : 44 (dont 5 permis uniques)<br />

• Dossiers autorisés en classe 3 : 337<br />

• Provocations classe 2 : 13<br />

• Provocations classe 3 : 93<br />

• Enquêtes publiques : 53<br />

• Affichages et notifications des décisions : 73<br />

• Avis dans le cadre de dossiers de communes limitrophes : 2<br />

• Registres des modifications : 14<br />

• Changement d’exploitant : 28<br />

• Pièces entrantes encodées dans COUSER (demandes diverses) : 150<br />

• Dossiers déposés (toutes classes confondues) : 437<br />

• Dossiers AFCN (agence fédérale de contrôle nucléaire) : 4<br />

• Prescriptions IILE en matière de sécurité incendie : 55<br />

• Demandes d’avis à l’Urbanisme communal : 65<br />

• Demandes d’avis de l’Urbanisme communal : 7<br />

• Dossiers transmis aux archives générales : 408<br />

5


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

SSSP<br />

• Arrêtés d’inhabitabilité : 123<br />

• Arrêtés de fermeture : 45<br />

• Arrêtés d’interdiction d’accès/d’utilisation : 122<br />

• Arrêtés de levée : 167<br />

• Arrêtés pris suite à un bulletin relatif : 110<br />

• Arrêtés de levée (suite à un bulletin relatif) : 28<br />

• Attestations de sécurité incendie délivrées : 43 (établissements d’hébergement<br />

touristique : 7, maisons de repos : 17, maisons d’accueil personnes en<br />

difficulté sociale : 6, hôpital : 9, centre de santé mentale : 1, maisons de soins<br />

psychiatriques : 2, auto-école : 1)<br />

• <strong>Rapport</strong>s pompiers entrés (SSSP/SPE confondus) : 2168, dont, pour le<br />

SSSP, approximativement 1800 rapports traités par les techniciens, donc<br />

approximativement 1800 rapports pompiers traités par la cellule administrative<br />

en fonction des instructions de la cellule technique<br />

• Nombre total de courriers sortants (toutes cellules confondues et toutes<br />

matières confondues) : +/- approximativement 14.500<br />

• Il y a eu 366 dossiers pour lesquels une prescription de rapport IILE a été faite<br />

et 110 avec une prescription SPW<br />

• Il y a également eu 120 courriers adressés aux exploitants dans le cadre de la<br />

loi sur la responsabilité civile objective<br />

• Il y a eu 682 nouveaux dossiers ouverts au SSSP<br />

BSA<br />

4322 dossiers de sanctions administratives communales classiques et mixtes<br />

(4181 en provenance des Services de police et 141 en provenance des agents<br />

constatateurs communaux).<br />

11.214 dossiers relatifs aux infractions à l’arrêt et au stationnement, pour la période<br />

d’avril à décembre <strong>2017</strong>, suite au transfert de cette compétence du fédéral<br />

aux communes (protocole d’accord signé entre le Parquet et la Ville de Liège, le 4<br />

mars <strong>2017</strong>, entrée en vigueur le 1er avril <strong>2017</strong>).<br />

6


BPA<br />

Manifestations<br />

• Autorisations délivrées : 435<br />

• Prise de connaissance Bourgmestre (déclaration) : 152<br />

• Refus délivrés : 15<br />

Occupation de voie publique<br />

Autorisations délivrées : 83 placements<br />

• 4 miroirs latéro-viseurs<br />

• 11 grues<br />

• 3 petits objets mobiliers<br />

• 65 divers (cube, bus, banderoles, guirlandes, etc)<br />

• 19 incroyables comestibles<br />

• 3 boîtes à livres<br />

Refus délivrés : 21<br />

XV Août<br />

• Autorisations délivrées : 139<br />

• Refus délivrés : 4<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

Travaux de nuit pouvant produire du bruit<br />

• Autorisations délivrées : 9<br />

Arrêtés football<br />

• Arrêtés imposant aux supporters visiteurs de venir en autocar pour les matchs<br />

classés à hauts risques pour les stades du Standard et du RFCL : 12<br />

Arrêtés palpation<br />

• Arrêtés délivrés pour des palpations/contrôles des sacs aux événements : 33<br />

Collecte sur la voie publique<br />

• Autorisations délivrées : 21<br />

• Refus délivrés : 2<br />

7


Affichage<br />

• Autorisations délivrées : 10<br />

• Refus délivrés : 3<br />

Artiste de rue<br />

• Autorisations délivrées : 35<br />

• Dossiers classés sans suite : 11<br />

• Distribution sur la voie publique<br />

• Autorisations délivrées : 13<br />

• Refus délivré : 0<br />

Taxis<br />

• Renouvellement délivrés : 0 (tous les 5 ans : prochain renouvellement en<br />

2020)<br />

• Attestations de véhicules délivrées : 61<br />

• Mises en attente : 34<br />

Patentes<br />

• Autorisations délivrées : 79<br />

• Refus délivrés : 8<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

Jeux de hasard<br />

• Autorisations de licence C : 55<br />

• Autorisations de licence F2 : 8<br />

• Autorisation de licence B : 0<br />

Signalisation<br />

Décisions temporaires : 70<br />

Décisions définitives : 104<br />

Mesures de circulation temporaires<br />

Mesures délivrées : 106<br />

8


Véhicule publicitaire<br />

• Autorisation délivrée : 1<br />

Organisation de tombola<br />

• Autorisations délivrées : 104<br />

Débits de boissons occasionnels<br />

• Autorisations délivrées pour exploiter un débit de boissons spiritueuses : 110<br />

Stationnements payant et non payant<br />

• Abonnements horodateurs délivrés : 1526<br />

• Cartes riverains délivrées : 4288<br />

Dossiers réhabilitation<br />

• Dossiers transmis au Parquet du Procureur du Roi : 100<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Dans le cadre de nombreux projets du Plan Stratégique Informatique, une étroite<br />

collaboration avec la DSI est clairement établie. Aussi dans le cadre des projets<br />

informatiques, le Pasp collabore également avec la Zone de Police de Liège, le<br />

Service du Logement, le Département de l’Urbanisme, de la GEP et des Bâtiments<br />

Communaux.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de Police<br />

administrative et<br />

sécurité publique<br />

9


2<br />

Département<br />

des Ressources<br />

humaines<br />

Localisation<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

Localisation : Espace Guillemins – rue des Guillemins, 26 (5ème<br />

étage) à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : Filomena PALETTA – 04 221 90 47<br />

Contact courriel : filomena.paletta@liege.be<br />

2.2 Direction du Nettoyage des Locaux<br />

Localisation : rue de Namur, 2 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : Martino FOCA – 04 238 32 85 ou Yannick SONDEY-<br />

KER – 04 238 32 84<br />

Contact courriel : martino.foca@liege.be ou yannick.sondeyker@<br />

liege.be<br />

Missions<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

• Gestion administrative des carrières<br />

• Gestion informatisée du temps de travail<br />

• Accidents de travail – maladies professionnelles – contrôle<br />

médical<br />

• Secrétariat de direction et Affaires générales<br />

• Traitements<br />

• Législation sociale<br />

• Pensions<br />

• Budget<br />

• Réglementation<br />

• Formation – évaluation<br />

• Recrutement – mobilité<br />

• Bien-être au travail et accompagnement organisationnel<br />

• Diversité – intervention de l’AVIQ (Agence pour une Vie de<br />

Qualité)<br />

• SIRH (Système d’Information des Ressources humaines)<br />

2.2. Direction du Nettoyage des locaux et personnel<br />

d’encadrement<br />

• Service <strong>administratif</strong><br />

• Magasin<br />

• Brigade volante<br />

• Zones d’intervention du personnel d’entretien<br />

10


Description des missions (Service)<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

Gestion administrative des carrières des agents communaux :<br />

• Assure la gestion administrative de la carrière des agents.<br />

Gestion informatisée du temps de travail<br />

• Gère les prestations des agents soumis à un système informatisé de pointage.<br />

Accidents de travail – maladies professionnelles, assurances et contrôle médical<br />

• Gère les absences pour maladie, accident de travail ou maladie professionnelle<br />

et assure le contrôle des absences pour maladie.<br />

Traitements<br />

• Calcule et paie les rémunérations du personnel communal non enseignant et<br />

du personnel des garderies<br />

Législation sociale<br />

• Veille au respect de l’application des règles du droit social pour le personnel<br />

contractuel de la Ville de Liège.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Pensions<br />

• Établit les dossiers <strong>administratif</strong>s de demande de pension des agents nommés.<br />

Règlementation<br />

• Veille au respect de la législation et des règlements.<br />

Budget<br />

• Gère le budget des dépenses en matière de personnel.<br />

Formation – évaluation<br />

• Établit le plan de formation et gère les formations du personnel ;<br />

11


• Met en œuvre le processus d’évaluation du personnel communal.<br />

Recrutement – mobilité<br />

• Gère les recrutements et la mobilité interne.<br />

Bien-être au travail et accompagnement organisationnel<br />

• Détermine, évalue, met en place les mesures de prévention pour éviter les<br />

risques psychosociaux ;<br />

• Accompagne les demandes d’intervention formelles et informelles ;<br />

• Réalise, en collaboration avec le service externe de prévention ou de manière<br />

autonome, des analyses des risques psychosociaux générales ou spécifiques<br />

et accompagne les directions des départements dans les actions à mettre en<br />

œuvre.<br />

Diversité et intervention de l’AVIQ<br />

• Organise des actions de lutte contre toutes les formes de discrimination au<br />

sein de l’Administration ;<br />

• Veille au respect des objectifs de l’arrêté du gouvernement wallon relatif à<br />

l’emploi des travailleurs handicapés par les Provinces et Communes.<br />

SIRH<br />

• Gère les données RH ;<br />

• Développe des logiciels RH.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

2.2. Direction du Nettoyage des locaux<br />

• Assure l’entretien ménager des bâtiments communaux, maisons<br />

intergénérationnelles et commissariats de police répartis sur le territoire de la<br />

Ville de Liège;<br />

• Assiste la Direction du Département ;<br />

• Gère les diverses allocations et ressources du service ;<br />

• Veille au respect des normes en matière d’hygiène et de sécurité.<br />

12


Magasin<br />

• Centralise les ressources matérielles propres au service.<br />

Brigade volante<br />

• Prise en charge des missions spécifiques nécessitant formations, équipements<br />

et techniques de nettoyage spécialisés.<br />

Zones d’interventions du personnel de nettoyage<br />

Le territoire de la Ville de Liège est divisé en 15 secteurs d’activités dont chacun<br />

compte environ 15 bâtiments (complexes).<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Gestion administrative des carrières des agents communaux<br />

(personnel non enseignant et, depuis <strong>2017</strong>, certains membres du personnel occupés<br />

dans les écoles : auxiliaires d’éducation, modèles vivants, surveillants des<br />

centres de jeux)<br />

• Engagements, modifications et fins de contrat<br />

• Interruptions de carrière<br />

• Mise à disposition de personnel auprès d’autres instances<br />

• Nominations<br />

• Promotions<br />

• Demandes d’aide à l’emploi (PTP – programme de transition professionnelle,<br />

APE – aide à la promotion de l’emploi, CPE – convention de premier emploi,<br />

MASO – maribel social), …<br />

• Octroi de congés divers (congés de circonstance,…)<br />

• Suivi des décisions de la médecine du travail<br />

Gestion informatisée du Temps de travail<br />

• Gestion des agents soumis à un système informatisé de pointage (soit 2/3 de<br />

l’effectif) et de leurs horaires<br />

13


• Suivi des prestations<br />

• Enregistrement des congés<br />

Accidents de travail – maladies professionnelles, assurances et<br />

contrôle médical<br />

• Déclaration d’accidents et de maladies professionnelles<br />

• Gestion des absences pour maladie, accident de travail ou maladie<br />

professionnelle, en relation avec les organismes chargés du contrôle médical<br />

ou des assurances<br />

• Gestion des assurances pour les agents en fonction, les candidats aux<br />

épreuves de recrutement, les mandataires communaux,…<br />

Traitements<br />

• Calcul et paiement des rémunérations du personnel communal non enseignant<br />

• Suivi individuel des dossiers des agents (valorisation des prestations<br />

antérieures, avantages de toute nature, attestations de revenus, fiches de<br />

paie,…)<br />

• Récupération des indus de traitements<br />

• Calcul des coûts salariaux et estimations salariales<br />

• Remboursement des frais de transport et indemnités bicyclette<br />

• Déclaration du précompte professionnel<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Législation sociale<br />

• Calcul et vérification de la prise de congés annuels des agents contractuels<br />

• Calcul du montant des pécules de vacances et de sortie des agents<br />

contractuels<br />

• Réalisation des DRS (déclarations de risque social), qui permettent de déclarer<br />

électroniquement aux mutuelles tout événement qui interrompt l’occupation<br />

d’un travailleur (maladie, congé de maternité, etc.)<br />

• Gestion des subsides relatifs aux agents relevant des plans Activa et P.T.P. du<br />

point de vue des réductions de cotisations patronales<br />

Edition des documents justificatifs en vue de l’obtention de subsides de l’AVIQ<br />

14


• Validation trimestrielle de la DMFA (Déclaration multifonctionnelle) qui est<br />

envoyée à l’ONSS et qui reprend toutes les données sociales des agents de la<br />

Ville<br />

Pensions<br />

• Calcul de la première date possible de pension des agents statutaires et<br />

estimation de leur future pension<br />

• Établissement des dossiers <strong>administratif</strong>s de demande de pension des agents<br />

Ville (mais aussi du personnel des organismes associés, comme le Centre<br />

public d’action sociale ou encore l’Intercommunale de Soins Spécialisés de<br />

Liège) qui seront ensuite transmis à Ethias pour paiement de la pension<br />

• Gestion et vérification des dossiers de pension électroniques complets pour les<br />

agents nommés<br />

• Constitution des dossiers de carrière électronique pour tous les agents en<br />

fonction à la date du 1er janvier 2011.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Règlementation<br />

• Effectue une veille juridique et tient à jour la documentation utile au<br />

Département<br />

• Modifie les règlements et statuts<br />

• Veille au respect de la législation sociale dans les procédures du Département<br />

• Remet des avis juridiques sur différentes thématiques relatives aux ressources<br />

humaines<br />

Budget<br />

• Avec l’appui du service Comptabilité, assure l’établissement et le suivi du<br />

budget, la maintenance des articles budgétaires concernant le personnel, la<br />

surveillance du respect des dispositions du plan de gestion, l’établissement<br />

de projections financières permettant d’éclairer les décisions de l’Autorité<br />

communale en matière de dépenses de personnel<br />

• Remet son avis pour tout dossier soumis au Collège communal ayant un impact<br />

sur l’évolution de la masse salariale<br />

• Effectue le suivi global des pensions à charge de la Ville de Liège.<br />

15


Formation – évaluation<br />

• Établit le plan de formation<br />

• Gère les formations du personnel, les dispenses de services, les crédits<br />

d’heure, les inscriptions et remboursements de frais de déplacement<br />

• Met en œuvre le processus d’évaluation du personnel communal<br />

Recrutement – mobilité<br />

• Gestion des candidatures spontanées<br />

• Organisation des appels publics à candidatures en vue de recrutement ou de la<br />

constitution de réserves<br />

• Organisation des appels à promotion<br />

• Gestion de la mobilité interne des agents<br />

• Analyse de manière individuelle l’ensemble des agents de 58 ans et plus<br />

(départs à la pension effectifs et potentiels) et détecte les « cas critiques »<br />

(ceux porteurs de connaissances et de savoir-faire spécifiques nécessitant un<br />

transfert de connaissances personnalisé) en vue de veiller au transfert, avant<br />

le départ d’un agent, de ses connaissances pour permettre la continuité du<br />

service<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Bien-être au travail et accompagnement organisationnel<br />

• Détermine, évalue et met en place les mesures de prévention pour éviter les<br />

risques psychosociaux<br />

• Informe les agents des procédures existantes en matière de risques<br />

psychosociaux, harcèlement,… (formations, supports de communication,…)<br />

• Recueille les indicateurs pertinents et analyse les risques psychosociaux au<br />

sein des différents départements<br />

• Intervient de manière préventive lorsque différents indicateurs montrent des<br />

risques d’apparition à terme d’un problème dans un service<br />

• Analyse les risques psychosociaux au sein des différents départements<br />

• Accompagne les départements dans la réalisation de diagnostics<br />

organisationnels, les actions à mettre en œuvre et leur réalisation<br />

• Participe aux réunions de la Cellule psychosociale et des personnes de<br />

confiance<br />

16


Diversité et intervention de l’AVIQ<br />

• Organise des actions de lutte contre toutes les formes de discrimination au<br />

sein de l’Administration (au travers de formations du personnel, de campagnes<br />

de sensibilisation et d’articles d’information dans le journal interne «<br />

Passerelles »)<br />

• Veille au respect des objectifs de l’arrêté du gouvernement wallon relatif à<br />

l’emploi des travailleurs handicapés par les Provinces et Communes (7,19 % à<br />

la Ville contre les 2,5 exigés)<br />

SIRH<br />

• Gère les données RH<br />

• Développe des logiciels RH en fonction de l’évolution des besoins des<br />

utilisateurs et des attentes de l’Autorité<br />

• Effectue des rapports sur base des données RH<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

2.2. Direction du Nettoyage des locaux<br />

• Effectue l’entretien ménager des bâtiments communaux, des maisons<br />

intergénérationnelles et commissariats de police<br />

• Réalise les marchés publics nécessaires pour l’acquisition du matériel<br />

d’entretien<br />

• Gère le personnel du nettoyage des locaux (prestations, horaires, formations,<br />

évaluations, changements d’affectations au sein du service, bien-être au travail<br />

et diversité,…).<br />

Magasin<br />

Etendu sur 231 m2, celui-ci regroupe l’ensemble du parc des machines, produits<br />

et matériels de nettoyage divers.<br />

Brigade volante<br />

Cette équipe spécialisée, surnommée « tornade blanche », prend en charge les<br />

nettoyages de fin de chantiers, voire de réalisations spécifiques, décalcarisations<br />

et toutes autres tâches de remise en état.<br />

17


Zones d’interventions du personnel de nettoyage<br />

Chaque secteur compte environ 15 structures (complexes) différentes sous la<br />

supervision directe d’une brigadière. Une telle organisation permet d’accroître<br />

l’importance du rôle de brigadière en tant qu’agent de proximité mais également<br />

de favoriser la communication en ligne directe vers les agents d’entretien et les<br />

responsables d’établissements.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

• Reprise de la gestion pécuniaire et administrative de certains membres du<br />

personnel occupé dans les écoles (dont environ 550 auxiliaires d’éducation)<br />

depuis le 1er septembre <strong>2017</strong> : mise en place de nouvelles procédures de<br />

travail et adaptations du logiciel de paie, qui connaîtra encore plusieurs<br />

développements en 2018 (édition automatique de différents formulaires : C4,<br />

C131B,…).<br />

• Extension de l’accès à UlisWeb à l’ensemble du personnel communal ainsi<br />

qu’aux mandataires. Dorénavant, tous les agents (et non plus comme<br />

précédemment uniquement ceux bénéficiant d’identifiants professionnels)<br />

peuvent choisir de se connecter pour accéder à leurs fiches de paie.<br />

• En cours : accès à de nouveaux documents (fiche de demande de prime<br />

syndicale, compte individuel).<br />

• Accès de la ligne hiérarchique à UlisWeb : élargissement et amélioration des<br />

données disponibles sur le portail et de leur export via des rapports. Il s’agit<br />

notamment des données RH suivantes :<br />

• Permis de conduire<br />

• <strong>Rapport</strong> d’évaluation<br />

• Onglet absences<br />

• Coordonnées téléphoniques et adresses électroniques professionnelles et<br />

privée.<br />

• En ce qui concerne la base de données UlisCS, qui constitue la source<br />

authentique de toutes les données RH, développement de fonctionnalités et/<br />

18


ou rapports qui permettent au département une gestion plus efficace. Il s’agit<br />

notamment de :<br />

• La fiche automatisée de gestion des congés des contractuels<br />

• Le publipostage des contrats de travail<br />

• La maintenance des données AVIQ<br />

• La maintenance des données relatives aux appels publics et promotions<br />

• Les imports-exports relatifs aux données organisationnelles vers le<br />

partenaire SEPPT de la Ville de Liège ou le contrôle médical.<br />

• Stabilisation de la relation de partenariat avec l’Ulg-SEGI, au travers de<br />

la passation d’un marché public dont ce dernier a été le soumissionnaire<br />

désigné.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Gestion électronique des dossiers de pension et d’estimation.<br />

• Finalisation de l’extension du pointage informatisé à l’ensemble des agents.<br />

Désormais, seuls ceux travaillant dans des bâtiments décentralisés, où<br />

l’installation d’un système informatisé de pointage n’a pas été possible, ne<br />

sont pas soumis au pointage par badge ou carte d’identité électronique.<br />

• Création d’un module de formation (1 jour) en matière de prévention<br />

des risques psychosociaux à destination de tous les membres de la ligne<br />

hiérarchique. Le projet vise à présenter les missions et les différents acteurs<br />

du système dynamique de gestion des risques mais également les différentes<br />

procédures internes existantes et leurs modalités de mise en œuvre.<br />

• En collaboration avec la cellule psychosociale du SPMT-ARISTA, lancement<br />

d’une analyse générale des risques psychosociaux au sein du Département<br />

de la GEP : tous les agents du Département ont été invités à exprimer leur<br />

position vis-à-vis de leur bien-être au travail via un questionnaire. L’analyse et la<br />

communication des résultats ainsi que l’élaboration du plan d’action prendront<br />

cours en 2018.<br />

2.2. Direction du Nettoyage des locaux<br />

En collaboration avec le Département des Travaux, recherche de nouveau<br />

matériel d’entretien encore mieux adapté afin de favoriser le tri des déchets au<br />

sein des implantations scolaires.<br />

19


En quelques chiffres<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Gestion administrative des carrières des agents communaux<br />

• Signature de 1.682 contrats<br />

• Attribution de 308 pauses-carrière<br />

• Nomination de 113 agents, dont 11 à titre provisoire :<br />

• Auxiliaires professionnels – échelle E2 : 18 agents + 1 à titre provisoire<br />

(Manœuvres lourds – échelle E2 : 22 agents + 2 à titre provisoire<br />

• Ouvriers qualifiés – échelle D1 : 2 agents<br />

• Puéricultrices – échelles D2 : 8 agents<br />

• Employé d’administration – échelle D1 : 5 agents<br />

• Employé d’administration – échelle D4 : 26 agents + 6 à titre provisoire<br />

• Gradués spécifiques – échelle B1 : 12 agents + 2 à titre provisoire<br />

• Attachés spécifiques – échelle A1SP : 9 agents<br />

• Promotion de 14 agents :<br />

• Contremaîtres – échelle C6 : 12 agents<br />

• Chef de division <strong>administratif</strong> – échelle A3 pour le Département de<br />

l’Instruction publique : 1 agent<br />

• Directeur général – échelle A8 : 1 agent<br />

Gestion informatisée du temps de travail<br />

Plus de 2.190 agents sont actuellement soumis à un système informatisé de<br />

pointage, la plupart bénéficiant d’un horaire variable ou aménagé, pour lesquels<br />

le service de la Gestion du temps de travail effectue le suivi quotidien de leurs<br />

prestations et opère les corrections ou l’enregistrement des congés dans le<br />

système informatique.<br />

20


Contrôle médical<br />

En <strong>2017</strong>, 619 agents ont été contrôlés. Les actions consécutives à ces visites se<br />

répartissent comme suit :<br />

Accidents de travail – maladies professionnelles<br />

En <strong>2017</strong>, le suivi a porté sur 245 dossiers, dont 209 d’accidents de travail et<br />

36 de maladie professionnelle, correspondant à un montant de cotisations de<br />

1.166.998,00 euros.<br />

Traitements<br />

• 3.873 dossiers traités<br />

• Octroi de 1.979 abonnements de bus et de 249 abonnements de train.<br />

• Attribution de 101 indemnités pour les déplacements à vélo.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Législation sociale<br />

• 2.438 dossiers traités<br />

Pensions<br />

En <strong>2017</strong>, 281 nouveaux dossiers de pension et 122 dossiers d’estimation ont<br />

été élaborés, 8.160 dossiers sont, en outre, suivis par le service.<br />

Formation – évaluation<br />

En <strong>2017</strong>, la somme de 119.137,58 € a été engagée pour la formation continue<br />

du personnel communal et a permis 1.429 participations à 180 modules<br />

différents.<br />

21


Recrutement<br />

En <strong>2017</strong>, la Ville de Liège a reçu près de 7.800 courriels de personnes à la<br />

recherche d’un emploi.<br />

14 séances de testing pour le recrutement d’employés d’administration ont été<br />

organisées. Celles-ci ont permis l’engagement de 112 candidats en cette qualité.<br />

Par ailleurs, pour combler les besoins de profils plus spécifiques, le service a<br />

mené 38 procédures de recrutement, dont 7 sont toujours en cours, et participé<br />

à la constitution d’une réserve de recrutement pour l’engagement d’agents sous<br />

statut « PTP » (relevant de la mesure d’aide à l’emploi de Programme de Transition<br />

professionnelle).<br />

Mobilité<br />

Au cours de l’année <strong>2017</strong>, 75 dossiers de mobilité interne ont été gérés, dont 37<br />

sont toujours en cours.<br />

Bien-être au travail et accompagnement organisationnel<br />

La formation en matière de prévention des risques psychosociaux à destination<br />

de tous les membres de la ligne hiérarchique, dont la mise en œuvre a démarré<br />

en <strong>2017</strong>, sera donnée à près de 350 agents.<br />

En <strong>2017</strong>, un département a fait l’objet d’une analyse générale des risques<br />

psychosociaux et trois autres d’un accompagnement organisationnel spécifique.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Diversité et intervention de l’AVIQ<br />

En <strong>2017</strong>, le nombre de personnes reconnues par l’AVIQ était de 177, soit 13 de<br />

plus qu’en 2016, ce qui représente une proportion de 5,33% de travailleurs. Par<br />

ailleurs, sur cette même année, 17 dossiers ont été clôturés, 22 autres ouverts et<br />

toujours en attente d’une prime. Le montant total de la subsidiation est estimé à<br />

800.000 euros.<br />

SIRH<br />

En <strong>2017</strong>, 2.300 personnes (dont 550 auxiliaires d’éducation et 55 mandataires)<br />

qui n’avaient pas d’identifiants professionnels ont été contactées pour savoir<br />

si elles souhaitaient qu’on leur crée un compte dans le LDAP sur base de leur<br />

adresse électronique privée. 927 en ont fait la demande et peuvent dès lors<br />

accéder, via le portail UlisWeb, à leurs fiches de paie et fiscales.<br />

22


Parmi les 3.879 agents qui ont désormais la possibilité d’accéder à UlisWeb :<br />

• 1.755 ont opté pour la dématérialisation et n’utilisent que UlisWeb ;<br />

• 566 ont choisi de pouvoir accéder à leurs documents sur le portail mais<br />

désirent toujours recevoir leurs documents sous format papier.<br />

2.2. Direction du Nettoyage des locaux<br />

La brigade volante a réalisé près de 200 interventions dans le cadre de fins de<br />

chantier ou réalisations spécifiques de remise en état de certains locaux ou<br />

bâtiments.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

• Reprise de la gestion du personnel des garderies (environ 550 personnes)<br />

depuis le 1er septembre <strong>2017</strong>.<br />

• Extension de l’accès à UlisWeb à l’ensemble du personnel de la Ville.<br />

• Constitution des dossiers de pension et d’estimation des agents statutaires<br />

sur base du « moteur pension » (soit la dématérialisation de la gestion des<br />

pensions, devenue électronique).<br />

• Création du service Bien-être et accompagnement organisationnel.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

des Ressources humaines<br />

Actions transversales inter-départements<br />

2.1. Direction des Ressources humaines<br />

• Participation au projet GED<br />

• Passation du marché SIRH<br />

• Collaboration approfondie avec le SIPPT sur tous les projets touchant au bienêtre<br />

et à la surveillance de la santé des agents (analyse et suivi de<br />

la gestion des risques et des recommandations médicales)<br />

23


3<br />

Département<br />

Culture<br />

et Tourisme<br />

Localisation<br />

Quai de Maestricht, 13 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/221.68.17-25 ou 0472/82.88.98<br />

Contact courriel : jean-marc.gay@liege.be, pauline.bovy@liege.be<br />

Missions<br />

• Entités muséales<br />

• Lecture publique<br />

• Tourisme<br />

Description des missions<br />

Entités muséales<br />

• Entités muséales :<br />

• Accueil et billetterie.<br />

• Collections –-acquisitions –-inventorisation –-restauration et conservation<br />

préventive.<br />

• Prolongation de l’offre muséale : boutique – cafétéria (même si privée) –<br />

éléments de connaissance en accès gratuit.<br />

• Médiation – publications – animations – nouvelles technologies.<br />

• Centre de documentation<br />

• Recherches.<br />

Lecture publique :<br />

• Gestion des collections.<br />

• Accueil des publics et médiation.<br />

• Développement d’activités d’éducation et participation citoyenne.<br />

• Accompagnement au numérique.<br />

• Accompagnement et suivi du Plan de Développement.<br />

Tourisme :<br />

• Développement de projets.<br />

• Mise en place des projets.<br />

• Accueil des publics.<br />

• Réservations.<br />

24


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Entités muséales<br />

Accueil et billetterie.<br />

La gestion informatisée des billetteries et des boutiques de la Boverie et du Grand<br />

Curtius a été optimalisée (tarification variée, billets combinés, etc.). La qualité<br />

de l’accueil réservé aux visiteurs a été renforcée par de nouveaux recrutements<br />

et par des formations destinées au personnel. La proposition d’expositions<br />

temporaires, d’envergure internationale, a amené un public diversifié, venu des<br />

quatre coins du monde.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Collections<br />

En <strong>2017</strong>, septante-deux œuvres ont été acquises pour un montant total de 239<br />

936,90 euros (cinq verres de Murano, deux meubles Serrurier-Bovy, une peinture<br />

de Flausch neuf armes, une lithographie de Christo, etc.). L’inventaire informatisé<br />

et la numérisation des collections se poursuivent (2617 descriptions, 2798<br />

photographies et 3180 localisations précises complètent la base de données).<br />

Des restaurations et traitements de conservation préventive ont été réalisés en<br />

interne (œuvres fragilisées, prêts, etc.). Plus d’une trentaine d’œuvres majeures<br />

ont été confiées à des restaurateurs spécialisés (montant total : 42 289,53 euros<br />

en plus des 3 dossiers subsidiés par le Fonds David-Constant : restaurations d’un<br />

ensemble de bozzetti de Jean Delcour, de 2 peintures de Léonard Defrance et de<br />

11 manuscrits liégeois des XVIIe, XVIIIe et XIXe ). La rationalisation des réserves<br />

et l’amélioration des conditions de stockage des œuvres se sont poursuivies<br />

(projet Re-Org : réaménagement de la réserve des sculptures du Musée des<br />

Beaux-Arts, études et travaux préparatoires à l’implantation d’une nouvelle<br />

réserve fédérée dans l’ancien bâtiment du Musée de l’Art Wallon, etc.).<br />

Prolongation de l’offre muséale.<br />

La collaboration étroite avec les concessionnaires des boutiques et cafetarias<br />

de la Boverie et du Grand Curtius s’est intensifiée. La boutique du Grand Curtius<br />

a été entièrement rénovée (réaménagement, peinture, renouvellement et<br />

diversification des produits). La gratuité d’accès (les premiers dimanches du<br />

mois, dans le cadre des Journées du Patrimoine, du Printemps des Musées, de<br />

25


la Nocturne des Coteaux, etc.) a fait l’objet d’une promotion spécifique. Dans le<br />

cadre de Réinventons Liège, la gratuité d’accès des collections permanentes est<br />

effective depuis le 1/12/<strong>2017</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Médiations<br />

Le Service Animations des Musées de la Ville de Liège a construit sa politique<br />

de médiation en cherchant à rencontrer les trois axes de réflexion du projet<br />

culturel muséal : Lieu de rencontres/Lieu de rendez-vous/Lieu de connaissances.<br />

Le service de médiation développe un programme transversal aussi bien à la<br />

Boverie, qu’aux Grand Curtius, Musée d’Ansembourg, Musée Grétry et Musée<br />

du Luminaire. Il veille à créer des outils de sensibilisation artistique construits<br />

sur base de la spécificité des profils des différents publics identifiés (visites<br />

guidées, ateliers, stages et/ou animations à destination de tout type de public<br />

: adultes, individuels, groupes, publics scolaires, parascolaires, en familles,<br />

publics fragilisés, malvoyants, malentendants, déficients intellectuels, primoarrivants,etc.).<br />

La politique de publication s’est intensifiée : création de la revue «<br />

Les Cahiers de la Boverie » (deux numéros : « La Donation Trutat – Raoul Ubac »<br />

et « Une journée en Normandie avec Monet »), édition de catalogues d’exposition<br />

(Daniel Fourneau, Biennale internationale de la gravure, Archipel-Les Royaumes<br />

de la mer, etc), de sept numéros spéciaux de la revue Liège.museum (Noirs<br />

dessins du Communisme, Luther et la Bible palatine, RAVI, En piste, etc.), de<br />

deux numéros du Boverie Magazine, de cinq dossiers pédagogiques (Révolution<br />

Bande dessinée, Guérisseurs d’Afrique noire, Europalia Indonésie, etc.), de seize<br />

mini dossiers pédagogiques (Langage des couleurs, Le Siècle des Lumières,<br />

Entre parc et musées, etc.). Le deuxième tome du catalogue du Musée des<br />

Beaux-Arts et le catalogue de la collection des armes du Grand Curtius sont en<br />

rédaction (publications prévues en 2018). Le recours aux nouvelles technologies<br />

s’est développé (installation de dispositifs audiovisuels, renouvellement de<br />

l’installation audiovisuelle de l’auditorium du Grand Curtius, lancement d’un<br />

nouveau site internet du Grand Curtius pour une mise en ligne en 2018,<br />

paramétrage et gestion de dispositifs de médiation culturelle, etc.).<br />

Centre de documentation<br />

Le Centre de documentation des musées, géré par la Bibliothèque Ulysse<br />

Capitaine, a accueilli les chercheurs ; il a répondu à de nombreuses recherches<br />

spécifiques et demandes de reproduction. Le fonds a été enrichi ; le catalogage<br />

26


des ouvrages et la numérisation de documents précieux se sont poursuivis.<br />

Recherches<br />

Des collaborations scientifiques (prêts, échanges, publications, mises en<br />

réseaux, etc.) se sont établies ou se poursuivent de manière fructueuse avec<br />

des institutions belges et étrangères (Le Louvres, le Musée des Arts décoratifs à<br />

Paris, le Centre national des Arts et Métiers à Paris, la villa Ephrussi de Rothschild<br />

à Saint-Jean-Cap-Ferrat, le Musée Marmottan-Monet, le Corning Museum of<br />

Glass, Bozar, Flehite Museum d’Amersfort, le Fonds Hélène & Edouard Leclerc,<br />

l’Institut royal du Patrimoine artistique, le Réseau Art Nouveau Network, le Musée<br />

du Cinquantenaire Kmkg Mrah à Bruxelles, Notre-Dame à la Rose à Lessines, le<br />

Musée royal de Mariemont, le Musée national de Jakarta, l’Université de Liège,<br />

le Centre européen d’Archéométrie de l’Université de Liège, Suermondt-Ludwig-<br />

Museum d’Aachen, etc.) L’étude scientifique des collections permanentes s’est<br />

poursuivie.<br />

Lecture publique<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Gestion des collections<br />

En <strong>2017</strong>, 21461 documents ont rejoint les collections des bibliothèques<br />

communales et 23246 en ont été retirés. Le rebut de document est une pratique<br />

courante répondant aux standards de qualités et exigences décrétales en matière<br />

de renouvellement. Le nombre de retraits particulièrement élevé cette année<br />

s’explique par le déménagement et la rénovation de 3 bibliothèques. Des 23 246<br />

documents rebutés cette année, 15 934 ont été valorisés et sont retournés aux<br />

citoyens, principalement via l’alimentation de trocs et boîtes à livres (4355) et des<br />

dons aux écoles et associations du territoire (11 491).<br />

Accueil des publics et médiation<br />

Les statistiques <strong>2017</strong> sont à mettre en regard de plusieurs fermetures, pour<br />

déménagement (bibliothèque de Sclessin) , pour rénovation (bibliothèque de<br />

Grivegnée), ainsi que de la forte réduction de l’activité de la bibliothèque des<br />

Rivageois (déménagement à Angleur en 2018). Le nombre d’emprunteurs<br />

individuels connait une nouvelle diminution (30694 en <strong>2017</strong>) tandis que la<br />

fréquentation générale des bibliothèques et événements du service de la Lecture<br />

publique poursuit une tendance inverse (autour de 53000 en <strong>2017</strong>). Malgré<br />

27


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

cet inversement de tendances, les opérations de prêts sont en augmentation<br />

(150 268 documents confiés en prêts directs, 39086 prêts de longue durée à<br />

56 collectivités telles que crèches, écoles, maisons de quartier ou de retraite,<br />

écoles de devoirs, associations diverses), soit un accroissement de 5,94 %<br />

pour un nombre de bénéficiaires stable, autour de 7500. La médiation vers la<br />

lecture passe majoritairement par l’accueil de groupes dans les bibliothèques :<br />

la fréquentation générale dépasse les 30 000 visites et concerne en très grande<br />

majorité l’enseignement fondamental. Différentes activités autour du livre ont<br />

été organisées dans l’espace public (Lire dans les parcs, Troc Livres, fêtes de<br />

quartier, animations spécifiques dans les crèches, Langue française en fête,<br />

rencontres d’auteurs, Quiz littéraires, Festival du conte, etc.).<br />

Développement d’activités d’éducation et participation citoyenne.<br />

Les actions autour du livre et des pratiques langagières se développent et se<br />

diversifient pour rencontrer un public croissant, avec une attention particulière<br />

pour les publics éloignés de la lecture et des pratiques culturelles. Ces actions<br />

sont de trois types :<br />

1) le développement de l’offre culturelle dans les quartiers (rencontres littéraires<br />

et débats citoyens, ateliers d’écriture et d’expression artistique, représentations<br />

théâtrales, contes, trocs de livres, expositions, tables de lecture se multiplient<br />

pour amener un public élargi à la lecture, à la culture, à la langue, à l’information<br />

et aux moyens d’expression, etc.) ;<br />

2) la proposition d’atelier autour de la langue et de la lecture incluant certains<br />

modules de formation (ateliers, formations, etc.) ;<br />

3) le développement de l’accès à l’offre culturelle du territoire.<br />

Accompagnement au numérique<br />

Les treize bibliothèques communales proposent gratuitement l’accès à un<br />

poste informatique connecté, une tablette et une imprimante, lors des séances<br />

d’accueil tout public. Au total, septante postes informatiques et vingt-et-une<br />

tablettes sont mis à disposition du public. La fréquentation globale s’élevait à 9<br />

116 personnes en <strong>2017</strong> dont plus de 6 000 adultes. Les bibliothèques de Droixhe<br />

et de Fétinne bénéficient du label Espace public numérique de Wallonie (EPN).<br />

La bibliothèque de Saint-Léonard a introduit une demande de labellisation en<br />

juin <strong>2017</strong>. Dans ces ateliers informatiques, la présence d’animateurs-formateurs<br />

dédiés permet de proposer un accompagnement et des formations spécifiques.<br />

28


Exemple significatif, le projet « Les explorateurs du numérique : mon quartier, mes<br />

amis et moi » proposé par la bibliothèque de Droixhe avec l’asbl Kodo Wallonie<br />

a été retenu par la Région Wallonne dans le cadre de l’appel à projet EPN Wall’<br />

2016 pour son caractère innovant. Ce projet d’initiation au code (pour les jeunes<br />

de 11 à 16 ans( s’est clôturé en <strong>2017</strong> par la poursuite des ateliers extrascolaires,<br />

un stage intégrant la rencontre de professionnels à Technifutur et la tenue d’un<br />

atelier de découvertes pour le tout public, lors de la fête de quartier.<br />

Accompagnement et suivi du Plan de Développement<br />

La cellule d’accompagnement « Projets, plateforme et animation des équipes<br />

» œuvre au développement stratégique des actions de lecture publique en<br />

congruence avec le plan de développement de la Lecture et à l’inscription<br />

de ses entités dans la dynamique méthodologique du projet. Son action se<br />

traduit par la diversification des pratiques, la définition d’un projet spécifique et<br />

l’ancrage croissant de chaque bibliothèque dans son quartier, et du service de<br />

la lecture publique sur le territoire communal. Cette action se manifeste pardelà<br />

les bibliothèques et stimule le partenariat entre différents acteurs culturels<br />

et services de la Ville. Nouvel exemple en <strong>2017</strong>, la plateforme coordonne la<br />

première édition du « Festival du conte de Liège », fédérant durant le mois<br />

d’octobre, différents opérateurs pour proposer une programmation variée autour<br />

de l’oralité à destination de différents publics. Notons aussi la mise en place de<br />

nouveaux outils de reporting pour rendre compte du développement significatif<br />

d’actions diversifiées en matière de développement des pratiques langagières et<br />

culturelles.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Tourisme.<br />

L’Office du Tourisme propose de nouvelles visites guidées et de nouveaux produits<br />

touristiques. De nombreux visiteurs ont été accueillis et guidés. La promotion de<br />

Liège a été assurée lors de différents salons grand public (Anvers, Nancy, Bruges,<br />

etc.) et ateliers professionnels. La promotion via les réseaux sociaux s’est<br />

poursuivie.<br />

29


Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

• Etudes préalables à la restauration du musée d’Ansembourg<br />

• Réalisation de supports de médiation des points forts des collections muséales<br />

à l’attention des malvoyants ; préparations de vidéos pour malentendant en<br />

LFSB et LI<br />

• Création d’un nouveau parcours déficient intellectuel<br />

• Intensification des collaborations scientifiques pour l’organisation d’expositions<br />

temporaires d’envergure et de publications<br />

• Extension de la présentation de la collection des Armes au Grand Curtius :<br />

lancement d’un marché pluriannuel réparti sur 3 ans pour la fabrication des<br />

vitrines pour un montant total de 579. 000 euros)<br />

• Amélioration de l’offre touristique et muséale<br />

• Réévaluation des publics cibles, élaboration de plans de communication ad<br />

hoc<br />

• Développement de la politique de mécénat<br />

• Développement des nouvelles technologies (applications Cloud Guide,<br />

élaboration de parcours numériques, LI)<br />

• Mise à jour quotidienne du site internet de la Boverie en quatre langues (FR,<br />

NL, DE, EN)<br />

• Optimiser la commercialisation de certains espaces dans le respect de l’objet<br />

muséal<br />

• Demande de labellisation Espace public numérique de Wallonie (EPN) pour la<br />

bibliothèque de Saint-Léonard<br />

• Déménagement de la Bibliothèque Ulysse Capitaine<br />

• Etudes préalables à l’implantation des réserves muséales<br />

• Réimplantation des bibliothèques au coeur des quartiers<br />

• Accueil d’artistes internationaux (RAVI)<br />

• Poursuivre l’objectif d’accessibilité de la culture pour tous et de mise en réseau<br />

des différents acteurs culturels<br />

30


En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

En <strong>2017</strong>, le Conseil communal a octroyé des subventions aux grandes institutions<br />

culturelles liégeoises telles que les Grignoux (280.000,00 €), le Centre Lyrique<br />

de la Communauté Française / Opéra Royal de Wallonie (423.898,00 €),<br />

l’Orchestre Philharmonique de Liège et de la Communauté Française de Belgique<br />

(787.780,00 €), le Théâtre de Liège (261.161,00 €), le Théâtre communal wallon<br />

du Trianon (82.000,00 €) et le Centre Multimédia Don Bosco (120.862,00 €),<br />

ainsi qu’aux différents Foyers Culturels, à savoir le Foyer Culturel de Jupille-<br />

Wandre (60.389,00 €), le Centre Culturel Ourthe et Meuse (57.453,00 €),<br />

le Centre Culturel des Chiroux (175.842,00 €), le Centre Culturel de Chênée<br />

(132.700,00 €), le Comité Culturel de Bressoux-Droixhe (51.607,00 €), ainsi qu’à<br />

99 autres organismes culturels pour un montant total de 188.384,00 €.<br />

Pour <strong>2017</strong>, la fréquentation totale des musées s’élève à 203 337 visiteurs (la<br />

Boverie : 131 454, le Grand Curtius : 63 400, le Musée d’Ansembourg : 6 144,<br />

le Musée Grétry : 925 et le Musée du Luminaire : 1414). Le service éducatif<br />

a enregistré, en <strong>2017</strong>, 13192 entrées dans les musées (dont 4458 au Grand<br />

Curtius et 8585 à la Boverie). La base des données muséales est à présent<br />

riche de 89 294 descriptions d’œuvres et de 48 508 photographies. 39 756<br />

pièces sont désormais localisées avec précision (emplacement de référence et<br />

localisation). La salle de lecture de la Bibliothèque Ulysse Capitaine a accueilli<br />

823 lecteurs, sur 245 séances de consultations. 114 nouveaux lecteurs se<br />

sont inscrits. 7809 documents ont été consultés. 10.268 documents ont<br />

été catalographiés. Des ouvrages ont été acquis pour un montant total de<br />

16.235,61€.<br />

Le nombre d’emprunteurs individuels dans les bibliothèques communales<br />

s’élève à 30 694 ; 150 268 documents ont été confiés en prêt direct dans les<br />

bibliothèques de quartier. <strong>2017</strong> est la première année complète d’activité de la<br />

nouvelle bibliothèque de Saint-Léonard depuis son déménagement. Le principal<br />

constat est une augmentation significative du nombre de prêts, (14 242 contre<br />

9523 en 2015, 10541 en 2014), et singulièrement chez les adultes.<br />

64 533 visiteurs ont été accueillis à l’Office du Tourisme ; 138 521 visiteurs ont<br />

été recensés sur le site internet ; le nombre d’adhérents Facebook s’élève à 11<br />

884 ; les visites guidées proposées par l’Office du Tourisme ont regroupé 35 053<br />

participants ; le nombre de passagers sur la navette fluviale est porté à 34 621 et<br />

celui du train touristique à 4 388.<br />

31


Quelques modifications marquantes<br />

• Gestion partagée avec l’Académie des Beaux-arts de l’ancien Cercle des<br />

Beaux-Arts<br />

• Nouvelle tarification pour les moins de 26 ans dans les musées<br />

• Politique d’acquisition et de promotion du Grand Curtius amplifiée grâce au<br />

Legs Reitgens<br />

• Amplification du partenariat touristique avec Nancy<br />

• Développement des outils de communication numérique<br />

• Remise à disposition de la collection des journaux « La Meuse » et « La Gazette<br />

de Liège », via la Bibliothèque Ulysse Capitaine<br />

• -Installation d’un atelier de lutherie accessible au public dans l’annexe du<br />

Musée Grétry<br />

• Nouvelles implantations de bibliothèques (déménagements de Sclessin et des<br />

Rivageois).<br />

• Reprise progressive et rationalisation du parc informatique des EPN/PAPI<br />

• Evènements<br />

• Réouverture de la bibliothèque de Saint-Léonard<br />

• Déménagement de la Bibliothèque Ulysse Capitaine<br />

• Décision d’implantation de réserves communes<br />

• Développement de l’utilisation de nouvelles technologies<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Les échanges et collaborations inter-départements, réguliers et fructueux,<br />

s’intensifient : épinglons les actions menées avec les Services sociaux<br />

poursuivant l’objectif d’ancrer la culture dans les quartiers, avec les Ressources<br />

Humaines (formations spécifiques du personnel, collaboration avec Mens Sana:<br />

visites guidées d’exposition à destination du personnel communal, mise à<br />

disposition d’ouvrages dans les locaux des Guillemins et de la rue de Namur),<br />

avec le Service des Travaux (gestion des différents problèmes inhérents aux<br />

bâtiments à vocation culturelle, développement de projets, gestion des problèmes<br />

32


de climatisation liés à la bonne conservation d’oeuvres d’art, etc.), avec le Service<br />

du Personnel (recrutements, mutations, etc.), avec le Service des Relations<br />

internationales (différentes actions destinées à positionner Liège comme ville<br />

de culture sur la scène internationale), avec le CIM (impressions multiples de<br />

dépliants, affiches, magazines et prêt temporaire au CIM d’une imprimante<br />

grand format, ...), avec le Service de l’Urbanisme (par exemple le développement<br />

de circuits guidés ou d’expositions), avec le Service Communication (aide à<br />

la promotion), avec le Service du Protocole (vernissages, visites protocolaires<br />

étrangères), avec le VETES, avec le Service du Nettoyage, …<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Culture et Tourisme<br />

33


4<br />

Département<br />

Urbanisme et<br />

Aménagement<br />

du Territoire<br />

Localisation<br />

Quai de La Batte, 10, 4è étage à 4000 LIEGE<br />

Accueil du public : lundi et vendredi de 9 à 12h, mercredi de 14 à<br />

17h<br />

Contact tél. : 04/221.90.77<br />

Contact courriel : christine.jacquet@liege.be<br />

Missions<br />

Aménagement du territoire :<br />

• Cellule planification<br />

• Cellule développement territorial<br />

• Cellule Marketing urbain<br />

• Bureau technique : Géomètres et survey<br />

Urbanisme<br />

• Autorisations d’urbanisme<br />

• Inspection du bâti<br />

• Indicateur-expert communal<br />

Affaires immobilières<br />

Cartographie<br />

Description des missions<br />

Aménagement du territoire<br />

Planification stratégique et réglementaire<br />

• réflexions stratégiques et prospectives<br />

• élaboration d’outils de planification et d’aménagement (plans, règlements,<br />

schémas, rapports urbanistiques)<br />

Développement territorial<br />

• gère les dossiers relatifs à l’aménagement du territoire (permis d’urbanisation,<br />

permis de constructions groupées, avis préalables, rapports urbanistiques<br />

et environnementaux, périmètres de revitalisation, de rénovation urbaine, de<br />

remembrement urbain, etc.)<br />

• développe des réflexions thématiques souvent transversales (valorisation des<br />

espaces publics, mobilité, réhabilitation des friches, rénovation des quartiers<br />

Marketing urbain<br />

• communication, conseil et vulgarisation sur les thématiques urbanistiques<br />

(rédaction de guides notamment)<br />

34


• organisation d’évènements : Prix de l’architecture et de l’urbanisme,<br />

expositions<br />

• gestion de la base documentaire (photothèque, archives, plans d’alignement,<br />

etc.)<br />

Bureau technique, géomètres et Survey :<br />

• permis d’urbanisation, permis de constructions groupées et avis préalable<br />

• alignements, modifications et créations de voiries communales, plans<br />

d’expropriation, plans de bornage, plans de divisions cadastrales<br />

• procès-verbaux d’implantation des immeubles<br />

• sous-numérotation<br />

Urbanisme<br />

Autorisations d’urbanisme<br />

• traitement technique des demandes de permis, certificats et avis préalables<br />

• accueil et conseil au citoyen afin de l’aider dans ses démarches de<br />

construction, de rénovation, etc.<br />

• suivi de l’évolution du patrimoine (Classement et déclassement de biens<br />

immobiliers, inscription sur la liste de sauvegarde, certificat de patrimoine)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Inspection du bâti<br />

• contrôle de l’exécution des autorisations et recherche des infractions en<br />

matière d’urbanisme<br />

• contrôle de la conformité de la présence de plusieurs logements dans un bien<br />

et établissement des attestations nécessaires pour le permis de location<br />

Indicateur-expert<br />

• communique au Service fédéral du cadastre les informations pour déterminer<br />

le revenu cadastral de chaque bien<br />

35


Affaires immobilières<br />

• Informations notariales<br />

• Cessions et acquisitions immobilières, baux emphytéotiques, expropriations,<br />

etc.<br />

Cartographie<br />

• Réalisation des documents cartographiques<br />

• Mise à jour des banques de données et systèmes d’information<br />

cartographiques<br />

• Conseil aux différents services communaux dans l’élaboration d’outils de<br />

recensement de données et le domaine de la géomatique<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Le Département de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire encadre, stimule<br />

et organise le développement du territoire communal.<br />

La mission se décline :<br />

• par l’élaboration de réflexions stratégiques, d’outils de planification et<br />

d’aménagement;<br />

• par la délivrance des certificats et permis d’urbanisme, le contrôle de leur<br />

application et du respect des réglementations, et par la participation à la<br />

gestion des affaires immobilières de la Ville ;<br />

• par l’établissement et la gestion active d’une cartographie de la situation<br />

urbanistique du territoire.<br />

Aménagement du territoire<br />

Planification stratégique et réglementaire<br />

• Finalisation de la révision des outils de planification existants, avec l’abrogation<br />

de 12 plans communaux d’aménagement (PCA) obsolètes.<br />

• Au final, ce ne sont pas moins de 55 PCA qui auront été abrogés sur un peu<br />

plus d’une centaine.<br />

36


• L’avant-projet de Plan Communal d’Aménagement PCA n° 44/6 dit du «<br />

Prémontrés » a été arrêté en date du 29/5/<strong>2017</strong> par le Conseil communal. Il<br />

devrait permettre le développement d’un nouvel ensemble résidentiel sur un<br />

site à l’abandon et la création d’un espace de parc public en relation avec celui<br />

défini sur le site de l’Evêché, en vis-à-vis rue des Prémontrés.<br />

• Poursuite de la réflexion sur une gestion intégrée des eaux de pluie<br />

dans les projets d’urbanisation. Organisation et tenue d’une journée<br />

interdépartementale de formation.<br />

• Elaboration du dossier de candidature à l’appel Sowafinal 3 « Sites à<br />

Réaménager - plan Marshall 4.0 » avec proposition de 5 sites d’intervention<br />

(Trou Louette, Palmolive, Bas Rhieux, Service Voirie Aguesses et Ilot<br />

Amercoeur).<br />

• Collaboration à l’élaboration d’un « référentiel foncier urbain » (avec le CEHD).<br />

• Etude « Smartpop » (prospective de population au regard des contraintes<br />

territoriales et de l’occupation du sol) avec l’Issep.<br />

• Collaboration avec la Spaque pour la définition des sites prioritaires à assainir.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Développement territorial<br />

• Première phase d’étude pour la reconversion de l’ancien site industriel « LBP »<br />

à Chênée, en cours de dépollution (marché conjoint avec la SPAQUE).<br />

• Etude d’un nouveau quartier sur le site de l’ancien charbonnage « Espérance et<br />

Bonne-fortune », élaboration d’une esquisse de PCA.<br />

• Site de Bavière : élaboration d’options urbanistiques à l’échelle du quartier,<br />

accompagnement de l’étude d’incidences et du Master Plan de développement<br />

(projet subsidié par le FEDER + projet privé), gestion du permis pour le pôle<br />

culturel provincial et des permis relatifs aux aménagements des voiries<br />

communales et des nouveaux espaces publics.<br />

• Site des Guillemins : gestion de la demande de permis « Paradis Express »<br />

(concours, étude d’incidences, avant-projet, permis) visant la création d’un<br />

ensemble de 22.000m² de bureaux et 170 logements.<br />

• Site du Val Benoît : accompagnement des développements nouveaux et gestion<br />

de plusieurs permis exécutant le Master Plan (Reconversion de l’Institut de<br />

Mécanique, parking, voiries, La « Mason », …).<br />

• Elaboration d’un schéma de développement urbanistique pour le quartier<br />

37


Gaillarmont/Bois de Breux.<br />

• Elaboration d’une note de cadrage pour le développement résidentiel du<br />

quartier du Sart-Tilman.<br />

• Retrait des permis pour les Piedroux ( +/- 520 logements) et la Chartreuse (<br />

74 logements) (près de 5000 réclamations pour chacun des deux dossiers à<br />

gérer) ;<br />

• Site du terril de la Tonne/ XIV Verges : instruction d’une demande de permis<br />

unique pour 83 logements, phase 2 d’un projet global.<br />

• Rénovation urbaine :<br />

• suivi des études et projets pour les quartiers Saint-Léonard, Sainte-<br />

Marguerite et Grand Léopold ;<br />

• poursuite de l’élaboration d’un nouveau périmètre de rénovation urbaine<br />

pour le quartier d’Amercoeur.<br />

• Projets divers à l’étude :<br />

• site de la Basilique de Cointe, rue des Petites Roches, site DEF, Ancien «<br />

Renault Belle-Ile », place des Marronniers, clos du Bucheron,…<br />

• études d’incidences : redéveloppement du pôle du Standard, aménagement<br />

des parkings CHU…<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Marketing urbain<br />

• guides des bonnes pratiques : « L’entretien des façades », « Les éléments<br />

décoratifs des façades » ;<br />

• guide explicatif du fonds des plans d’alignement de la Ville de Liège ;<br />

• Atlas de Liège (mis en ligne sur le nouveau site de la Ville)<br />

• campagne de sensibilisation des propriétaires pour la sauvegarde et la<br />

rénovation des vitraux et oriels ;<br />

• suivi de dossiers de demandes d’aides pour restauration de sgraffites : 4<br />

façades concernées ;<br />

• organisation de la session <strong>2017</strong> du concours du « Prix de l’architecture et de<br />

l’urbanisme » ;<br />

38


• suivi des grands projets urbains et mise à jour de la photothèque ;<br />

• LabVille : le Département collabore avec la Cellule stratégique et l’Université<br />

de Liège depuis 2015. Cette année, il a collaboré à la 2e rencontre « Liège –<br />

LabVille » organisée en décembre sur le thème de la ville étudiante ;<br />

• conférences « projets urbains » : le Département collabore avec la Faculté des<br />

Sciences appliquées pour l’organisation de ce cycle annuel. Cela concourt<br />

à une émulation des Liégeois, fonctionnaires, professionnels, étudiants ou<br />

citoyens, dans le soutien de la stratégie de développement de la Ville.<br />

Bureau technique<br />

• instructions de permis avec procédure de modification de voirie communale :<br />

Bavière, Sainte-Walburge, Médiaciné, Fedimmo, Ploktresses, Petites Roches,<br />

rue de la Mare, MontLégia, …<br />

• plusieurs permis de lotir, d’urbanisation ou d’urbanisme groupé, se<br />

concrétisent en <strong>2017</strong> avec le dépôt de permis d’urbanisme qui confirment<br />

l’attrait de ces sites, notamment, Fayenbois, Ecoquartier du Sart Tilman et Pré-<br />

Aily.<br />

Urbanisme<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Service des permis<br />

L’entrée en vigueur du CoDT impose le respect d’un délai de rigueur pour le traitement<br />

des demandes de permis et définit la valeur indicative d’une grande partie<br />

du prescrit.<br />

Les modifications dans l’organisation du service, le renforcement de l’équipe et<br />

la mise en place du nouveau logiciel informatique « URBAN » a permis notamment<br />

de répondre au défi du respect des délais de rigueur : 99,8% des dossiers «CoDT»<br />

ont été délivrés dans les délais imposés.<br />

Le service a aussi dû faire face à la difficulté de gérer deux régimes d’autorisation:<br />

• régime « CWATUP » pour les permis introduits avant le 1.06.<strong>2017</strong> ;<br />

• régime « CoDT » pour les permis introduits après le 1.06.<strong>2017</strong>.<br />

39


Particularité cette année :<br />

La mobilisation citoyenne lors des enquêtes publiques, amplifiée par l’utilisation<br />

des réseaux sociaux. De nombreux dossiers ont suscité plus d’une centaine de<br />

réclamations ; deux d’entre eux totalisent chacun près de 5.000 réclamations.<br />

Inspection du bâti<br />

• 680 nouveaux rapports de visite ;<br />

• 380 demandes d’attestation de division d’immeubles (Logement / permis<br />

location) ;<br />

• 95 procès-verbaux ;<br />

• Poursuite de l’opération d’inspection pour les enseignes et les transformations<br />

des façades commerciales sans autorisation dans les périmètres<br />

« rue Léopold » et « place du Marché ».<br />

Dans le cadre des permis d’urbanisme de régularisation, un montant de 62.817<br />

EUR, à titre d’amendes transactionnelles, a été perçu.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Indicateur-expert<br />

Suite aux travaux d’investigation de l’année 2016, l’année <strong>2017</strong> a permis la mise<br />

en place d’automatismes dans les procédures de travail et la collaboration avec<br />

les services du cadastre :<br />

• Encodage URBAIN : le nouveau système informatique permet un encodage<br />

automatique des permis autorisés. Cela concerne 834 décisions du Collège<br />

pour cette année.<br />

• Examen du passif :<br />

• 225 dossiers de permis d’urbanisme relevant d’un passif entre 2009 et<br />

2014 ont été transmis au cadastre ;<br />

• 25 dossiers de permis unique relevant d’un passif entre 2009 et 2014 ont<br />

été transmis au cadastre pour révision;<br />

• Division d’immeubles : la recherche des divisions non connues au cadastre a<br />

permis la transmission de 225 dossiers au Cadastre.<br />

40


L’indicateur-expert a également identifié l’écart important entre la situation<br />

cadastrale actuelle et la situation de fait des immeubles quant à leur niveau<br />

d’équipement (niveau de confort : salle de bain, chauffage central). Un nouvel indicateur-expert<br />

a été engagé et une partie du service a été réorganisée pour créer<br />

une nouvelle cellule « cadastre du bâti », avec l’objectif de constituer une base de<br />

données de référence, de mieux répondre au devoir d’information des communes<br />

quant aux mutations du parc immobilier.<br />

Affaires immobilières<br />

Le nombre d’actes finalisés cette année a été quasi triplé par rapport aux années<br />

précédentes. Cette activité est le reflet de la stratégie de rationalisation du parc<br />

immobilier communal.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Le bilan synthétique d’activité est le suivant :<br />

• Achat :<br />

• 4 dossiers Ville, patrimoine public<br />

• 11 dossiers Régie, patrimoine privé<br />

• Montant total des acquisitions : 2.687.135€<br />

• Vente :<br />

• 10 dossiers Ville, patrimoine public<br />

• 2 dossiers Régie, patrimoine privé<br />

• Montant total des ventes : 445.600€<br />

• Baux :<br />

• 3 dossiers Ville, patrimoine public<br />

• 2 dossiers Régie, patrimoine privé<br />

• Montant total des canons perçus : 1.686.957€<br />

Particularité de l’année : conclusion de la cession par bail emphytéotique de l’ancien<br />

bâtiment « innovation » En Feronstrée.<br />

41


Projets réalisés et en cours<br />

• Application de gestion des demandes de permis « URBAN » : Mise en production<br />

d’une première phase de fonctionnalités en <strong>2017</strong> : permis d’urbanisme et avis.<br />

• Préparation de l’abrogation du Règlement sur les bâtisses et de « Directives<br />

communales » encadrant l’analyse des demandes de permis.<br />

• Réflexion « PEP’s » sur les espaces publics de proximité (Prospective Espaces<br />

Publics).<br />

En quelques chiffres<br />

Objet des permis (transformation, division, construction,…) :<br />

Ces demandes de permis concernent pour :<br />

• 67%, la rénovation ou la transformation de bâtiments existants ;<br />

• 11%, la construction de nouveaux bâtis ;<br />

• les autres dossiers concernent des travaux divers tels que : antennes G.S.M.,<br />

enseignes, abattages, …<br />

Par ailleurs, 70% des dossiers concernent du logement.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Nombre de nouveaux logements créés<br />

(par construction, par division et/ou transformation)<br />

577 nouveaux logements ont été autorisés :<br />

• En nouvelles constructions :<br />

• 79 habitations unifamiliales<br />

• 229 appartements<br />

• En transformation :<br />

• 269 nouveaux logements types appartement/studios<br />

Par ailleurs, des permis ont été autorisés pour la création de 293 kots et studios<br />

d’étudiants.<br />

42


Urbanisme<br />

Service des permis<br />

Nombre de dossiers:<br />

1196 dossiers de permis ont été introduits, dont 562 suivant le CoDT.<br />

Ces dossiers sont répartis comme suit :<br />

• 953 dossiers de permis d’urbanisme ;<br />

• 82 déclarations urbanistiques ;<br />

• 103 dossiers « ministère » ;<br />

• 24 permis uniques (urbanisme et environnement) ;<br />

• 31 dossiers relatifs à des travaux entrepris par la Ville ;<br />

• 3 permis intégrés (urbanisme, environnement, socio-économique).<br />

Le Service des permis d’urbanisme est également sollicité pour d’autres<br />

demandes :<br />

• 91 demandes d’avis préalable ;<br />

• 27 demandes de certificat d’urbanisme ;<br />

• 30 demandes de certificat de patrimoine.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

L’année <strong>2017</strong> est particulièrement marquée par l’entrée en vigueur du Code du<br />

Développement Territorial (CoDT), qui remplace l’ancien CWATUP. Cette nouvelle<br />

réglementation impacte tous les secteurs du Département :<br />

• nouvelles réglementations, nouveaux outils, nouvelles procédures ;<br />

• nécessité d’une révision des procédures internes, de l’organisation et des<br />

délais de traitement ;<br />

• l’ensemble du personnel a dû être formé ;<br />

• évaluation permanente du fonctionnement, de l’application des règles et du<br />

traitement des dossiers.<br />

43


Un nouvel outil de gestion des demandes de permis, « URBAN » a été mis en<br />

production pour encadrer un premier lot de procédures (permis d’urbanisme, avis<br />

préalables).<br />

Evénements<br />

Dialogue compétitif Coronmeuse : fin du marché public de dialogue compétitif<br />

pour la requalification du site de Coronmeuse en éco-quartier. Le consortium<br />

« Néolégia » a été désigné pour mettre en œuvre un projet de 1300 logements<br />

et de fonctions complémentaires multiples. Le projet intègre la réaffectation de<br />

l’école conçue par le bureau « L’équerrre » et du Grand Palais.<br />

PEP’s (Prospective Espaces publics) : adoption par le Collège de cette réflexion<br />

sur les espaces publics de proximité qui a été développée au sein du département,<br />

en concertation avec le service de la Gestion des espaces publics. Les travaux<br />

suivants ont été réalisés : inventaire et caractérisation des espaces publics,<br />

étude d’accessibilité, estimation des besoins par quartiers, propositions d’action<br />

et benchmark, priorisation, schéma d’intentions pour 5 quartiers prioritaires.<br />

PAU : Prix de l’Architecture et de l’Urbanisme, édition <strong>2017</strong> (plus de 70 candidatures<br />

déposées). Le Grand Prix a été décerné par le jury à la réalisation de la<br />

passerelle « La Belle liégeoise ».<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Le Département anime et participe divers groupes inter-départements<br />

techniques :<br />

• En collaboration avec le Département de la GEP :<br />

• élaboration d’un schéma stratégique sur les espaces publics Pep’s ;<br />

• organisation d’une journée d’échange avec la SPI, la SPAQUE et l’AIDE sur la<br />

gestion intégrée des eaux dans les projets d’urbanisation ;<br />

• suivi de la révision du Plan Communal de Développement de la Nature ;<br />

44


• master plan pour la reconversion du site de Bavière et l’aménagement des<br />

voiries.<br />

• En collaboration avec la cellule stratégique :<br />

• suivi de la révision du Plan communal de Mobilité ;<br />

• suivi du dossier Tram ;<br />

• suivi des projets d’aménagement (CHR, boulevard de l’Ourthe, etc.) ;<br />

• suivi du programme FEDER.<br />

• En collaboration avec le Département du Logement :<br />

• étude d’un périmètre de Rénovation urbaine pour le quartier d’Amercoeur ;<br />

• étude d’un projet d’urbanisation de la Closeraie ;<br />

• suivi des schémas de quartier et projets de rénovation urbaine ;<br />

• projet CREAFARM.<br />

• En collaboration avec le Département des Bâtiments communaux :<br />

• rationalisation du parc immobilier communal et stratégie immobilière<br />

(acquisition / vente) ;<br />

• accompagnement du marché public pour la rénovation de la Cité<br />

administrative.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département Urbanisme et<br />

Aménagement du Territoire<br />

45


5<br />

Département<br />

des Travaux :<br />

Direction de la<br />

gestion de<br />

l’espace public<br />

Localisation<br />

• Sud - rue de Namur, parc de Cointe<br />

• Nord - rue de la Tonne, parc de la Citadelle<br />

• Centre - rue de l’Enseignement, Bueren, rue Merlot<br />

• Autres - Trou Louette, Rue des Aguesses<br />

• Contact tél. :04/238.31.16 – 04/238.33.88<br />

• Contact courriel : travaux@liege.be<br />

• maintenanceespacespublics@liege.be<br />

Description des missions (Service)<br />

Voiries :<br />

• Entretien des voiries<br />

• Propreté<br />

Missions<br />

• Voiries<br />

• Entretien des espaces verts – plantations<br />

• Permanence civile<br />

• Signalisation<br />

• Graffiti<br />

• Ateliers tailleurs de pierres / fontainiers<br />

• Brigade de curage des avaloirs<br />

• Brigade d’assainissement<br />

• Entretien du mobilier urbain<br />

• Accueil maintenance – contact center<br />

• Parc auto<br />

• Gestion des chantiers<br />

• Aménagements urbains<br />

• Rénovation et maintien des infrastructures<br />

• Information à l’environnement<br />

• Curage des avaloirs<br />

Entretien des espaces verts – plantations :<br />

• Travaux d’entretien, de création et de maintien en bon état des espaces verts,<br />

propreté.<br />

• Aspect sécuritaire (entretien des arbres)<br />

46


Permanence civile<br />

• Sécurisation de l’espace public<br />

Signalisation<br />

Graffiti<br />

• (nettoyer les graffitis)<br />

Ateliers tailleurs de pierre / fontainiers<br />

Brigade d’assainissement<br />

Entretien du mobilier urbain<br />

Accueil maintenance – contact center<br />

Parc auto<br />

Gestion des chantiers<br />

Aménagements urbains<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Rénovation et maintien des infrastructures<br />

Information à l’environnement<br />

Information aux citoyens<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

47


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Services transversaux<br />

1. Permanence civile<br />

Elle répond à des situations d’urgence tels que la sécurisation d’une habitation<br />

ayant subi des dommages comme un vol avec effraction, un incendie, des dégradations,<br />

la mise en place d’un dispositif de sécurité suite à un accident de<br />

roulage, le débouchage d’avaloirs lors d’intempéries abondantes. La Permanence<br />

civile est assurée d’une part par des agents Ville et d’autre part par la société<br />

Bayard. En <strong>2017</strong>, l’équipe d’agents a réalisé une centaine d’interventions et la<br />

société privée près de 500.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

2. Atelier Tailleurs de pierres<br />

L’atelier des Tailleurs de pierre sous-traite les demandes d’entretien et de réparation<br />

des équipements et installations de toutes natures, ainsi que la manutention<br />

spécifique, telle que pierre d’ornement (Musées, sépultures, monuments).<br />

L’atelier des Tailleurs de pierre se charge notamment du projet de rénovation des<br />

monuments dits du « Folklore » et de « La Nativité », en collaboration avec le service<br />

Voirie Centre et la Cellule Art public. Mais également de la rénovation d’une<br />

série de monuments dans tous les espaces publics (bâtiments, cimetières, parcs,<br />

etc.).<br />

Son rôle de support sur les chantiers de voirie (entre autres la réfection des carrefours<br />

au Longdoz) permet de ne pas interrompre les travaux grâce à certaines<br />

interventions sur place et par la production ou le reconditionnement d’un grand<br />

nombre de bordures de tous modèles et de toutes dimensions (réemploi, soupiraux,<br />

passage vélo, transitions et plateau), environ 1500 mètres fournis pour<br />

l’année <strong>2017</strong>.<br />

Ils interviennent et collaborent aussi pour et avec le privé pour différents types de<br />

chantiers (voirie, restauration, entretien,…).<br />

De plus, une équipe se charge des travaux de maçonnerie pour plusieurs pièces<br />

faites en atelier (seuils, couvre-murs, soubassements, etc.) et plus encore (monuments<br />

de personnages célèbres dans les cimetières et d’anciens combattants),<br />

pour différents services tels que les fontainiers, la voirie tous secteurs confondus,<br />

les bâtiments communaux, les sépultures, la cellule art urbain…<br />

48


3. Atelier Fontainiers<br />

Le service des Fontainiers est chargé d’entretenir et de renouveler l’équipement<br />

hydraulique et l’infrastructure de :<br />

• 36 fontaines publiques, 6 urinoirs publics, 7 points d’eau d’arrosage, 7 bornes<br />

à boire, 5 étangs, 3 puits et 2 sites horticoles.<br />

• Outre ses activités principales, il assure la rénovation du Lavoir de Jupille et de<br />

la fontaine place Ste Foy.<br />

• Aide à la mise en fonctionnement à sec des urinoirs parc Avroy (près de la<br />

fontaine de Blonden).<br />

• Le projet de rénovation Perron, Archéoforum place St Lambert et les Tours<br />

végétales Saint-Lambert.<br />

• Aménagement place des Carmes (fontaine des Chiroux).<br />

• Le service aide à l’installation des trappes Cathédrale et St.Denis.<br />

• La mise en conformité des installations électriques.<br />

• La mise en place d’un réseau d’alimentation pour la patinoire et les chalets de<br />

Noël.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

4. Brigade d’assainissement<br />

La Brigade garantit non seulement le bon fonctionnement et le curage des égouts<br />

publics, mais se charge aussi de l’entretien des déversoirs, bassins d’orage et<br />

autres ouvrages situés sur le territoire de la Ville. Elle assure, d’autre part, la<br />

désobstruction de nombreux raccordements particuliers lorsque les propriétaires<br />

d’immeubles ne sont pas en mesure de rétablir l’écoulement de leur raccordement<br />

par leurs propres moyens. Elle intervient régulièrement lorsque les riverains<br />

sont confrontés à des problèmes de montée d’eau ou d’infiltrations dans leurs<br />

sous-sols, afin de vérifier l’origine de ces problèmes.<br />

Le service possède un système d’inspection performant et de qualité professionnel<br />

des canalisations. Ce système permet de réaliser des inspections caméras<br />

des canalisations de raccordements particuliers mais aussi de canalisations du<br />

réseau public circulaire du territoire de la Ville.<br />

49


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

5.Mobilier urbain et infrastructures plaines de jeux<br />

Le service est chargé du maintien en bon état des plaines de jeux et de sports,<br />

non seulement dans les espaces publics, mais aussi dans les écoles et les<br />

crèches.<br />

Deux importants marchés de fournitures ont été attribués en <strong>2017</strong>. Le premier<br />

pour l’acquisition de différents types de modules de jeux et le second pour l’achat<br />

de dalles amortissantes en caoutchouc recyclé.<br />

La mise en conformité des sols amortissants dans les écoles a été entamée en<br />

2014, s’est poursuivie, cette année encore, comme prévu selon les priorités et<br />

suivant un programme pluriannuel établi en 2014.<br />

D’autre part, ce service assure la responsabilité des contrôles réguliers relatifs à<br />

la sécurité des espaces de jeux, en application de la législation en la matière. Un<br />

marché de services en vigueur, par une entreprise agréée, assure les contrôles<br />

de sécurité du niveau le plus élevé et fournit une analyse des risques de chaque<br />

aire de jeux afin de garantir la conformité des équipements de la Ville aux normes<br />

en vigueur.<br />

Par ailleurs, le service s’occupe de la maintenance des :<br />

• Corbeilles publiques<br />

• Bancs publics<br />

• Des clôtures<br />

• Des bornes en bois (rondin uniquement)<br />

• Travaux de maçonneries divers (escalier public, mur de soutènement,…)<br />

• Signalétique des aires de jeux<br />

• Et collabore en main d’oeuvre et/ou en appui logistique pour les diverses<br />

manifestations.<br />

Divisions de Voirie et Signalisation<br />

Les principales interventions des Divisions de Voirie visent à maintenir en tout<br />

temps un niveau de sécurité suffisant pour les usagers des voies publiques,<br />

voiries et trottoirs. Les problèmes sont multiples : revêtements faïencés, affaissements,<br />

nids-de-poule, dalles ou pavés descellés, avaloirs, filets d’eau ou trappillons<br />

abîmés et vandalisés, sécurisation et balisage en cas d’accident et incident.<br />

A côté de leurs missions principales, les divisions de voirie sont également actives<br />

50


pour une série d’autres tâches sur le domaine public. En termes de gestion des<br />

eaux, elles procèdent à la vidange des bassins d’orage, au curage manuel des<br />

avaloirs, des points bas, des ruisseaux et à l’analyse des problèmes d’infiltra- tion<br />

d’eau lorsque ceux-ci ne peuvent être réglés par le riverain. Lors de manifestations<br />

oud’événements, elles prennent en charge la pose et la reprise des dispositifs<br />

de sécurité.Elles assurent également le Service Hiver, comprenant l’épandage<br />

et le déneigement desvoiries. Le service prend aussi en charge la gestion des<br />

bornes, barrières et dispositifs destationnement pour vélos et véhicules partagés.<br />

Le service de la Signalisation est chargé quant à lui de la mise en œuvre et de<br />

la maintenance de la signalisation verticale, horizontale et des plaques toponymiques.<br />

Il s’occupe également de l’entretien journalier des feux tricolores et est<br />

actif sur l’ensemble du territoire de la Ville de Liège. Ce service procède aussi à la<br />

pose et à l’enlèvement de la signalisation pour les manifestations publiques ainsi<br />

que pour le curage des avaloirs.<br />

La Cellule Chantiers<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

La Cellule Chantiers surveille les travaux de voirie et veille au parfait respect, par<br />

les entrepreneurs, des prescriptions des cahiers des charges. Elle a pour principale<br />

mission l’amélioration du cadre de vie et le développement des qualités<br />

paysagères des espaces publics, en revalorisant les espaces verts existants,<br />

parcs, jardins, alignements d’arbres, aménagements paysagers divers ou en en<br />

créant de nouveaux. Le suivi des chantiers commence déjà bien en amont, dès<br />

la conception des projets et l’établissement des dossiers techniques au Bureau<br />

d’études. Le service s’occupe également de tout le suivi <strong>administratif</strong> et comptable<br />

de ces projets dont, notamment, la rédaction des cahiers des charges,<br />

les procédures de marchés publics, le traitement des états d’avancement, la<br />

récupération de subsides,… Une fois les marchés publics passés, les projets<br />

passent en réalisation avec l’ouverture des chantiers. Pour le service, la gestion<br />

des chantiers consiste à s’assurer que les entrepreneurs désignés respectent les<br />

prescriptions techniques établies par le Bureau d’études, ainsi que les différentes<br />

modalités propres aux chantiers (respects des délais, de la propreté de la zone,<br />

de l’accès pour les riverains,…).<br />

51


La Cellule Impétrants et entretiens<br />

La Cellule Impétrants instruit les demandes de permissions de voirie pour accord<br />

du Collège. Elle contrôle ces travaux impétrants, ainsi que les petites ouvertures<br />

et les travaux sur les raccordements particuliers à l’égout, en veillant au parfait<br />

respect, par les entrepreneurs, du Règlement communal et/ou de la permission<br />

de voirie. La Cellule organise la réunion de coordination générale prévue par le<br />

Règlement communal, coordonne les différentes interventions impétrants dans<br />

une même zone et identifie les travaux à coordonner avec ceux suivis par la Cellule<br />

Chantiers. En <strong>2017</strong>, le nombre de permissions de voirie traitées par la cellule<br />

est de 650.<br />

La Propreté Publique<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

La Propreté Publique, divisée en trois brigades territoriales, est chargée du nettoiement<br />

du Domaine public :<br />

• planification des tâches systématiques de balayage manuel et mécanique ;<br />

• désherbage et fauchage des abords des voiries et sentiers communaux ;<br />

• mise en place des techniques de désherbage thermique suite aux nouvelles<br />

normes européennes ;<br />

• ramassage des dépôts clandestins (déchets et encombrants) ;<br />

• participation aux brigades mixtes et actions CRS (Police/Nettoiement) pour<br />

évacuation des déchets après constats verbalisés ;<br />

• évaluation des prestations des opérateurs privés en charge des collectes<br />

périodiques en porte-à-porte (quotidiennes – hebdomadaires – trimestrielles),<br />

des vidanges des corbeilles publiques et bulles à verre ;<br />

• intervention d’épandage manuel dans le cadre du « Service Hiver » ;<br />

• mise en place de la procédure de l’article 37 du règlement communale sur<br />

les petites incivilités, afin d’effectuer le suivi des demandes d’entretien des<br />

terrains privés occasionnant des nuisances publiques.<br />

52


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Entretien des espaces verts - plantations et Gestion Forestière<br />

Les 3 brigades territoriales et la brigade volante assurent l’entretien des espaces<br />

publics et des espaces verts aménagés. En plus de l’entretien, ces brigades se<br />

chargent des replantations des espaces vandalisés ou abîmés.<br />

Cette année, le service poursuit la gestion différenciée de ses espaces verts.<br />

L’usage des herbicides est arrêté et les alternatives se concentrent sur l’utilisation<br />

de pratiques plus respectueuses de l’environnement et le désherbage à l’eau<br />

chaude, à la vapeur, mécanique, etc.<br />

De grandes zones herbacées ont été menées en fauchage tardif avec les avantages<br />

que cela implique pour la faune et la flore.<br />

De plus, comme depuis longtemps, la majorité des pelouses sont tondues avec un<br />

système de mulching (technique de tonte sans ramassage de l’herbe), nettement<br />

plus économique et profitable pour l’environnement.<br />

De nouvelles zones de dolomie ou gravillonnées ont été transformées en pelouse<br />

pour en faciliter l’entretien (monument Gramme, Place de la Solidarité, devant<br />

la gare de formation de Kinkempois, le Clos Fleuri, reposoir Avenue de la Grande<br />

Rotisse, …).<br />

Deux nouvelles techniques de gestion des pieds d’arbre en trottoir ont vu le jour :<br />

paillage organique (surface drainante à base de mulching, ciment et sable) et le<br />

paillage minéral (surface drainante à base de granulats et de résine).<br />

Réalisation à l’essai de 52 pieds d’arbre en paillage organique sur l’avenue J. Merlot,<br />

rue Libotte, place du Batty et l’avenue de la Grande Rotisse.<br />

Réalisation à l’essai de 22 pieds d’arbre en paillage minéral sur le Boulevard Saucy,<br />

le Quai Churchill et la Place St Pholien.<br />

De nouvelles plantations ont été réalisées pour embellir et remettre au goût du<br />

jour les espaces publics rue des Mariniers, Skatepark de Cointe, rond-points, …<br />

La brigade du Centre réalise les aménagements de la place Cathédrale à raison<br />

de 4 décorations saisonnières par an.<br />

En plus de ses attributions sur l’espace public du Centre-ville, elle gère la pépinière<br />

du service des Plantations.<br />

La pépinière assure la fourniture et le stock des arbustes, conifères, rosiers,<br />

vivaces, graminées et couvre-sol pour les plantations des 3 secteurs (Nord-Centre-<br />

Sud) de l’espace public.<br />

53


Les serres de production ont été adaptées en zone de stockage pour tout le<br />

service. Le service dispose également d’une Brigade «volante» qui intervient sur<br />

l’ensemble du territoire communal. Cette brigade est chargée de travaux plus<br />

spécifiques tels que le nettoyage des bassins d’orage, la plantation des arbres<br />

d’alignement ou les tontes dans les habitations sociales.<br />

Le Service de la Gestion Forestière est en charge de la plantation d’arbres, de la<br />

mise à jour de l’inventaire cartographique des arbres en milieu urbain, de leur entretien<br />

et protection ainsi que de la réalisation des suivis sanitaires et de sécurité.<br />

La Brigade de curage des avaloirs<br />

Cette brigade est une division du Service Propreté. Elle assure depuis 2011 le<br />

curage de tous les avaloirs situés sur le territoire de la Ville de Liège.<br />

Les principales opérations sont réparties entre curages systématiques avec/<br />

sans interdictions de stationner, curages systématiques de piétonniers, curages<br />

préventifs et curatifs pour les festivités, les curages ponctuels, la participation<br />

aux tornades blanches avec les divisions de Propreté et les interventions urgentes<br />

lors d’intempéries.<br />

La Cellule Art public<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Elle est chargée d’assurer la conservation du patrimoine en veillant à l’entretien,<br />

à la conservation, à la restauration et la valorisation des monuments d’art public<br />

(statuaire, art public et Petit Patrimoine).<br />

Sa mission comporte également le montage de projets pour l’acquisition de nouvelles<br />

œuvres destinées aux espaces publics.<br />

Le Service Environnement<br />

Les missions du service sont de trois ordres :<br />

54


• information et sensibilisation (en interne et en externe) : sur l’ensemble<br />

des thématiques environnementales concernées, et ce, par divers moyens,<br />

supports et média. Tenue de permanences et présence à divers événements/<br />

foires/salons, édition de brochures, conduite d’Agenda 21 scolaire, installation<br />

de matériel didactique, formation de personnes relais dans les secteurs de la<br />

biodiversité, de la gestion des déchets, etc.<br />

• coordination et planification d’actions relatives aux thématiques<br />

environnementales concernées : qualités de l’air, de l’eau, nature (Plan<br />

Communal de Développement de la Nature, réduction des pesticides, lutte<br />

contre les espèces exotiques envahissantes, plan Maya, Contrats de rivière,<br />

plan entreprises nature admise, vergers, éco-pâturage, …), émissions de gaz à<br />

effets de serre (bilan carbone), champs électromagnétiques (suivi cadastre des<br />

antennes relais GSM), bruit (suivi cadastre bruit SPW), Plan Air Climat (AWAC),<br />

etc.<br />

• avis et conseils / transversalité communale : le service apporte son expertise<br />

environnementale aux différents services techniques de la Ville dans le<br />

contexte des thématiques environnementales (qualité de l’air, bruit, sols<br />

pollués, gestion des déchets, gestion différenciée, gestion des invasives,<br />

législation environnementale, biodiversité, coefficient de biotope, etc.), ainsi<br />

qu’au sein de programmes plus larges (aménagement du territoire, urbanisme,<br />

mobilité, etc.).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Le Parc Automobile<br />

Le Parc Automobile a pour mission la gestion de la flotte de véhicules pour tous<br />

les services de la Ville de Liège.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Services transversaux<br />

Les Ateliers des Tailleurs de pierre<br />

Réalisés :<br />

• nouvelle stèle pour le caporal Renwa<br />

55


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

• restauration du monument Tchantchès<br />

• réfection du monument du fusillé à la Chartreuse<br />

• restauration du buste de César Thomson<br />

• nettoyage du monument Léon Mignon<br />

• réparation au « Sifflet » rue de l’Université<br />

• installation de la statue « Pierre le Grand »<br />

• réparation des sous-bassements du garde-corps au château de Péralta<br />

• restauration et placement d’un lutrin au monument de la Résistance<br />

• réparation des îlots à la Closeraie<br />

• fourniture et réparation d’un grand nombre de bordures ainsi que de bornes<br />

pour tous les secteurs de voirie<br />

• création de filets d’eau pour la place St Lambert<br />

• anti-dérapant pour vélos à partir de bordures existantes rue Chaussée des Prés<br />

• goulotte d’évacuation pour la « chapelle » Pierreuse<br />

• adaptation des filets d’eau en glissières pour vélos à l’escalier des Dentelières<br />

• réalisation de marches pour la rue du Centenaire<br />

• réparation et remplacement de couvre-mur rue de la Treille<br />

• modification de l’entrée de la cour Général Poblete (rue Dony)<br />

• remplacement de couvre-mur place du Batty<br />

• réparation d’un bandeau fissuré et déscellé à l’arrière de l’Hôtel de Ville<br />

• remplacement de tablettes de fenêtre pour le Lycée de Waha<br />

• réparation d’un linteau au commissariat Avroy-Laveu<br />

• réparation (greffon) et sécurisation de la façade de l’Hôtel Hayme de Bomal<br />

• restauration des fontaines de l’entrée du Curtius<br />

• sécurisation des monuments au cimetière de Grivegnée<br />

• sécurisation du grand monument 14-18 au cimetière de Robermont<br />

• réparation de balustres au cimetière de Rocourt<br />

En cours :<br />

• remplacement et restauration des socles des bustes de la Roseraie à la<br />

56


Boverie<br />

• restauration des monuments au pied du pont des Arches<br />

• remise à dimension et placement de couvre-mur à l’école Crève-Cœur<br />

• préparation de la restauration des monuments à la Chartreuse<br />

• restaurations aux Terrasses<br />

• réfection des carrefours au Longdoz<br />

• fin de la réparation des escaliers de l’avenue de Lille<br />

L’ Atelier Fontainiers<br />

Réalisés :<br />

• la remise en état de l’éclairage fontaine St.Lambert<br />

• restauration fontaine monument Tchantchès<br />

• inauguration point d’eau place de l’Yser<br />

• remplacement des 4 urinoirs au Parc d’Avroy<br />

• remplacement de diverses pompes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

En cours :<br />

• réparation de l’étanchéité des fontaines St.Lambert, St.Séverin, Delcour,<br />

Blonden et miroir Boverie.<br />

• Etude de l’éclairage des fontaines Delcour, Terrasses, Blonden, Ste Marie, St<br />

Etienne et St Paul.<br />

La Brigade Assainissement<br />

Réalisés :<br />

Durant l’année <strong>2017</strong>, le service a été fortement sollicité par le Bureau d’études<br />

pour l’analyse des égouts publics visitables et circulaires. Un nettoyage par camion<br />

a été effectué préalablement à l’inspection visuelle pour les égouts visitables<br />

et à l’inspection mécanique par caméras pour les égouts circulaires. Le but<br />

étant d’établir un état des lieux permettant d’élaborer les dossiers de réparation<br />

et ou de rénovation du réseau d’égout public pour les années à venir.<br />

Le service a procédé au nettoyage par voie mécanique (camion hydro-cureur et<br />

57


vidangeur) du réseau d’égout public circulaire des quartiers haut et bas de Grivegnée.<br />

Il a procédé aussi au nettoyage des égouts publics après la rénovation ou la<br />

réfection de la couche d’usure des voiries rénovées sur le territoire de la Ville.<br />

En cours :<br />

Le projet de débuter la réalisation d’un cadastre des égouts et de leurs raccordements<br />

(aux immeubles). L’objectif est la réalisation de celui-ci en 5 ans.<br />

Mobilier urbain et Plaines de jeux<br />

Ajout de modules de jeux, sol amortissant compris, ou de sports réalisé dans les<br />

plaines de jeux suivantes :<br />

• au Parc Joseph-Halkin : 1 module de jeux supplémentaire<br />

• au Parc Sauveur : 1 module de jeux supplémentaire<br />

• au Parc Nicolas Spiroux : 1 module de jeux supplémentaire + remplacement de<br />

vieux jeux et mise en conformité de sols amortissants des jeux existants<br />

• au Parc Avroy : ajout de 2 modules de Fitness et 4 pédaliers devant les bancs<br />

publics<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Réalisation d’une nouvelle aire de jeux et fitness rue Méaroulle (Slcessin) comprenant<br />

:<br />

• 7 modules de jeux enfants<br />

• 3 modules de fitness<br />

• 1 piste de pétanque<br />

• 1 table d’échec (table pique-nique transformée)<br />

• Ajout de bancs et corbeilles<br />

Réalisation de pistes de pétanque pour les diverses manifestations.<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Pose de clôtures et/ou pare-ballons :<br />

• rue Vaudrée (terrains mini-foot) : +/- 50 m<br />

• rue de la Résidence (le long du parc) : 100 m<br />

58


• rue Henri-Maus : 150 m<br />

• allée Bietlimé (aire de jeu) : 100 m<br />

• quai Borguet : 50 m<br />

• rue Bois-Gotha (aire de jeu) : 50 m<br />

• rue Morinval (propriété Ville de Liège) : 70 m<br />

• Parc Sauveur (Agora Space) : 30 m<br />

• Skate Parc de Cointe : 30 m<br />

• rue Méaroulle (aire jeu) : 50 m<br />

Maçonneries<br />

• Réfection mur de soutènement dans le parc rue Vaudrée côté rue de la<br />

Résidence (50 m)<br />

• Réalisation mur d’expression au Skateparc de Cointe en collaboration avec les<br />

jeunes skateurs (60 m)<br />

• Réalisation de diverses cloisons en bloc dans les différents bâtiments sis rue<br />

de la Tonne<br />

• Démolition casemate sur le site Ville de Liège rue de la Brasserie<br />

• Réalisation du mur sur le site Merlot<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Bancs et autres menuiseries :<br />

• remplacement bancs et contours d’arbres place Vieille Montagne<br />

Bornes (rondins uniquement) :<br />

• Place des Grands Champs : 50<br />

• Avenue Blonden : 150<br />

• Parc de Droixhe (Eglise) : 30<br />

• Place Herbert Hoover : 100<br />

• Parc Boverie : 60<br />

• Rue de Londres : 40<br />

• Rue Saint-Gilles : 22<br />

59


Le Bureau d’études<br />

Parmi les projets étudiés et soumissionnés en <strong>2017</strong> pour l’Aménagement urbain,<br />

on peut citer, par exemple, l’avenue Reine Astrid, la rue de Campine, le dossier<br />

d’entretien de voiries et de trottoirs (rénovation complète, enduisage, raclagepose<br />

ou rénovation des trottoirs, et comprenant notamment les rues de Fragnée,<br />

Vaudrée, Hors Château, Douffet, Neuville, de la Mutualité, Winston Churchill,<br />

du Sart Tilman, ...), différents dossiers d’aménagement en faveur des PMR, des<br />

dossiers d’égouttage (comme la rénovation de l’égout du quai de la Dérivation), le<br />

remplacement des canalisations de la rue Saint-Jean en Isle, …<br />

Pour la Cellule des Aménagements de l’Espace public, on peut citer la place du<br />

Souvenir, la place du Congrès, … On peut citer également des projets liés aux<br />

urgences, comme des réfections de revêtements rue des Tawes, rue de la Chaîne<br />

ou des interventions sur les égouts rue des Vignes, rue du Thier-à-Liège, …<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

La Cellule Art public<br />

Parmi les missions réalisées en <strong>2017</strong>, dans la continuité des interventions entreprises<br />

en 2016, dans le parc de la Boverie, la restitution de la galerie des bustes<br />

dans la roseraie du Parc de la Boverie. L’installation sur site est en passe de se<br />

clôturer, avec l’aide des services communaux. Quant à la restauration de l’œuvre<br />

de Roland Breucker, au 38, rue Pierreuse, le dossier et les travaux ont pu être<br />

réalisés en <strong>2017</strong>.<br />

Les restaurations du monument Léon Mignon au Cadran, de l’ancienne pompe à<br />

Jupille, de la potale rue des Récollets, ainsi que de l’ancienne publicité de la brasserie<br />

Haecht, ont été réalisées, quant à elles, à l’aide des subsides du SPW-Petit<br />

Patrimoine Populaire Wallon. Des travaux de conservation sur l’escalier d’accès<br />

aux terrasses de la Tour des Joncs, subsidiés par la Maintenance du SPW, ont été<br />

entrepris.<br />

En collaboration avec les services communaux, la restauration du monument<br />

Tchantchès en Outremeuse a pu être menée à bien, ainsi que le démarrage du<br />

chantier de restauration des 2 monuments au pied du Pont des Arches en Outremeuse,<br />

la restauration buste de César Thomson, remontage du monument rue E.<br />

Vandenhoff et réalisation d’une nouvelle stèle au soldat Renwa à Chênée.<br />

Une nouvelle œuvre destinée à l’espace public a été acquise en 2016. Cette<br />

sculpture abstraite, œuvre de René Jacob, a été installée et inaugurée. Une autre<br />

60


œuvre est venue s’ajouter au paysage urbain, une sculpture à l’effigie de Pierre le<br />

Grand.<br />

Un dossier relatif à des interventions d’urgence sur le monument aux Défenseurs<br />

des Libertés Liégeoises a été lancé et avec l’aide des subsides du P.P.P.W., des<br />

dossiers pour la rénovation du monument Orban à Sainte-Walburge, d’une potale<br />

rue Waleffe, d’une mosaïque couronnant l’entrée de l’école communale de Kinkempois<br />

et d’une peinture murale de L. Hock ornant les murs de la bibliothèque<br />

de l’école communale de Sainte-Walburge.<br />

Service Environnement<br />

Plan Communal de Développement de la Nature<br />

• Mise en place de l’éco-pâturage sur différents terrains publics<br />

• Placement de fascines végétalisées sur la dérivation<br />

• Mise en place participative de vergers (Jupille, Rocourt)<br />

• Gestion des espèces invasives (bernaches du canada, berce du Caucase,<br />

renouées du Japon, lentilles d’eau, …)<br />

Accompagnement de 4 écoles dans la mise en place de l’agenda 21<br />

En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

La Brigade de curage des avaloirs<br />

31.140 curages d’avaloirs ont été effectués en <strong>2017</strong> avec une augmentation<br />

du nombre de curages de l’ordre de 8.26 % par rapport à 2016. Environ 96 %<br />

résultent d’opérations de curage systématique planifié par quartier.<br />

Chacun des 4 camions extracteurs qui équipe le service effectue le curage complet<br />

de 57 avaloirs en moyenne journalière, avec une progression de 3.9 % par<br />

rapport à 2016. En <strong>2017</strong>, 474 tonnes de boues ont été extraites des avaloirs, soit<br />

une augmentation de 4.6 % par rapport à 2016.<br />

Depuis mars <strong>2017</strong>, la brigade s’occupe aussi du curage manuel d’avaloirs inaccessibles<br />

aux camions de taille commune. 1789 curages manuels d’avaloirs ont<br />

été effectués avec une moyenne de 24 avaloirs par jour.<br />

61


La Gestion Forestière<br />

La Gestion Forestière a répondu à plusieurs centaines de demandes d’intervention,<br />

tout en gérant un patrimoine composé de plus de 22 000 arbres et d’une<br />

centaine d’hectares boisés.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Parc Automobile<br />

Pour le Parc Automobile, l’année <strong>2017</strong> s’inscrit dans la continuité de 2016.<br />

La modernisation de la flotte de véhicules de la Ville s’est activement poursuivie.<br />

Un montant de 571.000€ a été consacré à l’achat de nouveaux véhicules, toutes<br />

catégories confondues.<br />

C’est au total 2 petites voitures, 12 utilitaires, 5 fourgons, 8 camionnettes avec<br />

bennes qui ont remplacé des véhicules identiques usagés.<br />

Ces acquisitions ont permis de remplacer d’anciens véhicules devenus obsolètes<br />

par de tout nouveaux véhicules propres et performants. Ces véhicules ont été<br />

répartis dans différents services de la Ville (nettoiement, voirie, plantations,…) et<br />

contribuent au quotidien à la bonne réalisation des missions de tous ces services.<br />

Un camion porte-conteneurs est également venu renforcer le service de Propreté<br />

Sud pour ses nombreux transports de déchets.<br />

Les services de voirie ont été concernés par l’acquisition de 2 petites berlines<br />

supplémentaires pour les suivis des chantiers. Le service des plantations a été<br />

également doté d’une nouvelle camionnette équipée d’une nacelle,afin d’effectuer<br />

les travaux d’élagage en toute sécurité.<br />

Le matériel du Service Hiver représente un poste important dans les investissements<br />

du Parc Automobile. En <strong>2017</strong>, c’est une nouvelle épandeuse à sel de 5 m³<br />

qui est venue s’ajouter à la flotte d’épandeuses.<br />

Par ailleurs, un chargeur télescopique a été acheté pour un montant de<br />

100.000€. Cet engin sera en priorité affecté au chargement de sel pendant les<br />

phases d’épandage hivernales mais pourra également être utilisé par tous les<br />

autres services ayant besoin d’une machine de manutention adaptée.<br />

Notons encore l’effort particulier qui a été mis en œuvre par le Parc Automobile<br />

en <strong>2017</strong> pour mettre à disposition, de manière temporaire, des véhicules aux<br />

services qui n’en disposent pas. Ceci permet de rationaliser les coûts d’investis-<br />

62


sement, en évitant l’acquisition de véhicules qui risqueraient d’être peu utilisés,<br />

tout en permettant aux personnes concernées d’effectuer efficacement leurs<br />

missions.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

Entretien des espaces verts – plantations<br />

• Transformation de l’étang du parc Nicolas Spiroux en pelouse<br />

• Plantations du Skatepark de Cointe<br />

Evénement<br />

Service Environnement<br />

Transhumance le 24 juin <strong>2017</strong><br />

Actions transversales inter-département<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux :<br />

Direction de la gestion de<br />

l’espace public<br />

Entretien des espaces verts - plantations et Gestion Forestière<br />

De nature transversale, les Services Plantations et de Gestion Forestière travaillent<br />

en étroite collaboration avec le Département Etat civil - Population (cimetières),<br />

la Direction des Bâtiments communaux et le Département de l’Urbanisme.<br />

Service Environnement<br />

Le service apporte son expertise environnementale aux différents services techniques<br />

de la Ville dans le contexte des thématiques environnementales (qualité<br />

de l’air, bruit, sols pollués, gestion des déchets, gestion différenciée,<br />

gestion des invasives, législation environnementale,<br />

biodiversité, coefficient de biotope, etc.), ainsi qu’au sein de<br />

programmes plus larges (aménagement du territoire, urbanisme,<br />

mobilité, etc.).<br />

63


6<br />

Département des<br />

Services sociaux,<br />

de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Localisation<br />

Rue des Guillemins, 26 à 4000 LIEGE<br />

Missions<br />

• Service social communal<br />

• Access+<br />

• Pensions – SICAH<br />

• Temps partiel<br />

• Proximité<br />

• Jeunesse<br />

• Centre J<br />

• Sports<br />

• Gestion des infrastructures sportives<br />

• Intergénérationnel<br />

• Animations Seniors<br />

• Relations avec les comités de quartier<br />

• Accueil extrascolaire<br />

• Petite Enfance<br />

Description des missions (Service)<br />

Service social communal<br />

• Accueil social des citoyens liégeois pour réorientation des demandes<br />

• 2 assistantes sociales, référentes cellule bien-être Ville de Liège<br />

Access+ :<br />

• Favoriser l’accessibilité des personnes handicapées<br />

Pensions - SICAH :<br />

• Demande d’allocation personnes handicapées<br />

• Demande de pension<br />

Proximité :<br />

• Coordination du dispositif et des équipes de quartiers<br />

• Elaboration et réalisation de projets créant du lien social au sein des quartiers<br />

64


Jeunesse<br />

• Gestion de projets favorisant l’éveil à la citoyenneté des jeunes dont le Conseil<br />

communal des enfants et le Conseil communal pour les jeunes adolescents<br />

liégeois<br />

• Organisation de stages<br />

Centre J<br />

• Accueil des jeunes de 15 à 30 ans<br />

• Récolte et diffusion de l’information à l’intention de ces jeunes sur différentes<br />

thématiques<br />

• Organisation d’un salon Job Etudiant et d’un salon sur les séjours linguistiques<br />

Sports<br />

• Découverte et apprentissage de diverses disciplines sportives à l’ensemble de<br />

la population<br />

• Organisation de stages<br />

• Organisation de manifestations sportives (Challenge inter-amitiés- foot de<br />

quartier, je cours pour ma forme ….)<br />

• Soutien aux manifestations sportives privées (15km de Liège, Woman race<br />

…)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Gestion des infrastructures sportives<br />

• Surveillance de la piscine d ‘ Outremeuse<br />

• Mise à disposition des halls, salles et plaines de sports aux clubs et<br />

associations<br />

Intergénérationnel :<br />

• Mise en place de projets favorisant le lien entre différentes tranches d’âges<br />

• Animation des Maisons intergénérationnelles<br />

65


Animations Seniors :<br />

• Organisation d’animations à destination des aînés<br />

• Organisation de voyages et excursions en Belgique et à l’étranger<br />

Relations avec les comités de quartiers :<br />

• Réglementation relative à la création et au fonctionnement des comités de<br />

quartier<br />

• Octroi des subsides aux comités de quartier<br />

• Soutien aux comités de quartier<br />

Accueil extrascolaire :<br />

• Gestion de projets en collaboration avec le Service Jeunesse et les<br />

établissements scolaires.<br />

Petite Enfance :<br />

• Accueil des enfants (0 à 3 ans) dans les milieux d’accueil<br />

• Garde d’enfants malades (0 à 3 ans) à domicile<br />

• Consultations pour enfants (0 à 6 ans) dans les quartiers, en collaboration<br />

avec l’Office de la Naissance et de l’Enfance (O.N.E.)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Access+<br />

Access+ poursuit des missions de sensibilisation, d’information, de formations,<br />

de conseils et d’avis en accessibilité au travers des actions suivantes :<br />

Remise d’avis concernant l’accessibilité des bâtiments aux personnes à<br />

mobilité réduite. Les avis sont remis par le Conseiller en Accessibilité, suite<br />

à des demandes de permis d’urbanisme émanant du service de l’urbanisme<br />

(conformément aux articles du CODT). Soit suite à des demandes d’architectes,<br />

de particuliers ou à des demandes de la Commission Communale Consultative de<br />

la Personne Handicapée (CCCPH).<br />

66


Suivi de réunions avec les architectes, sur base de leurs questions concrètes liées<br />

à des dossiers d’urbanisme.<br />

Coordination et secrétariat de la Commission Communale Consultative des<br />

Personnes Handicapées (CCCPH).<br />

Deux référents de proximité « Handicontact » au service des personnes<br />

handicapées et de leurs proches ont été identifiés et communiqués aux PMR<br />

liégeois grâce à l’ensemble du réseau associatif et la CCCPH de Liège en tant<br />

que référent de proximité en matière de handicap. Ces Handicontacts orientent<br />

et informent toute personne ayant des questions relatives au handicap et à<br />

l’accessibilité.<br />

Formations/ sensibilisations à l’accueil de la personne handicapée au sein<br />

des services de la Ville : formation à l’accessibilité pour les agents techniques<br />

et formation à l’accueil des PMR pour le personnel <strong>administratif</strong>. Actions de<br />

sensibilisation dans plusieurs écoles secondaires.<br />

Organisation et gestion du Concours annuel « Accessibilité et Architecture ».<br />

Le Service AccessPlus est agréé par l’AVIQ comme organisme de formation.<br />

Sur proposition du Service Access+, la Ville de Liège conditionne l’octroi<br />

d’autorisations de manifestations sur son territoire, en imposant à l’organisateur<br />

d’effectuer des aménagements minima permettant un accès à tous, sans<br />

discrimination.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Proximité<br />

Les équipes de quartier des 9 zones, mises en place depuis début 2015, sont<br />

composées d’un Animateur sportif, d’un Animateur intergénérationnel, d’un<br />

Animateur jeunesse et d’un Agent de développement local qui coordonne, sur<br />

base d’un diagnostic social local, l’activité sur le territoire.<br />

L’objectif des équipes de proximité est de contribuer au «mieux vivre ensemble»<br />

en développant, ou en aidant au développement d’actions innovantes faisant<br />

sens pour les habitants du quartier, et ce, en collaboration avec les associations<br />

locales.<br />

Ces actions sont orientées vers des thématiques comme le renforcement du lien<br />

social, la santé, l’accès à la culture, la propreté et le développement durable, la<br />

sécurité ou le sentiment d’insécurité, …<br />

67


Les actions menées s’articulent autour de plusieurs indicateurs : la mixité de<br />

genre, la mixité sociale, la mixité culturelle et la mixité intergénérationnelle ainsi<br />

que l’insertion sociale et professionnelle.<br />

Intergénérationnel<br />

Les animateurs intergénérationnels participent au dispositif de proximité en<br />

y intégrant des projets favorisant le lien entre différentes tranches d’âges. Le<br />

service Animations Seniors développe, au profit de tous les seniors liégeois,<br />

un programme d’activités physiques, artistiques, culturelles, artisanales,<br />

scientifiques, de bien-être et de détente des plus attrayantes. De plus, un salon<br />

spécifique dédicacé aux seniors est organisé chaque année (Senior et alors !?)<br />

et une journée internationale des personnes âgées est organisée dans plusieurs<br />

quartiers de la ville.<br />

Relations interculturelles<br />

Le Service a pour mission de promouvoir la richesse, la diversité et l’accessibilité<br />

de la vie interculturelle liégeoise. L’enjeu du Service est de favoriser le « mieux<br />

vivre ensemble », de se reconnaître mutuellement dans le respect des modes de<br />

vie et des valeurs de chacun.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Jeunesse<br />

En <strong>2017</strong>, le Service Jeunesse a poursuivi son action, en accord avec les objectifs<br />

repris dans le Projet de Ville : « Promouvoir la citoyenneté responsable » et «<br />

Accroître la participation des jeunes de toutes conditions à la vie sociale ».<br />

Sport et Gestion des infrastructures sportives<br />

• Découverte et apprentissage de diverses disciplines sportives à l’ensemble de<br />

la population<br />

• Organisation de stages<br />

• Organisation de manifestations sportives (Challenge inter-amitiés- foot de<br />

quartier, je cours pour ma forme, ...).<br />

• Soutien aux manifestations sportives privées (15km de Liège, Woman race, …).<br />

Ce Service a aussi en charge la gestion quotidienne des infrastructures sportives<br />

communales suivantes : le Centre Sportif d’Outremeuse (qui comprend une<br />

68


piscine et un hall de sports, qui est en outre le siège du service), la plaine des<br />

sports de Cointe, la plaine de Péville, la plaine de Comhaire, le Parc Astrid, le hall<br />

de sports des Argilières, le hall omnisports de la Constitution, le hall de sports<br />

de Sainte-Walburge, la salle de sports Clajot, le bâtiment des sports nautiques,<br />

le parc de la Boverie, le hall de sports du Complexe sportif de Rocourt (rue de la<br />

Tonne).<br />

Outre la gestion des réservations de locaux sportifs et l’établissement des<br />

plannings d’occupation de ceux-ci, le Service veille à l’acquisition, à l’entretien,<br />

à la mise en conformité des équipements sportifs et prend également en charge<br />

les travaux d’embellissement des lieux et de maintenance destinés à améliorer la<br />

qualité du service rendu au citoyen.<br />

Petite Enfance - Accueil des enfants (0 à 3 ans)<br />

dans les milieux d’accueil<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Les crèches de la Ville de Liège sont des lieux de vie, accessibles à tous les<br />

enfants de 0 à 3 ans, encadrés par du personnel qualifié. Elles répondent en tout<br />

point aux exigences de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE).<br />

Les choix méthodologiques sur lesquels reposent les pratiques professionnelles<br />

au sein des crèches communales constituent la garantie de la qualité de l’accueil.<br />

Les 23 milieux d’accueil classiques et les 4 structures d’accueil d’urgence sont<br />

gérés quotidiennement par un ensemble de services supports :<br />

• La coordination (gestion du personnel, gestion administrative, logistique,<br />

harmonisation des procédures et cohésion des pratiques)<br />

• Le Service psychopédagogique (accompagnement des familles et des équipes)<br />

• Le Service de centralisation des inscriptions (attribution des places dans<br />

les crèches aux familles qui en font la demande sur base de la chronologie<br />

de l’inscription. Deux critères de priorité sont d’application, le premier est le<br />

domicile sur le territoire de la Ville de Liège et le second est la présence de la<br />

fratrie dans la même structure)<br />

69


Petite Enfance - Garde d’enfants malades (0 à 3 ans)<br />

à domicile<br />

Le Service de garde d’enfants malades à domicile est accessible aux enfants<br />

résidant sur le territoire de la Ville de Liège, fréquentant un milieu d’accueil agréé<br />

par l’ONE et faisant l’objet d’un certificat médical les empêchant de fréquenter la<br />

collectivité.<br />

Il comporte 6 puériculteur(trice)s et est opérationnel de 7 heures 30 à 18 heures<br />

pour un maximum de 9 heures consécutives de garde par jour.<br />

Petite Enfance - Consultations pour enfants (0 à 6 ans) dans<br />

les quartiers, en collaboration avec l’ONE<br />

Les 11 consultations médicales pour enfants encadrées par le Comité de gestion<br />

des consultations pour enfants de la Ville de Liège sont gratuites et accessibles<br />

jusqu’à 6 ans. Une équipe pluridisciplinaire assure le suivi du développement<br />

de l’enfant et procède à la vaccination. L’accueil des parents et des enfants est<br />

assuré par 70 volontaires recruté(e)s et encadré(e)s par un agent du Service.<br />

Des activités d’éveil sont dispensées par des professionnel(le)s externes dans le<br />

cadre du Programme d’activités annuel approuvé par l’ONE.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Access+<br />

Organisation du « Concours Accessibilité et Architecture » <strong>2017</strong>, Semaine de<br />

l’accessibilité et journée 3/12 (jogging pour l’inclusion).<br />

Proximité<br />

Zone Chênée / Grivegnée / Jupille / Wandre<br />

Activités : ateliers sportifs, ateliers créatifs, visites culturelles, stages durant les<br />

congés scolaires, mise en place de la coordination des associations de Grivegnée-<br />

Bas.<br />

70


Zone Saint-Léonard / Thier-à-Liège<br />

Activités : Saint-léonART, le petit marché Vert, la Fête de la soupe, propreté des<br />

coteaux, inauguration de la bibliothèque publique, atelier d’écriture séniors et<br />

juniors, cours d’informatique, cyber café, encadrements d’enfants violonistes<br />

(Remua), potagers communautaires...<br />

Zone Bressoux / Droixhe<br />

Activités : ateliers sportifs, culturels et musicaux, stages durant les congés<br />

scolaires, ateliers de français et de citoyenneté visant l’intégration de personnes<br />

d’origine étrangère. Fête de quartier et Oasis des contes.<br />

Zone Angleur / Kinkempois / Sart-Tilman<br />

Activités : Fête de la soupe, place aux fleurs, ateliers djembé, fête des voisins,<br />

tournoi de ping pong et stages durant les vacances scolaires.<br />

Zone Sainte-Walburge / Rocourt<br />

Activités : boxe, mini-foot, soutien scolaire, travail de rue, projet Théâtre,<br />

ateliers jogging avec les jeunes, balades avec les femmes en apprentissage<br />

d’alphabétisation et modules multisports.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Zone d’Outremeuse / Vennes / Amercoeur<br />

Activités : fête de quartier d’Outremeuse, le potager sur roulettes, Fête de la<br />

Chartreuse, «Défil’éco», « Papotages » le bar à soupe social, le café parlotte « le<br />

Chalheureux ».<br />

Zone Sainte-Marguerite / Glain / Burenville<br />

Activités : cours de couture, «100 Z’histoires», «Récré Actif», «Bébés rencontre»,<br />

activités sportives (natation, multisports, football).<br />

Zone Centre / Avroy / Saint Laurent<br />

Activités : apprentissage de l’intermodalité, animations saisonnières sur les<br />

places publiques, une cuisine sociale, des ateliers «partage de savoir-faire» en<br />

informatique et en couture, des journées d’animation et de sensibilisation à la<br />

«différence», Journée Internationale de la personne âgée, Semaine Intermundo,<br />

activités sociosportives.<br />

71


Zone Sclessin / Fragnée / Cointe/ Guillemins<br />

Activités : balade découverte du quartier de Sclessin, Noël au château, ateliers<br />

papiers mâchés, poursuites des diverses activités sportives (soccer club,<br />

pétanque, jogging, kayak).<br />

Interculturalité<br />

Lancement des appels à projets : «Egalité» et «Solidarité Liège Monde», subvention<br />

interculturelle, Mars Diversités, soutien et collaboration aux projets associatifs<br />

(Tempo color, Nouvel An chinois, Festival africain de Liège, Mandela’Day, Théâtre<br />

de Liège, Semaine libanaise, Bal aux Lampions, …).<br />

Jeunesse<br />

Le Service a coordonné l’octroi des subventions aux centres de jeunes, aux<br />

organisations de jeunesse et aux centres d’animation socioculturelle et de<br />

jeunesse.<br />

Les projets suivants ont été initiés ou développés : «Place aux Enfants», «Vacances<br />

Réussies», «Noël au théâtre», le Conseil communal des Enfants, «Grand Bazar»<br />

avec les ateliers créatifs, projet Arthur Haulot, Salon de la jeunesse, soutien à<br />

la reconnaissance d’une nouvelle maison des jeunes à Burenville, animation<br />

de la coordination des intervenants jeunesse (CIJE), partenariat avec le Conseil<br />

municipal d’enfants de Lille.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Petite Enfance - Accueil des enfants (0 à 3 ans) dans les<br />

milieux d’accueil<br />

Afin de contribuer à l’accroissement du taux de couverture sur le territoire de la<br />

Province de Liège, la Ville de Liège met en œuvre les projets suivants :<br />

• Extension de 14 lits à la crèche de Droixhe (opérationnel en décembre <strong>2017</strong>)<br />

• Création d’un milieu d’accueil de 42 lits à Agimont<br />

• Création d’un milieu d’accueil de 42 lits dans le quartier Sainte-Walburge<br />

• Projet de création d’un milieu d’accueil de 42 lits sur le site de Bavière<br />

72


En quelques chiffres<br />

Service social communal – Pensions –Sicah<br />

• Transactions relatives aux demandes SPF Sécurité sociale : 1820<br />

• Transactions relatives aux demandes Office National des Pensions : 480<br />

• Interventions sociales et administratives : 11 980<br />

• Participation au déclenchement d’un plan d’urgence : 2 (transfert urgence<br />

sociale-CPAS)<br />

• Réorientation vers le service social collectif : 147<br />

• Personnes de confiance : 166 interventions<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Access+<br />

• Demandes d’avis émanant du Service de l’Urbanisme : 130<br />

• Avis et expertise à la demande des différents Services de la Ville de Liège et de<br />

la CCCPH : 89<br />

• Impact des formations et sensibilisations dans le cadre de la convention «<br />

Agence pour une Vie de Qualité » (AViQ) : 600 personnes<br />

• Remise d’avis permis d’urbanisme : 128<br />

• Sensibilisation et formation AVIQ : 534 personnes formées<br />

• Le jogging inclusif a remporté un vif succès avec la participation de près de<br />

450 joggeurs valides et en situation de handicap<br />

• Avec le concours Accessibilité et Architecture <strong>2017</strong>, plus de 100 étudiants ont<br />

été formés.<br />

Sports<br />

• Challenge inter-amitiés : 105 équipes et 900 participants<br />

• Foot de rue : 280 jeunes de 6 à 18 ans<br />

• Journée filles : 54 jeunes filles<br />

• Challenge day : 300 jeunes<br />

• Salon sport aventure : 500 jeunes de 9 à 30 ans<br />

73


Animations Seniors<br />

• Le Salon «Seniors et alors ? …» au Palais des Congrès qui a rassemblé 2.122<br />

visiteurs.<br />

• Fête des mères : 537 participants<br />

Jeunesse<br />

• Vacances réussies : les 120 stages ont rassemblé 3055 participants<br />

• Eté solidaire : 57 jeunes ont été engagés sous contrat d’étudiant durant l’été<br />

<strong>2017</strong><br />

• Place aux enfants : 19 hôtes / 402 enfants<br />

• 100% jeunes festival : +/- 600 participants<br />

• Noël au Théâtre : 351 enfants<br />

• Salon Jeunesse : 650 participants<br />

• Grand Bazar : 473 enfants<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

Centre J<br />

Avec plus de 17.000 visites sur l’année, le Centre J est de loin le centre<br />

d’information le plus fréquenté de la Fédération Wallonie-Bruxelles (le réseau<br />

Infor Jeunes compile près de 40.000 visiteurs pour 15 centres d’information).<br />

Près de 78% des usagers vivent à Liège et 68% ont entre 18 et 26 ans.<br />

Information sur les séjours linguistiques : 22 organismes présents et plus de 250<br />

visiteurs.<br />

Job day à Droixhe : 70 participants<br />

Animations Seniors<br />

Poursuite des 50 activités proposées dans le magazine « Sillage », édité 3 fois par<br />

an.<br />

Relations avec les comités de quartiers<br />

En <strong>2017</strong>, le Service, via le Centre d’Impression et de Microfilmage (CIM), a fourni<br />

en impressions 40 travaux divers, dont 17 journaux de quartier.<br />

74


Quelques modifications marquantes<br />

Intergénérationnel<br />

Poursuite et amplification d’un salon spécifique dédicacé aux seniors. (Senior et<br />

alors ?) - En octobre, amplification de la journée internationale des personnes<br />

âgées.<br />

Proximité<br />

Suite à l’élaboration du diagnostic des zones, les équipes ont renforcé leur travail<br />

en réseau en lien avec le milieu associatif pour une meilleure transversalité des<br />

actions menées. Une action particulière est aussi menée afin de renforcer les<br />

activités avec les structures proches de la Ville de Liège (centres culturels,…).<br />

Sports<br />

En <strong>2017</strong>, le service des sports et le service des infrastructures ont fusionné sous<br />

la tutelle d’un seul et unique chef de bureau, ce qui maximise les occupations des<br />

infrastructures de quartier par les jeunes.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Centre J<br />

En <strong>2017</strong>, le Centre J a adapté ses brochures «Bienvenue à Liège» et «Jobs<br />

étudiants – Quelques règles sur la législation», suite à des modifications au<br />

niveau des réglementations abordées. Une attention particulière a été réservée à<br />

la thématique de l’emploi des jeunes au travers entre-autre de l’organisation d’un<br />

job day à Droixhe.<br />

Petite enfance<br />

Rénovation de la crèche de Droixhe et augmentation de sa capacité de 14 lits.<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

75


Actions transversales inter-départements<br />

Service social communal<br />

Collaboration avec le Bureau de Police Administrative (BPA) dans les actions<br />

menées par celui-ci sur le terrain.<br />

Access+<br />

Collaboration avec le Service de l’Urbanisme dans la remise d’avis concernant<br />

l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite.<br />

Proximité (Jeunesse, Interculturalité, intergénérationnel,<br />

sport)<br />

La réalisation de projets transversaux implique par essence dans les quartiers<br />

des collaborations avec de nombreux départements et services.<br />

Dans le cadre de l’initiative citoyenne Réinventons Liège, le département a<br />

été sollicité afin de participer de manière générale à toute la démarche avec<br />

l’ensemble du département.<br />

Sports et infrastructures sportives : collaboration accrue avec le département des<br />

travaux pour une amélioration de l’accueil dans les infrastructures et la qualité de<br />

celles-ci.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Services<br />

sociaux, de Proximité et de<br />

la Petite Enfance<br />

76


7<br />

Département<br />

des Affaires<br />

citoyennes<br />

Localisation<br />

Contact tél. : 04/221.82.83 et 04/.22182.85<br />

Contact courriel : affaires.citoyennes-courriers@liege.be<br />

Missions<br />

• Population autochtone :<br />

• Mairies de quartier<br />

• Gestion back office et e-guichet<br />

• Service des sources authentiques<br />

• Casier judiciaire<br />

• Population allochtone :<br />

• Etrangers<br />

• Premières arrivées<br />

• Naissances et nationalités<br />

• Mariage<br />

• Décès et sépultures<br />

• Gestion des registres d’Etat civil<br />

• Cimetières<br />

Description des missions (Service)<br />

Population autochtone<br />

Mairies de quartier :<br />

• Commande et délivrance de documents d’identité, de titres de voyage et de<br />

permis de conduire ;<br />

• Délivrance d’actes et d’extraits du registre national, de l’état civil et du casier<br />

judiciaire ;<br />

• Validation des formulaires C3 et C4 relatifs au chômage à temps partiel ;<br />

• Bureau local d’enregistrement ;<br />

• Réception des déclarations relatives au domicile ;<br />

• Renseignements en matière de modes de sépulture, d’euthanasie et de don<br />

d’organes ;<br />

• Copies certifiées conformes et légalisations de signature.<br />

Gestion back office et E-Guichet :<br />

• Gestion des commandes électroniques ;<br />

• Gestion des documents d’identité, des titres de voyage et des permis de<br />

conduire ;<br />

77


• Vaccinations obligatoires ;<br />

• Gestion des dossiers des citoyens arrivant ou quittant Liège ;<br />

• Gestion des distinctions honorifiques et des décorations du travail.<br />

• Gestion des demandes de cartes autorisant l’accès motorisé dans les<br />

cimetières.<br />

Service des sources authentiques<br />

• Sous numérotation des immeubles ;<br />

• Gestion du registre population;<br />

• Naturalisation ;<br />

• Jurés d’assises ;<br />

• Toponymie.<br />

Casier judiciaire<br />

• Délivrance d’extraits de casier judiciaire ;<br />

• Délivrance de Bulletins de renseignements.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

La cellule électorale :<br />

• Préparation de la liste des électeurs ;<br />

• Envoi des convocations ;<br />

• Délivrance de procurations ;<br />

• Organisation des bureaux de vote et dépouillement.<br />

Population allochtone :<br />

• Accueil et inscription des étrangers arrivant pour la première fois en Belgique ;<br />

• Délivrance, renouvellement et prolongation de titres de séjour ;<br />

• Délivrance des permis de travail ;<br />

• Suivi des dossiers de séjours temporaires, provisoires et de fins de séjour ;<br />

• Mise à jour et modification du registre population des personnes physiques ;<br />

• Gestion des instructions émanant de l’Office des Etrangers ;<br />

• Gestion des demandes de régularisations humanitaires.<br />

78


Etat civil<br />

Naissances et nationalités :<br />

• Etablissement d’actes de naissance, de reconnaissance prénatale et<br />

postnatale, de déclaration conjointe de changement de nom, d’actes relatifs<br />

au changement de sexe, d’actes d’attribution d’un nom patronymique, de<br />

déclaration et d’acquisition de la nationalité belge ;<br />

• Transcription de jugements (adoption, annulation d’acte de reconnaissance,<br />

changement de prénom, changement de nom, contestation de paternité,<br />

établissement de filiation), d’actes de naissance dressés à l’étranger ;<br />

• Mise à jour des modifications de l’état civil au registre national des personnes<br />

physiques ;<br />

• Lutte contre les reconnaissances de complaisance.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Mariages<br />

• Etablissement de déclarations de mariage, d’actes de mariage ;<br />

• Enregistrement au registre national des cohabitations légales et des cessations<br />

de cohabitation légale ;<br />

• Transcription de divorce, mariages célébrés à l’étrange, rectificatifs,<br />

annulations, arrêts ;<br />

• Lutte contre les mariages et cohabitations légales de complaisance ;<br />

• Tenue à jour de l’agenda des célébrations de mariage ;<br />

• Mise à jour des modifications de l’état civil au registre national des personnes<br />

physiques.<br />

• Analyse d’actes étrangers ;<br />

• Traitement des correspondances (contentieux, avocats, …) ;<br />

• Gestion des communications téléphoniques.<br />

Décès et sépultures :<br />

• Etablissement des actes de décès, des actes de présentation d’un enfant sans<br />

vie ;<br />

• Transcription de jugements (jugement déclaratif d’absence,…), d’actes de<br />

décès dressés à l’étranger ;<br />

79


• Mise à jour des modifications de l’état civil au registre national des personnes<br />

physiques ;<br />

• Etablissement des documents nécessaires pour l’organisation des funérailles<br />

(permis d’inhumer, autorisation d’incinération,…) ;<br />

• Gestion des réservations d’inhumation et dispersion dans les cimetières<br />

liégeois ;<br />

• Traitement des demandes d’achat et de renouvellement de concession ;<br />

• Traitement des demandes de travaux funéraires ;<br />

• Gestion des sépultures (recherche famille lors des dégâts,…) ;<br />

• Gestion des médecins-vérificateurs (convention, PV,…) ;<br />

• Gestion des funérailles des indigents et des défunts devant être inhumés pour<br />

cause de salubrité publique ;<br />

• Traitement des déclarations de don ou de refus de don d’organes ;<br />

• Traitement des déclarations relatives au mode de sépultures/rites/contrats<br />

d’obsèques ;<br />

• Traitement des déclarations anticipées en matière d’euthanasie ;<br />

• Encodage des données relatives aux sépultures dans le nouveau programme<br />

informatique.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Extraits<br />

• Gestion des registres d’état civil (vérification signature, reliure, tables,…) ;<br />

• Gestion des émargements des actes d’état civil ;<br />

• Délivrance d’extraits d’actes (plurilingues, simplifiés) ;<br />

• Délivrance de copies d’actes non enregistrés de manière informatique ;<br />

• Enregistrement informatique d’anciens actes ;<br />

• Confection et délivrance de duplicatas de livrets de mariage ;<br />

Cimetières<br />

• Gestion funéraire ;<br />

• Gestion des inhumations, des exhumations et des dispersions de cendres ;<br />

• Gestion des cartes permettant un accès motorisé dans les cimetières ;<br />

• Entretien des cimetières, des sépultures et des bâtiments présents dans les<br />

80


cimetières ;<br />

• Gestion du dépôt mortuaire ;<br />

• Gestion des travaux réalisés dans les cimetières ;<br />

• Encodage de données relatives aux sépultures dans le nouveau programme<br />

informatique.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Les missions du département des affaires citoyennes font partie des compétences<br />

obligatoires de la commune.<br />

Les services de la population travaillent en étroite collaboration. En effet, certains<br />

documents commandés en Mairie de quartier sont traités par les services<br />

de back-office tel est le cas pour les cartes d’identité, les permis de conduire,<br />

certains actes de l’état-civil, les extraits de casiers judiciaires.<br />

Ces services rectifient et enrichissent les données contenues dans le registre<br />

population des personnes physiques.<br />

Les services des naissances, mariages et décès dressent les actes relatifs aux<br />

faits survenus sur le territoire (naissances, mariages, décès). Au regard de l’internationalisation<br />

des citoyens, ils sont amenés à analyser un grand nombre d’actes<br />

et jugements étrangers. Cette analyse demande une connaissance et une application<br />

du droit belge, du droit étranger mais aussi du Code du droit international<br />

Privé.<br />

Ils entretiennent des contacts étroits avec le Parquet du Procureur du Roi, la<br />

Police locale et l’Office des étrangers afin de lutter contre les unions et reconnaissances<br />

de complaisance qui visent, dans le chef de certains, à obtenir un avantage<br />

en matière de séjour, par le biais d’une union avec un(e) citoyen(ne) belge ou<br />

par la reconnaissance d’un enfant belge.<br />

Le service des décès/sépultures se charge d’établir tous les documents relatifs<br />

aux funérailles et à la crémation des défunts décédés sur le territoire. Il délivre<br />

les autorisations d’inhumation/dispersion dans les cimetières liégeois. Il gère<br />

également l’organisation des funérailles des indigents et des défunts devant être<br />

inhumés pour cause de salubrité publique. Il enregistre les déclarations d’euthanasie,<br />

des modes de sépultures et don d’organes des liégeois.<br />

81


Le service gestion des registres a pour tâche principale de mettre à jour les<br />

actes enregistrés à Liège des personnes dont l’état civil a évolué. Il participe<br />

également à l’enregistrement informatique des anciens actes afin de faciliter leur<br />

délivrance dans les mairies de quartier.<br />

Ces services de l’état civil enregistrent et rectifient des actes authentiques ayant<br />

trait à l’état des personnes. De même, ils complètent le registre national des<br />

personnes physiques.<br />

Le service des cimetières est en charge de la surveillance du patrimoine funéraire<br />

repris dans les 22 cimetières. Il est notamment chargé de la transmission de l’information<br />

aux familles en cas de détérioration des sépultures. Il assure la sécurité<br />

du citoyen par la réalisation de travaux dans les cimetières. Il prend également<br />

en charge l’aménagement et l’entretien de ces espaces de mémoire.<br />

Le Bureau électoral est actif depuis le 1er janvier <strong>2017</strong> afin d’organiser le retour<br />

au vote « papier ». Les missions principales sont l’organisation des bureaux de<br />

vote qui passent de 148 à environ 179 et la création des bureaux de dépouillement<br />

qui n’existaient pas lorsque le vote se faisait de manière électronique. Aussi,<br />

l’élaboration du budget a été adaptée à ce type de vote (achat d’urnes, papier…).<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Le département des Affaires citoyennes œuvre dans une optique d’amélioration<br />

continue de la qualité du service au public.<br />

En effet, le service Population a participé activement aux projets initiés par le<br />

Service public fédéral en se portant commune-pilote. Ainsi, le projet de généralisation<br />

du document de base s’est concrétisé le 1er juillet <strong>2017</strong>.<br />

Le projet du Service public fédéral Mobilité de délivrance des permis de conduire<br />

à domicile est abandonné au profit d’un projet de commande en ligne.<br />

Le site de réservations en ligne des inhumations et dispersions dans les cimetières<br />

liégeois, destiné aux entreprises de pompes funèbres a subi une adaptation<br />

au niveau des horaires sur base de la répartition des tâches en 2 secteurs :<br />

Robermont et Sainte-Walburge.<br />

Depuis le 1er juin <strong>2017</strong>, toute nouvelle sépulture dans les cimetières liégeois est<br />

enregistrée dans un programme informatique. Un travail d’encodage des sépultures<br />

antérieures au lancement de ce programme a débuté.<br />

82


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Le règlement de police et d’administration relatif aux funérailles et sépultures<br />

adopté le 24/02/2014, a été modifié en date du 18 décembre <strong>2017</strong> par le<br />

Conseil communal, ainsi que l’arrêté d’exécution dudit règlement adoptée le<br />

24/02/<strong>2017</strong> modifié en date en date du 29 décembre <strong>2017</strong> par le Collège communal.<br />

Depuis le 1er juin 2014, suite à une directive européenne, l’usage de produits<br />

phytopharmaceutiques (herbicides, pesticides,…) n’est autorisé dans les espaces<br />

publics de Wallonie que moyennant le respect de certaines conditions pour aboutir<br />

à une interdiction totale en 2019.<br />

La Ville de Liège a anticipé cette directive en interdisant dès juin 2015, l’utilisation<br />

de ces produits dans les cimetières afin de procéder à une gestion différenciée.<br />

Cette gestion équivaut à une approche raisonnée et naturelle des espaces.<br />

C’est ainsi que l’on voit apparaître dans les cimetières de la végétation et autres<br />

herbes folles. Cela ne résulte pas d’un manque d’entretien mais traduit la période<br />

transitoire dans laquelle la Ville se trouve.<br />

De juillet à décembre <strong>2017</strong>, une permanence a été organisée dans les cimetières,<br />

sur base d’un planning, afin de répondre aux questions des citoyens portant<br />

sur la nouvelle gestion différenciée.<br />

En outre, la Ville a vu 2 de ses cimetières, Robermont et Sainte-Walburge, obtenir<br />

le label « Cimetière Nature » délivré par la Région wallonne. Cette reconnaissance<br />

engage la Ville dans une démarche progressive et continue de réintégration d’une<br />

nature locale dans les cimetières de Wallonie.<br />

Des visites des 2 grands cimetières que sont Robermont et Sainte-Walburge sont<br />

régulièrement organisées avec le service du Tourisme de la Ville, afin de permettre<br />

la découverte de joyaux architecturaux funéraires.<br />

En novembre <strong>2017</strong>, le dépôt mortuaire a été transféré définitivement, de la rue<br />

Dos Fanchon, 39 vers le cimetière de Robermont.<br />

Un chambre froide a été aménagée dans un des locaux du site de Robermont afin<br />

d’y accueillir les défunts.<br />

La gestion du dépôt mortuaire est réalisée par les membres du personnel du<br />

cimetière.<br />

83


En quelques chiffres<br />

1. <strong>Rapport</strong> des commandes Docpec / e-Guichet<br />

Nombre de demandes introduites via e-Guichet 19.409<br />

Commande de duplicatas de codes PIN/PUK cartes d’identité 4.144<br />

2. Statistiques naissances /nationalités en <strong>2017</strong><br />

Déclarations de naissances 7.408<br />

Reconnaissances pré/post natales 1.083<br />

Transcriptions de jugements 227<br />

Changements de sexe 3<br />

Déclarations d’attribution de nom patronymique 10<br />

Déclarations conjointes de changement de nom 4<br />

Total Registre des Naissances 8.735<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

Déclaration de nationalités (art.11/12/12bis 602<br />

Renonciation à la nationalité 1<br />

Attribution de nationalité art.8 34<br />

Transcription de jugements 9<br />

Total Registre Nationalités 646<br />

3. Statistiques des mariages<br />

Mariage 546<br />

Divorce 387<br />

Transcription de mariage célébré à l’étranger 10<br />

Annulation de divorce 1<br />

Rectificatif 7<br />

Annulation de mariage 3<br />

Cohabitation légale 618<br />

Cessation de Cohabitation légale 156<br />

84


4. Statistiques du service décès/sépultures<br />

Nombre d’actes établis par le service 4.002<br />

Nombre de placements de monuments (caveaux) 60<br />

Dernières volontés 96<br />

Demandes d’euthanasie 220<br />

Dons d’organes 1.178<br />

5. Inhumations dans les cimetières<br />

Inhumation des cercueils et des urnes funéraires 1.252<br />

Dispersion de cendres 1.203<br />

Mise d’urnes en columbarium 112<br />

6. Travaux réalisés dans les Cimetières<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Cimetières Travaux Montant en €<br />

Cimetière de Robermont Rénovation des allées 48.000<br />

Cimetière de Robermont Aménagement de la parcelle 37.000<br />

cinéraire<br />

Cimetière de Sainte-Walburge Rénovation des allées 15.000<br />

Cimetière de Robermont Rénovation des allées 24.000<br />

Cimetière de Rocourt Rénovation du caveau des<br />

anciens combattants<br />

6.000<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

85


7.Mairies de quartier<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

86


Quelques modifications marquantes<br />

• Les Mairies de quartier des Guillemins, Rocourt et Bois-de-Breux sont équipées de<br />

tablettes en liaison avec l’institution « relais signes », afin d’offrir aux personnes<br />

atteintes d’une déficience auditive, un service d’interprétation en langue des<br />

signes.<br />

• En sa séance du 18/12/<strong>2017</strong>, le Conseil communal a modifié le règlement<br />

de police et d’administration relatif aux funérailles et sépultures adopté le<br />

24/02/2014 – Mise en application à partir du 01/01/2018.<br />

• En sa séance du 29/12/<strong>2017</strong>, le Collège communal a modifié l’arrêté de collège<br />

du 28/02/2014 relatif au règlement de police et d’administration relatif aux<br />

funérailles et sépultures du 24/02/2014 – Mise en application à partir du<br />

01/01/2018.<br />

Evènements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

Affaires citoyennes<br />

• Organisation des « petits déj » citoyens. Ces rencontres conviviales sont l’occasion<br />

pour les nouveaux arrivants liégeois d’obtenir des renseignements sur les<br />

services, infrastructures sportives, associations, etc. de la Ville de Liège.<br />

• Ceux-ci ont lieu une fois par mois dans l’une des mairies de quartier de la Ville<br />

(une différente chaque mois).Organisation de deux expositions au sein des maires<br />

de quartier :<br />

• L’exposition itinérante « Egalité » - appels à projets interculturels – 20 ans 1996-<br />

2016, organisée par les services sociaux, de proximité et de la petite enfance.<br />

• L’exposition « Ecrivez près de chez vous », organisée par le service de la Lecture<br />

publique.<br />

• Opération de sensibilisation au don d’organes « TELEDON ».<br />

• Par ailleurs, le département a continué de participer activement aux campagnes<br />

de sensibilisation au don d’organes.<br />

• Organisation de permanences « Energie » au sein des mairies<br />

de quartier. Ces séances d’information relatives aux aides et<br />

primes disponibles en matière de rénovation énergétique ont<br />

permis de donner plus de visibilité aux services proposés par<br />

l’asbl LIEGE ENERGIE.<br />

• Participation du contremaître en chef à des séances<br />

d’information publiques sur la gestion différenciée.<br />

87


8<br />

Département<br />

de l’Instruction<br />

publique<br />

Localisation<br />

Ilot Batte - Quai de la Batte, 10 (2 ème et 3 ème étages) -4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/221.85.26<br />

Contact courriel : affaires.generales@ecl.be<br />

Missions<br />

• Gestion du personnel de l’enseignement<br />

• Ecoles<br />

• Structure et gestion des établissements scolaires<br />

• Inspection de l’enseignement, recrutement et désignation<br />

• Promotion santé école (PSE)<br />

• Service d’aide à l’intégration (SAIL)<br />

• Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS)<br />

Description des missions<br />

Gestion du personnel de l’enseignement<br />

• Gestion du personnel enseignant du fondamental, du secondaire, du supérieur<br />

et de la promotion sociale<br />

Ecoles<br />

• Enseignement fondamental<br />

• Enseignement secondaire<br />

• Enseignement supérieur<br />

• Enseignement de promotion sociale<br />

Structure et gestion des établissements scolaires<br />

• Gestion des établissements scolaires<br />

• Aide au fonctionnement des écoles communales<br />

Inspection de l’enseignement, recrutement et désignation<br />

• Inspection au sein des établissements scolaires<br />

• Information<br />

• Conseils<br />

88


Promotion santé école (PSE) :<br />

• Suivi de la santé des enfants via le bilan médical<br />

• Mise en œuvre de programmes de promotion<br />

• Information<br />

Service d’aide à l’intégration (SAIL)<br />

Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS)<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Gestion du personnel de l’enseignement<br />

Le Service de la gestion administrative du personnel de l’enseignement<br />

gère la carrière de +/- 3000 membres du personnel. Le Service a traité 867<br />

dossiers de candidatures en qualité de temporaire prioritaire ainsi que 474<br />

dossiers de candidatures à la nomination.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Structure et gestion des établissements scolaires<br />

Cette année encore, les chiffres de population ont progressé, tous niveaux<br />

d’enseignement confondus.<br />

Un travail important d’adaptation des grilles horaire, amorcé en septembre<br />

2016 suite à la réforme des titres et fonctions ,s’est poursuivi en <strong>2017</strong>.<br />

Certaines collaborations existantes ont été renforcées (avec la Province de<br />

Liège pour l’accueil d’infirmières stagiaires dans les écoles, l’ULG au niveau<br />

de la co-organisation des études de traduction-interprétation, le CTA de Ciney<br />

concernant la formation des étudiants du CEFA et l’ASBL Sports et loisirs pour<br />

permettre l’accès à la piscine pour les élèves).<br />

Comme chaque année, des journaux de classe ont été fournis aux écoles<br />

fondamentales et secondaires ainsi que divers formulaires et bulletins.<br />

L’ensemble des écoles ont été équipées, conformément aux exigences de<br />

l’AFSCA, du SIPPT et aux recommandations du Service PSE.<br />

89


Une nouvelle école en immersion allemande a été ouverte et certains des établissements<br />

scolaires ont été restructurés, afin de répondre au mieux aux besoins<br />

des élèves et d’offrir un panel cohérent de formations.<br />

Certains travaux de rénovation et d’agrandissement des écoles ont abouti (Vieille<br />

Montagne, Jardin Botanique, Liberté…).<br />

Un groupe de travail de sécurisation de bâtiments scolaires s’est mis en place<br />

avec le plan de prévention, le SIPPT, le service des travaux et la police afin de<br />

répondre aux inquiétudes actuelles des enseignants mais également des parents.<br />

Le Département de l’Instruction Publique assure également, grâce aux auxiliaires<br />

d’éducation, l’accueil des enfants de l’enseignement fondamental communal de<br />

7h à 8h15, de 12h05 à 13h20 et de 15h30 à 18h et le mercredi après-midi de<br />

12h05 à 18h.<br />

578 auxiliaires d’éducation ont été engagées afin d’assurer cette mission. Ce personnel<br />

a pu bénéficier de différentes formations organisées par le Département<br />

et en collaboration avec l’Ecole de Promotion Sociale d’Angleur.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Inspection de l’enseignement, recrutement et désignation<br />

Le service d’inspection a vu ses missions se modifier au fil du développement du<br />

« Pilotage » de la CFWB (Décret du 16/07/<strong>2017</strong>).<br />

L’Inspection et le Pouvoir organisateur ont poursuivi la mise en place des cours<br />

de citoyenneté pour concilier les impératifs statutaires, les dispositions légales et<br />

des conditions de travail acceptables pour les enseignants. L’investissement aura<br />

été autant pédagogique qu’organisationnel et couvre désormais l’enseignement<br />

primaire et secondaire.<br />

Le voyage à Auschwitz a continué à être organisé. Il a regroupé 12 écoles secondaires<br />

(implantations comprises).<br />

La lecture continue à mobiliser les acteurs pédagogiques de l’Inspection de l’enseignement<br />

primaire, avec toutes les activités de sensibilisation qu’elle suppose.<br />

L’Approche Orientante a permis d’analyser dans les écoles pilotes les choix des<br />

enfants et des parents quant aux métiers et orientations scolaires après le CEB. Il<br />

apparaît utile de continuer à ouvrir leurs horizons.<br />

Une vingtaine d’activités sportives peuvent aussi être ajoutées au bilan du Département,<br />

ainsi que la coordination des missions des Conseillers pédagogiques, les<br />

activités commémoratives du « 8 mai » et le « Wallon à l’école ».<br />

90


Promotion santé école (PSE)<br />

Le Service PSE est localisé dans 4 centres et assure les missions de promotion<br />

de la santé à l’école du niveau préscolaire au niveau supérieur.<br />

Dans le courant de l’année scolaire 2016-<strong>2017</strong>, les actes techniques suivants<br />

ont été réalisés : des examens médicaux « basiques », des examens somatiques<br />

(pédiculoses), des dépistages de teignes, des intradermoréactions (dépistage<br />

tuberculose) ainsi que des vaccinations.<br />

Une des équipes a également en charge le dépistage auditif des élèves.<br />

Service d’aide à l’intégration (SAIL)<br />

Le SAIL est un service accessible aux jeunes âgés de 6 à 20 ans en situation de<br />

handicap, inscrits à l’AViQ, ainsi qu’à leur famille. Il vise l’inclusion du jeune dans<br />

toutes les sphères de sa vie : à l’école, à la maison, avec ses amis, dans ses loisirs,<br />

lors de ses rééducations, …<br />

En <strong>2017</strong>, le nombre des prises en charges a augmenté (de 45 à 69 dossiers).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS)<br />

Les 4 CPMS assurent la guidance des élèves de l’enseignement communal<br />

depuis l’accueil dans l’enseignement maternel jusqu’à la fin du secondaire (y<br />

compris au CEFA), dans l’enseignement ordinaire et spécialisé ainsi que celle des<br />

enfants en intégration dans l’enseignement ordinaire.<br />

Les agents des CPMS placent l’élève au centre de leurs interventions. Ils s’attachent<br />

à créer une relation de confiance avec les familles et effectuent un travail<br />

de soutien envers elles.<br />

Les équipes des CPMS participent activement aux conseils de classe. Ce sont<br />

des lieux précieux de réflexion et d’analyse avec les enseignants. Ils occupent<br />

une place centrale dans le repérage des difficultés des élèves, le diagnostic et la<br />

guidance. Ils sont attentifs et proactifs dans la mise en place du travail en réseau<br />

via des concertations, tables rondes, coordination de projets.<br />

Les CPMS privilégient le travail de terrain et développent des actions visant à<br />

prévenir et lutter contre la violence, le décrochage scolaire, le harcèlement, les<br />

assuétudes, …<br />

91


Projets réalisés et en cours<br />

Service d’aide à l’intégration (SAIL)<br />

Le SAIL a mis sur pied un nouveau groupe projet, « Habillo-Socio », qui permet à<br />

des adolescents de vivre des expériences comme tous les autres (aller au cinéma,<br />

prendre le train, visiter une exposition, …) et d’apprendre avec sens dans un<br />

cadre sécurisant.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Centres Psycho-Médico Sociaux (CPMS)<br />

Les CPMS élaborent de nombreux projets d’animation en lien avec les thèmes<br />

suivants : le bien-être, la gestion positive des conflits, la connaissance de soi,<br />

l’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle, l’orientation, … Ils s’impliquent<br />

dans les projets d’école : « Travailler collégialement au bénéfice des<br />

élèves », dans les projets « Estime de Soi, passeport pour l’apprentissage », dans<br />

un programme d’activité en lien avec la pleine conscience, dans les cellules du<br />

plan dyslexie, … Ils participent à différents groupes de travail et s’insèrent dans<br />

des partenariats : avec REALISM (« Jardin pour tous », TDAH,...), au sein du Conseil<br />

Zonal (intégration, collaboration avec le SAJ, visibilité des CPMS), ...<br />

Les CPMS mettent en œuvre, dans les projets d’intégration, tout un travail de<br />

réflexion et de construction des aménagements raisonnables pour les élèves<br />

concernés.<br />

Enfin, grâce à un groupe de travail inter-centres, une permanence « Information<br />

et orientation scolaires et professionnelles » est organisée pendant les mois de<br />

juillet et août. Elle permet de répondre à de nombreuses demandes.<br />

En quelques chiffres<br />

L’enseignement communal est dispensé au total dans 75 écoles, réparties<br />

comme suit :<br />

- fondamental : 44 écoles ordinaires (72 implantations);<br />

9 écoles spécialisées (18 implantations);<br />

92


- secondaire : 7 établissements ordinaires (23 implantations) + Centre d’Educa<br />

tion et de Formation en Alternance et 3 établissements spéciali<br />

sés (11 implantations);<br />

- promotion sociale : 8 écoles (14 implantations) + Académie à horaire réduit;<br />

- supérieur : Haute Ecole (4 catégories) et Ecole supérieure des Arts.<br />

En termes quantitatifs, le service d’Inspection a effectué en <strong>2017</strong>, 189 animations<br />

pédagogiques, 45 formations, 52 séances d’information, 270 visites<br />

pédagogiques, 548 réunions pédagogiques et 480 entretiens pédagogiques<br />

individuels ; il a en outre pris part à 12 jurys d’évaluation et 6 participations à des<br />

colloques et conférences, ainsi que 197 représentations du Pouvoir organisateur.<br />

Structure et gestion des établissements scolaires<br />

Le Département gère annuellement 35 prix composés de dons de généreux<br />

bienfaiteurs. Lors de la cérémonie annuelle, 9 prix différents à 12 élèves ont été<br />

remis (pour un montant total de 2600 euros).<br />

Deux mille cinq cents quarante-sept élèves ont effectué un séjour à l’étranger au<br />

cours de l’année écoulée, tous niveaux d’enseignement confondus.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Depuis septembre, la Promotion de la Santé à l’Ecole (PSE) est assurée par la<br />

Province de Liège.<br />

Le Service d’aide à l’intégration (SAIL) est devenu le Service d’aide à l’inclusion<br />

mais poursuit les mêmes missions.<br />

Evénements<br />

Prix remportés par les écoles :<br />

• Ecole d’Horticulture<br />

La 7e année Section «Aménagement des Parcs et Jardins» a gagné le concours<br />

relatif à l’aménagement d’un rond-point à Lixhe; concours initié par la Cimenterie<br />

93


CBR et la Ville de Visé.<br />

Ce concours a mis en compétition l’école avec celle de la Reid.<br />

• Athénée Léonie de Waha<br />

Prix Arthur Haulot :<br />

Depuis dix ans maintenant, le Prix Arthur Haulot interpelle les plus jeunes générations<br />

afin de les intéresser au travail de mémoire et de façon plus large à<br />

l’importance des valeurs démocratiques. Les élèves de 5e et 6e années du cours<br />

d’Option Histoire ont remporté ce prix, attribué par le gouvernement de la Région<br />

Wallonne, en ayant travaillé en collaboration avec les élèves de l’Ecole Fondamentale<br />

Naniot (cycle 10-12). Concrètement, ceux-ci ont monté un spectacle<br />

mêlant théâtre, danse et chant rendant hommage aux enfants de Terezin et à la<br />

pièce «On a besoin d’un fantôme» écrite par Hanuch Hachenburg, déporté dans<br />

ce même camp à l’âge de 14 ans en 1942 et assassiné à Auschwitz le jour de ses<br />

15 ans.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département de<br />

l’Instruction publique<br />

Premier prix du concours «Partagez le + de votre Erasmus +» :<br />

Ce concours est organisé par l’Agence francophone pour l’éducation et la formation<br />

tout au long de la vie (AEF-Europe) ? qui est en charge de la partie éducation<br />

et formation du programme Erasmus+. Dans le cadre des 30 ans de la mobilité<br />

européenne en Fédération Wallonie-Bruxelles, l’AEF a voulu mettre en évidence<br />

quelques établissements ayant mis en place un projet avec d’autres écoles de<br />

l’Union Européenne qui permet aux élèves et professeurs d’échanger sur les différentes<br />

pratiques pédagogiques en vigueur. Avec leurs partenaires (la “Wallace<br />

High School” de Lisburn - Irlande / Le Centro Zalima de Córdoba et l’Institut Vall<br />

de Llemena de Girona – Espagne), 18 élèves de 3e année de l’Athénée Léonie de<br />

Waha et leurs enseignants ont choisi d’échanger sur l’apprentissage des langues<br />

et la nouvelle technologie. La qualité du projet leur a permis de remporter le premier<br />

prix du concours.<br />

• 90 ans de l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme.<br />

94


9<br />

Département<br />

Gestion des<br />

Finances<br />

Localisation<br />

Localisation : En Féronstrée, 86 à 4000 Liège, aux 2ème, 3ème<br />

et 4ème étages de l’Ilôt Saint-Georges.<br />

Le guichet d’accueil au citoyen est ouvert le lundi, le mardi, le<br />

mercredi et le vendredi de 9h00 à 12h00. Le jeudi de 9h00 à<br />

12h00 et de 14h00 à 15h45.<br />

Contact tél. : 04/221.88.33<br />

Contact courriel: finances@liege.be<br />

Missions<br />

• Direction<br />

• Comptabilité<br />

• Fiscalité et enrôlements<br />

• Coordination fiscale<br />

• Recensements<br />

• Règlements et contentieux judiciaires<br />

• Trésorerie<br />

• Recouvrement<br />

• Contentieux fiscal<br />

• Contrôle et engagements<br />

• Cultes et factures<br />

• Subsides accordés<br />

• Energies<br />

• Affaires générales<br />

Description des missions (Service)<br />

Direction<br />

Le Directeur financier est le Conseiller financier et budgétaire de la Ville.<br />

Comptabilité<br />

• Elaboration des budgets, tenue de la comptabilité et élaboration des comptes<br />

de la Ville.<br />

• Tenue de la comptabilité et élaboration des comptes de la zone de Police<br />

• Tutelle sur le CPAS<br />

Enrôlement et facturation<br />

• Enrôlement et perception des taxes et redevances<br />

• Contrôles des redevables<br />

Trésorerie<br />

• Gestion de la trésorerie<br />

• Encaissements des recettes et décaissements des dépenses (factures,<br />

subsides…)<br />

95


• Gestion des comptes bancaires<br />

• Paiement des traitements du personnel communal<br />

Contentieux<br />

• Le contentieux fiscal est divisé en contentieux non organisé et en contentieux<br />

organisé, lui-même subdivisé en un service recours <strong>administratif</strong> et un service<br />

recours judiciaire<br />

Recouvrement<br />

• Recouvrement des taxes, redevances et factures<br />

Contrôle et Engagements<br />

• Examens des dossiers de marchés publics<br />

• Contrôle des dépenses avant paiement<br />

• Avis sur les décisions ayant une incidence financière<br />

• Avis de légalité<br />

Energies<br />

• Analyse des factures énergétiques de la Ville<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

Cultes et factures<br />

• Gestion des participations financières aux intercommunales et aux<br />

établissements de culte<br />

• Contrôle des factures entrantes<br />

Subsides accordés<br />

• Gestion des subsides octroyés aux asbl paracommunales<br />

Projets réalisés et en cours<br />

• Passage de la comptabilité Police vers le nouveau logiciel THEMIS<br />

• Création de la cellule Coordination fiscale<br />

96


• Création de la cellule « urbaine » (mission temporaire et annuelle en relation<br />

avec la taxe urbaine)<br />

En quelques chiffres<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

Fiscalité<br />

• La taxe urbaine-ménage a porté sur 97.818 ménages ou personnes isolées<br />

pour un montant de 10.139.643 euros.<br />

• Point de vue dégrèvements, il y en a eu environ 3.160 passés en <strong>2017</strong>,<br />

découlant d’une demande de modération pour bas revenus.<br />

• Au total, 5.077 dossiers de demandes de réduction relatives à de la taxe<br />

urbaine-ménages <strong>2017</strong> ont été introduits et traités.<br />

• Pour l’ensemble des taxes, 327 remboursements ont été initiés par le service<br />

fiscalité pour un montant de 165.318 euros.<br />

• Trésorerie<br />

• En gestion de la trésorerie, 19.160 lignes de paiements entrants, 1. 276 lignes<br />

de paiements sortants.<br />

• Gestion de 1.703 courriers de remboursements<br />

• Gestion de 24 comptes bancaires<br />

• 201 fichiers de paies passés en <strong>2017</strong><br />

• Gestion de 860 courriers d’indus de traitement<br />

• Recouvrement<br />

• Production et envoi de 25.572 premiers et 6.349 deuxièmes rappels de taxe<br />

• Production et envoi de 904 premiers et 576 deuxièmes rappels de redevances<br />

• 7645 rappels de factures<br />

• Gestion et envoi de 14.193 recommandés<br />

• Envoi de 5.856 recommandés par huissiers<br />

• Gestion et envoi de 5.974 contraintes huissiers<br />

• Contrôle, engagements et subsides<br />

• 3.553 avis de marché remis<br />

• 987 avis de subside remis<br />

97


• 66.955 factures entrées dans ARCO (logiciel de traitement des factures)<br />

• Délai moyen de paiement de 38 jours<br />

• 15.958 engagements<br />

• 791 lettres de commande<br />

Quelques modifications marquantes<br />

Application de la nouvelle loi sur les marchés publics, mise en place de nouvelles<br />

procédures à cet effet.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Collaboration avec le CTI pour la mise en place de THEMIS (logiciel comptable de<br />

la zone de Police)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département<br />

Gestion des finances<br />

98


10<br />

Plan de<br />

prévention des<br />

insécurités<br />

urbaines et de<br />

cohésion sociale<br />

Missions<br />

• Plan de cohésion sociale<br />

• Projets innovants en matière de grande précarité<br />

• Projets innovants en matière de toxicomanie<br />

• Observatoire liégeois des drogues<br />

• Coupole d’analyse en sécurité urbaine et communication<br />

• Prévention des violences dans le sport<br />

• Projets en matière de relations Police-Jeunes<br />

• Médiation communautaire<br />

• Gestion des nuisances publiques<br />

• Service d’accompagnement des mesures judiciaires<br />

alternatives<br />

• Médiation dans le cadre de sanctions administratives<br />

communales<br />

• Cap sécurité<br />

• Gardiens de la paix<br />

• Sécurisation des milieux scolaires<br />

Localisation<br />

Rue Lonhienne, 14 à 4000 Liège.<br />

Les gardiens de la paix sont répartis dans les 13 commissariats<br />

de quartier.<br />

Médiateurs communautaires - rue Général de Gaulle, 63 à 4020<br />

Liège et place Seeliger, 5 à 4000 Liège.<br />

SAMJA - Ilot Saint Georges, côté Batte.<br />

Description des missions (Service)<br />

• Amélioration de l’accès aux droits fondamentaux : logement, santé, emploi, lien<br />

social (Plan de cohésion sociale)<br />

• Soutien aux actions de lutte contre l’exclusion sociale (Plan de cohésion<br />

sociale)<br />

• Réduction des nuisances et des risques liés à la grande précarité (Projets<br />

innovants en matière de grande précarité)<br />

• Plan stratégique en matière de drogues (Projets innovants en matière de<br />

toxicomanie)<br />

• Réduction des nuisances et des risques liés aux drogues (Observatoire des<br />

drogues)<br />

99


• Prévention de la radicalisation violente (Coupole d’analyse en sécurité urbaine<br />

et communication)<br />

• Prévention des violences intrafamiliales (Coupole d’analyse en sécurité urbaine<br />

et communication)<br />

• Prévention du hooliganisme (Prévention des violences dans le sport)<br />

• Prévention dans les quartiers (Projets en matière de relations Police-Jeunes ;<br />

Médiation communautaire)<br />

• Gestion des nuisances publiques<br />

• Encadrement des mesures judiciaires alternatives (SAMJA)<br />

• Médiation dans le cadre de sanctions administratives communales<br />

• Prévention du vol (Cap sécurité)<br />

• Prévention en sécurité routière (Cap sécurité)<br />

• Présence sécurisante et dissuasive dans les quartiers (Gardiens de la paix)<br />

• Sécurisation des milieux scolaires<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Plan de cohésion sociale<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Le Plan de Cohésion sociale de la Ville de Liège a financé 23 actions différentes.<br />

Les partenaires publics et associatifs de la Ville de Liège ont bénéficié de<br />

subventions directes et indirectes pour un montant de 1.800.000 euros :<br />

• le C.P.A.S. pour l’organisation de 6 services : Dispositif d’Urgence Sociale,<br />

Service d’Accueil des Demandeurs d’Asile, Relais Logement, Relais Santé, Abri<br />

de nuit et Réinser ;<br />

• -e Centre Hospitalier Régional de la Citadelle pour le Service d’Urgence<br />

Médico-Psycho-Sociale et l’Intercommunale de Soins Spécialisés de Liège pour<br />

l’organisation du centre START-MASS et du comptoir mobile d’échanges de<br />

seringues e-bis;<br />

• 12 associations pour des projets spécifiques - Centre d’Actions Sociales<br />

d’Angleur et environs, Revers, Sida Sol, Opération Thermos Liège, CALIF, Cap<br />

100


Migrants, La Bobine, La Fontaine, Accueil Drogues/ALFA, Cap Fly, Abri de Nuit,<br />

Resto du cœur et l’Abri de Jour.<br />

Coordination des Actions en Toxicomanie<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Le départ et le non-remplacement du chef de projet a eu un impact sur les<br />

actions réalisées pendant la seconde moitié de l’année <strong>2017</strong>.<br />

Au-delà de la supervision des travaux de l’Observatoire Liégeois de prévention<br />

et de concertation sur les Drogues, la Coordination des Actions en Toxicomanie<br />

a renforcé ses collaborations tant avec des services communaux qu’avec des<br />

partenaires extérieurs. La Coordination est particulièrement active au sein du<br />

projet « santé mentale et tranquillité publique » en y assurant les fonctions de<br />

permanent psycho-social et de secrétariat. Le service participe à la réflexion<br />

menée autour de la sécurité dans le Carré. Dans ce cadre, la Coordination<br />

a organisé et coordonné 21 séances d’information dans 11 établissements<br />

secondaires situés sur le territoire communal, auprès de 1746 élèves ainsi<br />

que des actions de sensibilisations dans le Carré-même, à l’occasion des fins<br />

d’examens. Le service participe activement à la communication réalisée autour<br />

de la charte « Pour un Carré qui tourne rond » et aux réunions du réseau Risquer<br />

moins afin d’impulser des actions de réduction des risques dans le Carré. Pour la<br />

première fois cette année, le service a œuvré à la mise en place d’un village de la<br />

prévention, lors des festivités du 15 aout en Outremeuse.<br />

La Coordination a participé, au niveau local, à de nombreuses réunions afin d’y<br />

apporter son expertise intersectorielle en matière de « prévention des nuisances<br />

publiques liées aux drogues » (au sein des établissements pénitentiaires, du<br />

parquet, du réseau de soins, du Relais social, du Plan de cohésion sociale, des<br />

différentes cellules concertation-sécurité,...).<br />

Au niveau fédéral, le service continue à alimenter les travaux de la Plate-forme<br />

des Coordinations Locales Drogues et à participer à des recherches scientifiques<br />

réalisées par Belspo.<br />

101


Coupole d’analyse en sécurité urbaine et communication<br />

« Prévention de la radicalisation violente »<br />

La cellule « Prévention de la radicalisation violente » a pour mission de faciliter<br />

la concertation entre les partenaires des différents secteurs concernés, de<br />

collaborer aux formations des intervenants spécialisés et acteurs de terrain,<br />

d’impulser des activités de sensibilisation du public ou des actions pédagogiques<br />

vers les jeunes dans le domaine des radicalismes religieux ou extrémismes<br />

idéologiques menant à la violence.<br />

La cellule est constituée de 1 agent à temps plein (Attaché spécifique,<br />

psychologue de formation), qui assure aussi un rôle de référent et de point de<br />

contact spécifique au sein de la Ville.<br />

Prévention des violences intrafamiliales et dans les relations<br />

Prévenir et détecter les violences intrafamiliales et réduire les menaces<br />

psychologiques qui y sont associées.<br />

Coordonner le groupe technique « prévention des violences intrafamiliales ».<br />

Réaliser des campagnes de prévention à l’attention du grand public, des<br />

professionnels du secteur, des victimes, des auteurs et de toute personne témoin<br />

de violences.<br />

Entretenir des relations avec les pouvoirs subsidiants et le Conseil Communal<br />

Consultatif de Prévention et de Sécurité (CCCPS).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Marches exploratoires de femmes<br />

Une marche exploratoire est un diagnostic de terrain mené par un groupe de<br />

femmes dans leur quartier de vie.<br />

Encadrées de deux animateur-trices, les participantes sont amenées à observer<br />

cet espace connu et à identifier des lieux ou des aménagements du territoire<br />

potentiellement «insécures» à leurs yeux. La marche va permettre de mettre<br />

en lumière les sources du sentiment d’insécurité et de dégager des pistes<br />

d’amélioration de la gestion de l’espace public.<br />

Objectifs<br />

• Permettre aux habitants d’identifier les éléments qui sont à la source de leur<br />

sentiment d’insécurité ;<br />

102


• Expliquer concrètement le mode de fonctionnement des services de la Ville, de<br />

la Police ainsi que le moyen de les activer selon les problématiques ;<br />

• Informer sur les implications des réglementations communales et policières;<br />

• Développer la participation directe des femmes à la vie citoyenne de la ville et<br />

aux processus décisionnels locaux ;<br />

• Favoriser la réappropriation de l’espace public par les femmes.<br />

En <strong>2017</strong>, préparation de 8 marches exploratoires et 5 marches effectuées (Avroy,<br />

Saint-Jacques, Guillemins, Saint-Léonard, Outremeuse).<br />

15ème édition du ruban blanc<br />

Depuis 15 ans, la Ville de Liège soutient la campagne mondiale du Ruban blanc<br />

qui se déroule du 25 novembre au 6 décembre.<br />

Le lundi 27 novembre, les objectifs de la campagne ont été rappelés aux<br />

navetteurs de la Gare Liège - Guillemins. Des cartes postales, des goodies et des<br />

pin’s Ruban blanc leur ont été distribués.<br />

Les Liégeoises et les Liégeois, y compris le personnel communal, ont été<br />

également sensibilisés au message de refus des violences faites aux femmes<br />

tout au long de la campagne.<br />

Conscientiser la population permet de prévenir et réduire la violence entre<br />

partenaires, protéger les victimes et responsabiliser les auteurs.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Expertises<br />

Dans un esprit de consultation et d’expertise permanente, le service participe à<br />

un maximum de réunions, formations et plates-formes initiées par les principaux<br />

partenaires. Les collaborations directes privilégiées en <strong>2017</strong> portent sur le viol<br />

et les abus sexuels (Province de Liège), la lutte contre les mutilations génitales<br />

féminines (GAMS et Collectif Liégeois contre les Mutilations Génitales Féminines),<br />

la prévention du harcèlement et le consentement sexuel en milieu festif (Collectif<br />

contre les violences familiales et l’exclusion – Ulg), la coproduction en matière de<br />

sécurité et de prévention (Forum européen de Sécurité urbaine – FESU) et l’étude<br />

de la victimologie (ULG et ULB).<br />

103


Prévention des violences dans le sport<br />

Pour assurer un travail socio-éducatif et préventif visant à réduire les risques<br />

d’incidents durant les événements sportifs, le service effectue l’accompagnement<br />

des supporters aux matches disputés par le Standard et, complémentairement,<br />

organise des activités sportives et pédagogiques impliquant les supporters à<br />

risques du Standard.<br />

Le Fan Home ouvre ses portes à l’occasion de tous les matches à domicile joués<br />

par le Standard. Il permet l’organisation d’activités et la tenue de permanences.<br />

Gestion des nuisances publiques<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Le Manager des nuisances publiques a pour objectif de favoriser et de consolider<br />

la cohérence transversale des différents opérateurs qui interviennent sur la<br />

résolution des nuisances publiques identifiées sur le territoire de la Ville.<br />

Les dossiers spécifiques relèvent de nuisances publiques énoncées par les<br />

autorités politiques communales, mais aussi par des services communaux<br />

démunis face à des situations multifactorielles et enfin par des citoyens euxmêmes.<br />

Les citoyens interpellent directement le service, en général téléphoniquement.<br />

Le plus souvent, il n’est question que de réorienter correctement la demande<br />

formulée ou d’apporter un complément d’information à une brochure ou un<br />

élément du site Internet de la Ville de Liège concernant les nuisances au sens<br />

large.<br />

Opération « Action + »<br />

En <strong>2017</strong>, l’opération « Action + » a permis le signalement de près de 13883<br />

nuisances.<br />

La mise en place du logiciel « e-T » ou « e-Travaux » par le service informatique<br />

permet désormais une liaison plus efficiente entre les observateurs de terrain et<br />

les services d’intervention. Dans ce cadre, le service MNP sert de « filtre » pour<br />

éviter les signalements multiples d’une même problématique. Depuis la mise en<br />

ligne du programme, plus de 1000 demandes d’intervention ont été effectuées<br />

par le service.<br />

104


Plans d’Actions Prioritaires (PAP)<br />

<strong>2017</strong> a vu les PAP devenir des groupes de travail spécifiques dédiés à des<br />

quartiers entiers (ECHO pour Outremeuse, Groupe de Travail Droixhe,…) ou à des<br />

problématiques globales (mendicité, toxicomanie, tentes sur la voie publique).<br />

Le groupe ECHO a ainsi coordonné les festivités autour de l’inauguration de la<br />

nouvelle place de l’Yser et tente de relancer une dynamique citoyenne sur le<br />

quartier d’Outremeuse, tout en prenant en compte les futures mutations du<br />

quartier et les questions des habitants.<br />

La réflexion menée sur la précarité a conduit à la mise en place d’une procédure<br />

globale sur la gestion des campements sauvages dans les espaces publics avec<br />

une concertation permanente entre les services sociaux, le nettoiement et les<br />

commissariats locaux.<br />

Ces groupes de travail nourrissent également la réflexion des autorités<br />

communales sur des enjeux plus globaux, comme le devenir du site de Bavière,<br />

l’installation d’une salle d’injection sur le territoire liégeois, la mise en place d’une<br />

salle de guindaille pour les étudiants, etc.<br />

Concertation Cadre de Vie<br />

En sus des Plans d’Actions Prioritaires, le service a organisé des tables-rondes<br />

dans 3 des commissariats locaux : Sainte-Marguerite, Longdoz-Vennes-Fetinne,<br />

et Jupille-Wandre. Il s’agit d’un espace d’échange d’informations sur les quartiers<br />

auquel participent les principaux services de terrain, les sociétés de logements<br />

sociaux et les dispositifs locaux.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Développement du contact avec les citoyens<br />

En <strong>2017</strong>, le service Manager des nuisances publiques a participé à plusieurs<br />

comités de quartier, ainsi qu’aux rencontres citoyennes organisées par le Cabinet<br />

du Bourgmestre à l’Hôtel de Police.<br />

Encadrement des mesures judiciaires alternatives (SAMJA)<br />

Le SAMJA est un service communal, qui a pour mission d’accueillir, d’orienter et<br />

de placer au sein des services de la Ville, des intercommunales et des a.s.b.l, les<br />

justiciables liégeois condamnés à une peine de travail ou à un travail d’intérêt<br />

général.<br />

105


Le SAMJA est constitué de 3 agents à temps plein et d’un agent à mi-temps.<br />

Ils travaillent en étroite collaboration avec la Maison de Justice de Liège qui<br />

est garante de la bonne application des peines prononcées par les cours et<br />

tribunaux.<br />

Médiation communautaire<br />

La médiation communautaire: 86 dossiers en médiation familiale, 138 dossiers<br />

en médiation de quartier.<br />

Les médiatrices ont suivi 200 dossiers lors des permanences sociales.<br />

Le partenariat avec le service du Manager des Nuisances Publiques s’est renforcé<br />

et est efficace, ainsi que les collaborations avec l’échevinat des travaux, les deux<br />

commissariats de Sainte-Walburge et Sainte-Marguerite et la Maison Liégeoise.<br />

CAP Sécurité<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Prévention du vol<br />

Sécurisation des professions à risques :<br />

26 libraires (dont 2 avec caméra), 55 pharmaciens (dont 12 avec caméra) et<br />

34 cabinets médicaux (dont 4 avec caméra), ainsi que 10 mairies de quartier<br />

sont équipés du système LIPOL. Au cours de l’année <strong>2017</strong>, on dénombre 7<br />

déclenchements du système pour des faits de vols au détriment des pharmacies.<br />

Participation au groupe de travail « sécurisation des mairies et antennes<br />

administratives ». Etablissement des recommandations générales en vue de<br />

leur sécurisation en matière de cambriolage, d’agression et d’intrusion armée.<br />

Réalisation des visites de technoprévention dans 11 mairies de quartier, sur base<br />

des recommandations générales et rapports.<br />

Dispense de séances d’information sur les comportements préventifs à adopter<br />

face à la violence verbale et au vol à main armée à l’attention des étudiants<br />

pharmaciens à l’Université de Liège, des assistants en pharmacie à Maria Goretti<br />

et des vendeurs/réassortisseurs en formation au Forem.<br />

Visites de technoprévention : 18 établissements (13 écoles et 5 centres<br />

hospitaliers).<br />

106


Mise en place d’exercices : 4 établissements (3 écoles et le Théâtre de Liège).<br />

Sensibilisations : 13 établissements (9 écoles, 3 services de centres hospitaliers<br />

et le Théâtre de Liège) ainsi que deux séances pour le personnel d’entretien des<br />

écoles de la Ville.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Observatoire Liégeois de prévention et de concertation sur<br />

les Drogues<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

L’éducateur de rue a principalement centré ses actions de terrain sur la mise en<br />

œuvre et le suivi des procédures « tentes et campements » validées par le Collège<br />

communal. 77 procédures ont été entamées en <strong>2017</strong>. Afin d’assurer au mieux<br />

cette mission et toutes celles qui lui incombent, celui-ci a également participé à<br />

de nombreuses réunions de concertation réunissant différents acteurs locaux<br />

travaillant sur des problématiques liées aux nuisances publiques. Le service a<br />

notamment participé à des marches exploratoires dans plusieurs quartiers.<br />

L’Observatoire a poursuivi la coordination administrative du dispositif liégeois<br />

d’échange de seringues et a trouvé des financements exceptionnels pour que le<br />

matériel d’échange de seringues soit disponibles jusqu’à la fin de l’année.<br />

Des séances de sensibilisation aux risques liés aux seringues usagées présentes<br />

sur l’espace public ont été réalisées.<br />

En <strong>2017</strong>, le service a participé à divers colloques, journées d’études ou<br />

séminaires belges ainsi qu’à de nombreuses réunions de concertation. Il a<br />

également réalisé diverses séances d’information ou de sensibilisation sur les<br />

différentes composantes de la problématique des assuétudes et leur gestion au<br />

niveau local.<br />

Prévention des violences intrafamiliales et dans les relations<br />

• Marches exploratoires<br />

• Saint-Valentin contre les violences #respect (<strong>2017</strong>-2018)<br />

• Outil harcèlement (<strong>2017</strong>-2018)<br />

• Consentement sexuel en milieu festif (2018)<br />

107


• Prévention du viol (2018)<br />

• Livret pédagogique de prévention des violences à destination des couples de<br />

jeunes<br />

• 15ème édition du Ruban blanc<br />

Service communal de prévention des violences dans le sport<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Le service a réalisé un accompagnement socio-préventif lors de 48 matches de<br />

football tant à domicile qu’en déplacement.<br />

Il a poursuivi le développement du volet « Community » qui vise à exploiter le<br />

potentiel positif du football : un Centre de soutien extrascolaire pour les enfants<br />

et adolescents habitant le quartier de Sclessin ou supporters du club du Standard<br />

(55 enfants inscrits) ; un atelier lecture et écriture ; le projet Foot-Homeless qui<br />

vise à contribuer à l’insertion sociale par la pratique du football (13 usagers par<br />

séance, issus de 5 institutions : START, Amon nos hôtes, Oxygène, l’abri de jour<br />

et la Maison des Combattants); l’action « Kick off » impliquant des personnes<br />

handicapées.<br />

Le service a accompagné la conception d’un projet humanitaire « Rouches aux<br />

Cœurs Solidaires » porté par une quarantaine de supporters.<br />

Une action « Foot Citoyen » a été initiée, rencontre entre des corporations de<br />

professionnels (avocats, journalistes, police de proximité, agents du TEC) et des<br />

jeunes issus des Maisons de Jeunes des quartiers (Sclessin, Angleur, Droixhe,<br />

Glain , St Léonard et Ste Walburge).<br />

Dans le cadre de l’Exposition « Au nom du Foot » organisée par le Musée de la<br />

Vie Wallonne, l’équipe Fan Coaching a collaboré à la mise en place de 5 tables<br />

rondes sur différentes thématiques: l’arbitrage, un chemin de croix ; Foot et<br />

appartenance ; le Foot et les Femmes ; Foot et Religion et Foot et Supportérisme.<br />

Coupole d’analyse en sécurité urbaine et communication<br />

La Concertation intersectorielle prévention radicalisme s’est réunie à trois<br />

reprises, dont deux dans le cadre de la CSIL, visant à améliorer l’échange<br />

d’information contextuelle entre les acteurs concernés.<br />

108


Des actions pédagogiques ont été réalisées. La création d’un film d’animation<br />

sensibilisant à la manipulation extrémiste par un groupe de jeunes (CCJ) encadrés<br />

par le service jeunesse et en partenariat avec Camera-etc. L’outil sera proposé<br />

aux écoles et Maisons de Jeunes. Le spectacle (« Nadia ») du Théatre de Liège a<br />

été présenté à 2.000 élèves des écoles liégeoises, accompagné d’un débat avec<br />

des experts de l’Université, du CRIPEL et de la Ville, ainsi que la création d’un<br />

dossier pédagogique.<br />

En coopération avec l’Université de Liège, organisation d’une formation<br />

européenne avec des experts anglais et allemands pour 40 intervenants liégeois<br />

du secteur psycho-social et 2 séminaires avec une psychologie américaine<br />

experte en terrorisme pour 65 intervenants du secteur public et associatif. Avec le<br />

SPFI, la formation à l’outil de prévention spécifique « BOUNCE- Youth resilience »<br />

pour 12 éducateurs jeunesse et travailleurs sociaux. Contribution aux formations<br />

groupale du CRIPEL pour intervenants du secteur interculturel et social.<br />

Le Référent Radicalisme a participé à plusieurs formations spécialisées<br />

en Belgique et à l’étranger (Allemagne, France, Pays-Bas, USA) dans le but<br />

d’améliorer son expertise (connaissance du phénomène et des pratiques<br />

spécifiques) et collabore activement avec le FESU (LIAISE, Local voices). Il a<br />

été sollicité pour des contributions spécifiques au niveau supra-local (Région<br />

Wallonne) et à l’étranger (CNFT, France).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Encadrement des mesures judiciaires alternatives (SAMJA)<br />

Cette année, le service a traité 669 dossiers. 204 dossiers proviennent du<br />

reliquat des années antérieures et 465 ont été ouverts en <strong>2017</strong>.<br />

70 personnes peuvent être placées en permanence sans délais d’attente trop<br />

longs.<br />

Gestion des nuisances publiques<br />

• PLPI Hypercentre (voir CAP Sécurité)<br />

• ECHO : Equipe de Coordination Habitants Outremeuse (plan d’actions sur la<br />

redynamisation d’Outremeuse)<br />

• Marches Exploratoires<br />

109


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

CAP Sécurité<br />

En <strong>2017</strong>, le CAP Sécurité a développé des campagnes et actions de prévention<br />

sur la Batte, sur le parking du CHR, sur le marché de Chênée, sur le marché de<br />

Noël, à la foire d’octobre et durant les soldes.<br />

Organisation des actions de prévention dans le cadre de la journée nationale<br />

de lutte contre le cambriolage « 1 jour sans » ciblant cette année les nouvelles<br />

constructions. Patrouilles mixte Gardiens de la paix et conseillers en prévention<br />

vol pour sensibiliser les nouveaux propriétaires et tenue d’un stand les 26-27<br />

octobre à la galerie Cora.<br />

4 séances d’informations spécifiques pour les séniors sur le cambriolage, le vol<br />

à la tire, le vol dans les voitures et le vol par ruse ont été organisées dans les<br />

maisons intergénérationnelles.<br />

Participation au Salon « Seniors et alors » sur les thématiques du cambriolage et<br />

du vol par ruse.<br />

Stand de prévention Vol de & dans les voitures durant 2 jours lors de<br />

l’inauguration du Hall d’entrée CHR.<br />

Les deux « roll-up » permettant de faire la publicité pour les visites de<br />

technoprévention et pour le marquage des objets de valeur ont été placés dans<br />

les commissariats et les mairies de quartier. Le service a continué à aider les<br />

personnes souhaitant déclarer ou valider leur système d’alarme (16 nouvelles<br />

déclarations, 49 validations de systèmes existants).<br />

1342 courriers de prévention du vol dans les véhicules ont été envoyés aux<br />

conducteurs stationnés sur le territoire de la Ville.<br />

L’opération CAR SAFE, prévention du vol de et dans les véhicules, opération<br />

de marquage, a été organisée en septembre <strong>2017</strong> au sein d’une galerie<br />

commerciale.<br />

Gardiens de la Paix<br />

Ils ont participé à la campagne nationale « Un jour sans » durant la semaine du<br />

23 au 27 octobre <strong>2017</strong>.<br />

Ils ont réalisé 4 actions Hot Spot (contacts avec les conducteurs pour vérifier<br />

qu’aucun objet de valeur n’est laissé à vue dans le véhicule) dans différents<br />

quartiers.<br />

Participation de la coordinatrice aux réunions du groupe de travail sur la Loi GDP<br />

110


En quelques chiffres<br />

Prévention des violences intrafamiliales et dans les relations<br />

En Wallonie, 15 000 plaintes pour violences conjugales ont été déposées en<br />

2016. Cela fait 40 plaintes par jours. La moitié de ces plaintes concernaient des<br />

violences physiques.<br />

En Wallonie toujours, 1000 plaintes pour viol sont déposées chaque année.<br />

Cela veut dire 3 par jour. Quand on sait que seulement une femme sur 6 ose<br />

s’adresser à la police, la vérité c’est qu’on arrive à 18 viols par jour. Plus de 6000<br />

par an. Une fois sur deux, cela concerne une mineure.<br />

Ces chiffres officiels, en légère baisse par rapport à 2015, émanent des services<br />

de police, et sont, on le sait, nettement en dessous de la vérité. Quand on réalise<br />

des enquêtes sur le sujet, une femme sur trois dit avoir déjà subi des violences<br />

physiques ou sexuelles. Pour une sur quatre, ces violences étaient le fait d’un<br />

partenaire ou ancien partenaire. Ces chiffres ne sont pas propres à la Belgique,<br />

ils sont dans la moyenne européenne.<br />

Le service communal de prévention des violences<br />

dans le sport<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Le service a contribué à l’organisation le 24 juin <strong>2017</strong> de la 17ème édition du<br />

Challenge des clubs de supporters du Standard qui a rassemblé 20 équipes et<br />

350 supporters dans les Infrastructures du Club.<br />

Dans le cadre du festival biannuel de Liège, l’atelier « écriture et lecture » s’est<br />

produite 2 fois sur scène devant 200 personnes les 9 et 10 février <strong>2017</strong> à la<br />

Caserne Fonck. Le spectacle a été rejoué au Musée de la Vie Wallonne dans le<br />

cadre de l’Expo « Au nom du Foot » (nombre limité à 30 personnes atteint).<br />

Le 27 avril <strong>2017</strong>, le Fan Coaching, en collaboration avec la Homeless Cup<br />

Nationale, a organisé en partenariat avec le manager de la Zone St Léonard et<br />

Thier à Liège et le Standard de Liège un tournoi Homeless Nationale. Présence de<br />

12 équipes d’usagers en grandes difficultés de vie provenant de différentes villes<br />

belges, soit plus de 200 participants.<br />

111


Encadrement des mesures judiciaires alternatives (SAMJA)<br />

En <strong>2017</strong>, 369 dossiers ont été menés à leur terme. 59 dossiers ont été<br />

interrompus : 34 pour des problèmes d’absences, 8 pour des problèmes de<br />

comportements (incompatibilité avec le service d’accueil) et 17 pour des<br />

raisons qui n’ont pas de lien avec la prestation (déménagement, hospitalisation,<br />

emprisonnement, choix de la peine de substitution, changement d’orientation<br />

décidé par l’Assistante de Justice, …).<br />

Les dossiers clôturés se répartissent en 3 grands secteurs :<br />

• Les services communaux qui ont accueilli 131 prestataires (15 de moins qu’en<br />

2016)<br />

• Les intercommunales (ISoSL, CHR, Intradel) : 145 prestataires (10 de moins<br />

qu’en 2016)<br />

• Et les asbl et œuvres philanthropiques partenaires de la Ville : 93 dossiers (14<br />

de plus qu’en 2016).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Plan de prévention des<br />

insécurités urbaines<br />

et de cohésion sociale<br />

Les placements dans les services de la Ville se ventilent comme suit :<br />

• Lecture Publique : 5 (comme en 2016)<br />

• Entretien des bâtiments : 13 (2 de plus)<br />

• Halls omnisports : 16 (1 de plus)<br />

• Nettoiement : 17 (12 de moins)<br />

• Plantations : 32 (7 de moins)<br />

• Régie des bâtiments (transports) : 9 (7 de plus)<br />

• Sépultures : 12 (3 de moins)<br />

• Signalisation : 4 (2 de moins)<br />

• Voirie : 11 (2 de moins)<br />

• C.P.A.S. : 8 (2 de moins)<br />

• Magasin : 3 (=)<br />

• Service Proximité de Grivegnée : 2 (1 de plus)<br />

112


11<br />

Département des<br />

systèmes<br />

d’information<br />

Localisation<br />

Espace Guillemins - rue des Guillemins, 26 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04 221 83 07<br />

Contact courriel : secretariat.cti@liege.be<br />

Missions<br />

• Architecture (des systèmes d’information)<br />

• Développement<br />

• Opérations<br />

• Pôle processus et projets (SAGEC)<br />

Description des missions<br />

Architecture<br />

• Gestion de l’architecture des systèmes d’information<br />

• Analyse technique des besoins<br />

• Gestion de la cohérence du SI<br />

Développement<br />

• Gestion des projets relatifs aux systèmes d’information, conception, acquisition<br />

et mise en œuvre<br />

• Développement d’application métiers<br />

• Intégration des différents produits et solutions qu’ils soient acquis ou<br />

développés<br />

Opérations<br />

• Maintenance des systèmes d’information<br />

• Gestion du parc informatique<br />

• Gestion du réseau (et de plus en plus de la téléphonie IP)<br />

• Gestion de projets d’acquisition de matériel informatique<br />

• Pupitrage<br />

113


Processus et projets (SAGEC)<br />

• Amélioration continue des systèmes d’information<br />

• Cartographie des processus de l’administration<br />

• Analyse fonctionnelle<br />

• Gestion de projets<br />

• Audit et contrôle (mission plus ponctuelle)<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Le Département des Systèmes D’Information tente, dans la mesure du possible,<br />

d’apporter une réponse « globale » aux demandes et projets. Ainsi, il n’est pas<br />

simple d’exposer l’activité d’un pôle ou d’une mission à proprement parler. Il est<br />

préférable d’exposer un cadre général et la liste des projets réalisés et en cours.<br />

Les principaux logiciels « applicatifs » mis en production en <strong>2017</strong> ont été e-T (dédié<br />

à la gestion des interventions techniques sur les biens immobiliers de la Ville),<br />

URBAN (dédié à la gestion des permis d’Urbanisme) et la mise en service du<br />

projet SAC constitué du module SAC d’Infodoc (dédié à la gestion des sanctions<br />

administratives communales, de la solution de scanning Kofax et de l’intégration<br />

à la comptabilité communale).<br />

Afin d’assurer la meilleure intégration des nouveaux outils et procédures, le DSI<br />

assure un accompagnement du changement auprès des utilisateurs, notamment<br />

par le biais de formations. En <strong>2017</strong>, quelque 396 utilisateurs ont été spécifiquement<br />

formés pour une moyenne de 5 h de formation, essentiellement à l’occasion<br />

de la mise à disposition des outils cités ci-dessus, e-T, URBAN et SAC et afin<br />

de poursuivre l’accompagnement du déploiement de l’outil Pro_Eco (gestion des<br />

enseignants et des élèves), auprès de l’Instruction publique (département et<br />

écoles).<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

114


Projets réalisés et en cours<br />

Cadre de travail DSI<br />

Un travail de fond a été entrepris pour définir les objectifs et les mécanismes d’organisation<br />

de sécurité de l’information au sein de la Ville (intégrité, disponibilité,<br />

confidentialité et proportionnalité des accès). Le DSI a ainsi qualifié les risques<br />

et évalué la pertinence des solutions permettant de les minimiser ou de répondre<br />

aux incidents.<br />

• Une Politique de sécurité des Systèmes d’Information a été définie<br />

• Un conseiller en Sécurité de l’Information a été désigné pour la Ville de Liège<br />

• Préparation à l’arrivée du Règlement général de protection des données à<br />

caractère privé (RGPD) au 25 mai 2018<br />

• La Charte utilisateurs des Systèmes d’Information a été actualisée et adoptée<br />

par le Conseil communal en tant qu’annexe au Contrat de Travail. Le document<br />

donne connaissance aux utilisateurs des services qu’il peut attendre des<br />

Systèmes d’information, des principes et contraintes auxquels il est tenu pour<br />

les exploiter et des sanctions éventuelles en cas de non-respect<br />

• Le Conseil communal a également adopté une charte spécifiquement dédiée à<br />

l’utilisation des données à caractère personnel issues du Registre national.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Centralisation des traces et des logs (réalisé)<br />

Un outil développé en interne permet de regrouper la trace des opérations effectuées<br />

par les agents dans chacun des outils pour les retrouver facilement en<br />

cas de besoin. A ce jour, bon nombre d’opérations effectuées dans le passé sur<br />

Mainframe (population, taxes, gestion des énergies, ...), les opérations de suivi<br />

des factures, la gestion des étrangers, la gestion des vaccinations,... sont déjà<br />

reprises dans cette base de données. Plus récemment, la gestion des habitations<br />

y a trouvé sa place, tout comme les erreurs d’accès au Registre National.<br />

Gestion des identités (réalisé)<br />

Dans le cadre de la mise en place de processus DevOps, un processus de synchronisation<br />

automatique a été mis en place afin de consolider les informations<br />

sur les utilisateurs présentes dans les différentes sources de données (Ulis, GLPI,<br />

115


Active Directory, Open LDAP, répertoire téléphonique, …). Ce système permet<br />

une meilleures cohérence entre les différentes bases et évitera la recopie inutile<br />

d’information.<br />

L’effort a en outre été poursuivi afin de disposer d’un annuaire central des utilisateurs<br />

(LDAP) regroupant un maximum d’agents dans l’Administration. Ainsi<br />

se retrouvent maintenant l’ensemble des utilisateurs connectés de l’Administration<br />

ainsi que certains agents n’utilisant pas d’ordinateur mais disposant d’une<br />

adresse email privée. Cette base d’utilisateurs est utilisée pour authentifier et<br />

sécuriser les applications internes et externes, et permet, par exemple, d’accéder<br />

au système Ulisweb et à ses informations salariales (fiches de paie au format<br />

électronique).<br />

Une interface utilisateur (LDAP Manager) a été développée pour permettre à<br />

la RH de gérer les agents non connectés mais désireux d’accéder au système<br />

Ulisweb.<br />

Il est à noter que la solution permet également la gestion des utilisateurs externes<br />

à la Ville (CPAS, Police,…) de manière unifiée et cohérente avec les utilisateurs<br />

internes.<br />

La solution mise en place par le DSI a suscité l’intérêt de ses partenaires (IMIO et<br />

Province de Liège) qui ont souhaité profiter de leurs conseil et expertise sur ces<br />

solutions.<br />

Enfin, les logiciels utilisés dans ce contexte sont tous libres.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Gestion des Permis d’Urbanisme (réalisé)<br />

Dans la perspective de l’entrée en vigueur au 1er juin <strong>2017</strong> du nouveau Code du<br />

développement territorial (CoDT) et afin de s’outiller d’un logiciel performant et<br />

actualisé, l’application URBAN a été acquise en 2015 auprès de l’intercommunale<br />

IMIO, puis adaptée aux besoins de l’Administration en 2016 et début <strong>2017</strong>. Ces<br />

développements conséquents ont notamment porté sur la mise en place d’un<br />

échéancier, l’ajout de procédures, la gestion dynamique des avis de services, la<br />

reprise des données ainsi que l’interopérabilité avec l’application de gestion des<br />

délibérations et le logiciel cartographique de la Ville. Initialement destinée au<br />

service des permis d’urbanisme, la portée de l’application URBAN est désormais<br />

étendue aux autres services de l’Administration sollicités pour avis dans le cadre<br />

des procédures urbanistiques.<br />

116


Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle législation (CoDT), la délivrance des<br />

permis d’urbanisme est désormais garantie dans le respect des prescris légaux<br />

en termes de délais de rigueur.<br />

Gestion intégrée des Travaux (réalisé)<br />

Le projet de gestion intégrée des travaux, lancé en 2014, a pour objet de répondre<br />

aux besoins spécifiques des départements des Bâtiments Communaux et<br />

de la Gestion des Espaces Publics, auxquels s’est associée la Régie Foncière.<br />

Sur base des implémentations réalisées en 2015 et 2016, l’outil générique e-T<br />

acquis auprès de la société NOVIAT (module de gestion des véhicules, exploitation<br />

des bases de données internes « rues », « biens immobiliers » et « RH », module de<br />

gestion des contacts, le module central « gestion des interventions ») a été déployé<br />

en mai <strong>2017</strong>.<br />

Il permet de traiter, de manière dématérialisée et transparente, toutes les demandes<br />

techniques et quel que soit le domaine d’intervention, relatives aux bâtiments,<br />

terrains ou rues à charge de gestion de la Ville : encodage des demandes,<br />

analyse, attribution des tâches de l’architecte à l’ouvrier, production des bons de<br />

travail, clôture des demandes.<br />

Depuis sa mise en œuvre, l’outil a traité quelques 20.000 demandes. Les procédures<br />

de traitement ont été uniformisées entre les différents services utilisateurs<br />

(Bâtiments – Espaces publics – Régie Foncière), permettant ainsi une meilleure<br />

collaboration.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Sanctions administratives communales (SAC) (réalisé)<br />

Pour faire face à l’augmentation conséquente des dossiers à traiter par le Bureau<br />

des Sanctions Administratives (BSA) du PASP, au regard de la reprise de gestion<br />

des constats d’infraction dits «mixtes » en 2015 et « Arrêt et Stationnement » au<br />

1/4/<strong>2017</strong>, un marché attribué en 2016 (en collaboration avec la Province de<br />

Liège) à la société Inforius a permis l’acquisition d’un logiciel spécifique.<br />

Le travail d’adaptation de l’outil a dû être réalisé dans des délais très courts, malgré<br />

la complexité des intégrations informatiques souhaitées pour parfaire l’automatisation<br />

du processus complet, allant du PV de Police à la gestion du paiement<br />

de l’amende :<br />

• exploitation de données et appairage des PV scannés en provenance de la<br />

police ;<br />

117


• intégration du courrier entrant (réclamation, …) sous forme dématérialisée ;<br />

• fourniture de données aux applications comptables et de fiscalité de manière à<br />

automatiser la facturation et la comptabilisation des créances ;<br />

• fourniture de données au service de l’imprimerie afin d’automatiser<br />

l’impression en masse et l’expédition des différents courriers.<br />

L’application est fonctionnelle et a permis de traiter en <strong>2017</strong> :<br />

• 11.383 PV « Arrêt et Stationnement »<br />

• 2.618PV « Simples et Mixtes ».<br />

e-Délibération (réalisé)<br />

Cet outil de gestion décisionnelle (séances du Collège et du Conseil), utilisé par<br />

l’ensemble de l’Administration et des Echevinats depuis 2015, a été mis à disposition<br />

des Conseillers communaux en septembre <strong>2017</strong>, afin d’offrir aux élus la<br />

même transparence et aide à la gestion qu’à l’appareil communal.<br />

Toujours en collaboration avec le Secrétariat communal, diverses nouvelles fonctionnalités<br />

ont amélioré le processus interne, notamment en permettant d’automatiser<br />

les opérations de redématérialisation des délibérations à charge du<br />

Secrétariat Collège Conseil (impression par lots, reclassement des délibérations<br />

une fois signées dans les départements ad hoc, le tout sur base de l’utilisation de<br />

codes datamatrix).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Population (réalisé)<br />

L’ensemble des outils de gestion a été migré du mainframe vers les nouvelles<br />

technologies en 2016. En <strong>2017</strong>, les modules de production de rapports et de<br />

statistiques a permis de définitivement éteindre le vieux serveur.<br />

Dans la perspective de l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement Général sur le<br />

Protection des Données) en mai 2018, les applications de gestion ont déjà été<br />

adaptées pour conserver de manière exhaustive la trace des opérations réalisées<br />

sur les dossiers.<br />

Gestion des Etrangers<br />

L’application a évolué pour répondre au mieux aux besoins des agents. Un<br />

échéancier a été ajouté pour alerter les agents des échéances proches.<br />

118


Module « Cimetière »<br />

Un module de l’outil de gestion de Population/Etat-civil SAPHIR de la s.a Civadis<br />

a été mis en œuvre en juin <strong>2017</strong> de manière à informatiser la gestion administrative<br />

des sépultures (concessions, pelouses cinéraires, columbarium, …).<br />

L’objectif est de simplifier la transcription des diverses informations (y compris<br />

récupérer des informations du module Etat-civil), uniformiser les encodages, simplifier<br />

la recherche des sépultures, dynamiser le dialogue entre agents de terrain<br />

et agents <strong>administratif</strong>s.<br />

Des canevas de documents ainsi que des rapports en lignes ont été créés pour<br />

aider à la réalisation des missions quotidiennes d’accueil aux citoyens et de communication<br />

entre services distants.<br />

Gestion administrative de l’Enseignement secondaire et<br />

supérieur (réalisé)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

En <strong>2017</strong>, la solution informatique ProEco a été complétée par les modules de<br />

gestion de carrière et de calcul des anciennetés du personnel de l’enseignement.<br />

Ces deux modules ont fait l’objet d’un développement spécifique d’une nouvelle<br />

version de l’outil ProEco, version Web. Dans ce cadre, de nombreux tests ont été<br />

réalisés par les agents de l’Instruction publique. Ces modules viendront compléter<br />

la vue du Pouvoir Organisateur sur l’ensemble de la gestion de son enseignement.<br />

Un outil d’édition des marchés et des documents relatifs à la carrière des enseignants<br />

a été mis en place en 2016 pour que les agents de l’Instruction Publique<br />

puissent eux-mêmes tenir à jour ces informations. En <strong>2017</strong>, la tenue à jour du calendrier<br />

des événements de l’enseignement fondamental a été ajouté à cet outil,<br />

pour renforcer encore l’autonomie du métier vis-à-vis du DSI.<br />

L’outil de gestion du répertoire des services et établissements scolaires a été modernisé.<br />

Il offre une meilleure ergonomie et apporte des fonctionnalités additionnelles.<br />

Une deuxième étape est en cours pour intégrer ses données, notamment<br />

l’affectation des agents, aux autres outils de la Ville (annuaire des agents, gestion<br />

des interventions, …).<br />

119


Stock (réalisé)<br />

Fin <strong>2017</strong>, dans le cadre de la reprise du service Economat sous la Direction des<br />

Systèmes d’Information, une analyse a conclu à la nécessité de remplacer les<br />

bases de données obsolètes existantes par un logiciel permettant d’exploiter les<br />

sources authentiques disponibles et à jour (organigramme et localisation des<br />

services à fournir) et d’implémenter des règles de gestion des stocks plus fines<br />

(gestion des échéances de marchés, des fournisseurs, d’entrepôts, de seuils de<br />

stock, …).<br />

Un logiciel libre a été paramétré à cet effet et, à l’occasion de l’inventaire de fin<br />

d’année, a été mis en service.<br />

e-facture :<br />

Les adaptations nécessaires ont été apportées au processus de gestion des factures<br />

en vue d’adapter le processus d’imputation automatique vers le nouvel outil<br />

de la comptabilité Police.<br />

Projets fonctionnels en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

e-Courrier (en cours)<br />

Le Département, en collaboration avec le service « Expédition », a été chargé de<br />

la mise en œuvre d’une gestion dématérialisée du courrier entrant, interne et<br />

sortant pour l’ensemble de la Ville.<br />

L’analyse qui a suivi a permis une première mise en œuvre courant <strong>2017</strong> dans le<br />

cadre du projet « SAC » - Sanctions administratives communales. Il s’agit, dans<br />

un premier temps de traiter le courrier sortant. La pratique a permis de compléter<br />

la solution (gestion des recommandés, des QR Codes, de la signature électronique<br />

par lot, …) et d’éprouver la procédure automatisée d’impression à distance<br />

(Centre d’impression de la Ville) et de prise en charge par le service Expédition.<br />

Le courrier entrant spécifique aux sanctions administratives fait également l’objet<br />

d’une dématérialisation dans l’application E-courrier (dématérialisation et distribution<br />

par les Affaires générales du PASP).<br />

Cette expérience ainsi qu’un test mené à l’échelle du Département PASP et du<br />

DSI ont permis de valider le modèle général tout en mettant en lumière la néces-<br />

120


sité de procéder à davantage de paramétrage de l’application pour s’intégrer au<br />

mieux avec les processus métier. Le test au niveau du PASP a également permis<br />

de mettre en exploitation l’activité de scannage et routage au niveau du service<br />

Courrier.<br />

GED (en cours)<br />

Face au constat d’une informatisation généralisée de la production documentaire<br />

de la Ville, il est apparu nécessaire d’étudier l’opportunité d’implémenter une «<br />

Gestion Electronique de Documents » (GED) pour couvrir cette production tout au<br />

long de son cycle de vie (modèles de document, versions, classement, validation,<br />

partage, archivage, …) et suivant ses différents canaux de production et stockage<br />

(répertoires de fichiers, documents papiers numérisés ou production via applications).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

L’objectif est de pouvoir sauvegarder les documents, les retrouver aisément et les<br />

partager de manière maîtrisée.<br />

Une solution (Alfresco – Fred) a été testée tant techniquement que fonctionnellement.<br />

Un modèle conceptuel, basé sur les tableaux de tri des Archives, a été défini.<br />

Sur ces bases, un projet pilote s’est avéré concluant avec le service Fiscalité du<br />

département des Finances. Un essai d’intégration avec une application existante<br />

(LisIMMO) a été réalisé et proposé en test au Département des Travaux. Un essai<br />

d’adaptation du modèle a également été défini sur les documents traités dans le<br />

Processus des étrangers.<br />

Le système viendra notamment en soutien au Portail entreprise pour la mise à<br />

disposition des documents.<br />

Il reste à renforcer et finaliser la solution technique pour répondre au modèle<br />

défini pour la Ville.<br />

Archives (en cours)<br />

En complément du projet GED et sur base de la même solution technique, le<br />

Département informatique a analysé, avec le service des Archives, la possibilité<br />

d’intégrer les fonctionnalités spécifiques de ce métier (respect et production des<br />

tableaux de tri, respect des obligations légales d’archivage électronique, versement<br />

de documents en archive, effacement à l’échéance de « vie », …).<br />

121


A ce stade, le principe est concluant. Plusieurs pistes de solution sont envisagées<br />

pour le développement. Une analyse des coûts est en court.<br />

Numérisation (en cours)<br />

Toujours en complément du projet « GED », le Département étudie une méthode<br />

et une solution technique de numérisation en masse des documents, qui réponde<br />

aux prescriptions légales et réglementaires en termes d’échange, de conservation,<br />

d’archivage, de respect de la force probante des documents, tout en permettant<br />

un classement facilité de l’information.<br />

Des tests sont actuellement réalisés sur base des cas d’utilisation des dossiers<br />

des Etrangers et de la dématérialisation du courrier.<br />

Personnel (en cours)<br />

Le Département a renouvelé, en collaboration avec le Département du Personnel,<br />

les marchés relatifs à la gestion de la paie, de la carrière et du temps de travail.<br />

Site Internet (en cours)<br />

Après le lancement du site dédié au Musée Boverie en 2016 et sur ce modèle<br />

technique établi, le Département a collaboré avec le service Communication pour<br />

la conception d’un nouveau site web pour la Ville de Liège et la mise à jour des<br />

contenus auprès des départements <strong>administratif</strong>s. La démarche permet le recentrage<br />

des échanges dynamiques vers l’application E-guichet.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Site Web du quartier Saint Léonard (réalisé)<br />

Le Département a collaboré avec l’équipe de quartier Saint-Léonard pour la mise<br />

en ligne et l’hébergement d’une nouvelle mouture du site web du quartier.<br />

e-Guichet (en cours)<br />

Afin d’améliorer le service à tous les usagers de la Ville (citoyens, professionnels<br />

et contribuables), la Ville a souhaité ouvrir un accès électronique, 24h/24, à ses<br />

services.<br />

Un portail E-guichet, développé par l’intercommunale IMIO, a été mis en service<br />

122


fin 2016. Il est notamment accessible via le site Internet de la Ville et interfacé<br />

aux systèmes d’information de la Ville (sources authentiques des rues, logiciels<br />

métiers, Registre national, …). Il garantit, le cas échéant, la sécurité de paiement<br />

électronique et d’authentification (via la carte d’identité). Les formulaires dits «<br />

intelligents » permettent de s’adapter selon les réponses introduites par l’usager<br />

au cours du remplissage du formulaire. Ils pratiquent les contrôles utiles au fil de<br />

la complétude par le demandeur.<br />

Le portail a été fonctionnel en <strong>2017</strong> pour la délivrance d’une trentaine de types<br />

de documents d’Etat civil et de Population ainsi que de recherches généalogiques<br />

et de copies de permis d’Urbanisme ou d’actes d’Etat civil gérées par le<br />

service des Archives. Quelques 15.000 demandes ont été introduites par les<br />

citoyens en <strong>2017</strong>.<br />

L’année <strong>2017</strong> a principalement été dédiée à l’analyse et la conception de nouveaux<br />

formulaires.<br />

La demande d’autorisation pour occupation de l’espace public a été fonctionnelle<br />

pour l’organisation du « 15 août » <strong>2017</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Banque d’images centralisée (en cours)<br />

L’année <strong>2017</strong> a été consacrée à l’amélioration de la plateforme au niveau ergonomique<br />

et au niveau technique afin de donner la possibilité à l’ensemble des<br />

agents Ville de Liège d’y accéder.<br />

Gestion de la paie des Garderies (en cours)<br />

L’outil fait maison utilisé par l’IP a commencé à être migré vers l’outil ULIS qui<br />

gère la paie des autres fonctions. La migration des encodages et du calcul a été<br />

effectuée avec succès durant le premier quadrimestre de l’année scolaire <strong>2017</strong>-<br />

2018.<br />

CADIMMO (en cours)<br />

Le projet a pour objectif de créer une plate-forme exposant les données issues<br />

de différentes sources authentiques relative au patrimoine immobilier sis sur le<br />

territoire de la Ville de Liège, de manière à exposer une vue complète et spécifique<br />

à chaque métier.<br />

En <strong>2017</strong>, l’activité sur ce projet a consisté, d’une part, à corriger le registre des<br />

123


adresses et, d’autre part, à tester effectivement les liens vers les diverses bases<br />

de données (Registre national, LisIMMO, …) que l’application devra agréger.<br />

ICAR (en cours)<br />

ICAR (Inventaire Centralisé des Adresses et des Rues) s’inscrit dans le projet<br />

global fédéral BEST (Belgian Street) visant à la codification des données de rues<br />

et d’adresses géo-référencées en Belgique. Ce projet est lui-même induit par les<br />

initiatives européennes en la matière.<br />

La Région wallonne a mis à disposition des communes la plate-forme ICAR qui<br />

vise à mettre en place une source authentique des rues et des adresses.<br />

Le Département informatique s’est préparé à l’échéance de janvier 2018, en collaboration<br />

avec les Départements des Affaires citoyennes et de l’Urbanisme.<br />

Les procédures de gestion des adresses (création, suppression, modification de<br />

rues, numérotation et sous-numérotation) ont été redéfinies.<br />

La correction des données en vue de son injection dans la plate-forme régionale<br />

a été effectuée. Pour Liège, il s’agissait de valider un peu plus de 2000 noms de<br />

rues et, dans un premier temps, les quelque, 70.000 adresses habitées.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

LisRUE<br />

LisRUE est la source authentique des rues, interne à la Ville de Liège : elle complète<br />

la signalétique de base d’une série d’attributs métier, propres à la Ville de<br />

Liège. La mise à jour de la signalétique et de ces données spécifiques est maintenant<br />

entre les mains des services métier (jours de collecte des déchets, centres<br />

d’aide alimentaire, divisions de voirie, …).<br />

CMDB : Inventaire du Système d’Information (en cours)<br />

Un outil de gestion des configurations est en place au sein du DSI pour disposer<br />

d’une cartographie complète de toute l’infrastructure matérielle et logicielle. Les<br />

dernières évolutions permettent de renseigner les outils logiciels acquis et hébergés<br />

à l’extérieur ainsi que les applications hébergées en interne quelle que soit<br />

leur technologie.<br />

124


En quelques chiffres<br />

Support/helpdesk<br />

En <strong>2017</strong>, 4300 tickets ont été ouverts (soit +/- 20 tickets/jour).<br />

Gestion des accès<br />

Avec un nombre croissant d’applications et d’utilisateurs, la charge de gestion<br />

des accès a encore augmenté en <strong>2017</strong> (+ 30 % par rapport à 2016, soit 2,5 fois<br />

plus qu’en 2014) : environ 1600 demandes ont été gérées. Chaque demande<br />

requière analyse, validation et mise en œuvre technique.<br />

Formations dans le cadre du PSI<br />

Le DSI aidé par les représentants « métier » a assuré pas moins la formation de<br />

396 utilisateurs avec une moyenne de 5h par formation dans le cadre des projets<br />

du PSI.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Déménagement salle serveur<br />

Lors du weekend du 25 et 26 mars, le DSI a déménagé l’ensemble des serveurs<br />

situés à la Rue de Namur vers l’Hotel de Police, dans le cadre d’une mutualisation<br />

des infrastructures entre les 2 entités.<br />

Le matériel impliqué était principalement composé d’un rack informatique pour<br />

le projet «virtualisation de serveur», de matériel réseau (pare-feu, contrôleur Wifi,<br />

routeurs, …), ainsi que de 3 autres serveurs physiques divers.<br />

La coupure des systèmes a démarré le vendredi à 15h30, et tout le système était<br />

à nouveau opérationnel pour le dimanche 15h, grâce à un travail préparatoire<br />

minutieux de la part de tous.<br />

L’avantage principal de ce déménagement est de disposer d’une salle serveurs<br />

plus moderne et plus adaptée à l’hébergement de serveurs. Le bâtiment a été<br />

entièrement rénové par la Police fin 2016.<br />

125


Mainframe - GCOS<br />

Le départ à la retraite du principal administrateur du Mainframe a conduit à de<br />

nombreuses heures consacrées à assurer le transfert de connaissances pour une<br />

continuité de la maintenance de cette infrastructure.<br />

Technologie de micro-services<br />

Dans la perspective d’une plus grande disponibilité des applications, une migration<br />

progressive vers la technologie SpringBoot permettant le déploiement et<br />

l’interconnexion de micro-services a été entamée en <strong>2017</strong>.<br />

Migration des serveurs<br />

Le site web de l’Instruction Publique, www.ecl.be, ainsi que l’espace sécurisé destiné<br />

aux écoles, a été migré sur un nouveau serveur.<br />

Plusieurs serveurs accessibles via Internet ont également été migrés, et la sécurité<br />

de ces serveurs a été améliorée, d’une part, pour une meilleure protection<br />

contre les intrusions, et, d’autre part, pour s’aligner sur le RGPD.<br />

Une nouvelle infrastructure pour le serveur principal de base de données a été<br />

mise en place, basée sur une sécurité plus élevée (RGPD), de la redondance et<br />

une meilleure séparation des environnements.<br />

Evènements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des<br />

systèmes d’information<br />

Les services de l’économat, du centre d’impression et de micro-filmage et de<br />

l’expédition ont été placés sous la direction du DSI.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

La quasi-totalité des projets du DSI se mènent en collaboration<br />

avec les départements demandeurs. Ainsi l’action est très<br />

transversale.<br />

126


12<br />

Département<br />

des affaires<br />

juridiques<br />

Localisation<br />

Rue des Guillemins, 26 (4ème et 5ème étages) à 4000 LIEGE<br />

Description des missions (Service)<br />

Contentieux :<br />

• Le Service Juridique gère une multitude de procédures civiles et/ou<br />

administratives, voire pénales, dans le cadre desquelles la Ville est tantôt partie<br />

défenderesse, tantôt partie demanderesse.<br />

Consultation juridique et conventions :<br />

• Le Service Juridique intervient en tant que consultant dans de multiples<br />

dossiers en vue d’émettre des avis préalables à caractère préventif (projet<br />

de contrat, de règlement,…) ou d’avis spécialisé dans le cadre de dossiers<br />

contentieux non judiciaires.<br />

On notera que le Service Juridique est spécialement mis à contribution en matière<br />

de passation de marchés publics, conventions diverses, baux.<br />

Assurances :<br />

• Gestion du portefeuille d’assurances de la Ville, gestion des contrats et suivi<br />

des sinistres<br />

127


Projets réalisés et en cours<br />

Cellule assurances<br />

La cellule a assuré la mise à jour des assurances incendies, contenus des musées,<br />

tous risques et vols.<br />

En quelques chiffres<br />

Affaires juridiques et contentieux<br />

En <strong>2017</strong>, 114 nouveaux dossiers ont été ouverts.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Cellule assurances<br />

En <strong>2017</strong>, 219 dossiers de sinistre « responsabilité civile », 7 sinistres « incendie »,<br />

4 sinistres « tous risques » et 10 sinistres « accidents corporels » (Services sociaux,<br />

Service des sports, Service Jeunesse etc…) ont été traités.<br />

Deux nouvelles polices d’assurance ont été créées pour couvrir les activités du<br />

SAIL et les activités « Mens Sana », organisées par la Direction Stratégie et développement<br />

RH.<br />

Trois polices d’assurance Tous Risque Chantier et trois polices d’assurance décennales<br />

ont été élaborées pour couvrir les chantiers de la Ville de Liège, la Régie<br />

Foncière et la Zone de Police.<br />

Département des<br />

affaires juridiques<br />

128


13<br />

Département des<br />

Affaires générales,<br />

des services<br />

généraux et<br />

contrôle interne<br />

Localisation<br />

Affichage et Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

Hôtel de Ville, Place du Marché, 2 à 4000 LIEGE<br />

Indicateur général, expédition et téléphonie et Contrôle interne<br />

Annexe de l’Hôtel de Ville - rue de l’Epée, 1 à 4000 LIEGE<br />

Accueil : rue des Guillemins, 26 à 4000 LIEGE et Cité administrative,<br />

en Potiérue à 4000 LIEGE<br />

Central d’achat/VETES : rue Louis Boumal, à 4000 LIEGE<br />

Centre d’impression et micro-filmage et Centrale d’achat/Economat<br />

: rue Louis Boumal à 4000 LIEGE<br />

Missions<br />

13.1.<br />

• Affichage<br />

• Indicateur général, expédition, téléphonie, accueil<br />

• Central d’achat/VETES<br />

• Centre d’impression et de micro-filmage (CIM)<br />

• Centrale d’achat / Economat<br />

13.2.<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

13.3.<br />

• Contrôle interne<br />

Description des missions (Service)<br />

13.1.<br />

Affichage :<br />

• Gestion et respect des délais des actes officiels tels que permis<br />

d’environnement, enquêtes, permis d’urbanisme, ordres du jours du Conseil<br />

communal et du Conseil provincial, …<br />

• Délivrance de tous les documents destinés aux mandataires communaux ;<br />

• Gestion administrative du registre des publications officielles.<br />

Indicateur général, expédition, téléphonie, accueil :<br />

• Envoi/réception des courriers entrant/sortant<br />

• Recevoir et transmettre toutes les communications à destination des différents<br />

Services communaux<br />

• Accueillir et diriger le citoyen<br />

129


Central d’achat/VETES :<br />

• Fournir, nettoyer, réparer, entretenir et renouveler gratuitement les vêtements<br />

de travail (équipement de protection individuelle, vêtements spécifiques,<br />

lunettes, chaussures de sécurité, …).<br />

Centre d’impression et de micro-filmage (CIM) :<br />

• Service interne d’imprimerie y compris la cellule façonnage<br />

Centrale d’achat / Economat<br />

• Approvisionnement en produits d’entretien, articles de bureau et cahiers,<br />

cartouches d’imprimantes, fax et multifonctions, …<br />

• Gestion des locations de divers photocopieurs numériques pour l’ensemble des<br />

services et établissements scolaires.<br />

13.2.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires générales,<br />

des services généraux et<br />

contrôle interne<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

• Gestion complète de l’application e-délibération ;<br />

• Elaboration et mise en œuvre des ordres du jour du Collège et du Conseil<br />

communal ainsi que des procès-verbaux ;<br />

• Gestion des actes soumis à la signature de l’autorité (délibérations,<br />

conventions, courriers, …) ;<br />

• Prise en charge des dossiers soumis à la tutelle.<br />

13.3.<br />

Contrôle interne<br />

Projets réalisés et en cours<br />

13.1<br />

Indicateur général, expédition<br />

e-courrier : projet d’informatisation du courrier (en cours)<br />

130


VETES<br />

Marché public de services pour l’entretien du linge et des vêtements du personnel<br />

communal (du 1/10/<strong>2017</strong> au 30/9/2021).<br />

Centre d’impression et de micro-filmage (CIM)<br />

Marchés publics par procédures négociées pour les fournitures de papiers spéciaux<br />

et consommables pour l’ensemble des presses offset.<br />

Dépense complémentaire de fonctionnement de la presse numérique couleurs<br />

pour le dernier trimestre <strong>2017</strong>, pour faire face aux demandes suivantes :<br />

• Projet « Alimentation saine pour tous » pour le service Prévention – 14.400<br />

copies couleurs<br />

• Brochure « Itinéraire pédagogique <strong>2017</strong>-2018 pour l’Office du Tourisme – 7.000<br />

copies couleurs<br />

• Brochure « Guide entretien façades » pour le Département de l’Urbanisme –<br />

16.500 copies couleurs<br />

Centrale d’achat / Economat<br />

Marchés SPW relatifs à l’acquisition de papier de reprographie A4 et A3 et d’enveloppes<br />

diverses<br />

Marché public par adjudication ouverte avec publicité européenne pour la location<br />

de 68 photocopieurs couleurs.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires générales,<br />

des services généraux et<br />

contrôle interne<br />

13.2<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

Les missions du service ont été revues, depuis la mise en place de l’application<br />

e-délibération, et évoluent encore aujourd’hui. Celle-ci offre une meilleure transparence<br />

du processus décisionnel de la Ville pour chaque intervenant, en partant<br />

du créateur d’un point jusqu’à l’autorité communale.<br />

Affichage<br />

Depuis août <strong>2017</strong>, le service a reçu pour mission supplémentaire d’afficher les<br />

permis d’urbanisme ainsi que les annonces de projets.<br />

131


En quelques chiffres<br />

13.1<br />

Indicateur général, expédition<br />

• +/- 2.000 plis à répartir quotidiennement<br />

• 22.756 plis recommandés entrants<br />

• 55.062.374 plis recommandés sortants<br />

• Frais d’affranchissement : 64.018,77 €<br />

• Plis non distribués par BPOST expédiés : 79.476,39 €<br />

• AERS expédiés : 50.764,00 €<br />

• Lettres-bons (sacs poubelles) envoyées : +/- 58.000,00 €<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires générales,<br />

des services généraux et<br />

contrôle interne<br />

VETES<br />

• Achat de vêtements de travail : 338.000 €<br />

• Achat d’uniformes et chaussures : 53.000 €<br />

• Coût entretien du linge et des vêtements : 38.000 €<br />

• Nombre de tournées linge : 600<br />

• Nombre de bons internes : 2.400<br />

• Centre d’impression et de micro-filmage (CIM)<br />

• Achat de papiers spéciaux : 37.000 €<br />

• Achat de consommables : 18.400 €<br />

• Frais de réparation du matériel offset et diverses fournitures : 47.600 €<br />

• Nombre de travaux d’impression sur la presse numérique couleurs : 1.800.000<br />

• Nombre d’imprimés par la cellule façonnage : 165.000<br />

Centrale d’achat / Economat<br />

• Achat papier A4 et A3 : 148.000 €<br />

• Achat enveloppes diverses : 31.800 €<br />

• Réapprovisionnement du stock Economat : 200.000 €<br />

• Frais de location et entretien pour 226 photocopieurs : 498.000 €<br />

132


13.2<br />

• Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

• Dossiers Collège : 15.055<br />

• Dossiers Conseil : 2.355<br />

Affichage<br />

• Permis d’urbanisme – annonces de projets : 213<br />

• Permis d’environnement – enquêtes : 175<br />

• Ordres du jour du Conseil communal : 12<br />

• Ordres du jour du Conseil provincial : 12<br />

• Addendum : 8<br />

• Affichage divers : 60<br />

Quelques modifications marquantes<br />

13.1<br />

Expédition<br />

Le Service a intégré le Département des systèmes informatiques fin <strong>2017</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Affaires générales,<br />

des services généraux et<br />

contrôle interne<br />

Centre d’impression et de micro-filmage (CIM)<br />

Fin de l’année <strong>2017</strong>, démarrage du projet e-courrier.<br />

13.2<br />

Secrétariat du Collège et du Conseil communal<br />

Depuis septembre <strong>2017</strong>, l’application e-délibération a été ouverte aux membres<br />

du Conseil communal. La zone d’échange documentaire (ZED) a donc disparu.<br />

133


14<br />

Département<br />

gestion<br />

documentaire et<br />

Archives<br />

Localisation<br />

rue Velbruck, rue du Fourneau et rue de Namur<br />

Ouverture au public : uniquement sur rendez-vous du lundi au<br />

vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h00<br />

Contact tél. : +32 4 221 66 55<br />

Contact Courriel : archives@liege.be<br />

Missions<br />

• Mise à disposition et valorisation des archives<br />

• Gestion stratégique<br />

• Gestion opérationnelle<br />

Description des missions<br />

Mise à disposition et valorisation des archives<br />

• Pour le citoyen : recherches généalogiques, historiques, urbanistiques<br />

• Pour les services <strong>administratif</strong>s : les dossiers produits dans le cadre des<br />

missions de la ville sont conservés aux archives pour leur valeur administrative<br />

(utilité quant au processus <strong>administratif</strong> et au fonctionnement des services),<br />

juridique, économique, informative ou historique et sont mis à disposition des<br />

agents sur demande.<br />

• Visites des bâtiments et collections<br />

• Organisation ou participation à des expositions<br />

Gestion stratégique<br />

• Collecte – versement,<br />

• Élimination des documents arrivés en fin de durée de conservation (plus<br />

d’utilité administrative, légale, économique ou historique)<br />

• Organisation des archives (outils de gestion) : aide aux services dans la<br />

gestion de leurs dossiers, de la création des documents à l’archivage ou à la<br />

destruction, par des conseils, des méthodes de classements ou en améliorant<br />

les procédures de travail. Pour cette mission, dans chaque département, le<br />

référent archive joue le rôle d’intermédiaire entre les archives et les services<br />

en relayant les demandes, en participant au plan de classement et de tri, en<br />

gérant déménagement et versement d’archives, ou encore en sollicitant les<br />

éliminations.<br />

134


• Inventaires<br />

• Restauration Le service des archives a pour obligation légale de maintenir<br />

en bon état certains documents dont l’importance historique oblige une<br />

conservation d’une durée illimitée.<br />

Gestion opérationnelle<br />

• Encodage des dossiers <strong>administratif</strong>s.<br />

• Vérification des versements, récolement, déménagement.<br />

• Conditionnement : remplacement des boîtes abîmées ou non conformes.<br />

• Numérisation de plans, de documents historiques parfois fragiles ou de<br />

dossiers utiles à plusieurs services.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département gestion<br />

documentaire et archives<br />

Mise à disposition et valorisation des archives :<br />

• Recherches généalogiques classiques et recherches d’héritiers (auparavant<br />

mission du département des Affaires citoyennes) : 737 recherches et 83 copies<br />

d’actes d’état-civil.<br />

• Recherches urbanistiques : 741.<br />

• Prêts intra-<strong>administratif</strong>s des dossiers : 1752 dossiers demandés<br />

(principalement par les services de l’Urbanisme).<br />

• Consultations en salle de lecture : moyenne de 310 lecteurs réguliers ou<br />

occasionnels.<br />

• Visite guidée : pour les étudiants de la faculté d’architecture de l’Université de<br />

Liège et les agents de sciences administratives (environ 60 personnes).<br />

• Prêts de documents :<br />

• exposition « Chaque maison a son histoire » - 14/12/2016-18/03/<strong>2017</strong><br />

organisé par les Archives de l’État à Liège et l’Institut du Patrimoine wallon.<br />

• exposition Moutschen organisée dans le cadre de la première édition du<br />

Festival d’architecture qui s’est tenue dans le bâtiment de l’ancien Institut<br />

de Génie civil (Val Benoît) quai Banning du 24 février <strong>2017</strong> au 12 mars <strong>2017</strong>.<br />

135


• exposition « Liège se reconstruit», organisée par l’ULG avec la collaboration<br />

des Musées de la Ville de Liège et présentée du 29 juin au 2 septembre<br />

<strong>2017</strong>, à la galerie des Beaux-Arts (ancien Cercle des Beaux-Arts).<br />

Gestion stratégique :<br />

• Collecte – versement : 486 boîtes d’archives et 5 boîtes de déménagement.<br />

• Dons / achats : 15 plans originaux de charbonnages liégeois, collections de<br />

200 photographies dédicacées d’artistes s’étant produits au Palace dans les<br />

années 1950-1960.<br />

• Élimination de documents : contrôle médical (1751 boîtes d’archives triées –<br />

190 dossiers regroupés).<br />

• Organisation des archives : tableaux de tri en attente de validation (Affaires<br />

citoyennes, Instruction publique, Ressources Humaines, Police administrative<br />

et sécurité publique) ou en cours d’élaboration (Finances, Secrétariat<br />

communal, Logement, Régie foncière, Affaires économiques, Urbanisme).<br />

• Inventaire en cours de réalisation : Fonds français, Fonds des Beaux-Arts,<br />

Fonds de l’Exposition universelle de 1905.<br />

• Restauration : 120 plans d’architecture et 16 registres de procès-verbaux du<br />

Collège et du Conseil du XIXème siècle.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département gestion<br />

documentaire et archives<br />

Gestion opérationnelle :<br />

• Encodage : 3555 dossiers d’affaires immobilières, 829 dossiers d’urbanisme,<br />

4682 décisions Collège-Conseil (chaque service peut sur simple demande<br />

écrite obtenir copie de décision le concernant pour les années 1984-2013).<br />

• Conditionnement : 72 boites.<br />

• Récolement : 611 boîtes de dossiers d’urbanisme des anciennes communes<br />

fusionnées (Bressoux, Angleur, Jupille, Chênée, Wandre, Rocourt).<br />

• Déménagement :<br />

• Transfert urgent en raison de travaux des archives de l’ancienne mairie de<br />

Glain vers le dépôt de la rue Velbruck.<br />

• Préparation active du déménagement du service des Archives au bâtiment<br />

BM 67 rue de la Tonne à Rocourt dans le courant de l’année 2018. Relevé et<br />

localisation de l’ensemble des archives dans les dépôts de la rue Velbruck,<br />

136


de la rue du Fourneau et de la rue de Namur afin d’organiser leur transfert<br />

dans les nouveaux rayonnages rue de la Tonne.<br />

• Numérisation : 4729 plans.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

La restauration du fonds l’Équerre, comprenant les plans d’un certain nombre<br />

d’immeubles remarquables conçus par les architectes de ce cabinet d’urbanisme,<br />

recueilli en 2011, se poursuit. L’intervention financière du Fonds David Constant<br />

a permis de restaurer en <strong>2017</strong> une sélection d’environ 120 plans formant des ensembles<br />

architecturaux cohérents et significatifs pour le citoyen liégeois comme<br />

le Palais des Congrès (ensemble architectural regroupant les anciens bâtiments<br />

de la RTBF, des salles de réceptions et un hôtel).<br />

Actions transversales inter-départements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

• Élaboration d’un logiciel informatique de gestion électronique de documents<br />

(GED) en collaboration avec le DSI.<br />

• Participation des différents services à l’élaboration des listes de dossiers et de<br />

documents (tableaux de tri et GED).<br />

• Lancement du service e-guichet pour la commande de dossiers de permis<br />

d’urbanisme, de recherches généalogiques et d’héritier(s), d’actes d’état-civil<br />

antérieurs à 1911.<br />

• Team-building et rencontres de travail organisés dans le cadre de la synergie<br />

future entre le service de Gestion documentaire et Archives de la Ville de Liège<br />

et du CPAS de Liège.<br />

• -Collaboration avec la Police de Liège pour la sauvegarde de leurs archives.<br />

Département gestion<br />

documentaire et archives<br />

137


15<br />

Département<br />

du Logement, de la<br />

Régie foncière et<br />

du Développement<br />

économique et<br />

commercial<br />

Localisation<br />

Logement - Service Affaires générales - la Batte, 10 à 4000<br />

LIEGE - permanences du lundi au jeudi de 9 à12h00 et de 14 à<br />

16h00, les vendredis de 9 à 12h00 et de 14 à 15h30<br />

Permis de location - la Batte 10 à 4000 LIEGE (sur rendez-vous)<br />

Maison de l’Habitat - rue Léopold, 37 à 4000 LIEGE - permanences<br />

du lundi au mercredi de 9 à 12h30 et de 13h30 à 16h45,<br />

les jeudis de 9 à 12h30 et de 13h30 à 20h00, les vendredis de 9<br />

à 12h30 et de 13h30 à 15h30<br />

Guichet de l’Energie - rue Léopold, 37 à 4000 LIEGE - permanences<br />

les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 9 à 12<br />

heures ou sur rendez-vous<br />

Régie Foncière - la Batte, 10 à 4000 LIEGE - permanences du<br />

lundi au jeudi de 9 à12h00 et de 14 à 16h00, les vendredis de 9<br />

à 12h00 et de 14 à 15h30<br />

Foires et Marchés - rue Sur les Foulons, 11 à 4000 LIEGE -<br />

permanences lundi de 13h30 à 16h, mardi de 8h30 à 12h<br />

(l’après-midi uniquement sur rendez-vous), mercredi de 8h30 à<br />

12h et de 13h30 à 16h, jeudi de 13h30 à 16h (le matin uniquement<br />

sur rendez-vous) et vendredi de 8h30 à 12h<br />

Organisation<br />

15.1. Développement économique et commercial<br />

• Bureau et Observatoire du commerce<br />

• Foires et marchés<br />

15.2. Logement<br />

• Permis de location<br />

• Programmes d’investissements (rénovation urbaine – ancrage<br />

communal du logement)<br />

• Maison de l’Habitat<br />

• Inventaire des logements inoccupés<br />

15.3. Régie foncière de Stationnement et de services<br />

Description des missions (Service)<br />

15.1.Développement économique et commercial<br />

Bureau du commerce<br />

• Permis d’implantations commerciales : la création de tout commerce d’une<br />

superficie supérieure à 400 m² est soumise à autorisation par la Ville de Liège<br />

ou la Wallonie.<br />

138


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

• Application des règlements et lois relatifs aux commerces : les demandes<br />

d’étalage, les dérogations aux ouvertures, soldes, braderies, l’implantation<br />

des night-shops, phone-shops, etc., sont régis par des réglementations<br />

communales, régionales ou fédérales.<br />

• Octroi d’indemnités pour les commerçants devant fermer leur établissement<br />

durant 8 jours consécutifs, suite à la réalisation par la Ville de travaux sur le<br />

domaine public<br />

• Mise en œuvre du Schéma de développement commercial : cet outil d’aide à la<br />

décision en matière de développement commercial sur le territoire communal<br />

permet d’analyser en profondeur l’appareil commercial liégeois ainsi que sa<br />

demande, et propose des recommandations concrètes ; parmi les actions en<br />

découlant notons :<br />

• création et gestion d’un observatoire du commerce (actualisation,<br />

enrichissement et cartographie de la base de données commerciales et de<br />

services sur base d’enquêtes de terrain) ;<br />

• accueil et conseils aux investisseurs dans le commerce de détail tant en<br />

matière administrative que dans le choix de la localisation ;<br />

• organisation et/ou promotion de manifestations en vue de soutenir l’activité<br />

économique et commerciale (Grande Fête du Commerce, Place aux Livres,<br />

LiegItalia, Liège Cité de Noël, Illuminations, etc.) ;<br />

• développement d’une stratégie de communication visant à promouvoir<br />

l’appareil commercial liégeois tant auprès des investisseurs potentiels<br />

qu’auprès de la chalandise (participation à des salons, brochures, flyers,<br />

articles de presse, etc.) ;<br />

• actions pour diminuer le nombre de cellules commerciales vides<br />

(CREaSHOP@Liège, Identité des quartiers commerçants, Habillage des<br />

cellules inoccupées, etc.) ;<br />

• interface entre les différents acteurs locaux du commerce (organisation des<br />

« Ateliers du Commerce », site internet «www.place2shop.liege.be » ).<br />

Foires et marchés<br />

• Gestion des activités foraines et ambulantes sur le territoire liégeois :<br />

• marchés, brocantes ;<br />

139


• commerce ambulant sur la voie publique ;<br />

• commerce ambulant sur domaine privé ;<br />

• Foire d’octobre et Fêtes foraines,<br />

• Cirques.<br />

15.2.Logement<br />

Permis de location<br />

Tout logement collectif ou tout logement individuel de moins de 28 m² de surface<br />

habitable est soumis à permis de location délivré par la commune. L’obtention de<br />

ce permis (valable 5 ans) constitue pour le propriétaire et le locataire un gage de<br />

qualité et de salubrité du logement. Les kots d’étudiants nombreux sur le territoire<br />

de la Ville sont également concernés par cette réglementation.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Programmes d’investissements<br />

(rénovation urbaine – ancrage communal du logement)<br />

Mise en œuvre de la politique communale en matière de logements :<br />

Chaque commune élabore en début de législature une déclaration de politique<br />

en matière de logement (imposée par le Code Wallon du Logement et de l’Habitat<br />

Durable) et coordonne l’élaboration d’un programme d’actions encore dénommé<br />

« ancrage communal du logement» avec les acteurs locaux du logement (FLW, AIS,<br />

SLSP, CPAS et associations de promotion du logement). Ce programme permet<br />

d’obtenir des subsides régionaux à la rénovation et la construction de logements<br />

sociaux.<br />

Une partie importante des moyens sont concentrés sur des opérations de grande<br />

taille, non seulement parce qu’elles induisent une impulsion marquante dans les<br />

quartiers, mais encore parce qu’elles permettent d’élargir la qualité de l’habitat à<br />

celle de l’environnement immédiat.<br />

Au-delà de la dimension « logement », les opérations menées par la Ville de Liège<br />

participent au renouvellement urbain. On peut noter :<br />

• la démolition de chancres urbains et reconstruction de logements neufs ;<br />

• la réoccupation de logements vides aux étages d’immeubles de commerce ;<br />

• le curetage d’intérieur d’îlot ;<br />

140


• la rénovation d’immeubles à haute valeur patrimoniale ;<br />

• l’assainissement de friches industrielles et reconstruction de logements ;<br />

• l’aménagement d’espaces publics, de parcs et jardins à proximité des<br />

nouveaux logements ;<br />

• la réaffectation en logements de bâtiments publics inoccupés.<br />

Rénovation urbaine<br />

Le service du Logement mène des opérations de rénovation urbaine dans des<br />

quartiers prioritaires en intervenant au niveau physique, social et économique. La<br />

délimitation de «périmètres de rénovation urbaine» a été approuvée par le Conseil<br />

communal et la Wallonie pour les quartiers Sainte-Marguerite, Saint-Léonard et le<br />

Centre-ville. Un nouveau périmètre est à l’étude pour le quartier d’Amercoeur.<br />

Les différentes actions, définies dans le projet de quartier et subsidiées par le<br />

Gouvernement wallon, sont coordonnées par un chef de projet.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Maison de l’Habitat<br />

La Maison de l’Habitat regroupe différents services d’informations aux citoyens<br />

concernant les primes et aides octroyées par les pouvoirs publics quant à la rénovation<br />

et l’amélioration énergétique de leurs logements :<br />

• Guichet de l’Energie<br />

• Service Energie<br />

• Asbl Liège Energie<br />

• Agence immobilière sociale « Liège Logement »<br />

Inventaire des logements inoccupés<br />

Le Code Wallon du Logement et de l’Habitat Durable impose aux communes de<br />

tenir un inventaire permanent des logements inoccupés (au sens de l’art 80), des<br />

terrains à bâtir, des bâtiments inoccupés appartenant à des personnes de droit<br />

public.<br />

15.3. Régie foncière de Stationnement et de services<br />

La Régie foncière assure l’entretien et la rénovation du patrimoine privé de la Ville<br />

de Liège : logements, commerces, bureaux, terrains industriels et maraîchers. Elle<br />

favorise aussi le développement et l’aménagement de nouveaux lotissements sur<br />

141


ses propriétés et acquière des immeubles et terrains dans le cadre de la politique<br />

de maîtrise foncière menée par la Ville. Depuis plusieurs années, la Régie foncière<br />

occupe une place centrale dans la politique de rénovation urbaine menée<br />

par le Collège communal. Elle est le bras financier de toutes les opérations de<br />

réhabilitation et reconstruction de logements dans les quartiers du centre-ville et<br />

les zones d’initiatives privilégiées.<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

15.1. Développement économique et commercial<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Bureau du commerce<br />

• Application des règlements et lois relatifs aux commerces<br />

• Dérogations aux heures et jours d’ouverture : durant l’année écoulée,<br />

13 dérogations au repos hebdomadaire obligatoire ont été accordées à<br />

l’ensemble des associations de commerçants liégeois. Outre une dérogation<br />

« globale » (afin de fixer le calendrier de l’année <strong>2017</strong> en la matière), le<br />

Collège a autorisé 31 dérogations complémentaires afin de répondre aux<br />

besoins spécifiques de certaines associations de commerçants. Par ailleurs,<br />

2 dossiers de dérogation à la fermeture du soir ont aussi été avalisés par<br />

le Collège communal. Une partie du territoire de la Ville de Liège étant<br />

reconnue comme centre touristique, les commerçants situés dans cette<br />

zone sont autorisés à ouvrir leur établissement 7j/7 sans devoir introduire<br />

une demande de dérogation<br />

• Implantation de night-shops et phone-shops : en <strong>2017</strong>, une demande<br />

d’implantation et d’exploitation d’un magasin de nuit a été introduite en fin<br />

d’année et est en cours de traitement.<br />

• Autorisation d’étalages : six autorisations d’étalage sur la voie publique ont<br />

été accordées par le Collège communal. Toutes tendaient à obtenir une<br />

autorisation pour étaler des fruits et légumes devant le commerce et une<br />

était relative à l’installation de plantes et fleurs.<br />

• Octroi d’indemnités pour les commerçants<br />

Deux demandes introduites en 2016 ont été finalisées pour 1000 € chacune.<br />

142


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

En <strong>2017</strong>, trois nouvelles demandes ont été introduites dont deux sont toujours<br />

incomplètes ; la troisième a été finalisée et a abouti à l’octroi d’une indemnisation<br />

de 1000 €.<br />

Le règlement a été revu afin de doubler les indemnités octroyées aux commerçants<br />

en cas d’aboutissement de dossier.<br />

Un fond d’indemnisation a aussi été créé afin de pouvoir thésauriser chaque<br />

année les montants non-octroyés en prévision des travaux d’aménagement du<br />

tram.<br />

• Mise en œuvre du Schéma de développement commercial<br />

• Accueil des investisseurs<br />

Le Bureau du Commerce a répondu en <strong>2017</strong> à plus de 279 demandes<br />

d’investisseurs introduites par mail sur l’adresse commerce@liege.be. A<br />

celles-ci viennent s’ajouter les demandes téléphoniques quotidiennes auxquelles<br />

répondent les différents agents du département. Les demandes<br />

visaient à obtenir des informations, principalement dans le cadre de l’implantation<br />

d’un commerce.<br />

• Les « Ateliers du Commerce »<br />

En <strong>2017</strong>, 3 « Ateliers du Commerce » ont été organisés, à savoir :<br />

- le 14/3/<strong>2017</strong> – thème : Wallonie commerce<br />

- le 13/6/<strong>2017</strong> – thème : De quelles aides à l’emploi les commerçants<br />

peuvent-ils bénéficier ?<br />

- le 3/10/<strong>2017</strong> – thème : Quelle politique la Ville de Liège développe-t-elle<br />

pour attirer les chalands ?<br />

En plus de ces séances, 4 newsletters reprenant les comptes rendus des « Ateliers<br />

du Commerce » mais aussi 7 mails contenant diverses informations relatives<br />

aux activités des commerçants ont été transmis aux commerçants.<br />

• Site Internet « www.place2shop.liege.be »<br />

En <strong>2017</strong>, le site internet a été visité par de nombreux chalands, investisseurs<br />

et commerçants.<br />

La fréquence des visites a augmenté, avec 20,8% de nouveaux visiteurs et 21<br />

% de retour des visiteurs habituels. Près de 70 visiteurs ont pris contact avec le<br />

Bureau du Commerce au moyen des formulaires de contact disponibles sur le<br />

site.<br />

143


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

246 commerçants sont actuellement inscrits à l’espace privé qui leur est réservé,<br />

soit une augmentation de 16,4% par rapport à 2016.<br />

• Identité des quartiers commerçants<br />

Suite à la demande des commerçants du quartier Saint-Paul, l’analyse de ce<br />

10e quartier a débuté en <strong>2017</strong>.<br />

• CREaSHOP@Liège<br />

Cette action vise, à travers l’octroi de primes à des candidats-commerçants,<br />

à redynamiser certaines zones commerciales, à diminuer le nombre de cellules<br />

vides dans ces zones et à y renforcer les services de proximité.<br />

Le montant des primes octroyées peut aller jusqu’à 6.000€, ces primes devant<br />

intervenir dans les frais d’aménagement liés à l’ouverture du magasin.<br />

L’action pilote développée en collaboration avec la Région wallonne, qui aura duré<br />

3 ans, est à présent clôturée. Le service a dès lors répondu à l’appel CREASHOP<br />

et a été sélectionné au mois de mai <strong>2017</strong>. Cette opération s’intègre dans le programme<br />

Wallonie - Commerce.<br />

Près de 70 candidats commerçants se sont adressés au Bureau du Commerce<br />

afin de se renseigner sur la prime et ses modalités. La moitié de ces personnes<br />

ont également été reçues en rendez-vous.<br />

Parmi ces 70 candidats-commerçants, 18 dossiers ont été rentrés et 17 ont été<br />

présentés en comité de sélection. Quatre comités de sélection ont été organisés<br />

(1 par trimestre), 11 projets ont ainsi été sélectionnés. Ces projets se concentrent<br />

surtout dans le quartier Grand Léopold (1 rue Neuvice, 3 rue du Pont, 1 rue Souverain-Pont,<br />

1 rue de la Goffe, 1 rue de la Madeleine, 1 rue de la Régence, 1 rue<br />

de la Cathédrale, 1 boulevard de la Sauvenière et 1 rue des Guillemins).<br />

Sur les 11 dossiers sélectionnés, 10 commerces ont ouvert leurs portes et 1<br />

semble abandonné.<br />

Le montant global des primes attribuées est de 66.000€.<br />

• CREaSHOP@Grand-Léopold<br />

La Ville de Liège, en partenariat avec l’asbl Job’In, a lancé un appel à projet visant<br />

à affecter 3 cellules commerciales rénovées dans le quartier Grand Léopold<br />

pour un loyer réduit, évolutif sur une durée de 3 ans lorsque les projets répondent<br />

aux objectifs de redynamisation commerciale.<br />

144


Les cellules commerciales disponibles se situent rue Souverain Pont 15, rue du<br />

Lombard 6 et rue Léopold 10. Les projets reçus sont analysés par un comité de<br />

sélection qui choisit les projets lauréats parmi l’ensemble des candidatures.<br />

•Habillage des cellules commerciales vides<br />

En continuité des années précédentes, le Bureau du Commerce en partenariat<br />

avec l’ASBL « Les Manifestations liégeoises », a poursuivi le projet « habillage des<br />

cellules commerciales libres ».<br />

En <strong>2017</strong>, les vitrines de 7 commerces vides ont été décorées au moyen de<br />

stickers promotionnels, reprenant des informations variables en fonction de la<br />

cellule (m², à louer / à vendre, coordonnées des propriétaires, informations sur<br />

la prime Créashop et/ou sur le Bureau du Commerce et/ou sur les identités de<br />

quartiers,…).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

•Audits de points de vente<br />

Dans le cadre du Plan Wallonie - Commerce et en collaboration avec l’AMCV, un<br />

projet pilote a été lancé rue de la Casquette.<br />

Il consiste en un audit des points de vente de la rue ; l’objectif étant de réaliser<br />

des visites de «clients-mystères» dans l’ensemble des commerces du noyau commercial<br />

et d’identifier les actions concrètes à développer tant globalement qu’individuellement<br />

et ce afin de renforcer, développer et optimiser la performance de<br />

points de vente.<br />

Cette démarche se déroule en trois temps : tout d’abord, les visites mystères par<br />

les auditeurs, qui seront rapidement suivies de l’analyse des résultats puis du<br />

débriefing et des propositions d’actions auprès de chaque commerçant qui pourraient<br />

être accompagnées d’aides.<br />

•Animations commerciales<br />

De nombreuses activités commerciales et festivités en tous genres ont rythmé<br />

l’année écoulée. Rappelons, de manière chronologique, les principales d’entre<br />

elles.<br />

• L’animation « Place aux Livres », a connu pour sa 9e édition un grand succès<br />

au sein de la place Saint-Étienne les 1er et 3e samedis des mois de mai à<br />

145


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

septembre. Cette manifestation regroupe 17 bouquinistes dont 13 abonnés<br />

et 4 occasionnels.<br />

• « La Grande Fête du Commerce », organisée autour d’une braderie unique<br />

au centre-ville (1 au 3 juin), a été mise en place en collaboration avec les<br />

commerçants sédentaires.<br />

• « LiegItalia », un véritable village italien au centre de Liège, s’est déroulé du<br />

1er au 4 juin place Saint-Lambert pour la 6e fois.<br />

• Le « Village gaulois », organisé du 22 juin au 16 juillet, sur la place Saint-<br />

Paul.<br />

• « Liège, Cité de Noël » a été mis sur pied du 24 novembre au 7 janvier (18e<br />

édition).<br />

Il regroupait : le « Village de Noël » (places du Marché et Saint-Lambert, avec<br />

190 chalets, une grande roue, des manèges enfantins, une piste de luge,<br />

etc.), la « Patinoire de Noël »,<br />

la 27e édition du « Festival du Cirque européen » dans le parc d’Avroy, « le<br />

Noël des Cathédrales » et le «Festival de Sculptures de Glace» place des<br />

Guillemins.<br />

Liège a aussi rentré, en sa qualité de ville comptant plus de 100.000 habitants,<br />

une candidature en tant que « Capitale Européenne de Noël 2018<br />

», suite à l’appel lancé par La Fundacion Iberoamérica Europa localisée à<br />

Madrid et soutenue par le haut Patronage du Parlement Européen. Le 5<br />

décembre, la Ville de Liège a été reconnue comme « Capitale Européenne de<br />

Noël 2018 », au même titre que la Ville de Torrejón de Ardoz (Espagne).<br />

• De manière transversale aux festivités de fin d’année, mentionnons le concept<br />

des «Illuminations» qui a encore été enrichi dans le Centre-Ville (éclairage LED)<br />

et qui s’est développé en périphérie avec le Festival des Sapins.<br />

• Dans le cadre de la promotion de l’activité commerciale notons encore : «le<br />

Village provençal, le « WE du Client », les soldes d’été et d’hiver.<br />

Foires et marchés<br />

• Marchés, brocantes<br />

Organisé tous les dimanches matins, le marché de la Batte compte 259 marchands<br />

abonnés ainsi que la présence de marchands occasionnels qui selon<br />

la saison sont entre 30 et 80. Tous ces commerçants ambulants sont répartis<br />

146


dans des allées couvrant une distance de quelques 4.000 mètres.<br />

Suite à une politique de redynamisation initiée il y a 2 ans, de nouveaux abonnements<br />

ont pu être attribués principalement dans le domaine alimentaire.<br />

Aussi, les secteurs dits Curtius et Maghin ont été réorganisés, ce qui répond à<br />

l’objectif d’offrir aux chalands un marché compact et varié.<br />

En termes d’animation, « La Batte joue les prolongations » a eu lieu le dimanche<br />

4 juin.<br />

Le marché de Chênée, organisé tous les mardis matin, compte 41 marchands<br />

abonnés et une dizaine de marchands occasionnels.<br />

Dans le cadre de la phase de redynamisation initiée en 2015, chaque premier<br />

mardi du mois, une manifestation est organisée en collaboration avec les marchands,<br />

différents services de la Ville ou diverses A.S.B.L.<br />

Citons à titre d’exemple : le concours de dessins ainsi que le jeu pour les<br />

clients organisés avec l’aide d’Equalia et des commerçants du marché de<br />

Chênée, la distribution d’arbustes fruitiers par le service de l’environnement,<br />

les conseils de prévention cambriolage en collaboration avec le service du<br />

plan de prévention …<br />

Les marchés d’Angleur et du Thier-à-Liège ne comptent aujourd’hui plus de<br />

marchands. Une analyse est actuellement menée pour redynamiser ces marchés<br />

en modifiant les horaires notamment.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Le marché des producteurs locaux «Court-Circuit» a été reconduit pour la<br />

deuxième édition en <strong>2017</strong> place Xavier-Neujean. 19 marchands abonnés et 13<br />

marchands occasionnels étaient répartis sur 25 emplacements.<br />

La fréquentation de la brocante de Saint-Pholien est maximale : cette brocante<br />

est, en effet, complète la majeure partie des vendredis, et rencontre à chaque<br />

fois, notamment grâce à la qualité des objets vendus et à son ambiance<br />

unique, un franc succès.<br />

On y dénombre 157 brocanteurs abonnés, dont 91 professionnels, tandis que<br />

55 emplacements peuvent être octroyés à des brocanteurs occasionnels. Parmi<br />

ces emplacements, 11 sont exclusivement réservés aux professionnels.<br />

147


En <strong>2017</strong>, 17 nouveaux abonnements ont été octroyés sur cette brocante.<br />

La fréquentation des Puces de Saint-Gilles est normale mais ne compte, à<br />

la différence de la Brocante de Saint-Pholien, aucun brocanteur abonné sur<br />

les 135 emplacements disponibles : cette brocante est en effet uniquement<br />

occupée par des brocanteurs occasionnels.<br />

Le règlement relatif aux brocantes a fait l’objet de réunions interdépartementales,<br />

l’objectif étant d’optimaliser les procédures organisationnelles et l’amélioration<br />

constante de la qualité et de l’image des brocantes.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

• Commerce ambulant sur la voie publique<br />

Le nombre et la localisation d’emplacements sur la voie publique, autres que<br />

ceux sur les marchés, sont fixés par le Règlement communal du 22 février<br />

2016.<br />

Pour les marchands de produits de bouche, 6 emplacements ont été attribués<br />

par abonnement, sur 10 disponibles.<br />

Pour les marchands de plantes et fleurs en divers endroits de la Ville, dont<br />

les périodes de vente autorisées sont circonscrites à des occasions précises<br />

(Saint-Valentin, 1er Mai, Fête des Mères et Fêtes de fin d’année), 6 emplacements<br />

ont été attribués par abonnement, sur 10 disponibles.<br />

Pour les marchands de plantes et fleurs aux abords des cimetières lors de la<br />

période de la Toussaint, 7 emplacements ont été attribués par abonnement,<br />

sur 11 disponibles.<br />

Enfin, pour ce qui concerne la gastronomie foraine sans service à table, effectivement<br />

régie par le même règlement, 9 emplacements ont été attribués par<br />

abonnement, sur 12 disponibles.<br />

• Commerce ambulant sur domaine privé<br />

En <strong>2017</strong>, quelques demandes ont abouti à la délivrance d’une autorisation<br />

par le Collège communal, tant pour occuper des lieux jouxtant la voie publique<br />

que des parkings commerciaux.<br />

148


• Foire d’octobre et Fêtes foraines<br />

La Foire de Liège est l’une des plus belles d’Europe et la plus grande de Belgique,<br />

devant celles de Bruxelles et d’Anvers. Installée au cœur de la Cité,<br />

au milieu des arbres du parc d’Avroy, depuis plus de 150 ans, elle reste une<br />

grande fête populaire, avec son ambiance typique, ses couleurs chatoyantes et<br />

ses sonorités propres à ses manèges.<br />

Au cours de l’année <strong>2017</strong>, ce sont 170 métiers forains, établis en une double<br />

rangée sur plus d’un kilomètre le long du boulevard d’Avroy, qui ont accueilli les<br />

visiteurs. On estime ceux-ci à près de 1.500.000 durant les 6 semaines et les<br />

7 week-ends qu’a duré la Foire.<br />

Une promotion accrue via les réseaux sociaux a permis d’en augmenter la visibilité.<br />

Ces visiteurs proviennent des quatre coins de la Province de Liège, mais<br />

aussi des provinces et pays limitrophes.<br />

Outre la Foire d’Octobre, il est également à noter que 151 contrats d’emplacements<br />

pour 21 fêtes paroissiales ont été octroyés par abonnement en <strong>2017</strong>.<br />

• Cirques<br />

la Ville a accueilli durant 3 semaines, sur l’Esplanade St-Léonard, le cirque<br />

Firmin Bouglione qui a proposé aux Liégeois des spectacles de qualité.<br />

15.2. Logement<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Programmes d’investissements – rénovation urbaine –<br />

ancrage communal du logement)<br />

L’année <strong>2017</strong> a été marquée par la poursuite des différents programmes d’investissements<br />

régionaux et communaux, 80 logements sont ainsi en cours de réhabilitation,<br />

de construction ou à l’état de projet au sein des services du logement<br />

et de la régie foncière.<br />

Centre-ville :<br />

• Un chantier de rénovation de trois logements et d’un commerce a été inauguré<br />

rue Léopold n°10.<br />

• Un marché public de promotion a été lancé afin de réaliser un vaste projet de<br />

réhabilitation d’un îlot compris entre les rues Cathédrale et de Gueldre. Un<br />

149


ensemble de plus de vingt logements ainsi que des surfaces commerciales y<br />

seront développés en partenariat avec un développeur privé. Le promoteur a<br />

été désigné fin décembre <strong>2017</strong>.<br />

• Un chantier de rénovation d’un immeuble classé est en cours de finalisation<br />

rue Souverain n°24.<br />

• Un permis d’urbanisme a été déposé pour un projet de reconstruction<br />

d’immeuble rue Puits-en-Sock en 5 logements et un commerce.<br />

• Un avant-projet a été approuvé pour la réhabilitation des ailes ouest et sud du<br />

Cloître St Jean en logements (11 unités). Le projet s’étendra à deux immeubles<br />

qui jouxtent le cloître, place Xavier Neujean.<br />

• Plusieurs autres projets de rénovation/démolitions/reconstructions sont<br />

également en cours d’étude. La Ville a notamment acquis deux immeubles<br />

à l’angle des rues Cathédrale et de la Régence, avec l’objectif de requalifier<br />

l’entrée du quartier Léopold (reconstruction d’un immeuble de logements<br />

comprenant une vaste surface commerciale au rez-de-chaussée). La Ville a<br />

acquis des immeubles dans les rues du Stalon et Ste Catherine, afin de mener<br />

un projet d’assainissement d’îlot et de création de logements de qualité.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Sainte-Marguerite :<br />

• Mise en œuvre du nouveau projet de rénovation urbaine<br />

Le projet de quartier de rénovation urbaine de Sainte-Marguerite adopté en<br />

2016 comporte un ensemble de fiches projets et d’objectifs transversaux. La<br />

mise en œuvre des fiches projets a été poursuivie en <strong>2017</strong> via des acquisitions,<br />

le lancement d’études préalables telles qu’analyse de sols et levés de géomètre,<br />

la rédaction de cahiers spéciaux des charges d’étude architecturales, la<br />

réalisation d’avant-projets. On peut notamment citer<br />

• Poursuite des démarches pour l’acquisition des immeubles de l’îlot<br />

Légia/de Hesbaye/Sainte-Marguerite pour la requalification du périmètre<br />

Fontainebleau/Bas-Rhieux/Légia. Contact avec les différentes sociétés<br />

concessionnaires afin d’établir un bilan détaillé des contraintes du sous-sol<br />

en vue d’avancer dans la définition du projet urbanistique.<br />

• Négociation pour l’acquisition d’un immeuble rue Eugène Houdret 51, dans<br />

le cadre de la création d’une nouvelle liaison piétonne et d’un espace vert<br />

entre les rues Eugène Houdret et Emile Vandervelde. Réalisation d’un<br />

150


elevé de géomètre en vue de la définition d’une parcelle à vendre pour le<br />

développement d’une promotion immobilière privée.<br />

• Poursuite des négociations d’acquisitions de deux terrains, en lien avec<br />

la clôture d’un litige en cours, en collaboration avec le Service juridique<br />

communal, pour aboutir à la création d’une nouvelle liaison piétonne vers<br />

le parc public des Franciscains rue de Hesbaye. Réalisation de relevés de<br />

géomètre en vue de définir l’emprise de la liaison piétonne à créer.<br />

• Réalisation d’un avant-projet architectural pour l’aménagement d’un espace<br />

public de proximité place du Chêne et carrefour des rues Eugène Houdret<br />

et Sainte-Marguerite. Sur cette base, demande d’une intervention en<br />

rénovation urbaine pour l’aménagement à réaliser.<br />

• Accompagnement de la réflexion du département des Travaux, service<br />

de l’Aménagement, sur la définition de l’aménagement d’un espace de<br />

proximité et d’une plaine de jeux sur la place de l’église Sainte-Marguerite,<br />

conformément au projet de quartier.<br />

• Pré-étude de faisabilité d’un aménagement qualitatif du site de Goffin-Bovy<br />

avec reconstruction des pignons aveugles.<br />

• Rédaction d’un appel à intérêt pour la vente des bâtiments communaux rue<br />

de l’Académie 53 en vue d’y développer de l’activité économique.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Ilot Agimont/Académie/Hocheporte<br />

Le marché d’étude et de travaux lancé conjointement avec le service des Bâtiments<br />

communaux, pour la réalisation de 6 logements, une nouvelle crèche<br />

communale ainsi que des espaces publics de proximité, s’est poursuivi. L’année<br />

<strong>2017</strong> a vu l’octroi du permis d’urbanisme pour la construction de la crèche et<br />

des logements ainsi que du permis d’urbanisme avec modification de voirie pour<br />

les espaces publics. Cette année, le marché de travaux a également été lancé.<br />

L’attribution du marché n’a pu avoir lieu faute d’offres adaptées aux balises budgétaires<br />

fixées pour ce projet. Le marché de travaux a dès lors dû être relancé en<br />

procédure négociée.<br />

Le service gère le processus de subvention en rénovation urbaine pour l’aménagement<br />

des espaces publics de proximité ainsi que les subsides du code wallon<br />

du Logement pour la création de 6 logements et l’aménagement des abords de<br />

ceux-ci.<br />

151


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Ilots dits Firquet<br />

• Chantier de création de 3 logements et d’aménagement d’un jardin et potager<br />

communautaire dans l’îlot Firquet.<br />

• Ce chantier, qui constituait la dernière étape de la réhabiltiation de l’îlot Firquet<br />

1, s’est achevé en <strong>2017</strong>.<br />

• Suivi de l’étude confiée au bureau Delgoffe pour la réhabilitation de l’îlot<br />

Firquet 2.<br />

• La Ville de Liège a obtenu le permis d’urbanisme pour la réalisation de 11<br />

logements, 2 commerces et des espaces communautaires rue Saint-Séverin<br />

dans l’îlot dit Firquet 2. Le cahier spécial des charges a été commandé au<br />

bureau d’étude et un suivi de la rédaction de celui-ci a été réalisé par le<br />

service.<br />

• Nouvelle charte pour la cogestion des espaces communautaires des deux îlots<br />

dits Firquet.<br />

La Ville de Liège a choisi de développer des espaces partagés en intérieur d’îlot<br />

pour les deux programmes développés rues Firquet/Saint-Séverin, ce qui permet<br />

à un nombre important d’habitants de pouvoir accéder et bénéficier d’espaces<br />

extérieurs qualitatifs. Il est nécessaire de cadrer la gestion et l’utilisation de ces<br />

espaces afin d’assurer leur bon entretien et le respect mutuel. Une charte a été<br />

présentée au Conseil communal (en remplacement de la charte adoptée en<br />

2012) pour fixer les modalités pratiques d’utilisation et de gestion des espaces<br />

partagés des deux îlots (jardins, cours collectives, potager, plantations, salle de<br />

réunion).<br />

Nord-Saint-Léonard<br />

• Le chantier de démolition-reconstruction de deux logements de deux et trois<br />

chambres, en duplex, rue Saint- Léonard n°191 (qui a débuté en juin 2016) se<br />

poursuit. Chaque logement bénéficiera d’un espace extérieur. La particularité<br />

est le dégagement d’une courette à rue pour le déploiement de la circulation<br />

verticale. Un bardage ajouré permettra la continuité de l’alignement des<br />

façades à rue.<br />

• La Régie foncière est propriétaire de quatre maisons en ruines rue Vivegnis<br />

(n°217 à 223). Le projet a été étudié par un architecte interne au service. Ce<br />

projet de démolition de quatre immeubles et de construction d’un ensemble<br />

152


de huit logements, dont deux adaptables, a été revu pour l’insertion d’un<br />

ascenseur et est en finalisation du permis d’urbanisme.<br />

• Une parcelle de 800 m² située côté quai de Coronmeuse n°44 (à côté du<br />

projet des Forges), a fait l’objet d’un marché de promotion. Ce marché intitulé<br />

• « Conception, financement et construction d’un ensemble de logements dont<br />

cinq acquis par la Ville et 5 vendus à des tiers» a été lancé en février 2016 et<br />

l’adjudicataire a été désigné en décembre 2016. Le permis d’urbanisme a été<br />

déposé en décembre <strong>2017</strong>.<br />

• La Régie foncière a acquis en juin 2016 le bâtiment n°52, rue Morinval,<br />

anciennement occupé par les services propreté de la Ville de Liège. Cette<br />

parcelle stratégique qui s’étend en intérieur d’ilot sera pourvue, après<br />

démolition de l’existant, de logements. Le programme est en cours d’étude.<br />

Droixhe<br />

• Le chantier relatif à la reconstruction de 108 logements rue de Nancy et<br />

avenue de la Croix-Rouge a débuté en février <strong>2017</strong>. Cette opération est menée<br />

par la Filiale Immobilière Publique de Liège (FIP). Cette dernière a mis en<br />

vente l’immeuble de la rue de Lille 4, vide de toute occupation. Cet immeuble<br />

comprend 75 logements à rénover.<br />

• Les travaux de construction d’une maison de repos de 100 lits avenue de la<br />

Croix-Rouge par l’intercommunale ISOSL s’est achevée fin <strong>2017</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Rénovation urbaine<br />

Sainte-Marguerite :<br />

• Outre la mise en oeuvre des fiches projets du dossier de rénovation urbaine, le<br />

service assure également un ensemble de missions de coordination, de mises<br />

en réseau et de concertation de la population en lien avec le programme de<br />

rénovation urbaine. On peut notamment citer :<br />

• animation de la commission de rénovation urbaine, par l’organisation de<br />

réunions et leur suivi auprès des différents services concernés par les<br />

demandes émanant des habitants<br />

• rédaction et coordination d’un journal de quartier bimestriel tiré à 1500<br />

exemplaires<br />

153


• envoi d’une newsletter trimestrielle via internet<br />

• suivi des potagers publics du parc Sainte-Agathe : développement d’un outil<br />

de communication à destination des écoles du quartier en collaboration avec<br />

le Service du Manager des nuisances publiques, demandes d’intervention<br />

diverses auprès du Département de la Gestion des espaces publics, interface<br />

entre les utilisateurs et l’asbl Gestion Centre Ville en charge de l’ouverture et<br />

de la fermeture du parc<br />

• participation au groupe de travail « Logements » initié par la Coordination<br />

des associations socioculturelles du quartier : remise en place du relevé des<br />

logements à louer/à vendre et diffusion de l’information, travail sur la création<br />

d’une permanence d’information sur le logement dans le quartier Sainte-<br />

Marguerite<br />

• relais vers les services communaux et régionaux adéquats et suivi de<br />

demandes diverses émanant des habitants : demande de mise en zone 30<br />

et d’apaisement de différentes rues du quartier, places riverains, éclairage<br />

défectueux dans l’espace public<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Saint-Léonard<br />

• En collaboration avec l’agent de développement local, le comité de quartier<br />

et la CGSL, le comité de rédaction du journal de quartier «Couleurs quartier»<br />

poursuit son activité. Trois parutions ont été réalisées en <strong>2017</strong>, ainsi que la<br />

distribution en toutes-boîtes.<br />

• Le chantier de la passerelle Vivegnis a débuté en septembre <strong>2017</strong>.<br />

• Le potager des Forges a été redynamisé. En collaboration avec les étudiants<br />

d’architecture ULg, une nouvelle scénographie et des bacs potagers ont été<br />

construits. Ce projet a été inauguré en mai <strong>2017</strong> lors du Petit Marché Vert.<br />

• En <strong>2017</strong>, 4 Commissions de Rénovation Urbaine (CRU) ont été organisées<br />

qui abordaient l’évolution des projets en cours, la présentation des nouveaux<br />

projets dans le quartier, les thèmes des travaux (routes, signalisation, espace<br />

public, luminaires,...) et la mobilité.<br />

154


Maison de l’Habitat<br />

Durant l’année <strong>2017</strong>, l’accueil de la Maison de l’Habitat a recensé plus de 9350<br />

contacts avec le public, ce qui représente une augmentation de 47,7% par rapport<br />

à 2016.<br />

816 personnes ont été reçues en permanence pour les demandes de primes à la<br />

rénovation. Parmi les différents services de la Maison de L’Habitat, deux services<br />

coopèrent en matière de primes, le Service du Logement de la Ville de Liège et<br />

le Guichet Energie Wallonie. Par rapport à l’année 2016, la Maison de l’Habitat a<br />

enregistré une forte augmentation d’affluence, liée à la mise en place de la campagne<br />

publicitaire menée par l’asbl Liège Energie dans le cadre du projet CAN.<br />

Parmi les acteurs de la Maison de l’Habitat, l’Agence immobilière Sociale a reçu<br />

plus de 970 personnes en permanence. 1582 documents d’inscription ont été<br />

distribués par l’accueil de la Maison de l’Habitat (1232 en 2016).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Guichet de l’Energie (missions voir site internet SPW)<br />

En <strong>2017</strong>, le Guichet de l’Energie de Liège a conseillé plus de 5390 personnes<br />

sur des sujets très variés. La répartition peut s’établir comme suit : visiteurs au<br />

Guichet, 1489 ; consultations par téléphone, 1961 ; consultations par mails, 503<br />

; visites dans le cadre de la subvention Mébar, 808.<br />

Les principaux sujets techniques abordés par les visiteurs sont : isolation, étanchéité<br />

à l’air, ventilation, humidité, chauffage, eau chaude sanitaire, production<br />

d’électricité, fourniture de gaz/électricité, consommation de gaz/électricité.<br />

Les principales matières administratives traitées par le Guichet peuvent se<br />

répartir comme suit : aides et primes (conditions), aides et primes (traitement),<br />

exigences PEB, audit énergétique, certificat PEB.<br />

Le Guichet de Liège a participé à différents salons de la construction/rénovation<br />

: Habitat Liège, Batibouw, Bois et Habitat, Energie et Habitat, Batiréno, Batirama,<br />

Village Energie, etc.<br />

De janvier à décembre <strong>2017</strong>, le nombre total de dossiers Mébar introduits au GE<br />

de Liège s’élève à 294 dossiers dont 58 dossiers pour le territoire de la Ville de<br />

Liège.<br />

Service énergie<br />

Les activités de ce service sont organisées avec une attention toute particulière<br />

vers le conseil au citoyen en matière d’utilisation rationnelle de l’énergie (URE) et<br />

155


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

de rénovation énergétique dans la composante de l’habitat.<br />

Ce travail s’articule autour d’une logique d’intervention en 4 points :<br />

• Choisir un fournisseur adapté – « Osez comparer »<br />

• Suivre ses consommations<br />

• Adopter les gestes quotidiens permettant une utilisation rationnelle de l’énergie<br />

et réaliser des petits aménagements économiseurs d’énergie<br />

• Réaliser des investissements structurels<br />

Afin de rencontrer les différents besoins des citoyens, qu’ils soient locataires ou<br />

propriétaires, dans une maison ou un appartement, un cycle de conférences a<br />

été mis en place, intitulé « les jeudis de l’énergie ». Ce sont ainsi plus de 200 personnes<br />

qui ont pu bénéficier en <strong>2017</strong> d’informations concrètes et spécialisées.<br />

En outre, des «ateliers de l’énergie» ont été organisés afin de permettre aux citoyens<br />

de découvrir et de redécouvrir les petits gestes quotidiens qui permettent<br />

d’économiser l’énergie.<br />

L’ensemble de ces thématiques sont également développées lors d’évènements<br />

marquants tels que : la Semaine Européenne de l’Energie Durable, salon Retrouvailles,<br />

Salon Habitat.<br />

En outre, les conseillers Energie travaillent avec d’autres services sur différents<br />

projets :<br />

• actions liées à la Convention des Maires, coordonnée par Energy Cities. Cette<br />

action se concrétise à Liège par la poursuite de la Campagne Européenne de<br />

Communication «Engage, j’agis pour le climat» ;<br />

• collaboration avec l’asbl Liège-Energie et la Cellule Stratégique dans le<br />

cadre de différents appels à projets européens. Le projet «Climate Active<br />

Neighbourhood - CAN» a été validé fin février <strong>2017</strong>. La première phase dudit<br />

projet a consisté à la mise en route de l’aspect <strong>administratif</strong> de ce projet,<br />

la mise en place du comité d’accompagnement régional, et l’organisation<br />

en interne du travail ; ce projet regroupe 7 actions ; les projets suivent<br />

actuellement leurs cours.<br />

• Etroite collaboration avec l’asbl Liège-Energie sur le salon habitat et la seconde<br />

édition de la campagne «Ensemble, maîtrisons l’énergie ».<br />

156


Inventaire des logements inoccupés<br />

Une équipe de 2 agents met à jour une base de données en effectuant des<br />

relevés sur le terrain et en confrontant différentes sources d’informations. Fin<br />

<strong>2017</strong>, 980 immeubles inoccupés étaient repris dans la base de données. Ces<br />

immeubles ne sont toutefois pas tous problématiques, certains étant mis en<br />

vente, en rénovation, inoccupés provisoirement par des propriétaires à l’étranger,<br />

inoccupés suite à un décès récent, etc.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

CREaFARM @ Liège<br />

L’appel à projets CREaFARM vise, à travers la mise à disposition de terrains<br />

publics, à encourager le développement de projets d’agriculture urbaine à Liège,<br />

à favoriser l’accès à la terre et stimuler l’autocréation d’emplois, à répondre à<br />

une demande croissante du consommateur pour des produits locaux de qualité,<br />

à encourager les filières courtes de distribution en vue de renforcer l’économie<br />

alimentaire locale.<br />

L’appel à projets CREaFARM est réalisé en partenariat avec la Ceinture Aliment<br />

Terre Liègeoise. Il répond à différents objectifs tant au niveau communal, pluricommunal<br />

qu’international en s’inscrivant dans le cadre du projet de ville « #<br />

Réinventons Liège - vers une ville intelligente : à la fois inclusive, innovante et<br />

résiliente », du « Schéma de développement territorial pluricommunal sur l’arrondissement<br />

de Liège » ainsi que de la « Convention des Maires pour le climat et<br />

l’énergie ».<br />

En <strong>2017</strong>, un groupe de travail transversal a été formé au sein de l’administration,<br />

des experts extérieurs ont été contactés, 20 réunions ont eu lieu sur le sujet, une<br />

fiche technique de description des sites a été validée, une analyse de pollution et<br />

de risques a été menée sur 5 terrains, une quinzaine de terrains potentiellement<br />

utilisables ont été listés, un logo a été créé, une architecture de site internet proposée,<br />

un marché a été lancé pour la réalisation du site internet et une réflexion<br />

juridique a été entamée.<br />

157


En quelques chiffres<br />

15.1. Développement économique et commercial<br />

Bureau du commerce : Permis d’implantations commerciales :<br />

En <strong>2017</strong>, 8 dossiers ont été introduits, 4 d’entre eux ont été acceptés, 1 a été<br />

refusé et 3 sont toujours en cours.<br />

En plus de ces dossiers relatifs à des implantations sur le territoire de la ville de<br />

Liège, le Collège communal a dû remettre un avis sur 6 dossiers d’implantation<br />

dans des communes limitrophes.<br />

15.2. Logement<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Permis de location<br />

Le nombre de permis de location délivrés en <strong>2017</strong> s’élève à 242, ce qui représente<br />

457 unités de logements (166 logements individuels, 103 logements<br />

collectifs, 34 kots individuels et 154 kots collectifs). Le nombre de permis refusés<br />

s’élève pour la même période à 324, ce qui correspond à 460 unités de logements<br />

(250 logements individuels, 135 logements collectifs, 30 kots individuels,<br />

45 kots collectifs). Les propriétaires de ces immeubles sont invités (mise en<br />

demeure) à remettre leurs logements en conformité.<br />

Des constats d’infraction ont été envoyés à l’administration wallonne suite à la<br />

mise en application du décret relatif aux amendes administratives (26 constats)<br />

pour non-respect de la réglementation en matière de permis de location.<br />

15.3. Régie foncière de Stationnement et de services<br />

La Régie foncière assure la gestion locative de :<br />

• 241 logements (dont 8 non loués car à rénover) dont :<br />

• 2 cédés en gestion à l’Agence Immobilière Sociale « Liège logement ASBL»<br />

• 50 cédés en gestion à la Maison Liégeoise (sites Prébendiers et Forges)<br />

• 14 cédés en gestion au Logis Social de Liège (site des Fortifications)<br />

• 14 immeubles de commerces ;<br />

• 5 stations-service ;<br />

158


• 23 emplacements de parking (rue de Hesbaye, 151) ;<br />

• 2 concessions (Golf de Bernalmont et parking en Hors-Château, rue Ferdinand<br />

Hénaux, Fond Saint-Servais) ;<br />

• 3 panneaux publicitaires ;<br />

• 38 baux emphytéotiques ;<br />

• 224 terrains et/ou parcelles (jardins potagers, prairies).<br />

• Neuf immeubles ont été acquis en <strong>2017</strong>.<br />

• Un immeuble a été vendu en <strong>2017</strong>.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

15.1. Développement économique et commercial<br />

Foires et marchés<br />

Convaincu de l’importance croissante du retour à une consommation plus saine<br />

et durable notamment par le biais des circuits courts, le service des Foires et<br />

Marchés a mis en place un marché des producteurs locaux «Court-Circuit».<br />

Organisé pour la première fois en 2016, ce marché a accueilli des producteurs,<br />

issus de la province de Liège ou d’un rayon de 50 km autour de Liège, qui produisent<br />

et/ou transforment de manière artisanale leurs produits.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

Evènements<br />

15.2. Logement - Rénovation urbaine :<br />

Inaugurations<br />

Pied-du-Thier-à-Liège<br />

Le projet rue Pied-du-Thier-à-Liège (n°15 à 19) - construction d’un ensemble des<br />

six logements très basse énergie avec démolition de ruines préalable - a commencé<br />

en août 2015 et s’est achevé en mai <strong>2017</strong> par une inauguration. Ce projet de<br />

construction de six logements basse énergie, situé à proximité de l’entrée principale<br />

du quartier, s’implante à l’entrée du quartier Saint-Léonard. Ancienne ruine<br />

159


et terrain de dépôt clandestin d’immondices, ce site à l’abandon a été exproprié<br />

pour utilité publique. L’opération est financée par la Rénovation urbaine de la<br />

Région wallonne. Les logements, loués rapidement après l’inauguration, comprennent<br />

quatre appartements de deux et trois chambres, et deux maisons unifamiliales<br />

de deux chambres. Chaque logement est pourvu d’un espace extérieur et<br />

d’un emplacement de parking.<br />

Ce projet a été mentionné dans la catégorie « Projets publics » au Prix d’architecture<br />

et d’Urbanisme <strong>2017</strong>.<br />

Ilots dits Firquet/Saint Séverin/Coqraimont 2-4<br />

Chantier de création de 3 logements et d’aménagement d’un jardin et potager<br />

communautaire dans l’îlot Firquet<br />

Ce chantier, qui constituait la dernière étape de la réhabiltiation de l’îlot Firquet<br />

1, s’est achevé en <strong>2017</strong>. Les trois logements ont été mis en location. Le potager<br />

et les jardins partagés ont fait l’objet d’un processus participatif via l’organisation<br />

d’un appel à projet, l’organisation de réunions de présentation et le développement<br />

d’ateliers pratiques ayant débouché sur la participation d’une quinzaine de<br />

ménages au projet de potagers partagés et sur la création effective du potager.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Léopold 10<br />

Chantier de rénovation de 3 logements de 1 et 2 chambres ainsi que d’un commerce<br />

au rez-de-chaussée et au 1er étage de l’immeuble. Les logements ont été<br />

mis en location début <strong>2017</strong>. Le commerce fait partie partie du projet Créashop<br />

qui a pour objectif une redynamisation commerciale du quartier Grand Léopold.<br />

Département du Logement, de la<br />

Régie foncière et du Développement<br />

économique et commercial<br />

160


16<br />

Département des<br />

Travaux - Direction<br />

des bâtiments<br />

communaux<br />

Localisation<br />

rue de Namur, 2 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/238.31.19<br />

Contact courriel : najet.tbib@liege.be<br />

Missions<br />

Gestion des bâtiments – entretiens, aménagements – audits<br />

énergétiques et de sécurité<br />

Suivi des mises à disposition des bâtiments.<br />

Régie ouvriers communaux (gros-œuvre, menuiserie, dépannage,<br />

toitures, ferronnerie, peinture, chauffage, électromécanique, électricité,<br />

téléphonie, équipes polyvalentes bâtiments scolaires)<br />

Gestion logistique des stocks et des ateliers<br />

Prêts de matériels pour festivités – déménagements internes<br />

Description des missions<br />

Gestion des bâtiments :<br />

• Gestion de l’entretien et de la maintenance des bâtiments communaux<br />

(programmation, études, marchés publics et suivis des travaux courants<br />

nécessaires).<br />

• Audit énergétique, gestion de la performance énergétique<br />

• Gestion de la sécurité des bâtiments, établissements de rapports d’état<br />

sanitaire sur les bâtiments<br />

• Suivi des mises à disposition des bâtiments (établissements des conventions<br />

pour les mises à dispositions de longue durée – suivi du respect des<br />

conventions)<br />

Aménagements<br />

• Programmation, études, marchés publics et suivis des nouveaux aménagements<br />

• Programmation et gestion des grands investissements (Maîtrise d’ouvrage)<br />

• Exécution de travaux d’entretien et en priorité de dépannage par la régie des<br />

ouvriers communaux (gros-œuvre, menuiserie, dépannage, toitures, ferronnerie,<br />

peinture, chauffage, électromécanique, électricité, téléphonie, équipes<br />

polyvalentes bâtiments scolaires)<br />

• Gestion logistique centralisée des stocks, des ateliers pour les bâtiments<br />

communaux et la gestion des espaces publics ;<br />

• Prêts de matériels pour festivités – déménagements internes – placement<br />

d’échafaudages<br />

161


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux - Direction<br />

des bâtiments communaux<br />

Au niveau de la gestion des bâtiments et dans la continuité de l’année précédente,<br />

une part importante des travaux a concerné des remplacements de châssis, des<br />

réfections de toitures et sanitaires ainsi que des mises en conformité électriques,<br />

gaz et sécurité incendie.<br />

Soulignons également la poursuite des travaux de désamiantage menés dans le<br />

cadre du plan de gestion de la Ville.<br />

En matière d’audit énergétique, la Direction des bâtiments communaux a continué<br />

sa participation à l’analyse des offres des marchés de rénovation énergétique lancés<br />

par la centrale de marchés Renowatt (projet pilote du G.R.E. pour la rénovation<br />

énergétique des bâtiments publics en Province de Liège) à laquelle la Ville avait<br />

adhéré en 2015. Une enveloppe budgétaire de près de 6 millions d’euros concernant<br />

des bâtiments scolaires et sportifs ainsi que le bâtiment rue de la Tonne a été<br />

engagée fin <strong>2017</strong> à cet effet.<br />

Concernant les mises à disposition de bâtiments, retenons principalement :<br />

• le bâtiment 19 rue Fabry mis à disposition de l’association « Centre<br />

d’Action culturelle pour les Handicapés mentaux », le temps nécessaire à<br />

l’agrandissement et la rénovation du MAD Musée situé au Parc d’Avroy ;<br />

• l’infrastructure sportive sise rue de la Tonne 80 accordée au bénéfice de<br />

l’association Ecole des jeunes du Royal Football Cub Liégeois ;<br />

• des locaux rue de la Tonne octroyés à l’association Théâtre de Liège ;<br />

• le Centre dramatique de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Centre européen de<br />

création théâtrale et chorégraphique afin d’y stocker du matériel scénique ;<br />

• un ensemble immobilier rue de Droixhe 10 mis à disposition de l’association<br />

Maison des Etudiants Liégeois ;<br />

• des locaux dans le Musée Boverie au profit du CIAC ;<br />

• des locaux dans le complexe muséal Le Grand Curtius au profit de la Fondation<br />

Liège Patrimoine ;<br />

• des locaux En Féronstrée 92 au profit du CPAS ;<br />

• l’occupation conjointe avec la Province de Liège du bâtiment classé Saint-André,<br />

place du Marché.<br />

• La rationalisation immobilière se poursuit avec le transfert du service des<br />

égoutiers (site des Aguesses) vers le site de la rue de la Tonne.<br />

162


En ce qui concerne les travaux menés en interne, précisons qu’outre le travail quotidien<br />

de maintenance des bâtiments du patrimoine public par les régies, celles-ci<br />

sont parfois amenées à venir en renfort sur des chantiers de plus grande ampleur.<br />

Cela a notamment été le cas suite aux importants travaux de rénovation de chauffage<br />

et de ventilation à l’Ilôt Saint-Georges, où les régies ont réalisé l’ensemble<br />

des finitions de menuiserie. Notons enfin le travail de réalisation d’un ensemble de<br />

mobilier sur mesure effectué pour le service de la Police au château de Péralta.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux - Direction<br />

des bâtiments communaux<br />

Les principaux travaux réalisés en <strong>2017</strong> sont les suivants :<br />

• le démarrage du chantier de la nouvelle piscine de Jonfosse ;<br />

• l’exécution des travaux préparatoires (sécurisation du site, désamiantage, ...) au<br />

projet de rénovation complète de la Cité administrative ;<br />

• les travaux de désamiantage de l’édifice classé Saint André ;<br />

• la réfection complète des aires de sports extérieures de la plaine des sports de<br />

Cointe ;<br />

• la démolition et la construction d’un nouveau bâtiment au centre sportif du Sart<br />

Moray ;<br />

• l’extension de l’école Jupille Combattants par la transformation d’un garage en<br />

une classe ;<br />

• la rénovation de l’étage de l’école Liberté, rue de l’Enseignement, afin d’y créer 4<br />

nouvelles classes ;<br />

• l’extension de l’école Vieille Montagne grâce à l’aménagement des anciens<br />

locaux de la Poste en 2 classes maternelles, dortoirs, sanitaires et une<br />

bibliothèque ;<br />

• la rénovation complète de la crèche de Droixhe avec une capacité augmentée de<br />

14 places, passant ainsi à 85 lits ;<br />

• la poursuite des travaux d’aménagement rue de la Tonne en vue d’y regrouper les<br />

archives communales (travaux et mise en place des rayonnages spécifiques) ;<br />

• le démarrage des travaux concernant la construction des Commissariats de<br />

Sainte-Marguerite et de Sainte-Walburge ;<br />

• la poursuite des travaux de rénovation du Mad Musée au parc d’Avroy ;<br />

• l’exécution des travaux de sécurisation des Commissariats de Police ;<br />

163


• la rénovation/modernisation du câblage structuré et la sécurisation des accès au<br />

niveau de l’Hôtel de Ville ;<br />

• la rénovation et l’aménagement des combles du Château de Péralta ;<br />

• la rénovation des bâtiments existants rue Beau-Mur en vue de la création d’une<br />

école à la rentrée 2018 (6 classes primaires et 4 classes maternelles) ;<br />

• la poursuite des travaux d’amélioration de l’ICTIA (école de Mécanique) avec<br />

l’installation d’un système d’extraction des gaz brûlés dans les ateliers de<br />

soudure et la création d’un nouvel atelier ;<br />

• la transformation du service bébés de la crèche du Sart-Tilman afin d’être plus<br />

fonctionnel et de répondre aux normes ONE (exemple : remplacements des<br />

châssis et sécurisation des abords) ;<br />

• la rénovation/modernisation du câblage structuré et des équipements HVAC au<br />

niveau de l’Ilot Saint-Georges (Féronstrée).<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département des Travaux - Direction<br />

des bâtiments communaux<br />

Concernant les projets en cours :<br />

• l’avancée dans la phase de sélection des candidats pour le marché de<br />

rénovation complète de la Cité administrative et l’adoption du cahier des charges<br />

correspondant ;<br />

• la désignation d’un auteur de projet pour l’extension du centre culturel Prévers ;<br />

• la désignation d’un auteur de projet pour la rénovation de la maison des jeunes<br />

de la ferme 1313 ;<br />

• la passation du marché public pour la rénovation de l’accueil de l’Hôtel de Police ;<br />

• la finalisation des études relatives aux créations de deux nouvelles crèches à<br />

Sainte-Marguerite et à Sainte-Walburge devant permettre les désignations des<br />

entreprises de travaux courant 2018.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

Le projet de rénovation de la Cité administrative, qui se mène en<br />

étroite collaboration avec la Direction du Développement territorial<br />

et des Grands Investissements, de l’Urbanisme et du Département<br />

des systèmes d’information.<br />

164


17<br />

• Développement durable<br />

• Mobilité<br />

• Développement économique et projets métropolitains<br />

Département du<br />

Développement<br />

stratégique<br />

Localisation<br />

Rue Grande Tour, 14 à 4000 LIEGE (Cellule Stratégique et Service<br />

Communication) et Hôtel de Ville – Place du Marché, 2 à 4000<br />

LIEGE (Service Protocole)<br />

Contact tél. : 04/221.80.82 – 04/238.51.13<br />

Contact courriel : protocole@liege.be – communication@liege.be –<br />

information@liege.be<br />

Missions<br />

• Protocole, logistique des salles et conciergerie<br />

• Communication<br />

• Relations extérieures<br />

• Politique générale<br />

Description des missions<br />

Protocole<br />

• Pavoisement<br />

• Accueil protocolaire, logistique des salles, conception, préparation, organisation<br />

et réalisation des cérémonies, réceptions et réunions<br />

Communication<br />

• Communication externe, gestion des outils de communication transversaux de<br />

la Ville comme le site internet, les réseaux sociaux, l’application smartphone, ...<br />

rédaction et publication du journal de la Ville, participation à des événements,<br />

porte-parole, revues de presse...<br />

Relations extérieures<br />

• Participations à des groupes de travail européens, jumelages-partenariats,<br />

coopération au développement<br />

Politique générale<br />

• Projets transversaux (Projet de Ville, FEDER,…)<br />

Développement durable<br />

• Coordination de la démarche interdépartementale<br />

165


Mobilité :<br />

• Suivi du plan communal de mobilité, coordination des acteurs de terrain,<br />

mobilité douce<br />

Développement économique et projets métropolitains<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Protocole<br />

Le Service du Protocole est chargé de concevoir, de préparer, d’organiser et de<br />

réaliser les cérémonies, réceptions et réunions déterminées par le Collège communal<br />

de la Ville de Liège.<br />

262 manifestations ont été répertoriées en <strong>2017</strong>, parmi lesquelles bon nombre<br />

de manifestations annuelles telles : les vœux du Collège à l’ensemble des agents<br />

communaux, le lancement des fêtes du 15 août, la remise des prix des citoyens<br />

d’honneur, les fêtes de Wallonie, la Soirée annuelle de la Ville, remise du Mérite<br />

liégeois, …<br />

Une attention particulière est réservée à l’organisation des commémorations<br />

patriotiques : Armistices de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale,<br />

Libération de la Ville de Liège et Fastes de la Police locale, … La Ville de Liège et<br />

le Commandement militaire de la Province de Liège, avec une volonté commune,<br />

soutiennent le Comité d’Entente des Associations patriotiques.<br />

Le service du Protocole a également assuré l’accueil lors des cérémonies de<br />

mariage et de noces jubilaires, tout comme la gestion de l’occupation des différentes<br />

salles de l’Hôtel de Ville et de son annexe, rue de l’Epée, pour des réunions,<br />

conférences de presse, réceptions, …. Dans ce cadre, il veille également<br />

à l’entretien et au bon état de l’Hôtel de Ville et de son annexe, en collaboration<br />

avec les autres services de la Ville.<br />

Le service tient également à jour la liste protocolaire.<br />

166


Communication<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication externe<br />

• Le Journal de Liège<br />

Le journal communal paraît entre 4 et 5 fois par an et est imprimé à 110.000<br />

exemplaires, il est distribué sur l’entièreté du territoire de Liège.<br />

• www.liege.be<br />

Le chantier d’optimisation de liege.be lancé en 2016 s’est poursuivi. Dans la<br />

foulée de la mise en ligne du nouveau site web de la Boverie (quadrilingue), la<br />

collaboration avec la S.C.R.L. IMIO et l’ensemble de tous les départements de<br />

la Ville a continué.<br />

• #RéinventonsLiège<br />

Cette démarche participative innovante a été un dossier majeur en <strong>2017</strong>, avec<br />

un travail important en termes de communication pour créer l’image du projet,<br />

mettre en place des outils (plate-forme web, réseaux sociaux, ...) et faire<br />

connaître toutes les étapes du processus (dépôt d’idées, soirées d’information,<br />

votes, résultats, ...).<br />

• LIEGETOGETHER<br />

Le service Communication s’est investi dans tous les aspects « communication<br />

» de cette dynamique, notamment autour de l’événement « Liège, Tendances<br />

numériques ».<br />

• Wi-fi urbain<br />

Le service a coordonné, avec le département des Systèmes d’Information et la<br />

SPI, la poursuite du déploiement des antennes de wi-fi urbain. L’ensemble des<br />

antennes prévu dans le cadre du projet « Digital Cities » est maintenant déployé<br />

et un nouveau portail a été installé.<br />

• Un graphisme pour valoriser la Ville<br />

Le service dispose d’un graphiste qui travaille en pôle avec la graphiste du<br />

département de la Culture, des Musées et du Tourisme.<br />

A l’instar des autres outils du service, le graphiste travaille de manière transversale<br />

afin de réaliser brochures, affiches, signalétique, présentations, ... et veille<br />

à l’application de la charte graphique.<br />

167


• Un point de contact général<br />

La gestion des adresses générales de contact (webadmin@liege.be, information@liege.be<br />

et communication@liege.be) permet de maintenir un rapport<br />

quotidien efficient entre la population et l’administration.<br />

Tous les courriels reçoivent rapidement un accusé de réception mais surtout un<br />

relais concret vers les départements concernés lorsque la réponse ne peut être<br />

apportée par le service (le service traite ainsi environ 11.000 mails par an).<br />

• Soutien de projets<br />

Le service a soutenu des projets de toutes envergures, notamment afin d’assurer<br />

la visibilité de la Ville et d’apporter un soutien pour la promotion et/ou<br />

l’élaboration des outils de communication. Quelques exemples : les 15 km de<br />

Liège, la soirée de la Ville, l’inauguration de la place de l’Yser, le Festival international<br />

du film de comédie, ...<br />

• Contact avec la presse<br />

Le service gère l’envoi des communiqués de presse, l’organisation de conférences<br />

de presse et le suivi des demandes de médias pour des reportages ou<br />

interviews.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication et outils internes<br />

• La revue de presse électronique quotidienne permet aux destinataires de<br />

recevoir, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, les articles traitant de Liège<br />

et des matières communales.<br />

• La revue de presse hebdomadaire (traitant les magazines tels le Trends et le<br />

Vif) est à présent éditée également en version électronique.<br />

• La banque d’images : un outil attendu.<br />

Le service a lancé un chantier important pour la création d’une banque<br />

d’images afin de centraliser l’encodage des photos prises par les agents communaux<br />

et faciliter l’accès à ces photos pour tous les utilisateurs internes.<br />

• Infopers et concours<br />

Le service assure aussi la gestion des courriels d’information au personnel (infopers@liege.be)<br />

et, dans ce cadre, propose aussi au personnel communal des<br />

concours pour différents événements dont la Ville est partenaire.<br />

168


• Et beaucoup d’autres choses encore!<br />

Le service met à la disposition de l’Administration des outils de visibilité<br />

(roll-ups, cubes, beach flags, goodies, ...) et gère le planning des planimètres<br />

Decaux dont la Ville a la charge.<br />

Il met à jour les annuaires et guides dans lesquels la Ville est reprise.<br />

Relations extérieures<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Villes MAHHL<br />

Le service est actif au sein du groupe de « coordination » des Villes MAHHL. Ce<br />

groupe prépare et assure le suivi des Conférences des Bourgmestres.<br />

Il se réunit mensuellement.<br />

De plus, en tant que « coordinateur », il participe aussi à des réunions thématiques<br />

: mobilité (EurekaRail), culture (Triennale de la Culture) et sécurité (préparation<br />

de la Conférence Sécurité qui aura lieu en mars 2018 autour du thème de<br />

la Radicalisation).<br />

Dans le cadre d’une activité de « benchmarking », les coordinateurs MAHHL se<br />

sont rendus à Lille afin d’y faire connaissance avec la collaboration transfrontalière<br />

instaurée entre Lille, Courtrai et Tournai.<br />

Hasselt : avec l’appui du service, un projet INTERREG V A visant la lutte contre<br />

les assuétudes a pu se faire avec un partenaire liégeois, l’ULiège.<br />

Partenariat avec Cologne : comme chaque année, il a collaboré étroitement avec<br />

l’association Belgo-Franco-Allemande de Cologne. Un groupe de l’association,<br />

qui anime les relations entre la Ville soeur allemande et la Ville d’Istanbul, a été<br />

accueilli.<br />

Partenariat avec Plzen : En juillet, en étroite collaboration avec la Culture, le Protocole<br />

et des descendants d’anciens membres du 17e Bataillon de Fusiliers, la<br />

lauréate du Prix Jan Palach a été reçue.<br />

Partenariat avec Gand : La collaboration avec cette ville partenaire a connu deux<br />

points forts en <strong>2017</strong>. Le Collège bilatéral à Liège (20 janvier) et une collaboration<br />

au niveau des SDG Voices dans le cadre d’un challenge entre écoles autour d’objectifs<br />

visant le développement durable.<br />

Dans le cadre du partenariat avec Lubumbashi en lien avec la réhabilitation de<br />

169


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

l’Etat civil, le travail de sensibilisation a été poursuivi avec la réalisation d’une caravane<br />

itinérante, la création de matériel de sensibilisation (flyers, gilet,…) et d’un<br />

spot radio. Un travail préparatoire aux remises à jour du logiciel et du parc informatique<br />

a également été réalisé. Notons également qu’un nouveau projet a été<br />

soumis à WBI pour le financement d’un projet à Bukavu en lien avec les actions<br />

de l’Hôpital de Panzi.<br />

S’agissant du partenariat avec Turin, l’Instruction publique et deux écoles de la<br />

Ville de Liège (De Beauvoir et le CEFA Horticulture) ont participé à un échange autour<br />

de l’accueil des primo-arrivants avec la Ville de Turin et ses partenaires dans<br />

le cadre du projet « Au-delà des murs ».<br />

S’agissant du partenariat avec Ramallah, la commission Liège Ramallah mise<br />

en place pour accompagner le jumelage a présenté un festival autour du Cinéma<br />

Palestinien dans le cadre de Mars Diversité, en collaboration avec les Grignoux, la<br />

Maison de la Laïcité, etc.<br />

La Ville de Liège a également accueilli une délégation venue de Baalbeck,<br />

conduite par son Maire, le Général Lakis. A cette occasion, la Culture libanaise<br />

a été mise à l’honneur à la caserne Fonck avec la représentation de la troupe «<br />

Hayakel Baalbeck ».<br />

S’agissant du partenariat avec Lille, les échanges entre les services de la Jeunesse<br />

des deux villes se sont maintenus avec une présence à Lille de M. Cagliari<br />

dans le cadre de programme d’échanges de Jeunes. Ces liens se maintiennent<br />

avec notamment les échanges entre jeunes du Conseils communal des enfants.<br />

Le 12 octobre, une délégation de la Ville de Lille a été reçue, composée d’une<br />

quinzaine de cadres de l’administration. Cette rencontre visait à approfondir les<br />

liens de coopération administrative qui lient les deux villes. Deux thématiques<br />

ont été abordées au cours de cette journée : présentations et échanges quant à<br />

la participation citoyenne et un exemple de travail transversal (entre la Ville, la<br />

Police et l’Université) dans le domaine de la lutte contre la radicalisation et des<br />

mesures de prévention.<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Dans le cadre de la participation de la Ville de Liège à la Commission Villes innovantes<br />

de l’AIMF, une réunion s’est tenue à Tbilissi, avec pour objectif, l’échange<br />

de bonnes pratiques entre villes en terme d’innovation.<br />

La Ville de Liège a également apporté sa contribution à la publication « Raison-<br />

170


nance » en mettant en avant les innovations de la Ville et en présentant « Réinventons<br />

Liège ».<br />

Toujours dans le domaine de l’innovation, la Ville de Liège a apporté sa contribution<br />

à l’étude dirigée par Bilbao dans le cadre de CGLU sur les smart cities et a<br />

déposé sa candidature pour le concours européen I Capital.<br />

Monde diplomatique :<br />

Des délégations de diverses Ambassades ont été reçues : Etats-Unis, Turquie, ...<br />

Une soirée consacrée à la découverte du Costa Rica a également été organisée<br />

au Château de Péralta, au vu des liens historiques entre ce lieu et le Costa Rica.<br />

De plus, le service a continué à suivre les travaux de la Commission internationale<br />

du Corps Consulaire de Liège.<br />

Enfin, comme chaque année, la Ville de Liège a rendu hommage aux victimes du<br />

génocide perpétré au Rwanda contre les Tutsi.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Associations :<br />

L’action au sein de la Communauté des Villes Ariane s’est poursuivie (participation<br />

aux réunions du Conseil des Maires et du Bureau).<br />

Divers : Diverses délégations été accueillies (par exemple, une importante délégation<br />

d’architectes néerlandais, qui s’intéressait au développement de la gare TGV<br />

et son quartier).<br />

Le 20 mai, en étroite collaboration avec la Culture, une forte délégation de la<br />

Commune de Balen a été accueillie. L’axe principal de cette visite était la multi- et<br />

l’interculturalité.<br />

Une aide a été apportée à l’artiste-photographe Jim Sumkay à s’inscrire dans le<br />

programme de Pafos <strong>2017</strong>, Capitale Culturelle.<br />

Politique générale<br />

Le Projet de Ville 2012-2022<br />

En <strong>2017</strong>, les actions propres à la cellule stratégique continuent d’être mises en<br />

œuvre.<br />

La cellule stratégique a piloté la refonte du Projet de Ville. Le Collège a décidé de<br />

mettre en place Réinventons Liège : un processus de participation citoyenne qui<br />

171


a donné pendant 100 jours aux forces vives liégeoises (citoyens, associations,<br />

acteurs économiques et culturels, …) l’opportunité d’imaginer et de construire la<br />

ville de Liège de demain.<br />

Le processus s’est déroulé en trois phases :<br />

• Une phase de dépôt d’idées via une plate-forme spécialement conçue à cet<br />

effet, le site www.reinventonsliege.be, qui s’est étendu entre le 8 mars et le 22<br />

mai <strong>2017</strong>.<br />

• Une phase de vote, toujours via cette plate-forme, du 1er au 25 juin.<br />

• Une phase d’analyse, au terme de laquelle le bilan de l’expérience a été<br />

communiqué au public en fin d’année, avec une actualisation du Projet de Ville<br />

qui s’est réalisée en conséquence.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Développement durable<br />

Les activités de l’expert ont été fortement impactées par la mise en œuvre de<br />

différents projets internationaux de lutte contre les changements climatiques<br />

obtenus en 2016 :<br />

• Le projet INTERREG V B ENO « Quartiers Actifs pour le Climat » (CAN) en<br />

collaboration avec le service des Relations Internationales et le Département<br />

du Logement et en partenariat avec l’asbl « Liège-Energie ». Ce projet, mené par<br />

l’association internationale « Climate Alliance » de Francfort, vise à développer<br />

et tester dans les quartiers 7 actions innovantes pour aider les citoyens à<br />

réduire leurs consommations d’énergie ;<br />

• Le projet INTERREG V B ENO « Accélérer la Rénovation Energétique des<br />

Copropriétés » (ACE-Retrofitting) en collaboration avec le service des Relations<br />

Internationales et en partenariat avec l’asbl « Liège-Energie », le Syndicat<br />

National des Propriétaires et des Copropriétaires (SNPC) et 2 Clusters<br />

d’Entreprises du Plan Marshall « Eco-Construction » et « CAP2020 ». Ce projet,<br />

mené par le Réseau de Villes pour la transition énergétique « Energy Cities » de<br />

Besançon, vise à lever les obstacles juridiques, techniques ou organisationnels<br />

qui freinent la réalisation des travaux en copropriété en s’appuyant sur le<br />

modèle développé par l’Agence Parisienne du Climat ;<br />

• Le projet européen de Coopération au Développement « Lubumbashi 2030 »<br />

visant à mettre en œuvre le processus de la Convention des Maires en Afrique<br />

Subsaharienne. Ce projet s’appuie sur un large partenariat belgo-congolais<br />

172


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

réunissant, outre les Villes et les Universités de Liège et de Lubumbashi,<br />

une série d’acteurs institutionnels, scientifiques et techniques à même de<br />

contribuer au développement d’un nouveau modèle de développement urbain<br />

inclusif, efficient et résilient aux pressions conjointes de l’évolution rapide de la<br />

population et du climat ;<br />

• Le projet du Fonds de Coopération de l’AIMF « Gestion durable des ressources<br />

en eau, des forêts et du patrimoine arboré urbain », visant à appuyer au niveau<br />

technique certaines priorités du Plan d’Action du programme « Lubumbashi<br />

2030 », par le soutien et le renforcement des activités de reforestation et de<br />

verdurisation du territoire ainsi que les efforts de protection des zones des<br />

captages d’eau, qui sont soumises à une pression anthropique extrêmement<br />

problématique.<br />

Par ailleurs, l’expert poursuit son implication au sein de la Commission « Ville<br />

et Développement Durable » de l’AIMF, présidée par la Ville de Lausanne, laquelle<br />

développe (depuis 2009) une réflexion croisée entre Villes Francophones<br />

d’Afrique et d’Europe autour des thématiques de l’Urbanisme, de la Mobilité, de<br />

l’accès à l’Energie et de la vulnérabilité au changement climatique. Vu la très<br />

forte pénétration des Villes francophones dans l’appel à projets du programme<br />

européen de la Convention des Maires en Afrique Subsaharienne, la Commission<br />

a décidé d’orienter ses travaux des prochaines années vers l’accompagnement<br />

des Villes-lauréates africaines.<br />

L’expert est le référent de la Ville de Liège vis-à-vis de la Commission européenne<br />

pour la Convention des Maires. En <strong>2017</strong>, le Collège a décidé de constituer un<br />

Groupe de Travail interdépartemental permanent « Energie et Changements Climatiques<br />

» destiné à accompagner la Ville de Liège dans le processus. L’objectif<br />

est l’élaboration d’un Plan d’Action intégré de mesures d’atténuation et d’adaptation<br />

au changement climatique à programmer et mettre en œuvre à l’échelle du<br />

territoire et aux horizons 2030 et 2050.<br />

L’expert remplit également le rôle de point de contact officiel de la Ville pour les<br />

programmes européens de recherche et d’innovation – Horizon 2020, Smart Cities<br />

– ainsi que pour le suivi de l’adhésion de la Ville au Pacte de Politique Alimentaire<br />

Urbaine de Milan (avril <strong>2017</strong>).<br />

173


<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Mobilité<br />

Dans le cadre du dossier du tram, le Conseiller en Mobilité assure un suivi régulier<br />

dans les contacts avec les différents partenaires, dans l’objectif de garantir<br />

une bonne circulation des informations.<br />

L’étude de l’actualisation du Plan communal de Mobilité (PCM) de Liège s’est<br />

poursuivie. Différents ateliers ont été mis en place afin de valider les enjeux de la<br />

mobilité de demain.<br />

Un travail spécifique a été mené sur l’enjeu du transport public à l’horizon du<br />

tram afin de réorganiser et hiérarchiser l’offre en transport public. Ce travail a<br />

abouti à une réunion stratégique permettant de valider les grandes orientations.<br />

Au niveau de l’agglomération, le Conseiller en Mobilité est impliqué dans l’actualisation<br />

du Plan Urbain de Mobilité. Dans ce cadre, il assure également un<br />

contact régulier avec les villes et communes voisines de Liège.<br />

Le Conseiller en mobilité suit différents dossiers FEDER et plus particulièrement<br />

celui de l’aménagement de l’E25 (entre les ponts Barrage et Atlas) et l’aménagement<br />

du boulevard de la Constitution.<br />

La Cellule du développement stratégique a également participé et assuré le<br />

suivi :<br />

• de l’étude des 14 axes structurants de bus menée par la SRWT. Cette étude<br />

permet de définir une programmation d’investissement pour le transport<br />

public sur les axes complémentaires au tram.<br />

• de l’étude ANGELIC de la SNCB, proposant un développement d’un réseau de<br />

type RER dans l’agglomération liégeoise.<br />

• du Plan Provincial de Mobilité.<br />

• du Plan d’investissement du SPW - Routes de Liège.<br />

Le Conseiller en Mobilité assure également un rôle transversal au sein de l’Administration<br />

et une expertise dans les grands projets de développement du territoire<br />

communal (Bavière, Guillemins, Coronmeuse, ...).<br />

Développement économique et projets métropolitains<br />

La conseillère en développement économique a assuré la coordination de l’élaboration<br />

du portefeuille FEDER « Liège, Ville en transition » jusqu’à son adoption<br />

définitive par le Gouvernement wallon le 2 février <strong>2017</strong> et celle de deux dossiers<br />

de Sites à réaménager (Conronmeuse et Bressoux).<br />

174


Elle a par ailleurs participé à la deuxième phase du marché de dialogue compétitif<br />

relatif au réaménagement du site de Coronmeuse en éco quartier et à l’attribution<br />

du marché au consortium Néo Légia en juin <strong>2017</strong>. Toujours concernant ce<br />

site, elle a participé à la rédaction du contrat de partenariat à conclure avec le<br />

consortium.<br />

La conseillère a été étroitement associée à deux nouveaux comités d’accompagnement<br />

de projets : à l’initiative du groupe Inbev pour la réhabilitation de ses<br />

infrastructures industrielles inoccupées (rue de Visé) et celui de la reconversion<br />

du site LBP à Chênée avec la Spaque et la SPI.<br />

En matière d’évènements, la conseillère a organisé la présence de la Ville au<br />

Salon international de l’Immobilier à Cannes (en mars) et animé un stand Ville de<br />

Liège au Salon de l’Immobilier belge Realty (en mai).<br />

Enfin, la recherche d’investisseurs a permis de concrétiser 1 dossier important :<br />

l’acquisition de l’ancien terrain Electrabel à Bressoux (4ha) et le montage d’un<br />

projet d’aménagement de parc d’activités économiques par le groupe Global<br />

Estate.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication<br />

• La dynamique #RéinventonsLiège<br />

• La fin du déploiement du wi-fi urbain<br />

• Les derniers ajustements pour l’optimisation de liege.be<br />

Relations extérieures<br />

En étroite collaboration avec plusieurs partenaires, la préparation des manifestations<br />

• dans le cadre du centenaire de la Première Guerre Mondiale, le centenaire de<br />

l’Armistice (9/11/2018), une exposition sur le 12e de Ligne (2019)<br />

• dans le cadre du 60e anniversaire (juillet 2018) du jumelage qui anime les<br />

Villes de Lille, Liège, Rotterdam, Turin, Esch-sur-Alzette et Cologne.<br />

175


Politique générale<br />

Le Projet de Ville 2012-2022<br />

Projet réalisé :<br />

La participation citoyenne consistant aux quatre premières phases du projet :<br />

• Mise en place de la plateforme numérique<br />

• Dépôt de projets<br />

• Votes<br />

• Ecriture du rapport finalisé avec 77 actions prioritaires définies<br />

Projet en cours :<br />

• La participation citoyenne continue<br />

Afin de traduire les tendances exprimées par les citoyens, il est proposé de<br />

travailler à deux niveaux :<br />

• Déterminer une méthodologie de mise en oeuvre et de suivi<br />

• Déterminer un nombre d’actions/projets qui formeront un ensemble<br />

cohérent et structurant permettant de rencontrer significativement les<br />

nouvelles aspirations exprimées par les citoyens pour Réinventer Liège<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Mobilité<br />

La Cellule du développement stratégique est prioritairement une cellule de planification.<br />

Son rôle est d’assurer une parfaite cohérence entre les différents niveaux<br />

de décision.<br />

Plusieurs projets ont connu des avancées significatives (désignation des adjudicataires)<br />

:<br />

• la concession d’un système de véhicules partagés électriques<br />

• la création de 226 places «Shop & Drive»<br />

• le jalonnement dynamique des parkings publics<br />

Ces projets sont à présent en phase de concrétisation.<br />

Des avancées significatives sont également à souligner dans la perspective d’un<br />

titre de transport combiné TEC / SNCB pour la Métropole liégeoise, dans l’étude<br />

176


pour un transport par câble pour relier la Citadelle et le Sart-Tilman, dans le développement<br />

du covoiturage.<br />

Au niveau de la politique cyclable, différents projets structurants ont été validés<br />

et se concrétisent :<br />

• la réalisation d’un itinéraire cyclable reliant le pont Albert au Pont des Vennes,<br />

ainsi que les quartiers Longdoz et Vennes à la nouvelle passerelle ‘La Belle<br />

Liégeoise’. Cet itinéraire permet de dédoubler le RAVeL dans sa partie la plus<br />

étroite.<br />

• la réalisation d’un corridor vélo place du 20 août<br />

• la réalisation d’un corridor vélo reliant le RAVeL à Grivegnée-haut jusqu’au<br />

quartier de Bressoux<br />

• la réalisation d’un corridor vélo entre Saint-Léonard et Herstal, via la future<br />

passerelle Vivegnis<br />

• le tourne-à-droite libre pour cyclistes<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

En <strong>2017</strong>, le service Vélocité a été complété de 650 nouveaux vélos.<br />

Une carte cyclable a été produite et diffusée à 3.000 exemplaires.<br />

La conseillère a organisé les comptages vélos en mai et septembre <strong>2017</strong>. Une<br />

augmentation significative de +50% a été enregistrée sur les 18 points de comptage.<br />

Les actions vélos sont également discutées et concertées avec la Commission<br />

vélo qui s’est réunie 5 fois en <strong>2017</strong>.<br />

Développement économique et projets métropolitains<br />

• Eco-quartier Coronmeuse (Coordination générale) – 25 ha<br />

• Ancienne Cour aux marchandises de Bressoux (dépollution, implantation de la<br />

FIL et du CDRM du tram) – 18 ha<br />

• Aménagement de l’ancien terrain Electrabel à Bressoux – 4 ha<br />

• Réalisation d’un film sur les projets métropolitains avec le prestataire Myisis<br />

177


En quelques chiffres<br />

Protocole<br />

262 manifestations ont été organisées par le service du Protocole, en propre ou<br />

en étroite collaboration avec les autres services de la ville.<br />

Communication<br />

• 560.000 journaux communaux ont été distribués pour les 5 numéros de <strong>2017</strong><br />

• Une moyenne de 175.356 visites mensuelles sur liege.be (173.861 en 2016),<br />

avec un pic de 239.720 visites en septembre <strong>2017</strong> (pic de 212.534 visites<br />

en août 2016) et un nombre de visites annuelles qui s’élève à 2.104.280<br />

(2.086.342 en 2016).<br />

• Pages de liege.be les plus consultées : Etat civil et Mairies de quartier -<br />

Tourisme - Propreté : collecte des immondices - Offres d’emploi - Articles<br />

d’informations et de promotions (www.liege.be/nouveautes).<br />

• liege.be toujours n°1 du référencement Google pour Liège!<br />

• 16.593 fans de la page Facebook de la Ville (12.000 en 2016)<br />

• 4.670 Followers sur Twitter (3725 en 2016).<br />

Politique générale<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Le Projet de Ville 2012-2022<br />

Le dépôt des projets par les citoyens :<br />

• 983 idées/projets déposés par les citoyens<br />

• 1.568 personnes présentent lors des rencontres inspirantes et des ateliers<br />

citoyens<br />

Le choix des citoyens par centre d’intérêt :<br />

• Près de 95 000 votes (84 130 votes « pour » et 10 558 votes « contre »)<br />

• Ces votes ont été émis par 5 023 utilisateurs de la plateforme Réinventons<br />

Liège<br />

• Dont 50.5% d’hommes et 49.5% de femmes<br />

178


• La tranche d’âge la plus active étant celle des jeunes adultes de moins de 40<br />

ans<br />

• 80% de votants liégeois et 20% de non-liégeois<br />

• Plus de 30 000 connections sur la plateforme<br />

77 actions prioritaires qui seront mises en œuvre par la Ville de Liège.<br />

Evènements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Protocole<br />

Cette année a également été marquée par de nombreuses réunions, conférences,<br />

ateliers citoyens et séances d’information dans le cadre du projet « RéinventonsLiège<br />

».<br />

Liège a également accueilli la Conférence mondiale des Humanités réunissant<br />

plusieurs centaines de participants du monde entier, issus des milieux scientifiques,<br />

politiques et créatifs, représentants d’organisations internationales,<br />

gouvernementales et non gouvernementales. Cette manifestation, qui s’est tenue<br />

du 6 au 12 août, fut le fruit d’une collaboration entre l’Université de Liège, la Ville<br />

de Liège et la Province de Liège.<br />

Le service du Protocole apporte également un soutien logistique lors de manifestations<br />

organisées par d’autres services de la Ville, notamment lors de la Nocturne<br />

des Mariages, l’inauguration de la Foire d’Octobre, la fête des pensionnés<br />

de la Ville, ou encore lors des nombreux vernissages organisés par le département<br />

de la culture.<br />

Relations extérieures<br />

Le service a collaboré au suivi au quotidien de deux projets Interreg V B Europe<br />

du Nord-Ouest : Climate Active Neighbourhoods (Interreg V B ENO) et Accelerating<br />

Condominium Energy Retrofitting (Interreg V B ENO).<br />

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre Mondiale,<br />

plusieurs événements ont eu lieu :<br />

• commémoration du centenaire de l’épopée héroïque de l’Atlas V<br />

• commémoration de Walthère Dewé et la résistance<br />

179


• dans le cadre de la Nocturne des Coteaux, au Grand Curtius, en étroite<br />

collaboration avec le Conservatoire Royale de Liège et la Ville de La Panne, une<br />

réédition du concert donné le 30 juin 1916 à Eggewaartskapelle par les Frères<br />

Ysaye.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Afin de préparer le centenaire de l’Armistice (2018) et la commémoration de la<br />

fin de la Première Guerre Mondiale, les préparatifs ont d’ores et déjà commencé<br />

et ce en collaboration avec divers services de la Ville, la Province, le Commandement<br />

militaire de le Province, les associations patriotiques.<br />

Les Relations internationales ont aussi aidé lors de l’organisation de cérémonies<br />

majeures commémorant la Deuxième Guerre Mondiale.<br />

Le service a apporté son aide au « 15 km de Liège Métropole » (participation<br />

de sportifs issus des Villes MAHHL) et au Festival international de groupes vocaux<br />

« Voix sur Meuse » (participation de chorales de Gand, d’Aix-la-Chapelle, de<br />

Maastricht).<br />

A l’invitation du WBI, le service a été invité à témoigner de son expérience dans le<br />

domaine des projets Interreg B ENO, en participant activement à une conférence<br />

bilingue à Bruxelles.<br />

Afin de mieux faire connaître La Boverie, le service a assuré un appui lors de<br />

l’inauguration d’expositions et de visites diverses.<br />

Le 28 juin, le service a aidé à l’organisation d’un colloque visant l’augmentation<br />

des échanges économiques entre la région liégeoise et l’Allemagne. Ce colloque<br />

a été organisé à l’initiative de l’Ambassade d’Allemagne avec la collaboration de<br />

DEBELUX (Chambre de Commerce) et l’AWEX.<br />

Un événement de premier ordre a mobilisé les services au cours de cette année.<br />

Il s’agit, dans le cadre du partenariat entre Liège et Nancy, de la mise à l’honneur<br />

de Belgique en général et Liège en particulier lors des fameuses festivités de la<br />

Saint Nicolas, sur le thème du “Grand festin”.<br />

Développement économique et projets métropolitains<br />

• Organisation de la présence de la Ville de Liège au salon MIPIM à Cannes et<br />

montage de la conférence Liège/Bruxelles « Old factories, new stories » avec le<br />

GRE Liège (Réhabilitation/requalification des friches en milieu urbain) – mars<br />

<strong>2017</strong><br />

180


• Organisation de la présence de la Ville de Liège au salon REALTY à Bruxelles et<br />

montage de la conférence de Monsieur le Bourgmestre sur les grands projets<br />

liégeois et la thématique «smart city » - mai <strong>2017</strong><br />

• Organisation de la visite de toute l’équipe en charge de l’ensemble des<br />

dossiers FEDER au sein du SPRB (Service public régional de Bruxelles).<br />

Présentation des grands projets liégeois et visites – octobre <strong>2017</strong><br />

• Organisation de la visite de la NKVK (Nederlandse Kamer van Koophandel<br />

voor België en Luxemburg). Présentation des grands projets liégeois –<br />

novembre <strong>2017</strong><br />

Actions transversales inter-départements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

Communication<br />

Par essence, le département du développement stratégique œuvre de manière<br />

transversale pour, d’une part, s’inspirer de la réalité quotidienne des services<br />

pour définir les lignes stratégiques à suivre et, d’autre part, veiller à ce que les<br />

départements et services opérationnels mettent en œuvre la stratégie définie.<br />

Vu leur nature, les outils gérés par le service Communication se nourrissent,<br />

au quotidien, de contenus issus d’une collaboration inter-départements ou<br />

d’échanges avec ceux-ci.<br />

La dynamique de collaboration transversale a été renforcée ces derniers mois<br />

avec la démarche d’optimisation du futur site web, reposant sur une étroite collaboration<br />

avec le département des Systèmes d’Information (dans le cadre du Plan<br />

Stratégique Informatique). Plus largement, le service travaille avec l’ensemble<br />

des départements (et leurs référents en communication), afin d’alimenter en<br />

contenu et en visuel le site liege.be, les réseaux sociaux, l’application smartphone,<br />

le journal communal,....<br />

#RéinventonsLiège, la banque d’images, l’E-Guichet et le wi-fi urbain sont<br />

quelques autres exemples de dossiers transversaux, avec le département des<br />

Systèmes d’Information notamment.<br />

181


Relations extérieures<br />

Dans bon nombre de dossiers, le service a collaboré avec d’autres services de la<br />

Ville. En guise d’exemple, on peut citer<br />

• la culture : dans le cadre de la promotion de La Boverie et des<br />

commémorations de la Première Guerre mondiale<br />

• la prévention : la traduction simultanée dans le cadre de deux conférences,<br />

dans le cadre de la lutte contre le radicalisme<br />

• les sports : les 15 km de Liège Métropole<br />

• l’enseignement : le service collabore étroitement avec le Lycée Léonie de<br />

Waha, dans le cadre de son triple anniversaire (2018-2019).<br />

• Le projet Jeunesse avec Lille mobilisant les départements concernés<br />

• Le Festival culturel palestinien mobilisant le service des Relations<br />

interculturelles<br />

• Le Projet Au-delà des Murs avec Turin mobilisant l’Instruction publique<br />

• La mise à l’honneur de Liège lors des Festivités de la Saint Nicolas mobilisant<br />

le Tourisme et l’Interculturel.<br />

Développement économique et projets métropolitains<br />

• Eco-quartier Coronmeuse (Coordination générale)<br />

• Ancienne Cour aux marchandises de Bressoux (dépollution, implantation de la<br />

FIL et du CDRM du tram)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Département du<br />

Développement stratégique<br />

182


18<br />

Direction<br />

audit et qualité<br />

Description des missions<br />

• Contrôle interne<br />

• Missions de soutien à la mise en place et au suivi du contrôle interne / soutien<br />

aux missions de M. le Directeur général<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités<br />

Localisation<br />

Place du Marché, 2 à 4000 Liège<br />

Contact tél. : 04/221.80.19<br />

Contact courriel : danielle.adriaenssens@liege.be<br />

Missions<br />

Contrôle interne<br />

• Présidences des Comités de concertation de base, bâtiments communaux et<br />

VETES.<br />

• Conseillère en sécurité de l’information pour la Ville de Liège et, à ce titre,<br />

gestionnaire du dossier relatif à la mise en place du Règlement général sur la<br />

Protection des Données (RGPD).<br />

• Pilotage de la cellule mise en place concernant la problématique du cadastre<br />

en collaboration avec le DSI, le Département des Finances et le Département<br />

de l’Urbanisme.<br />

• Participation au Comité de gestion « Best Adress », dans le cadre de la<br />

problématique ICAR.<br />

• Pilotage <strong>administratif</strong> du transfert du Service PSE (Promotion de la Santé à<br />

l’Ecole) à la Province de Liège.<br />

• Audi du Service Expédition et négociation avec B-Post, en collaboration avec le<br />

DSI.<br />

• Gestion administrative du Plan de gestion, en collaboration avec tous les<br />

Services de la Ville de Liège.<br />

183


• En collaboration avec l’Instruction publique et le Département des Bâtiments<br />

communaux, réalisation d’une étude sur l’état des sanitaires dans les écoles<br />

fondamentales de la Ville de Liège.<br />

• Participation au Comité de gestion transversal « Vente des bâtiments<br />

communaux ».<br />

• Elaboration du rapport <strong>administratif</strong>, en collaboration avec le graphiste du<br />

Département des Services sociaux.<br />

• Membre du Comité de Direction.<br />

• Membre du Comité de Pilotage du Bien-Etre au travail, qui se réunit sous<br />

l’égide de M. le Directeur Général.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction audit et qualité<br />

184


19<br />

Direction du<br />

développement<br />

territorial<br />

et des grands<br />

investissements<br />

Localisation<br />

rue de Namur, 2 (3ème étage) à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/239.31.22<br />

Contact courriel : claudia.grella@liege.be ; virginie.janss@liege.be ;<br />

didier.henrottin@liege.be<br />

Missions<br />

Développement territorial et des grands investissements<br />

Description des missions<br />

Développement territorial et grands Investissements<br />

• Aide au développement territorial et à l’exécution de la politique de gestion<br />

des investissements et des grands projets immobiliers (développement –<br />

réalisation – évaluation – gestion optimale des ressources)<br />

• Assiste et conseille le Directeur général et le Collège en les alertant sur les<br />

risques techniques, financiers et juridiques liés aux grands investissements<br />

• Coordonne les différents Départements et Directions (internes et externes)<br />

concernés par les projets mis en œuvre<br />

• Recherche de possibilités de subventionnement des infrastructures, via,<br />

notamment, le cofinancement FEDER<br />

• Veille au respect des procédures dans l’exécution des projets cofinancés par le<br />

FEDER (Vademecum)<br />

• Communique et valorise, tant en interne qu’en externe, les missions et les<br />

projets en cours<br />

• Veille à sensibiliser tous les acteurs en vue d’une bonne exécution du projet et<br />

du respect des plannings ainsi que des contraintes extérieures<br />

• Organise et anime des Comités d’accompagnement relatifs aux grands projets,<br />

rédige des comptes-rendus et des rapports à l’attention du Collège communal<br />

et participe à la présentation et à la défense des projets en commissions du<br />

Conseil communal.<br />

185


Projets réalisés et en cours<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction du développement territorial<br />

et des grands investissements<br />

• Mise en œuvre des projets retenus dans le cadre de la programmation FEDER<br />

2014-2020 :<br />

• Présidence du Comité d’accompagnement Feder (Comac) dont la 1ère<br />

réunion a eu lieu le 17 octobre <strong>2017</strong><br />

• Suivi du vademecum Feder (rapports d’activités, indicateurs,…)<br />

• IMMOCORONMEUSE (écoquartier)<br />

• Participation active à la procédure de marché public, en qualité de membre<br />

du comité de « Dialogue compétitif »<br />

• Gestion des procédures avec les administrations fonctionnelles wallonnes.<br />

• CITE ADMINISTRATIVE<br />

• Participation active au suivi de la procédure de marché public (sélection<br />

qualitative - élaboration du Cahier spécial des Charges – membre du jury<br />

d’analyse et de sélection des offres)<br />

• Tournage d’un film promotionnel avec la société de communication « Cible »,<br />

désignée par le SPW dans le cadre de la programmation Feder 2014 - 2020.<br />

• LIEGE EXPO<br />

Assistance de l’Intercommunale IGIL dans le cadre de la gestion du dossier de<br />

construction d’une nouvelle Halle des Foires à Bressoux.<br />

• BAVIERE<br />

• Membre du Comité de suivi du dossier «Réaménagement du site de Bavière»<br />

• Programmation des investissements publics : hall omnisports, commissariat<br />

et crèche<br />

• Préparation et participation à la réunion d’information publique ainsi qu’à la<br />

conférence de presse<br />

• Participation active dans le cadre du suivi du dossier relatif au projet Feder<br />

« Réaménagement des voiries autour du site de Bavière »<br />

• Gestion des demandes de subsides supracommunaux octroyés par Liège<br />

Europe Métropole<br />

• Piscine Jonfosse : participation aux réunions de direction de chantier, à la<br />

réunion d’information publique, à la négociation des travaux supplémentaires<br />

ET à la gestion du calendrier<br />

186


• Organisation et secrétariat des réunions trimestrielles de coordination<br />

Ville - SPW routes – SRWT- Police<br />

• Esplanade des Guillemins : facilitateur dans le cadre de l’accord intervenu<br />

entre la Ville, la SNCB et la SRWT concernant les conventions « place de gare »<br />

et de superficie<br />

• Membre du groupe de travail « Vente Immo »<br />

• Membre du comité « Grands Projets » initié par la Cellule stratégique de la Ville<br />

• Membre du comité de Direction<br />

• Représentation de la Ville de Liège à un colloque à Marseille consacré au<br />

financement des équipements sportifs : prise de parole « Comment coupler<br />

galerie marchande et patinoire? »<br />

En quelques chiffres<br />

• Portefeuille FEDER 2014-2020 : 117.667.389,78 € (90 % de subsides) :<br />

9 projets – 6 bénéficiaires<br />

Evènements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction du développement territorial<br />

et des grands investissements<br />

• Lancement du chantier du Mad Musée<br />

• Attribution du marché relatif à l’écoquartier de Coronmeuse<br />

• Début de l’exécution des travaux relatifs à la Piscine Jonfosse.<br />

Actions transversales inter-départements<br />

La Direction du Développement territorial et des grands Investissements mène de<br />

nombreuses actions transversales, au vu des nombreux dossiers traités relevant<br />

de plusieurs Directions, dans le cadre, entre autres, de sa mission de coordination.<br />

Selon les dossiers traités, de nombreux contacts et échanges ont lieu avec, notamment,<br />

la Direction des Bâtiments communaux, la Direction de la Gestion de<br />

l’Espace public, de la Direction de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire<br />

ainsi que la Direction du Développement stratégique.<br />

187


20<br />

Direction<br />

stratégie et<br />

développement RH<br />

Localisation<br />

5ème étage - rue des Guillemins, 26 à 4000 LIEGE<br />

Contact tél. : 04/221.90.14<br />

Contact courriel : catherine.souka@liege.be<br />

Missions<br />

• soutient les directions dans leurs missions de management.<br />

• modélise des outils RH et assure leur application.<br />

Communication interne RH<br />

• assure la communication interne par le biais du journal<br />

du personnel et de l’Intranet, l’objectif étant d’informer<br />

valablement l’ensemble du personnel et de promouvoir un<br />

sentiment d’appartenance à une même communauté de travail.<br />

Mens Sana<br />

• développement d’initiatives visant le bien-être, la santé,<br />

le sport, l’éducation permanente en vue de favoriser et de<br />

consolider les liens entre les agents et de contribuer à leur<br />

bien-être physique et mental dans le cadre professionnel.<br />

Description des missions<br />

• Audit RH et organisationnel<br />

• Gestion prévisionnelle des emplois / Plan prévisionnel d’embauche<br />

• Développement des compétences<br />

• Analyse quantitative du cadre / Bilan social<br />

• Modélisation des processus RH<br />

• Formation à l’évaluation<br />

• Journal interne « Passerelles »<br />

• Redynamisation Intranet<br />

• Collaboration et/ou organisation d’événements internes<br />

Développement RH :<br />

• recherche et élabore des propositions afin d’améliorer<br />

l’organisation et le fonctionnement des services et<br />

départements au niveau de la thématique « ressources<br />

humaines » : bilan organisationnel, tableaux de bord…<br />

188


<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

Audit RH et organisationnel<br />

En <strong>2017</strong>, les bilans organisationnels de chaque département ont été réalisés en<br />

vue de répondre au mieux aux besoins et défis à venir. Chaque directeur a reçu<br />

un canevas extrêmement détaillé et précis, qui lui a permis de prendre un temps<br />

de réflexion, avec ses collaborateurs, pour établir le bilan de l’année écoulée et<br />

proposer au Directeur général une optimalisation de l’organisation et du fonctionnement<br />

de son département.<br />

Plan prévisionnel d’embauche<br />

Sur base des indications formulées par les directions au sein des bilans organisationnels,<br />

la Direction Stratégie et Développement RH a évalué les besoins en<br />

ressources humaines au sein des différents départements et a élaboré le plan<br />

d’embauche <strong>2017</strong>. Ce dernier a permis à l’Autorité de faire procéder aux recrutements<br />

de nouveaux agents pour répondre aux priorités retenues.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Développement des compétences : descriptions de fonction<br />

et dictionnaire des compétences<br />

Les descriptions de fonction, introduites au sein de l’Administration en 2010,<br />

ont été entièrement revues et un dictionnaire de compétences a été créé. Ces<br />

nouvelles descriptions de fonction se veulent plus génériques et les 800 descriptions<br />

de fonction existantes ont été ramenées à 150 pour permettre une gestion<br />

globalisée par métier.<br />

Chaque responsable a cependant la possibilité d’individualiser ses descriptions<br />

de fonction en les complétant, agent par agent, par un ensemble de tâches de<br />

manière à refléter plus précisément les missions qui leur sont spécifiquement<br />

confiées. Grâce à cet outil, chaque agent ou responsable a une vision claire, précise<br />

et synthétique des diverses activités et compétences requises pour l’exercice<br />

des différentes fonctions exercées au sein de l’Administration. Un dernier<br />

objectif de cette révision était de mettre l’accent sur la notion de « gestion des<br />

compétences » au sein même de la description de fonction puisqu’elle présente<br />

le niveau de compétence attendu pour l’exercice de chaque métier.<br />

189


Un nouvel outil, le dictionnaire des compétences s’appuie sur le profil de compétences<br />

pour définir, à l’aide d’indicateurs de comportement exigés pour l’exercice<br />

d’une fonction donnée, chacun des dix critères d’évaluation définis par la Région<br />

wallonne dans la grille d’évaluation. Il devrait être un support précieux à la disposition<br />

des évaluateurs.<br />

Cette formalisation des activités et des compétences-clés réalise l’objectif fixé par<br />

l’Autorité dans le cadre de l’adhésion au Pacte puisque celui-ci vise la rédaction<br />

des descriptions de fonction de l’ensemble des métiers de l’Administration et<br />

l’évaluation du personnel communal. Ce projet, initié il y a plusieurs années, a été<br />

adapté au fil du temps et est actuellement finalisé.<br />

Ces deux outils contribueront à renforcer l’objectivité des évaluations et seront<br />

un support pour les processus de recrutement, formation, promotion, transfert de<br />

connaissances, …<br />

Bilan social<br />

Le bilan social a été actualisé en <strong>2017</strong>. Il s’agit d’un document qui regroupe l’ensemble<br />

des données chiffrées permettant d’avoir une vision globale de l’évolution<br />

de l’effectif sur une période de 7 ans. Celui-ci reprend une série d’indicateurs relatifs<br />

à l’effectif occupé au sein de l’Administration (pyramide des âges, types de<br />

contrat, départs, arrivées ? …) et constitue pour l’Autorité un véritable instrument<br />

de suivi, de mesure et d’analyse de l’effectif communal.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Formation à l’évaluation<br />

Reconnue et agréée en tant que formateur par la Région wallonne pour former en<br />

interne ses propres agents, la Direction Stratégie et Développement RH a organisé<br />

en <strong>2017</strong> deux sessions de formation aux méthodes d’évaluation à l’attention<br />

de 34 agents, qui sont devenus évaluateurs à l’issue de la formation.<br />

Journal interne « Passerelles »<br />

La Direction Stratégie et Développement RH a poursuivi la conception et la coordination<br />

du « Passerelles », le journal du personnel communal. Trois numéros sont<br />

parus en <strong>2017</strong>. Ces trois éditions ont fait la part belle aux missions assurées par<br />

10 des Départements tout en valorisant plus spécifiquement 12 services et 9<br />

initiatives transversales. Citons par exemple le processus participatif #RéinventonsLiège,<br />

le portail e-guichet, le lancement de l’opération Mens Sana et les acti-<br />

190


vités organisées à l’attention du personnel. Certains services ont également fait<br />

l’objet d’une présentation spécifique comme le service des Cimetières, le Service<br />

d’Aide à l’Inclusion de la Ville de Liège (SAIL), la Cellule Accueil Maintenance de la<br />

Gestion de l’Espace public ou encore le Service Animations des Musées.<br />

Redynamisation de l’Intranet<br />

En <strong>2017</strong>, deux nouveaux développements ont vu le jour : l’onglet « formulaires »<br />

d’une part et l’onglet « assurance collective soins de santé » d’autre part.<br />

Les pages « formulaires » permettent à chaque agent mais aussi à chaque responsable<br />

de trouver rapidement les formulaires nécessaires à toutes demandes RH<br />

(congés, certificat médical, bus, vélo, formation, pension, …).<br />

En outre, différents documents ont été rédigés afin de faciliter le travail journalier<br />

des responsables hiérarchiques.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Collaboration et/ou organisation d’événements internes<br />

Comme les années précédentes, l’organisation de la Fête des pensionnés fut<br />

confiée à la Direction Stratégie et Développement RH. Saluée pour son caractère<br />

convivial, cette édition s’est tenue le jeudi 7 décembre <strong>2017</strong> à l’Ecole d’Hôtellerie<br />

de la Ville de Liège en présence des Autorités communales, des directeurs et<br />

responsables de départements. Près de la moitié du personnel retraité au cours<br />

de l’année <strong>2017</strong> a répondu présent à l’invitation.<br />

Afin d’encourager la découverte de nos musées, différentes visites guidées ont<br />

été organisées en collaboration avec l’Echevinat de la Culture à l’attention du personnel<br />

communal sur le temps de midi : deux au Grand Curtius et cinq à La Boverie<br />

dont deux séances pour l’exposition événement « Archipel – Les royaumes de<br />

la mer » dans le cadre d’Europalia Indonésie.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Plan d’action absentéisme<br />

Un plan d’action et de sensibilisation relatif au phénomène de l’absentéisme a<br />

été développé. 21 sessions de formation à la gestion de l’absentéisme ont été<br />

organisées à l’attention de 248 agents issus de la ligne hiérarchique.<br />

191


A la suite de cette formation, les directions ont été informées de l’évolution du<br />

taux d’absentéisme de leur département, et les directions des départements dont<br />

le taux d’absentéisme 2016 était supérieur à la moyenne de l’Administration ont<br />

été rencontrées. La discussion permettait de vérifier la mise en place de certaines<br />

mesures et d’étudier la possibilité de nouvelles mesures à instaurer.<br />

Des fiches et canevas d’entretien ont été créés à destination de la ligne hiérarchique<br />

pour les aider dans la mise en place des entretiens d’absentéisme.<br />

Accompagnement du changement<br />

Différentes analyses organisationnelles spécifiques ont été menées dans un objectif<br />

d’amélioration continue du fonctionnement des services, notamment suite<br />

au départ d’une Direction ou dans le cadre d’un projet de synergie / fusion de<br />

services. Ces analyses ont concerné les différents services repris sous la Direction<br />

des Affaires générales, Services généraux et Contrôle interne ainsi que la<br />

Gestion documentaire et des Archives.<br />

Elles ont permis de dresser un état des lieux de la situation des services concernés,<br />

d’objectiver les actions à mener (modification de la structure organisationnelle,<br />

révision des lignes hiérarchiques concernées, réorganisation des services,<br />

rationalisation, définition de nouveaux projets de service, …) en vue de mettre<br />

en place une nouvelle organisation de travail visant à faire évoluer les activités<br />

des services et à les aligner sur les objectifs stratégiques de la Ville et le Plan de<br />

gestion.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Rédaction de procédures<br />

Afin d’être en mesure d’instaurer une démarche qualité dans tous les départements,<br />

la Direction Stratégie et Développement RH a uniformisé et mis à jour<br />

l’ensemble de ses propres procédures et de nouvelles procédures ont été créées<br />

suite à la mise en place de nouveaux projets au sein de la Direction.<br />

Nouvelles formes d’organisation au travail<br />

Une après-midi de réflexions, liée au projet de rénovation de la Cité administrative,<br />

intitulée «Comment aménager la Cité administrative pour répondre aux défis<br />

192


des nouvelles formes de travail ?» a été organisée dans le courant du mois de<br />

juin. Les sujets abordés étaient les suivants :<br />

• « Les nouvelles formes d’organisation de travail. Le cas particulier des espaces<br />

de travail. Quels regards ? Quels enjeux pour le management humain ? »<br />

par Céline Donis – PhD, chargée de recherche et coordinatrice scientifique /<br />

Chaire laboRH en Management humain et transformations du travail (UCL) ;<br />

• « Bien-être, bonheur, performance, ce que les neurosciences et la psychologie<br />

positive nous apprennent sur le «travail» » par Angelo Antole – fondateur et<br />

gérant d’Amabell (action pour un management de bien-être et de leadership<br />

libéré) ;<br />

• « Réflexions pratiques relatives à l’aménagement d’un nouveau site de<br />

travail » par Yves Verweyen – directeur des ressources humaines et de la<br />

communication / Clinique André Renard et CSD.<br />

• Pour faire suite à cette journée, l’équipe a rencontré les différentes directions<br />

amenées à déménager à la Cité après sa rénovation afin d’identifier les<br />

besoins des Directions en fonction des particularités des missions de chacune<br />

d’entre elles.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Affiliation au Service Social Collectif<br />

Diverses opérations d’informations ont été réalisées suite à l’affiliation au Service<br />

Social Collectif. Les avantages et services proposés par le Service Social<br />

Collectif ont fait l’objet d’une communication spécifique à l’attention du personnel<br />

ouvrier et d’entretien à l’occasion des petits déjeuners de service proposés<br />

dans le cadre des actions « Mens Sana ». En parallèle aux permanences sociales<br />

tenues au sein du bâtiment de la rue de Namur, une permanence est dorénavant<br />

organisée à l’Espace Guillemins un mardi après-midi par mois.<br />

Campagnes internes<br />

En <strong>2017</strong>, deux campagnes de sensibilisation ont été menées en interne au<br />

moyen des supports de communication existants (Intranet, infopers, Passerelles)<br />

et via une campagne d’affichage au sein des bâtiments communaux.<br />

193


« Dites-moi bonjour »<br />

À l’initiative de la Direction Stratégie et Développement RH, l’Administration s’est<br />

associée à l’action « Dites-moi bonjour » lancée au niveau national par un collectif<br />

de citoyens. Le principe : il suffit de lever les yeux et de regarder l’autre en lui<br />

disant « bonjour ». Des affiches à l’effigie de cette campagne ont été apposées au<br />

sein des différents bâtiments afin de rappeler qu’au sein de l’Administration, un<br />

« bonjour » entre collègues et envers le citoyen ne coûte rien et change tout.<br />

« Tous au service de la collectivité »<br />

Une campagne en trois temps a été réalisée pour rappeler un principe fondamental<br />

à l’ensemble du personnel communal : quel que soit le métier, quelle que soit<br />

la personne qui l’exerce, nous sommes tous collègues et au service du citoyen.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

« Mens Sana »<br />

Initié et coordonné par la Direction Stratégie et Développement RH en <strong>2017</strong>, le<br />

projet « Mens Sana » vise à favoriser les relations conviviales et amicales ainsi<br />

qu’un esprit de solidarité entre les agents et à contribuer à leur bien-être moral<br />

et matériel dans le cadre professionnel. L’équipe « Mens Sana » a donc organisé<br />

des activités culturelles, sportives et récréatives ainsi que des sensibilisations<br />

citoyennes.<br />

Les dispositions nécessaires ont été apportées afin de veiller à ce que l’ensemble<br />

des agents communaux aient accès aux informations relatives à « Mens Sana » et<br />

à ce que les plages horaires les rendent accessibles à tous.<br />

Activités de solidarité<br />

En collaboration avec les directions des départements qui en ont manifesté le<br />

souhait, « Mens Sana » a organisé des petits déjeuners de service afin de permettre<br />

aux agents de se rencontrer dans un contexte convivial et aux directions<br />

de partager ce moment privilégié avec leur personnel.<br />

Dans le même esprit, certains départements ont répondu favorablement à la<br />

proposition de bénéficier d’un team building consistant en une course d’orientation<br />

en forêt. « Mens Sana » leur a proposé un concept participatif nécessitant<br />

une préparation de leur part en amont afin de susciter l’adhésion de tous et de<br />

profiter des bienfaits de cette mise au vert. Les agents de divers départements<br />

194


ont ainsi rejoint, au moyen des cars affrétés par « Mens Sana », la Citadelle de<br />

Namur ou la forêt de Saint-Vith afin de participer à des activités de cohésion entre<br />

agents.<br />

Bien-être<br />

L’aspect bien-être n’a pas été oublié avec l’organisation, dès le mois de septembre,<br />

de cours de yoga à raison de trois séances par semaine, au sein des<br />

implantations de la rue de Namur et place Saint-Christophe. Les agents qui le<br />

souhaitent ont, dorénavant, la possibilité de bénéficier de l’infrastructure de la<br />

piscine d’Outremeuse. À cette occasion, ils peuvent s’adonner à la pratique de la<br />

natation et de l’aquabike sous la supervision de maîtres-nageurs.<br />

En outre, des séances de sensibilisation et d’exercices pratiques aux bons gestes<br />

à adopter afin de ménager le dos ont été prodiguées aux agents du service Gestion<br />

des stocks et Transport des Bâtiments communaux.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Détente<br />

Des événements ponctuels, de plus grande envergure, ont également été proposés.<br />

En date du 10 septembre <strong>2017</strong>, une sortie familiale au Labyrinthe de<br />

Barvaux a permis aux agents et à leurs éventuels accompagnants de profiter des<br />

animations du site. Les agents ont bénéficié de la possibilité de rejoindre le site<br />

en car mis à leur disposition. Au terme de cette journée conviviale, le verre de<br />

l’amitié a été proposé à l’ensemble des participants.<br />

Le 11 novembre <strong>2017</strong>, l’équipe a organisé la « Fête des enfants du personnel de<br />

la Ville » au Théâtre de Liège, réservée aux agents et à leurs enfants âgés de 4 à<br />

12 ans, avec la représentation d’une comédie musicale. Une première qui a ravi<br />

petits et grands, sous la bienveillance de Saint-Nicolas qui a distribué ses gourmandises<br />

locales aux enfants présents.<br />

Sensibilité citoyenne<br />

Initiées auparavant, les visites guidées d’expositions se poursuivent au sein des<br />

Musées de la Ville et se sont désormais ouvertes à d’autres institutions, telle la<br />

Cité Miroir. Des visites de l’exposition consacrée à la peinture primitive de Mode<br />

Muntu ainsi qu’une séance de réflexion sur la thématique des migrations ont été<br />

proposées aux agents.<br />

195


En collaboration avec la Lecture publique, un dépôt de livres a vu le jour à l’Espace<br />

Guillemins. Il s’agit concrètement de permettre aux agents de s’approprier<br />

les ouvrages dits « déclassés » du catalogue des bibliothèques ou de les consulter<br />

durant leurs temps de pause. Cette initiative, appréciée, sera d’ailleurs étendue<br />

en 2018 aux implantations de la rue de Namur et à l’Ilot Batte.<br />

Quelques modifications marquantes<br />

• Diffusion des descriptions de fonction génériques<br />

• Mise sur pied du projet Mens Sana<br />

Actions transversales inter-départements<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Direction stratégie et<br />

développement RH<br />

Services d’Affaires Générales<br />

Les Services « Affaires générales » ont été créés dans le but d’uniformiser les<br />

processus d’affaires générales entre les différents départements. La Direction<br />

Stratégie et Développement RH a organisé en <strong>2017</strong> une réunion d’échange de<br />

bonnes pratiques entre les différents Responsables Affaires Générales. Ces rencontres<br />

ont été l’occasion pour ces agents d’échanger sur certaines procédures,<br />

de rassembler les questions sur certains outils informatiques, d’identifier qui<br />

avait le rôle de Responsable Affaires Générales dans les autres départements,<br />

de savoir à qui s’adresser pour telle ou telle problématique, de créer un nouveau<br />

réseau d’échange d’information, …<br />

Mutualisation<br />

Une mutualisation au niveau de la communication s’est opérée entre la Direction<br />

du Développement Stratégique et la Direction Stratégie et Développement RH<br />

qui participe, depuis 2016, à la rédaction du Journal de Liège. Cinq numéros sont<br />

sortis en <strong>2017</strong>.<br />

196


21<br />

Service Interne de<br />

Prévention et de<br />

Protection<br />

au Travail<br />

Localisation<br />

Localisation : rue de Namur, 2 à 4000 LIEGE<br />

Organisation<br />

Service Interne de Prévention et de Protection au Travail :<br />

• Contrôle sécurité<br />

• Prévention<br />

Description des missions<br />

Prévention :<br />

• Prévention incendie ;<br />

• Visite des lieux de travail, examen des postes de travail ;<br />

• Suivi du plan de gestion amiante et visite des bâtiments concernés ;<br />

• Registre des faits de tiers ;<br />

• Analyse des risques en général et pour les postes de travail en particulier ;<br />

• Identification des dangers ;<br />

• Avis, propositions du plan global de prévention et du plan annuel d’action ;<br />

• Etudier les facteurs de risques ;<br />

• Étudier les causes déterminantes d’accidents de travail ;<br />

• Risques psychosociaux ;<br />

• Avis sur l’organisation des lieux de travail ;<br />

• Avis sur l’équipement de travail ;<br />

• Élaboration des moyens de propagande pour l’amélioration du bien-être des<br />

travailleurs ;<br />

• Coordination et supervision des chantiers temporaires mobiles ;<br />

• Élaboration des mesures d’urgence en cas de situation de danger grave et<br />

immédiat ;<br />

• Premiers secours ;<br />

• Examiner les interactions homme-machine-travail ;<br />

• Veiller au respect de certains aspects du travail de nuit ;<br />

• Surveillance de la santé des travailleurs.<br />

197


Contrôle sécurité :<br />

• Analyse des risques des installations électriques et gaz et contrôle par un<br />

organisme agréé<br />

• Contrôles du matériel de lutte contre l’incendie<br />

• Contrôle des défibrillateurs et du matériel de soins<br />

<strong>Rapport</strong> d’activités (par mission)<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service Interne de Prévention<br />

et de Protection au travail<br />

Prévention incendie - secourisme<br />

Afin d’assurer la formation des agents de l’Administration communale et de<br />

l’Enseignement en matière de sécurité, le SIPPT recourt au marché de formation<br />

sécurité passé en 2016 pour une durée de 4 ans ainsi qu’aux partenaires du<br />

SPMT-ARISTA qui sont le CEPS, ETICS et BAO par l’utilisation des unités de prévention.<br />

Les formations d’équipiers de première intervention pour le service de lutte<br />

contre l’incendie sont réalisées selon le titre 3-L3 du code du bien-être au travail<br />

sur la prévention des risques d’incendie sur les lieux de travail et selon le plan<br />

d’urgence interne de l’Administration.<br />

74 équipiers de première intervention ont été formés en <strong>2017</strong>. Ce qui porte à 854<br />

le nombre d’agents formés pour le service de lutte contre l’incendie dans l’ensemble<br />

des bâtiments.<br />

La formation de recyclage d’équipier de première intervention est dispensée tous<br />

les 3 ans.<br />

Des plans d’évacuation sous « Autocad » ont été réalisés dans 20 bâtiments.<br />

Des procédures d’évacuation d’urgence et des analyses de risques incendie ont<br />

été réalisées par les conseillers en prévention pour 67% de bâtiments.<br />

Les formations de secourisme sont réalisées selon le Titre 5 du code du bien-être<br />

sur les premiers secours.<br />

Environ 500 agents sont actuellement formés et disposent d’un brevet de secourisme<br />

d’entreprise. 92 personnes ont été recyclées en <strong>2017</strong> et 46 nouveaux<br />

secouristes formés.<br />

198


Visite des lieux de travail, examen des postes de travail<br />

Conformément aux articles art. II.1–6 du code du bien-être au travail sur les<br />

missions du Service Interne pour la Prévention et la Protection au travail dans le<br />

cadre du système de dynamique de gestion des risques, les visites de sécurité<br />

des lieux de travail ont été planifiées et effectuées dans 136 bâtiments, en collaboration<br />

avec le Service Externe de Prévention et de Protection au Travail (S.P.M.T<br />

- A.R.I.S.T.A), sur base d’un calendrier établi ensemble. 7 analyses de risques de<br />

postes de travail ont été réalisées.<br />

Formations sécurité<br />

41 formations « sécurité » ont été dispensées à 1000 agents en <strong>2017</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service Interne de Prévention<br />

et de Protection au travail<br />

Suivi du plan de gestion amiante et visite des bâtiments<br />

concernés :<br />

Tous les bâtiments de la Ville de Liège, de la Police et du CPAS ont déjà fait l’objet<br />

d’un inventaire amiante.<br />

Des pictogrammes spécifiques ont été apposés sur les matériaux en asbeste par<br />

le S.I.P.P.T. Un programme de gestion amiante est mis en place. Il appartient au<br />

Service Architecture des Bâtiments communaux de faire le suivi.<br />

Pour l’ensemble des bâtiments, on ne recense que 145 fichiers scannés suite à<br />

un contrôle visuel et signés par les conducteurs de bâtiments.<br />

Le nombre de bâtiments faisant l’objet de travaux est quant à lui nettement inférieur<br />

à 145.<br />

Un suivi amiante est réalisé lors des travaux de désamiantage. Une inspection est<br />

également réalisée par les conseillers en prévention lors des visites annuels de<br />

lieux de travail.<br />

Registre des faits de tiers<br />

44 déclarations de faits de tiers ont été enregistrées en <strong>2017</strong>.<br />

• 35 sont de type violence verbale<br />

• 6 de type violence physique<br />

• 3 de type harcèlement moral au travail.<br />

199


Lors des faits, l’auteur a pu être identifié 34 fois, soit 75%.<br />

Les mesures préconisées par la cellule « bien-être au travail » sont les suivantes :<br />

• Initier un parcours de formation pour les responsables. Y inclure l’utilisation de<br />

la procédure contre les assuétudes au travail, la procédure interne, les risques<br />

psychosociaux au travail et le registre des faits de tiers ;<br />

• Continuer à informer et sensibiliser sur le registre des faits de tiers ;<br />

• Faire en sorte que la Ville dépose elle-même une plainte et s’assure que des<br />

mesures disciplinaires ou légales sont prises contre l’agresseur ou le groupe<br />

d’agresseurs lorsqu’une plainte est déposée et informer la victime ;<br />

• Encourager l’organisation de tables rondes sur la diversité au sein des<br />

brigades de la Gestion des espaces publics et étendre la charte « Mieux vivre<br />

ensemble » ;<br />

• Réaliser une sensibilisation sur les risques psychosociaux à l’Instruction<br />

publique et dans les écoles ; appliquer la méthode ARIPSO qui permet de<br />

recueillir des indicateurs par rapport aux 5 facteurs de risques psychosociaux.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Service Interne de Prévention<br />

et de Protection au travail<br />

Risques psychosociaux :<br />

La cellule «psychosociale» a tenu 7 réunions de coordination des personnes<br />

de confiance avec le Conseiller en prévention aspect psychosocial du S.P.M.T.-<br />

A.R.I.S.T.A.<br />

87 demandes ont été traitées par les 4 personnes de confiance de la Ville de<br />

Liège et 60 demandes par les conseillers en prévention aspects psychosociaux<br />

du S.P.M.T. –A.R.I.S.T.A.<br />

132 demandes ont été listées au registre des Interventions dont 15 ayant été<br />

transmises aux conseillers en prévention aspects psychosociaux par les personnes<br />

de confiance.<br />

Les demandes identifiées étaient de natures suivantes :<br />

• 65 de type écoute-accueil ;<br />

• 27 de type intervention psychosociale informelle (DIPI) ;<br />

• 1 demande par contact téléphonique.<br />

Aucune intervention formelle n’a été enregistrée en <strong>2017</strong>.<br />

11 mesures collectives ont été proposées et mises en place.<br />

La politique relative à la prévention de la charge psychosociale au travail est<br />

200


asée, comme toute autre politique de prévention, sur l’analyse des risques et<br />

tient compte des principes généraux de prévention. Dans le cadre du système de<br />

dynamique de gestion des risques, la Ville de Liège a souhaité détecter et évaluer<br />

les risques psychosociaux dans différents services :<br />

• Service de nettoyage des locaux ;<br />

• Département de la Gestion de l’Espace public ;<br />

• Accompagnement organisationnel au département de la Police de<br />

l’environnement et administrative.<br />

Le comité de pilotage du bien-être au travail s’est réuni 8 fois. Il se compose des<br />

membres suivants :<br />

• Le Directeur général ;<br />

• Le Directeur du Département des Ressources humaines ;<br />

• La Directrice du Service Stratégie et Développement des Ressources<br />

humaines ;<br />

• La Directrice Audit et Qualité.<br />

Projets réalisés et en cours<br />

Les projets sont basés sur le plan annuel d’action de la Ville de Liège pour l’année<br />

<strong>2017</strong>.<br />

<strong>Rapport</strong><br />

<strong>administratif</strong><br />

<strong>2017</strong><br />

Ville de Liège<br />

Quelques modifications marquantes<br />

• Gestion des analyses de risques psychosociaux par le groupe de pilotage.<br />

• Mise à jour du plan d’urgence interne de la Ville de Liège.<br />

• Mise en place de la politique de soins d’urgence pour le personnel.<br />

Service Interne de Prévention<br />

et de Protection au travail<br />

201


www.liege.be<br />

202