15.02.2024 Views

HoLife Race and Tyres (AVRIL) 2024

Supplément de OH LIFE Magazine automobile, voici la section PNEUS et SPORT

Supplément de OH LIFE Magazine automobile, voici la section PNEUS et SPORT

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Février <strong>2024</strong> version 1


Sommaire<br />

Avril <strong>2024</strong><br />

Cliquez sur les boutons pour accéder directement aux sujets<br />

NOUVEAUX PNEUS<br />

VREDESTEIN ULTRAC PRO<br />

ÉVÉNEMENTS<br />

THE CAL (CALENDRER PIRELLI)<br />

CONTINETAL ULTRACONTACT NXT<br />

PIRELLI PZERO ELECT / BMW I4M50<br />

RACING<br />

PIRELLI SCORPION A/T DAKAR 911<br />

CLIQUEZ SUR LES BOUTONS<br />

PIRELLI STELLA BIANCA<br />

ESSAIS PNEUS<br />

BRIDGESTONE POTENZA SPORT<br />

VREDESTEIN QUATRAC PRO<br />

PIRELLI PZERO<br />

PIRELLI CINTURATO 4SAISONS<br />

CLIQUEZ SUR LES BOUTONS<br />

RACB NATIONAL TEAM<br />

& OPEL Team Belgium :<br />

les pilotes sélectionnées sont :<br />

Lyssia BAUDET et Pauline Denis<br />

McLaren dessine des baskets avec âme<br />

en carbone pour pilotes<br />

MSC Cruise renouvelle son soutien<br />

à la Formule 1<br />

74 ANS DE FORMULE 1<br />

MSC PROLONGE SON PARTENARIAT F1<br />

F1 : LES PNEUS DE LA SAISON<br />

OH ! LIFE est édité par Eric HEIDEBROEK (AJP)<br />

15A rue de la Chapelle - B-4280 Merdorp<br />

Tous droits réservés ©<br />

`<br />

Collaborations à la Rédaction :<br />

Journalistes AJP : Christian Hubert - Charles, & Christiane Mahaux.<br />

Collaborateurs Agréés : Christine Beckers - Jean-Louis Desneux -<br />

David Gibbons - Cédric Heidebroek - Pascale Heidebroek -<br />

Michel Henry - Frédéric Koninckx - Benoît Mahaux.<br />

3


FERRARI<br />

EN FORMULE 1<br />

DEPUIS 1950 !<br />

74 saisons de passions<br />

20 Avril <strong>2024</strong> Editorial<br />

LA SEMAINE AUTOMOBILE<br />

CHAMPIONNATS<br />

Eric HEIDEBROEK<br />

Journaliste AGJPB F05749<br />

Rédacteur en Chef OH ! LIFE<br />

DOMINATION EN F1<br />

DES FEMMES EN WRC<br />

La domination de Red Bull et de Max<br />

Verstappen est absolument édifiante. Le<br />

Championnat de Formule 1 a certes déjà<br />

connu des dominations, mais à ce pointlà,<br />

c’est vraiment délirant et aussi un peu<br />

triste, voire soporifique.<br />

Heureusement, pour le championnat du Monde, il y<br />

a réellement une deuxième course dans les courses.<br />

Et c’est souvent une série de combats épiques entre<br />

les concurrents. Si Max navigue en tête, tout seul, enquillant<br />

les tours rapides les uns après les autres, et<br />

très rarement inquiété, ce n’est heureusement pas le<br />

cas pour le reste du peloton. C’est là que le spectacle<br />

se passe. Les jeunes pilotes sont à couteaux tirés<br />

avec les Champions du Monde en lice, ne se faisant<br />

aucun cadeau. Fern<strong>and</strong>o ALONSO (2005, 2006) et<br />

Lewis Hamilton (2008, 2014, 2015, 2017, 2018,<br />

2019 et 2020) ont fort à faire. Le plus surprenant<br />

d’entre eux est incontestablement l’Espagnol Fern<strong>and</strong>o<br />

Alonzo qui affiche une sacrée santé et un<br />

coup de volant terrible.<br />

Côté RACB, les filles sont à l’honneur, le sacre de pilote<br />

de l’année a été décerné à Sarah BOVY, pour ses<br />

super performances et son talent, les garçons n’ont<br />

plus qu’à bien se tenir ! Et ce n’est pas tout, le RACB<br />

National Team et Opel viennent de sélectionner<br />

deux jeunes femmes prometteuses, Lyssia BAUDET<br />

et Pauline DENIS qui sont engagées dans le ADAC<br />

Opel Electric Rally Cup une épreuve inscrite dans le<br />

contexte du... WRC. Vous avez dit challenge ?<br />

Un lien ne fonctionne pas, ou renvoie ailleurs, dites le nous, on corrige. Merci.<br />

5


VREDESTEIN ULTRAC PRO<br />

Nouvelle référence en matière de<br />

pneus ultra hautes performances<br />

Les innovations en matière de structure et de matériaux offrent<br />

aux nouveaux pneus ultra-ultra-hautes performances de Vredestein<br />

un confort inégalé.<br />

Le Vredestein Ultrac Pro,<br />

un tout nouveau pneu<br />

été ultra-ultra-hautes<br />

performances (UUHP)<br />

qui sera lancé au printemps.<br />

L’ultrac Pro présente une<br />

structure particulière ainsi<br />

qu’un nouveau composé<br />

de b<strong>and</strong>e de roulement<br />

avancé qui lui confère une<br />

combinaison unique de<br />

maniabilité et de confort de<br />

pointe. Le nouveau pneu a<br />

été conçu pour une large<br />

gamme de véhicules et<br />

supercars haute performance,<br />

équipés de jantes<br />

jusqu’à 24 pouces.<br />

Par rapport aux précédents<br />

pneus Vredestein<br />

UUHP et aux produits<br />

établis dans cette catégorie,<br />

il existe des différences<br />

significatives concernant la<br />

disposition des matériaux<br />

au sein de la structure du<br />

pneu. Cela est particulièrement<br />

évident dans la zone<br />

de la tringle et celle du<br />

flanc inférieur proche de la<br />

jante, qui ont été complètement<br />

repensées.<br />

Résultat : une conception<br />

garantissant la stabilité du<br />

pneu à gr<strong>and</strong>e vitesse et<br />

dans les virages agressifs,<br />

ainsi qu’une conduite en<br />

douceur sur les surfaces<br />

à ornières. En outre, la<br />

b<strong>and</strong>e de roulement du<br />

pneu incorporera un tout<br />

nouveau composé produit<br />

par un procédé de<br />

mélange utilisant des<br />

polymères, des charges<br />

et des résines performantes<br />

pour garantir une<br />

adhérence sur sol mouillé<br />

et sec dans une large<br />

gamme de températures.<br />

« L’Ultrac Pro répond aux<br />

objectifs de performances<br />

et de maniabilité les plus<br />

exigeants définis lors de<br />

la phase de développement<br />

du produit, tout en<br />

garantissant une conduite<br />

souple et confortable »,<br />

explique Daniele Lorenzetti,<br />

directeur technique chez<br />

Apollo <strong>Tyres</strong>. « Ce pneu<br />

innove en étant très différent<br />

de ses homologues<br />

hautes performances qui<br />

nécessitent généralement<br />

un compromis clair entre<br />

performances et confort. »<br />

«Cette stabilité accrue<br />

confère au pneu une plus<br />

gr<strong>and</strong>e rigidité dans sa<br />

partie inférieure, ce qui<br />

limite considérablement la<br />

distorsion latérale dans les<br />

virages serrés»,<br />

ajoute Daniele Lorenzetti.<br />

«Plus important encore,<br />

le flanc a, de fait, moins<br />

besoin de céder au pneu<br />

une gr<strong>and</strong>e partie de sa<br />

stabilité latérale.»<br />

8 9


Le nouveau Continental UltraContact NXT<br />

TRIPLE A au label européen<br />

Continental n’est pas peu fier de présenter son nouveau pneu de gr<strong>and</strong>e<br />

série affichant une le caractère le plus durable à l’heure actuelle.<br />

Les 19 dimensions disponibles porteront la note la plus élevée possible<br />

(«A») du label européen des pneus dans les catégories de résistance au<br />

roulement, de freinage sur sol mouillé et de bruit extérieur.<br />

Aujourd’hui, les manufacturiers<br />

suivent l’évolution<br />

des besoins énergétiques et<br />

écologiques. Les technologies<br />

évoluent à toute vitesse.<br />

Mais là où on n’attendait pas<br />

les constructeurs de pneumatiques,<br />

c’est dans leur<br />

implication écologique. Ils<br />

arrivent à conjuguer le recyclage<br />

et le renouvelable dans<br />

la structure chimique de leurs<br />

gommes et carcasses.Pour<br />

les plus simples de ces matériaux,<br />

comme les métaux<br />

10 11


utilisés qui sont des produits<br />

recyclés, voire réutilisés. Le<br />

caoutchouc est récupéré des<br />

pneus usés par raclage et<br />

le noir de carbone est aussi<br />

récupéré sur les pneus usés.<br />

Des matériaux synthétiques<br />

issus de l’agronomie<br />

viennent compléter et la<br />

silice provient des cendres<br />

de combustion de cosses de<br />

riz, t<strong>and</strong>is que les résines utilisées<br />

sont d’origine bio.<br />

65%<br />

de matériaux<br />

recyclables,<br />

bio-sourcés et/ou renouvelables<br />

composent ce nouveau<br />

pneu Continental !<br />

Devant les exigences<br />

contemporaines à la fois<br />

issues de normes environnementales<br />

de plus en plus<br />

contraignantes et des changements<br />

climatiques, les<br />

chercheurs de Continental<br />

travaillent depuis des années<br />

sur des améliorations de tout<br />

ordre.<br />

Les pneus étant les seuls<br />

contacts avec la route, les<br />

chercheurs, ingénieurs,<br />

chimistes et autres intervenants<br />

tiennent compte dles<br />

exigences des conducteurs,<br />

en matière de tenue de<br />

route, de confort et d’efficacité<br />

mais aussi de longévité.<br />

Des critères qui doivent corroborer<br />

les besoins énergétiques<br />

et environnementaux.<br />

«AAA»<br />

Ce sont<br />

donc ces<br />

énormes recherches qui ont<br />

permis de trouver 65 % des<br />

matières nécessaires à la<br />

fabrication du Continental<br />

UltraContact NXT, tout en<br />

offrant de meilleures capacités<br />

dynamiques justifiant la<br />

fameuse et exceptionnelle<br />

valeur «AAA» que seul le<br />

manufacturier Allem<strong>and</strong> propose<br />

sur le marché pour des<br />

pneus de gr<strong>and</strong> volumes.<br />

Cet UltraContact NXT est<br />

disponible en 19 tailles dont<br />

les plus usuelles pour la majorité<br />

des véhicules.<br />

32%<br />

de matériaux<br />

renouvelables<br />

interviennent dans la composition<br />

de ce pneu. Les matériaux<br />

recyclés atteignent 5%.<br />

En outre, Continental a<br />

ajouté jusqu’à 28 % de matériaux<br />

certifiés ISCC PLUS.<br />

Ce pneu très Eco Friendly<br />

vise à offrir, en plus, une plus<br />

longue vie et un kilométrage<br />

plus élevé grâce à un nouveau<br />

composé appelé YellowChili.<br />

Conçu pour toutes les voitures,<br />

et aussi pour les<br />

électriques, le Continental<br />

UltraContact NXT dispose,<br />

d’après le manufacturier,<br />

de performances remarquables<br />

sur sol mouillé et<br />

d’un faible niveau sonore.<br />

De plus, les flancs sont<br />

renforcés afin de résister<br />

au mieux aux agressions<br />

de tout ordre, comme le<br />

passage dans les nids de<br />

poules et l’agressivité notoire<br />

de certaines bordures<br />

de trottoirs.<br />

La gamme UltraContact NXT<br />

existe en 19 dimensions<br />

dans les tailles : 14’’, 15’’,<br />

16’’, 17’’, 18’’ 19’’ et 20’’<br />

12 13


BMW homologue le Pirelli PZERO Elect pour la i4M50<br />

Le Pirelli P Zero Elect a été<br />

choisi par BMW M pour équiper<br />

la nouvelle BMW i4 M50,<br />

la première voiture entièrement<br />

électrique développée<br />

par la division haute performance<br />

de la marque.<br />

La I4 M50 est actuellement<br />

le plus récent coupé zéro<br />

émission qui rejoint les nombreuses<br />

autres voitures BMW<br />

M pour lesquelles Pirelli a<br />

développé des pneus d’origine<br />

sur mesure.<br />

La BMW i4 M50 met la division<br />

sportive de la marque<br />

sur la voie de l’électrification<br />

totale pour la première fois.<br />

Deux moteurs entraînent les<br />

quatre roues, ce qui donne<br />

à la voiture une puissance<br />

totale de 544 chevaux et une<br />

accélération de 0 à 100 km/h<br />

en 3’’9.<br />

Pour gérer les performances<br />

élevées de la voiture et<br />

répondre aux exigences<br />

uniques communes à tous les<br />

véhicules électriques, Pirelli a<br />

développé des pneus P Zero<br />

avec la technologie Elect, qui<br />

peuvent être reconnus grâce<br />

à des marques spécifiques<br />

sur le flanc. Outre l’étoile qui<br />

identifie tous les pneus BMW<br />

d’origine, le logo Elect indique<br />

également que le pneu<br />

a été spécialement développé<br />

pour compléter les caractéristiques<br />

des véhicules BEV<br />

ou hybrides rechargeables,<br />

14 15


Position optimisée des rainures<br />

Meilleure évacuation de l’eau,<br />

meilleure adhérence sur sol mouillé<br />

Blocs de b<strong>and</strong>e de roulement plus larges<br />

Plus de support de couple,<br />

pneu dédié aux véhicules électriques<br />

Rainures rétrécissantes<br />

Impact plus doux des blocs de la b<strong>and</strong>e de roulement<br />

sur le sol, confort acoustique amélioré<br />

Chanfreins arrondis<br />

Entrée des pavés lisses dans l’empreinte,<br />

amélioration du confort acoustique<br />

Inclinaison optimale de l’angle des lamelles<br />

Entrée progressive des bords dans l’empreinte au sol,<br />

amélioration du confort acoustique<br />

telles que le couple<br />

instantané, le poids<br />

accru des batteries<br />

et la conduite silencieuse.<br />

La structure du pneu<br />

Pirelli a été renforcée<br />

pour soutenir la<br />

voiture et offrir des<br />

performances maximales,<br />

même en cas<br />

de conduite sportive<br />

extrême. Le composé<br />

spécial à forte adhérence<br />

a également<br />

été conçu pour offrir<br />

un maximum d’adhérence<br />

afin de garantir une conduite<br />

précise et efficace.<br />

Spécifiquement conçu pour les<br />

véhicules haut de gamme et<br />

électrifiés, le P ZERO E combine<br />

les performances de Pirelli<br />

en matière d’écosécurité de<br />

premier ordre en s’appuyant<br />

sur les technologies les plus<br />

avancées. Il offre des performances<br />

de freinage optimales,<br />

un confort exceptionnel et une<br />

consommation d’énergie ultra-faible,<br />

étant classé «A-A-A»<br />

sur l’étiquette de l’UE1.<br />

LA NOUVELLE<br />

TECHNOLOGIE<br />

RUNFORWARD<br />

Cette technologie du<br />

pneu Run Flat, permet<br />

de continuer à rouler<br />

en cas de crevaison<br />

jusqu’à 40 km à vitesse<br />

réduite avec un maximum<br />

de 80 km/h pour<br />

circuler sur autoroutes<br />

à un peu plus que<br />

la vitesse minimale<br />

légale.<br />

Runforward associe<br />

d’excellentes performances<br />

et une gr<strong>and</strong>e<br />

durabilité à plus de 55 %<br />

de matériaux biosourcés et<br />

recyclés, marquant ainsi une<br />

nouvelle étape vers un impact<br />

environnemental réduit.<br />

ELECT<br />

CONDUITE ÉLECTRIQUE<br />

Le marquage ELECT sur<br />

le flanc identifie les pneus<br />

Pirelli, spécifiquement développés<br />

pour les véhicules<br />

électriques et rechargeables<br />

à hautes performances,<br />

conformément à la stratégie<br />

Perfect Fit.<br />

Dimensions<br />

18’’<br />

235/45R18<br />

19’’<br />

235/40R19<br />

235/50R19<br />

255/45R19<br />

255/55R19<br />

20’’<br />

235/50R20<br />

245/45R20<br />

255/40R20<br />

255/45R20<br />

255/50R20<br />

275/50R20<br />

285/40R20<br />

21’’<br />

235/45R21<br />

245/35R21<br />

255/40R21<br />

255/45R21<br />

265/35R21<br />

265/45R21<br />

275/40R21<br />

22’’<br />

265/40R22<br />

285/35R22<br />

16 17


Pirelli teste le pneu Scorpion A/T Plus avec une Porsche 911 Dakar.<br />

Objectif : Relier Munich à Dakar sur les traces de l’Africa <strong>Race</strong><br />

Soit 7.000 kilomètres avec un seul train de pneu ! Pari réussi !<br />

Objectif : aucun changement<br />

de pneu sur 7 000 kilomètres<br />

sur l’asphalte, le sable, la<br />

terre et les pierres : c’est<br />

l’épreuve qu’a subie une<br />

Porsche 911 Dakar équipée<br />

de pneus Pirelli Scorpion<br />

All Terrain Plus homologués<br />

pour le modèle.<br />

La voiture, conduite par<br />

son propriétaire, est partie<br />

du Porsche Zentrum Inntal<br />

à Raubling (Rosenheim),<br />

au sud-est de Munich en<br />

Allemagne, pour rejoindre<br />

Dakar, la capitale du Sénégal,<br />

en suivant le parcours<br />

de l’Africa Eco <strong>Race</strong>, un<br />

rallye qui, en 12 étapes,<br />

relie Nador au Maroc au Lac<br />

Rose de Dakar en traversant<br />

la Mauritanie et le Sénégal.<br />

Un résultat exceptionnel pour<br />

les pneus Pirelli Scorpion All<br />

Terrain Plus qui, bien qu’homologués<br />

pour un usage<br />

routier, ont affronté le parcours<br />

du rallye aux côtés des<br />

voitures de course, amenant<br />

la voiture en toute sécurité<br />

sur la ligne d’arrivée.<br />

Un exploit de 18 jours<br />

et 7 000 kilomètres de<br />

conduite, caractérisés par<br />

des conditions très diverses,<br />

dont environ 1 000 kilomètres<br />

de chemins de terre<br />

rocailleux dans le désert.<br />

L’aficionado propriétaire de<br />

sa 911 Dakar - un amateur,<br />

pas un pilote professionnel -<br />

a d’abord roulé sur les autoroutes<br />

d’Europe, puis sur des<br />

routes semi-asphaltées, de la<br />

terre, du sable et des fonds<br />

rocheux très accidentés,<br />

passant de l’hiver des Alpes<br />

aux oscillations climatiques<br />

typiques du désert, avec des<br />

variations allant jusqu’à 30<br />

degrés Celsius en 12 heures.<br />

18 19


«Une aventure unique, qui<br />

aurait certainement été très<br />

compliquée sans des pneus<br />

aussi valables. Ils se sont toujours<br />

comportés de manière<br />

exceptionnelle, même dans des<br />

conditions très différentes»,<br />

a déclaré le Porsche Zentrum,<br />

d’où l’expédition est partie.<br />

Le Pirelli Scorpion All Terrain<br />

Plus a été développé en tant<br />

qu’équipement d’origine pour<br />

la Porsche 911 Dakar, précisément<br />

pour soutenir les performances<br />

élevées typiques d’une<br />

911 et lui permettre en même<br />

temps d’affronter les conditions<br />

tout-terrain les plus difficiles.<br />

Pirelli a combiné ces caractéristiques<br />

en un seul pneu grâce<br />

à l’introduction d’une famille<br />

particulière de composés et à<br />

une conception qui a optimisé<br />

le contact au sol du produit et<br />

renforcé sa structure.<br />

PIRELLI SCORPION<br />

ALL TERRAIN PLUS<br />

Ce pneu a une b<strong>and</strong>e de roulement,<br />

spécialement conçue pour que le<br />

pneu soit capable d’expulser l’eau, la<br />

boue et ...les pierres.<br />

Ses flancs sont renforcés pour<br />

résister aux coupures et aux chocs.<br />

Des lamelles permettent une<br />

gr<strong>and</strong>e efficacité sur neige et<br />

surfaces glissantes, de même<br />

que l’irrégularité des blocs.<br />

TAILLES DISPONIBLES<br />

16’’ : 235/70R16 - 255/70R16 - 265/70R16<br />

17’’ : 225/65R17 - 245/65R17 - 265/65R17<br />

265/70R17<br />

19’’ : 245/45R19 - 255/55R19<br />

20’’: 275/55R20 - 275/60R20 - 295/40R20<br />

20 21


La Pirelli Collezione<br />

s’investit dans les épreuves classiques !<br />

Avec une édition spéciale de son pneu<br />

hiver «Classic» Stella Bianca dédiée<br />

à la fameuse course sur glace F.A.T.<br />

à Zell am See en Autriche.<br />

Pirelli dispose d’un choix<br />

énorme de pneumatiques<br />

destinés aux voitures anciennes<br />

et pas seulement<br />

pour les plus récentes...<br />

Une collection riche et impressionante<br />

basée sur l’histoire<br />

du manufacturier italien.<br />

Si les pneus dispsoent<br />

d’un style parfaitement dans<br />

l’air du temps des différentes<br />

époques, Pirelli y ajoute<br />

des composants et des techniques<br />

actuelles et quelques<br />

fois ultra-modernes.<br />

STELLA BIANCA<br />

Un autre modèle Porsche<br />

légendaire a affronté des<br />

conditions extrêmes avec<br />

des pneus Pirelli, cette fois<br />

sur la glace : il s’agit de la<br />

Porsche 550 Spyder présente<br />

à la F.A.T. Ice <strong>Race</strong> <strong>2024</strong>, un<br />

événement dont Pirelli est le<br />

partenaire officiel. Le Spyder<br />

a été équipée de pneus<br />

Stella Bianca à crampons<br />

conçus sur mesure pour cette<br />

occasion particulière. Stella<br />

Bianca, c’est le dessin de<br />

b<strong>and</strong>e de roulement le plus<br />

durable de Pirelli, qui est<br />

disponible dans les dimensions<br />

5.00/5.25-16 pour les<br />

Porsche 550 Spyder et 356<br />

Pre-A, respectivement la<br />

première voiture de course à<br />

moteur central de la marque<br />

allem<strong>and</strong>e et le premier modèle<br />

de production construit<br />

à Stuttgart.<br />

Disponible sur le marché<br />

à partir de février, le pneu<br />

de la famille Pirelli Collezione,<br />

dédié aux voitures<br />

classiques, est identique à<br />

22 23


l’original en apparence mais<br />

avec une technologie moderne<br />

à l’intérieur pour offrir<br />

efficacité et sécurité même<br />

sur les surfaces mouillées.<br />

De nombreux éléments font<br />

référence au passé : la structure<br />

à plis croisés, la b<strong>and</strong>e de<br />

roulement redessinée à l’aide<br />

de documents historiques<br />

conservés dans les archives<br />

de la Fondation Pirelli, le<br />

logo Pirelli avec le bouclier<br />

qui caractérisait les produits<br />

de ces années-là. Même le<br />

lettrage sur le flanc rappelle<br />

celui de l’époque, t<strong>and</strong>is que<br />

le mot «Corsa» indique la<br />

version sportive du pneu.<br />

Hans Stuck explique<br />

l’Ice <strong>Race</strong> à Zell am See<br />

«L’Ice <strong>Race</strong> est un véritable<br />

spectacle. Dans ces conditions,<br />

d’aucuns installeraient<br />

des chaînes à neige sur leurs<br />

véhicules. Pour les pilotes de<br />

course, c’est là que les choses<br />

commencent à être vraiment<br />

intéressantes»,<br />

explique Hans-Joachim<br />

Stuck, deux fois vainqueur<br />

des 24 Heures du Mans,<br />

ancien pilote de Formule 1,<br />

de voitures de sport, et champion<br />

du Deutsche Tourenwagen<br />

Masters.<br />

«Lors de l’Ice <strong>Race</strong>, vous<br />

croisez de véritables passionnés<br />

du sport automobile, mais<br />

aussi des gens qui ont peu<br />

de contact avec ce milieu et<br />

qui rentrent ensuite chez eux<br />

remplis d’enthousiasme.»<br />

24 25


ESSAIS PNEUS<br />

BRIDGESTONE POTENZA SPORT<br />

VREDESTEIN QUATRAC PRO<br />

PIRELLI PZERO<br />

PIRELLI CINTURATO 4SAISONS<br />

26 27


Essai Bridgestone Potenza Sport<br />

De la piste à la route<br />

Ce n’est un secret pour personne la F1 a toujours été le terrain d’affrontement<br />

des manufacturiers de pneumatiques et ce n’est pas pour rien que l’on retrouve<br />

systématiquement les mêmes marques, en rivalité, dans le segment des pneus super sports.<br />

Ainsi Bridgestone a fait de la F1 pendant<br />

des années, comme Goodyear,<br />

Michelin, Dunlop et Pirelli, il s’est forgé<br />

une image de sportivité, de performances<br />

et technologies de très haut<br />

niveau. Lors de son lancement en 2021, le<br />

nouveau pneu Bridgestone<br />

Potenza Sport a remporté la palme avec<br />

comme points d’excellences : meilleur<br />

en stabilité sur ligne droite et en virage,<br />

meilleur au freinage sur le sec et excellentes<br />

performances sur le mouillé.


Ce nouveau pneu est indiqué pour<br />

les voitures puissantes, même les<br />

électriques aux exigences plus spécifiques<br />

conduites par des automobilistes<br />

dynamiques, responsables,<br />

et, qui aiment conduire !<br />

Ils veulent pouvoir exploiter le potentiel<br />

de leur voiture, et surtout, garder<br />

le contrôle total en toute confiance.<br />

En somme, ils préfèrent conduire<br />

activement que se laisser diriger par<br />

des aides à la conduite ou distraire<br />

par des équipements farfelus.<br />

C’est là que les ingénieurs<br />

de Bridgestone ont fait fort.<br />

Dans le dessin, tout d’abord, le<br />

contour est typé sport, c’est-à-dire<br />

que les épaulements sont rejetés le<br />

plus loin possible de la surface de<br />

roulement et les épaules sont plus<br />

droites que celles d’un pneu «normal»<br />

qui, lui, a des épaules plus<br />

rondes. La surface de contact avec<br />

la route est plus large. Quatre rainures<br />

profondes ont des angles asymétriques<br />

pour la résistance latérale,<br />

idéale en courbes et efficaces sur le<br />

mouillé. Pour maintenir la rigidité nécessaire,<br />

un nouveau renfort hybride<br />

de nappes de polyester maximise la<br />

stabilité à haute vitesse. Les flancs<br />

disposent d’un renfort de talons qui<br />

rigidifie le pneu. L’utilisation de nouveaux<br />

mélanges de gommes avec<br />

notamment de la silice, réduisent la<br />

résistance au roulement et augmentent<br />

les qualités dynamiques sur le<br />

sec comme sur le mouillé.<br />

Sur la piste d’essais<br />

À la prise en main, à bord d’une Ford<br />

Puma ST, l’exercice sur le mouillé démontre<br />

une belle progressivité dans<br />

les slaloms. C’est là où les transferts<br />

de masses influencent la tenue de<br />

cap et la motricité.<br />

La confiance dans la maniabilité<br />

réside dans la qualité des remontées<br />

d’informations vers le conducteur.<br />

Du côté de l’exercice sur le sec, on<br />

remarque une précision et une rigueur<br />

de comportement qui permet<br />

l’exploitation efficace des gommes en<br />

conduite dynamique. Bientôt à l’essai<br />

dans le prochain <strong>Race</strong> & <strong>Tyres</strong>!


Essai du pneu Vredestein ULTRACPro<br />

Le tout nouveau pneu Ultrac Pro de Vredestein est à peine sorti que nous avons<br />

la chance de pouvoir l’intégrer à nos protocoles d’essais et vous en rapporter<br />

l’expérience de nos essayeurs non spécialisés en quatre étapes.<br />

Première partie de quatre.<br />

La première étant la présentation du pneu, la deuxième le montage suivi des<br />

premières impressions de conduite. La troisième publie les constatations subjectives<br />

en matière de sensations de conduite d’usage quotidien en bon(ne) père<br />

/ mère de famille. La quatrième est le compte-rendu de nos essayeurs relevés<br />

par les commentaires de nos spécialistes, pour vous faire une idée plus précise.<br />

Si le manufacturier<br />

Holl<strong>and</strong>ais avait<br />

volontairement<br />

choisi de se cantoner<br />

dans le marché<br />

du remplacement,<br />

c’est à cause des<br />

contraintes spécifiques<br />

liées aux cahiers<br />

des charges de<br />

chaque modèle qui<br />

étaient devenues<br />

trop lourdes pour le<br />

manufacturier batave.<br />

Aussi pour ne<br />

pas se disperser tous<br />

azimuts et pouvoir<br />

garantir des produits<br />

de qualité Premium<br />

sur le marché<br />

du remplacement,<br />

Vredestein est petit<br />

à petit devenu incontournable<br />

et son<br />

alliance avec Giugiaro<br />

a certainement<br />

du contribuer a son<br />

succès.<br />

32


En 2009, le fabricant de pneumatiques<br />

indien Apollo <strong>Tyres</strong> Limited a<br />

repris Vredestein qui est devnue une<br />

filiale du Groupe Apollo.<br />

Objectif retrouver<br />

la première monte<br />

Une réalité économique incontestable<br />

veut que lorsque l’usager doit<br />

remplacer les pneus de sa voiture,<br />

et ce dans 95% des cas, les pneus<br />

de remplacement sont les mêmes<br />

que ceux d’origine. C’est une fameuse<br />

part du gâteau et un objectif<br />

qu’Apollo a<br />

atteint en une<br />

bonne dizaine<br />

d’années pour<br />

que Vredestein<br />

soit à nouveau<br />

présent en première<br />

monte,<br />

d’abord chez<br />

Volkswagen,<br />

puis chez BMW<br />

avec le X1.<br />

pneus hiver, des Wintrac de Vredestein,<br />

pour les remplacer par ces<br />

pneus «été» Ultrac Pro hautes performances,<br />

dessinés par le célèbre<br />

designer italien, Giugiaro.<br />

Le travail est soigné et rapidement<br />

effectué, le personnel qui s’est<br />

montré affable et compétent.<br />

Ils connaissent bien leur travail et<br />

n’hésitent pas à renseigner sur les caractéristiques<br />

du pneu et la synergie<br />

existante entre la voiture et les qualités<br />

du pneu choisi.<br />

Ce nouveau<br />

pneu est monté<br />

sur une<br />

BMW X2, dans<br />

la dimension<br />

préconisée par<br />

le constructeur<br />

soit du<br />

225/45/ZR19<br />

(96Y).<br />

34<br />

Les équipes<br />

du spécialiste<br />

SAS Eurotyre<br />

à Hannut ont<br />

démonté les


36<br />

Bien que ne portant pas «l’étoile»<br />

caractéristique des pneumatiques<br />

homologués par BMW, le pneu UL-<br />

TRAC PRO de Vredestein dispose des<br />

critères correspondant aux besoins de<br />

cette BMW X2.<br />

Il faut savoir, comme nous l’avons<br />

expliqué dans notre présentation<br />

que les gommes de l’ULTRAC PRO<br />

répondent largement aux qualités<br />

dynamiques du modèle et apportent<br />

même beaucoup plus.<br />

En effet, ces gommes peuvent être<br />

placées sur des ultra-sportives,<br />

comme des BMW M3, des Porsche et<br />

des Ferrari.<br />

Pour bien commencer notre essai,<br />

nous avons observé le ballet du mécanicien<br />

chargé d’opérer la monte<br />

du nouveau pneu Vredestein ULTRAC<br />

PRO. Tout d’abord, il doit ôter le pneu<br />

hiver de la jante. Ensuite, il faut lubrifier<br />

la jante avec un savon. Le pneu<br />

est enfilé sur la jante et l’opération<br />

se termine avec l’aide d’un outil plat<br />

pour guider le cercle métallique à<br />

l’intérieur du rebord de la jante.<br />

Le pneu étant placé, on le gonfle à<br />

une pression supérieure afin de voir<br />

s’il est bien étanche. On place alors<br />

une nouvelle valve dans la pipette.<br />

Et on ajuste la pression selon les<br />

paramètres du constructeur que l’on<br />

peut trouver dans le montant de la<br />

porte du conducteur, ou dans le couvercle<br />

de la trappe de carburant.<br />

Le pneu étant gonflé et prêt à être<br />

fixé à la voiture, demeure une dernière<br />

opération : l’équilibrage !<br />

Pour ne pas avoir de vibration, on<br />

place la roue sur une équilibreuse qui<br />

fait tourner le pneu à toute vitesse<br />

afin de déceler une quelconque vibration<br />

due à un éventuel élément perturbateur.<br />

Et la machine indique, par<br />

un faisceau laser, l’endroit exact où<br />

l’on doit poser un poids d’équilibrage<br />

dont la valeur est indiquée par la machine,<br />

voir la photo à droite.<br />

Qu<strong>and</strong> le travail est terminé, on peut<br />

reprendre la route. Mais attention,<br />

les premiers 50 kilomètres doivent<br />

être réalisés prudemment, car les<br />

pneus neufs sont empreint d’une<br />

pellicule de paraffine, utile au démoulage<br />

lors de la fabrication, qui<br />

peut les rendre glissants. C’est valable<br />

pour tous les pneus neufs ! En<br />

somme, il faut nécessairement rôder<br />

les nouveaux pneus avant de pouvoir<br />

en tirer le meilleur.<br />

Premiers constats<br />

Notre essayeur, qui se prénomme<br />

Michel, nous donne ses premières<br />

impressions : « «Après les quelques<br />

kilomètres de rodage, la première<br />

chose que j’ai remarquée, c’est le<br />

silence de roulement, et une aisance<br />

sur la route très différente de celle du<br />

pneu hiver. On sent bien la réponse<br />

des pneus aux injonctions du volant.<br />

C’est précis et efficace. En courbe,<br />

le guidage permet d’enrouler les<br />

virages avec sûreté. Sur la pluie, les<br />

rainures évacuent l’eau en permettant<br />

un bon contact avec la chaussée.<br />

Le freinage est de qualité même<br />

sur routes pavées. Et côté confort,<br />

l’Ultrac Pro absorbe bien et en souplesse<br />

les inégalités, et ce, malgré<br />

les gr<strong>and</strong>es roues de 19’’».<br />

À suivre... (E.H.)


Essai du pneu Vredestein Quatrac Pro<br />

En hiver, rien de tel que<br />

des pneus «hiver» et en<br />

été idem, rien de tel<br />

que des pneus «été».<br />

Mais aujourd’hui les hivers<br />

sont vraiment très doux.<br />

Et si cette année nous<br />

avons eu un peu de neige,<br />

comme l’année passée<br />

et l’année d’avant, voire<br />

même depuis au moins<br />

cinq ans maintenant, cela<br />

vaut il vraiment la peine de<br />

changer de pneus à l’heure<br />

d’hiver et à l’heure d’été.<br />

Un changement d’heure<br />

sur la sellette d’ailleurs.<br />

Mais il faut se dire aussi<br />

que les étés deviennent de<br />

plus en plus chauds, ce qui<br />

peut influencer le comportement<br />

des 4 Saisons part<br />

gr<strong>and</strong>es chaleurs.<br />

S’il demeure que les pneus<br />

«saisonniers» restent les<br />

plus efficaces pour leur<br />

saison respective, on remarque<br />

un changement<br />

significatif dans le domaine<br />

des pneus quatre saisons.<br />

Cela vient du fait que les ingénieurs<br />

chargés de concevoir<br />

des pneus 4 saisons<br />

puisent dans les trouvailles<br />

des pneus saisonniers.<br />

Les nano technologies permettent<br />

de construire des<br />

pneus 4saisons pratiquement<br />

concurrents des pneus<br />

de saison. Mais ils demeurent<br />

toujours inférieurs<br />

CONCLUSION<br />

MOTRICITÉ<br />

ÉTÉ : ★★★★☆<br />

HIVER : ★★★★☆<br />

FREINAGE<br />

ÉTÉ : ★★★★☆<br />

HIVER : ★★★★☆<br />

MANIABILITÉ<br />

ÉTÉ : ★★★★☆<br />

HIVER : ★★★★☆<br />

KILOMÉTRAGE<br />

ÉTÉ : ★★★☆☆<br />

HIVER : ★★★★☆<br />

38 39


By<br />

puisqu’ils doivent composer<br />

avec des températures<br />

diamétralement opposées.<br />

Lors de la présentation du<br />

Quatrac Pro, nous avions<br />

été très surpris par les excellentes<br />

performances de ce<br />

nouveau pneu holl<strong>and</strong>ais.<br />

Nous avons donc équipé<br />

deux véhicules différents<br />

de pneus Quatrac Pro. Une<br />

Jeep Renegade traction et<br />

une Mini Clubman.<br />

Le Quatrac Pro confirme<br />

au quotidien les premières<br />

impressions découvertes à<br />

Baden-Baden lors des essais<br />

officiels du lancement.<br />

Il offre un comportement<br />

routier des plus sains,<br />

souple et ferme en fonction<br />

du travail des roues sur la<br />

route. Sur le mouillé, il offre<br />

une adhérence impressionnante<br />

et surprend avec<br />

des distances de freinage<br />

très courtes. Sur le sec, il<br />

réagit à toutes les sollicitations.<br />

Bref, il est étonnant.<br />

Dans les conditions hivernales,<br />

sur la neige par<br />

exemple, il se défend très<br />

bien, en tout cas nettement<br />

mieux qu’un pneu été et<br />

pratiquement aussi bien<br />

qu’un pneu hiver. C’est<br />

pour cela qu’il reçoit le label<br />

«3PMSF».<br />

Pour la Jeep, le travail des<br />

roues avant et la bonne assise<br />

de l’auto font réagir les<br />

lamelles du Quatrac Pro.<br />

Dans la Mini, et grâce au<br />

tempérament sportif de<br />

ses réglages, on remarque<br />

une motricité de qualité et<br />

une tenue de précision en<br />

toutes circonstancesgrâce au Quatrac<br />

pro. Sur la pluie, tant en été qu’en<br />

hiver, il démontre une belle résistance<br />

à l’aquaplanage, sans perdre en précision<br />

lors des changements de cap<br />

soudains. Bien vu, et c’est efficace !<br />

Côté usure, le pneu Vredestein n’a<br />

pas à rougir, il est dans la bonne<br />

norme et fait des kilomètres !<br />

Avec les saisons que nous avons le<br />

Quatrac Pro apporte un agrément<br />

routier indiscutable dû au entre-autres<br />

au dessin de sa b<strong>and</strong>e de roulement<br />

qui dispose d’un effet directif et précis<br />

d’une gr<strong>and</strong>e efficacité dans toutes<br />

les situations.<br />

40 41


The Cal<br />

Histoire et actualité<br />

42 43


Naissance d’un mythe<br />

On est en 1963, la filiale anglaise de Pirelli doit lutter contre une<br />

concurrence locale féroce. Le sport auto est un vecteur fort.<br />

Et pour cause, les Anglais sont des passionnés d’automobiles et de<br />

sports mécaniques, comme les Italiens d’ailleurs. Les besoins de<br />

cette clientèle éclectique sont tellement exigeants que les manufacturiers<br />

les plus importants lancent de dures offensives. Aussi pour<br />

réagir différemment, Pirelli UK décide d’éditer un calendrier, mais<br />

pas n’importe lequel. Ce doit être ouvrage d’art autant qu’exclusif.<br />

La maison mère à Milan trouve l’idée géniale et décide de s’adresser à<br />

Robert Freeman, qui s’est distingué, en 1960, en prenant en photo Nikita<br />

Khrouchtchev au Kremlin pour le Sunday Times. Qui plus est, en 1963,<br />

l’un des photographes attitrés des Beatles. Pirelli a du flair.<br />

Excusez du peu, les Beatles sont en pleine heure de gloire, le Calendario<br />

ne pouvait rêver mieux comme parrain dans un pays où la plupart des<br />

écuries de Formule 1 ont vu le jour et sont toujours actives aujourd’hui.<br />

Inutile de parler du «buzz» que ça a fait à l’époque !<br />

Depuis lors le Calendrier Pirelli était attendu chaque année par des fans<br />

de plus en plus nombreux. Mais Pirelli ne voulait pas en imprimer des<br />

centaines de mille, au contraire, la marque italienne a volontairement limité<br />

ses tirages. Seuls quelques «happy fews» dans chaque pays étaient<br />

sélectionnés pour le recevoir, et ceux-ci étaient plus ou moins nombreux en<br />

fonction des résultats économique du pays. Cette récompense allait même<br />

jusqu’à conditionner la présence du pays à la présentation mondiale.<br />

Le Calendario est devenu un monument incontournable de l’art<br />

photographique. De très gr<strong>and</strong>s noms ont marqués les années.<br />

MAI 1965<br />

Au hasard des années, relevons : Harry Peccinotti (1969), Francis Giacobetti<br />

(1970 et 1971), Sarah Moon (1972), Uwe Ommer (1984), Bert<br />

Stern (1986), Joyce Tennyson (1989), Herb Ritts (1994), Peter Lindbergh<br />

(1996), Annie Leibovitz (2000), Bruce Weber (2003), Patrick Demarchelier<br />

(2005 & 2008), Inez van Lamsweerde et Vindooh Matadin (2007),<br />

Karl Lagerfeld (2011), Helmut Newton (2014), et plus récemment, des<br />

artistes comme Bryan Adams (2022) rejoignent les rangs des talents de<br />

la mode et des arts.<br />

44 45


46 47


Prince Gyasi<br />

Pour les 60 ans<br />

du Calendario<br />

Pirelli demeure dans son approche<br />

magique des arts picturaux<br />

et s’inscrit résolument dans<br />

une démarche contemporaine et<br />

visionnaire.<br />

Objectif montrer les différences<br />

de lumières et de couleurs afin<br />

de libérer nos sens au travers<br />

derecherche graphiques intenses<br />

qui si elles paraissent quelques<br />

fois anarchiques, soulignent la<br />

joie de vivre, l’amour du beau.<br />

Prince Gyasi est<br />

né il y a 28 ans, et<br />

s’est fait connaître<br />

grâce à ses oeuvres<br />

VIDEOS EXCLUSIVES<br />

<strong>2024</strong><br />

BACKSTAGE<br />

Par Eric HEIDEBROEK<br />

vibrantes et puissantes.<br />

Il a commencé à 16 ans<br />

avec un smartphone.<br />

Ses images capturent<br />

l’atmosphère et le dynamisme<br />

de sa communauté<br />

et de sa génération,<br />

tout en visant<br />

à remettre en question<br />

les récits traditionnels<br />

sur l’Afrique, l’élitisme<br />

dans l’art et les idéaux<br />

de beauté centrés sur<br />

l’Occident.<br />

«J’aspirais à devenir un<br />

48 49


peintre abstrait, mais j’ai<br />

trouvé l’amour en créant de<br />

l’art avec mon téléphone»,<br />

a-t-il déclaré à CNN Style<br />

en 2019. «Je ne veux pas<br />

être reconnu comme un<br />

photographe, mais comme<br />

un artiste. La plupart de<br />

mes images ressemblent<br />

à des peintures parce que<br />

ce sont des œuvres d’art et<br />

non des photographies.»<br />

Gyasi utilise des couleurs<br />

vives et des contrastes marqués<br />

dans ses images, mettant<br />

souvent des rouges,<br />

des bleus ou des roses vifs<br />

côte à côte avec la noirceur,<br />

célébrant et soulignant<br />

la beauté de la peau des<br />

Africains noirs tout en présentant<br />

sa maison d’une<br />

manière édifiante et inspirante.<br />

«Je continuerai à<br />

raconter l’histoire des enfants<br />

de Jamestown et du Ghana<br />

en général», a-t-il déclaré à<br />

CNN. «Les gens ont besoin<br />

de connaître notre culture et<br />

notre histoire. son approche<br />

créative unique signifie que<br />

de nombreuses stars du calendrier<br />

apparaissent comme<br />

elles n’ont jamais été vues auparavant<br />

- avec des décors et<br />

un style très imaginatifs.»<br />

51


Love Letters To The Muse<br />

Text <strong>and</strong> Lay Out by Eric Heidebroek ©<br />

2023<br />

Qu<strong>and</strong> l’équipe du Calendario<br />

Pirelli a découvert le catalogue<br />

des œuvres d’Emma Summerton,<br />

elle a été frappée par la capacité<br />

de cette photographe née en<br />

1970 à mêler le réel et le surréel,<br />

en créant un monde moderne et<br />

exquis qui est sa signature.<br />

Dès le départ Emma Summerton<br />

va se poser des questions :<br />

Qui est la femme<br />

dans mes images ?<br />

D’où vient-elle ?<br />

Où veut-elle aller ?<br />

Qui aime-t-elle ?<br />

Comment aime-t-elle ?<br />

Qu’est-ce qui<br />

la pousse ?<br />

Comment<br />

s’imagine-t-elle<br />

dans ce monde ?<br />

Comment<br />

devient-elle<br />

l’imagination<br />

d’elle-même ?<br />

52 53


Pour Emma Summerton,<br />

ces questions l’on<br />

dirigée vers une ode aux<br />

muses, qui rappelons-le<br />

sont les neuf filles de<br />

Zeus et Mnémosyne.<br />

Elles désignent les filles<br />

de la mémoire et de<br />

l’inspiration.<br />

Emma est fascinée par<br />

les femmes qui font des<br />

choses extraordinaires,<br />

créatives, audacieuses<br />

comme les écrivains,<br />

les photographes, les<br />

artistes, les actrices et<br />

toutes celles qui reflète<br />

le féminisme.<br />

Son idée est d’offrir au<br />

Calendario 2023 des<br />

femmes de talents, des<br />

femmes extraordinaires<br />

et de les intégrer dans<br />

un monde fantastique,<br />

d’où elles ressortent<br />

intemporelles.<br />

Chacune de ces<br />

muses ont des<br />

personnalités fortes.<br />

«Dans mes clichés,<br />

la frontière entre le<br />

rôle que jouent les<br />

mannequins et ce qu’ils<br />

sont réellement n’est<br />

pas clairement définie<br />

et tout se mélange pour<br />

créer des images qui<br />

chantent le réalisme<br />

magique», explique la<br />

photographe.<br />

Le Calendario 2023,<br />

28 clichés -14 muses :<br />

Lila Moss<br />

La Voyante<br />

Guinevere Van Seenus<br />

La Photographe<br />

Adwoa Aboah<br />

La Reine<br />

Karlie Kloss<br />

La Techno Savante<br />

Sasha Pivovarova<br />

La Peintre<br />

Emily Ratajkowski<br />

L’Écrivain<br />

Cara Delevingne<br />

L’Interprète<br />

Bella Hadid<br />

L’Allégorique<br />

Fantastique<br />

Kaya Wilkins<br />

La Musicienne<br />

Precious Lee<br />

La Conteuse d’Histoires<br />

He Cong<br />

La Sage<br />

Adut Akech<br />

L’Attrapeuse de Rêves<br />

Ashley Graham<br />

La Militante<br />

Lauren Wasser<br />

L’Athlète<br />

55


2022<br />

56 Un lien ne fonctionne pas, ou renvoie ailleurs, dites le nous, on corrige. Merci.<br />

57


09:00 janvier<br />

Le Calendrier Pirelli est né en 1964.<br />

C’est devenu avec les année une<br />

institution et seule une poignée de<br />

personnes sont sélectionnées pour<br />

le recevoir, c’est dire s’il est rare<br />

et si Pirelli ne peut se tromper de<br />

photographe !<br />

Cette année, cette mission a été confiée<br />

à Bryan ADAMS ! Oui, le chanteur canadien,<br />

qui combine une carrière Rock avec<br />

sa passion pour la photo.<br />

Dans le milieu, Bryan ADAMS est apprécié,<br />

son talent reconnu par les plus<br />

gr<strong>and</strong>s magazines comme Vogue, Vanity<br />

Fair, GQ et Harper’s Bazaar, ainsi que<br />

celles de son propre magazine d’art, Zoo.<br />

Parmi ses anciens modèles, on compte<br />

Sir Mick Jagger, John Boyega, Amy<br />

Winehouse, Naomi Campbell et bien<br />

d’autres, dont des hommes politiques,<br />

des hommes d’État et même la reine<br />

d’Angleterre, qu’il a photographiée pour<br />

son jubilé d’or en 2002.<br />

Bryan ADAMS a également publié des<br />

livres sur son travail, notamment American<br />

Women (2004), Exposed (2012),<br />

un projet sur les anciens combattants<br />

britanniques blessés intitulé Wounded :<br />

The Legacy of War (2014), et Homeless,<br />

sorti en 2019.<br />

De l’autre côté de la médaille de la créativité,<br />

sa musique, au cours des quatre<br />

dernières décennies, a atteint le statut<br />

de numéro un dans plus de 40 pays.<br />

Il compte trois nominations aux Oscars<br />

et cinq nominations aux Golden Globes,<br />

ainsi qu’un Grammy Award, et sortira<br />

son 15e album en 2021.<br />

Premier photographe canadien à photographier<br />

un calendrier Pirelli, il n’est pas<br />

le premier musicien à y participer.<br />

Bono, Jennifer Lopez, Sean «Diddy»<br />

Combs, Lil Yachty, Yoko Ono et Patti<br />

Smith sont parmi les artistes qui ont été<br />

photographiés et immortalisés dans les<br />

calendriers précédents.<br />

Avec son élégante pochette en forme<br />

d’album, le Calendrier Pirelli 2022 a l’air<br />

d’un vinyle de collection très prisé.<br />

On the Road,<br />

Le thème était un choix évident pour le<br />

guitariste et auteur-compositeur-interprète<br />

canadien «parce que la route est<br />

ce que je fais depuis 45 ans», a déclaré<br />

Bryan ADAMS qui a longtemps mené<br />

une activité photographique parallèlement<br />

à sa musique.<br />

Un casting de rêve<br />

Il a photographié un casting étincelant<br />

d’artistes superstars, dont Cher, Iggy<br />

Pop, Jennifer Hudson, St Vincent, Kali<br />

Uchis, Saweetie,Normani, Grimes, Bohan<br />

Phoenix et Rita Ora, pour créer un<br />

voyage visuel spectaculaire à travers<br />

une journée dans la vie d’un musicien<br />

en tournée. L’auteur-compositeur-interprète<br />

et guitariste rejoint les précédents<br />

photographes du Calendrier Pirelli tels<br />

que Helmut Newton, Herb Ritts et Annie<br />

Leibovitz, Patrick demarchelier, Karl Langerfeld,<br />

mais, il est le premier à figurer<br />

dans ses pages.<br />

Un 33 tours ?<br />

C’est un emballage approprié pour le<br />

premier Calendrier Pirelli qui non seulement<br />

se concentre exclusivement sur les<br />

musiciens, mais qui est également photographié<br />

par l’un d’entre eux.<br />

58 59


10:13 fevrier<br />

Saint Vincent<br />

Comment avez-vous trouvé<br />

le thème «sur la route» ?<br />

«Pour être honnête, ce n’était pas très difficile,<br />

car je suis sur la route depuis 45 ans.<br />

Qu<strong>and</strong> je l’ai proposé, je me suis dit que<br />

cela avait peut-être été fait avant, car pour<br />

moi, c’est une chose tellement évidente.<br />

J’ai pensé que la relation symbiotique serait<br />

bonne. L’idée de musiciens qui voyagent et<br />

d’une entreprise qui fabrique des pneus.<br />

C’est logique pour moi. Je pensais que Pirelli<br />

ne trouverait pas que ce n’est pas très<br />

évident, mais, ils ont directement embrayé !<br />

Pouvez-vous décrire comment les photos<br />

racontent l’histoire des tournées, des<br />

concerts et de l’expérience de la route ?<br />

Il serait très, très difficile de résumer tout ce<br />

qui se passe sur la route en quelques jours.<br />

J’ai donc essayé de représenter certains de<br />

ces aspects... par exemple, les musiciens<br />

ne voient jamais vraiment l’avant du bâtiment,<br />

ils voient l’arrière du bâtiment, nous<br />

voyons la porte de la scène, nous voyons<br />

les coulisses, nous voyons le sous-sol d’un<br />

bâtiment... vous passez de la porte de la<br />

scène à la porte de la voiture, à la porte<br />

de l’hôtel, à la porte du train et à la porte<br />

du bus, donc il y a un tas de portes, mais<br />

il s’agit toujours de voyager.<br />

C’est la première fois que le<br />

Calendrier aborde la musique et les<br />

musiciens de cette manière et, en tant que<br />

photographe et musicien, vous êtes très<br />

bien placé pour le faire.<br />

60 61


10:13 mars<br />

Pouvez-vous nous en parler ?<br />

Je veux dire, vraiment, je suis heureux qu’il se soit concrétisé et qu’il s’inscrive dans<br />

un monde que je comprends. Personnellement, j’ai été ravi de pouvoir travailler avec<br />

d’autres musiciens et d’avoir la chance de jeter un coup d’œil dans leur monde et de<br />

voir comment ils l’organisent. Vous savez, les choses ont terriblement changé, et l’image<br />

est devenue une partie incroyablement importante de ce qui se passe maintenant dans<br />

la musique. Aujourd’hui, un artiste peut complètement changer la façon dont il veut<br />

être représenté sur une seule photo, il en a le contrôle...<br />

Kali Uchis<br />

62 63


10:42 avril<br />

C’est donc une époque intéressante pour les musiciens, tant sur le plan<br />

photographique qu’artistique, car ils peuvent contrôler leur image,<br />

en particulier les femmes.<br />

L’un des aspects de la photo est que l’on ne veut pas que les choses soient normales.<br />

On veut qu’une image soit mémorable et donc, on essaie de créer des choses qui fonctionnent<br />

avec le concept «On The Road», mais on veut aussi générer de la fantaisie.<br />

Il faut développer des idées pour obtenir des images atmosphériques et puissantes et cela<br />

ne se fait qu’en collaboration étroite avec le directeur créatif du shooting, Dirk Rudolph, qui<br />

travaille avec moi depuis 1996. «J’ai compté et nous avons fait quelque chose comme<br />

Saweetie<br />

64 65


14:43 mai<br />

25 décors en deux jours, c’est assez rapide», a déclaré Rudolph après la fin du tournage<br />

à Los Angeles. Les idées d’images changeaient en cours de route ou entre les prises de<br />

vue. Donc, parfois, c’était un processus très spontané, développer des idées, improviser<br />

des idées. Si vous faites cela, vous laissez faire et, à un moment donné, vous regardez<br />

l’écran et voyez une image et vous dites «C’est vraiment bien». Le Calendrier contient<br />

également une série d’images de natures mortes qui renforcent l’atmosphère et la sensation<br />

de lieu, ainsi que des photographies à longue exposition conçues pour communiquer<br />

une sensation de mouvement - comme les feux arrière des voitures sur le Sunset<br />

Strip, et les lumières du studio de Grimes.<br />

Cher<br />

66 67


15:28 juin<br />

Ce calendrier comporte essentiellement trois niveaux, ajoute Rudolph. Il y a l’artiste, les<br />

photos qui complètent l’histoire et ces images qui sont plus graphiques et expriment le<br />

mouvement au cours de la journée, le mouvement au cours de l’année.»<br />

Pour Bryan ADAMS, le lien entre la musique et le monde artistique a toujours été vital,<br />

et le projet contribue, en partie, à rapprocher les deux.<br />

Normani<br />

Qu’aimeriez-vous que vos photographies communiquent ?<br />

J’espère que les gens apprécient la fantaisie et la réalité que nous avons dépeintes dans<br />

ces quelques images. Ce n’est qu’une coupe transversale de ce qui aurait pu être et,<br />

68 69


18:25 juillet<br />

malheureusement, il n’y a pas l’espace nécessaire... il faudrait un livre de chaque personne<br />

pour pouvoir raconter l’histoire, mais c’est un aperçu et c’est un aperçu intéressant<br />

[de] chaque artiste. Deux stars du rock de toutes les décennies ornent les couvertures<br />

du Calendrier. Saint-Vincent, alias Annie Clark, posant avec un pic de guitare Pirelli<br />

sur la langue. Dès que j’ai pris la photo, j’ai su qu’elle ferait la couverture. Au dos de la<br />

couverture se trouve une photo saisissante d’Iggy Pop, le leader des Stooges, le torse<br />

peint en argent, en référence à un célèbre look de scène du début des années 1970. Le<br />

calendrier présente un éventail éblouissant d’images, à la mesure de la diversité des artistes<br />

qui le composent.<br />

Jennifer Hudson<br />

70 71


19:06 août<br />

Un jour dans la vie d’un musicien en tournée<br />

Le mois de février s’intitule «10h13, chambre 29, Château Marmont», où l’on voit St.<br />

Vincent le regard pensif, éclairé d’un soleil filtré par les stores vénitiens. Mars se déroule à<br />

10h42 et voit Kali Uchis, l’auteur-compositeur-interprète colombo-américaine connue pour<br />

sa musique qui défie les genres, profiter d’un «jour de repos à la piscine», allongée sur un<br />

plongeoir dans une superbe robe émeraude, des bijoux et des talons.<br />

Iggy<br />

Pop<br />

Avril passe à 11h38, où le rappeur américain Saweetie «quitte l’hôtel Scalinatella» à Capri,<br />

posant dans le hall et poussant un imposant chariot de bagages dans une robe argentée<br />

72 73


00:12septembre<br />

dos nu et des talons. En mai, la journée se poursuit avec Cher «entrant dans les coulisses»<br />

à 14 h 43. Elle s’avance le long d’un miroir dans une loge vide du Palace Theatre, dans le<br />

centre de Los Angeles, et passe son rouge à lèvres sur la vitre. L’artiste américaine de R&B<br />

Normani est la star des pages de juin à 15:28, «se reposant dans le bus avant la balance»,<br />

posant dans un lit et à côté d’un bus de tournée.<br />

En juillet, il est 18 h 25 et Jennifer Hudson «arrive sur le lieu du concert» dans sa limousine,<br />

avant de jeter un coup d’œil à la scène et de regarder à travers les rideaux la salle vide,<br />

puis de s’asseoir dans sa loge entourée de fleurs. Août voit Iggy Pop dans les coulisses une<br />

Grimes<br />

74 75


01:42octobre<br />

heure avant le début du spectacle. Il pose torse nu, se tortille dans un fauteuil vert et danse<br />

pour la caméra dans le sous-sol de la salle.<br />

Après le spectacle<br />

Dans les pages de septembre, il est 00:12 et l’auteur-compositeur-interprète et producteur<br />

canadien Grimes pose en tenue futuriste avec des cheveux roses au milieu d’un<br />

banc d’ordinateurs géants «dans son studio», vêtu d’une robe faite d’éclats de métal.<br />

En octobre, il est 1h42 et le rappeur sino-américain Bohan Phoenix «rentre à l’hôtel»,<br />

posant sur le Sunset Strip alors que la circulation défile. Pour les pages de novembre,<br />

​Bohan Phoenix<br />

76 77


03:02novembre<br />

c’est «après le spectacle» et 03:02.<br />

La chanteuse, compositrice et actrice britannique Rita Ora s’allonge dans un bain dans<br />

une robe en cotte de mailles puis arrête la circulation en posant sur des sièges de voiture<br />

au milieu de la rue.<br />

Et dans les pages de décembre, Adams lui-même clôt le voyage à 04:12, en route pour<br />

son prochain concert avec sa guitare et dans une voiture classique. Avec seulement<br />

trois jours de tournage et dix stars à capturer (dont neuf ont été filmées en deux jours),<br />

Bryan ADAMS admet que le projet était un défi. «Il serait très, très difficile de résumer<br />

tout ce qui se passe «sur la route» en quelques jours», a-t-il déclaré.<br />

Rita Ora<br />

78 79


04:12decembre<br />

Bryan ADAMS et ses stars<br />

De l’avis des musiciens Rita Ora, Jennifer Hudson et Bohan Phoenix, travailler avec Bryan<br />

a été «incroyable». Grimes, qui est arrivée sur le plateau après une nuit stressante et<br />

sans sommeil, a déclaré que Bryan «a tout simplement rendu les choses très faciles,<br />

très agréables... il est le plus cool, il est super-chill». St. Vincent, alias Annie Clark, une<br />

gr<strong>and</strong>e fan de la musique de Bryan, était d’accord, le décrivant comme «adorable» et<br />

«un photographe incroyable».<br />

80 81


RACING<br />

RACB NATIONAL TEAM & OPEL Team Belgium : les pilotes sélectionnées sont : Lyssia BAUDET et Pauline Denis<br />

McLaren dessine des baskets avec âme en carbone pour pilotes<br />

MSC Cruise renouvelle son soutien à la Formule 1<br />

ANS DE FORMULE 1<br />

82 83


Lyssia BAUDET<br />

et Pauline DENIS<br />

porteront les couleurs du<br />

RACB National Team<br />

et d’Opel Team Belgium<br />

sur une Corsa Rally<br />

Electric ‘’powered by GSe’’<br />

engagée dans la Coupe<br />

promotionnelle de la<br />

marque.<br />

En quelques jours, le programme<br />

des jeunes représentantes<br />

du RACB National<br />

Team vient de doubler. Ce<br />

n’est pas cinq épreuves<br />

mais onze que les jeunes<br />

femmes disputeront cette<br />

saison.<br />

«Il s’agit d’une très belle<br />

opportunité pour Lyssia et<br />

Pauline», explique Geoffroy<br />

Theunis, le General Manager<br />

du RNT. «En partenariat avec<br />

Opel Belgium, nos jeunes rallywomen<br />

prendront le départ<br />

de six manches de l’ADAC<br />

Opel Electric Rally Cup. Une<br />

nouvelle expérience pour<br />

elles dans une discipline en<br />

plein essor et qui explore<br />

un nouveau mode de mobilité<br />

à travers le sport automobile.»<br />

«Opel est le premier<br />

constructeur engagé<br />

en rallye avec des<br />

voitures électriques»,<br />

84 85


fait remarquer Wim Verloy,<br />

Press Officer de la<br />

marque en Belgique.<br />

«L’ADAC Opel Electric Rally<br />

Cup entamera sa 4e<br />

saison dans quelques semaines.<br />

Outre la culture<br />

que nous entretenons avec<br />

la compétition routière<br />

depuis des décennies, nous<br />

sommes ravis que deux<br />

jeunes Belges roulent à<br />

nouveau sous la bannière<br />

d’Opel Team Belgium.»<br />

A l’annonce de cet engagement,<br />

Lyssia Baudet<br />

ne cache pas son enthousiasme<br />

: «Je ne vois que<br />

des côtés positifs à ce<br />

nouveau programme»,<br />

explique la pilote.<br />

sur les épreuves belges. Je<br />

devrai certainement adapter<br />

mon pilotage.»<br />

«Grâce à ce programme, nous<br />

allons sortir des frontières<br />

», observe Pauline Denis, la<br />

copilote. «L’Opel Electric Rally<br />

Cup ne se limite pas à des<br />

épreuves allem<strong>and</strong>es. Nous<br />

irons également aux Pays-<br />

Bas, en France, en Autriche et<br />

même en République tchèque<br />

lors de la dernière manche<br />

inscrite dans le contexte du<br />

WRC. Nous serons confrontées<br />

à des parcours différents.<br />

Un plus énorme pour<br />

notre expérience.»<br />

«Participer à<br />

l’Opel Electric<br />

Rally<br />

Cup<br />

m’offre<br />

du roulage<br />

en<br />

plus.<br />

Ce qui<br />

constitue<br />

déjà<br />

une<br />

réelle<br />

opportunité.<br />

Mais ce<br />

qui exceptionnel,<br />

c’est que je vais piloter une<br />

Corsa Rally Electric :<br />

voilà qui représente un<br />

gros changement par rapport<br />

à l’expérience acquise<br />

Le programme en ADAC Opel<br />

Electric Rally Cup ‘’powered by GSe’’<br />

3/4 mai: ADAC Rallye Sulingen (Allemagne)<br />

24/25 mai: ELE Rally, Eindhoven (Pays-Bas)<br />

15/16 juin: Rallye Vosges Gr<strong>and</strong>-Est,<br />

Gérardmer (France)<br />

12/13 juillet: Rallye Weiz (Autriche)<br />

9/10 août: ADAC Rallye Stemweder<br />

Berg, Lübbecke (Allemagne)<br />

31 octobre/3 novembre:<br />

Central European Rally, Passau<br />

(Allemagne, Autriche, République<br />

tchèque)


Une chaussure de sport unique en son genre et créée en<br />

partenariat entre APL et McLaren HySpeed se décline en 4<br />

variantes, soit toute blanche, soit noire et blanche soit orange,<br />

soit citron vert. On trouve au centre de cette chaussure une<br />

âme en carbone, intégrée à une silhouette sportive comme une<br />

McLaren...Une paire tourne autour des 600 €. Mais quelle classe !<br />

McLaren Dealer<br />

88 89


MSC<br />

Cruise<br />

En F1!<br />

MSC Cruises a annoncé la prolongation<br />

de son partenariat mondial avec Formula 1®<br />

MSC Cruises, compagnie en plein essor, annonce que son partenariat<br />

mondial avec Formula 1® sera prolongé. MSC Cruises continuera donc<br />

à être le partenaire officiel de Formula 1® pour le segment croisières,<br />

jusqu’à la fin du championnat du monde de la FIA en 2026<br />

L’intérêt croissant pour l’univers<br />

Formula 1® dans le monde entier,<br />

et particulièrement dans les marchés<br />

clés pour MSC Cruises, a permis au<br />

partenariat actuel de fournir des<br />

résultats solides pour la compagnie<br />

MSC et son portefeuille de produits.<br />

Le gr<strong>and</strong> succès de la collaboration<br />

entre ces deux marques prestigieuses<br />

a permis à MSC Cruises de s’engager<br />

à activer davantage ce partenariat<br />

grâce à un programme enrichi.<br />

<strong>2024</strong> : Gr<strong>and</strong>s Prix du Japon<br />

et Gr<strong>and</strong> Prix d’Emilie Romane<br />

Dans le cadre de l’accord, MSC<br />

Cruises positionnera des navires à<br />

quai tout au long de certains weekends<br />

de Gr<strong>and</strong> Prix pour offrir une<br />

expérience d’hospitalité unique, du<br />

circuit au navire. Le premier de ces<br />

week-ends événements aura lieu en<br />

avril à Suzuka au Gr<strong>and</strong> Prix du Japon<br />

et le deuxième en mai sera à Imola,<br />

au Gr<strong>and</strong> Prix d’Émilie Romane<br />

MSC Virtuosa passera le week-end<br />

de Gr<strong>and</strong> Prix à quai, offrant aux<br />

fans de sport automobile des forfaits<br />

d’hébergement, d’hospitalité et de<br />

transport uniques, y compris des<br />

formules VIP. Ce concept sera enrichi et<br />

déployé dans d’autres destinations, avec<br />

d’autres navires, dès la saison <strong>2024</strong>.<br />

De plus, MSC Cruises est confirmée<br />

en tant que sponsor principal du<br />

Gr<strong>and</strong> Prix de F1® de Belgique<br />

90 91


en 2023. Ainsi, la marque proposera entre autres des<br />

animations immersives pour les spectateurs dans la Fan<br />

Zone. D’autres accords de sponsoring principal seront<br />

dévoilés prochainement, pour d’autres Gr<strong>and</strong> Prix<br />

du Championnat du Monde de F1® <strong>2024</strong>.<br />

À PROPOS DE L’EXPÉRIENCE D’HOSPITALITÉ<br />

MSC CRUISES ET FORMULA 1®<br />

Les fans de Formula 1® peuvent désormais<br />

réserver leur expérience d’hospitalité complète,<br />

de leur hébergement à bord de MSC Virtuosa au<br />

circuit lors du Gr<strong>and</strong> Prix Etihad Abu Dhabi 2023.<br />

Servant d’hôtel flottant tout au long du week-end de<br />

Gr<strong>and</strong> Prix au terminal de croisière du Japon et celui<br />

d’Emilie Romane, le MSC Virtuosa offre des cabines<br />

confortables et élégantes, ainsi que de nombreuses installations<br />

incroyables. Différents forfaits sont disponibles,<br />

combinant l’hébergement, les billets de course et un accès<br />

exclusif en coulisses avec F1® Experiences pour que le weekend<br />

soit vraiment inoubliable.<br />

FORFAITS<br />

Les forfaits commencent par l’option CABIN ONLY pour tous<br />

ceux qui ont déjà leurs billets d’accès au circuit ou CABIN +<br />

F1® TICKET qui comprend l’accès à la tribune Gr<strong>and</strong>st<strong>and</strong>.<br />

Des forfaits haut de gamme sont également disponibles,<br />

comme l’option CABIN + F1® EXPERIENCE qui comprend<br />

des activités emblématiques en bord de circuit ou l’option<br />

exclusive CABIN + F1® PREMIUM HOSPITALITY avec accès<br />

aux espaces d’hospitalité haut de gamme (Turn 1 Suite,<br />

Paddock Club ou Legend), ainsi qu’aux coulisses avec des<br />

activités prisées comme le Pit Lane Walk, une visite guidée<br />

du circuit à bord d’un camion plateforme, la rencontre avec<br />

des personnalités de la F1® et bien plus encore.<br />

Un large choix d’hébergements est disponible, tous avec<br />

des formules demi-pension (petit-déjeuner et dîner), Wi-Fi<br />

gratuit et transferts aller-retour vers le circuit.<br />

92 93


RACING<br />

Holidays &<br />

Le terminal de croisière, où le MSC Virtuosa<br />

sera amarré, se trouve à quelques minutes<br />

de route du circuit. En logeant à bord<br />

du navire, les hôtes pourront profiter<br />

des transferts gratuits pour circuler<br />

confortablement tout au long du week-end.<br />

Pour que les clients puissent profiter<br />

pleinement de leur séjour, MSC Virtuosa<br />

restera à quai pendant 4 nuits.<br />

Pierfrancesco Vago,<br />

Président Exécutif de MSC Cruises, a déclaré:<br />

«Formula 1® et MSC Cruises sont d’excellents<br />

partenaires à de nombreux niveaux.<br />

Notre succès repose d’une part sur le travail<br />

d’équipe, mais aussi sur notre engagement<br />

commun pour un changement durable. Nous<br />

souhaitons façonner l’avenir de nos industries<br />

respectives et laisser un héritage durable pour<br />

les générations à venir. Nos deux marques<br />

évoluent en tête de leurs industries et contribuent<br />

à un changement durable. Pour toutes<br />

ces raisons, nous nous engageons avec Formula<br />

1® sur le long terme à l’échelle mondiale.<br />

Nous sommes impatients de voir évoluer cette<br />

collaboration si spéciale au fil des ans.»<br />

Stefano Domenicali,<br />

Président et Directeur Général de Formula 1 ® :<br />

a déclaré : «Nous sommes ravis de<br />

prolonger notre partenariat avec MSC<br />

Cruises, car nos deux marques partagent<br />

le même engagement pour l’innovation et<br />

l’excellence.<br />

Cette collaboration a déjà fourni des<br />

résultats exceptionnels et nous avons hâte<br />

de renforcer notre relation.<br />

Ensemble, nous continuerons à repousser<br />

les limites et à établir de nouvelles<br />

normes dans le domaine du sport et de<br />

l’hospitalité.»<br />

94 95


74<br />

ANS de laF1<br />

et une saison de 24 Gr<strong>and</strong> Prix !<br />

C’est le 13 mai 1950 que<br />

le premier Gr<strong>and</strong> Prix<br />

de Formule 1 a eu lieu à<br />

Silverstone, en Angleterre.<br />

C’est le pilote italien<br />

Giuseppe Farina qui<br />

gagne la course au volant<br />

d’une Alfa Romeo 159.<br />

Et donc, cette année, est le<br />

74e anniversaire des «Gr<strong>and</strong><br />

Prix» de Formule 1 de la FIA.<br />

Et <strong>2024</strong> fait très fort, avec 24<br />

épreuves dont six avec des<br />

sprints. Rappelons que le<br />

vainqueur du Sprint part en<br />

pôle position, détrônant ainsi<br />

le teneur de la pôle acquise<br />

en séance de qualification...<br />

Plateau<br />

Il y a dix équipes avec chacune<br />

deux voitures.<br />

Fait inédit dans l’histoire de<br />

la Formule 1, l’intégralité du<br />

plateau de vingt pilotes titulaires<br />

reste identique à celui<br />

des derniers Gr<strong>and</strong>s Prix de<br />

2023. Par ailleurs, comme<br />

depuis 2022, six Gr<strong>and</strong>s Prix<br />

incluent une course sprint.<br />

DATE GRAND PRIX CIRCUIT<br />

2 mars Gr<strong>and</strong> Prix de Bahreïn Sakhir<br />

9 mars Gr<strong>and</strong> Prix d’Arabie saoudite Djeddah<br />

24 mars Gr<strong>and</strong> Prix d’Australie Melbourne<br />

7 avril Gr<strong>and</strong> Prix du Japon Suzuka<br />

21 avril Gr<strong>and</strong> Prix de Chine Shanghai<br />

5 mai Gr<strong>and</strong> Prix de Miami Miami Gardens<br />

19 mai Gr<strong>and</strong> Prix d’Émilie-Romagne Imola<br />

26 mai Gr<strong>and</strong> Prix de Monaco Monaco<br />

9 juin Gr<strong>and</strong> Prix du Canada Montréal<br />

23 juin Gr<strong>and</strong> Prix d’Espagne Barcelone<br />

30 juin Gr<strong>and</strong> Prix d’Autriche Spielberg<br />

7 juillet Gr<strong>and</strong> Prix de Gr<strong>and</strong>e-Bretagne Silverstone<br />

21 juillet Gr<strong>and</strong> Prix de Hongrie Budapest<br />

28 juillet Gr<strong>and</strong> Prix de Belgique Spa-Francorchamps<br />

25 août Gr<strong>and</strong> Prix des Pays-Bas Z<strong>and</strong>voort<br />

1er septembre Gr<strong>and</strong> Prix d’Italie Monza<br />

15 septembre Gr<strong>and</strong> Prix d’Azerbaïdjan Bakou<br />

22 septembre Gr<strong>and</strong> Prix de Singapour Marina Bay<br />

20 octobre Gr<strong>and</strong> Prix des États-Unis Austin<br />

27 octobre Gr<strong>and</strong> Prix de Mexico Mexico<br />

3 novembre Gr<strong>and</strong> Prix de São Paulo São Paulo<br />

23 novembre Gr<strong>and</strong> Prix de Las Vegas Las Vegas<br />

81er décembre Gr<strong>and</strong> Prix du Qatar Losail<br />

8 décembre Gr<strong>and</strong> Prix d’Abou Dabi Yas Marina<br />

Les fantastiques pit-stops de l’écurie Red Bull on épatés les spectateurs<br />

Depuis sa création en<br />

1950, le championnat<br />

du monde de Formule 1<br />

est largement reconnu<br />

comme la compétition<br />

automobile la plus<br />

prestigieuse au monde,<br />

ainsi que comme la série<br />

sportive annuelle la plus<br />

populaire.<br />

Ce sport a toujours cherché<br />

à innover, repoussant sans<br />

cesse les limites technologiques<br />

afin de trouver le<br />

chemin le plus rapide vers la<br />

victoire. Ce sport a souvent<br />

été à l’origine de technologies<br />

qui ont été transférées<br />

avec succès dans les transports<br />

de tous les jours.<br />

En 2014, avec l’introduction<br />

d’un nouveau moteur<br />

V6 hybride de 1,6 litre à<br />

turbocompresseur, la Formule<br />

1 a poursuivi son objectif<br />

de placer la première<br />

série de courses monoplaces<br />

au monde à la pointe<br />

du développement de la<br />

technologie automobile.<br />

Pour la prochaine génération<br />

de moteur, l’engagement a<br />

été pris de passer à des carburants<br />

100 % durables en<br />

2025/2026, en restant fidèle<br />

à la culture de l’innovation,<br />

tout en préservant la capacité<br />

d’offrir des sensations fortes<br />

qui est au cœur de ce sport<br />

depuis ses premiers jours.


RED BULL<br />

Champion du Monde<br />

Moteur HONDA<br />

Avec<br />

Max VERSTAPPEN<br />

et<br />

Sergio PEREZ<br />

MERCEDES<br />

Moteur MERCEDES<br />

Avec<br />

Lewis HAMILTON<br />

et<br />

George RUSSEL<br />

FERRARI<br />

Moteur FERRARI<br />

McLAREN<br />

Moteur MERCEDES<br />

Avec<br />

Charles LECLERC<br />

et<br />

Carlos SAINZ<br />

Avec<br />

L<strong>and</strong>o NORRIS<br />

et<br />

Oscar PIASTRI<br />

ASTON MARTIN<br />

Moteur MERCEDES<br />

ALPINE<br />

Moteur RENAULT<br />

Avec<br />

Fern<strong>and</strong>o ALONZO<br />

et<br />

Lance STROLL<br />

Avec<br />

Pierre GASLY<br />

et<br />

Esteban OCON<br />

WILLIAMS<br />

Moteur MERCEDES<br />

Avec<br />

Logan SARGEANT<br />

et<br />

Alex<strong>and</strong>er ALBON<br />

RACING BULLS<br />

Moteur HONDA<br />

Avec<br />

Daniel RICCIARDO<br />

et<br />

Yuki TSUNODA<br />

SAUBER<br />

Moteur FERRARI<br />

HAAS<br />

Moteur FERRARI<br />

Avec<br />

Zhou GUYANYU<br />

et<br />

Valteri BOTTAS<br />

Avec<br />

Kevin MAGNUSSEN<br />

et<br />

Nico HULKENBERG


8 fois le tour de la terre !<br />

En 2023 les pneus PIRELLI des Formule 1<br />

ont parcouru 307.925,8 kilomètres !<br />

Au total, les pneus de<br />

Formule 1 de Pirelli<br />

ont parcouru près<br />

de huit fois la<br />

circonférence de la<br />

Terre au cours des<br />

22 Gr<strong>and</strong>s Prix<br />

qui ont constitué<br />

la saison 2023.<br />

Plus précisément, 307 925,8<br />

kilomètres ont été parcourus<br />

sur 60 473 tours par les 6 847<br />

jeux de pneus qui ont été<br />

utilisés pendant au moins un<br />

tour par les pilotes des 10<br />

équipes qui composent le<br />

Championnat du monde de<br />

Formule 1 de cette année.<br />

L’écrasante majorité<br />

de cette distance a été<br />

parcourue avec<br />

les pneus slicks.<br />

Seuls 6,31% de ces kilomètres<br />

ont été effectués avec<br />

le Cinturato Intermediate ou<br />

le Cinturato Extreme Wet. Le<br />

principal protagoniste (sans<br />

surprise, puisqu’il a été désigné<br />

pour chaque course)<br />

a été le C3 : il a parcouru<br />

105 499 kilomètres, soit plus<br />

d’un tiers de la distance totale<br />

parcourue (36,57 %).<br />

Le C4 est le deuxième composé<br />

le plus utilisé, avec 27,43%<br />

du total, suivi du C2 (15,41%)<br />

et du C5 (13,55%).<br />

Le composé le moins utilisé<br />

a été le C1, avec 5,73% de<br />

la distance totale. Il faut également<br />

ajouter les 3 800 kilomètres<br />

parcourus lors des<br />

week-ends de gr<strong>and</strong>s prix<br />

avec des pneus prototypes : à<br />

Barcelone, Suzuka et Mexico.<br />

Le plus long relais de l’an-<br />

née a été effectué par Oscar<br />

Piastri de McLaren lors du<br />

Gr<strong>and</strong> Prix d’Arabie Saoudite.<br />

Pour sa deuxième participation<br />

à une course de F1,<br />

l’Australien a été contraint<br />

de s’arrêter à la fin du premier<br />

tour pour changer un<br />

aileron avant endommagé<br />

à la suite d’un contact avec<br />

Pierre Gasly.<br />

Dans le même temps, il monte<br />

un train de pneus C2 qu’il<br />

conduira jusqu’au drapeau,<br />

soit une distance totale de<br />

302,5 kilomètres. Ce faisant,<br />

Piastri a parcouru deux kilomètres<br />

de plus qu’Esteban<br />

Ocon, qui a roulé avec<br />

un seul train de pneus C3<br />

pendant 302,5 kilomètres à<br />

Bakou, après être parti de la<br />

voie des st<strong>and</strong>s, avant d’effectuer<br />

son arrêt obligatoire<br />

dans l’avant-dernier des 51<br />

tours prévus.<br />

Le circuit urbain d’Azerbaïdjan<br />

a également été le<br />

théâtre du plus long relais<br />

de l’année sur la gomme la<br />

plus tendre : Valtteri Bottas<br />

a parcouru la totalité de la<br />

distance de la course sprint<br />

samedi après-midi (17 tours,<br />

soit 102 kilomètres) avec un<br />

train de pneus C5.<br />

Bottas détient également<br />

le record de la plus longue<br />

distance sur la gomme la<br />

plus dure, à savoir 32 tours<br />

(188,4 km) à Silverstone.<br />

Le plus long relais en C4 a été<br />

effectué par un autre pilote<br />

Alfa Romeo : Guanyu Zhou,<br />

qui a parcouru 212,7 km à<br />

Singapour.


Tout au long de la saison<br />

2023, il y avait trois formats<br />

de week-end différents avec<br />

des règles spécifiques relatives<br />

à l’utilisation<br />

des pneus.<br />

Au total, 14 courses ont<br />

adopté le programme classique<br />

des week-ends avec<br />

trois séances d’essais libres,<br />

les qualifications et la course,<br />

t<strong>and</strong>is qu’il y avait également<br />

six week-ends Sprint - avec<br />

une seule séance d’essais<br />

libres le vendredi, suivie des<br />

qualifications de la course,<br />

ainsi que du Sprint Shootout<br />

et de la course Sprint du samedi,<br />

avant le Gr<strong>and</strong> Prix du<br />

dimanche. Enfin, le format<br />

ATA (Alternative Tyre Allocation)<br />

a été testé à deux reprises,<br />

dans le but de trouver<br />

des moyens de gérer plus<br />

efficacement l’utilisation des<br />

pneus. Environ un millier de<br />

trains de pneus slicks pour<br />

les 22 épreuves n’ont jamais<br />

été utilisés, t<strong>and</strong>is que 732<br />

autres n’ont roulé que pendant<br />

un à trois tours. En ce<br />

qui concerne les pneus pluie<br />

extrêmes, Pirelli a adopté<br />

cette année une méthodologie<br />

«strip <strong>and</strong> fit», permettant<br />

aux pneus qui ont été montés<br />

mais jamais utilisés d’être reportés<br />

sur d’autres épreuves.<br />

Cela aidera les équipes à<br />

améliorer leur gestion des<br />

pneus, étant donné qu’en<br />

2023, par exemple, 1 304<br />

jeux de pneus intermédiaires<br />

et humides n’ont jamais bouclé<br />

un tour.<br />

Le Gr<strong>and</strong> Prix des Pays-Bas a<br />

été la course qui a connu le<br />

plus gr<strong>and</strong> nombre de changements<br />

de pneus cette année<br />

(en comptant à la fois les<br />

«vrais» arrêts aux st<strong>and</strong>s et<br />

les changements de pneus<br />

sous drapeau rouge).<br />

Comme les conditions météorologiques<br />

n’ont cessé<br />

de changer, avec des pluies<br />

intermittentes, il y a eu 82<br />

changements de pneus au<br />

total, utilisant tous les types<br />

de pneus : les trois composés<br />

slicks, les intermédiaires<br />

et les extrêmes humides ont<br />

tous été vus sur le bord à<br />

différents moments. En revanche,<br />

la course qui a connu<br />

le moins de changements<br />

de pneus est celle de Miami,<br />

où les 20 pilotes n’ont effectué<br />

qu’un seul arrêt au st<strong>and</strong>,<br />

obligatoire en vertu du règlement.<br />

Le nombre total de<br />

changements de pneus au<br />

cours de l’année (en tenant<br />

compte des courses sprint)<br />

s’élève à 871.<br />

Austin a été la course la plus<br />

chaude de l’année en termes<br />

de température ambiante,<br />

avec 34,7 degrés centigrades<br />

le samedi pendant la course<br />

sprint et 32,8 degrés pendant<br />

le Gr<strong>and</strong> Prix du dimanche.<br />

Z<strong>and</strong>voort a été la<br />

plus fraîche, avec une température<br />

moyenne de 15,1 degrés.<br />

En ce qui concerne la<br />

température de l’asphalte, le<br />

Hungaroring a été la course<br />

la plus chaude de l’année<br />

avec 53,6 degrés, t<strong>and</strong>is que<br />

Las Vegas a été la plus fraîche<br />

avec 18,5 degrés.<br />

Quelques jours seulement<br />

après la fin de la saison<br />

2023, les préparatifs sont<br />

déjà en cours pour l’année<br />

prochaine. Ainsi, Pirelli a


déjà communiqué la sélection<br />

pour les trois premières<br />

courses de l’année prochaine<br />

à Bahreïn, en Arabie<br />

saoudite et en Australie.<br />

Les cinq composés homologués<br />

pour <strong>2024</strong> - le C0<br />

ayant désormais été omis -<br />

seront utilisés lors de la première<br />

partie de la saison. Par<br />

rapport aux sélections initiales<br />

du championnat l’an<br />

dernier, il y a une nouvelle<br />

sélection pour l’Australie,<br />

prévue du 22 au 24 mars.<br />

Albert Park utilisera désormais<br />

les trois pneus les plus<br />

tendres de la gamme : C3<br />

en dur, C4 en moyen et C5<br />

en tendre. Cette sélection<br />

est basée sur les données<br />

recueillies cette année, dans<br />

le but d’offrir plus d’options<br />

stratégiques.<br />

Les deux courses du Moyen-<br />

Orient seront dotées des<br />

mêmes pneus que l’année<br />

dernière. La course de Sakhir,<br />

du 29 février au 2 mars, est<br />

l’une des plus difficiles pour<br />

les pneumatiques et utilisera<br />

donc les C1, C2 et C3.<br />

Une semaine plus tard, à<br />

Jeddah, les pneus seront un<br />

peu plus tendres : C2 en tant<br />

que pneus durs, C3 en tant<br />

que pneus moyens et C4 en<br />

tant que pneus tendres.<br />

Tous les pilotes auront l’occasion<br />

d’essayer les cinq<br />

composés pendant les cinq<br />

jours d’essais officiels qui se<br />

dérouleront comme d’habitude<br />

du 21 au 23 février à Sakhir.<br />

Le logo FSC® apparaîtra pour<br />

la première fois sur tous les<br />

pneus, marquant la première<br />

fois qu’une gamme de pneus<br />

de compétition est certifiée<br />

par le Forest Stewardship<br />

Council, assurant une responsabilité<br />

totale tout au long de<br />

la chaîne d’approvisionnement<br />

et garantissant que les plantations<br />

d’où proviennent les<br />

composants du pneu sont gérées<br />

de manière à préserver la<br />

biodiversité et à bénéficier aux<br />

communautés locales et aux<br />

travailleurs, améliorant ainsi la<br />

durabilité économique.<br />

C1, C, C3, C, C5<br />

Oui, mais encore ?<br />

«Sur chaque Gr<strong>and</strong> Prix, il n’y<br />

aura trois spécifications proposées,<br />

avec trois appellations<br />

plus simples qu’avant» précise<br />

notre confrère, Gaëtan Vigneron.<br />

«Il y aura les durs, avec la<br />

couleur blanche, les mediums<br />

avec la couleur jaune, et les<br />

tendres avec la couleur rouge.<br />

Il y a cinq spécifications disponibles,<br />

de la C1 à la C5, de la<br />

gomme la plus dure à la gomme<br />

la plus tendre.<br />

Les équipes doivent décider<br />

pour quelles spécifications<br />

elles optent quatorze semaines<br />

à l’avance pour les Gr<strong>and</strong>s Prix<br />

hors Europe, et huit semaines<br />

à l’avance pour les Gr<strong>and</strong>s Prix<br />

européens.<br />

A Melbourne, au Gr<strong>and</strong> Prix<br />

d’Australie, ce sont les spécifications<br />

C2, C3 et C4 qui seront<br />

proposées à tous les teams»

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!