18.11.2014 Views

Aide humanitaire pour les Îles Maldives - admin.ch

Aide humanitaire pour les Îles Maldives - admin.ch

Aide humanitaire pour les Îles Maldives - admin.ch

SHOW MORE
SHOW LESS

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

19 janvier 2005<br />

Séismes sous-marins et tsunamis en Asie<br />

<strong>Aide</strong> <strong>humanitaire</strong> <strong>pour</strong> <strong>les</strong> Î<strong>les</strong> <strong>Maldives</strong><br />

Fact sheet<br />

Contexte<br />

Un séisme sous-marin de grande ampleur de force 9,0 sur l’é<strong>ch</strong>elle de Ri<strong>ch</strong>ter est survenu le 26<br />

décembre 2004 devant la côte Ouest de Sumatra à la profondeur d’environ 30 km en dessous du<br />

niveau de la mer. Il a provoqué de violents tsunamis dans l’Océan Indien. Des vagues de dix à<br />

quinze mètres de hauteur ont atteint <strong>les</strong> côtes à grande vitesse et y ont semé la désolation tout<br />

autour de l’Océan Indien, apportant mort et destruction. Des répliques se produisent encore<br />

aujourd’hui, secouant surtout la région septentrionale de Sumatra.<br />

C’est l’île indonésienne de Sumatra qui a été le plus tou<strong>ch</strong>ée, car pro<strong>ch</strong>e de l’épicentre du séisme,<br />

en particulier la province de Banda Aceh. De nombreuses victimes dans cette région qui connaît la<br />

guerre civile n’ont pas pu être secourues pendant plusieurs jours. Il faut aussi déplorer de<br />

considérab<strong>les</strong> ravages et de nombreux morts au Sri Lanka et dans <strong>les</strong> zones côtières de la<br />

Thaïlande, de l’Inde et des î<strong>les</strong> <strong>Maldives</strong>. Le raz-de-marée a atteint la pointe de la Somalie et <strong>les</strong><br />

Sey<strong>ch</strong>el<strong>les</strong> près de sept heures après le séisme, y semant là aussi mort et désolation.<br />

Selon <strong>les</strong> indications officiel<strong>les</strong> (état au 18 janvier 2005), on compte jusqu’à présent au total onze<br />

pays tou<strong>ch</strong>és où plus de 162 000 morts ont été enregistrés, dont plus de 100 000 en Indonésie.<br />

Près de 30 000 personnes sont portées disparues. On compte aussi sur près de 500 000<br />

b<strong>les</strong>sés et sur plus de cinq millions de sans-abri.<br />

Important engagement <strong>humanitaire</strong> de la Suisse<br />

Ce sont près de 80 experts suisses qui sont en action dans la zone de crise. Sur <strong>les</strong> 27 millions de<br />

francs au total que la Confédération consacre à l’aide d’urgence et aux premières actions de<br />

reconstruction, 60 % seront affectés à des projets bilatéraux et 40 % à l’aide multilatérale. Seize<br />

millions sont d’ores et déjà engagés <strong>pour</strong> l’aide bilatérale et dix millions <strong>pour</strong> l’aide multilatérale. La<br />

Suisse a été représentée par une délégation à la conférence des donateurs qui s’est tenue le 11<br />

janvier 2005 à Genève.<br />

L’<strong>Aide</strong> <strong>humanitaire</strong> de la DDC concentre ses ressources sur <strong>les</strong> pays <strong>les</strong> plus gravement tou<strong>ch</strong>és<br />

par <strong>les</strong> raz-de-marée. Des équipes d’experts apportent de l’aide d’urgence en Indonésie, en<br />

Thaïlande, au Sri Lanka et en Inde.<br />

La phase de réhabilitation a commencé<br />

Dix jours après <strong>les</strong> raz-de-marée, la situation <strong>humanitaire</strong> s’est stabilisée en Inde, au Sri Lanka et<br />

en Thaïlande. Les premières fournitures d’aide d’urgence ont atteint des milliers de sans-abri et<br />

ont assuré leur survie immédiate. La phase de réhabilitation a déjà démarré en parallèle à l’aide<br />

d’urgence aiguë et <strong>les</strong> plans de reconstruction sont en discussion. Voici un bref survol de la<br />

situation dans <strong>les</strong> Î<strong>les</strong> <strong>Maldives</strong>.<br />

Dans <strong>les</strong> Î<strong>les</strong> <strong>Maldives</strong>, le séisme sous-marin a provoqué la mort d’une centaine de personnes,<br />

dont également des touristes. Les infrastructures touristiques (le tourisme est la principale source<br />

de revenu des <strong>Maldives</strong>) ont été gravement endommagées, voire détruites. Les installations d’eau<br />

potable ont été inondées par l’eau de mer et rendues inutilisab<strong>les</strong>.<br />

Sägestrasse 77 – Köniz – 3003 Berne · Téléphone : 031 322 31 24 · www.deza.<strong>admin</strong>.<strong>ch</strong>


Engagement <strong>humanitaire</strong> de la Suisse aux Î<strong>les</strong> <strong>Maldives</strong><br />

Ce pays insulaire a très rapidement reçu de l’aide d’urgence et un large soutien international. À la<br />

demande de l’OMS, la Suisse a livré du matériel médical et des médicaments (kit IDA). Deux<br />

spécialistes du CSA élaborent sur mandat de l’OMS un programme <strong>pour</strong> l’eau potable et l’hygiène<br />

collective. Leur mission a pris fin à mi-janvier. Actuellement, aucunes nouvel<strong>les</strong> actions ne sont<br />

prévues par la DDC. Un demi million de francs a été mis à disposition <strong>pour</strong> l’aide d’urgence aux<br />

<strong>Maldives</strong>.<br />

Détails des mesures<br />

• Soutien à une mission d’évaluation de l’Organisation mondiale de la santé par 2<br />

spécialistes du CSA en eau potable, en étroite collaboration avec le gouvernement ;<br />

• Fourniture de médicaments (kit IDA).<br />

• D’autres activités <strong>pour</strong> l’amélioration de la distribution de l’eau potable sont engagées<br />

en collaboration avec l’OMS et un programme à moyen terme (6 à 8 mois) est en<br />

préparation <strong>pour</strong> l’eau potable et l’hygiène.<br />

Janvier 2005

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!