Rapport d'Activites AFVAC du 1er Juillet 2011 au 30 Juin 2012

afvac.com

Rapport d'Activites AFVAC du 1er Juillet 2011 au 30 Juin 2012

RAPPORT D’ACTIVITÉS

www.afvac.com

2012

AFVAC

1 ER JUILLET 2011 - 30 JUIN 2012

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE JEUDI 29 NOVEMBRE 2012

Association reconnue d’utilité vétérinaire


L’AFVAC EN 2012

Créée et administrée par des

praticiens depuis 1958, l’Association

Française des Vétérinaires pour Animaux

de Compagnie (AFVAC) est une association

professionnelle de formation continue

vétérinaire, scientifiquement indépendante,

accréditée par le Conseil National

Vétérinaire de la Formation

Continue et Complémentaire (CNVFCC).

En 2012, l’AFVAC, c’est :

Plus de 2 600 adhérents ;

Des formations organisées par 13 Sections

Régionales, 18 Groupes d’Étude, 1 Groupe

de Travail (Réunion - Océan Indien), sous

forme de Soirées, Travaux Pratiques et Dirigés,

Journées, Séminaires Régionaux et

Spécialisés ;

Près de 7 000 vétérinaires formés en

2012 ;

Un Congrès Annuel dans une grande

ville française, un thème, des niveaux différents

(formation continue, approfondissement,

spécialisation), des ateliers,

des symposiums panprofessionnels, des

courtes communications, des posters,

une exposition commerciale de grande

ampleur ;

Deux revues scientifiques : Pratique-Vet

et Pratique Médicale et Chirurgicale de

l’Animal de Compagnie (PMCAC). L’European

Journal of Companion Animal

Practice (EJCAP) est désormais en ligne

et accessible à tout adhérent AFVAC ou

abonnés ;

Des ouvrages de référence : Abrégés,

Indispensables... ;

Une lettre électronique mensuelle

AFVAC Infos.

Un site Internet professionnel :

www.afvac.com ;

Une présence sur les réseaux sociaux :

facebook et twitter.

Tout cela, grâce à une organisation professionnelle

et conviviale : 200 élus bénévoles

et 13 permanents.

10

BONNES RAISONS

D’ADHÉRER À L’AFVAC

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Être membre d’une association

professionnelle scientifiquement

indépendante et active dans les débats

professionnels.

Participer de façon privilégiée, et à des

conditions tarifaires avantageuses, à des

formations dont la qualité est reconnue par

l’agrément du Conseil National Vétérinaire

de la Formation Continue et Complémentaire

(CNVFCC).

Disposer d’un réseau de compétences animé

par des professionnels des animaux de

compagnie.

Profiter en priorité de formations de

proximité grâce aux Sections Régionales.

Faire partie de quatre Groupes d’Étude et

recevoir ainsi, des informations scientifiques

ciblées.

Bénéficier de 30% de réduction sur toutes les

formations AFVAC.

Profiter de 25% de réduction sur l’inscription

au Congrès National.

Bénéficier de 25% de réduction sur les

abonnements aux revues scientifiques

PratiqueVet et PMCAC.

Accéder sur le Forum du site Internet de

l’AFVAC à des services exclusifs.

Pouvoir montrer à ses clients, par une

attestation à afficher, que l’adhésion à

l’AFVAC est un gage de sérieux pour

sa formation continue et donc, ses

compétences.

2


ÉDITORIAL

L’AFVAC : accélérateur de compétences

L’AFVAC est un acteur majeur du paysage vétérinaire

en France, avec comme objectif affirmé : la formation

continue de tous les vétérinaires libéraux et salariés, généralistes

et spécialistes, et des auxiliaires spécialisées

vétérinaires.

L’AFVAC participe également aux grands débats qui

animent notre profession, en tant que soutien technique

des instances professionnelles (médicament vétérinaire,

plan de lutte contre l’antibiorésistance, cursus vétérinaire,

spécialisation, formation continue vétérinaire,…).

Est-ce à dire que ces objectifs intéressants atteints, il

faudrait se contenter de vivre sur les acquits A supposer

que nous nous en satisfassions, nous aurions tôt fait

de déchanter !

Nos points forts restent indiscutables :

une reconnaissance comme organisme de formation

agréé par le CNVFCC, qui labélise officiellement le

sérieux et la qualité des manifestations organisées

par l’AFVAC ;

une offre diversifiée en matière de formation: tant

scientifique que géographique, chacun des participants

pouvant se former selon ses besoins, ses envies,

et le temps dont il dispose ;

la pluridisciplinarité et l’adaptabilité des méthodes

d’apprentissage : soirées, demi-journées et journées,

congrès de plusieurs jours, plans modulaires de

formation déclinés sous forme de conférences,

travaux dirigés interactifs, travaux pratiques ; revues

professionnelles techniques à Comité de lecture

(PratiqueVet, PMCAC, EJCAP) et ouvrages de

référence dans de nombreuses disciplines ;

un congrès national, congrès de formations et d’informations

scientifiques, première manifestation vétérinaire

francophone ;

un coût étudié des formations, grâce à une organisation

associative structurée, soutenue par des partenaires

commerciaux fidèles tout en garantissant

l’indépendance du message scientifique dispensé.

Notre attention constante à prendre en compte les nouveaux

éléments du « paysage FCV » ne doit cependant

souffrir d’aucun relâchement, faute de quoi se maintenir

au niveau deviendrait une épreuve d’issue incertaine.

Tandis que de nouvelles méthodes de formation, notamment

à distance,« hors présentiel », se mettent en place,

la masse du savoir professionnel continue de croître en

volume global et en niveau de connaissances.

Il faut donc continuer de répondre à une demande en

perpétuelle évolution par des propositions adaptées,

mais aussi relever le défi d’offres concurrentes dans ce

domaine de la formation continue vétérinaire (FCV).

La FCV est pour forte partie garante de l’éthique d’un parcours

professionnel ; il nous semble qu’elle doit demeurer

confraternelle et conviviale, dans la tradition d’échanges

enrichissants entre formateurs et apprenants.

C’est l’avantage d’une structure associative, qui permet

de concilier standard élevé de l’enseignement, indépendance

du message scientifique et modicité des coûts

d’inscription par la forte implication synergique d’intervenants

de qualité incontestable, d’une équipe administrative

performante, d’élus bénévoles très actifs et de

partenaires commerciaux clairvoyants.

Merci à vous toutes et tous, qui faites confiance à notre

Association pour votre Formation Continue Vétérinaire,

Merci à tous nos partenaires pour leur soutien financier.

Merci à tous les élus bénévoles (près de 200 !) qui sont

à la fois les concepteurs, les initiateurs et les chevilles

ouvrières de ces manifestations !

La lecture de ce rapport d’activités vous éclairera sur

« la méthode AFVAC » pour satisfaire à des objectifs

réalistes en matière de formation continue vétérinaire.

Bonne année vétérinaire 2013 à toutes et tous.

Eric GUAGUÈRE,

Président

3


SOMMAIRE

SIÈGE DE L’AFVAC

4

SIÈGE DE L’AFVAC............................ 4

ORGANISATION DE L’AFVAC ................. 5

ELECTIONS .................................. 6

PREMIÈRE PARTIE

TRÉSORERIE ................................. 8

FORMATION CONTINUE VÉTÉRINAIRE (FCV) 12

GROUPES D’ÉTUDE ..........................15

SECTIONS RÉGIONALES .....................19

PUBLICATIONS DE L’AFVAC ..................21

COMMUNICATION DE L’AFVAC ..............23

ACTIVITÉS AFVAC JUNIOR ...................24

CONGRÈS ANNUEL ..........................25

ACTIVITÉS INTERNATIONALES ..............28

PARTICIPATION FINANCIÈRE DES SOCIÉTÉS

COMMERCIALES ET PARTENARIAT ..........29

LES DOSSIERS DE L’AFVAC

L’ANNÉE « MÉDICAMENTS » DE L’AFVAC ..... 31

QUALITÉVET : UNE STRUCTURE

PROFESSIONNELLE IMPORTANTE

ET POURTANT MÉCONNUE ..................32

LES PLUS...

SPÉCIALISATION ............................33

RELATIONS AFVAC - SOCIÉTÉ CENTRALE

CANINE (SCC) ...............................36

COORDONNÉES

À VOTRE ÉCOUTE

AFVAC

40 rue de Berri,

75008 PARIS

Tél (Standard) : 01 53 83 91 60

Fax : 01 53 83 91 69

Mail : contact@afvac.com

Sylvie

DUFOUR-PIERRAT

André

BERTHIER

Juliette

ANDREJAK

Brigitte

CLOET

Frédéric

ROMAN

Laure

SÉRIGNAC

Karine

DUARTE

Arnaud

BOMONT

Ilham

AJAJA

Jérôme

BUISSON

Béatrice

PARADISO

Bernadette

HUDÉ

Benjamin

MARIN

Directrice Administrative

sdufourpierrat@afvac.com

01 53 83 91 60

Responsable de la Formation Continue

et de la Communication

aberthier@afvac.com

Responsable-adjointe

de la coordination des formations

jandrejak@afvac.com

01 53 83 91 67

Secrétaire de Rédaction

de PratiqueVet

bcloet@afvac.com

01 53 83 91 06

Assistant de Direction

frederic@afvac.com

01 53 83 91 63

Secrétaire bilingue

laure@afvac.com

01 53 83 91 68

Chef Comptable

karine@afvac.com

01 53 83 91 64

Comptable

arnaud@afvac.com

01 53 83 91 66

Aide-comptable

ilham@afvac.com

01 53 83 91 03

Opérateur de saisie

jerome@afvac.com

01 53 83 91 05

Opératrice de saisie

beatrice@afvac.com

01 53 83 91 70

Opérateur de saisie

et Service Généraux

bernadette@afvac.com

01 53 83 91 62

Graphiste / Maquettiste

benjamin@afvac.com

01 53 83 91 06


ORGANISATION DE L’AFVAC

LE CONSEIL EXÉCUTIF

Président

Éric GUAGUÈRE

Secrétaire Général et

Chargé des Publications

Gilles CHAUDIEU

Trésorière

Françoise DELISLE

Vice-Président délégué

aux Affaires Nationales

Jean-François ROUSSELOT

Vice-Présidente déléguée

aux Affaires Internationales

Marie-Christine CADIERGUES

Vice-Présidente déléguée

aux Sections Régionales

Catherine MÈGE

Vice-Président délégué

au Congrès National et

aux Formations

Didier FONTAINE

Vice-Président délégué

à la Formation Continue

Vétérinaire

Dan ROSENBERG

Vice-Président délégué

aux Groupes d’Étude

Eric BOMASSI

Vice-Présidente déléguée

aux Finances

Marie-Hélène PIETTE

PRÉSIDENTS D’HONNEUR :

Didier-Noël CARLOTTI - Christian DUMON - Roger GUERRE - Richard LECOMTE

LE CONSEIL ADMINISTRATIF

■ 47 administrateurs

• 16 administrateurs nationaux

• 13 Présidents de Sections Régionales

• 18 Présidents de Groupes d’Etude

• Les Présidents et Membres d’Honneur

5


LES ÉLECTIONS

ÉLECTIONS AFVAC 2012 : DU RENOUVEAU !

Par décision de son Conseil d’administration

(CA), l’AFVAC a simultanément organisé en

2012, ses élections pour le renouvellement

des Conseils de Groupes d’étude (GE) et

de Sections régionales (SR), et celles pour

le renouvellement de neuf Administrateurs

nationaux.

Lors des précédents scrutins, les élections des conseils

de GE et SR ne se faisaient pas en même temps que celle

des Administrateurs nationaux et, la grande majorité

des suffrages s’exprimant par correspondance, notre

Secrétariat administratif aurait dû assumer une préparation

lourde, chronophage et finalement coûteuse

d’une procédure classique pour ces votes conjoints.

DES ÉLECTIONS AVEC UN VOTE ÉLECTRONIQUE

C’est pourquoi, nous avons opté pour le vote électronique

dont la mise en place a été confiée, après audition

de différents prestataires, à la société Alphavote.

Il avait clairement été indiqué à chaque adhérent que le

choix entre un vote par correspondance, un vote physique

ou le vote électronique était possible mais que le

choix préférentiel suggéré était la troisième méthode :

celle-ci a été unanimement adoptée par les membres

des différents collèges électoraux.

A NOTER

• La moyenne d’âge des élus est de 44,5 ans pour

les GE, 45 ans pour les SR, avec dans les deux cas

un renouvellement important des équipes, et 55

ans pour les Administrateurs nationaux : cela démontre

que ce sont celles et ceux qui sont à la période

d’activité professionnelle la plus importante

de leur carrière qui font vivre l’AFVAC en régions

et animent nos groupes ; cela signifie également

que, forts de l’expérience de leurs mandats de GE

ou SR, des responsables de l’AFVAC se tournent

naturellement ensuite vers les postes d’élus nationaux,

ce qui est appréciable, et rassurant pour

l’avenir de l’Association : sur les 9 élus, 4 le sont

pour la première fois, et ce taux de renouvellement

idéal est garant de continuité, sécurité, mais

aussi d’évolution sans risque excessif pour notre

futur Conseil exécutif.

Réunion du Conseil d’Administration du 14 juin 2012.

UNE BONNE PARTICIPATION POUR DES ÉLECTIONS

ASSOCIATIVES

Pour globalement 40,15 % de femmes et 59,85 %

d’hommes, le taux de participation s’est établi entre

15,70 % et 25,95 % pour les GE et les SR, et à 16,07 %

pour les représentants nationaux, ce qui, pour des élections

associatives, nous place en excellente position.

Est-ce à dire que l’on doit s’en contenter

Si l’on rapporte cela aux enjeux de la formation continue

et complémentaire, tant pour les professionnels que

nous sommes que pour les structures dans lesquelles

nous exerçons, la réponse est plutôt non.

Même si les vétérinaires ont mieux pris que d’autres,

leur avenir en mains dans ce secteur, par une démarche

pionnière, volontariste et bien encadrée par leurs associations

de formation et le Conseil supérieur de l’Ordre,

ils ne peuvent justifier leur forte implication dans ce

domaine, donc leur excellence technique, que via leurs

associations de formation, légitimes parce que reconnues

et représentatives.

G. CHAUDIEU,

Secrétaire Général AFVAC.

6


GROUPES D’ÉTUDE*

Didier-Alain SCHMITT,

Président GEAO

Pascale DUCLUZAUX-CHEVALLIER,

Présidente GEB

Stéphane BUREAU,

Président GEC

Isabelle TESTAULT,

Présidente GECA

SECTIONS RÉGIONALES*

Franck DESPERIEZ,

Président AQUITAINE

Dominique BRUNON-DUMONT,

Présidente AUVERGNE/LIMOUSIN

Jean-François FOULQUIE,

Président BOURGOGNE/FRANCHE-COMTÉ

Christine RANKOWSKIDUBREUCQ,

Présidente CENTRE

Yves MICHAUD,

Président EST

LES ÉLECTIONS (suite)

Claude BÉATA,

Président GECAF

Jean-Louis TROUILLET,

Président GECOV

Dominique HERIPRET,

Président GEDAC

Franck DURIEUX,

Président GEIM

Juan HERNANDEZ,

Président GEMI

Sophie COLOMER,

Présidente ILE-DE-FRANCE

Dominique BLANCHOT,

Président MIDI-PYRÉNÉES/LANGUEDOC

Pierre BARREAU,

Président NORD

Pascal KERVEILLANT,

Président NORMANDIE

Georges DE GEYER,

Président GEMO

Kirsten GNIRS,

Présidente GEN

Jean-Marie PÉRICARD,

Président GENAC

Géraldine BLANCHARD,

Présidente GENAD

Claude MULLER-FLEURISSON,

Présidente GEO

Xavier LÉVY,

Président GERES

Christophe NAVARRO,

Président GERM

Nicolas GIRARD,

Président GEROS

*Retrouvez toute la composition et les coordonnées des Conseils des Sections Régionales et des Groupes d’Etude sur www.afvac.com

Isabelle GOY-THOLLOT,

Présidente GEUR

Didier SCHMIDT-MORAND,

Président OUEST

Éric MEYER,

Président POITOU-CHARENTES

Marc GIRY,

Président RHÔNE-ALPES

Maryse DHALMANN-ROMANI,

Présidente SUD-EST

ADMINISTRATEURS RENOUVELÉS OU ÉLUS POUR LA PREMIÈRE FOIS Par ordre alphabétique

Patrick BERGEAUD,

Françoise DELISLE,

Eric GUAGUÈRE,

Eric BOMASSI,

Lionel FABRIES,

Patrick LECOINDRE,

Marie-Christine CADIERGUES,

Alain FREYCHE,

Marie-Hélène PIETTE.

CONSTITUTION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

ADMINISTRATEURS NATIONAUX

Emmanuel BENSIGNOR,

Membre

Patrick BERGEAUD,

Membre

Eric BOMASSI,

Vice-Président délégué

aux Groupes d’Etude

Marie-Christine CADIERGUES,

Vice-Présidente déléguée aux

Affaires Européennes et Internationales

Gilles CHAUDIEU,

Secrétaire Général et

Chargé des Publications

PRÉSIDENTS ET MEMBRES D’HONNEUR

Françoise DELISLE,

Trésorière

Lionel FABRIES,

Membre

Didier FONTAINE,

Vice-Président délégué au Congrès National

et aux Formations

Alain FREYCHE,

Chargé de l’informatique

Éric GUAGUÈRE,

Président

Patrick LECOINDRE,

Membre

Catherine MÈGE,

Vice-Président délégué

aux Sections Régionales

Marie-Hélène PIETTE,

Vice-Président délégué

aux Finances

Dan ROSENBERG,

Vice-Président délégué

à la Formation Continue Vétérinaire

Jean-François ROUSSELOT,

Vice-Président délégué aux Affaires

Nationales

Didier-Noël CARLOTTI,

Président d’Honneur

Roger GUERRE,

Président d’Honneur

Jean-Alphonse MEYNARD,

Membre d’Honneur

Marc SIMON,

Membre d’Honneur

Christian DUMON,

Président d’Honneur

Richard LECOMTE,

Président d’Honneur

Maurice ROZE,

Membre d’Honneur

18 PRÉSIDENTS DES GROUPES D’ÉTUDE

Claude BÉATA,

Géraldine BLANCHARD,

Stéphane BUREAU,

Georges DE GEYER,

Pascale DUCLUZAUX-

CHEVALLIER,

Franck DURIEUX,

Nicolas GIRARD,

Kirsten GNIRS,

Isabelle GOY-THOLLOT

Dominique HERIPRET,

Juan HERNANDEZ,

Xavier LÉVY,

Claude MULLER-FLEURISSON,

Christophe NAVARRO,

Jean-Marie PÉRICARD,

Didier-Alain SCHMITT,

Isabelle TESTAULT,

Jean-Louis TROUILLET,

13 PRÉSIDENTS DES SECTIONS RÉGIONALES

Pierre BARREAU,

Dominique BLANCHOT,

Dominique BRUNON-

DUMONT,

Sophie COLOMER,

Franck DESPERIEZ,

Maryse DHALMANN-ROMANI

Jean-François FOULQUIE,

Marc GIRY,

Pascal KERVEILLANT,

Yves MICHAUD,

Éric MEYER,

Christine RANKOWSKI-

DUBREUCQ,

Didier SCHMIDT-MORAND,

7


TRÉSORERIE

L’AFVAC, avec un budget annuel de 4,6 millions d’euros (HT) nécessite une gestion rigoureuse des finances à la

fois pour les activités quotidiennes, mais aussi pour anticiper l’avenir et permettre l’évolution de l’Association

et des formations proposées.

LES RESSOURCES

Les ressources de l’AFVAC proviennent des :

• Adhésions ;

• Abonnements aux revues ;

• Inscriptions aux formations et au congrès annuel ;

• Recettes apportées par le partenariat lors des formations

et du congrès annuel permettant d’offrir des formations

à des prix raisonnables.

LA GESTION DE L’AFVAC

La gestion est assurée par le service comptabilité du

Siège, supervisée par la trésorière nationale (Françoise

Delisle) et comprend des contrôles interne et externe.

• La composition du service comptabilité du Siège est

la suivante :

• Sylvie Dufour-Pierrat, Directrice Administrative ;

• Karine Duarte, Chef Comptable ;

• Arnaud Bomont, Comptable ;

• Ilham Ajaja, Comptable.

• Le contrôle interne est effectué par la Commission

des Finances composée de membres du Conseil

d’Administration, d’anciens élus (ayant eu des responsabilités

importantes au sein de l’Association) et de

nouveaux élus de GE et de SR. Cette commission est

présidée par Marie-Hélène Piette, Vice-Présidente déléguée

aux Finances.

• Le contrôle externe est assuré par un Commissaire

aux Comptes (KPMG) qui vérifie les comptes et les certifie

devant le Conseil d’Administration et l’Assemblée

Générale.

LES RECETTES : BUDGET ANNUEL (HT)

Les ressources de l’AFVAC proviennent des recettes

totales (4 613 679 € HT).

LES RECETTES PAR ACTIVITÉ (HT)

• Adhésions et provisions : 557 676 € (12,1 %)

• Adhésions (58,3 %)

• Provisions et gestion séminaires (41,7 %)

• Sections Régionales : 844 952 € (18,3 %)

• Inscriptions (62 %)

• Subventions partenaires et exposition

commerciale (38 %)

• Groupes d’Etude : 757 193 € (16,4 %)

• Formations particulières (CES dermatologie, cours

modulaires, Soirées des ASV, Formations AFVAC-SCIL) :

348 267 € (7,5 %)

• Inscriptions (87,6 %)

• Subventions partenaires et exposition

commerciale (12,4 %)

• Congrès annuel : 1 854 151 € (40,2 %)

• Inscriptions (29,65 %)

• Subventions partenaires (11,7 %)

• Stands Exposition Commerciale (58,65 %)

AFVAC Editions : 251 440 € (5,5 %)

• Abonnements, Publicité, Stocks

Formations particulières

8


LES DÉPENSES : CHARGES (HT)

Les dépenses totales sont de 4 272 297 € HT.

LES DÉPENSES PAR ACTIVITÉ

• Fonctionnement Associatif : 1 327 816 € (31 %)

• Salaires Personnel et Honoraires Élus (35 %)

• Frais Élus (7,4 %)

• Frais de fonctionnement (57,6 %)

• Sections Régionales : 816 241 € (19,1 %)

• Honoraires Conférenciers (7 %)

• Déplacements, Hôtels, Repas (52 %)

• Frais de fonctionnement (41 %)

• Groupes d’Etude : 528 763 € (12,4 %)

• Honoraires Conférenciers (7,9 %)

• Déplacements, Hôtels, Repas (49,2 %)

• Frais de fonctionnement (42,9 %)

• Formations particulières (CES dermatologie, cours

modulaires, Soirées des ASV, Formations AFVAC-SCIL) :

226 284 € (5,3 %)

• Honoraires Conférenciers (31,5 %)

• Déplacements, Hôtels, Repas (27,7 %)

• Frais de fonctionnement (40,8 %)

• Congrès annuel : 1 111 626 € (26 %)

• Frais Palais des Congrès et Soirée (44,8 %)

• Déplacements, Hôtels, Repas (22,7 %)

• Frais de fonctionnement (32,5 %)

AFVAC Editions : 261 567 € (6,2 %)

• Affranchissements

• Impression

• Droits d’auteurs

Formations particulières

PROJETS 2013

• Refonte de la base de données

La refonte de la base générale (adhérents,

abonnés, inscriptions séminaires, gestion

FCV, historique….) ainsi que celle des bases

de gestion du congrès et des relations avec les

laboratoires seront mises en place au premier

trimestre 2013 et permettront une gestion optimisée

de nos activités.

• Ravalement de l’immeuble du Siège

Le ravalement de l’immeuble du siège a été

provisionné pour partie déjà et incombera

au prochain exercice,

• Rénovation des locaux

Un projet de travaux afin de rénover et

mettre en conformité le second étage des

locaux est à l’étude.

9


Année

FORMATION CONTINUE VÉTÉRINAIRE (FCV)

L’AFVAC EN QUELQUES CHIFFRES

L’AFVAC compte 2547 adhérents au 30 juin 2012.

Nombre d’heures

de formation

Nombre de

participants

Nombre de formations (période de référence)

toutes formations confondues :

12% de demi-journées, 45% de journées et 43% de soirées

GE SR Total GE+SR

2007 1 248 5 981 88 118 206

2008 1 479 5 792 81 92 173

2009 1 680 5 393 69 84 153

2010 1 585 7 121 108 106 215

1 er semestre 2011 707 3 340 46 44 102

2 e semestre 2011 368 5 774 19 29 48

1 er semestre 2012 879 4 271 60 43 103

L’AFVAC a fait le choix de privilégier son offre de Formation Continue Vétérinaire (FCV) sous deux formes

essentielles : offre de revues et ouvrages détaillée au sein de la section « édition » de ce rapport et formation

présentielle. C’est cette dernière présentation qui est ci-dessous détaillée.

Cette année encore, le volume de formations proposées

par l’AFVAC et le succès de participation, confirment et

renforcent sa position de leader de la FCV orientée vers

les animaux de compagnie en France.

UNE POSITION DE LEADER

Au total, hors congrès annuel, au cours des deux derniers

semestres comptables de l’Association, 6113 participants

ont assisté à ses formations. Pour l’ensemble,

il y a eu 3931 Crédits de Formation Continue (CFC)

enregistrés auprès du Conseil National de la Formation

Continue et Complémentaire (CNVFCC) : 1658 suite à

68 formations organisées par les Sections Régionales

(SR) et 2273 suite à 88 formations organisées par les

Groupes d’Etude (GE).

UN RÉSEAU SCIENTIFIQUE STRUCTURÉ

Le réseau scientifique de l’AFVAC est structuré autour de

ses 18 GE (cf. Section Groupes d’Etudes) en connexion

permanente avec les SR, maillage géographique de l’association.

Ce réseau assure une veille scientifique permettant à

l’association de proposer une large offre de formations

ciblées, consacrées à un thème ou à un nombre restreint

de thèmes d’actualité médicale.

L’objectif de ces formations est de permettre à un maximum

de confrères d’assurer cette veille scientifique.

La méthode pédagogique choisie de manière quasi

exclusive pour ces formations est l’exposé par voie de

conséquence. Focalisées sur une soirée ou une demijournée,

elles représentent plus de 1000 heures de formation

des sessions de formation proposées par l’association.

Parallèlement à cette offre, certaines SR et de nombreux

GE proposent des congrès de plusieurs journées abordant

des actualités portant sur une seule discipline le

plus souvent. Là encore la méthode pédagogique choisie

est l’exposé.

L’immersion disciplinaire sur plusieurs jours permet un

abord plus en profondeur et une mise à jour plus complète

par voie de conséquence.

Ces congrès, au nombre de 14, ont représenté 42 journées

de formation, soit 264 heures et donc 22% de

l’offre totale de formation proposée par l’AFVAC.

LES PLANS DE FORMATION MODULAIRES

Au cours des deux dernières années, des plans de formation

modulaires ont été élaborées afin de compléter

l’offre de formation de l’AFVAC.

Ces formations modulaires ont pour objectif de permettre

aux praticiens, salariés ou libéraux, de développer

de nouvelles compétences, de nouveaux services au

sein des établissements de soins où ils exercent.

Elles sont basés sur un parcours pédagogique élaboré

employant largement des méthodes actives (travaux

dirigés, pratiques, expositions clinques commentées),

mêlées à des exposés plus théoriques ciblés. Les conditions

d’apprentissage y sont idéales : groupes de petite

taille, ratio formateurs/formés compris entre 1 pour 4 et

1 pour 12, salles adaptés aux méthodes actives choisies.

12


L’articulation de plusieurs modules de une à cinq journées

répartis sur une longue période permet une progression

soutenue et régulière. Dans la plupart des cas,

les modules peuvent être suivis dans l’ordre de son

choix offrant une souplesse accrue pour les participants.

Douze modules appartenant à sept plans de formations

modulaires ont été proposées au cours de l’année 2012 :

dentisterie, cardiologie-pneumologie, comportement,

dermatologie, endoscopie, imagerie médicale et médecine

interne.

Ces modules ont réuni 170 confrères pendant l’année

(certains à plusieurs reprises lors de participation à plusieurs

modules d’un même cours). Lorsqu’interrogés sur

leurs degrés d’atteinte des objectifs qu’ils s’étaient fixés

avant participation aux modules, les apprenants ont attribués

une note médiane de 16/20 (comprise entre 14

pour le module jugé le moins impactant et 18 pour celui

ayant été le plus plébiscité).

UN FORMAT ADAPTÉ POUR LES LIBÉRAUX ET

LES SALARIÉS

Le format des cours modulaires est par ailleurs très

adapté à la mise en œuvre d’aides à la formation telles

que celles proposées par le Fond Interprofessionnel de

Formation des Professionnels Libéraux (FIF-PL) et par

l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé des Professions

Libérales pour les salariés (OPCA-PL).

L’ensemble de ces plans modulaires de formation a ainsi

été validé par la Commission Paritaire Nationale pour

l’Emploi et la Formation Professionnelle (CPNEFP) de la

branche vétérinaire.

Grâce à cette reconnaissance, en 2012, de nombreux

confrères salariés ont ainsi pu bénéficier d’une prise

en charge des modules auxquels ils ont participé par

l’OPCA-PL. L’expérience des plans de formation modulaires

est donc clairement un succès. Des modules issus

des sept plans proposés en 2012 seront programmés en

2013.

Ces sept plans seront par ailleurs complétés par quatre

nouveaux : un plan de formation en cancérologie, un

autre en médecine féline, un autre en ophtalmologie et

un dernier en chirurgie des tissus mous.

UN CONTRÔLE QUALITÉ PERMANENT

Conformément au cahier des charges du Conseil National

Vétérinaire pour la Formation Continue et Complémentaire

(CNVFCC), l’AFVAC dispose de procédures

systématiques d’évaluation de la qualité de chacune des

formations qu’elle propose.

Dans la plupart des cas, les questionnaires sont distribués

sous « format papier » puis analysés automatiquement

grâce à des lecteurs optiques et des logiciels

dédiés.

En marge du congrès de Lyon 2011, une autre technique

a été testée : basée sur l’utilisation de lecteurs de badge

en entrée des salles de conférence et d’une plateforme

Web, elle permettait à chaque participant du congrès de

Lyon d’évaluer à tête reposée chacune des conférences

auxquelles il avait participé.

L’emploi de ce type d’outil a permis d’atteindre plus

de finesse d’évaluation, grâce à une diversification des

questions et à l’emploi de grilles de notations plus fines.

Parmi les différents indices recueillis, citons la note médiane

attribuée aux évaluations sur le fond : 8/10 pour

l’ensemble du congrès, celle sur la forme, également

8/10.

Les congressistes ont également été invités à s’exprimer

sur la pertinence à leurs yeux du niveau des conférences

auxquels ils avaient assisté. Sur l’ensemble des

réponses analysées, plus de 13 000, 5,4% des réponses

pointaient une intervention de niveau « trop faible »,

3,4% une intervention de niveau « trop élevé » et 91,2 %

des réponses consacraient un niveau « adapté ».

Ce constat de satisfaction par rapport aux services proposés

par notre association a, par ailleurs, trouvé une

autre démonstration : le lourd dossier de demande de

« renouvellement d’agrément des organismes qualifiés

pour la réalisation d’actions de Formation Continue

Vétérinaire ouvrant droit à l’attribution de Crédits de

Formation Continue (CFC) » selon la terminologie officielle,

déposé le 30 mars 2012, a été déclaré conforme

et valable pour les 3 ans à venir, lors du C.A. du CNVFCC

du 09 mai 2012.

André BERTHIER,

Responsable de la Formation

Continue et de la Communication

Dan ROSENBERG,

Vice-Président délégué à

la Formation Continue

13


Plans modulaires

© I. Testault

© Clinique Frégis

© J-F. Rousselot

de formation

Une progression à votre rythme ;

© C. Pouzot-Nevoret

www.afvac.com

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN CARDIOLOGIE ET PNEUMOLOGIE

GECA : GROUPE D’ÉTUDE EN

CARDIOLOGIE ET PNEUMOLOGIE

© Tankist276-Shutterstock.com © E. Gaultier

www.afvac.com

2013

PLAN DE FORMATION

EN COMPORTEMENT

GECAF : GROUPE D’ÉTUDE EN

COMPORTEMENT DES ANIMAUX FAMILIERS

© Clinique Vétérinaire Les Roches © Photos : A. Muller

www.afvac.com

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN CHIRURGIE ABDOMINALE

GEC : GROUPE D’ÉTUDE EN CHIRURGIE

Des méthodes pédagogiques

diversifiées : travaux pratiques, travaux

dirigés et démonstrations commentées ;

Des plans de formation qui s’adressent

à la fois aux vétérinaires salariés

d’établissements de soins vétérinaires

et aux confrères libéraux.

© Photos : C. Muller

© D. Heripret

www.afvac.com

PARIS COURANT 2013

Association reconnue d’utilité vétérinaire

PARIS 2013-2014

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN DERMATOLOGIE

GEDAC : GROUPE D’ÉTUDE EN DERMATOLOGIE

DES ANIMAUX DE COMPAGNIE

Association reconnue d’utilité vétérinaire

© Clinique Vétérinaire Les Roches © I. Testault

www.afvac.com

© C. Dauvert

CYCLE 2013

Association reconnue d’utilité vétérinaire

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN IMAGERIE MÉDICALE

GEIM : GROUPE D’ÉTUDE EN IMAGERIE

MÉDICALE

UN WEEK-END DANS VOTRE RÉGION 2013

Association reconnue d’utilité vétérinaire

© M-C. Cadiergues

© Clinique Vétérinaire Les Roches

© G. De Geyer

www.afvac.com

PARIS COURANT 2013

Association reconnue d’utilité vétérinaire

MARSEILLE LES 15 & 16 JANVIER

Association reconnue d’utilité vétérinaire

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN OPHTALMOLOGIE

GEMO : GROUPE D’ÉTUDE DES MALADIES

OCULAIRES

© N. Girard

© A. Muller

© G. De Geyer

www.afvac.com

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN ONCOLOGIE

GEO : GROUPE D’ÉTUDE EN ONCOLOGIE

PARIS 2013-2014

Association reconnue d’utilité vétérinaire

www.afvac.com

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN DENTISTERIE

GEROS : GROUPE D’ÉTUDE ET DE RECHERCHE

EN ODONTO-STOMATOLOGIE VÉTÉRINAIRE

ONIRIS NANTES SEMAINE 1, 2 ET 3

Association reconnue d’utilité vétérinaire

© J-F. Rousselot

www.afvac.com

© G. De Geyer

2013

PLAN MODULAIRE DE FORMATION

EN PATHOLOGIE FÉLINE

EN COLLABORATION AVEC

LES DIFFÉRENTS GROUPES DE L’AFVAC

PARIS COURANT 2013

Association reconnue d’utilité vétérinaire

www.afvac.com

Le format même des modules composant ces plans de formation les rend susceptibles d’être pris

en charge par les organismes ad hoc, Fond Interprofessionnel de Formation des Professionnels

Libéraux (FIF-PL) ou Organisme Paritaire Collecteur Agréé des Professions Libérales pour les salariés

(OPCA-PL). L’ensemble de ces plans modulaires de formation a été validé par la Commission Paritaire

Nationale pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (CPNEFP) de la branche vétérinaire.

2013

À découvrir sur le site www.afvac.com

Association Française des Vétérinaires pour Animaux de Compagnie

Association reconnue d ’ u t i l i t é v é t é r i n a i r e

- 05 49 24 80 80


GROUPES D’ÉTUDE

Les activités des Groupes d'Etude ont été particulièrement importantes en 2011-2012.

Les succès de l'année sont nombreux et témoignent du professionnalisme de leurs responsables.

UNE ANNÉE DE TRANSITION

EN DOUCEUR

Cette année a été marquée par les élections qui concernaient

tous les élus de l’AFVAC. En ce qui concerne les

Groupes d’Etude, on peut noter que dans l’ensemble,

les candidatures ont été nombreuses, ce qui est bon

signe, et que le renouvellement des bureaux s’est effectué

dans la douceur : dans la plupart des groupes, ce

sont 3 à 4 nouveaux arrivants, sur les 7 membres que

comportent chaque Bureau. Les « anciens » ont joué le

jeu, et on laissé la place à de nouvelles recrues, tout en

gardant un noyau solide pour que la continuité soit assurée.

C’est ainsi que près de la moitié des Présidences

de Groupe a changé.

LES COLLABORATIONS ENTRE

GROUPES D’ETUDE OU AVEC

LES SECTIONS RÉGIONALES SE

MULTIPLIENT

Le congrès du GEMI à Avignon en a été une bonne illustration,

puisqu’il a accueilli celui du GEDAC, pour un

double programme de 3 jours, ce qui en a fait avec ses

360 congressistes le plus gros congrès de l’année en

dehors du congrès national. De même la section Aquitaine

s’est associée au GECAF pour l’organisation du

congrès d’Arcachon.

De nombreux « Tours de France » ont pu être mis en

place avec des partenaires : GEB en partenariat avec

Wamine, GENAD avec les soirées « Evaluation nutritionnelle

du chien et du chat », GEDAC avec « Le stop

Formation GENAC au Puy-du-Fou.

aux idées reçues », ou GENAC avec les « Après-midi

du lapin ».

Les Plans Modulaires de Formation faisaient partie des

grands projets de cette année. Ces Cours de formation

théorique et pratique en petits groupes sont organisés

sous forme de modules déclinés sur plusieurs années.

Organisés au Siège, ils comportent des conférences

complétées par des TD ou des TP, et satisfont aux critères

d’’éligibilité de l’OPCA-PL pour les salariés (pas

de partenariat avec des labos, nombre réduit à 20 participants

maxi).La plupart des Groupes ont fourni un programme

scientifique et plusieurs cours modulaires ont

déjà débuté au siège, organisés par le GECA, le GECAF,

le GEIM.

RÉPARTITION DES MEMBRES DES GROUPES D’ÉTUDE AU 14 NOVEMBRE 2012

GEAO 136

GEB 124

GEC 515

GECA 495

GECAF 391

GECOV 353

GEDAC 621

GEIM 456

GEMI 1235

GEMO 315

GEN 217

GENAC 545

GENAD 81

GEO 233

GERES 161

GERM 235

GEROS 115

GEUR 292

15


Enfin, les « Lettres électroniques » des Groupes ont vu le

jour. Le but est de traduire concrètement l’intérêt d’adhérer

à un groupe, afin d’en recevoir spécifiquement les

informations : compte-rendus de réunions, résumés ou

critiques d’articles, compte-rendus de conseils scientifiques,

projets d’étude.

Merci aux membres de chaque Groupe qui ont accepté

de remplir le rôle de rédacteur, car cette forme de communication

interne est très importante pour la vie du

Groupe.

Voici quelles ont été les activités non exhaustives de

chacun des Groupes d’Etude pour cette année 2011-

2012 :

• GEAO : GROUPE D’ETUDE EN ACUPUNCTURE ET

OSTÉOPATHIE (Président : Didier SCHMITT)

Le GEAO s’est réuni cette année au Cap-Ferret pendant

2 jours en septembre.

• GEB : GROUPE D’ETUDE EN BIOTHÉRAPIES

(Présidente : Pascale DUCLUZAUX)

Le GEB a continué son œuvre « missionnaire » en faveur

des médecines alternatives, grâce à des réunions en

soirée et des journées d’étude qui ont réuni 150 praticiens.

• GEC : GROUPE D’ETUDE EN CHIRURGIE

(Nouveau Président : Stéphane BUREAU)

Le congrès annuel du GEC sur l’île de Ré en octobre

2011 a accueilli 70 participants pendant 4 jours sur le

thème de la chirurgie respiratoire.

Les premiers Travaux Pratiques de chirurgie sur porc ont

été organisés dans un centre de recherche en chirurgie

à Marseille en juin.

Cette année était consacrée à la chirurgie digestive,

deux autres journées début 2012 s’intéresseront à la

chirurgie digestive et urinaire.

• GECA : GROUPE D’ETUDE EN CARDIOLOGIE -

PNEUMOLOGIE (Nouvelle Présidente

Isabelle TESTAUT)

Les Cardiofolies de La Rochelle ont réuni pendant

3 jours en septembre dans une atmosphère toujours

aussi conviviale les confrères sur le thème des cardiomyopathies.

Le plan modulaire de cardio-pneumologie a débuté à

Paris et se poursuivra tout au long de l’année prochaine.

DES EXPÉRIENCES RÉUSSIES

En 2011, le Conseil Exécutif a incité les

Groupes d’Etude à améliorer leur collaboration

avec les Sections Régionales et avec

les autres Groupes d’Etude, afin de mieux

harmoniser les programmes, de faire des

économies d’échelle, et d’améliorer la fréquentation

des formations, et de répondre

à une demande de nos partenaires.

Les Groupes d’Etude avaient répondu favorablement

à cette demande. Les exemples

de collaborations réussies sont nombreux,

entre GE et SR, entre GE entre eux, et entre

les GE et certains partenaires privilégiés.

16


• GECAF : GROUPE D’ETUDE EN COMPORTEMENT :

(Président Claude BEATA)

Outre son cours de base à Marcy-l’Etoile, et le congrès

d’Arcachon sur le comportement du chat, le GECAF a

commencé son cours modulaire au siège, et le poursuivra

jusqu’en 2013.

• GECOV : GROUPE D’ETUDE EN ORTHOPÉDIE

VÉTÉRINAIRE : (Président Jean-Louis TROUILLET)

En janvier, sont réunis pendant une semaine, le GECOV,

l’AO-VET et le GEIM, associant travail et détente.

En juin, c’est à Bédouin que se déroule tous les ans le

cours de base, qui reprend la sémiologie sous forme de

TD.

Enfin, cette année, le GECOV s’est associé au GEN pour

organiser 2 jours à Deauville en juin, autour de « la neuro-chirurgie

pour tous ».

• GEDAC : GROUPE D’ETUDE EN DERMATOLOGIE

DES ANIMAUX DE COMPAGNIE

(Président Dominique HERIPRET)

De très nombreuses soirées dans toute la France ont

été organisées en collaboration avec Mérial (« Stop aux

idées reçues »), et l’association avec le GEMI a permis

d’organiser un congrès de haut niveau à Avignon en

mars. Le cours modulaire a également débuté au siège

avec 3 jours en octobre.

• GEIM : GROUPE D’ETUDE EN IMAGERIE MÉDICALE

(Président Franck DURIEUX)

Le GEIM s’associe depuis maintenant 3 ans au GEC

pour le congrès des Deux Alpes. La demande en formations

pratiques en échographie est toujours aussi forte,

et le GEIM a poursuivi ses formations en partenariat

avec SCIL.

• GEMI : GROUPE D’ETUDE EN MÉDECINE INTERNE

(Nouveau Président Juan HERNANDEZ)

Le succès du congrès d’Avignon ne se dément pas, et

cette année, l’association avec le GEDAC a fait dépasser

le record de participation. Les sujets très variés allaient

des pancréatites aux anémies en passant par les

hépatites et bien d’autres sujets passionnants.

• GEMO : GROUPE D’ETUDE DES MALADIES

OCULAIRES (Président Georges DE GEYER)

Plusieurs soirées sur le thème du glaucome ont regroupé

près d’une centaine de participants.

• GEN : GROUPE D’ETUDE EN NEUROLOGIE

(Nouvelle Présidente : Kirsten GNIRS)

Le GEN s’est associé au GECOV et à la section Normandie

à Deauville, pour parler de neuro-chirurgie à une

cinquantaine de participants. Sans parler du cours de

base qui se déroule chaque année au Siège à Paris.

• GENAC : GROUPE D’ETUDE DES NOUVEAUX

ANIMAUX DE COMPAGNIE

(Président Jean-Michel PERICARD)

2012 est l’année du lapin pour le GENAC. Gros succès

des « Après-midi du lapin », égrenées dans toute

la France, qui ont réuni près de 600 confrères, et du

congrès annuel fin septembre au Puy-du-Fou sur « Le

lapin de A à Z » : 160 participants et un solde financier

très positif.

• GENAD : GROUPE D’ETUDE EN NUTRITION

ANIMALE ET DIÉTÉTIQUE

(Présidente : Géraldine BLANCHARD)

Saluons le nouvel élan du GENAD qui a réussi à réunir

plus de 600 confrères lors de 16 soirées réparties dans

toute la France, sur le thème de « L’évaluation nutritionnelle

du chien et du chat », en partenariat avec Hill’s.

LETTRE ELECTRONIQUE

Afin d’améliorer la cohésion au sein des Groupes

d’Etude, une lettre électronique est adressée exclusivement

aux adhérents de chaque groupe. Le but est de

traduire concrètement l’intérêt d’adhérer à un groupe,

afin d’en recevoir spécifiquement les informations :

compte-rendus de réunions, résumés ou critiques d’articles,

compte-rendus de conseils scientifiques, projets

d’étude, etc…

C’est ainsi que nous retrouvons le “Courrier du cœur”

du GECA, la “Squame” du GEDAC, ou “L’écho des gamelles”

du GENAD, mais cette fois sous forme électronique.

17


• GEO : GROUPE D’ETUDE EN ONCOLOGIE

(Présidente Claude MULLER)

Cette année avait lieu en mars à Paris le congrès mondial

de cancérologie vétérinaire, et le GEO a ainsi pu

présenter en français en avant-première le consensus

du groupe sur le mastocytome cutané canin et l’ensemble

de ses recommandations.

• GERES : GROUPE D’ETUDE EN REPRODUCTION,

ELEVAGE ET SÉLECTION

(Nouveau Président Xavier LEVY)

Les journées du GERES ont eu lieu à Biarritz en octobre,

avec de nombreux sujets comme la mise-bas, l’avortement,

les gestes qui sauvent en néonatalogie, etc.

• GERM : GROUPE D’ETUDE ET DE RECHERCHE

EN MANAGEMENT

(Nouveau Président Christophe NAVARRO)

Peu d’activités cette année, mais le nouveau bureau

issu des dernières élections compte bien changer le

cours des choses.

• GEROS : GROUPE D’ETUDE ET DE RECHERCHE

EN ODONTO-STOMATOLOGIE VÉTÉRINAIRE

(Président Nicolas GIRARD)

Le GEROS continue de proposer à Nantes un Plan de

Formation Clinique et Pratique, articulé sur 3 semaines

de 5 jours de niveaux différents, dont l’ensemble constitue

un programme cohérent et progressif, que l’on peut

développer sur plusieurs années.

• GEUR : GROUPE D’ETUDE EN URGENCE ET

RÉANIMATION (Nouvelle Présidente Isabelle GOY-

THOLLOT)

Le congrès d’Opio a dû être annulé cette année pour

des raisons logistiques. Mais le dynamisme du Bureau

issu des dernières élections n’est pas entamé, puisqu’il

a intégré de nouveaux membres plein d’enthousiasme .

Patrick BERGEAUD,

Vice-Président délégué aux Groupes d’Étude (2009-2012)

2012-2013 : SUCCESSION,

CONTINUITÉ ET ÉVOLUTION

Les élections ont également concerné le renouvellement

des administrateurs nationaux, et c’est avec fierté

que je succède à Patrick Bergeaud dans cette fonction

de Vice-Président délégué aux Groupes d’Etude.

Une succession dans la continuité des actions entreprises

pour la pérennité des congrès et séminaires institutionnalisés,

toujours synonymes de succès scientifiques,

confraternels et associatifs.

L’organisation de congrès en collaboration de plusieurs

groupes d’étude est à poursuivre, et se traduira par un

congrès commun GEMI-GECA en 2014. D’autres rassemblements

de ce type sont un gage de succès pour

l’avenir.

Une collaboration plus rapprochée avec les Sections Régionales,

seconde entité « cheville ouvrière » de l’association

est également à privilégier, afin de favoriser des

regroupements régionaux.

Ces collaborations sont également synonymes d’une

meilleure harmonisation des lieux, dates et thèmes des

congrès et des actions de formations de notre association.

LES CONSEILS SCIENTIFIQUES DES GROUPES

D’ÉTUDE

Une succession et des évolutions qui vont intéresser les

Conseils Scientifiques des Groupes.

Ces réunions annuelles de réflexions, de mises au point

scientifiques sur un sujet ou un groupe de sujets, accompagnées

éventuellement d’une « star » de la discipline,

nationale ou internationale sont l’occasion d’échanges

scientifiques très fournis et profitables à tous.

Mais l’information scientifique n’est utile que si elle

circule, et ainsi il sera de la mission de ces Conseils et

des bureaux des Groupes d’être les passeurs de cette

informations et de ces réflexions pour l’ensemble des

adhérents du groupe.

Une succession et des évolutions dans les relations

avec les partenaires des Groupes. Favoriser les partenariats

privilégiés dans une relation et des échanges

« gagnant-gagnant », impliquer plus fortement nos partenaires

dans les séminaires annuels institutionnalisés,

dans l’organisation des Conseils Scientifiques, dans la

collaboration sur des projets de recherches cliniques,…

Nos partenariats sont indispensables à l’évolution des

connaissances de la discipline, de notre offre de formation

continue, à des coûts raisonnables, et à la valorisation

de la recherche clinique.

Ainsi, se dessine l’avenir de la vie des Groupes d’Etude,

continuité et évolution, qualité scientifique et offre de

formation, harmonisation et communication.

Eric BOMASSI

Vice-Président délégué aux Groupes d’Étude (2012-2015)

18


SECTIONS RÉGIONALES

Les Sections Régionales (SR) ont connu une activité plus florissante. Comme dans chaque bilan, des éléments

très positifs sont à noter et d’autres plus en demi-teinte qui, une fois analysés, permettent de progresser.

Des améliorations doivent être faites

en terme de répartition des formations

sur l’année, et d’harmonisation

des thèmes afin d’éviter les doublons.

Cela devrait être facilité par l’arrivée

d’une responsable adjointe de la

coordination des formations et la vigilance

de chacun.

L’existence de Road Show, qui se

rajoutent au calendrier a tendance à

rendre cette tache difficile, sauf s’ils

sont organisés en partenariat avec

l’AFVAC.

BILAN CHIFFRÉ

Cette année, les SR ont proposé près de 470 heures de

formation réparties en

• 18 soirées

30 journées

• 21 congrès de plusieurs jours

• 2 462 congressistes.

On assiste à une augmentation de l’offre et à une diminution

de la fréquentation ; les causes sont probablement

multiples et une réflexion est en cours. La qualité

des conférences est cependant en constante progression.

VIE DES SECTIONS

RÉGIONALES

Les élections ont eu lieu cette année

et de nouveaux conseils sont en place

depuis le printemps. Une réunion de formation des responsables

a eu lieu le 13 septembre au siège et a été très

appréciée.

Gageons qu’elle permette une meilleure communication

avec le siège et une amélioration des remontées comptables

encore insuffisantes. L’outils des sections, enfin

mis en place, ne peut encore être évalué.

Les budgets prévisionnels sont encore difficiles à obtenir

de façon systématique. Ils sont un des garants de la

bonne marche de notre association. Un référent pédagogique

doit être désigné dans chaque conseil.

RÉPARTITION DES MEMBRES DES SECTIONS RÉGIONALES AU 14 NOVEMBRE 2012

AUVERGNE - LIMOUSIN 85

AQUITAINE 180

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ 106

CENTRE 98

EST 135

ILE-DE-FRANCE 391

MIDI-PYRÉNÉES - LANGUEDOC 237

NORD 143

NORMANDIE 96

OUEST 315

POITOU-CHARENTES 76

RHÔNE-ALPES 334

SUD-EST 237

19


LES TOURNÉES AFVAC

EN PARTENARIAT AVEC LES SR

• Les soirées 5VA du GENAD, en partenariat avec

Hill’s ont permis à un grand nombre de confrères de se

familiariser avec les recommandations de la WSAVA :

« chaque animal à chaque fois ». Quatorze villes ont

ainsi été visitées, accueillant entre vingt et soixante

participants par soirée.

• Les soirées des ASV : les dimanche des ASV ont

fait peau neuve. En gardant le même principe de faire

voyager les conférences ASV ayant lieu lors du Congrès

National. Les Sections Régionales ont choisi un thème

ayant été plébiscité et proposé une date et un lieu. Pour

une première, cette formule a remporté un beau succès

: plus de 300 ASV ont pu participer. La communication

auprès de nos assistants reste à améliorer ; le

fichier des adresses mails devrait s’étoffer au fil des

années permettant ainsi des contacts directs.

COLLABORATION AVEC LES GE

Elle est maintenant régulière. On peut mentionner

cette année : Aquitaine/ GECAF, Normandie/GENAC ;

d’autres congrès de plusieurs jours ont porté sur des

sujets transversaux faisant appel à plusieurs groupes.

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES

Les grands partenaires semblent maintenant bien mis

en avant par les sections. De nouvelles donnes au niveau

des laboratoires doivent amener à encore améliorer

nos relations avec les partenaires, quels qu’ils

soient.

Ainsi, les partenariats privilégiés, s’il existent, doivent

faire l’objet d’une convention visée par le CE et signée

par le président de l’AFVAC ; les bénéfices pour les

laboratoires doivent être mis en évidence. Le grenelle

du partenariat II devrait permettre de mieux répondre

à leurs attentes.

SYSTÉMATISATION DES LETTRES

DES SR

La communication avec les participants aux activités

de la Section Régionale doit être améliorée et il est

souhaitable que les lettres ou des news-letters électroniques

des Sections Régionales deviennent une règle

de communication auprès de nos adhérents, afin qu’ils

puissent au mieux planifier leurs formations.

20


PUBLICATIONS

L’AFVAC publie deux revues scientifiques : une revue

mensuelle d’information technique et associative de référence

(PratiqueVet), une revue trimestrielle d’articles

originaux en coédition avec Elsevier Masson (Pratique

Médicale et Chirurgicale de l’Animal de Compagnie).

La revue européenne, l’EJCAP (European Journal of

Companion Animal Practice) dans laquelle sont reproduits

les meilleurs articles des revues des associations

européennes, existe dorénavant exclusivement en

mode électronique.

PRATIQUE VET

EN QUELQUES POINTS

• Abonnements

Le nombre d’abonnés est en stagnation.

Le nombre de lecteurs

est estimé à 4000 environ.

La refonte de la base informatique

de l’AFVAC devrait permettre

un meilleur suivi des

abonnés, ce qui n’est pas le cas

actuellement.

Le numéro spécial 2011 “Uronéphrologie”

a connu un bon

succès. En 2012, le numéro spécial

sera consacré aux inflammations

oculaires.

Depuis cette année, les articles

sont à la vente par téléchargement

sur le site au prix de 10 €

HT chacun.

La version électronique de PratiqueVet

sera disponible pour les

adhérents début 2013.

• Partenariat commercial

Sur la période juillet 2010 à juin

2011 - versus juillet 2011 à juin 2012 -, les recettes publicitaires

sont passées de 87 464,09 ¤ HT à 71 198 ¤ HT

(-19 %).

Cette baisse est essentiellement due d’une part à la

moindre recette du numéro spécial 2011 (-6 837,59 ¤)

et d’autre part à la baisse des recettes publicitaires des

numéros mensuels qui poursuivent leur baisse.

Pour ces dernières, la baisse est de 24 % (50 128,39 ¤

en 2010-2011 versus 38 105,89 ¤ en 2011-2012).

Dans ce contexte plutôt morose, nous avions proposé

de nouvelles formules d’insertions publicitaires (suggérées

par certains annonceurs) mais celles-ci n’ont pas

eu d’écho.

Trois suppléments ont vu le jour en 2012. Nouvelles stratégies

en antibiothérapie (Bayer), Utilisation des coxibs en

médecine vétérinaire (Merial) et le dernier, en cours de

finalisation, sur le Consensus du GEO à propos du mastocytome

cutané canin.

Un projet est prévu début 2013 avec Axience au sujet

de son symposium présenté lors du congrès AFVAC à

Paris cette année.

Ces suppléments semblent être, à terme, le moyen de

faire vivre la revue. Les annonceurs se désintéressent de

plus en plus des mensuels pour effectuer leur annonce.

21


LA PROMOTION PRATIQUE VET

• La revue est référencée sur Scopus.

• Le stand du congrès de Paris sera préférentiellement dédié

à PratiqueVet.

• Les articles sont disponibles en vente en ligne

• La revue comportera un QR code d’ici la fin de l’année, afin

que les possesseurs de smartphones ou de téléphones mobiles

puissent lire des informations complètes, via un lien

vers le site internet.

• La revue est présentée le plus tôt possible aux étudiants

afin qu’ils puissent la connaître et l’apprécier avant de faire

leur choix d’abonnement à une revue de formation postuniversitaire

(très peu seront abonnés à deux revues en fin

de scolarité). Les AFVAC juniors sont prêtes et motivées

pour s’impliquer. Les actions se continuent dans les Ecoles

Vétérinaires.

LETTRE ÉLECTRONIQUE

Tous les mois, un cas clinique de PratiqueVet est envoyé

à tout le fichier présent au Siège (adhérents et non

adhérents).

Le modèle comporte une partie avec des questions,

ensuite l’internaute accède aux réponses.

PMCAC

La collaboration avec Elsevier se poursuit.

Le rythme de parution reste de 4 numéros annuels.

L’accès électronique (gratuit) permet à tous les vétérinaires

abonnés de consulter les derniers numéros en

ligne (sur le site em-consulte.com). Cet accès électronique

est de plus en plus utilisé par des institutions

pour télécharger des articles.

La revue est déjà référencée sur Science Direct, l’objectif

étant de l’être également sur PubMed. Dans cette

optique, un Comité de Rédaction sous la direction de

Gilles Chaudieu et la coordination scientifique de Marie-Christine

Cadiergues comportant des personnalités

reconnues dans chaque discipline est en cours de validation.

A ce jour, nous avons des articles disponibles.

OUVRAGES

Un projet est actuellement en cours afin de relancer

l’activité édition d’ouvrages avec Elsevier.

Gilles CHAUDIEU,

Secrétaire Général et Chargé des Publications

Brigitte CLOET,

Secrétaire de Rédaction PratiqueVet

22


L’AFVAC ET LA COMMUNICATION

La volonté de faciliter l’accès et de renforcer la diffusion d’informations s’est traduite en 2011 par :

• une refonte du site internet www.afvac.com ;

• une large diffusion des plaquettes promotionnelles des formations proposées par les Groupes

d’Etude et les Sections Régionales ;

• une présence médiatique dans la Presse Vétérinaire.

UN SITE INTERNET PLUS PRATIQUE

ET INTERACTIF

Le site internet de l’AFVAC est un outil stratégique de

communication pour l’AFVAC.

Sa refonte a été l’un des projets prioritaire avec le

double objectif de mieux valoriser les contenus et de

répondre aux besoins des vétérinaires.

A travers la richesse de ces contenus et de ses ressources,

le site internet de l’AFVAC devient plus que

jamais un véritable site professionnel dédié à la Formation

Continue Vétérinaire (FCV).

LES SUPPORTS D’INFORMATION ET

DE COMMUNICATION

La mise en place de la nouvelle charte graphique de

l’AFVAC et l’arrivée d’un graphiste au sein de l’équipe

interne ont permis d’optimiser la réalisation de documents

promotionnels et de nouveaux formats plus ergonomiques

et attractifs :

• le site internet de l’AFVAC, un outil stratégique de

communication pour l’AFVAC ;

• les plaquettes promotionnelles des formations proposées

par les Groupes d’Etude et les Sections Régionales

;

• les proceedings des formations plus élaborés et complets

qui en font désormais de véritables outils pédagogiques

;

• la Lettre électronique AFVAC Infos ;

• la Lettre électronique des Groupes d’Etude réservée

à leurs membres ;

• la Lettre électronique des

Sections Régionales se met

en place ;

• les e-mailings plus ciblés

pour chacun des Groupes

d’Etude et des Sections Régionales.

LES RELATIONS AVEC LES MÉDIAS

Des échanges ont été développés avec la Presse Vétérinaire

pour une plus grande présence médiatique de

l’AFVAC : parution de typons promotionnels et articles

publi-rédactionnels présentant les activités de l’AFVAC,

actualités en matière de formation.

L’AFVAC EST DÉSORMAIS SUR LES

RÉSEAUX SOCIAUX

L’AFVAC CONSTRUIT SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE

Dans un monde toujours plus connecté, gérer son

image en ligne devient un enjeu qui dépasse largement

le cadre du réseau social.

Sur son site Internet, support essentiel, l’AFVAC présente

de façon structurée son identité, son savoir-faire,

ses formations, ses actualités mais ce n’est plus le seul

outil sur la toile.

Les médias sociaux sont devenus, ces dernières années,

des espaces incontournables d’expression et de relationnel.

Ces espaces virtuels, relativement récents, ont acquis

une grande notoriété sur la toile.

C’est pourquoi, l’AFVAC a développé une stratégie de

référencement et de visibilité sur les réseaux sociaux

Facebook et Tweeter.

L’identité numérique de l’AFVAC se doit d’être soignée

car sa présence sur la toile est devenue une nécessité.

MISE EN PLACE DE NOUVELLES RENCONTRES ET

INTERACTIONS

Parallèlement aux réseaux sociaux,

l’AFVAC proposera prochainement un

nouveau service à ses adhérents avec

la mise en place de Flux RSS via le site

www.afvac.com

Ces flux RSS faciliteront la diffusion de

fils d’informations des Groupes d’Etude

et des Sections Régionales de l’AFVAC,

de façon automatisée.

Enfin, autre nouveauté, des QR Codes seront apposés

au verso des plaquettes des formations. Les vétérinaires

pourront dès lors récupérer instantanément et

automatiquement via leur smartphone des complé-

23


ments d’information sur les formations proposées par

les Groupes d’Etude et les Sections Régionales.

Ces nouveaux outils, mis en place par l’AFVAC sur le

Web, donneront un grand coup d’élan en matière de

communication.

L’AFVAC entre dans une ère nouvelle en matière de numérique

et a plus que jamais misé sur une ergonomie

élégante pour favoriser les rencontres et interactions

avec les Vétérinaires, le Personnel Soignant, la Presse

Vétérinaire et les instances professionnelles.

Frédéric ROMAN,

Assistant de Direction

ACTIVITÉS AFVAC JUNIOR 2011-2012

Depuis de nombreuses années, les AFVAC Junior

continuent à être présentes dans chaque école. Elles

sont animées par des étudiants volontaires au sein d’un

bureau qui a pour tâche essentielle la création d’événements

scientifiques dans leur école et de faire connaître

l’AFVAC et ses publications auprès de l’ensemble des

étudiants vétérinaires.

Ces sections “Junior” peuvent s’appuyer sur les Sections

Régionales et les Groupes d’Etudes mais peuvent

compter également sur le Bureau exécutif national et

sur l’ensemble du personnel du siège.

Toutes les manifestations organisées dans chaque

école ont connu un vif succès avec une participation

importante des étudiants grâce à une excellente variété

des sujets proposés et grâce également à des conférenciers

talentueux.

De nombreux projets existent au sein de chaque AFVAC

Junior pour 2012-2013 avec des bureaux très largement

renouvelés mais toujours aussi dynamiques que leurs

prédécesseurs.

La manifestation la plus importante a été le week-end

« Inter-Ecoles » organisé cette année les 17 et 18 mars

à Nantes sur le thème de l’animal âgé. Etudiants des

quatre écoles, praticiens et professeurs ont participé

aux nombreuses conférences et également aux TP.

Une exposition commerciale a été mise en place. La

détente n’a pas été oubliée et une soirée de gala ainsi

qu’une visite de Nantes ont été organisées.

Je voudrais ici au nom du Président et de l’ensemble

du Conseil d’Administration remercier ces jeunes étudiants

vétérinaires qui s’impliquent dans les AFVAC

Junior et qui par leur dynamisme contribuent à l’essor

de notre association.

Dominique BLANCHOT,

Responsable AFVAC Junior

au Conseil d’Administration

24


CONGRÈS NATIONAL AFVAC-AVEF-

SNVEL / LYON 2–4 DÉCEMBRE 2011

CONGRÈS ANNUEL

• UN GRAND RASSEMBLEMENT

DE LA PROFESSION

Un congrès tout à fait exceptionnel à bien des égards.

2011 était « Année Mondiale Vétérinaire ».

Trois familles professionnelles, l’AFVAC, l’AVEF, et le

SNVEL, ont décidé avec enthousiasme de s’associer

pour réunir leurs évènements annuels respectifs, le

Congrès Annuel de l’AFVAC, les 39 es Journées Annuelles

de l’AVEF et la Journée Annuelle du SNVEL.

Un congrès rassembleur qui a permis d’honorer et de

clore dignement le 250ème anniversaire de la création

de l’Ecole Vétérinaire de Lyon à l’initiative de Claude

Bourgelat.

Le choix de la Cité-Centre des Congrès de Lyon était

donc une évidence, d’autant plus qu’elle semble être le

seul lieu en France capable d’accueillir un congrès de

cette importance.

La réunion de ces trois grandes familles professionnelles

en un même lieu fût l’occasion de rencontres

conviviales et confraternelles, mais aussi d’échanges,

d’informations et de discussions sur les thèmes d’actualité

importants pour notre profession avec la participation

de Madame Pascale Briand, Directrice de la

DGAL, représentante du Ministre de l’Agriculture.

La cérémonie de clôture en France de l’évènement

« Année Mondiale Vétérinaire - Vet 2011 » a eu lieu

pendant le congrès.

• PROGRAMME SCIENTIFIQUE SALUÉ DE TOUS

Bien que réunies comme si il ne s’agissait que d’un seul

congrès, chaque association a conservé son identité,

ses salles, ses réunions habituelles, son architecture de

programme scientifique habituelle.

Seul le thème des deux programmes généraux était

commun : « URGENCE ou PRECIPITATION ».

Autour de ce thème commun, les deux comités scientifiques,

celui de l’AFVAC, présidé par Marie-Christine

Cadiergues et celui de l’AVEF, présidé par Charles François

Louf, ont bâti des programmes indépendants mais

en imaginant aussi quelques modules communs transversaux

inter-espèces (en échographie, cardiologie et

mycologie) qui furent une occasion très enrichissante

de confronter nos connaissances et nos habitudes.

Le programme global du congrès 2011 ce fût 280 conférences

et communications, 26 ateliers et colloques,

3 symposiums de Laboratoires, répartis en plus de

130 modules d’1H30 sur 12 salles en parallèle pendant

3 jours.

Preuve de la qualité de ce programme, des salles de

conférence presque toujours pleines.

Parfois trop ! Revers du succès, quelques bousculades

à l’entrée de certaines salles de conférences qui se sont

avérées trop petites. La prévision est toujours difficile...

Les conférences du programme général ont fait l’objet

d’une captation vidéo pour une mise en ligne accessible

gratuitement aux adhérents de l’AFVAC, progressivement

depuis septembre dernier.

25


• A CONGRÈS EXCEPTIONNEL,

SOIRÉE D’EXCEPTION !

L’importance de l’évènement, le souhait de nos partenaires

de l’AVEF, ont convaincu l’AFVAC de renouer

exceptionnellement avec la tradition d’une soirée prestige.

Organisée en collaboration avec le laboratoire MERIAL,

la soirée a été concoctée et gérée avec minutie par

Charlotte Sandret pour MERIAL, Michel Pechayre pour

l’AVEF et moi-même pour l’AFVAC avec le concours

toujours efficace de Sylvie, Karine et toute l’équipe du

siège.

• PARTENARIAT et EXPOSITION COMMERCIALE

Malgré certaines craintes et appréhension compréhensibles,

quasiment tous les partenaires et exposants

habituels et fidèles de l’AFVAC et aussi de l’AVEF nous

ont suivis dans cette aventure.

Qu’ils soient ici remerciés pour leur confiance et leur

investissement.

Le problème le plus délicat fût d’imaginer un principe

commun équitable de tarification des différents niveaux

de partenariat et de location des espaces d’exposition

commerciale.

L’objectif impératif était que la réunion des deux manifestations

annuelles de l’AFVAC et de l’AVEF en une

seule n’induise aucune conséquence financière négative

pour aucune des deux associations, mais aussi

pour aucun de nos partenaires.

Une fois le principe établi, la seconde difficulté fût de

l’expliquer et de convaincre.

La charte de partenariat de l’AFVAC a dû être aménagée

pour s’adapter aux particularités de ce congrès

commun.

Six Grands Partenaires ont accompagné le congrès

2011 : Axience, Hill’s, Merial, Royal Canin, Virbac et

Waltham Mars.

105 exposants ont participé à l’exposition commerciale.

Dans cette espace immense, très agréable, bénéficiant

d’une belle lumière du jour, l’exposition commerciale

était réellement magnifique et a été un élément déterminant

du succès de ce congrès.

A l’issue du congrès, les craintes du début étaient

oubliées. Lors des réunions de débriefing du congrès

et encore récemment lors du Grenelle du Partenariat

en octobre dernier, les partenaires et exposants ont

exprimé de façon quasi unanime leur satisfaction de

ce congrès commun 2011. Preuve que l’objectif initial

d’équité avait bien été atteint et apprécié.

LE CONGRÈS 2011 EN CHIFFRES

Les chiffres sont difficilement comparables avec leurs équivalents

des années antérieures, en raison de l’importance de

ce congrès réunissant l’AFVAC, l’AVEF et le SNVEL.

• 4374 badges au total. Soit 626 de plus qu’au congrès

2010 de Paris qui avait été le record absolu de tous les

congrès annuels de l’AFVAC.

• 1884 congressistes vétérinaires, toutes catégories

confondues, dont 192 étrangers

• 1028 congressistes vétérinaires payants dont 772

pour l’AFVAC et 256 pour l’AVEF. 202 inscrits étaient non

adhérents de l’AFVAC, soit 26 % des inscrits AFVAC, ce qui

est un pourcentage encore plus faible qu’en 2010 (34,5 %)

comparé aux années antérieures où le ratio adhérents/non

adhérents était de l’ordre de 50/50. Peut-on y voir le résultat

des offres d’inscription et adhésion plus intéressantes

A suivre les prochaines années.

• 286 conférenciers en tout, nombre logiquement élevé

compte tenu des deux programmes AFVAC et AVEF en

parallèle.

• 408 invités (élus, institutions). Un chiffre élevé aussi

mais parfaitement compréhensible en raison non seulement

de l’association des trois organismes, mais aussi de

l’évènement « Année mondiale vétérinaire ». L’organisation

a été particulièrement vigilante à éviter les invitations

« doublons ».

• 219 ASV : C’est un excellent chiffre pour un congrès en

province (+50%).

• 677 visiteurs de l’exposition commerciale, un record

pour un congrès en province.

• 1350 badges exposants pour 130 stands (dont 25 gratuits)

• 2246 m 2 de stands dont 11 % gratuits pour une exposition

totale de 5500 m 2 . La plus grande et plus importante

exposition commerciale organisée par l’équipe du siège de

l’AFVAC.

26


Mille vingt personnes ont participé à cette soirée,

répartis sur 102 tables dans une immense salle de la

Cité des Congrès de plus de 3000 m 2 , magnifiquement

décorée et éclairée.

Un dîner gastronomique (Lyon oblige !) préparé par

Serge MAGNER, servi à l’assiette de façon impeccable.

Une prouesse remarquable.

Un spectacle équestre absolument époustouflant,

en plein milieu des tables, dirigé par le Maître Mario

LURASCHI. Impressionnant, beau, inoubliable !

La musique et la soirée dansante qui a suivi étaient

animées par le sympathique et dynamique groupe

TUXEDO.

Ce fût une soirée magnifique qui a enthousiasmé tous

ceux qui y ont participé. Un réel succès qui donne envie

d’être renouvelé.

• ORGANISATION GÉNÉRALE

L’intégralité de l’organisation administrative, commerciale

et logistique de ce congrès commun AFVAC,

AVEF, SNVEL a été centralisée au siège de l’AFVAC et

confiée à l’équipe de secrétariat de l’AFVAC qui a réalisé,

en toute transparence, un travail considérable et

particulièrement performant sous la direction de Sylvie

Dufour-Pierrat.

Un congrès d’une telle importance, qui plus est avec de

nouveaux partenaires associés, est évidemment plus

lourd et plus compliqué à organiser.

Cela dit, la nécessité de s’adapter à la situation, la

confrontation et la complémentarité des pratiques, des

expériences et des idées de chacun ont permis la mise

en place de nombreuses et importantes améliorations

organisationnelles qui restent désormais acquises pour

les congrès à venir.

CONCLUSION

Ce premier grand congrès commun 2011 réunissant

à Lyon le Congrès Annuel de l’AFVAC, les Journées

Annuelles de l’AVEF et la Journée du SNVEL, fût une

grande réussite dont chacune des associations peut

être fière et tout particulièrement l’AFVAC qui était en

charge de son organisation.

LE CONGRÈS NATIONAL 2013 AURA LIEU À NANTES

DU 29 NOVEMBRE AU 1 er DÉCEMBRE

• Le thème sera la valorisation de l’exercice généraliste avec pour titre

« Le Généraliste : curieux, compétent, convaincant ».

Un nombre de participants record.

Une convivialité exceptionnelle. Le plaisir réel du rassemblement

professionnel, les «canins», les «équins»,

nos amis du syndicat.

Un résultat financier très satisfaisant ce qui est très

important pour notre association.

Une soirée d’anthologie.

Un très grand nombre de témoignages de congressistes,

tant canins, qu’équins, exprimant leur satisfaction

et le plaisir qu’ils ont pris à participer à ce congrès.

Un retour de satisfaction unanime de tous nos partenaires

et exposants

Bref, un congrès magnifique qui restera dans les annales

de notre Association.

Fort de ce succès, l’AFVAC, l’AVEF et le SNVEL ont déjà

exprimé le souhait de renouveler cette fabuleuse synergie

gagnante dans les années à venir.

Didier FONTAINE,

Vice-Président délégué au Congrès Annuel

Congrès national

AFVAC 2013

CONGRÈS SCIENTIFIQUE ET D’INFORMATIONS

AVEC LES JOURNÉES DU SNVEL

Le Généraliste :

curieux, compétent,

convaincant

29

NOVEMBRE

1 er

DÉCEMBRE

• Le travail et la réflexion du comité scientifique présidé par Claire

Beaudu-Lange s’annoncent dors et déjà très prometteurs.

Rendez-vous annuel incontournable des vétérinaires

pour animaux de compagnie

NANTES

Cité Nantes

www.afvac.com

Events Center

A s s o c i a twww.afvacnantes2013.com

i o n r e c o n n u e d ’ u t i l i t é v é t é r i n a i r e

27


ACTIVITÉS INTERNATIONALES

En 6 mois, la FECAVA a créé

deux évènements en coorganisant

deux congrès.

Le premier, l’Eurocongress, s’est

tenu à Istanbul en septembre

2011.

Réussite du programme scientifique et des manifestations

parallèles, bonne fréquentation avec malheureusement

une participation française bien faible en

nombre (malgré la présence de nombreux conférenciers

français). Petite déception de nos confrères turcs

avec lesquels nous entretenons de très bonnes relations.

Le second, en avril 2012 à Birmingham, fut l’occasion de

réunir une fois de plus la FECAVA et la WSAVA sous la

bannière de la BSAVA. Beaucoup de congressistes venant

des quatre coins

du monde ont apprécié

une organisation

sans faille.

Alors qu’elles se retrouvaient sur le plan des congrès

jusqu’à maintenant un an sur deux, WSAVA et FECAVA

s’associeront moins fréquemment dans ce domaine.

Pour la WSAVA, il existe maintenant une nouvelle rotation

des pays organisateurs de son congrès : il devra

appartenir au continent américain puis à l’Océanie /

Asie puis à l’Europe/Afrique/Moyen Orient.

Puisque l’Afrique du Sud a été choisie en 2014, ce n’est

donc qu’en 2017 que la collaboration WSAVA/FECAVA

se renouvellera. La liste des congrès pour les années à

venir s’établit ainsi :

2013 : WSAVA Auckland (Nouvelle Zélande)

FECAVA Dublin (Irlande)

2014 : WSAVA Cape Town (Afrique du Sud)

FECAVA Munich (Allemagne)

Le nouveau Président Peter Ihrke a dû suspendre pour

des raisons de santé sa fonction et, en conséquence,

l’ancien Président Jolle Kirpensteijn le remplace momentanément.

La WSAVA a mis en place plusieurs groupes de travail

scientifiques (standardization groups). Les maladies

gastro-intestinales, les maladies rénales, les maladies

héréditaires ont leur groupe de travail qui essaie d’harmoniser

connaissances et pratiques et de diffuser largement

ses conclusions.

Le groupe dédié à la nutrition avait fait paraître l’année

dernière des recommandations pour la nutrition

des animaux de compagnie « WSAVA nutritional

assessment guidelines ». L’AFVAC avait donné son

accord pour faire connaître ses recommandations et le

GENAD (groupe d’étude en nutrition, alimentation et

diététique) a su remplir cette

mission.

La douleur, la vaccination, le

concept « one health » qui associe

santés humaine et animale,

si important, par exemple, dans

le domaine des antibiotiques,

font également l’objet d’un

consensus d’experts.

Une visite du site de la WSAVA

(www.wsava.org/) s’impose absolument pour mieux

comprendre et profiter de ces initiatives scientifiques

de la WSAVA.

La FECAVA a elle aussi des groupes de travail qui ont

progressé dans les missions qui leur ont été confiées.

Exemple : le groupe « hygiène ». Après le poster traduit

en français et envoyé à tous les adhérents qui résumait

les bonnes pratiques d’hygiène dans les établissements

vétérinaires, un nouveau poster présenté sous forme

d’algorithme est en cours de finalisation : « utilisation

raisonnée des antimicrobiens ».



























































































































































« Callisto » est un projet important concernant les zoonoses

en Europe. La FECAVA a été chargée par la FVE

(Fédération des Vétérinaires Européens) d’apporter

les informations pour la filière animaux de compagnie.

Tous les directeurs peuvent et doivent apporter leur

contribution. Un très bon moyen de dynamiser l’activité

de la FECAVA et de la faire connaître en Europe.

Mais l’évènement FECAVA réside dans la naissance

d’un nouveau site très agréable à consulter avec surtout

le nouvel EJCAP qui abandonne

le papier pour passer au tout

informatique, ce qui permettra de

publier un nombre plus important

d’articles.

Déjà 3 numéros sont parus sous

la forme électronique. Présentation

très claire, interactive, avec

parfois de petits films pour mieux

28


comprendre et la possibilité de télécharger et même

d’imprimer. Encore un site important à consulter : www.

fecava.org. Tous les adhérents de l’AFVAC ont un accès

gratuit à l’EJCAP. Il suffit de cliquer sur “Log in” en haut

à droite et se laisser guider…

La FAFVAC a continué cette

année l’aide apportée à nos

confrères haïtiens. Il faut remercier

les canadiens qui œuvrent

pour cette action très salutaire.

PMCAC est devenu la revue officielle

de la communauté vétérinaire

francophone.

Lors du congrès belge, à Namur,

le professeur Etienne Thiry s’est vu remettre le prix de

la francophonie. Un cours d’ophtalmologie, fruit de la

collaboration entre ATVAC (association tunisienne) et

FAFVAC s’est tenu à Tunis.

Un projet de congrès sous l’égide de la FAFVAC devait

avoir lieu à Marrakech mais il n’a pas encore abouti. Ces

cours et congrès ont comme objectif la promotion des

échanges scientifiques francophones. Enfin, le prochain

congrès de la francophonie devrait se tenir en 2013 au

Québec.

Après les deux mandats successifs et maximum au

poste de Vice-Président « affaires internationales »,

je laisse Marie-Christine Cadiergues prendre possession

de cette fonction passionnante. J’y ai vu décliner

sensiblement l’importance des grandes rencontres

européennes ou mondiales. Probablement du fait d’une

forte amélioration de la qualité des congrès nationaux

voire régionaux et des nouvelles méthodes de diffusion

de l’information.

CONCLUSION

Les Congrès de la WSAVA, de la FECAVA restent des lieux

de rencontres, de comparaisons, d’échanges, de convivialité

irremplaçables. Il faut y participer une fois pour ressentir la

grande nécessité d’y retourner ! Mais l’« international » ne se

limite plus au congrès. Il est aussi vecteur de connaissances et

d’harmonisation et les trois associations internationales auxquelles

l’AFVAC participe se donnent les moyens (groupes de

travail, recommandations, posters, publications…) d’assurer

cet objectif pour améliorer notre pratique quotidienne.

Jean-François ROUSSELOT,

Vice-Président délégué aux Affaires Européennes

et Internationales

PARTICIPATION FINANCIÈRE DES SOCIÉTÉS COMMERCIALES

ET PARTENARIAT

L’AFVAC ET SES PARTENAIRES

Les missions de formation continue de l’AFVAC sont

assurées en partenariat avec les Sociétés Partenaires

de l’AFVAC (laboratoires pharmaceutiques, fabricants

de matériel médical, centrales d’achat, fabricants d’aliments).

Le partenariat, dans le respect des identités fortes de

chacun, est un pacte synergique pour une formation

scientifique de qualité, dans un cadre éthique, confraternel,

convivial, maîtrisant les coûts. Il s’agit d’une

mise en commun clairvoyante et dynamique des compétences

respectives.

L’objectif est d’apporter aux vétérinaires une formation

permanente performante, adaptée aux besoins des

praticiens et répondant aux exigences de la Formation

Continue Vétérinaire (FCV).

Cette collaboration se développe de plus en plus dans

des projets communs en matière de formation continue,

l’AFVAC tenant à l’indépendance du message

scientifique délivré aux praticiens.

LA CHARTE DE PARTENARIAT

La Charte de Partenariat établie entre l’AFVAC et ses

Partenaires définit les modalités pratiques et logistiques

de cette alliance.

Les signataires approuvent les fondements de la Charte

pour une période de trois ans et peuvent engager divers

types de partenariats pour des périodes données tels

qu’ils y sont définis.

Cette charte (2010-2012) facilite les relations entre les

organisateurs, praticiens bénévoles et les Partenaires

afin que l’élaboration de Conventions de Partenariat et

donc, le contenu des échanges, soit plus simple, plus

pratique et plus transparent.

Une nouvelle charte (2013-2015) sera élaborée en collaboration

avec les sociétés commerciales, en tenant

compte, à la fois, des attentes en formation continue

des vétérinaires, mais aussi des contraintes et objectifs

des sociétés commerciales.

Actuellement, l’AFVAC compte 36

partenaires signataires de la charte.

29


La Charte s’applique à divers types de partenariat :

• Partenariat du Congrès annuel de l’AFVAC ;

• Partenariat Privilégié de Groupes d’Etude ;

• Partenariat Privilégié de Sections Régionales ;

• Partenariat de Road Show ;

• Partenariat dans l’activité des Editions de l’AFVAC.

L’AFVAC remercie toutes les sociétés commerciales

(laboratoires pharmaceutiques, industries de l’alimentation,

centrales d’achat, fabricants de matériel)

qui contribuent au succès des activités de l’Association

avec fidélité.

151 sociétés commerciales ont participé, tout au long

de l’exercice 2011-2012 aux activités de l’Association.

Sylvie DUFOUR-PIERRAT,

Directrice Administrative

2009/2010 (en HT) 2010/2011 (en HT) 2011/2012 (en HT)

Séminaires Sections Régionales 434 164 € 416 276 € 345 498 €

Séminaires Groupes d’Etude 243 105 € 304 420 € 192 268 €

Séminaires spéciaux (Soirées ASV...) 53 530 € 50 388 € 44 128 €

Congrès (partenariat, exposition commerciale, encartages) 848 371 € 1 010 000 € 1 303 694 €

Publicité PratiqueVet 77 875 € 87 166 € 73 692 €

TOTAL 1 657 045 € 1 868 250 € 1 959 280 €

GRANDS PARTENAIRES DU CONGRÈS ANNUEL AFVAC-SNVEL PARIS 2012

SIGNATAIRES DE LA CHARTE DE PARTENARIAT AFVAC 2010-2012

L‘EXPERTISE NUTRITIONNELLE AU SERVICE DE

30


L’ANNÉE « MÉDICAMENTS » DE L’AFVAC

Un grand nombre d’évènements ont marqué l’année

« médicaments » de l’AFVAC.

LE « PLAN NATIONAL DE

RÉDUCTION DES RISQUES

D’ANTIBIORÉSISTANCE

EN MÉDECINE VÉTÉRINAIRE »

Ce plan a vu le jour avec ses quarante mesures publiées

par la DGAL.

L’AFVAC est associée au pilotage d’un grand nombre de

ces mesures : la mesure n°2 (développer une offre de

formation continue adaptée en matière de bio-sécurité

et de bonne utilisation des antibiotiques), la mesure

n°6 (développer des guides de bonne pratique de la

prescription d’antibiotiques portant prioritairement sur

les pathologies identifiées dans les groupes de travail),

la mesure n°13 (promouvoir le bon usage des antibiotiques

auprès des propriétaires d’animaux de compagnie

à travers une campagne de communication), la

mesure n°16 (développer les moyens diagnostiques

rapides validés pour certaines filières), la mesure n°27

(améliorer la prescription des antibiotiques par des mesures

spécifiques adaptées à chaque espèce, la mesure

30 (adapter les conditionnements pour permettre

une utilisation optimale), la mesure n°35 (mettre en

place des enquêtes régulières sur des échantillons

représentatifs de vétérinaires et d’éleveurs et étendre

les enquêtes de pharmaco-épidémiologie à toutes les

filières).

Pour chacune de ces mesures, un plan d’action a été

défini et des fiches d’action ont déjà fait l’objet de nombreux

échanges entre les contributeurs.

Les réalisations du plan « écoantibio2017 » sont détaillées

sur le site www.agriculture.gouv.fr. La DGAL, qui

a pris en charge les antibiotiques critiques (céphalosporines

de dernière génération, fluoroquinolones /

mesure n°26), est en cours de rédaction d’un arrêté

concernant ce type d’antibiotiques.

L’AFVAC est consciente du risque humain et animal

qu’une utilisation inappropriée de ces médicaments

implique mais elle a aussi le souci de préserver aux praticiens

de la filière canine un potentiel thérapeutique

adapté.

Ces deux objectifs motivent sa participation aux discussions

préalables à la rédaction de l’arrêté.

Notre Association s’est engagée auprès de la DGAL mais

aussi auprès du groupe « ANSES/ antibiotiques » qui l’a

auditionné à rédiger pour chaque discipline concernée

des recommandations de prescription d’antibiotiques.

RELATIONS COMMERCIALES ENTRE

LES PRATICIENS ET LES FIRMES

PHARMACEUTIQUES

Comme les autres organisations professionnelles,

l’AFVAC a contribué à la rédaction du rapport rédigé

par l’Ordre vétérinaire issu de la « mission de concertation

sur l’éthique des relations contractuelles entre

laboratoires pharmaceutiques, distributeurs en gros

et vétérinaires » que lui avait confiée le Ministère de

l’Agriculture.

ARRÊTÉ DU 24 AVRIL 2012

PORTANT EXONÉRATION DE LA

RÉGLEMENTATION DES SUBSTANCES

VÉNÉNEUSES DESTINÉES À LA

MÉDECINE VÉTÉRINAIRE

Cet arrêté remplace un ancien arrête datant de 1986

qui permettait la vente sans prescription de médicaments

potentiellement dangereux.

Le SNVEL et L’AFVAC mandatée par l’Ordre Vétérinaire

ont proposé une liste de médicaments qui a, en très

grande partie, été retenue par les décisionnaires que

sont l’ANMV et la DGAL.

NAISSANCE DU GREP

(GROUPE DE RÉFLEXION SUR L’ÉTHIQUE

DU PRESCRIPTEUR)

Créé à l’initiative de l’Ordre des Vétérinaires,

ce Groupe de réflexion est une instance

de concertation, non décisionnelle,

ouverte aux acteurs prioritairement partie

prenante de la prescription vétérinaire.

L’objectif de l’institution est de maintenir la

confiance des citoyens dans la profession

vétérinaire. L’AFVAC est en totale harmonie

avec la vision de ce groupe et l’aidera à

concevoir et promouvoir ses actions.

31


LE SYMPOSIUM MÉDICAMENT

VÉTÉRINAIRE DU CONGRÈS NATIONAL

Chaque année, l’AFVAC se mobilise pour organiser lors

de son Congrès National deux modules consacrés à

l’actualité du médicament.

Depuis l’année dernière, les autres organisations professionnelles

s’associent pour inviter tous les praticiens

à participer aux débats de ce mini « séminaire ». La présentation

sous forme de cas cliniques et l’interactivité

facilitent l’accès à des thèmes parfois difficiles mais

toujours importants.

La session de l’année dernière (2011) était consacrée

aux antibiotiques et celle de cette année portera sur

les relations entre les aspects techniques et réglementaires

des médicaments (médicaments : lorsque

le réglementaire rejoint la technique). Prescription,

délivrance, pharmacovigilance, médicaments antican-

céreux, stupéfiants : sommes-nous dans le cadre de

la législation Et sinon, notre responsabilité est-elle

engagée, et quelles sont les conséquences L’accès à la

salle sera gratuit pour tous les vétérinaires.

L’AFVAC EST MEMBRE DU RÉSEAU

FRANÇAIS POUR LA SANTÉ ANIMALE

Le RFSA (Réseau Français pour la Santé Animale) créé

en 2007 à l’initiative de la Direction Générale de l’Alimentation

a pour but de favoriser les partenariats de

recherche entre les institutions du public et du privé

pour aboutir à une meilleure connaissance des maladies,

en particulier des maladies émergentes, et mettre

au point des outils de lutte efficaces. L’AFVAC l’a rejoint

l’année dernière. Une des grandes préoccupations du

réseau a été, cette année, la lutte contre la Maladie de

Schmallenberg.

QUALITÉVET : UNE STRUCTURE PROFESSIONNELLE IMPORTANTE

ET POURTANT MÉCONNUE

32

Après la SNGTV, c’est au tour de l’AFVAC de présider

depuis janvier cette Association. La mission de Qualitévet

est d’organiser les démarches qualité dans les

domaines qu’elle juge opportun ou dans ceux qui lui

sont proposés.

L’AFVAC a compris qu’il est préférable que les démarches

« qualité » soient gérées au sein de la profession

plutôt qu’elles ne soient imposées par décision

gouvernementale ou par un organisme extérieur.

Depuis sa création il y a 10 ans, plusieurs dossiers ont

concerné plus particulièrement la filière canine : la

A RETENIR

Quel que soit le dossier dans lequel elle

s’est investi, la mission de l’AFVAC au sein

des organisations professionnelles et avec

les autorités a toujours été de relater sur

le plan technique les difficultés des professionnels

de la filière animaux de compagnie,

de faire valoir leurs aspirations, de

faire évoluer dans le bon sens les projets

nécessaires à la bonne gestion de l’animal

de compagnie dans la société et de relayer

les décisions qu’elle avait contribué à faire

prendre.

radioprotection (mise en place d’outils pratiques de

gestion documentaire ; aide à la compréhension et à

l’application de la réglementation en radioprotection

dans les établissements de soins vétérinaires favorisant

un allégement des régimes administratifs, des

contrôles,…), dépistage des maladies héréditaires oculaires

canines, guide de bonnes pratiques des médicaments

vétérinaires dont l’objectif avoué est de montrer

que les vétérinaires ont la capacité de prescrire et délivrer.

Parmi les projets en cours, des recommandations

pour l’euthanasie (toutes les espèces seront concernées)

devraient contribuer à réduire sensiblement le

nombre « d’incompréhensions » entre les vétérinaires

et leurs clients.

Le travail est difficile, les réticences nombreuses mais

la concertation permanente de toutes les institutions

membres de Qualitévet, l’engagement de ces institutions,

le sérieux du Comité Technique d’Expertise (c’est

lui qui juge si la démarche rentre dans le cadre de la

qualité) assureront la réussite de Qualitévet.

Jean-François ROUSSELOT,

Vice-Président délégué aux Affaires Européennes

et Internationales

Eric GUAGUÈRE,

Président AFVAC


SPÉCIALISATION

LA SITUATION EN FRANCE

• Le décret n°2008-1335 du 16 décembre 2008 (NOR : AGRE0823906D) a modifié le code rural

permettant une future reconnaissance des Collèges Européens de Vétérinaires Spécialistes.

• L’arrêté du 1 er juillet 2009 (NOR : AGRE0914544A) a mis en place les moyens de cette reconnaissance

(en fixant les conditions de reconnaissance du titre de vétérinaire spécialiste). Il faut préciser que

seuls les Collèges définitivement accrédités par le Bureau européen de la spécialisation vétérinaire

(EBVS = European Board of Veterinary Specialization, www.ebvs.org) sont concernés*.

Le CNSV (Conseil National de la Spécialisation Vétérinaire)

dépendant de la Direction Générale de l’Enseignement

et de la Recherche (DGER) du Ministère de

l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, s’est

réuni deux fois en 2010 et deux fois en 2012.

Le 5 mai 2010, sous la Présidence de Mme Maryse Hurtrel,

j’ai présenté le dossier relatif à la dermatologie vétérinaire

(ECVD) réalisé en suivant scrupuleusement le

cahier des charges stipulé par l’arrêté du 1 er juillet 2009.

Il s’agissait d’un document rédigé principalement en

anglais (36 pages) à partir des documents officiels

de l’ECVD auquel j’avais joint un résumé en français

de 11 pages, sur une suggestion de Brigitte Silliard. Le

CNSV a alors voté et reconnu l’ECVD. Stéphane Martinot,

diplômé de l’ECAR, a proposé de valider le format

du dossier relatif à la dermatologie vétérinaire pour que

ce format puisse être appliqué à chaque spécialité.

Ensuite, le CNSV a reconnu d’autres Collèges après présentation

de tels dossiers, sous la Présidence de Mme

Maryse Hurtrel (2010) puis de Mme Valérie Baduel

(2012):

• Le 6 octobre 2010 :

- L’ECVDI (imagerie)

- L’ECVO (ophtalmologie)

- L’ECVS-Small Animal Surgery

(chirurgie des petits animaux)

- L’ECVIM-CA-Cardiology

(cardiologie des animaux de compagnie).

• Le 31 janvier 2012 :

- L’ ECVCP (pathologie clinique)

- L’ECVS-Large Animal Surgery-Equine

(chirurgie équine)

- L’EVDC (stomatologie et dentisterie)

- L’ECVIM-CA-Small Animal Internal Medicine

(médecine interne des animaux de compagnie)

• Le 3 octobre 2012 :

- L’ECLAM (médecine des animaux de laboratoire)

- L’ECVN (neurologie)

- L’ECVCN (nutrition clinique).

La liste des spécialités officiellement reconnues s’allonge

en fonction des Collèges reconnus en France**.

Après la reconnaissance de la spécialité par le CNSV,

chaque vétérinaire titulaire d’un Collège européen peut

faire une demande auprès du Président du CNSV pour

faire reconnaître sa spécialisation.

La liste des vétérinaires reconnus spécialistes est tenue à

jour par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Vétérinaires

(CSO) (cette liste inclut les Diplômés de Collèges reconnus

et les DESV Français : www.veterinaire.fr, rubrique

recherche par spécialité). Les Diplômes des Collèges

Européens devant être renouvelés tous les 5 ans, l’état

de renouvellement quinquennal du titre devra également

être fourni au CSO.

Le CSO a bien défini les termes acceptables dans le rapport

annuel de l’Ordre de 2008, page 21 :

• Un CES est un certificat d’études « supérieures » et

non d’études « spécialisées »; il ne peut en aucun

cas conférer un titre de spécialiste.

• Il en est de même pour les divers diplômes d’école,

ne pouvant s’assimiler à un DESV.

• Les termes de « spécialité », « spécialisation » ou

« consultant en » sont réservés uniquement aux

vétérinaires spécialistes.

• Dans les autres cas, il convient de parler de « domaines

d’activités » ou « de compétence » (par

exemple exercice exclusif en...), pour ne pas induire

de confusion dans l’esprit des usagers.

L’assemblée générale annuelle du Syndicat Français des

Vétérinaires Membres des Collèges Européens (SFVM-

CE) a eu lieu à Lyon le 3 décembre 2011 durant le

congrès de l’AFVAC, qui assure son secrétariat. Début

2011 le SFVMCE a produit un poster (ci-joint) destiné

aux salles d’attente des spécialistes.

En 2012, son site internet a été créé (http://www.

veterinaire-european-specialist.com/). La prochaine

assemblée générale du SFVMCE aura lieu à Paris le 1 er

décembre 2012 lors du congrès de l’AFVAC.

33


LA SITUATION EN EUROPE,

COMPARAISON AVEC LA SITUATION

FRANÇAISE

Dans les autres Etats Membres, les Diplômés

Européens obtiennent le titre de spécialiste

soit automatiquement (5 pays) soit par évaluation

individuelle (4 pays), selon une formalité

plus ou moins simple en fait (Newsletter

de la FVE – Fédération Vétérinaire Européenne

– Décembre 2009). La France évolue d’une

reconnaissance individuelle basée sur la VAE

pour obtenir un DESV (quand il existe) vers

une reconnaissance automatique dès lors

qu’un Diplôme Européen est reconnu par le

CNSV. C’est le dixième pays qui attribue le

titre de spécialiste à des Diplômés Européens !

RÔLE DE L’AFVAC

L’AFVAC continue à jouer un rôle essentiel dans la

reconnaissance de la spécialisation et des Collèges

Européens en France, notamment grâce à sa commission

spécialisation créée il y a plus de 20 ans par le Président

Roger Guerre, et qui s’est montrée active sous

toutes les Présidences ultérieures.

Ses élus sont intervenus et interviennent régulièrement

dans les cadres appropriés, y compris réglementaires.

Elle agit ainsi conformément à ses buts statutaires et à

sa philosophie de perfectionnement scientifique.

D.-N. CARLOTTI,

Président d’Honneur de l’AFVAC,

Président du SFVMCE

* COLLÈGES DÉFINITIVEMENT ACCRÉDITÉS PAR L’EBVS

(DATE OF FULL RECOGNITION)

• ECAR : European College of Animal Reproduction (2004)

• ECBHM : European College of Bovine Health Management

(2010)

• ECEIM : European College of Equine Internal Medicine

(2010)

• ECLAM : European College of Laboratory Animal Medicine

(2008)

• ECVAA : European College of Veterinary Anaesthesia and

Analgesia (2003)

• ECVCN : European College of Veterinary Comparative

Nutrition (2009)

• ECVCP : European College of Veterinary Clinical Pathology

(2007)

• ECVD : European College of Veterinary Dermatology

(2006)

• ECVDI : European College of Veterinary Diagnostic Imaging

(2002)

• ECVIM-CA : European College of Veterinary Internal

Medicine – Companion Animals (Small Animal Cardiology,

Small Animal Internal Medicine, Small Animal Oncology)

(2002)

• ECVN : European College of Veterinary Neurology (2002)

• ECVO : European College of Veterinary Ophthalmology

(2003)

• ECVP : European College of Veterinary Pathology (2007)

• ECVS : European College of Veterinary Surgery (Large

Animal Surgery, Large Animal Surgery-Equine, Large Animal

Surgery-Food Animals, Small Animal Surgery) (2000)

• ECZM : European College of Zoological Medicine (Avian)

(2005)

• EVDC : European Veterinary Dentistry College (2009)

• ECVPT : European College of Veterinary Pharmacology and

Toxicology (2012)

Soit 17 Collèges sur 23 (l’ECZM n’a une reconnaissance

définitive que pour une seule de ses 4 sous-disciplines)

[www.ebvs.org].

** LISTE DES SPÉCIALITÉS RECONNUES (ARRÊTÉ

MODIFIÉ DU 17 OCTOBRE 1996)

La liste des spécialités reconnues figure dans l’arrêté du

17 octobre 1996 (modifié en dernier lieu en 2012). Elle est la

suivante :

1 - Anatomie pathologique vétérinaire ; DESV

2 - Hygiène et technologie alimentaires ; CEAV

3 - Santé publique vétérinaire ; CEAV

4 - Gestion de la santé et de la qualité en production laitière ;

CEAV et DESV

5 - Gestion de la santé et de la qualité en production

porcine ; CEAV

6 - Gestion de la santé et de la qualité en productions

avicoles et cunicoles ; CEAV

7 - Médecine interne des animaux de compagnie ; CEAV et

DESV et DESV cardiologie

8 - Chirurgie des animaux de compagnie ; CEAV et DESV

9 - Élevage et pathologie des équidés ; DESV

10 - Santé et productions animales en régions chaudes

(ajout en 1997) ; CEAV et DESV

11 - Ophtalmologie vétérinaire (ajout en 1999) ; DESV

12 - Imagerie médicale vétérinaire (ajout en 1999) ; DESV

jamais créé

13 - Sciences de l’animal de laboratoire (ajout en 1999) ;

DESV

14 - Dermatologie vétérinaire (ajout en 2004) ; DESV

15 – Pathologie clinique vétérinaire (ajout en 2012)

16 – Chirurgie équine (ajout en 2012)

17 – Stomatologie et dentisterie vétérinaire (ajout en 2012)

Les disciplines « neurologie vétérinaire » et « nutrition

clinique vétérinaire » devraient prochainement être ajoutées

à cette liste.

34


RELATIONS AFVAC - SOCIÉTÉ CENTRALE CANINE (SCC)

La Société Centrale Canine (SCC) a

connu cette année une période de transition

avec un changement de Président,

Christian Aymar-Dauphin succédant

à Gérard Arthus.

PARTICIPATION DE L’AFVAC À LA COMMISSION

SCIENTIFIQUE DE LA SCC

Le nouveau Président a missionné Philippe Mimouni

pour revoir l’organisation de la commission scientifique.

Le projet présenté au comité de la SCC par Philippe

le 25 Septembre dernier a été accepté dans ses

grandes lignes. Il comporte six groupes de travail formé

de trois personnes (dont un moniteur en charge d’animer

le groupe) et des consultants recrutés sur proposition

des membres du groupe de travail. Les six groupes

retenus sont :

• Zootechnie et standards

• Affections ostéo-articulaires

• Affections oculaires et auditives

• Reproduction et banques de semence

• Génétique et tests prédictifs

• Élevage (réglementation, comportement et bien-être

animal).

La commission scientifique ainsi constituée sera assistée

par un Conseil scientifique et technique, dont la

vocation est d’être une instance de réflexion sur l’élevage

canin.

Le système ainsi défini doit permettre de simplifier le

fonctionnement des Groupes pour réaliser plus facilement

et fréquemment des réunions.

Il ne fait pas de doute que priorité a été donnée au resserrement

afin de gagner en efficacité; le souhait de

Philippe est d’impliquer les Groupes d’Étude dans cette

nouvelle distribution des rôles au sein de la Commission.

On peut regretter que certaines affections fréquentes

et souvent invalidantes (maladies de l’appareil

circulatoire, du système urinaire notamment) ne soient

pas retenues comme entités à part entière; de même,

les maladies de la peau, préoccupations quotidiennes

pour les propriétaires dans certaines races de chiens,

ne sont pas non plus mentionnées. L’assurance qu’elles

seraient incluses dans la cinquième groupe de travail

apaise nos craintes de ce point de vue.

SUCCÈS DES RENCONTRES ÉLEVEURS

VÉTÉRINAIRES 2011

Les Rencontres Éleveurs du Congrès de 2011 à Lyon ont

été un succès en termes de fréquentation et de choix

des thèmes développés. La qualité des interventions

y est unanimement reconnue, mais il conviendrait de

s’interroger dès maintenant sur les chances de pérenniser

l’actuelle formule dans les années à venir : aidé par

Christian Dumon, Xavier Lévy et Philippe Mimouni, le

Comité scientifique du Congrès 2013 devrait présenter

de nouvelles propositions.

Pour ce qui est de la formation des éleveurs canins, l’implication

de l’AFVAC, malgré des propositions remises

ces dernières années à la SCC, ne dépasse actuellement

pas cette journée du Congrès annuel.

Comme l’an dernier, nous serons présents au Concours

général agricole en Février et Mars 2013, à disposition

et à l’écoute des autres instances professionnelles

concernées, et bien évidemment de la SCC.

DÉTECTION DES MALADIES HÉRÉDITAIRES

OCULAIRES DU CHIEN

L’organisation de la détection de maladies héréditaires

de l’œil du chien a été revue catte année et c’est une

Association impliquant les composantes francophones

intéressées (AFEP : « Association of French

Eye Pannellists ») qui en assurera la direction. Des

membres du GEMO (T. Azoulay, D. Schmidt-Morand,

P. Maisonneuve) qui se sont portés candidats à son

Conseil d’administration y ont été élus.

Gilles CHAUDIEU

Secrétaire Général et Chargé des Publications

Philippe MIMOUNI

Président d’Honneur du GERES

36

More magazines by this user
Similar magazines