UNEP Januari_2013.pdf - Magazines Construction

magazinesconstruction.be

UNEP Januari_2013.pdf - Magazines Construction

infoUNEP

30

mur – plafond – façade – chape

pour les plafonneurs-cimentiers,

ornemanistes, plaquistes,

chapistes, rejointoyeurs,

ravaleurs, staffeurs et façadiers

Janvier 2013 • Bulletin d'information trimestriel • Une édition de la Confédération Construction - Finition • Rue du Lombard 34 - 42 • 1000 Bruxelles

“Quel sera l'aspect de

mes factures cette année ”

Des tolérances d’exécution

aux enduits sur

isolation extérieure

Les équipements de

protection individuelle

pour les plafonneurs


Disponible également

EN VRAC

X Pro

Un temps de réglage allongé avec un résultat final parfaitement lisse !

X Pro de Gyproc est le plâtre pré-mélangé le plus allégé pour usage universel dans la finition d’intérieur.

Le produit combine un temps de réglage extra-long avec la finition lisse propre à tous les plâtres naturels

de Gyproc. X Pro contient plus de perlite et est de ce fait le plâtre le plus allégé sur le marché belgoluxembourgeois.

X Pro possède de ce fait un rendement plus élevé et s’applique très aisément. Avec son

temps de réglage allongé, le X Pro présente un temps de séjour dans la cuve adapté, et convient donc

comme plâtre à appliquer à la main. Gyproc X Pro offre aussi au plâtrier la possibilité de régler le temps de

liaison total en fonction de la quantité d’eau utilisée.

Plâtres de Gyproc, Naturellement!

SAINT-GOBAIN CONSTRUCTION PRODUCTS BELGIUM SA

Division GYPROC

Sint-Jansweg 9 - Haven 1602 - B9130 KALLO

Tél.: +32 (0)3 360 22 11 - Fax: +32 (0)3 360 23 80

www.gyproc.be - info@gyproc.be


Dans cette édition..

6 9 19

Gestion d'entreprise

Depuis le 1 er janvier 2013, la réglementation

de la TVA en matière de facturation

et d'exigibilité a été modifiée à fond.

Voici un aperçu des changements.

Nouvelles d'association

Nos départements régionaux passent en

revue des activités réussies, mais la Journée

du Parachèvement était aussi de

nouveau un coup dans le mille.

Forum de la Construction

Le Forum de la Construction annuel au

Batibouw sera placé sous le signe du lien

entre la construction et l'industrie. Pour

plus d'infos : www.bouwforum.be

5

Préface du Président

6

Gestion d'entreprise

“Quel sera l'aspect de mes factures

cette année ”

I N D E X D ' A N N O N C E S

Beherman Motors - Fuso...................17

Caparol.................................................4

Farbe - Koelnmesse...........................21

Flex-Tools...........................................19

Gyproc.................................................2

Knauf..................................................23

Polyfilla Pro........................................13

Sto........................................................7

Tesa....................................................20

Willco.................................................24

8

Evénements

Une satisfaction générale à

l'édition record de la

'Journée du Parachèvement'

9

Nouvelles d'association

• Une soirée d'information réussie

sur les systèmes d'isolation

thermique de façades

UNEP Flandre-Occidentale a fêté

la Sainte-Barbara

10

Sécurité et santé

Equipement de protection individuelle

: également important pour

les plafonneurs ! (2 ième partie)

14

Connaissances

professionnelles

Tolérances des ETICS

16

Nouvelles du salon

• Fuso se fait remarquer au 91 e

European Motor Show Brussels

• Batibouw met l'accent sur le

retour à la ville et sur l'énergie

renouvelable

21

Agenda

22

Nouvelles du secteur

COMITE DIRECTEUR UNEP

Président

DEMUYNCK Jean-Pierre

Président Honoraire

ARMAND Franz

Past-Président

AERTS Jozef

Vice-Président Wallon

JAMAR Stéphan

Rapporteur

MOSTENNE Gérard

Vicé-Président Flamand

VERMEULEN Vivianne

Rapporteur

TREFOIS Joseph

Secrétaire

HENDRIKS Henri

Rapporteur

SCHOOF Freddy

Trésorier

VROMANT Nico

Rapporteur

SEGHERS René

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

3


Edition Carbon

Résistant. Simplement imbattable.

Capacité de charge jusqu’à des impacts de 60 joules.

L’isolation de façade avec Edition Carbon

est synonyme de façades extrêmement

résistantes aux chocs, sûres et robustes.

Les fibres de carbone créent un système

d’isolation thermique de façade avec une

résistance inégalée, même dans les zones

fortement sollicitées (plinthes et entrées).

Résistance supérieure à ETAG 004.

Résistance jet de ballon selon DIN 18032-3.

Meilleure classe de résistance à la grêle (HW 5).

P l e i n s f e u x s u r l a q u a l i t é

tél.: 011 60 56 30 | e-mail: info@caparol.be | www.caparol.be


Préface du Président

Chers membres et

lecteurs,

Au nom de nos dirigeants, collaborateurs du secrétariat et de moi-même, je vous souhaite,

ainsi qu’à votre famille et collègues, une heureuse année 2013. Je vous souhaite une année

pleine de bonnes expériences. Espérons que nos efforts unis en 2012 porteront leurs fruits.

Il est évident que le travail de la Confédération Construction, votre association

professionnelle, n'était pas vain en 2012. Les décisions prises par le gouvernement dans le

cadre de la politique budgétaire 2013 vont en effet dans le bon sens : pas de hausse de la

TVA – qui aurait nui au secteur de la construction – une réduction considérable de certaines

dépenses publiques et surtout des mesures et des moyens financiers complémentaires pour la

relance. Deux décisions méritent toutefois une attention particulière. La première concerne

l'élimination progressive de la différence entre nos coûts salariaux et ceux des entreprises

dans nos pays voisins. Ceci aura lieu par une modération salariale obligatoire durant les

deux années à venir et par la prise de mesures pour ralentir l'effet de l'inflation. La deuxième

décision se rapporte à la baisse des charges sociales. Le gouvernement accordera de nouvelles

enveloppes budgétaires qui doivent être utilisées pour la diminution des charges sociales

selon des modalités qui doivent encore être précisées ultérieurement.

Jean-Pierre Demuynck

Président de l'UNEP

En 2013 aussi, nous essayerons via cette revue d'information de vous procurer encore plus

d'informations et nouvelles de secteur importantes pour notre profession. En outre, nous

réservons également plus de place pour les nouvelles du secteur. Grâce à nos nombreux

sponsors et annonceurs, nous pouvons poursuivre la voie empruntée avec cette revue

d’information. Enfin, j’aimerais également les remercier pour la confiance qu’ils ont dans

notre revue professionnelle et notre organisation.

En 2013 aussi, nous serons toujours à votre entière disposition.

Salutations confraternelles,

Info UNEP est sponsorisé par les entreprises suivantes :

Jean-Pierre Demuynck, président

colophon

Royale Union Nationale des Entrepreneurs

plafonneurs-cimentiers, ornemanistes, plaquistes,

chapistes, rejointoyeurs, ravaleurs, staffeurs

et façadiers ASBL

Rue du Lombard 34-42, 1000 Bruxelles

Tél.: 02/545 57 10 - Fax: 02/545 58 59

plafonneurs@confederationconstruction.be

www.confederatiebouw.be/plafonneurs

Nederlandse tekst op aanvraag

Editeur responsable

Filip Coveliers, UNEP

Rue du Lombard 34-42, 1000 Bruxelles

Rédaction

Rédacteur en chef: Filip Coveliers

Rédaction: Wouter Rogiers

Tél.: 02/545 57 57 - Fax: 02/545 58 59

wouter.rogiers@confederationconstruction.be

Administration

Greta Horlait

greta.horlait@confederationconstruction.be

Publicité

Steve Caufriez

Tél.: 02/545 57 25 - 0486/58 71 91

steve.caufriez@confederationconstruction.be

Traduction technique

Anouk van den Broek

Réalisation : Marleen Wembacher

Imprimeur : Geers, Oostakker

Image de la couverture : Knauf

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

5


Gestion d'entreprise

“Quel sera l'aspect de

mes factures cette année ”

ir. Gunther Guinée

L'UNEP, l'Union Nationale des Entrepreneurs plafonneurs,

cimentiers, staffeurs et ornemanistes, au sein de

la Confédération Construction Finition, est régulièrement

contactée avec toutes sortes de questions de nature

juridique, technique ou administrative. Comme service

à ses membres, les entrepreneurs affiliés peuvent effectivement

s’adresser à leur fédération professionnelle avec

ce genre de questions, qui sont alors analysées et auxquelles

les différents spécialistes au sein de l’association

répondent. Dans cette revue professionnelle, nous vous

donnons déjà une idée des situations à problèmes qui

peuvent parfois se présenter et à quel genre de questions

votre fédération a déjà pu offrir une réponse.

Une facture rédigée en bonne et due forme est la base pour

un paiement rapide. En tant qu'entreprise (de construction),

il faudra attribuer l'attention et le soin nécessaires à la rédaction

des factures, aux différentes mentions obligatoires et

mentionner les conditions de vente adéquates. Une facturation

stratégique permet de gagner de l'argent et de maintenir sa

position de liquidité. L'UNEP est régulièrement questionnée

par ses membres sur la rédaction correcte d'une facture et la

Confédération Construction organise régulièrement des journées

d'étude sur la TVA et la facturation dans le secteur de la

construction.

Le mois dernier, il y a eu une très grande demande d'information

à ce sujet étant donné que depuis le 1 er janvier 2013, la

réglementation de la TVA en matière de facturation et d'exigibilité

a été modifiée à fond suite à l'application de la directive

européenne dans le Code de la TVA. La modification la plus

importante se rapporte à la date d'exigibilité et de récupération

de la TVA. En outre, des modifications importantes ont également

été appliquées concernant la date d'émission de la facture

et des mentions obligatoires.

La date d'émission de la facture ne suffit plus

Quels sont les points importants auxquels il faut faire attention

en tant qu'entrepreneur Il faut entre autres mentionner

plus d'une date sur vos factures à l'avenir. Jusqu'à présent, la

date d'émission de la facture suffisait. Si la 'date de fin des travaux'

n'était pas mentionnée, le contrôleur de la TVA ne faisait

Facture

1/1/2013

...................... ...

................. ...

....... ...... .... ...

date de fin des trava:


pas de problème en principe, car on supposait qu'elle correspondait

à la date d'émission de la facture. Le contrôleur devait

alors prouver que l'entrepreneur avait terminé les travaux plus

tôt. Outre la date de facturation, il faudra à partir de cette année

mentionner aussi explicitement la date de fin des travaux.

Si ceci n'est pas le cas, l'entrepreneur risque une amende pour

'facture non conforme'. Cette 'date fin des travaux' peut, mais

ceci n'est pas obligatoire, être mentionnée dans un case à part

sur votre facture. Il suffit néanmoins de mentionner quand

vous avez achevé les travaux en bas de la description ou de

l'aperçu des travaux effectués.

Vous courez aussi le risque – lorsque vous oubliez de mentionner

deux dates – que des clients que vous facturez 'avec cocontractant'

réclameront, car ils risquent des problèmes lorsqu'ils

intègrent une telle facture incomplète et non conforme dans

leur déclaration à la TVA. Entre-temps, la facture restera probablement

impayée. La même chose est évidemment valable

pour vos factures entrantes : vérifiez toujours désormais si les

factures de vos fournisseurs comportent deux dates. Si la date

de livraison manque, la TVA ne sera pas déductible. La même

chose est valable lorsque sur la facture de votre collègue-entrepreneur

(avec cocontractant) la 'date fin des travaux' manque.

Le contrôleur de la TVA n'aura pas de problème que vous reprenez

la TVA dans votre déclaration à la TVA, mais il refusera la

déduction de cette TVA dans cette même déclaration en raison

d'une facture non conforme.

Facturer en temps et en heure

Quand faut-il facturer La règle connue 'avant le cinquième

jour ouvrable du mois prochain' est abolie, car depuis le début

de cette année, tous les travaux achevés durant un mois spécifique

doivent être facturés au plus tard le 15 e jour du mois

6 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


Gestion d'entreprise

suivant. Etant donné qu'il faut mentionner la 'date des fins de

travaux', le contrôleur de la TVA pourra vérifier beaucoup plus

facilement si vous n'avez pas trop tardé à rédiger votre facture

et le cas échéant, il pourra vous imposer des amendes et des

intérêts. Il s'agit donc de facturer à temps !

Assouplissement de la facturation

électronique

Avant le Nouvel An, la facturation électronique devait encore

répondre à certaines conditions sévères, mais à partir de 2013,

l'assouplissement de cette facturation assure une normalisation

entre les factures sur papier et les factures électroniques.

Les entrepreneurs sont donc libres de choisir eux-mêmes la

technologie pour garantir l'authenticité, l'intégrité et la lisibilité

de la facture. La mise au point avec l'inspecteur n'est donc

plus indispensable. Par conséquent, les factures peuvent être

gardées aussi bien électroniquement que sur papier (7 ans en

principe), quelle que soit leur forme originale.

Report du nouveau régime de l'exigibilité

de la TVA

A partir du 1 er janvier 2013, la TVA ne serait plus exigible

lors de l'émission de la facture, mais bien au moment de la

livraison ou fin de prestation des services ou dans la mesure

du paiement de la facture. Dans l'intervalle, il s'est avéré

que le nouveau régime entraîne des conséquences pratiques

importantes dans le chef des clients et des fournisseurs. Non

seulement, il y a des questions théoriques quant à l'application

des nouvelles règles, mais en plus les entreprises sont tenues

d'adapter leurs systèmes comptables.

Puisque ceci ne s'avérait pas réaliste dans la pratique, l'administration

a décidé de reporter l'application des nouvelles

règles relatives à l'exigibilité de la TVA. En 2013, une période

transitoire de 12 mois est prévue au cours de laquelle on peut

continuer à appliquer les règles actuelles. A partir du 1 er

janvier 2014, le nouveau régime devrait être effectivement appliqué.

Les autres nouvelles règles susmentionnées concernant

les mentions sur la facture et la facturation électronique sont

effectivement entrées en vigueur depuis le 1 er janvier 2013.

Si vous souhaitez connaître tous les détails sur les nouvelles règles

concernant la facturation dans le secteur de la construction, il faut

tenir à l'œil l'agenda de formation de la Confédération Construction

ou pour de plus amples informations, vous pouvez contacter le secrétariat

de la Confédération Construction – Finition, Rue du Lombard

34-42 à 1000 Bruxelles • Tél.: 02/545.57.10 • Fax: 02/545.58.59 -

e-mail: plafonneurs@confederationconstruction.be

Jaune est le nouveau vert.

La protection de l’environnement est

un thème qui ne cesse de gagner en

importance. Depuis de nombreuses

années, Sto propose des arguments

convaincants en la matière grâce à ses

produits durables, depuis ses systèmes

d’isolation de façades réputés dans

le monde entier jusqu’aux enduits de

façades actifs et aux peintures écologiques

pour l’intérieur.

www.sto.be

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

7


Evénements

Une satisfaction générale

à l'édition record de la

'Journée du Parachèvement'

Le 15 novembre, tout le secteur de

la finition s'est rassemblé pour la

cinquième année consécutive dans

les Caves de Curghem, pour visiter

ce qui est devenu entre-temps l'événement

de réseautage par excellence

pour le secteur de la construction.

La cinquième édition était incontestablement

une édition innovante,

qui sera également mentionnée dans

les annales comme édition record.

Les éléments de base de cet événement,

qui remporte entre-temps un immense

succès, sont restés inchangés pour cette

édition lustre. La formule all-in pour les

visiteurs avec accès, buffets et boissons

gratuits est toujours très appréciée et

bien entendu, ceci rend la visite de ce

salon particulièrement agréable. Entretemps,

tout le monde commence à trouver

son chemin vers les Caves et le transport

se déroule déjà plus aisément. Les

organisateurs ont également répondu à

la demande des visiteurs et exposants

d'ouvrir le salon plus tôt et de fermer les

portes plus tard.

Afin de rendre les choses encore plus

agréables pour les nombreux visiteurs,

un parcours de restauration a été créé

pour la première fois avec des îlots

spécifiques pour les entrées, les plats

principaux, les amuse-gueules et les desserts.

Les visiteurs pouvaient parcourir

les salles d'exposition, reliées les unes

aux autres via un parcours pratique,

où ils avaient l'occasion de découvrir

à leur aise les produits, applications et

nouveautés présentés par les différents

fournisseurs du secteur.

Les stands ont été répartis en zones

par métier. Ainsi, il y avait une zone

spécifique pour les plafonds et cloisons,

créée spécialement sur demande des

exposants.

Une édition record

Cette cinquième édition de la Journée

du Parachèvement est incontestablement

une édition record. Non seulement

le nombre de pré-enregistrements et

visiteurs a atteint un sommet, mais

aussi le nombre d'exposants a connu une

croissance. Pour la première fois, 110

exposants s'étaient inscrits cette année.

“Si vous pensez que nous avons atteint

notre maximum dans les Caves, vous

vous trompez sérieusement”, affirment

la Confédération Construction – Finition

et BEWAP, l'association professionnelle

qui a de nouveau assuré une

excellente organisation de l'événement.

Le directeur Filip Coveliers est très satisfait

: “Pour nous, mais avant tout pour

nos exposants, la participation massive

à notre événement est d'une importance

primordiale. Nous avons constaté que

78% des entreprises pré-enregistrées ont

effectivement visité l'événement, ce qui

est un immense succès. Les exposants

peuvent atteindre un grand public en

un seul jour et les visiteurs peuvent

également nouer de nombreux contacts

pendant ce même laps de temps. En

outre, nous avons également remarqué

que nous attirons également un grand

nombre d'architectes et de prescripteurs

à notre événement, ce qui est également

positif.”.

Il est clair que cette journée informative

agréable s'est développée incontestablement

à l'événement d'exposition et

de réseautage par excellence pour le

secteur de la finition, où les entrepreneurs,

architectes et fabricants peuvent

échanger des idées et il a certainement

encore un grand potentiel de croissance.

8 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


Nouvelles d'association

Une soirée d'information réussie

sur les systèmes d'isolation thermique de façades

Le 22 novembre, l'UNEP Flandre-Occidentale et Flandre-Orientale

ont organisé une soirée d'information intéressante au

Bouwcenter Vanhulle sur les systèmes d'isolation thermique de

façades. Le président Jean-Pierre Demuynck était très satisfait

de la grande participation, car une soixantaine d'entrepreneurs

étaient présents. “C'est incontournable : la construction

durable et économique en énergie, tout le monde s'en préoccupe

! Les avantages de systèmes d'isolation de façades sont

incontestables. Ils contribuent à la protection de l'environnement

par la diminution des émissions de CO 2 , à la réduction de

frais par une consommation d'énergie réduite, à l'amélioration

du confort de logement par l'assainissement du climat intérieur

de l'habitation et enfin, il s'agit d'un investissement dans

la propriété qui offre un nouvel aspect à la façade ! En plus, ils

peuvent être utilisés tant dans les nouvelles constructions que

dans les projets de rénovation", déclare Jean-Pierre Demuynck.

Les systèmes d'isolation par l'extérieur ont connu une grande

évolution, mais à présent, nous sommes en mesure de proposer

une solution qui réponde aux normes d'isolation sévères, à

condition qu'ils soient mis en œuvre selon les règles de l'art…

Cet exposé intéressant pendant la soirée d'information a été

présenté par l'entreprise Cantillana, qui a surtout commenté

les aspects les plus importants.

Ensuite, tout a été montré dans la pratique lors d'une mise en

démonstration.

UNEP Flandre-Occidentale a fêté

la Sainte-Barbara

Selon sa tradition annuelle, le département Flandre-Occidentale

de l'UNEP a fêté la Sainte-Barbara le samedi 1 er décembre.

La fête a eu lieu à l'Hôtel-Restaurant Savarin à Roeselare.

Quarante personnes étaient présentes. Pendant la fête, des

chèques-cadeaux ont été mis en loterie, ainsi que cinq dessins

à la plume, offerts par Raf & Bernice Verleye.

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

9


Sécurité et santé

Equipement de protection individuelle :

également important pour les plafonneurs !

(2 ième partie)

Les équipements de protection individuelle, en abrégé

EPI, sont des équipements destinés à être portés ou

tenus par les travailleurs en vue de les protéger contre

un ou plusieurs risques susceptibles de menacer leur

sécurité et leur santé au travail. Dans notre première

partie de cet article dans l'édition de juillet, vous avez

appris que l'employeur a un grand nombre d'obligations

légales et que pour remplir celles-ci, il peut faire appel à

un conseiller en prévention. Le rôle du conseiller en prévention

sera traité à présent dans la seconde partie de

ce dossier. Nous commentons également la motivation

du port d'EPI et la protection de la tête.

Partie 2: Rôle du

conseiller en prévention

Le conseiller en prévention joue un rôle déterminant quant

au choix, à l’achat et à l’utilisation des EPI. En effet, il se doit

d’engager le dialogue avec les divers intervenants au sein et en

dehors de l’entreprise, de rechercher des solutions et de tenir

compte des expériences.

Les différents acteurs déterminants en matière

de choix et d’utilisation des EPI

La tâche du conseiller en prévention ne se limite pas à rassembler

les informations pertinentes, il doit ensuite les analyser

pour déterminer les conseils qu’il va formuler et ainsi lui

permettre de convaincre aussi bien l’employeur que la ligne

hiérarchique et les travailleurs à ce que les EPI soient choisis,

achetés par l’employeur et portés par les travailleurs. Ce processus

est à renouveler et à adapter en fonction de l’évolution

des techniques et des chantiers rencontrés.

Partie 3 : Motivation au

port des EPI

La motivation à la sécurité devrait être assez simple dans la

mesure où chacun veut veiller à son intégrité et éviter d’être

victime d’un accident. La réalité n’est pourtant pas si simple

et des comportements dangereux sont constatés quotidiennement.

La motivation à un comportement sûr demande beaucoup

d’attention pour atteindre l’objectif poursuivi.

Le conseiller en prévention joue un rôle central dans la motivation

à adopter un comportement sûr et il doit agir à deux

niveaux : d’une part envers l’employeur, d’autre part envers

les travailleurs.

En effet, demander aux travailleurs d’adopter un comportement

sûr ne peut se faire que dans un environnement qui le

permette, c’est-à-dire qu’il doit exister dans l’entreprise une

politique globale axée sur la prévention des accidents et des

maladies professionnelles et que cette politique engendre un

esprit d’entreprise positif et sûr. Une fois que cette politique

est mise en place, il faut veiller à mettre tout en œuvre pour

qu’elle soit appliquée en tout temps par tous, de l’employeur

en passant par la ligne hiérarchique jusqu’au travailleur. Pour

être applicable, elle doit correspondre à la réalité des chantiers.

Voici quelques pistes vers une motivation efficace.

Arguments du conseiller en prévention pour

motiver l’employeur à développer une politique du

bien-être efficace :

• Rappeler à l’employeur qu’il a l’obligation de mettre en

place un système dynamique de gestion des risques et qu’il

a des responsabilités en cas d’accidents du travail.

• Les travailleurs qui évoluent dans un environnement sûr

sont plus productif.

10 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


Sécurité et santé

• L’image positive de l’entreprise donnée par un environnement

de travail sûr permet de la rendre attractive pour les

nouveaux travailleurs et de les garder plus longtemps dans

leur entreprise, d’autant plus qu’il est actuellement difficile

de trouver de la main d’œuvre.

• Les accidents du travail ont des répercussions tant au niveau

humain qu’au niveau économique (coûts directs et indirects)

: investir dans la sécurité peut rapporter à long terme.

Si, malgré les efforts mis en place pour motiver les travailleurs

à porter leurs EPI, les travailleurs refusent de le faire, voici un

exemple de lettre type qui peut être envoyé aux travailleurs.

Eléments motivant les travailleurs à porter les EPI

mis à leur disposition :

• L’exemple vient souvent d’en haut : l’employeur et les

membres de la ligne hiérarchique qui portent eux-mêmes

leurs EPI donnent une image positive.

• L’effort des travailleurs de porter les EPI doit être soutenu

par l’employeur et les membres de la ligne hiérarchique.

• Impliquer les travailleurs dans le choix des EPI est une garantie

supplémentaire quant au port des EPI.

• Choisir des EPI qui donnent un look apprécié par les travailleurs.

• Organiser des séances d’information régulièrement et rappeler

les risques à court ou à long terme (p. ex. bruit,

poussières,…) liés aux travaux exécutés et les mesures de

prévention; évoquer des accidents ou des accidents évités de

justesse qui justifient l’utilisation des EPI. Il est important

que le travailleur comprenne pourquoi il doit porter les EPI

mis à sa disposition.

• Favoriser le dialogue avec les travailleurs, établir un climat

de confiance et d’honnêteté avec eux permet de voir directement

avec eux pourquoi ils portent ou ne portent pas leurs

EPI et de trouver des solutions pour améliorer la situation.

Ce dialogue peut être :

- collectif : lors de séances d’information ou de toolbox

meetings (importance de l’effet de groupe, veiller à développer

des réactions positives de l’entourage face au port

des EPI).

- individuel (en cas par exemple d’un travailleur qui refuse

de porter ses EPI).

• Valoriser les travailleurs qui portent leurs EPI.

• Rappeler régulièrement aux travailleurs de porter leurs EPI

afin d’établir des comportements sûrs qui deviennent habituels.

• Veiller à ce que les délais ne soient pas trop courts pour

réaliser les travaux car un travailleur pressé risque de ne

pas porter ses EPI pour ne pas perdre de temps.

• Les réprimandes ne modifient que momentanément le comportement

imprudent.

Partie 4 : Sortes d’EPI

Dans cette édition, nous commentons la protection de la tête.

Dans l'édition suivante, nous commenterons spécifiquement

la protection des pieds et la protection des yeux et du visage.

Pour chacun, nous abordons les points suivants

• les risques ;

• le port obligatoire ;

• les caractéristiques ;

• le marquage ;

• les normes ;

• les conseils et l’entretien.

1. Protection de la tête – Le casque de

protection

1.1. Risques

La plupart des travaux de construction comportent des risques

de lésions à la tête. Le port d’un casque de protection sur le

chantier peut dès lors être considéré comme une sécurité de

premier ordre. Même si pour l’exécution d’une certaine activité,

le port du casque de protection n’est pas explicitement

obligatoire (p. ex. travaux de peinture à l’intérieur), il faut tenir

compte de la nature des risques que peuvent causer les autres

postes de travail présents sur le chantier.

Les risques spécifiques face auxquels les casques de protection

offrent une protection sont : chute d’objets, chocs à la tête

contre des obstacles, projection de particules et de produits.

Comme ces risques sont présents en permanence sur les chantiers,

le port du casque reste une nécessité dans la quasi-totalité

des situations de travail.

1.2. Port obligatoire

L’AR ‘Utilisation EPI’, Annexe II-2, impose une ‘coiffure de

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

11


Sécurité et santé

protection’, entre autres aux travailleurs suivants :

• les travailleurs exposés aux chutes de pierres, de matériaux,

de débris ou d’objets divers, comme dans les carrières, les

chantiers de construction, de montage ou de démolition,

les chantiers navals, les fonderies de fer, les aciéries doivent

porter un casque de protection.

• les travailleurs exposés au risque de se heurter à des obstacles.

1.3. Caractéristiques

Le casque de protection se compose d’une calotte extérieure,

d’un garnissage intérieur ou harnais, et éventuellement d’accessoires.

a. Matériaux de la calotte : les calottes actuelles sont principalement

fabriquées avec des matériaux thermoplastiques ou

thermodurcissables.

Les casques thermoplastiques (polyéthylène, ABS, polycarbonates)

:

• conviennent dans les situations de travail où il n’y a pas

de rayonnement de chaleur intense ;

• sont légers ;

• vieillissent relativement vite (environ 2 ans, voir la notice

du fabricant), surtout s’ils sont exposés à des rayonnements

ultraviolets.

Les casques thermodurcissables :

• résistent aux chaleurs élevées ;

• sont plus lourds ;

• résistent mieux au vieillissement ;

• coûtent plus cher que les thermoplastiques.

b. Le harnais remplit deux fonctions :

• permet d’adapter le casque au tour de tête de l’utilisateur ;

• amortit le choc et freine le mouvement de l’objet lors de sa

chute.

c. Les accessoires :

• jugulaire : permet d’éviter que le casque ne tombe de la tête

en cas de vent fort ou de travail en position courbée ;

• il est possible d’attacher des équipements de protection

comme un écran facial, des coquilles de protection auditive,

une protection du cou,…

La casquette anti-heurt ne peut pas être utilisée comme

casque de protection car elle ne protège pas la tête contre les

chocs mais contre les heurts. Elle remplace le casque à l’intérieur

d’un bâtiment là où il n’y a pas de risque réel de chute

d’objets de haut en bas. Elle trouve son usage dans les métiers

de maintenance mais aussi dans le second oeuvre.

1.4. Marquage

Le marquage sur le casque de protection doit comporter au

moins le marquage ‘CE’ , le type de matériel, la date de production,

la taille, la norme, le fabricant et le nom du modèle. Les

spécifications complémentaires peuvent également figurer sur

le marquage du casque :

1.5. Normes

• Les casques de protection doivent répondre à la norme NBN

EN 397 ‘Casques de protection pour l’industrie’

• Les casquettes anti-heurt doivent répondre à la norme NBN

EN 812 ‘Casquettes anti-heurt pour l’industrie’

Conseils – Entretien

• Consulter la notice d’information du fabricant pour l’entretien

et le remplacement du casque.

• Remplacer un casque qui présente des microfissures au

niveau de la visière en comprimant le casque latéralement

(signe de vieillissement).

• Les casques qui ont subi un choc doivent automatiquement

être remplacés.

• L’espace entre la calotte et le harnais doit être assez grand

pour permettre une déformation de la calotte en cas de

choc.

• Veiller à choisir un casque permettant une bonne ventilation

à l’intérieur ; pas trop lourd.

• Prévoir une bande d’absorption de la transpiration. En cas

de forte transpiration, prévoir une bande de rechange.

• Nettoyer le casque régulièrement en utilisant de l’eau

chaude avec un détergent non agressif.

• Ranger les casques dans un endroit à l’abri du soleil.

Dans l'éditions suivante, nous clôturerons cette série par entre

autres :

• La protection des pieds

• La protection des yeux et du visage

Source: CNAC Dossier 131 – 2011/3

12 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


Une longueur d’avance pour

un résultat professionnel

Un travail parfait commence par un support soigneusement préparé. La gamme de préparation

Polyfilla Pro combine une connaissance approfondie du marché professionnel au savoir-faire

de Polyfilla. Elle a été développée pour des professionnels par des professionnels. Tous les

produits de préparation du support sont désormais regroupés sous une seule marque : enduits

de rebouchage, enduits de lissage, produits 2-en-1, produits de réparation du bois et spécialités.

5 lignes de produits, 5 fois une longueur d’avance pour un résultat professionnel!

FENDUITS

DE REBOUChAGE

Découvrez-les dès maintenant chez votre fournisseur. Vous trouverez la liste des

produits ainsi que les points de vente sur www.polyfillapro.be

ENDUITS

DE LISSAGE

Un assortiment

complet d’enduits

et produits de

préparation

PRODUITS

2-EN-1

PRODUITS DE

RéPARATION DU BOIS

SPéCIALITéS


Connaissances professionnelles

Tolérances des ETICS

Des tolérances géométriques d’exécution spécifiques aux enduits sur isolation extérieure (ETICS) ont été établies en

concertation avec le secteur. Elles reposent notamment sur une analyse de réalisations ayant fait l’objet ou non de

réclamations.

Tolérances d’exécution des ETICS

écarts maximum admissibles (cf. CSTC-Contact 2010/1 pour le matériel adéquat et les méthodologies qui s’appliquent aussi bien à

l’enduit qu’aux panneaux d’isolation posés et au support)

Objet

Support ‘neuf’

ETICS

Ecart maximal

admis sur …

Maçonnerie (1)

Structure en

béton (2)

Tolérance d’exécution

(3) souhaitée

de l’enduit

Isolation

posée

Enduit de finition

Types 1 et 2 (4) Type 3 (4)

la planéité globale

sous la règle de 2 m

la planéité locale/l’irrégularité

sous la règle de 0,2 m

± 8 mm (8) ± 8 mm (8) Normale ± 5 mm ± 5 mm ± 8 mm

Spéciale ± 3 mm ± 3 mm ± 5 mm

– ± 5 mm (9) Spéciale ± 2 mm ± 2 mm

Normale ± 3 mm ± 3 mm

la verticalité /

l’aplomb

~ 1 étage

(2,5 à 3 m)

hauteur du bâtiment

± 8 mm ± 8 mm (5) ± 8 mm (7)

Normale

± 16 tot et spéciale

± 50 mm

50 mm (6) ± 50 mm

l’horizontalité (soit ‘d’ la distance

entre deux points d’une ligne)

– – Normale / Spéciale

d < 3 m : ± 8 mm/± 6 mm

3 m < d < 6 m : ± 12 mm/± 8 mm

6 m < d < 15 m : ± 16 mm/± 12 mm

la rectitude des lignes/arêtes

(pour une longueur de 2 m)

– (11) ± 8 mm

Normale ± 5 mm ± 5 mm ± 8 mm

Spéciale ± 3 mm ± 3 mm ± 5 mm

le faux d’équerre

(raccord de fenêtre, …)

– –

Normale

Spéciale

± 5 mm / 0,25 m

± 3 mm / 0,25 m

le désaffleurement de la face externe – (11) ± 5 mm (9)

Normale

et spéciale

± 1/5 e (10) – –

une dimension linéaire ‘d’ en cm

± ¼ (d) 1/3

(≤ 4 cm)


Normale

et spéciale

± ¼ (d) 1/3 (≤ 4 cm)

(1) Cf. NBN EN 1996-2 ANB et le projet de STS 22 ‘Exécution des maçonneries’ (à

paraître).

(2) Cf. NBN EN 13670 et son projet de supplément national prNBN B 15-400. Ecarts

issus de la classe de tolérance 2 (sévère) (à spécifier dans le cahier spécial des

charges).

(3) La classe de tolérance à respecter fait l’objet d’une convention entre parties. En

l’absence de données à ce sujet dans les documents contractuels, on considère

que la finition normale est d’application. La finition spéciale n’est en principe

retenue que moyennant une mention explicite dans les documents contractuels.

Le cas échéant, elle est en vigueur lors d’un éventuel contrôle en fin de travaux

uniquement si il a été mis à disposition de l’entrepreneur en charge des travaux

ETICS un rapport actant le respect des écarts admissibles sur le support ainsi que

l’adéquation des dispositions constructives avec la technique des ETICS.

(4) Types 1 et 2 : respectivement enduit de faible épaisseur à structure fine et enduit

lisse, finement taloché, éventuellement destiné à être peint. Type 3 : enduit minéral

‘épais’ (enduit minéral gratté, enduit décoratif grossier).

(5) Par application de la formule adéquate de (2) avec une hauteur libre de l’étage ‘h’

de 3000 mm.

(6) Par application de la formule adéquate de (2), fonction des hauteurs et du nombre

d’étages.

(7) Soit ‘h’ la hauteur du mur exprimée en cm (soit 300 cm), l’écart maximal admissible

est ± 1/8 x h1/3 (soit 8 mm).

(8) Un écart constaté jusqu’à 10 mm/2 m permet la pose au mortier-colle ou à la

mousse-colle PU. Un écart constaté jusqu’à 15-20 mm/2 m (cf. fiches techniques)

permet la pose au moyen de mortier-colle par plots ou bandes (+ bande

périphérique).

(9) Un écart constaté jusqu’à 5 mm (planéité sur 0,2 m ou désaffleurement) permet

la pose au mortier-colle ou à la mousse-colle PU. Un écart constaté jusqu’à 10

mm (cf. fiches techniques) permet la pose au moyen de mortier-colle par plots ou

bandes (+ bande périphérique).

(10) Les désaffleurements entre panneaux doivent être évités pour limiter le risque

de fissuration. Poncer l’isolant si nécessaire et si permis (cf. fiches techniques).

En aucun cas le désaffleurement ne peut être supérieur à l’écart mentionné (‘e’

correspond à l’épaisseur de l’enduit de base).

(11) En l’absence de critère normatif, un écart admissible identique aux structures en

béton est conseillé.

14 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


Connaissances professionnelles

En cas de réclamation, on contrôle l’enduit fini au droit de la

façade où la gêne s’exprime. Si une imperfection est constatée,

les éventuelles mesures à prendre seront proportionnelles au

désagrément et différeront selon que l’imperfection est esthétique

ou fonctionnelle. Les écarts maximum admissibles de

l’enduit sont repris dans le tableau en fonction du type d’enduit,

de l’isolation posée et du support.

Pour permettre la pose d’une isolation continue et tenir

compte des écarts maximum admissibles pour les travaux

d’enduisage, il est impératif de respecter des tolérances rigoureuses

sur le support (celles-ci sont définies dans les documents

de référence portant sur les maçonneries et les structures en

béton ‘neuves’). Soulignons que c’est au donneur d’ordre qu’il

revient de réceptionner le support.

Lorsque les écarts sur le gros oeuvre respectent les critères normatifs,

les écarts admissibles de l’enduit dépendent principalement

des tolérances dimensionnelles des panneaux isolants,

de leur pose et de la possibilité de les poncer. La pose de ces derniers

constitue dès lors une étape de mise en oeuvre cruciale.

Dans le cas d’écarts plus importants sur le gros oeuvre (certaines

rénovations, p. ex.), les éventuelles mesures correctives

destinées à rendre le support dimensionnellement acceptable

n’entrent pas dans le cadre normal des travaux et feront l’objet

d’une offre séparée.

Cet article a également été publié dans le magazine

CSTC-Contact (2012-4). Vous trouverez de plus amples

informations sur cet article sur www.cstc.be, rubrique

'Dossiers'

Avec les remerciements à :

Y. Grégoire, ir.-arch., chef de la division Matériaux, CSTC

Envie de faire

construire ou rénover

Un seul site à consulter !

Une initiative de la

i

INFO

CONSEILS

FAQ

ENTREPRENEURS

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

15


Nouvelles de salon

Fuso se fait remarquer au 91 e

European Motor Show Brussels

Du 11 au 20 janvier 2013, FEBIAC a organisé la 91 e édition

du Salon automobile. Comme de coutume lors des

années impaires, les utilitaires légers, les véhicules de

loisirs et les deux-roues étaient de nouveau à l’honneur

sous toutes leurs formes cette année.

Etant donné que le coût supplémentaire de la technologie de

transmission hybride est assez restreint, le Canter Eco Hybrid

permet déjà d'amortir ce coût supplémentaire après quelques

années d'utilisation normale. En outre, l'environnement profite

d'une diminution des émissions de CO 2 de plusieurs tonnes

et d'une pollution sonore considérablement réduite.

Grâce à la transmission hybride améliorée extrêmement efficace,

le Canter Eco Hybrid est très économique. La technologie

hybride parallèle permet d'économiser 23 % de carburant

par rapport au Fuso Canter conventionnel. En Belgique et au

Luxembourg, Fuso offre en plus une garantie de 10 ans sur ses

batteries lithium-ion.

Les entrepreneurs et la population active recherchent des

véhicules qui allient confort, espace, flexibilité et plaisir de

conduire. Les monovolumes, les breaks, les véhicules off-road

et les tout-terrains ne cessent par conséquent de gagner en

popularité. Cependant, les utilitaires légers ont également

remporté un grand intérêt cette année.

Le camion Canter Eco Hybrid

Au 91 e Salon automobile, Fuso a présenté son camion Canter

Eco Hybrid. Basée sur le nouveau camion Canter, la transmission

hybride a de nouveau été fortement améliorée. Le nouveau

Canter Eco Hybrid est le premier camion dans sa catégorie avec

transmission hybride, permettant d’économiser jusqu’à 23 %

de carburant par rapport à un Canter classique de la même

classe.

Outre l'Eco Hybrid, on pouvait également découvrir le Canter

4x4, lancé en 2012 en Europe. Cette version à transmission

intégrale du Fuso Canter sera sans doute appréciée dans le secteur

de la construction et par les autorités publiques.

Il faut unir ses forces

Chaque année, nous remarquons les mêmes tendances au salon

automobile, comme des remises, des primes de reprise ou des

options supplémentaires. Outre des remises supplémentaires,

FUSO va encore plus loin cette année. Si vous désirez acheter

un Canter et vous êtes d'accord d'appliquer des autocollants

publicitaires FUSO les portes arrières, vous pouvez économiser

2.000 € de plus sur les conditions de salon. Un beau retour qui

ne coûte pas grand-chose au propriétaire.

www.fuso.be

16 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


Fuso – A Daimler Group Brand

POUR CHAQUE TÂCHE

LE BON CHOIX.

LE NOUVEAU CANTER.

Avec les exigences toujours plus nombreuses en matière de

transport, il est bon de savoir qu’il existe un Canter pour chaque

application. Grâce à l’offre de cabines et l’excellente flexibilité

au niveau des différents types de construction, la famille Canter

est plus variée, plus capable et plus confortable que jamais.

Quel que soit le besoin lié à votre activité – fourgon isolé ou

fermé, camionnette, grue, benne basculante 3 côtés ou véhicule

de dépannage, boîte de vitesses DUONIC ® , tous avec traction

intégrale , voire la version hybride – le Canter peut être configuré

selon vos desiderata.

PROMOTIONS SUR LES VÉHICULES DE STOCK

SUR WWW.F-DEALS.BE

FORMULES DE LEASING SUR MESURE

CONSULTEZ VOTRE DISTRIBUTEUR FUSO

www.fuso.be


Nouvelles de salon

Batibouw met l'accent sur le retour

à la ville et sur l'énergie renouvelable

Cette année, Batibouw aura lieu un peu plus tôt que les

années précédentes. Du jeudi 21 février au dimanche 3

mars 2013, le plus grand et important salon professionnel

de la construction, de

la rénovation et de l'aménagement

rassemblera de

nouveau tout le secteur.

D'ores et déjà, nous soulevons

pour vous un coin

du voile sur la 54 e édition

de l'événement de la

construction de l'année.

Cette année, l’accent sera mis sur trois 3 grands thèmes bien

distincts qui, une fois regroupés, se révèlent indissociables les

uns des autres : le retour à la ville, les énergies renouvelables

et le passage du stress au zen.

Une récente enquête révèle qu'en Belgique, si le particulier

avait le choix, il opterait, pour la grande majorité, pour une

maison 4 façades. Cela demeure le rêve de nombreux Belges

même si la réalité est tout autre. La pression démographique

fait grimper le prix des terrains, qui deviennent par la même

occasion de plus en plus petits. Malgré les taux d’intérêts

historiquement bas des nouvelles constructions, l’avenir du

secteur n’est, à court terme, pas particulièrement rose. Ce sont

la rénovation et la reconstruction qui ont actuellement le vent

en poupe. Autant de conditions qui semblent mettre un terme

à l’exode urbain.

Geert Maes, Directeur général de l’organisateur FISA, a choisi

comme premier thème de BATIBOUW le retour à la ville.

Les gens choisissent de vivre plus proches les uns des autres.

Les anciennes friches urbaines sont aménagées. Les sites

industriels sont reconstruits et entièrement transformés en

nouveaux quartiers. Le cohousing (ou habitat groupé) devient

de plus en plus fréquent et la perspective des gratte-ciel ne fait

plus grimacer. A l’extérieur aussi des initiatives sont prises, à

l’instar des toitures végétales ou des jardins communautaires.

Ces derniers sont sans aucun doute durables et écologiquement

responsables. C’est logique car les terrains à bâtir deviennent

de plus en plus rares – et donc coûteux. Les prix de l’énergie

n’ont jamais été aussi hauts. La société – en particulier les personnes

qui construisent ou rénovent et le monde politique –

semble prendre conscience que les bâtiments durables doivent

désormais prendre le pas sur les constructions traditionnelles.

Les énergies renouvelables jouent là un rôle crucial. C’est

donc le deuxième thème de l’édition 2013. Le futur, ce sont des

appareils hybrides combinant combustibles fossiles et énergies

renouvelables. Ces appareils sont destinés à chauffer autant

qu’à refroidir. À BATIBOUW, le Palais 10 et le Palais 12, rénové

et agrandi, abriteront un large éventail de ce que propose le

marché dans ce domaine.

Vivre en ville, c’est vivre au cœur du mouvement et des réseaux,

mais c’est aussi faire face à la pression et au stress d’une

vie quotidienne parfois vécue comme une interminable course

contre la montre. Dans ce contexte, pouvoir se reposer est

véritable luxe. Pour se l’offrir, il faut le créer soi-même dans

son intérieur. On voit de plus en plus d’exemples de chambre,

dressing et salle de bains transformés en un grand espace. Un

lieu où les parents peuvent se retirer en toute quiétude, sans

les enfants. Toutefois, les équipements multimédias y sont toujours

présents. La chambre à coucher devient un espace vital

qui permet de passer du stress au zen.

BATIBOUW 2013:

du 21 février au 3 mars 2013

54 ième Salon International de la Construction, de la Rénovation

et de l’Aménagement Intérieur

Lieu: Brussels Expo – Place de Belgique 1 – 1020 Bruxelles

Heures et jours d’ouverture :

Journées professionnelles:

Jeudi 21 février 2013 de 10h00 à 18h30

Vendredi 22 février 2013 de 10h00 à 21h00 (nocturne)

Grand public:

Du samedi 23 février au dimanche 3 mars de 10h00 à 18h30

Jeudi 28 février de 10h00 à 23h00 (nocturne)

Palais:

Hall Astrid, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, Palais des conseils.

Prix de l’entrée

Grand Public : € 12 / jour, enfants de 6 à 12 ans: € 6 / jour, gratuit

pour les enfants de moins de 6 ans.

Tickets en ligne : à commander sur www.batibouw.com, à prix

réduit

Professionnels : € 40 Les professionnels reçoivent un badge qui

leur donne accès au salon les jeudi 21 et vendredi 22 février ou, si

le badge n’est pas utilisé pendant les journées professionnelles,

le jour réservé au grand public de leur choix.

Billets combi disponibles avec la SNCB (B-Excursion).

www.batibouw.com

18 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


CLEAN

SITE

SYSTEM

WWW.ONLINEMARCHECONSTRUCTION.BE

SPONSORED BY BMP/PMC

ALUMINIUMnv sa

CLEAN

SITE

SYSTEM

SPONSORED BY BMP/PMC

Nouvelles de salon

FORUM DE LA CONSTRUCTION : CONSTRUC-

TION MEETS INDUSTRY LE JEUDI 21 FEVRIER

Le Forum de la Construction de la Confédération Construction,

organisé traditionnellement le jour d'ouverture de Batibouw,

illustrera cette année le lien entre l'industrie et la construction.

En effet, le secteur de la construction est le plus grand

marché pour l'application de produits innovateurs. L'industrie

continue à évoluer, mais ceci engendre également une évolution

des applications dans la construction.

La construction

est le moteur pour

Forum

notre industrie et

ceci sera illustré

clairement pendant

le Forum de

Construction

jeuDi 21 fevrier 2013 - auDitorium 2000 - HeYsel, bruxelles la Construction.

Construction

meets

Industry

La participation est

gratuite. L'inscription

au préalable

est cependant obligatoire

via www.

CstC Crr

forumconstruction.

Visite gratuite du salon BATIBOUW pour les participants.

be ou www.confederationconstruction.

be.

Les participants au Forum de la Construction recevront ensuite

un billet d'entrée gratuit pour le salon professionnel BATIBOUW.

REMISE DE L'INNOVATION AWARD 2013 LE

MERCREDI 27 FEVRIER

La confédération Construction et le SCTC remettront le mercredi

27 février l'Innovation Award pendant les Belgian Building

Awards au Batibouw. Il doit s’agir d’un projet qui fait progresser

les techniques de construction ou les matériaux, respecte

l’environnement, renforce la sécurité sur les chantiers, accroît

le confort dans les espaces de vie ou les lieux de travail ou encore,

contribue à l’optimalisation de la gestion de l’entreprise

et à de meilleures conditions de travail. L’innovation, c’est

aussi offrir, développer et appliquer des solutions inédites, de

nouvelles méthodes de travail, des technologies modernes qui

répondent à des besoins de l’entreprise, des personnes et de la

société.

“La Girafe traditionelle est

améliorée”

La Girafe traditionelle est améliorée . Vous

pouvez l’acquérir dès à présent dans un coffre

très robuste,ce qui vous permet de la ranger

proprement à tout moment, ainsi que de la

protéger parfaitement.

En combinaison avec notre chariot “Sherpa”,

vous pouvez travailler aisément des plafonds et

murs de 3,5 m de haut.

www.confederationconstruction.be

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

19


Entourez-vous

du meilleur matériel

tesa ® L’assortiment complet des rubans adhésifs

Solutions pour le masquage intérieur

Solutions pour le masquage extérieur

Solutions pour la réparation

Solutions pour les montages

Solutions pour la sécurité et l’isolation

Solutions pour l’emballage

Masquer Réparer Isoler Fixer Emballer

tesa ® vous offre la solution! En

utilisant le bon adhésif, vous économisez

du temps, de l’énergie et de l’argent. Et

grâce à de nouveaux codes couleurs et

des étiquettes bien claires, vous retrouvez

encore plus facilement ce que vous

cherchez dans notre large assortiment.

Découvrez tout ce que nous réservons

aux professionnels sur www.tesa.be

ou chez votre grossiste habituel.


Agenda

www.faf-cologne.com

• 21 février au 3 mars 2013

BATIBOUW avec e.a. le Forum Construction le 21 février

et la remise des Belgian Building Awards le 27 février.

• 6 mars au 9 mars 2013

FARBE, L’événement du secteur à Cologne montrera de

nouveau la voie en 2013 pour Couleurs, Second-œuvre et

Façades. Riche, varié et complet, ce salon leader international

révèle les nouveaux produits et les solutions innovantes.

Plus d’info : www.faf-cologne.com

Cologne, du 6 au 9 mars 2013

Couleurs – Secondœuvre

& Façades

• Jeudi 28 mars 2013

Assemblée générale UNEP, 10h00, Confédération Construction,

Rue du Lombard 34-42, Bruxelles

• Dimanche 28 avril 2013

La Journée Chantiers Ouverts s’est développée ces 6

dernières années à un des plus grands événements de la

construction dans notre pays : en 2012, 75.000 personnes

ont jeté un coup d’œil derrière les coulisses de divers chantiers

de construction. Voulez-vous en tant qu’entreprise participer

à cet événement unique Inscrivez-vous dès maintenant

via www.chantiersouverts.be. Vous pouvez également

envoyer un fax au 02 545 57 48.

• Vendredi 21 juin 2013

Pendant le Grand Prix de la Finition, les amateurs de

courses parmi les entrepreneurs peuvent se mesurer sportivement

lors d’une course de karting au circuit de Genk.

Pour ceux qui n’aiment pas tellement le karting, un programme

alternatif est prévu. L’événement est clôturé par un

délicieux barbecue.

• Dimanche 25 août 2013

La Journée Familiale annuelle aura de nouveau lieu dans

un parc d’attractions. Pour l’instant, nous élaborons encore

le programme exact, mais cela vaudra certainement la

peine de participer à un tarif très avantageux.

• Jeudi 28 novembre 2013

Le jeudi 28 novembre 2013 les Caves de Cureghem à Anderlecht

seront de nouveau ouvertes pour la Journée du Parachèvement.

Cette sixième édition du plus grand événement

de réseautage dans le secteur de la construction apportera

de nouveau de nombreuses nouveautés de la part des exposants.

Plus d’infos: www.journéeduparachèvement.be

Le rendez-vous

des professionnels

L’événement du secteur à Cologne montrera de

nouveau la voie en 2013. Riche, varié et complet,

ce salon leader international révèle les nouveaux

produits et les solutions innovantes.

Bienvenue à Cologne – là où commence votre

future réussite !

Envie de faire

construire ou rénover

Un seul site à consulter !

Une initiative de la

i

INFO CONSEILS FAQ ENTREPRENEURS

Koelnmesse Belgium/Luxemburg

Interleuvenlaan 62

3001 Heverlee

Tel. 0032 (0) 16 394855

Fax 0032 (0) 16 394858

visiteurs@koelnmesse.be

FAF13_90x265_B-F-Info UNEP.indd 1 10.12.12 13:16

Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■

21


Nouvelles du secteur

Knauf lance des

innovations de produits

révolutionnaires

Le marché de la rénovation en plein

‘boom’ a inspiré à Knauf, fabricant incontournable

de matériaux de parachèvement,

différents produits révolutionnaires

dans le segment du plâtre. Parmi

les fleurons présentés à Batibouw, Goldband

Reno 40 est le premier enduit de

plâtre sur le marché belge permettant de

niveler en un seul passage les irrégularités

de 0 à 40 mm.

Avec le nouvel enduit de plâtre, Knauf

répond à la demande d’un plâtre de

construction efficace, capable de gommer

les irrégularités jusqu’à 40 mm et de

combler les trous de petite ou de grande

taille en une seule couche, un aspect récurrent

dans les travaux de rénovation.

Il n’est pas rare qu'un changement de

châssis fasse apparaître un ébrasement

présentant d’importantes irrégularités

ou que le comblement de tranchées

de canalisations nécessite une grande

quantité de mortier. En général, le nivellement

de grosses irrégularités entraîne

un glissement qui nécessite l’application

de plusieurs couches. Cette perte de

temps est désormais reléguée au passé

grâce à une application à la main simple

et à un durcissement uniforme pour un

résultat final sans la moindre aspérité.

Goldband Reno 40 sera commercialisé

en exclusivité

sur le marché

belge début

2013, en sacs

de 25 kg.)

La nouvelle

plaque SunJa

de Knauf est

une version

a m é l i o r é e

du panneau

isolant gris

EPS032 composé de graphite (valeur

lambda = 0,032 W/mK). Grâce à sa couche

de finition en polystyrène expansé blanc

classique, la façade isolante SunJa reste

stable et est facile à mettre en œuvre.

Une exposition directe au soleil n’engendre

aucun dégagement de poussière

ni aucune déformation, un désagrément

caractéristique des panneaux EPS gris.

Knauf présente la plaque de plâtre Horizon

Board pour les plafonds et les

hauts murs qui nécessitent une finition

supérieure. Cette nouveauté s’inscrit en

droite ligne des plaques de plâtre bien

connues Knauf 4 AK (4 bords amincis)

pour la finition de plafonds. Ce système

permet de camoufler les joints

et les bandes de papier dans et autour

des bords amincis. Résultat : un raccord

parfait et des joints invisibles. Horizon

Board est disponible non seulement en

plaque de plâtre standard, mais aussi en

plaque acoustique haute performance

de type Cleaneo SoundDesign. La technique

de pose a, quant à elle, été nettement

simplifiée par l’assemblage croisé,

gage d’un travail moins fastidieux, plus

efficace et plus rapide.

www.knauf.be

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Aide aux blessés graves du

travail

Un accident est vite arrivé. C’est notamment

le cas sur le lieu de travail. Forte

de plus de 100 ans d’expérience, Fédérale

Assurance propose un nouveau service

aux blessés graves du travail. Cette

démarche vise à assurer un soutien

personnalisé à la victime tout comme

à sa famille, ses proches parents et son

employeur. La situation que vivent certains

blessés graves et les familles d’un

travailleur victime d’un accident mortel

est souvent pénible, voire dramatique.

C’est la raison pour laquelle le département

Accidents du Travail de Fédérale

Assurance a mis sur pied un service

d’aide et d’accompagnement, qui assure

à la victime, à ses proches parents et à

son employeur un encadrement professionnel

et de qualité.

L’équipe spécialisée de Fédérale Assurance

aide et assiste les victimes en les

informant systématiquement sur leurs

droits et sur la procédure de règlement

de leur sinistre, y compris le suivi médical

du dossier. Elle communique des

renseignements utiles aux proches du

travailleur décédé qui en expriment le

souhait et assure naturellement une information

complète à l’employeur.

Meer info: 0800 14 200

www.federale.be

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

La gamme Plâtres Lambert

vous présente les

nouveautés pour 2013

À partir de février, les produits LP 33 X

Plus et LP 33 X L seront rebaptisés X Plus

et X L. En plus, l’emballage arborera un

nouveau concept, dynamique, mais en

conservant ses couleurs, le bleu, le rouge

et le mauve. Les formules des plâtres resteront

les mêmes.

Gyproc profitera de ce changement de

layout pour modifier également le type

de sac et vous offrir ainsi des avantages

supplémentaires. La durée de conservation

du plâtre est prolongée de 4 à 6

mois, grâce au nouveau type de sac non

perforé, avec un sac en plastique interne.

Ce changement peut vous offrir plus de

possibilités de stockage et d'achat.

Les nouveaux sacs seront chargés sur des

Europalettes. Des tests réalisés sur nos

terrains ont produit d'excellents résultats

: piles droites, housses parfaites, pas

d'infiltrations d'eau,...

www.gyproc.be

22 Info UNEP ■ J A N V I E R 2 0 1 3 ■


On aurait pu mettre

notre produit en évidence,

on a préféré montrer ceux

qui l’emploient.

Parce que nous sommes toujours à l’écoute de vos besoins,

nous mettons un point d’honneur à vous fournir le produit

le plus adapté à votre rythme de travail et aux impératifs

économiques. Voilà pourquoi le plâtre à projeter MP 75

est depuis 40 ans une référence en la matière.

Son rendement important, son durcissement uniforme et

sa mise en œuvre aisée pour un résultat final lisse et blanc

font aujourd’hui de lui le leader incontesté dans le secteur

du plafonnage.

ON N’EST PAS N°1 PAR HASARD

Plus d’infos :

Knauf Belgium - www.knauf.be

Les enduits

de plâtre Knauf.


N.V. WILLCO PRODUCTS S.A.

Kwalestraat 72

9320 Nieuwerkerken (Aalst) - Belgique

Tél. +32 (0)53 77 13 72

Fax +32 (0)53 78 16 56

www.willcoproducts.be

info@willcoproducts.be

More magazines by this user
Similar magazines