Mise en page 1 - Amiens

amiens.fr

Mise en page 1 - Amiens

JDA Métropole

n° 626 • 18 - 24 janvier 2012

La galerie du Dôme

à (re)voir avant sa restauration

Roller hockey

Toujours plus de fans

pour les Écureuils

Culture

La danse au cœur

de la MCA

Parfums d’hivers

L’édition 2011 affiche

un bilan réjouissant


Arrêts sur images

1

2

Bonne année à tous les Métropolitains

Jusqu’au 21 janvier, les habitants des 33 communes d’Amiens Métropole sont conviés aux traditionnels vœux des maires.

Le 13 janvier, c’était au tour de Marcel Boinet (1), maire de Cagny et d’Alain Picot (2), maire de Saint-Sauflieu d’adresser

leurs vœux chaleureux à la population.

Plus de 300 bougies

Janine Joly (1) a fêté ses 101 ans le 18 décembre. Le

10 janvier, Madeleine Paillard (2) a soufflé ses 101 bougies.

Quant à Arlette Cavel (3), elle a célébré ses 100 ans,

le 31 décembre. Longue vie à toutes les trois !

De beaux souvenirs

Les séjours d’Alpha Picardie adaptés au public

handicapé ont séduit 126 personnes. Direction la

Haute-Savoie, les Pyrénées ou la Vendée, avant

de se retrouver le 20 janvier autour d’une galette

des rois à Salouël.

1

2

2 • JDA Métropole • n° 626 • 18 janvier 2012


ire

La vie en Métropole

• TOURISME

Magie renouvelée et vif succès.........p. 4

• VŒUX 2012

La solidarité pour

combattre la crise...............................p. 5

• AMÉNAGEMENT

Quel avenir pour le CHU nord ?...p. 7

• DÉCOUVERTES

Baskets et sac à dos …………………………p. 8

Reprise sur de bons rails

Pour son premier match de championnat de 2012, l'AC Amiens est

venu à bout de la réserve du PSG, grâce à un but de la tête de Kévin

Martinez. Leader avec 47 points, l’ACA a deux points d’avance sur

son suivant immédiat, l’équipe B de l’AJ Auxerre.

3

L’homme

sans frontière

Plus de photos sur www.amiens.fr/photos

Expulsions, conditions d’accueil,

chasse aux immigrés…

Ils étaient plus de 200

à venir de toute la France ce

week-end afin de participer

au congrès national du Réseau

éducation sans frontière,

auquel de nombreux

élus, dont Gilles Demailly,

ont apporté leur contribution.

En débat : la recherche

d’une alternative respectant,

enfin, les droits humains.

photos : Sébastien Coquille, Jean-Marie Faucillon,

Emmanuelle Happe, Dimitri Hoareau et Laurent Rousselin

Actifs ensemble

• INSERTION

Prêt pour un nouveau départ...........p. 9

Sports

• ROLLER HOCKEY

Fans des Écureuils............................p. 10

• HOCKEY SUR GLACE

Garder confiance...............................p. 11

Culture et loisirs

• TALENTS

Palmarès des arts amiénois...........p. 12

• PATRIMOINE

Éclipser les outrages du temps....p. 13

Programme des cinémas.....................p. 15

En couverture : le premier étage

du Musée de Picardie ferme pour

restauration. L‘exposition la Galerie

du Dôme. Histoire d’un décor

est à découvrir jusqu‘au 19 février.

JOURNAL D’AMIENS MÉTROPOLE

BP 2720 - 80027 Amiens CEDEX

Fax : 03 22 97 12 12 - http://www.amiens.fr

• Direction de la publication : Annick Carbonnier

• Direction de la rédaction : Bertrand Bellanger

• Rédaction en chef et secrétariat

de rédaction : Laurence Dubarle

• Rédaction : Antoine Caux, Jean-Christophe

Fouquet, Vincent Gross, Ingrid Lemaire

et Lysiane Voisin

• Maquette : Audrey Jamme

• Photos : Laurent Rousselin

• Iconographie : Sébastien Coquille

• Ont collaboré à ce numéro : Candice Cazé,

Kaltoume Dourouri, Jean-Marie Faucillon (photo)

et Flora Pillon

•Conception graphique:

Créa-Com Communication Créative

• Impression : Léonce Deprez, Ruitz

• Pour communiquer des informations au JDA

Infos Métropole et Sports : 03 22 97 12 17

Infos Amiens : 03 22 97 12 10

Infos associations et culture : 03 22 97 12 14

Infos Métropole : 03 22 97 12 19

• Le JDA Métropole est une publication

hebdomadaire de la Communauté

d’agglomérations Amiens Métropole

• Par mail et pour réagir à un article :

initialeduprénom.nomdujournaliste@

amiens-metropole.com

• Si vous ne recevez pas le JDA,

appelez le 03 22 97 42 98

JDA Métropole • n° 626 • 18 janvier 2012• 3


La vie en Métropole

TOURISME

Magie renouvelée et vif succès

Objectif atteint pour les

Parfums d’hiver avec plus

d’un million de visiteurs.

Un bilan 2011 réjouissant.

« Eh oui, c’est possible ! », applaudit

Jacques Goffinon, élu en charge des fêtes

et animations. Du 25 novembre au 31 décembre,

la 4 e édition des Parfums d’hiver

a attiré plus de 1 100 000 visiteurs. « Nous

nous démarquons des 350 marchés de

Noël du nord de la France, poursuit l’élu.

Grâce à son nom déposé, Parfums d’hiver

est maintenant identifié de tous, bien

au-delà d’Amiens Métropole. » Et comment

sait-on que Parfums d’hiver a attiré

autant de visiteurs ? Trois équipes d’étudiants,

situées rue de Noyon, place Gambetta

et près de l’hôtel de ville, ont réalisé

quatorze sondages en semaine et le

week-end. Le comptage est ensuite croisé

avec les résultats hôteliers, l’office de

tourisme, les restaurants… Succès

incontestable grâce aussi aux manèges

et aux animations. « Le combat de catch

était un pari osé, avoue l’élu. Malgré la

pluie et le froid du 17 décembre, 600 spectateurs

se sont rassemblés place Gambetta.

» Et du côté forains, commerçants

et leurs associations, on applaudit ce très

bon cru 2011. Satisfaction garantie pour

les commerçants qui ont profité de l’aura

de la grande roue installée rue de Noyon

par Marcel Campion et Fabrice Degoussée.

« Même les riverains sont ravis. L’attractivité

de cette roue est indéniable pour

Parfums d’hiver », atteste Jacques Goffinon.

En 2012, il faudra donc encore se

surpasser. « Nous travaillons déjà sur la

prochaine édition, confie l’élu. Nous retrouverons

l’univers de Michel Strogoff, la

Russie, de belles voix de là-bas aussi… ».

En attendant : un tour de grande roue

pour prolonger la magie des fêtes ?

Ingrid Lemaire

LES VISITEURS

SONT AUSSI VENUS DE…

• Étranger : Belgique (60 %), Angleterre

(15 %), Pays-Bas (12 %), Allemagne et

Luxembourg (6 %). Mais aussi Chine et

Brésil.

• France : Paris et région parisienne (50 %),

Nord-Pas-de-Calais (15 %), Normandie

(15 %) et Champagne-Ardenne (10 %).

La grande roue restera installée rue de Noyon jusqu’à la fin du mois de février.

PARFUMS D’HIVER EN CHIFFRES

• Plus de 1100000 visiteurs

• 280 autocars de tourisme déclarés (3 en 2007)

• Plus de 60 000 entrées pour la grande roue

• Plus de 24 500 entrées pour le simulateur de vol

• Plus de 105 000 entrées pour l’espace Grand Nord canadien

4


La vie en Métropole

VŒUX 2012

La solidarité pour combattre la crise

Gilles Demailly, maire d’Amiens et président d’Amiens Métropole a présen

ses vœux à la population, le 11 janvier, au Cirque Jules-Verne. Face à la crise internationale,

les élus adoptent une politique de solidarité et non d’austérité. Détail des projets.

Le groupe University of Gnawa a clôturé

en musique la cérémonie des vœux.

Gilles Demailly, le 11 janvier, au Cirque Jules-Verne.

MÉTROPOLE

• Développement du territoire. «Avançons

ensemble, fidèles à nos valeurs avec

l’humain au cœur du progrès. La solidarité

demeure le pilier de nos actions », a

déclaré Gilles Demailly en ouverture de la

cérémonie des vœux. Intercampus, Boréalia,

Zac Gare-la-Vallée contribueront

au développement économique d’Amiens

Métropole et à la création d’emplois. Le

projet de la citadelle « redonnera un nouveau

souffle à l’UPJV, rapprochera l’université

d’Amiens nord et reliera les

quartiers alentours », explique Gilles Demailly.

La rénovation urbaine demeure

primordiale : 336 millions d’euros sont

investis par les partenaires de l’Anru

entre 2010 et 2013. Autres sujets importants

pour l’avenir : la création d’un réseau

de chaleur et l’élaboration d’un plan

de collectes d’ordures ménagères.

• Culture. Art populaire, cinéma, marionnettes…

«La culture accessible à

tous doit être liée à notre histoire »,

indique Gilles Demailly. Une politique

des cultures du monde se met également

en place « pour s’ouvrir davantage

à l’autre. » Par ailleurs, une école de

musique verra le jour à Boves ainsi

qu’une médiathèque à Camon.

• Sport. Le sport de haut niveau ne bénéficie

pas d’un soutien exclusif mais

conserve toute sa place aux côtés des

sports de loisirs, féminin et handisport.

Parmi les projets : la construction d’une

quatrième piscine.

• Aménagements. Les carrefours de Saint-

Leu/Vanmarke, la Défense-Passive, l’axe

Beauvais/Duméril/Jacobins ont été réalisés

en 2011. Les aménagements Barni, du

boulevard de Pont-Noyelles et la liaison

Strasbourg/hippodrome sont en cours.

VILLE

• Petite enfance. L’une des priorités du

mandat. Travaux de réhabilitation des

écoles Voltaire et Michel-Ange, extension

de Marcel-Follet, construction du groupe

scolaire Bords-de-Somme : 30 millions

d’euros ont été investis dans les quartiers

défavorisés. Face à la décision gouvernementale

de réduire le nombre de places

pour les enfants de 2 ans en petite section

de maternelle, « les familles se tournent

vers les crèches. Les coûts sont alors

transférés de l’État vers la Ville », insiste

Gilles Demailly.

• Prévention de la délinquance. Agir

sur le terrain grâce à une politique de

proximité. Une équipe de médiation sociale

verra le jour en 2012. En 2011,

Gilles Demailly s’est rendu au ministère

de l’Intérieur et a demandé le renforcement

des effectifs de police nationale à

Amiens. Objectif : combattre les zones

de non droit.

• Logements. Autre domaine prioritaire

de la municipalité. L’aide apportée aux

bailleurs pour la construction de logement

social illustre cette politique. La

ville offre 18 000 € par logement, un soutien

financier en augmentation. Quand

l’État verse un maximum de 3 000 € et

parfois même 1 € seulement !

Lysiane Voisin

Retrouvez les vœux de Gilles Demailly, maire d’Amiens et président d’Amiens Métropole en vidéo sur www.amiens.fr/2012

5


La vie en Métropole

AMIENS

• Les passerelles

d’Étouvie avancent

Du 18 au 20 janvier, la circu -

lation est interrompue entre le

quartier et le parc du Grand

Marais pour permettre la réalisation

des travaux de la

future liaison cyclistes/piétons

sécurisée en zone 30. Les

nouvelles passerelles, attendues

par les habitants, devraient

être achevées en avril.

Plus de renseignements à

l’Espace Info rénovation urbaine

d’Étouvie, dans la ga -

lerie commerciale des

Coursives, du mardi au vendredi,

de 13h30 à 17h30.

06 19 74 04 74

• Rendez-vous

chez Jules Verne

À la Maison de Jules Verne

(2, rue Charles-Dubois), dimanche

22 janvier à 15h, Mademoiselle

Rose, domestique

de la famille Verne, fait découvrir

au public, la vie familiale

de l’écrivain. Sur réservation.

03 22 45 75 75

maisondejulesverne@

amiens-metropole.com

• Projection-débat

Projection de La Machine

populiste, documentaire de

Jean-Pierre Krief puis discussion

avec le public, mercredi

25 janvier, à 19h, à la Briqueterie

(2, rue Lescouvé). Par

ailleurs, pour assurer sa communication,

accueillir le public

ou entretenir Le Jardin du bout

d’la rue, La Briqueterie recherche

des bénévoles avec

expérience culturelle.

03 22 95 12 95

www.briqueterie.fr

> ÉTAT CIVIL

• Archives

de la culture

“La vie culturelle à Amiens :

spectacles et distractions de

l’entre-deux-guerres aux années

60”, tel est l’intitulé de

la conférence d’Alain Trogneux

aux archives municipales et

communautaires d’Amiens

Métropole (50, rue Riolan) le

23 janvier, à 18h15. Réservation

recommandée.

03 22 97 30 40

service.archives@

amiens-metropole.com

•Visiter le Cirque

Découverte guidée du Cirque

Jules-Verne, le 23 janvier avec

Amiens, Ville d’art et d’histoire.

Rendez-vous à 12h30 devant

l’édifice.

03 22 22 58 97

patrimoine@

amiens-metropole.com

• Danse

Découverte de la danse “Bollywood”,

mélange des danses

traditionnelles d’Inde, électro,

rock et hip-hop, le 29 janvier,

de 14h30 à 17h30, aux Studios

de danse Anne Coury (10, rue

des Francs-Mûriers).

03 22 92 04 39

www.danseamiens.com

• Cabaret country

Tout le monde se retrouve

samedi 11 février, à 20h, au

93, rue Valentin-Haüy. Démonstration

et initiation à la

danse country. Pour l’occasion,

on peut bien sûr s’habiller

à la mode texane. 8 €,

croque-monsieur, sandwichs

et pâtisseries sur place.

Réservations auprès du

comité de quartier au

06 87 20 71 25 ou par mail

cq.stpierre.amiens@voila.fr

NAISSANCES Arbeaumont Yelena • Avoine Nohan • Bais

Chemsdine • Bakoyan Ilona • Benhenni Sara • Blot Manon •

Bousalham Chayma • Clairgé Naëlle, Longueau • Da Costa

Mila, Revelles • Deutou Tientcheu Luna, Boves • Dewaest

Ayden • Eborhon Tess • Fleuret Cléo, Boves • Gamblin Alix •

Georges Nicolas, Boves • Hallot Falon • Hurtrel Camille •

Lardé Schneider Lily • Maienfisch Sally • Marechal Camille,

Rivery • Martin Shayness • Medjadji Dounia • Mehraz Fatima

et Selma • Mille Zoé, Longueau • Occéan Aaron • Pointel

Dubus Louise • Sauvage Fabio • Snoussi Nahel • Tang John.

VACANCES

Un hiver tout shuss

L’an dernier, à Aiguilles-en-Queyras dans les Alpes du Sud.

Envie de chausser les skis pour un grand bol d’air à prix attractif

? C’est l’offre du service éducation jeunesse d’Amiens qui

propose aux jeunes, de 12 à 17 ans, trois séjours à la montagne,

entre le 25 février et le 10 mars. À Entremont en Haute-Savoie,

Villars-de-Lans dans le Vercors et Aiguilles-en-Queyras dans

les Alpes du Sud. Grâce aux aides de la Caisse d’allocations familiales

et de la Ville d’Amiens, ces séjours sont abordables et

illustrent la volonté de la municipalité de poursuivre sa politique

de vacances pour tous. Exemple ? 191,84 €. C’est le coût du séjour

organisé à Entremont du 25 février au 4 mars comprenant

cours de ski alpin, sorties raquettes, patinoire au Grand-Bornand,

luge, igloos… Dossiers de pré-inscription à retirer dans

les mairies de proximité jusqu’au 25 janvier. I. L.

Numéro vert : 0 800 811 011

PONT-DE-METZ

• Soirée déguisée

On fête l’Épiphanie avec les

Mustangs Country Dancers 80

samedi 28 janvier, à 19h30, à

la salle des fêtes. Venez déguisés,

le meilleur costume sera

récompensé ! Entrée : 6 €,

part de galette incluse. Réservations

au 06 20 73 88 97 ou

au 06 84 96 88 11.

PERMANENCES GRATUITES

Maison de l’égalité

• Nature

Les jeunes, dès 6 ans, ont

rendez-vous avec le Club nature

de La Messipontine, samedi

21 janvier, de 10h30 à

12h30, à l’ancienne école primaire.

L’occasion de découvrir

la nature, la faune et la

flore et de visiter des sites.

Prochaine séance samedi 18

février. Renseignements au

03 22 89 01 46

Conciliateurs de justice, psychologues, avocats, juristes et

médiateurs luttent contre les discriminations en tout genre à la

Maison de l’égalité (espace Dewailly, 12, rue Frédéric-Petit,

Amiens). Ils sont à l’écoute de la population, avec ou sans rendez-vous

selon les cas, lors de permanences. Horaires détaillés :

03 22 97 42 70 ou maison-egalite@amiens-metropole.com

suite

p.8

6 •


La vie en Métropole

AMÉNAGEMENT

Quel avenir pour le CHU nord ?

L’hôpital nord, ce sont 13 hectares libérés au plus tard en 2015 lors du regroupement

du CHU au sud. Que deviendra cet espace ? La question, intimement liée

à l’avenir de la citadelle, est analysée par l’ensemble des institutions concernées.



«Il s’agit évidemment d’un secteur qui

bougera beaucoup dans les dix ou quinze

prochaines années », contextualise Gilles

Demailly. Ce secteur, c’est celui de l’hôpital

nord, de la citadelle et du plateau qui

les sépare. En tout, une trentaine d’hectares,

auxquels s’ajoutent 5 hectares du

conseil général, au sud du parking du CHU.

La mise au point, elle, fait suite à la visite

de l’hôpital par le ministre de la Santé

Xavier Bertrand, le 31 décembre dernier.

Une visite lors de laquelle le préfet de

région a annoncé que le commissariat

de police, à l’étroit en centre-ville, place au

Feurre, s’installerait à terme sur l’espace

libéré par le CHU suite à sa fusion avec

le CHU sud en 2015. Dans les faits, rien

n’est acté pour les 13 hectares concernés.

Combien valent

les 13 hectares du CHU ?

Entre 2007 et 2009, la SEM Amiens Aménagement

a réalisé une étude qui estimait

la valeur foncière à environ 9 M¤, au

regard des importants coûts de déconstruction

et de déblaiement. La Ville s’y

intéresse pour y « construire un nouveau

quartier. On peut y installer environ 1 000

logements », estime Valérie Wadlow,

adjointe à l’urbanisme. « L’évaluation du

montant des terrains ne convenait pas au

CHU qui en est propriétaire, poursuit Gilles

Demailly. Il a donc lancé des études supplémentaires.

Je peux l’admettre, d’où la

concertation en cours. »

D’abord la citadelle

Parallèlement à cette concertation sur le

CHU, la municipalité a réactivé depuis

2008 un dossier tout aussi important et

qui était en sommeil, celui de la citadelle.

«Le calendrier n’est pas le même pour

ces deux gros dossiers, tranche-t-il. Ce

qui est immédiat, c’est la citadelle ».

L’avant-projet détaillé de l’équipe de

Renzo Piano doit d’ailleurs être présen

aux partenaires mardi 24 janvier.

De réels enjeux urbains

L’emplacement de l’hôtel de police reste

donc en suspens, surtout que « depuis

deux ans, la SEM Amiens Aménagement

travaille, à la demande du préfet, pour lui

trouver de la place Zac Gare-la-Vallée »,

relate Gilles Demailly. L’annonce préfectorale

s’avère donc une surprise. « L’État

et le Préfet devront préciser leur projet,

notamment le volet financement », attend

le maire. Mais les enjeux urbains ne se limitent

pas à la seule question d’un éventuel

hôtel de police qui n’occuperait

qu’une faible part de l’espace libéré

(moins de 1 hectare). Le CHU est un secteur

crucial pour redonner du liant à

la ville et bien sûr, construire des logements,

accueillir des commerces, des

services et des espaces publics. « La

citadelle est un point de départ. Elle doit

s’ouvrir aux quartiers environnants et

les irriguer », estime Valérie Wadlow.

Un périmètre en attente

C’est pourquoi, en attendant des prises

de décision du CHU et de l’État, la municipalité

a inscrit l’hôpital nord en “périmètre

en attente de projet d’aménagement”

(PAPA) dans la cinquième modification du

plan local d’urbanisme (PLU) et mène une

étude sur ce secteur, laquelle devrait se

traduire en 2013 par un schéma directeur

inscrit dans la septième modification du

PLU. Enfin, rappelons que, pour Gilles Demailly

et son équipe, la question du devenir

du CHU est intimement liée au nécessaire

maintien d’un pôle de santé au nord de la

ville, mais pas forcément sur le site de

l’hôpital. L’Agence régionale de santé se

penche également sur cette question.

Jean-Christophe Fouquet

7


La vie en Métropole

suite

de la

p.6

SAINS-EN-

AMIÉNOIS

• S’initier au taï-do

Avec le taï-do, un art martial de

défense non compétitif, chacun

travaille à son rythme et apprend

à maîtriser sa respiration

afin de mieux gérer le stress.

Amandine Dupuis, instructeur

et ceinture noire 2 e dan, vous

attend dans le dojo de la halle

de sports. Dès 14 ans.

06 64 03 32 93 / www.tai-do.com

SAINT-FUSCIEN

• Sainte-Cécile

L’Orchestre à vent de l’école

de musique Amadeus fête la

Sainte-Cécile, patronne des

musiciens, le 28 janvier, à 18h,

à l’église. Entrée libre.

• Soirée poétique

Vendredi 27 janvier, à 19h,

dans la salle polyvalente, rencontre

poétique proposée par

l’association culturelle de

Saint-Fuscien et du sud amiénois.

Entrée libre.

OFFRES D’EMPLOI

PRÉNOMS 2011

LES CRÈCHES DE LA VILLE D’AMIENS RECRUTENT

Trois auxiliaires de puériculture (h/f) Réf. 1963

Attention les candidatures doivent parvenir, avant le 1 er février 2012.

AMIENS MÉTROPOLE RECRUTE

Un directeur adjoint

de l’office du tourisme (h/f) Réf. 1949

Attention les candidatures doivent parvenir, avant le 31 janvier 2012.

Deux médiateurs culturels

accueil pour le Safran (h/f) Réf. 1774

Un directeur des technologies

de l’information (h/f) Réf. 1965

Attention les candidatures doivent parvenir, avant le 1 er février 2012.

Un administrateur fonctionnel

systèmes déplacements (h/f) Réf. 1962

Un ingénieur circulation (h/f) Réf. 1967

Attention les candidatures doivent parvenir, avant le 2 février 2012.

Un chef de service réseaux de chaleur (h/f)

Réf. 1971

Un chargé de mission déplacements (h/f)

Réf. 1961

Attention les candidatures doivent parvenir, avant le 3 février 2012.

Dossier à imprimer et détails de ces offres sur www.amiens.fr.

Tout dossier incomplet ne sera pas étudié.

C’est un peu court,

jeunes gens !

Quasi exclusivement des prénoms à deux syllabes dans le

“top 10”. Et aucun prénom composé. En 2011, les bébés nés

à Amiens la font courte. Chez les filles, Inès, absente du

“top 10” de l’année dernière, crée la surprise en envoyant

Louise, première en 2010, dans les roses. Elle est suivie par

Emma, Maëlys, Lola, Jade, Camille… Autant de prénoms déjà

dans les charts 2010. Côté garçons, Lucas reste en tête.

Suivent des classiques comme Mathis, Timéo, Nathan ou

Hugo. On note toutefois un regain de prénoms à l’ancienne,

avec Jules et Louis en bonnes places. En tout, 2 614 garçons

et 2 436 filles, soit 5 050 bébés (43 de plus qu’en 2010), sont

nés à Amiens l’année dernière. En cumulant le “top 10” des

filles et des garçons, 906 bébés se partagent les même vingt

prénoms. Ce qui représente 18 % des naissances. Allez, un

petit effort : on espère des surprises en 2012 ! J.-C.F.

• Réunion

publique

Lundi 23 janvier

Avant le dépôt du

permis de construire, le projet

Opac de 44 logements

sociaux et d’une cellule commerciale

place au Feurre est

exposé aux habitants du

quartier à 18h à l’école maternelle

Saint-Germain, rue

Henri-Dunant.

• Conseils d’habitants

Samedi 28 janvier

Le conseil d’habitants du

secteur est se réunit samedi

28 janvier pour réfléchir sur

la place de la nature en ville.

Le même jour, le conseil

d’habitants du secteur sud

débat de la sécurité.

DÉCOUVERTES

Maison Jean Cocteau à Milly-la-Forêt.

Baskets

et

sac à dos

Le nouveau programme

d’Un site, une visite

est alléchant.

De belles excursions

attendent les

seniors déjà conquis.

On ne présente plus l’opération

Un site, une visite plébiscitée

chaque année par près

de 400 seniors. Fort de son

succès, le rendez-vous est

bien sûr, de nouveau, proposé

aux 60 ans et plus, résidant

à Amiens. Sorties culturelles,

déjeuners gastronomiques,

découverte des régions alentours…

Une fois par mois,

le Centre communal d’action

sociale concocte une journée

de détente. Et prévient les

amateurs : les places partent

comme des petits pains. On

s’inscrit donc à l’avance, en-

> > >

8 • JDA Métropole •


La vie en Métropole

> > >

Le 27 janvier 2011, lors

de la sortie à Houdain dans

le Nord-Pas-de-Calais.

Château-d’Auvers-sur-Oise.

viron deux mois avant la date

de l’excursion, en se déplaçant

à l’accueil seniors ou en

téléphonant au 03 22 97 14 60.

Les personnes retenues ou

figurant sur la liste d’attente

seront informées trois semaines

avant la date de départ.

Les Amiénois n’ayant

jamais participé aux sorties

sont prioritaires. Prochaines

balades le 29 mars – inscriptions

à partir du 6 février –

à Barbizon et à Milly-la-Forêt

sur les traces des artistes

Millet, Daubigny, Rousseau et

Cocteau. Puis le 26 avril – inscriptions

à partir du 5 mars –

à Auvers-sur-Oise qui inspira

Van Gogh et les peintres impressionnistes.

Lors de ces

excursions, les voyageurs ne

manqueront pas le musée

départemental de l’école de

Barbizon, l’auberge de Ganne

de Barbizon, la Maison Cocteau,

l’auberge Ravoux et le

spectacle Voyage au temps des

impressionnistes. Tout le programme

2012 est disponible

à l’accueil seniors et dans les

mairies de proximité.

Lysiane Voisin

À VOS AGENDAS

• Jeudi 31 mai, les charmes du Vexin normand

Lyons-la-Forêt, Fleury-la-Forêt

Le matin : visite guidée de Lyons-la-Forêt, un joli village de

France qui a conservé tout le charme de son patrimoine

normand. De nombreux artistes ont séjourné à Lyons. L’écrivain

Isaac Benserade y est né et Maurice Ravel y composa certaines

de ses plus belles œuvres.

L’après-midi : visite du château de Fleury-la-Forêt classé aux

Monuments historiques. On y découvre la vie d’autrefois en

visitant les nombreuses pièces meublées. La cuisine est décorée

de beaux objets en cuivre, de faïences et de porcelaines.

Le château abrite également une très jolie collection de poupées

anciennes.

Réservations à partir du 2 avril. Départ à 8h, retour vers 19h.

• Jeudi 28 juin, le Calvados

Pont-l’Évêque, Deauville

Le matin : découverte des calvados Père Magloire à Pont-l’Évêque.

Visite guidée du musée du calvados et des métiers anciens. Puis

petit détour par les chais avec dégustation gourmande.

Le midi : déjeuner au restaurant Les Tonneaux qui propose

des spécialités du terroir servies à l’intérieur d’anciens tonneaux

à Calvados.

Après-midi libre à Deauville.

Réservations à partir du 7 mai. Départ à 7h30, retour vers 20h.

• Jeudi 27 septembre, journée dans l’Eure

Pont-Audemer

Le matin : visite guidée de

Pont-Audemer, ancien port

fluvial traversé par la Risle.

On y découvre les vestiges

d’anciennes tanneries en longeant

les canaux. Hôtels particuliers,

maisons à pans de

bois et la remarquable église

Saint-Ouen contribuent au

charme de la ville.

L’après-midi : visite guidée du

château et de l’arboretum du

domaine d’Harcourt. Forteresse

de terre, de bois, puis de

pierre, cet impressionnant château

des XII e et XIV e siècles est

un bel exemple d’architecture

médiévale, l’un des mieux

conservés de Normandie.

Pont-Audemer.

Réservations à partir du 6 août. Départ à 7h15, retour vers 20h.

Unité animation seniors

Rez-de-chaussée de l’hôtel de ville d’Amiens, aile ouest

03 22 97 14 60 - 03 22 97 42 71

9


Sports

Tennis

Le Comité Somme Tennis

accueille les meilleures

joueuses françaises, catégorie

11 ans. Cette 4 e édition

du tournoi national des P’tits

Cabotins aura lieu du 25 au

27 janvier sur les courts en

terre battue de l’Amiens

Athlétic Club. Ce tournoi réunira

32 joueuses qui s’affronteront

en simples et en

doubles. Finales, vendredi 27

janvier, à partir de 14h, suivies

de la remise des prix.

AAC : 302, rue Gaulthierde-Rumilly

à Amiens

Comité Somme Tennis :

03 22 47 17 17

Piscine du Coliseum

03 22 71 12 12

Jeudi 19

Vendredi 20

Samedi 21

Dimanche 22

Lundi 23

Mardi 24

Mercredi 25

8h-20h

8h-21h

8h-18h

10h-13h

14h-17h

12h-20h

8h-21h

8h-20h

Piscine Le Nautilus

03 22 44 44 66

Jeudi 19

Vendredi 20

Samedi 21

Dimanche 22

Lundi 23

Mardi 24

Mercredi 25

7h30-8h45

12h-13h30

7h30-8h45

17h-19h15

10h-12h15

14h30-17h15

Fermée

Fermée

7h30-8h45

12h-13h30

17h-19h15

8h30-11h45

14h30-19h15

Piscine Vallerey

03 22 22 24 60

Jeudi 19

Vendredi 20

Samedi 21

Dimanche 22

Lundi 23

Mardi 24

Mercredi 25

8h-9h10

8h-9h10

17h-19h45

10h-11h45

14h-17h45

9h-12h45

17h-19h45

8h-9h10

17h-19h45

8h-19h45

Patinoires du Coliseum

03 22 71 12 12

Jeudi 19

Vendredi 20

Samedi 21

Dimanche 22

Lundi 23

Mardi 24

Mercredi 25

20h30-23h

14h-15h45

20h30-23h

14h-17h

10h-12h30

14h-17h

14h-15h45

14h-15h45

14h-17h

ROLLER HOCKEY

Fans des Écureuils

2012 commence bien. Le Roller Skating Amiénois peut

compter sur un nouveau club de supporters : le kop

des Écureuils. Avec déjà plus d’une trentaine de fans.

TENNIS

Balles hivernales

Une mascotte vient de rejoindre le club des supporters.

L’écureuil géant fait son entrée dès le prochain match.

De plus en plus de spectateurs

entourent le terrain de roller

hockey. Près 600 personnes à

chaque match. Parmi eux,

Cédric Goubet, 30 ans. Ce

chauffeur poids lourds a découvert

le roller hockey en

2008. Aujourd’hui, il est à l’initiative

du club de supporters

des Écureuils du Rollers Skating

Amiénois. « J’ai vu mon

premier match grâce une invitation.

Avant, j’étais plutôt

football mais j’ai tout de suite

adoré ce sport rapide, physique

et stratégique. L’ambiance

est formidable. J’ai

inscrit mes trois enfants au

club et moi en loisir », raconte

ce vrai fan. Aujourd’hui, il est à

la tête d’un groupe d’hommes,

mais aussi de femmes, qui ne

ratent aucun match à domicile.

Et filent aussi, dès que

possible, encourager leur

équipe à l’extérieur. Cette

équipe élite, actuellement cinquième

au classement, est

capable d’exploits comme

début janvier à Grenoble battu

3-2 malgré des Amiénois en

effectif restreint. Et pour combler

ces supporters motivés,

ils feront désormais les déplacements

en car avec leur

équipe. Sur l’immense bâche

qui suit les fans partout, figurent

les couleurs et le logo du

club ainsi que le nom du kop

fraîchement trouvé : “Supporters

Amiens les Écureuils”.

« Avant chaque rencontre,

nous nous retrouvons au Coliseum

vers 19h30 pour chauffer

l’ambiance dans les

tribunes mais aussi sur le terrain.

Le leader lance un chant

et tout le monde reprend allégrement

», sourit Cédric Goubet.

Et pour les prochains

matchs, il faudra compter sur

leur mascotte. Un écureuil

géant, bien sûr !

Kaltoume Dourouri

Amiens/Angers

Samedi 28 janvier, à 20h,

au Coliseum

4 € (gratuit pour

les moins de 12 ans)

Kop : 06 50 09 03 15

Les 620 adhérents du Tennis

Club Amiens Métropole s’apprêtent

à vivre la 8 e édition de

l’Open d’hiver. Côté participants,

dames et messieurs, on

attend de belles prestations

sur les six courts couverts,

dont deux en terre battue et

cinq autres flambant neufs à

l’extérieur. Durant plus d’un

mois, les débutants non classés

jusqu’aux meilleurs

joueurs, tenteront de remporter

la compétition. L’an dernier,

Josselin Ouanna, n° 18,

face à Christophe Rochus,

n° 21, était sorti vainqueur. Et

chez les dames, la Biélorusse

Iryna Kuryanovich, n° 15 avait

remporté la finale. « En 2011,

nous avons accueilli 460 compétiteurs.

Ce qui implique une

organisation rigoureuse en

amont. Par exemple, le lycée

de La Hotoie d’Amiens participe

à nouveau à la restauration

», précise Jean-Claude

Quillet, président du TCAM

depuis 2002. Et cette année,

et comme tous les ans, il assistera

à tous les matchs aux

côtés de ces amoureux du tennis

en hiver. K. D.

Open d’hiver

de tennis du TCAM

Du 20 janvier au 26 février

Chemin Vauvoix à Amiens

www.tcam.fr

10


Sports

HOCKEY SUR GLACE

Garder confiance

Privés de finale de Coupe de France,

les Gothiques doivent absolument remonter

au classement après une série de

défaites en Ligue Magnus. Entretien avec

Heikki Leime, l’entraîneur amiénois.

JDA : L’équipe encaisse de

nombreuses défaites. Comment

gérez-vous cette série

noire ?

Heikki Leime : Ce n’est pas si

noir, mais plutôt gris. L’équipe

progresse quand même et

présente des signes encourageants.

Après Noël nous avons

tout de même affronté de

grosses équipes comme

Rouen où nous avons bien joué

et dominé le jeu malgré la

défaite 6-3 le 8 janvier.

JDA : Vous semblez optimiste

alors que vous compariez, il

n’y a pas si longtemps, votre

équipe à des vacanciers au

club Med. Votre état d’esprit

a-t-il changé ?

H. L. : Aujourd’hui, je suis

content d’observer une évolution.

J’admets que les résultats

restent insuffisants. Mais nous

allons finir par gagner. Les

recettes magiques n’existent

pas. Seules solutions : patience

et persévérance. Les joueurs

donnent tout pendant les

matchs. En revanche, à l’entraînement,

je vais durcir le jeu.

JDA : Face à Grenoble le 24 janvier,

quel est le mot d’ordre ?

H. L. : Grenoble est une équipe

rajeunie avec un énorme potentiel.

Remporter le match

sera difficile mais je ne suis

pas venu à Amiens pour un ou

deux matchs mais pour travailler

à moyen terme avec

cette équipe et l’emmener là

où elle doit être. Ne pas aller

à Bercy pour la finale de

Coupe de France n’est pas le

plus important. Par contre, les

Gothiques doivent parvenir à

donner 100 % de leur potentiel.

Le groupe est homogène,

il y a beaucoup de talents.

Nous sommes capables de

créer la surprise.

Propos recueillis

par Kaltoume Dourouri


Amiens/Grenoble

Mardi 24 janvier, à 20h

Coliseum

WATER-POLO

Au bord du très haut niveau

Les poloïstes amiénois se préparent

à accueillir du waterpolo

de haut niveau au Coliseum

lors du match de championnat

de France National 1 entre Senlis

et l’Insep de Vincennes. Au

bord du bassin les vingt licenciés

d’Amiens Natation, tous

amoureux de ce sport collectif.

Les Amiénois ne rateront pas

une miette de cette rencontre.

Leur section, créée il y a plus

de trente ans, a évolué dans les

championnats pour atteindre la

N3 pour l’équipe masculine et la

N1B pour les filles. Du côté des

hommes, les Mouettes auront

également fait parler d’elles en

compétition. « Depuis deux ans,

le club connaît un nouveau

cycle. Nous ne sommes pas

inscrits dans des championnats

faute de moyens et d’effectifs

pour les alimenter. Nous nous

focalisons donc sur nos jeunes

de 12 à 17 ans qui jouent des

matchs amicaux le vendredi soir

au Nautilus », précise l’un des

responsables de cette discipline

sportive, la première à avoir

donné une médaille d’or à la

France aux JO en 1924. K. D.


Senlis/Insep Vincennes :

le 21 janvier, à 20h30,

au Coliseum

Amiens/Beauvais :

le 17 février, à 20h, au Nautilus

11


Loisirs & culture

Talents

Palmarès des arts amiénois

L’association Ch’arts Amiens a

déroulé le tapis rouge lors de

la remise des Trophées d’arts

amiénois, le 7 janvier au

Cirque Jules-Verne. Parmi les

60 candidats, un jury de professionnels

a désigné un artiste

pour les dix catégories.

Une chaude ambiance a accueilli

les vainqueurs. La

grande gagnante ? Émilie

Anne Charlotte, meilleure

artiste de variétés et meilleur

clip. Côté électro, The Blue est

reparti avec son trophée personnalisé,

tout comme le

groupe de danse hip-hop OBZ,

qui a remercié « la famille et

les potes ». Suite du palmarès

: Diaz Connection dans la


Costumé et maquillé, The Blue a hypnotisé

le public, guitare et ordinateur en main.

catégorie reggae, Malos chez

les “beat maker”, The Void

dans la sélection pop rock,

Une glace nommée désir, côté

cinéma d’animation 3D. Sans

oublier Curry Culum, le clip

des Beyonders, coup de cœur

du jury. Quels talents ! C. C.

Musique

Métissage

Le 20 janvier, à 21h, La Lune

des pirates accueille les neuf

musiciens et chanteurs amiénois

du groupe DSC, comprenez

Dirty South Crew, pour la

sortie de leur album Voyage

métissé. En première partie :

Rollin Sound System et Khadim

Mbaye trio. Avant-goût, à

17h30, avec un show case de

DSC à la Fnac d’Amiens.

03 22 97 88 01

www.lalune.net

Théâtre

Après la guerre

Concert

Brass Band du cœur

Les trois formations de cuivres

du Conservatoire à rayonnement

régional se produisent

le 26 janvier, à 20h30, à l’auditorium

Dutilleux au profit des

Restos du Cœur. L’entrée sera

gratuite mais libre à tous d'apporter

une participation à cette

Exposition

Rencontres à l’Est

Résolument argentique, et inspirée par « Annie Leibovitz, Diane

Arbus, Lee Miller et bien sûr Cartier-Bresson », Odile Debloos,

photographe amiénoise autodidacte, expose dans la galerie Synapse.

Ces 25 photos en noir et blanc ont été prises entre 1990

et 2008, en Lettonie et en Sibérie. « Je ne voyage que dans des

pays où je connais quelqu’un, ce n’est pas du tourisme, détaille

l’artiste. Je veux établir des contacts avec la population et les

entretenir dans la durée. » Il lui faut pour cela briser la barrière

de la langue : « Du coup, je dois utiliser une communication

autre que verbale avec mes modèles, poursuit-elle. D’autres

codes. Le regard, les gestes, la connivence ». Si elle ne se ferme

pas au paysage et à d’autres formes photographiques, Odile

Debloos a choisi pour cette rétrospective de ne présenter que

des portraits posés. Car, pour elle, « il ne s’agit pas de reportage,

mais de rencontres ». J.-C. F.

Portraits en voyages. Du 24 janvier au 24 février. Du lundi

au vendredi, de 9h à 17h, à la galerie Synapse, 22, rue

Saint-Leu – 03 22 91 25 51 – Vernissage le 24 janvier, à 18h.


belle association qui, depuis

1985, distribue des repas aux

plus démunis. La soirée s’ouvrira

par une prestation de

l'orchestre de cuivres junior.

Place ensuite à la classe de

musique de chambre du professeur

Gilles Claraz. L’orchestre

de cuivres d’Amiens,

dirigé par Éric Brisse, clôturera

la soirée en interprétant

les œuvres de divers compo -

siteurs. La dernière s’intitule

Vers la victoire. Un titre qu’on

espère prémonitoire pour Les

Restos du cœur. F. P.

Deniss (Sibérie,

village d’Augsbebri, 2006).


Les cinq comédiens de la compagnie

amiénoise Le Détour

jouent Le mot progrès dans la

bouche de ma mère sonnait

terriblement faux (2007), de

Matéi Visniec. Une pièce mise

en scène par Philippe Nowaczkowski,

qui retrace la vie

d’une famille brisée dans l’ex-

Yougoslavie d’après-guerre.

Vendredi 20 janvier, 19h30 au

Centre Culturel Léo-Lagrange

(12, place Vogel).

03 22 92 39 11

Zombies

Dans Retour au petit ordinaire

mis en scène par Émilie Gévart

et en écho au Petit ordinaire,

précédente création de

la compagnie Le Poulailler,

les morts joviaux reviennent

conter et chanter les louanges

de la vie. Samedi 28 janvier, à

20h30, à la Maison pour tous

de la vallée Saint-Ladre.

03 22 44 22 96

12


Culture & loisirs

Patrimoine

Éclipser les outrages du temps

Détour obligatoire par l’exposition La Galerie du Dôme. Histoire d’un décor.

Le premier étage du Musée de Picardie ferme pour restauration. Le 20 février, il sera trop tard.

De la construction du Musée par la

Société des antiquaires de Picardie au

XIX e siècle à la réalisation de la galerie

du Dôme, aussi appelée galerie Puvis

de Chavannes (1824-1898), l’exposition

La Galerie du Dôme. Histoire d’un

décor retrace la conception de ce joyau

ornemental. Un joyau inscrit, depuis

1975, à l’inventaire supplémentaire des

monuments historiques. Sous vitrines,

des dizaines de documents d’archives.

Dessins préparatoires à l’édification

du Musée, destiné à devenir l’une des

annexes du Musée du Louvre, esquisses

des œuvres qui ornent la galerie

comme Bellum (1861) de Puvis

de Chavannes, lettres entre peintres,

sculpteurs et architectes… Les archives

regorgent de trésors et d’objets

précieux. En témoigne, cette truelle au

manche d’ivoire surmonté d’une tête

d’aigle créée pour la pose de la première

pierre du Musée en présence de

Joseph Bonaparte en 1856. La (re)découverte

de la galerie du Dôme, fermée

au public à partir du 20 février,

révèle l’ampleur des impératives restaurations

: peintures, sculptures et

décors. Dépoussiérage et nettoyage

s’imposent. Mais pas seulement. La

galerie a souffert. Le décor est endommagé,

les couleurs ont perdu de leur

éclat, la peinture s’est écaillée, des fissures

sont apparues et les parquets

sont abîmés… Le lustre central orné

de centaines de pampilles doit aussi

se refaire une beauté. Et c’est tout le

système électrique d’éclairage qui doit

être mis aux normes et repensé. Une

visite enrichissante pour s’émerveiller

de la beauté de cette galerie en attendant

sa réouverture après restauration,

prévue en 2014.

Ingrid Lemaire

La Galerie du Dôme. Histoire

d’un décor, jusqu’au 19 février.

Samedi 21 janvier, de 14h à 16h : atelier

sur les décors de la galerie du Dôme

Jeudi 16 février, de 18h30

à 19h30 : visite commentée

Musée de Picardie

48, rue de la République

Ouvert du mardi au dimanche

03 22 97 14 00

www.amiens.fr/musees




Au fil des décennies, la galerie a souffert : fissures, affadissement des couleurs, infiltrations d’eau…

JDA Métropole • n° 626 • 18 janvier 2012 • 13


Loisirs & culture

Festival

Formes émergentes

Circassiens, danseurs et performers de Picardie et d’Europe

se retrouvent lors de Tendance, temps fort dédié à tous les curieux.

On se laisse surprendre, du 23 au 27 janvier à la Maison de la culture.

Une lecture dansée des bandes

dessinées de notre enfance :

voilà l’idée folle d’Archipel,

installation chorégraphique

d’Émilio Calcagno. Mafalda,

Krazy Kat et Lucky Lucke en

sont les héros. Trois danseurs

les incarnent dans des boîtes

vitrées de 2,40 m par 2,40 m.

De cube en cube, le spectateur

déambule et découvre de nouvelles

aventures héroïques.

Pour les costumes, la scénographie,

la narration ou encore

les dessins, le chorégraphe a

fait appel à des dessinateurs

européens renommés. Résultats

: Lucky Lucke devient

femme, Krazy Kat fou d’amour,

Mafalda, une fillette féministe

et anticapitaliste…


BD VIVANTE A CORPS PERDUS CROISEMENT

DES GENRES

Archipel, le 25 janvier,

à 19h et à 21h30, dans le hall

Matisse. Le 25 janvier

dès 14h, le BD Bus de la

bibliothèque départementale

stationnera sur le parvis

de la Maison de la culture

Le spectacle Archipel

s’inspire des héros

de bandes dessinées.


Loss [duo], avec

les danseurs Yum Keiko

Takayama et Gianni Joseph.

L’Amiénois Fabrice Planquette

et le collectif A.lter S.essio.

marient habilement danse

et arts numériques. D’abord

dans Loss [duo], qui met en

scène deux silhouettes quasi

fantomatiques. Elles évoluent

sur des projections au sol,

dans un espace virtuel, sonore

et plastique qui les happent.

Il est question de combat, de

perte de référence, d’identité

et d’équilibre… Le second

spectacle est Endurance. Il

y règne un chaos général :

dans un espace vide, sur un

texte d’Arnaud Michniak, deux

interprètes tentent de (se) reconstruire,

cherchent à renouer

le contact avec l’autre.

Les corps égarés s’organisent

en une chorégraphie haletante

basée sur les directions. Deux

expériences hors normes.

Loss [duo] et Endurance,

lundi 23 janvier, à 19h,

et mardi 24 janvier,

à 22h, au New Dreams

Avec Blue Lady (1983), la chorégraphe

américaine Carolyn

Carlson, française d’adoption,

donnait le tempo de la nouvelle

danse française. Ce solo

d’une heure, fait référence aux

différents âges et sentiments

de la vie d'une femme. Toutefois

c’est à un homme, le Finlandais

Tero Saarinen, qu’elle

a confié la reprise de cette

pièce mythique. D’abord dérouté,

on est vite rattrapé par

la gestuelle de l’inattendu interprète.

Séduit, finalement.

Dans le même temps, Blue

Lady malmène les préjugés

sur l’opposition féminin/masculin.

Surprise et émotion garanties.

Blue Lady (revisited),

le 24 janvier, à 20h30,

au Grand théâtre

Maison de la culture – 03 22 97 79 77 – www.maisondelaculture-amiens.com


Tero Saarinen dans

Blue Lady de Carolyn Carlson.

Candice Cazé

Expositions

À table

Jusqu’au 23 février, le CSC

Étouvie présente Le Repas, une

exposition concoctée par Agnez

Gomez. Cette installation dévoile

des dessins disposés à plat

et donne une lecture contem -

poraine des natures mortes

hollandaises du XVII e siècle avec

riche vaisselle et mets variés.

Du lundi au vendredi, de 9h à

12h et de 14h à 19h.

03 22 43 03 52

Photos

Initiative originale que celle de

Philippe Guedj qui invite chez

lui le photographe Arto Pazat.

Sous l’intitulé La Pensée-Paysage,

la Disparition, on découvre

le travail de cet Amiénois.

À voir les 21 et 22 janvier, de

11h à 20h, au 80, rue Vascozan,

à Amiens.

06 72 70 13 59 / 06 78 13 65 02

Et encore

Conférences

Deux conférences de l’Académie

des sciences lettres et arts

d’Amiens le 24 janvier, à 20h30,

amphithéâtre Fernel de la

faculté de médecine (3, rue

des Louvels). “La Conscience”,

statue érigée en hommage à

René Goblet en 1907 à Amiens

par Alain Carlier et “Mise en

perspective des mouvements

politiques récents au Maghreb-

Machrek” par Bernard Phan.

Machrek signifie levant, par opposition

à Maghreb qui veut dire

couchant.

samcos@free.fr

Envie d’enfant

Fatou raconte sa vie, de l’Algérie

à Paris, de son enfance à

l’âge adulte autour d’une question

qui l’intrigue : Comment

fait-on les bébés ? La compagnie

Tombés du ciel interprète

Le Frichti de Fatou. Au CSC

Étouvie le 20 janvier à 14h30

pour les scolaires et 20h30 pour

tous. Rés.au 03 22 43 03 52.

14


Jean-Pierre Bergeon aime :

: un peu - : beaucoup - : passionnément - : à la folie - : pas du tout

Ciné Gaumont Amiens

FÉLINS, LE ROYAUME

DU COURAGE

(2011) vf 1h33

MILLÉNIUM

(2011) vf et vo 2h38

L’AMOUR DURE

TROIS ANS (2012) 1h38

ET SI ON VIVAIT

ENSEMBLE ? (2012) 1h36

TRUST

(2011) vo 1h46

MA PREMIÈRE FOIS

(2012) 1h34

J.EDGAR

(2011) vf et vo 2h15

INTOUCHABLES

(2011) 1h52

LA COLLINE AUX COQUELICOTS

(2011) vf et vo 1h31

THE DARKEST HOUR

(2011) vf 3D 1h29

PARLEZ-MOI DE VOUS

(2012) 1h29

LA DÉLICATESSE

(2011) 1h48

HOLLYWOO

(2011) 1h47

ALVIN ET LES CHIPMUNKS 3

(2011) vf 1h27

LE CHAT POTTÉ

(2011) vf 3D et 2D 1h38

A DANGEROUS METHOD

(2011) vo 1h39

UNE VIE MEILLEURE

(2012) 1h50

10 JOURS EN OR

(2011) 1h38

LE PACTE

(2012) vf 1h45

DANS LA TOURMENTE

(2012) 1h47

MISSION : IMPOSSIBLE -

PROTOCOLE FANTÔME

(2011) vf 2h18

HUGO CABRET

(2011) vf 3D 2h08

UNE NUIT

(2012) 1h40

Ciné St-Leu

Ciné Orson Welles

33, rue Vanmarcke / 03 22 91 61 23

www.cine-st-leu.com

5, bd de Belfort / 08 92 69 66 96 # 181 (0,34 € la min)

www.cinemasgaumont.com

place Léon-Gontier / 03 22 97 79 77

www.maisondelaculture-amiens.com

DU 18 AU 24 JANVIER Cinéma

Festival Télérama : 3€ la place sur présentation du Pass Télérama disponible dans le journal du 18 janvier.

LE HAVRE

(2011) vo 1h38

UNE SÉPARATION

(2010) vo 2h03

LE GAMIN AU VÉLO

(2011) 1h27

IL ÉTAIT UNE FOIS EN

ANATOLIE (2011) vo 2h37

LES NEIGES DU KILIMANDJARO

(2011) 1h45

L’EXERCICE DE L’ÉTAT

(2011) 1h52

DRIVE

(2011) vf 1h45

HABEMUS PAPAM

(2011) vo 1h44

LES NOUVEAUX CHIENS

DE GARDE (2011) 1h44

CARNAGE

(2011) vf et vo 1h20

MES CHERS AMIS

(1975) vo 1h54

Documentaire d’Alastair Fothergill

et Keith Scholey

D’Aki Kaurismäki

avec André Wilms, Kati Outinen

D’Asghar Farhadi

avec Leila Hatami, Peyman Moadi

Marcel, ex-écrivain, s’est retiré au Havre. Il rencontre me 21h45 / ve 14h30 / sa 19h30 (en présence

un immigré d’Afrique noire et repart au combat. du critique Pierre Murat) / ma 12h15

Nader engage une aide-soignante pour son père malade. Mais

la jeune femme, enceinte, a accepté sans en parler à son mari.

ve 16h30 / di 19h / lu 14h / ma 21h30

De Jean-Pierre et Luc Dardenne Cyril, 12 ans, recherche son père

avec Cécile de France, Thomas Doret qui l’a abandonné. Samantha le recueille.

De Nuri Bilge Ceylan

Au cœur des steppes, un meurtrier guide

avec Muhammet Uzuner, Taner Birsel des policiers vers le corps de sa victime.

De Robert Guedigian avec Ariane

Ascaride, Jean-Pierre Darroussin

De Pierre Schoeller

avec Olivier Gourmet, Michel Blanc

De Nicolas Winding Refn

avec Ryan Gosling, Carey Mulligan

De et avec Nanni Moretti

avec Michel Piccoli, Jerzy Stuhr

Documentaire de Gilles Balbastre

et Yannick Gergoat

De Roman Polanski

avec Jodie Foster, Kate Winslet

De Mario Monicelli

avec Philippe Noiret, Ugo Tognazzi

Au Kenya, la vie d’une famille de lion

et d’une autre de guépards.

De David Fincher

avec Daniel Craig, Rooney Mara

Un journaliste et une hacker enquêtent. Nouvelle

adaptation des romans à succès de Stieg Larsson.

De Frédéric Beigbeder

avec Gaspard Proust, Louise Bourgoin

Marc est sûr que l’amour ne dure que trois ans.

Sa rencontre avec Alice va renverser ses certitudes.

De Stéphane Robelin

avec Guy Bedos, Geraldine Chaplin

Amis depuis quarante ans et effrayés par la maison

de retraite, ils décident de vivre ensemble.

De David Schwimmer

avec Clive Owen, Catherine Keener

Annie, 14 ans, se fait un nouvel ami sur Internet.

Mais ce dernier n’est pas ce qu’il prétend être...

De Marie-Castille Mention-Schaar

avec Esther Comar, Martin Cannavo

Zachary collectionne conquêtes et échecs scolaires.

Sarah, première de la classe, manque d’affection.

De Clint Eastwood

La vie et l’œuvre du directeur du FBI,

avec Leonardo DiCaprio, Naomi Watts John Edgar Hoover, le chef des G-men.

D’Eric Toledano et Olivier Nakache

avec François Cluzet, Omar Sy

Film d’animation de Goro Miyazaki

De Chris Gorak

avec Emile Hirsch, Rachael Taylor

De Pierre Pinaud

avec Karin Viard, Nicolas Duvauchelle

Un richard et son aide à domicile, banlieusard.

Une rencontre improbable qui devient amitié.

Dans un port japonais, deux jeunes gens découvrent

un secret qui entoure leur naissance.

Moscou est attaquée par des aliens. Plusieurs jeunes

étrangers se retrouvent menacés dans une ville désertée.

À 40 ans, Mélina, animatrice radio, est la voix la plus

célèbre de France. Personne ne connaît son visage.

De David et Stéphane Foenkinos

avec Audrey Tautou, François Damiens

Après la mort accidentelle de son mari,

Nathalie s’investit à fond dans son travail.

De Frédéric Berthe et Pascal Serieis Quand l’actrice américaine qu’elle double décide

avec Florence Foresti, Jamel Debbouze d’arrêter sa carrière, Jeanne part à L.A.

Film d’animation de Mike Mitchell

En croisière, Alvin et ses amis échouent sur une île

paradisiaque, à première vue déserte.

Film d’animation de Chris Miller

Les aventures du chat Potté avant sa rencontre

avec Shrek, l’ogre vert.

De David Cronenberg avec Keira

Knightley, Michael Fassbender

Sabina, qui souffre d’hystérie, est traitée par Carl Jung.

Elle rencontre Sigmund Freud.

De Cédric Kahn

avec Guillaume Canet, Leïla Bekhti

De Nicolas Brossette

avec Frank Dubosc, Claude Rich

De Roger Donaldson

avec Nicolas Cage, Guy Pearce

De Christophe Ruggia

avec Clovis Cornillac, Mathilde Seigner

De Brad Bird

avec Tom Cruise, Jeremy Renner

Yann et Nadia se lancent dans un projet de restaurant

au bord d’un lac. Leur rêve se brise rapidement.

Marc et son fils traversent la France

et rencontrent un retraité fantasque.

Après l’agression de sa femme, Will est contacté par un

groupe de citoyens réuni pour faire respecter la justice.

Vers Marseille, un patron prépare à l’insu

de ses ouvriers la délocalisation de son usine.

Ethan Hunt doit blanchir son agence

et déjouer une nouvelle tentative d'attentat.

Marie-Claire et Michel, amoureux et idéalistes,

sont agressés par un jeune au chômage.

Le ministre des Transports est réveillé en pleine nuit.

La raison : un car a basculé dans un ravin.

The Driver, conduit le jour à Hollywood

en tant que cascadeur et la nuit pour des truands.

Quand un cardinal est élu pape, la peur et le doute

le gagnent. Panique au Vatican.

Comment la presse et les médias se défilent

dans leur rôle de contre-pouvoir.

Deux enfants se bagarrent.

Les parents montent au créneau.

Cinq quinquagénaires font des virées de potaches.

Lors de la mort de l’un d’entre eux, ils se souviennent...

Avant-première mardi 24, à 20h, en

présence du président de Disney nature

et du directeur du zoo d’Amnéville.

vf : 10h45 - 14h - 17h30 - 21h

vo : 18h50

10h45 - 12h55 - 15h20 - 17h30 - 19h55

22h05

10h50 - 13h - 17h20

10h50 - 13h05 - 15h20 - 17h35 - 19h50

22h05

11h15 - 13h35 - 15h40 - 17h55 - 20h05 -

22h15

vf : 10h35 - 13h20 - 19h

vo : 16h10 - 21h45

11h15 - 14h - 16h30 - 19h et 21h20

(sauf ma) - 19h20 et 21h40 (ma)

vf : 10h55 - 13h15 (sauf di) - 15h20 - 19h35

(me, ve et ma) vo : 13h15 (di) - 19h35 (je, di et lu)

11h30 - 14h10 - 22h

11h40 - 13h40 - 17h50 - 19h50

17h55

11h15 et 13h35 (sauf me, sa et di)

15h40 - 20h05 - 22h15

10h45 - 13h10 - 15h10 - 17h10

3D : 13h35 (me, sa et di)

2D : 11h15 (me, sa et di)

22h20

13h et 15h20 (sauf me, sa et di) - 20h

15h10 - 19h30 et 21h40 (sauf ma)

17h20 et 21h40 (sauf sa)

10h40 et 17h40 (sauf me, sa et di)

21h45

De Martin Scorsese

Dans le Paris des années 30, un orphelin recherche la clef

avec Ben Kingsley, Sacha Baron Cohen d’un automate que son père lui a laissé.

16h05

De Philippe Lefebvre

avec Roschdy Zem, Sara Forestier

Pris en tenaille entre la police des polices et les voyous,

un flic comprend que l’on tente de le piéger.

15h40

me 20h / je 12h15 / sa 11h (en présence

du critique Pierre Murat) / di 14h

ve 19h / sa 14h15 (en présence du critique

Pierre Murat) / di 16h / ma 18h30

me 16h / je 19h / sa 17h15 / ma 14h

je 14h / sa 21h30 / lu 19h / ma 16h15

me 14h / je 16h30 / ve 22h / lu 21h30

me 18h / je 21h15 / di 11h / lu 16h30

me 18h15 / je 20h30 / ve 18h / sa 22h /

di 17h / lu 18h15 / ma 20h30

me 15h - 20h30 / je 18h15 / ve 20h /

sa 15h - 20h / di 19h30 / ma 18h15

ve 22h / sa 17h30 / di 14h30 / lu 20h30

15

More magazines by this user
Similar magazines