Mise en page 1 - Ville de Viry-chatillon

viry.chatillon.fr

Mise en page 1 - Ville de Viry-chatillon

n°4février 2010Les Coteauxde l'OrgePROJET DE RÉNOVATION URBAINELe projet d’aménagement du Secteur central En savoir + / page 4Un nouveau soufflepour le quartierDans le cadre du projet derénovation urbaine, votre quartierfait l’objet de nombreusestransformations. En 2010,débute la requalification du Secteurcentral qui s'échelonnera surplusieurs années.Au programme : démolition del’ancienne MJC, déménagementde la superette, reconstruction delogements, aménagementd’espaces publics… L’objectif està la fois de densifier le quartier, deredynamiser le tissu commercial etde restructurer les espaces publics.Tout en imposant la reconstructiond'un nouveau logement social pourun logement détruit, nousaugmentons le nombred’habitations. Notre but est dedévelopper une offre diversifiée etattractive pour des populationsnouvelles et d’améliorer la qualitéde vie des habitants. La mixitésociale est l’un des objectifsprioritaires de notre politique dulogement. Cette politique s’intègredans une démarche de qualitéenvironnementale. Il s’agit debâtiments bénéficiant de trèshautes performances énergétiques.Développement durable, qualitéurbaine et architecturale sont aurendez-vous.Parce que ce projet est avant toutle vôtre, n’hésitez pas à venirnombreux à la prochaine réunionpublique, qui se tiendra lundi 15février à 19h. La parole est à vous !Simone MathieuMaire de Viry-ChatillonRéhabilitation, cadre de vie, concertation, développement durable, résidentialisation, services publics…


LE PROJET D’AMÉNAGEMENT DU SECTEUR CENTRALChangement d’imageUn nouveau cœur de quartierEn 2008, une étude defaisabilité sur le Secteurcentral est confiée à uneéquipe d’architectesurbanistes. L’objectifprincipal est de redéfinirune nouvelle centralité,tout en redynamisant letissu commercial duquartier et en tenantcompte des usages deshabitants. Les partenairesse sont accordés sur lesprincipes d’aménagement,qui ont été validés fin 2009.Voici quelques explications.Pendant plusieurs années, le Secteur centrala vécu replié sur lui-même. La fermetureprogressive des commercesaidant, il a fini par ne plus jouer le rôlecapital qu’il détenait. Afin de créer unnouveau cœur de quartier, ouvert etmieux organisé, la Ville, en partenariatavec la Communauté d’agglomérationLes lacs de l’Essonne et la SNI, a décidéde procéder à différents importantstravaux d’aménagement.En 2003-2005, l’ancien centre commerciala été restructuré et déplacé en frontde rue, sur l’avenue de Provence, afin delui redonner tout son dynamisme. Suiteà cette première étape, la mutation dusecteur central continue.Pour y parvenir, certaines démolitionssont nécessaires afin de libérer de l’espace.Depuis début février, le bâtiment de l’anciencentre commercial et les locaux de laMJC sont en cours de démolition. Cesderniers étaient anciens et inadaptés. Denouveaux seront donc reconstruits à partirde mi 2011, avenue de Flandre, en facede la maison de l’éducation, afin de créerun pôle culturel-éducatif cohérent.Ces démolitions sont l’opportunité d’insufflerune nouvelle dynamique et de procurerun cadre de vie agréable au quartier.Densification etdiversification de l’habitatA la place du bâtiment de 16 logementssitué près de la tour, 60 logements serontconstruits en 2013. Suivra par la suite laconstruction d'un bâtiment de 30 loge-ments, à la place de la superette actuelle ;ce qui représente un total de 90 habitations(40 logements sociaux et 50 enaccession sociale). Le secteur se prête àune augmentation de la population : c’estun lieu attractif, bien desservi au niveaudes transports en commun et qui possèdede nombreux avantages, tels quel’implantation de commerces et d’établissementspublics (mairie de quartier,maison de l’éducation, MJC). Le quartiern’en sera pas pour autant dénaturé etle cadre de vie restera préservé, puisqueles hauteurs et les espaces entre lesbâtiments seront conformes au pland’occupation des sols. Des places de stationnementseront créées en sous-solpour chaque nouveau logement.RedynamisationcommercialeL’objectif est de garder la dynamiqueengagée et de continuer à ouvrir les commercessur l’avenue de Provence, pourune meilleure visibilité des activités.Afin de renforcer le linéaire commercial,les locaux de la superette seront doncdéplacés en 2013, au rez-de-chaussée dunouveau bâtiment de 60 logements, avecune ouverture frontale sur l’avenue deProvence .2


QUELQUES CHIFFRESRestructurationdes espaces publicsLes voiries et réseaux d’assainissementexistants seront repris à partir de 2012.Un effort particulier sera engagé pour améliorerla qualité de l’espace au pied de latour. Il gardera sa fonction de stationnementet prendra en compte les circulationspiétonnes et le besoin d’espacesludiques et conviviaux. La dalle du centrecommercial sera démolie et une alléeLES CHIFFRES :90 logements vont être reconstruits :40 logements sociaux et50 en accession sociale à la propriété400m² desurfacedeventeréaménagée,pourlasuperette,avecunefaçadecommercialeouvertesurl’avenuedeProvence4490000€TTC engagéspourlaréhabilitationdelatour,25avenuedeMarseille1169m² desurfaceprévuepourlareconstructiondelanouvelleMJC,avenuedeFlandreMonsieur & Madame MERCIERParlons-en2, avenue d’Artois«Nous vivons ici depuis presque 50 ans.Nous nous rappelons du temps, dans lesannées 80, où il y avait près de chez nous,le marchand de laine, la poissonnerie, lacharcuterie, le bazar… Une quantité decommerces donnaient sur la dalle, un murimmense faisant dos à l’avenue de Provence.Mais au fur et à mesure, ils ont commencé àfermer les uns après les autres. C’est bienmieux depuis que les commerces sont ouvertssur l’avenue. On continue d’y aller car c’estpratique d’avoir des commerces de proximité.Mais, on regrette le côté convivial et relationnelqui n’existe plus vraiment, du fait deschangements fréquents des propriétaires.»piétonne en pente douce sera créée dansle prolongement de l’avenue d’Artois, entrel’avenue de Marseille et l’avenue de Provence,accessible pour les personnes àmobilité réduite.Un parvis public sera aménagé, devant lasuperette, afin de redonner de l’espace auxpiétons et de favoriser leur cheminement.Outre ce travail d’aménagement, des travauxde réhabilitation de la tour du 25avenue de Marseille, sont prévus troisièmeProjet d’aménagement de la place située au pied de la tour, côté avenue de Marseille (avant – après)Monsieur LERICHE Daniel25, avenue de Marseille«J’habite dans la tour depuis 5 ans.Je suis impatient que les travaux deréhabilitation commencent. J’attendssurtout une isolation thermique etsonore des logements. Ces travauxamélioreront notre confort de vie.Sinon, je trouve que lesaménagements sont une bonne chosesur l’ensemble du quartier. La mixitésociale ne peut que nous apporter dubien. Il faut enrichir les contactssociaux et désenclaver le quartier.C’est comme ça qu’on gagne enqualité de vie… On l’espère.»La tour rénovée et réhabilitéetrimestre 2010 : 4 490 000 € TTC, pour 129logements, soit 34 806 € par logement.La certification CERQUAL (CertificationPatrimoine Habitat et Environnement)est en cours d’obtention :- isolation renforcée des façades, du closet du couvert,- amélioration de la ventilation des logements,des équipements techniques deslogements (électricité, plomberie/sanitaireet sécurité),- pour la partie chantier : gestes verts, etchantier propre.Tous ces travaux engendrent une véritablemutation tant à la fois dans le paysagedu quartier que dans son fonctionnement.En bref…UN PROJET DE LONGUE HALEINELe projet d’aménagement mêleà la fois des opérations de logements,de commerces et d’espaces publics.Pour la mise en cohérence de l’ensembledes opérations, un schémad’aménagement a été élaboré sur latotalité de la zone d’étude en2008-2009.Pour la réalisation de chaque opération,plusieurs phases sont nécessaires :• Réalisation d’études de conception :finition du projet, élaboration des plansd’architecture, dépôt des dossiersréglementaires (permis de construirerespectant notamment les normesd’accessibilité aux PMR et de sécuritéincendie) de 2010 à 2013 ;• Consultation des entreprises de travauxde 2011 à 2013 ;• Exécution des travaux de2012 à 2015.La complexité du projet relève d’unemultitude d’opérations de travaux quinécessite une coordination importante ;d’autant que seront maintenus des activitéscommerciales et l’accessibilité au site.3


«EN SAVOIR + SUR VOTRE QUARTIER»En savoir +Le quartier change, la ville bougeBILAN DE CHANTIERVOS QUESTIONSNOS RÉPONSES…?Est-ce que la superette fermeradurant les travaux ?Non. Le planning des travaux a été volontairementcalé pour que la démolition de l’anciennesuperette ne commence que lorsque la nouvelleouvrira ses portes.?Comment se fera l’entrée àla tour lorsqu’elle sera en coursde réhabilitation ?Malgré la proximité des chantiers sur la dalle,l’accès à la tour reste inchangé pour leslocataires, elle est maintenue au 25 avenue deMarseille.Le nouveau plateau sportif Léo-Lagrange, 15 avenue de MarseilleEn 2008 et 2009, aux côtés de la ville, laCommunauté d’agglomération Les lacsde l’Essonne et la SNI ont effectué destravaux dans les secteurs de l’avenued’Artois/allée de Chalon et des allées deRennes/Quimper.Des aménagements de voiries etd’espaces publics ont été réalisés : réfectionde chaussées et de trottoirs, remise àneuf de l’éclairage public, réorganisationdu stationnement, ouverture de nouvellesliaisons piétonnes, amélioration del’accessibilité, création d’alignementsd’arbres, implantation de nouveauxespaces verts diversifiés, création d’unenouvelle aire de jeux… Le plateau sportifdu gymnase Léo-Lagrange a été réaménagé,avec la création de deux terrainsmultisports.Les bâtiments et leurs extérieurs ont étéréhabilités : réfection des façades etisolation par l’extérieur, aménagementde locaux de tri sélectifs des déchets,aménagement de parkings privés, trai-tement des entrées, agrandissement deshalls, interphones…Leslogementsontétéaméliorés:réfectiondel’électricité,remplacementsdesappareilssanitaires, changement des menuiseriesextérieures et des volets roulants…La requalification du quartier se poursuiten2010avecunedeuxièmephasedetravauxdans le secteur des allées de Dijon/Saint-Brieuc.Dans un premier temps, des travaux deréhabilitation et d’aménagement de parkingsprivatifs seront réalisés. Les débutsdestravauxcommenceront,enfévrierpourl’allée de Dijon, et courant mars, pourl’allée de Douarnenez. Puis des travauxd’aménagement des espaces publics débuterontcourant deuxième trimestre 2010 :requalification des trottoirs et des réseauxd’assainissement, création de voies de circulationet aménagement de places de stationnement,de cheminements piétons etd’aires de jeux, avec une large part donnéeaux espaces végétalisés.?Est-ce que l’agence SNI resteraouverte pendant la période detravaux ?L’agence SNI restera ouverte aux horaireshabituels : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de14h à 17h, sauf le mardi matin et le jeudi aprèsmidi(n° de téléphone : 0811 908 907). L’accès àl'agence demeure inchangé également.Venez nombreux !Réunion publiqueSecteur centralPrésentation du projetlundi 15 février, à 19h,à la Maison de l’Education,salle de conférences,14, avenue de Flandre(ancienne école Molière).Des élus et des techniciens de la Ville,de la Communauté d’agglomérationLes lacs de l’Essonne, et de la SNIseront présents pour répondre à vosquestions.Numéro 4 • Février 2010 • Directeur de la publication :Simone Mathieu • Rédaction : Laëtitia Fréchault, directionde la communication • Photos : service communication •Création/réalisation : Pellicam • Impression : Grenier •Papier recycléRetrouvez toute les infos du projet surwww.viry-chatillon.fr

More magazines by this user
Similar magazines