LA GAZETTE DE NICOLE 020

nicoleesterolle

la vingtième !

ZEU

N

U

M

É

R

O

2

0

OF

Nicole

ANDREW WYETH ANTON SEMENOV BRIGITTE LONG

JOSE CASTILLO MALGORZATA LAZAREK LIONEL STOCARD

GILLES LIZANET ODILE MANDRETTE PIERRE SGAMMA

FRANCISCO TOLEDO ROBERTO BALDAZZINI


top à la

rétinisatio

ortifère

e l’art !

POUR NE RATER

AUCUN NUMÉRO

DE LA GAZETTE DE NICOLE

SUIVEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT LÀ :

https://www.yumpu.com/fr/la_gazette_d


n

L'HYSTÉRISATION financière de l’art,

telle qu’elle se constate sur le « marché », conduit à

la mort de la beauté, du sens de l’art et, au bout du

compte, de l’humanité.

L’hystérisation de la forme couvre la vacuité du

fond : C’est bien connu…

On commence à aborder ce phénomène ravageur

en termes de préservation de l’environnement et de

la biodiversité… Tant mieux !

Les artistes présentés dans cette Gazette de Nicole et

dans le Nicolemuseum, sont à l’avant-garde de cette

prise de conscience

Ils sont des résistants naturels à ce phénomène

de crétinisation mortifère de l’art, où la laideur,

l’inepte et la monstruosité de type Koons, Lavier,

Mac Carthy, deviennent signes de distinction et

logos d’appartenance aux puissants réseaux d’intérêts

financiers pollueurs de la planète.

e_nicole_esterolle

Nicole

Estérolle

Et puis je vous suggère d’aller faire un tour sur mon site

www.schtroumpf-emergent.com


Vive la Pologne et les polonais !

Ce n’est pas pour me vanter, mais j‘ai

toujours eu un faible pour les graphistes

polonais. Et surtout ceux des environs de

Cracovie.

Malgorzata Lazarek est de ceux-là. Elle

n’a rien perdu de la vigueur scripturale

de ses aînés clandestins de la période

soviétique.

Malgorzata

LAZAREK


Le grand artiste mexicain philanthrope,

anti-international et «anti-contemporain» est mort

Précurseur du nécessaire et inéluctable retour

de l’art au local, à la modestie, au respect de la

diversité créatrice, au circuit-court, au contenu,

à la générosité, Francisco Toledo a eu une

démarche exemplaire, qui pourrait inspirer

les politiques culturelles françaises dans leur

recherche d’une alternative au ravageur langoburénisme

encore dominant.

Après avoir acquis une renommée mondiale,

il se réinstalle à Oaxaca, pour se consacrer à

l’animation de la vie culturelle locale. Il fonde des

ateliers, une maison d’édition, des bibliothèques,

une centre dévolu à la photographie, un

cinéclub, un jardin ethnobotanique…

En 1988, il crée l’Institut des arts graphiques

d’Oaxaca qui abrite une collection exceptionnelle

d’œuvres dignes d’un grand musée latinoaméricain…

Sans compter les nombreuses

bourses artistiques et scolaires financées sur ses

fonds propres… Il défendait aussi, avec ferveur,

la cause indigène et celle de l’environnement.

Francisco Toledo


Merveilleusement

campagnard

Ce peintre américain ultra-célèbre ,

mort en 2009 à 91 ans, est considéré

comme l'un des piliers de la peinture

réaliste et régionaliste aux États-Unis.

Un anti-contemporain et anti-international

en quelque-sorte… Un avant-gardiste donc

de l’inéluctable retour de l’art à son sens

premier et éternel. Un magnifique savoirpeindre

au service d’une sensibilité, d’une

lumière intérieure, d’une poésie, d’une

tendresse envers l’humanité.

Andrew Wyeth a même été élu membre

de l’académie française des Beaux-Arts en

1976… C’est dire que les temps ont changé

depuis, puisque, 53 ans après, c’est le

postural Fabrice Hyber qui y est élu…

Andrew

Wyeth


Anton


Un surréalisme très

« gloom »

Oui, bon, j’en vois quelques–uns qui

hurlent à l’attentat aux bonne mœurs

picturales en voyant ces images, d’un

surréalisme ultra-ténébreux, glauque,

angoissant, typiquement balkanique ou

transylvanien.

Anton Semenov, plus connu sous le

pseudonyme Gloom82, est un artiste

digital, né en 1983 à Bratsk, en Russie.

C’est en 2007 qu’il commence à

s’intéresser sérieusement à l’infographie.

Il travaille actuellement comme

designer dans une agence de publicité…

Toute ma sympathie à cette agence de

publicité !

Semenov


Ça ambule !

Quelques propositions céramiques

ambulatoires, à pied, à cheval ou

à roulettes, pour déplacements de

proximité, sur circuits courts.

(Il y a aussi plein d’œuvres textiles qui

n’ambulent pas.)

La poésie n’a pas d’empreinte carbone

pour ses célestes voyages…

Odile Mandrette


L


a matière y parle dans sa peau

Brigitte Long entretient un dialogue

silencieux, intime, puissant et profond

avec la matière, pour en exprimer

l'évidence interne, pour en révéler

l’âme et les pensées secrètes, pour en

exalter la sensualité infuse.

Les œuvres de grès ou de porcelaine

présentées ici, façonnées,engobées,

émaillées, sont cuites avec la technique

du raku, qui permet de conjuguer

brutalité et douceur, rudesse et subtilité,

sobriété formelle et tension spirituelle.

Ces pétrifications de temps et d’espace,

couvertes des griffures de la mémoire

du monde, sont des objets à regarder

et à caresser pour mieux s’imprégner

de toutes les vérités terrestres.

Pierre Souchaud

Brigitte Long


Le cœur a ses raisons...

Mon ami Gilles Lizanet, peintre

de nature plutôt expressionniste

robuste semi-figuratif, s’est mis

à faire des coloriages comme ça,

après une sérieuse opération

d’ordre cardiaque, sur des feuilles

A4 - 80 grammes.

J’ai trouvé que cela valait le coup

que je vous les montre.

Gilles Lizanet


Je prends position !

« J’exhorte à une réflexion critique sur

notre condition et propose un éclairage en

invoquant le sacré, la spiritualité, la magie,

là ou le mystère côtoie le réel.

Je prends position en nous confrontant à

notre étrangeté afin d’ébranler, modifier

l’état de conscience général, les formes ou

les idées reçues, pour échapper à toute

formulation et ainsi nous amener à libérer

des possibles.

Dans les moments de production et de

création les plus intenses, je ne travaille

pas, je joue. Chaque pièce est un morceau

de moi, chargé de mon expérience d’amour,

de violence, de peurs, de manques, de

désirs ; je me moque de moi, de cette

grande comédie qu’est la vie. ».

Pierre Sgamma


José


Rêves, mythes et

légendes de la Caraïbe

Ce magnifique peintre de Saint-

Domingue, décédé l’an dernier, est

un véritable laboratoire de rêves,

d'espérances et d'utopies, trempés dans

les plus belles légendes des ancêtres

noirs et indiens de son île Quisqueya.

Toute cette fluidité, ce débordement,

cet acharnement de liberté donnent

un sens mythique à l'ensemble de son

oeuvre, une musique inscrite dans le

syncrétisme de la culture dominicaine.

Et par le génie de la couleur, la force de

la composition et le traitement personnel

des huiles, José Castillo appartient de

plain-pied à l'art contemporain latinoaméricain

de la Caraïbe.

Je tenais à lui rendre hommage.

Castillo


Le goût du bel ouvrage pour

des téléphones « importables »,

mais qui marchent

À l'heure de la communication

à outrance pour rien dedans,

les Téléphones Importables de Lionel

Stocard réinterrogent la forme et

l'usage du téléphone et son contenu.

Ses sculptures interactives sont

autant de pièces uniques, bizarres,

fantaisistes, où le clin d'oeil, l'anecdote

et l'humour côtoient l'exigence de

l'objet précieux et le goût du bel

ouvrage.

Lionel Stocard


R I G O L E , P I C O L E , B

C'est une Nicole demi-manga,

de la période Kaiju-Ega (seconde partie du XX e siècle) qui est l'objet de

ma recherche de ce mois-ci.

Elle a été réalisée par les élèves de l'école primaire de Tokyo-sur-Yvette,

et emploie la technique dite « du collier de nouilles ». Certes, cette Nicole

nippone pourra vous surprendre tant sa facture carbone va vous couper la

chique sensible, mais n'oublions pas que le maître Kasuhiro Otomo (qui

lui a donné naissance), n'est pas réputé pour ses dessins de grands yeux de

biches pleureuses et ses petits nezs pointus, mais bien plus pour son sens

apocalytique de la fin du fin du monde sous l'emprise de psychotropes.

Une fois de plus, cette Nicole symbolique et concrète est le point de

départ d'un travail collectif et spontané, une réappropriation de la

création humaine par et pour tous et ce, dès la petite enfance.

Que les artistes professionnels pompiers d'état en tirent les

conséquence, adéquates.

VIVE LA RÉVOLUTION

PERMACULTURISTURELLE GLOBALE !

PEACE !

Jean-Jacques Tachdjian


R I C O L E E T N I C O L E ! ! !

S

O

Y

O

N

S

C

LAIRS

L'ancestrale technique du collier de nouilles, connue depuis la plus haute antiquité dans toutes les cours de récré du

monde entier sur la terre, permet d'obtenir cet effet unique de semi-transparence de l'art pour le public.


Roberto B


SEE, SEX & FUN

Roberto Baldazzini est un artiste italien qui

officie dans la bande dessinée et l'illustration,

avec un trait précis et magique qu'il emploie

pour dessiner des femmes fantasmées, sexy,

dans un univers où se mèlent science-fiction

vintage et bondage délicat.

Chacun de ses livres est un régal de sensualité

épique pour amateurs de courbes précises et

de chutes de reins vertigineuses.

Son trait est à placer aux côtés des dessinateurs

du noir et blanc hérité des plus grands, en

droite ligne depuis Milton Caniff et Will

Eisner jusqu'à son compatriote Magnus, luimême

fils spirituel de Russ Manning, ou, en

France, de Mezzo.

Inutile d'en dire plus, laissez-vous envoûter

par ses créatures de rèveries adolescentes aux

ray-gun conquérants et phalliques.

Baldazzini, c'est toute la quintessence de

l'érotisme italien dans ce qu'elle a de plus

merveilleux.

aldazzini


À

ELROTRINGOMIX

TOUT EN ENCRE

ET EN PAPIER!

DIRECTEMENT DANS

RECEVEZ TOUS

LES DEUX MOIS

TOUSVOTRE BOÎTE AUX LETTRES!

LES DEUX MOIS

UN JOURNAL 30X40

AVEC UNE SÉLECTION

DE BELLES IMAGES.

ABONNEZ-VOUS EN PARTICIPANT

POUR 5 EUROS MENSUELS

AU MÉCÉNAT COLLECTIF SUR

ET

http://patreon.com/jeanjacquestachdjian

DÉMARRE UNE COLLECTION, DANS 300 ANS TU FERAS FORTUNE SUR EBAY

More magazines by this user
Similar magazines