LA GAZETTE DE NICOLE 025

nicoleesterolle

25E GAZETTE! :-)

ZEU

OF

N

U

M

E

R

O

2

5

BEN BLATT ERIK THOR SANDBERG

FLORIAN KLOS LAURIE LIPTON MONA HANSON

NATSUMI TOMITA PATRICK JANNIN TRACEY PICA

CARITTE MIROSLAV WEISSMULLER


nicolemuseum.f

POUR NE RATER

AUCUN NUMÉRO

DE LA GAZETTE DE NICOLE

SUIVEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT LÀ

https://www.yumpu.com/fr/la_gazette_d


«

r

Le Nicolemuseum, c’est comme une plongée dans

l’immensité du fabuleux, comme la chance de pouvoir aller

dans certains fonds marins inexplorés, et d’y voir toutes sortes

d’organismes animaux et végétaux aux formes stupéfiantes,

inimaginables, mais bien vivantes et fières de l’être…

C’est la beauté à l’état de nature assurément.

C’est montrer la luxuriance de la biodiversité cachée de l’art

vraiment d’aujourd’hui.

C’est une vérité de fond, sous les tapis de détritus de surface.

C’est révéler cette biodiversité pour mieux la sauvegarder.

C’est cet « art sauvage » de fond que l’« art cultivé » de surface,

produit du ministère de la culture et des réseaux du financialart,

veut tant nous cacher.

e_nicole_esterolle

Nicole

Estérolle

Et puis je vous suggère d’aller faire un tour sur mon site

www.schtroumpf-emergent.com



Souvenirs d’un paradis perdu

Voici les aquarelles à l’eau de source de l’artiste

new -yorkais Ben Blatt. Une gigantesque rêverie à la

nature originelle où les êtres vivants étaient en totale

fusion et symbiose…

Une biodiversité tropicale, au-delà de toute option

religieuse, politique ou esthétique.

Ben Blatt













Un vigoureux risorgimento

de la figuration peinte

Ce jeune peintre vivant à Washington, dit

s’inspirer des tableaux de la Renaissance

italienne et peint sur panneaux de bois.

Ses œuvres, dit-on « amplifient ce concept

intemporel de l'adversité avantageuse. Les

personnages y font face à de mystérieuses

forces telluriques… Leurs dilemmes internes et

leurs dynamiques interpersonnelles nourrissent

une vitalité abondamment régénératrice de la

nature »

Imaginons cette peinture proposée à la FIAC ou

à ART BASEL : cela ferait « risorgimento » en

diable.

ERIK THOR

SANDBERG















Est aussi musicien

Bon, que vous dire d’autre que ce que disent ces

images assez narratives et descriptives de l’état du

monde, et de ce qui peut bien se passer dans les

tête des inspecteurs de la création du Ministère de la

Culture…

Ecoutez plutôt la musique qui va avec.

https://www.youtube.com/channel/UCPYrqfJ08fxWYso2wLH4_4A

https://drooble.com/florian.klos/feed

FLORIAN KLOS















Exquise férocité

Le travail de cette artiste de Los

Angeles est en noir et blanc…

Evidemment… On le voit mal en

couleur. C’est du dessin appliqué

au scalpel, sans concession, de

vilaine petite fille qui tire la

queue du chat quand ses parents

racontent des conneries. C’est une

sociétalo-critique, décroissante,

anti-mondialiste... Irrécupérable !

Laurie Lipton















Crépusculaire

Une étrange lumière crépusculaire

nimbe ces villes désaffectées où s’agitent

encore des humanoïdes à la blancheur

larvaire.

Une somptueuse peinture à la mesure

de la grandeur du tragique

Mona Hanson











Sculptrice animalière au Japon

Il y a de l’espièglerie dans cette façon de

recycler des pièces métalliques de toutes

origines et aux fonctions perdues, pour créer

de nouvelles espèces animales, qui, toutes

immobiles qu’elles soient, ont une formidable

vitalité et une bonne humeur contagieuse.

NATSUMI

TOMITA











L’art, rempart contre la

bêtise…

…Quand il n’est pas instrumentalisé par cette

même bêtise. Enfin bref… Formé de 1997-

2000 au DNAT du Havre ( la honte pour

cette école d’art et pour la Normandie tout

entière, fière par ailleurs de ses Marcel

Duchamp et Michel Onfray ), Patrick Jannin

est un des plus talentueux figurateurs de

l’inregardable radical, de l’insupportable

visuel… bref de la beauté pure.

« La beauté comme quête, la beauté comme

un rempart contre la bêtise inhérente

aux hommes, la beauté comme source de

lumière, nécessaire à la vie elle-même » ditil

en douce à ses vrais amis.

Patrick Jannin










XEVI SOLA


Trans-esthétique et

trans-éthique.

Reprenant modèles et icônes l’artiste

barcelonais en prolonge l’indétermination,

la folie, la marginalité, l’étrange en posant

la question de la sexualité et du genre

selon une reprise de l’imagerie érotique.

Aucune concession et ni provocations

superfétatoires. L’énergie de la différence

passe dans la dislocation des catégories

et des genres. Existe la sortie de la scène

non d’une illusion mais de l’Illusion au

profit de l’ « obscénité » (à savoir ce qui

est hors scène) trans-esthétique et transéthique.

Jean-Paul Gavard Perret (extrait)

SERRA











L’art de la récupération

s’épanouit en Creuse profonde

« C'est si évident pour moi... Pourquoi faudrait-il qu'un artiste

achète du matériel quand il y a un monde entier de matières

qu'il faut sauvegarder, extraire de la poubelle. Le recyclage

est mon mode de vie, il a évolué tout au long de mon

parcours dans les squats et les voyages.»

Tracey Shough (alias Pica Pica) est une artiste d'origine

anglaise, passionnée de récupération, qui, après quelques

pérégrinations en camion-atelier, est aujourd’hui installée

en Creuse. Elle y a créé une association et un atelier collectif

où se retrouvent des dizaines d’artistes récupérateurs des

alentours de Chambon-sur-Voueize.

http://picapicastuff.blogspot.com/

TRACEY PICAPICA






R I G O L E , P I C O L E , B R

C'est une Nicole en Rrose Sélavy, qui

illustre ma petite intro ce mois-ci. J'aime Marcel Duchamps, ce bourgeois

mariole qui, dans sa prime jeunesse, se foutait bien allègrement de la

bourgeoisie sclérosée qui décidait de l'avenir et du présent des arts et des

lettres d'alors.

Qu'est ce qu'il leur en a mis dans la gueule le Marcel! Un grand rebelle ! Un

immense potâche ! Un révolutionnaire de l'humour intelligent et iconoclaste !

Une fois de plus, je ne comprends pas bien notre mini-caste de décideurs

institutionnels mondains. Pourquoi se réclame-t-elle de Marcel Duchamp alors que,

s'il était encore en vie, il pointerait leur bétise et leur suffisance à grands coups de kicks

pointus comme un scalpel qui découpe de la viande de boucherie ? C'est incroyable que

ces bouffons se réfèrent à ce grand pourfendeur de la bétise de classe alors même qu'ils

sont précisément CE contre quoi il pissait à la raie ! C'est bizarre ce monde, non ?

VIVE LA RÉVOLUTION

PERMACULTURISTURITURELLE GLOBALE !

PEACE !

Jean-Jacques Tachdjian


I C O L E E T N I C O L E ! ! !

S

O

Y

O

N

S

C

LAIRS

La Nicole en Rrose Sélavy

Collection du Fond Local d'art Contemporain (FLAC) du café tabac "le Balto" à Pissette (Indre)



COMPLÈTEMENT

Né au XX e siècle, Jean-François Caritte à

tour à tour exercé de nombreux métiers,

dont celui, fort envié, d'artiste dessinateur

de petits mickeys. Furieusement branché à

l'aube des roaring eighties avec un fanzine qui

fit découvrir de nombreux créateurs d'alors

(Séduction), il eut une heure et demie de

gloire avec un groupe de demi-rock français

du nom croquignol de Complétement.

Las de tournées et des spotlights, il revint à ses

premières amours, l'art en couleurs et en noir

et blanc, pour gratifier ses contemporains de

ses merveilleuses histoires de l'oncle popaul à

lui et les fit publier sous la menace, par Fluide

glacial et autres gazettes romantiques. Il est

aujourd'hui à la tête d'un empire constitué de

moults albums coloriés un par un en Chine

par des enfants malades et vit de ses rentes à

Troyes, capitale du monde libre et du bon goût

français.

(Extrait des Riches heures de l'office du

tourisme de Troyes.)

CARITTE



















Une tendresse noire

Miroslav Weissmuler est un artiste nantais,

sans doute graveur à ses heures, linographe de

cœur en tous cas.

Des personnages aux expressions neutres

habitent son univers étrange et terriblement

maîtrisé. On y croise des bicornes et des slips

en cuir, des collerettes et des cannibales.

Suivons-le ! Un superbe bouquin est sorti

chez Vedrana éditions il y a peu, il s'intitule

Puzzle, profitez en !

Miroslav Weissmuller




















A-BO-NNEZ VOUS

TOUS LES DEUX MOIS UN JOURNAL 30X40

AVEC UNE SÉLECTION DE BELLES IMAGES.

PARTICIPEZ POUR 5 EUROS MENSUELS SUR

http://patreon.com/jeanjacquestachdjian

DÉMARRE UNE COLLECTION, DANS 300 ANS TU FERAS FORTUNE SUR EBAY

More magazines by this user
Similar magazines