LA GAZETTE DE NICOLE 030

nicoleesterolle

30e GAZETTE DE NICOLE ! avec ALFRED COURMES, ANNE BRÉROT, COLIN RAFF, ERNST KOLB, DAVIDE DEGRAND, GEORGIA FAMBRIS, ÉDOUARD DUVAL-CARRIÉ, HENRICO ROBUSTI, JIM BELARGE, MORGAN BRIG, YANN LEGENDRE, LARS HENKEL.

ZEU

OF

N

U

M

E

R

O

3

0

ALFRED COURMES ANNE BRÉROT COLIN RAFF

ERNST KOLB DAVIDE DEGRAND GEORGIA FAMBRIS

ÉDOUARD DUVAL-CARRIÉ HENRICO ROBUSTI JIM BELARGE

MORGAN BRIG YANN LEGENDRE LARS HENKEL


Qu’attendre de

la reverdure

annoncée ?

POUR NE RATER

AUCUN NUMÉRO

DE LA GAZETTE DE NICOLE

SUIVEZ-NOUS EN VOUS ABONNANT LÀ

https://www.yumpu.com/fr/la_gazette_d


«

On en attend beaucoup…

Question de survie des artistes, comme des abeilles, comme de la

biodiversité artistique ravagée par cet art dit contemporain, qui

n’est que l’expression d’une économie néolibérale débridée et d’un

appareil artistique d’État complice.

Quand les verts contraignent l’adjoint aux affres culturelles de

Paris à la démission pour son implication présumée dans l’affaire

Matzneff, c’est bien… Mais savent-ils les dégâts que son délire

culturel a par ailleurs commis avec les tulipes de Koons, l’arrivée

en France du forcené artiviste russe, les Nuits Blanches, et enfin

le perroquet municipal dont nous parle ici Philippe Murray :

https://levadrouilleururbain.wordpress.com/2019/09/16/pourcacher-la-richesse-et-la-diversite-de-la-creation-actuelle-avantpropos-nicole-esterolle-texte-philippe-murray-billet-dhumeur/

e_nicole_esterolle

Nicole

Estérolle

Et puis je vous suggère d’aller faire un tour sur mon site

www.schtroumpf-emergent.com



Un peintre moderne

de la France heureuse

Il était grand ami de Clovis Trouille

(Gazette n°1), et son autre ami Chaissac

disait de lui : « Courmes, peintre des

temps modernes, est bien un parfait

modèle de l’heure délicieusement

mourante ».

Ses détracteurs le surnommaient

« L’Ange du mauvais goût », parce

qu’il mélangeait tout et télescopait

insolemment classicisme et images de la

publicité moderne.

En 1938, Albert Sarraut, Ministre de

l’Éducation nationale, lui proposa la

décoration murale de la salle à manger

de l’ambassade de France à Ottawa :

cent vingt mètres carrés peints à la,

dont le thème sera la France heureuse,

et qui lui demandera deux ans de

travail.

ALFRED COURMES















Une figuration sereine

et distanciée du monde.

Objets simples du quotidien,

visages, paysages… Ils semblent

surgis de nulle part ailleurs

que dans l’exercice de peinture

même, du plaisir qu’elle

procure, de sa sensualité, de sa

somptuosité…

Une peinture de figuration sans

objet, sans message.

Un jeu formel de haute

précision et de haute acuité

du regard, avec des images

sereines et distanciées du

monde.

ANNE BRÉROT














COLIN


« Touchez une vraie limace

chaque fois que possible ! »

Une profession de foi de Colin Raff, hyper génial animateur d’images .

« Toutes les limaces ont des formes différentes, mais vous

voudrez savoir comment dessiner les proportions de la limace

idéale avant de tricoter le bavoir Ideal Slug. Véritable paradis pour

les vrais amateurs de mollusques, le Hollywood Slug Museum

est un bâtiment recouvert de lierre rempli de rares éphémères

liés aux limaces et aux gastéropodes. Chaque fois que j'essaye de

vous envoyer une pinte de lait de babouin, elle va directement

à la messagerie vocale. Être nu est inhabituel jusqu'à ce que

vous démêliez des boules de laine de l'estomac de votre chat et

que vous les tricotiez pour faire les vêtements que vous voulez

porter. Bien que non comestibles, les pizzas à la peau de phoque

sont moins susceptibles d'entraîner la sueur gelée emprisonnée

entre les fesses pendant une situation de crise. Je veux une

chèvre inconcevable d'un autre plan d'existence pour mâcher mes

chaussettes, mon écharpe et mon cache-cul en laine. »

Plus d’infos visuelles :

https://zbags.tumblr.com/

http://www.lafriche.org/fr/agenda/le-mauvais-oeil-48-colin-raff-1663

RAFF









Parents, circulez,

y a rien voir !

Quelques œuvres plus personnelles de ce

célèbre illustrateur texan… spécialisé dans

l’imagerie pour enfants sages.

DAVID

DEGRAND














ÉDOUARD D


Un héritage magicoreligieux

pour une

vraie contemporanéité

Edouard Duval–Carrié est « l’intellectuel »

des peintres haïtiens célèbres. Il en est

le philosophe, l’ethnologue, le curator, le

défenseur, comme a pu l’être André Breton.

Mais sa distance de « penseur humaniste

de l’art » ne l’empêche pas de s’y impliquer

par sa propre peinture, dans son

« réalisme merveilleux », dans sa prise en

charge obsédante de la mystique de l’âme

haïtienne chargée d’effluves vaudouesques.

Car pour lui, c’est en référence à la vérité

interne des particularismes artistiques, que

peut se construire un universalisme et une

vraie contemporanéité de l’art.

UVAL–CARRIÉ













Un « piéton céleste »

virtuose du stylo bille

On imagine mal que cet artiste puisse utiliser un

autre outil. La puissance, l’inventivité formelle,

la liberté de ce dessin sont en effet dans sa

sobriété technique, dans un matériel minimum :

une petite sacoche pour le stylo et quelques

feuilles de papier, et de quoi manger en vendant

ses petits dessins aux connaisseurs…

C’est un art qui va droit à l’essentiel.

Avant que ses œuvres soient reconnues, cet

adepte du spiritisme, était célêbre à Mannheim,

en Allemagne, pour sa présence à toutes sortes

de manifestations publiques. Surnommé

« citoyen Kolb », il trimballait toujours avec lui un

ou plusieurs sacs en plastique remplis d’objets

et de papiers récupérés. On le voyait autant à

des colloques universitaires, des assemblées

politiques qu’à des concerts de rock ou de

musique populaire. Cet « original » omniprésent

dans les événements culturels de sa ville n’hésitait

jamais à prendre la parole pour exprimer son

avis sur tous sujets, en un flot de mots qui allait à

l’essentiel, mais parfaitement incompréhensible.

ERNST KOLB















Un cri d’enthousiasme

libérateur

« Mes peintures naissent d'une

explosion, d'un acte instinctif et

libérateur, d'un cri de surprise

et d'enthousiasme, mais aussi du

plaisir intense dû au saisissement

inopiné d’une lumière et d’une

vérité aveuglantes… Suivi souvent de

révélations douloureuses à la sortie

de ce labyrinthe aléatoire.

Elles naissent d'une fracture dans

le «territoire» du connu, mais aussi

de l'envie de laisser les traces d'un

passage incertain sur terre.

Je marche sur un fil d’Ariane pour

l’illusion d’une «liberté». »

GEORGIA FAMBRIS












HENRICO


Very strong

De son vrai nom Henry Strong, cet artiste

italien, en a fait Henrico Robusti, auteur

d’une peinture maintenant connue pour

sa « robusticité » et une férocité satiricosociétale

qui vaut bien celles de Gorge Grozs

et Otto Dix réunies .

ROBUSTI











L’art de dévaster

les apparences.

« Les repères ont disparu, l’espace est défiguré dans ses

hauts-fonds et dans ses bas-fonds, aux devants et dans

ses lointains.

La figuration est explosive, on y perd pieds et regards,

on s’abandonne aux décollages du réel, aux délires de

l’extase visuelle.

Jim Delarge met l’espace en folie et le sens en déroute.

Chute dans un cube d’inventions tous azimuts.

Jim Delarge tord le cou à tout ce qui passe. Parasitage

drôlatique et scabreux du trop-plein de visible. Art à haut

risque avec pudeur et réserve, créant une insidieuse

contagion, une séduction vénéneuse.

Tous ces éléments d’art aigus, contradictoires et

accidentés, corrodent en glacis la surface de l’œuvre,

et brûlent les éléments épars d’un charme âpre,

subtilement pervers, comme un mortel

parfum d’amour dévastant le labyrinthe.

D’énigmatiques passerelles entre fantasme

et réalités. »

Christian Noorbergen

JIM DELARGE












MORGAN


Je ne suis plus seul,

et toi non plus.

« Il m'a fallu des années pour sortir de mon

enfermement personnel. Peu à peu, j'ai réalisé

l'importance de raconter ma propre histoire

pour me connecter avec le monde, parce que

mes histoires d'émotion, de doute et de joie sont

celles de tout le monde.

Ami qui aime mon travail, même si je ne vois

pas tes yeux, je sais que tu existes quelque part.

Et c'est pour moi, le plus beau clair et simple

cadeau. Je ne suis plus seul, et toi non plus. »

BRIG












R I G O L E , P I C O L E , B R

C'est désespérant !

Depuis quelques numéros de la Gazette de Nicole, j'illustre ma rubrique

avec des reproductions d'œuvres figurants dans les divers FLAC (Fond

Local d'Art Content) de la France en Europe.

Jusqu'alors, je considérais ces initiatives locales encourageantes et,

en plus d'être sympathiques, tartinées d'un retour à l'esprit originel

du premier FRAC. Mais voilà que le FLAC de Tarninghem, sous la

houlette de son nouveau maire qui y voit une excellente opportunité

médiatique pour se faire mousser et réélire, a embauché un

Directeur-Conservateur Acheteur et gérant qui a fait miroiter

à l'élu que, plutôt qu'acheter des œuvres des Tarninghemois,

il fallait être à la pointe en achetant des valeurs sûres d'artistes

reconnus à la FIAC. Ce qui fut fait, engloutissant le budget triannuel

dans une installation certifiée par un galériste ayant pignon

sur rue. La dite installation est aujourd'hui dans la mairie de

Tarnighem, et le maire se demande s'il a bien fait, compte tenu des

réactions de ses administrés.

HEUREUSEMENT ça n'arriverait pas avec les FRAC qui sont

dirigés par d'éminents spécialistes patentés d'État et qui, eux,

savent que leur mission est sacrée, d'autant qu'elle n'est possible

que grâce à de l'argent public.

Jean-Jacques Tachdjian

VIVE LA RÉVOLUTION

PERMACULTURISTURITURELLE

GLOBALE !


I C O L E E T N I C O L E ! ! !

S

O

Y

O

N

S

C

LAIRS

« NONARCHITECTURE »

Amaury Deltombe-Vignon (installation 2019)

Collection du Fond Local d'art Contemporain (FLAC) de Tarninghem (59)

« À travers cette œuvre, j'ai voulu signifier la lente, mais inéluctable, décadence de la société occidentale, symbolisée ici par des éléments déconstruits

provenant de la destruction de l'ancienne école municipale de Tarninghem, symbole elle même de l'éducation qui se perd, ce que j'ai pu constater

par moi-même, à l'occasion d'une résidence au collège de Tarnighem, où j'ai été victime de violences de la part des élèves qui ont jeté des boulettes

en papier sur mon costume Kenzo. Il faut remarquer la polychromie des éléments de ce tas, en effet ils proviennent de plusieurs murs de l'école qui

avaient étés préalablement peints de couleurs différentes. » Amaury Deltombe-Vignon


Comtesse, un appel

entrant de Ray Zimov.

merci, lyeeko.

professeur?

Aliena... je dois vous

voir au plus vite!

Ray, je… Je suis occupée,

pouvons-nous nous

retrouver un peu plus

tard?


CLASSIC ILLUSTRATED

Yann Legendre est un illustrateur qui

a travaillé avec plus de 50 magazines,

ainsi que Disney, Universal Music,

The Criterion Collection, Blue Note

et de nombreux éditeurs. En 2017,

Lucasfilm invite Yann à dessiner une

collection de 25 images pour célébrer

le 40 e anniversaire de Star Wars. Ses

travaux ont été exposés dans plus de 25

pays. Il a reçu la médaille d’Or au «3x3

Professional Show» à New York, le Gold

Pencil au «One Show», ainsi que l’Award

de la meilleure affiche de cinéma 2011

au SXSW Festival d’Austin, TX.

Ses derniers livres illustrés parus sont

«Grimm’s Fairy Tales», (Rockport),

«Couture Confessions» (Rizzoli) et une

monographie, «À corps perdu» (Textuel).

En 2019, Yann réalise sa première

bande dessinée de science-fiction, «Flesh

Empire» (Casterman).

YANN

LEGENDRE


ALiena...?

c'est vous?

non... mais

nous sommes

toutes un peu

des aliena, ici...


Le seul moyen d’arrêter

les Sénateurs dans leur

paranoïa destructrice

est de les déprogrammer

eux-mêmes... C'est pour

cela que nous allons au

DataCenter.

mais aucun “connecté“ ne

peut y entrer sans être

automatiquement détruit.

Ton corps te

permettra

de passer tous

les détecteurs

de sécurité…



















MAESTRIA

Lars Henkel ( né à Rome en 1973)

a grandi à Bonn, en Allemagne.

Il a étudié l'illustration à

l'Université des Arts appliqués

d'Aix-la-Chapelle et à l'Académie

des arts médiatiques de Cologne.

Aujourd'hui, il vit et travaille à

Berlin. Ces dernières années, il a

enseigné l'illustration à Kiel et

Essen.

Son travail est publié dans des

magazines, des livres, des CD

et des sites web et a reçu les

honneurs de l'ADC Allemagne,

de la Society of Illustrators, de

l'American Illustration, des Arts

de la Communication et du 3×3.

En 2015, il a reçu le «Prix Hans

Meid».

Il a été commandité par des

clients comme GEO Magazine,

Universal Records, Ride

Snowboards, Meret Becker,

Büchergilde Gutenberg, Gestalten

Verlag et d'autres clients

internationaux.

LARS HENKEL




















DON’T

FORGET

et

ABONNEZ VOUS à

TOUS LES DEUX MOIS UN JOURNAL 30X40

AVEC UNE SÉLECTION DE BELLES IMAGES.

PARTICIPEZ POUR 5 EUROS MENSUELS SUR

http://patreon.com/jeanjacquestachdjian

SOUTENEZ UN CRÉATEUR QUI TRAVAILLE BÉNÉVOLEMENT POUR NICOLE ET PLEIN DʼARTISTES !

More magazines by this user