Views
5 months ago

PCDR diagnostic approuve College

population, mais la

population, mais la récession des années 30 l'oblige à fermer ses portes. D'après le recensement de 1970, les carrières et les fonderies sont avec l'agriculture les principales ressources de l'ancienne commune d'Antheit. De nos jours ne subsiste que l‟activité agricole. BAS-OHA: Le site est occupé dès l'époque romaine. Puis les Francs s'y installent à leur tour ; témoin : la découverte d'un cimetière aux environs du hameau de Java. En 1157, le nom de la commune est cité pour la première fois. Lors de la réorganisation paroissiale qui suit le concordat, Bas-Oha, Lamalle et Java sont rattachés à la paroisse de Moha dans le doyenné de Couthuin. Bas-Oha ne récupère son autonomie paroissiale qu'en 1835. Une grande partie du territoire actuel de la commune dépendait de l'ancien comté de Moha. Avant la cession de celui-ci à la Principauté de Liège au 13 ème siècle, le village possédait une Cour Foncière nommée par le Prince Evêque. Quant aux hameaux de Java et Lamalle, ils étaient du ressort de la Cour féodale de Wanze. Jusqu'à l'époque française, le village vit exclusivement d'agriculture. Les exploitations du minerai de fer et de la houille débutent au 19 ème siècle et provoquent une forte immigration. En 1947 une industrie de minéraux non métalliques occupe encore 73 personnes. D'après le recensement de 1970, l'extraction emploie encore 15 ouvriers et l'industrie de transformation 41. Actuellement toutes ces activités sont arrêtées. En 1983, on dénombrait encore une fabrique d'objets d'étain de caractère artisanal qui occupait 27 personnes, fermée aujourd‟hui. HUCCORGNE: Le site est occupé dès le paléolithique moyen, mais l'histoire du village n'est connue qu'à partir de 1210. Huccorgne a probablement fait partie du comté de Moha et a appartenu ensuite à la manse épiscopale, dépendant de la Cour de Justice de Wanze. En 1718, le Prince Evêque cède ses droits seigneuriaux à la Baronne de Berlaimont. Le territoire actuel de Huccorgne comprend également la terre de Famelette. La forteresse de Fosseroule qui s'élevait également sur le territoire de Huccorgne relève en fief de la Cour féodale de Liège. Jusqu'au 19 ème siècle, le village ne vit que de l'agriculture. C‟est à cette époque que sont ouvertes les premières carrières de pierre de taille. On y exploite également le minerai de fer, mais ces industries ont aujourd‟hui fermé leurs portes. A l‟heure actuelle on cultive principalement les céréales. fh et associés scprl urbanistes 24 PCDR commune de Wanze 25 octobre 2010

MOHA: Le chef-lieu du comté se serait formé au 9 ème siècle entre la Meuse et la Mehaigne. siècle ou au 10 ème La première mention du comté de Moha date de 1059. Au début du 13 ème siècle, le comté est donné à l'église de Liège, après l'extinction de la lignée masculine des Moha. Cette donation est confirmée par le Pape en 1225. Le comté de Moha possède une Cour de Justice qui siège à Wanze, qu'il conserve après son annexion à la principauté. Il s'y élève également une forteresse qui sera rasée par les Hutois en 1376 et jamais reconstruite. Dès le 14 ème siècle, le plomb et l'argent sont exploités, mais rapidement abandonnés. Au 19 ème siècle, les sous-sols sont de nouveau exploités : plomb, houille et pierres. Les carrières de pierre qui existent déjà sous le régime français sont exploitées sur une plus large échelle et on y adjoint une série de pierres et fours à chaux. Ces nouvelles industries entraînent une forte immigration. Ces carrières sont toujours exploitées à ce jour mis à part L'exploitation de la houille qui prend fin à la seconde guerre mondiale. VINALMONT: Le village est mentionné pour la première fois en 1137. On suppose que la localité tire son nom des vignes cultivées autrefois. Vinalmont est rattaché à la principauté de Liège au 13 ème siècle et dépend également de la Cour de justice de Wanze. Wanzoul est rattaché à l'église de Vinalmont en 1572 et cet état de choses subsiste encore de nos jours. Le village est dévasté en 1568, les français y établissent leur camp. Le village vit surtout d'agriculture (céréales, betteraves sucrières). Avant la révolution, on y exploite des mines de houille et des carrières calcaires. A cette époque on dénombre 7 carrières et charbonnages, des briqueteries. De nos jours, seule une carrière reste ouverte et emploie moins de 10 personnes. fh et associés scprl urbanistes 25 PCDR commune de Wanze 25 octobre 2010

COLLÈGE
BiBliothèques / Collèges La lecture des jeunes au collège et en ...
Revue Le Collège, automne 2010 - Collège des médecins du Québec
Revue Le Collège, été 2013 - Collège des médecins du Québec
diagnostic tomodensitometrique des fractures du bassin
POSER LE DIAGNOSTIC D'UNE MICI - Le Généraliste
diagnostic technique - Bar-le-Duc
Conduite du diagnostic devant un goitre
Orientation au collège - Fontainepicard
Enchante tes années collège !
LE COLLÈGE DU FUTUR - Val d'Oise
L'étude diagnostic dans le puits - INBO
Equipements pour la recherche de fuites et le diagnostic ... - Primayer
Péritonites dermoïdes aiguës et chroniques : un diagnostic à ne pas ...
Diagnostic prénatal des aneuploïdes - Clinique OVO
DIAGNOSTIC DES CÉPHALÉES - CHUM - Service de neurologie
apport de l'imagerie dans le diagnostic et le bilan d'extension d'une ...