29.05.2019 Views

End Bean

Critique

Critique

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

disparu. Ok. Mais les plans sont ceux d’un 28 Jours Plus Tard. Et j’y reviendrais, mais où sommesnous<br />

? Vous savez les « petites gens ». Ces idiots qui contribuent à faire en sorte que ce film coule le<br />

Titanic en quelques jours. Affaire à suivre. Pour revenir à la question des plans post apocalyptiques. Il<br />

est censé resté environ 4 milliards d’habitants. Alors ne me prenez pas pour un idiot. J’ai bien compris<br />

qu’un stade de baseball désert est là pour représenter le fait que tout le monde a perdu goût à la vie,<br />

la tristesse, la dépression, etc. On va donc dans la simplicité la plus totale. Il était possible de montrer<br />

les survivants qui restent dans ces grandes villes en plus de ces images désertes. Un début de match<br />

de baseball aux tribunes quasi vides avec des hommages aux disparus. Surtout que plus tard on<br />

retrouvera Hulk tout sourire avec des gosses tout sourire également qui lui demande un selfie trop<br />

swag. Scène qui de nouveau contraste avec le gosse en vélo complètement traumatisé que croise<br />

Scott dans un décor de walking dead. Ils ont de l’électricité, ils mangent dans un Diner, ils parlent de<br />

sortie au restaurant, ils ont construit des monuments aux morts… Il reste donc une population active !<br />

Où est-elle ? Le président apparait dans Iron Man 3 par exemple, mais ici non. Qu’il montre que lui<br />

aussi a disparu. Comment les gens s’en sortent 5 ans plus tard ? Ca se résume à une réunion de 3<br />

bonhommes autour de Steve dans la salle des fêtes de Vesoul. Non merci. On est sur un film de 3h,<br />

l’excuse de « on n’avait pas le temps de développer » ca ne passe pas. Et comme promis je reviendrais<br />

sur ce point plus tard car il sacralise tout ce qui me révulse dans ce film.<br />

Sans aller plus loin dans cette ellipse je vais en profiter pour dresser un bilan des personnages avant<br />

de tirer au lance grenade sur le reste du film. Et nous irons Crescendo concernant nos héros.<br />

L’archer. Alors Clint est très bon tout du long. On attendait Jerem, on l’a. Mais on parle du plus grand<br />

film de tous les temps depuis un an. Comment, mais comment peut on nous servir cette scène de<br />

combat au Japon ? Elle est digne d’une série Netflix. N’importe lequel des teasers de l’un des 3 John<br />

Wick est meilleur. Le combat made in Disney Chanel au sabre est ridicule. Rendez-moi Wolverine le<br />

combat de l’immortel ! (Et nous savons qu’il a pris sévère Logan dans cet opus pour moins que ca).<br />

Limite je regrettais le combat de BenDevil contre Jenektra dans un square pour enfant. Et merde<br />

quoi ! Même dans un comics ca découpe ! Attention à la mention cochonne, pardon la mention PEGI<br />

16. Jurisprudence Venom. Ne perdons pas de fric avec un vengeur trop violent. Au final, introduire<br />

Ronin était une très bonne idée mais on se retrouve avec un Punisher du pauvre. Merci quand même à<br />

Hawkeye car je n’étais pas préparé à ce qui va suivre pour les autres persos.<br />

L’homme fourmi ou mon gars sûr du film. Son retour ne m’a pas déplu (stop avec le rat s’il vous plait).<br />

Ses premières scènes sont bien construites et contribuent à la construction dramatique. La recherche<br />

de sa fille. Le constat par lui-même qu’il fait partie des disparus. Les retrouvailles avec sa fille. Par<br />

contre, les tests de voyages dans le temps. Ho my god ! Ce passage a été une épreuve très pénible. Qui<br />

a fait la petite ou la grosse commission dans le scaphandre ? Ridicule. Blague de maternel et encore.<br />

Autre moment gênant : sa réponse lorsque Nebula explique les enjeux pour la pierre de l’âme. Et pour<br />

finir sa transformation gigantesque à la fin, sans conséquence pour sa santé (bien expliqué les deux<br />

épisodes précédents) qui en font un perso qui met Hulk au placard complet et qui se ferait l’armée de<br />

Thanos à lui tout seul.<br />

L’homme de fer. Robert aura eu le droit à son Iron Man 4. Il représente presque 50% du film à lui tout<br />

seul (avec un petit 30% pour Captain America, ca laisse peut de place aux autres). Perso Principal au<br />

début, consistant au milieu, et omniprésent à la fin. Durant le film on s’est torché avec tout le reste du<br />

casting, heureusement lui et Cap sont respectés. Le seul petit problème reste que je venais voir

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!