Les Génies de la Sciences n° 38 - Février 2009

pourlascience

Peut-on mettre la culture en équation ? Telle est l'interrogation qui parcourt l'œuvre de l'anthropologue français le plus marquant du xxe siècle. Cette question en appelle beaucoup d'autres : comment fonctionne l'esprit humain ? Existe-t-il un parallèle entre les langues et l'organisation des sociétés humaines ? En quoi les mythes sont-ils utiles aux sociétés « sans histoire » ? L'art, la musique, les symboles permettent-ils de décrypter la logique culturelle d'un peuple ? Enfin, peut-on répondre à toutes ces questions de façon formelle ? Seul un esprit terriblement exigeant pouvait envisager un projet aussi ambitieux. Conséquence de cette exigence, Claude Lévi-Strauss a rénové l'anthropologie en proposant une méthode nouvelle, le structuralisme, pour l'étude des systèmes de parenté, des mythes, de l'art, de l'esprit humain… Mais il a aussi été un moraliste (prônant le respect de la vie, critiquant le sentiment d'être soi), un intellectuel engagé (contre le racisme, critiquant l'ethnocentrisme occidental et défendant la diversité culturelle), un très bon connaisseur de l'état des sciences de son temps (la cybernétique, la génétique des populations, le cladisme), voire même un théoricien politique (étudiant le rôle du facteur démographique dans l'évolution des sociétés). On ne peut prendre la mesure de cet homme et de son influence sur les sciences humaines qu'en s'attachant aux différentes facettes de son œuvre, même si celles-ci apparaissent parfois dans une certaine ambiguïté. À travers une sélection des grands thèmes qui ont émaillé son œuvre, nous vous invitons à découvrir son histoire au regard de celle, tumultueuse, des sciences humaines naissantes et à entrer ainsi dans une œuvre immense, complexe et parfois difficile d'accès, essentielle toutefois pour comprendre l'état actuel des sciences de l'homme.

More magazines by this user
Similar magazines