16.11.2022 Views

Journal Communal Novembre 2022

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Le journal de

toutes les Liégeoises

et de tous les Liégeois

numéro 41

Novembre 2022

Tiré à 120 000 exemplaires.

24.000 ARBRES D’ICI 2030

Les arbres sont des alliés majeurs dans la lutte contre le réchauffement climatique. D’une part parce qu’ils

contribuent à absorber le CO 2,

et d'autre part parce qu’ils permettent d’abaisser la température lors des

pics de chaleur, notamment en milieu urbain.

La Ville de Liège s’est dotée d’un Plan Canopée dont l’objectif est de planter 24.000 arbres d’ici 2030 ! Tous

ces arbres ne pourront être plantés sur l’espace public : ce plan repose donc sur une mobilisation de toutes

celles et tous ceux qui peuvent y contribuer. Les écoles, les entreprises... et les particuliers bien entendu ont

leur rôle à jouer. La Ville entend les accompagner avec différents dispositifs comme les Passeurs d’Arbres,

la distribution d’arbres gratuits, des informations en ligne...

Envie vous aussi de vous investir ? Même si vous n’avez pas de jardin, chacune et chacun peut contribuer à

une ville plus verte. Découvrez tout cela en détails dans notre grand dossier central.

Pages 2-3 | Côté citoyens

Les infos pratiques

Nouveau guide pour

des pré-ados épanouis,

Saint-Léonard : l’espace

des possibles, rue Puitsen-Sock

: les nouveaux

logements de la Régie

foncière, bébés au grand

air...

Pages 4-5 | Le grand dossier

Plan Canopée

Découvrez nos initiatives

pour une ville plus verte.

Page 6 | En vue

L'actualité en images

Découvrez en photos les

activités des Collège et

Conseil communaux.

Page 7 | Place publique

Le Conseil communal

Focus sur les priorités du

CPAS.

Page 8 | Vivre sa ville

Agenda

L'actualité de nos

musées, jogging inclusif,

croquez coquin !, les

Rencontres “Jeu t’aime”,

Cité de Noël...

CAP SUR LIÈGE !

L I È G E

2023 2022

La Cité ardente est traversée actuellement par de nombreux chantiers qui annoncent une transformation

positive du cadre de vie des Liégeoises et des Liégeois.

En attendant la fin de ces chantiers, Liège conserve ses atouts : ses commerces, son offre très large de

loisirs, ses cafés et restaurants, ses événements... Et vous êtes nombreux à continuer à en profiter et à

garder le cap sur Liège.

Cap sur Liège, c’est aussi le nom de la série que la Ville de Liège vient de lancer sur sa chaîne YouTube et

en podcast. On y met en lumière les événements et les actions que la Ville développe.

Venez découvrir cette série sur youtube.com/VilledeLiegeOfficiel.

La Ville de Liège

PAGE 8

COLLECTIONNEUSES

ROTHSCHILD

MÉCÈNES ET DONATRICES D'EXCEPTION

Ed. Resp : Mehmet AYDOGDU, Féronstrée 92, 4000 Liège - photos : Charles Escot, Portrait de la baronne Salomon de Rothschild, 1867-68, pastel © Musée de Beaux-Arts de Gaillac - Ary Sheffer, Portrait de la Baronne Nathanaël de Rothschild, huile sur toile, coll. privée © G.Deleflie - Inconnu, Portrait de Béatrice de Rothschild, vers 1920, autochrome, reproduction © Boulogne-Billancourt, Musée Albert-Kahn - Arnould Reynold, Portrait d’Alix de Rothschild, ©Musée des Beaux-Arts de Caen - P. Touzard


Côté citoyens

numéro 41 | Novembre 2022

Des défibrillateurs

pour sauver des vies

Une mascotte pour

l’alimentation saine

Le défibrillateur externe automatisé (DEA)

est un appareil qui diagnostique le rythme

cardiaque en cas de malaise et décide si

un choc est nécessaire pour relancer le

cœur. En Belgique, il y a environ 11.000

arrêts cardiaques par an et seul 10% des

personnes touchées y survivra. Nous

pouvons faire passer ce taux de survie à

60% si une réanimation cardiopulmonaire

et une défibrillation précoce (dans les 4

minutes) sont pratiquées.

À Liège, 25 défibrillateurs externes automatisés ont été placés par l’ASBL

Liège Ville Santé en accès public, 24h/24, afin de faciliter et d’accélérer son

utilisation. Ils viennent compléter la liste des défibrillateurs déjà présents sur

notre territoire (vous pouvez en retrouver un aperçu sur opendata.liege.be).

Comment fonctionne un DEA et que fait-il à votre cœur ?

Parfois, les cellules du cœur qui entourent les nœuds cardiaques émettent

des signaux électriques anarchiques tels que le fonctionnement correct de

votre cœur n’est plus possible et cela peut se traduire par un arrêt cardiaque

inopiné. Le choc électrique délivré par le DEA va “réinitialiser” le cœur afin

de donner la chance aux deux stimulateurs cardiaques naturels de reprendre

un contrôle efficace du rythme cardiaque.

Qui peut utiliser un DEA ?

L'utilisation d'un DEA est très simple. Lorsque vous l’allumez, il suffit de

suivre les instructions audio-visuelles. Par guidage vocal, le DEA vous

demandera de placer d'abord les électrodes sur le torse nu de la victime et

de connecter les électrodes si nécessaire. Le défibrillateur analysera alors

automatiquement le rythme cardiaque et décidera si un choc est nécessaire

ou non. Le DEA est sans danger : sur une personne consciente, qui respire

ou qui n’est pas en arrêt cardiaque, le DEA ne délivrera jamais un choc

électrique !

La réanimation cardiopulmonaire reste nécessaire après l'utilisation du DEA :

n’hésitez pas à vous former avec Liège Ville Santé (liegevillesante.be).

La Ville de Liège participe au programme européen “BioCanteens#2” pour

partager des expériences et des compétences en matière de distribution de

repas scolaires durables.

Ces échanges se font avec les villes de Mouans-Sartroux (France), Gavà

(Espagne) et Wroclaw (Pologne).

À travers son adhésion, la Ville

de Liège continue à faire évoluer

l’offre alimentaire au sein des

cantines scolaires et des crèches

vers un modèle bio, local et sain.

Actuellement, 10.000 enfants sur

le territoire administratif de la Ville

de Liège ont déjà la possibilité de

commander des repas bio et issus

du circuit court dans les cantines

scolaires et crèches.

Manger sain, c’est bien mais comprendre pourquoi on le fait, c’est encore

mieux ! La Ville de Liège a donc travaillé aussi sur la question de la

sensibilisation à l’alimentation saine et durable avec des nutritionnistes, les

chefs cuisiniers d’ISoSL ainsi que la Ceinture Aliment-Terre Liégeoise.

Le projet européen "BioCanteens#2" a ainsi permis de réaliser des panneaux

ludiques à destination notamment des cantines scolaires. Des mascottes

vont accompagner les enfants au travers de thématiques telles que la

saisonnalité des fruits et légumes, les bonnes pratiques à la cantine...

Plusieurs mascottes parcourent les visuels du champ à la cantine : le

maraîcher “Aubert Djin”, le jeune “Harry Covert” et la cantinière “Mira Belle”.

Ce projet inclut également des visuels de sensibilisation disposés dans des

champs pédagogiques comme sur la parcelle CREaFARM de la Ville de

Liège qui accueille le projet de maraîchage urbain les “Pousses Poussent”.

Une belle manière de faire comprendre cette thématique.

À l’avenir, la Ville aimerait rendre ces personnages récurrents au travers

d’autres contenus pédagogiques concernant l’alimentation. Ces mascottes

participent à la construction d’une identité forte pour la Ville en termes

d’alimentation saine et durable auprès des enfants.

Nouveau guide pour des

pré-ados épanouis

Saint-Léonard :

l’espace des possibles

La Ville de Liège accompagne le

développement du commerce local en

fournissant notamment une identité

commerciale spécifique pour les

différents quartiers liégeois. L’objectif

est d’amener des commerces, des

clients, des investisseurs, mais aussi

des habitants en mettant en avant les

forces de chaque quartier.

C’est au tour de Saint-Léonard de se faire tirer le portrait avec l’identité

intitulée “L’espace des possibles” ! Cette 11 e identité met en avant les

atouts de cet espace de plus de 10.000 habitants, de 165 commerces en

activité et avec une forte attractivité liée à sa proximité du cœur historique.

Multiculturel, festif et solidaire, il peut aussi compter sur un fort terreau

associatif et un vivier d’artisans et d’artistes.

Tous ces atouts ont été ciblés par le bureau du commerce de la Ville, en

collaboration avec les acteurs du quartier, et mis en forme par le studio de

graphisme liégeois “Synthèse”. Cette identité est présentée notamment

sur une plaquette de présentation destinée aux investisseurs et les acteurs

du quartier peuvent se l’approprier pour renforcer le positionnement

commercial du quartier.

Toutes les identités de quartier sont sur :

https://place2shop.liege.be/fr/pages/investisseurs.aspx

L’entrée dans l’adolescence est

synonyme de questionnements. Le

corps et les émotions changent,

et ce sont des sujets que les

jeunes n’ont pas forcément envie

d’aborder avec leurs parents.

Un nouveau guide et des séances

d’information en classe vont

pouvoir les aider à libérer la

parole. Dès la rentrée de janvier,

le SECCO (Service Évaluation,

Communication, prévention des

COnflits) du Plan de Prévention

de la Ville de Liège proposera

des séances de sensibilisation à

destination des élèves de 6 e année

de l’enseignement communal.

À l’aide de 6 capsules vidéo et d’un livret pédagogique,

les animateurs aborderont les thématiques liées au passage à

l’adolescence : puberté, consentement, dangers d’Internet… Des

discussions sans tabou seront proposées, pour que chaque élève puisse

poser ses questions sans honte ni jugement. Cet outil sera également

disponible pour les professionnels sur simple demande au service.

Plus d’infos par mail : prevention-vif@liege.be

CONCOURS

Gagnez 2 entrées pour l’exposition « Collectionneuses Rothschild.

Mécènes et donatrices d’exception » à La Boverie jusqu’au 26.02.2023.

Participez en renvoyant ce formulaire complété au service

Communication de la Ville de Liège (rue grande Tour 14, 4000 Liège)

ou envoyez un courriel à concours@liege.be avant le 9 décembre 2022.

Un tirage au sort déterminera les gagnants. Un seul bon par personne.

Prénom et nom : ……………………………………………………………………………………………….....

Adresse : ………………………………………………………………………………………………………………..

Téléphone : ……………………………………………………………………………………………………………

Courriel : ………………………………………………………………………………………………………………..

2


Côté citoyens

numéro 41 | Novembre 2022

Plus de respect,

moins d’agressivité !

Chaque jour, les agents communaux

déploient leur énergie pour se mettre

au service de la population.

Malheureusement, que ce soit derrière

un guichet, en rue, dans les quartiers,

dans une crèche ou une école, au

téléphone…, les agents de la Ville et du

CPAS doivent de plus en plus souvent

faire face à des citoyens impatients,

irrespectueux et parfois même agressifs

physiquement.

Les crises successives de ces deux dernières années n’ont fait qu’accentuer

ce phénomène, malgré tous les efforts déployés dans ce contexte compliqué

pour assurer la continuité d’un service public de qualité.

De tels comportements sont inacceptables : aucune agression à l'encontre

des agents, qui travaillent au service de la population, ne peut être tolérée.

C’est pourquoi la Ville et le CPAS ont lancé une campagne de sensibilisation

dont l’objectif est simple : rappeler au public le respect envers leur

personnel mais aussi les sanctions potentielles (dépôt de plainte à la Police)

pour quiconque se rend coupable de violence physique ou verbale, d’injures,

de menaces ou d’intimidations à l’égard d’un agent communal.

Cette campagne sera également relayée via les réseaux sociaux et affichée

dans tous les bâtiments communaux susceptibles d’accueillir du public.

Ensemble, faisons en sorte que le respect aille dans les deux sens !

Le "NO COMMENT"

de Jim SUMKAY ©

Nouveaux logements

de la Régie foncière

rue Puits-en-Sock

Inscrite dans le projet “Vivre au

centre” initié par la Ville de Liège,

la rénovation des immeubles situés

rue Puits-en-Sock (n°30 à 36), au

cœur du quartier d’Outremeuse, est

arrivée à son terme.

Dans cet axe commercial essentiel

à l’attractivité du quartier, la Ville

a proposé un projet immobilier

ambitieux avec un concept

architectural favorisant les surfaces

exploitables tout en respectant les

plans originels.

Le projet s’est concrétisé avec

un immeuble composé de cinq

logements basse énergie, disposant

d’un jardin et de terrasses ainsi que

d’une surface commerciale qui va

redynamiser l’entrée de la rue.

Retrouvez plus d’informations sur la mise en location de ces logements :

https://www.liege.be/fr/vie-communale/services-communaux/logement/

logement/regie-fonciere

La sexualité des seniors,

on en parle !

La Ville de Liège propose de longue

date un programme d'activités

physiques, artistiques, culturelles,

scientifiques... au profit de tous les

seniors liégeois.

Ce programme, porté par les services Intergénérationnel et Animation

Seniors, en collaboration avec l'échevinat des Solidarités, de la Cohésion

Sociale et des Droits des personnes, met à l’honneur une nouvelle

thématique autour de la vie affective et sexuelle après 50 ans. À travers

le projet “Si… Sexe & Seniors”, toute une série d’activités sont ainsi

organisées : des conférences thématiques, des "visites coquines" (visites

guidées à la découverte du passé “sulfureux” de la Cité ardente), des

projections de films ou encore des activités d’arts plastiques, des Cafés

Papote... Retrouvez en page 8 le prochain événement.

Crise énergétique : des aides

pour le secteur économique

Afin de soutenir le secteur économique qui est fortement impacté par les

multiples crises actuelles, la Ville de Liège propose plusieurs aides concrètes.

Bébés au grand air

Les crèches communales fourmillent

de projets pour l’épanouissement de

nos petits. Allez, enfilez vos bottes

(pointure 20) et on sort jouer, jardiner,

observer les oiseaux !

C’est la dynamique d’appropriation

des espaces extérieurs qui va à terme

concerner les 33 milieux d’accueil de

la Ville. Pour l’heure, près de la moitié

privilégie déjà les activités en extérieur.

Bacs potagers en terreau bio installés,

nichoirs, modules de jeux, jardins

sensoriels…

Les encadrants, préalablement formés,

s’adaptent à l’environnement de la crèche

pour faire profiter les enfants de tous

les bienfaits des activités en extérieur.

Les bénéfices sont nombreux : gain en

autonomie, développement de tous les

sens, sensibilisation à l’environnement et

une saine fatigue pour les petits !

Des permanences juridiques

A l’initiative de l'échevinat du Commerce et en collaboration avec le

barreau de Liège-Huy et le bureau d'aide juridique, la Ville met en place des

permanences de première aide juridique à destination des commerçants et

des citoyens impactés par la crise énergétique. Elles auront lieu au passage

Lemonnier tous les mardis matins, de préférence sur rendez-vous (par

téléphone au 04/325.02.58 ou par mail CAJ@barreaudeliege-huy.be) et

tout prochainement en Outremeuse.

Entreprendre durable, un outil concret

Entreprendre durable est un nouvel outil développé par la Ville dans le

cadre d'un projet européen Interreg. Son but est d’accompagner le secteur

économique à la recherche de solutions en matière d'économies d'énergies

et de transition climatique. Cet outil s’adresse à un large public : PME, TPE,

commerçants, professions libérales et acteurs du secteur non marchand.

Par ce projet, la Ville de Liège entend jouer un rôle de facilitateur entre

le secteur économique et les porteurs de solution, notamment via le site

internet entreprendredurable.liege.be qui répertorie les aides, supports

et ressources pour faciliter les démarches de celles et ceux qui souhaitent

s’inscrire dans une économie plus durable.

En plus du site, des ateliers pratiques gratuits sont organisés afin de réunir

les publics-cibles et les acteurs pouvant leur venir en aide. Le prochain

événement aura lieu le 13 décembre !

Infos : entreprendredurable@liege.be - entreprendredurable.liege.be

3


Le grand dossier

numéro 41 | Novembre 2022

UN PLAN CANOPÉE POUR UNE VIL

Faire face au

dérèglement climatique

Conserver un maximum

la végétalisation existante

Lutter contre le changement

climatique est un des enjeux

majeurs à relever au niveau

mondial. À Liège, les citoyens

se sont mobilisés pour que la

transition climatique soit une

priorité des autorités.

La Ville de Liège, comme d'autres niveaux de pouvoir (Union européenne,

État fédéral, Wallonie...), s’est dotée en juin 2021 d’un Plan d’Actions pour

le Climat qui doit lui permettre de diminuer de 55% ses émissions de gaz à

effet de serre d’ici 2030 et d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Ces

objectifs font de Liège la ville la plus ambitieuse de Wallonie !

Parallèlement aux efforts visant à réduire nos émissions, il est important

de transformer le territoire liégeois pour anticiper les conséquences du

changement climatique et protéger notre environnement ainsi que toutes

les personnes qui vivent ou qui passent du temps à Liège. Sans agir, notre

climat pourrait correspondre, à l’horizon 2100, à celui que nous connaissons

aujourd’hui à... Madrid ou Porto ! D’après les estimations du GIEC, nous

connaîtrons entre 15 et 27 jours de vague de chaleur (période continue d'au

moins cinq jours durant lesquels la température minimale atteint 25 degrés

et la température de trois de ces cinq jours atteint au moins 30 degrés),

contre une moyenne de 2 à 5 jours par an enregistrés entre 1995 et 2015.

En d’autres mots, les étés de nos petits-enfants, s’ils vivent en ville, seront

à 30% des jours de canicule, avec des impacts considérables sur leur

santé, mais aussi sur la productivité, la consommation d’énergie ou les

pannes d’infrastructures. Vu les difficultés déjà rencontrées aujourd’hui

lors des périodes de forte chaleur, on imagine aisément les conséquences

désastreuses attendues si l’on ne fait rien pour adapter notre territoire et

atténuer ainsi la hausse des températures.

24.000 ARBRES À L'HORIZON 2030

Afin de lutter contre l'augmentation des températures, la Ville de Liège a

notamment lancé le Plan Canopée, unique en Belgique, qui a pour ambition

de planter plus de 24.000 arbres d’ici 2030. L'objectif est de faire de Liège

une ville plus verte, plus résiliente et plus respirable, où il fait bon vivre en

bonne santé.

La Ville ne pourra atteindre ce

but que si l’abattage d’arbre est

réalisé de manière raisonnée,

est compensé par de nouvelles

plantations et si les arbres

existants sont bien entretenus.

Augmenter le nombre de plantations sera plus important dans les milieux

urbains denses comme Liège en raison de l’urbanisation des sols et de la

densité des bâtiments, qui emmagasinent davantage la chaleur en journée

(et la restituent la nuit), alors qu'un environnement plus végétalisé réfléchit

les rayonnements du soleil et rafraîchit l’air. C’est pourquoi en période de

canicule, la différence de température entre le centre-ville et les zones plus

campagnardes peut monter jusqu’à + 7°C.

En ce qui concerne la conservation des arbres, il est apparu essentiel

d’empêcher l’abattage d’arbres en bonne santé, raison pour laquelle un

nouveau règlement communal relatif à la conservation de la nature a

été adopté par le Conseil communal afin de protéger les arbres et les

haies se trouvant sur notre territoire.

Jusqu’alors, il n’y avait pas de règlement spécifique aux arbres,

l’autorisation d’abattre un arbre était intégrée dans un cadre global

des permis d’urbanisme. Désormais, ce n’est plus le cas, le règlement

protège tous les arbres, qu’il y ait une demande de permis ou non.

Concrètement, il est dorénavant interdit d’abattre un arbre sans

autorisation du Collège communal. Cette autorisation est exigée dès

qu’un arbre dépasse trois mètres de haut. Il en va de même pour les

haies, qui ne peuvent plus être aussi simplement arrachées que par le

passé.

De plus, afin de garantir un entretien optimal des arbres lors des

périodes de canicules, la Ville a mis en place une brigade volante ayant

comme objectif d’arroser les arbres les plus fragiles. Depuis lors, dès que

le Plan Canicule est activé, cette brigade se reforme automatiquement.

Avec un camion-citerne, elle parcoure tout le territoire liégeois pour

assurer la pérennité des nouvelles plantations.

Compenser les arbres abattus

Concernant la compensation des arbres qu’il est parfois nécessaire

d’abattre, la Ville a souhaité intégrer une nouveauté dans le règlement

communal relatif à la conservation de la nature en intégrant ce concept

d’obligation de compensation. Des critères précis ont été définis en

fonction de la taille de la canopée supprimée par le demandeur. À partir

d’une certaine taille, un arbre coupé devra être compensé par trois,

voire quatre nouveaux arbres, ce qui permettra d’ici quelques années,

d’augmenter le nombre d’arbres plantés à Liège.

Ce changement de réglementation est en cohérence avec notre

ambition de verduriser davantage notre ville.

Planter au bon endroit

Afin de définir les zones où planter les arbres en priorité, la Ville de Liège a

fait appel à des spécialistes externes. Ils ont dressé un état des lieux de la

couverture arborée (la canopée) actuelle de la ville, identifié les quartiers où

planter en priorité et les sites potentiels de plantation d’arbres.

Pour limiter l’exposition à ces risques environnementaux et sanitaires, la

Ville de Liège a donc décidé de mener à bien le développement de son Plan

Canopée selon 3 axes : conserver, compenser, planter.

Pourquoi le nom Canopée ? La canopée est la cime des grands arbres d’une

forêt. Ici, on l’utilise comme représentation de la couverture végétale, que

l’on souhaite la plus étendue possible.

VÉGÉTALISER POUR REFROIDIR

Les bénéfices qu’apportent les arbres en ville sont nombreux et permettent

de répondre à des enjeux importants : baisse des températures, captation

du CO 2

, purification de l’air, bien-être des citoyens, effets d’ombrage

rafraîchissants, soutien à la biodiversité, verdissement des quartiers peu

végétalisés ou encore diminution du ruissellement des eaux de pluie

et donc atténuation du risque d’inondation. Les arbres plantés à Liège

constituent un élément efficace et économe pour anticiper les changements

climatiques et adapter la ville à la hausse des températures. C’est la raison

d’être du Plan Canopée !

La carte ci-après montre les quartiers prioritaires en prenant en compte

dans chacun d'entre eux :

- la densité de logements ;

- la densité de population ;

- la densité de population sensible aux fortes chaleurs.

4


Le grand dossier

numéro 41 | Novembre 2022

LE PLUS VERTE ET PLUS DURABLE

Cette méthodologie permet

d’identifier les quartiers de

Liège les plus sensibles, où il

est primordial de planter des

arbres pour un cadre de vie

respirable.

Planter des arbres en ville

représente un défi en raison

de la densité de logements,

des espaces publics exploités,

des zones imperméabilisées,

de la présence de conduites

de gaz, de câbles électriques

dans le sous-sol, etc. Il

importe donc de planter dans

l’espace public mais aussi sur

le domaine privé : si ce dernier

dispose de 5 fois plus de

surfaces pouvant accueillir des

plantations, la Ville souhaite

seulement 2 fois plus de

plantations que sur le domaine

public pour parvenir aux

objectifs du Plan Canopée.

N'hésitez pas à consulter notre site internet canopee.liege.be : il présente

en détails tous les aspects du plan. Il fournit également un outil informatique

très simple pour choisir quel arbre planter sur son terrain, en tenant compte

des caractéristiques de celui-ci et de ses souhaits propres. Plus de 180

essences ont été sélectionnées pour leur capacité à se développer en

bonne santé dans un climat qui va se réchauffer.

Ainsi, grâce à cette formation, ces citoyens vont devenir des personnesressources,

des relais du Plan Canopée auprès des autres citoyens,

permettant de transférer au plus grand nombre, le savoir acquis avec nos

spécialistes.

Impliquer concrètement

les citoyens et l’ensemble

des acteurs de la société

(associations, écoles,

entreprises...) qui le

souhaitent dans la mise en

œuvre du Plan Canopée est

justement la volonté de la

Ville de Liège.

Pour favoriser cette

implication, la Journée de

l'Arbre s'est transformée en

Semaine de l'Arbre !

En 2021, les habitants de Liège ont reçu gratuitement plus de 1500 arbres

et 2000 petits fruitiers grâce au partenariat entre la Ville de Liège et l'ASBL

Liège Propreté et Environnement. En 2022, nous poursuivons ensemble

la végétalisation de notre cité ! Les commandes d’arbres ont été ouvertes

depuis le 1 er mai et à l’heure de lire ces lignes, il en restera peut-être encore

quelques-uns. Rendez-vous sur canopee.liege.be

La hauteur, la largeur et le port des arbres à maturité sont indiqués au

sein de chaque fiche de l'application d'aide au choix d'un arbre. Les arbres

offerts mesurent 3 à 4m de haut pour environ 50cm de large. Ils sont âgés

d’environ 6 à 8 ans (les fruitiers pourront donc porter des fruits rapidement).

Ainsi, nous portons ce plan pour les générations à venir, pour nos enfants et

nos petits-enfants, pour faire de Liège une ville plus verte où il fait bon vivre

et grandir. Il sera avant tout un plan collectif et citoyen, auquel chacune et

chacun aura la possibilité de contribuer.

Si les conditions météorologiques sont favorables, nous vous conseillons

de planter votre arbre dans la foulée. Dans le cas contraire, vous pouvez le

mettre en jauge pour éviter que les racines ne se dessèchent.

Pour cette édition, les arbres réservés seront disponibles à la réception

entre le 19 et le 26/11/2022 à Sclessin.

DONNER LA POSSIBILITÉ AUX CITOYENS DE S'IMPLIQUER

Pour exposer ce projet ambitieux aux citoyens, l’échevinat de la Transition

écologique, accompagné de l’administration, a entrepris une tournée des

quartiers afin de promouvoir l’implication citoyenne, indispensable pour

atteindre les objectifs essentiels dans la lutte contre le réchauffement

climatique de notre cité. En effet, deux tiers des pelouses qui peuvent

accueillir un arbre sont situés sur le domaine privé : il est donc impératif

que le citoyen intéressé puisse s’impliquer dans ce processus de plantation.

Une distribution sans réservation se déroulera également avec des petits

fruitiers (groseillers, cassissiers ou framboisiers) sous réserve des stocks

disponibles :

- Samedi 19 et dimanche 20/11 de 9h à 16h à l'Ecole d'Horticulture de la

Ville de Liège (rue de l'Espérance 62, 4000 Liège) ;

- Samedi 19/11 de 9h à 16h à la Cité s'invente (rue du Bâneux 75, 4000

Liège) ;

- Samedi 19/11 de 9h à 12h au Jardin Albert 1 er (avenue Albert 1 er 5, 4030

Grivegnée) ;

- Samedi 19/11 de 9h à 16h en face du 242 rue de l'Hippodrome, 4000

Liège ;

- Dimanche 20/11 de 10h à 13h au parc Comhaire (rue Comhaire 172, 4000

Liège).

Scannez ce QRcode pour accéder aux informations

relatives a la distribution des arbres fruitiers.

Une structure permettant d’échanger sur le savoir arboricole, tout en

permettant de créer du lien social dans les différents quartiers, a aussi été

mise en place : c'est le projet "Passeurs d’Arbres". Il a pour but de former

40 référents sur le territoire liégeois pour apporter leur aide et sensibiliser

les habitants de leur quartier à l’importance de la plantation et de l’entretien

du couvert végétal pour notre cadre de vie.

En effet, il est particulièrement important de savoir comment planter le

bon arbre au bon endroit, comment réaliser une taille raisonnée, préserver

les arbres et leur milieu, et enfin, soigner les arbres et connaître certaines

caractéristiques si on souhaite en tirer leur plein potentiel.

PARTICIPER À L'EFFORT COLLECTIF, MÊME SANS JARDIN !

Pour celles et ceux qui n’ont pas la possibilité de planter un arbre chez

eux par manque d’espace, l’appel à projet “Liège Ville verte et durable” a

été lancé en 2021 afin de participer à un concours “façade végétale”. Cet

appel à projet a suscité énormément d’engouement avec plus de 1100

demandes ! La Ville procède à l’analyse des demandes et vu leur nombre,

la concrétisation va s’étaler sur plusieurs années car il faut pour chaque cas

bien étudier la faisabilité (notamment en tenant compte des infrastructures

enterrées devant les maisons pour le gaz, l’eau...).

Au-delà de cette stratégie ambitieuse articulée autour de trois principes

(conserver, compenser, planter), la Ville a créé des outils pertinents tels

que le guide de l’arbre urbain ou le référencement de l’ensemble des arbres

présents sur l’espace public liégeois dans l’Open Data (opendata.liege.be)

pour permettre aux Liégeoises et Liégeois d’être acteurs de leur transition

écologique en étant véritablement au cœur de nos actions.

De cette manière, nous pourrons offrir aux générations futures un

environnement plus agréable, plus sain où il fait bon vivre et grandir.

Plus d’informations :

canopee@liege.be - 04/238.33.88 - canopee.liege.be

5


En vue

numéro 41 | Novembre 2022

L’échevin Roland Léonard (au centre de la

photo) lors de la réunion d'information avec

les riverains du Lhonneux à Chênée, pour

leur présenter le projet de réaménagement

de la place du Tilleul, endommagée lors des

inondations de juillet 2021.

Le Bourgmestre en compagnie du nouveau

chef de corps, Jean-Marc Demelenne, lors

de sa prestation de serment.

La première échevine Christine Defraigne

a participé à l'inauguration de l'ancien

bâtiment Belgacom rue de l'Université 32,

rénové et réhabilité pour accueillir 126 kots

pour étudiants dont 10% seront des kots

sociaux.

L'échevin de la Propreté Gilles Foret sur le

pont avec les services Propreté de la Ville au

lendemain du XV août.

Visite de l’exposition des photos du concours

“Circuit des Collégiales” au Grand Curtius

organisée par la première échevine Christine

Defraigne, dans le cadre des Journées

du Patrimoine avec la participation de

Sophie Denoël (Directrice de la Direction

opérationnelle de la Zone Est de l’AWaP) et

de Paul Hautecler (architecte).

L’échevin Julie Fernandez Fernandez

inaugure le cycle d’activités sur la vie

affective et sexuelle des seniors dans le

cadre du projet "Si…Sexe & Seniors".

Après en avoir été empêchée durant la crise

Covid, l'échevin Elisabeth Fraipont a repris

avec joie les visites de félicitations aux

centenaires liégeois.

Le Bourgmestre lors de la pose de la première

pierre de Rives Ardentes (Copyright: Filip

Claessens).

Le Bourgmestre remet la distinction du

Mérite liégeois à Christian Libens. Ce

professeur de français, conférencier,

animateur littéraire, scénariste de BD,

journaliste... est un amoureux de Liège

et cela s'est notamment reflété dans bon

nombre de ses ouvrages qui parlent de la

Cité ardente.

L’échevin Maggy Yerna dans les bureaux

de son échevinat du Logement, du

Développement économique et territorial,

de la Régie foncière et de la Politique du

Personnel communal.

L'échevin Mehmet Aydogdu lors du

vernissage de l'exposition "Collectionneuses

Rothschild - Mécènes et donatrices

d'exception" à La Boverie.

L’échevin Jean Pierre Hupkens et Caroline

Désir, ministre de l'Éducation, ont visité les

écoles de Droixhe, du Laveu et d'Hôtellerie et

de Tourisme de la Ville de Liège.

De gauche à droite, les chefs de groupe Caroline Saal et François

Schreuer lors de la remise des Mérites liégeois 2022.

De gauche à droite, les chefs de groupe Sophie Lecron, Benoît Bouchat et François Pottié

au Conseil communal.

6


Place publique

numéro 41 | Novembre 2022

FOCUS SUR LES PRIORITÉS DU CPAS

Jean-Paul BONJEAN

Président du CPAS

L’insertion socioprofessionnelle, une

priorité absolue du CPAS de Liège

En effet, accompagner les bénéficiaires

du Revenu d’Intégration Sociale

(RIS) vers une insertion durable dans

l’emploi est la meilleure garantie

de les faire sortir définitivement de

l’aide sociale. Le dispositif “Contrat

Article 60 §7” est un des principaux

outils dont dispose le CPAS de

Liège pour favoriser la réinsertion

socioprofessionnelle. Il s’agit de

la possibilité d’offrir un contrat de

travail aux bénéficiaires du RIS, d’une

durée d’un à deux ans, afin de leur

permettre d’acquérir une expérience

professionnelle et de recouvrer leurs

droits aux allocations de chômage.

Une fois engagées, ces personnes sont

affectées au sein des services du CPAS,

de la Ville, d’une Intercommunale ou

encore d’une asbl ou d’une entreprise

d’économie sociale partenaire.

Toutefois, afin d’élargir les possibilités

de mises à l’emploi, il a été décidé

d’ouvrir ce dispositif à une nouvelle

catégorie de partenaires, à savoir les

entreprises du secteur privé, pour

autant qu’elle embauche la personne à

l’issue du contrat “article 60”. D’abord

testée sous forme de projet pilote,

afin d’en évaluer la pertinence, cette

initiative a été couronnée de succès et

est aujourd’hui largement promue.

La lutte contre le sans-abrisme, une

autre des priorités du CPAS

Deux axes principaux sont

particulièrement renforcés. D’une

part, il s’agit d’augmenter de manière

significative la capacité d’accueil

de l’Abri de Nuit, situé rue sur la

Fontaine. Grâce à des financements

européens et régionaux, ce bâtiment

va être entièrement rénové et surtout,

le nombre de places d’accueil va

être doublé. Il s’agira également d’y

aménager des espaces de bureau et

de travail beaucoup mieux adaptés

pour le personnel qui y est affecté.

Ainsi, le service des Urgences sociales

pourra intégrer ces locaux. Ce qui

permettra de mieux coordonner les

actions des services et d’apporter une

réponse plus globale au problème du

sans-abrisme. D’autre part, le but est

de renforcer la capacité de prise en

charge des usagers en proposant un

accompagnement personnalisé visant

à les sortir de la rue, notamment à

travers le programme “Housing First”

qui vise à pérenniser l’installation dans

un logement grâce à l’encadrement du

Relais social.

Face aux nombreuses crises que traverse notre pays, de plus en plus de citoyens sollicitent le CPAS.

Quelles sont vos priorités en matière d'aide aux ménages ?

Jean-Claude

MARCOURT

Chef de

groupe

Le CPAS est un des outils fondamentaux de notre État

social. En Belgique, tous les citoyens dont les moyens

de subsistance sont insuffisants peuvent bénéficier de

l’assistance sociale du CPAS.

Très récemment, le CPAS de Liège a pris une mesure

forte : la mise en place d’une procédure exceptionnelle

simplifiée permettant à tous les Liégeois rencontrant

des difficultés à payer leurs factures d’acomptes

d’énergie de bénéficier du tarif social élargi en

devenant client protégé conjoncturel. Cette mesure

répond notamment à un faible recours des ménages,

qui y ont pourtant droit, au tarif social élargi, le plus

souvent par manque d’information.

En cela, elle se situe dans la continuité d’un des

combats essentiels du Parti socialiste pour aider les

personnes en difficulté : obtenir l’automatisation

des droits sociaux, c'est-à-dire le fait de bénéficier

automatiquement des aides sociales auxquelles on peut

prétendre, sans devoir en faire la demande.

Diana

NIKOLIC

Cheffe de

groupe

Nous pensons que le travail est le meilleur moyen de

lutter contre la précarité. Et le travail doit garantir un

revenu qui récompense réellement les travailleurs.

On le voit avec cette crise, même la classe moyenne

souffre. Et de plus en plus se tournent vers le CPAS.

Les moyens de la Ville sont limités. Les différents

gouvernements ont pris des mesures mais ce ne sont

pas des solutions à long terme.

Nous plaidons pour la formation et la remise à l'emploi

des chômeurs de longue durée. Et cela peut passer par

conditionner le maintien des allocations au fait de se

former à un métier en pénurie ou de travailler pour la

collectivité.

Au niveau fiscal ensuite, le MR veut une diminution

globale des impôts sur le travail. Il faut mieux

récompenser celles et ceux qui travaillent. Enfin, il ne

faut pas oublier que nos indépendants et entreprises

souffrent aussi. Or, ils sont pourvoyeurs d'emplois.

Il faut les soutenir également car s'ils ferment leur

activité, ils mettent fin aux emplois qui y sont liés.

Sophie

LECRON

Cheffe de

groupe

Le nombre de gens qui ne savent plus payer leur

facture explose, alors que des géants de l’énergie font

des surprofits indécents. Il est temps de rompre avec la

logique capitaliste et de faire payer Engie ! Avec le PTB,

nous proposons de :

1. Baisser et bloquer les prix ;

2. Faire payer Engie par une taxe sur les surprofits

(proposition de loi Mertens) ;

3. Reprendre le secteur de l’énergie des mains des

multinationales.

Au dernier Conseil communal, les partis de la majorité

n'ont pas voulu débattre sur la question, malgré

notre proposition de motion. Et la discussion est, par

conséquent, reportée au mois prochain. Nous espérons

que cette fois, les partis traditionnels présents au

Conseil communal se positionneront, et soutiendront

nos revendications. Les ménages, dans la grande

majorité, n'en peuvent plus. Il faut agir au plus vite !

Caroline

SAAL

Cheffe de

groupe

Chaque personne a droit à une vie digne. Il est

indispensable que toute personne en difficulté avec ses

factures accède au tarif social de l’énergie. Vert Ardent

souhaite également la fin du statut de cohabitant, qui

consiste à diminuer les allocations d’une personne

sous prétexte qu’elle vit avec d’autres personnes

(son partenaire, sa famille, des colocataires, etc). Cela

renforce la pauvreté et favorise l’isolement au détriment

de solutions collectives (colocation, habitat partagé).

Une jurisprudence existe pour tolérer la cohabitation:

nous demandons au CPAS de Liège de l’appliquer

systématiquement.

Aujourd’hui, encore trop de personnes ont du mal à

accéder à leurs droits par manque d’informations ou

procédures trop lourdes. Nous dénonçons enfin des

délais parfois de plusieurs mois entre une demande

d’aide et son octroi. Renforçons les équipes et facilitons

les procédures administratives.

Benoît

BOUCHAT

Chef de

groupe

Pour toutes les familles pour lesquelles

chaque euro compte, l’augmentation

du coût de la vie et en particulier de

l’énergie est un coup dur. Le CPAS est

le filet de sécurité pour veiller à ce

que chacun ait un logement décent et

chauffé et mange à sa faim.

Son rôle est d’autant plus important

quand les conditions sont difficiles, pour

éviter que plus de personnes soient

entrainées dans une spirale négative de

pauvreté.

Améliorer l’aide sociale, c’est investir

dans l’avenir. Concrètement, étant donné

que la Ville possède un patrimoine

immobilier considérable, avec Les

Engagés, nous considérons qu’une plus

grande partie devrait être consacrée

pour créer des logements sociaux pour

les familles.

TOUT POUR SUIVRE

LE CONSEIL COMMUNAL

Découvrez notre plateforme

conseilcommunal.liege.be

Vous y trouverez les décisions

des séances des Conseils

communaux ainsi que les ordres

du jour, addenda, procès-verbaux

et retransmissions des séances

publiques.

Vous pouvez aussi visionner

toutes les séances du Conseil

communal sur la chaîne YouTube

de la Ville :

7


Vivre sa ville

numéro 41 | Novembre 2022

QUOI DE NEUF DANS NOS MUSÉES ?

À LA BOVERIE

Collectionneuses Rothschild. Mécènes et donatrices d’exception

Jusqu’au 26 février 2023

AU GRAND CURTIUS

Frank Pé par-delà la bête

Jusqu’au 19 février 2023

Le Grand Curtius vous présente sa

nouvelle exposition consacrée à Frank

Pé, auteur phare des éditions Dupuis.

Cette expo remonte le fil rouge animalier

dans son œuvre, de Broussaille à Zoo et

de Spirou à Little Némo, ainsi que toutes

ses autres incursions dans le dessin animé,

l’illustration ou la sculpture.

Exposition gratuite et programme d’animations à découvrir.

Espace César Franck

Jusqu’au 2 janvier 2023

L’exposition consacrée à César Franck se poursuit.

Le 8 décembre à 20h, aura lieu la conférence “Autour de l’orgue de

César Franck” avec le chef d'orchestre, clarinettiste et organiste belge

Guy Van Waas. Conférence gratuite. Inscription obligatoire.

Art et Parfum, flacons de séduction

Le 18 décembre à 11h

Découvrez la conférence sur la collection de verres du Grand Curtius,

présentée par Isabelle Verhoeven, conservatrice de cette collection.

Entrée : 5€. Inscription obligatoire.

Le Grand Curtius, Féronstrée 136 – 4000 Liège

Du lundi au dimanche, de 10h à 18h.

Fermeture hebdomadaire le mardi.

Infos : www.grandcurtius.be – 04/221.68.17

Conçue en partenariat avec

le musée du Louvre, cette

exposition inédite met en lumière

neufs femmes de la famille

Rothschild, qui ont rassemblé

des collections d’œuvres d’art

remarquables, bâti des palais et

fait sortir de l’ombre des jeunes

artistes aujourd’hui reconnus

internationalement.

Sur un parcours de plus de 2 000 m², l’exposition retrace le goût et la

personnalité de ces femmes d’exception qui ont joué un rôle important

dans l’histoire de l’art et dans la vie de nombreux artistes de leur époque.

À travers une sélection de plus de 350 œuvres issues d’une quarantaine

d’institutions et de collections privées françaises, le parcours est constitué

d’œuvres de toutes époques et tous horizons. Le visiteur rencontrera des

œuvres de grands artistes, tels que Fragonard, Chardin, Delacroix, Cézanne,

Camille Claudel, Rodin, Egon Schiele, Vasarely, Kupka, Calder mais aussi

des tableaux de la Renaissance italienne, des collections de bijoux et de

porcelaines, des objets d’art africain et d’Extrême-Orient...

Espace jeune artiste

Jusqu’au 4 décembre 2022

Les œuvres de David Poret se rejoignent dans un même dessein : le désir

d’appréhender avec simplicité le présent, par un souvenir ou par un geste

que l’on imprime et que l’on ancre dans le contemporain.

Galerie noire

Les voyages de Vink - Une donation exceptionnelle au musée

des Beaux-Arts

Jusqu'au 16 janvier 2023

Le dessinateur liégeois Vink a connu la notoriété avec ses séries “Le

Moine fou” et “Les voyages de He Pao”. 173 planches originales ont été

généreusement offertes par l’auteur et la Galerie noire de La Boverie

présente une soixantaine de planches sélectionnées dans cette collection.

La Boverie - parc de la Boverie 3, 4020 Liège

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h

Infos/réservation : www.laboverie.com

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Que pensez-vous de ce 41 ème numéro du Journal communal ?

Exprimez votre avis sur communication@liege.be ou par courrier à l’adresse du service Communication,

14, rue Grande-Tour – 4000 Liège.

Editeur responsable : Christophe GERLACH - Ville de Liège.

Rédaction : Emmanuelle BIERLAIRE, Quentin DETRÉ, Christophe GERLACH, Alessandra DI DOMENICO, Lirjeta

JASHANICA, Joëlle SAIVE

avec la collaboration des différents échevinats et départements de la Ville de Liège.

Photos (sauf mention contraire) : Ville de Liège. Mise en page : Maxime FLAGOTHIER - Nathan DOPPAGNE

Impression : Vlan. Distribué par Span Diffusion.

8

Liège, Cité de Noël 2022

Du vendredi 25 novembre 2022 au dimanche 8 janvier 2023

Infos : Facebook liegecitedenoel – www.liege.be

Les Rencontres “Jeu t’aime”

Jogging inclusif du 3/12

À l’occasion de la Journée internationale des personnes en situation de

handicap, le Collectif 03/12 et la Ville de Liège mettent en place un jogging

inclusif et festif au sein du parc de la Boverie.

L’évènement met en avant la

nécessité de l’inclusion des

personnes en situation de handicap.

Le parcours a évidemment été

réfléchi pour qu’il soit accessible

afin que les personnes à besoins

spécifiques puissent prendre part à

l’évènement.

Pour sa seconde édition, le jogging s’organise en une course-relais de

3h (seul ou par équipe de 3 ou 6 personnes).Participation gratuite et

préinscription obligatoire.

Quand ? Le 3/12 – retrait des dossards à 9h – Départ de course à 10h

Où ? En face du musée La Boverie

Inscriptions : 04/343.95.66

La 21 e édition de “Liège, Cité de

Noël”, c’est pour très bientôt.

Il s’agit de l'événement liégeois

le plus important avec une

fréquentation estimée à 2 millions

de visiteurs venant des quatre

coins de la Belgique et des pays

avoisinants.

Cet événement est un rendez-vous annuel incontournable pour les familles

liégeoises. Au programme, de nombreux ateliers pour jouer ensemble.

Lors de cette journée gratuite, vous pourrez découvrir un espace sensoriel

spécial "baby", des ateliers créatifs, des initiations aux échecs, des jeux

d’adresse, des jeux de société, une sensibilisation ludique au handicap…

À l’initiative de Yapaka, le programme de prévention de la maltraitance de

la Fédération Wallonie-Bruxelles, et du service Jeunesse de la Ville de Liège

et avec la participation de nombreuses associations.

Quand ? Dimanche 27 novembre de 11h à 18h

Où ? Auberge Simenon - rue Georges Simenon, 2 - 4020 Liège

Infos : georges.evertz@liege.be - 04/238.52.46

Croquez coquin !

Dans le cadre de “Si…Sexe & Seniors” (voir page 3), la Ville de Liège

organise des rendez-vous originaux. Venez tester votre créativité

coquine avec “S(cul)pture et des seins” et osez la sculpture et le dessin

impudiques avec l’aide de l’asbl Animation et Créativité. D’autres

événements sont à venir en 2023 (films, conférences, spectacles,

excursions...).

Quand ? Jeudi 8 décembre de 14h à 17h

Où ? rue du Perron 3 – 4000 Liège

Animation & Créativité vous invite

S(cul)pture

et des Seins

Osez la sculpture et le dessin

impudiques auprès de nos

animatrices expérimentées

Infos/réservation : elodie.sougne@liege.be – 04/238.52.41 Jeudi 10/11/2022, - www.liege.be

17h à 20h

Jeudi 08/12/2022, 14h à 17h

Rue du Perron 3, 4000 Liège (Sclessin)

Inscriptions : Elodie Sougné

04/238.52.41 / elodie.sougne@liege.be

Plus d'événements sur WWW.LIEGE.BE

Dans le cadre

du cycle

SI...

SEXE&

SENIORS

Retouvez-nous sur les réseaux sociaux : VILLE DE LIÈGE

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!