10.- Catalogue Murs de gavions et d'enrochemnts (Fr)

delineacion

Catalogue

Murs de gabions et

d’enrochement


SOMMAIRE:

1.- Présentation.

2.- Murs de gabions.

2.1.- Description et finition.

2.2.- Exécution et machines à utiliser.

3.- Murs d’enrochement.


1.- PRÉSENTATION.

SIECSA, Construcción y Servicios, S.A. a été constituée en 1976 à Torrelavega (Cantabrie), Espagne.

Elle appartient au Groupe SIECSA dont font partie d'autres entreprises opérant dans divers secteurs tels

que le tourisme, l'hôtellerie, les loisirs, etc. Son évolution constante au fil des années, la situe

actuellement comme leader du secteur de la constructionenCantabrie,danstouslessecteurs,aussi

bien du génie civil que de la construction.

Son personnel actuel est de 160 personnes et la facturation pour l'année 2014 s’est élevée à 460

millions de dirhams. Elle compte actuellement sur une solide activité financière et, comme elle est

parvenue à un endettement bancaire zéro, ceci lui permet de gérer des chantiers de grande envergure

sans avoir recours au crédit bancaire.

Elle insère dans sa politique entrepreneuriale l'assurance de la qualité, de la sécurité dans l'exécution

de ses travaux et du respect de l'environnement où se déroule son activité d'entreprise. Pour cela, elle

maintient l'implantation et la mise à jour d'un Système Intégré de Gestion (SIG) sur la Qualité,

l'Environnement et la Prévention de Risques de Travail et elleaobtenupourcelalacertificationde

conformité aux Normes UNE‐EN ISO 9001/2008, UNE‐EN ISO 14001/2004 et OHSAS 18001/2007, par

l'Association Espagnole de Normalisation et de Certification (AENOR).

Elle est accréditée dans le Registre Officiel des Soumissionnaires et des Entreprises Classées par l'État

comme société ENTREPRENEUR DE TRAVAUX, cette accréditation étant détenue par les 40 meilleures

entreprises de l'État. Ce registre homologue la capacité de soumissionner aux marchés publics. Le

contrôle strict du Ministère garantit que les classifications obtenues correspondent aux capacités de

l'entreprise. Pour le sous‐groupe GRANDES STRUCTURES DE FABRIQUE OU DE BÉTON (B‐1), elle détient

la catégorie maximale lui permettant de soumissionner à tout chantier indépendemment de son budget.


2.- MUR DE GABIONS.

2.1.- DESCRIPTION ET FINITION

Les gabions de pierre ont été utilisés depuis toujours comme éléments de soutien des talus,

que ce soit de lits de rivières, évitant principalement leur érosion sous l'effet de la force des

eaux, que de talus de chemins ou de voies de communication, afin d'éviter des chutes de

terres sur la voie.

Ils sont principalement en forme de structure prismatique, une série de cages ou d'éléments de

mesures normalisées étant fabriqués afin d'uniformiser le déroulement du travail dans lequel ils

sont utilisés.


Les éléments qui composent la fabrication des gabions de pierre sont au nombre de deux ; les

cages métalliques et la pierre de remplissage.

‐ Cages métalliques en fil de fer: Elles sont commercialisées en paquets de cages pliées

et empaquetées en fonction de la taille et du poids. Il s'agit de fil d'acier galvanisé, renforcé

et avec des traitements anticorrosifs avec Zinc (Zn), pour assurer sa durée dans le temps. Les

diamètres varient de 2 jusqu'à 2,7 millimètres.

- Pierre de remplissage de l'intérieur : C'est un élément de grande importance dans la

fabrication des gabions puisqu'il s'agit de l'élément constructif par excellence qui va donner

cohérence et finition à la structure finale. On contemple deux types de pierre :

• Galet ou pierre de rivière : Ce type de pierre possède des caractéristiques qui lui

permettent une pose « spéciale » du fait que la finition est de moindre qualité que

celle de la pierre ayant d'autres caractéristiques, parce qu'elle ne possède pas de

faces d'appui et que les éléments glissent en provoquant des mouvements internes

de l'ensemble des pierres dans le gabion. Cela oblige à une consommation supérieure

de fil de fer pour une meilleure finition des gabions .

• Pierre de Carrière ou de défrichement : Elle possède des faces plates et d'appui

entre elles offrant une meilleure option, la « face apparente » des gabions est

beaucoup plus « plate » et la finition d'une meilleure qualité.


2.2.- EXÉCUTION ET MACHINES À UTILISER

La base d'appui des gabions doit avoir les conditions suivantes :

‐ Un plan parfait le plus plat possible et égalisé sur toute sa surface, assemblé en rouleaux

pour éviter des déformations et des effondrements dans les terres de soutènement.

‐ Une pente vers l'intérieur du fossé de soutènement d'au moins un 1 ou 2 pour cent, pour

des raisons de stabilité et de résistance au renversement.

Pour l'exécution du propre gabion il est défini ensuite une série d'étapes, indépendamment des

dimensions de chacun d'eux et de l'orientation (perpendiculaire ou parallèle au talus de travail) :

1. Mise en place et alignement des coffrages qui vont contenir les cages.

2. Introduction et assemblage des cages à la partie supérieure du coffrage.

3. Introduction de pierre jusqu'à la hauteur d'un tiers (1/3) de l'élément. On place

postérieurement les tenseurs aux gabions en unissant les côtés les plus grands. On

continuera le processus en tenant compte du fait que pour chaque tiers de la hauteur de

celui‐ci doivent être posés des tenseurs jusqu'à atteindre le remplissage total des gabions .

4. Une fois rempli on fermera le couvercle avec le reste des faces du gabion.


Pour la réalisation des travaux, sont utilisés un manipulateur télescopique avec ses

compléments de chargement et de hissage, un petit outillage manuel et électrique ainsi que

des plateformes de travail et d'autres moyens auxiliaires (échelles,…).

Nous présentons des fiches des oeuvres les plus récentes:


ÉVIDEMENTS ET URBANISATION DES CENTRES DE PROCESSUS DE DONNÉES

(CPD) DE BANCO SANTANDER À MEDIO CUDEYO (CANTABRIE)

Devis total de l'activité :

Devis total du chapitre de murs gabions :

Volume : 4.420 m³

Hauteur gabion :

16 272 830 dirhams

3 253 360 dirhams

6 mètres

Exécution des évidements, en tant que phase préalable à l'exécution des bâtiments pour les Centres

de Processus de Données (CPD) compris dans le projet du Centre Technologique Cantabre du Groupe

Santander. Postérieurement a été urbanisé l'ensemble en effectuant des murs de gabion dans des

structures de contention constitués de blocs de pierre provenant du concassage de l'évidage des

propres CPD, d'une taille d'entre 10 à 20 centimètres, enveloppés dans un treillis de maille triple

torsion en acier galvanisé avec des ouvertures de la maille d'entre 5 x 7 cm et 8 x 10 cm.


MURS GABION EN HÔPITAL VALDECILLA DE SANTANDER

(CANTABRIE)

Devis total de l'activité :

Devis total du chapitre de murs gabions :

Volume : 565 m³

Hauteur maximale gabion :

703 208 090 dirhams

261 700 dirhams

4 mètres

Exécution de Gabions par treillis avec maille électrosoudée de 4,5 mm de

diamètre en fil « Zincalú‐10 » quadrillé 100 x 100 mm et remplissages de

pierre calcaire de la zone (qui offre une garantie maximale de résistance et

d'anticorrosion) de tailles comprises entre 10 et 15 centimètres, comme paroi

de rétention dans la zone d'entrée à la pharmacie et à l'école d'infirmerie. Ce

type de mur a été choisi pour sa grande capacité d'absorption du bruit, la

haute capacité de drainage et la grande verticalité qu'il offre.


MURS GABIONS EN BÂTIMENTS AUXILIAIRES DU CENTRE TECHNOLOGIQUE

DE CANTABRIE DANS LE MEDIO CUDEYO (CANTABRIE)

Devis total de l'activité :

Devis total du chapitre de murs gabions :

Superficie des murs : 668 m²

Hauteur maximale gabion :

79 770 100 dirhams

332 660 dirhams

8 mètres

Exécution des bâtiments auxiliaires « Enterprise Command Center », qui est le centre de contrôle de

tout les Data Center du Groupe Santander, « Centre d'Interprétation Technologique », à utilisation

administrative et réception de visiteurs, en plus de la Centrale Énergétique, Tour de Communications

de 65 mètres de hauteur, Bloc Logistique et Contrôle d'Accès. Tout cela sur une surface totale

construite de 3 700 m².

Dans l'ensemble des ouvrages, il a été exécuté un mur circulaire avec doublure de gabions esthétiques

(non structurelle) de la Tour de communications, sur une hauteur de 8 mètres et avec un treillis de

maille de triple torsion d'acier galvanisé renforcé présentant une géométrie de 50 x 50 centimètres.


MURS GABIONS DANS CENTRE DE RÉCEPTION DE VISITEURS ET TURISMO

AVENTURA DANS LA GROTTE DE EL SOPLAO (CANTABRIE)

Devis total de l'activité :

Devis total du chapitre de murs gabions :

Superficie des murs : 4163 m²

Hauteur maximale gabion :

59 464 180 dirhams

2 251 520 dirhams

4 mètres

Les bâtiments sont semi‐enterrés pour réduire au maximum l'impact visuel de

la zone. La contention du talus, des bâtiments eux‐mêmes et de l’espace

intermédiaire entre ceux‐ci, où se trouve la gare du train minier qui entre dans

le tunnel de la grotte, est réalisée avec des murs de gabions. Également et afin

de maintenir l'esthétique, les propres bâtiments de structure en béton armé,

sont recouverts de gabions esthétiques.


MURS GABIONS EN RÉCUPÉRATION ENVIRONNEMENTALE DU CIMETIÈRE DE EL

TEJO, VALDÁLIGA (CANTABRIE)

Devis total de l'activité :

Devis total du chapitre de murs gabions :

Volume : 850 m³

Hauteur maximale gabion :

3 388 950 dirhams

522 440 dirhams

2 mètres

Réorganisation de l'environnement du cimetière de El Tejo à Valdáliga, par

l'amélioration de son accessibilité et par la création d'une zone de

stationnement de véhicules tout en créant une nouvelle piste ainsi qu’une

place piétonnière et un mirador.

L'impact environnemental a pu être réduit par la réintroduction de zones

vertes et par la réalisation des murs de rétention et des fermetures exécutés

sur base de gabions de pierre sur une longueur totale de 236 mètres et une

largeur d'entre 0,5 et 1 mètre.


3.- ENROCHEMENTS.

On entend par murs d'enrochement, ceux qui sont constitués par des blocs de roche irréguliers, de

forme polyédrique, sans taille et de grandes dimensions (masse comprise entre 300 et 3000 kg), qui

sont placés un à un par des machines spécifiques, pour des fonctions de soutènement ou de soutien.

La mise en place de chacun des blocs doit être réalisée de manière individuelle, en tenant compte de

laformeetdelatailledeceuxquisontadjacents,desortequel'ensembleprésentelemoindre

volume de creux possible, générant des valeurs élevées du poids spécifique apparent de

l'enrochement et une bonne stabilité du mur.

On distingue trois types de murs, en accord avec la mission qui leur est confiée:

a) Murs de contention de pentes et talus en terrassement (de soutènement).

b) Murs de soutien de remplissages (de soutien).

c) Murs de enrochement dans une protection de marges de rivière.

a) Murs de contention de pentes et talus en terrassement (de soutènement).

Pour le projet des murs d'enrochement, il sera tenu compte des critères de la géométrie de la

section type du mur, des caractéristiques des blocs d'enrochement, de la méthodologie de calcul

généralement établie dans le Guide de fondations en chantiers de route, et des prescriptions pour

l'exécution et le contrôle de celle‐ci.


) Murs de soutien de remplissages (de soutien).

Les murs de soutènement et de soutien partent d'approches de base très différentes car, alors que

dans ceux de soutien, engénéralle mur est une partie de plus d'un remplissage qui est projetée

comme un nouveau chantier dans sa totalité, dansceuxdesoutènement, le mur a comme fonction

la stabilisation de terrains, sur lesquels il n'est possible d'agir qu'en ayant une incidence sur certains

aspects ponctuels.

Murs de contention de pente sur Voie rapide A-8 à Buelna (Asturies), Espagne. 23 000 000 dirhams.


Avant.

Après.

Avant.

Après.

Stabilisation avec des murs de soutènement de pente sur Voie rapide A-67 (Cantabrie). 1 480 000 dirhams.


Mur de soutien d’esplanade


Dans la protection de rives de rivière, la fonction de l'enrochement est d'empêcher l'érosion du talus

de terres sous l'action du courant, à travers sa résistance aux sollicitations hydrauliques grâce au poids

et à l'imbrication des blocs, notamment en défendant l'aire de courbure maximale et en l'étendant en

aval, puisqu'elle c'est là que se trouvent les plus grandes profondeurs et que se produisent les érosions

les plus importantes.

c) Murs d'enrochement pour la protection de rives de rivière.

Mais il faut tenir compte que la transformation en dur d'une berge érodable génère une érosion du

fonds du lit au pied du revêtement de l'enrochement. Et, à l'inverse, si l'on immobilise le fonds d'un lit,

il st possible que soit générée une érosion sur la berge.


Les endigages nécessitent des talus d'enrochement qui doivent être enterrés dans le lit jusqu'à la

profondeur adéquate pour faire face à l'érosion, évitant qu'ils ne cèdent et ne s'effondrent par

déchaussement à cause de l'érosion du lit près du talus.

Encauzamiento en río.


¿ OÙ SOMMES-NOUS?

Construction et Services, S.A.

Adresse: Paseo Julio Hauzeur, 45 B

39300 Torrelavega (Cantabrie), Espagne

e-mail: siecsa@siecsa.com

web:

www.siecsa.com

Téléphone: (+34) 942 89 24 11


Cantabrie Espagne Maroc

Paseo Julio Hauzeur, 45 Bajo | CP 39300 | TORRELAVEGA (Cantabrie) | Tél. (+34) 942 892 411

www.siecsa.com | e‐mail: siecsa@siecsa.com

SIECSA, Construction et Services, S.A.

More magazines by this user
Similar magazines