Mise en page 1 - Baccarat

ville.baccarat.fr

Mise en page 1 - Baccarat

trait

D’UNION

Magazine municipal d’information

de BACCARAT

N°57 - MAI 2013


SOMMAIRE sommaire

Théo Lathuille, meilleur sportif de l’année

EDITORIAL DU MAIRE

3 Mai 2013

ACTUALITÉS

4 - 5

DOSSIER

6-7 C’est le printemps, dans les

serres municipales

NOTRE VILLE

8- 14

Parcours du Coeur - Résidence

Pasteur - Graphologie - Funérarium -

Travaux - Fraispertuis -

Nouveaux habitants. Hand-ball.

INFOS EXPRESS

15 Service des eaux - Cril 54 -

Inscriptions en maternelle.

CUISINE

16 Fondants au fromage à la

crème de paprika

SOUVENIR

17 Vieux métiers

Expressions - Citation

JEUX

18 Mots fléchés

Sudokus

Mots mêlés

A l’AFFICHE

19 Cinéma

Lecture

AGENDAS

20 Baccarat

Raon-l’Etape

Ordures ménagères

2

13

page

Espaces naturels sensibles - Relais

de services publics - Les rythmes

scolaires - Kit Energy - Tournoi de

Nippon Kempo - Rallye du cristal

- Récompenses OMS - Conseil

Municipal - Le Concorde redécolle

- Culture : exposition sur la lutherie,

conférence sur les insectes -

Le saviez-vous ? Tribune libre.

6-7 pages

trait

D’UNION

page13

Conférence :

A la découverte des insectes

Logo signifiant qu’un reportage vidéo a été

réalisé. A découvrir sur www.ville-baccarat.fr

Baccarat

MAI 2013

Dossier :

C’est le printemps aux serres municipales

page

5

Le Maire et les élus accueillent

les nouveaux habitants

@ www.ville-baccarat.fr

Directeur de la publication Jocelyne CAREL

Rédaction, Florence HORNY

mise en page, photos Jocelyne CAREL

Couverture Les serres municipales

Imprimeur Imprimerie LORMONT

ZA Hellieule 2

88100 St Dié-des-Vosges

Distributeur Mairie de Baccarat

Dépôt légal N°08/00002 - 11/08/08

Mairie de Baccarat 2 rue Adrien Michaut

54 120 BACCARAT

T. 03.83.76.35.35

F. 03.83.76.35.30

Trait d’Union 03.83.76.35.36


EDITORIAL éditorial

« Le vrai politique, c’est celui qui sait

garder son idéal tout en perdant ses

illusions » John Fitzgerald Kennedy

Les répercussions morales et politiques,

engendrées ces derniers mois par le feuilleton

des « affaires », impactent d’autant plus

durement nos valeurs républicaines que les

faits impliquent des personnalités de la vie

civile et politique, des hommes et des

femmes qui font souvent référence parmi

leurs concitoyens.

Pourtant dans notre histoire nationale, les

affaires d’Etat n’ont jamais manqué : elles

sont des révélateurs temporels d’une société

morale et politique dont elles constituent de

symptomatiques modes de fonctionnement.

L’exercice du pouvoir, le maniement de l’argent sont des pratiques à haut

risque qui placent l’homme, privé ou public, entre sentiment de toute puissance

et peur de son ultra-fragilité. Toutefois, notre pays – jusque dans ses

plus petits territoires – doit garantir un exercice vertueux de la gestion institutionnelle

et les élus doivent incarner les valeurs républicaines dans une

parfaite exemplarité. Chaque citoyen, chaque justiciable - et ce terme prend

ici une pleine signification - entend qu’aucun de ses représentants ne s’estime

au-dessus de la règle commune.

Mais cet exercice vertueux que les électeurs sont en droit d’exiger de leurs

élus et de leurs gouvernants, nous devons également l’appliquer à nousmêmes

dans tous les registres de nos vies quotidiennes. Dans nos pays

industrialisés où l’Etat-providence permet d’atténuer les effets de la pauvreté,

d’amortir les accidents de la vie, nous attendons de notre pays une

assistance que nous estimons normale.

Faut-il pour autant oublier que nous sommes acteurs de nos vies et que

nous pouvons infléchir son cours ? Faut-il perdre de vue que nous sommes

des citoyens responsables qui détenons la clé de notre futur ?

Au cœur d’une tourmente collective, nous devons réfléchir à la portée de

nos actes pour la maîtrise de notre avenir. Ce constat fait appel à des valeurs

de solidarité, de travail, de créativité, d’honnêteté et de pugnacité. C’est

dans cet idéal que la très grande majorité des élus s’engage, dans la probité

et au service de ses administrés.

Je voulais livrer à votre réflexion, cette interpellation célèbre de John

Fitzgerald Kennedy, à destination de ses concitoyens lors de son investiture

à la Présidence des Etats-Unis, le 20 janvier 1961 : « Ne vous demandez

pas ce que votre pays peut faire pour vous mais demandez-vous ce que

vous pouvez faire pour votre pays »

Cette question s’adressait au plus obscur de ses compatriotes comme au

plus illustre, elle nous invite encore maintenant à la méditer.

Josette Renaux,

Maire de Baccarat

3


4

ACTUALITÉS

actualités

Parcours du coeur

Toujours partants pour promouvoir le sport et ses bienfaits

pour la santé, l’école du Centre accompagnée du club vosgien

ont participé, comme chaque année, au parcours du cœur

organisé par la Fédération Française de Cardiologie. C’est

sous le soleil, casquettes vissées sur la tête que les élèves ont

arpenté les chemins danubriens et bachamois.

Animation à la résidence Pasteur

Le CCAS et la Maison des réseaux de santé du pays lunévillois

ont organisé un après-midi d’échange à la fois sur, le bénéfice

de l’activité physique et une bonne alimentation. Echanges,

diaporamas, puis tests sur les sens (odorat, vision et goût) ont

permis de passer un agréable moment. 18 personnes avaient

répondu à cette invitation et ont partagé le verre de l’amitié.

Yvette COUDRAY, Adjointe, Vice-Présidente du CCAS

Conférence sur la graphologie

Lettres manuscrites en main, le public s’est rendu nombreux

à l’Hôtel de ville jeudi 18 avril à la rencontre de Christian

Sirven, graphologue.

Après un rapide historique de l’écriture et de ses différentes

formes, il a donné quelques clés afin de lire le geste

scriptural de chacun.

Chacun a pu reconnaître dans son écriture quelques signes

de son caractère averés. Un moment enrichissant !

Ouverture d’un funérarium

Le funérarium construit par Gérard Vigreux, 1 rue du pré du

Hon, a officiellement ouvert ses portes le 6 avril.

Les visiteurs qui le souhaitaient ont pu ainsi se rendre sur

place et constater l’étendue des travaux réalisés.

Deux chambres funéraires ont été construites afin de

répondre aux besoins de la population. D’accès facile pour

les visiteurs, ce funérarium est situé dans un cadre calme

et discret permettant le recueillement. Le funérarium de la

Maison Hospitalière créé en 1996 en l’absence d’une

structure existante, a quant à lui fermé ses portes.

Des travaux impressionnants

Des travaux impressionnants se déroulent à proximité du

barrage. Il s’agit de la réalisation d’une passe à poissons

qui permet le passage en amont comme en aval des

anguilles, des cyprinidés d’eaux vives et des salmonidés.

Cet ouvrage de 3 mètres de large mais de plus de 100 mètres

de long contournant l’usine, sera composé de deux types

de passes : 8 bancs successifs en aval et une passe naturelle

an amont. A savoir : la chute totale de l’eau entre amont et

aval est de 4m60 de haut. A l’occasion de ces travaux, un

enfouissement du réseau électrique est réalisé entre l’usine

et le transformateur situé en bas de la rue des Bingottes.

Un dossier explicatif est prévu ultérieurement.


Sortie à Fraispertuis

Juillet 2012, lors de la brocante de l’association des donneurs de

sang, le président avait souhaité, avec le bénéfice réalisé, offrir

une sortie aux enfants inscrits au Noël du CCAS de la ville.

Encadrés et surveillés par des bénévoles, ce sont 31 enfants qui

ont ainsi participé à cette journée détente. Un repas servi sur

place, de même qu’un goûter offert par les associations caritatives

ont permis à ces enfants de passer une agréable journée en

compagnie de leurs camarades.

Yvette COUDRAY, Adjointe, Vice-Présidente du CCAS

Galou, le berger

Les élèves de l’école d’Humbépaire ont accueilli un marionnettiste

pour un spectacle enchanteur. Les décors étaient « bluffants » et

l’histoire passionnante : les terrifiantes ombres de la nuit étaient

balayées par le petit joueur de flûte. Le public conquis a adoré

cette matinée récréative.

Rencontre de handball

Accueil des nouveaux

habitants

C’est dans les salons de l’Hôtel de ville que le premier

magistat Josette Renaux et les élus de la majorité se

sont présentés aux nouveaux habitants. 87 nouveaux

habitants ont fait le choix de vivre à Baccarat en 2012,

ce qui représente 53 familles.

Josette Renaux a vanté les atouts de la cité du cristal

illustrés par un diaporama.

Dans un deuxième temps, Eric Chapays, Directeur

Général des Services a énoncé les différents services

municipaux, leur localisation et l’aide qui apportent aux

administrés.

L’échange s’est déroulé en toute convivialité puisque

les personnes qui ont accepté l’invitation, ont pu

expliquer leur choix de venir s’installer à Baccarat,

poser des questions et se munir de documentation sur

la ville. Pour rendre cette cérémonie encore plus riche

d’échanges, une visite de l’église leur a été proposée.

C’est Yves Mangematin, Conseiller Municipal et Président

de l’Office de Tourisme, qui les a guidés. Tous ont été

ravis de découvrir sous un autre jour ce monument

unique au monde, classé en 2012 au titre des monuments

historiques.

De retour à l’Hôtel de ville, une discussion et des

échanges ont pu se dérouler autour du verre de l’amitié

avec les élus, les représentants des services municipaux

et les présidents d’associations (le Comité des fêtes,

les restaurants du coeur, la banque alimentaire.)

Isabelle CHASSAIN, Adjointe

L’école de la Serre a assisté le samedi 6 avril à la rencontre de

handball France/Norvège qui s'est déroulée au Palais des Sports

de Gentilly à NANCY.

111 personnes (enfants et adultes) ont fait partie du voyage, pour

récompense de leur contribution à la réalisation d'affiches

présentant la rencontre dans le cadre d’un concours scolaire

organisé par la Ligue Lorraine de Handball. Un grand merci à la

ligue qui a permis aux bachamois d'assister, une première fois

pour la majorité d'entre eux, à une rencontre internationale

qualificative du championnat d'Europe prévu en janvier 2014.

A peine installé dans les gradins, le groupe de supporters a

entonné la Marseillaise avant d'encourager sans relâche l'équipe

de France : éventails sonores, claquements des mains, chants ... sans oublier la fanfare à quelques mètres.

Une ambiance surchauffée qui a sans aucun doute contribué au succès français. Une belle rencontre de part et d'autre, des

gestes techniques de grande envergure, un jeu sobre et sans violence : voici comment nous avons défini le handball samedi

soir. Rendez-vous est pris pour une prochaine fois mais pour quelle année ...?

5


DOSSIER

dossier

6

C’est le printemps ...

dans les serres municipales !

Les espaces verts ont souvent été l’objet

de reportages dans le magazine mais cette fois,

c’est le « service production florale » qui est à

l’honneur. Du 15 février au 15 mai, c’est la période

charnière dans les serres. Les semis sont en cours

et les jardinières vont être préparées au chaud.

Présentation des coulisses d’une ville labellisée

trois fleurs, et régulièrement récompensée au

niveau départemental, 1er prix en 2012 et 2011.

60 à 70 % des plantes utilisées dans les massifs sont

produites directement dans les serres. En chiffres,

cela donne 40 000 plants dans 500 m² auxquels il

faut ajouter deux tunnels de 160 m² chacun, l’un pour

la production des balconnières, l’autre pour les

bi-annuelles.

L’objectif : diversifier au maximum l’éventail des

cultures afin d’élargir le choix des variétés qui

s’épanouiront dans les massifs, et ce à moindre coût.

Il existe plusieurs phases dans la production

Dès le mois d’août, le bouturage des

plantes « structures » commence : tabacs d’ornement,

solanums, hisbiscus, en somme toutes les grandes

plantes qui donnent du volume aux massifs.

En septembre, les graminées sont divisées ainsi que

quelques vivaces .

D’autres plantes sont également bouturées afin de

constituer une « armée » de pieds-mères. Trois à 4

variétés de cuphéas, mais aussi armoises, géraniums,

surfinias et plantes de mosaïcultures sont traitées.

Au total près de 120 variétés sont ainsi conservées

d’une année sur l’autre. Si toutefois elles ne sont pas

choisies pour orner les massifs d’été, les pieds seront

sauvegardés dans le jardin en attendant l’année

suivante où peut-être elles seront élues. Elles

constituent ainsi un « grenier » de sauvegarde et de

valeurs sûres.

Constitution des mottes de terreau (à

gauche), puis repiquage des semis.

Février, mars est la saison du bouturage et des semis à

destination des massifs d’été.

Cette fois, les projets sont ficelés par Didier Louis, Responsable

des espaces verts : les massifs sont dessinés dans la tête

comme sur le papier.

Les premiers semis s’effectuent en janvier et les derniers fin

avril pour les cosmos et les amarantes.

Les plantes annuelles, qui mettront tant de couleur et de

diversité en ville, sont ainsi semées, repiquées, rempotées

puis mises en place tels que helleniums, zinnias, cléomes,

cosmos, verveines, tagetes …


Jean-Christophe Huraux montre les nouveautés de

l’été : la verveine twinkie dark purple ...

Le reste des fleurs nécessaires sera acheté à l’état

de jeunes plants puis « élevé » dans les serres avant

mise en place à bonne maturité.

Cela concerne des plantes qui ne peuvent être

produites dans la serre :

- pour une question de température, les installations bachamoises

restant à 8°c en hiver, température trop froide pour certaines

espèces,

- parce qu’elles sont protégées par un label et que l’on n’est donc

pas autorisé à les multiplier,

- parce que ce sont des nouveautés.

Chaque année, vous pouvez le constater, la diversité des couleurs,

l’originalité des plantes font la réputation et la notoriété des

Espaces Verts bachamois, dont le résultat est le fruit d’une longue

réflexion en amont et un travail préparatoire intensif.

Les géraniums bouturés

vont prendre place dans les

jardinières

Fin avril

C’est « chaud » dans les serres on

l’a dit ! Car en plus du travail

« d’élevage », il y a aussi toute la

préparation des jardinières : au nombre

de 280 avec en plus d’une quarantaine

de suspensions , il y a de quoi faire !

Elles se pavaneront aux fenêtres des

bâtiments publics et en ville, quant

elles seront pimpantes et bien étoffées,

mais là encore c’est le travail en

amont des jardiniers municipaux.

Pendant cette période agitée deux

personnes sont à temps complet dans

« les tunnels », Jean-Christophe

Huraux et Caitline Lambotte,

apprentie, avec du renfort si nécessaire,

Didier Louis ou des autres agents.

En fin d’été, reste encore à assurer la production des bi-annuelles

utilisées dans les massifs d’automne tels que les pensées ou les pavots.

Sans déflorer la surprise du fleurissement d’été, nous vous

dévoilons le thème 2013 : « jeu des couleurs ». Une déclinaison de

feuillage gris/ blanc sera associée à une couleur dominante (jaune,

rouge, bleu). Car bien sûr, les fleurs ne font pas tout ! Toute une

collection de plantes sont élevées pour leur feuillage qui en plus

d’ajouter de la couleur, ont parfois l’avantage aussi d’apporter du

parfum. Les sens sont en éveil ! A titre d’exemple, amusez-vous à

frotter les feuilles dorées de la sauge élegans golden délicious,

c’est un doux parfum d’ananas qui se dégage. La menthe pour

l’agastache, la vanille pour l’Héliotrope du Pérou et la cacahuète

pour Senna Didymobotrya.. Côté séduction, les plantes ont plus

d’une flèche à leur arc !

la sauge gogo scarlett

senteur d’ananas pour

élegans golden délicious

Nouveautés 2013

En véritable passionné, « le credo de

Didier louis, c’est la nouveauté ! »

témoigne son collègue.

Chaque année, une quinzaine de

nouvelles plantes sont testées,

même si elles ne remportent pas

tous les espoirs escomptés.

Cet été, l’équipe suivra par exemple

l’évolution de la verveine Twinkie

dark purple ou de la sauge rouge

Gogo scarlett.

encore la diversité est au

rendez-vous puisque 14 variétés

différentes de sauges sont utilisées,

une véritable manne pour le jardinier

averti !

Des ennemis dans les serres ?

En plus d’un climat souvent capricieux dans notre région,

une forte concentration de plantes, dont certaines « importées »,

engendre forcément la présence d’intrus. Ils sont minuscules

mais ravageurs : pucerons, aleurodes, trips, acariens

rouges … La vigilance est de mise et la présence de

quelques « bandes collantes » permet de détecter les intrus.

Le traitement peut intervenir avant même que les dégâts

n’aient lieu !

Une visite dans les serres municipales et la production

florale vous paraît tout de suite plus facile. Les résultats à

la maison sont bien plus décevants, alors question :

Quelles sont les clés de la réussite ?

A l’unanimité, Didier Louis et Jean-Christophe Huraux

répondront :

- le terreau. Sa qualité (notamment pour les balconnières)

est primordiale ! Il faut mettre le prix si on veut du

résultat

- l’arrosage régulier en quantité mesurée (ni trop, ni pas

assez) Le spécialiste à la ville de Baccarat est Francis

Berton qui en a la charge tout l’été.

- l’engrais, car les compositions florales d’été sont

gourmandes et ont besoin d’être bien nourries !

A voir les jardiniers travailler, leurs gestes sûrs et rapides,

nous ajouterons à la liste : de la chaleur, de la technique

et une bonne dose de patience ! Même si aujourd’hui, on

compte 3 semaines de retard dans l’avancée de la nature,

nous ne doutons pas que tout sera prêt pour profiter des

beaux jours dans un cadre de vie merveilleusement embelli

par les fleurs !

Même si le zoom est fait sur les serres, nous félicitons

bien entendu toute l’équipe composée de 6 agents

titulaires et 2 apprentis qui oeuvrent tout au long de

l’année à l’embellissement de notre cadre de vie !

Bravo à tous.

Merci à Didier Louis et Jean-Christophe Huraux

d’avoir pris le temps de nous faire découvrir une

partie méconnue de leur profession.

7


NOTRE notre ville VILLE

Espaces Naturels Sensibles

8

Afin de poursuivre et d’amplifier son action pour la biodiversité,

le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle s’est doté d’un

Schéma Départemental des Espaces Naturels Sensibles.

Dans ce cadre, l’inventaire naturaliste a été mis à jour et

a permis à l’heure actuelle de classer 163 sites qui reflètent la

richesse patrimoniale de notre département.

La Commune de BACCARAT accueille le site de la Vallée

de la Meurthe sauvage de Bertichamps à Saint-Clément

;

o Entre dans les départements de la Meurthe-et-Moselle et

des Vosges, la Meurthe présente, sur les communes de

Raon-l’Etape et Saint-Clément, les caractéristiques d’un

cours d’eau de piémont à fort charriage, très dynamique et

sauvage.

o Les études réalisées sur ce parcours insistent sur la

préservation du caractère sauvage de la Meurthe, la protection

de la biodiversité de la vallée associée aux zones humides,

la restauration d’une bonne qualité paysagère et, entre

autres, l’intégration des activités de loisirs et de tourisme

aux démarches de protection de la biodiversité.

Le classement d’une partie de la Commune en Espace

Naturel Sensible met en avant la qualité de notre

patrimoine naturel, sans pour autant entraîner de

contraintes règlementaires.

C’est une invitation à le protéger,

le gérer et le valoriser.

Permanence relais de services publics

En route pour la découverte des amphibiens !

Souhaitant sensibiliser ses élèves aux questions environnementales,

M. Mougenot a inscrit la classe de CE2 de l’école

du Centre à une sortie ENS organisée par le Conseil Général.

Accompagné de parents d’élèves, le groupe s’est rendu à

Azerailles à la découverte passionnante des amphibiens.

De retour en classe, le travail s’est poursuivi sur ce thème.

L'association Familles Rurales en Relais de Fontenoy-la-Joute, en partenariat avec la Communauté des Vallées du Cristal,

tient des permanences Relais de Services Publics en Mairie de Baccarat, en Mairie de Bertrichamps et à Fontenoy la Joute

(au siège de l’association).

Vous serez accueillis en toute confidentialité par Estelle SCHIRA pour des demandes concernant :

• la CAF : simulation APL, test RSA, mode de garde, congé parental...,

• l'emploi : rédaction de CV, consultation d'offres, actualisation, indemnisation ... ,

• la retraite,

• la CPAM

• les impôts.

Ceci étant, Estelle SCHIRA ne se substitue pas aux agents de ces différentes administrations.

Vous pouvez la rencontrer lors des différentes permanences. Il est recommandé de prendre rendez-vous, afin d'éviter toute

attente, au 03.83.71.53.87

Permanences / Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Mairie Baccarat 9h30 à 12h 14h à 17h30 14h à 17h30 9h30 à 12h

Mairie Bertrichamps 15h à 17h

Fontenoy 10h à 12h 13h à 16h

Pour une rencontre efficace, munissez-vous toujours de vos numéros d'identifiant, d'allocataire ou de sécurité sociale.

Pour toutes informations complémentaires : www.ccvc54.fr/rsp ; relais.fontenoy-la-joute@wanadoo.fr


Les rythmes scolaires pour les prochaines rentrées

Le Ministre de l’éducation, Vincent

PEILLON, a proposé suite à des

études et des négociations menées

depuis longtemps, une réforme des

rythmes scolaires au niveau du

premier degré, c'est-à-dire des

écoles primaires et maternelles.

Ce changement s’est traduit par un

décret du 24 janvier 2013 qui

prévoit une nouvelle organisation

des temps scolaires, intégrant des

périodes périscolaires à la charge

des communes ou syndicats scolaires

afin d’étaler les temps de présence à

l’école et rendre moins longues les

journées des enfants tout en leur

proposant d’autres activités culturelles

ou sportives par exemple.

Ce texte, dans ses grandes lignes prévoit que pour les écoles

publiques la répartition des horaires de classe hebdomadaires

(24heures) sera ramenée sur 4 jours de 5h30 maximum et

une demi-journée fixée au mercredi ou éventuellement

le samedi matin de 3h30 maximum. La pause méridienne

devra être de 1h30 minimum pour les journées entières où

l’école sera ouverte jusqu’à 16h30, heure à laquelle les bus

de ramassage passeront et où l’école n’assurera plus de

temps scolaire.

Cette réforme dont la mise en application est proposée aux

collectivités doit se faire soit à la prochaine rentrée de

septembre 2013 ou en report à la rentrée de 2014 ceci implique

pour ces dernières d’arrêter, en concertation avec les autorités

académiques et territoriales, les horaires d’ouverture des

écoles et la mise en place de créneaux d’activités périscolaires

facultatives dans la semaine (3 heures réparties sur 3 ou 4

jours).

Ainsi, notre ville qui n’a plus la compétence périscolaire

transférée à notre intercommunalité, a dû négocier avec cette

dernière en vue de coordonner les décisions au niveau du

territoire dans une réelle concertation avec tous les partenaires

concernés, à savoir les parents d’élèves et les enseignants.

Kit Energy : premier bilan

Déjà 6 mois de contrôle et 2ème bilan de travail sur les

économies d’énergie. Laurent SCHRUB, responsable

d’EDF solidarité, Nathalie AHRACH, référent territorial

logement, avaient invité les bénévoles en charge des

dossiers afin d’évoquer les consommations de leurs adhérents.

Il est certain qu’après un hiver long et froid (surtout en

mars), la courbe n’est pas trop à la baisse. On remarque

néanmoins les efforts fournis par les familles et le résultat

favorable sera certainement au rendez-vous.

Cette nouvelle organisation oblige

donc les collectivités à prévoir l’encadrement

de ces activités périscolaires

par des personnels qualifiés à recruter

et à assurer le fonctionnement matériel

de ces heures, ce qui se finalise en

réalité par des coûts supplémentaires.

Malgré la faible incitation financière

proposée en 2013 par l’Etat (50€ par

élève pour l’année) et en accord avec

la CCVC, la ville de Baccarat a voté au

conseil municipal du 27 mars dernier

le report de mise en place de la

réforme à la rentrée de septembre

2014 et ceci comme environ 75 % des

communes de notre département.

Ce report va donc laisser le temps pour une concertation

entre les différents partenaires afin de définir le choix de la

demi-journée, ce qui a des implications sur les transports

scolaires, sur les horaires d’ouverture des écoles de la ville

et la collaboration avec l’intercommunalité sur les projets

qui sous-tendront les périodes péri-éducatives avant 16h30.

Ce délai permettra aux organisateurs de périscolaire de

prévoir toute la logistique nécessaire et d’anticiper budgétairement

les coûts que cela va impliquer. Il faut préciser

que la mise en place de la réforme ne remet pas en cause les

systèmes d’études surveillées déjà en place ni les services

de cantines-garderies qu’assure la CCVC en dehors des

temps scolaires.

De plus, ces modifications auront une incidence sur les

activités externes de vos enfants auxquelles là-aussi les

organisateurs devront s’adapter afin de satisfaire au mieux

les aspirations de vos enfants.

Gérard FRANCOIS,

Adjoint chargé des écoles

Concernant la réalisation d’un éco calendrier (les réponses ne se sont pas bousculées !), il est

encore temps de nous faire parvenir vos idées afin de réaliser des économies d’énergie tout au long

de l’année …..Ex : sous le soleil printanier, j’adopte les bons gestes, avant d’ouvrir mes fenêtres

pour aérer, je ferme le chauffage. J’éteins la lumière en quittant une pièce. J’éteins les appareils

en veille. J’apprends à lire les étiquettes énergétiques, etc… Toutes vos suggestions seront

les bienvenues.

Yvette COUDRAY, Adjointe aux affaires sociales

9


10

NOTRE notre ville VILLE

Un tournoi international

de Nippon kempo

L'association de Nippon Kempo de Baccarat

(ANKB), affiliée à l'Union Française de Nippon

Kempo Renmei (UFNKR) a organisé pour la 4 éme

édition un tournoi de Nippon Kempo.

Les organisateurs bachamois se félicitent de la

fréquentation et du nombre d’inscrits puisqu’il a

réuni plus d’une centaine de compétiteurs (répartis

pour moitié entre adultes et enfants).

Une délégation italienne ayant fait le déplacement, cette

participation donna lieu à un très convivial tournoi France-

Italie. De nombreux autres clubs ont répondu présents à cet

événement : Nancy, Sarrebourg, Aiguilles, Sélestat, Châtenois,

Raon-l'Étape, Grenoble, Lyon et Sainte-Marguerite. Ce sont

les enfants qui ont commencé le tournoi en se mesurant sur

des combats d’une minute 30 ou lors de la réalisation de 2

ippons. Les adultes se mesuraient sur 3 minutes ou 2 ippons.

Un temps qui peut paraître court pour les non-initiés, mais

vécu très long pour les kempokas, tellement ce sport

demande un effort physique important.

Le club de la cité du cristal a su démontrer son sérieux en

affichant plusieurs podiums.

Christophe Caujolle, Président de l'association, se classe

1 er dans la catégorie ceinture noire et Anthony Santeramo

à la 3 e place. En catégorie adulte bleu-marron, Pierre Lambert

termine 3 e . En catégorie adulte orange-vert, Virgile Ange

est 2 e . En catégorie adulte blanche-jaune, la 2 e place est

pour Maxime Stempfle et la 3e pour Mickael Robert.

Rallye du Cristal

L'Association de Sport Automobile (ASA) Stanislas de

Lunéville est revenue sur les routes du secteur de Baccarat

pour y organiser la deuxième édition de son rallye du Cristal.

La compétition prend un bon élan puisque quatre-vingt-sept

pilotes se sont inscrits au départ de cette édition 2013.

Auréolé de sa victoire en Franche-Comté, Steve Mourey

démarrait le plus fort et laissait ses concurrents à plus de

10 secondes au terme de la première boucle, talonné par

Marchal, Edel et Goettelmann. Mourey continuait sa

domination pendant qu'Edel revenait sur le leader, tout en

restant à distance respectable (14'2). Hélas pour le pilote

alsacien, un caillou perçait le radiateur d'eau de sa Punto

S2000 et c'était l'abandon inéluctable. Daniel Fores, distancé

au début, revenait à la seconde place devant Marchal et

Goettelmann.

La dernière spéciale a apporté son lot de surprises avec un

énorme tête à queue de Mourey qui laissait plus de 15 secondes

dans l'affaire.

Le meilleur temps sera signé par Marchal, ce qui lui permet

de voler la seconde place au Meusien Fores. Pour 6/10 e ,

Goettelmann termine au pied du podium.

SPORT

Dans la catégorie couleur 16/17 ans, un podium bachamois

est attribué à Théo Lathuile (1 er ), Aurélien Aubry (2 e ) et

Thibaut Robert (3 e ).

Léa Demetz décroche la 1 ère place chez les 12/14ans couleur

marron fille et Antheïs Marcellot la 2 e pour les 12/14 ans

blanche.

Pour finir, Cassandra Lipkiewics atteint la 1 ère place dans

la catégorie 6/7 ans fille. David BEGNENE,

Adjoint chargé des Sports

Une belle performance également pour l'autre équipage

bachamois Luc Buidin, assisté de Sébastien Aiguier, qui

prenait la 33 e place sur les 54 arrivants.

Professionnels et amateurs ont su tirer leur épingle du jeu.

Un « très beau rallye » aux dires de tous.

En partenariat avec la ville de Baccarat et l’OMS, les

organisateurs confirment le succès croissant de ce jeune

rallye qui s’inscrira dans la durée puisque l’édition 2014 est

déjà en préparation.

David BEGNENE,

Adjoint chargé des Sports


NOTRE notre ville VILLE

Récompenses OMS

Chaque année lors de la cérémonie de remise de

récompenses organisée par l’OMS, les sportifs de

Baccarat sont mis à l’honneur à la salle des fêtes,

toujours comble.

Les présidents d’associations sont fiers de pouvoir

remettre les récompenses bien méritées, aux jeunes

comme aux plus anciens, qu’ils soient sportifs,

entraîneurs ou bénévoles œuvrant pour leur club

toute l’année.

N’oublions pas les directeurs de chaque école qui

récompensent les élèves pour leur régularité, leur

performance, leur comportement, c’est d’ailleurs

souvent à l’école que la pratique sportive commence.

Le Président Daniel MOUGIN a souligné : “si Baccarat

brille par ses associations sportives, c’est avant tout grâce

aux bénévoles que vous êtes. A travers votre association,

vous apprenez les valeurs du respect de l’être humain et

surtout du bien-être pour l’enfant et l’adulte”. Les invitant

à « gardez toujours cette passion en vous, cet investissement

sans compter, pour le bien-être des adhérents, car sans

humanité, sans bénévolat, une association s’essouffle et

s’éteint. »

Pas loin de 200 récompenses ont ainsi été attribuées en

2013. Les lauréats ont été choisis par les présidents

d’associations et directeurs d’école selon des critères différents

: résultats aux compétitions, investissement, esprit

d’équipe, responsabilité, régularité aux entraînements ...

Ce fut aussi une opportunité pour saluer les 33 associations

sportives qui animent la ville du cristal et tous les bénévoles qui

donnent du temps au service du sport et des autres.

Des intermèdes sportifs ont égayé cette soirée : bravo aux

gymnastes de la bachamoise, qui malgré le peu d’espace

ont réalisé une belle représentation et aux radieuses et

dynamiques danseuses de Fit Nat.

Théo LATHUILE,

élu sportif de l’année

L’Office Municipal des Sports a souhaité récompenser Théo LATHUILE,

meilleur sportif de l’année 2012, pour ses bons résultats lors de sa saison dans

la discipline Nippon Kempo.

Rappelons le palmarès de Théo Lathuile :

1 er de sa catégorie au tournoi de Baccarat en 2009

1 er de sa catégorie au tournoi de Raon l'Etape en 2010

1 er de sa catégorie au tournoi de Baccarat en 2011

1 er de sa catégorie au tournoi de Châtenois en 2012 – Champion de France

1 er de sa catégorie au tournoi de Baccarat en 2013

Bravo !

Daniel MOUGIN, Président de l’OMS

11


12

notre ville

NOTRE VILLE

Séance du conseil municipal

Dans un contexte de difficultés accrues, tant pour les

collectivités locales que pour les citoyens, la séance du

conseil municipal du 27 mars 2013 a vu le vote du budget

primitif 2013 qui a été adopté par la majorité comme

budget Volontariste, Solidaire, et Efficace. En effet, la

maîtrise des dépenses, et surtout la recherche d’économies

d’énergie doivent être deux de nos priorités. La recherche

de recettes supplémentaires, aussi bien en fonctionnement

qu’en investissement est nécessaire et également prioritaire.

Les membres du groupe minoritaire ont fait lecture d’un

communiqué dont les chiffres et les termes méritent d’être

expliqués :

- Il est fait mention de la vente de l‘école de la Baugerie

aux fins de « masquer le manque d’argent. »

A cette affirmation, nous nous devons d’informer la

population et surtout les parents d’élèves légitimement

inquiets par de tels propos puisque la municipalité n’a

jamais souhaité vendre ce bâtiment dont nous

reconnaissons toute l’utilité car abritant une école, toujours

en activité.

- En section d’investissement, il est évoqué une inscription

de 1500 euros de travaux dans les écoles, « alors que, selon

le communiqué, 34 000 euros avaient été prévus l’an passé

» et qui incluait des achats de jeux ludiques dans une école.

encore, on ne peut que comparer les travaux réalisés à

l’amélioration de nos écoles entre 2001 et 2008, dates

auxquels les auteurs de ce communiqué dirigeaient la

commune et depuis 2008 :

2001-2008 : 351 000 euros (sur un mandat entier en

ayant à l’esprit le décalage des élections municipales de

2007 à 2008)

2008 à aujourd’hui : 411 000 euros

Le Concorde redécolle

L’inauguration officielle du cinéma s’est déroulée le

vendredi 19 avril en présence de Jocelyne Carel Adjointe à

la culture et à la communication, représentant Josette Renaux

maire de Baccarat, Michel Boquel, Président de la CCVC,

Grégory Grandjean, Conseiller Général représentant

Michel Dinet, le président et les membres de AEPS.

On soulignera le travail de partenariat entre les différentes

collectivités que sont la commune de Baccarat et la CCVC

pour assurer la pérennité du cinéma dans la cité du cristal.

Les élus, impliqués dans une aide financière à long terme,

sont très satisfaits d’aider le cinéma considéré comme

incontournable sur notre territoire. AEPS, gérante de la

structure, se réjouit également de la bonne réalisation des

travaux, du respect des délais des entreprises, mais aussi de

l’intérêt de l’ensemble des élus pour le cinéma.

Sabine Tiha, trésorière de AEPS, a initié les dossiers de

subventions avec l’aide du Directeur de la CCVC auprès

de la Région, le Conseil Général 54, l’Europe et le CNC.

Un lourd travail réalisé en équipe par les membres de

AEPS.

- Concernant l’endettement, il est réducteur d’indiquer un

« endettement supplémentaire de 3 150 000 euros » en

2012. Si l’on veut traiter de l’endettement, il faut considérer

les projets menés, à savoir la restructuration du vestiaire du

stade Paul-Michaut (étudiée en 2008 et réalisée par la

municipalité actuelle), la requalification urbaine de la place

des Arcades (dont la Ville avait bien besoin) et le Pôle

Sportif (promis bien avant notre arrivée mais réalisée par

notre équipe, fidèlement à notre promesse de campagne)

La Ville a investi depuis 2008 afin d’améliorer le cadre

de vie de ses habitants

Les prêts contractés engagent la collectivité pour 15 ans

et non pour 30 ans comme celui de 1.5 millions d’euros

qui a été réalisé en 2005 pour le projet de salle des fêtes ;

Sur la recherche de subventions concernant le Pôle

Sportif, nous nous devons de préciser à nouveau le

montant de financement qui est de 730 000 euros (sans

compter le Fonds de Compensation sur la Taxe à la

Valeur Ajoutée) et non pas 172 000 euros comme

l’indique le communiqué.

- Telles sont les précisions que nous pouvions apporter et

qui doivent traduire un souci de justesse et surtout

de sincérité dans l’exercice du budget et de notre action

en général au service de nos concitoyens.

Les élus de la Majorité

La qualité numérique pour l’image comme le son,

une programmation plus courte pour la sortie des films, un

tarif inchangé, des bénévoles encore plus motivés, des

actions culturelles en partenariat avec la ville et les différents

établissements scolaires, une association saine ne peuvent

que réjouir les partenaires.

Le Concorde a bien repris son envol et vous invite à monter

à bord pour un voyage dans le numérique et la haute

définition. Le cinéma bachamois n’a rien à envier aux plus

grands !


EXPOSITION

Lutherie Aubert

de Mirecourt

du 3 mai au 15 juin 2013.

« une tradition ancestrale

au service de la Musique »

Après avoir accueilli une exposition

sur la dentelle de Mirecourt en

2011, Baccarat, ville des métiers

d’art accueille dans le cadre d’une

nouvelle exposition la Lutherie

Aubert de Mirecourt .

Présentation d’un savoir-faire

ancestral.

C'est dans le berceau de la lutherie française, à proximité des forêts des

Vosges et du Jura, qu’en 1864 naissent les chevalets Aubert, fruits d'un

long et intense travail, réalisé naturellement avec les luthiers, dans le strict

respect de leurs exigences en matière d'acoustique et de facilité de réglage

d'instruments.

Au fil de ses conceptions et réalisations d’instruments de musique

(violons, altos, violoncelles…), la lutherie présente sa technicité, toute

particulière et minutieuse, un art d’exception préservant les fondements

et les traditions.

Un métier d’art exercé avec passion et maîtrise par les luthiers dans leurs

ateliers. Des instruments de très haute qualité, qui, même joués la

première fois donnent un son juste et ne font que « prendre de la beauté

en vieillissant ».

Le plus grand soin est apporté à la recherche et la sélection des bois, puis

à chaque étape de la fabrication.

Un stock de bois de plusieurs années permet de pouvoir sécher et traiter

les bois selon une tradition et des secrets de fabrication plus que

centenaires…

Les exigences de fabrication sont telles que les qualités acoustiques se

révèlent sans limite avec le temps. Par exemple, les chevalets fabriqués

à Mirecourt sont les seuls originaux garantissant la qualité légendaire des

chevalets de la société Aubert. Depuis la qualité du bois

sélectionné à l’aspect esthétique du produit fini,

l’expertise et l’expérience d’Aubert Lutherie

apportent toutes garanties à leurs produits.

A l’Hôtel de Ville de Baccarat, vous découvrirez

une panoplie de leurs créations : violons, altos,

violoncelles, des détails de chevalets… mais aussi

l’histoire et l’évolution artistique de cette Maison

fondée en 1865.

Sa notoriété n’est plus à démontrer mais tout

simplement à admirer.

Du 3 mai au 15 juin2013

Hôtel de Ville de Baccarat

Entrée libre du lundi au vendredi

de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h

(sauf jeudi 14 h et vendredi 17 h 30)

et samedi de 10 h à 12 h.

CULTURE

CONFÉRENCE

“La vie surprenante des insectes “

Avez-vous déjà croisé le regard de la mante

religieuse ou observé une cigale dans

notre région ?

Avez-vous eu la chance de contempler la

métamorphose d'un papillon ? Savez-vous

que le frelon est moins dangereux que

l'abeille ? ...

Stéphane Vitzthum vous fascinera par

son approche du monde des insectes

et ses superbes photographies. « Par

l’étonnement ou l’émotion, je cherche à

montrer combien la biodiversité est riche

en surprises, même près de chez soi, au

pas de la porte. Mieux connaître la vie

qui nous entoure est sans conteste

une première étape avant de mieux la

protéger… mais vite, il y a urgence ! »

explique Stéphane Vitzthum.

Ses sujets de prédilection ? Ce sont les

mal-aimés : amphibiens, reptiles,

insectes, araignées… mais aussi toutes

les autres petites bêtes qui nous

côtoient. Pourfendeur de préjugés,

Stéphane Vitzthum aime partager sa passion

et rendre hommage aux particularités de la

nature à l’occasion des conférences ou

expositions auxquelles il participe.

A noter : la conférence sera suivie d'une

séance de dédicaces de ses livres sur la

nature.

Jeudi 18 mai / 20h/

Hôtel de ville de Baccarat

Animée par Stéphane VITZTHUM

SORTIE

à l’Ecomusée d’Alsace

Le samedi 22 juin 2013, l’Office de Tourisme

de Baccarat organise une journée à l’écomusée

d’Alsace !

L’été arrivant et après le succès de la sortie

au marché de noël à Colmar en décembre

dernier, l’Office de Tourisme vous propose

de découvrir les arts et traditions populaires

d'Alsace dans ce musée vivant.

Véritable « condensé » de l’Alsace et de sa

culture, il permet, en un seul site, d’en saisir

toute la quintessence.

Inscription à l’Office de Tourisme de Baccarat

jusqu’au 25 mai, par téléphone au :

03.83. 75.13.37 ou

par courriel à : info-baccarat@orange.fr

25€ / pers. 20€ pour les enfants et séniors

de plus de 60 ans. Ce prix comprend le

transport en autocar et l’entrée au parc.

Le départ est à 9h place du Général Leclerc.

Retour prévu à 19h à Baccarat.

13


14

Le saviez-vous ?

La première page du dernier Trait d’Union d’avril mettait à l’honneur

une cloche gravée « BACCARAT ».

Cette cloche provient du Dragueur de Mine Océanique (MSO) Baccarat.

La ville de Baccarat a été la marraine de ce navire de guerre dont

voici les caractéristiques :

Déplacement : 780 tonnes

Longueur : 50,29 mètres

Largeur : 10,67 mètres

Tirant d'eau : 3.15 mètres

Numéro de coque : M623

Date de mise sur cale : 25/06/1954

Date lancement : 06/08/1955

Date admission au service actif de la

marine nationale :13/11/1956

Nombre d'officiers : 04

Nombre d'officiers mariniers : 22

Nombre de quartier-maitres et matelots : 28

Propulsion : 1600 cv (2 diesels)

Système de combat : 1 canon40 AA bofor plage avant

Port base : rade de BREST

Mission : dragage acoustique, mécanique, magnétique.

Distance franchissable : 3000 milles à 10 nœuds

Vitesse maximale : 13.5 nœuds

Ce dernier a été désarmé en 1993 puis a servi de cible avant d’être

coulé. La cloche du « baccarat » a été offerte à sa ville marraine à

cette date.

Longtemps présente au pied de l’escalier d’honneur de l’Hôtel de

Ville, elle est maintenant visible dans les locaux des services

techniques.

Yves MANGEMATIN,

Conseiller Municipal délégué

SOLUTIONS

solutions

Sudokus

5 7 2 9 8 1 4 3 6

8 3 4 6 2 7 5 9 1

6 9 1 3 5 4 8 2 7

1 4 9 2 3 8 6 7 5

2 5 3 7 1 6 9 8 4

7 6 8 4 9 5 2 1 3

4 1 7 8 6 2 3 5 9

3 2 6 5 7 9 1 1 8

9 8 5 1 4 3 7 6 2

jeux p18

2 9 8 4 7 1 3 6 5

3 5 7 9 6 2 1 4 8

1 4 6 8 5 3 7 9 2

4 1 2 7 9 5 8 3 6

9 3 6 1 8 4 5 2 7

8 7 5 3 2 6 9 1 4

6 8 4 5 1 9 2 7 3

5 2 9 6 3 7 4 8 1

7 3 1 2 4 8 6 5 9

Mots fléchés

TRIBUNE tribune libre LIBRE

Pas de contribution reçue

Horizontalement : DURAIS - UTILISENT - TACOT - ESIDERAI - BEY

- DENIE - REVEIL - NATURES -TARENT - ETIER - OTER -ASTRE -

ERES - ELEIS - ON - OINS - ON - ANT - ANT - STERNE -ETERNISA

- EC - ZEN - NIERAIS - HA - BAIES - IGNEES - TITRAIS - DORASSE

- OMETTES - UNES - CA - SNOB - REASSE - EON -SABRATES -

SPORT - SEPTAIN - REA - ANTE - CHINA - DESUNI-AS - GREEN -

LIS - TIENT - ARSINES - URANIES - UNE - TISE - NETS - SE.

Verticalement : BUTENT - ISCHION - ECRAN - RAYAIENT

- ATMOSPHERE - SAC - TERSEZ - REBATIES - IODURE - REBAT

-BANNIT - ASTER - SONNAIT - RIA - NI - NEO - NE - ISERAN - LES

- JURISTE - NE - SET - DISE - TEE - ELAEIS - AERES - AIS -

TRENTE - DUSSES - UN - LIRA - ITERIONS - AUTRE - AIDERAS -

RAGREES - NIAT - SEVES - NINAS - PAIENS - AERENT - AISES -

EON - NI - NAITRONS - ESCORTATES - ATIL - ENTA - SEANTES -

SE.


permanences

ÀL’HÔTEL DE VILLE

PPERMANENCES

ADIL (infos logement) : 7 avril de

10h à 12h.

Armée de terre : 15/05 de 9h à 11h.

Cidff : 13/05 de 14h à 17h30.

Conciliateur : 13, 23 et 30 mai de

14h30 à 17h, sur RDV.

Tél : 03.83.76.35.35

CRAM : 22/05 de 9h à 12h.

Entraide chômeurs : sur RDV

pas de permanence

Energies renouvelables : sur RDV,

Pas de permanence.

Mission Locale : sur RDV

les mardis et vendredis.

Mutualistes anciens combattants :

3/05 de 14h à 16h30.

Relais Services Publics : tous les lundis

et mardis, les vendredis. Sur RDV.

Handi 54 : mardi 21/05. Sur RDV

CLUB club vosgien VOSGIEN

Sorties du jeudi - +/- 10 km

02/05 Col des 2 Donons

Infos : 03 29 41 58 12

09/05 Concours pétanque

Infos : 03 29 58 37 39

16/05 Col de la Chapelotte

Infos : 03 83 74 18 14

23/05 La Bourgonce

Infos : 03 29 41 71 81

30/05 Départ Col de la chipotte

Infos : 03 29 41 90 92

RDV 13h15 - Place de la République

à Raon l’Etape (sauf mentions particulières)

ETAT CIVIL

état civil

Naissances

17/03: Antoine MOTTOT

31/03: Loréline AUBRY

01/04 : Evan VIGNERON HOFFELÉ

06/04 : Valentin JACQUOT

11/04 : Lauryne VINCENT

Félicitations aux parents !

Décès

20/03 : Odette MUNSCH

veuve PERRIN

27/03 : Jean SZTUKA

26/03 : Jean COUTRET

05/04 : Norbert MICHEL

10/04 : Marie-Louise HELLÉ

12/04 : Christian BAILLY

11/04 : Marcel LANGLOIS

09/04 : Patrick MUNIER

Nos sincères condoléances

aux familles !

Mariages

Néant

INFOS infos express EXPRESS

Régie municipale des eaux :

Un nouvel accueil et de nouveaux horaires

Soucieuse de faciliter l’accès, pour ses usagers, aux différents

services publics qu’elle propose, la municipalité a décidé

de transférer l’accueil du service des eaux,

En Mairie, 2 rue Adrien Michaut

Au rez-de-chaussée auprès

de Sabrina MILLET

du lundi au vendredi,

de 8h à 12h ou sur rendez-vous,

(à compter du 1er mai 2013)

Jusqu’alors situé 11 rue de Verdun, son rattachement avec les autres services d’accueil

de l’Hôtel de Ville permettra à l’usager d’accomplir en une seule fois différentes

formalités administratives.

La permanence de la régie municipale des eaux vous accueillera pour toutes demandes :

- de branchements d’eau et d’assainissement ;

- d’ouverture et fermeture de comptes, transfert d’abonnement/changement propriétaire ;

- d’information relative à la facturation, aux consommations ;

- de suivi des réclamations.

Le 1er Le CRIL 54 lutte contre l’illetrisme

mars dernier, le premier ministre Jean-Marc AYRAULT a attribué le label « grande

cause nationale 2013 » à la lutte contre l’illettrisme. Cette déclaration fait résonnance

aux missions du CRIL54, Centre Ressources Illettrisme de Meurthe-et-Moselle

qui, depuis 20 ans s’inscrit dans cette volonté de lutter contre l’illettrisme sur l’ensemble du

département. Grâce au soutien financier de partenaires, le CRIL 54 a créé un « réseau

de bénévoles accompagnant des personnes en difficulté avec les savoirs de base sur le

territoire lunévillois. » L’objectif de cette action est de permettre à des adultes ne maîtrisant

pas les savoirs de base et ne pouvant pas intégrer les ateliers ou dispositifs existants de

progresser dans l’apprentissage du français oral et écrit afin d’acquérir de l’autonomie

dans leur vie personnelle, de faciliter leur insertion sociale, et d’entrer le cas échéant

dans une démarche de formation ou d’insertion professionnelle.

Plus d’infos auprès du CRIL 54 17B, rue Laurent Bonnevay – 54000 Nancy /

03.83.97.01.34 courriel 54.cril@numericable.fr site internet : cril54.org

Inscriptions en maternelle

Pour la RENTREE SCOLAIRE 2013/2014, les inscriptions auront lieu à l’école

aux dates suivantes :

ECOLE DE LA BAUGERIE : Vendredi 24 Mai de 16h30 à 18h30

ECOLE DU CENTRE : Vendredi 24 Mai de 13h à 16h30

ECOLE DE HUMBEPAIRE : Jeudi 23 et vendredi 24 Mai de 16h30 à 17h30

Attention : il faut se munir du livret de famille - du carnet de santé de l'enfant et de

l'avis d'affectation délivré par la mairie.

Pour obtenir ce dernier : présentez-vous à la mairie de Baccarat, auprès de Catherine

VINCENT (tous les jours sauf mercredi après-midi).

Tirs

Promeneurs, attention, tirs prévus au champ de tir de Deneuvre

les 2, 7, 14,15, 16, 21, 22, 23, 28, 29, 30 mai 2013.

15


CUISINE cuisine

16

FFoonnddaannttss aauu ffrroommaaggee

ssuurr ccrrèèmmee ddee ppaapprriikkaa

Mélodie accroche-coeurs

pour éveiller la gourmandise !

Ingrédients : ½ l de lait 100 g

de comté râpé 5 œufs 20 g

de beurre 15 cl de crème

fraîche 7 cl de vin blanc 2

oignons muscade 1 c à café

de paprika ciboulette sel

marin poivre blanc.

1. Faire bouillir le lait avec le

sel, le poivre et la muscade.

Quand il commence à

monter, ajouter peu à peu le

comté râpé en remuant bien.

2. Battre dans un bol les 3

jaunes et les 2 œufs entiers,

puis verser le lait peu à peu

sur les œufs et bien mélanger.

Repartir cette préparation

dans des ramequins légèrement

beurrés.

3. Cuire soit au bain-marie

pendant 35 minutes dans un

four chaud (180°c) ou dans

le tamis du cuit-vapeur

pendant 12 à 15 min, mais

l’eau doit juste mijoter.

4. Pendant ce temps, préparer

la sauce : faire fondre

doucement une cuillerée à

soupe de beurre dans une

casserole, ajouter l’oignon

émincé et épuré. Laisser

fondre 4 mn, ajouter le paprika

en remuant, puis le vin

blanc. Poursuivre la cuisson

jusque réduction complète.

Verser alors la crème

fraîche et cuire 5 minutes.

5. Démouler les ramequins

dans chaque assiette en

vous aidant d’un couteau

pour décoller le tour. Napper

de sauce et parsemer de

ciboulette.


SOUVENIR souvenir

De retour vers les vieux métiers,

peut-être avez-vous connu les

lingères, aujourd’hui disparues ?

D'une activité de simple entretien

de linge au début du siècle, elle

va devenir une activité de création

nécessitant un long apprentissage

et des doigts d'or.

Au début du XIXe siècle, les lingères

entretiennent le linge, surtout le

blanc. Elles lavent, repassent,

amidonnent jupons, bonnets,

chemises, les mettent en forme.

Mais le développement des coiffes va faire exploser le

métier. Les lingères qui jusque là travaillaient dans les maisons

nobles et bourgeoises vont se voir solliciter par les

paysannes qui ont désormais accès aux dentelles et à la

soie, matériaux qu'elles ne savent pas entretenir.

Car on ne s'improvise pas lingère.

On accède à ce statut après un apprentissage de trois ans.

Une condition pour devenir apprentie, c'est d'avoir les

ongles longs pour réaliser le fameux plissé à l'ongle. Ceux

de l'index, du majeur et de l'annulaire mesuraient au moins

1 centimètre et saisissent prestement deux plis qu'ils

expressions

EXPRESSIONS

« Se monter

le bourrichon »

Lingère

Le goût des mots pour en sourire, pour les savourer

et les remettre à l’ordre du jour en joutes oratoires

hautes en couleurs et en drôleries.

En argot, le bourrichon désigne la

tête.

Se monter le bourrichon, c’est

donc se monter la tête, se faire des

illusions.

« quand on pense qu’une jolie

gosse comme toi, à qui le plaisir et

le bonheur ne demanderaient qu’à

venir, va peut être gâcher son

existence pour s’être trop monté le

bourrichon ! Péché d’orgueil, ma

fille. »

Jules Romains,

les hommes de bonne volonté

(Naissance de la bande).

Les variantes se charpenter le

bourrichon et se monter le bobéchon

ont disparu.

On peut ainsi monter le bourrichon

à quelqu’un, c’est-à-dire lui remplir

la tête de calembredaines, d’illusions

ou de chimères, ou bien l’exciter

contre un tiers.

« Avoir de

la branche »

C’est avoir naturellement de la classe,

de l’allure.

Présenter beau avec distinction.

« - Il a vraiment de la branche, ce Giacomo,

dit la baronne de la Berche. Et je m’y

connais (…)

- il a la branche qu’ont tous les vieux

italiens à cheveux blancs. »

Colette La fin de Chéri.

L’expression est héritée du langage de la

noblesse où l’on évoquait les branches

issues des grandes familles. La branche

des Valois, la branche anglaise des

Rothschild, la branche aînée, la branche

collatérale …. Au sens premier, avoir de la

branche signifiait qu’on appartenait à la

noblesse depuis longtemps.

Hep !

Dominique de Villepin a deux fois de la

branche, dans son nom et dans sa

personne. On évitera cependant de lui

demander : « comment ça va, vieille

branche ? »

Bernard Pivot

LES “ VIEUX” MÉTIERS

bloquaient et tiraient. Puis elle

les repassait par petite surface,

environ 4 cm2 après 4 cm2.

Il fallait aussi avoir le souci de la

perfection sinon gare aux coups

d'aiguilles à tricoter sur les

doigts.

Une fois son apprentissage

terminé, la lingère pouvait intégrer

un atelier en ville qui comprenait

6 ou 7 ouvrières ou se mettre à

son compte à la campagne.

Ces dernières remontaient les bonnets et la patronne se

chargeait des coiffes, moins nombreuses dans un contexte

citadin où les bonnets étaient plus courants. À la campagne,

il n'était pas rare de trouver 4 ou 5 lingères par commune.

Les lingères travaillent à la journée dans les familles où

elles sont nourries en plus de leur salaire.

On faisait aussi appel aux lingères lors d'événements

exceptionnels comme un mariage ou un baptême où elles se

chargent de repasser les toilettes, jupons,

guimpes, robes de baptême.

CITATION

citation

Dans la vie, les choses sont, pour la

plupart, faites d’écume et de bulles.

Deux seulement sont solides comme le

roc : la compassion face aux malheurs

des autres, le courage face à nos

propres malheurs.

Adam Lindsay Gordon (1833-1870)

17


JEUX jeux

TUBENT

18

RADIUS

CAS

ENRAYAIT

SUDOKUS

Dans chaque ligne, chaque colonne,

chaque carré, tous les chiffres

de 1 à 9 doivent être utilisés.

Solutions

des jeux page 14

ANAGRAMMES FLÉCHÉS

RESTA

RUDOIE

D U R A I S

COTAT

BYE

SAURENT

TRIEE

iONS

RENTES

CE

AH

STRIAIT

EMOTTES

BONS

INAPTES

NICHA

GRENE

RESINAS

NUE

REES

CHIIONS

TABASSER

CERNA

NEZ

META-

PHORES

DIENE

ZESTER

BEAIS

ABRITEES

NO

TRABE

BINANT

ROTE

TONNAIS

RASEES

IRA

SIL

IN

TIREJUS

INTITULES

IRRADIEES

EON

ELISE

EN

RESINAI

RAINES

ENDUIS

SEL

TAN

EREINTAS

EN

TES

ARE

SIED

SAI

ETE

RATENT

AILEES

DOSERAS

NUES

RASEE

SAURIEN

LEVIER

TENTER

NEIGES

DESSUS

7 2 3 6

8 3 7 5

6 9 3 5 2

4 9 2 8 6 7 5

2 5 3 7 9 8

7 8 1 3

7 6 2 3 9

6 9

8 4 3 6 2

DARAISE

RIAL

TARSE

IRONISTE

PORTS

TUERA

GERERAS

ENTERA

VESSE

SITE SENT

ES

TEINT

NU

Dans chaque case, changer l’ordre des lettres pour trouver un

nouveau mot comme dans l’exemple.

PS : une petite aide ... commencez par les mots les plus petits.

ENTA

NAIT

TAN

NAINS

NEO

PISANE

NO

ESSAI

AC

NEO

SA

LIAT

RATINONS

CORSE-

TATES

9 4 7 3 6 5

9 2 1

5 9 2

7 9

6 3 4

5 3 6

6 8 5 9 3

2 6 7 4

4 6

IN

ANTE

ENTASSE

ES


à l’affiche

A L’AFFICHE

3 et 4

MAI

Après des décennies de guerre contre la terrible menace

dénommée les Scavs, les humains ont quitté la Terre.

Jack Harper, qui vit sur une station située dans les nuages, a pour mission

d’extraire des ressources vitales nécessaires aux humains expatriés.

Son existence est bouleversée lorsqu’il sauve une belle inconnue d’un

vaisseau en déperdition.

7,8,9

MAI

lecture

LECTURE

Oblivion - 20h30

Hôtel Séances transylvanie à tarif - 20h30

Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses

118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres

du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une

famille de loups-garous, et bien d’autres encore…

Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à

l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

10,11

MAI

17,18

MAI

Les âmes vagabondes - 20h30

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos

corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés.

Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser

place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert,

se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la

sauver ?

Iron man 3 - 20h30

Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man,

est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur

tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance

dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais,

son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne

peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct

pour protéger ses proches.

Un couple amoureux dans les eaux

turquoise de l’île de La réunion.

Farniente, palmiers, soleil.

Un cocktail parfait. Pourtant le rêve

tourne au cauchemar. Quand Liane

disparaît de l’hôtel, son mari, Martial

Bellion, devient le suspect n°1.

D’autant qu’il prend la fuite avec leur

fille de six ans.

Barrages, hélicoptères … la coursepoursuite

est lancée au cœur de la

population la plus métissée de la

planète. Et si cette chasse à

l’homme, ponctuée de cadavres,

dissimulait la plus redoutable des

manipulations ?

Un Triller qui cogne comme un verre de punch. A déguster vite, fort et frais.

19,20

MAI

Programme sous réserve de modifications

Egalement disponible sur www.ville-baccarat.fr

LA SEANCE EN PLUS :

Dimanche 20h30 / lundi 14h30

Tout juste fiancé, Thomas rencontre son futur beau-père

La séance en PLUS

Une chanson pour ma mère - 14h30

30 MAI

C’est parce qu’ils adorent leur maman qui est en train

de disparaitre, que les membres de cette famille

décomposée décident de lui offrir le plus incroyable des cadeaux d'adieu:

Dave, le chanteur, son idole, en personne ! Mais ce projet délirant est

peut-être un peu trop ambitieux pour ces frères et soeurs qui croulent

sous les non-dits et le silence depuis si longtemps.

31 MAI

1 JUIN

Les gamins -

Gilbert, marié depuis 30 ans à Suzanne. Gilbert, désabusé, est convaincu

d’être passé à côté de sa vie à cause de son couple. Il dissuade Thomas

d’épouser sa fille Lola et le pousse à tout plaquer à ses côtés. Ils se

lancent alors dans une nouvelle vie de gamins pleine de péripéties,

persuadés que la liberté est ailleurs.

24,25

MAI

Boule et Bill - 20h30

Tout commence à la SPA. Un jeune cocker se morfond

dans sa cage. Il ne trouve pas les maîtres de ses rêves.

Soudain, apparaît un petit garçon, aussi roux que lui. Qui

se ressemble s'assemble : c'est le coup de foudre. Pour Boule et Bill, c'est

le début d'une grande amitié. Pour les parents, c'est le début des ennuis…

Les Croods - 20h30

Lorsque leur caverne est détruite, les Croods sont obligés

d’entreprendre leur premier grand voyage en famille.

Entre conflits générationnels et bouleversements

sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de

créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé.

Au cinéma “ le Concorde ”

12 rue Abbé Munier -03.83.75.21.61

Tarif unique : 5€

JEUNESSE

Ne lâche pas ma main

Ariol

de Michel Bussi Papa, maman, Ariol ce

sont trois baudets. Ils ont

l’air d’une petite famille,

vus comme ça. Mais si on

pense que papa aime

maman, que maman aime

papa, que maman aime

Ariol, qu’Ariol aime maman

et qu’Ariol aime papa, ça

fait tout de suite beaucoup

de monde.

Livres disponibles

à la Bibliothèque Pl Général de Gaulle

Mercredi de 16h à 17h30

Vendredi de 9h à 11h et de 17h à 18h30

19


NUMÉROS numéros utiles UTILES

URGENCES

Pompiers ..................................................... 18

Police-secours ........................................... 17

Gendarmerie ......................... 03.83.75.34.82

Urgence médicale - SAMU ........................15

depuis votre portable ......................15 ou 112

Hôpital Lunéville ..................... 03.83.76.12.12

Hôpital St Dié .......................... 03.29.52.83.00

Centre anti-poison ................. 03.83.32.36.36

Astreintes pharmacie .......................... 32.37

ASSISTANCES

Enfance maltraitée ................. ..................119

Fil santé jeunes ...................... 0 800 235 236

Drogue info services .............. 0 800 231 313

- Depuis un portable : 01 70 23 13 13

- Ecoute cannabis : .... 0 811 912 020

- Ecoute Alcool : ........ 0 811 913 030

Sida info service .....................0 800 840 800

Croix Rouge écoute ................ 0 800 858 858

Allosécu - serveur vocal ......... 0 820 900 900

Caisse Primaire d’Assurance Maladie 0 820 904 184

Caisse d’Allocations Familiales ...0 820 255 410

DEPANNAGES

EAU - urgence - service municipal

....................................................03.83.75.29.83

..............................................ou 06.72.02.84.41

EDF ........................................... 0 810 333 054

GDF ............................................0 800 668 888

Câble ........................................................39 90

NUMÉROS VILLE

Centre Technique Municipal

....................................................03.83.75.29.83

Week-end et jours fériés .........06.72.02.84.41

Accueil Mairie ..........................03.83.76.35.35

Espace Loisirs .........................03.83.75.41.13

Service culturel ........................03.83.76.35.37

Ecole de musique ....................03.83.75.18.96

Piscine Intercommunale..........03.83.75.15.79

OFFICE DU TOURISME .......... 03.83.75.13.37

20

MAI

> jusqu'au 9 juin : exposition "Marcellin

Brissoni - la déconstruction ludique" au

Museumotel, tous les jours de 15h à 18h

> 01/05 : vide-greniers du Country Club

Raonnais, centre ville

> du 4 au 26 /05 : exposition "Moi de Maix"

à l'Espace Émile Gallé, vendredis, samedi,

dimanche et jours fériés de 15h à 18h

> 04/05 : loto de La Raonnaise,

salle Beauregard

> 05/05 : vide-greniers du 125 B.C.C.

> 05/05: pêche à la truite à partir de 8h à

l'étang du Clairupt (contact 06 89 32 23 74)

> 8//05 : marché aux fleurs des P’tits

Mousses, devant l’école Joseph Colin

> 8/05 : tournoi de mini-handball, 14h à

17h, Halle des Sports, entrée libre

> 9 mai : cyclisme « Prix des Commerçants »

> 11 mai : c o n c e r t d e p r i n t e m p s d e

l'Harmonie Municipale, 20h30, église

Saint-Georges, entrée libre

1 mai

du 3 mai

au 15 juin

5 mai

6 mai

8 mai

11 mai

12 mai

15 mai

16 mai

24 mai

25 mai

6 juin

8 juin

AGENDAS agendas

Cérémonie des médailles du travail

de la cristallerie, salle des fêtes.

Exposition sur la Lutherie Aubert

de Mirecourt, Hôtel de Ville, entrée

libre.

>16/05 : vente de fleurs, de plants à repiquer

et de plantes aromatiques, de 7h30 à

17h30, école M. Courtin (09 29 41 41 59)

> 23/05 : assemblée générale du Cercle

d'Histoire Louis Sadoul précédée d'une

conférence sur Alfred Renaudin, 20h,

petite salle Beauregard

> 24/05 : "Mai’lodies" de la chorale "La clé

des chants" avec "l'APROMUSE" de

Senones, 20h30, église Saint-Georges

> 25/05 : don du sang, 9h à 12h, foyer du

Club de l’Âge d’Or, 2 rue Clemenceau

> 31/05 : assemblée générale d'Archipel,

20h, Mille Club, rue Lucien Cosson

(03 29 41 75 75).

Assemblée Générale de l’ACCA, Espace loisirs, 9h.

Don du sang de 15h30 à 19h, salle des fêtes.

Cérémonie du 8 mai, place de l’église.

Rassemblement à 10h30.

Mai

Fête des petits oiseaux, au lieu-dit « la fontaine des

petits oiseaux ».

Mini-festival de majorettes et concours de pêche (à

partir de 8h30), organisés par « Les Diamants de Baccarat »,

étang des Bingottes.

Cérémonie du souvenir à l’occasion du Congrès National

des Anciens Combattants et résistants du Ministère

de l’Intérieur au monument Leclerc à 17h30.

Conférence « La vie surprenante des insectes »,

Hôtel de ville à 20h

Cérémonie de remise de la médaille de la famille,

Hôtel de ville à 18h30.

Concert de l’école municipale de musique à l’église de

Badménil avec la participation de l’ensemble Appassionata

et de la classe de chant lyrique.

Goûter des anciens et retraités, salle des fêtes, 14h.

Gala de danse Baccarat Dynamic, salle des fêtes, 20h.

MEMO

Ordures ménagères

Baccarat

7 14 21 28 Mai

Badménil

S.4

S.11 15

Eco-sacs

Baccarat

Badménil

S. 4

M.22

Mardis

22

Mai

Les sacs et bacs

sont à déposer la veille

Mai

29

More magazines by this user
Similar magazines