Sur quelques groupes d'armoiries appartenant a la region du Nord

bibnum.enc.sorbonne.fr

Sur quelques groupes d'armoiries appartenant a la region du Nord

A A L

Sur quelques groupes d'Armoiries

appartenant

à la région du Nord

fCs

-g i ()

un

t ''.- wJ

o s r/

t


Sur quelques groupes d'Armoiries

appartenant

à la région du Nord

Nous voulons ignaIcr ici (lttCl(lUC IOl1[)S (le familles, appartenant

au nord de la France, et portant des armoiries composées

(le meubles ou (le combinaisons (le meubles semblables.

Parmi ces ecus, les uns se renc.onlient clans toutes les contres

de ys. mais notre en moins grande abondance pa : d'autres au

contraire semblent spéciaux à la région indiquée.

Lorigine de Ces groupes demeure malaisée à déterminer.

Quand ils sétendent sur une vaste étendue de territoire, -

conimne les armoirier. ('Omflî)Ortafll (ICS macles dans l'ouest (le la

France - on ne saurait la rechercher ailleurs que dans une

simple iiiodc Mais lorsqu'ils se resserrent (l'IIIle ltçoii plus

étroite, on peut supposer (jiiC des liens (le parente masculine ou

méfie féminine, (but la trace est aujourdhui perdue, ainsi que

(les rapports de seigneur û vassal, ne sont pas demeurés étrangers

à leur formation.

Les éléments de celte elu(le oui été eIIl[)I'UfltéS ptiiwipalernent

aUX reciicils (le SCCI1X (In marquis (le Bel levaI, de J)oiièt d'Arcq,

de liciitay et de Iloman, ainsi qu'à l'armorial de Navarre, à

tut armorial de la fin du XIV siècle dont imit fragment seuleimicut

a été 1)nbliV ', à l'armorial de Becry, à l'Ancien armorial

équestre publié par Lorédan Larehmey, au roman de Jehan (le

Saintr, avec armoriaux dc Cilles de Behecquc, de Gelie'

et. (le \Vaignart Quelques autres sources, de moindre iniportance,

sont indiquées dans les itoles.

Le Beauvoisis offre d'abord un groupe très curieux, composé


4

GROUPES D'ARMO1lluiS APPARTENANt A LA RÉGION 1)U NORD

de familles poilant un papelonnd pur et simple ou chargé de

meubles. Le groupe est d'autant plus intéressant, (1U'Cfl tieliors

des IimniLles (lui le eomu1)OSemlL, on trouverait difficilement un

exemple authentique de cette (lis[)osit ion. Le papelonné si ilit ie

forme les armes tiirquimivilliers', Merigncicr 7 et Roiiqucrollcs0.

Houdainville le charge (lune croix euticiitée. Mainiheville (l'une

bande (le losanges", Erqueri (l'un chevron ', Fielleuse d 'un canton,

Sains (l'un lion' Foilleuse sème les claire-voies (le

trèfles' On trouve en outre tin écu papcloiïiié à lit fasce sur le

sceau armorial de Baudotiin dii Quesnel, chevalier, cii 129 'un

pape1omiii à (jeux fasces sut' celui (le Siinon, sire de Norov, chevalier,

en 12;Î8 11 , un papeIonlle à la bamie de losanges sur celui

de Jean, sire de Gannes, chevalier, en 123-À

Du ilcauvoisis 1tttcijt encore trois groupes, qui se continuent

dans les pays limitrophes : le pt'cinier s'avine le cinq touruielle,

le second d'une croix chargée (le cinq coquilles, le ttoisièiiie

(l'tlIl sautoir caiitOiilié de (plaire merlettes.

Au premier appartiennent llargt'iilieu ', Mallepart '°, Quinqucmiipoix

20, et la 'l'oui urcll&', cil Beauvoisis : Bains, Clucpoy',

Fontaine ', IlaI(leiieOUrt Montigny A, en Vem'mnaiulois ; Bertangle

en Corbiois.

Les cinq tournelles se relèvent en outre sur tics sceaux isolés

de quelques personnages appartenant aux mèiiie régions: 1':ustache

de Farivillers en [339", Baudouin (le 1%euil en 1239'.

Le deuxième groupe, commence dans le Beauvoisis avec les

châtelains (le Beauvais", Montigny' Muydebled'; il se prolonge

dans le Vermandois avec Cai'donuoy ', F'lavy ', Haiigest 3 , lion-

(leIleOtlI't". 1avneval ', 11oiivroy' et Tracy 9. Dans la mème

région tes armes figurent encore sut' les sceaux (le Gobert

d'Apilly, chevalier, en 1 228 1", de Raoul Gargate, chevalier, en

1297 41 , de Gobert (le Liherinont, chevalier, en I260 0 , dc Jean

de Mesvillers, chevalier, cil etc.

A u troisième, sautoir cantonné de quatre Merlettes, appartiennent.

: Coussinicourt', du Déluge", Fayel", Mouy ', Quesnet

cmi I3eauvoisis : Candavène ' et Sam'cus '° en 'Vermandois.

Cette combinaison se rencontre également sut' les sceaux de Guy

de Champagnes, chevalier, en 1220'; de Hobei't du Hamei,

écuyer, cil 13OV , de Payen de Houdan, écuyer, cmi 1302 '; dc


GnoCI'ES U 'AIIMOIBIES APPARTENANT A LA 111.GION nu NORD 5

Renaud dc Neuilly-en-Thelle, chevalier eu 1250 1 ; de Jean de

Thicux, chevalier, en f_)39 et de (uiart tic Yillementrie. écuyer,

cil 1281 .

.Ait Vermandois sont propres deux petits groupes ComposéS de

familles pott ant une croix frettée ou une quiiitefruille entourée

dc merlettes.

Le premier comporte cinq noms Pailiart 7, 1résurcs, des

uesnes, Sourdon 6° et rçill\. Le second n'en compte (1110

quatre : Aisinerv 1^, Estrées' , ilouvillers" et Vé le , il nous parait

intéressant de li' mentionner malgré cc petit nombre, car celle

combinaison ne se rencontre nulle part ailleurs.

Un groupe important comme nombre est celui tics frettés. Il

commence eu •Vermandois avec Estrées", 1lumnberco Ii rt 07 , Ihinui&res,

Moy , lUhemuont °. Sailty, Séchelles" et Soyécourt.

Il se conlinue dans l'Artois avec BaillenU', la Cauchic7,

flanw1aincour1, Marcoing 77 , Monchaux 70, Neuvil1e, Soinbrin

-, Souastre ' et Waiicouvt ; (laits le Corbiois, avec

Bctliisy 83

A l'exemple (le la puissante maison tic MaiIly q' parlait

d'or, à trois inai1leI (le sinople, un certain nombre de familles

de Picardie, Aimtliuillc , Coqueviile IItnencourV, Maiiietz,

Mauhuv , Mt'iii'icourt 9, Moneltv Moyeiieourt 92 , Ne(lOfl ,

Bolleiicoumrt Ç rçra.esacl I . s'arment également (le trois maillets. -

Oui trouve encore les mcrnes meubles sur le sceau de Jean, sire

de Puttevi Ilers, chevalier, en 1313 .

Sur sept ou huit exemples d'oilc signalés (-il Fiance, on en

relève (luliltI'C ou Cinq cii Pont bien Aigiievilie , Cornu91,

.Joiirne , Yaud rieourt '°° et peut-CIre Bailleul - ' , - et deux en

Pieardie Cliariot'° et Warnes

Le sud (1(1 Pou ti leu offre tin petit groupe assez Compact (le

familles portuit un chef : Adieux t0, Ailly lOi, Buleuix

amaehcs 07 Longroy '° et Pont-Héiiiy 109

Dans le niC nie comté, tutu groupe pl us important, niais moi ns

dense, est cotistit né par truie qu inzaine de laituil les portan t trois

fasces Airaint's Argonnes 1, Avesne 113, Bello y Boiulairi-

' illiers Caumoi) 1h17, Caurrov 111- i)argnics , ( uébienfi . 118,

Hanuliures '9, ou un fascé de six pièces Avoust 130. ikauclianip lOI,

(ain luiiuui l'uiii'il I

03 '' ni leprie 114 On I rouive égalemeuit


6 uttouei:s n ' AllMulRiiS APPARTENANT A LA it(:GnN 1>1: '(riti)

un ftseé de six pièces sur le sceau ariirorial de Raoul de Vau.

cliches, chevalier, en 1 33U ' n', et trois fasces sut celui de Raoul

(le Selincouri, écu yer, en I 32 76,

Plus nonilueux encore est le groupe des croix aitcr'écs. (jU j se

prolonge (1 ailleurs dans les régions voisines. Ce meuble charge

dans le Poiittliieu l'écu d'ult ', Cayeux 126 avec ses branchies

1)oininois, Engoudsen et Longvilliei's ', Gourlé I D Groiseliers

'' , La Moite, ', Moiicliaux' 2 , et se rencontre égaleiiient

sur les sceaux ariitoriaux dingues de Fiessenneville, chieva lier,

en 122 l6, (le Juin 1-lourdel bai lli de la seigueillie de Y ion en

Pontinicu, en 1138

(le ilaoril (le Neslelie, chevalier, en 07 '.

(le Jean (le l'iiuchnefalise. ("cliyet', Cil 14h ( (le Itol)crt (lu

Quesnoy, chevalier, en I 3() 17S, (lc Guillaume de Raiuilwhan

chevalier, mi I271'.

Dans le Boulonnais, il forme les armes de Bainclinuir Bernieulles

", Camoisson , la Chapelle , Courleville ', la F'olhie

Fresiiove I$b, (lit GrOS1)i(' I7, Isque ' ' e , Ordre ', 1htbodangue0,

Helinugliem ''. On le trouve en outre sut le sceau armorial dc

Jacques dut Fayel, franc hionime (le Iongvil I iets, en 1361 oit

1367 '.

Dans le nord-ouest (le l'Artois, il est puité par Beicheni ',

Bavelinghieun Cou itehieuse Nortinout l 'il , Traiuiecourt u7 et

\rolant

Ili groupe spécial an Boulonnais est ccliii (les lions (le sable

cii champ d'argent. Ils forment les ariiles (l'Al les Bellebrune

'. Bergue.tI& 6 , 13iuneinheiI ', Coleniheit. h , l)oudeauville

l64 , Fiennes 13, la Planque 16G, la lliVièUc '. B missel ' et

SempyA Chi certain nombre (le ces niaisons prétendaient se

rattacher ù celle (le Fiennes.

De ce groupe il faut rapprocher celui (les lions (1 argent en

ellami) (le sable, Pot s par Henneveux U, Iyanne', Maine

ville ' v '. Preure ' ci \\irvigne

La doloire, lificlne sans manche, est un mcnhlc spécial au

Boulonnais et à la région occidentale (le l'Artois. Elle affecte les

dispositions suivantes

Une (lolOire BcrIICSI71j Briehle

Trois nloloires:clnùtclairis (le RétLnisy ( tIt4ilY I7, llcstrus'9,

Ncuvilk , Reaty 18 et \Vandomine . Ces trois meubles se


CROUPES D'AflMOIRIES A p IARTENANL À TA RÉGION DU NORD 7

relèvent en outre sur les sceaux armoriaux d'Henri de Haiigar(l,

sire dEnguillaucourt, en 12Î . 8 11:1 ; de Dreux (le Lieuvillers,

chevalier, en 12';8 1", ; (le Wales Pahele, chevalier du comte

d'Artois, en I 2)9 et dArnoul, sire de Vercliocj, chevalier,

en 1380 et 1381 .

Trois doloires et une l)ordure : Anvin '.

Les SCCUX (le Jean cl'Estainboiirg, cii 1302 et 1:112. portent

iiii écu à trois doloires et au cheC chargé dun hou issant.

Oit peut signaler encore, (laits le Boulonnais. un Petit groupe

de quatre familles portant une quintefeuille. nieubic très rarement

emplove seul en France: la Moite ', Pet-lies '°, Seningiicin ''

et Vaudringlicm Le groupe se continue en Artois avec

Ausque

Enfin, nu groupe spécial à lÀ rtois se caractérise par l'émail

pluIôt que par les mnculiles, ce qui est tout à fait exceptionnel. Il

est coust il ut par un ensemble (le fautiil le port alu

de sinople, à la fasce d'hermine Oiguiies 191, dont il faut

rapprocher Maisièies, en \errnandois

(le s(noJ)le, u la fasce dargent Boisiciix 111 , Boussiiicourt

Counailie

de SiflO/)le, il itt lasce d'argent, (iceompagnée en cli p! de trois

coquilles rangées du nurne Barastuc 198; - accostée de deux burelies

du niMie : Bailes 199 - t 1(1 bande de losanges de gueules

brochant : \Varlrizcl 209 ; - chargée (le trois coquilles (le gueules

l)aiuuville0I.

Les Pa ys-Bas comptent un certain nombre de groupes analogues

nous leur consacrerons L oc1uaiirmiit rune autre étude.

Louis BOULY DE LESI)AIN.


GROUPES D'ARMOIRIES APPARTENANT A LA RÉGION DU NORD

NOTES

1. Livre provincial des Blasons d'armes du Boulonnais, ap. Mémoires

(fela académique de l'rrondissemenlde Boulogne-sur-Mer, T. V,

p. 331 et suiv.

. Nous citons d'après l'édition G. l-lellenv. Paris, 4890, in-3e.

3. Publié par F. J. (I Aurnei'ie sous ce titre : La Chevalerie au XV8

siècle. Celles-lez-Tournai. 4904, in-8.

4. II en n été publié deux fragments : Les Blasons et Cris d'armes des

chevaliers des Comtés de Flandre. Ilainaul, Arlois et Cambrésis vers

/ïi if00, ap. Archives historiques et littéraires du Nord de la France.

Nouvelle série, T. I\', p. 15 et su iv. - Arnwrial de Picardie, ap. Société

des Antiquaires de Picardie. Mémoires, T. XVIiI, p. 297 et suiv.

5. Armorial de la fin du XVJ8 siècle, lie (le France, Ponthieu, Boizlonriais

et Champagne. Amiens, 1879, in-4.

G. Arquinvilliers d'hermine, papelonné de gueules.

Sceau armorial de Louis d'.rL1uinvilliers, seigneur de Saint-Rivault,

chevalier de l'Ordre, en 4.568 Sveaux du Cabinet des Titres, n° 413).

7. Mengueler de gueules, papelonné dargent.

Armorial de Picardie, p. 309.

8. Bonqueroiles : de gueules, papeionné d'argent.

Sceau armorial de Marguerite, feitiine de Jean (le Ronquerolies, chevalier,

en 1 298 (Sceaux de la Picardie, n° 593).

Navarre, n' 951. La Chevalerie au .V Vo siècle, p. 34. Armorial de Picardie,

p. 310.

9. Iloudainviile de gueules, papelonné d'argent, à la croix endentée

de sable.

La Chevalerie au X V'e siècle, p. 34. Armorial de Picardie.p. 306,

40, Maimbeville émaux inconnus.

Sceau armorial (le Jean de Maimbeviile. chevalier, en 167; l'écu porterait

un papelonné, chargé d'un chicot CIL bande et d'un Iambel de quatre

pendants (Sceaux des Archit'es, n" I63.

Le sceau de Philippe (le Maiiibeville, écuyer, en 4339, 1)011e un papelonné,

à la bande (le losanges brochant, et an lalnbel (le trois pendants

chargés chacun de trois besants (Sceaux (lé Clairambault, n° 5544).

Il est très vraisemblable que le chicot en bande du premier sceau est

une bande rie losanges mal lue,

41. Erqueri : de gueules, papelonné d'argent, an chevron de sable.

Sceau armorial (le Simon, sire d ' Erqueri, chevalier, en 46 (Sceaux

des Archives, n" 093). - Cf. Sceaux de Cl,'iiramhault, nos 3336 à 3338.

Sceaux du Cabinet des Titres, n° 406. Sceaux de l'Artois, n» 2374.

Navarre, n" 95.


GROUPES D'ARMOIRIES APPARTEAST A LA RÉGION DU NORD

1. Fielleuse : de gueules, papelouné d'argent, au canton de sable.

Navarre (no 974). - L'Armorial de Picardie (p. 311) charge le canton

d'une molette de sable (sic).

13. Sains : de gueules, papelonné d'argent, au lion de sable brochant.

Sceau armorial do Raoul (le Sains, maire do Rocquencourt, chevalier,

en 1224 (Sceaux de la Picardie, n° 754.

Navarre, n° 973. - L'Arnwrial de Picardie remplace le lion par un

Janibel COWÛflfl (l'or et de sable (p. 310).

14. Fouilleuse d'arqent, papelonné de gueules, et semé de trèfles du

même.

VVaignart : n" 285.

15. Sceaux de la l'ieardie, n' 562.

46. Ibid., nu5I)

17. ibid., n° 349.

18. !largenlieu : (l'argent, à cinq tournelles d'azur, ai: lambel de cinq

pendants componné d'argent et (le qucules.

Armoria! de Picardie, . 310.

IiI. Mallepart d'argent, à cinq (ournelles de gueules.

La Chevalerie au X t" siècle, p. 33. Armorial de Picardie (p. 300).

0. Quinquempoix : d'or, à cinq tourncUes de queules, au iambe!

d'azur.

Sceau armorial de Rami! (le Saint-Rém et de Quinquempoix, en 169

(Sceaux de la Picardie, n" 6077). - Cf. Ibid., ri o 542.

Navarre, n° 97G.

21. La Touriielle (/'or, à cinq tourneiles d'azur.

Sceau équestre (le 11obert dc la 'l'ournelle, en 1200 (Sceaux de la Picardie,

n° 634'. - Cf. Ibid., nos 633, t35 et 636. Sceaux des Archives,

n° 3737. Sceaux de Clairamhaui(, n" 9006 et 9007. Sceaux de la IVormandic,

110 566.

Navarre, n"' 941 et 978. Berr y, n° 378. - L'Armorial de Picardie,

(p. 319) et La Chevalerie (p. 33). blasonnent les tourne!!es de sable.

22, Bains : émaux inconnus.

Sceaux armoriaux de Jean et (le Robert de Bains, écuyers, en 1281. Le

second est brisé (l'un béton en bande (Sceaux de la Picardie, n"' 125 et

126).

23. Chepoix : d'or, à cinq lournelles de gueules.

Sceau armorial de Jean (le Chepoix, écuyer, en 1280; l'écu est ici brisé

d'un tambel (Sceaux de la Picardie, 110 244). - Cf. Sceaux de Clairambault,

ii» 209 5 244:3. Sceaux di: Cabinet des Titres, n"' 3065 à 3069.

Sceaux (le l'Artois, n° 254.

Navarre, n" 912. Berr y , mi" 1848. - La Chevalerie au X Ve Sie(ie blasonne

le champ d'argent, (p. 36).

24. Fonlaines d'argent, £ cinq lournelles de sable.

CCRU armorial de Jean (le Fontaines, chevalier, en 1218 (Sceaux de


10 GROUPES DARNOlR1ES APPARTENA NT A LÀ RÉGION DU NORD

la Picardie, n° 37). -Cr, Sceaux des Archives, n° 331. Sceaux de Clairambault,

nos 369, 3693, 3695 et 3697. Sceaux du Cahinel des Titres,

n°° 400 à 4705.

Navarre, n' 91 cl 969. La Chevalerie au XI"' siècle, p. 37. Armorial

de Picardie, p. 312. - Berry (u° 1847) blasonne le champ (l'or, et Le Jardin

d'armoiries fait les tournelles de gueules.

5. I lardencourt (101'. à CiIU/ Iout'nelles daziir.

Lit au X % 'l' s iicle. p. 3. i .Ja r(lin sI'urni oiri('x.

6. Montigiiy de sable, à cinq tournelles d'or.

Sceau arinoi'jal de Tiercelet de Moiitigny. chevalier, cri 1380 les tniii'iiel

1cs sont ici accompagnées d'un point cii abîme (Sceaux de Clairumbach,

n° 6365'. - Cl'. ibid., n"-i 6366 à 6368.

La Chevalerie au X P-' siècle, • 39 Armorial dc Picardie, p. 306.

Î. Bertangle (le gueules, à cinq lourueiles d'or.

Sceau équestre d;iidi'é (le Ilerlangle, sire de 1-lérissart, chevalier, en

15 Sceaux de lu Picardie, n° 143). - Cf. Ibid .. ii"

144. Sceaux de

Cl;tiranihuull. il " 949. Sceaux du Cabinet (les litres, ii" 1361. Sceaux de

la Flandre, n° 569.

.4 flciefl armorial équestre, p. 90. Armorial de Picardie, p. : 313, La

Marche de Lille. fo 65

8. Sceaux de Cluirambaul!. u° 3489.

9. Sceaux de lu Picardie, n° 5'8.

30. Beauvais :d'argent. à la croix de sable, chargée de cinq coquilles

(l'or.

Sceau armorial de Colart. chiïtelain (le Beauvais, eu 1318 (Sceaux de

Clarani/,ault. u° 819). - Cf. Ibid.. 05 811 5 813 et 815.

Navarre, n°' 933, 954 eL 955. Berrv. 11° 367. de Picardie,

p. 309.

31. [on tigny d'aryen! , à la croix (le gueules chargée de cinq coquilles

(l'or.

Le sceau armorial de Geoffroi de Montigny, dit Bretel, chevalier, en

116, porte une croix frettée (Sceaux (/CS Archives, n o 918); celui dc

Renaud, sire (le Moiitigiiy, chevalier, cii une croix recer'celée, chargée

(le cinq coquilles (Sceaux (le la Picardie, n0 48'2) ; celui (le \\'alon (le

Montigny, chevalier, en 130, porte enfin la croix simple chargée de cinq

coquilles, niais l'écu est brisé d'un iambe! (Sceaux de Ctairamhaul(,

n" 6369:.

Navarre (ii0 936) et Berry (n" 372' chargent la croix (le cinq fermaux.

La Chevalerie ai: X Ve sikie donne bien les coquilles, p. 33.

3. Muvdebled (l'azur, à la croix il aryen!, chargée de cinq coquilles

(le gueules.

Le Tournoi de Compiègne, fi l, 316.

33. Cardonnov : d'or, à la croix de gueules, chargée (le cinq coquilles

d'argent.

Sceau n 1 , 1110 ri al d'Ada in du Ca i-d o n n oy, eh e v il i er, cii I 99 Sceaux tin


GROUPES D' ARMOIRIES APPARTENANT A LA RÉGION DU NORD Il

Cabinet des Tiires, n°505). - Cf. ibid.. ri' 2506. Sceaux des Archives,

flOs 1621 et 165.

Armorial de Picardie, p. 301.

34. F'lavy:d hermine, à la croix de queutes, chargée de cinq coquilles

d'argent.

Les sceaux armoriaux de Raout, sire dc I"lavv, chevalier, eu I et de

Guillaume de Flavv, écu yer, capitaine de Compiègne, en 1415, offrent

une croix chargée de cinq quintefeuilles (Sceaux de Clairamhautt, n 3611

et 361).

Les coquilles sont données par Berr y, 110 187, La Chevalerie au X V

p. 95, Jehaii de Saintré, p. 77, l'Armorial de Picardie, 300.

35. [lwgcst d'argent, à la croix de gueules, chargée de cinq coquilles

d'or.

Sceau équestre avec contre-sceau armorial d'Aubert 111 de Ilaiigest,

sire de Genlis, en I 96 (Sceaux de la Flandre, n' 1007). - Cf. Sceaux de

Clair.vn haut!, ii" 4, 443, 447, 4431 à 4436, 437, 4438, 4441 a 4443.

Sceaux du Cabinet des Titres, n°' 5651, 565, 5655. 5656, 5659 ii 5663.

Sceaux de In Picardie, 11os :18 et 383. Sceaux de in Normandie, u°' 03

et

Les émaux son L donnés, vers I 7 » par l'Histoire du Chitelai:, de Coucy

et de la Dame de Fayel, y . 148 et suiv.

Ses escus fi1 couvers (l'argent,

Si avoit une crois de geulles;

Ces choses n'i fuient pas seulles,

Car en la crois avoit encor

Cinq quoquillettes dc lin oc.

Cf. Navarre, 1OS 99 et 030. Berry, n° 365 (au nom de Genlis).

Jehan de Sai.ntré, •

36. Ilouileticourt de gueules, à la croix d'argent, chargée de cinq

coquilles d'azur.

La Chevalerie au X 1 ' siècle, p. 37. A rmoria I de Picardie, p. 303.

:17. Rayiieval d'or, à la croix de sable, chargée de cinq coquilles d'argent.

Sceau équestre avec contre-sceau armorial de Jean, sire de Ravncvat,

chevalier, cii 1313"Sceaux de la Picardie, n° 571 '. - Cl'. ibid.. ri" 57.

Sceaux des Archives, ives, ii" 3354 et 3380. Sceaux de Cia ira,nha ai!, ii' 7667

i 7670. Sceaux de la Flandre, u' 4383 et148L Sceaux des Pays-Bas, T.

lit, 1).

lk0 931 et 03e. Berry, n° 366. Armorial de Picardie, p. 303.

38. ltuuvroy de sable, à ta croix d'argent, chargée de cinq coquilles

de queutes.

Sceau équestre avec contre sceau armorial de Jean de Roiivrov, Chevalier,

en 4 U (Sceaux de in Normandie, 110 500). - Cf. Sceaux de CIa 1ra

ni haut!, n° 0 8050 5 8054.

Berry n° 446. Armoriai de Picardie, p. 306.


12

GROUPES D'ARMOIRIES APPARTENANT A LA I1ÉGION DU NORD

39. Tracy : émaux inconnus.

Sceaux armoriaux de Jean, sire de Tracv, chevalier, en 148 et dÀrsould

(le Tracy, écuyer, en 1317 sur tous les deux, l'écu est brisé d'un

lambel, chaque pendant, chargé de deux châteaux (Sceaux de la Picardie,

n os 637 et 638).

40. Sceaux de la Picardie, n" 100.

41. ibid., n° 351.- L'écu est ici brisé d'un Iambel à cinq pendants.

4. Ibid., n° 47.

43. ibid., n° 458. - L'écu est ici brisé à dextre et en chef de... et (l'un

Jambel de quatre pendants.

44. Coussinicourt émaux inconnus.

Sceau armorial de flenau(l de Conchignecourt. en 137 (Sceaux de la

Picardie, n" 25). - Cf. Sceaux des Archives, n" 1944. Sceaux de

Clairamhault, n 0 4169.

45. Délu ge (du) émaux inconnus.

Sceau armorial de Thibaut du Déluge. chevalier, en I37 Sceaux des

Archives, u" 2019). - Cf. Sceaux de Clairambault, n" 31 W.

46. Fayel d'argent, au sautoir de gueules, cantonné (le quatre mertelles

du même.

Sceau armorial de Gérard (le Faye], chevalier, en 1 ,266 l'écu est ici

brisé d'un lambel de cinq pendants mouvant du chef (Sceaux des Archives,

n" i40). - Cf. Ibid., n" 5 I38 14 1. Sceaux de Clairambauli, n"353

à 355 et 3530. Sceaux du Cabinet des Titres, n' 4379 h 438.

Armoriai de Picardie, r 305.

47. Mouy:d'or. au sautoir (le gueules, cantonné de quatre merlettes

du même.

Sceau équestre de Jean de Mouy, chevalier, en ltU: l'écu est ici

brisé d'un lambel de cinq pendants (Sceaux de la Picardie, n" 499). -

Cf. Ibid., n°' 500, 501, 503 et 501. Sceaux des Archives, 3006eL 3007.

Navarre, n' 963. La Chevalerie au XVO siècle, p. 33. Armorial de

Picardie, p. 309.

48. Quesnel : émaux inconnus.

Sceau armorial d'Àubri (lu Quesnel, chevalier en 111 (Sceaux de la

Picardie, n° 559'. - Cf. Ibid., n"' 563 à 565.

49. Candavaine (le sable, au sautoir d'argent, cantonné (le qualre

merlettes du même.

Sceau armorial de Philippot Candavaine, écuyer, cri 1351 (Sceaux de

CIa iram bai: 11, n" 1795).

Armorial de Picardie, p. 304.

50. Sarcns : de gueules, au sautoir d'argent, cantonné de quatre merlettes

du même.

Sceau arnlni;(I (le frère Jean de Sarcus, grand prévôt et commis de par

le roi air de Saint-Lucien de Beauvais (Sceaux (le Glaira inhaull,

n" 840.

Armorial de Picardie, p. 304.


GBOUPIS D'ARMOIRIES APPAIWNA:vr A LA RÉGION DU NORD 13

51, Sceaux des Archives, n° 1703.

5. Ibid., 110 355. - Le sautoir est en outre chargé de cinq étoiles.

53. Sceaux de Clairambault, n" 4733.

51. Sceaux de la Picardie, il , 511.

55. Ibid., n" 68.

56. Ibid., n° 667.

57. Paillart : d'argent, à la croix de sable, [reliée d'or.

Sceau armorial du Borgne de Paillard, chevalier, en 1348; l'écu est ici

brisé d'une molette en chef et à dextre (Sceaux de Claira,nhaull, n°6935).

- Cf. ibid., n"" 6934 et 6939.

Navarre, n" 956 Armorial de Picardie, p. 303. Berry, n" 369. La Chevalerie

au XI" siècle, p. 39. Waignat't, p, 190,

58. Présures (l'argent, à la croix de gueules, frettée d'or.

Bervv, n° 1854.

59. Quesnes (des : d'argent, à la croix de queutes, frettée (l'or.

Sceau armorial (le Renaud des Quesues, sire dc Sét'évillers, chevalier,

cii 184; l'écu est ici brisé d'un lambel de quai le pendants (Sceaux de la

Picardie, n" 617). - Cf. Sceaux de Ciairambault, ii"' -J 5 12 à 7514.

Navarre. n 0 957. A:',norial de Picardie, p. 316.

60. Sourdon d'argent, à la croix de sable, fret(ée d'or.

Na ya,i'e, n" 959. llet'rv, n° 386. La Chevalerie au X V" siècle, p. 39.

Armoriai de Picardie, p. 303.

61. Tilly d'azur, à la croix d'argent, frettée de gueules.

Armorial de Picardie, p. 307,

6. Âisinei'v: d'argent, à la quintefeuille desable, accompagnée de neuf

merlettes (le !liieuIes en. orle.

Navarre, n"' 991 et 99. Berrv, n" 1867. - L'Armorial de Picardie

(p. 303) intervertit les émaux (le la qui utefeuille et des merlettes.

63. Es1ries:rl'arqent, à la quin(efeuillc de gueules, accompagnée de

neuf merlettes du méme en orle.

Sceau armorial (le Jean d'Estrées, chevalier, en 10 (Sceaux des

Archives, u" 117). - Cf. ibid., n" 21 Il 21i1, 2122 et 5488.

64, Rouvillei's : émaux iIICOI1flUS.

Sceau armorial (lAubert (le Houvillers, chevalier, en 151 (Sceaux de

la Picardie, n" 596). - Cf Ibid., n" 601.

65. Vé d'argent, à la quintefeuille de gueules, accompagnée de merlettes

du même en orle.

Sceau armorial (le Jean. seigneur de \'é et d'Es( 1ue1'des, en 1366 (Sceaux

de l'Artois, n" 67e). - Cf. Sceaux de Clairainhauli, n" 987.

Armorial de Picardie, p. 307.

66, Estrées de gueules, fretté d'or, au lionceau d'argent enclos dans

le premier losange.

La Chevalerie au XVO siècle, p. 39. Armorial de Picardie, p' 306,

67. Ilutubercourt : de queutes, fretté d'argent.

Armorial de Picardie, p' 307.


14

(BOtJPES D'ARMOIRIES APPÀRTE

A LA RÉGI(IN DU NORD

68. 1 lumières : d'argent, /reIt (le - sable -

Sceau armorial de Jean, sise (Ill ornières, chevalier, en 1352; l'écu et

ici brisé d'un I ani bel (Sceaux de Glaira n: ha u Il, I s° 4763). Cf. Ibid.,

n°' 4761, 4762. 4764 à 4767. Sceaux du Cabinet des Titres, 00 5395

5901 . Sceaux des I'ays - Bas, T. il, p. 130, Sceaux de la Vornia u die,

1102311.

.Jehan de Saintré, p. 281. 1.a Chevalerie au X V° siècle, p. 43. Les Blasons

et cris d'armes, P. 18.

69. Mov : de queutes. /retl d'or.

Sceau armorial de Werri de Moy, chevalier, en l223, l'écu est ici brisé

d'un lambel de cinq pendants u Sceax tic la Picard ie, n('505 .). - Cf. Ibid.,

n° 902. Sceaux de Clai,'ambaui(, is° 6579 à 6591. Sceaux du Cabinet des

Titres, n° 8027 h 8031- Sceaux de la Flandre, n° 1381.

,Iehan de Sainlré, p. 277. La Chevalerie au X I" siècle, p. 36. Berry,

n° i8'&4.

70. Hihcrnoni : de queutes, fretté d'or, au franc-quartier du mème,

chargé d'un lionceau passant de sable.

Sceau armorial d' Eustache de 13 iLcnsont, Sire de 1 >arpevi lie, gouverneur

et. souverain bailli (le l.ille, 1)ouai, etc. (Sceaux de Clairambault,

n° 7695). - Cl'. Ibid., n° 7696.

Navarre, n° 953 à 98). - La Chevalerie au XI" siècle charge le canton

(l'un lion ordinaire, p. 36. Berry ne mentionne pas le canton

(n o 38).

71. Szuilly de sable, fretté d'or.

Sceau armorial (le I3audoin, sire de Sailly-au-Bois, chevalier, en 1273

(Sceaux de l'Artois. u° 603). - Cf. Sceaux de Clairambault, n°° 8146 et

81t7.

Navarre, n° 1111. Berry, n 0 1901.

72. Séchelles :d'a:ur, fretté (l'or.

Sceau armorial de Jean de Séchelles, sire d'Ayancourt (!). chevalier,

en 1325; l'écu est ici brisé d'un lanibel de cinq pendants (Sceaux de la

Picardie. n' 614). - Cl'. Ibid.. n°615. Sceaux de Ctaira,nbault. n° 5 8513

à 8515. Sceaux de l'Artois, n° 1816

Navarre. n° 939. Armorial de Picardie, p. 301.

73. Soyecoutt: d'argent. fretté de queutes.

Sceau armorial (le Soyev, sise de Sovécourt, chevalier, en

des Archives, n° 368). - Cf. Sceaux de Clairamhault, 11 ,21 8693 à 8698.

Navarre, n° 4100. Berry, n o 1893.

74. Bailleul : d'azur, fretté d'or.

Sceau armorial (le Bes'toul (le Bailleul, chevalier, en 1237 (Sceaux de

l'Artois, I o 135). - Cf. IhiL. jOS 436 h 438 et 440. Sceaux de Clairanuhault,

n°' 377 et 378. Sceaux du Cabinet des Titres, nos 809 et 810.

Sceaux de la Flandre, no 485.

Navarre, 11° 1109. Jehan de Saintré, j). 280.

75. La Cauchie : d'argent. fretté de sable, au canton de gueules.


n

GflOt'PES D'ARMOIRIES Ai'I'A II'I'ENA I A LA nUION OU NORD 15

Scea ii armorial d'Adam dc la Ca ucli j e, chevalier, en 1275 (Sceaux de

l'Artois, n' 235. - Cf. Sceaux de Glaira ni haul(, ri0 1921 à '1923. Sceaux

du Cabinet des 'i'i(res, ii° 2606. Sceaux de a Flandre, n° 69'1.

La Chevalerie au X Ve siècle, P. 43. La Marche de Lille, fol. 44.

76. 1 Iaiiielaiiicourt : d'azur, fi-cité (l'or.

Sceau armorial (le II. de llaiiiclititu'oiii't, sire de \ovelles, en 1218;

l'écu est parti (Fun fret té seitié (le fleurs (le lys, et de qua tic bandes alesées

(Sceaux de la l"laiulre, u" 1006. - Cf. ibid., n 0 1003. Sceaux 'le l'Artois.

s 33G.

Nitvai're, ii 0 1084. Berry, n° 1-180. La Chevalerie au X ('o siècle, P. 41.

Les Blasons et cris d'armes, IL 18.

U. Marcoing : de sable, /'reilè d'argent.

Sceau armorial de Jean, sire (le \larcoitig, ver, I 216 (Sceau de la

Flan(lre, mi" 1281). - Cf. ibid., ila 1282,

78. Mondiaux de sinople, freilé d'or.

Sceau armorial (le Ja udoui II lIC Mouclieau x, chevalier, eu 1260; l'écu

est ici brisé d'un canton (Sceaux' de l'A nuis, n o 478). Cf. Mid, n° 745.

Sceaux de Glaira in ban il, mi" 6062.

79. Neri ville d'or, fretté de gueules, au cale (oui du même.

Sceau équestre avec contre-sceau armorial d'Eustache de Neuville, en

1214 (Sceaux des Archives, n° 3065). - Cf. Ibid., n o ', :1061, 3066 et

3068. Sceaux de Clai,'amhault. 11-67211, 6722, 6727 et, 6730. Sceaux de

la Flandre, n" 1394. Sceaux de l'Artois, n"" 502 à 503. Sceaux de la

Bmirqogne, ii 8V3. Comte de I.oisue, Jfénio:rc sur quelques sceaux dii

Trésor des ('ha ries d'Artois, al). Mémoires de la Commission dépariementale

des monuments historiques du Pas-de-Calais, T. III. p. 223 et

suiv. (nos 19 et 20). Sceaux des Pais-lias. T. III, . :3.

Les émaux sont donnés au commencement du xiv° siècle par un armorial

anglais, le llanleian Itou (no 410'. - Cf. La Chevalerie au

\%'e siècle, p. 41. Les Blasons et cris (Farmes omettent le canton

(r . 18).

80. Som lin n : de gueules, [relié d'argent.

Les Blasons et cris d'armes, p 20.

SI. Snuastrc : de sinople. fretté d'argent.

Sceau ii i'inoriii (le .Jean de Soiiasli'e, chevalier. eu 1361 ( . Sceaux de

Clairambauli, il" 86'S). - Cf. Ibid., 0s 8076 et 8077.

Navarre, ti o 11:18, La (:hez';ilcnie au XI" siècle, p- 43. Les Blasons et

cris d'armes, p. 19.

82. \\'ancoiii'L : dur, frelté de gueules.

Sceau équestre de Jean de \Va,icounl. ver., 1200 (Sceaux de la, Flandre,

n° 1767). - Cf. Ibid,. n os 1700, 1768 et 4709. Sceaux de ('laira,nhault,

n` 3 961.5 ii 9()17. Sceaux de l'A ibis, n° 377,

Navarre, 11 00 1-151 et 1152. La Chevalerie au XI" siècle, p. 41.

83. letliisv:d'azi:r, fretté d'or.


16 GROUPES D'ARMOIRIES APPARtENAT A LA RÉGION DU NORD

Sceau armorial de Jean, seigneur (le lléthisy, chevalier, en 1371 (Sceaux

de Clairambault, n0 077). - Cf. Ihid, n' 078.

Navarre, n" 1112.

84. Sceau armorial de Marteau de Mailly, seigneur de la Perrière et de

Longeault, en 123 (Sceaux de la Bourgogne, ri o 348 et pl. XXIV). -

Cf. Ibid., n° 158, f07, 39 et 1020. Sceaux de Clairambanit, n°" 5523 5

5540. Sceaux du Cabinet (les Titres, n o ' 6804 et 6806. Sceaux de la

Flandre, n° 1264. Sceaux de l'Artois, rio'

Jehan de Saint ré, p. 277. Ancien armorial équestre, p. 89. La Chevalerie

ait siècle, p. 31. Armorial de Picardie. p. 312.

85. Autli uille. L'Ancien armorial équestre donne successivement d'argent

à trois maillets de sable, (p. 88) et d'or à trois maillets de sable.

86. Coqueville d'or, à trois maillets dé gueules, au baba d'azur.

L. E. de La Goi'gue-Rosny. Recherches généalogiques sur les comtés

de Ponthieu, de Boulogne et de Guines, T. IV, p. 315 (d'après les ms.

(le dom Grenier).

87. Elénencourt : d'argent, à trois maillets de sable.

Sceau armorial de Jean (le Ilenencoiirt. écuvei', en 1356. L'écu est ici

brisé (l'un canton chargé d'une merlette. (Sceaux du Cabinet des Titres,

n o 5777).

L. E. (le La Goi'gue-Rosny, op. cil,, p• 316.

88. Manietz de sable, à trois maillets d'argent.

Armorial de Picardie, P. 313.

89. Mauhuy , d'argent, à trois maillets de sable.

Ancien ar,norial équestre, p. 90. Armorial de Picardie, p. 312.

90. Meuricourt ou Mairicourt d'argent, à (rois maillets de sable.

Navarre, n° 4013. Berry, n 0 391. - L'Armorial de Picardie fait les

maillets (le gueules (p. 315).

91. Monchy de gueules, à trois maillets (l'or.

Sceau (le Nicolas de Monchy, chevalier, en 130(1. Le sceau porte un

heaume ciiné (l'une crète chargée (le trois maillets (Sceaux du Ponthieu,

n" 503). - Cr. Ibid., OS 504 5 515. Sceaux (le Clairambault, ii 6165 à

6173. Sceaux du Cabinet des Titres, ti° 7582 à 7585. Sceaux de la

Flandre, n" 1341.

Ancien armorial équestre p. 88. Armorial de Picardie, p. 313. Les

Blasons cl cris d'armes, P. 18.

92. Moyencourt : d'argent, à trois maillets de sable.

L. E. de La (;o1g(Ie-I1osn)', op. cil. T. IV, p. 316.

93. Neclon : d'or, à trois maillets de sinople.

Sceau armorial de Jean, sire de Nédon, chevalier, en 1348 (Sceaux de

l'Artois, n. 493).

Navarre, n° 1086. - Les Blasons et cris d'armes blasonnent : d'or à

III maillets d'azur (p. 20).

94. Rollencourt : daryent, à trois maillets de gueules.

Sceau équestre avec contre-sceau armorial de Robert, sire de Rollen-


GROUPES D'ARMOIRIES APPARTENANT A LA RÉGION DU ',Ojti> 17

court,chevalier, en 4308. Les trois maillets figurent sur le bouclier, l'ailette

et la housse, mais l'écu du contre-sceau porte un chef à la bordure

(Sceaux de la Picardie, n° 591). Une empreinte du même sceau

appendue à un acte de 1341, a été cataloguée dans les Sceaux de l'Artois,

n° 595. - Cf. Sceaux de la Picardie, n° 592.

L'écu au chef et à la bordure doit avoir formé les avines primitives (le

cette maison: il se rencontre en effet sur le sceau armorial de Baudouin,

sire (le Rolleticourt, écu'er, en 195 (Sceaux tic l'Artois, n° 594).

95. Travesach, alias Ïrarncbach de sable, à trois maillets d'or.

Armorial de Picardie, p. 313. Armoriai de I). Grenier, ap. L. E. de

La Gorgue-llosny, 111 . 1V, p. 317.

M. Sceaux de l'Artois, n° 565. - L'écu porte deux maillets et un

franc-canton.

97. Aigneville : d'argent, à i'orle d'azur.

Sceau armorial de Guillaume d'Aigneville, écuyer, en 1369; l'écu est

écartelé aux et 3o d'une croix ancrée, comme celui qui charge les sceaux

suivants (Sceaux de Clairambault, n° 35. Sceaux du Ponthieu, n° 47).

- Dans ce dernier ouvrage l'acte est daté tIc 1349. Cf. ibid., n 48 et

49. Sceaux des Archives, n 0 1139.

98. Cornu de gueules, à l'orle d'argent.

Sceau matrice armorial de Guillaume Cornu, lin du xv 0 siècle; l'écu

est brisé d'un annelet au canton dextre du chef. (Sceaux du Ponthieu,

n o 303).

Les émaux sont dominés, à la fin du Xvie siècle, par l'armorial de \\'aignarL,

n 0 265.

99. ,Tourne ;de gueules, à l'orle d'argent.

Waignart n° 530.

400. Vaudricourt : de gueules, à l'orle d'argent.

Sceau armorial de Firmin de Vaudricourt, auditeur du Roi, en 1445

(Sceaux du Ponthieu, n° 7).

401. Les armoriaux modernes donnent généralement à cette famille un

écu d'hcr,nine à l'écusson de gueules. L'écusson en abimne se relève égalenient

sur les sceaux de Simnon-et dEnguerran de Bailleul, en 19 cl cmi

470 (Sceaux des Archives, n" e 171 et 169. Sceaux dit (hieu,

n° 17 et 18).

Le meuble qui orne l'écu d'Hu gues de Bailleul, chevalier, en 182, est

blasonné orle par Dernay et écusson en abîme par de Belleval (Sceaux

de la Picardie, n° 12:1. Sceaux du Ponthieu, n° 129).

De nombreux personnages appartenant à la même famille, mais ayant

modifié leur nom eu Baliol, figurent dans les armoriaux anglais des xui8

et xiv 0 siècles ; tous portent l'une, avec des émaux variables; ils l'accompagnent

parfois de croisettes recroisettées. - Cf. J. l'osier, Some feudal

eoals of arums front Imeraldic rolis, 1298-1-118, p. 9.

10. Charlot d'argent, à l'orle d'azur.

Armorial de D. Grenier, ap. L. E. de La Gorgue-Hosny, T. IV, p. 345.


I S fiouPi:s D'ARMOIRIES APPÀnI'I:NA\F A I,. 11É;IIIN JU \OlII

103. Warnes de sable, à l'une d'argent.

L. E. de La Goi'gue-losnv, op. cil., T. IV, p. 38.

loi- Eniaux inconnus.

Ces armes ligtirent sur les sceaux armoriaux(le Siwmi, érwer. seigneui'

d'Acheux, et de Pierre, son fils, en 1333. (Sceaux du Ponthieu,

n°' 45 et 46).

la fin du XVILC siècle, cette maison portait parti: au I " d'argent, à

la croix ancrée de sable; au .2 d'argent, à l'aigle de sable.

105. Ailly de gueules, au chef éc/iiç, ridé d'argent e! d'azur. - Les

branches (I alisier ont fait leur apparition seulement au Commencement

du xv' siècle.

Sceau équestre de Jean d'Àill'. chevalier, vers 1230; il semble que, sous

le chef, on aperçoive trois vannets (Sceaux de la Picardie, no 81. Sceaux

du Ponthieu, n° 51). - Cf, Sceau.r de Clairainhanit, n' 41 et 43. Sceaux

du Cabinet des 'litres. ns 71, 7, 75 à 77. Sceaux de la Flandre, n 410.

Sceaux ue l'Artois, n° 106. Sceaux de la Picardie, n" 65 à 68, 80 cl M.

Sceaux du Ponthieu, n"' 5 à 62.

Navarre blasonne les armes de M. l'i'itam d'Ailli de gueules à I chief

enc,'erneté (sic) d'argent et d'azur (n° 101). - Ch. Waignait, nos 158

et 159.

106. Buleux : d'azur, au chef d'or.

Sceau armorial d'Àteaume de Buleux, chevalier, en 11122 Sceaux de

Glaira ruban it. n o 1710. Sceaux ilii Pon thieu, icu, n"

Armorial de Picardie, 318.

107. Gamaches : d'argent, au chef d'azur.

l)cmnav et le marquis de Believal signalent, en 1283, un sceau armorial

de la coimiinune (le Ganiaches, qui porterait un écu échiqueté, au chef

chargé d'un lambel de douze pendants (Sceaux (le la I'icardie, n" 746.

Sceaux du Ponthieu, n° 376). Ne faut-il pas considérer l'échiqueLé et les

traits verticaux du chef comme de simples hachures sans irnpom'Lance?

Parmi les sceaux personnels, le plus ancien est celui de Guillaume (le

Ganiaches, écu yer, en 1:178 (Sceaux de Giairam/i,'iult, i" 393). - Cf.

Ibid., n" $ 394 et 3920. Sceaux des Archives, n" 907. Sceaux du Cabinel

des litres. n" 4081 5 4084, 4986 et 4987.

Les émaux sont doimné ii la fin (lu XIII0 siècle pal' deux armoriaux

anglais, le Cha rle's ItolI (nom 300 et I) et le SI Geur'gc's Bol! (n"" 616

et 619), - Cf. .Jchan ne Saintré, p. 278. La Chevalerie ai: X V"siécie. p 8.

108. Lougr'oy : de gueules, au chef d'argent.

Sceau armorial (le Guillaume (le Long-i'oy (appelé à tort Lomigrais).

chevalier, en 121-2; l'écu est ici brisé d'une croisette ancrée au canton

dextre (]ri chef (Sceaux de la Xormandie, n" 356). - Cf. Sceaux de Clairamhjauli,

n" à 538. Sceaux du Cabinet des litres, n"' 6515 et

0549 5 6551. Sceaux du Ponthieu, n'' 467 à 470. Sceaux de l'Artois,

n° 184.


fROUPEs D'ARMOIRIES APP.AIITINANT A LA RÉGION DU NORD 19

Navarre, n°° 4011 et 1029. Berry, ri o 389. Armorial de Picardie,

p. 314.

409. Pont-Uéiny de gueules. au chef d'argent.

Sceau équestre d'Eustache, vicomte de Pont-Hémy, chevalier, en 130

(Sceaux des A rehives. n° 1070. Sceaux (Ill n" -Cf. 80). Ibid.,

n"" I et 58. Sceaux de la Picardie, il- 27.

Les émaux sont donnés, vers le milieu du XIV 0 siècle, par l'Armorial de

dii Caiigc (cité par de la (ioi'gue-1tosny, Ilecherches généalogiques sur

les comtés de Ponthieu, de Boulogne, de Gaines et pays ctrcoii i'oisins,

111 . 1V, p. 309). - Cf. Armorial de Picardie. p. Pi.

110. Airaines : d'arqenl, à trois fasces de gueules.

Sceau équestre avec contre sceau armorial de Raoul, sire d '.'tiraines,

chevalier, eu I 30; l'écu du coutre-sceau porte bien trois fasces, mais au

sceau, le bouclier est fascé (le huit pièces. (Sceaux des Archives, il' 101.

sceaux du Ponthieu, n 0 687). - Cf. Sceau; des Archives, n" 1 10 . Sceaux

de Clairamhauli. n" 5 50 à 5. Sceaux de la Picardie, 0 83. Sceaux du

Ponthieu, n° 69 à 75.

Navarre, n° 1009 et 1034. .4rmorial de Picardie, p. 314. La Chevalerie

au XI" siècle, P. 29.

La- copie exéculée au xvii" siècle du manuscrit de Berry blasonne

d'argent, à deux faces de queutes (ii" 1877).

111. Argonnes d'or, à trois fasces de gueules.

On ne connaît aucun sceau de cette famille; ses armes n 'ont été conservées

que par l'A r,nor,a I (le Pica rdi e , p. 317.

-1 12. .\vesne d'argent, à trois fasces de gueules.

Sceau équestre avec c. s. armorial de Hu gues d'Avesue, chevalier,

en 1231; l'écu du contre-sceau est brisé (l'une bande (Sceaux (le la

Picardie, Il,, 120. Sceaux du Ponthieu, n° 120). - Cf. Ibid. n0" 411

à 1.24.

413. Belloy d'argent, à trois fasces de gueules.

Sceau armorial de Jean (le Bellov, écuyer, sire (]Espagne, en 1284

(Sceaux (f il n" 166). -- Cf. Ibid., nos 167 et 169. Sceaux de

Cii (l'ain mli. no 869. Sci'a ux du Cabinet des Titres, n°" 4281 h 12286.

114. Boulainvilliers d'argent, à trois fasces de gueules.

Sceau armorial de Philippe de Boulainvilliers, écu yer, en 1388. L'écu

est ici coupé : le chef pa rt i de cinq châteaux. 2, 4 et 2, et (l'un palé; la

poi n te lascée (Sceaux de Clairanu baui 11, 11 0 1323. Sceaux du Ponthieu.

ii' 205). - Cf. Sceaux de Claira,nhaul(, il,, 131G h 1322, 1321,, 1326 et

1327. Sceaux du Cabinet des Titres, 110S 1870 cl 1871.

A rmorial (le Picardie, • 317.

Ii 5. Caumont d'argent, à trois fasces de gueules, accompagnées e!,

chef de trois tourteaux du même.

Sceau armorial (le Jean de Caumont, écu yer, en 1386 (Sceaux de

Glaira in ha u il. il, 191-j. Sceaux du Ponthieu. n" 2(i6). Une empreinte (lu

iuuéiuie sceau, remontant h 1138 74. ii été décrite dans les Sceaux du Cabinet


20 GROUPES D'ARMOIRIES Ai'PARILNAN'f A LA RÉGION DU NORD

des Titres, n' - Cf. Sceaux de Clairambault, n° 1948. Sceaux du

Ponthien, n" M7.

116. Caui'ro : d'or, à trois fasces de gueules frettées d'argent.

Sceau armorial de Guillaume de Caurrov, chevalier, en 1415 (Sceaux

de Clairambault, no 1961. Sceaux du Ponth ieu, n" 68). - Cf. Sceaux

(le Clairamljauj(, n" 196. Sceaux du Ponthieu, n" M9.

Navarre, 11os 1051 et. 4055. Armorial de Picardie,

p. 315. - Berrv

omet le fretté sur les fasces n" 415).

117. Dar-nies : d'argent, à (rois fasces d'azur.

Sceau armorial de Jean (le Darguies, chevalier, en 1338 (Sceaux de

Clairaminiuli', n° 3135. Sceaux du Ponthieu, n" 31 2 1,. - Cf. Sceaux du

Ponthieu, n" 311.

Navarre, n" 1036. Armorial de Picardie, p. 317.

118. Guébienfay,. Les arriies (le cette famille ne sont connues que par les

sceaux armoriaux d'lsoré (le Guébieufay, chevalier, en 1387, et de Jean

de Guébienfav, écuyer, en 1409 (Sceaux de Clairambaul!, n" 435.

Sceaux du Pon thieu, n"° 404 et 405,

119. liambures : (l'or, à (rois fasces de gueules.

Sceau armorial d'André de flanhliures, chevalier, en 1302; l'écu est ici

brisé d'une bande (Sceaux de Clai ra/,au m lt, i° 7574. Sceaux du Pouthien,

n" - Cf. Sceaux des Archives, n " 3357. Sceaux de Clairambauli,

n"" 7575 à 7584. Sceaux du Ponthieu, xi"' 68 il 637.

Navarre, n" 1061. Bcrrv, u° 1845. ,Jehau de Sain(ré, p, 276. La

chevalerie air V" siècle,

p. 31. Armorial de Picardie, p• 318. Waignart,

OS 161 et 237,

10. Avoust fascé d'or et de sable.

Armorial de Picardie, p. 318.

11. Beanchamp fascé de sinople et d'hermine.

Sceau armorial de Jean (le Beauchamp, chevalier, en 1339 (Sceaux de

Clairanibanit, n° 697. Sceaux du Ponthieu, n" 134). - Cf. Sceaux de

Glaira rnhaul, n"" 696, 698 et 699. Sceaux du Cabinet (les Titres, n" 1064.

Sceaux du Ponthieu, n"" 135 à 138.

Le litre provincial, p.30. Navarre, n"" 1012 et 1031. La Chevalerie au

XV" siècle, p. 129. Armorial de Pica rdie, • 314, Ces quatre sources intervertissent

l'ordre donné par sceaux et placent l'hermine avant le sinople.

Berry donne bien le sinople avant l'hermine (u" 390).

122. Catnhron : d'or, à trois fasces de gueules.

Sceau armorial (le \Valon de Carnbroii, chevalier, en 1219: hcu porte

ici trois fasces (Sceaux de i,î Picardie, n" 03. Sceaux du Ponlhieu,

n" 21 14). - Cf. Sceaux du Cabinet des titres, n' 419. Sceaux de la Picardie,

n" 0 , Sceaux du Ponthieu, ii"'" 45 à 47).

L'Armorial de Picardie, blasonne facié de huit pieches d'or et dc

gueules (. 315). Navarre (ii" 1054) et Berry (sous le nom de Canrwv,

n" ilS) donnent bien trois fasces.

13. Fourdrinov : émaux inconnus.


GROUPES DAIIMOIRIES APPARrENANT A LA RÉGION DU NORD 21

Sceau armorial de Hugues, sire de Fourdrinoy, chevalier, en

l'écu est ici brisé d'un lambel à cinq pendants (Sceaux de la Picardie,

n°333. Sceaux du Ponthieu, n o 357). - Cf. Sceaux de Clairambault,

n° 3766. Sceaux de la Picardie, n o 334, Sceaux du Pori th

n o 356.

14. 'I'onteprie: fascé d'or, et de sinople.

Armorial de Picardie, p. 317.

15. Sceaux de Clairainhauli, n° 959. Sceaux du Ponthieu, 110 741.

16. Sceaux de la Picardie, n° 616. Sceaux du Ponlhieu, n° 716.

17. Ault d'azur, à la croix ancrée d'or.

Le plus ancien renseignement sur les armes de cette famille est fourni

par la dalle funéraire en laiton de Catherine d'Ault (1460), dans l'église

Saint-Jacques, à Bruges (J. Weale, Notes sur les lames funéraires en

cuivre conservées à Bruges, p• 9).

Un sceau matrice du xvi l siècle a été décrit dans les Sceaux de Ponthieu.

n° 97

Gailliarcl fait porter à cette famille parti de gueules eld'a;ur, à la croix

ancrée d'or brocha:,!, et chargée en coeur d'une étoile de sable (Bruges

et le Franc, T. I, p. 67). Les émaux indiqués plus haut figurent au premnier

quartier des armoiries produites par la famille lors (le la recherche

(le 1698.

18. Cayeux : parti d'or et d'azur, à la croix ancrée de gueules

brochant.

Sceau armorial, avec contre sceau de inème, de Guillaume de Cayeux,

chevalier, seigneur de Semiarpont, cri I (Sceaux des Archives, mi" 3599.

Sceaux du Ponthieu, n' 0). - Cr. Ibid.. n" 271 à 283. Sceaux des

Archives, n 0' 1656 5 1658. Sceaux de Clairambauli, n°" 1973 5 1977.

Sceaux du Cabinet des titres, n" 2655 et 26,56. Sceaux (le la Flandre.

n" 697 à 699 et 5801. Sceaux de l'Artois, mi" 414. Sigillographie (le la

ville d'Arras, n° et 1) 1 . XXV, mi" 7. Sceaux des Pays-Bas, T. II,

p• 166. Histoire sigillaire (le la ville de Saint-Orner, p. 66 et pl. XX,

n° 150.

Les émaux sont dominés, au milieu du xiv" siècle, par l'Armorial de du

Cairge. (De la Gorgiie-Rosny, Op. cil. T. 1V, p. 309). - Cf. Navarre,

n" 1010 et 403. Berry, n"" 387 et 397. Armorial de Picardie, p. 315.

19. Ces trois branches portent d'or, à la croix ancrée de gueules.

Les émaux sont fournis pour Engoudseu par l'Armorial de du Cange,

p. 309, et l'Armorial (le Picardie, p. 30; - pour Longvilliers, par le

même Armoriai, p. 315. Le livre /)rovinesal (les blasons d'armes du Boulonnais,

p. 353, et La Chevalerie au XI I" siècle, • 9.

130. Gourlé d'argent, à la croix ancrée de sable.

Sceau armorial de Jean Gourlé, chevalier, seigneur d'Omécourt et de

Boisguillauinc en 1330 Sceaux de la l'icardie. n° 361. Sceaux du Ponthieu,

n" 388). - Cf. Sceaux de Ciaira:nhauil. n" 4145 à 4147. Sceaux

du Cabinet (les litres. n o, 5358 et 5359. Sceaux (le ta Picard je, n os 74 et

36. Sceaux du Ponthieu, n°' 389 à 391.


22 GROUPES DÂRMOIRLES APPARTENANT A LÀ RÉGION DU NORD

Armorial de Picardie, p. 318. Navarre, n" 1040. Le Livre provincial,

p. 35. Bern, 00 401. Waignart. n° 306.

431 Groiseliers : de sable, à la croix ancrée d'argent.

Sceau matrice dc .Iacques des Groiscliers, écuer, seigneur de Pupin.

court et tiinieur d'Abbeville, en 1521 l'écu est ici brisé d'un besant au

canton dextre du chef. (Sceaux du Ponthieu, n° 399).

Waignart. n° 2268.

•13. La Motte d'azur, ii la croix ancrée d'or.

Sceau armorial de Guillaume de la Motte, écuyer, en 1351; l'écu est ici

lii'ié d'une bande au cantoni dcx re (Sceaux du Cabinet des Titres

ii° 797). - Cf. Sceaux de Ciairainl,aul(. it° 6549.

Navarre, n" 1038. 11,',norial de Picardie, p. 317.

133. Mondiaux : dor, à la croix .vu'ree de gueules.

Sceau allilunlal de H ton 1 (le Moncha tix, écuyer, on 1387 Sceaux de

CIa ira ni ha u 11, n" 6161. sceaux du Ponthieu,

Nous ne connaissons aucune sou ccc atici en ne pour !('S émaux.

134. Sceaux du Ponthieu, n° 361

135. Ibid., n° 418.

136. Sceaux do Ponthieu, no 537. - Sou pere At ttutild scelle le nictite

acte d'un sceau également armorial, mais qui porte un écu t deux fasces

et air ondé (Ibid., n° 536).

137. Sceaux de CIa ira,i,haul(, n" 7189. - La volute en chef et S dextre

de la croix est ici remplacée par une coquille.

lier (!) sceau (lu 1I1ÔIIIC personnage, appendu S un acte de 1448, est

décrit dans les Scea ux du Pua (h icu, n" 561.

138. Sceaux de Clairizrnhaul(, it° 7517. Sceaux du Ponthieu, n° 598. -

Une bande broche ici sur la croix.

439. Marquis de l)elleval. Nobiliaire dc Pon.thieu et de I'inieu. col.

784. - Une bande broche également sur la croix.

140. Baittcthun : parti il argent ci de gueules, à la croix ancrée de l'uit

en l'autre.

Le .Jardin d'arm o iries.

141. l3eriiiculics: do,', à la croix ancrée de gueules.

Sceau armorial dc Guillaume. sire de Bernieti I les, en 197 l 'écu est

ici brisé d'une étoile tir dextre (.Sceaux de l'Artois, n° 167). Une

empreinte de 1300 a été cataloguée dans les Sceaux de Claira:n/Mluh(.

0 938. - Cr. Sceaux des Archives, n° 1405. Sceaux de l'Artois, 110 '168.

Les émaux sont donnés ait commencement du xise siècle, dans les

\T015 cl armes des chevaliers qui furent à Honte lors du Couronnement

(/e I Empereur 1/cnn 1'II (n" 13). ].'auteur donne ii Mosser Robert de

Beniieros-Lescu (lotir S I fer de molin de goules ii I. .JaCOI)i11 et S I.

mokte noire. - Cf. .4r,nuria.i de Pieardie, p. 321. Le Jardin d'armoiries.

14-). Ca moisson : de gueules, à la croix ancrée d'o,-.

\iiigltaiL blasonne d'argent, à la croix (le geulles ancrée chargée sur

le milieu d'un escu de Flandre (O 370)


GROUPES ilARMOLIIIES MPA1iTEAN1 A LA 1ijUION DU NORD 23

143. Chapelle (la) d'or, à la croix ancrée de gueules, à la bande d'azur

brocha n (.

Sceau de Pierre (le la Chapelle, écu yer. cii 1389. L'écu porte une croix

ancrée cantonnée en chef (liine doue et dune chapelle et en pointe à

senestre seulement d'une chapelle (Sceaux de Clairanzbaul(, n° 1141 ).

Le. Livre provincial, p. 336. Armorial de Picardie, p. 31. \Vaignart,

444. Courteville : d'or, à la croix ancrée de gueules.

Sceau armorial de Jean ((le Coui'teville) (le I bd icq, cil 1335. La croix

est ici cantonnée dune lieur de lys au premier canton H. flodière, Sup-.

plémenl au cartulaire des établissements religieux et civils du Boulonnais,

98). - Cf. Sceaux des Archives, il, 5J7 Sceaux de la Flandre,

110 6867. Sceaux de l'Artois, n" 1103.

Waignart blasonne d'argent à la croix de qeulles à la hure de sable

an premier ç: na n (on (n" 3GO).

145. La Foihie : de sable, à la croix ancrée d'argent.

Sceau armorial de Jcaii de la Folie, receveur de Paris, en 4393

(Sceaux du Cabinet des Titres, n" 4667). - Cr, ibid., ii° 4665 et 4666.

Armorial de du Cange, p. 309. Le Livre provincial, p. 336. Le

Jardin d'A:'moiries. Armorial de Picardie, p. 1 20. Wa igiiai't, n" 433.

146. Fresnoye : d'or, à la croix ancrée (le gueules.

Nous ite coiniaissons aucune source ancienne pour ces arnkflhI'ies.

147. Grospi'é (du) d'hermine, à la croix ancrée de gueules.

Le Jardin d'armoiries.

148. Isque d'or, à la croix ancrée de gueules.

Sceau armorial il'liig uerrand disque, chevalier, en 1306 ; la croix est

ici cantonnée de quatre étoiles, et il n'y n pas de cotice 1. ,Sceaux de

l'Artois. n" 379). - Cf. ibid., ii'" 378 et 380. Sceaux de Clairamhault,

n°" 4813 îi 4817. Sceaux du Cabinet mies Titres, ii o-' 5948 à 593.

Armorial de Picardie, p. 30. \Vaigiiart, u° 47.

I 49. Ordre parti d'or et dan,enl, à la croix ancrée de gueules, chargée

en ('O'O:' d'une tour d'argent maçonnée de sable, brochant.

Sceau équestre avec contre sceau armorial d'Àiisel d'ordre, sire de

Mucquitighein, chevalier, en 1:265; l'écu porte une croix ancrée, sans

cha rge eu cœur coeur (Sceaux de l'Artois. n" 332).

Armorial de du Cange, P. 310. Le Livre provincial, p. 335. Armorial

de Picardie, p. 319. Waignarl. n° 413.

10. hlabodangue d'or, à la croix ancrée de gueules.

Sceau (le Robert de flabodangue, écuyer, en 1369; l'écu est ici brisé

d'un lauuubcl (Sceaux (le Clairambault, uu' 7549). - Cf. ibid., n0 7547,

7548 et 7550. Histoire sigillaire de la ville de .'aint-Omer, p. 37 et pl.

XII, n" 76.

L'Armorial de Picardie blasonne p. 30) d'or à la croix de qeulies,

mais l'erreur est ici évidente. - Cf. Ancien armorial équestre, pi.

LXXX\'I Il - Waignau'(, 11 1 141.


'24 GROUPES D ' ARMOIRIES APPÀI1TENAYI' A LA RÉGION DU NORD

151. Relinghcm d'argent, à la croix ancrée de sable.

Le Livre provincial, pp. 336 et 349. Armorial de Picardie, p. 31.

Waignart, n o 306.

152. R. flodicre. Supplément au carlulizire des établissements religieux

et civils du Boulonnais, p. 138. - La croix est cantonnée en

chef d'un oiseau (?) h dextre et d'une étoile (?) ii senestre.

153. Berchein : une croix ancrée h la bande. - Emaux inconnus.

Sceau armorial de Jean de Berchem, chevalier, eu 1300 (Sceaux de

Clairamhault. n o 899). - Cf. Ibid., ii o 900. Sceaux de l'Artois, n° 1838.

154. Bavelinghem une croix ancrée au lankbel. - Émaux inconnus.

Sceau armorial de l3aiidouin, sire de Bavelinghem, chevalier, en 11299

(L. E. de La Gorgue Bosuy. Rech. gén., I. IV, p. 303). - Cf. Sceaux de

Glairambau/(, n 0' 729 5 733. Sceaux du Cabinet des Titres, n° 990.

455. Courteheuse : d'argent, à la croix ancrée de gueules.

Sceau armorial d'Ànsel de Courteheuse, écu yer, en 1383 (Sceaux de

Glaira ni bault, 110 29031. - Cf Sceaux du Cabinet des Titres, n° 3615.

De la Gorgue-Rosuy, Op. cil., T. IV. r). 334 (D'après un ms. attribué

h Vander I laer.

156. Nortliout: d'argent, à la croix ancrée de gueules.

Sceau armorial de Hugues de Nortliout, écuyer, en 1323 (Sceaux de

l'Artois. n' 512). - Cf. Ij,id., ii° 513 et 1735.

Les Blasons et cris d'armes, p. 22.

157 rJ' flCOU1t : d'argent, à la croix ancrée de sable.

Sceau armorial (le Jacques iies de Tra inecou rI, en 1396 (G un le (le Brandt

(le Galametz. I!islo ire qénéaloqique de la maison de 'l'ramecourt, p.

et 137). - Cf. Sceaux de l'Artois, n° 2390.

Le Livre provincial, p. 349.

158, Vrolant : d'argent, à la croix ancrée de sable.

Sceau armorial d';\nsel de Vrolande, écuyer, en 1362 (Sceaux de

l'Artois, n° 373). - Cf. Sceaux de Clairambauli, n' 9627. Sceaux de la

Bourgogne, n° 832.

Le Livre provincial, • 39. Le Jardin d'armoiries.

159. Alles :d'arqent, au lion de sable, accolé d'or.

Le Livre provincial, , 1). 338. Armorial de Picardie. p. 323. Waignart,

fl° 459.

160. Bellebrune d'argent, au lion de sable, armé et lampassé de

.gueules.

Sceau armorial de Robert de Bellehrune, chevalier, en 1299; l'écu est

ici entouré (l'une bordure engrêlée, comme d'ailleurs sur les deux autres

sceaux signalés plus bas (Sceaux de l'Artois, n-' 157). - Cf. Sceaux de

Claira:nbault, n° 847. Sceaux du Cabinet des Titres, n° 1-526).

Le Livre provincial, p. 337. Navarre, n° -1117. Armorial de Picardie,

p. 319. Waignart, n° 418.

164. Berguette : d'argent, au lion de sable, armé et la:npassé (le

gueules, au lambel du même.


GROUPES D'ARMOIRIES APPARTENANT A LA RÉGION DU NORD 25

Sceau armorial (le Quarré de Bergtiette, malire de l'hôtel (le l'amiral,

en 1339: le Iambel a ici cinq pendants (Sceaux de Clairambault, n° 916),

Cf. Ibid., u° 915, 917 et 918. Sceaux lu CaJinel des Titres, ns 138

à 1330, 133 cl 1333.

Le Livre provincial, p. 338, \Vaignar't, n° 466. - La première de ces

deux sources charge le lambel de douze besanls d'or.

16. Brunembert : d'argent, au lion de sable, armé et lampassé de

gueules, au lanrbei du mê:ne.

Sceau armorial de .Jeaii de BrunembcrL, sire de Beausart, en 1300;

chaque pendant du lambel est ici chargé de trois besants (Sceaux de

l'Artois, n° 0).

Armorial (le Picardie, p. 31.

163. Colembert : d'argent, au lion de sable, la queue ,or,rchée, armé

et lampassé de queutes.

Sceau armorial de ,Jean, sire de Coleinbert. chevalier, en 1373 (Sceaux

de Clairambauli, il" 657). - Cf. Ibid., 110 658. Sceaux du Cabinet des

Titres, n° 333.

Le Livre provincial blasonne (p. 336) : d'argent au ivon de sable armé,

lampassé tic geul, à la queue fourchue non mise en sautoir, à l'œuil (le geul,

la prunelle (l'or. -. Cf. Navarre, n" Ii7. Armorial de Picardie, p. 319.

164. 1)oudeauville : darqeut, nu ho,, (le sable. armé et lanpassé de

queutes.

Le Livre provincial, p. 337. Armorial (le Picardie, p. 319. - Dans ces

deux sources, l'écu est écartelé aux et 30 d'azur, à trois aigles d'or,

qui est Nouviori.

46. Fiennes : d'argent, au lion de sable, armé et lampassé de gueules.

Sceau équestre avec contre-sceau armorial de Guillaume, sire dc Fieniies.

en 19 (Sceaux des Archives, n 0 I63. Cf. Ibid., 374. 16

et à84. Sceaux de Clairambault, n°' 3608 à 3616. Sceaux du Cabinet

(les Titres, ii°' 4537 à 4539. Sceaux de la Flandre, n° ilO. 549f à 5496.

Sceaux de l'Artois, 0S 7, 8, 304 et 1799. Sceaux des Pays-Bas. T. I.

p. 45. lier imiand et Deschamps de Pas. histoire sigillaire de la ville Je

Saint-Omer, 0

Les émaux sont donnés à la fin du xrir siècle par un armorial anglais,

le Camden Iloli. n" 208. - Cf. .4 rmoriai (le du Cange, p, 310. Le Livre

provincial, p. 337. Navarre, n° 1078. Berry, n° 48. .Iehan de Saint ré,

p. t.80. La Chevalerie au XVd siecle, p. 40. Armorial de Picardic,

P. 30. \Vaignat't, n° 409.

166. La Planque : d'aryen!, semé de billettes de sable, au lion du

niéme.

Sceati armorial de Guillaume de la Planque, chevalier, sire (le Thicones,

en 130f (Sceaux de Clairambault, no 71I). - Cf. Ibid., n 721e.

Sceaux de l'Artois, il", 544, 545 et 143. Sceaux de la Picardie, n" 43.

Les émaux sont donnés tout au commencement du XIVe siècle, par


26 CROUPES 'AtitoInlEs i'i' irii,'t A IIC.IuN DU isolin

l'Armorial du règne dEdouard Il publié par 1-lavais Nicolas (p .3l). -

Cf. Le Livre provincial, p. 347. Navarre, n" 1085. Iki'rv, n" 1881.

167. La Rivière : d'argent. au lion de sable, armé et laliapassé de

gueules, à la bordure du ménie.

Sceau armorial (LAlI'ieIi (le la Rivière, seigneu r de Cliepv, cii 1569

(Sceaux de CIa,,'ambauit, no 773).

Le Livre provincial, 338. Armorial de Picardie, p. 33. \\aignarl ,

n o 45.

168. Roussel d'argent, au lima de sable, armé et lampasse d'or, couronné

du même.

Nous aie con na issons aucune source ancienne pour ces armoiries, que

nous einpiuialoais aux Recherches généalogiques de L. E. (le La ( orgue-

Rosny, rJ 111, p. 1286.

161i. Sealapy : d'arqerat, an lion (le sable, la queue fourchée, chargé sur

l'épaule d'un écusson d'azur ., à la bande d'or, accompagnée dc six

billettes du même.

Sceau a ruloria! de ,Jean, seigneur de Seanpy, chevalier, capitaine et

garde de la ville de Boulogne-sur-\lea'. en 1369; l'écusson n 'est pas signalé

sur ce sceau (Sceaux (le (,'lairambanit, 110 853'). - Cf. Ibid., flOS 838

8543.

Le Livre provincial, p. 337. Armorial de Picardie, p. 30. Navarre,

n° 1156.

L'écusson serait aux armes (le Piennes, J'après Le Livre provincial;

de lIaa'deiaçon, d'après Navarre. -

170. 1 leu neveux : de sable, au li 'm (l'argent, aimé et lampassé de

gueules, COiii'oflhié (l'or. -.

Sceau armorial d'Enguei-i'an (le I IeIIaieve(I x, écuyer, en 1381 (Sceaux

de Claira,,a ha nu, n o 161W).

Le Livre provincial, p. 339. \Vaigiiat't, n° 44.

17f. Lvaune de sable au lion d'argent.

Sceau armorial de Guillaume de Lionne, chevalier, en 1287 (Sceaux de

l'Artois, u" 404. Sceaux des Pays-Bas,

T. 11, p. 341).

Le Livre provincial, p. 351.

172. Maneviiie de sable, semé de ci-oiselles rec,'oisettées d'argent, ara

lion du même.

Armoriai (le Picardie, p. 321. \Vaignai't, n° 431. - Le Livre provincial

l)lasonrIe croisettes cerclées, p. :138.

173. Preures : de sable, semé de billettes d'argent, au lion du mém'.

Sceau armorial (le Jean, sire (le Pi-cures, chevalier, eu 1306 (Seaux (le

l'Artois, n° 563). - Cf. Ibid., n" 564. Sceaux de Clairambaisli, u"' 7433

et 7434.

W'aignat'L, n° 45, - L'A #'morial de Picardic (p. 31) donne les mêmes

émaux, niais omet le semis de billettes.

174, \Via'vigaie : de salue, au lion d'arqeru(, armé et lampassé de

gueules, à iIi hor(lure ilai menue.


GROUPES D'ARMOIRIES APPARTENANT A LA RÉGION DU NORD 27

Le Livre provincial, p 339. Waignart, ii 0 444.

17. Pernes : d'arqenl. à la doloire de gueules.

Nous ne CoilhiaiSSOflS aucune source ancienne pour les armes (te cette

famille, dont la filiation remonte cependant au xiii' siècle -

176. Brielle darqeii1, à la doloire de gueules.

Le Livre provincial, p., 341 . Armoriai de Picardie, p. 33. \Vaignart.

n° 443.

17 -à. Clditelaiiis (le Bé(hisv émaux inconnus.

Sceau armorial de Jean, chatelain de lé1his y, en 1i16 (Sceaux de la

Pieardie, n' 147). - Cf. Sceaux des Archives, n° 582.

78. Gignv : d'aryen!, à ("ois doloires de sable.

Sceau armorial d' Eu laid, sire (le Grigny, chevalier, en 1311. L'écu est

ici brisé d'un lauuibel à cinq pendants (Sceaux de l'Artois, n° 37). - Cf.

Ibol.. n° :18 et 39. Sceaux du Cabine! des Titres. n'

_tr:norial de du Cange, p. 309. Navarre, n° 1 lt). Les blasons et cris

d'armes, p. 19.

179. llestrus émaux, inconnus.

Sceau armorial avec contre sceau de nième clÀuisel (le Ilestrus, eu 498

(Sceaux de lArtois, n° 366). - Cf. Ibid., n° 5 i67 à 369.

180. Neuville d'or, à (rois doioires de gueules.

Sceaux armoriaux de Jean, sire de Neuville, chevalier, en 1356 et 1357;

lécu est écartelé aux 221 et 3 1 de trois bandes à la bordure (Sceaux de

Clairarnbaui(, nus 67, 25 et 676.

Le Livre provincial, p 341. - Navarre (n' 11 et Berry ui' 191 )

donnent les méfies émaux, niais ne C0m1)tcumt que deux doloires.

181. Uentv d'argent, à trois doloires de gueules.

Sceau équestre avec contre scella arinotial d,trnoul de fleuutv, eu 11

(Sceaux (le l'Artois, n' 147). - Cf. Ibid., n° 5 585 à 587 et 4806. Sceaux

des . t ,•d ies, n° 3381. Sceaux de Clairamhault, 767 à 768. .Sceaux

de la Flandre, n" 5 5060 et 5614. Deschamps (le l'as, De scription de

(/oclqUeS scenu.r matrices relatifs à l'Artois et à la Picardie, mm" 68 à 70.

Navarre, ri' 1095. Berrv, 1105 1853 et 1889. Jelian de Saioirt. p. 280.

La Chevalerie au X Vu siècle, p. 41. Les Blasons et cris d'armes, p. 18.

Armorial de Picardie, P 30.

18. \\an (lomme émaux iuuconnus.

Sceau armorial d'Àrnoul de \Vandomme, chevalier, en 1304 Sceaux

de l'Artois, no 699). - Cf. Ibid.. n" 698.

183. Sceaux de la Picardie, n° 381.

184. Ibid., ri' 429.

185. Sceaux de l'Artois, n O 536.

186. Sceaux de Ciairamhnult, n° 9350 et 9351.

187. Auiviii d'arqent, à trois doloires de gueules, à la bordure du

inênie.

Sceau armorial d'Ansel d'.\nvj ii, chevalier, cmi 1306; la bordure et ici


28 GROUPES D 'ARMOIRIES APPARTENANT A LA RÉGION OU NORD

chargée de coquilles Seeau.r de l'Artois, n 116 - Cf. Ihi/.. n° 1807.

Scea u.r de CIa ira.rn hau iI, n" 517.

Ar,norial de Picardie, p . 3.

488. Sceaux de l'Artois, n" 91 et .

489. La Motte d'or, à la quintefeuille de sa/jle.

Sceau armorial dc Guillaume de Bléqui n, chevalier, en 1382 (Sceaux

de Clairanihaiill, n°4071). - Cf. Ibid.. n" 107.

Le Livre provincial, p. 346. Armorial de Pieardie, p. 3±. \Vaignart

il » 4:iG.

190. Pernes : d'arqenl, à la quintefeuille de sable.

Le Livre provincial, p. 346. Arnto,'ial de Picardie, p. 3.

Le seau armorial de Guichard de Pentes, écuyer, eu 13W, porte trois

quintefeuilles au lambel et celui d'Ansel de Pcrnes, cii I 3:6, un chevron

accompagn é de t rois ui n t efen lies (sceaux (fv (.'Ia ira rnJ)a u!!,

n°' 7098 et 7097).

191. Seni nghem : d'argent, fi ta quintefeuille de sable.

Sceau équestre d' Eculart (le Seniiigheni eu 139 ; le contre-sceau poile

une quiuitefetiille (lacis le champ (Comte (le Loisne, Note sur quelques

sceaux du Trésor des chartes d'A rtois, n° 15). - Cf. Sceaux des A rch ives,

n .1 3965.

192. Vaudriuighent : de gueules, à la quintefeuille d'argent.

Sceau armorial d'Etieuune (le \and ringhem niaveur des francs-alleux (le

SI-Orner, en 1368; l'écu est ici brisé (luit latubel (histoire sigillaire de la

ville de Si-Orner. r- 37 et pl. XII, ci" 69).- Cf. ibid., n° 70 et 71. Sceaux

de Clairanubault. ii' 969 S

Le Luu'reprou'ine,al. p.316. \Vaigiiart, n" 40. - L'Armorial de du Cange

blasonne il argent, ii une quinlefe .uille de queulex, p. 309.

193. Ausque : d'arqent. à la quo (e/euille de sable.

194. Sceau armorial de Bauidoiti l'Oiiitïes, seigneur (le Granson, maître,d'hôtel

(lii citic (le Ilourvogite, etc 144 l'écu est ]Ci brisé d'un latiibel

(Sceaux de la Flandre, n" 5067). - Cf. Ibid. n°' 5960 et 741$. Sceau.r

de (:Li ira nu ha tilt, ut" 683$. Scea uc de l'Artois, n"

Les blasons et cris d'armes, p. 19.

495. Sceau armorial de Philippe(le \l aiziêi'cs, chevalier, chancelier de

Cbvpre, conseiller du roi, en 1373: l'écu est ici entouré dune bordure

(Scea ni de (:Lui,':É mbau li, ut" 5567. - Cf. Sceaux du Cahin et des Titres,

n" G87.

Navarre, u" 1106. l3ei'rv, n" 1897.Armorial de Picardie. p. 309 et :113.

196. Seca ti armorial (le Robert de I loislen x saint-Marc. en I 23fl. L'écu

porte une lasce, au lion couronné brochant Sevaui.r de I.'( Bourgogne,

n" 03. - Le lion 'lie se rencontre plus sur les sceaux 1)(ustéI'jeli!'S. ibid.,

tu" 2015 à 20î. Sceaux de l'A ibis, n°" 183 (t 187 cL 432.

Les émaux sont donnés par les quartiers ornant le tombeau (le Gérard

de I )ainville, évêque de Cambrai, mort eut 1378. Ce monument u disparu,

mais les armoiries en 0111 été conservées pal' tin dessin colorié, exécuté au


GIOUPES D'ARMOIRIES APPARtENAT A LA RÉGION DU IORD 29

xvii siècle, et reproduit dans l'ouvrage du Comte de Galametz, Les Fundateurs

du Collège de Dainville à Paris.

197. Sceau armorial de Gifles de Bouzincourt, chevalier, en 181

la fasce est ici accompagnée de neuf coquilles eu mie (Sceaux de la

Picardie, n0 168).

La Chevalerie au X Vo siècle, P. 3. Armorial de Picardie. p. 313.

198. L. E. de la Gorgue-ilosnv, Recherches généalogiques, T. 1V,

P. 336.

199. Sceau armorial de Robert, sire de l3arastre, en 1 1270 (Sceaux de la

Flandre, n' 197). - Cf. Ibid., n° 498.

200. L. E. de La Gorgue-Rosuy, ()p. cil., d'après les mss. de dom Gi'enid,

T. IV, IL 314.

O1 . Sceau armorial dc Morelet de Wariuzel, écuyer, eu 141 la bande

serait ici engréléc (Sceaux de (:lai,'anmhae,lt, n o 9660).

Les blasons cl cris d'armes, p. 22.

Faible fragment, déclaré douteux, d'un sceau (le Gérard de Dainville,

évèqLue d'Arras, en 136e-1369 (A Guesnotu, Sigilloqraphie de la ville

d'. I rras, n 88). Sceaux du tIine, comme évèquc de 'I'hérouane en 1370,

et de Cambrai en 1374 et 1377 (Sceaux de la Flandre, n 5941, 5845

et 5846). - Cf. Sceaux (le Glairainhauli, u 3111. Sceaux du Cabinet

des Titres, n 3836.

Le sceau armorial (le Guillaume de r)aimm'ille, sergent de la foi'èt d'llesd

in, en 1307, porte mi écu fascé (le huit pièces, à la bande hrochan t, et

celui de Gérard de l)aiuville, homme de l'abbaye de St-Vaast, en 131,

un écu S la fasce chargée dune étoile entre deux coquilles (Sceaux de

i.'Arlois, n' 14 et 778).

Les émaux sont donnés par le monument funéraire déjS cité.

LA IMPRIMERIE ROCRE-81)R-YOT(. -CIc(TIIALI(

L)R L'OC1IST


ZI

-

•••. r ..- . -... ,- ... . j.

-

•- :-. - -. •-•• -- :.- -- - - . . ;

.:.

. :.

--. .., .

.

...,.

-_•

;

4

-k' '--

et

f4

More magazines by this user
Similar magazines