Conduits par l'Esprit

edjes

9782873565869

Richard J. Hauser, s.j.

Conduits

par l’Esprit

MATIÈRE

À

EXERCICES

Devenir contemplatifs dans l’action

Éditions Vie chrétienne


Conduits par l’Esprit


Matière à exercices

Un parcours spirituel, non seulement à lire,

mais aussi à vivre, seul ou en petits groupes.

MATIÈRE

À

EXERCICES

ISBN 978-2-918975-43-4

Code article 570

© Éditions Vie chrétienne, 2015

47 rue de la Roquette 75011 Paris, France

www.viechretienne.fr

ISBN 978-2-87356-686-9

Dépôt légal belge : D.2015, 4323-29

© Éditions jésuites, 2015

7 rue Blondeau 5000 Namur, Belgique

www.editionsjesuites.com

Titre original : Moving in the Sprit. Becoming a Contemplative in Action

Publié en 1986 par Paulist Press, New York.

Illustration de couverture : © Joaquim Junior | EyeEm, Gettyimages.com.


Richard J. Hauser, s.j.

Conduits par l’Esprit

Devenir contemplatifs dans l’action

Traduit de l’anglais (E.U.) par Antoine Lauras, s.j.

Vie chrétienne | Fidélité

47 rue de la Roquette 75011 Paris | 7 rue Blondeau 5000 Namur


SOMMAIRE

INTRODUCTION ..............................................................................7

I. S’ÉVEILLER À L’ESPRIT SAINT ..................................................10

La spiritualité, une réponse à l’Esprit ............................................11

La chair et l’Esprit Saint ................................................................14

L’éveil : de la Loi à l’Esprit ............................................................17

Le chemin spirituel : une conversion continuelle ........................20

Ne soyez pas anxieux ....................................................................25

II. RECONNAÎTRE L’ESPRIT SAINT................................................25

La nécessité de l’Esprit..................................................................27

Critères pour reconnaître l’Esprit Saint........................................33

L’Esprit Saint dans notre activité quotidienne ..............................36

Deux préalables ............................................................................36

Grandir dans l’Esprit......................................................................39

III. LES OBSTACLES À L’ESPRIT ..................................................40

Identifier les accès de mauvaise humeur......................................41

Face aux mauvaises humeurs ......................................................46

La relecture quotidienne ..............................................................48

« Venez à l’écart et reposez-vous un peu »..................................52

IV. CHERCHER LA VOLONTÉ DE DIEU ..........................................54

Que signifie « volonté de Dieu »?..................................................55

Les conditions pour rechercher la volonté de Dieu ......................57

Méthode pour prendre une décision..............................................61

Confirmer la décision ....................................................................65

Sous la conduite de l’Esprit ..........................................................69

V. TENIR UN JOURNAL SPIRITUEL ................................................71

L’histoire de mon journal ..............................................................73

Comment tenir un journal spirituel ?............................................74

Le contenu : à la découverte de l’Esprit ........................................76

La relecture du journal spirituel ..................................................78

La liberté dans l’Esprit ..................................................................79

5


INTRODUCTION

Il y a longtemps, alors que j’étais novice de la Compagnie de Jésus,

on m’apprit que le but de la spiritualité jésuite était de devenir contemplatif

dans l’action. Je crus alors comprendre que les contemplatifs

étaient des gens spéciaux, qui étaient parvenus à une union très étroite

avec Dieu. J’appris qu’il y avait deux types de contemplatifs : ceux qui

cherchaient une union étroite avec Dieu avant tout par le moyen de leur

fidélité à la prière personnelle, et ceux qui poursuivaient le même but

avant tout par le moyen de leur fidélité au service du peuple de Dieu.

Jusqu’au temps de saint Ignace, le fondateur de la Compagnie de Jésus,

les ordres religieux avaient cherché à aider leurs membres à devenir

contemplatifs par le moyen de la prière. Saint Ignace a vu les choses

différemment : il espérait que les membres de son ordre parviendraient

à une union aussi étroite avec Dieu non pas avant tout par le moyen de

la prière, mais par celui du service du peuple de Dieu. Le but qu’il proposait

à ses disciples était de devenir contemplatifs dans l’action. Tel fut

aussi dès lors le mien, dès le noviciat.

Pendant des années, j’ai eu une manière très inadéquate de com -

prendre comment devenir contemplatif dans l’action. En y repensant, je

peux voir que je me trompais sur trois attitudes fondamentales concernant

la spiritualité chrétienne. Premièrement, je me trompais sur le rapport

entre mes efforts personnels en vue de la sainteté et le rôle de la

grâce de Dieu. Je voyais le fait de devenir contemplatif dans l’action

comme dépendant totalement de mes efforts. Je ne comprenais pas le

rôle de Dieu dans ces efforts et je le voyais uniquement comme celui qui

me récompensait pour le bien réalisé par mes efforts : plus c’était dur,

plus je plaisais à Dieu et, donc, plus je gagnais de grâce. Deuxièmement

s’ajoutait une erreur fondamentale sur la nature humaine. Je voyais en

celle-ci une réalité essentiellement peu sûre, sinon mauvaise, en raison

du péché originel. Aussi, logiquement, je devais orienter tous mes efforts

dans le sens d’un contrôle ou d’une répression des tendances mauvaises

faisant partie de cette nature. J’avais le sentiment que mon union avec

7


Conduits par l’Esprit

Dieu se développerait dans la mesure où je refusais l’émergence de mon

être le plus profond. Troisièmement, je comprenais d’une manière tout

à fait inadéquate la méthode à suivre pour être plus étroitement uni à

Dieu. J’avais le sentiment que croître en union avec Dieu exigeait de moi

que je passe une grande partie de mon temps à des activités typiquement

spirituelles, comme la liturgie, des dévotions, l’examen de conscience et

la prière personnelle. Je ne comprenais pas l’importance du service des

autres comme moyen d’union spirituelle avec Dieu. Tous mes efforts

eurent pour résultat de m’apporter un peu de paix et beaucoup de frustrations.

Heureusement, je sais maintenant que toute croissance de mon union

à Dieu provient de l’Esprit Saint ; en conséquence mes efforts doivent

consister seulement à répondre à l’Esprit. Je sais aussi que ma nature

humaine est fondamentalement sauvée en Christ. Je sais enfin que le

service concret et généreux de l’autre jour après jour compte autant

sinon plus que la durée de mes activités dites spirituelles.

Je crois que Dieu a travaillé en moi pour transformer mes attitudes au

moyen de trois sources d’inspiration. La première a été omas Merton.

Ma dissertation de doctorat comparait l’approche de l’expérience religieuse

de Merton avec celle du psychologue Abraham Maslow. Bien que

Merton ne soit pas expressément cité dans ce livre, ses points de vue ont

été à la base de ma nouvelle intelligence de la spiritualité. Il est encore

aujourd’hui l’auteur qui a le plus d’influence sur ma pensée. Deuxièmement,

une compréhension plus approfondie du rôle de l’Esprit Saint dans

la vie chrétienne m’a été donnée ; pour la première fois, j’ai compris la

nécessité de l’Esprit Saint dans toutes les bonnes actions. De plus, j’ai été

frappé par le fait que la théologie de l’Esprit Saint était pleinement compatible

avec l’approche spirituelle de omas Merton 1 .

En troisième lieu, j’ai approfondi ma connaissance de la spiritualité

de saint Ignace, avec une insistance particulière sur les Règles pour le

discernement des esprits et la méthode pour trouver la volonté de Dieu,

dans les Exercices spirituels 2 . Ce livre a été mis en route en appliquant

1. Richard J. Hauser, s.j., In His Spirit : a Guide to Today’s Spirituality, New York, Paulist

Press, 1982. Cet ouvrage développe en détail les présupposés de Merton et de la théologie

de l’Esprit Saint qui sont à la base de ce livre-ci.

2. Louis J. Puhl, s.j., e Spiritual Exercices of St. Ignatius : based on studies in the

language of the autograph, Chicago, Loyola University Press, 1951.

8


Introduction

la théologie de l’Esprit Saint aux règles de saint Ignace pour reconnaître

les bons et les mauvais esprits dans nos vies. Au cours des années, j’avais

grandement bénéficié des exposés des meilleurs spécialistes jésuites de

la pensée d’Ignace sur le discernement des esprits et la découverte de la

volonté de Dieu : George Aschenbrenner, Michael Badkleg, Avery

Duller, John English, John Futell, omas Green, Karl Rahner et Jules

Toner. Ma reconnaissance va tout particulièrement à George Aschenbrenner,

dont une série de conférences durant l’été 1974 fut à l’origine

de mes réflexions sur le discernement des esprits dans la vie de chaque

jour, et à Jules Toner 3 dont le cours durant l’été 1983 me fit pénétrer plus

pleinement dans la pensée d’Ignace sur le discernement des esprits.

Il y a peu, je me suis entendu dire à un groupe d’étudiants comment

devenir contemplatifs dans l’action. J’ai été frappé par l’audace de mon

exposé et je me suis interrogé : ai-je vraiment une méthode pour enseigner

aux autres ? Et ma réponse a été : oui, grâce à ces trois sources d’inspiration.

Mais j’ai remarqué aussi que mon exposé n’était absolument

pas un simple commentaire des règles de saint Ignace pour le discernement

des esprits et pour la découverte de la volonté de Dieu, ni la reprise

de l’un des auteurs que j’admirais. C’était une synthèse personnelle à

partir de nombreuses sources découvertes au cours des années récentes.

Ce livre est donc une approche très personnelle du « devenir contemplatif

dans l’action » ; je suis le seul à blâmer, s’il le faut, avec — espérons-le

— l’inspiration de l’Esprit.

Ce livre veut être simple. Les trois premiers chapitres sont évidemment

liés entre eux. Le premier étudie l’expérience de chrétiens s’éveillant pour

la première fois au mouvement de l’Esprit dans leur cœur. Le chapitre 2

donne les critères permettant de reconnaître les mouvements de l’Esprit

dans la vie de chaque jour. Le chapitre 3 présente une méthode concrète

pour reconnaître et traiter les mouvements intérieurs qui ne viennent pas

de la présence de l’Esprit. Le chapitre 4 change légèrement de direction

et étudie un procédé pour rechercher la volonté de Dieu lors de décisions

importantes en réfléchissant sur nos expériences intérieures. Le chapitre 5

3. Jules A. Toner, s.j., A Commentary on Saint Ignatius’ Rules for the discernement of

Spirits : a Guide to the Principles and Practice, Saint-Louis, e Institute of Jesuit Sources,

1982. Cet ouvrage mérite une mention spéciale : il reproduit le texte du cours donné par le

P. Toner. C’est l’étude de référence sur les Règles de discernement des esprits de saint Ignace.

Ce n’est qu’après l’avoir bien compris que j’ai osé entreprendre le présent livre.

9


Conduits par l’Esprit

termine le livre en proposant une méthode pour tenir un journal spirituel

qui garde le souvenir de la présence ou de l’absence de l’Esprit dans la

journée.

J’ai ajouté à la fin de chaque chapitre un ensemble de questions. Ces

questions sont une clé pour bien saisir le chapitre ; elles visent à mettre

le sujet du chapitre en rapport avec notre expérience personnelle. Pour

comprendre la spiritualité et y progresser, l’essentiel ne consiste pas seulement

à apprendre de nouvelles idées : il s’agit d’appliquer celles-ci à

notre expérience personnelle pour voir quel sens elles prennent pour

nous. C’est seulement si elles ont un sens pour nous qu’elles doivent être

prises au sérieux. Je suggère le processus suivant pour tirer le meilleur

fruit de cet ouvrage : premièrement, lisez chaque chapitre lentement et

en réfléchissant ; deuxièmement, répondez aux questions posées, à partir

de votre expérience personnelle ; troisièmement, décidez de ce que vous

voulez intégrer dans votre vie quotidienne ; quatrièmement, partagez

votre réponse avec d’autres. Il se peut qu’il soit nécessaire d’échanger sur

les idées du chapitre pour les comprendre suffisamment bien pour que

vous les appliquiez à votre expérience personnelle. Mais ces échanges ne

devront jamais remplacer la réflexion personnelle.

En fin de compte, mon idée de base est simple : nous devenons

contemplatifs dans l’action dans l’exacte mesure où nous agissons dans

l’Esprit Saint. Ce livre propose des buts qui peuvent paraître au premier

abord arides et difficiles à atteindre. Mais ce n’est en fait rien d’autre que

ce que le Christ a demandé. Le Christ nous demande d’aimer et de

servir Dieu et notre prochain de tout notre cœur, de toute notre âme,

de tout notre esprit et de tout notre corps. Ce sont là, en vérité, des buts

rudes et difficiles à atteindre — sans l’Esprit Saint ! Le contemplatif dans

l’action est celui qui a appris le « truc » pour reconnaître l’Esprit Saint

dans les expériences intérieures et laisser l’Esprit mouvoir son cœur vers

les buts proposés par le Christ pas à pas, jour après jour. Le contemplatif

ne se préoccupe pas d’atteindre ce but en parvenant un jour à tel ou tel

résultat ; le contemplatif est trop occupé à vivre et à aimer maintenant.

Pour le contemplatif, ce n’est pas d’« y arriver » qui est important, mais

de « se mouvoir dans l’Esprit ». Ce livre propose quelques techniques

pratiques pour pouvoir, jour après jour, se mouvoir dans l’Esprit avec

la conviction que devenir un contemplatif dans l’action est entre les

mains de Dieu et que nous n’avons pas à nous en préoccuper.

10


I

S’ÉVEILLER À L’ESPRIT SAINT

Dans notre marche vers l’union au Christ, un moment très important

mérite beaucoup plus d’attention que ne lui en donnent ordinairement

les auteurs spirituels : c’est l’éveil ou le réveil à l’Esprit au sein de notre

expérience. L’éveil est le moment crucial dans la suite du Christ. Avant,

le bon chrétien essaie de suivre le Christ en répondant fidèlement à des

lois extérieures, à l’enseignement ainsi qu’à l’exemple de Jésus. Après

l’éveil, le chrétien essaie non seulement de vivre ainsi, mais aussi de

répondre aux directives intérieures de l’Esprit Saint au cœur de son

expérience. Il semble bon de décrire très précisément ce que nous entendons

par éveil et de le situer dans le contexte de l’ensemble de la

démarche spirituelle chrétienne. Auparavant, je présenterai ma manière

de voir le but de la spiritualité chrétienne, puis, en partant du point de

vue de l’Écriture sur la personne, les points clés nécessaires à la bonne

compréhension de mon propos.

La spiritualité, une réponse à l’Esprit

Chacun de nous est conduit par Dieu à l’intelligence de la spiritualité

chrétienne qui répond le mieux aux besoins de son tempérament et de

son style de vie. Il est utile que chacun détermine clairement son approche

personnelle, pour l’appliquer explicitement à chaque domaine de la vie.

J’ai été amené par le Seigneur à comprendre le but de la vie chrétienne

comme étant, avec la grâce de Dieu, un effort de ma part pour toujours

répondre au mouvement de l’Esprit en moi-même. Nous savons que

l’œuvre de Jésus pour notre salut fut pleinement réalisée à la Pentecôte

avec l’envoi de l’Esprit Saint sur la première communauté chrétienne.

Nous savons aussi que l’Esprit demeura au sein de cette communauté au

long des années et y habite toujours aujourd’hui. L’Esprit Saint est la force

qui anime à la fois la vie de la communauté et la vie de chacun de ses

membres. L’Esprit, tout simplement, est celui qui nous sanctifie. Saint Paul

11


Conduits par l’Esprit

dit : « Puisque l’Esprit est notre vie, que l’Esprit nous fasse aussi agir » (Ga

5, 25) 4 .

Une telle approche de la spiritualité chrétienne m’a aidé face à mes

besoins personnels. Comme beaucoup, j’ai un complexe d’infériorité.

Cette tendance est à l’origine de mon anxiété dans mes relations avec

Dieu. Pour me sentir moi-même bon, je devais être « parfait » devant

Dieu. Cela signifiait que je devais faire exactement ce que prescrivent Dieu

et l’Église. Cette propension au perfectionnisme empira quand je suis

entré au noviciat. Durant mes premières années de vie jésuite, l’accent

était mis de façon importante sur une observance complète de toutes les

règles de la Compagnie. Au jeune jésuite que j’étais, on disait que le but

de notre vie était d’obéir à la volonté de Dieu et que celle-ci s’exprimait

pour nous dans les règles de la Compagnie et les ordres, même les plus

petits, des supérieurs. Je me suis donc fixé comme but d’observer toutes

ces règles et tous ces ordres. J’étais souvent anxieux, parce qu’il m’arrivait

fréquemment de manquer à cette observance ; j’avais l’impression de

déplaire à Dieu.

En grandissant dans ma vie de jésuite, je pris conscience que ma

notion du service de Dieu était assez superficielle. J’ai compris que je ne

devais pas centrer mes efforts simplement sur le fait de conformer extérieurement

mes actions avec les règles qui m’étaient données, mais intérieurement,

avec tout le cœur avec lequel j’accomplissais ces actions. J’en

suis venu peu à peu à voir que la réalisation de bonnes actions était ellemême

bonne dans la mesure où était bon l’amour qui les motivait. De

fait, Jésus dans l’Évangile a clairement enseigné à ses disciples non pas

simplement de vivre conformément à la loi, mais bien plutôt d’être fidèles

à la loi de l’amour qui était dans leur cœur. Il a souvent lui-même rompu

avec la loi. En conséquence, les buts de ma vie spirituelle sont progressivement

passés d’une réalisation consciencieuse d’actions extérieures à un

service aimant de Dieu et des autres par mes actions. Je me suis tout en

même temps senti libre d’abandonner certaines réalisations purement

extérieures qui ne me semblaient d’aucune aide pour le service du Seigneur.

En faisant ainsi, je remarquais que je passais de moins en moins

d’anxiété à de plus en plus de paix intérieure. Je commençais à goûter le

message de Paul aux Corinthiens : « Le Seigneur est l’Esprit, et là où est

4.

Toutes les citations de l’Écriture sont tirées de La Bible de Jérusalem, Paris, Cerf, 1998.

12


En lecture partielle…


Éditions Vie chrétienne

OUVRAGES DANS LA MÊME COLLECTION

AUX ÉDITIONS VIE CHRÉTIENNE

En vente en librairies religieuses et centres spirituels

et sur le site: www.viechretienne.fr

VIE SPIRITUELLE ET DISCERNEMENT

204 Mener sa vie selon l’Esprit J. Gouvernaire, s.j.

309 Discerner ensemble J-Cl. Dhôtel, s.j.

270 Puis-je haïr Dieu ? P. Wolff, s.j.

325 Alpha et Oméga Y. Raguin, s.j.

339 Mener sa vie selon l’Esprit. Tome 2 J. Gouvernaire, s.j.

347 La spiritualité ignatienne J-Cl. Dhôtel, s.j.

354 Relire sa vie pour y lire Dieu Vie chrétienne

358 Le Principe et la fin E. Pousset, s.j., M. Rosaz

365 Expérience de Dieu et chemins de prière L. Scherer, s.j.

366 Vers le bonheur durable A. Demoustier, s.j.

425 La onzième heure ou se décider pour le ChristC al C. M. Martini

445 Appelés ? I. Parmentier

464 La décision de vivre M. Cl. Berthelin

480 Discerner, que se passe t il en nous ? M. Lorrain

511 Le combat spirituel L. Scherer, s.j.

523 Libre pour se décider J. Fédry, s.j.

530 La Consolation N. Rousselot

543 Naviguer avec saint Ignace N. Becquart

555 Être accompagné L. Scherer, s.j.

556 Dieu au quotidien J-Cl. Dhôtel, s.j.

557 La grâce d’agir E. O’Neill, s.j.

560 Repères pour la vie spirituelle L. Scherer, s.j.

562 Lâcher prise ? R. Scholtus

563 Ordonner son temps* D. Delobre, s.j.

568 Nos villes, d’un cœur brûlant* Chr. Herwartz, s.j.

ÉCOUTER LA PAROLE

212 Actes des Apôtres E. Haulotte, s.j.

226 Le Christ et son mystère Y. Raguin, s.j.

245 Il leur dit : « Ceci est mon Corps » E. Pousset, s.j.

327 Qu’est-ce que la Tradition ? P. Grelot, s.j.

369 Et moi, je suis avec vous C al C. M. Martini

(avec Ignace, méditer Matthieu)

391 Magnificat P. Veyron, s.j.

513 Ricochets de la Parole C. Robet

520 Récit de l’origine B. Régent, s.j.

552 L’offrande de Dieu M. Pochon, s.j.

558 Les promesses de l’Éden M. Pochon, s.j.

566 Pour que vous croyiez. Tome 1 P-M. Hoog, s.j.

569 Pour que vous croyiez. Tome 2 P-M. Hoog, s.j.

82


Éditions Vie chrétienne

MISSION DANS LE MONDE ET L’ÉGLISE

200 Promouvoir la justice P. Arrupe, s.j.

222 Des hommes disponibles Vie chrétienne

314 Laïcs et prêtres : perspectives d’avenir J-P. Deloupy, s.j.

331 Quand incroyance et indifférence parlent à la foi J-M. Glé, s.j.

342 La Justice et la Foi, la loi et l’Évangile J. Guillet, s.j.

406 Un message de salut pour tous Y. Raguin, s.j.

409 Serviteurs de la mission du Christ Vie chrétienne

457 Foisonnement religieux Vie chrétienne

458 La traversée de l’impossible X. Lacroix

478 Dieu partagé. Le chemin de François Xavier B. Vermander, s.j.

501 Christianisme et nature F. Euvé, s.j.

559 Résister et oser l’espérance M. Rondet, s.j.

et Y. de Gentil Baichis

ÉCOLE DE PRIÈRE

189 Invitation à la prière Cl. Flipo, s.j.

380 Jalons pour prier B. Oudot

431 Les Psaumes.

«Poèmes de Dieu, prières des hommes» D. Rimaud, s.j.

454 Jour après jour. Psaumes D. Rimaud, s.j.

553 Prier dans l’instant M. Cl. Berthelin

564 Va vers le pays que je te montrerai* Fr. Laurent

et G. Quatrefages, s.j.

RÉCITS ET TÉMOIGNAGES

155 Qui es tu Ignace de Loyola ? J-C. Dhôtel, s.j.

348 Ignace de Loyola (BD) E. Vandermeersch

350 Ignace de Loyola par lui-même Illustré par Ch. Hénin

495 Naître sous X… et inventer sa vie M-F. Bergerault

502 Le corps mal entendu M-H. Boucand

531 Quand l’œil écoute E. de Rosny, s.j.

540 Au fil des jours blessés P-M. Hoog, s.j.

554 Les Couleurs de Dieu Arcabas et M. Rondet, s.j.

561 Lumière au cœur de la nuit A. Delp, s.j.

567 Oser la charité B. Pommereuil

N.B. — Les titres marqués d’un astérisque contiennent « Matière à exercices ».

83


ÉDITIONS VIE CHRÉTIENNE PUBLIE ÉGALEMENT :

Nouvelle revueVie chrétienne

La spiritualité d’Ignace de Loyola pour tous, au fil des jours

La revue n’est pas vendue.

POUR RECEVOIR

LA REVUE

devenez ami de la

Communauté Vie Chrétienne.

Pour le signifier, versez juste

un don dont vous fixez

librement le montant

(minimum 25 euros, 35 euros

hors France métropolitaine).

- soit en ligne par carte

bancaire sur :

www.viechretienne.fr/

devenirami

- soit par chèque :

le libeller à l’ordre de

Vie Chrétienne et l’adresser

à SER-Vie Chrétienne,

14 rue d’Assas – 75006 Paris

84


Tous les 2 mois, 40 pages en couleurs pour

Trouver Dieu en toute chose et lire les signes des temps:

un dossier avec témoignages, analyse psychologique,

contrepoint biblique et repères ignatiens

Se former, approfondir la spiritualité ignatienne :

bible, école de prière, aide à la décision…

Découvrir la vie de la Communauté Vie Chrétienne

en France et dans le monde

85


Éditions Vie chrétienne et éditions Fidélité

LA SPIRITUALITÉ d’IGNACE DE LOYOLA POUR TOUS

Des livres pour prendre du recul et se former

86


Éditions Vie chrétienne et éditions Fidélité

En vente dans les centres spirituels et les librairies religieuses

de France et de Belgique.

Vente également sur internet sur www.viechretienne.fr

Vente par correspondance : livraison à réception de chèque adressé à

SER-Vie chrétienne – 14, rue d’Assas – 75006 Paris

87


Achevé d’imprimer


Vie spirituelle et discernement

Richard J. Hauser, s.j.

Conduits par l’Esprit

Devenir contemplatifs dans l’action

« Nous devenons contemplatifs dans l’action dans l’exacte

mesure où nous agissons dans l’Esprit Saint. » Cette idée maîtresse

guide tout le livre de Richard J. Hauser, un manuel pratique

pour reconnaître la présence de l’Esprit dans la vie de

chaque jour et y répondre concrètement. Les lecteurs désireux

d’une union plus profonde avec Dieu par la fidélité quotidienne

à l’Amour et dans le service du frère y trouveront

conseils et méthodes traduisant l’idéal apostolique d’Ignace

de Loyola de « trouver Dieu en toutes choses ». Théologie de l’Esprit Saint et

principes ignatiens du discernement des esprits et de la découverte de la volonté

de Dieu sont explicités de manière simple et claire. En complément, les

exercices proposés par l’auteur permettent une relecture personnelle de

notre chemin sous la conduite de l’Esprit.

Jésuite depuis 1955, Richard J. Hauser est né en 1937 dans le Wisconsin, aux Etats-Unis.

Professeur de théologie à la Creighton University dans le Nebraska, il a été doyen de la faculté

de Spiritualité chrétienne de cette même université. Il est notamment l’auteur de trois

ouvrages appliquant la théologie de l’Esprit Saint à la vie spirituelle contemporaine. Le présent

livre est le premier traduit en français.

viechretienne.fr

ISBN 978-2-918975-43-4

fidelite.be

ISBN 978-2-87356-686-9

11,00 €

© Éditions Vie chrétienne, 2015

47 rue de la Roquette 75011 Paris, France

9 782918 975434

9 782873 566869

Code article 570

Illustration de couverture :

© Joaquim Junior | EyeEm | Getty Images

More magazines by this user
Similar magazines