Views
7 months ago

Vital Actuel avril 2018

Alimentation

Alimentation L‘élevage des veaux commence avant le vêlage Christian Peyer, ing. agr. HES, Service technique Vital Suisse orientale L‘élevage des veaux est déterminant pour la productivité des vaches laitières qu‘ils deviendront. Un bon développement du système immunitaire et un démarrage optimal commencent bien avant la naissance. Avant la naissance L‘élevage des veaux commence déjà en phase de tarissement. Durant cette période, l‘affouragement doit répondre aux besoins de la vache en gestation. Cette règle s‘applique non seulement au fourrage de base mais aussi aux rations de minéraux, d‘oligoéléments et de vitamines. Le mélange minéral tarissement Qualifeed 872 contient beaucoup de vitamine E et de bêtacarotène. Ces éléments se concentrent dans le colostrum; ils ont des effets bénéfiques sur la santé et la résistance des veaux. Le confort des vaches nécessite également une attention particulière. Seules des vaches bien remises produisent un colostrum de haute qualité et entament leur lactation avec des productions élevées. Les maladies du veau pendant les premiers jours de sa vie sont souvent dues à des contaminations dans le box de vêlage. Des boxes de vêlage propres et spacieux rendent de bons services (figure 1). Figure 1: Un grand box de vêlage La phase colostrum Dans l‘élevage, le premier facteur de réussite est l‘administration de colostrum immédiatement après la naissance. Le veau ne peut absorber des anticorps que via le colostrum. La perméabilité de sa paroi intestinale par laquelle passent les anticorps diminue très rapidement. Nous conseillons de donner au moins 3 litres de colostrum dans les 2 à 4 heures après la naissance. Même les veaux qui restent avec leur mère doivent recevoir cette buvée. C‘est le seul moyen de s‘assurer que les animaux ingèrent suffisamment de premier colostrum. Le plus simple est d‘utiliser une bouteille PET et une tétine. Pour des motifs d‘ordre hygiénique, il est recommandé de n‘employer la bouteille PET qu‘une seule fois. Si le veau refuse de boire le colostrum, on peut avoir recours au drenchage. Mais attention, seules des personnes expérimentées peuvent effectuer cette opération. Il y a colostrum et colostrum La traite comme la distribution du colostrum doivent avoir lieu dans des conditions d‘hygiène irréprochables. Il est essentiel de nettoyer et désinfecter à fond les bouteilles, les tétines et les seaux après chaque utilisation. Les seaux à lait en acier chromé se nettoient mieux que les seaux en plastique. Le colostrum fraîchement trait doit être immédiatement distribué ou refroidi de sorte qu‘aucun germe ne puisse se multiplier. Tous les colostrums n‘offrent pas une protection suffisante. On sait que la première traite après le vêlage est celle qui renferme le plus d‘anticorps. Toutes les vaches ne donnent pas non plus un bon colostrum. Pour que le colostrum contienne suffisamment d‘anticorps contre les germes spécifiques à l‘étable, la vache devrait être dans le troupeau au moins deux à trois mois avant de vêler. 10 Vital Actuel Avril 2018

Alimentation Pour les situations d‘urgence (mort de la vache, syndrome de la vache couchée, mammite etc.), il est conseillé de faire des réserves de colostrum congelé. Le lait devrait provenir de vaches plus âgées et en bonne santé. Le mieux est de préparer des portions de 1 litre dans des sachets de congélation, et de veiller à ce que ces sachets soient posés à plat dans le congélateur. On peut ainsi décongeler le colostrum plus rapidement. On trouve des sachets spéciaux pour colostrum dans le commerce. Veiller à ce que la température du bain-marie ne dépasse pas 45°, lors de la décongélation. Valoriser le lait de vache Après l‘ingestion de colostrum, il convient d‘ajouter du Vital Immunobooster dans le lait, pendant 14 jours. Ce produit fournit du fer très disponible, renforce le système immunitaire, a un effet antiinflammatoire et favorise la digestion. Ensuite, on valorise le lait avec du Qualifeed 305 Robusto qui stimule le réflexe de succion et l‘appétit, stabilise la digestion et fournit les principaux oligoéléments, sous une forme hautement disponible. Vaccination des mères Dans les exploitations infectées par des rotavirus et des coronavirus, ou lorsque les nouveau-nés sont sujets à la diarrhée Coli, on peut renforcer les défenses des veaux par le biais d‘une vaccination des mères. Etant donné qu’il n’y a pas de transfert d’immunité avant la naissance, il est capital de donner à temps une ration suffisante de colostrum. L‘hygiène dans l‘étable des veaux L‘hygiène dans les boxes de vêlage et les boxes des veaux revêt une très grande importance au regard de la protection des veaux contre les redoutables diarrhées à cryptosporidies et à coccidies. En solution à 3%, le désinfectant Neopredisan 135-1 agit aussi contre ces germes. Température ambiante Elle est souvent mal évaluée: pour les veaux nouveau-nés, le froid commence déjà à partir de +10° C! Une couverture pour veaux (figure 2) et une orientation sud ou sud-est des igloos peuvent se révéler très utiles. Figure 2: Une protection contre le froid Ces produits Vital soutiennent l‘élevage des veaux Produit Caractéristique Utilisation Qualifeed 872 Vital Immunobooster Qualifeed 305 Robusto Vitamine E et bêtacarotène; enrichissement du colostrum Fer hautement disponible; renforce le système immunitaire Valorise le lait de vache; stabilise la digestion En phase de tarissement Après l‘ingestion de colostrum, pendant 14 jours Dès la naissance et jusqu‘à la 16e semaine Conclusion Seuls des veaux en bonne santé deviendront des vaches très productives. Un bon apport de colostrum permet de réprimer les maladies des veaux. En valorisant la buvée, on renforce le système immunitaire des veaux et on leur fournit les principaux oligoéléments et vitamines. Des mesures d‘hygiène appropriées diminuent considérablement la pression pathogène dans les boxes de vêlage et les boxes des veaux. L’hygiène est donc primordiale pour la réussite de l‘élevage. Vital Actuel Avril 2018 11