Karaïbes Sports #3

karaibessports

Karaïbes Sports est un e-magazine qui met en valeur le football antillo-guyanais. Karaibes Sports Magazine | Numéro 3 | Octobre - Décembre 2019.

En ce 11 Octobre 2019, journée Internationale de la Fille, toute l'équipe de Karaïbes Sports a le plaisir de vous faire découvrir son 3ème numéro dédié au football féminin.
Retrouvez en couverture @Emelyne Laurent, @Lindsey Thomas et @Oriane Jean-Francois, 3 talents de notre communauté.
#Localementfiers
Ligue Guadeloupéenne de Football (LGF), Ligue de Football de Martiniique (LFM), La Ligue de Football de la Guyane (LFG). Retrouvez l'informations des antilles et sports sur Karaïbes Sports, la seule plateforme uniquement consacrée à l'information footballistique en Guadeloupe.

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

01

#LOCALEMENTFIERS


Sommaire

6.

Oriane JEAN-FRANÇOIS,

championne Européenne

27.

01/ portraits

Oriane JEAN-FRANÇOIS, Emelyne LAURENT et Lindsey

THOMAS nous racontent leur parcours

02/ foot féminin

Etat des lieux des retombées de la coupe du monde féminine

de football dans nos îles

03/ les stats

11 ans de R1 antillo-guyannais à décourvir en chiffres

04/ c’est la reprise

Découvrez tous les clubs acteurs de nos championnats de R1,

football féminin et de futsal

EDITO

Rédiger ce numéro fut un réel plaisir. Pour parler du football

féminin, nous avons interrogé des personnes qui ont un impact

incontestable sur cette discipline et qui sont en mesure d’y

insuffler du changement. Le football féminin reste une activité

assez peu pratiquée mais tout de même en plein essor chez

nous. Nous voulions découvrir ce qu’il faut pour réussir dans

cette discipline malgré les difficultés rencontrées au niveau local.

Nous espérons que ces histoires vous inciteront à concrétiser vos

ambitions de footballeuse/footballeur. Concernant la couverture

de ce mois-ci: Oriane JEAN-FRANÇOIS, Lindsey THOMAS et

Emelyne LAURENT sont des gens comme vous et moi qui ont

vécu dans les territoires antillo-guyanais et qui ne voulaient

pas accepter les limites imposées au football féminin. Lindsey,

Emelyne et Oriane sont de véritables sources d’inspiration.

Nous avons le plaisir de présenter leurs histoires, leurs sacrifices

ainsi que ce qu’elles ont accompli en seulement quelques

années! Le défi de la vie est de voir jusqu’où on peut aller et

ainsi de connaître nos limites!

Ces limites qui, au final, ne sont définies que par nous mêmes.

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une bonne lecture.

#LocalementFier(e)s

Team Karaïbes Sports

P.5

P.14

P.14

P.14

Interview: Cédric MONPIERRE

CTD DAP en Guadeloupe

Karaïbes Sports est un magazine indépendant et non-subventionné

REMERCIEMENTS : La team Karaïbes Sports remercie toutes les personnes qui ont contribuées

de manière directe ou indirecte à l’élaboration de ce troisième numéro. #LocalementFiers

La rédaction n’est pas responsable de la perte ou de la détérioration des textes ou des photos

non demandés qui lui sont adressés.

Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, est interdite ou subordonnée

à l’autorisation écrite de CDKM Consulting Limited.

EDITEUR: CDKM Consulting Limited, 9 Dickens Place, SL3 0PU Colnbrook, Angleterre. Tel : 00 44 7 791 868 791. DIRECTEUR DE PUBLICATION : Gaël COUPPÉ DE K/

MARTIN - gael@karaibes-sports.com. RÉDACTION : Karine OULAC - karine@karaibes-sports.com | DIRECTION ARTISTIQUE & CONCEPTION GRAPHIQUE : Kevin TRESOR

- KT Sport Design - contact@ktsportdesign.com | DESIGN GRAPHIQUE : Noeline AMBROISE - noeline@karaibes-sports.com| RÉGIE PUBLICITAIRE : pubs@karaibes-sports.

com| PHOTOS CRÉDITS : Antilles-sports.com, LGF Facebook, Ligue Martinique Facebook, Instagram, Facebook, Crédric MONPIERRE, Lina LONG, Charlaine MARIE-

JEANNE.


01

04

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

PORTRAITS

« Je viens de découvrir ce média et

je le trouve super intéressant : Mettre

en valeur des sportifs locaux, et le

slogan est cool »

Émelyne Laurent

#LOCALEMENTFIERS


portraits

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

05

Emelyne Laurent

L’aventure avec les bleues à 19 ans

Emelyne Laurent, la jeune martiniquaise footballeuse professionnelle a accepté

de revenir avec nous sur son parcours, sur la coupe du monde ainsi que sur ses

projets pour la saison à venir.

Née à Fort-de-France en Martinique le 04

Novembre 1998, Emelyne Laurent est

aujourd’hui âgée de 20 ans.

Footballeuse internationale, elle a fait partie de

l’équipe de France lors de la Coupe du monde

féminine en 2019.

Cette jeune joueuse a déjà une expérience qui

en ferait pâlir plus d’un(e).

« On était regardé

à la loupe c’est

désorientant mais

génial comme

expérience. »

A l’âge de 13 ans, Thierry Michaud la met

en contact avec une association avec laquelle

elle part faire des détections dans le Sud de la

France.

Elle est alors recrutée par le Montpellier sport

club (MHSC) où elle restera 3 ans.

Emelyne se fait remarquer lors de la seconde

partie de saison 2016-2017 où elle marque

cinq buts en neuf matchs avec Bordeaux.

Elle rejoint alors l’Olympique lyonnais durant

l’intersaison. Elle sera alors sacrée championne

de France et participera à un match de Ligue des

champions, compétition remportée ensuite par

ses partenaires.

En janvier 2019, elle rejoint l’EA Guingamp.

Véritable femme orchestre, elle est milieu

droit mais peut également évoluer au poste

d’attaquante … ainsi que sur le côté gauche.

Emelyne a également brillé en sélection. Avec

l’équipe de France des moins de 19 ans, elle

termine meilleure buteuse de l’équipe de France

lors de l’Euro U19 en 2017 (perdu en finale

contre l’Espagne). Un an plus tard, elle participe

à la Coupe du monde des moins de 20 ans où

elle atteint les demi-finales.

Le 5 octobre 2018 au Stade Geoffroy-Guichard

, elle connaît sa première sélection en Equipe de

France A (victoire 2-0 contre l’Australie).

En 2019, elle fait partie des 23 à disputer la

coupe du monde. Elle a beaucoup apprécié

l’ambiance de cette compétition internationale

et le fait que la France entière soutienne son

équipe. Elle avoue même qu’être scrutée à la

loupe a été pour elle une expérience parfois

déstabilisante mais ô combien enrichissante.

Questionnée sur l’écart de salaires entre

les hommes et les femmes dans le monde du

football, Emelyne considère que cette disparité

est une question d’investissement. Consciente

que de plus en plus de monde s’intéresse au

football féminin, elle pense que cet intérêt n’est

pas encore comparable à celui porté au football

masculin. Elle aurait cependant souhaité que

la Fédération Française de Football aide les

filles comme cela se passe aux Etats-Unis,

en définissant un montant et en allouant un

supplément de salaire à toutes les joueuses pros

afin de les encourager à s’engager davantage

dans ce sport qu’elles affectionnent tant !

Aujourd’hui, son voeu le plus cher serait de

s’épanouir dans son club en participant à un

maximum de rencontres.

Elle conseille à toutes celles qui souhaiteraient

#LOCALEMENTFIERS


06

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

portraits

Elle termine l’entretien avec une pensée positive

pour Karaïbes Sport : « Je viens de découvrir ce

média et je le trouve super intéressant : Mettre

en valeur des sportifs locaux, et le slogan est

cool ».

SON PALMARÈS

embrasser une carrière footballistique, de

se donner les moyens car de nombreuses

possibilités existent.

Championne de France 2017-2018

Olympique Lyonnais

Equipe de France 5 sélections

#LOCALEMENTFIERS


portraits

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

07

Oriane Jean-François

Une guyanaise pleine d’ambitions

D’origine guyanaise où elle a vécu pendant 15 ans, Oriane Jean-François a

aujourd’hui 18 ans et évolue au Paris FC.

Cette footballeuse professionnelle a accepté de revenir avec nous sur son parcours,

sur sa victoire en championnat d’Europe, sur ses liens avec le football guyanais

ainsi que sur ses projets pour la saison à venir.

SON PARCOURS

Oriane nous a avoué que cette passion

pour le ballon rond lui a été transmise

par sa famille et qu’ elle a fait ses débuts

à l’âge de 6 ans au Cosma-Foot à Saint Laurent

du Maroni. « Avant ça, je jouais dans la cour

avec mon père, mon frère ou mon voisin. Je viens

d’une famille où le football est une vraie passion

donc je pense que c’est ancré dans mes gènes

depuis la naissance ». Et d’ajouter : « mais en

Guyane je n’ai pas pratiqué que du football. J’ai

eu la chance de toucher plusieurs sports dont le

taekwondo où j’étais licenciée dans le club de

mon oncle depuis mes 9 ans. C’est une discipline

où j’étais assez performante puisque j’ai quand

même été vice championne de France ainsi que

championne de Guyane au moins 6 années de

suite. J’ai également connu des victoires lors de

compétitions internationales au Suriname ou

encore au Brésil. Mais à 15 ans, j’ai

opté pour le football parce que le

chemin vers la réussite me

semblait plus accessible.

Aujourd’hui je ne fais

que du foot mais je reste

ceinture

noire de taekwondo ».

Cette aptitude à être multi-disciplinaire se retrouve

également sur le terrain où elle est à l’aise à tous

les postes. Son poste de prédilection ?

« J’ai commencé défenseure, puis plus tard je

suis passée attaquante avant de trouver le bon

équilibre entre les deux. Ce poste de milieu de

terrain a, selon moi, un rôle qui va avec ma

personnalité, c’est celui où je m’épanouis sur le

terrain ».

Après avoir fait ses premières armes en Guyane,

elle intègre le FCF Juvisy Essonne (devenu Paris

FC) en juillet 2016. Nous avons voulu savoir

dans quel contexte s’est opéré ce transfert ?

« Tout au long de ma dernière année en U15,

m e s coachs, les frères Adélaïde,

m’ont

préparé à un éventuel

départ parce que

l’ancien sélectionneur

d e Guyane sur la

catégorie U13

garçons, M.

Lafosse, me

suivait de

près et

tenait à

ce que je

rejoigne

l’hexagone.

É t a n t

d’origine

#LOCALEMENTFIERS


08

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

portraits

réunionnaise, M.Lafosse avait fait appel à

la ligue de la Réunion afin de demander à

m’intégrer à la sélection féminine U15 qui

devait venir en métropole pour jouer les interligues

car il n’y avait pas de sélection féminine

jeune en Guyane à cette époque. Avec l’accord

« j’ai été retenue

parmi les 60

meilleures joueuses

U15 de France pour

participer à un

stage national à

Clairefontaine. »

de la fédération j’ai pu faire les inter-ligues

avec la sélection féminine U15 de la Réunion.

A l’issue du tournoi j’ai été retenue parmi les

60 meilleures joueuses U15 de France pour

participer à un stage national à Clairefontaine.

Ce stage avait pour but de postuler à une entrée

en pôle France ou Espoirs en métropole. C’est

là que j’ai été recrutée au pôle Espoirs de Tours

de Mme DOS SANTOS Emilie. Avec son aide,

j’ai signé une licence à Juvisy en arrivant ici ».

Nouvel environnement, nouveau championnat,

mais Oriane ne se laisse pas impressionner

par ces changements, et même si « la première

année à été difficile sur le plan climatique, je

m’y suis habitué à force. En ce qui concerne

le championnat, j’ai été surprise les premiers

mois par le niveau national mais surtout par la

fréquence et l’intensité des matchs. Mais encore

une fois, on s’y habitue vite quand on aime ce

qu’on fait ! ».

SA VICTOIRE EN CHAMPIONNAT

D’EUROPE

Cette passion est si forte qu’à 17 ans, elle se

retrouve surclassée en équipe de France U19

et est sacrée championne d’Europe de football

en 2019. Quand elle repense à ce titre, elle

considère que « nous l’avons remporté grâce

à la solidarité qui régnait au sein du groupe.

Qu’on soit titulaire ou remplaçante, surclassée

ou pas, on s’est toutes mises au service du

collectif afin de tirer le groupe vers le haut ».

Ce succès fut long à se dessiner avec une

entrée dans la compétition qui a failli tourner au

match piège contre le pays hôte l’Ecosse (2-1),

un match référence et une énorme performance

en demi-finale contre l’Espagne (3-1) avec une

victoire en finale contre l’Allemagne (2-1).

Quand Oriane analyse cette expérience, elle

considère que « nous sommes montées en

puissance au cours de la compétition, nous

avons commencé timidement face à l’Ecosse

mais avec le staff nous avons réalisé un gros

travail pour corriger nos erreurs match après

match. Nous savions que l’Allemagne était une

équipe redoutable puisque c’est une référence

au niveau international. Mais nous étions

conscientes de nos qualités et savions que nous

avions les qualités pour les mettre en difficulté.

Nous étions déterminées à donner le meilleur

de nous même pour ramener ce titre à la France

».

SES LIENS AVEC LE FOOTBALL

GUYANAIS

Lors de ses vacances en Guyane, Oriane a

été honorée par le 4ème vice Président de la

collectivité territoriale de Guyane (Jean-Claude

LABRADOR), par le Maire de St Laurent (Sophie

Charles), par le président et le vice-président

de la ligue de football de Guyane (Marcel

BAFAU et Bernard LAMA) ainsi que par son

club formateur. C’est donc tout naturellement

que nous l’avons interrogée sur ses liens avec le

#LOCALEMENTFIERS


portraits

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

09

football guyanais ainsi que sur ce qui pourrait

être fait pour améliorer la formation des joueuses

antillo-guyanaises ?

« J’essaie de garder un œil très objectif sur le

football guyanais et surtout sur mon club. J’ai

appris les bases du foot là-bas et j’espère que

tous les clubs arriveront un jour à se structurer

correctement afin de favoriser la formation des

joueurs et joueuses. En tout cas je suis admirative

envers les bénévoles qui font le maximum

pour contribuer au développement du football

guyanais

Le problème est que le nombre d’entraîneurs

diplômés est bien trop faible au vu de la

demande de licenciés, et les moyens financiers

ne permettent pas pour l’instant de mettre en

place des structures adaptées. En Guyane les

terrains sont trop peu et souvent mal entretenus

! »

LE MOT DE LA FIN

Oriane a eu une pensée particulière pour

toutes ces filles qui, comme elle, ont la passion

du ballon rond et qui souhaiteraient en faire

leur métier :

« Croyez en vos rêves et donnez-vous les

moyens d’y arriver. Il n’y a pas de secret, seul

le travail paie. Et parfois tout ne se passe pas

comme on le souhaiterait, mais il faut croire en

ses capacités et surtout persévérer ! »

SON PALMARÈS

Equipe de France U19

11 sélections

SES OBJECTIFS AVEC LE PARIS FC POUR

LA SAISON 2019-2020

« Collectivement ce serait bien qu’on atteigne

le podium et individuellement avoir le maximum

de temps de jeu ».

Equipe de France U16

8 sélections

#LOCALEMENTFIERS


portraits

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | | SEPTEMBRE OCTOBRE 2019 11

Lindsey Thomas

De l’île des Saintes

jusqu’à Rome

« Être entourée des bonnes

personnes car le sport

de haut niveau n’est pas

évident »

Après avoir fait ses armes au sein d’équipes françaises telles que l’Entente Sportive

Blanquefortaise, le Montpellier HSC, Dijon FCO ou encore les Girondins de Bordeaux,

Lindsey Thomas évolue aujourd’hui à l’AS Roma en Italie. Karaïbes Sports a

rencontré cette jeune footballeuse guadeloupéenne originaire de Terre de Haut aux

Saintes, et est revenu avec elle sur son parcours hors du commun, sa nouvelle vie

en Italie ainsi que sur les liens qu’elle entretient avec son île natale.

MEILLEURS SOUVENIRS

EN CHAMPIONNAT FRANÇAIS

Ses souvenirs les plus marquants ont été

son premier match en D1 avec son club

formateur le Montpellier HSC ainsi que «

l’année de la qualification pour la Ligue des

Champions en 2016-2017 avec mon meilleur

total de buts surune saison TTC 14 buts ».

L’AS ROMA

Lindsey nous a également expliqué comment

elle est passée du championnat français au

championnat italien.

« Rejoindre l’AS Roma a été une opportunité qui

s’est offerte à moi et qui, je pense, ne se refuse

pas. J’étais sous contrat avec Montpellier

depuis 4 ans, mes

deux dernières années j’ai été prêtée à deux

clubs différents car je ne faisais pas

partie des plans du coach à Montpellier.

Pour cette année qui arrivait, ça allait être

pareil. J’ai dit stop car je voulais passer à

autre chose ! Le Montpellier HSC est et

restera un club particulier pour moi, car c’est

mon club formateur, mais on ne m’a

jamais vraiment donné l’opportunité d’avoir

des responsabilités. L’heure était alors

venue pour moi de tourner la page ! »

Elle avoue également que « voir une nouvelle

culture et découvrir autre chose me tentait,

l’AS Roma m’a proposé un projet très

#LOCALEMENTFIERS


12

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

portraits

intéressant avec pour objectif d’aller chercher un

titre sur le plan national et une qualification pour

la prochaine Ligue des Champions. Le football

italien progresse, de plus en plus d’étrangères

arrivent désormais dans le championnat italien.

Alors l’idée de rejoindre un club qui souhaite

construire quelque chose de grand et surtout

faire partie de ce

mythique club qu’est

l’AS Roma! On n’hésite

pas longtemps et on

fonce les yeux fermés!

».

Questionnée sur les

atouts qu’elle pense

apporter à son nouveau

club, sa réponse est

claire et précise :

« Malgré mon jeune

âge, j’ai commencé

relativement tôt en

championnat de

France (19-20 ans).

J’ai alors acquis de

l’expérience durant ces

années. Cette culture

tactique acquise en

France depuis mon

plus jeune âge est

sans aucun doute

complémentaire aux

principes de jeu prônés

par l’AS Roma.

Je fais également valoir

mes qualités de joueuse

telles que la vitesse qui

est ma qualité première

et non négligeable en situation d’attaque, avec

la prise d’espaces et la profondeur, ma faculté

à combiner dans les petits espaces avec mes

coéquipières et mon adresse devant le but.

Toutes ces qualités sont à mettre à profit pour

l’équipe afin d’aider au maximum le club à

atteindre ses objectifs et à devenir une grande

d’équipe en Italie et en Europe ».

Quant à ses ambitions personnelles pour cette

saison ?

« Faire une grande saison en tant qu’attaquante

avec la barre des 10 buts à dépasser, gagner

un titre sur le plan

national avec l’AS Roma

et intégrer l’équipe

de France A ».

Nous lui avons

également demandé ce

que ça lui faisait d’être la

seule guadeloupéenne à

évoluer en championnat

italien.

« Pour le moment, pas

grand chose, ou plutôt

je ne me rends pas bien

compte de

tout le chemin parcouru

depuis mon départ de la

Guadeloupe dès l’âge

de 15 ans

et demi, boostée par le

soutien infaillible de ma

famille et leur envie de

m’aider à

devenir footballeuse

professionnelle. Je me

retrouve désormais en

Italie, après

avoir connu des hauts

et des bas comme tout

sportif de haut niveau,

avec des titres en jeunes

mais pas encore en

professionnel.

Je suis désormais dans un club mythique, l’AS

Roma, alors pour que j’en sois fière j’aimerais

laisser une empreinte positive de mon passage

ici : le plus dur reste donc à venir. Et ça

commence dès le 14 septembre, première

#LOCALEMENTFIERS


portraits

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

13

rencontre de notre championnat contre Milan.

SES LIENS AVEC LA GUADELOUPE

Nous sommes bien entendu revenus sur ses liens

avec la Guadeloupe et les 3 premières choses

qu’elle aime faire quand elle rentre au pays.

- « Serrer très fort tous les membres ma famille dans

mes bras et partager unrepas tous ensemble, car

toute ma famille vit en Guadeloupe ou à Terre

deHaut, aux saintes, car je suis partie seule en

France à l’âge de 15 ans etdemi avec pour

objectif de faire de ma passion mon métier ».

- « Profiter d’une journée à la plage totalement

zen. »

« un de mes plats

préférés : gratin

dauphinois et poulet

grillé avec une sauce

chien »

- « Et manger un de mes plats préférés : gratin

dauphinois et poulet grillé

avec une sauce chien et en dessert un petit

gâteau au giraumon ».

KARAÏBES SPORTS

A la question, que penses-tu de notre média

Karaïbes Sports, elle nous a répondu

sans détour :

« Je trouve que c’est intéressant de tenir un

magazine comme celui là. Ça permet de suivre

ou de faire découvrir les jeunes antillais(es) qui

sont parti(e)s vivre leur rêve ou leur passion,

et cela permet à la population de voir que

même loin, nous sommes quand même là pour

représenter le sport antillais quelque soit notre

discipline, que nous n’oublions jamais d’où nous

venons et surtout où tout a commencé. Ce média

prouve qu’en Guadeloupe on est aussi une

terre capable de faire naître des champion(ne)

3Conseils de Lindsey à une

jeune Antillaise qui part en

France hexagonale pour

devenir pro...

1.Être entourée des bonnes personnes car

le sport de haut niveau n’est pas évident

et c’est un atout non négligeable d’avoir

des personnes de confiance sur lesquelles

on peut compter. Sans oublier de garder et

d’entretenir le soutien infini de sa famille

pour avancer et construire sa carrière de

la meilleure façon. Toutes ces choses sont

primordiales pour avoir une carrière saine et

réfléchie.

2.La persévérance dans le travail, car il y

aura des échecs, tout ne sera pas toujours

rose, parfois on se sentira plus bas que

terre, mais seule lapersévérance et le travail

nous permettent de revenir à notre meilleur

niveau.

3.Et le plaisir, toujours avoir ce plaisir et cette

insouciance dans notre pratique, avoir ce

bonheur de se lever chaque matin et de faire

ce qu’on aime. Le jour où on ne trouve plus

de plaisir à se rendre à l’entraînement ou

jouer un match comme si c’était le dernier,

c’est que la passion s’est éteinte.

s. En espérant donc découvrir d’autres visages

d’antillais(es) encore inconnu(e)s qui ont réussi

dans leurs disciplines, tout cela bien sûr pour notre

plus grand bonheur ! »

Le mot de la fin « J’aimerais faire une petite

dédicace à mon île natale, Terre de Haut et

remercier toutes les personnes qui me soutiennent

et qui m’aident depuis mon départ pour la France,

avec une pensée particulière pour certaines

personnes qui m’ont énormément aidé. Bien sûr,

je remercie également infiniment ma famille pour

leur soutien quotidien et leur amour, famille sans

qui je ne serais sûrement pas ici aujourd’hui. En

espérant rendre fière ma petite île de Terre de

haut. Au plaisir de vous revoir très rapidement.

Mèci pou fossss a zot. »

#LOCALEMENTFIERS


02

14

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

3 intervenants pour nous parler de leurs

responsabilités, du football féminin et des

solutions à mettre en place.

Cédric MONPIERRE (Guadeloupe)

Aujourd’hui 35, il est né à Paris et a grandi dans les quartiers

du 93 où il a découvert, alors enfant, le football au CMS

Pantin. A son arrivée en Guadeloupe en 1997 il a intégré le Cygne noir où

il a poursuivi sa formation. “Plus grand je me suis orienté vers les métiers

du sport. J’ai suivi des études en STAPS jusqu’au Doctorat. En parallèle j’ai

passé mes formations d’éducateur et j’ai travaillé à l’OMCS de Port-Louis puis

dirigé l’équipe de la SPL (finale de coupe de la Guadeloupe en 2013). Mon

engagement dans le milieu associatif (animation et médico-social et sportif)

m’a permis de développer de nombreuses compétences, de recevoir la lettre

de félicitations du ministère de la ville de la jeunesse et des sports en 2017 et

d’être recruté par la FFF et la LGF sur ce nouveau poste en 2019”.

FOOT FÉMININ

Charlaine MARIE JEANNE (Martinique)

“Benjamine de la famille et mère de 2 jeunes adultes, je suis

pilotine du Sud. Issue d’une famille de footeux, ancienne joueuse du Racing

Club de Rivière Pilote et capitaine de Charlaine sélection MARIE féminine JEANNE de Martinique,

je travaille à la Ligue de Football depuis (Martinique) plus d’un quart de siècle et depuis

plus de 13 ans en tant que Conseillère Technique de la FFF avec parmi mes

dossiers, le Foot Féminin au sein de l’équipe technique de la Ligue dirigée par

le CTR Jocelyn GERME”.

Rina LONG (Guyane)

Ancienne joueuse de football au poste de défenseur et

attaquante, elle a fait ses débuts à Kourou au Sporting Club

Kouroucien puis au Geldar de Kourou pour finir au COSMA

avec un passage en Sélection Guyane en catégorie sénior Féminin.

L’évolution des choses et les différentes actions menées au sein de son club lui ont

permis aujourd’hui d’être la nouvelle Présidente du Sporting Club Kouroucien

(ex Secrétaire). Elle est également Coach féminin pour les catégories U12-U13F

et U16-U17F et Arbitre en Régional 2.

Au sein de la Ligue de Football de la Guyane, elle est membre au Comité

Directeur, Présidente en charge de la Sous Commission Régionale Féminine

gestion développement.

#LOCALEMENTFIERS


foot féminin

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | | SEPTEMBRE OCTOBRE 2019 15

Cédric Monpierre

2. FOOTBALL FÉMININ

“Le football féminin de chez nous ne progresse

plus, ni dans la quantité de joueuses (environ

500 depuis de nombreuses années), ni dans la

qualité du championnat. Dans ce contexte, il y

a malgré tout de bonnes joueuses. La création

du championnat de futsal semble avoir donné

un nouveau souffle. La pratique en double

licence est fréquente et a parfois perturbé

la routine des clubs de football traditionnel.

Les conditions d’accueil des jeunes filles sont

un élément déterminant à la progression du

football féminin chez nous. Il y a certainement

un manque de formation de l’encadrement

dans les clubs, un manque d’investissement

et de motivation des personnes compétentes

dans le secteur du football.

1. MA FONCTION ET SES DIFFICULTÉS

“Aujourd’hui je suis CTD DAP (Conseiller

Technique Départemental chargé du

Développement et de l’Animation des

Pratiques) dans l’Equipe technique Régionale

de la Ligue Guadeloupéenne de football

et membre du bureau de l’amicale des

éducateurs de Guadeloupe. Ma mission

consiste à développer le football sous toutes

ses formes, accompagner les associations dans

leurs projets, accompagner les clubs dans une

dynamique de structuration à travers les labels

FFF (jeunes, féminins) et animer des formations

pour les éducateurs et éducatrices.

Cette saison, mes dossiers principaux sont : le

foot d’animation, le foot féminin, la labellisation

des clubs, le foot handicap et la formation.

La plus grande difficulté de ce poste est

la diversité des tâches à accomplir durant

une saison sur l’ensemble du territoire. Il est

également difficile de satisfaire les nombreuses

attentes mais je sais que je peux compter sur

les personnels de la ligue pour faciliter mon

intégration.”

Il faut également dépasser les barrières

culturelles. Il faudra se rendre où se trouvent

les filles et changer la perception de ce sport

au féminin avec 2 éléments primordiaux

Sécurité / Convivialité

Chiffres clés :

496 joueuses 182 en seniors 30 éducatrices

formées (4bmf 1 bees) 2 écoles de foot

féminines

15 arbitre féminines 3 joueuses U15 en

interligue 2 joueuses entre au pôle espoir 8

joueuses entre en SSS au lycee

#LOCALEMENTFIERS


16

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | SEPTEMBRE | 2019 OCTOBRE 2019

foot féminin

4.COUPE DU MONDE EN FRANCE

La coupe du monde féminine a été un succès,

record d’audience dans le monde sur le match

France / Brésil. Il y a eu 75% de billets vendus

et 24 matchs joués à guichets fermés.

Il y a eu plusieurs actions dans les clubs, à la

CRFF et à la LGF. Des tournois « Mundialito »

ont été organisés par SEYMOUR Mario (CTD

DAP) avec les écoles. Des clubs ont voyagé

pour voir des matchs à Paris et sur place, nous

avons organisé des animations et la diffusion

des matchs avec le cinéma REX. Un séminaire

sur le football féminin a été organisé par la

présidente de la CRFF (Monlouis Danielle).

Nous avons animé des ateliers football féminin

durant les grandes vacances pour près de 400

enfants.

182 en seniors

5. RETOMBÉES COUPE DU MONDE EN

GUADELOUPE

Déjà on a vu un beau spectacle et les personnes

qui ont peur de mettre leur(s) fille(s) au foot

vont y réfléchir.

Les filles aussi vont demander à leurs parents à

la rentrée de s’inscrire au foot.

Tout n’est pas automatique il faudra bien

recevoir ces filles pour qu’elles participent tout

au long de l’année.

Il va falloir que les clubs se préparent à recevoir

ces nouvelles licenciées en toute sécurité et en

toute convivialité.

Des partenaires et de nouvelles forces vives

vont sans doute se lancer dans la belle aventure

du football féminin

Mon souhait c’est qu’à l’image de C Diacre

des éducateurs qui ont déjà fait leurs preuves

chez les garçons puissent s’investir chez les

filles.

6. ACTIONS QUI VONT ÊTRE MISES EN PLACE

496 joueuses

30 éducatrices formées

15 arbitres féminines

2 joueuses bientôt

au pôle espoirs

#LOCALEMENTFIERS


foot féminin

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | | SEPTEMBRE OCTOBRE 2019 17

Charlaine Marie-Jeanne

1. LES CHIFFRES

Le Football Féminin en Martinique est organisé

autour d’un championnat avec une moyenne de

10 équipes, une phase aller-retour et un play off

entre les 4 premières équipes pour déterminer

le champion. Le Trophée Henry Jumontier, père

Fondateur du foot féminin en Martinique, lance

l’ouverture des compétitions féminines et la

Coupe de Martinique avec comme partenaire

la Collectivité. La Commission Régionale du

Football Féminin gère les compétitions seniors

et autres actions en concertation avec le

département technique de la ligue de Football.

La ligue compte environ 500 pratiquantes,

400 dirigeantes, 20 arbitres féminins, moins

d’une dizaine de cadres techniques féminins

pour plus de 9000 licenciées.

2. MA FONCTION ET SES DIFFICULTÉS

Premièrement j’ai l’avantage de travailler de

ma passion et je m’en réjouis. Mes missions

sont multiples au sein de l’équipe technique. J’ai

à l’instar de mes collègues du département une

grosse part administrative. Nous travaillons de

manière transversale sur la formation des cadres

techniques, le Projet de Performance Fédéral

(Pôle, Sections sportives, et sélections de jeunes

féminines et masculins) et le développement

des pratiques (le foot à l’école, le foot

d’animation, le futsal, le Beach Soccer, le foot

à effectif réduit et le gros chantier du Football

Féminin avec entre autres l’encadrement de

la section sportive féminine du collège Belle

Etoile de St Joseph et les sélections U14F et

U15F et la coordination de la sélection U17F,

les compétitions féminines seniors et la mise en

place des compétitions féminines de jeunes et

autres actions techniques.

Le calendrier d’actions techniques est bien

rempli, et le chantier du Football Féminin est

immense. La multiplicité des tâches techniques

et administratives énoncées précédemment fait

que je n‘ai pas suffisamment de disponibilité

pour être encore plus présente dans les

écoles, au plus près des clubs et des cadres

techniques et dirigeants, pour convaincre les

parents et joueuses et les sceptiques et les

médias et autres partenaires de la nécessité

de nous accompagner. Aussi, les moyens

humains, matériels et financiers ne sont pas

suffisamment adéquats. Néanmoins, les

choses évoluent et il y a un frémissement

depuis quelque temps au niveau des chiffres.

Il existe une commission régionale du Football

Féminin, et le département technique auquel

j’appartiens ainsi que des cadres techniques

qui s’impliquent de plus en plus pour faire

avancer le schmilblick.

3. FOOTBALL FÉMININ

Il existe des freins culturels car c’est une pratique

dite réservée à la gent masculine. Même si les

choses évoluent, les parents souhaitent une

autre pratique pour leurs filles.

Egalement,il y a un manque de moyens

humains, matériels et financiers : Même s’il y

a beaucoup plus de femmes qui s’impliquent

dans le football, en tant que dirigeantes, il y a

encore des manques au niveau de la formation

des cadres féminins ou des cadres intéressés

par la pratique féminine et des pratiquantes.

La structuration des clubs : les jeunes et

singulièrement les filles sont les-laisséespour

compte en terme d’encadrement

#LOCALEMENTFIERS


18

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | SEPTEMBRE | 2019 OCTOBRE 2019

foot féminin

et d’équipements, vestiaires inadaptés,

créneaux d’entrainements, terrains et autres

infrastructures.

L’insuffisance de médiatisation même si on

n’en parle un peu plus.

Les freins liés à la mixité et au manque de

compétitions féminines de jeunes : arrêt de la

pratique ou orientation vers d’autres pratiques

: d’où l’intérêt de mettre en place parallèlement

aux compétitions masculines de jeunes, des

compétitions féminines de jeunes et proposer

d’autres formes de pratiques (Foot à 5, 8,

Futsal…)

4.COUPE DU MONDE EN FRANCE

Nous avions priorisé les jeunes pour ces

opérations dans l’optique de la mise en place

des compétitions de jeunes féminines et des

moyens dont la ligue bénéficie de la part de la

Concacaf et de la Fifa ainsi que de la FFF dans

le cadre du développement. Concrètement sur

5 mercredis après-midi où la sensibilisation est

plus grande avec les clubs et les écoles, nous

avons proposé des pratiques diversifiées de

foot à 8, à 5 et Futsal où en moyenne plus

d’une soixantaine de jeunes se retrouvaient

avec leur club où des ententes, des équipes

scolaires aussi pour les des matchs avec des

animations et des objets promotionnels offerts.

Nous avons mis en place une action en mixité

initiée par la Fédération Française de Football

avec un plateau Mundialita un samedi matin à

la savane de Fort de France pour laquelle près

d’une centaine de jeunes étaient présents.

Enfin, en partenariat avec le complexe

cinématographique de Madiana nous avons

mis en place des animations avant les matchs

et la retransmission des matchs de l’équipe de

France dans une, voire deux salles où il y avait

en moyenne 250 personnes avec une majorité

de pratiquantes.

voS ArTICLES DE SporT Sur-MESurE

uniques au monde, 100% personnalisés

Romain MIELLE-CHIROUZE

+590 690 689 501

romain@anvmconsulting.com

@ZoneANVM

#LOCALEMENTFIERS


foot féminin

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019 19

Rina Long

1. LES CHIFFRES

Chez nous, le Football Féminin en sénior est

composé de 7 équipes pour la poule centre et

de 7 pour la poule centre ouest.

La mixité était tolérée à ce jour jusqu’en U15F.

Aujourd’hui la FFF vient d’élargir la mixité pour

les compétitions de jeunes, article 155 MIXITÉ,

pour la saison 2019-2020 pour les joueuses

jusqu’à U16F.

Très bonne nouvelle pour nos équipes

féminines.

Il n’existe pas de pôle outre-mer exclusivement

pour les filles, mais des sections sportives :

-Collège Balata exclusivement féminine 26

filles

-Collège de St Laurent du Maroni exclusivement

féminine 40 filles

-Collège d’Apatou en mixité 26 filles

Séniors Féminins 179 licenciées

U16-U17- U18F 146 licenciées

U14- U15F 93 licenciées

U12-U13F 49 licenciées

Football d’animation F 65 licenciées

2. MA FONCTION ET DIFFICULTÉS

En tant que Responsable Sous Commission

Féminine, je suis en charge de promouvoir le

développement du football féminin en Guyane

afin de mettre en place un certain nombres

d’actions coordonnées avec mes collaborateurs

et susciter des vocations en tant qu’arbitre,

animatrice fédérale, dirigeante ou bénévole

pour toutes celles qui aiment cette discipline.

Je n’ai aucune difficulté particulière que ce soit

avec les clubs ou dirigeants, car j’agis au nom

de la Ligue de Football de la Guyane pour le

développement du football féminin.

3. FOOTBALL FÉMININ

Mais pour notre football féminin quelques

difficultés ont été relevées en Guyane selon

moi :

- la distance (transport)

- l’encadrement (manque de bénévoles)

- le développement.

Nous n’avons toujours pas de championnat

jeune spécifique féminin pour les U15F,

alors que nous avons une sélection U15F

qui participe chaque année aux inter ligues

Antilles - Guyane.

Pour qu’il y ait un vrai développement

coordonné et structuré de la discipline pour les

filles, Il faudrait développer, et que l’effort soit

mené, au sein des clubs en termes d’attractivité.

Il existe déjà deux labels:

- Label jeune

- Ecole de football Féminin

Mais il faut arriver à sensibiliser les clubs

aux différents labels mis en place pour le

développement du football féminin et insister

auprès d’eux pour créer des catégories

d’équipes féminines et ça engagera des

championnats féminins.

#LOCALEMENTFIERS


20 WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

foot féminin

4.COUPE DU MONDE EN FRANCE

Avant la Coupe du Monde Féminine de

Football, nous avons été invitées par la FIFA

organisatrice de cette coupe du Monde 2019,

Madame HORTH - AMARANTHE Armide

actuellement Présidente de la Commission

Régionale Féminine de la Guyane et membre

au Comité directeur, Responsable en charge

de la gestion compétition et moi-même à un

séminaire à Mexico.

Ce séminaire a connu un vif succès car

nous avons pu aborder divers points sur «

les stratégies de développement du football

féminin ».

Nous avons pu échanger avec nos confrères

sur nos problématiques rencontrées avec le

football féminin.

A notre retour, nous, la Ligue de Football de la

Guyane, avons mis en place un plateau final

qui a regroupé les jeunes filles U13 à U16F à

Sinnamary pour le « MONDIALITO FOOTIBEL

« plateau foot à 8 qui a rassemblé plus de 14

équipes du centre et centre- ouest au nom des

clubs féminins représentés pour la Coupe du

monde 2019 en France soit 168 filles au total.

Cette manifestation était la continuité du projet

de ligue que nous avons mis en place depuis le

début de la saison, soit plusieurs regroupements

sur Matoury, Rémire, ST Laurent et Apatou.

Lors de cette journée, nous avons pu voir des

filles jouer entre elles et observer beaucoup

de qualités techniques chez certaines. Toutes

les filles ont été récompensées en médailles,

les coupes ont étés remises de la 1ère à la

3ème équipe, la meilleure buteuse, meilleure

défenseur, le plus beau but, meilleure révélation

etc... Le public ayant répondu présent, les

partenaires comme la CTG représenté par

Monsieur Le Président Rodolphe ALEXANDRE,

SUPER U, ATD, le Transport TOPOE répondent

toujours favorablement à nos demandes et

je tiens à les remercier à nouveau pour leur

confiance, sans oublier la CRA pour la mise à

disposition des arbitres pour cette manifestation

qui je le rappelle avait eu lieu de 9h à 14h30.

5.LE MESSAGE

Aujourd’hui le développement de la pratique

féminine en Guyane montre que les filles

comme les femmes ont leur place dans le

football et que grâce à la Fédération Française

de Football certaines jeunes filles peuvent

accéder à un pôle en participant aux inter

ligues qui est une opportunité à saisir!

C’est le travail qui paye, on n’a rien sans

abnégation, sans sacrifices et persévérance.

Je tiens à remercier tous les acteurs du football

féminin pour leur investissement et implication

pour notre jeunesse guyanaise, le Président et

Collègues de la Ligue de Football de la Guyane

pour leur soutien, la CRA pour la couverture

des matchs, nos partenaires, sponsors et tous

ceux qui me soutiennent de près comme de loin

sans oublier ma famille et notre Père éternel

qui me donne la force chaque jour d’accomplir

mes différentes missions.

#LOCALEMENTFIERS


foot féminin

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019 21

Les actions qui vont être mises en place

RINA LONG

Depuis plus de deux ans maintenant la Commission Féminine tente de mettre en place quelque chose de

structuré pour le développement comme les regroupements entre filles de U13 à U16F pour la zone centre

et centre ouest où les filles se rencontrent sous forme de plateau comme je l’ai expliqué plus tôt. Ce projet a

pour but, lors de la détection des filles pour les inter ligues en U15F, de donner de la pratique à ces jeunes

filles, les intéresser à la discipline pour qu’elles puissent jouer entre elles et que celles qui ne peuvent pas

accéder à la mixité avec leurs clubs puissent avoir du temps de jeu.

Exemple Orianne JEAN FRANÇOIS Footballeuse en équipe de France en U19F, aujourd’hui Championne

d’Europe.

Elle avait été détectée en Guyane, mais n’a pu se présenter qu’avec la sélection de la Réunion aux inter

ligues car rien n’avait été mis en place au préalable au niveau de la technique pour que les filles puissent

s’exprimer avec leurs équipes.

D’où cette année, le développement d’animation des pratiques pour les championnats féminins de foot à 8

catégories collège et lycée.

CHARLAINE MARIE JEANNE

Depuis, nous avons observé une sensible augmentation des licenciées. Nous espérons avoir des retombées

avec la médiatisation de la coupe du Monde. Cela va susciter des vocations et la présence de Wendy Renard

et Emeline Laurent au sein de l’ Equipe de France va booster encore plus le football féminin. La mise en place

parallèlement aux compétitions de jeunes, des compétitions féminines de jeunes pour la saison prochaine, la

participation régulière des sélections U14F, U15F et U17F aux Inter ligues ou aux compétitions de l’UFC et

de la Concacaf, offrent plus de possibilités d’expression et par la même, une plus grande lisibilité.

Aussi, l’intégration du foot à l’école chez les primaires et collégiennes, la pérennisation de la section sportive

féminine de premier cycle et l’ouverture de la section sportive féminine de second cycle, la mise en place

de formation spécifique de cadres, l’utilisation optimale de support de développement fédéraux etc… sont

autant d’actions ou supports qui permettront au football féminin d’atteindre sa vitesse de croisière avec bien

sûr, l’apport de partenaires et le soutien des médias.

CÉDRIC MONPIERRE

ETR : 1 DTR LOUIS Franck 2 CTD DAP (SEYMOUR M. et MONPIERRE C.)

•Augmenter le nombre d’école dans le programme « Foot à l’école »

•Renforcer le lien entre les clubs et les établissements scolaires

•Créer un lien entre les ALSH et les Clubs

•Créer un centre de perfectionnement pour les féminines

•Organisation du trophée des champions pour les féminines

•Mise en place de journées féminines dans le foot d’animation

•Animer les formations notamment animatrices fédérales et éducatrices fédérales

•Accompagner les clubs dans leur structuration avec le label FFF Féminines

•Animation de Stands LGF à la rentrée

#LOCALEMENTFIERS


03

22

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

les

ans

11

de la

R1

GUADELOUPE

GUYANE

MARTINIQUE

LES STATS

Quel club domine le plus

son championnat ?

#LOCALEMENTFIERS


les stats guadeloupe

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

23

Le Club Sportif Moulien est surement l’un des clubs

les plus titrés du football guadeloupéen mais nous

avons tenu à repondre à cette question sur les 11

dernières de Régionale 1 (depuis 2008).

Pourquoi ?

TOTAL DE POINTS

POSSIBLE DEPUIS 2011

CLUB SPORTIF MOULIEN

UNION SAINTE-ROSIENNE

ÉTOILE DE MORNE-L’EAU

LA GAULOISE

USBM

SIROCO

AMICAL CLUB

PHARE DU CANAL

JUVENTUS

AMICAL CLUB

Total de points

Total de points possibles

75%

67%

63%

62%

62%

60%

59%

58%

57%

47%

TITRE DE CHAMPION :

CSM DOMINE LARGEMENT…

Le CSM est 6 fois champion de la

Régionale avec 3 titres consécutifs

entre 2012 et 2015, le deuxième club

sur la marche est l’USR avec deux

victoires consécutives entre 2015 et

2016. Ensuite, les clubs suivants l’ont

remporté une fois sur les 11 dernières

années (JSVH, AJSS, l’Amicale de

Marie-Galante)

ATTAQUE : CSM, 49% PLUS DE

BUTS MARQUÉS QUE LA MOYENNE

GENERALE

Le CSM est leader dans cette catégorie.

Les Mouliens tournent à 1,53 buts

par match en R1. Mais l’attaquant

de la JSVH avec un passage de 6

entre 2008 et 2014 a su mettre leur

indicateur à 1.43 buts par match suivi

par l’USR avec 1,33 buts par match.

Malgré cette domination, le champion

de R1 affiche une moyenne générale

de 1.02 buts marqués ce qui peut se

traduire par un championnat où il n’y

a pas beaucoup de buts marqués.

DÉFENSE : CSM ENCAISSE

80 BUTS EN MOINS QUE USR SUR

11 ANS.

Le CSM est celui qui encaisse le moins

de buts par match en Championnat

depuis 2008. Les joueurs de Richard

ALBERT arrivent à afficher une moyenne

de 0.60 buts encaissés par match. Deux

clubs seulement arrivent à rester proches

du CSM avec 0.88 buts par match

pour l’USR et 0.87 buts par match pour

l’Etoile de MAL.

EN MATCH : CSM EST 14% DE

MATCHS PERDUS

Depuis 2008, le CSM n’a perdu

que 39 fois sur 286 matchs joués en

championnat. Aucune autre formation

n’a réussi à réaliser une performance

pareille. L’équipe la plus proche est l’USR

avec un écart de 29 matchs perdus en

plus.

91%

55%

60%

40%

33%

22%

39%

13%

38%

0%

Top 3

LE TOP 4

ET LES 4 DERNIERS

CLUB SPORTIF MOULIEN

UNION SAINTE-ROSIENNE

ETOILE DE MORNE-À-L’EAU

LA GAULOISE

USBM

SIROCCO ABYMES

PHARE DU CANAL

JUVENTUS SAINTE-ANNE

AMICAL CLUB

RED STAR

3 derniers

0%

0%

20%

20%

11%

11%

13%

25%

25%

63%

VICTOIRES/DÉFAITES

NOMBRE DE BUTS

CLUB SPORTIF MOULIEN

58% 1,53

14%

0,60

UNION SAINTE-ROSIENNE

48% 1,33

24%

0,88

ÉTOILE DE MORNE-À-L’EAU

42% 1,25

25%

0.87

LA GAULOISE

42% 1,28

32%

1,00

USBM

JUVENTUS

42% 1,28

32%

1,02

AMICAL CLUB

38% 1,08

34%

1,02

SIROCCO

LE PHARE

RED STAR

% victoires

% défaites

37% 1,09

34%

1,03

33% 0,95

36%

1,06

33% 0,96

36%

1,00

25% 1,53

0,60

88%

buts marqués par match

buts encaissés par match

ALORS, QUEL CLUB DOMINE LE

PLUS SON CHAMPIONNAT ?

Le CSM reste le meilleur sur les 11

dernières années selon les indicateurs

présentés toutes saisons confondues

depuis 2008. Les hommes de Richard

ALBERT sont aussi le seul club ayant

terminé le championnat 91% dans les

top 4, le prochain club est l’Etoile avec

60% ce qui confirme la domination du

CSM sur le championnat de la R1.

#LOCALEMENTFIERS


24

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

les stats guyane

L’ASC Geldar de Kourou est sûrement l’un des clubs

les plus titrés du football Guyanais mais nous avons

tenu à observer la performance de la régionale 1

depuis 2008.

Pourquoi ?

TOTAL DE POINTS

POSSIBLE DEPUIS 2011

A.S.C. LE GELDAR

U.S. MATOURY

C.S.C. DE CAYENNE

ASC AGOUADO

A.S.C. REMIRE

U.S. MACOURIA

ÉTOILE MATOURY

AJ SAINT-GEORGES

U.S. SINNAMARY

EF IRACOUBO

Total de points

Total de points possibles

77%

76%

68%

64%

55%

55%

65%

56%

55%

50%

TITRE DE CHAMPION :

L’US MATOURY A TERMINÉ 82% EN

DESSOUS DU TOP 3

L’US MATOURY est 5 fois champion

de la R1 avec 2 titres consécutifs

entre 2008 et 2010. Le Geldar est

en deuxième position avec 4 titres.

Le CSC Cayenne et l’ASC Agouado

ont dans leur vitrine qu’un seul titre de

champion. En 2018/19, La victoire

de l’ASC Agouado été un titre qui a

ouvert le débat.

ATTAQUE : LE GELDAR, 52% DE PLUS

DE BUTS MARQUÉS QUE LA MOY-

ENNE GÉNÉRALE.

Le Geldar est leader dans cette

catégorie, il tourne à 1,99 buts par

match. Il est suivi par le US Matoury

avec 1.92 de buts par match et l’ASC

Agouado avec 1.72 buts par match.

Malgré cette domination des 3 premiers,

la moyenne générale est de

1.30 buts marqués.

DÉFENSE : L’US MATOURY &

LE GELDAR ONT ENCAISSÉ 200 BUTS

SUR 244

Pas de vainqueur apparent dans cette

catégorie puisque les deux clubs l’US

Matoury et le Geldar ont encaissé 0.82

buts par match. Ensuite l’écart s’agrandit

avec des clubs comme l’Étoile de Matoury

avec un chiffre de 1.10 buts encaissés

par match et le CSC de Cayenne

avec 1.19 buts encaissés par match.

EN MATCH : LE GELDAR A CONNU

155 VICTOIRES

Le Geldar a remporté 64% des victoires

en R1 un chiffre assez flatteur puisque

le deuxième, l’US Matoury est à 61%

même si leurs statistiques de matchs perdus

sont meilleurs que le Geldar (16%

vs 18%). Il y a forcément un écart entre

le deuxième et le troisième puisque le

suivant est le CSC Cayenne avec 48%

de victoires.

100%

82%

64%

10%

10%

0%

29%

0%

13%

0%

Top 3

LE TOP 3

ET LES 3 DERNIERS

A.S.C. LE GELDAR

US MATOURY

CSC DE CAYENNE

A.S.C. AGUADO

A.S.C. REMIRE

U.S. MACOURIA

ÉTOILE MATOURY

A.J. SAINT-GEORGES

U.S. SINNAMARY

E.F. IRACOUBO

3 derniers

0%

0%

0%

0%

30%

22%

14%

38%

25%

38%

VICTOIRES/DÉFAITES

NOMBRE DE BUTS

A.S.C. LE GELDAR

16%

US MATOURY

16%

CSC DE CAYENNE

23%

ALORS, QUI DOMINE?

64% 1,99

0,82

61% 1,92

0,82

A.S.C. AGUADO

45% 1,72

32%

1,48

A.S.C. REMIRE

32% 1,45

41%

1,57

U.S. MACOURIA

30% 1,30

40%

1,53

ÉTOILE MATOURY

26%

48% 1,59

1,19

42% 1,51

1,10

A.J. SAINT-GEORGES

33% 1,43

44%

1,63

U.S. SINNAMARY

32% 1,23

42%

1,43

E.F. IRACOUBO

28% 1,09

54%

1,76

% victoires

% défaites

buts marqués par match

buts encaissés par match

Malgré un match assez serré entre le

Geldar et US Matoury. Le Geldar reste

le meilleur club sur les 11 dernières

années selon les indicateurs présentés

toutes saisons confondues. Le Geldar a

une moyenne de position de 1.8 ce qui

est meilleur que l’US Matoury à 2.20.

Le Geldar a aussi une particularité de

n’avoir jamais terminé à l’extérieur du

top 3.

#LOCALEMENTFIERS


les stats martinique

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

25

Le Club Franciscain est sûrement l’un des clubs les

plus titrés du football Martiniquais mais nous avons

tenu à répondre à cette question sur les 11 dernières

de Régionale 1 (depuis 2008).

Pourquoi ?

TOTAL DE POINTS

POSSIBLE DEPUIS 2011

CLUB FRANCISCAIN

R.C. RIVIÈRE-PILOTE

GOLDEN LION

AIGLON

CLUB COLONIAL

SIROCO

ESSOR-PRÉCHONTAIN

GOLDEN STAR

C.S. CASE-PILOTE

U.S. ROBERT

Total de points

Total de points possibles

79%

70%

75%

67%

71%

59%

57%

55%

57%

50%

TITRE DE CHAMPION : LE CLUB

FRANCISCAIN JAMAIS TERMINÉ

EN-DESSOUS DU TOP 4 …

Le CF est 6 fois champion de la R1

avec 3 titres consécutifs entre 2016

et 2019 et n’a jamais terminé le

championnat au-dessous des top 4. En

deuxième position, il y a deux clubs

Golden Lion et RC Rivière Pilote. Le

Golden Lion l’a remporté deux années

consécutives entre 2014 et 2016,

pour le RC Rivière Pilote en 2012/13

et 2018/19. On ferme la marche

avec le Club Colonial avec un titre en

2010/11.

ATTAQUE : LE CLUB FRANCISCAIN,

88% DE PLUS DE BUTS MARQUÉS

QUE LA MOYENNE GÉNÉRALE

Le CF est leader dans cette catégorie.

Les Franciscains tournent à 2,15 buts

par match en R1. Il est suivi par le

Golden Lion avec 2.01 de buts par

match en R1 et le RC Rivière Pilote

avec 1.73 buts par match. Malgré

cette domination des 3 premiers, la

moyenne générale est de 1.15 buts

marqués pour le championnat de R1.

DEFENSE : LE CLUB FRANCISCAIN A

ENCAISSÉ 250 BUTS SUR 286

Le CF est celui qui encaisse le moins de

buts par match en Championnat depuis

2008. Les franciscains arrivent à afficher

une moyenne de 0.87 buts encaissés par

match. Deux clubs seulement arrivent à

rester proches du club Franciscain: 0.90

buts encaissés par match pour le Golden

Lion et 0.92 buts encaissés par match

pour le RC Rivière Pilote.

EN MATCH : LE CLUB FRANCISCAIN A

PERDU 13% DE SES MATCHS

Le CF n’a perdu que 37 fois sur 286

matchs joués en championnat. Aucune

autre formation n’a réussi à réaliser

une telle performance. L’équipe la plus

proche est le Gold Lion avec un écart de

6 matchs perdus en plus.

100%

64%

70%

27%

90%

9%

9%

38%

0%

0%

Top 4

LE TOP 4

ET LES 4 DERNIERS

CLUB FRANCISCAIN

R.C. RIVIÈRE-PILOTE

GOLDEN LION

AIGLON

CLUB COLONIAL

ESSOR-PRÉCHONTAIN

GOLDEN STAR

C.S. CASE-PILOTE

U.S. ROBERT

ÉMULATION

4 derniers

0%

0%

0%

9%

0%

9%

18%

25%

25%

50%

VICTOIRES/DÉFAITES

NOMBRE DE BUTS

CLUB FRANCISCAIN

AIGLON

13%

R.C. RIVIÈRE-PILOTE

22%

GOLDEN LION

17%

28%

CLUB COLONIAL

20%

64% 2,15

0,87

51% 1,73

0,92

58% 2,01

0,90

46% 1,60

1,20

53% 1,58

0,81

ESSOR-PRÉCHOTAIN

33% 1,39

33%

1,36

GOLDEN STAR

32% 1,19

37%

1,23

C.S. CASE-PILOTE

36% 1,35

38%

1,50

U.S. ROBERT

27% 1,09

39%

1,38

ÉMULATION

24% 0,94

50%

1,52

% victoires

% défaites

buts marqués par match

buts encaissés par match

ALORS, QUEL CLUB DOMINE LE

PLUS SON CHAMPIONNAT ?

Le Club Franciscain reste le meilleur

sur les 11 dernières saisons selon les

indicateurs présentés, toutes saisons

confondues depuis 2008 avec la particularité

de n’avoir jamais terminé à

l’extérieur du top 4.

#LOCALEMENTFIERS


26

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

Quel est le championnat R1 de

football le plus compétitif entre

la Guadeloupe, la Martinique

et la Guyane

Quel championnat a le plus d’équilibre ?

Quel championnat a les équipes les plus dominantes ?

Est-ce difficile de rester dans chaque championnat ?

Quel championnat a obtenu le plus grand nombre de points par

rapport au total des points possibles réalisés par le champion ?

Les matchs nuls font-ils un championnat compétitif ?

La Régionale 1 en Martinique est souvent

citée comme la ligue où le niveau de jeu est

supérieur à celui de la Guadeloupe et de la

Guyane et conséquence de cela nous pouvons

conclure alors que c’est la plus compétitive.

Cependant, cette affirmation est-elle véridique?

Cet article examine la compétitivité de chacun

des 3 championnats de R1 des ligues de football

en Guadeloupe « Ligue Guadeloupéenne

de Football (LGF) » , en Martinique « Ligue de

Football de Martinique (LFM) » et en Guyane «

Ligue Football de Guyane (LFG) » afin de déterminer

laquelle est la plus compétitive.

L’une des méthodes les plus courantes pour évaluer

le caractère compétitif d’une ligue de football

consiste à examiner le haut du tableau mais

elle peut être perçue comme trop simple.

Une autre, est le fait de savoir à quelle fréquence

un match nul dans chaque championnat peut

servir d’indicateur pour déterminer l’équité des

équipes dans le même championnat mais encore

une fois ce n’est qu’un indicateur.

Poursuivez votre lecture pour savoir quel est le

championnat de football le plus compétitif en

R1 – LGF, R1 – LFM, R1 - LFG.

LE CHAMPIONNAT LE PLUS ÉQUILIBRÉ

SAISON

2008/09

2009/10

2010/11

2011/12

2012/13

2013/14

2014/15

2015/16

2016/17

2017/18

2018/19

Depuis 2008

Depuis 2014

0.590

0.385

0.404

0.221

0.394

0.413

0.394

0.385

0.337

0.413

0.365

0.391

0.379

0.295

0.346

0.423

0.394

0.423

0.394

0.654

0.587

0.529

0.385

0.433

0.442

0.517

0.432

0.295

0.500

0.409

0.443

0.352

0.443

0.432

0.500

0.477

0.489

0.434

0.468

1.La Martinique détient le plus grand déséquilibre des 3

territoires avec un score de 0.654 en 2014/15.

#LOCALEMENTFIERS


WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

27

2.La Guadeloupe détient le meilleur équilibre des 3 territoires

avec un score de 0.221 en 2011/12.

3.La Guadeloupe est le championnat le plus équilibre en

moyenne depuis 2008 ou depuis 2014.

QUEL CHAMPIONNAT A OBTENU LE PLUS

GRAND NOMBRE DE POINTS PAR RAPPORT AU

TOTAL DES POINTS POSSIBLES PAR LE

CHAMPION?

Un autre indicateur qui nous aidera à analyser

la compétitivité est le pourcentage de points

réalisés par le champion. Cet indicateur permet

de comprendre les difficultés que le champion a

rencontré pour gagner ses matchs. Une saison

en R1 - LFM et R1 - LGF c’est 26 matchs alors

qu’en R1 - LFG c’est 22 matchs. Respectivement,

le champion peut comptabiliser 104 ou 88

points. Plus le pourcentage est élevé moins le

championnat est compétitif. Nous avons pu observer

dans cette catégorie en moyenne la R1 -

LFG a la première place avec 83.1% des points

possibles, suivi de la R1 - LFM avec 82.9%.

Enfin, pour finir la R1 - LGF reste le championnat

le plus compétitif avec une moyenne de 78.6%.

% DE POINTS RÉALISÉS PAR LE CHAMPION

QUEL CHAMPIONNAT A LES ÉQUIPES LES PLUS

DOMINANTES?

C’est en regardant la proportion de points gagnés

dans ces ligues au cours des onze dernières

saisons que cela rend les choses plus intéressantes.

Le ASC le GELDAR a gagné 10,80%

des points partagés entre les équipes de la R1

- LFG au cours de la période susmentionnée,

soulignant encore leur domination apparente

dans le championnat par rapport aux autres

équipes.

Le tableau ci-dessous montre les deux équipes

de chaque championnat avec la plus forte proportion

de points gagnés dans les 3 meilleurs

championnats en Guadeloupe, Martinique et

Guyane entre 2008/09 et 2018/19

LIGUE EQUIPE

POINTS TOTAL DE PTS %

A.S.C. Le Geldar 754/6982 10.80%

US Matoury 746/6982 10.68%

Club Franciscain 885/9321 9.49%

Club Sportif Moulien 837/9044 9.25%

RC Rivière-Pilote 785/9321 8.42%

SAISON

USR 750/9044 8.29%

2008/09

73%

82%

82%

2009/10

2010/11

2011/12

85%

81%

70%

79%

81%

79%

76%

84%

83%

ZONE

Guyane

Martinique

LIGUE

R1-LFG

R1-LFM

% TOTAL DE POINTS

DE LA LIGUE

21,48%

17,82%

2012/13

78%

81%

84%

Guadeloupe

R1-LGF

17,55%

2013/14

2014/15

2015/16

2016/17

2017/18

2018/19

81%

81%

84%

80%

75%

78%

79%

90%

85%

89%

82%

86%

78%

84%

85%

83%

91%

83%

Moyenne 0.786 0.829 0.831

COMPÉTITION À CLASSER COMME ÉLITE

Étant donné qu’une ou deux équipes dominent

certains championnats, il est difficile d’évaluer

à quel point ces championnats sont compétitifs

par rapport aux autres positions du championnat

«élite». Si nous regardons combien d’équipes

différentes ont terminé dans le top tiers

de chaque championnat au cours des onze

dernières saisons, nous pouvons voir à quel

#LOCALEMENTFIERS


28

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

point chaque championnat doit être compétitif

et classé comme élite.

Le top tiers de la R1 - LGF et la R1 - LFM, fait partie

des 4 premiers clubs, tandis que le championnat

R1 - LFG occupe les trois premières places

(cette ligue n’a que 12 équipes, alors que les

autres en compte 14).

À cet égard, la R1 – LGF est le championnat le

plus compétitif avec 12 équipes différentes qui

se classent dans le top 4. Le championnat de

la R1 - LFM a eu 10 équipes différentes de premier

plan, tandis que la championnat R1 – LFG

seulement 8.

EST-CE DIFFICILE DE RESTER DANS CHAQUE

CHAMPIONNAT DE R1?

Si ce sont les mêmes équipes qui sont promues

dans les 3 championnats R1 du football Antillo-Guyanais

et qui sont reléguées la saison suivante,

la compétition pour ces places inférieures

ne sera pas très élevée. Toutefois, si les équipes

nouvellement promues améliorent la qualité du

championnat et que les équipes plus anciennes

sont reléguées, on pourrait affirmer que le championnat

devient plus compétitif.

ZONE

Martinique

Guadeloupe

Guyane

LIGUE

R1-LFM

R1-LGF

R1-LFG

ÉQUIPE RELÉGUÉES

LA 1ÈRE ANNÉE

34,48%

26,67%

20,00%

Le tableau ci-dessus montre que les équipes

nouvellement promues sont reléguées de la LFM

au sommet des 3 premiers championnats du

football Antillo-Guyanais. Les équipes nouvellement

promues ont également moins de mal à

concourir en LGF. En LFG, cependant, les équipes

nouvellement promues semblent améliorer

la qualité globale du championnat et la rendre

plus compétitive.

LES MATCHS NULS FONT-ILS UN

CHAMPIONNAT COMPÉTITIF?

Si deux équipes sont à égalité dans un même

match (et que ni l’une ni l’autre n’est chanceuse

ou malchanceuse), nous pouvons supposer

qu’un match nul est un résultat juste. Par

conséquent, la fréquence à laquelle un match

nul a lieu dans chaque championnat peut être

utilisée comme indicateur de la régularité des

équipes du championnat (bien sûr, certaines

équipes auront beaucoup plus de matchs nuls

que d’autres).

Le tableau ci-dessous montre le pourcentage

moyen de matchs nuls par saison dans les 3

meilleurs championnats Antillo-Guyanais au

cours des onze dernières saisons:

ZONE

Guadeloupe

Martinique

Guyane

LIGUE

R1-LGF

R1-LFM

R1-LFG

ÉQUIPE RELÉGUÉES

LA 1ÈRE ANNÉE

27,88%

24,39%

22,56%

QUEL CHAMPIONNAT EST LE PLUS

COMPÉTITIF?

En utilisant un système de

points simple basé sur tous les

facteurs mentionnés ci-dessus,

nous pouvons constater que

la R1 - LGF est en fait la plus

compétitive des 3 meilleures

ligues du football Antillo-

Guyanais.

La R1 - LFM se situe juste

derrière et la RL1-LFG est la

moins compétitive.

#LOCALEMENTFIERS


WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

29

Par contre si vous recherchez un

championnat où vous voulez voir des

buts (plus de 3 buts d’écart par match),

vous auriez plus de chance de voir

cela en Martinique (17.2% des matchs

joués sur les onze derniers soit 345

matchs avec un écart de 3 buts) suivi en

deuxième position par la LFG avec 230

matchs sur environ 1476 soit 15.6% et

le dernier est LGF avec 252 matchs sur

environ 2002 matchs soit 12.6%.

ZONE

Guadeloupe

Martinique

Guyane

LIGUE

R1-LGF

R1-LFM

R1-LFG

POINTS

17

10

09

Equilibre/

Déséquilibre

% Pts réalisés

% Total de pts

de la ligue

# Equipe

Top tiers

% Relégation

% Matchs

nuls

Total

R1-LGF

R1-LFG

R1-LFM

3

2

1

3

1

2

3

1

2

3

1

2

2

3

1

3

1

2

17

9

10

3

% Match nuls

2

1

% Pts réalisés

0

% Relégation

% Total de pts de la Ligue

SYSTÈME DE POINTS:

3 = le plus compétitif

0 = Le moins compétitif

#LOCALEMENTFIERS


04

30

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

LA REPRISE

Le Futsal s’est depuis 4 ans environ

développé aux Antilles, 11 ans après la

Guyane. Cette ancienneté se manifeste par

un panel de compétitions assez variées en

Guyane avec pas moins de 10 compétitions

(championnats et coupes) qui sont le

fruit d’une structuration riche des années

d’expérience emmagasinées.

Ses deux petites sœurs, que sont la

Guadeloupe et la Martinique, tentent de

combler leur retard organisationnel, le

sportif étant relativement difficile à évaluer.

Néanmoins une chose rapproche l’ensemble

de ces territoires, ce sont la dépendance

des clubs aux joueurs de Football et plus

particulièrement de R1.

On distingue une très forte dépendance

tant en sélection qu’en club aux capacités

techniques et physiques des joueurs de

l’élite du football.

Cela a pour conséquence un ralentissement

de la progression du niveau général (bien

des coachs sont également coach de

football alors que cela n’a rien à voir).

Mais cela peut également déranger

les dirigeants de clubs de football qui

investissent lourdement sur leur joueurs par

le biais de prime à la signature, de facilités,

primes de matchs, etc... Autant d’avantages

qu’ils estiment “obligés” à leurs joueurs et

par conséquent ils ont du mal à comprendre

comment un joueur manque un entraînement

de foot pour aller “swé”.

Au début, certains tentaient de faire croire

que la pratique du Futsal en mode loisir

permettrait d’occuper des joueurs avec un

faible temps de jeu, de retour de blessure,

manque de rythme... mais rapidement, tout

Futsal/Football A

Qui crai

UN TEXTE DE FUTSA

le monde s’est rendu compte que les intérêts

des dirigeants des 2 disciplines n’étaient pas

complémentaires.

Pourtant, aujourd’hui, tout le monde semble

faire avec et on observe que les clubs de

football ont repris la main sur les priorités

de leurs joueurs. On observe des matchs

reportés parce que trop de joueurs de Football

seraient impliqués dans une rencontre et cela

entraînerait un déséquilibre pour certains

clubs.

Le Futsal est à une période charnière où les

projets des clubs aussi bien en Guyane qu’en

Guadeloupe ou Martinique sont fragiles.

Certains tentent un coup et puis s’en vont.

Le champion de Guyane n’a pas repris la

compétition, le champion de Guadeloupe

de la même année a carrément créé un

championnat parallèle (qui semble vouloir se

démarquer des autres avec une organisation

assez singulière par rapport aux autres,

notamment sur la communication et la

formation). En gros, chaque année, sur les 3

départements on observe la disparition de 4

projets Futsal, le plus souvent comblés par des

créations de nouvelles associations.

Les doubles licences sont autant d’outils de

protection des clubs de Football qui n’ont pas

encore fait leur preuves mais qui peu à peu

n’ont plus leurs raisons d’être, tant le football

est redevenu la priorité des doubles licenciés

des 3 ligues fédérales.

On constate un plus grand équilibre dans le

championnat “dissident” de Guadeloupe,

le KIA Futsal où on trouve une plus grande

proportion de joueurs qui ne pratiquent que

le Futsal ou en font leur priorité les soirs de

double matchs.

#LOCALEMENTFIERS


ntilles-Guyane...

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

31

nt qui ?

L MERCATO

Néanmoins l’équilibre y demeure encore

fragile.

En somme, on peut comprendre la crainte

des clubs de Football qui voient dans les

“swé” de Futsal une cause de blessure

ou de baisse d’assiduité. En Guadeloupe

les clubs ayant essayé d’endiguer ce

phénomène en créant leur propre section

Futsal se sont vautrés lamentablement

car au final leur joueurs vont jouer dans

des équipes taillées pour le titre avec un

fonctionnement à part entière de club. En

martinique, hormis le Club Colonial lors

des balbutiements du Futsal, aucun autre

club de foot n’a réussi à faire émerger un

projet Futsal cohérent.

On constate en somme une crainte des 2

côtés avec des raisons diverses, mais on

constate pour l’instant et depuis un an, une

capitulation des dirigeants de Futsal qui

ne peuvent promettre les mêmes choses

que les clubs de football. Et le niveau du

Futsal dans tout ça, malgré des petites

marques annuelles d’intérêt par la FFF,

ne semble guère progresser, les coachs

n’ayant que trop peu de joueurs prêts à

progresser dans notre chère discipline.

Ce que nous nous craignons, c’est le

jour où on constatera que les autres îles

de la Caraïbe nous auront dépassé sur

le parquet, avec les mêmes contraintes,

les mêmes joueurs, les mêmes formations.

Juste parce qu’on se contente de pratiquer

ce sport à part entière comme un loisir.

La nouvelle compétition (KIA Futsal)

largement décriée à sa création, est

désormais une source de crainte car

elle a montré qu’on peut développer

des idées en dehors du cadre Fédéral.

Ça inspire certains, irrite d’autres, mais

il est indéniable que ça apporte un vent

de fraîcheur dont a clairement besoin le

Futsal dans cette période où malgré les

évolutions, de nombreux détails nous

préoccupent quand au degré d’exigence

des instances et surtout de leur constance

dans le travail de développement :

GUYANE

Disparition du trophée des champions,

communication limité au site de la LFG

MARTINIQUE

aucune date ferme de reprise le 23

septembre, communication uniquement

lors des évènements importants

GUADELOUPE (LGF)

3 dates pour jouer trophée de

champions, arbitres pas encore payé de

leurs matchs de l’an dernier, match en

plein air programmés en pleine période

cyclonique.

Cet équilibre fragile devrait inspirer

la crainte chez les clubs de Futsal et

l’apaisement des club de football,

mais force est de constater que que les

sentiments sont beaucoup plus partagés,

avec des clubs de Futsal plutôt satisfaits

de l’évolution et des clubs de football en

quête permanente de limiter les escapades

de leur joueurs.

Affaires à suivre...

#LOCALEMENTFIERS


32

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

Guadeloupe / Régionale 1

LE PHARE

Créé en 1945

3e place* (2017/18)

8 saisons en R1*

STADE LAMENTINOIS

9e place* (2018/19)

5 saison en R1*

Petit-Canal

U.S.R.

Créé en 1963

2 TITRES*

11 saisons en R1*

Sainte-Rose

U.S.B.M.

Créé en 1963

2e place (2017/18)*

9 saisons en R1*

JEUNESSE ÉVOLUTION

13e place* (2018/19)

1 saison en R1*

Le Moule

C.S.M.

Créé en 1931

6 TITRES*

11 saisons en R1*

Lamentin

Petit-Bourg

La Jaille Les Abymes

Baie-Mahault Raizet

Le Gosier

UNAR

11e place* (2018/19)

1 saison en R1*

J.S.V.H

1 TITRE*

6 saisons en R1*

Vieux-Habitants

SOLIDARITÉ SCOLAIRE

Créé en 1907

6e place (2016/17)*

6 saisons en R1*

AS GOSIER

7e place* (2012/13)

7 saisons en R1*

Basse-Terre

ARSENAL

Créé en 1938

5e place* (2018/19)

5 saisons en R1*

Capesterre

RACING CLUB

Créé en 1925

5e place* (2013/14)

5 saisons en R1*

LA GAULOISE

Créé en 1946

2e place* (2016/17)

10 saisons en R1*

AMICAL CLUB

Créé en 1966

1 TITRE*

8 saisons en R1*

*Résultas enregistrés à partir de l’année 2008

#LOCALEMENTFIERS


WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

33

Martinique / Régionale 1

R.C. LORRAIN

7e place* (2018/19)

2 saisons en R1*

LA SAMARITAINE

4e place* (2017/18)

7 saisons en R1*

Le Lorrain

Sainte-Marie

GOLDEN LION

2 TITRES*

10 saisons en R1*

Gros Morne

RÉVEIL SPORTIF

4e place* (2008/09)

2 saisons en R1*

Saint-Joseph

Le Robert

R.C. ST-JOSEPH

11e place* (2018/19)

3 saisons en R1*

U.J. MONNEROT

Première saison*

CLUB COLONIAL

1 TITRE*

11 saisons en R1*

Fort-de-france

Lamentin

Le François

Ducos

U.S. ROBERT

6e place* (2012/13)

8 saisons en R1*

C.O. TRENELLE

Première saison*

AIGLON

2e place* (2009/10)

11 saisons en R1*

Rivière-Pilote

CLUB FRANCISCAIN

6 TITRES*

11 saisons en R1*

NEW STAR

7e place* (2017/18)

4 saisons en R1*

ESSOR PRECHOTIN

4e place* (2010/11)

11 saisons en R1*

R.C. RIVIÈRE-PILOTE

2 TITRES*

11 saisons en R1*

*Résultas enregistrés à partir de l’année 2008

#LOCALEMENTFIERS


34

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

Guyane / Régionale 1

LE GELDAR DE KOUROU

4 titres*

11 saisons en R1*

KOUROU F.C.

4e place* (2015/16)

4 saisons en R1*

S.C. KOUROUCIEN

5e place* (2014/15)

4 saisons en R1*

OLYMPIQUE DE CAYENNE

10e place* (2016/17)

6 saisons en R1*

A.J. SAINT-GEORGES

A.S.C. AGOUADO

1titre*

10 saisons en R1*

Apatou

Kourou

Cayenne

Rémire-Montjoly

Matoury

4e place* (2009/2010)

8 saisons en R1*

C.S.C. CAYENNE

1 titre*

11 saisons en R1*

Grand-Santi

Saint-Georges

A.S.C. RÉMIRE

2e place* (2016/17)

10 saisons en R1*

A.S.U. GRAND SANTI

3e place* (2013/14)

6 saisons en R1*

ÉTOILE DE MATOURY

2e place* (2017/18)

7 saisons en R1*

F.C. OYAPOCK

6e place* (2018/19)

4 saisons en R1*

U.S. MATOURY

5 titres*

11 saisons en R1*

*Résultas enregistrés à partir de l’année 2008

#LOCALEMENTFIERS


WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

35

R1/Féminines

TOUT SEZON

Le Lorrain

US LORRINOISE

R.C. ST-JOSEPH

St-Pierre

Trinité

A.S.C. EMULATION

St-Joseph

Schoelcher

Fort-de-france

Ducos

Le François

LA GAULOISE

CLUB COLONIAL

St-Esprit

Rivière-pilote

CLUB FRANCISCAIN

AVENIR F.C.

F.A.M.

R.C. RIVIÈRE PILOTE

Petit-Canal

U.S.B.M.

SPORTING CLUB

Baie-Mahault

Petit-Bourg

Capesterre B elle-eau

Morne-à-L’eau

Les Abymes

Le Gosier

Marie-galante

VENUS DE BLANCHET

Le Moule

A.S.F.F.B.

A.S. ANONYMES

A.S. LES INCREVABLES

U.S. CAMBREFORT

Basse-Terre

LA GAULOISE

ARSENAL CLUB

MGGF

A.S. MORO

Mana

F.C. MAYANDÉ

A.S.C. AWOMSA

Kourou

Saint-Laurent

KOUROU F.C.

Rémire

COSMO FOOT

Montjoly

S.C. KOUROUCIEN

ASCO

EJ BALATE

LOYOLA OMNI. CLUB

A.S.C. RÉMIRE

#LOCALEMENTFIERS


36

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

Futsal

Mana

DIALYSE TEAM

F.C. MONTJOLY

MANA F.C.

Sinnamary

Kourou

Cayenne

A.A.S.K.

REAL GUIANA

A.S.C. KOUTE MO

A.S.C. C.C.I.G.

Matoury

NST 51

F.C. FAMILY

A.S. GOLDEN STAR

A.S. ETOILE MATOURY

A.S.C. LATE ROUJ

A.F.F.P.

AMICALE 233

EXCELSIOR

Le Lorrain

Ste-Marie

ÉVEIL DE CARABIN

Trinité

St-Joseph

Schoelcher

Fort-de-france

Lamentin

Ducos

R.C.M.E.

RELEVE LAMENTIN

ANIM SPORT

CLUB C M.J.C.

FLOREAL GLADIATORS

G.I.F.

SPORTING F.C.

CLUB COLONIAL

Rivière-Salée

Vauclin

Anses d’Arlet

CASABLANCA F.C.

AVENIR F.C.

A.B.N.F.

F.A.M.

U.F.A

A.S.D.

SPORTING CLUB

LE PHARE

Petit-Canal

LA GINGA

ZAYEN LA

RAIZET F.C.

MGS F.C.

Baie-Mahault Morne-à-L’eau

Raizet

Les Abymes

Gosier

Sainte-Anne

NEW TEAM

Saint-François

MIG

Pointe-à-Pitre

A.S.C. CARÉNAGE

FOS A CARÉNAJ

A.S.C. FLAMBOYANTS

Bouillante

Capesterre Blle-Eau

Vieux-habitants

FC3M

FAX

DLO CHO

Grand-bourg

SEVEN

#LOCALEMENTFIERS

DEVIL’S

USGB

OG LIONS

INTRÉPIDE F.C.


WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

37

#LOCALEMENTFIERS


38

WWW.KARAÏBES-SPORTS.COM | OCTOBRE 2019

KT SPORT DESIGN

AGENCE DE COMMUNICATION SPORTIVE

20%*

20%*

CODE PROMO KS19

CODE PROMO KS19

Ces clubs nous ont déjà fait confiance

Ces clubs nous ont déjà fait confiance

CRÉATION DE LOGO DOSSIER DE SPONSORING AFFICHES & FLYERS

GESTION CRÉATION DES DE RÉSEAUX LOGO SOCIAUX DOSSIER DE SITE SPONSORING INTERNET PHOTOS AFFICHES / VIDÉOS & FLYERS

CRÉATION GESTION DES TENUES RÉSEAUX ORIGINALES

SOCIAUX SITE CONSEILS INTERNET EN IMAGEPHOTOS / VIDÉOS

CRÉATION DE TENUES ORIGINALES CONSEILS EN IMAGE

+33(0)6.87.08.19.33

CONTACT@KTSPORTDESIGN.COM

+33(0)6.87.08.19.33

CONTACT@KTSPORTDESIGN.COM

#LOCALEMENTFIERS

WWW.KTSPORTDESIGN.COM

WWW.KTSPORTDESIGN.COM

*Offre valable sur toutes nos prestations jusqu’au 30/09/2019

*Offre valable sur toutes nos prestations jusqu’au 30/09/2019

More magazines by this user
Similar magazines