LA LETTRE JUMELAGE – JUIN 2013

theatredevienne.com

LA LETTRE DU JUMELAGE –JUIN 2013 - Théâtre de Vienne

LA LETTRE DU JUMELAGE JUIN 2013

EDITO

C’est avec grand plaisir que nous vous présentons la deuxième édition de cette Lettre du Jumelage qui témoigne une

fois encore de la vitalité des aventures artistiques de l’agglomération viennoise !

Dans chaque article, des liens renvoient vers les sites des partenaires du Jumelage, n’hésitez pas à les consulter… et

pourquoi pas à vous lancer dans l’aventure pour 2013-2014 ?

Gaëtane BOUCHET, professeur relais du Jumelage

Joseph BELLETANTE, conservateur des bibliothèques de Vienne

Giuliano M. TENISCI, directeur du Théâtre de Vienne

DU COTE DES BIBLIOTHEQUES…

SANG D’ENCRE 2012, LE BILAN

Cette année, ce sont quatorze

classes de primaire et 2 classes

de collège qui ont rencontré

Hubert BEN KEMOUN au

Trente.

Hervé JUBERT a lui répondu aux questions de six

classes de collège.

SANG D’ENCRE 2012 PRIX DES

LYCEENS

Il a été décerné à Jérémie GUEZ pour

Balancé dans les cordes.

EN DIRECT DES CLASSES…

Classe de CM2 de Mme FREITAS, Ecole J.

Rostand

Avant de rencontrer Hubert BEN KEMOUN, les

élèves avaient préparé des questions, voici un

extrait des échanges :

« Est-ce que vos livres sont traduits dans

d'autres langues ?

HBK- Mes ouvrages sont traduits dans une

quinzaine de pays. (dont la Chine).

- Est-ce que le choix des prénoms (Nico,

Samuel...) est fait au hasard ?

HBK- Les prénoms Nicolas et Samuel n'ont pas

été choisis au hasard. Nicolas est le prénom de

mon fils et Samuel est celui de son meilleur ami !

Dans les histoires de Nico, je m’inspire des

histoires de son fils. Ce petit garçon qui essaie

d'exister parmi les autres.

- Pourquoi avez-vous choisi le genre

fantastique dans certains de vos livres ?

HBK- Le genre fantastique est le fait qu'une

histoire débute toujours dans la réalité puis d'un

coup, elle bascule dans le fantastique. Être

auteur, c’est passionnant car c’est l’auteur qui a le

pouvoir. C'est lui qui commande son histoire et la

vie de ses personnages.


LE PRIX ALIZE

Depuis 10 ans, le Secteur

jeunesse de la Médiathèque

de Vienne organise des débats

littéraires dans le cadre du

projet Alizé : durant l'année

scolaire, c'est quelque 500

collégiens des 6 collèges de l'Agglomération Viennoise

qui lisent une sélection de 8 romans et albums.

Deux auteurs de la sélection, Christophe LEON et

Sylvie DESHORS ont rencontré les classes.

C'est l'occasion pour tous ces jeunes de lire bien sûr

mais de s'interroger sur des questions d'actualité et de

s'essayer au débat en élaborant un argumentaire sur le

livre qu'ils ont préféré.

En effet, jeudi 16 mai pour les 4 ème -3 ème et vendredi 17

pour les 6 ème -5 ème se sont déroulés à la Médiathèque

des débats inter collèges pour élire le prix Alizé dans les

deux sélections.

C’est un projet porteur de sens pour l’équipe de la

médiathèque puisqu’il réunit des collégiens d’horizons

différents, documentalistes, professeurs, bibliothécaires,

informaticiens et auteurs autour d’une même passion, la

lecture et le débat !

Envie d’en savoir plus ?

Le blog du prix Alizé ou le site du Trente

La sélection 6 ème -5 ème et la sélection 4 ème -3 ème

(avec notamment les sélections et la Une)

Catherine ROLLIN, secteur jeunesse

PRIX LITTERAIRE LIVRAVOUS

Ce prix littéraire s'adresse à des classes de 2nde GT et

Bac pro (toutes années), mais exclut les candidatures

individuelles d'élèves.

Trois romans récents parus en poche, sélectionnés par

un comité de lecture composé d'enseignants, de

documentalistes et de bibliothécaires sont proposés aux

élèves en septembre.

Sélection 2012-2013 :

- Un endroit où se cacher, Joyce Carol OATES

- La Ballade de Lila K, Blandine LE CALLET

- La Porte des enfers, Laurent GAUDE

Les établissements participants choisissent

leurs modalités d'animation et de fonctionnement en

interne.

Et s’il a fallu patienter jusqu'au 7 juin pour connaître

l’heureux gagnant, date à laquelle a été mise en en

version papier et numérique la page éditoriale qu’ont

réalisée 12 élèves sous la direction attentive de

l'animateur de la Cyberbase, les élèves n’en ont pas

moins continué leur lecture passionnée !

Les urnes ont parlé !

Prix Alizé 6 ème -5 ème

Tempête au Haras,

Chris DONNER

Prix Alizé 4 ème -3 ème

Silence,

Benoît SEVERAC

Cette année, ces romans étaient à lire pour le 24 mai,

date de la délibération qui s’est déroulée au Trente en

salle formation. 2 ou 3 élèves délégués viennent

présenter le choix de leur classe lors du

débat final à la médiathèque.

C'est Blandine LE CALLET qui a

remporté le prix, auteure que les élèves

avaient rencontrée à la médiathèque le

18 avril.

Une nouvelle pré sélection est déjà en cours pour

l'édition 2014…

Stéphanie SWIENTEK, secteur adulte


DU COTE DU THEATRE…

L’ECOLE DU SPECTATEUR L’EDUCATION ARTISTIQUE ET

CULTURELLE EN CHIFFRES

Chaque année, le Théâtre de Vienne accueille des

enfants accompagnés de leurs enseignants à qui il

propose une approche de la création jeune public

contemporaine. L'accueil d'enfants au sein d'une

structure culturelle soulève la question du rapport de

l'enfant à l'art et à sa médiation.

Les projets présentés par le Théâtre de Vienne, ont

pour objectifs de sensibiliser les enfants à la

découverte d'une œuvre et leur donner quelques

clés de lecture du spectacle vivant.

Tous les spectacles et les films de la saison sont

accompagnés d’un dossier pédagogique contenant

des pistes d’exploitation et une affiche.

Le jeune public au Théâtre de Vienne, ce sont 6 116

élèves spectateurs pour 36 représentations

scolaires au Théâtre (sur 81 représentations Jeune

Public) et 5 427 spectateurs au Cinéma sur les

séances scolaires.

Soit un total de fréquentation de 11 543 spectateurs

sur les séances scolaires pour la saison 2012-2013.

Pour les plus grands, collégiens et lycéens

accompagnés de leurs enseignants, le Théâtre de

Vienne propose un accompagnement à la sortie

spectacle, par la rencontre avec les artistes accueillis en

amont dans les classes ou après le spectacle, par des

visites du théâtre et par la proposition d’ateliers de

pratique artistique.

A LA RENCONTRE DES ARTISTES…

Au cours de l’année, lycéens, collégiens et élèves du

primaire ont rencontré les artistes des spectacles à

l’affiche de la saison.

- journée au théâtre autour des spectacles : 80 élèves

(3 classes de collège)

VISITES DU THEATRE

Dix classes (310 élèves) ont visité le Théâtre cette

année dans le cadre d’un projet artistique et culturel.

Ces visites gratuites sont proposées et animées par

Sylvie DEJEAN, responsable des relations publiques et

permettent de découvrir le théâtre et ses coulisses.

FORMATION ENSEIGNANTS

Deux animations pédagogiques de six heures à

destination des enseignants du 1 er et du 2 nd degré ont

eu lieu au cours du premier trimestre de l’année

scolaire :

- lecture à voix haute et théâtre scolaire (avec

Marianne POMMIER comédienne de

Théâtre&Compagnie et Carine ZACHE, conseillère

pédagogique en arts visuels)

- création de films d’animations (avec Carine ZACHE,

conseillère pédagogique en arts visuels)

SAISON 2013-2014

Découvrez la programmation Jeune Public de la saison

2013-2014 pour les écoles et pour les collèges et

lycées !

En écho à Lorenzaccio, d’après Alfred de MUSSET par

Théâtre&Compagnie, équipe en résidence :

- répétitions publiques: 120 élèves (4 classes de

secondaire)

- interventions d’artistes dans les classes : 300 élèves

(10 classes de secondaire)

Et sur la programmation de la saison

- rencontres à l’issue de la représentation : 720 élèves

(24 classes de secondaire)


RENCONTRES THEATRALES

Pour leur seconde édition, les Rencontres Théâtrales

ont réuni une classe et cinq ateliers sur la scène du

Théâtre de Vienne soit environ 90 élèves du CM1 à la

troisième qui se sont engagés dans un parcours de

création artistique avec leur professeur et un comédien

de Théâtre & Compagnie.

représentation pour engager une discussion entre les

spectateurs et les comédiens.

Toutes les classes ont travaillé avec un comédien

intervenant de la compagnie Théâtre et Compagnie en

résidence au Théâtre : Steeve BRUNET, Mehdi

BELHAOUANE ou Carl MICLET.

Des rencontres théâtrales - Pourquoi ? Pour qui ?

Pour donner à voir et à entendre le théâtre.

Pour engager une expérience humaine, regarder, voir,

écouter, solliciter les sens et l’imaginaire…

Pour donner la possibilité aux classes qui ont travaillé

avec un artiste au cours de l’année de mettre en scène

des textes, d’être comédiens sur la scène du Théâtre.

Pour permettre aux élèves d’être spectateurs…

Pour vivre une expérience riche et émailler son

parcours artistique et culturel personnel.

Un thème

Féminin / Masculin

Choisi en écho à la programmation Jeune Public et au

travail de la compagnie en résidence Théâtre et

Compagnie.

Classes participantes :

- Ecole République, classe de CM1 de Mme NIETTO

EN DIRECT DES CLASSES…

Classe de CM1 de Mme NIETTO (Ecole

République)

« En théâtre, j’ai appris plusieurs choses comme

des conseils pour bien prononcer les paroles ; et

aussi à montrer que nous pouvons travailler dur

pour y arriver. Au grand spectacle, c’était super et

on était tous beaux. » Milada

« C’était la première fois que je montais sur

scène. J’ai bien aimé. Avec Carl, c’était bien ; il

nous aidait à apprendre notre texte. » Lucie

« C’était une très belle expérience car d’abord je

n’avais jamais fait de théâtre et je n’étais jamais

monté sur une scène. Je pense que je referai du

théâtre car c’était très drôle. » Marwane

Déroulement

Les classes participent par demi-journée. Toutes les

classes assistent à toutes les représentations de la

demi-journée. Un intermède est prévu entre chaque

-

« Au début, j’ai regardé le premier spectacle

après c’était à nous ; j’avais le stress. C’était la

première fois que je montais sur scène et que je

travaillais avec un comédien. C’était bien. »

Nicolas

« Quand on regarde une pièce de théâtre on se

dit : c’est trop facile ! Mais quand on en fait en

vrai, c’est plus difficile. Mais ça m’a quand même

donné envie de continuer à en faire.» Charlotte


Collège GRANGE, atelier théâtre de Mmes AMANS et

GINER (6 ème )

- Collège Georges BRASSENS, atelier théâtre de

Mmes CATINCHI et LECRU (5 ème , 4 ème et 3 ème )

- Collège de l’ISLE, atelier théâtre de Mme PEREZ

(6 ème , 5 ème et 4 ème ) 2 groupes

- Collège François PONSARD, atelier théâtre de Mme

JULLIA (6 ème , 5 ème et 4 ème )

Cordonnerie, accueillie au Théâtre avec le spectacle

Super Hamlet en octobre 2012.

Déroulement

13 classes (de la maternelle au CM2) sont venues

pour présenter leur travail et assister à la diffusion de

celui des autres classes. Pour chaque demi-journée, le

Théâtre a accueilli 160 élèves.

PETIT CINEMA DE CLASSE

Pour la première fois, le Théâtre de Vienne, en

coordination avec Carine Zache, conseillère

pédagogique en arts visuels, a accueilli le jeudi 6 juin

les restitutions des films réalisés dans le cadre du projet

départemental Petit cinéma de classe.

Petit cinéma de classe, c’est …

• Mener un projet autour de l’image.

• Concevoir, organiser un dispositif d’apprentissage.

• Donner aux élèves les moyens de comprendre les

images par l’observation, la transformation et la

production.

Dans un cadre plus large, il s’agit bien d’une véritable

éducation à l’image qui participe à l’élaboration d’une

culture de la sensibilité, contribue à la formation de la

personne et permet d’adopter une démarche citoyenne

face au flot d’images dans lequel l’élève évolue en

permanence.

Les enseignants sont accompagnés dans leur

démarche dans le cadre d’animations pédagogiques,

des sessions de formation menées par Carine Zache ou

encore de prêt de matériel pour la réalisation des

courts.

Cette année, une classe a pu profiter de l’expertise de

Pauline Hercule, membre de la compagnie La

Toutes les classes ont pu voir les travaux des autres

classes. Deux élèves de chaque groupe venaient

présenter leur film. Puis, suite à la diffusion, un temps

d’échange est consacré aux questions des spectateurs.

Certaines classes avaient apporté leurs créations pour

réaliser leur film (décors, affiches et storyboard), qui ont

été exposées dans le hall du Théâtre.

Laure JUSTEN, responsable Jeune Public


L’OPTION THEATRE DU LYCEE ELLA FITZGERALD DE ST-

ROMAIN EN GAL

La DRAC Rhône-Alpes et le Théâtre de Vienne sont

également partenaires de l’option théâtre du Lycée

Ella FITZGERALD et proposent des interventions

d’artistes et des parcours artistiques aux élèves de

l’option théâtre.

- Roberto Zucco de Bernard-Marie KOLTES par la

classe de terminale de Mme

ALLAOUI

Toutes deux ont travaillé avec la comédienne Floriane

DURIN.

Sylvie DEJEAN, responsable relations publiques/presse

L’objectif est d'initier les élèves à l’expression

dramatique selon trois axes :

- La culture et la réflexion : connaissance du répertoire

moderne et contemporain, de la mise en scène, de la

scénographie, lectures de pièces.

- L’école du spectateur : aller au théâtre aussi souvent

que possible pour le plaisir mais aussi pour apprendre à

développer son jugement, sa sensibilité, son esprit

critique ; rencontrer des comédiens et des metteurs en

scène.

- La pratique : initiation au jeu théâtral : travail sur le

corps, la voix, la diction, le mouvement, exercices de

prise de confiance, etc.

Une présentation de travaux en fin d'année constitue

l’aboutissement de ce triptyque. Le théâtre met à

disposition la scène pour les répétitions.

Cette année, deux pièces ont été programmées :

- Himmelweg de Juan MAYORGA par les classes de

seconde et première de Mme RAPET

LE PROJET D'EDUCATION ARTISTIQUE DE THEATRE ET

COMPAGNIE, EN RESIDENCE AU THEATRE DE VIENNE

PRESENTE PAR SON METTEUR EN SCENE

Créée par Michel Belletante à Lyon en 1985, Théâtre et

Compagnie s’est installée dans l’agglomération

grenobloise à l’Amphithéâtre de Pont-de-Claix en 1996.

Avec Vestiaires en 1995, Les Caprices de Marianne en

1997, Georges Dandin en 1998… cette compagnie

iséroise a tourné dans la France entière et à l’étranger.

Depuis 2008, elle s’oriente vers les écritures du

répertoire (Iphigénie de RACINE, puis BRECHT et

Alexandre DUMAS avec La jeunesse des

Mousquetaires présentée en mai 2011 au Printemps de

Vienne…) Elle a l’ambition de réunir sur scène un grand

nombre de comédiens puisque la troupe compte dix

comédiens et 5 collaborateurs artistiques.

Dans le cadre de cette résidence et de la convention de

jumelage, la compagnie propose un projet d’éducation

et de pratiques artistiques tout au long de l’année

scolaire selon deux objectifs qu’elle s’est fixée. Ce

projet est évidemment à tiroirs puisque la compagnie

est en résidence au Théâtre de Vienne, ce qui implique

une forte présence dans le temps et de multiples

occasions de participer aux actions du Jumelage de

différentes façons.


Découverte et familiarisation à l’art du théâtre

par l’approche des textes du répertoire classique et

contemporain au travers du jeu dramatique.

Au delà de l'aspect premier d’ouverture culturelle dans

le cadre de l'école du spectateur, cette découverte d'un

"nouveau territoire" contribue également au

développement des compétences des élèves en

matière d’expression en favorisant la concentration et

l’écoute ainsi que la capacité à travailler en groupe.

Les comédiens professionnels de la compagnie

travaillent autour des techniques de jeu, pour

développer des capacités à jouer :

- souffle, diction, technique vocale (placer sa voix),

- travail corporel (occupation d’un espace scénique),

écoute, concentration,

- pratique du jeu autour du texte: improvisation,

construction du personnage, rapports de jeu.

Dans cette optique et afin de valoriser l’engagement des

élèves, l’atelier se termine généralement par une

restitution publique (même limitée) qui permettra aux

élèves d’appréhender la scène et de se confronter avec

un public.

manipulation ou la façon dont les hommes se

comportent avec les femmes…) trouvent aujourd'hui

des résonnances singulières et que nous pourrons

explorer tout au long de cette année avec un public

scolaire dès la 3 ème . Que ce soit par des ateliers en

immersion (concentrés sur deux ou trois jours) ou des

ateliers thématiques plus étirés dans le temps, ou

simplement des répétitions ouvertes ou des visites dans

les classes, l'équipe de création en résidence à Vienne

se propose d'envisager avec les partenaires du

jumelage toute une série d'actions adaptées aux

situations des uns et des autres.

Le film présenté à Cannes l'année dernière Confessions

d'un enfant du siècle avec le rocker Pete Doherty et

Charlotte Gainsbourg, suffirait à démontrer, s'il en était

besoin, l'intérêt et l'actualité de cet auteur, qui se disait

lui-même "né trop jeune dans un monde trop vieux".

Michel BELLETANTE, metteur en scène

Confronter les élèves à un grand auteur du

répertoire en relation directe avec le thème du

voyage, proposé par l'équipe du jumelage.

La saison prochaine nous allons, en effet, créer au

théâtre de Vienne, début février 2014, La nuit

Vénitienne, nuit consacrée à Alfred de Musset. Il nous

semble évident que les problématiques développées

autour de ce prolifique auteur (l'amour et ses tourments,

la jeunesse perdue dans un monde d'adultes, la

AU CŒUR DU JUMELAGE

Deux tables rondes ont été co-organisées par les

Bibliothèques et le Théâtre cette année.

TABLE RONDE : LES SERIES TELE, ENTRE FICTION ET

REALITE

En écho à la programmation du spectacle Les

Aventures d’Auren, le petit serial killer, mis en scène par

Marijke BEDLEEM, les Bibliothèques et le Théâtre de

Vienne ont programmé une table ronde le mercredi 9

janvier sur les relations que nous entretenons avec les

différentes formes d’images et notamment les séries

télévisées américaines, l’influence de ces images sur

notre rapport avec l’autre.

Les invités du débat étaient :

- Joseph BELLETANTE : directeur des Bibliothèques de

Vienne et auteur de Séries et Politique : Quand la

Fiction contribue à l’opinion.

- Hervé GLEVAREC, sociologue (CMRS), auteur de

Sériphilie, Sociologie d’un attachement culturel.

- Marijke BEDLEEM, metteure en scène du spectacle


TABLE RONDE : MERE / FILLE

Autour de l’accueil du spectacle Mère / Fille de la

compagnie AnteprimA, et en complicité avec sa

metteure en scène Antonella AMIRANTE, le Théâtre de

Vienne et les Bibliothèques ont proposé une semaine

de débats, tables-ronde, ateliers d’écriture, lectures

publiques, rencontres… pour faire état de la situation et

de la place de la femme aujourd’hui en France et dans

les pays du bassin méditerranéen.

Invités de la table ronde :

- Alice DE PONCHEVILLE, auteur

- Antonella AMIRANTE, metteure en scène

- Federica MARTUCCI, comédienne

- Olivier FAVIER, modérateur et écrivain

Des collégiens (atelier théâtre de Mme PEREZ au

collège de l’Isle et Dispositif Relais) ont présenté une

petite forme théâtrale suite aux ateliers d’écriture avec

Olivier FAVIER.

EN DIRECT DES CLASSES…

Atelier théâtre de Mme PEREZ

extraits…

« Du temps de nos grands-mères l’adolescence

n’existait pas.

- C’est du moins ce que m’a dit la mienne.

- La mienne aussi.

- Mais nos mères si ont eu une adolescence.

- C’était dans les années 80.

- Dans les années 80, elles écoutaient :

- What a feeling / Hotel California / Les Démons

de minuit / ça c’est vraiment toi

- Nous aussi on écoute Téléphone.

- C’est vrai qu’il fallait aussi porter des

chaussettes Burlington?

- Si on n’en avait pas on n’était rien. Ma mère elle

en avait qu’une paire. En fait, elle n’attendait

qu’une chose, c’était qu’on les ait lavées pour les

remettre… »

EN DIRECT DES CLASSES…

Atelier Relais du collège de L’Isle un retour

d’expérience

Le jeudi 14 février, l'Atelier Relais s'est rendu à la

médiathèque avec le club théâtre de Mme Perez, du

collège de l'Isle, afin de partager les différentes

lectures découvertes durant ces deux semaines. Ce

moment était très riche puisque les élèves ont écouté

des extraits, lu des passages et fait du théâtre

d'improvisation.

Le 12 mars suivant, nous nous sommes rendus au

théâtre de Vienne pour voir la pièce. Nous l'avions lue

à voix haute avec les élèves et le sujet leur avait

beaucoup plu. Lors de la représentation, ils ont été

curieux d'observer le décor, la mise en scène et le jeu

des personnages qu'ils avaient imaginés très

différemment lors de la lecture. Certains élèves

n'étaient jamais allés au théâtre.

Le lendemain, je me suis rendue seule à la

conférence au Trente pour voir le compte rendu du

travail des élèves de Mme PEREZ et de l'écrivain. Les

propos tirés des échanges sur l'Adolescence étaient

magnifiquement interprétés par les jeunes. Des

discussions riches ont suivi.

Nous avons clos le projet en nous rendant à nouveau

au Trente, échanger avec Alice de PONCHEVILLE.

Les élèves, qui généralement ont des difficultés à

rester concentrés sur une activité plus de 30 minutes,

ont été attentifs et participatifs « à l'écoute » durant

presque 2 heures...preuve que cela les intéressaient !

[…] Au niveau pédagogique, les découvertes du

théâtre contemporain, des lectures et des discussions

qui en ont émergées, ont été très bénéfiques à tout le

groupe.

Ce type de projet est essentiel pour ces jeunes

déscolarisés. Cela leur permet de retrouver un intérêt

pour les enseignements et une certaine confiance en

leur capacité. Mais aussi de découvrir de nouveaux

lieux culturels et de rencontrer divers professionnels

du monde de la culture.

Pour l'Atelier Relais

Adeline TRAN DUY THI, animatrice FRANCAS

- Découvrez une bibliographie sur le thème proposée

par le secteur Jeunesse du Trente.


LES DIFFERENTS ESPACES RESSOURCES DU JUMELAGE

Vous trouverez des documents, des informations et des ressources à télécharger sur les sites web des différents

partenaires du Jumelage (liens ci-dessous et sur les sites partenaires):

Le Trente pôle culturel, médiathèque La circonscription de Vienne 1

Le Théâtre de Vienne

La Direction Académique aux Arts et à la Culture

QU’EST-CE QUE LE JUMELAGE ?

Les structures partenaires :

- le Théâtre (RAP Régie Autonome personnalisée), scène conventionnée par l’Etat / le Ministère de la

Culture pour les écritures contemporaines et les auteurs vivants, scène conventionnée par la Région dans le

cadre du label « Scène Rhône Alpes » et signataire de la convention culturelle entre la Ville de Vienne et le

Conseil Général de l’Isère

- la Médiathèque Municipale le Trente de Vienne, Ville de Vienne

Les établissements partenaires :

- les écoles publiques du premier degré de la circonscription de Vienne 1 représentées par Madame

l’Inspectrice de l’Education Nationale de la circonscription Vienne 1 ;

- les établissements scolaires suivants : Collège de l’Isle, Collège Robin, Collège Fernand Bouvier à St

Jean de Bournay, Collège Georges Brassens, Collège Grange de Seyssuel, Collège Ponsard, Lycée

Général Galilée, Lycée professionnel Galilée, Lycée Agrotec, Lycée Robin, Lycée professionnel St

Vincent de Paul, Lycée St Romain-en-Gal

Extrait de la convention de Jumelage

Article 2 (Orientations)

Le jumelage a pour objectif de favoriser et développer les relations entre les élèves, les enseignants, les

établissements scolaires et les structures culturelles, de « co-construire » des projets singuliers dans la durée et de

les mettre en œuvre sous forme d’actions auprès des élèves et des enseignants.

Toutes les actions en direction des enfants et adultes sont pensées dans une démarche cohérente de PRODUIRE

(pratiquer), PERCEVOIR (dans les structures culturelles) et CONNAITRE (replacer l’œuvre dans son contexte).

More magazines by this user
Similar magazines