Horoscope de Septembre - Ballad'Ain

balladain.fr

Horoscope de Septembre - Ballad'Ain

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 2

TRIONS PLUS

ARTEMARE, BELLEY, CULOZ, VIRIEU LE GRAND

Chaque année, à partir du mois de septembre, les ambassadeurs du

tri passent à votre domicile pour vous distribuer des sacs jaunes

permettant un tri sélectif efficace.

Rappels concernant le TRI SELECTIF

1. Ce qu’il faut mettre dans les sacs jaunes :

- pour le plastique : uniquement les bouteilles et

flacons en plastique (produits d’entretien, bouteille

d’huile, flacons bain-douche, savon liquide, lait,

eau, soda, lessive liquide, assouplissant…). Les

autres objets en plastique qui ne sont

pas des bouteilles ou des flacons sont

à mettre dans la poubelle d’ordures

ménagères.

- les briques alimentaires (jus de fruit, lait,

soupe) : bien les vider et les mettre à plat

- les cartonnettes (sur emballage de yaourts,

boîtes de gâteaux, pâtes, riz, fromage, lessive

en poudre…) : ne pas les déchirer en morceaux,

simplement ouvrir le fond pour les aplatir.

Compacter les bouteilles et cartonnettes

vides.

- les récipients en acier et aluminium (boites de

conserve, cannettes, bombes aérosols…) à vider

et rincer.

2. Ce qu’il ne faut pas mettre dans les sacs jaunes :

- les ordures ménagères, les sacs plastiques, les

films plastiques qui entourent les packs d’eau ou

de lait, les barquettes alimentaires en polystyrène

ou plastique, les boîtes d’œufs en plastique, le

verre, les journaux, papiers, magazines, les pots

de yaourt, crème fraîche, fromage blanc…

Des conteneurs de couleur verte pour le verre

et de couleur bleue pour les journaux, papiers,

magazines, sont à votre disposition dans la ville.

RAMASSAGE DE CES SACS

BELLEY : les jeudis en matinée à partir de 6h

CULOZ : les mercredis à partir de 6h

ARTEMARE : les mercredis à partir de 10h

VIRIEU le Gd : les mercredis à partir de 11h

Si possible, pour Artemare et Virieu le Grand,

sortir les sacs 2h avant le ramassage.

Les sacs contenant tout autre objet ou des ordures ménagères ne seront pas collectés.

Le respect de ces consignes limite le coût du traitement et permet de réduire

progressivement le Taux de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères au

bénéfice de chaque contribuable.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter : SIVOM du Bas-Bugey 85 avenue de Livet

- 01300 Belley : 04 79 81 01 99 sivombasbugey@wanadoo.fr

14/10 Chanson MICKEY 3D

4/11 Théâtre LE TECHNICIEN

15/11 Chanson ZAZIE

29/11 Humour MICHELE BERNIER

10/12 Théâtre ROBIN DES BOIS

13/12 Théâtre NONO

14/01/2012 Théâtre A Deux lits du délit

26/01 Humour STEPHANE GUILLON

4/02 Concert GRAND CORPS MALADE

9/02 Scolaire JACK et le haricot magique

3/03 Danse CIE PIETRAGALLA

7/03 Humour JAMEL DEBBOUZE

31/03 Humour musical VOCA PEOPLE

27/04 Théâtre JACQUES WEBER

4/05 Opéra ORPHEE

25/05 Chanson CALI

+ D’infos : 04 79 42 31 88

L’!ntégral 422 avenue Hoff 01300 Belley.

lintegral@belley.fr

www.lintegral.belley.fr

Edito

«Tout être humain

a droit à la vie. »

Tout est dit.

Et pourtant, un drame

humain, meurtrier,

s’est rejoué il y a peu.

Treize millions de

personnes, en errance dans

la corne de l’Afrique, ont affronté fatigue et faim.

Interview

L’ !ntégral soufflera ses 10 bougies en

mars 2012, l’occasion pour Daniel Poncy, le

directeur, de revenir sur la première décennie de

la salle de spectacle : la réaction du public, le travail

fourni, les souvenirs mémorables partagés avec

certains artistes populaires de la scène française…

Ballad’Ain : Un pari gagné ?

Daniel Poncy : En 10 ans, nous avons reçu

73000 spectateurs, pour environ 140 spectacles.

C’est un chiffre satisfaisant sur la durée. La

construction de l’!ntégral en 2000 a été un grand

évènement pour Belley.

Avec du recul on se rend compte que la ville

avait besoin de cette salle, elle a apporté du

dynamisme. L’accès aux concerts et pièces de

théâtre est plus facile pour le public qui devait se

rendre auparavant à Chambéry ou Aix les Bains.

Bilan : c’est une belle réussite.

Ballad’ : Des difficultés rencontrées ?

D.P. : Le plus difficile au début a été de mettre

en route cette «grosse machine», tout était à

faire. Tout le monde s’y est mis, en apprenant au

fur et à mesure «sur le tas» autant concernant

la programmation que sur le côté technique. Le

monde du spectacle est un univers particulier,

avec ses règles et fonctionnements.

Ensuite il a fallu faire connaître l’!ntégral auprès

du public belleysan, et des alentours mais aussi

sur Paris, puisque la majorité des sociétés de

production sont placées sur la capitale. Ce fut la

plus grosse difficulté pendant 3 à 5 ans. Aujourd’hui

cela n’est plus pareil, la tendance s’est inversée,

ce sont ces sociétés qui nous contactent pour

nous proposer des spectacles. Tous ces obstacles

ont été surmontés surtout grâce à un gros travail

d’équipe et aux aides des municipalités.

Ballad’ : Votre meilleur souvenir ? Un artiste

coup de cœur ?

D.P. : Il y a beaucoup d’artistes qui m’ont marqué

: Grand Corps Malade, Patricia Kaas, Jane Birkin…

mais celui qui m’a le plus impressionné est Jean-

Louis Aubert. Il a fait un show ahurissant, il s’est

mis le public «dans la poche» et a eu droit à une

standing ovation…

Ce fut un concert plein de poésie et de sensibilité,

rempli d’émotions, suivi d’un petit concert privé

dans les loges pour l’équipe.

Au nom de la vie

Belley, l’!ntégral bientôt 10 ans !

Non, la fatalité climatique ne peut tout expliquer

et l’aide d’urgence ne suffit plus. Le problème est

bien dans ce qui manque.

Et force est de constater l’absence de programme

mondial d’éradication de la famine.

Un défi pour la Communauté Internationale ?

Certes, mais à relever au nom du respect de la vie.

Valérie Lombard

J’ai la chance de rencontrer les artistes en privé,

j’ai donc de nombreux souvenirs, de bons

moments passés avec les chanteurs ou acteurs.

Tous les spectacles sont différents et les artistes

sont généreux avec leur public. Il est aussi très

touchant de voir les enfants assister à de vrais

spectacles. Les touts petits sont ébahis devant la

scène, c’est une belle récompense.

Ballad’ : Et le public ?

D.P. : Les belleysans sont fidèles et satisfaits

de l’existence de cette salle de spectacles. Ils

n’hésitent pas à nous faire part de leurs suggestions

et provoquent l’échange, ce qui est nécessaire !

Les spectateurs viennent parfois de loin pour

assister aux concerts, ou aux pièces de théâtre :

Chambéry, Aix les Bains, du nord Isère, Ambérieu,

Hauteville, Yenne, Seyssel, etc.). Selon certains

spectacles des personnes se sont déplacées de

toute la France ! Pour le moment il n’est pas facile

de toucher le jeune public. La moyenne d’âge est de

35 à 60 ans, nous faisons tout de même appel à des

groupes plus «jeunes», pour plaire à tout le monde.

Ballad’ : Le fait de côtoyer le milieu du

spectacle vous a-t-il apporté certaines

richesses personnelles ?

D.P. : Ce milieu m’était totalement inconnu, j’ai

pu découvrir les multiples talents des artistes.

J’admire leur énergie, leur générosité.

Ils n’ont pas un métier facile mais ils donnent

toujours le meilleur d’eux. Ils connaissent le public

et savent leur apporter ce qu’ils attendent : des

rires, des pleurs… Ils offrent du rêve.

Ballad’ : Que souhaiter de plus pour l’avenir ?

Des projets ?

D.P. : Continuer dans la même lignée ! J’invite

le public à être curieux, à venir découvrir plus

d’artistes, à ne pas hésiter à pousser les portes de

l’!ntégral pour voir les pièces de théâtre…

Propos recueillis par Lucie Lambey

Vous avez assisté à un spectacle de

l’!ntégral et vous avez une photo ou un

souvenir particulier à faire partager ?

Prenez contact avec la rédaction à

info@balladain.fr

Les témoignages et photos seront

publiés dans une prochaine édition.


BELLEY

DU 5 AU 15 OCTOBRE 2011

Participez avec votre

commerçant au

GRAND JEU

De nombreux lots

à gagner...

« A deux pas, mon commerçant mon environnement »,

une grande opération d’animation et de promotion du

commerce de proximité.

10 JOURS D’ACHAT PLAISIR

A DEUX PAS DE CHEZ VOUS

Pendant 10 jours, les commerçants

participants vous réservent un accueil

particulier. Profitez de la convivialité de

vos commerçants !

35 000 sacs cabas réutilisables seront

distribués par les commerçants

participants sur tout le département.

« A deux pas, mon commerçant mon environnement.

C’est simple comme... bonjour ! »

Vivez mieux en vous rendant dans votre commerce de

proximité pour y trouver le choix, le service, la qualité,

le prix et l’accueil....

Participez aux animations

Découverte du savoir-faire des mes commerçants et de mes

artisans, produits coups de coeur dans chaque commerce

participant, soirées festives, défilés de modes, concours

de dessins avec les enfants des écoles, tombolas locales....

Pendant 10 jours, vos commerçants se mettent en quatre pour

vous montrer leur dynamisme, leur convivialité, la qualité de

leurs produits... Tenez-vous informés pour

ne pas rater ces événements dans votre

ville ou village et sur le site internet de la

Chambre de Commerce et d’Industrie.

Jouez avec vos commerçants

N’oubliez pas de remplir le bulletin de

participation pour participer au Grand Jeu

départemental organisé par la Chambre

de Commerce et d’Industrie de l’Ain.

De nombreux lots à gagner parmi lesquels :

des vélos, des repas dans le club

des cuisiniers de l’Ain, des pass

annuels au parc des oiseaux et plein d’autres

surprises....

Vendredi 7 octobre de 18h à 18h45 : Course de garçons

de café dans un parcours toqué en centre-ville : dans le cadre

de l’opération nationale «Commerce en fête» et des «25 e

Entretiens de Belley au Pays de Brillat

Savarin», l’Union des Commerçants

et Artisans de Belley (Ucab) propose

une course de garçons de café. Vous

devrez réaliser un circuit, franchir

quelques obstacles tout en conservant

votre plateau aussi rempli au départ

qu’à l’arrivée.

Inscriptions sur place au bar du

Télégraphe, boulevard de Verdun.

Animation gratuite et ouverte aux plus

de 14 ans.

Action proposée par :

Avec le soutien de :

Extrait * jeu sans du obligation règlement d’achat, : règlement jeu-concours disponible gratuit à la Chambre sans de obligation Commerce et d’achat d’Industrie « de A l’Ain deux pas, mon

commerçant, mon environnement», organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie

de l’Ain du 5 au 15 octobre 2011. La participation à ce jeu concours implique l’adhésion

au règlement déposé chez huissier de justice et disponible gratuitement sur le site de la

Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ain : ain.cci.fr

Mise en page : ADAKA 2011


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 4

Vie locale dans le Bugey

Les terres du Bugey, argiles et

calcaires sont propices à la culture

des vignes, et des truffes…mais

pas seulement ! Elles sont aussi

idéales pour une petite fleur

violette : le crocus sativus, qui

donne une épice bien connu, le

safran.

Fay : La culture du safran

La safranière

Même si cette plante est cultivée

principalement au Maroc, et au

Moyen Orient, Isabelle Rigollet

a compris que la fleur se plairait

dans la région où les jolies

maisons en pierres rappellent la

campagne et la tradition et a ainsi

développé sa safranière, à Fay, un hameau de la

commune de Peyrieu.

La cultivatrice va attaquer sa 6 ème récolte et

cultive le crocus sur une parcelle de 400m². Une

exploitation unique dans le département, très

respectueuse de l’environnement, défendant des

valeurs familiales et artisanales mais qui demande

du temps et de l’énergie. Un travail minutieux

est nécessaire pour entretenir la parcelle : il faut

traiter des dizaines de milliers de fleurs en moins

de trois semaines afin d’obtenir une quantité de

safran séché suffisante pour la revente.

Les bulbes attendent l’automne pour se réveiller et

faire naître les fleurs qui elles-mêmes, donneront

naissance aux pistils si attendus.

Car ce sont ces petits filaments

rouges qui attirent tant, de

part leur parfum et leur goût

si prononcés. Attention à ne

pas confondre avec le crocus de

printemps qui lui fleurit après la

première fonte des neiges.

Les crocus sont cueillis

tous les jours, par tous les

temps

Dans quelques jours, le plus

gros du travail reprendra à la

safranière du Bugey.

Les bulbes sont plantés en été

à 20 cm de profondeur, puis il

faut attendre fin septembre pour que la couleur

blanche domine les champs : les fleurs commencent

à sortir de terre. En octobre, les

crocus fleurissent et offrent un

très beau violet. Dès l’aurore, 600

fleurs peuvent s’ouvrir. Isabelle

Rigollet, commencera alors les

récoltes, aidée de sa petite famille

: «Mes filles se dépêchent de

faire leurs devoirs en rentrant de

l’école pour venir m’aider ensuite

à trier les fleurs», raconte Isabelle

en souriant.

Un ramassage jusqu’à mi octobre

La besogne commence tôt le matin, pour récolter

les crocus qui fleurissent la nuit. Il faut faire

vite, car pour conserver tout l’arôme du safran,

il faut éviter de laisser la fleur au soleil trop

longtemps. Ce sont des heures de cueillette, puis

des heures de tri. Passion et patience doivent

faire bon ménage lorsque l’on cultive du safran !

Car une fois toutes les fleurs ramassées, vient le

moment de prélever le pistil, tout en délicatesse,

et à la main. Un pistil de fleur offre 3 filaments

de couleur rouge et il en faut 600 pour obtenir 1

gramme de safran. Attention pas de gâchis !

Le filament est vendu entier, non broyé pour qu’il

puisse conserver toute sa saveur, et les pétales

sont très souvent utilisés en salade.

En une journée, la cueillette est effectuée, les

pistils retirés et séchés dans un petit séchoir

en cuivre confectionné par M. Rigollet. En une

vingtaine de minutes, le safran est sec et prêt à

être conditionné puis vendu.

Le reste de l’année, lorsque les crocus sont

«endormis», il faut désherber et entretenir le

champ, toujours à la main, et sans désherbant

chimique, car ils ne sont pas les bienvenus !

La sécheresse ne fait pas peur à la cultivatrice

: «C’est le trop d’eau qui est mauvais pour les

crocus, la sécheresse ça n’est pas inquiétant. Ce

que nous craignons le plus ce sont les rats-taupes

qui adorent manger les bulbes des fleurs ainsi que

les sangliers qui ont causé pas mal de dégâts dans

le champ.»

Une saison de récolte à la safranière du Bugey

représente 4000 à 5000 fleurs, soit 150 grammes

de safran. Cette épice est très rare donc coûteuse

car il faut environ 150 à 200 fleurs pour obtenir

un gramme de safran sec. Le gramme est vendu

entre 30 et 40 €. Ses produits (safran, confitures,

chutneys) sont en vente à son domicile, au point

de vente «Bugey Côté Fermes» à Belley (04

79 81 33 85), ou encore lors des Entretiens

de Belley au Pays de Brillat-Savarin (Vendredi 7

octobre, voir page 13).

Photos : Isabelle Rigollet

+ D’infos : http://rhone-alpes.

france3.fr/info/recolte-dusafran-dans-le-bugey--65430092.

html Safranière du Bugey,

Isabelle Rigollet, Fay 01300

Peyrieu. Tél : 04 79 42 02 66

Conférence

Belley : Pierre Rabhi

La maison du Marais, Lavours, et Bugey Côté

Fermes, à l’occasion de leur 10 ème anniversaire

organisent le 29 septembre 2011 à 19h00,

salle de spectacle de l’Intégral de Belley,

une conférence de Pierre Rabhi sur le thème

de l’agriculture locale, les enjeux, les circuits

courts, la qualité, l’eau.

Biographie : Agriculteur, écrivain et penseur

français d’origine algérienne, Pierre Rabhi est

un des pionniers de l’agriculture biologique et

l’inventeur du concept «Oasis en tous lieux».

Il défend un mode de société plus respectueux

des hommes et de la terre et soutient le

développement de pratiques agricoles

accessibles à tous et notamment aux plus

démunis, tout en préservant les patrimoines

nourriciers. Depuis 1981, il transmet son

savoir-faire dans les pays arides d’Afrique, en

France et en Europe, cherchant à redonner

leur autonomie alimentaire aux populations.

Il est aujourd’hui reconnu expert international

pour la sécurité alimentaire et a participé à

l’élaboration de la Convention des Nations

Unies pour la lutte contre la désertification. Il

est l’initiateur des «Colibris, Mouvement pour

la Terre et l’Humanisme». Il est l’auteur de

nombreux ouvrages dont «Paroles de Terre»,

«du Sahara aux Cévennes», «Conscience et

Environnement» ou «Graines de Possibles», cosigné

avec Nicolas Hulot.

+ D’infos : «Bugey Côté Fermes» à Belley

04 79 81 33 85

©Pierre Rabhi


Société

6 ème Edition des «Journées Portes Ouvertes»

La Chambre de Commerce et d’Industrie de

l’Ain et Aintourisme organisent les Journées

Portes Ouvertes de l’Ain du jeudi 13 au jeudi

20 octobre.

Voici une occasion unique de venir à la rencontre

des entreprises et de découvrir la richesse et la

diversité des savoir-faire du département.

De nombreuses entreprises ouvrent leurs portes !

Cette année encore, les visiteurs

pourront découvrir des entreprises

de secteurs variés et réparties sur

tout le territoire. Rendez-vous

sur www.ain-tourisme.com pour

connaître la liste des entreprises

participantes. Les visites sont gratuites !

Attention : la participation aux visites se fait

uniquement sur inscription (04 74 32 83 98),

au plus tard 24h avant la visite (à partir du 26

septembre 2011).

2 jours de visites dédiées aux scolaires

Cette année encore, pour répondre au plus près

aux attentes des groupes de scolaires, deux jours

de visites seront entièrement dédiés aux visites

des scolaires, les mardi 18 et jeudi 20 octobre.

Les enseignants intéressés pourront s’inscrire

par téléphone auprès d’Aintourisme à partir du

mercredi 14 septembre jusqu’au vendredi 30

septembre au 04 74 32 83 98.

www.ain-tourisme.com

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 5


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 6


Belley - Coup de cœur

au palais épiscopal

20h30 : Jean-Louis Trintignan se met en scène

pour un récital poétique. Au menu : Prévert,

Vian et Desnos. Quelque peu d’absurde et de

clairvoyance offerts par des lectures touchantes.

Beaux et sombres, les sentiments humains se

laissent décortiquer ; les émotions se réhabiliter.

On aura rencontré un Tritignan rempli de sincérité

ce 30 juillet.

Photo de L’!ntégral. Jean-Louis Trintignan lors

des dédicaces au palais épiscopal.

Belley - Un nouveau sous-préfet

M. Frédéric Bernardo a d’abord fait carrière comme magistrat de l’ordre

judiciaire. En 2008, il devient directeur de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle.

Désormais, il est nommé sous-préfet de Belley, par décret du 29 juillet 2011. Il

succède à Didier Doré.

Photos : (à d.) Lors du dépôt de gerbe au Monument aux Morts à Belley le 30 août,

en présence des autorités civiles et militaires ; (à g.) Frédéric Bernardo.

Annecy – Challenge

dynamique pour les pompiers !

Début septembre, 144 équipes ont participé au

Championnat de France de trekking des sapeurs pompiers à

Annecy. Chaque groupe était constitué de 4 sapeurs pompiers

professionnels ou volontaires, 100% masculins, féminins ou

mixtes. Munis de bâtons de randonnée, d’une boussole, d’un

altimètre et de 2 litres d’eau dans le sac, c’est parti pour 30

à 40 km de marche par jour, avec au total 2000 mètres de

dénivelé. Deux équipes se sont créées à Belley : «les sangliers

bugistes» et «les chamois du Bugey». Cyril Dubus, du

groupe des chamois précise le déroulement de cette course :

«Ce sont deux jours passés en autonomie, avec des points précis à

atteindre à des horaires limités dans le temps, et ça n’est pas simple

de se repérer dans la forêt ! L’objectif est de terminer la course dans

les temps dans les meilleures conditions possibles, il n’y à rien à

gagner». L’ambiance reste ainsi très fraternelle, l’entraide est

présente tout au long de l’épreuve.

Photo de Dominique Pillard : (de g. à d.) en jaune : Camille

Villon, Fabien Debas, Cyril Dubus, Michael Platet. En orange :

Pierre Foresy, Aurélien Couderc, Maurice Brun... et Benjamin

Geremia (HS suite à blessure) et Dominique Pillard en tant

qu’accompagnant reporter.

Appel à témoin par «Sensito Films»

pour son nouveau documentaire

Société de production recherche

des personnes désirant parler

d’un secret familial ayant un lien

ou non avec la seconde guerre

mondiale et ce pour participer à un

documentaire. contact téléphone :

01 40 33 79 64 ou :

audrey.demsar@sensitofilms.com

«Ce documentaire a pour sujet le secret

de famille (en particulier par rapport à la

seconde guerre mondiale) et sera tourné

en région Rhône Alpes. Nous recherchons

des personnes désireuses de partager

leur vécu par rapport à un tel secret de

famille.

La réalisatrice, Marine Billet a réalisé un

court métrage «Murmures» qui traite

de l’incarcération. Depuis le film a été

largement diffusé dans de nombreux

festivals (Dresde, Saint Petersbourg,

...), lors d’événements comme les 17 èmes

Journées Nationales des Prisons et le

printemps inattendu mais aussi dans

les CNN de danse, des ateliers cinéma,

dans les lycées de la région Rhône

Alpes, à l’école nationale administration

pénitentiaire, en maison d’arrêt. Il

a fait également l’objet d’un achat

par le ministère de la culture et de la

communication.

D’autre part, son documentaire «La

survie des mots», dont la majeure

partie est constituée par des entretiens

avec Charles Mitzner, rescapé

d’A uschwitz qui survivra à la marche

de la mort, est étudié dans des lycées,

en classe d’Histoire. Le DVD est en

vente au Musée de la Déportation et

de la Résistance de l’Isère, et bientôt au

Mémorial de la Shoah, à Paris. Un livre

«Seuls au monde», tiré de ces entretiens,

écrit par Marie Billet, vient de sortir aux

éditions Le Manuscrit en partenariat

avec la Fondation pour la Mémoire de la

Shoah.»

C’est la rentrée

pour les loisirs en

Chautagne !

Le centre socioculturel Animation

Loisirs et Culture en Chautagne (ALCC)

vous invite au forum des associations

du canton de Chautagne le samedi 10

septembre entre 13h et 19h à Serrières

en Chautagne afin de présenter les

animations de cette trentième saison 2011-

2012.

La reprise des activités aura lieu le lundi

19 septembre.

A retrouver cette année : couture, bridge,

boxe, rando-balade, cours d’anglais (enfantsadultes),

stage informatique (débutantsinitiés)...

Coté musique, une grand variété

d’instruments et, nouveauté : des ateliers

de groupe Jazz ou Pop Rock. Également

de la danse pour tous à partir de 3 ans et,

à découvrir : la danse traditionnelle et les

Arts du cirque. Sans oublier : l’accueil de

loisirs 3/11 ans et le centre accueil jeunes

les mercredis et les vacances scolaires,

ainsi que des sorties spectacles et musées,

cinéma, actions familles, un kiosque emploi

et la vie associative.

Dans le cadre d’un projet «30 ans de vie

associative sur le canton», l’association

propose un concours photos «La Chautagne,

ça vous gagne !» avec pour thème l’insolite

sur le territoire de la Chautagne et ses

habitants, scène réelles prises sur le vif

ou mise en scène d’habitants. Chaque

concurrent peut présenter au maximum 5

photos (épreuves au format papier 20 cm x

30 cm ou impression jet d’encre A4 noir et

blanc ou couleur), à envoyer entre le 15 septembre et le 20 novembre

2011. Le vote s’effectuera le dimanche 4 décembre 2011 entre 9h et

16h lors d’une exposition à la salle des fêtes de Chindrieux (73) et

le palmarès sera rendu à 17h lors d’un moment festif. Les photos

sélectionnées seront publiées dans un calendrier 2012.

+ d’Infos : ALCC centre socioculturel, 270 route d’Aix les Bains

73310 Chindrieux. Tél : 04 79 54 52 54

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 7


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 8

Association

Un « Jardin de Cocagne » à Belley

C’est une initiative qui

ne peut laisser indifférent :

un jardin biologique collectif,

à vocation d’insertion sociale

et professionnelle, sur 5,5

hectares de prairies en plein

Belley. L’association «Les

Brigades vertes» lance son

«Jardin de Cocagne»…

Les Jardins de Cocagne

sont des exploitations maraîchères biologiques,

actives dans le champ de l’insertion par l’activité

économique. Il en existe actuellement 110,

regroupés dans un «Réseau Cocagne». Ces jardins

permettent à des personnes exclues (allocataires

des minimas sociaux, sans revenus, sans domicile,

chômeurs de longue durée, etc.) de retrouver une

dynamique professionnelle. Elles sont employées

pour travailler sur les différents postes qu’offre un

jardin, pour une durée maximale de deux ans.

De «l’autre côté», des adhérents, qui non

seulement soutiennent cette initiative, mais

également souscrivent une «part légumes»

hebdomadaire (9 ou 16 €, selon la taille du

panier), comme dans une AMAP. Les adhérents

ne choisissent pas le contenu du panier mais une

attention particulière est donnée à la diversité :

en moyenne, les paniers sont composés de 5 à 6

légumes différents, en fonction des saisons. Tous

«...l’idée est née de la

nécessité de trouver un

chantier plutôt dédié aux

femmes, pour lesquelles

les travaux d’entretien des

espaces verts n’étaient pas

adaptés.»

les légumes sont de saison

et certifiés biologiques.

Johann Baudry, le Directeur

du projet, explique que

l’idée est née de la nécessité

de trouver un chantier

plutôt dédié aux femmes,

pour lesquelles les travaux

d’entretien des espaces

verts n’étaient pas adaptés.

Notez également que le «Réseau Cocagne» était

l’une des 3 associations françaises sélectionnées

par le jury du 4 ème forum Convergences 2015 * …

Le jardin de Belley emploie déjà 6 personnes,

encadrées par un professionnel du maraîchage

biologique, et suivies par une conseillère en

insertion, Martine Berjoan. D’ici 2 à 3 ans, ils

devraient être une vingtaine de salariés autour de

l’exploitation.

L’association a plein d’idées pour faire vivre son

projet, et compte bien sur le bouche-à-oreille

pour se faire connaître. Alors, faites passer !

* L’objectif de ce prix est de récompenser des

initiatives exemplaires, faisant converger les forces

des secteurs privé, public et solidaire, pour faire

reculer la pauvreté.

+ d’infos : Les Brigades Vertes – 770 avenue de

Château Laron – Belley. 04 79 81 12 79 - 06 08 40

33 97. http://www.reseaucocagne.asso.fr/

Sondage Ballad’Ain

Ballad’Ain offre la parole aux lecteurs ! Votre avis nous intéresse, et ce sondage anonyme est fait pour

vous. Si vous souhaitez y participer, envoyez vos réponses (exemple : 1 : a), 2 : c) etc.) par mail à l’adresse

info@balladain.fr ou par courrier à Ballad’Ain, Sondage 23 Grande Rue 01300 Belley. Retrouvezle

également sur notre page Facebook ® , «journal Ballad’Ain». Date limite : lundi 31 octobre 2011. 1

tirage au sort désignera le gagnant qui remportera un panier gourmand d’une valeur de 60€.

1- Lisez vous régulièrement Ballad’Ain ?

a) Tous les mois

b) Une fois tous les 3 mois

c) 2 ou 3 fois par an

2- Pouvez-vous vous procurer facilement Ballad’Ain ?

a) Oui

b) Non

c) Si non pourquoi ?......................................................................

3- Quelles sont les rubriques les plus intéressantes selon vous ?

(plusieurs réponses possibles)

a) Cuisine

b) Animaux

c) Santé

d) Immobilier

e) Petites annonces

f) Horoscope

g) Agenda du mois

h) Jardin

i) Cinéma

4- Quelle nouvelle rubrique voudriez-vous retrouver ?......................................

5- Que pensez-vous des articles ?

a) Très intéressants

b) Moyennement intéressants

c) Peu intéressants

6- Quelles autres revues lisez-vous ?......................................................................

7- Une remarque ?....................................................................................................


Animation

Un POULET

CUBIQUE en

mosaïque lors des

25 èmes Entretiens de

Belley au pays de

Brillat-Savarin

Le vendredi 7 octobre de

10h à 17h participez à la création

de l’oeuvre collective réalisée sous

forme de mosaïque sur le thème du

«POULET CUBIQUE».

Organisé par Colette Sonzogni et

l’équipe du journal, devant l’agence Ballad’Ain, 23

Grande Rue à Belley, la 1 ère tesselle sera posée à 10h par Jean-Marc

Fognini, maire de la ville.

Gratuit et pour tous les âges !

Photo : Poulet cubique de Colette Sonzogni ©

Transport

Depuis le 29 août, le

Conseil général de l’Ain a mis

en place deux lignes.

La ligne 173 reliant Belley

à Chambéry, (auparavant

gérée par le Département

de Savoie). Cette ligne, dont

l’exploitation a été confiée

à Bustours, sera intégrée au

réseau car.ain.fr, et comptera

5 départs quotidiens de Belley et 6 retours

quotidiens de Chambéry.

Arrêts & correspondances : Belley, Virignin, La

Balme, Yenne, St Jean de Chevelu, Le Bourget du

Lac, Chambéry.

Le ticket unité est à 2€ quelque soit la distance

effectuée par l’usager sur la ligne. Il existe aussi des

carnets de 10 tickets à 15€ et des abonnements

mensuels à 35€. Abonnement annuel (moins de 26

ans à 250€ ; annuel à 350€. Gratuité : enfants de

moins de 4 ans et accompagnateurs de personnes

non-voyantes. Accès personne en fauteuil roulant

: prendre contact avec le transporteur.

Les fiches horaires papier sont à disposition des

usagers en mairie et dans les offices de tourisme.

L’ensemble de ces informations, ainsi que les

horaires précis de la ligne, sont disponibles sur le

site du Département de l’Ain www.car.ain.fr

Cette ligne circule toute l’année sauf jours fériés.

www.car.ain.fr

La ligne 145 reliant Virieule-Grand

à Belley.

Arrêts & correspondances

: Champagne-en-Valromey,

Artemare, Virieu-le-Grand/

SNCF, Virieu-le-Grand/

Mairie, Pugieu, Chazey-Bons/

Pisciculture, Chazey-Bons/

Village, Chazey-Bons/Penaye,

Belley.

Un bus de promotion (photo) est installé

jusqu’au vendredi 9 septembre de 9h à

19h sur la place des Terreaux à Belley.

Un agent de la société Bustour accueillera en toute

convivialité le grand public pour leur présenter

les nouveautés de la ligne Belley-Chambéry

(horaires plus étoffés et tarifs attractifs) ainsi

que les autres possibilités de transport sur la ville

(transport à la demande, ligne Belley-Virieu, ligne

Belley-Lhuis). Ce bus spécialement aménagé

pour les opérations de promotion est composé

d’un bar, d’un salon, d’un espace documentation

et d’un home cinéma.

+ d’infos : - Services Transports : 04 74 22 14 20

www.car.ain.fr

- Bustours : 04 79 81 21 09 www.bustours.fr

Sources : Un fidèle lecteur et la Mairie de Belley.

Nouveauté

La salle de spectacle L’Intégral lance son site

internet : www.lintegral.belley.fr

Un outil très important dans notre société

d’aujourd’hui où Internet prend une place

considérable au cœur de chaque foyer.

Un espace pour chacun

Que l’on soit abonné, futur spectateur,

professionnel ou une association, chacun trouvera

son espace et les informations qu’il recherche.

Programmation des spectacles, tarifs, annonce

de nouveaux évènements et bien d’autres

informations sont en ligne. Un espace dédié aux

professionnels est mis en place afin d’obtenir le

descriptif du matériel, des photographies des

coulisses… Par la suite, il sera également possible

de réserver et de payer en ligne des places de

spectacles.

Le site a été conçu de façon à être accessible et facile

L’Intégral tisse sa toile…

d’utilisation pour tous. La page d’accueil vous fera

entrer dans l’univers et l’ambiance de l’Intégral

avec de nombreuses photos et la programmation

des futurs spectacles. La navigation se veut simple

et rapide avec des pages lisibles et épurées.

Un site dans l’air du temps…

Il propose des fonctions web 2.0 pour faciliter le

partage en réseau tel que Facebook ou Twitter.

Un site très à l’écoute de son public, car il est

possible de donner son avis sur les spectacles ou

suggérer des divertissements pour les saisons à

venir. Vous pouvez également répondre à des

sondages en ligne.

Découvrez ce nouveau site et n’hésitez pas à

vous inscrire à la Newsletter afin de recevoir les

informations ou télécharger la brochure de la

saison 2011/2012.

Jessica Bettinelli

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 9


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 10

Nouvelle de Paul Gambérini

LES MYSTERES DE LA PEINTURE

(Ou les secrets du patrimoine)

Il m’arrive de

musarder dans les

méandres colorés de nos

expositions de peintures.

On y découvre des

tas de choses, plus ou

moins réussies, des

plus réalistes aux plus

imaginaires en passant

par les plus fantaisistes.

Ce sont souvent des

interprétations diverses,

de sujets ou de styles,

d’un art prestigieux

qui fait la gloire du

microcosme local de nos peintres émérites.

Partagé entre l’admiration et la critique j’éprouve

souvent le même désir, comme un appel

irrésistible : celui de vouloir me lancer, moi aussi,

dans les incertitudes frustrantes ou prometteuses

de la peinture. Une aventure en soi qui passe par

les inévitables balbutiements de la barbouille.

Ce dernier terme, un peu excessif, ne s’appliquant

qu’à mes éventuels tâtonnements, n’est pas

destiné à agacer les plus talentueux. Ceux-ci,

pénétrés par une sensibilité d’artiste, après s’être

longtemps frottés à l’ouvrage, maîtrisent leurs

œuvres avec une gestuelle qui force l’admiration.

Ils font apparaître des merveilles de compositions

qu’ils livrent à la postérité comme autant de

témoignages précieux

d’un art parfaitement

achevé. Ils sont rares,

souvent modestes et

forcément inspirés.

Entre la barbouille et

eux, il existe un immense

espace, ouvert à tous les

plaisirs d’amateurs ou

de talents potentiels.

J’en étais là de mes

élucubrations lorsque

j’entamais la visite d’une

nouvelle exposition

locale.

Après avoir fait le tour de ce qui me semblait

être conforme aux bonnes expositions d’usage,

je m’attardais sur de très belles aquarelles. L’une

d’entre elles représentait l’église de Magnieu,

elle était parfaite. Au-dede l’image on percevait

une certaine légèreté qui privait l’édifice de

pesanteur comme pour le confondre aux

profondeurs bleutées d’un ciel infini… Une sorte

d’aspiration spirituelle, vers un ailleurs aérien un

peu évanescent, destinée à combler de joie céleste

n’importe quel bienheureux illuminé. En face de

cette représentation délicate, sur une autre paroi

d’exposition, un autre artiste livrait des œuvres

laborieusement travaillées. Une étude du pont

de Bognens (photo) un peu sombre et imposante

attirait l’attention. En la détaillant, solidement

encadrée, on découvrait un ouvrage d’art

complètement épuisé, les pieds dans l’eau et vouté

à l’extrême, résistant tant bien que mal, de toute

sa peinture épaisse, pour ne pas sombrer dans les

eaux d’un Furans tumultueux. S’il devait exister,

tel que représenté, ce pont devrait être mis à la

retraite des Ponts-et-Chaussées. Ce qui m’étonnait

davantage c’était le vis-à-vis providentiel de ces

deux tableaux et leur complémentarité. C’était

comme si l’église de Magnieu, en face, faisait

tout son possible de légèreté ou de compassion

pour soutenir un pont en phase terminale de

contribution routière. Entre les deux, on sentait

une sorte de communication, l’un dépendant

de l’autre tel un vieux couple travaillé par le

temps et par des conceptions philosophiques

complétement différentes. L’un sensibilisé par la

misère du monde, tourné vers le ciel, et l’autre à

moitié enterré, exténué de fatigue, et menacé par

un Furans vengeur. Si quelqu’un m’avait raconté

que le curé de Magnieu demandait à ses ouailles

de prier pour le salut du pont de Bognens, je n’en

aurais pas été étonné. Enfin, jugeant que ces deux

peintures étaient indissociables, je décidais d’en

faire l’acquisition et de devenir, ainsi, de façon

simultanée, par les seuls caprices de la peinture,

l’heureux propriétaire de l’église de Magnieu et

du pont de Bognens…

Installer les deux édifices, au bon endroit et dans

la bonne lumière, me semblait être important.

Ils devaient impérativement se faire face dans un

espace resserré et astucieusement disposés pour

que la lumière de l’église rejaillisse favorablement

sur le pont. Si pour une raison quelconque je

masquais l’église, l’image du pont apparaissait

moribonde et fragile ; si j’enlevais le pont, l’aura

délicat de l’église disparaissait, l’aquarelle devenait

terne et triste comme un jour sans pain bénit.

C’était étonnant je décidais d’en parler à une

amie peintre, une célèbre artiste de renom :

-«Il n’y a rien d’étrange, me dit-elle, les peintures

expriment les impressions induites par les artistes,

au moment de leurs élaborations. Il arrive que

des représentations différentes se complètent

admirablement. L’une recevant de l’autre et

réciproquement, pour rayonner ensemble, de

toute leurs perfections (ou imperfections), comme

dans les plus admirables relations sentimentales.»

Je trouvais qu’elle exagérait un peu d’autant

qu’elle me raconta, ensuite, qu’elle avait eu, elle

aussi, des cas difficiles de peintures ignorées,

car sans contreparties. Une de ses magnifiques

représentations de chevaux, réalisée en mosaïques

bleutées, était passée longtemps inaperçue,

jusqu’au jour où elle avait décidé de faire le

portrait d’un célèbre vétérinaire de la région.

Exposées ensembles les deux œuvres illuminaient

sa galerie où elles avaient rapidement trouvé le

même acquéreur enthousiaste. Elle m’affirma

que le fameux sourire de la Joconde soulignait

sa mélancolie de femme délaissée par une autre

peinture encore mystérieuse, peut-être une

représentation encore inconnue de Brillat-Savarin ?

Elle ajouta que les fameuses Demoiselles d’Avignon

de Picasso trouvaient leur complémentarité dans

une gouache lumineuse de la chapelle des Dames

de Bons : celle des religieuses du XVII ème siècle,

réputées coquines. C’était à peine croyable, ainsi

les œuvres allaient souvent par paire, même

réalisées par des artistes d’époques ou de styles

différents. Je devais donc me rendre à l’évidence,

l’église de Magnieu avait bien sa complémentarité

avec le pont de Bognens.

L’année suivante alors que je visitais une autre

exposition similaire, j’examinais une nouvelle

aquarelle, très belle, elle aussi. Il s’agissait d’une

reproduction de l’église de Vieu-en-Valromey.

Elle avait un formidable pouvoir d’attraction.

En face, une peinture à l’huile, modestement

réalisée, représentait une Gare de Culoz un peu

tristounette. Le vis-à-vis de ces deux peintures me

rendait perplexe. Etait-il possible qu’il y ait une

affinité entre-elles ? Un visiteur, à côté de moi

s’exclama :

-«C’est curieux, mais il me semble que ces deux

tableaux communiquent ! C’est extraordinaire !»

Immédiatement j’osais :

-«Mais oui, c’est bien connu ! La gare de

Culoz n’existerait pas sans l’influence de

l’église de Vieu-en-Valromey !»

Silence…Là j’ai pensé que j’allais,

moi aussi, me mettre sérieusement

à barbouiller les merveilles du

patrimoine…

Paul Gamberini


Interview

25 èmes Entretiens de Belley au pays de Brillat-Savarin : rencontre avec le chef lyonnais Alain Alexanian

Spécialisé dans la cuisine typique de

son pays d’origine : l’Arménie, ainsi que

dans les produits d’origine bio, le chef est

également conseiller culinaire.

Il apporte ses connaissances et expériences aux

autres restaurateurs, en matière de

développement durable, et de santé

dans l’assiette.

Alain Alexanian a mis en place une

charte de développement durable pour

la restauration française traditionnelle,

en partenariat avec la WWF (World

Wildlife Fund) et son livre «L’art de

bien manger bio» vient de paraître

aux éditions Utovie.

Le chef sera présent aux

25 èmes Entretiens de Belley lors d’une

démonstration culinaire à ne pas

manquer.

Ses recettes sont à découvrir page 12.

Ballad’Ain : En quoi consiste votre travail de

consultant au quotidien ?

Alain Alexanian : Mon travail de consultant est

pluriel, divers et varié. Pour schématiser, je créé des

concepts autour de la santé dans l’assiette. Pour

exemple, l’un de mes derniers concepts s’est fait à

Miami, avec un menu entièrement conçu autour des

produits bio de fermes locales. J’ai fait la carte, formé

des personnes à Paris qui sont ensuite parties monter

ce restaurant «take away» (nourriture à emporter

ou à manger sur place) et ils font aujourd’hui près

de 400 couverts par jour. Un autre de mes concepts

a vu le jour en Alsace, à 45 km de Strasbourg dans

un restaurant en pleine forêt, à côté d’un musée.

Le principe était d’utiliser les produits des sous-bois,

comme l’ail des ours, les pousses de fougères,

des écorces à faire infuser, etc. Le but

de mes interventions : cuisiner «local»,

consommer plus de légumes, et manger bio.

Ballad’ : Pouvez-vous nous expliquer

en quelques phrases votre partenariat

avec la WWF ?

A. A. : En 2008 j’ai été appelé par «Pierre

et Vacances» en collaboration avec la WWF,

afin de mettre en place une charte sur le

développement durable de leurs chaînes de

restaurants. Cette charte était minime mais assez

importante pour être respectée de partout : entrée et

plat entièrement locaux, à base de produits frais. Puis,

j’ai créé ma propre charte de développement durable,

non pas pour un groupe, mais pour la restauration en

général. Elle contient 12 points importants, certains

ont été validés par la WWF, comme l’interdiction

de proposer des espèces de poissons en voie de

disparition, ou utiliser des volailles françaises pour

limiter l’impact carbone. D’autres points ne sont pas

partagés avec l’association qui est contre le foie gras

par exemple.

Ballad’ : Comment associer au quotidien

cuisine et développement durable ? Avezvous

des conseils pour nos lecteurs ?

A. A. : Il est important de retenir qu’une même

quantité d’aliments par repas n’a pas les mêmes

effets sur l’organisme lorsqu’elle est consommée en

une fois ou répartie en 3, 4 ou 5 fois. La règle d’or,

même dans un régime, est de ne pas avoir faim. Il

faut répartir dans la journée les aliments bénéfiques,

en faisant bien attention de respecter le temps de

digestion. Pour manger intelligemment, il faut : cuisiner

simple, avec une cuisson douce et réduite (vapeur ou

cuisson courte), avec des produits de grande fraicheur

et de proximité (consommer les aliments de saison),

ne pas ajouter trop de sel ou trop d’épices, modérer

le sucré et réserver les céréales et féculents pour une

journée sportive. Il faut également éviter le cru en fin

de repas, comme un fruit par exemple car celui-ci va

commencer à fermenter avant d’être digéré, ce qui

est très néfaste.

Ballad’ : Vous êtes d’origine arménienne,

est-il possible de lier la cuisine traditionnelle

française à sa cuisine «de cœur» ?

A. A. : Il y a un mot qui résume tout dans la

gastronomie, c’est le mot «plaisir». On est dans un

pays hédoniste, on ne peut pas faire passer la santé

en premier, ça n’est pas possible. Le goût prime

avant tout, et que l’on soit arménien ou breton, on

va vers ses préférences culinaires culturelles. Mais ces

préférences peuvent être totalement régionales, ou

venir de notre enfance, la cuisine n’a pas de frontières.

On va cuisiner les aliments locaux, en conservant nos

cultures. Ce qui est très arménien c’est de faire des

feuilles de vignes farcies avec du riz. Si les feuilles

viennent de Givors, et le riz de Camargue, c’est

toujours aussi typique et c’est une bonne manière

d’associer les deux cultures.

Ballad’ : Connaissez-vous les Entretiens de

Belley ? Qu’elles ont été vos motivations

pour participer à cet évènement ?

A. A. : Oui je connais très bien les Entretiens de

Belley, j’y ai déjà participé il y a quelques années.

Tout ce qui est régional me touche et Belley fait parti

de ces lieux incontournables où la gastronomie a été

fortement marquée. Quand une ville porte haut et

fort l’image de «bien manger», et représente aussi

bien la gastronomie française, je ne peux pas refuser

l’invitation.

Ballad’ : Pouvez-vous nous dire quelques mots

à propos de votre prochaine démonstration

à Belley ?

A. A. : Cela va tourner autour du «local», du «bien

manger» et de l’équilibre alimentaire, mais tout

en restant dans la créativité. Le poulet de Bresse

mérite d’être représenté autrement qu’avec de la

crème et des morilles comme on peut le servir toute

l’année. Cette recette est très ancienne et n’est plus

vraiment adaptée à nos modes de vie actuels, où l’on

se dépense moins physiquement. Il faut aujourd’hui

présenter une cuisine plus saine, plus légère tout en

étant gouteuse. Une rééducation de l’alimentation

auprès du public, et plus particulièrement auprès des

jeunes est indispensable.

Propos recueillis par Lucie Lambey

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 11


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 12

1/Pomme verte et panais au

curcuma

Ingrédients :

Pour 4 personnes

400 g de panais - 400 g de pommes verte - 1 c. à s.

d’huile d’olive - 4 g de curcuma - 4 g de sucre roux

non raffiné - sel

Recette : Éplucher les panais et les pommes. Les

couper en petits cubes. Les faire revenir ensemble

dans une poêle durant un petit quart d’heure avec

l’huile. Saler et épicer.

Cuisine

25 èmes Entretiens de Belley :

3 Recettes du chef Alain Alexanian

Ce chef lyonnais participera aux 25 èmes Entretiens de Belley

au pays de Brillat Savarin en proposant une démonstration culinaire

en public le 7 octobre à 12h15, sous les halles place des Terreaux.

Retrouvez son livre «L’art de bien manger bio» aux éditions Utovie.

A découvrir : son interview page 11, le programme complet

des 25 èmes Entretiens de Belley page suivante.

2/Poivrons fourrés de tomates et d’olives au basilic

Ingrédients :

Pour 4 personnes

2 petits poivrons verts - 2 petits poivrons rouges

- 1 gousse d’ail - 1 bouquet de basilic effeuillé - 16

tomates séchées - 80 g d’olives - 4 c. à s. de vinaigre

doux - sel & poivre.

Recette : Mixer les tomates séchées avec la moitié

du bouquet de basilic, le vinaigre, un peu d’huile

d’olive, saler et poivrer. Mélanger à cette pâte les

olives dénoyautées, coupées en

deux. Laver, essuyer poivrons

et tomates, puis couper tous

les poivrons en deux dans le sens de la longueur

avec leurs extrémités; épépiner et ranger les

demi-poivrons dans un plat huilé allant au four;

fourrer les demi-poivrons de la farce et disposer

les tomates cerises par dessus.

Ajouter un peu de basilic ciselé, l’ail écrasé;

arroser d’un petit trait d’huile d’olive. Couvrir

le plat et l’enfourner 30 minutes. Découvrir et

prolonger la cuisson de 30 minutes.

Sortir du four et les déguster immédiatement ou

froid...Cela reste délicieux.

Courrier des lecteurs :

«Les plaisirs de la table : la courgette»

par Françoise P.

«La courgette fait partie des

curcubitacées, comme la courge, la

citrouille et le potiron. On la trouve dans

nos jardins de mai à octobre, son apport

calorique est très faible 15 kcal/100

grs, on peut donc la consommer sans

modération. Composée de 95% d’eau,

elle contient une quantité record

de minéraux, d’oligo éléments, de

potassium, de phosphore, de magnésium,

de calcium et de nombreuses vitamines.

Choississez-la lisse et ferme. Elle se

congèle très facilement. On peut la

préparer en ratatouille, gratin, flan, cake,

potage, tagliatelles (rubans faits avec un

économe), rapée...

Je vous propose une recette qui peut se

manger seule ou en accompagnement,

et un bon moyen de la faire aimer des

enfants !

Gratin de courgettes

et ravioles

Ingrédients :

Pour 6 personnes

6 courgettes moyennes, 8 plaques de ravioles

(nature, fromage, basilic etc..), 3 briquettes

de crème liquide, gruyère ou conté rapé, sel,

poivre.

Recette : Laver les courgettes et les

couper dans la longueur en tranches 1/2

cm d’épaisseur. Dans un plat à gratin,

disposer une couche de courgettes, 1/3

de la crème, sel, poivre, puis ravioles

(2 plaques) et le fromage rapé. Finir

par une couche de courgettes et de

crème. Saupoudrer de fromage rapé et

enfourner 45 minutes à 180°.

Et maintenant, régalez-vous ! » F.P.

3/Aubergine confite à l’épaule

d’agneau

Ingrédients :

Pour 4 personnes

800 g d’épaule d’agneau - 2 grosses aubergines - 1

verre d’eau salée - 2 tomates émondées - 2 oignons

- 20 g de niora - 1 verre de vin blanc.

Recette : Huiler la viande crue, la saler et la

poivrer puis l’enfourner 1/4 d’heure à 180°C.

Cela dans le but de rôtir la viande et de donner

des sucs au plat. Couper les oignons. Laver et

couper en deux les aubergines, les inciser en trois

entailles dans la plus charnue, puis les arroser

d’eau salée jusqu’à absorption totale du liquide.

Au bout d’un quart d’heure, sortir la viande puis

la retourner. La remettre au four avec les tomates,

les oignons et les aubergines.

Après 1/2 heure de cuisson, assaisonner la viande

de niora, retourner et répéter l’assaisonnement

avant de «nourrir» chaque demi aubergines d’une

cuillérée de jus du rôti.

Au bout d’une heure, sortir la viande. Laisser

reposer 15 minutes pour la fin de cuisson hors

feu. Découper la viande et la déposer sur les

demi-aubergines.


Conseil général de l’Ain - Région Rhône-Alpes - Gal Leader Pays du Bugey - Communauté de communes Belley Bas-Bugey -

Comité de Promotion des Produits Agro-Alimentaires de Rhône-Alpes / R3AP, Lyon - Isara (école d’ingénieurs en alimentation,

agroalimentaire, environnement et développement rural), Lyon - Crédit Agricole centre est, Belley - Routin SA, Chambéry -

Syndicat des Vins du Bugey - Office de tourisme Belley Bas-Bugey - Sarl Prémillieu Pro & Cie, Belley - Esquisse Production,

Attignat - Commandeurs du Bugey - Union Commerciale et Artisanale de Belley (Ucab) - Croq’Ain, Belley -

Imprimerie Gaillard, Belley - Les Ets scolaires de Belley, de la maternelle au lycée professionnel - Cinéma l’Arlequin,

Belley - Photo Phil, Belley - Carrefour Market, Belley - L’Arrosoir, Belley - Brindille, Belley - Florbel Genevrey, Belley -

Centre Social / Escale, Belley - Amicale Philatélique, Belley - Société savante le Bugey, Belley - 3 petits points … etc, Belley -

Le Progrès - France Bleu Pays de Savoie - Journal Ballad’Ain, Belley - Librairie du Bugey, Belley - Librairie Entre Parenthèses - Belley.

Viticulteurs : Maison Angelot, Marignieu - Caveau Bugiste, Vongnes - Gaec Duport Dumas, Groslée - Gaec Maison Fusillet

Codex, Belley - Domaine Monin, Vongnes - Caveau Quinard, Massignieu-de-Rives

www.alainalexanianconsulting.com

L’art de bien manger bio, éditions Utovie, février 2011


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 14

Pauvres animaux sans défenses

1041… C’est le nombre de

défenses d’éléphants saisies par les

douaniers à Zanzibar le 23 août... Un bien

triste chiffre. Pour les trafiquants, cela représente

une marchandise d’une valeur d’environ 2 750

000€, mais pour les défenseurs de la faune

sauvage ce sont 500 animaux d’une espèce

menacée qui ont été tués. Cette même

semaine, 27 agents de protection de la faune

sauvage étaient réunis au Botswana pour suivre

une formation spéciale pour lutter contre ce

commerce illégal. Réunion organisée par IFAW

(Fonds international pour la protection des animaux)

et INTERPOL. «Cette saisie montre clairement que

la formation à la lutte anti-braconnage qui se déroule

GALGOS FRANCE

CLEA, Galga

femelle née en

2003, 23 kg, ok

chat, aime sa

tranquillité et

ne se laisse par

embêter. Pas

craintive avec les

humains, aime la

voiture, gentille et

tranquille.

TOBY, né en

2002, croisé

beagle, mâle.

Brave petit père,

peu exigeant, très

gentil chien, aime

les enfants. Ok

chats et chiens,

a encore envie

de promenades,

marche bien en

laisse et est très

affectueux.

JULIO, galgo mâle

31 kg, équilibré et

gentil avec tout le

monde : humains

comme animaux.

Il aime beaucoup

les enfants, et

est obéissant et

propre.

www.galgosfrance.net

Contact local :

Aurore Tél. 06 59 64 97 95

La photo du mois

AMIS DES BETES

M A P U C H E ,

femelle croisée

Landseer 4

ans, besoin

d’espace.

KÉLIA, femelle

dogue argentin

4 ans : stérilisée

e x c e l l e n t e

chienne de

compagnie.

MATISSE, mâle

croisé berger

allemand 18 ans

castré, un peu

craintif, mais

sympa.

TANGO, mâle

boxer blanc 9

mois, castré,

tendre et doux.

ALOA, femelle

b o u l e d o g u e

croisée boxer,

exclusive et très

attachée à sa

famille.

Et tant d’autres !

Les chatons sont en grand

nombre au refuge et attendent

une famille avec impatience !

Chemin des Massonats

73100 AIX LES BAINS

Tél. 04 79 61 24 63

www.amisdesbetes.com

actuellement avec le soutien d’IFAW à Gaborone est

vitale pour sauver les éléphants, et particulièrement

ces éléphants du Bassin du Congo qui sont les plus

menacés» a déclaré Kelvin Alie, Directeur du

programme d’IFAW sur le commerce des espèces

sauvages. «Pendant que nous nous réunissons pour

discuter de comment on combat le trafic d’ivoire, les

éléphants continuent d’être massacrés.»

Des milliers de défenses ont été saisies en 2011,

mais cette dernière cargaison est un sombre

record. Même si l’on peut saluer les autorités

tanzaniennes de cette «belle» prise, ce n’est

qu’une parmi tant d’autres dans ce commerce

illégal qui menace la vie des éléphants.

SPA DE SAVOIE

GAIKO, SOS spécial

pour ce mâle castré

18 mois. Adorable

et très affectueux. Il

a un traitement très

effi cace contre ses

crises d’épilepsie.

Donnez-lui une

chance.

K A Y E N N E ,

Jeune chatte de

3 mois, à placer

en appart. suite à

une opération de

la patte avant.

Elle est adorable,

habituée aux

chats et aux

chiens. Y A K A R I , m â l e

rottweiler de 9 ans,

un abandonné

de l’été. Très

a f f e c t u e u x ,

intelligent, ne

demande que des

câlins, joueur. Ne le

laissez pas fi nir sa

vie en cage.

DJAMBO, mâle

croisé Berger de

2 ans, obéissant,

gentil avec

chats et chiens.

Très sage, peut

vivre en appart.

avec un maître

sportif.

KIRO, Mâle

Laikenois. 18

mois, castré. Pour

c o n n a i s s e u r s

avertis. Éduqué,

mais beaucoup de

caractère. Placer

sans animaux et

sans enfants. Joueur,

apprécie caresses et

promenades.

Portes ouvertes pour la Fête de

l’animal, au refuge le 2 octobre.

spa-savoie.org

744 rte de Montagny

73000 CHAMBERY

Tél. 04 79 33 24 44

Animaux

«Le plus sot

animal, à mon

avis, c’est

l’homme»

Nicolas Boileau

Une mère ours a beaucoup fait parler

d’elle et de la condition de ses semblables en

Chine. Une histoire très émouvante d’un animal

sauvage au comportement des plus humains :

Cette femelle fait partie des 7000 ours (d’après

le gouvernement chinois) enfermés dans des

petites cages avec un cathéter inséré dans

leur vésicule biliaire, et ce, pour prélever

leur bile, réputée depuis des siècles pour

ses vertus curatives.

Maintenus par un corset de fer, ces

animaux souffrent toute leur vie (à peu

près 20 ans) avant d’être finalement tués.

Lorsque cette ourse a vu son ourson, destiné au

même sort qu’elle, entre les mains des hommes

qui tentaient de lui passer l’appareil métallique, elle

s’est échappée de sa cage pour tenter de le sauver.

N’arrivant pas à le libérer, cette dernière a

tué son petit en l’étouffant pour lui éviter

la vie de supplice qui l’attendait. Ensuite,

elle a couru s’écraser contre un mur afin

de se donner la mort…

Un acte terrible, mais d’un grand courage, qui

rappelle la souffrance infligée aux animaux dans

certains pays.

Une pétition circule actuellement sur le web,

dans le but de stopper ces pratiques barbares,

généralisées dans les années 80 :

www.30millionsdamis.f r/agir-pour-lesanimaux/petitions/signer-petition/contrelenfer-des-ours-en-chine-mutiles-pour-leurbile-12.html

Lucie Lambey

La naissance de l’été : Chipie, calopsitte lutino élevée par ses parents !

Chipie 1 jour 11 jours 18 jours 6 semaines En famille, avec Choupette la maman

SOS animaux sauvages blessés ?

Un écureuil tombé d’un arbre, un hérisson

dans votre jardin, une buse blessée ou des

renardeaux abandonnés ?

Dans nos régions il n’est pas

rare de trouver un animal

sauvage en péril. Mais il ne

faut pas prendre de décision

à la hâte, voici les gestes à

faire et ceux à éviter.

Avant toute intervention,

appeler un centre spécialisé

: l’animal n’est peut être pas

abandonné et vouloir l’élever

le priverait de toute chance

de retrouver un jour une vie

sauvage et autonome. S’il est

blessé, ne pas perdre de temps,

et le transporter rapidement au

centre afin qu’il ne souffre pas

de carences invalidantes ou de

troubles comportementaux.

Le centre Athénas est

compétent dans l’assistance

thérapeutique et le nourrissage

d’animaux sauvages. Il est le seul

en France spécialisé dans les

soins aux félidés (lynx boréal et

chat forestier). Implanté dans

la commune de L’Etoile (39) il dispose d’une

infirmerie, de boxes, volières et enclos spacieux

et adaptés aux exigences des pensionnaires

temporaires, blessés ou non. Temporaires, car

chaque année, le centre recueille plus de 1000

animaux, de 130 espèces différentes et 45% d’entre

eux seront relâchés, une fois soignés, et capables

de chasser et de se nourrir seuls. Ceux qu’on

ne peut réinsérer dans la nature sont intégrés à

des programmes de reproduction en captivité s’il

s’agit d’espèces sensibles, ou euthanasiés lorsque

(au centre) et Snoopy le papa !

Un jeune Grand Duc trouvé à

Pollieu (01) et confié au centre

Athénas

Le 18 août : 31 cigognes

se sont installées

à Lavours (01) !

Photos envoyées par

M. Waelput Daniel

Merci à nos fidèles lecteurs et

défenseurs des animaux pour leurs

courriers et photos !

leurs blessures se révèlent trop importantes.

Il pourra donner les conseils adaptés à l’animal

trouvé en attendant de le prendre en charge,

cependant, voici des conseils de

base à respecter :

Manipuler l’animal avec des

gants, ou l’envelopper dans

un linge épais. Attention aux

serres et becs des rapaces, ainsi

qu’aux dents des mammifères !

Le placer dans un carton

avec du papier absorbant

au fond, fermer et le laisser

au calme. Ne jamais utiliser de

cage pour un oiseau sauvage, il

risque d’aggraver ses blessures,

ou d’endommager son plumage.

Il ne faut pas tenter de soigner

soi-même les blessures, cela

pourrait lui laisser des séquelles

définitives. Mieux vaut prévenir

rapidement le centre afin qu’il

soit transporté et soigné le plus

vite possible. Il faut absolument ne

rien donner à manger, ni à boire

sans avoir au préalable téléphoné

pour demander conseil. Une

alimentation inadaptée peut tuer

l’animal. On ne s’improvise pas vétérinaire,

alors ne tentez rien sans avoir appelé un

centre spécialisé ou un professionnel ! L.L.

+ D’infos : Centre Athénas BP 921 39009 Lons Le

Saunier cedex. Tél : 03 84 24 66 05 www.athenas.fr

D’autres centres sont spécialisés dans le

sauvetage d’animaux sauvages comme le Centre

de sauvegarde de la faune sauvage du Domaine de

Rochasson, 52 chemin de Rochasson 38240 Meylan.

Tél : 04 76 90 95 17


Santé

Une maladie pas si bénigne…

La rougeole, maladie «de l’enfance», refait parler

d’elle. Depuis 2008, la France connaît une épidémie de

rougeole qui s’est intensifiée au cours des années 2010

puis 2011. La région Rhône-Alpes est l’une des plus touchée

avec près de la moitié des cas déclarés (sur les quelques

5000 cas recensés en France) sur le 1 er trimestre 2011.

Si tous les départements sont concernés, l’Ain semble un

peu préservé malgré une augmentation des cas signalés

en janvier et février 2011 (source ARS datant de mars

2011). De nombreuses idées reçues circulent sur cette

maladie souvent considérée, à tort, comme bénigne. Car

la rougeole touche chaque année dans le Monde plus de

30 millions d’enfants, et reste la principale cause de décès

par maladie à prévention vaccinale. Très contagieuse,

il n’existe pas de traitement curatif, seule la vaccination

CAPRICORNE

(22 décem./20 janvier)

Les perspectives de progresser dans

vos projets vous semblent trop fl oues.

Vous stagnez, vous en avez marre de

piétiner, vous vous sentez limité(e)

dans vos actions et cela déclenchera

des réactions excessives. Avec en

plus, l’impression désagréable de

ne pas pouvoir montrer vos talents

et capacités. Contexte ambiant

souvent électrique, vous n’acceptez

guère de remarques. Côté coeur, si

vous trouvez amour et liberté dans

le même emballage, n’hésitez pas à

dire oui à Vénus !

VERSEAU

(21 janvier - 19 février)

Septembre vous promet une période

d’action dans le travail. Emploi du

temps chargé, négociations multiples

et tendues… Trouvez le bon tempo en

permet de se protéger efficacement. Or la couverture

vaccinale chez les personnes nées après 1980 baisse, d’où

une recrudescence des cas chez les adolescents et les

jeunes adultes (45 % des cas concernent la tranche d’âge

10-19 ans). Les complications et les cas d’hospitalisation

sont également plus marqués lorsque la maladie survient

tardivement. Le vaccin est pris en charge à 100% jusqu’à

17 ans, à 65% au-delà. Bien toléré, accessible, il nécessite 2

injections pour être pleinement efficace. Alors, courez vite

chez votre généraliste !

Fabienne Bouchage

Sources : Cellule de l’Institut de Veille Sanitaire en Région (CIRE)

Rhône-Alpes (Numéro spécial « Epidémie de rougeole ».

http://www.sante.gouv.fr

Horoscope de Septembre

répartissant vos tâches pour ne

pas être trop vite submergé(e)

par la fatigue. Sachez composer

aux mieux de vos intérêts. Une

activité physique régulière, de

la marche ou de la bicyclette,

vous sera profi table : vous aurez

besoin de vous oxygéner. Prenez

soin de vous !

POISSONS

(20 février - 20 mars)

Un mois sous de bons auspices

pour vos activités, Vénus vous

apporte ses bienfaits et la chance

vous accompagnera dans vos

actions. Evitez néanmoins de

prendre des engagements et délais

que vous ne pourriez pas tenir ! Vous

et vos proches souffriront de vos

excès de nervosité qui installeront

un climat tendu. Adonnez-vous

à un sport, profi tez-en pour vous

dépenser physiquement sous

peine de somatiser. Côté fi nances,

pointez vos comptes et avisez en

conséquence.

BÉLIER

(21 mars - 20 avril)

Vous risquez d’être confronté(e)

à des confl its d’intérêts et à

devoir gérer des rapports de

force épuisants dans le travail.

Pour augmenter vos chances de

réussite, évitez les paroles ou prises

de position radicales. Soyez plus

indulgent(e) avec vous même. Ce

sera la meilleure parade à votre

état de stress du moment. Pas

encore amoureux(se) ? Déroulez le

tapis rouge... Vous serez d’humeur

sensuelle et conquérante.

TAUREAU

(21 avril - 21 mai)

Du mouvement dans votre cercle

familial, de nouvelles activités et

connaissances : Jupiter booste

vos initiatives et Uranus intensifi e

votre énergie. Recentrez-vous sur

ce qui vous concerne, ce qui vous

plaît et laissez tomber ce qui vous

ennuie sans la moindre culpabilité.

Relâchez la pression et relativisez

les prises de tête et retards. Des

efforts fi nanciers récompensés par

une bonne stabilité budgétaire.

GÉMEAUX

(22 mai - 21 juin)

Ne vous laissez pas marcher sur les

pieds. Redressez la barre chaque

fois qu’il le faudra mais sans

agressivité, gardez votre sang froid

en toutes circonstances. Soyez

constructif(ve) en peaufi nant vos

projets de rentrée. Un peu de

surveillance sur le plan articulaire

et nerveux. Des rencontres,

certaines ne feront que passer

mais qu’importe : savourez-les dans

l’instant ! Du plaisir, et rien d’autre !

CANCER

(21 juin - 22 juillet)

Fort(e) et vulnérable à la fois.

Vous allez devoir sortir de votre

réserve : dans bien des domaines

des changements s’annoncent

et perturberont votre quotidien.

Essayez de vous détendre après le

travail pour vous libérer du poids de

journées bien remplies. Optimiste

ou trop impatient(e), vous aurez du

mal à évaluer certaines situations

fi nancières. Des confl its s’en suivront

avec votre conjoint, ménagez-le !

LION

(23 juillet - 22 août)

Des contacts utiles faciliteront

certains de vos projets de rentrée,

mais agissez en coulisses pour

mieux vous organiser. Peaufi nez

vos stratégies, vous serez plus

performant(e) et moins stressé(e).

Entre ferveur et excitation, votre

vie sentimentale vous promet

de beaux moments. Ciel amical

généreux même si Saturne se fait

parfois ronchon côté santé.

VIERGE

(23 août - 22 sept.)

Période active et curieuse. Pour la

rentrée, vous avez envie d’étendre

le champ de vos activités.

Commencez à y réfl échir et à poser

des jalons, un temps de réfl exion

très salutaire et nécessaire à votre

organisation. Vous multiplierez les

tractations ou rendez-vous, un

rythme soutenu et au fi nal épuisant.

Adaptez votre mode de vie à vos

besoins personnels et arrêtez de

faire du forcing !

LA BALANCE

(23 sept./22 octobre)

Vous seriez plus performant(e) et

moins stressé(e) avec une meilleure

organisation. Dans le travail,

apprenez à déléguer. Votre corps

vous rappellera qu’il est important

de penser à votre bien-être.

Financièrement, la conjoncture ne

servira pas vos intérêts. Travail ou

affaires, prenez conseil pour éviter

les mauvais choix.

SCORPION

(23 oct./22 novembre)

Même si vous avez une bonne

énergie, dosez vos efforts. Economisez

votre capital en vous adaptant

aux circonstances. Belle puissance

de travail qui donnera d’excellents

résultats. Des diffi cultés en vue pour

certains, mais restez confi ant(e),

vous les surmonterez. Restez lucide et

objectif(ve) pour prendre les décisions

appropriées.

SAGITTAIRE

(23 nov./21 décembre)

Vous vous investirez à fond pour

faire accepter projets et idées. Des

courants porteurs pour explorer de

nouvelles voies vous tenteront. Tous

ceux qui traversaient une passe diffi cile

trouveront les possibilités de rebondir.

Célibataire, séduction et mental au

top pour partir à la conquête de

nouvelles relations.

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 15


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 16

Santé

Un sport parfaitement adapté

Si cette année, regonflé(e) par des vacances

bien méritées, vous avez décidé de vous remettre

au sport, vous ne savez pas nécessairement

le(s)quel(s) choisir. Car vous l’avez sans doute

remarqué, nous ne sommes pas tous doués pour

les mêmes activités physiques. Comment savoir

lesquelles privilégier ?

Un classement simple permet de connaître et

comprendre ses faiblesses et ses facilités dans

la pratique d’un sport : c’est celui proposé par

William H. Sheldon dans les années 40. Il fait

référence à 3 morphologies principales : les types

mésomorphe, ectomorphe et endomorphe.

Le type mésomorphe correspond à une répartition

du poids uniforme, avec une prédominance du

système osseux et musculaire. L’individu a une

excellente constitution, il peut aussi bien pratiquer

les sports d’endurance que ceux de force, mais

il manquera de souplesse (on ne peut pas tout

avoir !).

Le type ectomorphe est généralement mince,

nerveux et souple. Son métabolisme de base

(dépense énergétique au repos) est élevé. Ses os

sont légers, ses articulations plus fragiles. A l’aise

dans les sports d’endurance, il doit renforcer ses

muscles pour protéger ses articulations et éviter

de se blesser.

Le type endomorphe a des articulations résistantes,

avec un poids principalement réparti dans le torse

et les jambes. Son métabolisme de base est faible

et sa digestion lente. Pour éviter la prise de poids

à laquelle il est sujet, il lui est conseillé de pratiquer

un sport d’endurance, associé à un sport de force

pour augmenter sa masse musculaire.

Attention cependant ! La plupart des individus

étant une combinaison de ces genres, il est plutôt

rare de se retrouver complètement dans une

seule de ces descriptions. Néanmoins, cela vous

donnera une tendance, une base de réflexion

pour être plus à l’écoute de votre corps et

mieux l’appréhender. Ou demandez conseil à un

professionnel pour faire le meilleur choix…

Source : Gym pratique n°9

Sports d’endurance : marche, natation, aviron, ski

de fond, course à pied, vélo, randonnée pédestre,

aquagym, aérobic, danse… au moins 45 minutes

par séance

Sports de force : lancer, haltérophilie, culturisme,

sprint…

Fabienne Bouchage

L’expédition Scoubidou II

En septembre 2010, cette famille originaire

de La Balme (73) avait déjà fait parler d’elle en

parcourant 2500 km à vélo, de Belfort jusqu’aux

Pays Bas.

Cet été, Cédric, 15 ans, Raphaël, 13 ans et

leurs parents, Valérie et Pascal

Urscheler sont repartis pour de

nouvelles aventures, toujours à

vélo !

Accompagnés de leur chienne Boulba, ils

ont parcouru 2650 km au départ

d’Amsterdam, jusqu’à la pointe

du Danemark.

Toute la petite famille apprécie

ces vacances hors normes, où

l’on prend le temps d’admirer

le paysage et qui permet de faire

d’agréables rencontres : «Dès

que nous sortions nos cartes

routières quelqu’un s’arrêtait

pour nous aider – raconte Pascal-

certains nous proposaient même

de camper dans leurs jardins !».

Tous les 5 ont donc longé la

Mer du Nord, en traversant les

Polders (étendue artificielle

Goûter n’est pas réservé aux enfants !

Qu’est-ce qui est petit, gras, sucré, et se

cache au fond du cartable de nos enfants ? Le

goûter ! Traditionnellement lié à l’enfance et

à la gourmandise, le goûter est aujourd’hui la

vitrine des industries agro-alimentaires, avec une

surreprésentation des produits vantés dans les

publicités à destination des enfants.

L’association UFC-Que Choisir a présenté en

décembre dernier les résultats d’une enquête

effectuée entre septembre et octobre 2010,

auprès de 2000 élèves de 6 à 12 ans. «Les

résultats sont catastrophiques», si l’on en

croit Sylvie Pradelle, administratrice nationale de

l’UFC-Que choisir.

Dans 75 % des cas, les goûters contenus dans

les cartables sont trop gras ou trop sucrés !

Il s’agit en majorité de confiseries (33%), de

viennoiseries et gâteaux (24%) et de biscuits

gras ou sucrés (16%). Les aliments présentant

un intérêt nutritionnel sont seulement 24 %,

dont 13% de fruits, 9% de biscuits et une infime

minorité (2%) de «goûter traditionnel, composé

de tartines et de pain», ajoute Sylvie Pradelle.

Pourtant, goûter a fait la preuve de son intérêt

santé, et il est même recommandé par les

nutritionnistes, notamment dans la prévention

de l’obésité. Les «goûteurs réguliers» sont moins

corpulents que les «non-goûteurs», et en cela les

Français sont plutôt bons élèves, puisque 55% des

15 à 64 ans déclarent prendre un goûter au moins

quatre fois par semaine. Car si le goûter est avant

tout une «pause gourmande», il a plus d’un atout

dans son sac : indispensable aux enfants, sportifs,

femmes enceintes ou allaitantes, il permet de

mieux répartir les aliments sur la journée,

d’éviter le grignotage, de restreindre le dîner ou

compenser le déjeuner, mais aussi d’atteindre

les recommandations officielles en matière de

produits laitiers, fruits et glucides complexes.

de terre dont le niveau est en

dessous de celui de la mer),

et ont parcouru les côtes

Danoises… à la force de leurs

mollets.

Des bivouacs aménagés, très

courants au Danemark leurs

servaient de campements la nuit,

mais aussi de lieux de rencontre

avec les autres randonneurs ou

cyclistes.

De retour, la famille a déjà de

nombreuses idées de futures

destinations : la Norvège, le

D a n u b e …

toujours à vélo bien sur, et

toujours avec Boulba !

«Nous voulions aussi prouver

que les vacances avec un chien

c’est possible. Si nous arrivons

à partir avec un chien de 50kg,

dans une remorque attachée

à un vélo tout le monde peut

emmener son chien au lieu de

l’abandonner sur la route des

vacances», explique Valérie.

Histoire à suivre, peut être

dans l’expédition

«Scoubidou 3» ?

La collation idéale comprend un produit laitier

(lait, petit-suisse, yaourt ou fromage) pour

l’apport en calcium, un aliment céréalier (pain,

gâteaux, biscuits) riche en sucres complexes, un

fruit (ou compote) pour les fibres et vitamines,

et (pour le plaisir) une petite touche de confiture,

miel ou chocolat. Il couvre en principe 15 % des

apports énergétiques quotidiens, soit 150 à 250

kcal pour les 4-9 ans, 250 à 300 kcal pour les

10-12 ans et les adultes, et 300 à 350 kcal pour

les ados.

Il ne tient qu’à vous d’en faire un repas

diététiquement correct !

F. B.

Sources : www.doctissimo.fr - http://www.mutuelleviasante-udsma.fr

Des idées de goûters équilibrés

- une pomme, un fromage blanc, deux petits

beurres

- un jus d’orange frais (sans sucre ajouté), une

tranche de pain, un morceau de fromage

- un kiwi, une tartine de pain à la confiture,

un verre de lait

- deux biscottes, deux petits suisses, une

petite gourde de compote

- un fromage blanc, deux boudoirs, une

clémentine

- trois abricots secs, une tartine de pain, un

yaourt

- deux fromages fondus, une tranche de pain

grillé, un fruit pressé

- un milk-shake « maison » à la banane (lait +

banane mixée), 2 ou 3 gaufrettes

- une tartine de pain, une barre de chocolat,

un verre de lait et une petite gourde de

compote et toujours… de l’eau pour

s’hydrater !

Pourquoi «l’expédition Soubidou» ?

L’été 2010, lorsque la famille a réalisé un périple

de 2500 km à vélo (cf. édition Ballad’Ain de

septembre 2010, page 2), accompagnée de

Boulba, leur chienne, un Dogue Allemand de 3

ans et demi, « Dans chaque pays traversé, nous

entendions les gens l’interpeller Scoubidou ! ».

Scoubidou, du célèbre dessin animé, bien sûr !

Photos : La famille au complet au départ du

Danemark et Boulba.


A i n S a v o i e

IsèreHteSavoie

Septembre 2011

N O U V E A U T É

A vos palmes à la piscine d’Hauteville-Lompnès !

A partir du 8/09 une nouvelle activité sera proposée

: la nage avec palmes. Cette discipline se

pratique pour le loisir ou la compétition, avec deux

formes de matériel : la monopalme (qui couvre

pratiquement les deux pieds) ou la bi-palme. Le

matériel de base, palmes et tuba, sera prêté pour

les premières séances. Nage avec palmes : les

jeudis de 20h à 21h. Les tarifs : 15€/ séance, 42€/

mois, 120€/trimestre, 180€/année (comprenant

une demi-journée d’initiation à la nage en eau

vive). Laurent Besse : 04 74 35 35 17 - 06 80 73 97 73

E X P O S

Exposition aquarelles, pastels au Caveau Bugiste

de Jocelyne Guaraldo à Vongnes jusqu’au 15/09

«Challenge des 110 Carrres» jusqu’au 16/09

Collectif de 20 Artistes, Galerie de l’Offi ce de

Tourisme du Plateau d’Hauteville. Ouvert ts les

jours www.plateau-hauteville.com OT du Plateau

d’Hauteville 04 74 35 39 73

Exposition Cochons de Romains Musée Gallo

Romain Aoste - Aux heures d’ouverture - Visite

commentée Tt public jusqu’au 30/11 04 76 32 58 27

Exposition «Les 5 sens…» Morestel jusqu’au 16/12

à la Maison de Pays des Couleurs. Entrée libre 04

74 80 39 30 à partir du samedi 10/09 la Maison de

pays sera ouverte de 14h30 à 17h30 jusqu’à la fi n

de l’année. Inauguration le 16/09 à 18h

Exposition «le cheval dans tous ses états» Culoz

du 10/09 au 25/09 Salle des fêtes du lundi au

vendredi de 14h/18h30, samedi et dimanche de

9h30/12h et 14h/18h30. Entrée libre 06 74 15 01 38

Exposition Vongnes au caveau bugiste du 17/09

au 21/10 de 9h/12h – 14h/19h peinture à l’huile

«Au fi l de mes rencontres» Annie Lecocq

Exposition Duo d’artistes au coeur des femmes du

21/09 au 5/10 à Romagnieu avec Corinne Belle,

artiste peintre, auteur compositeur de Chassignieu

et André Guillet, sculpteur, poète et romancier de

Pressins. Peinture et sculpture se rejoignent autour

du thème de la femme. Présence des artistes

vendredi 16h-19h et samedi 9h-12h avec séances

de dédicace d’André Guillet pour son 1 er roman

«L’oeil du héron». Vernissage vendredi 23/09 à

18h. Concert avec le duo LunèS vendredi 30/09 à

18h «Deux voix, une guitare à la rencontre d’André

Guillet» lundi 16h-18h mercredi 10h-12h/15h-17h

vendredi 16h-19h samedi 9h-12h Espace culturel

04 76 32 24 51

Exposition de peinture de Monique Cervantes Les

Avenières du 24/09 au 14/10 Ot Les Avenières 04

74 33 66 22 http://www.otlesavenieres.fr

V O T R E A G E N D A

Présentation de la saison culturelle 2011/2012

Le Bourget-du-Lac 9/09 à 19h Mairie du Bourget

du Lac 04 79 26 12 12 www.lebourgetdulac.fr

Assemblée générale du tennis club Belley 9/09 à

19h30 Inscriptions pour l’année 2011/2012 le 10/09

à la fête du sport au boulodrome de Belley

Brocante et Vide Grenier Toussieux 10/09 terrain

de loisirs par le Comité des Fêtes. Professionnels

et particuliers peuvent réserver en téléphonant

au 04 74 00 51 36 ou 04 74 00 27 37. L’entrée est

gratuite pour les visiteurs. Buffet et buvette seront

assurés toute la journée N. Lucidor 04 74 00 13 06

Concours de pétanque (en doublettes) les 10,

17, 24/09 Chazey-Bons stade des Chandelles

Inscriptions à partir de 14h

Journée guinguette et bourse aux jouets, livres...

Chanay 10/09 (01) vêtement, livres à partir de

8h, 1,5 €/m Entrée libre pour visiteurs. Animation

accordéon dès midi avec Nanou. Buvette et

repas au chalet de Chanay, 04 50 48 13 06-62 65

ou 59 53 37 www.pirouetteetcompagnie.org

Forum des associations Serrières en Chautagne

10/09 L’Alcc sera présente au forum des

associations de Chautagne. 04 79 54 52 54 -

centrealcc@orange.fr + d’infos page 7

Concours de pétanque au chalet Rossillon 10/09

challenge de renes 14h doublettes ouvert à ts

mises + 40 % Rene.seurre@orange.fr 06 74 49 27 94

Forum des associations Les Avenières 10/09

de 9h/13h à la salle polyvalente de Veyrins-

Thuellin. Demonstrations sportives et musicales.

Renseignements et inscriptions au 04 74 33

66 22. Ot Les Avenieres & Veyrins Thuellin

www.otlesavenieres.fr ou www.otveyrinsthuellin.fr

Votre agenda du mois : Ballad’Manifs

Retouvez l’agenda en ligne sur

www.balladain.fr

Visite combinée du Prieuré et du Château de

Thomas 2 Le Bourget-du-Lac 10/09 A 14h30.

A la découverte des richesses patrimoniales

du Bourget-du-Lac ! OT du Bourget-du-Lac/

Bourdeau/La Chapelle du Mont du Chat 04 79 25

01 99 www.bourgetdulactourisme.com

Herborisation d’automne 10/09 à 8h30 Belley

(Départ parking Paul Chastel) journée organisée

par la Société des Naturalistes Sortie (Mont

Clergeon) ouverte à tt public, les personnes

non adhérentes doivent être couvertes par une

assurance personnelle. Rens. : 04 79 42 27 34

13 e Fête du sport 10/09 organisée par l’Offi ce des

Sports Belley au Boulodrome de 10h/18h. Plus de 40

associations seront présentes. Espace restauration

le midi. Vente des tickets repas à l’OT 04 79 81 29

06 et sur place. Tarif 8€. Navettes gratuites reliant

les différents sites extérieurs (piscine, gymnase

Burdet, boulodrome et Ecassaz)

En marche avec le parcours Alpha ! Belley du

10/09 au 20/09 à 20h Maison St Anthelme la

communauté catholique de la paroisse de Belley

relance un parcours Alpha autour du thème «le

christianisme : faux, ennuyeux, dépassé ?». Le

parcours est ouvert à tous, c’est sans engagement,

informel, conviviale et décontracté. Plus d’une

centaine de personnes ont participé aux soirées

Alpha. Elles sont venues découvrir ou redécouvrir

l’essentiel de la foi chrétienne. Les samedis 10 et

17 septembre, des bénévoles du parcours seront

présents sur le marché, devant l’OT + d’infos : 04

79 81 29 37 - paroisse-belley@wanadoo.fr

Brocante annuelle de St Pierre de Curtille 11/09

en plein coeur du village. 06 64 71 25 32

Matinée tripes et saucisses Groslée 11/09 à

déguster sur place ou à emporter

Sortie pique-nique avec des ânes Brégnier-Cordon

11/09 Parcours facile, adapté à toute la famille,

en compagnie des ânes pour le transport des

pique-niques. Apéritif offert. Les participants

amènent leur pique-nique. les enfants doivent être

accommpagnés et restent sous la responsabilité

de leurs parents www.gite-les-sables.sitew.com

La grande journée du musette Maison St Anthelme

à Belley 11/09 Scène ouverte musiciens

d’orchestre musette - paquet dansant - buvette

- repas guinguette à 20€ ; (Salade aux gésiers de

volaille - Poulet à la crème - Gratin dauphinois -

Fromage - Glace artisanale à la stélina - café et

vin compris)-Réserv. 04 79 81 02 29 Edith Diziain

Val’muse inscription école de musique (01)

Champagne en Valromey du 11 au 14/09

Permanences pour les inscriptions à l’école de

musique de val’muse à la Maison de Pays -

Champagne en Valromey : dimanche 10h/17h

lors du Forum des Associations-lundi et mardi de

16h/19h-mercredi de 9h/12h En dehors de ces

jours contacter l’association au 06 81 00 82 64 ou

sur val-muse@wanadoo.fr ou www.val-muse.fr

Atelier Chant Chanay 14/09 Cours de chant

pour ados avec Nanou de 16h30/18h30 23€

Places limitées info sur des cours individuels ou

en groupe pour tout âge : 04 50 48 13 06 ou

www.pirouetteetcompagnie.org

Concours Photos «La Chautagne, ça vous gagne»

Chindrieux du 15/09 au 20/11 Dans le cadre d’un

projet «30 ans de vie associative sur le canton»,

l’ALCC propose un concours photos Rens. 04 79

54 52 54 - centrealcc@orange.fr + d’infos page 7

Découverte de «danses trad» Belley 15/09 Atelier

découverte gratuit de danses traditionnelles, salle

Interlude le jeudi 15/09 de 20h15/22h15 Animé par

Louv’folk et Frédéric Vachet au violon 04 79 81 58 67

Découverte de la danse africaine 15/09 Belley

20h30 Sabar avec Doudou Ndiaye Rose Junior,

danseur, musicien percussionniste diplômé de

l’école Mudra Afrique créée par Maurice Béjart.

Ouvt à ts. Ecole de danse Rock’n jazz 12 Rue Ste Marie

Corbelin Concert de harpe à 20h30 à l’église

Notre Dame de la compassion 16/09 par

Amandine Carbuccia 10€/pers 04 76 32 11 24

tourisme@chainedestisserands.fr

Les Abrets 17/09 Spectacle «L’Ame Apprivoisée»

de 14h30/16h30 poèmes en musique par la C ie

de l’Arbre. Entrée libre. Gratuit. 04 76 32 11 24

tourisme@chainedestisserands.fr

Visite historique guidée des Journées Européennes

du Patrimoine Ordonnaz 17/09 Départ: 10h

devant la mairie-école. Parcours commenté à la

découverte de l’histoire locale er des sites d’intérêt

du village: église du Prieuré de St Ruf, tilleul «de

Sully», Mur des Dames, Musée du Comté, fours....

Renseignements : 04 74 40 90 37

Concert de musique sacrée «Entre Renaissance

et Baroque» proposé par l’AROB 17/09 Belley,

cathédrale à 20h30 Les amusements lyriques :

Joël Durandet (contre - ténor) Benoit Magnin

(contre-ténor) Junko Ito-Bordage (orgue) Maeva

Bouachrine (violoncelle – viole de Gambe)

Billetterie en vente à l’OT et sur place le soir même.

Tarif : PT 10€ / TR 8€ (adhérents AROB et – 25ans)

Stage Placement de voix avec Nanou Chanay du

17/09 au 24/09 Animé par Nanou, ce stage vous

permet d’apprendre à placer votre voix pour

parler en public, chanter, ou faire du théâtre. Le

stage se déroule sur 2 samedi matin, les 17 et 24/09

de 9h/12h Tarif: 35€ pour les 2 séances. Corinne au

04 50 48 13 06 www.pirouetteetcompagnie.org

Visite pour les enfants en famille de la Maison

d’Izieu 17, 18/09 Comprendre ce que signifi e

être un enfant juif durant la Seconde Guerre

mondiale à l’aide d’un livret remis gratuitement,

cette visite fait participer enfants et parents www.

memorializieu.eu

Journées du Patrimoine sous le thème «Le voyage

du patrimoine» 17, 18/09 Belley + d’infos page 19

Cheignieu-la-Balme Visite guidée Journées

Européennes du Patrimoine à la Chapelle Saint

Claude (Bas-Bugey) 17, 18/09 ouverture de 14h30

à 18h Entrée libre

Jeu de Piste «Personnages et voyageurs du canton

de Yenne» Maison de la Dent du Chat Yenne 17,

18/09 Munis d’un pass, disponible à l’offi ce de

tourisme de Yenne, partez à la rencontre des

sites et paysages qui on vu naître et séjourner

les personnages du canton et d’ailleurs. En

parcourant chaque commune, réunissez les pièces

du puzzle qui vous sera remis gracieusement à

la fi n de votre parcours. Samedi et dimanche

: Parcours en libre service au

départ de la Maison de la Dent

du Chat pendant ses heures

d’ouverture. Enfants à partir de 8

ans accompagnés d’un adulte.

Contact : rens. complémentaires

au 04.79.36.71.54

«32 ème Fête internationale du

Franco-provençal» Vallée des

Entremonts 17, 18/09 Moment

de rencontre entre groupes

de patoisants de Savoie, du

Lyonnais, d’Italie et de Suisse. Un

regard sur nos racines...Un pass

à 15€ ouvre droit à des visites

guidées réservées avec navettes

: Château de Montbel, Ganterie,

Cirque de Saint-Même, Musée

de l’Ours des Cavernes. Samedi :

Colloques sur le rôle fondamental

de la langue, visites, apéritifs et

repas animé. Dimanche : Messe

en patois, défi lé de costumes

traditionnels, discours offi ciels,

repas, etc. Contact : 04 79

65 81 90 - pour le programme

complet.

Visite «a tout regard !» Clermont

en Genevois 17, 18/09 Une façon

inédite de poser son regard

sur les pierres du château !

à 14h30. Visite commentée

et dansée. Réservation le jour

même sur place, groupe limité.

Durée : 1h. Château de Clermont

04 50 59 46 81

Visite du musée archéologique

de Briord 17, 18/09 Visite libre du

musée archéologique de Briord.

Visite de la Maison d’Izieu

17, 18/09 A l’occasion des

Journées Européennes du

Patrimoine, la Maison d’Izieu

ouvre ses portes gratuitement

www.memorializieu.eu

Visite guidée à la Maison

d’Izieu 17, 18/09 Visite guidée

de la Grange et de la Maison

retraçant la vie de la colonie

dans le contexte historique dans

lequel s’est produite la rafl e du

6 avril 1944, tout en apportant

des compléments d’informations

historiques. www.memorializieu.eu

Un évènement à

annoncer ? C’est Gratuit !

RDV sur www.balladain.fr rubrique

«manifestation»

INFO : Les sorties qui ne seront pas en ligne sur le site

www.balladain.fr avant le 24 septembre ne pourront

pas être publiées sur l’édition du 5 octobre 2011.

Journées du Patrimoine Les Avenières 17, 18/09

Jeu de Piste Tomy à la recherche du trésor de

Ginot. Chasse au trésor en équipe en famille ou

en individuel pour une découverte ludique du

patrimoine local Ot Les Avenières 04 74 33 66 22

www.otlesavenieres.fr

Journées du Patrimoine Veyrins-Thuellin 17,

18/09 Visites guidées de Veyrins-Thuellin des

années 60. Ot Les Avenières 04 74 33 66 22

www.otlesavenieres.fr

Fête gallo-romaine à Izernore (ain) 17, 18/09

A l’occasion des 100 ans du musée, une fête

gallo-romaine animera le village. Deux journées

de reconstitutions historiques et d’archéologie

expérimentale pour découvrir en famille,

le temps d’un week-end, l’ambiance d’un

village d’artisans gallo-romains... Plongez 2000

ans en arrière à l’époque d’Isarnodurum...

www.archeologie-izernore.com

16 e Concours National d’Attelage Grand Parc

Miribel Jonage 17, 18/09 organisé par l’Association

Rhône Alpes Attelage. Au programme : samedi,

les élégantes épreuves de dressage ; dimanche,

la spectaculaire épreuve du marathon le matin et

l’après-midi, la maniabilité, épreuve de dextérité.

Le concours se tiendra dans la zone équestre,

chemin des Iles, où vous trouverez également

sur place buvette et restauration rapide. Ts les

ingrédients d’un week end en plein air réussi

avec un spectacle sportif convivial et plein de

sensations, pour toute la famille. Rens. Association

rhonealpesattelage@gmail.com

S U I T E PA G E 1 8

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 17


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 18

S U I T E A G E N D A

Musée Lac & nature Lépin-le-lac 17, 18/09 Une

découverte animée par des bénévoles du lac

d’Aiguebelette, sa géologie, son biotope, sa

faune et sa fl ore, sa protection. Exposition pour

adultes et enfants. Samedi de 14h/17h - Visite

libre ou guidée. Samedi à 15h : Visite du marais

de la gare qui longe le canal du Thiers, déversoir

naturel du lac d’Aiguebelette. Au Départ du

musée pour un parcours découverte faune/fl ore

en site naturel protégé. Dimanche à 15h : Visite du

marais du Marquaire. Rendez-vous devant l’église

d’Aiguebelette-le-lac. Pour ces deux visites, prévoir

d’être bien chaussé et des manches longues mais

parcours accessible à tous. Tarifs : Dons libres.

Contact : F.A.P.L.A 04 79 28 96 07

Expo photos Conzieu 17, 18/09 Concours photo

dans le cadre des journées du patrimoine en

l’église de Conzieu règlement chez «Photophil» à

belley 04 79 81 27 86 prix couleur prix noir et blanc

prix coup de coeur décerné par le public Janet

Guy 04 79 81 48 47

Eglise de Lucey : dominant le village et la plaine

du Rhône, l’histoire de l’église est liée à celle du

château de Lucey et de ses propriétaires. Son

clocher à bulbe, assez atypique est un témoignage

des actions du Général Comte de Boigne pour la

valorisation du site. Samedi 17 & dimanche 18 :

Visite libre de 9h à 18h.

Fête du cheval, âne et poney organisée par

«Ane Nature et Découverte» 17, 18/09 Peyrieu

Samedi : Randonnée équestre de 30 km avec sa

propre monture Départ 9h/5€ (gratuit pour ceux

qui restent aux moules–frites) Soirée dansante

moules–frites 15€ (sur réserv. avant le 10 /09)

Dimanche : Ballade à cheval le matin (avec sa

monture) Marché artisanal/spectacles équestres /

baptêmes poney et ânes. Buvette et rest./ rens. 04

79 42 08 91 rdv Salle des fêtes du village

Journées Européennes du Patrimoine Brégnier-

Cordon 17, 18/09 au musée découverte de

la Pirogue monoxyle 13h30/18h30 : visite libre

de l’exposition 16h : visite guidée de l’expo. -

Réservation conseillée. Samedi 17h : Projection du

fi lm documentaire «Une pirogue sur lehaut Rhône».

Rencontre avec le réalisateur Vincent Ingels

et Fabrice Laurent, spécialiste en architecture

navale. Escale.haut-rhone@wanadoo.fr

Ouverture de l’église de Chevelu St-Jean-de-

Chevelu 17, 18/09 dédiée à saint Jean-Baptiste

qui présente dans son choeur une oeuvre d’art

sacré contemporaine réalisée entre 1993 et 1996

sur le thème du baptême. L’oeuvre comprend

des fresques et des sculptures monumentales.

(Artistes: Béatrice Signorelli et Etienne Voulhoux

de l’école Tardieu). De 10h/12h et 15h/18h : Visite

libre. Les 2 jours à 10h30 et 16h : Visite commentée.

Organisation et visites assurées par l’association

«Arts en choeur»

Journées européennes du Patrimoine : visite du

château de Thomas Le Bourget-du-Lac 18/09

Visites guidées du château construit à partir

de 1248 par Thomas ii de Savoie, comte de

Flandre, puis seigneur de Piémont de 1244 à 1259

: de 10h/12h et 14h/18h OT du Bourget-du-Lac /

Bourdeau / La Chapelle du Mont du Chat 04 79 25

01 99 www.bourgetdulactourisme.com

Rassemblement de véhicules anciens Le Bourgetdu-Lac

18/09 de 10h/12h. OT du Bourgetdu-Lac

/ Bourdeau / La Chapelle du Mont

du Chat 04 79 25 01 99 - 04 79 35 22 05 (le soir)

www.bourgetdulactourisme.com

Apéritif patrimonial des fours Ordonnaz 18/09 à

11h30 Salle polyvalente.

Cinéma

Votre agenda du mois : Ballad’Manifs

Courir en Bugey Belley 18/09 10 e Trail du Bugey

organisé par le BSP Au centre social, 56 km,

Evasion 28 : 28 km, trophée Eric Liger : 16 km,

rando sur 1- km. Quenin Stephane 285 avenue

hoff 01300 Belley 04.56.93.54.94 06.88.93.68.00

www.belleysportpedestre.org

Journée portes ouvertes du club d’aïkido 18/09

Belley 10h/12h – 14h/17h Gymnase Jean-Morin

Sortie découverte chez l’apiculteur Chanay

21/09 Visite guidée des ruches puis fabrication

d’une bougie en cire. Anouk 04 50 48 62 65

www.pirouetteetcompagnie.org

Sortie mycologique organisée par la Société des

Naturalistes 23/09 à 13h30 Belley ouvte à tout

public, les personnes non adhérentes doivent être

couvertes par une assurance personnelle. Départ

parking Paul Chastel près de la piscine

Assemblée générale du sou des écoles laïques

de Belley 23/09 à 19h Belley Maison des Sociétés

– salle n°1

Translac Le Bourget-du-Lac 24/09 Rassemblement

de pirogues, canoës, kayaks, avirons sur le thème

de la Polynésie : (11h départ de la course)OT

Bourget-du-Lac / Bourdeau / La Chapelle du Mont

du Chat 04 79 26 13 51 (Siège)-06 72 76 90 31-04 79

25 01 99 translac-clcbk.pagesperso-orange.fr

Journée portes ouvertes Seyssel 24/09 par

L’atelier des Arts et Loisirs créatifs vous ouvre ses

portes au chateau des Seychallets de 10h/17h

Valerie Ronceau - 06.07.75.83.36

Grande Soirée Bretonne et Celtique - Soldat Louis

Porcieu-Amblagnieu 24/09 Soldat : L’équipage

le plus festif et le plus joyeusement anar que

notre douce France ait jamais enfanté ! et le

Bagad de Lann-Bihoué Ensemble traditionnel

de musique bretonne, le seul bagad de la

marine nationale française. Il se compose de

29 sonneurs... OT de Morestel 04 74 80 19 59

www.morestel.com/x-evenements-anim.html

Concours de pétanque Rossillon 24/09 challenge

«Multitout» au chalet 14h triplettes mixtes mises +

40 % Rene.seurre@orange.fr 06 74 49 27 94

Virades de l’espoir Le Bourget-du-Lac 25/09

Course cycliste caritative : à 8h30 Guidon du

Bourget-du-Lac 04 79 25 04 42

Le Jardin des Livres Morestel 25/09 des

bouquinistes professionnels tiendront un marché

du livre ancien et d’occasion dans le Jardin de Ville

de 9h/18h Animation gratuite par les Commissions

Culture et Animation de la Ville de Morestel 04 74 80

09 77 www.morestel.com (rubrique évènements)

Le Grand Boudine’S Circus Villette d’anthon 25/09

Spectacle de Cirque de caractère à 16h, 1h15

de spectacle... Contacts spectacle et animation

: boudinesprod@gmail.com Sarah Pourras :

06 24 25 59 93 Sophie Lemariey : 06 67 82 46 77

www.boxartist.com/lesboudines

3 ème fête de l’âne Chazey-Bons 25/09 De 10h/18h

(derrière la sdf et dans les rues du village). Au

programme : promenades en ânes ou en calèche

dans les rues du village (2€ la balade) de 10h/12h et

14h/18h, un stand maquillage, une expo. de matériel

ancien retraçant le travail de l’âne dans le monde

agricole, un stand loisirs créatifs sur le thème de

l’âne, un stand de jeux : cible, anneaux, panier’etc.

OT 34 grande rue 01300 Belley 04.79.81.29.06

Braderie vide-grenier Seynod/Balmont 25/09

par l’association un ponton pour carabane de

7h à 18h à Balmont sur la commune de Seynod

74600 afi n d’aider la population très défavorise

de l’ile de Carabane au Sénégal sur place il y

aura, une buvette et une restauration rapide,

ainsi que diverses activités et des tombolas.

Télécharger l’inscription sur le site www.

unpontonpourcarabane.cabanova.fr Guigue

Georges 04 50 46 76 76 ou 06.31.68.54.22

SORTIES CINÉ NATIONALES

MERC. 7 SEPT.

Course de la St Michel organisée par le Comité des

fêtes 25/09 Brens Jeunes 0,4 à 1,2 km à 14h30 /

4,2km à 15h15 / 12,6km à 16h. Renseignements :

04 79 81 91 96 / 06 19 65 81 76 Salle polyvalente

Concert : Ensemble, voix de femmes, de Versailles

à Venise 25/09 à 17h Belley Chapelle Maison

St Anthelme Musique chorale et instrumentale

entre France et Italie, direction Yannick Cordou

adultes 10€ -12ans gratuit Rens. 06 13 55 62 05

Balade et jeux autour du recyclage Chanay

28/09 Pirouette propose aux enfants une balade

opération nature propre suivie d’animations et

de jeux sur le recyclage avec Sidefage. Anouk

04 50 48 62 65 www.pirouetteetcompagnie.org

lConférence : Pierre Rabhi Belley salle de L’!ntégral

29/09 à 19h + d’infos page 4

Conférence : Le Rhône, une frontière très

poreuse avec M. Robert Mériaudeau. 29/09 à

15h Belley cinéma l’Arlequin par l’Université Inter

Age du Bugey, Participation 5€ (personnes non

adhérentes)

Atelier découverte de «danses trad» Chanaz 30/09

(gratuit) animé par Chantal Grimonet et l’ALCC

de Chindrieux en Chautagne, salle de Boigne

19h/21h30. Co-voiturage possible à partir de Belley

(contacter Jean-Luc au 04 79 81 58 67 Louv’folk)

Alcc: 04 79 54 52 54

Vente de tartes Conzieu du 30/09 au 1/10 Vente

de tartes (sucrées/salées) cuites au four de

Crapéou au bénéfi ce de la restauration de l’église

de Conzieu vente le 30 après midi et le 1er matin 3

points de vente : four de Crapéou-carrefour de St

Germain les Paroisses et la compignière à St Bois

Janet Guy 04 79 81 48 47

Exposition photos et scrapbooking Belley du

30/09 au 1/10 Rdv aux journées portes ouvertes

du mémo’art à la maison Saint Anthelme Belley

Découvrez le scrapbooking et donnez vie à vos

photos ! Vendredi 14h/19h et Samedi 10h/9h

04 79 63 10 97 http://blog.azzaworld.com/

nathaliedemiasf0670/

Journées des plantes au lac d’Aiguebelette les 1,

2/10 de 10h/18h30. Service brouette: Des jeunes

vous emmènent vos plantes jusqu’à vos véhicules.

Point conseil: Animé par des spécialistes du jardin

qui sauront répondre à toutes vos questions. Petite

restauration: Assiette de dégustation, crèpes

à la farine de châtaigne. Tombola: Un tirage

au sort toutes les heures. A gagner, le «Guide

du nouveau jardinage», de Dominique Soltner

http://plantes-jardins-paysdesavoie.info/

Exposition pierres et minéraux Belley 1, 2/10 La

Société des Naturalistes du Bugey organise une

exposition mycologique à la sdf Entrée gratuite

Bol d’Argent Le Bourget-du-Lac 2/10 30 bateaux

participent à un aller retour au bout du lac le plus

vite possible à 9h. OT 04 79 25 21 66 (Secrétariat)

L’Orient’Aix La Féclaz 2/10. 12 ème édition de

Course d’Orientation. Manifestation destinée

essentiellement aux familles mais aussi aux

sportifs ! Club Alpin d’Aix-les-Bains 04 79 35 50 72

www.clubalpinaixlesbains.org

Buffet cochonnaille Saint Paul sur Yenne 2/10

12h sdf Repas 11€ Cochonnaille Pieds, Têtes,

Queues... Haricots blancs. Salade Fromage, Tarte,

Café Également en vente à emporter à partir de

10h par l’assoc. «Les Chevaux du Flon» 04 79 61 71

01 hb - alain.crumiere@orange.fr

Stage de théâtre avec Christine Reffay

Chanay du 4/10 au 6/12 Stage de théâtre

animé par Christine Reffay...04 50 48 13 06

www.pirouetteetcompagnie.org

SEXE ENTRE AMIS

Comédie. De Will Gluck. Avec Justin

Timberlake, Mila Kunis. Deux amis qui

entretiennent une relation purement

physique voient les sentiments se mêler

à leur histoire.

MERC. 21 SEPT.

LA NOUVELLE GUERRE

DES BOUTONS

Comédie. De Christophe Barratier.

Avec Laetitia Casta, Guillaume Canet.

Mars 1944. Alors que la planète est

secouée par la guerre, dans un petit

coin de campagne française se joue

une guerre de gosses…

MERC. 14 SEPT.

LA GUERRE DES

BOUTONS

Famille. De Yann Samuell. Avec Eric

Elmosnino, Mathilde Seigner . Les

écoliers de deux villages se mènent

chaque année une guerre terrible :

quand un camp fait un prisonnier, il

soustrait à ce dernier tous ses boutons...

CRAZY, STUPID, LOVE

Comédie. De John Requa, Glenn

Ficarra. Avec Steve Carell, Ryan

Gosling. A tout juste quarante ans, Cal

Weaver mène une vie de rêve. Mais

lorsqu’il apprend que sa femme le

trompe et demande le divorce, sa vie

«parfaite» s’écroule.

Concert de choeur d’hommes en l’église d’Arandon

8/10 à 20h concert Entrée libre. Participation

aux frais à l’entr’acte. L’Association pour la

Sauvegarde de l’Eglise d’Arandon accueillera

de nouveau avec grand’plaisir le groupe vocal

dauphinois «Canta Couleurs» dans un nouveau

programme, réhaussé par la présence des «Cuivres

de Veyrins». Annie Genevay - 06.13.85.84.59

www.mon_evenement.fr

Opération «Moules-Frites» des sapeurs pompiers

Culoz 8/10 Vente de «Moules-Frites» sur place ou

à emporter par l’amicale des sapeurs pompiers

Buvette/vente sdf 10h 06.11.54.37.09

Artisans et artistes dans les rues Culoz 8/10 Expo.

de 10h/18h avec concours de peinture rens. à la

présidente ou à l’OT inscription avant le 24/09

Repas et buvette oragnisé par l’amicale des

pompiers «moules frites» Marilyne Cornu- 04 79 87

08 58 - marilynecornu@orange.fr

Fête du jus de pommes Le Bourget-du-Lac 9/10

Fête autour de la pomme : fabrication de jus

de pommes, tartes...et vente de beignets...

: à 9h. OT 04.79.25.05.90 - 04 79 25 01 99

www.bourgetdulactourisme.com

Fête de la courge et de l’oignon Le Bourget-du-Lac

9/10 Expo. et concours de la plus grosse courge

et du plus gros oignon, dégustation des différentes

spécialités cuites dans les fours des villages. Des

plants de différentes variétés de courges sont

distribués aux personnes le désirant à 10h. OT

Bourget-du-Lac/Bourdeau/La Chapelle du Mont

du Chat 04 79 25 27 08-06 22 39 70 27-04 79 25 01

99 www.bourgetdulactourisme.com

La Bourgetaine Le Bourget-du-Lac 9/10 Régate

régionale de catamarans comptant pour les

sélections au championnat de France. : de 10h30/

17h. Yacht Club Chambéry Le Bourget du Lac 04

79 25 21 66 (Secrétariat)

«Questions pour un champion» Aoste 15/10 à 20h

sdf par L’Union Paroissiale pour la 2 ème année Avec

le concours du Club d’Aix les Bains, animé par

Juliette Berger, lauréate du Jeu Télévisé

Repas à 12h suivi d’un Thé-dansant à 14h30 le

16/10 Vézeronce-Curtin (repas sur réserv.) Salle

Diamantelle Orchestre Gabriel Aman par le Club

de la gaieté

Concert si l’on chantait Avressieux 22/10 Pour les

20 ans de l’association verticale concert avec la

chorale d’avressieux et le concours du chanteur

Michel Monaco 20h30 sdf 04 76 31 81 28

Salon du livre de Yenne 20/11 au Clos des

Capucins à 9h Installation des auteurs dès 8h.

Il reste quelques places, inscript. : Enlivrez-vous

à Yenne, 66 chemin de la tuilière 73170 Yenne.

jmt0740@orange.fr

Retouvez l’agenda

en ligne sur

w w w .

balladain.fr

Recherche par

date, lieu, mots clés

SORTIES DVD

P I R A T E S D E S

CARAÏBES :

La Fontaine

de Jouvence

Aventure. Avec

Johnny Depp,

Penélope Cruz.

FAST AND FURIOUS 5

Action. Avec

Vin Diesel, Paul

Walker.


N

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 20

DIVERS

Vds meubles et

bibelots anciens, ssus

d’ameublement.

Tél : 04 76 37 05 88

VOITURE

Vds 206 Peugeot ES 2002

en l’état 70000kms prix à

déba re. Tél : 04 79 87 26 53

A vendre Audi A3 130cv

bleu métal année 2001,

nombreuses op ons

99000km CT ok 1ère main

excellent état 7900€.

Tél : 06 80 72 24 96

Vds Fiat Panda 4X4 an. 97

très bon état 88350km

distribu on neuve.

Tél : 06 19 49 28 60

IMMOBILIER

LOCATION

Permanences de l’INPI

(Institut National de la Propriété Industrielle)

- Vous développez de nouveaux produits, ou

vous créez votre entreprise

- Avez-vous le droit d’exploiter librement ?

- Pouvez-vous mieux vous protéger vis à vis

des concurrents ?

La Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ain

et l’Institut National de la Propriété Industrielle

(INPI) proposent sur rendez-vous des entretiens

personnalisés et des pré-recherches sur les

brevets, marques, modèles, dessins et noms

commerciaux, droits d’auteur, risques de copie

des produits.

Ces consultations sont ouvertes gratuitement

à tout ressortissant du département (PME-PMI,

commerçants, particuliers, …).

Loue maison Premeyzel, 10

min Belley 75m2 Loue maison Premeyzel, 10

2ch pe te

cour cuis. s. à m. 489€ tc.

Tél : 06 22 09 87 82

Belley Grande Rue T2 neuf

à louer 65m 2 1 er étage cave

interphone chauf. Gaz indiv.

393€. Tél : 06 10 71 78 24

Artemare loue T2 beau

standing cave park privé libre

de suite. Tél : 04 79 87 75 42.

LOCAL/BUREAU/

ENTREPÔT

Serrières en Chautagne centre

loue local commercial 45m2 Serrières en Chautagne centre

grandes vitrines parking.

Tél : 06 27 25 01 63

VENTE

Part. vd centre Belley belle

maison 190m2 6ch jardin

vue quar er calme pompe à

chaleur DPE : D - 310 000€.

Tél : 04 79 81 83 09

Vd rég. Hauteville maison anc.

impec. hab. de suite mito. jar.

gar. prix rais. Cse départ à

saisir. Tél : 04 74 37 58 24

CALENDRIER 2011-2012 / Zone A

Rentrée scolaire des élèves : 05/09/2011

Vacances de la Toussaint

Fin des cours : 22/10/2011 Reprise des cours : 03/11/2011

Vacances de Noël

Fin des cours : 17/12/2011Reprise des cours : 03/01/2012

Vacances d’hiver

Fin des cours : 11/02/2012 Reprise des cours : 27/02/2012

Vacances de printemps

Fin des cours : 07/04/2012 Reprise des cours : 23/04/2012

Vacances d’été

Fin des cours : 05/07/2012 Reprise des cours : 04/09/2012

Le départ en vacances a lieu après la classe, la reprise des cours le matin

des jours indiqués. Les élèves qui n’ont pas cours le samedi sont en congés

le vendredi soir après les cours.

Les prochaines permanences

• Jeudi 15 septembre 2011

• Jeudi 13 octobre 2011

Oyonnax, locaux de la Chambre de l’Ain

Inscription : Laure ROBARDET

Tél. : 04 74 12 19 28

• Jeudi 22 septembre 2011

• Jeudi 20 octobre 2011

Bourg-en-Bresse, locaux de la Chambre de l’Ain

Inscription : Marilyn Marin

Tél. : 04 74 32 13 00

OFFRE DE SERVICE

Tous travaux peinture

tapisserie et entre en etc.

espaces verts jardin entre en

de propriété taille tonte etc.

Tél : 06 71 81 99 48

et 04 79 42 01 78

Ini a on à l’informa que et

Internet je peux me déplacer

à domicile Tél : 04 79 63 49 09

ou 06 75 75 21 31

Vd bois de chauff age cat G1

hêtre frêne chêne tx humidité


Dossier Accessibilité (ERP)

L’accès à tout pour tous

Beau principe mais qui est loin d’être tout à fait le cas en France. Pourtant, le législateur l’a instauré

dans la loi du 11 février 2005, portant l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

des personnes handicapées. Cette loi impose notamment qu’au 1 er janvier 2015, tous les établissements

recevant du public soient accessibles aux personnes en situation de handicap, quel qu’il soit.

E

n France, 40 % de la population

est gênée, à des degrés divers,

par l’environnement, que

ce soit temporairement ou

définitivement. Le législateur a été très

clair dans son texte de loi précisant la

notion de handicap à l’article 2 :

« constitue un handicap toute limitation

d’activité, ou restriction de la participation

à la vie en société, subie par une personne

dans son environnement en raison d’une

altération substantielle, durable ou

définitive d’une ou de plusieurs fonctions

physiques, sensorielles, mentales, cognitives

ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un

trouble de santé invalidant ».

L’accessibilité englobe énormément

de paramètres et la mise aux normes

ne peut se faire du jour au lendemain

sans créer quelques complications.

Cyril Goutte, responsable du

bureau accessibilité à la Direction

départementale des territoires (DDT),

explique comment cela doit se mettre

progressivement en place.

Qu’est-ce que l’accessibilité ?

C’est permettre à toute

personne de se déplacer librement

comme elle le désire sans être limitée

en raison d’un handicap ou d’une

déficience. C’est pour le bien de

l’ensemble de la population mais il ne

faut pas que l’accessibilité nuise à une

autre partie de la population.

L’accessibilité concerne à la fois, la

chaîne de déplacement, le cadre bâti, la

voierie espace public et les transports.

En 2008, un schéma directeur

d’accessibilité des transports a dû être

obligatoirement réalisé par toutes les

autorités organisatrices de transport.

Elles ont l’obligation d’ici 2015 de

rendre accessible à la fois leurs véhicules

et les arrêts de bus à tous types de

handicaps.

...suite page 22

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 21


Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 22

Dossier Accessibilité (suite) La ville doit-elle aussi

En 2009, toutes les communes ont eu

l’obligation de réaliser un plan de mise en

accessibilité de la voirie espace public. Il doit

permettre d’indiquer comment se déplacer

dans la commune dans un périmètre

pertinent. Il n’y a, en revanche, aucune

échéance de mise en conformité.

Définition des ERP : Selon le Code de

la construction et de l’habitat, «constitue un

établissement qui reçoit du public tout bâtiment,

local et enceinte dans lesquels des personnes

sont admises soit librement, soit moyennant une

rétribution ou une participation quelconque, ou

dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à

tout venant ou sur invitation, payantes ou non.»

En ce qui concerne l’accessibilité des

bâtiments ?

Il y a quatre champs d’intervention

pour le cadre bâti : la construction

d’équipement collectif pour lequel il n’y a

pas d’échéance. La construction de maison

individuelle destinée à la location ou la vente,

doit être accessible dès la construction. Le

lieu de travail doit être rendu accessible dès

la construction quelque soit le nombre de

travailleur. Enfin, les Etablissements Recevant

du Public (ERP) quels qu’ils soient, doivent

être accessibles à tous dès le 1 er janvier 2015.

Les ERP sont-ils tous les mêmes ?

Le règlement sécurité incendie classe

les ERP en cinq catégories. La 1 e catégorie

regroupe les grandes surfaces. La cinquième

catégorie, elle, les commerces de proximité.

D’ici au 1 er janvier 2015, tous les ERP de

la 1 e à la 4 e catégorie devront être mis en

accessibilité dans leur totalité. Ceux de la

5 e catégorie devront être eux aussi rendus

accessibles ou du moins une partie seulement

de l’établissement dans la mesure où toutes

les prestations y sont proposées.

Quelle est la procédure à suivre ?

Les ERP de la 1 e à la 4 e catégorie

ont eu l’obligation de réaliser pour les 1 e

et 2 e catégories un diagnostic d’accessibilité

avant le 1 er janvier 2010. Ceux de 3 e et 4 e

catégories avaient jusqu’au 1 er janvier 2011.

Ce diagnostic permet d’établir la situation de

l’ERP au regard des conditions d’accessibilité,

la description des travaux nécessaires et

l’évaluation du coût des travaux.

A l’heure actuelle, environ 55 % des

diagnostics ont été réalisés.

Ensuite, il faut déposer un dossier de demande

d’autorisation de travaux puisque selon le code

de la construction et de l’habitat, tous travaux

conduisant à la création, l’aménagement ou

la modification d’un ERP ne peuvent être

exécutés qu’après autorisation délivrée

par l’autorité administrative qui vérifie

leur conformité aux règles accessibilité

et sécurité incendie.

Enfin, il y a la livraison des travaux, vérifier

que tout soit conforme.

Qu’en est-il des ERP de 5 e catégorie,

les plus nombreux ?

Les établissements de 5 e catégorie

ne sont, pour la plupart, pas identifiés. Ils ne

sont pas tenus de faire le diagnostic puisqu’ils

n’ont pas l’obligation de rendre tout le

bâti accessible mais du moins une partie

où le client pourra trouver l’ensemble des

prestations proposées. Toutefois, nous

conseillons fortement de réaliser un tel

diagnostic pour savoir ce qui est à faire

puisque, dans tous les cas, ils devront être

accessibles même si ce n’est qu’en partie au

1 er janvier 2015.

Comment expliquer le retard dans la

réalisation des diagnostics ?

Le retard pris est dû à la fois à un

certain manque d’intérêt et à un manque

de moyen. C’est vu comme une obligation

règlementaire supplémentaire. On a un faible

retour pour le moment mais une telle attitude

est très franco-française, on attend le dernier

moment pour agir. Il y a peu d’exploitants

qui ont su voir que c’était ouvrir leur porte à

de nouvelles bourses.

Existe-t-il des dérogations ?

Oui il existe trois sortes de

dérogations possibles : l’impossibilité

technique, les contraintes liées à la protection

du patrimoine et la disproportion manifeste

entre les améliorations apportées et leurs

conséquences. Mais l’acceptation d’une

dérogation ne signifie aucunement que

l’établissement ne sera pas accessible. C’est

du cas par cas. La dérogation doit porter sur

un point précis, un point de la réglementation,

sur un ou quelques handicaps mais pas sur

tous. Il faut insister sur le fait qu’il y ait a

minima compensation. L’ERP ne sera pas

accessible à un type de handicap (par exemple

impossible de mettre en place une rampe

d’accès à l’extérieur en raison de la voierie)

mais il devra l’être pour tous autres (bon

éclairage, signalisation, espace suffisant…).

Une dérogation peut aussi signifier être

accessible mais pas règlementairement, peut

être accessible avec de l’aide (mise en place

d’une sonnette pour se faire connaître et

faire déplier une rampe d’accès…).

Quels sont les contrôles et y a-t-il des

sanctions qui sont déjà prévues envers

les contrevenants ?

Il y a trois types de contrôle : celui

avant travaux par la demande d’autorisation

où l’on s’assure que les règles sont respectées.

Le contrôle à la livraison puisque le contrôle

de l’Etat est systématique avant l’ouverture

en cas de gros travaux pour les ERP de la 1 e à

la 4 e catégorie. Pour ceux de la 5 e le contrôle

provient de la mairie. Il y a enfin le contrôle

citoyen, l’utilisateur testera et jaugera de la

qualité de l’accessibilité qui lui est proposée.

Le citoyen pourra, après le 1 er janvier 2015,

se retourner vers la mairie s’il estime qu’un

ERP de 5 e catégorie n’est pas accessible.

En ce qui concerne les sanctions possibles,

le code de la construction et de l’habitat en

prévoit trois : deux pénales, une amende de

45 000 € ou 75 000 € en cas de récidive

et une peine d’emprisonnement de six mois.

Il y a aussi la possibilité d’une fermeture

administrative de l’établissement.

Quel est le rôle de la DDT ?

Nos services sont là pour informer,

renseigner. Nous organisons des réunions

d’information et de sensibilisation cyclique

en partenariat avec la CCI et la CMA. Nos

services sont à la disposition des commerçants

et artisans pour les informer, leur apporter

notre aide, les conseiller avant le dépôt de

leur dossier ou la réalisation du diagnostic.

Comment cela se passe-t-il avec la

ville de Belley ?

La ville de Belley n’est pas un mauvais

élève, la municipalité a pris les choses en

main ce qui n’est pas évident aux vues des

contraintes topographique et historique. La

ville souhaite le maintien des commerces

locaux et du tissu social. Ils ont créé en 2008

une commission communale qui se charge

de l’accessibilité et du recensement des

logements accessibles. La commission nous

transmet un rapport annuel sur les diagnostics

qui sont réalisés et les travaux de la ville.

Propos recueillis par Aimery Combes

combaime@aol.com

se rendre accessible ?

La chaîne du déplacement, la voierie, les

transports, autant de domaines qu’une

municipalité doit étudier, modifier, travailler

pour la rendre accessible à tous et à toutes,

quelque soit la difficulté, le handicap.

La ville de Belley est fortement impliquée

dans la mise en accessibilité de ses structures.

«La ville doit être ouverte à tous, aux

différences» précise Jean-Marc Fognini,

maire de la ville.

Une commission d’accessibilité a été créée

dès l’arrivée de la nouvelle équipe municipale

en 2008. «Il s’agit en l’occurrence d’une

commission extra-municipale composée,

selon notre souhait, d’élus, de professionnels

du handicap, de représentants des services

de l’Etat et naturellement de personnes

handicapées», poursuit-il.

La municipalité est à la première phase de

son plan de mise en accessibilité de la ville,

l’étude, le diagnostic. D’ici fin septembre

2011, les conclusions d’une enquête devraient

être publiées sur la consultation du Plan

accessibilité voierie (PAVE) afin de trouver

des solutions plus adaptées au déplacement

des personnes en situation de handicap sur la

commune et plus spécifiquement sur le cœur

de ville.

Dans le même temps, la consultation pour

la mise aux normes des établissements

communaux recevant du public a été

lancée. «Le nom du cabinet extérieur choisi

pour cela sera connu prochainement et les

résultats de leurs travaux seront connus et

présentés lors d’une réunion publique d’ici

à la fin de l’année» précise Annie Cartaud,

maire adjointe en charge des affaires sociales,

du logement, de la vie des quartiers et de

l’accessibilité.

Les établissements communaux recevant du

public comme les ERP doivent être rendus

accessibles à tous au 1 er janvier 2015. Soucieux

de ne léser personne, l’équipe municipale

«a souhaité associer à cette commission extramunicipale,

les commerçants de Belley (par

l’intermédiaire de la Présidente de l’UCAB,

Annie Dellablanche) mais également en y

invitant un représentant de la CCI de l’Ain,

Thierry Tollon».

La deuxième phase sera, pour la municipalité

et tous ses partenaires, de fixer les travaux

qui sont nécessaires, les changements et

améliorations à effectuer. Ensuite, il faudra

prioriser et budgétiser afin de pouvoir lancer

le début du chantier en 2012.


Dossier Accessibilité

La ville doit-elle aussi se

rendre accessible ? (suite)

«Mais il n’est pas question qu’un

commerce ferme à cause de cette loi,

explique Annie Cartaud, s’il le faut le

patrimoine passera après.»

Les services de la mairie sont à l’écoute des doléances,

des problèmes des commerçants de Belley qui pourraient

être pénalisés par cette obligation de rendre leur

établissement accessible entièrement ou partiellement.

«Nous étudions toutes les possibilités y compris les

dérogations, pour faciliter et aider les commerçants à

poursuivre leurs activités» assure le Maire de la ville.

Les commerçants ne sont pas seuls, les agents de la

mairie sont là pour les «aider, les accompagner dans leur

demande d’autorisation de travaux, de dérogations…,

rassure Annie Cartaud, aucun dossier ne nous est parvenu

mais c’est encore tôt, on a encore quatre ans».

Belley est une petite ville de 9090 habitants, un ancien

évêché, un centre ancien avec de petites rues où il sera

difficile d’effectuer des travaux. «Mais il n’est pas question

qu’un commerce ferme à cause de cette loi, explique

Annie Cartaud, s’il le faut le patrimoine passera après.»

Aimery Combes

combaime@aol.com

Une prise de conscience

lente auprès des

commerçants, artisans

La loi de 2005 impose à tous les ERP d’être accessibles

à tous les handicaps, totalement ou partiellement selon

les catégories pour le 1 er janvier 2015. Pour l’instant, les

commerçants, artisans qui sont concernés ne sont pas

tellement pressés.

«Dans un premier temps, cette obligation n’a pas été

accueillie par les professionnels, c’est encore loin, ils ont

deux, trois ans pour se mettre aux normes», explique

Thierry Tollon, responsable du service développement

du commerce à la CCI de l’Ain.

«Ça reste une problématique peu répandue par rapport aux

artisans, il y a peu de demandes, d’anticipation. Ce n’est

pas une préoccupation urgente, l’échéance reste lointaine»,

confirme Karine Rouchon, responsable du service

économique et conseiller environnement de la Chambre

des métiers et de l’artisanat de l’Ain (CMA).

La plupart des établissements sont de 5 e catégorie,

ainsi les exploitants n’ont pas l’obligation de réaliser de

diagnostic des conditions d’accessibilité. Leur nombre

est trop important et il ne leur incombe que de rendre

qu’une partie accessible de l’établissement où le client

pourra trouver l’intégralité des

prestations proposées. C’est pour cela

que le législateur n’a pas jugé utile de

leur imposer ce diagnostic.

La principale inquiétude qui ressort pour

le moment des commerçants et artisans

concernés est qu’ils doivent faire face à

une nouvelle contrainte. Leur principale

interrogation est : comment faire,

quel va être le coût ?

«Ils ont beaucoup de questionnements,

de craintes. Ils ont peur de rencontrer

des problèmes lors de la cession du

commerce s’il n’est pas aux normes ou

bien d’être gênés par des voisins non

respectueux de la réglementation»,

explique Thierry Tollon.

«Certains exploitants estiment le

coût des frais trop important pour le

nombre de personnes concernées par

de tels aménagements», précise Karine

Rouchon.

Il n’y a aucune aide d’Etat qui est prévue

pour venir en aide aux exploitants. Il

existe le FISAC, un fond d’Etat pour

aider les zones rurales, mais il n’en

existe pas partout et les conditions sont

lourdes. «Il faudrait que les entreprises

soient accompagnées financièrement,

propose Karine Rouchon, car ce sont

des structures de petites tailles, aux

surfaces limitées qui risquent de devoir

réduire encore la surface de vente».

La CCI et la CMA sont là pour informer,

aider les exploitants, leur apporter des

réponses. Ils organisent avec la DDT des

réunions publiques pour les sensibiliser

à ces obligations. La CMA propose

en plus d’effectuer un pré-diagnostic

accessibilité qui, même s’il n’est pas

obligatoire pour les 5 e catégories,

est recommandé. «Trois agents ont

été formé pour cela, ils se rendent dans

l’entreprise afin de fixer les points noirs

du local et rendent ensuite un rapport à

l’entrepreneur avec des préconisations»,

explique Karine Rouchon.

Ce service, aux vues de son succès, est

devenu payant. Il n’en coûtera que 100 €.

Il faut prendre contact avec la CMA.

Ça prend du temps pour que les

mentalités changent, évoluent. Dans ce

cas, il ne reste plus que trois ans pour

que tout soit en place.

A. C.

Vous êtes commerçant,

artisan, responsable d’un

ERP, vos réactions, difficultés,

interrogations, actions,

témoignages... nous intéressent.

Envoyez-les à la rédaction :

info@balladain.fr

combaime@aol.com

Ballad’Ain - Septembre / 11 - Page n° 23


Ballad’Ain - Septembre 2011 - N° 84

Le Journal Ballad’Ain

Tirage : 22 000 exemplaires/mois distribués par l’équipe

Ain : Andert, Anglefort, Arbignieu (Centre

Equestre), Artemare, Belley, Béon (Restaurant

«Le Chevalier» et la Zone Industrielle), Brégnier-

Cordon, Brens (Café des Sports), Ceyzérieu,

Champagne en Valromey, Chazey-Bons,

Contrevoz, Corbonod, Cormaranche, Culoz,

Cuzieu (Mairie), Flaxieu (Mairie), Hauteville-

Lompnès, Hotonnes, Innimont (Chèvrerie), Les

Granges de Montagnieu (Boucherie et Vival),

Lhuis (Boulangerie-Patisserie et O.T.), Magnieu

(Mairie), Marignieu, Massignieu-de-Rives,

Murs-Gélignieux, Ordonnaz (Fromagerie),

Parves (Mairie), Peyrieu (Epicerie), Pugieu

(Chez Plotin), Ruffi eu, St Benoit (Vival),

Serrières de Briord (Boucherie «Chez Paul»,

Boulangerie, Vival), Seyssel, Talissieu

(Brasserie du Moulin), Villebois, Virieu le Gd,

Virieu le Pt, Virignin, Vongnes (Caveaux).

Zone de distribution :

+ de 560 dépôts

Prochaine édition : le 5 octobre 2011

Isère : Aoste, Brangues, Corbelin, Morestel,

Le Bouchage, Les Abrets, Les Avenières, St

Didier d’Aoste, Veyrins-Thuellin, Montalieu

Vercieu (Offi ce de tourisme),

Savoie : Aix-les-Bains, Bassens (Meubles

Patines et Objets), Bourget du Lac, Chanaz,

Domessin (Boulangerie), Gresy/Aix, Jongieux,

La Chautagne, La Motte-Servolex, La Bridoire

(Boulangerie), Lucey (Chez Nelly), Novalaise,

St Alban de Montbel, St Genix-sur-Guiers, St

Jean de Chevelu, Vions (Chèvrerie), Viviers du

Lac (Intermarché), Yenne, Chambéry (Z.I. de

Voglans et Z.I. Landiers Nord).

Haute-Savoie : Seyssel.

www.balladain.fr

Service

Pub/Presse

04 79 422 891

Agence

Ballad’Ain

23 Grande Rue

01300 Belley

Ouvert du mardi

au vendredi

9h-12h / 14h-18h

info@balladain.fr

Journal

Ballad’Ain

More magazines by this user
Similar magazines