29.10.2014 Views

Traduction de - Notes du mont Royal

Traduction de - Notes du mont Royal

Traduction de - Notes du mont Royal

SHOW MORE
SHOW LESS

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

<strong>Notes</strong> <strong>du</strong> <strong>mont</strong> <strong>Royal</strong><br />

www.notes<strong>du</strong><strong>mont</strong>royal.com<br />

Ceci est une œuvre tombée<br />

dans le domaine public, et<br />

hébergée sur « <strong>Notes</strong> <strong>du</strong> <strong>mont</strong><br />

<strong>Royal</strong> » dans le cadre d’un exposé<br />

gratuit sur la littérature.<br />

Source <strong>de</strong>s images<br />

Google Livres


LYRIQUES GRECS.


Imprimerie <strong>de</strong> A. Desrez, rue Lemercier, 24,<br />

BATIGKOI.I.ES-MOKCEAUX.


LYRIQUES GRECS<br />

ORPHÉE, ANACRÉON, SAPPHO,<br />

TYRTÉE , STÉSICHORE , SOLON , ALCËE , IBYCUS,<br />

ALCMANK, DACCHYLIDE,<br />

P1.NDARË, THÉOCRITE, BION, MOSCHUS,<br />

«CALL1MAQUE ,<br />

SYNÉSIUS, ANTHOLOGIE.<br />

TRADUITS<br />

PAR MM. E. FALCONNET, DENNE-BARON, MUZAC, GRÉGOIRE<br />

COLLOHBET, LAPORTE-DUTHEIL, ETC.<br />

A PARIS,<br />

CHEZ LEFÈVRE, ÉDITEUR,<br />

HUE DE L'éPERON, 6;<br />

CHEZ CHARPENTIER, ÉDITEUR,<br />

BUE DE SEINE, 29.<br />

1842


PREFACE.<br />

La tra<strong>du</strong>ction <strong>de</strong>s poètes lyriques et bucoliques <strong>de</strong> la<br />

Grèce, que je présente au public, n'est pas l'œuvre d'un<br />

seul auteur. Un volume composé d'ouvrages aussi variés<br />

par la forme et par les idées ne pouvait procé<strong>de</strong>r tout<br />

entier <strong>de</strong> la même rédaction : il lui fallait tout à la fois<br />

l'unité <strong>de</strong> direction imprimée par une intelligence patiente,<br />

et le talent varié <strong>de</strong> plusieurs tra<strong>du</strong>cteurs s'exerçant<br />

chacun sur un auteur différent et le marquant au<br />

cachet <strong>de</strong> sa personnalité, <strong>de</strong> son style, <strong>de</strong> sa manière.<br />

D'heureuses circonstances m'ont permis <strong>de</strong> faire ainsi :<br />

<strong>de</strong>s hommes habiles ont bien voulu se joindre à moi, pour<br />

élever à la poésie lyrique <strong>de</strong> la Grèce un monument <strong>du</strong>rable.<br />

M. Muzac, helléniste distingué, un <strong>de</strong> ces hommes qui,<br />

sortis <strong>de</strong> l'Université, dévouent à l'enseignement une vie<br />

<strong>de</strong> travail et d'abnégation, m'a permis <strong>de</strong> repro<strong>du</strong>ire sa<br />

tra<strong>du</strong>ction <strong>de</strong> Pindare. Cette version, d'une extrême fidélité,<br />

est en outre remarquable par le style. La phrase suit<br />

avec souplesse, dans tous ses détours, la pério<strong>de</strong> <strong>du</strong><br />

poëtc grec, sans rien perdre <strong>de</strong> son élégance et <strong>de</strong> son<br />

éclat. Ce travail, qui fait grand honneur à M. Muzac, est<br />

bien supérieur à toutes les tentatives <strong>de</strong> Sozzi, <strong>de</strong> Gin,<br />

<strong>de</strong> Chabanon et <strong>de</strong> l'ourlet.


VI<br />

PREFACE.<br />

Théocrite a été tra<strong>du</strong>it par un homme mo<strong>de</strong>ste qui a<br />

voulu gar<strong>de</strong>r l'anonyme.'Venu après un grand nombre<br />

d'autres tra<strong>du</strong>cteurs, il nous le dit lui-même, il a profité<br />

<strong>de</strong> leurs beautés et a évité leurs fautes. Le texte a été<br />

suivi avec une consciencieuse exactitu<strong>de</strong>. Les mœurs antiques,<br />

repro<strong>du</strong>ites par Théocrite, se reflètent fidèlement<br />

dans cette tra<strong>du</strong>ction chaste, qui a su voiler ce qu'elle ne<br />

<strong>de</strong>vait pas omettre.<br />

Bion et Moschus sont <strong>du</strong>s à MM.. Grégoire et Collombet.<br />

La réputation <strong>de</strong> ces <strong>de</strong>ux savants littérateurs est faite <strong>de</strong>^<br />

puis longtemps. Unis par plusieurs œuvres communes,<br />

ils ont donné à la France les tra<strong>du</strong>ctions d'Eucher, <strong>de</strong><br />

Vincent <strong>de</strong> Lerins, <strong>de</strong> Salvien, <strong>de</strong> Sidoine Apollinaire. Ils<br />

nous ont révélé Synésius, que nous avons été forcés, à<br />

regret, <strong>de</strong> retra<strong>du</strong>ire après eux, mais qui restera toujours<br />

comme un <strong>de</strong> leurs plus beaux titres, par la science et par<br />

le style.<br />

Notre littérature possè<strong>de</strong> plus <strong>de</strong> cent tra<strong>du</strong>ctions d'Anacréon,<br />

soit en vers, soit en prose. J'en présente ici une<br />

nouvelle, qui, je l'espère, sera la <strong>de</strong>rnière. Je m'abstiendrai<br />

<strong>de</strong> tout éloge ; je dirai seulement qu'elle est l'œuvre<br />

<strong>de</strong> M. Denne-Baron, l'élégant tra<strong>du</strong>cteur <strong>de</strong> Properce. 11<br />

fallait un poëte pour tra<strong>du</strong>ire un poëte, et ce sera une<br />

excellente tra<strong>du</strong>ction si le tra<strong>du</strong>cteur n'a pas toujours été<br />

au-<strong>de</strong>ssous <strong>de</strong> son divin modèle.<br />

- Quant à moi, j'aurais désiré pouvoir supporter sans<br />

crainte un voisinage aussi redoutable ; j'ai essayé.<br />

Le premier, en France, j'ai tenté <strong>de</strong> tra<strong>du</strong>ire Orphée, et<strong>de</strong><br />

pénétrer, à l'ai<strong>de</strong> d'une version exacte, dans les mystères<br />

<strong>de</strong> cette civilisation primitive. Les difficultés sont inextri-


••^P--9P<br />

PRÉFACE.<br />

cables, et, malgré les travaux préparatoires et les tiotës<br />

d'Eschëhbach et <strong>de</strong> G:ssner, et les explications renfermées<br />

dans YÂglaophamus, je n'ose espérer avoir réussi dans<br />

une œuvre presque impossible. J'ai <strong>du</strong> moins constaté la<br />

première forme connue <strong>de</strong> la poésie lyrique.<br />

Orphée, Pindare, Anacréon, Sappho, Bion, Moschus ,<br />

Bacchylidè, Tyrtée, Solon, Alcmane, Stésichorc, Alcée,<br />

Ibycus, Callimaque, Théocrite, n'avaient jamais été réunis<br />

dans le même volume. J'ai emprunté à Laporte-Dutheil<br />

sa tra<strong>du</strong>ction <strong>de</strong> Callimaque ; et j'ai complété et clos cet<br />

aréopage <strong>de</strong> la poésie grecque par le premier lyrique<br />

chrétien dans l'ordre <strong>de</strong>s temps, et <strong>de</strong> l'inspiration, Synésius.<br />

Enfin, j'ai puisé dans l'Anthologie. J'en ai extrait les<br />

épigrammes <strong>de</strong> toutes les dates, <strong>de</strong> tous les genres, <strong>de</strong><br />

tous les poètes. Elles représentent, en une forme rapi<strong>de</strong><br />

et par l'allusion, un tableau raccourci <strong>de</strong>s mœurs, <strong>de</strong>s<br />

croyances, <strong>de</strong> l'esprit et <strong>de</strong> la satire antiques.<br />

Mais il manquait à ce travail un lien commun. D'Orphée<br />

à Synésius, toutes les faces <strong>de</strong> la poésie grecque étant<br />

explorées, il fallait en tirer un enseignement, caractériser<br />

les développements successifs <strong>de</strong> cette forme : je l'ai fait<br />

dans Y Intro<strong>du</strong>ction. J'ai présenté les idées générales qui<br />

dominent la poésie grecque ; et, dans les préfaces spéciales<br />

mises en tête <strong>de</strong> chaque œuvre, j'ai développé le caractère<br />

<strong>de</strong> chaque poète et <strong>de</strong> chaque époque.<br />

Ainsi dans ce volume, résumé et exposition <strong>de</strong> toutes<br />

les gloires lyriques <strong>de</strong> la Grèce, tout se tient, tout s'enchaîne,<br />

tout se complète. J'ai voulu présenter, par cet ensemble<br />

, un tableau parfait <strong>de</strong> la poésie grecque, dont la<br />

vu


Vin<br />

PREFACE,<br />

philosophie générale se trouve dans l'intro<strong>du</strong>ction, l'histoire<br />

biographique dans les préfaces, les pièces justifica 1 -<br />

tives, les preuves enfin, dans les œuvres <strong>de</strong> chaque auteur.<br />

Puissé-je avoir atteint mon but !<br />

Saint-Étienne, 25 août 1841.<br />

ERNEST FALCONNET.


<strong>Notes</strong> <strong>du</strong> <strong>mont</strong> <strong>Royal</strong><br />

www.notes<strong>du</strong><strong>mont</strong>royal.com<br />

Une ou plusieurs pages sont<br />

omises ici volontairement.


SA.PPHO.<br />

FRAGMENTS,<br />

TRADUITS PAR M. ERNEST FALCONNET.<br />

VIE DE SAPPHO.<br />

Sappho naquit dans l'Ile <strong>de</strong>Lesbos, vers la quarante-<strong>de</strong>uxième<br />

olympia<strong>de</strong>. Son père est désigné par les anciens sous buit noms<br />

différents, Simon, Eunonimus, Euryguis, Écritus, Semus, Ca-.<br />

mon, Étarchus et Scamandronymus; sa mère se nommait Cléis:<br />

toute sa famille appartenait au commerce, et lui <strong>de</strong>vait sa fortune.<br />

Elle-même épousa un riche citoyen <strong>de</strong> l'Ile d'Anilros, nommé<br />

Cercala. Son mari mourut j eune : elle resta veuve avec une jeune<br />

fille, et se dévoua dès-lors au culte <strong>de</strong>s Muses; elle appela autour<br />

d'elle plusieurs femmes illustres <strong>de</strong> Lesbos ou <strong>de</strong> l'étranger, Atthis,<br />

Androméda, Télésippa, Mégara, Érinna, Cydno, Anactc—<br />

rie, Anagara <strong>de</strong> Milct, Gongyla <strong>de</strong> Colophon, Eunica <strong>de</strong> Salamine,<br />

Damaphile <strong>de</strong> Pamphilie; elle en fit ses élèves et ses compagnes,<br />

elle en fit surtout ses amies; elle les aima avec la passion<br />

d'une ame élevée et sensible. Dans ses poésies, elle leur exprima<br />

sa tendresse avec toute la violence <strong>du</strong> plus tendre amour. Ce<br />

sentiment profond et exalté fut tra<strong>du</strong>it d'une façon malveillante<br />

par ses détracteurs : on s'en servit pçur flétrir sa réputation:<br />

Aucun <strong>de</strong> ses contemporains, il est vrai, ne l'a accusée <strong>de</strong> ces<br />

désordres si graves et si vulgaires dans la société antique ; les*<br />

écrivains postérieurs ne l'ont pas épargnée dans leurs allégations<br />

injurieuses : l'autorité d'Horace et d'Ausone a été invoquée contre<br />

elle; ses défenseurs ont pu hardiment réfuter cette opinion en<br />

faisant remarquer qu'aucun document qui pût l'incriminer ne.se<br />

retrouvait dans les œuvres <strong>de</strong> ses contemporains.<br />

Du reste, les suppositions romanesques se sont exercées à l'aise'<br />

sur les circonstances <strong>de</strong> sa vie : nous n'avons aucune trace positive,<br />

aucune preuve <strong>de</strong>s événements et <strong>de</strong>s actions ait milieu<br />

<strong>de</strong>squels les biographes lui ont fait jouer un rôle. Les uns di-<br />

11.


126 VIE DE SAPPHO.<br />

sent qu'entraînée par l'ascendant <strong>du</strong> poète Alcée, son ami et son<br />

compatriote, elle s'engagea dans une conspiration contre Pittacus,<br />

qui régnait alors à Lesbos ; que. l'entreprise échoua, et qu'elle<br />

fut obligée <strong>de</strong> s'enfuir en Sicile. Une inscription trouvée sur un<br />

marbre <strong>de</strong> Paros a servi <strong>de</strong> premier motif à ce roman ingénieux.<br />

L'épithète <strong>de</strong> pliogousa ( fugitive, exilée ), a fait présumer<br />

qu'elle s'était enfuie en Sicile, soit pour suivre Phaon, qu'elle<br />

aimait, soit pour se dérober à Pittacus qu'elle avait en vain essayé<br />

<strong>de</strong> renverser <strong>du</strong> trône. Elle se serait donc réfugiée en Sicile<br />

avec quelques habitants mityléniens, et c'est pour conserver le<br />

souvenir do son séjour dans cette lie que les Siciliens lui érigèrent<br />

une statue, enlevée <strong>de</strong>puis <strong>du</strong> Prytanée <strong>de</strong> Syracuse par la<br />

rapacité <strong>de</strong> Verres.<br />

D'autres, d'après un fragment d'Hermésianax, poète cité par<br />

Athénée, ont attribué à Sappho un tendre penchant pour Anacréon;<br />

mais ce synchronisme <strong>de</strong>s <strong>de</strong>ux poètes <strong>de</strong> l'amour est démenti<br />

par les faits. Sappho vivait sous Alyatte, père <strong>de</strong> Crésus,<br />

et Anacréou sous Cyrus et Polycrate.<br />

Il en est enfin qui ont voulu que cette liaison ait existé entre<br />

elle et son contemporain Alcée. Un fragment <strong>de</strong> Sappho et un<br />

dialogue en vers qui nous a été conservé par Aristote dans sa<br />

Jlhétorigiie peuvent seuls appuyer cette opinion. Voici les vers<br />

cités par Aristote :<br />

AlCÉI.<br />

Je voudrais pouvoir m'expliquer, mais la honte m'arrête.<br />

SAPPHO.<br />

Votre front n'aurait pat A rougir si votre cœur n'était pas coupable:<br />

Quoi qu'il en soit, Sappho a fait un grand nombre d'o<strong>de</strong>s,<br />

d'épigeammes, d'élégies, d'épithalames; il ne nous reste d'elle que<br />

quelques rares morceaux et <strong>de</strong>s fragments épars dans les osuvres<br />

<strong>de</strong> Denys (i'Halicarnasse et dans l'Anthologie. Les rhéteurs, les<br />

grammairiens, les lexicographes nous ont conservé quelques vers<br />

épars qui nous font vivement regretter <strong>de</strong>s pertes nombreuses et<br />

irréparables.-Ellea inventé le rbythme appelé <strong>de</strong> son nom tapphigue,<br />

un mo<strong>de</strong> <strong>de</strong> ca<strong>de</strong>nce appelé mixolydien employé surtout<br />

dans les tragédies, et une sorte <strong>de</strong> lyre nommée pectis ou<br />

magadit dont Aaacréon lit usage après elle.<br />

Sappho, quoique appelée belle par Soc rate, était petite et brune.


VIE DE SAPPHO. 127<br />

Après sa mort, les Mityléniens lui rendirent <strong>de</strong> grands honneurs;<br />

ils firent graver son image sur leurs monnaies.<br />

{Tous ne savons rien <strong>de</strong> plus sur Sappho. Quelque vagues que<br />

soient ces détails, ils ont encore été obscurcis par une confusion<br />

involontaire <strong>de</strong> la Sappho <strong>de</strong> Lesbos avec une autre Sappho d'Érès%,<br />

courtisane célèbre, née postérieurement, et auteur, selon<br />

Suidas, <strong>de</strong> quelques poésies lyriques. Par suite <strong>de</strong> celle erreur,<br />

plusieurs auteurs anciens, et entre autres Ovi<strong>de</strong>, ont attribué a la<br />

poétesse <strong>de</strong> Mitylène plusieurs faits qui appartiennent à la Sappho<br />

d'Érèse, et surtout sa passion pour Phaon. Nous comprenons<br />

<strong>de</strong> quel charme poétique cette (iction était revêtue par les<br />

circonstances mêmes qui l'environnaient : Phaon <strong>de</strong> Mitylène<br />

était beau comme Adonis; c'est un don qu'il tenait <strong>de</strong>venus, la<br />

mère <strong>de</strong>s Grâces et <strong>de</strong> l'Amour. Il commandait un vaisseau :<br />

une vieille femme se présente à lui, indigente et n'ayant pas do<br />

quoi payersa traversée; le jeunehomme n'exigea aucun payement.<br />

Vénus, pour reconnaître ce service, se dévoila alors à ses yeux:<br />

elfe lui fit présent d'un vase d'albâtre rempli d'un parfum précieux.<br />

11 le répandit sur son corps, et acquit dès ce jour uni!<br />

beauté surnaturelle. Quelques anciens attribuent à une autre<br />

cause l'éclat et la réputation <strong>de</strong> Phaon : il aurait trouvé cette<br />

plante mystérieuse dont parle Pline, l'énjngium, qui avait pour<br />

vertu <strong>de</strong> faire adorer <strong>de</strong> toutes les femmes celui qui [>ouvait la<br />

découvrir. Sappho d'Érèse, éprise d'amour pour Phaon, ne put<br />

lui platte; victime <strong>de</strong> Vénus, elle ne voulut pas supporter ce<br />

tourment sans espoir : elle se rendit à Lcuca<strong>de</strong>, et <strong>du</strong> haut <strong>du</strong><br />

rocher se précipita dans la mer. Cette tradition, pleine <strong>de</strong> poésie<br />

et'-<strong>de</strong> sentiment, est <strong>de</strong>venue populaire par le nom <strong>de</strong>gappho;<br />

ellç.a éMTaccueiHie et repro<strong>du</strong>ite dans les commentaires <strong>de</strong> plusieurs<br />

critiques : arrivée à ce point où un fait entre dans la<br />

science vulgaire, elle n'a trouvé <strong>de</strong> contradicteurs que parmi<br />

les érudits.<br />

lUis il en est un qui a rétabli la vérité, séparé ces <strong>de</strong>ux existences<br />

confon<strong>du</strong>es, et précisé toute la différence existante entre<br />

1


128 VIE DE SAPPHO.<br />

Barthélémy, etc L'autorité <strong>de</strong> Ménandre et celle <strong>de</strong> Strabon<br />

seraient à la vérité d'un grand poids si ces auteurs donnaient à<br />

entendre qu'en nommant Sappho, ils ont voulu parler <strong>de</strong> la célèbre<br />

poétesse <strong>de</strong> Mitylène ; mais ces auteurs ne la désignant<br />

point, il ne reste que l'autorité d'Ovi<strong>de</strong>, dans sa quinzième Héroï<strong>de</strong>,<br />

autorité suivie par quelques écrivains postérieurs. Or,<br />

peut-on la mettre en comparaison avec l'opinion contraire, qui<br />

non-seulement est fondée sur le silence <strong>de</strong>s auteurs les plus anciens,<br />

mais encore est appuyée par le témoignage <strong>de</strong> plusieurs<br />

écrivains grecs, tels que Nymphis, Athénée, Ëlien , Suidas,<br />

Apostolius, parmi lesquels les <strong>de</strong>ux premiers sont distingués<br />

par leur érudition et paraissent avoir recueilli l'opinion générale<br />

adoptée par les gens instruits? Ovi<strong>de</strong> au contraire a pu faire usage,<br />

pour embellir sou^élégic, d'une opinion à laquelle lui-même<br />

n'ajoutait peut-être pas foi, à l'exeniple <strong>de</strong> quelques pftëte|<br />

comiques qui avaient déjà altéré les aventures <strong>de</strong> cette femme<br />

extraordinaire pour donner plus d'intérêt à leurs pièces. Athénée<br />

a fait cette remarque à propos <strong>de</strong> Diphilus. Ce poète comique,<br />

né à Sinope, postérieur à Ménandre, avait fait un drame<br />

qui portait le nom cïe Sappho, et dans lequel il avait représenté<br />

comme ses amants Archiloque et Hipponax.<br />

« Je crois <strong>de</strong>voir appuyer encore mon opinion <strong>de</strong> quelques<br />

preuves négatives que je ne pense pas avoir jamais été pro<strong>du</strong>ites,<br />

et qui me paraissent propres à éclairer ce point <strong>de</strong> l'ancienne<br />

biographie poétique.<br />

« 1° Hérodote, qui parle <strong>de</strong> Sappho, en relevant quelques<br />

circonstances <strong>de</strong> sa vie, <strong>de</strong> sa famille et <strong>de</strong> ses poésies, se tait<br />

sur l'amour <strong>de</strong> la poétesse pour Phaon et sur la manière dont<br />

elle se donna la mort en se précipitant <strong>du</strong> rocher <strong>de</strong> Leuca<strong>de</strong>;<br />

cependant cet usage religieux tout-à-fâit bizarre était bien dans le<br />

genre <strong>de</strong> ces faits qu'Hérodote se plaît à recueillir et dont il<br />

aime à rechercher l'origine. Il parait probable que cet usage singulier<br />

n'était pas encore intro<strong>du</strong>it, ou, si l'on veut, n'avait pas encore<br />

été révélé <strong>du</strong> temps d'Hérodote, d'autant mieux que Strabou lujmême<br />

n'en a pas trouvé un plus ancien témoignage que celui <strong>du</strong><br />

poêle Ménandre, qui a vécu après Alexandre, et à la distance<br />

<strong>de</strong> plus <strong>de</strong> trois siècles <strong>de</strong> Sappho et d'Hérodote.<br />

« 2° Le récit même d'Hérodote rend la préten<strong>du</strong>e catastrophe<br />

<strong>de</strong> Sappho tout-à-fait invraisemblable. Cet historien ayait lu <strong>de</strong>s<br />

vers que cette poétesse avait écrits contre Charaxus, son frère, à


?"• viaj>||4|fHtt,<br />

m<br />

. %^&>g, JS:.;^^ (a>S*, e^'Saye «a tlïÉS-<br />

'[aae- ?: Hg ;; ;s!ï pij| ||pf;,.}%$w. 'BïMvt:£Wimimi^Ë:ÇMp&y.ih Sa<br />

^ïiWiSSI^-siîMSÏ^Sii!;; SSpSpS&V «'ï-S< ; - : S:-«SÎ'iï -K :a||> W«5;S. vf">j<br />

Sj-SÔ S!S !!S«8>S '!« ÏSSiit;»;)!!!;!; 3S? ^»»?5à eSfeaii^p? felj- ?8s V'iifS<br />

CssSrés.!!^ J'a* «Si


130 SAPPHO.<br />

cet égard. Si le sentiment poétique .perd à cette explication d'un<br />

po : nt controversé <strong>de</strong> l'antiquité, <strong>du</strong> moins la vérité y aura gagné.<br />

Les poésies <strong>de</strong> Sapnfao ont été ordinairement imprimées à la<br />

suite <strong>de</strong> celles d'Anacréon ; elles se trouvent en outre dans les<br />

ouvrages suivants :<br />

Édition <strong>de</strong> Wolff. Hambourg, 1733.<br />

JVovem fœminarum grœcarum Carmina, <strong>de</strong> Fulvio Orsini.<br />

Plantin, 1598, in-8».<br />

y/nalecla, <strong>de</strong> Brunck, t. I, p. 54.<br />

Moulin anthê, t(ve Selecta poetriurum Carmina et frag*<br />

mentq <strong>de</strong> Schnei<strong>de</strong>r, 1802, in-8».<br />

I<br />

Vfjff*<br />

HYMNE A YliM'S. 1<br />

Immortelle Vénus, fille <strong>de</strong> Jupiter, toi qui sièges sur un<br />

trône brillant, et qui sais habilement disposer les ruses <strong>de</strong><br />

l'amour, je t'en conjure, n'accable point mon ame sous le<br />

poids <strong>de</strong>s chagrins et <strong>de</strong> la douleur ; mais plutôt viens à<br />

ma prière, comme tu vins autrefois, quittant le palais <strong>de</strong><br />

ton père et <strong>de</strong>scendant sur ton char doré. Agitant les airs <strong>de</strong><br />

leurs ailes rapi<strong>de</strong>s, tes charmants passereaux t'amenaient<br />

<strong>de</strong> l'Olympe. Dès qu'ils furent arrivés, ô déesse ! tu me<br />

souris <strong>de</strong> ta bouche divine; tu me <strong>de</strong>mandas pourquoi je<br />

t'appelais ; quels tourmente ressentait mon cœur, en quels<br />

nouveaux désirs il s'égarait; qui je voulais enchaîner dans<br />

les liens d'un nouvel amour : « Qui oserait te faire injure,<br />

ô Sappho ! S'il te fujt aujourd'hui, bientôt il te recherchera<br />

; s'il refuse aujourd'hui tes dons, bientôt il t'en offrira<br />

lui-même; s'il ne t'aime pas aujourd'hui, bientôt il t'aimera<br />

lors même que tu ne le voudrais plus. »<br />

Oh 1 viens, viens donc aujourd'hui, déesse, me délivrer<br />

<strong>de</strong> mes cruels tourments ! Rends-toi aux désirs <strong>de</strong> mon<br />

cœur I Ne me refuse pas ton secours tout-puissant !


FRAGMENTS. 131<br />

A UNE FEMME AIMÉE.<br />

Il me paraît égal aux dieux celui qui, assis près <strong>de</strong> toi<br />

doucement, écoute tes ravissantes paroles et te voit lui<br />

sourire; voilà ce qui me bouleverse jusqu'au fond <strong>de</strong><br />

l'ame.<br />

A peine t'ai-je vue que la voix manque à mes lèvres, ma<br />

langue est enchaînée ; une flamme subtile court dans toutes<br />

mes veines, les oreilles me tintent, une sueur froi<strong>de</strong><br />

m'inon<strong>de</strong>, tout mon corps frissonne, je <strong>de</strong>viens plus pâle<br />

que l'herbe flétrie, je <strong>de</strong>meure sans haleine, il semble<br />

que je suis près d'expirer.<br />

Mais il faut tout oser, puisque dans la nécessité<br />

ÉPITAPHE DU PÊCHEUR PÉLAG0N.<br />

Ménisque, père <strong>du</strong> pêcheur Pélagon, a fait placer sur le<br />

tombeau <strong>de</strong> son fils une nasse et une rame, monuments<br />

<strong>de</strong> sa vie <strong>du</strong>re et pénible.<br />

ÉPITAPHE DE LA JEUNE TIMAS. '" ~<br />

Les cendres <strong>de</strong> la charmante Timas reposent dans ce<br />

tombeau. Les Parques cruelles tranchèrent le fil <strong>de</strong> ses<br />

beaux jours avant que l'Hyménée eût allumé pour elle ses<br />

flambeaux. Toutes ses compagnes ont coupé courageusement<br />

sur sa tombe leur belle chevelure.<br />

I. SUR LA ROSE.<br />

Si Jupiter voulait donner une reine aux fleurs, la ros&<br />

seraiWa reine <strong>de</strong> toutes les fleurs. Elle est l'ornement <strong>de</strong><br />

la terre, la plus belle <strong>de</strong>s plantes, l'œil <strong>de</strong>s fleurs, l'émail,<br />

<strong>de</strong>s prairies, une beauté toujours suave et éclatante ; elle<br />

exhalo l'amour, attire et fixe Vénus: toutes ses/euillcs


132 SAPPHO.<br />

sont charmantes ; son bouton vermeil s'entr'ouvre avec<br />

une grâce infinie et sourit délicieusement aux zéphyrs<br />

amoureux.<br />

H . * * •<br />

Lorsque vous serez dans le tombeau, votre nom ne vous<br />

suivra point, il ne parviendra jamais à la postérité. Vous<br />

n'avez point cueilli <strong>de</strong>s roses sur le <strong>mont</strong> Piérius : vous<br />

<strong>de</strong>scendrez donc obscure, ignorée dans le sombre palais<br />

<strong>de</strong> Pluton ; on vous oubliera entièrement quand vous serez<br />

allée rejoindre les ombres.<br />

m. T<br />

Viens dans nos repas délicieux, mère <strong>de</strong> l'Amour, viens<br />

remplir d'un nectar agréable nos coupes d'or ; que ta présence<br />

fasse naître la joie au milieu <strong>de</strong> tes convives et <strong>de</strong>s<br />

miens.<br />

iv. i z<br />

L'Amour vainqueur <strong>de</strong> tous les obstacles me trouble et<br />

m'agite. C'est un oiseau doux et cruel ; on ne peut lui résister.<br />

Athis, je vous suis maintenant odieuse, tandis que<br />

toutes vos pensées sont pour la belle Andromè<strong>de</strong>.<br />

La lune et les Pléia<strong>de</strong>s sont déjà couchées : la nuit a<br />

fourni la moitié <strong>de</strong> sa carrière, et moi, malheureuse, je<br />

suis seule dans mon lit, accablée sous le chagrin.<br />

0 ma tendre mère! je ne puis, hélas! manier la navette<br />

ni l'aiguille : la redoutable Vénus m'a soumise à son joug<br />

impérieux, et mon violent amour pour ce jeune homme<br />

m'occupe tout entière.


FRAGMENTS. 133<br />

'• 35<br />

Comment cette femme grossière et sans art peut-elle<br />

charmer ton esprit et enchaîner ton cœur? elle ne sait<br />

pas même laisser flotter avec grâce les plis <strong>de</strong> sa robe.<br />

Le <strong>de</strong>uil et les larmes ne doivent point régner dans la<br />

maison d'un poète : c'est une faiblesse indigne d'un fils<br />

d'Apollon.<br />

m. ' -<br />

L'homme qui n'est que beau l'est seulement pendant<br />

qu'on le regar<strong>de</strong>; l'homme sage et bon est toujours beau.<br />

Pour moi, j'aime une vie molle et voluptueuse; mais<br />

cet amour pour les plaisirs présents no m'empêche pas<br />

<strong>de</strong> faire <strong>de</strong>s actions brillantes et honnêtes.<br />

v. •>• 6<br />

Je ne suis point d'un caractère bouillant et emporté ;<br />

. mon esprit, au contraire, est tranquille et calme.<br />

vi. y/<br />

Les richesses sans la vertu ne sont jamais à l'abri <strong>du</strong><br />

reproche; mais réunir la vertu et les richesses, voilà le<br />

comble <strong>du</strong> bonheur.<br />

vu.<br />

L'or est le fils <strong>de</strong> Jupiter ; ni la rouille ni les vers ne<br />

rongent ce métal, qui agite si merveilleusement l'intelligence<br />

<strong>de</strong>s mortels.<br />

12


134 SAPPHO.<br />

vni.<br />

Heureux époux, tes noces sont terminées au gré <strong>de</strong> tes<br />

désirs ; tu possè<strong>de</strong>s la jeune beauté que tu souhaitais.<br />

IX.<br />

M t<br />

Architectes, donnez plus d'élévation à ces portes, car<br />

l'époux qui s'avance est semblable au dieu Mars : il est<br />

beaucoup plus haut qu'un homme d'un gran<strong>de</strong> taille.<br />

Ils tenaient tous ensemble <strong>de</strong>s vases, offraient <strong>de</strong>s liba'<br />

tions et faisaient <strong>de</strong>s vœux pour le bonheur <strong>du</strong> nouvel<br />

époux.<br />

xi. " \<br />

Jamais une fillene fut égale en beauté à celle-ci, ômon<br />

gendre !<br />

XII. uj<br />

Hespérus, tu apportes avec toi tous les bonheurs: tu<br />

nous annonces l'heure <strong>de</strong> vi<strong>de</strong>r les coupes ; tu ramènes<br />

les troupeaux à la bergerie et la jeune bergère auprès <strong>de</strong><br />

sa mère. Hespérus, tu rassembles tous les êtres que l'Aurore<br />

avait dispersés par le retour <strong>de</strong> sa lumière.<br />

xin. C"<br />

Virginité, virginité, où t'envoles-tu après m'avoir abandonnée<br />

?... Je ne reviendrai plus vers toi, je ne reviendrai<br />

plus.<br />

XIV. «, x<br />

Venez ici, if uses, abandonnez votre brillant séjour!...<br />

Venez maintenant, Grâces délicates, et vous, Muses à la<br />

belle chevelure!... Venez, chastes Grâces AU bras <strong>de</strong> rose,<br />

venez, filles <strong>de</strong> Jupiter!


FRAGMENTS. 136<br />

XV.<br />

Luth divin, réponds âmes désirs, <strong>de</strong>viens harmonieux! z ~-<br />

t<br />

C'est toi-même, Calliope...<br />

;s dédains <strong>de</strong> la tendre et <strong>de</strong> la délicate Gyrine ont en- s<br />

déterminé mon cœur pour la belle Mnaïs... L'amour 2 3<br />

agite mon ame comme le vent agite les feuilles <strong>de</strong>s chênes<br />

sur les <strong>mont</strong>agnes... Je volerais sur le sommet élevé <strong>de</strong><br />

vos <strong>mont</strong>agnes et je m'élancerais entre tes bras, toi pour<br />

qui je soupire... Tu m'enflammes... Tu m'oublies entièrement,<br />

ou tu en aimes un autre plus que moi... Mets <strong>de</strong>s<br />

v '<br />

couronnes <strong>de</strong> roses sur tes beaux cheveux ; cueille avec<br />

tes doigts délicats les branches <strong>de</strong> l'aneth... La jeune u„<br />

beauté qui cueille <strong>de</strong>s fleurs en parait encore plus charmante<br />

et plus belle... Les victimes ornées <strong>de</strong> fleurs sont ' -a<br />

agréables aux dieux, ils dédaignent toutes celles qui ne<br />

sont point parées <strong>de</strong> guirlan<strong>de</strong>s... Je vais chanter mainte- ' :<br />

nant <strong>de</strong>s airs mélodieux qui feront les délices <strong>de</strong> mes<br />

amantes... Le rossignol annonce le printemps par ses doux ; y<br />

sons... Plusieurs guirlan<strong>de</strong>s et plusieurs couronnes <strong>de</strong><br />

fleurs environnaient son cou... L'Amour est fils <strong>de</strong> la terre<br />

et <strong>du</strong> ciel... La Persuasion est fille <strong>de</strong> Vénus... Réjouissezvous,<br />

jeune épouse ; réjouissez-vous, époux respectable !...<br />

Ami, tenez-vous vis-à-vis <strong>de</strong> moi ; que vos yeux brillent<br />

<strong>de</strong> tout leur feu et <strong>de</strong> toute leur grâce... L'eau fraîche d'un -y<br />

ruisseau murmure doucement dans ces vergers sous les<br />

branches <strong>de</strong>s pommiers... J'ai dormi délicieusement pendant<br />

mon songe dans les bras <strong>de</strong> la charmante Cythérée...<br />

Le bruit.<strong>de</strong>s feuilles agitées a dissipé mon sommeil... ,y<br />

Ses chants étaient beaucoup plus doux que le son<br />

<strong>de</strong> la lyre, et elle était bien plus précieuse que l'or le<br />

plus pur...<br />

Amour, ministre charmant <strong>de</strong> Vénus...<br />

Ces colombes timi<strong>de</strong>s sentaient leur courage se refroi-


136 6APPH0.<br />

dir; elles laissaient tomber languissamment leurs ailes fa-<br />

' tiguées...<br />

/^ Saluez <strong>de</strong> ma part la fille <strong>de</strong> Polyanacte...<br />

L'Aurore, à la chaussure d'or, parait déjà à l'horizon...<br />

Toutes les couleurs se confondaient sur son visage.<br />

' La lune dans son plein éclairait les <strong>de</strong>ux.<br />

0 Les étoiles voisines <strong>de</strong> la lune cachent leurs feux brillants,<br />

surtout lorsque parfaitement arrondi, ce bel astre<br />

éclaire la terre...<br />

Le sommeil était éten<strong>du</strong> sur ses paupières...<br />

Que les vents emportent ceux qui frappent les autres...<br />

i Ceux à qui je rends <strong>de</strong>s services importants me font les<br />

plus profon<strong>de</strong>s blessures-<br />

Charmante Vénus, je vous ai envoyé <strong>de</strong>s ornements <strong>de</strong><br />

couleur <strong>de</strong> pourpre; Us sont très précieux : c'est votre<br />

Sappho qui vous offre ces agréables présents...<br />

Je ne vous estime pas autant que vous le voudriez...<br />

1 Vos présents m'ont ren<strong>du</strong>e respectable...<br />

Ne vous occupez pas à <strong>de</strong>s choses aussi minutieuses...<br />

Oui, c'est un mal <strong>de</strong> mourir, car si ce n'eût pas été un<br />

malheur, les dieux seraient morts eux-mêmes...<br />

Dans la colère rien ne convient mieux que le silence ;<br />

lorsque ses transports sont calmés, il faut encore enchaîner<br />

sa langue et ne point se livrer à <strong>de</strong>s discours futiles et<br />

emportés...<br />

Les parents <strong>de</strong> cette jeune beauté gardée avec tant <strong>de</strong> soin<br />

prétendaient qu'elle détestait plus que la mort les discours<br />

sur l'hymen...<br />

m


<strong>Notes</strong> <strong>du</strong> <strong>mont</strong> <strong>Royal</strong><br />

www.notes<strong>du</strong><strong>mont</strong>royal.com<br />

Une ou plusieurs pages sont<br />

omises ici volontairement.


TABLE DES MATIERES<br />

CONTENUES<br />

DANS CE VOLUME.<br />

Prérace<br />

y xxxiv. Parfum <strong>de</strong> Latone 37<br />

Intro<strong>du</strong>ction : caractère <strong>de</strong> la xxxv. Parfum <strong>de</strong> Diane lb.<br />

poésie grecque<br />

t xxxvi. Parfum <strong>de</strong>s Titans 38<br />

XXXVII. Parfum <strong>de</strong>s Curetés... Ib.<br />

OEUVRES D'ORPHÉE.<br />

XXXVIII. Parfum <strong>de</strong> la mère Cérès<br />

d'Eleusis 39<br />

HTMNES.<br />

Notice sur Orphée 21 xxxix. Encens <strong>de</strong> Mésa Ib.<br />

i. Le parfum <strong>de</strong> la déesse qui Xi. Parfum <strong>de</strong>s Saisons 40<br />

Teille aux portes 1b. XLI. Parfum <strong>de</strong> Sémélé lb.<br />

H. Parfum <strong>de</strong> la Nuit 22 XIII. A Bacchus Bassareen et<br />

m. Parfum d'Ouranos lb. Triennal ... 41<br />

iv. Parfum <strong>de</strong> l'Ether 23 XLIII. Parfum <strong>de</strong> Licnitus lb.<br />

v. Parfum <strong>du</strong> Primigenius lb. XLIV. Parfum <strong>de</strong> Bacchus Ib.<br />

vi. Parfum <strong>de</strong>s Astres « lb. x Lv. Parfum <strong>de</strong> Salazius 42<br />

vu. Parfum <strong>du</strong> Soleil 24 XLVI. Parfum d'Ippa<br />

Ib.<br />

vin. Parfum <strong>de</strong> la Lune lb. XLvii. A Bacchus Lénéus Ib.<br />

ix. Parfum <strong>de</strong> la Nature 25 xi vin. Parfum <strong>de</strong>s Nymphes.. 4$<br />

X. Parfum <strong>de</strong> Pan 26 XLIX. Parfum <strong>de</strong> Bacchus Triennal<br />

Ib.<br />

xi. Parfum d'Hercule<br />

lb.<br />

XII. Parfum ds Saturne 27 L. Parfum do l'anniversaire <strong>de</strong><br />

XIII. Parfum <strong>de</strong> Hhéa<br />

lb. Bacchus... 44<br />

xrv. Parfum <strong>de</strong> Jupiter 28 u. Parfum <strong>du</strong> satyre Silène.... Ib.<br />

xV. Parfum <strong>de</strong> Junon<br />

lb. MI. Hymne d'Aphrodite 45<br />

xvi. Parfum <strong>de</strong> Neptune 29 Mil. Parfum d'Adonis<br />

Ib.<br />

XVII. Sur Pluton<br />

Ib. LIV. parfum <strong>de</strong> Mercure infernal<br />

46<br />

XVIII. Parfum <strong>de</strong> Jupiter Tonnant<br />

30 LV. parfum <strong>de</strong> Cupidon Ib.<br />

xix. Parfum <strong>de</strong> Jupiter Foudroyant<br />

Ib. LVII. Parfum <strong>de</strong>s Grâces Ib.<br />

LVI. Parfum <strong>de</strong>s Parques 47<br />

xx. Parfum <strong>de</strong>s Nuages 31 i.nii. A Némésis 48<br />

xxi. Parfum <strong>de</strong> la .lier Ib. LIX: Parfum <strong>de</strong> la Justice Ib.<br />

xxii. Encens <strong>de</strong> Nérée lb. LX. Parfum <strong>de</strong> l'Equité 49<br />

XXIII. Parfum <strong>de</strong>s Néréi<strong>de</strong>s.... 32 I.XI. parfum <strong>de</strong> la Loi<br />

Ib.<br />

xxiv. Parfum <strong>de</strong> Protée Ib I.XII. Parfum <strong>de</strong> Mars<br />

lb.<br />

xxv. Parfum <strong>de</strong> la Terre Ib. 1x111. Parfum <strong>de</strong> Vulcaln 50<br />

xxvi. Parfum <strong>de</strong> la Mère <strong>de</strong>s ixiv. Parfum d'Esculape Ib.<br />

dieux 33 LXV. Parfum d'Hygie 51<br />

xxvii. Parfum <strong>de</strong> Mercure Ib. LXVI. Parfum <strong>de</strong>s Euméni<strong>de</strong>s.. Ib.<br />

XXVIII. A Proserpine 31 LXVII. Parfum <strong>de</strong>s Euméni<strong>de</strong>s.. 52<br />

xxix. Parfum <strong>de</strong> Bacchus IM i>xviii Parfum <strong>de</strong> Mélinoé lb.<br />

xxx. <strong>de</strong>s Curetés 35 LXIX. Parfum <strong>de</strong> la Fortune... Ib.<br />

xxxi. A Minerve<br />

Ib. LXX. Parfum <strong>du</strong> Génie prolecteur<br />

; '.. 5?<br />

XXXII. Parfum <strong>de</strong> la Victoire... lb.<br />

xxxiii, Parfum d'Apollon 36 txxi. Parfunj <strong>de</strong> Lcucothée ,., ib.


592 TABLE DES MATIERES.<br />

ixxu. Parfum <strong>de</strong> Palémon<br />

LXXIII. Parfum <strong>de</strong>s Muses<br />

I.XXIV. Parfum <strong>de</strong> Mitémosyne.<br />

LXXV. parfum <strong>de</strong> l'Aurore<br />

LXXVI. Parfum <strong>de</strong> Thcmis<br />

LXXVII. Parfum <strong>de</strong> Borée<br />

LXXVIII. Parfum <strong>du</strong> Zéphirc ..<br />

LXXIX. Encens <strong>de</strong> Notus<br />

LXXX. Parfum <strong>de</strong> 1 Océan<br />

LXXXI. Parfum <strong>de</strong> Vesta<br />

LXXMI. Parfum <strong>du</strong> Sommeil...<br />

LXXXIII. Parfum <strong>de</strong> la Mort....<br />

DES PIERRES.<br />

Proœmiiim<br />

Argument <strong>de</strong>s Pierres<br />

i. Le Cristal „<br />

il. l.a Galactite<br />

m. \A Pélrace<br />

•v. L'Agate... <<br />

v. La Corne <strong>de</strong> cerf<br />

vi. De la pierre barbare<br />

vu. La Jaspe<br />

vin. La Topaze •.<br />

ix. L'Opale<br />

x. L'Aimant<br />

xi. L'Oslritc<br />

XII. Le Jais<br />

XIII. Le Coryplio<strong>de</strong>.<br />

xiv. Le Corail<br />

xv. L'Agate<br />

xvi. De la même pierre<br />

xvii. Encore <strong>de</strong> la même pierre.<br />

xviu. Kcurilis<br />

xix. Chabacios<br />

Fragments lyriques, i<br />

ANACRE01Ï.<br />

ODES.<br />

Vie d'Anacréon<br />

i. Sur sa lyre<br />

il. Sur les femmes<br />

m. Sur l'Amour<br />

iv. Sur lui-même<br />

v. Sur la rose<br />

VL Sur un festin<br />

vu. Sur l'Amour.<br />

vm. Songe<br />

ix. Sur une colombe<br />

x. Sur un Amour en cire..<br />

xi. Sur lui-même<br />

xii. Sur nue hiron<strong>de</strong>lle....<br />

Mu. Sur lui-même<br />

xiv. Sur l'Amour<br />

xv. Vivre sans inquiétu<strong>de</strong>.<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

89<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

90<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

91<br />

Ib.<br />

92<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

93<br />

c<br />

xvi. Sur lui-même<br />

ixvu. Sur une coupe d'argent..<br />

xvm. Même sujet<br />

xix. Il faut boire<br />

'xx. A une jeune fille<br />

xxi. Sur lui-même<br />

xxu. A Balhylle<br />

xxm. Sur l'avarice<br />

xxiv. Sur lui-même....<br />

xxv. Sur lui-même<br />

xxvt. Sur lui-même<br />

xxvii. Sur Bacchus<br />

XXVIII. Sur sa maîtresse<br />

xxix. Sur le jeune Balhylle<br />

xxx. Sur l'Amour<br />

xxxi. Sur lui-même<br />

xxxn. Sur ses amours<br />

XXXIII. Sur l'hiron<strong>de</strong>lle<br />

xxxiv. A une jeune fille<br />

xxxv. Sur Europe<br />

xxxvi. Il faut vivre sans souci..<br />

xxxvn. Sur le printemps<br />

xxxvui. Sur lui-même<br />

xxxix. Sur lui-même<br />

XL. Sur l'Amour<br />

XLI. Sur un festin<br />

XLII. Ses goûts<br />

xi.ni. Sur la cigale<br />

xuv. Songe<br />

XLV. Sur les traits <strong>de</strong> l'Amour..<br />

XLvi. Sur l'Amour<br />

XLVII. Sur un vieillard<br />

xi.vm. Sur Bacchus<br />

XLIX. Sur un disque représentant<br />

Vénus<br />

L. Sur la vendange<br />

LI. Sur la rose<br />

LU. Sur lui-même...<br />

LUI. Sur les amants<br />

LIV. Sur lui-même<br />

LV. Sur lui-même<br />

LVI. 11 faut boire sans excès...<br />

LVU. Sur l'Amour<br />

LVUI. Sur le printemps<br />

LIX. Sur un banquet<br />

LX. Sur un lableau<br />

LXI. Sur une jeune fille<br />

I.XII. Invocation a Diane<br />

Fragments, inscriptions, épitaphes,<br />

etc<br />

La Ména<strong>de</strong><br />

SAPPHO.<br />

Vie <strong>de</strong> Sapplio<br />

Hymne à Vénus<br />

Hymne à une femme aimée.<br />

Epilaphes<br />

Fragments<br />

93<br />

Ib.<br />

94<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

95<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

96<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

97<br />

98<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

99<br />

lb.<br />

Ib.<br />

100<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

101<br />

lb.<br />

102<br />

Ib.<br />

103<br />

lb.<br />

Ib.<br />

104<br />

lb.<br />

lb.<br />

105<br />

Ib.<br />

106<br />

101<br />

Ib.<br />

Ib.<br />

lb.<br />

109<br />

Ib.<br />

lb.<br />

110<br />

lb.<br />

lb.<br />

lb.<br />

lll<br />

120<br />

125<br />

130<br />

131<br />

Ib.<br />

lb.<br />

TYRTÊE.<br />

Vie <strong>de</strong> Tyrtèe.., 137


1" Messènique<br />

u e Messènique<br />

m° Messènique<br />

STÉSICHOBE.<br />

Vie <strong>de</strong> Sté9ichore<br />

Fragments<br />

soi.oiv<br />

Vie <strong>de</strong> Solon<br />

I. Aux Muses<br />

n. Sur les malheurs d'Athènes.,<br />

JII. La vie <strong>de</strong> l'homme<br />

Vie d'AIcée.<br />

Fragments..<br />

Vie d'Ibycus.<br />

Fragments....<br />

ALCKANE.<br />

Vie d'Alcmane<br />

Fragments<br />

BACCHYLIDE.<br />

Vie <strong>de</strong> Bacchyli<strong>de</strong> ,<br />

i. Sur la paix<br />

il. sur le véritable courage.,<br />

Iti. Sur Je bonheur. ..',<br />

Sur Pieu<br />

Sur le Péloponèse ,<br />

PINDABK.<br />

Notice sur Pindare<br />

Des jeux olympiques<br />

i" Olympique pour Hiéron..<br />

Ii" — pour Théron<br />

m» — pour Théron<br />

iv — pour Psaumis<br />

v« — pour Psaumis<br />

vi« — pour Agésias<br />

vue — pour Diagoras<br />

vme — pour Alcimédon et Timoslhènes<br />

IX» — pour Epharmoslus....<br />

x» — pour Agésidamus<br />

xi« — pour Agésidamus<br />

xu» — pour Ergotèle<br />

xni' — pour Xénophon<br />

xiv* — pour Asopichus<br />

Des jeux py thique9<br />

i" Pythique pour Hiéron....<br />

il» — pour Hiéron<br />

ni» — pour Hiéron<br />

iv» — pour Arcésilas<br />

V e — pour Arcésilas<br />

«' — pour Xénocrate<br />

vu» — pour Mégaclès<br />

vni" — pour Aristomène<br />

ix» — pour Télésicrate<br />

TABLE DES MATIERES. 593<br />

143<br />

144<br />

145<br />

148<br />

150<br />

152<br />

155<br />

156<br />

161<br />

162<br />

163<br />

Ib<br />

165<br />

18»<br />

Ib<br />

Ib.<br />

167<br />

168<br />

x« — pour Hippoclès<br />

xi e — pour Thrasydée<br />

265<br />

268<br />

xii» — pour Midas...... 271<br />

Des jeux néméens 272<br />

i« Néméenne pour Chromius. 273<br />

u» — pour Timodème 276<br />

m" — pour Aristocli<strong>de</strong> 277<br />

iv» — pour Timasarquc<br />

T« — pour Pythéas<br />

281<br />

284<br />

vie — pour Alcimi<strong>de</strong><br />

vii« — pour Sogène<br />

287<br />

289<br />

vin' — pour Dinias<br />

ix« — pour chromius<br />

29*<br />

297<br />

x« — pour Thiéus 300<br />

xi» — pour Arislagoras 304<br />

Des jeux isthmiques.. 306<br />

i>»Isthmique pour Hérodote. 307<br />

il» — pour Xénocrate<br />

ui» — pour Mélissus<br />

3ip<br />

312<br />

IV» — pour Mélissus 313<br />

v» — pour Phylacidas 316<br />

vi« — pour Phylacidas, Pithéas<br />

et Eulhymèrie. 319<br />

vu» — pour Strepsia<strong>de</strong><br />

vni» — pour Cléandre<br />

322<br />

324<br />

OEUVRES DE TBEOCKITE.<br />

IHÏLLES.<br />

Vie <strong>de</strong>Théocrile... 329<br />

I. Le berger Thyrsis, le clievrier. 336<br />

II. La magicienne 342<br />

m. Le chevrier ou Amaryllis... 347<br />

iv. Battus et Corydon 349<br />

169 v. Les chanteurs 352<br />

175 vi. Les chanteurs Damétas et<br />

177 Daphnis 359<br />

182 vu. Les Thalisiennes 361<br />

187 vin. Les chanteurs Daphnis et ><br />

189 Ménalque 366<br />

191 ix. Le9 pasteurs 370<br />

193 x. Les moissonneurs 371<br />

K>8 xi. Le cyclope 374<br />

XII. Les <strong>de</strong>ux amis 377<br />

202 mi. Hylas 378<br />

206 xiv. L'amour <strong>de</strong> Cynisca 381<br />

210 xv. Les Syracusaines 384<br />

214 xvi. Hiéron ou les Grâces<br />

215 xvii. Eloge <strong>de</strong> Ptolémée<br />

391<br />

394<br />

216 xviii. Epitbalame d'Hélène<br />

221 xix. Le voleur <strong>de</strong> miel<br />

399<br />

401<br />

222 xx. Le pasteur Ib.<br />

223 xxi. Les pêcheurs<br />

228 xxii. Les diosciires..<br />

403<br />

405<br />

233 XXIII. L'amant malheureux<br />

238 xxiv. Enfance d'Hercule<br />

413<br />

'... 415<br />

251 : xxv. Hercule vainqueur <strong>du</strong> lion. 420<br />

255 xxvi. Les bacchantes 427<br />

257!xxvii. Daphnis et une bergère.. 429<br />

258 XXVIII . La quenouille 434<br />

261, xxix. L'amant 435<br />

50.


694 TADLE DES<br />

xxx. Morl d'Adonis 436<br />

Inscriptions 437<br />

Epilaplu'S 441<br />

Fragments <strong>de</strong> la Bérénice 443<br />

OEUVRES DE RIO!*.<br />

Préface 445<br />

I. Chant funèbre sur Adonis 417<br />

H. Idylle 452<br />

m. ld Ib.<br />

îv. ld<br />

Ib.<br />

v. Id • 4 3<br />

vi. Gléodamus et Myrson Ib.<br />

vu. Sur Hyacinthe 454<br />

vin. fragments<br />

Ib, '<br />

ix. —<br />

XI. —<br />

XII. —<br />

XIII. —<br />

XIV. —<br />

xv. Epilhalame d'Achille et <strong>de</strong><br />

Oeidamie<br />

Ib.<br />

xvi. Fragments<br />

xvu. —<br />

457<br />

Ib.<br />

MOSCBVS.<br />

i. Idylle. 1,'Amou: rugitif Ib.<br />

II. Europe 458<br />

•H. Epitapho <strong>de</strong> Bion 463<br />

MATIERES.<br />

iv. Mégare, femme d'Hercule... 467<br />

v. Fragments 471<br />

vi. — ib.<br />

vu. — Ib.<br />

vin. Epigramme. L'Amour laboureur<br />

472<br />

I1YH1VES DE CALLIMAQUE.<br />

Iiiscours nréliminairc 473<br />

i. Hymne. En l'honneur <strong>de</strong> Jupiter<br />

483<br />

il. — Sur les bains <strong>de</strong> l'allas. 486<br />

m. — Enl'honneur<strong>de</strong>Cérès. 490<br />

iv. — En l'honneur d'Apollon<br />

485<br />

v.<br />

vi.<br />

—<br />

—<br />

En l'honneur <strong>de</strong>Diane. 498<br />

En l'honneur <strong>de</strong>Dclos. 507<br />

DVHXES DE SYIVÉSIIS.<br />

Préface biographique. _ 519<br />

Hymne i 522<br />

— II 524<br />

— III 526<br />

— IV 535<br />

— V 639<br />

— VI<br />

— VII<br />

540<br />

541<br />

— VIII 542<br />

— IX<br />

— X<br />

Ib.<br />

544<br />

TABLE DE L'ANTHOLOGIE.<br />

I. Epitaphc. Inconnu 546 xxii. Sur la mort. Inconnu.... 551<br />

il. Sur l'invention <strong>de</strong>s moulins XXIII. Sur les dieux. Lucien... Ib.<br />

à eau. Inconnu<br />

Ib xxiv. Sur Vénus. Léonidas.... Ib.<br />

m. Sur les voluptueux. Lucien. 547 xxv. SurlIippocrate.Nicomèdo<br />

iv. Sur la vie humaine. Archias. Ib. ou Dassus 552<br />

v. Sur le même sujet. Pasidippe<br />

ou Craies<br />

Ib. lius<br />

Ib.<br />

xxvi. Sur un mé<strong>de</strong>cin. DeLuci-<br />

vi. Faiblesse <strong>de</strong> l'homme. Pallas. 548 xxvn. Sur les flatteurs. Inconnu<br />

Ib.<br />

vu. Kêant <strong>de</strong>s choses humaines.<br />

Inconnu<br />

Ib. xxvm. Sur les vaisseaux. Inc. Ib.<br />

vm. Faiblesse<strong>de</strong> l'homme. Inc. Ib. xxix. Sur le même sujet. Cyllénius<br />

Poléamus Ib.<br />

îx. Sar'le mariage. Inconnu... Ib.<br />

X. Un roseau avec lequel on xxx. Sur le même sujet. Mœcius. 553<br />

écrit. Inconnu 549 xxxi. Sur tes oiseaux. Argentariu.i<br />

Ib.<br />

xi. Sur les femmes. Pallas Ib.<br />

XII. Sur un laurier. Inconnu... Ib. xxxn. Sur le mémo sujet. Inconnu<br />

Ib.<br />

XIII. D'Archias<br />

Ib.<br />

xiv. Sur un enfant. Philippe.. 550 XXXIII. Sur une fontaine. Antiphanus<br />

Ib.<br />

xv. Sur la vie. Lucien Ib.<br />

xvi. Sur l'amour Inconnu.... li>. xxxiv. Sur les richesses. Pallas<br />

551<br />

xvu. Sur l'amour. Lénodotc... Ib.<br />

xvin. Sur l'amour. Inconnu... Ib xxxv. Sur les Muses. Antipater<br />

xix. Sur l'iiiLTalilti<strong>de</strong>. Lucien.. 551 Sidonius<br />

Ib.<br />

XX. Sur la mort. l:>co:mu II". x.vxvi. Sur les poètes. Anlipater<br />

lu Thessalicn xxi. 1)0 la mort. Bianos Ib. I<br />

Ib.


XXXVII. Sur la fortune. Lucien.<br />

XXXVIII. Sur le même sujet. Id.<br />

xxxix. Sur l'envie. Inconnu...<br />

XL. Sur l'amitié. Inconnu<br />

xii. Sur le même -ujcl. Incon.<br />

XLII. A une hiron<strong>de</strong>lle. Archias.<br />

XLIH. Sur la pru<strong>de</strong>nce. Lucien.<br />

XLIV. Sur le temps. Platon<br />

XLV. Sur le même sujet. Pallas..<br />

XLVI. Sur le même sujet. Inc.<br />

xi.vn. Sur un lutteur. Lucilius.<br />

XL vu. Sur un coureur. Lucien.<br />

XLIX. Sur les astrologues. Lucilius<br />

h. Sur le même sujet. Nicarque.<br />

LI. Sur le même sujet. Inconnu.<br />

Mi. Sur une vieille femme. Lucilius<br />

LUI. Sur les grammairiens. Lucilius<br />

LIV. Sur les Femmes. Pallas...<br />

LV. Sur les gens difformes. Lucilius<br />

LVI. Sur le même sujet. Léonidas<br />

LVII. Sur le même sujet. Ammien......'<br />

LVIII. Sur les mé<strong>de</strong>cins. Nicarque.<br />

LIS. Sur les chevaux. Lucilius.<br />

LX. Sur les chanteurs. Lucilius.<br />

LXI. Sur les voleurs. Lucilius.<br />

LXII. Sur le même sujet. Lucilius<br />

LXIII. Sur les petits hommes.<br />

Ammicn.<br />

LXIV. Sur le même sujet. Luciliifs<br />

LXV. Sur le même sujet. Lucilius<br />

I.XVI. Sur les poètes. Pallas<br />

LXVII. Sur le même sujet. Lucilius<br />

LXVIII. Sur un méchant, 4mmien<br />

LXIX. Sur le vin. Macédonius..<br />

i.xx. Sur un avare. Inconnu...<br />

LXXI. Sur le même sujet. Lucilius<br />

LXXII. Sur le même sujet. Pallas.<br />

LXXIII. Sur un philosophe. Pallas<br />

I.XXIV. Sur un boiteux. Pallas.<br />

LXXV. Sur un goutteux. Inconnu<br />

LXXVI. Epitaphe. Paulus Silentiarius<br />

LXXV il. Epitaphe. Inconnu....<br />

LXXVIII. Sur uu lutteur. Simoni<strong>de</strong><br />

TABLE DES MATlEnES.<br />

o95<br />

LXXIX. Sur <strong>de</strong>ux frères. Agathias<br />

Scliolasticus... 563<br />

LXXX. Sur les citoyens morts<br />

aux Thermopyles. Inconnu<br />

Ib.<br />

LXXXI. D'un inconnu<br />

Ib.<br />

LXXXII. Sur un Spartiate. Dioscori<strong>de</strong><br />

Ib.<br />

LXXXIII. Sur Timon le misanthrope.<br />

Inconnu... Ib.<br />

LXXXIV. Sur la morl <strong>de</strong> Ptolémée.<br />

Aiilipaler Si -<br />

donius 564<br />

LXXXV. Sur Julien. Inconnu... Ib.<br />

LXXXVI. Sur la mort d'un enfant.<br />

Lucien Ib.<br />

Lxxxvii.Surlemêmesujet.Inc. Ib.<br />

LXXXVIII. Sur un vieillard. Inconnu<br />

565<br />

LXXXIX. A <strong>de</strong>s laboureurs. Inc. Ib.<br />

xc. Sur une femme. Léonidas.. Ib.<br />

xci. D'AgathiasScholasticus sur<br />

sa mère<br />

Ib.<br />

xcu. Epitaphe. Inconnu 566<br />

XCIII. Sur la tombe d'Achille.<br />

inconnu<br />

Ib.<br />

xciv. Portrait d'Anacréon. Julien<br />

Ib.<br />

xcv. Sur Ajax. Inconnu 567<br />

xcvi. Surle même. Inconuu... Ib.<br />

xcvn. Sur Hector. Inconnu.. Ib.<br />

xcvm. Sur un dauphin. Inc.. Ib.<br />

xcix. Sur le tombeau d'un naufragé.<br />

Julien<br />

Ib.<br />

c. Sur le même sujet. Flaccus. 568<br />

ci. Sur un Jupiter <strong>de</strong> Phidias.<br />

Inconnu<br />

Ib.<br />

en. Sur la génisse <strong>de</strong> Milon. Démètrius<br />

Bithynus' Ib.<br />

i. Sur nnestatue<strong>de</strong>Mercure.<br />

Xénocralc<br />

Ib.<br />

civ. Sur une slatue <strong>de</strong> l'Occasion.<br />

Inconnu<br />

Ib.<br />

cv. Sur le malheur. Pallas 569<br />

cvi. Sur lesgcnsdifformes.Trajan<br />

Ib.<br />

cvn. Sur le même sujet. Incon. Ib.<br />

cvin. Sur un impu<strong>de</strong>nt. Pallas.. Ib.<br />

cix. Sur un rhéteur. Inconnu.. 570<br />

ex. Sur un bain. Inconnu Ib.<br />

CXJ. Sur le portrait d'Esope.<br />

Agathias<br />

ib.<br />

CXII Sur Hérodote. Inconnu.. Ib.<br />

cxiu. Sur la Fortune. Inconnu. Ib.<br />

exiv. Sur le même sujet. Inc. Ib.<br />

cxv. Sur un prince indigne <strong>de</strong><br />

son rang. Inconnu 571<br />

cxvi. Surle temps. Pallas Ib.<br />

cxvu. Surle même sujet. Palbs. Ib.<br />

cxvm. Sur la Vertu. Inconnu.. Ib.


m<br />

TABLE DES MATIERES.<br />

cxix. Sur l'Amour. Inconnu... 571 cLviu. un père sur la tombe <strong>de</strong><br />

cxx. Sur <strong>de</strong>s soldats mutiles.<br />

son fils- Iricopnu... 580<br />

Inconnu<br />

Ib. eux. Sur Platon. Inconnu Ib!<br />

cxxi. Sur les richesses. Lucien, 572<br />

cxxu. Sur le même sujet.Theognis<br />

1b.<br />

cxxui. Sur <strong>de</strong>ux jumeaux. Inconnu<br />

Ib.<br />

CXXIT. Sur <strong>de</strong>s citoyens, courageux.<br />

Inconnu Ib.<br />

CXXY. Sur les défenseurs <strong>de</strong>* CLXV. Sur un cheval. Philippe<br />

Tliermopyles. Inconnu. Ib. le Macédonien .'....... Ib.<br />

CXXYI. Sur les mêmes. Inconnu. Ib CLXVI. Surwneslatued'Herçule.<br />

çXXYU. Sur un meurtrier. Inconnu<br />

573 CLXYI|. 5»r le rnême sujet'. Phj-<br />

Philippe le Macédonien. Ib.<br />

çXXVIII. Sur le même sujet. Inllppe<br />

582<br />

connu<br />

Ib. CLXYIII. Sur unesTatuc <strong>du</strong>Cen- •'<br />

cxxu. Sur le même sujet, loconnu<br />

Ib. CLXIX. Sqrunq sjglue d'Alexan­<br />

taure Chlro'n.' Incon. Ib.<br />

cxxx. Epitaohe. Inconpu Ib dre. Archélaûs ou Asclépia<strong>de</strong><br />

Ib.<br />

çxxxj. »ur la mprt d'un vtpt*-<br />

lara. inconnu |b. CLXX. Sur le même sujet. Inconnu;.......'..'....:.<br />

Ib.<br />

CXXXII. Sur une tombe. Inconnu. Ib.<br />

cxxxui- Sur lo mime sujet. Simoni<strong>de</strong><br />

574 QLXXU. Sur une statue <strong>de</strong> Niobé. '<br />

CLXXI. Sur le Mlnotaure. Incop. Ib.<br />

cxxxiv. Sur une tombe au bord<br />

Inconnu 583<br />

do la mer. Inconnu.• Ib. CLXxm. Sur le même sujet. Inc. Ib.<br />

cxxxv. Sur l'homme. Inconnu. Ib CI.XXJV. Surunestalued Ariane.<br />

cxxxvi. Sur le même sujet. Léo-<br />

Inconnu<br />

Ib.<br />

nidas<br />

Ib CLXXY. Sur une statue d'Hélène.<br />

cxxxyu. Sur la tombo <strong>de</strong> Laïs.<br />

Inconnu<br />

Ib.<br />

Antipater 67,5 CLXXYI- survenus et sur l'allas.<br />

CXXXYIU. Sur un naufragé, Posidippe.....<br />

Ib CLXxvn. Sur une Vénus armée.<br />

Inconnu<br />

Ib.<br />

cxxxix. Sur le même sujet. Julien<br />

Ib. qLXxvm. Sur la venus <strong>de</strong> Sparte.<br />

Léonidas<br />

Ib.<br />

çXL. Sur le même sujet. Léonidas<br />

Ib. CLXXIX. Sur le même sujet. In­<br />

Antipater....'. Ib.<br />

CXLI. Sur le même sujet. Incon. 576<br />

connu 584<br />

C\LII. sur la tombe <strong>de</strong> Linus. ci.xxx. Sur une statue <strong>de</strong> Pallas<br />

Antipater<br />

Ib, et <strong>de</strong> Bacchus. Incon. Ib.<br />

CXLIM. Sur Orphée. Antipater,. Ib CLXXXI. Surun Amour'reposant<br />

CXLIY. Sur le même. Antipater. Ib.<br />

dans un bois. Platon. Ib.<br />

CXLY. Sur Hésio<strong>de</strong>. Alcée 577 CLXXXJI. Sur un Amour endormi.<br />

SlatylliusFIaccus. 585<br />

CXLïJ. Sur Euripi<strong>de</strong>. Inconnu.. Ib<br />

CXLVII. Sur le même. Inconnu. Ib CLXXxm- Sur les pofilcs. Antipater<br />

CXLVUI. Sur Sophocle. Simo-<br />

Ib.<br />

nidc<br />

Ib<br />

cxnx. Sur AIcmane. Anlipaler<br />

<strong>de</strong> Thcssalonique Ib<br />

CL. Sur Anacréon. inconnu.... 578<br />

en. Sur le même. Inconnu.... Ib.<br />

oui. Sur le père <strong>de</strong> Callimaque.<br />

Colhmaque<br />

Ib<br />

CLIII. Sur Ihycus. Antipater... Ib<br />

cuv. Sur Sappho. Inconnu... Il)<br />

CLY. Sur Erynne. Léonidas 579<br />

CI.VI. Sur la même. Antipater.. Ib.<br />

CLVII. Sur la tombe d'un berger.<br />

Léonidas..<br />

H).<br />

CLX. Sur le même. Spcusippe.. Ib.<br />

CL»I. SUr Démocrile. Incoqnu. Ib.<br />

CLX». Sur piogène. Inconnu.. Ib.<br />

CLXIII. Sur Anaçharsjs. piogène<br />

Laérce. 58(<br />

CLXIY. §qr Hérac|ite. Callimaque..<br />

'.' Ib.<br />

CLXXX|Y. Sur l'amour. Philippe<br />

;. Ib.<br />

CLXXXY, Sur une statue <strong>du</strong> dieu<br />

Panjoùant<strong>de</strong>laftûle.<br />

Platon... ;<br />

Ib.<br />

CLXXXVI. Sur une autre statue<br />

<strong>de</strong> Pan représentant<br />

trois dieux. Philo<strong>de</strong>mus<br />

586<br />

CLXXXYII. Sur la virginité. Sappho<br />

Ib.<br />

CLIIIVUI. Snr la beauté <strong>de</strong>s<br />

hommes. Sappho. Ib.


TABLE DES MATIÈRES: 697<br />

CLXXXIX. Sur les fils el sur les 'cxciv. Sur l'avenir. Hésio<strong>de</strong>.. 588<br />

pères. Hésio<strong>de</strong> 586 cxcv. Sir la piété filiale. Hés. lb.<br />

cxc. Sur la puissance <strong>du</strong> vin. cxcvi. Sur " les ' richesses. ' ' Sapplio<br />

Ib.<br />

"~ _<br />

Hésio<strong>de</strong><br />

Ib.<br />

cxci. Epiiaphe <strong>de</strong> Slidas. Ho cxcTii.Sur les présents.Hésio<strong>de</strong>. Ib.<br />

mère... 587 cxcvm. Sur un Amour.Platon. Ib.<br />

cxcn. Sur la maison d'un ami. cxcix. Sur un portrait <strong>de</strong> Py-<br />

Homère<br />

Ib.<br />

exem. Sur la statue d'Anacréon.<br />

Théocrile,... Ib.<br />

thagore. Inconnu Ib.<br />

ce. Sur le portrait d'Hésio<strong>de</strong>.<br />

Asclépia<strong>de</strong> 589<br />

FIN DE LA TABLE DES MATIEIIES.

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!