ARMES ANCIENNES - SOUVENIRS HISTORIQUES - Tajan

tajan.com

ARMES ANCIENNES - SOUVENIRS HISTORIQUES - Tajan

41A

PARIS - VENDREDI 20 juin 2003 - HÔTEL DROUOT


SOUVENIRS HISTORIQUES, ARMES ANCIENNES,

SABRES DU 1 er EMPIRE, ARMES HAUTE ÉPOQUE,

ARMES ANCIEN RÉGIME ET DE LA MAISON DU ROI

VENDREDI 20 JUIN 2003 À 14 HEURES 30

HÔTEL DROUOT SALLE 14

9 RUE DROUOT 75009 PARIS

EXPOSITIONS

DROUOT SALLE 14

9 RUE DROUOT 75009 PARIS

+33 1 48 00 20 14

JEUDI 19 JUIN 2003, DE 11 À 18 HEURES

VENDREDI 20 JUIN 2003, DE 11 À 12 HEURES

RENSEIGNEMENTS PATRICK d’HARCOURT

+33 1 53 30 30 03

EXPERT

TAJAN

37 RUE DES MATHURINS

75008 PARIS (F)

+33 1 53 30 30 30

+33 1 53 30 30 31 fax

www.tajan.com

BERNARD BRUEL

EXPERT PRÈS LA COUR D’APPEL DE TOULOUSE, ASSESSEUR DE LA COMMISSION DE CONCILIATION

ET D’EXPERTISE DOUANIÈRE

16 RUE SAINT-JULIEN 81000 ALBI

+ 33 5 63 38 20 28 fax +33 5 63 38 28 57

b.bruel-tajan@wanadoo.fr

ASSISTÉ DE BERTRAND BRUEL

DIPLÔMÉ DE LA SORBONNE (PARIS IV) MAÎTRE EN HISTOIRE

TAJAN S.A. SOCIÉTÉ DE VENTES VOLONTAIRES DE MEUBLES AUX ENCHÈRES PUBLIQUES

SOCIÉTÉ ANONYME À DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE, AGRÉÉE EN DATE DU 7 NOVEMBRE 2001 SOUS LE N° 2001-006. N° RCS PARIS B 398 182 295


Détail du numéro 87

34

33


QUAND L’EXPERTISE REJOINT L’ÉPOPÉE !

Les commissaires-priseurs comme les experts sont toujours à la recherche du

bel objet ; certains se spécialisent, surtout les derniers cités. Bernard Bruel fait

partie de cette caste rare, à la fois respectée mais aussi jalousée.

Qui sont donc ces connaisseurs qui font la pluie et le beau temps sur le marché

des armes anciennes. Nourris de connaissances et d’une éthique

déontologique à toute épreuve, ils ont la charge de rassurer l’amateur, de le

conforter dans ses interrogations, de le rassurer dans ses questions, de l’aider

dans ses choix. La pression augmente quand les objets à vendre sont rares et

de qualité. C’est le cas d’espèce cette fois-ci avec un rarissime sabre d’officier

de hussard 1752 qui fleur bon l’Ancien Régime : mais n’oublions pas la

tourmente révolutionnaire où la France en armes se dresse derrière un idéal

nouveau sur le vieux continent. L’armement est à la hauteur de l’événement :

c’est une débauche d’armes de prestige, d’armes de récompense à une

période où les décorations n’existent plus, mais également d’armes plus

modestes dites tout simplement “réglementaires”. L’Empire va tout balayer et

déjà le Règlement de Vendémiaire an XII annonce des victoires dont le bruit de

la renommée raisonne encore aujourd’hui. Le prestige n’est pas oublié et ce

n’est pas le fusil de chasse du neveu de l’archichancelier Cambacérès qui

pourra le démentir. Le temps passe et la Restauration est de retour : adieu les

victoires triomphantes, adieu l’épopée, c’est le retour à l’Ancien Régime dans

les esprits mais les choses ne sont plus comme avant, même pas l’armement.

Alors merci Messieurs les commissaires-priseurs et Messieurs les experts de

nous proposer des ventes qui ont la faculté de nous faire remonter le temps. A

la grande revue des experts, il est bien évident que “Le patron” s’arrêtera devant

Bernard et lui pincera l’oreille…

Professeur Alain PIGEARD

3


4

OUVRAGES MILITAIRES, DOCUMENTS

TABLEAUX, GRAVURES, SCULPTURES

MÉDAILLES, ORDRES DE CHEVALERIE, DÉCORATIONS

Un ensemble de décorations dont l’ordre du soleil levant et son document

signé de l’empereur MUTSUHITO.

SOUVENIRS HISTORIQUES

Étui à cigarettes offert par Monseigneur d’Orléans. Fusil de chasse signé Lepage.

Moutier aux armoiries de Marie-Jean-Pierre CAMBACÉRÈS.

PIQUES ET AIGLES DE DRAPEAUX ET DE PAVOISEMENT

CASQUES, COIFFURES, ÉQUIPEMENTS

Casque d’auxiliaire des légions romaines III e siècle. Shako d’officier du 1 er hussard mod. 1822.

Casque d’officier de dragon 1858 dans sa boîte.

CASQUES ET COIFFURES DE L’EMPIRE ALLEMAND

ARMES BLANCHES

Sabre d’officier de hussard 1752, de récompense des officiers généraux,

de commissaire des guerres, d’officier d’état-major mod. Vendémiaire AN XII,

d’officier d’artillerie à cheval, d’officier à la chasseur,

de récompense des “paroisses” donné par le Roi,

des gardes du corps du roi, de la première compagnie des Mousquetaires.

ARMES A FEU

ARMES DE POING RÉGLEMENTAIRES ET D’OFFICIERS

ARMES DE POING CIVILES ET DIVERS

ARMES D’ÉPAULE RÉGLEMENTAIRES

ARMES U.S. ET PROCHES

Colt dragoon, Colt mod.1855 revolving carabine, Spencer repeating carabine.

ARMES D’ÉPAULE, DE CHASSE ET DE TIR

Couteaux de vénerie, Carabine à barillet par Meyers, Ensemble de carabines de Match Suisse.

OUVRAGES MILITAIRES, DOCUMENTS

1 “ORDONNANCES DU ROY” pour régler l’exercice de l’infanterie 1766. Planche d’exercice dépliante, reliure

cuir et tranche dorée aux petits fers. 200 €

2 ALBUM : MURAT par JOB. (Légers accidents à la couverture). Édition Hachette & Co PARIS. 1 000 €

2 DEUX PORTE-FOLIO D’IMAGES D’ÉPINAL “PORTRAITS ET SCÈNES DE BATAILLES NAPOLÉONIENNES”

bis Port-folio brun 50 x 35 cm marqué en lettres d’or “Napoléon l’image populaire - Portraits et scènes de batailles”

n os 1 et 2, comportant chacun 30 reproductions d’Épinal datées 1913. 750 €

3 LETTRE DE LA MAIN DU MARÉCHAL MURAT. Lettre d’accompagnement de la main du Maréchal MURAT

datée de Tilsit 24 juin 1807. « Mon cousin je vous envoie l’Etat nominatif de MMr les officiers proposés pour

remplir les emplois vacants dans la 2 e division de Dragons ». Signé Joachim. 1 200 €

4 CONGÉ DE LIBÉRATION D’UN FUSILLIER D’INFANTERIE DATÉ DE 1864. A l’en-tête de l’Empire français

et précisant les services. Encadré sous-verre. 70 €

TABLEAUX, GRAVURES, SCULPTURES

5 HUILE SUR TOILE. “LE RÊVE” d’après Detaille. Des soldats de la Grande Guerre rêvent à la gloire de leurs

ancêtres des guerres napoléoniennes. (81 x 100 cm). 600 €

6 AQUARELLE par JOB. Devant son état-major, l’Empereur à cheval saluant. (50 x 30 cm). Signé en bas à droite.

Encadrée sous-verre. 300 €

JOB 1858-1931, dessinateur d’uniformes et dessinateur humoriste a collaboré à la plupart des grandes revues françaises.

7 HUILE SUR TOILE. Conscrit et vétéran du I er Empire attablés au cabaret. (40 x 30 cm). Cadre bois et pâte

dorée. 100 €

8 HUILE SUR TOILE d’après BEAUQUESNE. Épisode de la guerre de 1870, une religieuse soignant et

protégeant un officier blessé. (28 x 19 cm). Signée en bas à droite. Cadre bois et pâte dorée. 180 €

8 ENSEMBLE MILITAIRE DE CINQ PIÈCES. Trois scènes de manœuvre et de caserne signées Eugène Chaperon

bis 24 x 29 cm. Un dessin «Chose militaire». Une planche de neuf dessins de cavaliers militaires par E. Levaye.

380 €

8 ENSEMBLE DE TROIS DESSINS MILITAIRES. Une scène de campement dans un oasis signé et monogrammé

ter CB, 30 x 15 cm. Étude de soldat des troupes d’Afrique signé en bas à droite Hyppolyte Bellangé, 34 x 22 cm

Une planche de trois aquarelles de soldats de Premier Empire (d’après Charlet), 25 x 7 cm. 280 €

9 AQUARELLE. Concert sur une place devant un groupe d'officiers attablés à un cabaret. Signée en bas à droite

“Gavarni dédié à mon ami Frémiet” (35 x 24 cm). Encadrée sous-verre. 700 €

GAVARNI. PARIS XIX e . Peintre aquarelliste, graveur et dessinateur.

10 GRAVURE : “La boutique du fourbisseur”. Encadrée sous-verre. 300 €

11 HUILE SUR TOILE. Deux gendarmes à cheval en patrouille. (61 x 50 cm). 100 €

12 HUILE SUR TOILE par SCOTT. Progression d’une pièce de 75 attelée dans un paysage inondé. Signée en

bas à droite et datée 1915 (44 x 25 cm). Cadre bois et pâte dorée. 380 €

SCOTT Georges. 1873-1942. Peintre d’histoire, sujets militaires, nus, portraits, il fut l’élève de DETAILLE.

13 SIX LITHOGRAPHIES - Raffet : - Les Pestiférés de Jaffa, 1827 - Marche dans le désert, 1816 - Réédition de

Jaffa, 1827 - Bonaparte arrive à l’armée d’Italie, 1826 - Bataille des pyramides - Marche d’une division.

100 €

5


6

14 CINQ LITHOGRAPHIES : Raffet : Bonaparte à Dego, 1826 - Bonaparte à Toulon, 1826 - Révolte de Pavie,

1826 Bataille du Mont Tahabor - Entrée à Milan. 100 €

15 PAIRE DE GRAVURES d'après Carle Vernet : la bataille de Millesimo et Rivoli, (39 x 32 cm), encadrées sousverre.

150 €

16 QUATRE GRAVURES : général CARNOT, général DOUOT, maréchal BERTRAND, général CAMBRONNE.

(19 x 24 cm). Encadrées sous-verre. On y joint UNE GRAVURE. Allégorie à l’Empereur : C’est sa dernière

victoire (25 x 35 cm). Encadrée sous-verre. 100 €

17 PAIRE DE GRAVURES d'après Carle Vernet et Swebach : la bataille de Castiglione et la bataille des Pyramides

(36 x 24 cm), (légères taches d'humidité), encadrées sous-verre. 90 €

18 GRAVURE “Combat de la Hougue”, (30 x 27 cm) aux armoiries de Monsieur de Tourville. Encadrée sous-verre.

90 €

19 GRAVURE “Le Vengeur” (épisode de la guerre sur mer de la République 1794) “Godola”, (55 x 70 cm) encadrée

sous-verre. 80 €

20

57

20 BAS-RELIEF en plâtre en forme de médaillon par Victor Huguenin. Le général Bonaparte en buste à Milan

1796. (44 x 37 cm).

Victor Huguenin (Dole 1802 - Paris 1860). Élève à l’École des Beaux-Arts dès 1825, il commence à exposer ses

sculptures au Salon à partir de 1825. 150 €

21 BUSTE DE L’EMPEREUR NAPOLÉON 1 er EN MARBRE BLANC. Coiffé du célèbre “petit chapeau” et en

redingote (37 cm). 650 €

22 BRONZE À PATINE DORÉE par J.L. GÉROME : Aigle blessé. (20,5 cm). L’Aigle appuyé sur un globe soutient

un drapeau en lambeaux sur lequel s’inscrivent les victoires de l’Empire. 1 800 €

J.L. GÉROME (1824-1904). Peintre et sculpteur appartient à la lignée officielle des artistes du XIX e siècle.

45

7

29

37

6

38

23 BRONZE PATINÉ par E. PEYNOT. BUSTE DU GÉNÉRAL DUCHESNE. Dédicace sur le socle : Ses

camarades du collège et du lycée de Sens. Inscription : MADAGASCAR - TONKIN. Signature : E. PEYNOT

1896. (Haut. : 80 cm). 1 800 €

Le général Duchesne est à la tête de l’expédition de Madagascar en 1895 et s’empare de Tananarive la même année. Il

poursuit ensuite ses missions vers le Tonkin.

PEYNOT Emile Edmond. 1850-1932. Sculpteur et graveur de médailles.

24 BRONZE PATINÉ. Épisode de la guerre de 1870. Sœur de Saint-Vincent-de-Paul soignant le bras blessé d’un

zouave à la bataille de l’Alma. (21 cm). 280 €

25 RÉGULE d’après Louis MOREAU. Episode de la Grande Guerre : Cuirassier empoignant un drapeau et

brandissant son sabre. (59 cm). Signé sur la terrasse. 200 €

MOREAU Louis. 1855-1919. Sculpteur.

26 PLÂTRE FAÇON BRONZE, d’après CANOVA. (105 cm). L’Empereur en pied, bras croisés en tenue d’officier

des grenadiers de la Garde (légers accidents). Marquage sur le socle NAPOLEON PAR CANOVA 1808. 160 €

27 PLÂTRE POLYCHROME. (105 cm). L’Empereur en pied, en redingote grise, la main dans le gilet. (accidents).

Sur socle rond. 120 €

28 TROIS ASSIETTES A THÈMES RÉVOLUTIONNAIRES. (23 cm). Décor en bleu aux trois ordres sous couronne

avec inscription WLN (vive la nation). Un citoyen à chapeau tenant une banderole avec l’inscription « vive

l’amour » en polychromie. La Renommée (Manganèse) avec inscription : “si les choses ne changent de face

nous serons bientôt à la besace”, aile en polychromie. (Sur l’ensemble : égrenures, légers accidents).

XIX e siècle. 80 €

29 PLAT EN PORCELAINE AU PORTRAIT EN BUSTE DE NAPOLÉON I er . (31 cm). Polychromie avec

l’inscription Napoléon et monogramme CD du peintre. Au dos, en vert tampon VIENNA surmonté d’une

couronne et numéroté 2623/685. Début du XX e siècle.

On y joint un VASE EN FORME DE FLEUR DE LYS. (Haut. : 32 x - Larg. : 25 cm). Faïence fine décorée d’un

bouquet de barbeaux bleus et jaunes. Lys ceinturé d’une moulure perlée bleu pâle (légère égrenure).

Fin du XIX e siècle. 100 €

26

62

7


8

MÉDAILLES, ORDRES DE CHEVALERIE, DÉCORATIONS

30 MÉDAILLE EN BRONZE DORÉ AU PROFIL DE NAPOLÉON I er . (10,5 cm). Tête nue en officier de chasseur

à cheval de la Garde.

230 €

31 ORDRE DU NICHAN IFTIKAR. Médaille de troisième classe avec ruban dans son écrin. Il est accompagné de

son diplôme. 160 €

31A

31A UN ENSEMBLE DE DÉCORATIONS DÉCERNÉ AU CONSUL DE FRANCE. ORDRE DU SOLEIL LEVANT :

croix de troisième classe avec son ruban. Cette décoration a été décernée par l’Empereur MUTSUHITO le 14

octobre de la 14 e année de Meiji. Diplôme signé de l’Empereur joint.

Ordre du lion de ZAHRINGEN. Argent ciselé et centre émaillé. Ordre du duché de BADE. Emaillé blanc aux

chiffres sous couronne avec ruban bleu. Ordre de la couronne du WÜRTEMBERG. Croix timbrée du

Würtemberg. Cet ensemble est présenté dans un coffret laqué noir avec la barrette de réduction, les croix de

boutonnière. Les diplômes sont joints.

La totalité de ces décorations a été attribuée à Monsieur Michel MARTIN BAIR Consul et ambassadeur de

France en 1880. 3 000 €

31B CROIX DE CHEVALIER DE LA LÉGION HONNEUR. En argent émaillé au profil de Napoléon I er . Ruban à

bouffette époque Napoléon III. 120 €

31C CROIX DE CHEVALIER DE LA LÉGION D’HONNEUR. En argent émaillé au profil de Napoléon I er . Ruban à

bouffette époque Napoléon III. 120 €

31D CROIX D’OFFICIER DE LA LÉGION D’HONNEUR ET SA RÉDUCTION. En or émaillé au profil de

Napoléon I er . Ruban à bouffette (manque le ruban de la réduction). 240 €

31E CROIX DE CHEVALIER DE LA LÉGION D’HONNEUR. En argent émaillé, dans son écrin. III e République.

100 €

31F CROIX DE COMMANDEUR DE LA LÉGION D’HONNEUR. En or émaillé. Ruban, III e République. 380 €

31G UN ENSEMBLE DE TROIS DÉCORATIONS : médaille d’Italie Napoléon III, médaille anglaise de Sébastopol,

croix de Savoie attribuée à Guevel H F capitaine 6 e d’ART. 160 €

SOUVENIRS HISTORIQUES

32 ÉTUI A CIGARETTES OFFERT PAR MONSEIGNEUR D’ORLÉANS DUC DE VENDÔME. Il porte sur le

couvercle les Armes du duc de Vendôme et à l’intérieur la date 3 juillet 1923. Présenté dans un écrin marqué

“Mellerio dits Meller Paris”. Étui offert par LLAARR Monseigneur Emmanuel d’Orléans Duc de Vendôme et

Madame la Duchesse, née Henriette de Belgique à l’occasion du mariage de leur fille SAR la Princesse

Geneviève avec le comte de Champonay. (documents joints). 800 €

33 FUSIL A PERCUSSION A DEUX CANONS JUXTAPOSÉS signé LEPAGE-MOUTIER et appartenant à

MARIE-JEAN-PIERRE CAMBACERES. Les canons sont finement gravés de guirlandes tourmentées de

végétaux. Une hure de sanglier se dessine près du tonnerre. Sur la bande de visée concave on découvre la

signature en lettres gothiques de : LEPAGE-MOUTIER ARQUEBUSIER DU ROI ET DES PRINCES. Le fond

des tonnerres est doré. Sur la queue de culasse se dessine une chouette. Le numéro 153, et la date 1842 sont

gravés sous les canons.

Les platines à percussion sur capsule de fulminate s’ornent d’un loup et d’un cerf en bas-relief d’or. La plaque

droite porte l’inscription : ARQUEBUSIER DU ROI, et la gauche : LEPAGE-MOUTIER.

Les garnitures en acier s’enrichissent d’un décor ciselé de feuillages animés de gibiers rehaussés d’or. Un

sanglier, un cervidé et les armoiries des Cambacérès à la sous garde, un échassier au porte-baguette, et un

chat sauvage à la plaque de couche.

La crosse à l’anglaise s’agrémente d’une sculpture de volutes soulignées d’un fil doré à la poignée. Au talon se

développe une délicate résille de volutes de fil d’argent.

Les armoiries sont celles du duc de Cambacérès : tiercé en fasce nébulée, au 1 d’or au 2 contre herminé d’azur

semé d’abeilles d’or, et au 3 d’or, accompagné de quatre roses de gueules posées 2 et 2. Le tout surmonté de

la couronne ducale. 22 000 €

MARIE-JEAN-PIERRE CAMBACÉRÈS (1798-1881) Baron d’Empire, duc et pair de France, ancien page de

Napoléon I er et grand maître de cérémonie de Napoléon III était le fils du général de cavalerie Jean-Pierre-Hubert

Cambacérès. Le général était le demi-frère de Cambacérès. Marie-Jean-Pierre-Hubert page de l’Empereur en

1812 suivit le Roi de Rome à Blois. Officier des chasseurs à cheval puis avocat en 1823, il se rallia à la

monarchie de juillet puis au second empire. Sénateur, grand-maître des cérémonies de Napoléon III, il effectua

plusieurs missions confidentielles. Fait duc de Cambacérès, il épousa Louise-Anne-Alexandrine Thibon, fille du

sous-gouverneur de la Banque de France.

JEAN-JACQUES-RÉGIS DE CAMBACÉRÈS (1753-1824) était archichancelier de l’Empire.

LEPAGE-MOUTIER, arquebusier et fourbisseur à Paris, 8 rue de Richelieu (1842-1865), succéda à Henry

Lepage son beau-père, il a fourni plusieurs armes à Napoléon III.

34 FUSIL DE RAVONINAHITRINIARIVO CHEF DES ARMÉES SOUS LE GOUVERNEMENT DE LA REINE

RANAVALONA DE MADAGASCAR. (102 cm). Canon à pans au tonnerre puis rond vers la bouche. Hausse à

feuillets mobiles et guidon fixe. Tenon de baïonnette sur le côté droit. Canon marqué en lettres gothiques et

argentées Devisme à Paris. Attribution en lettres d’or : RAVONINAHITRINIARIVO. Platine signée du même

arquebusier, ciselée de volutes et de chiens de chasse. Garnitures acier décorées ensuite. Embout de fût et

passant de baguette en métal argenté gravé de volutes feuillagées. Monture à fût court à poignée quadrillée,

pièce de pousse monogrammée. Baguette embout laiton. 2800 €

DEVISME arquebusier et inventeur à Paris (1843-1870), il signe un fusil de chasse pour Napoléon III.

35 BLASONS SCULPTÉS POLYCHROMES. Panneau ovale en bois sculpté polychrome orné d’armoiries

d’Europe Centrale. Ecartelée d’un damier d’or sur fond de gueule, et d’azur chargé de trois abeilles d’or.

Surmonté d’un armet à grille. Fin du XIX e siècle. 250 €

36 BLASONS SCULPTÉS POLYCHROMES. Panneau ovale en bois sculpté polychrome orné d’armoiries

d’Europe Centrale. Ecartelée d’un damier d’or sur fond de gueule, et d’azur chargé de trois abeilles d’or, et

brochant le tout au écu du motif décoratif. Surmonté d’un armet à grille et à cornes. Fin du XIX e siècle.

250 €

9


10

PIQUES ET AIGLES DE DRAPEAUX ET DE PAVOISEMENT

37 PIQUE DE DRAPEAU. (17 cm). En laiton doré. Pique losangique à arête centrale avec embase en boule et

douille cylindrique à moulure. Attribuée à la fin de l’Ancien Régime. 180 €

38 AIGLE D’ÉTENDARD. (19 cm). En bronze doré et ciselé. Ailes éployées et reposant sur ses foudres. Caisson

timbré du “N” en relief et base du socle fixée par quatre vis (manque la douille). Attribué à une Garde d’Honneur

de ville (aucun caractère réglementaire). 380 €

39 PIQUE DE DRAPEAU 1814-1816 de la GARDE NATIONALE. (16 cm). En bronze doré. Pique ajourée incluant

la fleur de lys. Embase conique moulurée. 220 €

40 AIGLE DE DRAPEAU. (18 cm). En tôle de laiton. Aigle non couronnée (traces de dorure). Large embase

(32 cm) surmontant la douille (non d’origine). Présidence. 120 €

41 MÉDAILLON A L’AIGLE. (20 cm). En tôle de laiton estampée. L’Aigle chevauchant ses foudres entouré de

feuilles de chêne et de laurier. On y joint un médaillon (18 cm) en zinc au profil de Napoléon III et commémorant

le plébiscite (léger accident). 90 €

CASQUES, COIFFURES, ÉQUIPEMENTS

41A CASQUE D’AUXILIAIRE DES LÉGIONS ROMAINES III e siècle. Bombe demi-sphérique en bronze avec

bande de renfort rivetée à la basse. Couvre-nuque riveté à la bombe avec larges protège-oreilles découpés et

articulés (l’un détaché). Boutons fer au sommet, et incrustation de même métal (accident, restaurations, et

remontage des articulations). 4 500 €

Nos remerciements à Monsieur LEBEURRIER expert en archéologie pour son aide précieuse.

41B

41B BICORNE DE LA GENDARMERIE ROYALE. Bicorne taupé noir avec l’aile arrière surélevée. Bouton de la

gendarmerie royale argenté aux grandes Armes de France. Double ganse métal argenté ornée de chutes de

rosace. Coiffe intérieure à bandes de cuir. Dans une boîte en bois de transport. (postérieure). 1500 €

41C

41D CASQUE D’OFFICIER DE DRAGON 1858

DANS SA BOÎTE. Bombe en laiton doré. Cimier

ciselé de Godrons et décoré, sur le devant,

d’une tête de Méduse et d’une grenade

enflammée. Bandeau de peau de panthère. Les

jugulaires, en laiton doré, sont du modèle à

grosses mailles ciselées en cordage retenues

par des bossettes estampées d’un soleil. Coiffe

intérieure. Crinière et garniture de marmouset en

crin noir. Plumet (non d’origine). 3 000 €

41C SHAKO D’OFFICIER DE HUSSARDS. Du

modèle de 1822. Le fût cylindrique est en carton

recouvert de drap noir. Calotte de cuir garnie

d’un large galon en tissage de fil d’argent du

type “à bâtons”. La cocarde de tissu argent est

maintenue par une grande torsade en “graine

d’épinard”. Au centre, bouton d’argent portant le

chiffre 1. Visière carrée, demi-bourdalou en

tresse de métal. Couvre-nuque en cuir. La

jugulaire est en chaîne-gourmette retenue par

des mufles de lion. Pompon en fil d’argent.

Coiffe intérieure en cuir. 1 500 €

Provenance : Vente Glain du 25 janvier 1981.

42 CASQUE DE GENDARME A CHEVAL MOD. 1912. Bombe en laiton. Cimier, bandeau et jugulaires nickelés.

Cimier orné de feuillages et le masque d’une tête de méduse et le bandeau orné d’une grenade. Les jugulaires

à écailles sont articulées sur des rosaces à tête de lion. Brosse et crinière de crin noir. Plumet tricolore (non du

modèle). Coiffe (manque). 500 €

43 CASQUE D’OFFICIER DE LA GARDE RÉPUBLICAINE A CHEVAL MOD. 1872. Bombe en métal argenté.

Cimier laiton à décor d’oves et de frises de fleurons avec couvre-crinière recouvert de laiton gravé de végétaux.

Bandeau orné des Armes de Paris sous couronne murale surmontant une banderole qui porte l’inscription :

GARDE DE PARIS. Jugulaires chaînette sur rosaces rayonnantes. Crinière de crin noir (postérieure) et plumet

tricolore. 1 500 €

41D

11


12

44 TROMPETTE DE LA GARDE RÉPUBLICAINE A CHEVAL DITE “A LA RENOMMÉE” AVEC SON TABLIER.

Trompette laiton au pavillon (léger accident) marqué : COUESNON & CIE PARIS. Tablier à double pointe en

velours rouge et bleu ceinturé d’un galon or et avec la nef de Paris brodée argent sous trois fleurs de lys brodées or.

Début du XX e siècle. 250 €

45 SHAKO ROULEAU D’OFFICIER SUPÉRIEUR D’ARTILLERIE MONTÉE MOD. 1831. Fût taupé noir. Calotte

cuir noir. Double galon de grade argenté. Attributs et bouton aux canons croisés et à la grenade. Cocarde tôle

peinte tricolore. Triple torsade et pompon or. Visière carrée. Coiffe intérieure cuir (État moyen). 800 €

46 SHAKO DE L’ÉCOLE SPÉCIALE MILITAIRE DE SAINT-CYR. Manchon de drap bleu ciel renforcé de cuir.

Plaque laiton à la grenade marquée dans une banderole : ÉCOLE SPÉCIALE MILITAIRE. Plumet blanc et rouge

(postérieur). III e République. 120 €

47 BICORNE DE GÉNÉRAL. De feutre noir avec bordure en plumes noires frisées. Large galon or à décor de

feuilles et glands de chêne. Bouton doré de général entouré de deux triples torsades et cocarde tricolore. A

l’intérieur marquage de Bidal Paris. Dans sa boîte de transport en bois avec étiquette au nom du général

Mordrelle. III e République. 220 €

48 BICORNE D’OFFICIER DE L’INTENDANCE. De feutre noir. Bouton doré aux attributs de l’intendance, ganse

or et cocarde tricolore. Dans une boîte de transport en bois. III e République. 120 €

49 BICORNE D’OFFICIER DE L’ADMINISTRATION DES FORÊTS. De feutre noir à galon feuillagé. Bouton

argenté marqué FORETS. Deux triples torsades argent et cocarde tricolore. III e République. (Usure). 100 €

50 BICORNE D’OFFICIER DE MARINE. De feutre noir à galon orné d’ancres et floches dorées. Bouton doré

timbré de l’ancres. Trois triples torsades or et cocarde tricolore. III e République. Dans une boîte de transport.

150 €

51 BICORNE D’OFFICIER D’ADMINISTRATION. De feutre noir à bordure de plumes noires frisées. Ganse

brodée de feuillages argentés. Cocarde tricolore. III e République. Dans une boîte de transport. 120 €

52 BICORNE D’ÉLÈVE DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE. De feutre noir à galon orné de couronnes feuillagées.

Ganse brodée de tresses or. Cocarde tricolore. Marque de Schedrer Paris. III e République. Dans une boîte de

transport. 100 €

53 BICORNE D’ÉLÈVE DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE. De feutre noir à galon orné de couronnes feuillagées.

Ganse brodée de tresses or. Cocarde tricolore. Marque de Collin Paris. III e République. Dans une boîte de

transport. 100 €

54 NÉCESSAIRE DE VOYAGE D’OFFICIER. Coffret (26 x 15 x 10 cm) en bois de placage moucheté. Garnitures

laiton (charnière accidentée). Intérieurement garni de maroquin rouge et vert souligné de frises dorées. Marqué :

MONBRO rue du cimetière Saint Nicolas n°5 près la rue St Martin à Paris. Accessoires : bassin ovale argenté,

deux rasoirs, deux verres couverts, un flacon et une paire de tire-bottes (incomplet). Début du XIX e siècle

450 €

55 BAT DE DROMADAIRE DU TYPE DU RÉGIMENT DES DROMADAIRES D’ÉGYPTE. (133 cm). Bâti bois

renforcé par des plaques de fer et orné de laiton. Deux longs bras sont surmontés de trois arceaux dont celui

d’arçon à pommeau laiton. 450 €

56 MALLE DE CAMPAGNE D’OFFICIER DU I er EMPIRE. Corps bois et cuir aux garnitures laiton (quelques

manques et restaurations) intérieurement doublé de toile à bandes bleues et blanches. Le couvercle entièrement

en cuir est fortement bombé. Les tranches sont soulignées de maroquin brun orné de guirlandes dorées. A

l’intérieur du couvercle est inclus un portefeuille en maroquin rouge à décors dorés avec l’Aigle impériale et

trophées. Au dessus du portefeuille un système permet de découvrir un compartiment secret. (65 x 39 x 34 cm).

A l’avant, une plaque ovale en laiton porte l’inscription : Forges de Cazeneuve, GONFRAY près Bazas

(Gironde). 1 200 €

57 DOLMAN DE CAVALERIE LÉGÈRE. Fond de drap vert. Parements et agréments écarlates. Galonnage et

brandbourgs blancs à cinq rangs de boutons grelots laiton. Galonnage de dos “à la hongroise”. Attribué à une

Garde d’Honneur de Ville Italienne. 1 200 €

58 SABRETACHE DE HUSSARD. (33 cm). Plateau de cuir noirci avec attribut à l’Aigle sous couronne

chevauchant ses foudres. Poche intérieure cuir doublée de toile. Anneaux de suspension laiton rectangulaires.

Époque Napoléon III. 460 €

59 PLAQUE DE CEINTURON D’OFFICIER DES TROUPES ROYALES MOD. 1815.Plaque argentée aux

attributs aux Armes de France encadrée de feuilles de chênes sous couronne ; doublé intérieurement de cuir

blanc. 280 €

60 HAUSSE-COL D’OFFICIER DE LA GARDE NATIONALE. Avec attribut au coq surmontant mains croisées et

faisceaux de licteurs. II e République. TONNELET DE CANTINIÈRE. Peint aux couleurs tricolores, cerclé de fer

avec robinet laiton. Banderole de cuir blanchi à bouclerie nickelée. III e République. 90 €

61 QUATRE BOUTONS DU GÉNIE. Boutons d’officier, de sous-officier et de sapeur encadrés sous-verre.

I er Empire. 90 €

62 SOUVENIRS DE CHAMPS DE BATAILLES DE LA RÉVOLUTION ET DE L’EMPIRE. Un biscaïn, deux

boulets, un éperon à molette dentée. 90 €

CASQUES ET COIFFURES DE L’EMPIRE ALLEMAND

12

69

68

64

63 CASQUE D’INFANTERIE DE PRUSSE MOD. 1871/99. Bombe cuir à visière cerclée laiton. Pointe avec trous

de ventilation. Plaque à l’Aigle Impérial Allemand. Jugulaires à écailles laiton avec une pointe cannelée et une

pointe ronde supplémentaire. Coiffe cuir. Brigade d’occupation de la Chine. 460 €

64 CASQUE D’INFANTERIE DE BADE MOD. 1895. Bombe de cuir à visière cerclée laiton. Pointe avec trous de

ventilation. Plaque laiton au griffon de Bade. Jugulaire cuir (manquent rosaces). Coiffe cuir. 280 €

65 CASQUE D’INFANTERIE DE BADE MOD. D’ERSATZ. Bombe recouverte de toile imperméable. Pointe avec

trous de ventilation. Plaque laiton au griffon de Bade. (Manquent jugulaire, rosaces, une attache et coup sur le

côté). Coiffe cuir. 200 €

66 CASQUE D’ARTILLERIE DE PRUSSE MOD. 1895. Bombe cuir à visière cerclée laiton. Boule avec trous de

ventilation. Plaque laiton à l’Aigle de Prusse. Jugulaire cuir (manquent rosaces). Coiffe cuir. 250 €

67 CASQUE D’INFANTERIE DE PRUSSE MOD. 1895. Bombe cuir à visière cerclée laiton. Pointe avec trous de

ventilation. Plaque laiton à l’Aigle de Prusse. Jugulaire cuir (manquent rosaces). Coiffe cuir. 220 €

67

71

66

70

4

72

13


14

68 CASQUE D’INFANTERIE DE PRUSSE MOD. D’ERSATZ. Bombe recouverte de toile imperméable à visière

cerclée laiton. Pointe avec trous de ventilation. Plaque laiton à l’Aigle de Prusse. Jugulaire cuir avec

Reichskokarde et rosace de Prusse. Coiffe cuir. 220 €

69 CASQUE D’INFANTERIE DE PRUSSE MOD. 1871/99. Bombe cuir à visière cerclée laiton. Pointe avec trous

de ventilation. Plaque à l’Aigle Impérial Allemand. Jugulaires à écailles laiton. (manquent rosaces). Coiffe cuir.

Brigade d’occupation de la Chine. 350 €

70 CASQUE D’INFANTERIE DE BAVIÈRE MOD. 1915. Bombe cuir à visière cerclée de fer peint. Pointe avec

trous de ventilation. Plaque fer peint aux Armes de Bavière. Jugulaire cuir. (manquent rosaces). Coiffe cuir.

220 €

71 SCHAPSKA DES HULANS DE PRUSSE MOD. 94-1915. Bombe en cuir à visière cerclée de fer peint, avec

pavillon cuir doublé de drap jaune et ceinturé d’un cordon blanc. Plaque fer peint à l’Aigle de Prusse. Jugulaire

cuir avec Reichskokarde (manquent une rosace et le feldzeichen). Coiffe cuir. 460 €

72 CASQUE DE DRAGON D’ERSATZ DE CUIRASSIER MOD. 1915. Bombe acier noirci à visière cerclée et

peinte. Marquage intérieur et date 1916. Pointe sur embase quadrilobée avec trous de ventilation. Plaque de

fer peint à l’Aigle de Prusse. Jugulaire cuir avec Reichskokarde et rosace de Prusse. Coiffe intérieure

(accidentée). 550 €

73 CINQ ÉLÉMENTS DE CASQUES. Une pointe et une boule laiton d’artillerie. Plaque d’infanterie de la Garde.

Plaque métal blanc et cuivre de shako de tirailleur de la Landwehr de Saxe. Plaque de casque de Bavière en

cuivre. 180 €

74 CINQ ÉLÉMENTS DE CASQUES. Deux pointes laiton. Plaque de Prusse en métal blanc. Plaque de la

Landwehr de Bavière. Rosace de plaque laiton de la Garde à l’Aigle sur fond rayonnant. 160 €

ARMES BLANCHES

75 PERTUISANE DE BAS OFFICIER D’INFANTERIE. Lame (24 cm) à double tranchant surmontant deux barres

d’arrêt à pans. La douille porte la lettre R sur une face et fleur de lys sur l’autre. Deux longues attelles à la base.

Hampe ancienne à sabot. Fin XVII e -début XVIII e siècle. 500 €

ÉPÉES

76 ÉPÉE D’OFFICIER DE DRAGON “A L’ANGLAISE”. Monture laiton à une branche perlée en son centre (clavier

accidenté). Pommeau en urne. Fusée façon ébène baguée de laiton. Lame (77 cm) de ISB à Solingen, à dos et

un tranchant. Elle est gravée de trophées et feuillages. Vers 1800. S.F. 180 €

77 ÉPÉE DE GÉNÉRAL DE DIVISION. Monture en laiton doré à une branche. Branche et pommeau ciselés des

foudres de Jupiter. Le plateau s’enrichit d’un faisceau de drapeaux chargé de branches de chêne et de laurier

et ceinturé des trois étoiles du grade. Contre-clavier mobile. Fusée de corne blonde (manque filigrane). Lame

(79 cm) à double tranchant. Fourreau cuir (accidenté) à deux garnitures laiton doré, avec chape à bouton ciselé

d’un heaume et bouterolle ornée de feuillages. Avec sa dragonne en fil doré et les trois étoiles.

Époque III e République. 380 €

SABRES

79 SABRE D’OFFICIER DE HUSSARD d’après l’ordonnance du 15 mai 1752. Monture laiton doré “à la

hongroise”. Forte branche moulurée, calotte découpée en accolade, courts oreillons et quillon en forme de tête

de lion stylisée. Fusée liée d’une cordelette et recouverte de cuir. Très forte (6,5 cm au talon) lame (87 cm) avec

contre-tranchant. Elle est gravée sur fond doré et une face au talon de l’inscription : “SOYES EN GARDE OU

SINON” suivie de la gravure d’un hussard chargeant sous le cri “VIVAT HUSSAR” surmonté de volutes et

d’astres. Sur l’autre face on relève l’inscription : “FUYES LE BRAS QUI ME DIRIGE” suivie du cri “VIVE LE ROI”

que surmontent les Armes de France, un motif de volutes et de nuée. Le dos de la lame porte la marque de :

La Veuve Jean Knecht et Fils Marchand à Solingen. Fourreau de cuir noir sur alèses (alèses postérieures) à trois

fortes garnitures laiton doré découpé en accolades. Époque Louis XVI. 5 000 €

La Veuve Jean Knecht de la célèbre famille de fourbisseur exerce à Solingen à la fin du XVIII e siècle.

Issus des houzards hongrois introduits en France par Louis XVI en 1693, les hussards royaux se singularisent par des tenues

et un armement exotique associés à une folle bravoure et un vif esprit frondeur.

Voir l’illustration de ce sabre fascicule Ch. ARIES (1°1969).

80 SABRE D’OFFICIER GÉNÉRAL. Monture laiton à une branche perlée. Pommeau formant tête de guerrier à

l’antique en ronde-bosse. Longue queue de monture gravée d’un soleil héliotrope et du cri VIVE LE ROI

(inscription postérieure). Large croisière gravée de feuillages et d’une guirlande de rosaces. Fusée entièrement

filigranée de cuivre. Lame (82 cm) damas à faible courbure. Fourreau laiton gravé sur une face de rosaces et de

cinq cartouches au décor de différents trophées. Fin de l’Ancien Régime. 3 000 €

81 SABRE D’OFFICIER DE HUSSARD “A LA HONGROISE”. Monture laiton à une branche perlée. Calotte à

longue queue moulurée en éventail, le quillon terminé en spatule et les oreillons gravés de feuillages. Fusée liée

d’une cordelette, recouverte de cuir et laissant apparaître une tête de clou sur chaque face. Forte (large de 5

cm) lame (79 cm) à faible courbure gravée sur une face de la Vierge et d’une incantation pour la Hongrie, et sur

l’autre d’une croix à doubles branches une incantation à Dieu. Fourreau de cuir (légers manques) trois

importantes garnitures laiton ornées de moulures en éventails, de bouquets et de volutes. Entrée du fourreau

perlée au dessin des oreillons. XVIII e siècle. 3 800 €

82 SABRE DE HUSSARD DE TYPE 1786. Monture laiton à une branche (légèrement faussée) et oreillons

poinçonné du coq. La calotte à longue queue fixée par un clou. Fusée liée de cordelette et recouverte de cuir

(ancienne mais non du modèle). Lame (88 cm) à faible courbure poinçonnée du J (Juchereau) à la couronne.

Fourreau bois recouvert de cuir à deux grandes garnitures laiton et dard en fer. Sabre de type 1786 de

fabrication révolutionnaire. 1 500 €

82 SABRE D’OFFICIER DES TROUPES LÉGÈRES. Monture laiton à deux branches dont l’une tournante.

bis Oreillons en navettes et branche élargie en plateau qui retient la branche mobile. Fusée entièrement filigranée

de cuivre. Lame (76 cm) à très faible courbure gravée de trophées, d’un médaillon (il portait les Armes de France

martelées sous la Révolution) encadrées d’or sur fond bleui (oxydation). Fourreau cuir à trois garnitures laiton

découpé et orné de filets (cuir fortement accidenté). Fin de l’Ancien Régime. 580 €

83 SABRE D’OFFICIER DE CHASSEUR A CHEVAL, VERS 1790. Monture laiton à une branche, calotte à longue

queue et oreillons en losanges soulignés de filets. Fusée recouverte de cuir et filigranée de laiton. Lame (77 cm)

de Solingen à très faible courbure. Elle est gravée dans un cartouche de l’inscription POUR LE SOUTIENS DU

DROIT DE L’HOMME encadré d’or sur fond bleui. (légèrement épointée). Fourreau à crevée de cuir et à deux

importantes garnitures laiton découpé en accolades et jointes par deux renforts laiton. 2 600 €

84 SABRE D’OFFICIER VOLONTAIRE. Monture laiton démontable à une branche et plateau et deux branches

secondaires amovibles. L’ensemble des deux branches secondaires se crochète au plateau et se fixent à la

principale par une vis. Pommeau en masque léonin au figuré. Fusée entièrement filigranée (filigrane non

d’origine). Large lame (80 cm) à faible courbure. S.F. Montage révolutionnaire. 400 €

85 SABRE D’OFFICIER DE DRAGON A GARDE DE BATAILLE. Monture laiton dont les branches (une branche

légèrement faussée) soulignées de filets encadrent une coquille Saint Jacques ajourée. Calotte ovale à courte

queue découpée en accolade. Fusée recouverte de cuir et filigranée de laiton. Forte lame (97 cm) à pans creux

marquée Barison au dos. Fourreau cuir à trois garnitures laiton découpées en accolades et décorées de filets.

Dard, pitons et anneaux fer, de type 1784. Montage révolutionnaire. 1 300 €

86 SABRE D’OFFICIER DE CAVALERIE LÉGÈRE. Monture laiton à une branche. Pommeau en masque léonin

dont la courte queue est gravée d’une rosace. Demi-oreillons ornés de végétaux et quillon en tête de molosse.

Lame (80 cm) de Solingen à faible courbure gravée de trophées, lauriers et bouquets encadrés d’or sur fond

bleui. Fourreau cuir à trois garnitures laiton ornées de feuillages (manque un piton et son anneau de bélière).

Époque Directoire/Consulat. 2 000 €

87 SABRE DE RÉCOMPENSE DES OFFICIERS GÉNÉRAUX. Monture en laiton doré à une branche. Toutes les

garnitures finement ciselées en demi-ronde-bosse. Le pommeau forme un masque léonin avec jupe rehaussée

d’une palmette et d’un semis d’écailles. La branche à moulure développe une paire d’ailes enserrant un fuseau

d’où jaillit un bouquet qui s’élargit en écu. Les oreillons s’enrichissent des foudres d’état-major et le quillon

d’une tête de lionne. Fusée façon ébène sculptée en semis d’écailles. Lame (81 cm) en damas frisé à long

contre-tranchant. Elle est marquée de KLINGENTHAL sur le dos. Au talon pavé doré encadré suivi de trophées,

feuillages, soleil, alternent en mat et en brillant rehaussés d’or. Sur une face et soutenu par une couronne de

laurier on relève dans une banderole l’inscription RÉCOMPENSE et sur l’autre NATIONALE. Fourreau fer à trois

importantes garnitures en laiton doré et entrée à moulure au dessin des oreillons. Elles sont délicatement

ciselées de trophées, de la dépouille du lion de Némée, de couronnes de laurier, de boucliers et casques à

l’antique, de la massue d’Hercule et de carquois de flèches. Les pitons sont taillés à facettes, et le dard est en

acier. Époque Directoire. 18 000 €

Après la suppression des ordres royaux par la révolution égalitaire et en application du décret en date du 30 juillet 1791

s’établit l’usage de récompenser les actions d’éclat par le don d’armes de luxe de tout genre.

Voir analyse de ce sabre dans la “Gazette des Armes” n o 343.

15


16

88 SABRE ATTRIBUÉ A UN OFFICIER GÉNÉRAL. Monture laiton à une branche avec médaillon à trophée

d’armes. Branche plate s’élargissant dans son milieu, décorée une chute de feuilles de laurier et un profil à la

romaine. Pommeau décoré de palmettes portant ajoutées les deux étoiles du garde de général de brigade et

dans un médaillon argenté le monogramme GB. Quillon en tête de molosse (soudure). Fusée façon ébène

quadrillée (fendue). Lame (82 cm) à faible courbure avec dos à jonc décorée de trophées, soleil. Fourreau laiton

décoré de trois médaillons en bas-relief à décor de trophées, séparés par des panneaux encadrés de palmettes.

Les deux bracelets de bélière décorés de feuilles de chêne. Consulat-Empire. 3 600 €

89 SABRE D’OFFICIER D’INFANTERIE LÉGÈRE “A L’ALLEMANDE”. Monture laiton argenté à une branche de

garde et oreillons. Calotte à moulure déportée à jupe. Large branche à moulure avec renfort à la croisière. Fusée

façon ébène quadrillée (fendue). Lame (77 cm) à faible courbure de Solingen gravée de trophées et de volutes

encadrés d’or sur fond bleui. Fourreau cuir à trois garnitures laiton argenté découpé en accolades et gravé de

filets. Époque I er Empire. 2 200 €

90 SABRE D’OFFICIER D’INFANTERIE MONTÉ TYPE 1800. Monture laiton à une branche qui s’élargit en olive

en son centre. Calotte en côtes de meulon et à courte jupe. Oreillons en navettes. Fusée façon ébène quadrillée.

Lame (78 cm) de Solingen à faible courbure. Elle est gravée de volutes et sur le dos de la flèche de Solingen.

Fourreau cuir à trois garnitures laiton découpé et gravé de filets. La garniture centrale et le bracelet de chape

ajoutés lorsque l’officier à été nommé au grade de capitaine, ce qui lui a permis de posséder un cheval.

750 €

91 SABRE D’OFFICIER MONTÉ DE LA GARDE IMPÉRIALE. Monture laiton doré à une branche qui se rattache

au pommeau par un arc inversé. Quillons en forme de tampon. Pommeau à courte queue en côtes de melon.

Fusée en ébène quadrillée. Lame à faible courbure. (82 cm) avec contre-tranchant de pointe gravée en lettres

d'or : GARDE IMPERIALE sur les deux faces ainsi que de l'Aigle sous couronne (bleui et inscription rafraîchie).

Fourreau acier à chape et bracelet laiton avec trace de dorure. Époque I er Empire. 2500 €

88

91

98

92 SABRE DE COMMISSAIRE DES GUERRES. Monture en argent poinçonné (poinçon guilde d’orfèvres) à une

branche et oreillons. Pommeau en côtes de melon et à courte jupe soulignée d’une guirlande de palmettes.

L’oreillon externe est ciselé d’une gerbe de blé ainsi que la branche et le quillon forme une palme. Fusée façon

ébène quadrillée. Lame (81 cm) de Pierre Guillaume Knecht à Solingen gravée de végétaux, rosaces et cartouche

à l’orientale encadrés d’or sur fond bleui. Fourreau acier bronzé (bronzage postérieur) à trois garnitures argent

poinçonné et découpé en accolades avec gravures de guirlandes de rosaces. Époque I er Empire. 3 000 €

93 SABRE D’OFFICIER DE MARINE. Monture laiton à une branche. Pommeau en masque léonin, large branche

ornée d’un profil de guerrier romain et oreillons timbrés de l’ancre de marine. Fusée liée de cordelette,

recouverte de cuir et filigranée de cuivre. Lame (75 cm) de Solingen à faible courbure gravée de trophées et

marquée : MARINE MILITAIRE sur une face et ornée d’entrelacs, de l’ancre et d’un faisceau de licteur, le tout

encadré d’or sur fond bleui. Fourreau de cuir noirci (couture légèrement ouverte) à deux garnitures laiton

découpées et gravées de feuillages. La chape porte un crochet en palmette. Époque Directoire. 1 200 €

94 SABRE DE TAMBOUR-MAJOR. Monture laiton dite “à la Marengo”. Pommeau en masque léonin. Croisière

aux quillons inversés en tête de molosse. Oreillons ornés d’une tête “à l’égyptienne” (manque la chaînette de

garde). Fusée façon ébène quadrillée. Lame (70 cm) à forte courbure du type “à la Mameluk” : dorée au talon

(dorure postérieure). Fourreau fer à trois garnitures laiton gravées de palmes et feuillages qui encadrent trois

cartouches ciselés de différents trophées. Le dos du fourreau est ouvert afin de pouvoir dégager la lame.

Époque I er Empire. 1 800 €

95 SABRE RÉGLEMENTAIRE D’OFFICIER D’ÉTAT-MAJOR MOD. VENDÉMIAIRE AN XII. Monture bronze doré

à une branche jointe à la calotte par un motif ajouré en double crosse et feuillages. Calotte à courte jupe timbrée

d’une fleur d’héliotrope. Nœud de corps timbré des attributs d’état-major et demi-oreillons ciselés de palmettes.

Fusée façon ébène nervurée en diagonale. Lame (85 cm) damas à faible courbure ornée sur fond d’or d’un

cartouche de hiéroglyphes fantaisies sur une face et d’un croissant suivi d’une tête de turc sur l’autre. Fourreau

fer bruni à trois garnitures laiton doré ciselées de frises cannelées, rosaces et palmes.

Époque I er Empire. 3 200 €

96 SABRE D’OFFICIER SUPÉRIEUR DE L’ARTILLERIE A CHEVAL. Monture à une branche en argent

poinçonné (coq, tête de vieillard et guilde d’orfèvres, poinçons sans garantie). La branche ciselée d’une chute

de rosaces s’élargit en losange orné de végétaux. La calotte forme des côtes de melon et se termine en jupe

découpée. Sur l’oreillon côté garde, une bouche à feu crache des flammes. Fusée façon ébène quadrillée. Lame

(81 cm) à faible courbure marquée de KLINGENTHAL au dos. Elle est gravée de trophées, volutes, et de l’Aigle

sous couronne encadrés d’or sur fond bleui. Fourreau de cuir noirci sur alèses bois à quatre garnitures argent

(poinçons) et ornées de frises de feuillages qui encadrent des médaillons en demi-ronde bosse représentant

trophées, combats de cavaliers, et déesses antiques. XIX e siècle. 7 500 €

Le sabre du général Marulaz lors des campagnes de 1809 qui est exposé au musée de L’Empéri présente le même médaillon

orné d’un combat de cavaliers.

97 SABRE D’OFFICIER SUPÉRIEUR A L A “LA CHASSEUR”. Monture en laiton doré à trois branches, calotte

à longue queue et oreillons. Les branches entièrement ciselées de feuilles de laurier, la queue de calotte de

branches de chêne et de rosace ainsi que les oreillons. Le pommeau est timbré d’un masque léonin. Fusée

recouverte de galuchat et filigranée d’argent. Superbe lame (84 cm) à faible courbure et contre tranchant, signée

par Pierre Guillaume Knecht à Solingen sur les deux faces du talon et sur fond d’or. Les fonds bleuis et damas

frisé mat alternent, décorés or ou brillant de trophées, astres, volutes feuillagées, autel, guirlandes feuillages,

lyre, ancre et cornes d’abondance. Fourreau de fer bruni à trois importantes garnitures laiton doré ciselé de

palmes, feuillages, rosaces et aile de chauve-souris. Époque I er Empire. 6 000 €

Pierre Guillaume Knecht célèbre fourbisseur à Solingen de 1806 à 1820.

98 SABRE D’OFFICIER DE CAVALERIE LÉGÈRE A LA CHASSEUR. Monture laiton à trois branches et oreillons.

calotte à longue queue. Fusée recouverte de cuir et filigranée. Lame (84 cm) à faible courbure de Solingen

gravée de trophées et feuillages. Fourreau fer à deux larges bracelets laiton à moulures (manque la cuvette).

Époque I er Empire. 550 €

99 SABRE D’OFFICIER SUPÉRIEUR DE CAVALERIE LÉGÈRE DE L’ARMÉE ROYALE. Monture “à la chasseur”

en laiton doré. Trois branches ciselées de feuilles de laurier, oreillons ornés de rosaces, calotte à longue queue

ciselée des Armes de France et de feuilles de chêne, le dessus timbré d’un masque léonin. Fusée recouverte

de galuchat à gros grains. Lame (86 cm) à faible courbure et contre tranchant de pointe. Elle est marquée de

Jaejemberg à Solingen au talon dans un cartouche doré encadré de feuilles. Ensuite, décors de pilastres,

guirlandes de végétaux, rosaces et trophées encadrés d’or sur fond bleui. Fourreau fer (léger choc) à deux

bracelets laiton doré ciselés de rosaces et de palmes. Époque Restauration. 2 400 €

17


18

100 LOT : ÉPÉE D’OFFICIER DE L’INFANTERIE ROYALE. Monture laiton à une branche ornée d’un masque

léonin (jeu au pommeau). Plateau timbré des Armes de France sous couronne. Fusée quadrillée. Lame (84 cm)

triangulaire gravée de trophées et feuillages (reste de dorure). S.F. SABRE D’OFFICIER D’INFANTERIE MOD.

1845. Monture laiton fondu à deux branches encadrant un décor feuillagé. Fusée corne (manque filigrane).

Lame (75 cm) à faible courbure de Châtellerault. S.F. 250 €

101 SABRE D’OFFICIER DE CAVALERIE TYPE 1822. Monture laiton à quatre branches et plateau ciselés de

feuillages. Fusée corne (manque filigrane). Lame (92 cm) droite marquée sur le dos : Coulaux et C ie . Fourreau

fer à deux bracelets. 220 €

102 SABRE DE CANONNIER MONTÉ MOD. 1829. Monture laiton à une branche arrondie. Fusée recouverte de

cuir et filigranée de laiton. Lame (80 cm) à faible courbure de la Manuf. de Châtellerault. Fourreau fer à deux

bracelets (manque cuvette). 220 €

103 GLAIVE DES TROUPES A PIED MOD. 1831. Monture laiton à simple croisière et poignée laiton fondu. Lame

(49 cm) à double tranchant marquée de Coulaux. Fourreau cuir à deux garnitures laiton. 160 €

104 LOT : ÉPÉE D’OFFICIER DU SERVICE DE SANTÉ. Monture laiton à une branche. Clavier portant le caducée

(léger accident) et contre-clavier mobile. Fusée bois (manque filigrane). Lame (84 cm) à double tranchant.

Fourreau fer nickelé à un anneau de bélière. III e République. ÉPÉE DE CHEF DE MUSIQUE DE TYPE 1816.

Monture laiton (traces d’argenture) au plateau enrichi d’un trophée d’instruments de musique. Fusée bois

quadrillé. Lame (80 cm) demi-espadon (traces de gravures et oxydation). S.F. 220 €

105 SABRE D’OFFICIER DE DRAGON MOD. 1854 T. Monture laiton à quatre branches et plateau ciselé de

feuillages. Fusée corne (manque filigrane). Lame (92 cm) droite marquée sur le dos : Coulaux et C ie Klingenthal.

Fourreau acier à deux bracelets. 220 €

106 LOT DE DEUX SABRES MOD. 1882 AVEC FOURREAUX. L’un avec sa lame marquée de la Manufacture

Nationale d’Armes de Châtellerault 1915 et la queue de calotte monogrammée. A l’autre il manque le filigrane.

120 €

106 SABRE D’OFFICIER DE L’U.S. NAVY. Monture laiton doré à deux branches encadrant un rameau de chêne.

bis Pommeau timbré de l’Aigle. Plateau gravé : James Edyson Miller. Fusée recouverte de galuchat à gros grains.

Lame (75 cm). Elle est marquée au talon : L. Lasher San Diego Cal. Elle est gravée : de végétaux, ancres,

nœuds marins, de l’Aigle et des armoiries des Etats-Unis et porte l’inscription USN. Fourreau cuir, deux

garnitures en laiton à bracelets en forme de nœud marin (manque la bouterolle). Chape gravée : James Edyson

Miller. 460 €

107 SABRE BRIQUET. Monture à une branche et poignée en laiton fondu. Lame (59 cm) à faible courbure, un sabre

S.F. Début du XIX e siècle. 80 €

77

104

113

104

MAISON DUROY

108 SABRE DE RÉCOMPENSE DIT “DES PAROISSES” DONNÉ PAR LE ROI A MONSIEUR JALOT. Monture

laiton argenté à trois branches dont les secondaires incluent un médaillon aux Armes de France sous couronne

qui surmontent les ordres royaux. Plateau terminé en palmette et portant les poinçons BC et le marquage de

VERSAILLES. Fusée recouverte de galuchat et filigranée (accident). Lame droite (97 cm) marquée sur le dos

Manufacture royale du Klingenthal novembre 1814. Sur chaque face gravure du cri : VIVE LE ROI. Fourreau de

cuir noirci à trois garnitures laiton argenté, poinçonné et marqué sur la chape “DONNE PAR LE ROI A

MONSIEUR JALOT” 4 600 €

L’ordonnance royale du 23 mai 1814 avait prévu la constitution d’une commission pour l’examen des réclamations des

anciens officiers émigrés et celles des officiers des troupes Royales de l’intérieur. A cet effet étaient désignés sous le nom

d’officier des “paroisses” tous ceux qui n’ont pu être assimilés aux troupes de ligne. Sa Majesté leur a accordé : des armes

d’honneur, des lettres de remerciement, et des pensions. Le modèle a réalisé par modification des sabres de Mousquetaires

de la 2 e Compagnie, et 150 ont été distribués.

109 SABRE GARDE DU CORPS DU ROI 2 e MOD. Monture en bronze doré dont les branches renferment un

médaillon aux Armes de France brochant un faisceau de drapeaux. Fusée recouverte de galuchat (manque

filigrane). Lame (92 cm) de la Manuf. Royale de Klingenthal novembre 1814. Elle est gravée des Armes de

France sur une face et de l’inscription “GARDES DU CORPS DU ROI” encadrée de Lys sur l’autre. Fourreau

acier à deux bracelets dont la chape bronze est ciselée de palmes. 2 000 €

110 SABRE DE LA PREMIÈRE COMPAGNIE DES MOUSQUETAIRES DE LA MAISON DU ROI MOD. 1814.

Monture laiton doré à garde en médaillon incluant la croix fleurdelisée des mousquetaires au cœur argenté et

cantonné de flammes. Fusée recouverte de chagrin et filigranée. Lame (91 cm) marquée sur le dos : Frères

Weizesberg à Solingen, poinçonnée AP, la pointe dans le prolongement du dos. Fourreau cuir à trois garnitures

laiton doré soulignées de filets avec bouterolle à dard en bouton de fer. 4 000 €

AP ; marque de contrôle de l’arsenal de Paris pour les lames importées (Michel Pétard DES SABRES ET DES ÉPÉES).

111 SABRE DE MOUSQUETAIRE 2 e COMPAGNIE. Monture laiton argenté de type à médaillon. Les branches

secondaires enserrent un médaillon rond qui enferme la croix des mousquetaires aux branches surmontées de

fleur de lys et cantonnées de flammes sur fond rayonnant. Le plateau terminé en palmette. Fusée recouverte

de galuchat et filigranée d’argent. Lame (98,5 cm) à deux tranchants et quatre pans creux de Coulaux à

Klingenthal. S.F. Style début du XIX e siècle. 460 €

112 SABRE DE LA GENDARMERIE ROYALE MOD. 1817. Monture laiton doré à quatre branches dont les trois

secondaires joignent un plateau. Calotte à courte queue timbrée de la fleur de lys. Fusée recouverte de cuir et

filigranée (filigrane défait). Lame (92 cm) à faible courbure marquée de Coulaux Frères à Klingenthal au talon sur

fond doré. Sur les deux faces et en lettres d’or sur fond bleui l’inscription GENDARMERIE ROYALE (ROYALE

effacé) dans un cartouche surmonté de la couronne royale. Fourreau à deux bracelets laiton à moulures.

1 700 €

113 ÉPÉE DES CHEVAUX LÉGERS de la GARDE DU ROI. Monture laiton à une branche. Pommeau enrichi du

profil d’Henry IV et nœud de corps daté 1593, date de la création du corps des Chevaux-Légers. Plateau aux

Armes de France brochant deux étendards. Fusée entièrement filigranée de cuivre. Lame (79 cm) à profil

triangulaire de N & K à Solingen gravée de trophées, astres et végétaux. S.F. 750 €

BRIQUETS, GLAIVES, DIVERS.

114 SABRE BRIQUET DE MARINE MOD 1763-70. Monture et poignée laiton fondu. La branche marquée de

Coulaux et poinçonnée de l’ancre dans un ovale. Lame (66 cm) à pan creux et poinçonnée AP. Sans fourreau.

Époque Révolution. 300 €

115 SABRE BRIQUET D’INFANTERIE DE TYPE AN IX. Monture et poignée laiton fondu avec quillon en bouton.

Branche poinçonnée M et LW. Lame (58 cm) à faible courbure marquée au le dos de la Manufacture de

Klingenthal Coulaux Frères entrepreneurs (oxydée). Fourreau cuir à deux garnitures laiton dont chape à bouton.

Époque I er Empire. 180 €

115 LOT DE CINQ COUTEAUX ET POIGNARD. Couteau avec fusée corne et simple croisière dans un fourreau à

bis deux garnitures métal. Couteau marqué Made in Finland dans un fourreau à deux garnitures laiton. Navaja à

lame gravée à l’acide et marquée Beauvoir. Couteau à manche en acier carrelé et lame à simple tranchant.

Dague d’Afrique à manche enrichi de plaques de laiton et fourreau cuir. 230 €

19


20

ARMES A FEU

ARMES DE POING RÉGLEMENTAIRES ET D’OFFICIERS

117 119 123 125 126 128 129

116 PISTOLET A SILEX DE CAVALERIE MOD. 1763. (42 cm). Canon marqué 1763. Platine à corps plat de la

Manufacture de Charleville (vis de serre pierre accidentée). Garnitures laiton. Monture à fût long (quelques trous

de vers). Baguette (manque). 750 €

117 PISTOLET DE CAVALERIE A SILEX MOD. 1763-75. (41 cm). Canon daté 1775 ainsi que la queue de culasse,

et poinçonné de St Etienne. Platine à corps rond de la Manufacture de Saint-Etienne. Garnitures laiton. Monture

à fût long marquée de Saint Etienne (enture vers l’extrémité). Manque baguette. 650 €

118 PISTOLET A SILEX DE MARÉCHAUSSÉE MOD. 1770. (23 cm). Platine à corps plat de la Manufacture de

Charleville. Garnitures fer. Monture à fût long. Baguette. 600 €

119 PISTOLET DE CAVALERIE A SILEX MOD. AN XIII. (34,5 cm). Canon bien marqué E.F. Platine marquée

Manufacture Impériale de ?. Garnitures laiton poinçonnées au P sous couronne. Monture à fût court (fêles).

Baguette fer. 700 €

120 PISTOLET DE CAVALERIE A SILEX MOD. AN XIII. (36 cm). Canon daté 1813. Platine avec traces de

marquage. Garnitures laiton (manque une vis). Monture à fût court. Baguette (postérieure). Remise à silex.

420 €

121 PISTOLET D’OFFICIER A SILEX. (36 cm). Canon à pans timbré d’une fleur de lys sur fond d’or au tonnerre.

Platine à silex ornée de volutes (gravures du chien reprises). Garnitures fer gravé de vases et végétaux (un portevis

et passant de baguette restauré). Monture à fût long à crosse quadrillée. Baguette fer (postérieure).

Époque Restauration. 950 €

122 PISTOLET A SILEX DES GARDES DU CORPS DU ROI MOD. 1814. (36 cm). Canon rebleui poinçonné au

tonnerre et orné d’une frise dorée. Platine de la Manufacture Royale de Maubeuge. Toutes les têtes de vis

guillochées. Garnitures laiton dont calotte aux Armes de France et avant de sous-garde à la fleur de lys. Monture

à fût long. Baguette acier (restauration, remise à silex). 3 000 €

123 PISTOLET DE CAVALERIE MOD. 1822 T. BIS. (34,5 cm). Canon marqué Mle 1822 T bis sur la queue de

culasse et daté 1856. Platine de la Manufacture Impériale de St Etienne. Garnitures laiton poinçonnées. Monture

à fût court avec tampon daté 1856. Baguette (de type 1822). 450 €

42

50

8

24

47

23

44

87

25

46

11

43

21


22

détail du numéro 79

96

81

79

80

93

94

86

89

97

95

99

92

23


24

108

112

110

109

83

82 bis

85

124 PISTOLET DE CAVALERIE MOD. 1822 T. BIS. (34,5 cm). Canon marqué Mle 1822 T bis sur la queue de

culasse et daté 1856. Platine de la Manufacture Impériale de Châtellerault. Garnitures laiton poinçonné. Monture

à fût court (bois restauré). Manque baguette. 350 €

125 PISTOLET D’OFFICIER A PERCUSSION MOD. 1833 2 e Type. (37,5 cm). Canon damas à pans à la bouche

légèrement tromblonnée, intérieurement rayé à cheveux et daté 1848. Platine de la Manufacture Nationale de

Châtellerault. Garnitures fer (légère oxydation). Monture à fût court poinçonnée. Baguette à embout laiton.

750 €

126 PISTOLET DE MARINE A PERCUSSION MOD. 1837. (30 cm). Canon marqué Mod. 1837 sur la queue de

culasse. Platine de la Manufacture Royale de Châtellerault. Garnitures laiton poinçonnées dont la calotte à

l’ancre. Crochet de ceinture et baguette fixée par un balancier sous le canon. Monture à fût court (très léger

fêle). 900 €

127 PAIRE DE PISTOLETS A PERCUSSION DE GENDARMERIE MOD. 1842. (27 cm). Canons à pans aux

tonnerres puis ronds vers les bouches. Platines de la Manufacture Nationale de Châtellerault. Garnitures fer.

Montures à fût long (manquent les baguettes et fente à une crosse). 650 €

128 PISTOLET DE MARINE A PERCUSSION MOD. 1849. (30 cm). Canon marqué Mle 1849 sur la queue de

culasse avec hausse et guidon. Platine de la Manufacture Nationale de Châtellerault. Garnitures laiton

poinçonnées dont la calotte à l’ancre. Crochet de ceinture et baguette à chaînette. Monture à fût court.

1 500 €

129 REVOLVER A BROCHE D’OFFICIER TYPE 1858. (29,5 cm). Canon rond marqué Invention E. Lefaucheux

Breveté Paris. Cadre ouvert au même marquage. Barillet à six chambres. Système à simple action. Plaquette

crosse bois. Anneau de calotte. 500 €

Ce type de revolver de fabrication civile a été régulièrement utilisé par les officiers lors du conflit de 1870.

550 €

130 PISTOLET DE CAVALERIE AUTRICHIEN T A PERCUSSION. (43 cm). Canon rond, à pans au tonnerre.

Platine T à percussion. Garnitures laiton avec embouchoir à double bande fixé à vis. Monture à fût long.

Baguette (non du modèle). Début du XIX e siècle. 180 €

131 REICH REVOLVER. (26 cm). Canon rond et à pans au tonnerre. Cadre fermé marqué d’ERFURT sous

couronne. Barillet à six chambres. Levier de sûreté sur le côté gauche. Système à simple effet. Anneau de

crosse. 580 €

ARMES DE POING CIVILES ET DIVERS

132 PISTOLET A SILEX DE GOUSSET. (17 cm). Canon à vis. Platine à corps rond. Monture fer découpé. Crosse

à fût court. (Remise à silex, manque une vis). 150 €

133 PISTOLET TROMBLON A COFFRE T A PERCUSSION. (18 cm). Canon bronze rond tromblonné vers la

bouche. Coffre bronze gravé de trophées. Pontet fer et sûreté de chien. Crosse de type dit savonnette.

200 €

134 PISTOLET DE GOUSSET A PERCUSSION INFÉRIEURE. (17,5 cm). Canon à pans marqué PAR ..... J.B.

Cheminée sous le canon ainsi que le chien (léger manque). Crosse poire. 160 €

135 COUTEAU PISTOLET A PERCUSSION. (11 cm). Canon rond avec cheminée à l’arrière. Tire-bouchon, lame

de couteau, baguette et manche corne. 180 €

136 PAIRE DE PISTOLETS DE GOUSSET A SILEX. (18 cm). Canons à vis. Coffres gravés de végétaux. Sûretés

de chien. Crosses “savonnette” quadrillées et sculptées de palmes. Vers 1800. 560 €

137 PIÈGE PISTOLET A PERCUSSION. (16 cm). Canon à pans, bloc et chien bronze. Marquage : S. GRATALOUP.

Cuiller et détente fer (accident). 80 €

138 PAIRE DE PISTOLETS DE GOUSSET A PERCUSSION. (22 cm). Canons à pans. Coffres poinçonnés ELG et

décorés de volutes. Détentes rétractables. Crosses à compartiments à couvercles (l’un accidenté) argentés à

décor de trophées. 350 €


152

199

193

150

134

153 151

139 REVOLVER “POIVRIÈRE” A PERCUSSION. (16 cm). Bloc de quatre canons poinçonnés ELG et numérotés.

Décor de volutes. Détente à anneau. 300

140 REVOLVER “POIVRIÈRE” A PERCUSSION par MARIETTE. (18 cm). Bloc de quatre canons poinçonnés ELG

et numérotés. Coffre marqué MARIETTE BREVETE et décoré de volutes. Détente à anneau. 350 €

140 PISTOLET DE GOUSSET A PERCUSSION (quadrillé). (16,5 cm). Canon rond à vis décoré de bagues perlées.

bis Coffre à décor de damier. Détente rétractable. Crosse avec embout os. 220 €

141 PAIRE DE PISTOLETS DE VOYAGE A PERCUSSION. (40 cm). Canons de Leclerc à pans, rayés

intérieurement et marqués sur la bande supérieure : CANON DE LECLERC BTE DU ROI. (manque un des

guidons. Platines avant gravées de volutes. Montures de type renaissance sculptées de volutes. Pontets gravés

avec repose-doigt. 950 €

142 PISTOLET DE GOUSSET A PERCUSSION. (18 cm). Canon à vis décoré de bagues perlées et coffre orné de

coquilles. Détente rétractable. Crosse à embout os. 200 €

143 PAIRE DE PISTOLETS DE VOYAGE T A PERCUSSION. (26 cm). Canons ronds. Platines transformées à

percussion. Garnitures fer avec pontets à médaillons. Montures à fûts longs. (Manquent baguettes et une vis

de contre-platine). 400 €

144 PISTOLET A COFFRE A PERCUSSION. (17 cm). Canon à pans et pontet de détente. Crosse en poire.

50 €

145 PAIRE DE PISTOLETS DE COMBAT A PERCUSSION. (42 cm). Canons damas à pans à fortes rayures et

guidons réglables. Poinçons ELG et queues de culasses gravées. Platines gravées de volutes feuillagées.

Garnitures décorées en suite avec pontets à repose-doigt. Crosses type renaissance (fente). 800 €

146 PISTOLET A DEUX CANONS A COFFRE ET A PERCUSSION. (19 cm). Canons damas. Coffre gravé d'un

fleuron. Pontet décoré en suite. Crosse à calotte. 100 €

182

197

198

135

147 PISTOLET TYPE FLOBERT. (40 cm). Canon à pans (n o 2807) gravés de volutes au tonnerre. Garnitures

gravées en suite. Pontet à repose-doigt. Crosse Renaissance. 160 €

148 PISTOLET TYPE FLOBERT. (26 cm). Canon à pans. Coffre gravé de volutes. Chien accidenté. Pontet à

repose-doigt. 120 €

149 PISTOLET DE POCHE “LE GAULOIS” A RÉPÉTITION SEMI-AUTOMATIQUE. Cal. 8 mm. Canon rayé

marqué “Gaulois”. Percussion centrale. 300 €

150 PISTOLET DE POCHE “MITRAILLEUSE” A RÉPÉTITION SEMI-AUTOMATIQUE. Cal. 8 mm. Canon rayé

marqué “Mitrailleuse”. Percussion centrale. Coffre gravé et marqué de la Manufacture française d’armes de

Saint-Etienne. Etui cuir (manque couvercle). 350 €

151 PISTOLET A QUATRE CANONS TYPE REGNUM. (11 cm). Bloc de quatre canons superposés. Cadre avec

sûreté et blocage. Plaquettes de crosse bois (non d’origine). 220 €

152 PISTOLET A BROCHE ET A DEUX CANONS TOURNANTS SUPERPOSÉS. (16 cm). Deux canons à pans

tournent sur un axe central. Chien unique. Détente mexicaine. Crosse quadrillée. 220 €

153 MINI PISTOLET A PERCUSSION CENTRALE. (7 cm). Forme pistolet automatique. Le pontet sert de détente.

Plaquettes de crosse corne. 150 €

154 REVOLVER A BROCHE DIT “POIVRIÈRE”. (11 cm). Bloc de six canons à broche gravé de volutes. Détente

repliable (accident, oxydation). Baguette dans la crosse. 200 €

155 REVOLVER JAVELLE. (21 cm). Canon à pans. Barillet à six chambres. Canon basculant vers l'avant actionné

par levier sous le talon. Bascule gravée : Javelle Saint-Etienne. Cadre ouvert. Crosse à ergot. 470 €

156 REVOLVER PROTECTOR N o 1969-2027. Canon à pans à la base puis rond vers la bouche, disque en corne

marqué au centre Le Protector. Turbiaux. 650 €

157 PISTOLET DE DUEL A PERCUSSION. (43 cm). Canon bronzé à pans, rayé et numéroté 1. Il est gravé de

volutes feuillagées à la queue de culasse. Platine avant décorée en suite ainsi que le pontet à repose-doigt.

Crosse renaissance façon ébène sculptée de feuillages. 470 €

158 PISTOLET DE TIR. (38 cm). Canon à pans bronzé. Ouverture par pédale sur le côté droit du coffre. Pontet à

repose-doigt. Garnitures jaspées. Crosse quadrillée ainsi que l'avant du fût. 310 €

159 REVOLVER A BROCHE MAZZACCHI ATTRIBUÉ A LA GARDE PONTIFICALE. (17 cm). Canon rond. Cadre

ouvert marqué de MASSOCCHI ROMA. Barillet à six chambres à chargement côté gauche. Simple effet et

détente mexicaine. Plaquettes de crosse quadrillées. 1 500 €

Ce rare revolver a fait l’objet d’une commande spéciale du Vatican.

ARMES D’ÉPAULE RÉGLEMENTAIRES

160 FUSIL A SILEX D’INFANTERIE. (142 cm). Canon rond à pans au tonnerre. Platine marquée MANUFACTURE

A VERSAILLES dans un ovale. Garnitures fer type 1763. Monture à fût long avec marquage de crosse. Montage

et marquage révolutionnaire des ateliers nationaux. Baguette fer. 500 €

161 FUSIL A SILEX D’INFANTERIE MOD. 1777 - AN XIII. (142 cm). Canon rond avec traces de marquage. Platine

avec bassinet laiton (serre-pierre et sa vis non d’origine). Garnitures fer. Monture à fût long avec crosse à joue

marquée GP. (Manque baguette). 460 €

162 FUSIL A SILEX DE DRAGON MOD. AN XIII. Canon, et platine avec traces de marquages. Garnitures laiton

(manque la grenadière). Monture à fût long avec crosse à joue. (Remise à silex, accidents et manque). 380 €

163 FUSIL D’INFANTERIE A SILEX DE TYPE 1822. (142 cm). Canon matriculé 776. Platine de Ofhet Frères Paris.

Garnitures fer sauf pontet laiton. Monture à fût long à crosse à joue avec traces de tampon. (Manque baguette).

Montage pour la garde nationale. 460 €

164 FUSIL D’INFANTERIE A PERCUSSION. MOD. 1822 T BIS. (140 cm). Canon bien marqué des

transformations et daté 1858. Platine de la Manufacture Royale de Mutzig. Garnitures fer poinçonné. Monture

à fût long avec tampon de crosse et marquage de Tulle. (Manque baguette). 460 €


165 FUSIL D’INFANTERIE A PERCUSSION MOD. 1842. (142 cm). Canon marqué et daté 1850. Platine de la

Manufacture Nationale de Saint-Etienne. Garnitures fer poinçonnées. Monture (fente) à fût long avec tampon et

attribution à la Ville de Castres. (Manque baguette). 400 €

166 FUSIL D’ESSAI A PERCUSSION A CHARGEMENT PAR LA CULASSE par VINCENT. (118 cm). Canon

marqué VINCENT BREVETE 1869. Culasse basculant sur le côté gauche et portant la cheminée à l’arrière.

L’extracteur commandé par un levier à l’avant du pontet. Guidon, hausse à gradin et tenon de sabre baïonnette.

Garnitures acier. Monture à fût long. 600 €

167 FUSIL D’INFANTERIE CHASSEPOT. (132 cm). Canon avec hausse, guidon et tenon de sabre baïonnette.

Marquage de la Manufacture Impériale de Saint-Etienne. Mod. 1866. Garnitures acier. Monture à fût long avec

tampon de crosse. Avec baïonnette datée de mars 1874 dans son fourreau. 450 €

168 CARABINE GRAS Mod. 1874. (118 cm). Marqué : Manufacture d’arme Tulle modèle 1874. Garniture laiton.

Tampon de crosse doté 1876. Epée baïonnette marquée usine de Steyer 1879 avec fourreau. 400 €

169 FUSIL DIT “DES BATAILLONS SCOLAIRES”. De type Chassepot, le canon avec guidon, hausse, et tenon de

baïonnette. Culasse à levier droit. Garnitures fer. Monture à fût long avec tampon marqué Ville de Toulouse.

160 €

170 CARABINE DE CAVALERIE A SILEX ANGLAISE. (94 cm). Fort canon rayé et poinçonné portant guidon et

hausse à gradin. Platine à silex marquée TOWER et gravée de la couronne. Garnitures laiton et tringle fer.

Monture à fût long. Baguette dite à balancier. Début du XIX e siècle. 450 €

171 FUSIL D’INFANTERIE T A PERCUSSION ANGLAIS. (140 cm). Canon rond poinçonné. Platine T à percussion

marquée TOWER et gravée de la couronne. Garnitures laiton. Monture à fût long. Baguette fer. 250 €

172 FUSIL “A TABATIÈRE” SNIDER par BARNET. (126 cm). Canon avec guidon et hausse à gradin. Culasse

basculante portant la cheminée et marquée SNIDER PATENT. Platine par BARNETT LONDON. Garnitures fer et

laiton. Monture à fût long. Baguette acier. 380 €

173 FUSIL D’INFANTERIE A SILEX ESPAGNOL MOD. 1757. (151 cm). Canon marqué SEVA n o 9. Platine avec

chien à anneau numérotée 177. Garnitures laiton avec embouchoir à tube porte-baguette. Monture avec crosse

“pied de vache” matriculée et datée 1783. (Manque baguette). 550 €

174 FUSIL A SILEX D’INFANTERIE ESPAGNOL DE TYPE 1801. (130 cm). Canon marqué et daté 1807. Platine

avec très fort chien marquée Unzeta. Garnitures laiton (embouchoir français mod. 1777 à vis). Monture à crosse

“pied de vache”. Raccourci, composite. 220 €

Dans les chapitres suivants : Armes US et Armes de chasse les armes marquées de *** sont soumises aux obligations cidessus

mentionnées.

173

163

166

170

ARMES CLASSÉES EN 5 e ET 7 e CATÉGORIES

Conditions pour l’achat d’armes en 5 e et 7 e catégories.

Pour l’achat des armes de 5 e et 7 e catégories, une pièce d’identité est exigée, de plus, suivant le décret

n o 98-1148 du 16 décembre 1998 applicable au 1 er janvier 1999 ; un permis de chasse ou une licence de

tir en cours de validité.

Art. 5 : après l’Art. 23 du décret du 6 mai 1995, il est inséré : Art 23-1. sauf lorsqu’elle est faite en vue de

transfert vers un autre état membre de la Communauté européenne ou de l’exportation vers un pays tiers,

l’acquisition des armes, éléments d’armes, munitions ou éléments de munitions de la 5 e catégorie est

subordonnée à la présentation suivant le cas, d’un permis de chasse revêtu du visa et la validation de l’année

en cours ou de l’année précédente, d’une licence de chasse en cours de validité ou d’une licence de tir d’une

fédération sportive.

Conditions de vente aux résidents de la Communauté Européenne :

Les armes de 5 e catégorie à un coup par canon lisse, les armes d’alarme, les armes de tir ayant une énergie

inférieure à 10 joules et les armes de 8 e catégorie, leur vente est libre.

Les armes de 5 e catégorie et 7 e catégorie soumises à déclaration, ne peuvent être vendues qu’à un résident de

la Communauté Européenne possédant la carte de résident français ou sur présentation du formulaire n o 12,

après avoir obtenu le permis de transfert.

ARMES U.S.et proches

175 COLT DRAGOON REVOLVER 2 e MODÈLE. Cal. 44. Canon (7 1 /2 ‘’) marqué ADRESS SAMl COLT NEW-YORK

CITY. Cadre ouvert marqué COLTS PATENT sur le côté gauche. Barillet à six chambres gravé d’une scène de

combat entre indiens et Texas Ranger, simple action. Bride de poignée et sous-garde laiton. N o 8623.

4 000 €

176 COLT MODEL 1851 NAVY REVOLVER. Cal. 36. Canon (7 1 /2 ‘’) à pans marqué ADRESS COL SAML COLT

NEW-YORK U.S. AMERICA. Cadre ouvert marqué COLTS PATENT. Barillet à six chambres gravé de la bataille

navale. Poinçons anglais. (très oxydé). 160 €

177 COLT MODEL 1851 NAVY REVOLVER. Cal. 36. Canon (7 1 /2 ‘’) à pans marqué ADRESS COL SAML COLT

NEW-YORK U.S. AMERICA. Cadre ouvert marqué COLTS PATENT. Barillet à six chambres gravé de la bataille

navale. Poinçons anglais. (reste de bronzage et oxydation). 180 €

178 COLT CENTENNIAL MODEL 1861 ARMY REVOLVER. Cal. 44. Canon (8‘’) rond. Cadre ouvert marqué du

cheval Colt. Barillet à six chambres. Reproduction. 100 €

179 COLT MODEL 1849 POCKET REVOLVER. Cal. 31. Canon (6‘’) à pans marqué ADRESS SAML COLT NEW-

YORK CITY. Cadre ouvert marqué COLTS PATENT. Barillet à cinq chambres. 550 €

180 COLT MODEL 1860 ARMY EN COFFRET. Cal. 44. Canon (8‘’) marqué COLT NEW-YORK U.S. AMERICA.

Cadre ouvert marqué COLT PATENT. Barillet à six chambres. Simple action. Présenté dans un coffret

(reconstitué -38 x 17 x 7 cm) avec l’étiquette COLT qui contient un moule à balles et deux démonte-cheminées

1 500 €

181 COLT MODEL POCKET REVOLVER. CONVERSION. Canon (5.5‘’) à pans marqué ADRESS SAML COLT

NEW-YORK CITY. Cadre ouvert marqué COLTS PATENT. Barillet à six chambres. Portière de chargement et

éjecteur à baguette. Présenté dans un holster de cuir fauve enrichi de broderies or avec ceinturon portecartouches.

500 €

182 COLT THIRD MODEL DERINGER. Cal. 41. Canon (2 1 /2 ‘’) marqué COLT. Carcasse laiton. Détente mexicaine.

Crosse bec de corbin. 300 €

183 MOORE’S FRONT LOADING REVOLVER. Cal. 32. Canon (3 1 /2 ‘’) marqué MORE’S PAT FIRE ARMS CO

BROOKLYN NY. Cadre ouvert gravé. Barillet à six chambres. Détente mexicaine. Crosse bec de corbin.

350 €


175

184 REVOLVER A PERCUSSION TYPE COLT. (20 cm). Canon à pans. Cadre ouvert et barillet à six chambres.

Simple action. Pontet et bride de crosse laiton. Plaquettes bois (non d’origine). 180 €

185 COLT MODEL 1889 REVOLVER Cal. 41. Canon (4 1 /2 ‘’) marqué de la Cie COLT, Hartford adress, 1884 et

1888. Cadre fermé gravé du poulain COLT. Double action. Plaquettes de crosse quadrillées et marquées COLT.

Nickelé et numéroté 367. 900 €

186 REVOLVER SMITH & WESSON MODEL N o 1 1 /2 Cal. 32. Canon marqué sur la bande directrice S & W

Springfield Mass Pat Apr 3 55 July 5 59 & Nov 21 65. Barillet à cinq chambres. Détente mexicaine. Crosse bec

de corbin. Numéroté 32998. 390 €

187 REVOLVER SMITH & WESSON N o 3 RUSSIAN fourni par CLAUDIN. Cal 44. Canon marqué sur la bande

directrice : S&W Springfield Mass USA Pat July 10 60 janv 17 july 11 65 & aug 24 69 Russian model. Marqué

sur le côté gauche. Fourni par : Claudin à Paris, boulevard des Italiens 38. Barillet à six chambres avec

extracteurs. Repose-doigt. Numéro : 37426. (traces d’oxydation). 800 €

188 SMITH & WESSON REVOLVER. Cal. 22. Canon (3 1 /2 ‘’) marqué SMITH & WESSON SPRINGFIELD MASS et

basculant vers le haut. Barillet à sept chambres daté. Simple action et détente mexicaine. 450 €

189 SMITH & WESSON REVOLVER. Cal. 22. Canon (3 1 /2 ‘’) marqué SMITH & WESSON SPRINGFIELD MASS et

basculant vers le haut. Barillet à sept chambres. Simple action et détente mexicaine. (restauré). 450 €

190 SMITH & WESSON REVOLVER. Cal. 22. Canon (3 1 /2 ‘’) marqué SMITH & WESSON SPRINGFIELD MASS et

basculant vers le haut. Cadre nickelé. Barillet à sept chambres. Simple action et détente mexicaine.

400 €

195

188

180

201

189

196

194

191

191 SMITH & WESSON REVOLVER N o 1. Cal. 32. Canon (3 1 /2 ‘’) marqué SMITH & WESSON SPRINGFIELD MASS

PAT. APR 3.55. JULY 5.59 &NOV 21.65. Barillet à cinq chambres. Détente mexicaine et crosse bec de corbin.

(accident crosse). 300 €

181

192 SMITH & WESSON REVOLVER N o 2. Cal. 32. Canon (6‘’) marqué Acier Fondu. Barillet à six chambres

poinçonné ELG. Détente mexicaine et crosse bec de corbin. Fabrication de Liège. 220 €

193 BROAKLIN FIRE ARMS POCKET REVOLVER. Cal. 32. Canon (3‘’) marqué BA Co PATENT APRIL14 TH

1863. Barillet à cinq chambres à chargement latéral. Cadre bronze fermé et gravé de volutes. Détente

mexicaine. 550 €

194 REMINGTON NEW MODEL. ARMY REVOLVER. Cal. 44. Canon (8‘’) à pans marqué PATENTES SEPT 14

1858 E REMINGTON & SONS ILION NEW YORK / USA NEW MODEL. Barillet à six chambres. Cadre fermé.

Simple action. 800 €

195 REMINGTON VEST POCKET PISTOL. Cal. 22. Canon rond (3 1 /4 ‘’). Boîtier marqué REMINGTON’S ILION N.Y.

PATENT OCT. 1 1861. Simple action. 650 €

196 REMINGTON ELLIOT DERINGER 32 RF. Bloc de quatre canons (3.5‘’) marqués sur un côté :

MANUFACTURED BY REMINGTON & SON, ILION, N.Y. et sur l’autre ELLIOTS PATENT MAY 29, 1860, OCT

1861. Détente à anneau. Poignée dite en scie. 580 €

197 REMINGTON ELLIOT DERINGER 32 RF. Bloc de quatre canons (3.5‘’). Détente à anneau. Poignée dite en

scie. (oxydation). 300 €

198 DERINGER TYPE REMINGTON. Deux canons (3‘’) superposés et basculant vers le haut. Détente mexicaine.

Crosse bec de corbin ivoire. 280 €

199 PISTOLET TYPE SCHARP. Bloc de quatre canons (3 1 /4 ‘’) avec percuteur rotatif. Cadre gravé de filets. Crosse

quadrillée. 180 €

200 PISTOLET DE TYPE SHARP. (17 cm). Bloc de quatre canons ciselés de volutes et enrichis de médaillons à

décor doré de gibier. Inscriptions en lettres d’or, d’un côté : ORMAECHA, de l’autre : Y UNAMUNO et à l’arrière :

ERMUA. Percuteur rotatif (manque ressort). Détente mexicaine et plaquettes de crosse ivoire. Vers 1860.

450 €

190

193

192


32

204

210

201 REVOLVER UNION JACK N o 1. Canon (3‘’) marqué UNION JACK N o I. Cadre fermé, barillet à sept chambres.

Simple effet. Détente mexicaine et crosse bec de corbin. 320 €

202 PISTOLET SHARPS 1859. (13 cm). Bloc de quatre canons. Carcasse bronze marquée C SHARPS PATENT

1859. Percuteur rotatif et détente mexicaine. Plaquettes de crosse enrichies de volutes. 600 €

203 COLT MODEL 1855 REVOLVING CARABINE.( 21“) Canon rond marqué à sa partie supérieure “COLT’S

PT/1850 ADRESS COL. COL.HARTFORD CT. U.S.A”. Barillet à six chambres. Cadre fermé. Simple action.

Crosse noyer à l’anglaise. 4 300 €

204 MUSKET TYPE WINCHESTER 1866. Cal. 44 rimefire. Canon (27‘’) avec hausse à curseur surmontant un

tube chargeur. Boîtier laiton (plaque gauche remplacée en acier). Réserve de crosse avec ouverture dans la

plaque de couche. Pas de marquage. 1 200 €

205 ***RIFLE WINCHESTER MOD. 1892. Cal. 25/20 WCF. Canon (24'') octogonal, marqué : manufactured by

Winchester repeating arms Co Nex Haven. Conn.U.S.A. patented October 14.1884. Queue de culasse gravée :

modèle 1892 Winchester, Monture fût court, rifle 1892. 900 €

206 ***CARABINE WINCHESTER MODEL 1876. Canon (20‘’), manque hausse (plus de marquages). Garnitures et

boîtier acier. Monture à fût court (oxydation légère). 420 €

207 REMINGTON SINGLE SHOT CARABINE. Cal.50. Canon (20‘’). Système rolling-bloc. Prolongement de la

queue de culasse marqué REMINGTON’S ILION NY PAT.DEC.23.1863 MAY 3 & NOV.16.1864. Garnitures acier

avec tringle et anneau de cavalerie, marquage US. Monture à fût court. 380 €

208 SPENCER REPEATING CARABINE MOD. 1865. Cal.52. Canon (22‘’) avec hausse à gradin et guidon.

Marqué SPENCER REPEATIN RIFLE CO BOSTON PAT’ MARCH 6 1860. Levier de sous-garde et magasin dans

la crosse. Garnitures fer avec tringle et anneau de cavalerie. Monture à fût court. 750 €

209 RIFLE KENTUKY A PERCUSSION Cal. 45. Canon à pans marqué REPLICA. Garnitures laiton. Détente

réglable. Monture à fût long. Reproduction. 120 €

210 ***MARLIN MODEL 1893 LEVER ACTION RIFLE. Cal. 32/40. Canon (26’’) rond marqué MARLIN FIRE ARMS

CO NEW HAVEN CT USA PAT. OCT. 11 1887. APRIL 2 1889. AUG. 1 1893. et sur le côté SPECIAL

SMOKELESS STEEL. Boîtier marqué MARLIN SAFETY. Sur la queue de culasse marquage du modèle 1893.

Garnitures fer et monture à fût court. 550 €

ARMES D’ÉPAULE, DE CHASSE ET DE TIR

211 DAGUE DE VÉNERIE. Monture en acier à simple croisière aux quillons inversés et ciselés de têtes de chiens

en haut-relief. Couvre-fourreau au pied de la monture. Lame (41 cm) à talon et double tranchant. Fourreau de

cuir bruni avec chape à crochet et bouterolle (la bouterolle seule en maillechort). 380 €

212 COUTEAU ARGENTIN. Manche argenté orné de feuillages fleuronnés et d’incrustations de cuivre. Lame

(16 cm) à un tranchant, marquée JUCA Argentina. Fourreau décoré en suite avec crochet de ceinture et dard

en fleuron. 90 €

213 DAGUE. Monture fer à simple croisière aux quillons inversés. Fusée bois. Lame flammée (15 cm) Fourreau

laiton. XIX e siècle. 90 €

214 COUTEAU DE VÉNERIE. Monture en laiton doré à simple croisière. Forte croisière en tête de monstres. De leur

gueule jaillissent deux crosses incurvées vers la lame. Fusée à plaquettes d’ivoire découpée et moulurée fixées

par trois clous avec têtes à décor rayonnant. Le pommeau formant couronne feuillagée. Forte lame (61 cm) à

un tranchant et faible courbure avec contre-tranchant. Fourreau cuir à deux garnitures laiton doré gravé

d’arabesques, la chape figurant une hure de sanglier. Large ceinturon et son gousset en cuir noir enrichi d’un

galon doré. La boucle rectangulaire est rehaussée en son centre d’une tête de chien en demi-ronde-bosse.

Époque XIX e siècle. 1 200 €

215 DAGUE DE VÉNERIE. Monture argentée à simple croisière enrichie de hures de sanglier au figuré. Fusée corne

torsadée. Lame (52 cm) à double tranchant et pans creux. S.F. Époque Napoléon III. 160 €

208

207

206

206

33


34

216 FUSIL DOUBLE JUXTAPOSÉ A SILEX. (127 cm). Canons à pans aux tonnerres puis ronds vers les bouches,

ils portent le poinçon de Saint-Etienne. Platines avec chiens à col de cygne. Garnitures fer découpé. Monture

à fût court. (Oxydation, usure et fente à la crosse). Fin du XVIII e siècle. 300 €

217 FUSIL “A VENT” MONOCANON. (131 cm). Canon rond à vis. Boîtier laiton gravé de feuillages et palme.

Ressorts extérieurs, chien gravé d’un animal fantastique. Crosse-réservoir recouverte de maroquin rouge et

brun avec frises or (manques importants au maroquin). Début du XVIII e siècle. 460 €

218 PISTOLET DE VÉNERIE A PERCUSSION par DEVISME. (36 cm). Fort canon damas bruni et à pans marqué

Fni. p. DEVISME A PARIS. Rayé intérieurement et portant hausse et guidon. Platine au même marquage.

Garnitures fer découpé. Monture à fût court à crosse type renaissance. Baguette à balancier. 1 000 €

219 CARABINE T A PERCUSSION AUTRICHIENNE par J.B EUGELHARD. (98 cm). Canon à pans marqué en

lettres d’or : JB EUGELHARD IN DURNBERG et décoré de frises et trophées vers la queue de culasse (manque

la cheminée). Platine décorée de volutes et signée d’EUGELHARD. Garnitures décorées de végétaux. Pontet

bois décoré de cervidés. Monture à fût long avec crosse à joue, tiroir de crosse, et embout en corne. Baguette

à embout laiton. 650 €

220 FUSIL DE CHASSE A DEUX CANONS JUXTAPOSÉS A PERCUSSION. (123 cm). Canons décorés de

végétaux à la queue de culasse. Platines signées BERGER FABRIQUANT D’ARMES A SAINT-ETIENNE et

gravées de scènes de chasse. Garnitures fer décorées en suite. Monture à fût court et crosse anglaise

(accident). Baguette bois. 90 €

221 COURT FUSIL MONOCANON DE VÉNERIE A BROCHE. (75 cm). Canon damas à longs pans au tonnerre.

Platine ciselée de volutes par VIEUSSE ARQUEBUSIER A MONTAUBAN. Ouverture par clef de garde-main

décoré en suite. Crosse anglaise sculptée d’arabesques et quadrillée à la poignée. 250 €

222 Non venu

223 FUSIL DOUBLE JUXTAPOSE A BROCHE Cal. 16. Canons damas. Platines marquées C. MARTINIER COLIN

A SAINT-ETIENNE. Ouverture par clef de sous-garde. Garde-main et crosse quadrillés (accident). 100 €

214

217

229

225

224

224 FUSIL DOUBLE JUXTAPOSÉ A BROCHE. Cal. 16. Canon damas. Platines et bascule gravées de frises

feuillagées. Ouverture par levier de pontet à volute. Le pontet est monogrammé en lettres d’or. Crosse anglaise

à poignée quadrillée. 220 €

225 CARABINE A BROCHE ET A BARILLET par MEYERS. (101 cm). Canon à pans avec hausse fixe et guidon.

Cadre fermé marqué MEYERS BREVETE. Barillet à six chambres. Double action. Crosse anglaise sculptée de

palmes et quadrillée à la poignée. (Rebronzée). 400 €

226 FUSIL GRAS T EN CHASSE.(120 cm). Canon avec guidon et hausse. Boîtier et levier d’armement poinçonnés.

Garnitures fer de type réglementaire. Crosse à fût long. 100 €

227 ***FUSIL DE CHASSE JUXTAPOSÉ “DARNE” CAL. 12. Deux canons (68 cm) juxtaposés avec extracteurs.

Boîtier gravé de fleurs à l'anglaise, marquage de Darne sur les “oreilles” de culasse. Crosse demi-pistolet

(37 cm). Dans un étui jambon cuir. 460 €

228 ***CARABINE DE MATCH SUISSE par BOEOKLE GLARUS SYSTÈME MARTINI. (131 cm). Fort canon à

pans marqué. FRANZ BLOCK IN WOKGI. Guidon réglable (manque hausse). Culasse tombante, pontet à

repose-main, double détente réglable. Monture à fût court avec crosse à joue et plaque de couche à bec.

600 €

229 ***CARABINE DE MATCH canon rayé par E. LEPRINCE A PARIS. (126 cm). Fort canon rayé marqué en

lettres d’or E. LEPRINCE A PARIS, daté 1885, numéroté 11 et gradué de 1 à 21. Hausse et guidon sous tunnel

réglable (alésage de bouche 11 mm). Culasse tombante, boîtier monogrammé or et argent. Détente réglable.

Monture à fût long avec crosse à joue. Plaque de couche à bec. Dioptre sur prolongement de la queue de

culasse réglable en site et en dérive. Pomme d’appui au fût. 1 800 €

LEPRINCE arquebusier exerce à Paris à partir de 1880.

230 ***CARABINE DE TIR SUISSE. (118 cm). Fort canon cannelé portant hausse réglable et guidon. Culasse

tombante. Boîtier gravé de feuillages animés de gibier et de chiens courant. Pontet décoré en suite. Double

détente réglable. Garniture acier avec plaque de couche accrochée. Monture à fût court avec crosse à joue et

sculpture d’arabesques. 2 600 €

231 ***CARABINE DE TIR SUISSE. (128 cm). Carabine de tir suisse par MAYOR, armurier à Montreux. Fort canon

rond avec hausse réglable et guidon. Système à bloc tombant. Fort pontet à prise de mains et pomme d’appui.

Poignée de soutien à l’avant, après double détente réglable. Garniture acier nickelé. Monture à fut court et

crosse orthopédique réglable. 3 400 €

231

230

35


36

PROCHAINES VENTES

SOUVENIRS HISTORIQUES ET ARMES ANCIENNES

Vente en Septembre à l’Hôtel Drouot

COLLECTION D’UN AMATEUR

GRAVURES, TABLEAUX - COIFFURES ET ÉQUIPEMENTS

ÉPÉES ET SABRES DES XVIII e ET XIX e

PISTOLETS, REVOLVERS, FUSILS RÉGLEMENTAIRES ET CIVILS

ARMES EN COFFRETS - ARMES U.S.

Vente de Décembre à l’Hôtel Drouot

IMPORTANT ENSEMBLE D’ORDRES DE CHEVALERIE ET DE DÉCORATIONS

SOUVENIRS DES CAMPAGNES D’OUTRE-MER

LÉGENDE DU CIEL

Images et objets de l’aviation, astronautique et tourisme

Hommage à Mermoz, affiches, maquettes, petit matériel, photos, montres,

courriers et autographes, prototypes, jouets, bronzes, bibelots, etc…

SAMEDI 21 JUIN 2003 - ESPACE TAJAN - 14 H

EXPERTS : MATHIAS PAPON (affiches), STÉPHANE GAVIOLI (montres)

POUR TOUT RENSEIGNEMENT, VEUILLEZ CONTACTER :

MARIE-SARAH VILLEROY - 01 53 30 30 83 - villeroy-m@tajan.org

JEAN-JACQUES EJARQUE - 01 53 30 30 04 - ejarque-jj@tajan.org

37


38

CONDITIONS DE VENTE ET ENCHÈRES

La vente sera faite au comptant et conduite en Euros (€).

Les acquéreurs paieront en sus des enchères, les frais suivants,

frais dégressifs par tranche et par lot :

jusqu’à 100 000 € : 17% + TVA soit 20,33% TTC

au-delà de 100 000 € : 12% + TVA soit 14,35% TTC.

GARANTIES

Conformément à la loi, les indications portées au catalogue engagent

la responsabilité de TAJAN, sous réserve des rectifications éventuelles

annoncées au moment de la présentation de l’objet et portées au

Procès-Verbal de la vente. Une exposition préalable permettant aux

acquéreurs de se rendre compte de l’état des biens mis en vente, il

ne sera admis aucune réclamation une fois l’adjudication prononcée.

Les restaurations et les retouches des œuvres ne sont pas signalées.

Les objets d’une valeur supérieure à 15 245 € figurant dans nos

catalogues sont vérifiés par l’association internationale « The Art Loss

Register » chargée de rechercher les œuvres d’art volées ou dont les

propriétaires auraient été spoliés.

ENCHÈRES

Les enchères suivent l’ordre des numéros au catalogue.

TAJAN est libre de fixer l’ordre de progression des enchères et les

enchérisseurs sont tenus de s’y conformer.

Le plus offrant et dernier enchérisseur sera l’adjudicataire.

En cas de double enchère reconnue effective par TAJAN, l’objet sera

remis en vente, tous les amateurs présents pouvant concourir à cette

deuxième mise en adjudication.

ORDRE D’ACHAT ET ENCHÈRES PAR TÉLÉPHONE

Si vous souhaitez faire une offre d’achat par écrit ou enchérir par

téléphone, vous pouvez utiliser le formulaire prévu à cet effet en fin de

catalogue. Celle-ci doit nous parvenir au plus tard 2 jours avant la vente

accompagnée de vos coordonnées bancaires.

Dans le cas de plusieurs offres d’achat d’égal montant, la première

offre reçue par TAJAN l’emporte sur les autres.

Les enchères par téléphone sont un service gracieux rendu aux clients

qui ne peuvent se déplacer. En aucun cas TAJAN ne pourra être tenue

responsable d’un problème de liaison téléphonique.

RETRAIT DES ACHATS

En cas de paiement par chèque ou par virement, la délivrance des objets

pourra être différée jusqu’à l’encaissement.

Dès l’adjudication, l’objet sera sous l’entière responsabilité de

l’adjudicataire. L’acquéreur sera lui-même chargé de faire assurer ses

acquisitions, TAJAN déclinant toute responsabilité quant aux dommages

que l’objet pourrait encourir, et ceci dès l’adjudication prononcée.

Les acheteurs sont invités à se renseigner auprès de TAJAN

+33 1 53 30 30 04 avant de venir retirer leurs objets. En effet TAJAN

dispose de plusieurs lieux de stockage, choisis en fonction des

disponibilités et de la nature des ventes.

La formalité de licence d’exportation peut requérir un délai de cinq à six

semaines, celui-ci pouvant être sensiblement réduit selon la rapidité avec

laquelle l’acquéreur précisera ses instructions à TAJAN.

TERMS OF SALE AND BIDS

The sale will be conducted in Euros (€).

Purchasers pay in addition to the hammer price, a buyer’s premium of :

from 0 to 100 000 € : 17% + VAT totalising 20,33%

for amounts superior to 100 000 € : 12% + VAT totalising 14,35%.

GUARANTEES

The auctioneer is bound by the indications in the catalogue, modified

only by eventual announcements made at the time of the sale noted

into the legal records thereof. Prospective bidders should inspect the

property before bidding to determine its condition, size, and whether

or not it has been repaired, restored or repainted. Exhibitions prior to

the sale at TAJAN or on the sale point permits buyers to establish the

condition of the works offered for sale, and therefore no claims will be

accepted alter the fall of the hammer.

Objects with a value of more than 15 245 € are verified

by the in international association « The Art Loss Register », which

researches stolen or despoiled works of art.

BIDS

Biddings will be in accordance with the lot numbers listed in the

catalogue or as announced by the auctioneer, and will be in

increments determined by the auctioneer.

The highest and last bidder will be the purchaser.

Should the auctioneer recognise two simultaneous bids on an object,

the lot will be put up for sale again and all those present in the

saleroom may participate in this second opportunity to bid.

ABSENTEE BIDS AND TELEPHONE BIDS

If you wish to make a bid in writing or a telephone bid, you should use

the form included at the end of this catalogue. This should be received

by us no later than two days before the sale accompanied by your

bank references.

In the event of identical bids, the earliest will take precedence.

Telephone bids are a free service designed for clients who are unable

to be present at an auction.

TAJAN cannot be held responsible for any problems due to technical

difficulties.

COLLECTION OF PURCHASES

If payment is made by cheque or by wire transfer, lots may not be

withdrawn until the payment has been cleared.

From the moment the hammer falls, sold items will become the

exclusive responsability of the buyer. The buyer will be solely

responsible for the insurance. TAJAN assumes no liability for any

damage to items which may occur after the hammer falls.

Buyers at TAJAN are requested to confirm with TAJAN +33 1 53 30 30 04

before withdrawing their purchases. TAJAN has several storage

warehouses depending on the type of goods sold at the auctions.

An export license can take five to six weeks to process, although this

time may be significantly reduced depending upon how promptly the

buyer supplies the necessary information to TAJAN.


ORDRE D’ACHAT / ABSENTEE BID FORM

ENCHÈRES PAR TÉLÉPHONE / TELEPHONE BID FORM

SOUVENIRS HISTORIQUES, ARMES ANCIENNES

PARIS HÔTEL DROUOT

VENDREDI 20 JUIN 2003 - 14 H 30 - SALLE 14

NOM ET PRÉNOM / NAME AND FIRST NAME

ADRESSE / ADDRESS

TÉL / PHONE PORTABLE / MOBILE

RÉFÉRENCES BANCAIRES / BANK REFERENCES NOM DE LA BANQUE / NAME OF BANK N° DE COMPTE / ACCOUNT N°

ADRESSE DE LA BANQUE / BANK ADDRESS N° DE TÉLÉPHONE DE LA BANQUE / BANK TEL N°

TÉLÉPHONE PENDANT LA VENTE / TELEPHONE DURING THE AUCTION

DATE

LOT N O

DESCRIPTION DU LOT / LOT DESCRIPTION

* LES LIMITES NE COMPRENANT PAS LES FRAIS LÉGAUX / THESE LIMITS DO NOT INCLUDE FEES AND TAXES

SIGNATURE OBLIGATOIRE / REQUIRED SIGNATURE

FAX

* LIMITE EN € / TOP LIMIT OF BID IN €

APRÈS AVOIR PRIS CONNAISSANCE DES CONDITIONS DE VENTE, JE DÉCLARE LES ACCEPTER ET VOUS PRIE D'ACQUÉRIR

POUR MON COMPTE PERSONNEL AUX LIMITES INDIQUÉES EN €, LES LOTS QUE J'AI DÉSIGNÉS.

I HAVE READ THE TERMS OF SALE, I GRANT YOU PERMISSION TO PURCHASE ON MY BEHALF THE FOLLOWING ITEMS WITHIN THE LIMITS INDICATED IN €.

FAXER À / PLEASE FAX TO +33 1 53 30 30 31


CORRESPONDANTS EN FRANCE ET À L’ÉTRANGER

BRETAGNE GRÉGOIRE COURTOIS

2 RUE YAN DARGENT

35000 RENNES

+33 2 23 42 04 78

EST

MIDI-PYRÉNÉES

AQUITAINE

CENTRE

BELGIQUE

MONACO

SUISSE

FRÉDÉRIC GASSER

COURS ALBERT SCHWEITZER - 55A RUE DU VAL SAINT GRÉGOIRE

68000 COLMAR

+33 3 89 30 14 53

BERNARD BRUEL

16 RUE SAINT JULIEN

81000 ALBI

+33 5 63 38 20 28

ALEXIS MARÉCHAL

GALERIE « L’AMI DES LETTRES »

5 RUE JEAN-JACQUES BEL

33000 BORDEAUX

+33 5 56 79 15 34

BRUNO PERRIER

7 RUE ALEXIS BESSART

71700 TOURNUS

+33 3 85 27 01 60

PHILIPPE SAINT

RUE COPPENS 3 (GRAND-SABLON)

1000 BRUXELLES

+32 2 511 64 27

ART MONACO S.A.

« LE VALLESPIR » 25 BOULEVARD DU LARVOTTO

98000 MONACO

CATHERINE NIEDERHAUSER

8 RUE DU GRAND CHÊNE

1002 LAUSANNE

+41 21 312 98 18

More magazines by this user
Similar magazines