Tubes

PrometheanEditions

by Gareth Farr | Percussion Quartet

PROMETHEAN EDITIONS

GARETH FARR

Tubes

Percussion Quartet


Gareth Farr

Tubes

Percussion Quartet

PROMETHEAN EDITIONS

WELLINGTON


Tubes (PE130) for Percussion Quartet by Gareth Farr (2008)

© Promethean Editions 2008

First edition © 2013 Promethean Editions Limited (201505)

Series Editor: Ross Hendy

Editor: Ben Woods

ISBN: 978-1-877564-30-7 (print)

ISBN: 978-1-77660-130-1 (ebook)

ISMN: 979-0-67452-192-5

Promethean Editions Limited

PO Box 10-143

Wellington

NEW ZEALAND

http://www.promethean-editions.com

No part of this publication may be reproduced in any form or by

any means without permission in writing from the Publisher.

PE130 – ii


Gareth Farr (1968)

Gareth Farr was born in Wellington, New Zealand. He began his studies in composition and

percussion performance at the University of Auckland. The experience of hearing a visiting

gamelan orchestra prompted his return to Wellington to attend Victoria University, where the

characteristic rhythms and textures of the Indonesian gamelan rapidly became hallmarks of

his own composition. Farr continued with postgraduate study in composition and percussion

at the Eastman School of Music in Rochester, NY, where his teachers included Samuel Adler

and Christopher Rouse.

The inclusion of his works in four events at the 1996 New Zealand International Festival of

the Arts inaugurated his career as a dedicated freelance composer. Since then, Farr’s music

has been heard at, or especially commissioned for, high-profile events including the 50th

anniversary of the New Zealand Symphony Orchestra ( From the Depths Sound the Great Sea

Gongs), the opening of the Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa ( Te Papa), and the

2000 Olympic Games in Sydney ( Hikoi, a concerto for percussionist Evelyn Glennie and the

NZSO). In 2003, a commission by the Auckland Festival resulted in Stone and Ice, composed

for the combined forces of the NZSO and the Auckland Philharmonia Orchestra. In 2006

Farr was made an Officer of the New Zealand Order of Merit, for his services to music and

entertainment. In the same year, the Royal New Zealand Ballet toured the country with their

brand new work The Wedding, featuring a score by Gareth Farr. At ninety minutes, it was

among the ballet company’s most ambitious projects, and combined Farr’s talents with those

of prominent New Zealand novelist and librettist Witi Ihimaera.

Farr’s music was integral to Maui – One Man Against the Gods, a stage show four years in the

making. First premiered in 2003, it featured aerial theatre, Maori kapa haka, contemporary

dance and song, with Farr’s stirring music, and toured a number of centres in New Zealand.

In more recent years, Farr has developed a fruitful collaboration with director and librettist

Paul Jenden, producing four comedy musicals. In 2007 Farr was appointed as Composer-

PE130 – iii


in-Residence for the Auckland Philharmonia Orchestra. The residency culminated in 2008

with the premiere of Ex Stasis, a symphonic song cycle for four soloists. In 2008, Farr also

celebrated the world premiere of his work Terra Incognita, for bass solo, choir and orchestra,

performed by Paul Whelan and the Orpheus Choir with the New Zealand Symphony

Orchestra. Farr’s artistic excellence was acknowledged when he received the Arts Foundation

of New Zealand’s Arts Laureate Award 2010, which aims to celebrate significant artistic

achievement as well as nurture future creative endeavours.

In March of 2014 Farr’s Concerto for Piano and Orchestra received its world premiere from

soloist Tony Lee and the New Zealand Symphony Orchestra, conducted by Pietari Inkenen.

Its UK premiere followed one year later, with Lee backed by the BBC Philharmonic, with

conductor Tecwyn Evans. The BBC Philharmonic included Farr’s work alongside Douglas

Lilburn’s Symphony No.2 as a programme to mark the 100th anniversary of the ANZAC

troops’ battle at Gallipoli during World War I. The concerto received critical acclaim,

described by the Dominion Post’s John Button as containing “marvellously free piano

writing surrounded by orchestral sounds that conjure up memories of Prokofiev ballets,

Ravel’s L’Enfant et les Sortileges and even the Bartok First Piano Concerto…the ear was tickled

bar after bar. I have no doubt that this marvellously inventive piano concerto is bound to

develop an international life all its own.”

Farr’s music is particularly influenced by his extensive study of percussion, both Western

and non-Western. Rhythmic elements of his compositions can be linked to the complex and

exciting rhythms of Rarotongan log drum ensembles, Balinese gamelan and other percussion

music of the Pacific Rim.

Latest information about the composer may be found at www.garethfarr.com.

PE130 – iv


Tubes (2008)

As the antithesis of Farr’s previous works for STRIKE Percussion such as Pukul (PE096) and

Ukare Funk (PE129) which exude machismo through large multi-percussion setups and high

energy playing, Tubes restricts each player to one simple instrument producing one pitch.

Farr utilises the interlocking playing techniques of Balinese gamelan music to create the

illusion of one polyphonic instrument from the four performers. The incessant pulse often

found in Farr’s music is constant throughout.

Tubes was commissioned for STRIKE Percussion with funding from Creative New Zealand

and received its premiere performance as part of their show Elemental at Downstage Theatre,

Wellington, New Zealand, on 3 July 2008.

Performance notes

Instruments

• The instruments for this work are four hollow aluminium pipes approximately 8–12cm

in diameter. Ideally all four pipes should be the same diameter with the choice based

on what is comfortable for the performers to handle. The pipe material must be thick

enough to be resonant when struck, but not too thick as to be heavy and cumbersome.

The material should be thicker than a drainpipe as to not easily be dented, but thinner

than scaffolding pipe. Each performer has just one pipe and holds it with the palm and

fingers near the centre in their non-dominant hand.

• The lengths of the pipe are to be ordered so that Percussion 1 has the highest pitch

(shortest pipe) and Percussion 4 the lowest sounding pitch (longest pipe). The pipes

should range between 25cm for Percussion 1, and 55cm for Percussion 4, with Percussion

2 and 3 fitting in between at approximately 35cm and 45cm respectively. These

measurements are only a guide and the ensemble should use their judgement when

sourcing the instruments for this work.

PE130 – v


• The pitches produced are not critical and so have not been specified but the ensemble

should work to make each pitch distinct so that the mixture of overtones creates a rich

but pleasant sonority when all four are played simultaneously.

Beater

• The beater used to strike the aluminium tube should ideally be a steel rod with a felt tip.

The rod should be solid steel, similar in diameter to a regular drumstick (~1.5cm) but

slightly shorter at around 30cm in length. A taper is not necessary. At the tip must be

a layer of thick felt to act as the main beater surface. The felt should be approximately

0.3cm thick and extend about 3cm down the shaft.

• If the ensemble cannot source or create a beater as described above, a felt tipped metal

shafted beater—as sometimes used by tenor drum players of a drumline—may be used.

Playing technique

• The hollow aluminium pipe is to be held near the centre in the non-dominant hand and

the beater in the dominant hand. The pipe is ideally held on an angle (not vertical nor

horizontal) so that a quasi-normal sticking action can be used.

• All regular noteheads are to be played with a moderately firm grip on the aluminium

pipe and by striking the pipe with the felt tip of the beater. This should produce a

deadened but semi-pitched

À

tone.

• Noteheads with the (open) symbol are to be played by throwing the pipe a short

distance out of the hand and hitting it with the felt tip of the beater. You will need to

throw the pipe prior to the moment when the note must sound. The distance the pipe

travels from the hand should be minimal, as to minimize the risk of losing control and

dropping the pipe, but far enough to be free in the air when struck to produce a resonant

tone. The time in the air should also be equal to the notated duration before the pipe is

caught again, and therefore damped by the hand.

• ¿ noteheads are to be played by firmly gripping the aluminium pipe and striking with

the metal shaft of the beater. This metal-on-metal sound should be harsh and contrasting

to the regular playing technique for this work.

• In the penultimate measure of work, during the bar rest, the aluminium pipe should be

turned to be horizontal and perpendicular to the players dominant arm and beater. To

play the final measure, throw the pipe in the air—higher than previously—and then hit

upwards at one end of the pipe. Using the correct amount of force, ensure the pipe rotates

180 degrees before catching it again.

PE130 – vi


TUBES

Gareth Farr

Percussion 1

Percussion 2

Percussion 3

Percussion 4

Π= 160

ã 4 8 œ œ œ œ œ œ œ œ 4 6 .

pp

ã 4 8 œ œ œ œ œ œ œ œ 4 6 .

pp

ã 4 8 œ œ œ œ œ œ œ œ 4 6 .

pp

ã 4 8 œ œ œ œ œ œ œ œ 4 6 .

pp

œ À œ À œ œ œ œ

cresc. poco a poco

≈ œ À . Œ œ œ œ œ

J

cresc. poco a poco

‰ J

œ À Œ œ œ œ œ

cresc. poco a poco

‰. œ À Œ œ œ œ œ

R

cresc. poco a poco

4

4

4

4

≈ œ À . Œ œ œ

J

‰ J

œ À Œ œ œ

‰.

œ À Œ œ œ

R

œ À œ À œ œ

4 3 ‰ œ À Œ œ 4 9 J

4 3 ‰. œ À Œ œ

R

4 9

4 3 œ À œ À œ 4 9

4 3 ≈ œ À . Œ œ

J 4 9

5

ã 4 9 ‰. œ À Œ œ œ œ œ œ œ œ .

R

4 9 4 9 4 9

4 5 4 5 4 5 4 5 .

œ À œ À œ œ œ

≈ œ À . Œ œ

J


œ À

J

Œ

4 3 4 3 4 3 4 3 4 2 4 2 4 2 4 2 4 7 4 7 4 7 4 7

ã

œ À œ À œ œ œ œ œ œ œ

.

.

≈ œ À . Œ œ œ œ

J


œ À Œ œ

J

‰.

œ À

R

Œ

ã

≈ œ À . Œ œ œ œ œ œ œ œ

J

.

.


œ À Œ œ œ œ

J

‰.

œ À Œ œ

R

œ À

œ À

ã


œ À Œ œ œ œ œ œ œ œ

J

.

.

‰.

œ À Œ œ œ œ

R

œ À œ À œ

≈ œ À .

J

Œ

9

ã

4

7

‰.

œ À Œ œ œ œ œ œ

R

.

4

.

œ À œ À œ œ

4 3 ≈ œ À . Œ œ 4 2 ‰ œ À Œ 4 5 ‰. œ À Œ œ œ œ

J

J

.

R

4 3 4 2 4 5

4 3 4 2 4 5

4 3 4 2 4 5

4 3 4 3 4 3 4 3

ã

7

4

œ À œ À œ œ œ œ œ

.

4

.

≈ œ À . Œ œ œ

J

‰ J

œ À Œ œ

‰.

œ À

R

Œ

œ À œ À œ œ œ

.

ã

4

7

≈ œ À . Œ œ œ œ œ œ

J

.

4

.

‰ J

œ À Œ œ œ

‰.

œ À Œ œ

R

œ À

œ À

≈ œ À . Œ œ œ œ

J

.

ã

4

7

‰ J

œ À Œ œ œ œ œ œ

.

4

.

‰.

œ À Œ œ œ

R

œ À œ À œ

≈ œ À .

J

Œ

‰ J

œ À Œ œ œ œ

.

14

ã 4 3 . œ À œ À œ

mf

ã 4 3 . ≈ œ À . Œ œ

J

mf

ã 4 3 . ‰ œ À Œ œ J

mf

ã 4 3 . ‰. œ À Œ œ

R

mf

4 2 ≈ œ À . Œ 4 1 ‰ œ À 4 3 ‰ œ À Œ œ

J J J

.

4 2 ‰ œ À Œ 4 1 ‰. œ À 4 3 ‰. œ À Œ œ

J

.

R R

4 2 ‰. œ À Œ 4 1 œ À 4 3 œ À œ À œ .

R

4 2 œ À œ À 4 1 ≈ œ À .

J 4 3 ≈ œ À . Œ œ

J

.

œ À œ À œ

pp cresc.

≈ œ À . Œ œ

J

‰ J

œ À Œ œ

‰.

pp cresc.

pp cresc.

œ À Œ œ

R

pp cresc.

≈ œ À . Œ œ

J

‰ J

œ À Œ œ

‰.

œ À Œ œ

R

œ À œ À œ

‰ J

œ À Œ œ

‰.

œ À Œ œ

R

œ À œ À œ

≈ œ À . Œ œ

J

‰.

œ À Œ œ

R

œ À œ À œ

≈ œ À . Œ œ

J

‰ J

œ À Œ œ

4

4

4

4

Tubes © 2008 Promethean Editions Ltd

This Edition © 2013 Promethean Editions Ltd PE130 – 1

ISMN: 979-67452-192-5


22

4

ã

ã

ã

ã

4

4

4

.

.

.

.

Œ ‰ ¿ Œ ¿ J

ff

‰ ¿ Œ ¿ Œ J

ff

Œ ¿ Œ ‰ ¿ J

ff

Ó ‰ ¿.

ff

Œ œ œ œ

mp

Œ œ œ œ

mp

Œ œ œ œ

mp

¿ œ œ œ

mp

4 3 œ À œ À œ 4 ≈ œ À . œ À œ À œ 4 6 ‰ ¿ Œ œ œ œ œ 4 ≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À

J

4 3 J J J

4 3 ≈ œ À . Œ œ

J 4 ‰ œ À ‰. œ À 4 6 ff mp

Œ œ ‰ ¿ Œ œ œ œ œ 4 ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À 4 3 J R J J R J R

4 3 ‰ œ À Œ œ 4 ‰. œ À ‰ œ À Œ œ 4 6 ff mp

‰ ¿ Œ œ œ œ œ 4 ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À 4 3 J R J J R J R J

4 3 ‰. œ À Œ œ

R

4 œ À ≈ œ À . Œ œ

J 4 6 ff mp

‰ ¿ Œ œ œ œ œ 4 œ À ≈ œ À . œ À ≈ œ À . 4 3

J J J

ff mp

28

ã 4 3 ‰ ¿ Œ œ 4 ≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À 7 8 ¿ ‰ ¿ Œ. 4 6 œ À œ À œ œ œ œ 8 5 ‰ ¿ ¿ ‰ ¿ 4 J J J

J J J J

ã 4 3 ff

mp

‰ ¿ Œ œ 4 ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À 7 ff

8 4 6 mp

Œ ≈ ¿.

¿ ‰ ≈ œ À 8 5 ff

. Œ œ œ œ œ ‰ ¿ ‰ ¿ ‰ 4 J J R J R J

J

J J

ã 4 3 ff

mp

‰ ¿ Œ œ 4 ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À 7 ff

8 4 6 mp

Œ ¿ ‰ ¿ ¿ ‰ œ À 8 5 ff

Œ œ œ œ œ ‰ ¿ ¿ Œ 4 J R J R J

J J J J J

ã 4 3 ff

mp

‰ ¿ Œ œ 4 œ À ≈ œ À . œ À ≈ œ À . 7 ff

mp

8 ‰ ¿ Œ ‰. ¿ ‰ 4 6 ‰. œ À Œ œ œ œ œ 8 5 ff

‰ ¿ Œ ¿ 4 J J J J R R

J J

ff

mp

ff

mp

ff

33

ã

ã

ã

ã

4

4

4

4

≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À

J J

mp

‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰.

J R J

mp

‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À

R J R J

œ À mp

≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J

mp

œ À

R

4 3 œ À œ œ 4 ≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À 4 3 ‰ ¿ Œ œ

J J

J

4 3 Œ œ œ 4 ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À 4 3 ff

mp

‰ ¿ Œ œ

J R J R J

4 3 Œ œ œ 4 ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À

R J R J 4 3 ff

mp

‰ ¿ Œ œ J

4 3 Œ œ œ 4 œ À ≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J 4 3

ff

mp

‰ ¿ Œ œ J

ff

mp

≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J


‰.

œ À ‰.

J

œ À ‰

R

œ À ≈ œ À .

J

œ À ‰

R

œ À ‰.

J

œ À

œ À

J

œ À

R

38

ã ‰ ¿ Œ œ J

ff

mp

ã ‰ ¿ Œ œ J

ff

mp

ã ‰ ¿ Œ œ J

ff

mp

ã ‰ ¿ Œ œ J

ff

mp

4

4

4

4

≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J


‰.

œ À ‰.

J

œ À ‰

R

œ À ‰

R

œ À ‰.

J

œ À

œ À ‰.

J

œ À ‰

R

œ À ≈ œ À . œ À ≈ .

J J

≈ œ À . œ À ≈ œ À . ‰ ¿

J J J

œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ff

‰ ¿

R J R

œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ff

‰ ¿

J R J R J

œ À œ À ≈ œ À . œ À ff

‰ ¿

J J

ff

≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À

J J

mp

‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À

J R J R

mp

‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À

R J R J

œ À mp

≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J

mp

≈ œ À . œ À ‰ ¿ ‰ ¿

J

‰ œ À ‰. œ À ff

‰ ¿ ‰ ¿

J R

‰. œ À ‰ œ À ff

‰ ¿ ‰ ¿

R J

ff

œ À ≈ œ À . ‰ ¿ ‰ ¿

J

ff

PE130 – 2


43

ã ≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À

J J

mp

ã ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À

J R J R

mp

ã ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À

R J R J

ã œ À mp

≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J

mp

≈ œ À . œ À ≈ œ À . ‰

J J


‰.

œ À ‰.

J

œ À ‰

R

¿

J

ff

œ À ‰ œ À ‰ ¿

R

œ À ‰. œ À ff

‰ ¿

J R J

ff

¿

J

ff

œ À ≈ œ À . œ À ‰

J

≈ œ À . œ À ≈ œ À . œ À

J J

mp

‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À

J R J R

mp

‰. œ À ‰ œ À ‰. œ À ‰ œ À

R J R J

œ À mp

≈ œ À . œ À ≈ œ À .

J J

mp

rit. (2nd time only)

‰ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿

‰ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ .

‰ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ .

‰ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ .

.

47

ã

ã

ã

ã

Π= 120

. Œ ¿ œ Œ

mp

¿

. œ

mp

¿ œ ¿

. ‰ œ Œ Œ œ œ J

mp

. Œ œ Œ ≈ œ.

J

mp

‰ œœ¿ œ À œ À œ À

À À À

3

Œ œ œ œ œ

Œ ‰ J

œ Œ ¿

Œ ¿ Œ ¿

3

Œ ¿ œ ¿

‰ J

œ ¿ ‰ J

œ œ

Œ œ ‰.

Œ ‰ J

œ À Œ ¿

œ‰ œ

R J

Œ ¿ Œ ¿

Œ ¿ œ œ Œ ¿

Œ œ œ ‰ œ À œ À œ À

À À À

3

‰ œ œ Œ œ œ œ

3

Œ ¿ Œ ¿

‰ œ œ À ‰ œ À œ œ À

Œ ‰ œ Ó J

Œ ¿ Œ ¿

À À

Œ ¿ Œ ¿

‰ œ

J œ œÀ œ

œ Œ ‰ œ Œ J

Œ ¿ Œ ¿

53

ã œ ¿ Œ œ œ

œ À œ À œ À Œ ¿

. œ œ ≈ œ œ ‰ œ œ ¿

Œ ¿ Œ ¿ œ œ

Œ ¿ œ ‰ J

œ

ã

ã

ã

‰ œ ¿ œ ≈ œ.

J J

Œ œ ‰ J

œ ¿

Œ ‰ J

œ Œ ¿

3

œ À œ À œ À Œ ¿

3

œ À œ À œ À Œ ¿

3

œ À œ À œ À Œ ¿

3

. œ œ ≈ œ œ Œ œ œ ‰

Œ ¿ Œ ‰ œ œ

Œ ¿ Œ ¿

À Œ ¿ Œ œ œ ‰

‰. œ ≈ œ.

R J

‰ œ œ Œ

œ.

œ ≈ œ.

J

œ œ ‰ ¿

‰ œ ‰ œ ‰ œ À ‰ J

œ

Œ œ Œ

3

3

œ À

J

‰ J

œ

Œ ¿ Œ œ œ

58

ã ≈ œ.

≈ œ.

Π
J J

ã

‰ œ ‰ œ Œ ¿


Ó Œ œ

Œ œ œ œ œ ‰ J

¿

œ œ œ ‰ œ œ Œ ‰ J

¿

3

‰ J

œ À ‰ Œ ‰ J

œ À ‰ œ À œ œ

3 3

‰ ‰ J

œ À Œ œ À ‰ œ À ‰ œ œ

‰ œ À ‰ œ À ‰ œ À ‰ œ À ‰ J J

.

À À À À

3

Œ œ œ œ ‰ œ

.

ã

ã

‰.

œ ‰.

R

œ Œ ¿

R

Œ œ œ ¿

Œ œ œ œ œ ‰ J

¿

œ œ œ ‰ J

¿ Ó

3

3 3

Ó Œ ‰ ¿ J

Ó Œ ‰ ¿ J

3 3

Œ œ À ‰ œ À Œ œ À œ œ

3

Œ ‰ J

œ À ‰ Œ œ À œ œ

‰ œ À ‰ œ À ‰ œ À ‰ œ À ‰ J J

.

À À À À

3

Œ œ œ œ ‰ œ

3

.

3

3

3

PE130 – 3


63

ã

ã

ã

ã

.

.

.

.

œ À œ À œ À œ À


œ À œ À œ À œ À


‰ œ œ À J À À


J œ œÀ J œ

‰ œ

J œ œÀ œ œ ∑

‰ œ

J œ œÀ œ œ ∑

∑ ‰ œ œ J J œ œÀ J œ

À À À À

À À

‰ œ œ œ œ œ ∑


‰ œ œ œ œ œ

œ œ œ


œ œ

∑ œ œ œ œ œ


‰ œ œ œ œ œ À J J œ


‰ œ œ œ œ œ À J J œ

69

ã œ À œ œ À œ œ œ À

ã

ã

ã

3


œ À œ œ À œ œ œ À

3


‰ œ œ œ À œ œ œ À œ À œ À œ À œ œ À

‰ œ œ œ À œ œ œ À

3


‰ œ œ œ À œ œ œ À œ À œ À œ À œ œ À

‰ œ œ œ À œ œ œ À 3



‰ œ ‰ œ Œ ‰ œ À ‰ J


Œ œ œ œ À ‰ œ À

3

À À œ œ Œ œ œ ‰


œ œ ‰ œ œ ‰ œ œ


Œ œ œ ‰ œ œ œ œ

3

‰ œ œ Œ œ œ œ œ

3

Œ. œ œ Œ œ

œ œ ‰ Œ œ œ œ œ

.

.

.

.

3

3

accel. poco a poco

75

ã œ œ œ À œ œ œ œ œ

cresc. poco a poco

ã œ œ œ œ œ œ œ œ

cresc. poco a poco

ã œ œ œ œ œ œ À œ œ

cresc. poco a poco

ã œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ À œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ À œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ œ œ œ À œ

œ œ œ À œ œ œ œ À œ

œ œ œ œ À œ œ œ À œ

œ œ œ œ œ À œ œ À œ

œ œ œ œ œ À œ œ œ œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ œ œ œ À œ œ œ À œ œ œ œ œ œ

œ œ œ À œ œ œ À œ œ œ œ œ À œ œ œ œ œ

œ œ œ œ À œ œ œ œ À œ œ œ œ œ œ À œ œ

cresc. poco a poco

81

ã œ œ œ œ œ À œ œ œ œ À œ œ œ À œ œ œ À œ

ã œ œ À œ œ œ œ œ À œ œ œ œ œ À œ œ œ À œ

ã œ œ œ À œ œ œ À œ œ œ œ œ œ À œ œ œ À œ

ã œ œ œ œ À œ œ œ œ À œ œ œ œ À œ œ œ À œ

œ œ À œ œ œ œ œ œ

œ œ œ À œ œ œ œ À œ

œ œ œ œ À œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ œ œ À œ œ œ œ

œ œ œ À œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ À œ œ œ œ

œ œ À œ œ À œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ À œ œ œ œ

œ œ À œ œ À œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

87

ã œ œ œ œ œ œ œ À œ

ã œ œ œ œ À œ œ œ œ

ã œ œ œ À œ œ œ œ À œ

ã œ œ À œ œ œ œ œ œ

œ œ À œ œ œ œ œ œ

œ œ œ À œ œ œ œ À œ

œ œ œ œ À œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ À œ

œ œ À œ œ À œ œ œ À œ

œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ œ œ œ œ œ œ

œ œ À œ œ À œ œ œ À œ

œ œ À œ œ À œ œ À œ œ À

œ À œ œ À œ œ À œ œ À f

œ

œ œ À œ œ À œ œ À f

œ œ À

œ À œ œ À œ œ À œ œ À f

œ

f

(prepare pipe)


(prepare pipe)


(prepare pipe)


(prepare pipe)


Ó Œ œ À^

Ó œ À^ Œ

Œ œ À^ Ó

œ À^ Œ Ó

PE130 – 4


PROMETHEAN EDITIONS

More magazines by this user
Similar magazines