LAND un - Culture et Bilinguisme

alsacezwei.voila.net

LAND un - Culture et Bilinguisme

LUS_175:LUS_175 28/07/10 14:33 Page 4

➜ Bioscope : moins de

visiteurs que prévu

LE PARC D’ATTRACTIONS et de loisirs Bioscope,

consacré à l’homme et à son environnement,

est installé à côté de l’Ecomusée

d’Alsace à Ungersheim. Ouvert en juin 2006,

ce parc a été l’objet d’une convention de

délégation de service public entre les collectivités

territoriales -Conseil régional, Département

du Haut-Rhin - grâce au Symbio ou

Syndicat Mixte du Bioscope présidé alors par

Hubert Haenel, et la Compagnie des Alpes.

Celle-ci est le principal opérateur français de

parcs de loisirs. L’investissement initial de

30 millions € a été cofinancé par les collectivités

alsaciennes à hauteur de 49 %. Un

deuxième investissement du même montant

était prévu pour une extension, lorsque le Bioscope

compterait 400 000 visiteurs annuels.

Cet investissement n’a jamais eu lieu. Et pour

cause. Car pour sa 4e saison (2009), ce parc

n’a attiré que 100 000 visiteurs, de méchantes

langues parlant même que de 70000

entrées payantes. Il n’emploie que 22 salariés

permanents. On est loin des prévisions initiales.

Le déficit cumulé, est estimé à 5 mil-

4 Land un Sproch 175

Cigogneries

Soll man lachen oder weinen?

France 3 Alsace

Audiences en berne

La chute d'audience du samedi 17h est impressionnante.

Ainsi, l’émission «Quoi de neuf,

la terre?» fait moins de 5 % alors qu’à l'époque

de «Sür un siess» l'audience dépassait... 40%.

Les émissions du samedi après-midi « sont

malmenées». Le journal régional stagne à 18%

et la locale ne dépasse pas les 14%. Seule

satisfaction : l’émission du dimanche matin

« Gsun’Theim » qui atteint les 21,6% est en

progression de 5 points. Ben oui, elle est bilingue,

les dialectes sont présents. La station

vieillit et la suppression de l’émission bilingue

et culinaire de Simone Morgen thaler a été

une grande « victoire » stratégique.

lions € l’an dernier. Il est pris en charge par la

Caisse des Dépôts, l’actionnaire de référence

de la Compagnie des Alpes. Pour que le Bioscope

ne soit plus en déficit il faudrait, selon un rapport

d’experts, 500 000 visiteurs annuels.

Faut-il continuer la gabegie ? Mais la fermeture

du parc ne solliciterait-elle pas trop fortement

les finances des Collectivités afin de compenser

l’investissement de cette Compagnie ?

Ein Mann wurde im Mai in Lorient zu einem Jahr Gefängnis verurteilt, weil er in einer

Kleinkinderschule, in die er gewaltsam eingedrungen war, die Vesperbrote gestohlen

hatte. Er wurde noch vor Ort von der Polizei verhaftet und gleich abgeurteilt. Vorbestraft

war der Mann, der in sehr ärmlichen Bedingungen lebt, schon 16mal wegen kleinerer

Vergehen und Eindringen in Schulräume. Szenewechsel, der mit dem Vorhergehenden

natürlich gar nichts zu tun hat.

Die Kosten der Garden-Party, die letztes Jahr am 14. Juli im Elysée-Palast geschmissen

wurde, lagen bei 732.826€€, also kam es auf rund 100€ für jede eingeladene Person zu

stehen. Das fand der Abgeordnete René Dosière heraus, der der SP nahe steht. Er hat sich

auf die Untersuchung der Ausgaben der Ministerstellen und des Elysée-Palastes spezialisiert.

Er stützte sich dabei auf die Informationen, die die Dienststellen des Ersten Ministers

François Fillon, ihm liefern mussten. Sie gaben ihm schriftlich die Gästezahl an: 7.500.

Es wird niemand überraschen, dass das Steh-Buffet das meiste Geld verschlang : 313.618€;

gefolgt wird es von den sehr kostspieligen Zelten (Aufbau, Abbau, Instandsetzen),

(295.921€) und der Sparte Champagner (43.128€). Die „verschiedenen Unkosten“, wie

das Drucken der Einladungen, das Aufräumen und Putzen, usw. kamen auf 80.159€. „Bis

jetzt waren die wirklichen Kosten nicht bekannt, denn der Elysée-Palast ließ über die Verwaltung

des Matignon-Palastes- als Information nur einen Teil der Kosten durchsickern:

419.213€ im Jahr 2007, 2008 waren es 475.523€“, nahm René Dosière, gutgelaunt zur

Kenntnis. „Mit dieser Antwort bemerkt man zudem, dass Jahr für Jahr die Zahl der Gäste

steigt: 2007 waren es 5 500, 2008 7050, und 2009 waren es 7 500“ fügt er hinzu. „Im

letzten Bericht des Elysée-Palastes über dieses Thema ist die Rede von einer Verminderung

der Unkosten pro Person um 11%. Doch dieser Bericht erwähnt nicht die Gästezahl

und die Gesamtunkosten, die noch nie so hoch lagen (...) Wirklich, im Elysée lautet das

Motto: immer mehr“, witzelt der Abgeordnete des Departements Aisne. Um den Groll der

Nation auf verschiedene Affären zu dämpfen hat jetzt Präsident Nicolas Sarkozy in einer

Zeit der Sparsamkeit, diese Garden Party, eines der Überbleibsel einer monarchistischen

Republik und die ihm nicht behagte abgeschafft. Endlich.

➜ Traduction insensée

A STRASBOURG, les travaux sont nombreux

autour du Pont de l’Europe et la circulation

vers Kehl/Rhein difficile. Des panneaux d’information

bilingues ont été apposés, côté

français. Bravo. Certes, il y a un os dans le

fromage, on lit : « Circulation alternée, Alternieden

Verkehr ». Was ist das ? Neudeutsch,

Denglisch ? Il paraît que le bilinguisme français-langue

régionale se porte bien chez nous.

Moins de cinq euros auraient suffi pour disposer

d’un texte correct en allemand.

➜ Combattre dans

l’armée française

LE SECRÉTAIRE D’ETAT aux Anciens Combattants,

Hubert Falco a fait remettre aux

« combattants de l’armée française 1939-

1945, en reconnaissance de (leur) action

pour la France » un diplôme. Le directeur de

l’office national des anciens combattants du

Bas-Rhin a souligné que « ce diplôme sera

remis à tous les combattants 39-45, y compris

les Incorporés de force dans l’armée allemande

». La formulation du diplôme est la

même pour tous les anciens combattants :

les Incorporés de force d’Alsace et de Moselle

seront remerciés pour avoir combattu

dans l’armée française ! C’est cela l’Histoire

avec un grand H et les mythes.

➜ Et un chaperon, un

LE PRÉFET du Bas-Rhin et de Région, sur

ordre des services parisiens, a souhaité participer

aux réunions des élus de l’Eurodistrict

CUS-Ortenau. La confiance règne. Ainsi

les élus alsaciens travailleront en réunion

plénière, voire en commission, sous l’œil inquisiteur

d’un préfet. Ni le Land de Bade-Wurtemberg,

ni l’Etat fédéral allemand n’ont de

telles exigences. Elus alsaciens pas adultes.

Des fois qu’il leur viendrait à l’idée de prendre

l’Eurodistrict tout à fait au sérieux dans une

République Une et Indivisible. Le grand rapporteur

de leurs faits, paroles et gestes à la

centrale parisienne veille. Vous avez dit l’œil

de Moscou ?

➜ Ca vient des Prussiens

LORS DU VIOLENT ORAGE du 6 juin dernier,

des coulées de boue ont à nouveau envahi

les rues de Mommenheim. Le Strenggraben,

le Minversheimergraben et le Gebolsheimerbach

ont débordé. C’est une infor

Similar magazines