11.03.2020 Views

Touring Mars 2020

You also want an ePaper? Increase the reach of your titles

YUMPU automatically turns print PDFs into web optimized ePapers that Google loves.

MAGAZINE LE PLUS LU DE SUISSE #3 | MARS <strong>2020</strong> | FR. 4.50<br />

ROAD-TRIP POUR<br />

TROIS OURS BRUNS<br />

Le quotidien exigeant des<br />

convoyeurs d’animaux de zoo<br />

Le Salon<br />

en piste<br />

5000<br />

entrées au GIMS<br />

en jeu<br />

DE LA POLYNÉSIE<br />

AU BLEU DANUBE<br />

La croisière se réinvente


CROISIÈRE FRANCOPHONE AVEC CONFÉRENCIERS<br />

Couleurs latines,<br />

du tango à la samba<br />

Argentine - Uruguay - Brésil<br />

VOTRE ITINÉRAIRE DU 27 MARS AU 8 AVRIL 2021<br />

Croisières d’exception vous invite à un merveilleux voyage sous les couleurs latines, de Buenos Aires<br />

à Rio de Janeiro. Vous serez accompagnés par une équipe francophone et profiterez des conférences<br />

passionnantes d’Isabelle Arnon (directrice de croisière), Patrick Bauer (spécialiste en géopolitique) et<br />

Pierre-Jean Furet (historien) pendant les soirées et les journées de navigation.<br />

J1 & 2 | Genève • Buenos Aires (Argentine)<br />

Vous serez accueilli à l’aéroport de Genève et décollerez<br />

à destination de Buenos Aires (avec ou sans escale), où<br />

vous arriverez le lendemain. Vous embarquerez à bord<br />

du Celebrity Silhouette.<br />

J3 | Buenos Aires (Argentine)<br />

La capitale argentine, mélange d’élégance, de tradition<br />

et de modernité est profondément européenne et latine.<br />

Chaque quartier dévoile une partie de sa personnalité<br />

et saura vous séduire à sa manière !<br />

J4 | Montevideo (Uruguay)<br />

Marchés artisanaux traditionnels, superbes plages, ruelles<br />

animées, jardins et places font de cette ville empreinte<br />

d’un passé colonial vivace une escale particulièrement<br />

agréable.<br />

J5 | Punta del Este (Uruguay)<br />

Ce petit village de pêcheurs est devenu au fil du temps<br />

la station balnéaire la plus célèbre et la plus chic<br />

d’Uruguay, bien souvent comparée à Saint-Tropez.<br />

J6 & 7 | En mer<br />

Durant ces journées en mer, vous assisterez aux conférences<br />

de nos intervenants.<br />

J8 | Santos (Brésil)<br />

La ville possède de magnifiques plages et des ruelles<br />

étroites dans lesquelles circulent des tramways ainsi que<br />

deux emblèmes : le café et le célèbre footballeur Pelé.<br />

J9 | Ilhabela (Brésil)<br />

Vous partirez à la découverte d’Ilhabela. L’île renferme un<br />

cœur verdoyant composé de 360 cascades cachées et de<br />

sommets qui dépassent une altitude de 1 000 mètres.<br />

Vous pourrez vous rendre jusqu’aux impressionnantes<br />

chutes de Toca (en option).<br />

J10 | Buzios (Brésil)<br />

Vous découvrirez la péninsule abritant l’agréable station<br />

balnéaire de Buzios. Vous profiterez de vues panoramiques<br />

spectaculaires sur les environs puis vous vous<br />

dirigerez vers Ponta da Lagoinha, souvent appelé<br />

l’Himalaya brésilien.<br />

J11 | Rio de Janeiro (Brésil)<br />

La bouillonnante Rio de Janeiro est l’une des villes les<br />

plus populaires et les plus éclectiques du pays. Parmi<br />

ses trésors, le mont Corcovado coiffé par l’emblématique<br />

statue du Christ Rédempteur, le fameux Pain de Sucre ou<br />

encore la mythique plage de Copacabana.<br />

J12 & 13 | Rio de Janeiro (Brésil) • Genève<br />

Vous débarquerez après le petit déjeuner et rejoindrez<br />

l’aéroport afin de décoller à destination de Genève (avec<br />

ou sans escale) où vous arriverez le lendemain.<br />

Deux forfaits excursions en option et extension<br />

de 5 jours aux chutes d’Iguazú.<br />

Océan<br />

Pacifique<br />

Chutes d’Iguazú<br />

(Extension optionnelle<br />

post-séjour)<br />

Buenos<br />

Aires<br />

2/3<br />

ARGENTINE<br />

13<br />

BRÉSIL<br />

São<br />

Paulo<br />

Genève<br />

11/12<br />

Rio de<br />

Janeiro<br />

10 Buzios<br />

8<br />

9 Santos<br />

Ilhabela 7<br />

Océan<br />

URUGUAY 6 Atlantique<br />

4 5 Punta del Este<br />

Montevideo<br />

Genève<br />

1<br />

À partir de<br />

CHF 5 690.- / pers.<br />

CHF 5 190.- / pers. *<br />

au départ de Genève<br />

Pour toute réservation avant<br />

le 31 mars <strong>2020</strong> avec le code REVE<br />

Nos prix comprennent :<br />

Le transport aérien aller/retour de Genève<br />

(avec ou sans escale) en classe économique<br />

I Les transferts I La croisière dans la catégorie<br />

choisie en pension complète (hors boissons)<br />

I L’encadrement du groupe par le personnel<br />

de Croisières d’exception I Les conférences<br />

I Les pourboires au personnel de bord I Les<br />

taxes aériennes et de sécurité connues au<br />

23/12/2019, réajustables I Les taxes portuaires I<br />

Le port des bagages en gare maritime.<br />

Nos prix ne comprennent pas :<br />

Le pré et post-acheminement de votre<br />

résidence jusqu’à Genève I Les excursions I<br />

L’extention aux chutes d’Iguazú I Les boissons<br />

I Les dépenses personnelles à bord ou lors des<br />

excursions I Les pourboires d’usage aux guides<br />

et aux chauffeurs au cours des excursions.<br />

Le Celebrity Silhouette<br />

Demandez la brochure au 022 909 28 00 du lundi au vendredi de 9 h à 18 h, par mail à<br />

contact@croisieres-exception.ch ou rendez-vous sur www.croisieres-exception.ch/brochures<br />

(renseignez le code TOBRE)<br />

Notre agence : ES VOYAGES+VACANCES SA<br />

17 Grand-Rue - 1204 Genève<br />

Cette croisière est organisée par Croisières d’exception / Licence n° IM075150063 - Les invités seront présents sauf cas de force majeure - Programme garanti à partir de 30 inscrits -<br />

*Prix par personne incluant la réduction, en cabine intérieure catégorie 11 base double, les vols A/R depuis Genève, les transferts, la pension complète (sauf boissons), les conférences,<br />

les taxes aériennes et portuaires, pourboires au personnel de bord - Crédits photos : © iStock, © Celebrity Cruises et © Croisières d’exception.<br />

Création graphique : nuitdepleinelune.fr


SOMMAIRE<br />

Initiation<br />

à la conduite<br />

électrique.<br />

26<br />

Nouvelle vie<br />

anglaise pour<br />

3 ours vaudois.<br />

32<br />

Test approfondi<br />

de l’Opel Corsa.<br />

46<br />

L’ÉDITO<br />

MAGAZINE LE PLUS LU DE SUISSE<br />

Un Salon de Genève entre avenir<br />

et crue réalité contemporaine<br />

On éprouve un étrange sentiment à<br />

l’aube de cette 90e édition du Salon de<br />

l’auto, à l’image de l’appellation désormais<br />

consacrée Geneva International<br />

Motor Show, le GIMS. Un acronyme tendance<br />

laissant présager que l’on n’a plus affaire au sempiternel<br />

étalage de carrosseries rutilantes, mais<br />

que la branche automobile vit une mutation sans<br />

précédent et entend en apporter la démonstration.<br />

Les «maîtres GIMS» locaux nous ont donc<br />

concocté une édition futuriste sur fond de numérisation.<br />

Toujours focalisée sur l’automobile,<br />

Genève se profile aussi en pôle de réflexion sur<br />

la mobilité de demain tout en promouvant une<br />

approche pragmatique avec sa piste d’essai de<br />

voitures à propulsions alternatives. Et si cette<br />

édition n’est pas épargnée par les défections, les<br />

constructeurs présents annoncent des premières<br />

mondiales bien senties. Un souffle vivifiant<br />

viendra aussi d’Extrême-Orient avec une importante<br />

cohorte de marques inédites.<br />

Marc-Olivier Herren<br />

rédacteur en chef adjoint<br />

Spécial Salon<br />

18 L’univers automobile<br />

en mutation<br />

L’analyse de l’expert français<br />

Bertrand Rakoto.<br />

20 Recyclage des batteries<br />

Des premiers enseignements<br />

suisses surprenants.<br />

22 Du neuf avec du vieux<br />

Nos déchets prennent place<br />

dans l’industrie automobile.<br />

24 Drift glacé en Finlande<br />

La Porsche Taycan à l’épreuve<br />

de l’hiver lapon.<br />

26 Vivre la mobilité<br />

alternative<br />

Emotions en salle à Palexpo<br />

grâce à «GIMS Discovery».<br />

Photo de couverture:<br />

«GIMS Discovery»,<br />

rendu 3 D par Dorier Group<br />

Mobilité<br />

32 Convoyeurs d’animaux<br />

Trois ours ont quitté Servion<br />

pour l’Angleterre par la route.<br />

41 Le plein d’énergie assuré<br />

sur l’asphalte?<br />

Les avancées de la recharge par<br />

induction analysées à Lucerne.<br />

44 Recharge sans souci<br />

VW a conçu un robot actif en<br />

toute autonomie au parking.<br />

Nouveautés<br />

et tendances<br />

du 90e Salon<br />

12<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 3


Magnifique lac des Quatre-Cantons<br />

Votre programme de voyage:<br />

1er jour – Lac des Quatre-Cantons et Gotthard<br />

Panorama Express<br />

Trajet en car spécial tout confort de votre lieu<br />

de départ à Lucerne, où nous embarquons à<br />

bord d’un superbe bateau à vapeur. En longeant<br />

criques et paysages pittoresques, nous<br />

rejoignons Flüelen, où le Gotthard Panorama<br />

Express nous attend. Profitez du parcours<br />

sur la ligne historique du Saint-Gothard,<br />

qui, à l’image de ses nombreux tunnels hélicoïdaux,<br />

doit sa renommée internationale<br />

à ses prouesses d’ingénierie ferroviaire. Ce<br />

voyage inoubliable s’achève à Bellinzone, où<br />

le car nous conduit à notre hôtel de la région<br />

de Bergame.<br />

Ligne historique du Gothard<br />

en première classe<br />

!<br />

2e jour – Tour en bateau et villas romantiques<br />

du lac de Côme<br />

Ce matin, nous vous faisons découvrir Côme,<br />

joyau méridional du lac du même nom. Puis<br />

départ pour un superbe tour en bateau, occasion<br />

d’admirer depuis l’eau les plus beaux<br />

palais et villas bâtis au cœur de jardins luxuriants.<br />

Une agréable promenade nous permet<br />

ensuite de découvrir un de ces magnifiques<br />

jardins.<br />

3e jour – Région idyllique du lac d’Iseo & vin<br />

Aujourd’hui, nous vous emmenons à la découverte<br />

du ravissant lac d’Iseo. Notre belle<br />

excursion vous laisse admirer les rives et<br />

pittoresques villages de pêcheurs ainsi que<br />

la région idyllique de la Franciacorta. Arrêt<br />

Luzern<br />

Lacs des<br />

Quatre-Cantons<br />

Le «Gotthard Panorama Express»<br />

Flüelen<br />

Le “Gotthard<br />

Panorama<br />

Express”<br />

Bellinzone<br />

Come<br />

Bergame<br />

Lac d’Iseo<br />

Magnifique trio lacustre, ligne légendaire du Gothard et chaleureuse hospitalité italienne<br />

Regione da<br />

Franciacorta<br />

Du lac des Quatre-Cantons au lac d’Iseo<br />

Une escapade fantastique – qui débute par la paisible traversée en bateau à vapeur du plus beau lac de Suisse et se poursuit par la ligne<br />

légendaire du Gothard à bord du Gotthard Panorama Express. Au bord du lac de Côme, côtoyez l’univers des stars et des célébrités et,<br />

dans le cadre pittoresque du lac d’Iseo, dégustez vin et spécialités locales en toute décontraction!<br />

dans une cave de la région pour déguster le<br />

délicieux vin mousseux cultivé ici depuis des<br />

millénaires, puis dans un agritourisme typiquement<br />

italien, où nous savourons un repas<br />

de midi rustique composé de spécialités<br />

régionales et arrosé de vin. Un bel après-midi<br />

en perspective, en bonne compagnie.<br />

4e jour – Retour en Suisse<br />

Petit déjeuner, avant de prendre le chemin<br />

du retour.<br />

Economisez encore plus -<br />

Chèques REKA acceptés à 100%!<br />

Organisation: Holiday Partner, 8852 Altendorf<br />

Places limitées! Réservez illico & profitez! - Tél. 0848 00 77 99 - www.car-tours.ch<br />

4 jours,<br />

dès<br />

Fr. 699.-<br />

Offre spéciale<br />

369<br />

Compris dans le prix!<br />

✓ Trajet en car spécial tout confort<br />

✓ 3 nuits à l’hôtel 4 étoiles<br />

Settecento ****, près de Bergame<br />

✓ 3 x petit déjeuner à l’hôtel<br />

✓ 3 x repas du soir à l’hôtel<br />

✓ 1 x savoureux repas de midi arrosé<br />

de vin dans un agritourisme<br />

✓ Magnifique excursion en bateau à vapeur<br />

sur le lac des Quatre-Cantons (Lucerne-Flüelen)<br />

✓ Trajet 1re classe à bord du nouveau<br />

«Gotthard Panorama Express»<br />

(Flüelen-Bellinzone)<br />

✓ Visite Leistungen guidée de Côme - Alles schon dabei!<br />

✓ Tour en bateau sur le lac de Côme<br />

✓ Visite de la Villa Olmo<br />

✓ Excursion avec guide autour du lac d’Iseo<br />

et dans la région de la Franciacorta<br />

✓ Visite d’une cave à vin, avec dégustation<br />

des vins mousseux de la Franciacorta<br />

✓ Assistance de notre propre guide<br />

suisse pendant tout le voyage<br />

Choisissez votre date de voyage<br />

Voyage d: 7 au 10 mai <strong>2020</strong><br />

Voyage e: 9 au 12 juin <strong>2020</strong><br />

Voyage f: 17 au 20 septembre <strong>2020</strong><br />

Notre prix spécial pour vous<br />

Prix par personne en chambre double<br />

à l’hôtel Settecento ****,<br />

Presezzo Fr. 699.-<br />

Non inclus/en option:<br />

Supplément chambre individuelle: Fr. 99.-<br />

Réduction abt demi-tarif: Fr. 72.-<br />

Réduction abt général: Fr. 144.-<br />

Frais de réservation: Fr. 20.- par personne<br />

(supprimés pour les réservations en ligne)<br />

Choisissez votre lieu de départ:<br />

Genève, Lausanne, Yverdon, Bienne,<br />

Martigny, Montreux, Fribourg, Neuchâtel<br />

TONI<br />

Autres destinations courts séjours classiques avec les fameux train RÉSERVER EN LIGNE<br />

& ÉCONOMISER!<br />

Noch mehr sparen -<br />

bis 100% REKA-Checks!<br />

La Hollande<br />

au fil des rails<br />

5 jours, dès Fr. 899.-<br />

3. - 7.8.<strong>2020</strong><br />

Les trains à vapeur<br />

de Forêt-Noire<br />

4 jours, dès Fr. 569.-<br />

18. - 21.7. & 8. - 11.8.<strong>2020</strong><br />

A toute vapeur<br />

à travers la Saxe<br />

5 jours, dès Fr. 739.-<br />

10. - 14.5. & 4. - 8.10.<strong>2020</strong><br />

Romantisme des trains<br />

à vapeur en Toscane<br />

5 jours, dès Fr. 779.-<br />

23. - 27.4.<strong>2020</strong>


SOMMAIRE<br />

57<br />

Renault Captur<br />

phase 2.<br />

72<br />

La Polynésie<br />

en cargo.<br />

La croisière,<br />

un plaisir ouvert<br />

à tous les âges.<br />

66<br />

Le Contact<br />

Center, porte<br />

d’entrée du club.<br />

89<br />

Mes avantages Club:<br />

82 Voyage TCS en Espagne<br />

92 TCS Benefits: Softcarwash<br />

105 Nouveautés <strong>Touring</strong> Shop<br />

106 Jeux & gains<br />

Technique<br />

46 Test Opel Corsa<br />

La mue de la citadine allemande<br />

passée dans le giron PSA.<br />

50 Plein électrique en Suisse<br />

Le point sur les possibilités de<br />

recharge des voitures.<br />

53 Electriques vs thermiques<br />

Sur la durée, les voitures électriques<br />

sont avantageuses.<br />

Loisirs<br />

66 Familles à bord<br />

Les secrets d’une croisière<br />

réussie avec des petits enfants.<br />

72 Croisière décomplexée<br />

Sillonner la Polynésie sur le pont<br />

du cargo Aranui 5.<br />

75 Plaisance fluviale<br />

Peut mieux faire en matière<br />

de protection du climat!<br />

<strong>Touring</strong> No 4<br />

Au sommaire du prochain numéro: zoom<br />

sur l’univers du camping; ces entreprises qui<br />

ont fait le choix de la mobilité électrique;<br />

le Nissan Juke au banc d’essai; en route au<br />

volant du Mazda CX-30; voyage en train<br />

à travers l’Equateur.<br />

Parution: 26.03.<strong>2020</strong><br />

Club<br />

84 Après les bons offices,<br />

l’heure du recyclage<br />

La seconde vie des voitures<br />

de TCS Patrouille.<br />

88 Les véhicules électriques<br />

et le coup de la panne<br />

500 interventions analysées par<br />

les secouristes routiers du TCS.<br />

94 Accident aux confins<br />

de l’Europe<br />

Un motard raconte son rapatriement<br />

du nord de la Suède.<br />

La 2e vie<br />

des voitures<br />

jaunes.<br />

84<br />

Rubriques<br />

65 L’expert TCS<br />

Label européen des pneus revu<br />

et corrigé.<br />

83 Santé<br />

97 Forum<br />

97 Impressum<br />

99 Tourolino<br />

102 Chemin faisant<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 5


TONI<br />

!<br />

Situation privilégiée de l’hôtel<br />

sur la Riviera di Levante<br />

Cours de fabrication<br />

gourmandes!<br />

du pesto &<br />

autres expériences<br />

Camogli<br />

Rapallo<br />

anta Margherita Chiavari<br />

Riviera de Levante<br />

San Portofino<br />

Sestri Levante<br />

Fruttuoso<br />

mer Ligurienne<br />

Punta<br />

Manara<br />

Riva<br />

Trigoso<br />

Levanto Monterosso al Mare<br />

Vernazza Corniglia<br />

Randonnée en Ligurie<br />

Nouveau: Cinque Terre, Portofino, Rapallo & Co. – l’Italie dans toute sa beauté!<br />

Votre programme de voyage:<br />

1er jour – Trajet jusqu’en Ligurie<br />

Trajet en car spécial tout confort jusqu’à notre<br />

hôtel de la Riviera di Levante. Repas du<br />

soir à l’hôtel.<br />

2e jour – Golfe de Tigullio<br />

Petit déjeuner, puis départ en car pour Sestri<br />

Levante, où nous randonnons tranquillement<br />

à travers le maquis méditerranéen<br />

pour rejoindre Punta Manara, qui offre un<br />

superbe panorama sur le Golfe de Tigullio.<br />

Dans une osteria, nous découvrons ensuite<br />

l’art de la fabrication du pesto, que nous<br />

savourons autour d’un plat de pâtes accompagné<br />

de vin.<br />

Randonnée facile/de difficulté moyenne,<br />

durée 3h, dénivelé 350 m<br />

Magnifique Cinque Terre<br />

Notre randonnée sur la Riviera di Levante nous entraîne par de magnifiques sentiers dévoilant d’incroyables panoramas sur la côte escarpée.<br />

Nous allons également flâner dans des villages pittoresques, arpenter les marchés locaux et déguster les saveurs italiennes!<br />

3e jour – Santa Margherita, Portofino et<br />

San Fruttuoso<br />

En bateau, nous accédons à la petite baie<br />

de San Fruttuoso, d’où nous grimpons jusqu’à<br />

Portofino par le sentier dominant la<br />

côte émaillée de petites criques, avant de<br />

reprendre le bateau pour Santa Margherita,<br />

puis le train pour rentrer à l’hôtel.<br />

Randonnée de difficulté moyenne, durée 2h30,<br />

dénivelé 450 m<br />

4e jour – De Rapallo à Chiavari<br />

Au programme de la matinée, le village de<br />

Rapallo et l’effervescence haute en couleur<br />

qui y règne les jours de marché. Depuis<br />

Montallegro, nous marchons en descente<br />

dans la fraîcheur de la forêt, avec une superbe<br />

vue sur le Golfe et la côte, jusqu’à Chiavari,<br />

véritable perle de la côte ligurienne.<br />

Randonnée de difficulté moyenne, durée 3h,<br />

dénivelé 600 m (en descente)<br />

5e jour – Fascinante région des Cinque<br />

Terre<br />

Nous marchons de Corniglia à Vernazza au<br />

fil d’un itinéraire fait de superbes vues panoramiques,<br />

pour suivre ensuite un des plus<br />

anciens et des plus célèbres sentiers de randonnée<br />

d’Italie, qui commence par gravir un<br />

escalier raide, avant de redescendre jusqu’à<br />

Monterosso.<br />

Randonnée de difficulté moyenne, durée 4h,<br />

dénivelé 550 m<br />

6e jour – Retour<br />

Petit déjeuner, puis voyage pour rentrer en<br />

Suisse.<br />

Economisez encore plus -<br />

Chèques REKA acceptés à 100%!<br />

Organisation: Holiday Partner, 8852 Altendorf<br />

Places limitées! Réservez illico & profitez! - Tél. 0848 00 77 99 - www.car-tours.ch<br />

6 jours,<br />

dès<br />

Fr. 899.-<br />

Offre spéciale<br />

248<br />

Compris dans le prix!<br />

✓ Trajet en car spécial tout confort<br />

✓ 5 nuits dans un bon hôtel de classe moyenne<br />

de la Riviera di Levante (entre Rapallo &<br />

Sestri Levante)<br />

✓ 5 x petit déjeuner à l’hôtel<br />

✓ 5 x repas du soir à l’hôtel<br />

✓ Apéritif de bienvenue à l’hôtel<br />

✓ Randonnée guidée «Golfe de Tigullio», avec<br />

cours de fabrication du pesto & une assiette<br />

de pâtes/un verre de vin dans une Osteria<br />

✓ Randonnée guidée «Santa Margherita,<br />

Portofino et San Fruttuoso», avec bateau<br />

Camogli-San Fruttuoso & Portofino-Santa<br />

Margherita et train St. Margherita-<br />

Leistungen emplacement Leistungen - de Alles l’hôtel - Alles schon schon dabei! dabei!<br />

✓ Randonnée guidée «De Rapallo à Chiavari»,<br />

avec téléphérique jusqu’au site de pèlerinages<br />

de Montallegro & pique-nique gourmand<br />

✓ Randonnée guidée «Cinque Terre», avec<br />

parcours en train Levanto-Corniglia<br />

✓ 1 paire de bâtons de marche par participant<br />

✓ Assistance de notre propre guide suisse<br />

pendant tout le voyage<br />

Choisissez votre date de voyage<br />

Voyage e: 14 au 19 avril <strong>2020</strong><br />

Voyage b: 24 au 29 mai <strong>2020</strong><br />

Voyage g: 13 au 18 octobre <strong>2020</strong><br />

Notre prix spécial pour vous<br />

Prix par personne en chambre double<br />

dans un bon hôtel<br />

de classe moyenne Fr. 899.-<br />

Non inclus/en option:<br />

Supplément chambre individuelle: Fr. 189.-<br />

Supplément haute saison voyage b: Fr. 80.-<br />

Frais de réservation: Fr. 20.- par personne<br />

(supprimés pour les réservations en ligne)<br />

Choisissez votre lieu de départ:<br />

Genève, Lausanne, Yverdon, Bienne,<br />

Martigny, Montreux, Fribourg, Neuchâtel<br />

Autres belles randonnées italiennes dans notre gamme d’offres RÉSERVER EN LIGNE<br />

& ÉCONOMISER!<br />

Noch mehr sparen -<br />

bis 100% REKA-Checks!<br />

Randonnée<br />

au lac de Garde<br />

6 jours dès Fr. 899.-<br />

13. - 18.4. & 25. - 30.10.<strong>2020</strong><br />

La belle<br />

Riviera des fleurs<br />

6 jours dès Fr. 839.-<br />

19. - 24.5. & 8. - 13.10.<strong>2020</strong><br />

Randonnée viticole<br />

au sud de la Toscane<br />

6 jours dès Fr. 849.-<br />

3. - 8.5. & 3.- 8.10.<strong>2020</strong><br />

Les Dolomites<br />

sud-tyroliennes<br />

6 jours dès Fr. 899.-<br />

3. - 8.6. & 16. - 21.9.<strong>2020</strong>


L’ACTU CLUB<br />

La mobilité électrique décolle<br />

et le TCS s’en félicite<br />

L’an dernier, 13 200 voitures électriques ont été immatriculées, une<br />

augmentation de plus de 140% par rapport à l’exercice précédent.<br />

Fin 2019, 28 716 voitures particulières<br />

électriques à batterie<br />

(BEV) et 98 399 véhicules<br />

hybrides étaient immatriculés en<br />

Suisse. Avec plus de 4,6 mio. de<br />

voitures en circulation, leur part ne<br />

représente qu’un modeste 2,7%.<br />

Mais un coup d’œil aux nouvelles<br />

immatriculations de l’an dernier<br />

montre que la part des voitures<br />

électriques et hybrides progresse:<br />

avec 13 197 véhicules, leur nombre<br />

a presque doublé en un an. Par rapport<br />

à 2018, les électriques pures<br />

ont augmenté de 143,9% et les hybrides<br />

de plus de 70% (26 376),<br />

tandis que les véhicules à essence<br />

n’ont que peu progressé (+1,9%) et<br />

que les véhicules diesel sont à nouveau<br />

en forte diminution (–11,9%).<br />

Cela signifie qu’en 2019, plus de<br />

12% de toutes les voitures particulières<br />

nouvellement immatriculées<br />

en Suisse étaient soit des BEV<br />

(4,2%), soit des hybrides (8,4%).<br />

L’objectif de la feuille de route<br />

2022 de la Confédération, qui est<br />

de porter à 15% la proportion de<br />

voitures électriques ou hybrides<br />

nouvellement immatriculées, est<br />

ainsi sur la bonne voie. En tant que<br />

cosignataire, le TCS s’en réjouit et<br />

continuera à développer ses engagements<br />

dans le domaine de la<br />

mobilité électrique (bornes de<br />

recharge à domicile, App eCharge,<br />

journées de la mobilité électrique,<br />

et bien plus encore).<br />

L’électromobilité est sur<br />

la bonne voie, mais le TCS<br />

appelle à plus d’investissements<br />

dans l’infrastructure<br />

de recharge.<br />

Un record pour les<br />

stages de conduite<br />

En 2019, TCS Training &<br />

Events a organisé, sur ses<br />

6 centres de sécurité routière<br />

et 3 sites de formation à la<br />

conduite hivernale, 5152<br />

cours et événements impliquant<br />

85 773 participants.<br />

Jamais autant de personnes<br />

n’avaient été formées à la<br />

conduite sécurisée de leurs<br />

motos, voitures et utilitaires<br />

que l’année dernière.<br />

tcs.ch/cours-conduite<br />

Appréciés Les cours du TCS contribuent<br />

à améliorer la sécurité routière.<br />

TCS eSports League:<br />

début de la 4e saison<br />

Le 9 mars, la TCS eSports<br />

League entame sa 4e saison.<br />

Une fois de plus, les dix meilleures<br />

équipes de Suisse s’affronteront<br />

dans ce jeu d’Autoball<br />

non violent, dans le<br />

cadre de la Rocket League.<br />

Les matches peuvent être suivis<br />

en direct et commentés.<br />

tcs-esports-league.ch<br />

PHOTOS ENERGIE 360, TCS, LDD<br />

PLUS DE 9000 CAMPINGS<br />

Le TCS lance Pincamp.ch<br />

PiNCAMP est le tout nouveau<br />

guide de camping numérique du<br />

TCS, en coopération avec l’ADAC.<br />

Sur cette plateforme, plus de 9000<br />

campings de 8000 destinations à<br />

travers l’Europe peuvent être comparés<br />

et réservés, parfois directement<br />

en ligne. En plus des 36 000<br />

précieuses évaluations des utilisateurs,<br />

les experts<br />

de l’ADAC, grâce à<br />

leurs 5500 inspections<br />

de campings<br />

annuelles, fournissent<br />

des informations<br />

et des réponses<br />

objectives, fiables et compréhensibles.<br />

Le nouveau guide,<br />

utile dans la jungle<br />

du camping.<br />

Ensemble au Salon<br />

de l’auto de Genève<br />

Vous vous demandez comment<br />

vous rendre au Salon<br />

ou GIMS? Que diriez-vous<br />

d’un covoiturage? Sur la<br />

plateforme Ride2Go, vous<br />

pouvez rechercher des offres<br />

et des demandes de trajet.<br />

Une bonne action pour l’environnement<br />

qui promet des<br />

trajets enrichissants.<br />

tcs.ch/ride2go<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 7


Vignette en suspens<br />

9280<br />

A Genève, et pour la première fois en Suisse, l’accès au centreville<br />

a été restreint, en raison d’une charge trop élevée en<br />

particules fines. Un recours contre cette mesure est en cours.<br />

Un peu moins d’une semaine après l’entrée<br />

en vigueur dans le canton de Genève<br />

du nouveau règlement sur les véhicules<br />

à fortes émissions, celui-ci a été<br />

appliqué pour la première fois le 23 janvier.<br />

En raison des niveaux prévus trop<br />

élevés de particules fines, l’accès au<br />

centre-ville a été restreint pour les véhicules<br />

individuels. La question de savoir<br />

si la pollution par les particules était<br />

réellement excessive est controversée,<br />

car Genève applique des limites plus<br />

strictes à cet égard que le reste de la<br />

Suisse ou de l’UE.<br />

Le 15 janvier, un système de vignettes a<br />

été introduit à Genève. Toute personne<br />

qui souhaite se rendre au centre-ville en<br />

voiture entre 6 et 22 h doit acquérir le<br />

macaron antipollution Stick’Air, différent<br />

selon le type de véhicule, au prix<br />

de 5 fr. et le fixer sur le pare-brise. En<br />

fonction de la pollution, seules certaines<br />

voitures sont alors autorisées à circuler<br />

au centre-ville. Ceux qui possèdent déjà<br />

la vignette française Crit’Air n’ont pas<br />

besoin d’acheter la vignette locale.<br />

La section genevoise du TCS, ainsi que<br />

celle de l’association suisse des transports<br />

routiers Astag, ont fait recours<br />

contre cette mesure car seule la Confédération<br />

est habilitée à introduire des<br />

vignettes de ce type. Peu avant l’entrée<br />

en vigueur de la loi, la Chambre constitutionnelle<br />

du Tribunal cantonal de<br />

Genève a décidé que, en raison de l’effet<br />

suspensif, aucune amende (jusqu’à<br />

500 fr.) ne pouvait être établie tant que<br />

le tribunal n’a pas statué sur le recours.<br />

Par conséquent, le TCS ne vendra pas de<br />

vignettes Stick’Air avant que la décision<br />

ne soit prononcée.<br />

Stick’air restriction de<br />

circulation en cas de pic<br />

de pollution à Genève.<br />

LE CHIFFRE<br />

Skoda Octavia ont été immatriculées<br />

en Suisse en<br />

2019 selon les statistiques<br />

d’auto-suisse. Cela fait de<br />

l’Octavia la voiture particulière<br />

la plus vendue du<br />

pays. Suivent la VW Tiguan<br />

(7018), la VW Golf<br />

(6596) et la Tesla Model 3<br />

(5028). Les supersportives<br />

exotiques Maserati Stradale,<br />

Ferrari Testarossa<br />

ou McLaren MP4, entre<br />

autres, n’ont été vendues<br />

qu’à un seul exemplaire.<br />

L’INSTANTANÉ<br />

Du Vully en Argovie<br />

Jeannot Lapin – Meister<br />

Lempe désormais – est<br />

dans le sac! La Fondation<br />

pour la vie sauvage d’Argovie,<br />

avec l’aide des<br />

gardes-faune de Fribourg<br />

et de l’Ecole supérieure<br />

de Genève, a prélevé des<br />

lièvres dans le Vully<br />

fribourgeois afin de les<br />

introduire en Argovie, où<br />

la population est faible.<br />

Meister Lempe, nom de<br />

Jeannot Lapin outre-Sarine,<br />

devrait se plaire dans<br />

le canton de la carotte…<br />

Google Maps fête ses 15 ans<br />

LE MOT<br />

Tout a débuté le 8 février 2005. Les créateurs<br />

de Google ont commencé par arpenter<br />

le monde entier sur des cartes<br />

numériques, en partie grâce à des rachats<br />

d’entreprises suisses. Cependant,<br />

c’est bien l’iPhone qui a permis le gigantesque<br />

succès de Google Maps, utilisé<br />

par plus d’un milliard de personnes.<br />

Le premier téléphone portable d’Apple,<br />

sorti en 2008, était déjà équipé de ce<br />

service cartographique. Google Maps<br />

propose désormais cinq nouvelles fonctions.<br />

En plus de l’onglet «découvrir»<br />

contenant des informations sur les lieux<br />

(restaurants, curiosités) se situant à<br />

proximité de l’utilisateur, l’onglet «aller»<br />

présente un intérêt pour les utilisateurs<br />

suisses. En particulier pour les pendulaires<br />

qui souhaitent obtenir des informations<br />

en temps réel sur les trains, les<br />

trams et les bus. Ceci a été rendu possible<br />

grâce à la plateforme Open-Data<br />

des TP suisses, qui est exploitée<br />

par les CFF sur mandat de l’OFT.<br />

Mardi Gras Ce jour de liesse<br />

et de carnaval clôt la «semaine<br />

des sept jours gras» qui<br />

précède le carême. Traditionnellement,<br />

on y mangeait<br />

gras en prévision des 40 jours<br />

de privations jusqu’à Pâques.<br />

C’est à la Nouvelle-Orléans<br />

que les célébrations sont les<br />

plus folles, avec un mélange<br />

animé de jazz, de vaudou et<br />

de rituels amérindiens.<br />

8 touring | mars <strong>2020</strong>


L’ACTU MOBILITÉ<br />

Amag, 75 ans déjà<br />

Depuis sa fondation, en janvier<br />

1945, la nouvelle société<br />

Amag est devenue indissociable<br />

du secteur automobile<br />

suisse. Après des débuts<br />

marqués par l’importation de<br />

la marque britannique Standard,<br />

des VW Coccinelles ou<br />

encore le montage de voitures<br />

américaines, Amag détient<br />

aujourd’hui une colossale<br />

part de marché (29,4%).<br />

Le boom des campers<br />

Les ventes de camping-cars<br />

en Suisse ont crû de 76,6%<br />

depuis 2014. La hausse, qui<br />

s’est établie à 14,1% l’an dernier,<br />

risque fort de perdurer.<br />

Genève au féminin<br />

La moitié des 500 panneaux<br />

signalant des passages pour<br />

piétons dans la cité de Calvin<br />

se déclinent désormais au féminin.<br />

En tout, six nouveaux<br />

pictogrammes féminisés,<br />

dont une femme enceinte,<br />

une personne âgée et un<br />

couple de femmes ont été<br />

créés. Cette ode originale<br />

à la parité a un coût pour<br />

le contribuable: 56 000 fr.<br />

Les piétonnes sont désormais<br />

aussi représentées.<br />

PHOTOS EMANUEL FREUDIGER, KEYSTONE, TCS, ISTOCK<br />

Villes peu électrifiées<br />

Un classement des bornes de<br />

recharge urbaines, établi par<br />

le fournisseur d’abonnement<br />

Juicar, s’avère peu flatteur<br />

pour les grandes villes. Genève<br />

n’est que 11e, Zurich<br />

16e. Le vainqueur surprise<br />

est Sion, avec 43 points de recharge<br />

pour 35 000 habitants.<br />

Au niveau cantonal, Zurich<br />

et Genève offrent 0,27 bornes<br />

pour 1000 habitants, alors<br />

que le Tessin en propose 1,74<br />

et les Grisons 1,21.<br />

Le chef-lieu valaisan se<br />

distingue en proposant<br />

43 points de recharge à<br />

ses 35 000 habitants.<br />

Voyages bien cotés<br />

Une enquête menée par la<br />

Fédération suisse du voyage<br />

(FSV) démontre que <strong>2020</strong><br />

promet d’être une bonne année<br />

dans ce secteur. Les destinations<br />

favorites demeurent<br />

l’Espagne, Chypre, les Etats-<br />

Unis, l’Egypte et la Grèce.<br />

Le débat sur le climat est<br />

perceptible, en témoignent<br />

les demandes légèrement en<br />

hausse de voyages en train<br />

ainsi que d’hôtels aux normes<br />

écologiques.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 9


TCS E-MOBILITY<br />

DAYS<br />

Vous avez manqué les<br />

essais du GIMS? Aucun<br />

problème: lors des TCS<br />

eMobility Days, vous<br />

avez la possibilité de<br />

tester gratuitement voitures,<br />

scooters et vélos<br />

électriques dernier cri<br />

durant une journée.<br />

Onze étapes sont agendées<br />

dans différentes<br />

régions du pays.<br />

Inscrivez-vous dès maintenant<br />

sous tcs.ch/edays<br />

10 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

GIMS ou le Salon de l’auto<br />

transcendé<br />

La 90e édition du Geneva International Motor Show (GIMS)<br />

déroulera ses fastes du 5 au 15 mars. Si les visiteurs pourront<br />

tester des voitures alternatives, ils ne manqueront pas d’être<br />

tenus en haleine par une nuée de nouveautés. Notre sélection.<br />

TEXTE MARC-OLIVIER HERREN | RENDU 3D PAR DORIER GROUP<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 11


Imagination débridée<br />

ATOUT MODULAIRE<br />

Le préparateur zurichois Rinspeed<br />

poursuit ses études prospectives<br />

de la voiture du futur<br />

en ajoutant un membre à sa famille<br />

de véhicules modulaires.<br />

Le concept MetroSnap se compose<br />

de deux parties distinctes<br />

séparables: un châssis abritant<br />

le groupe motopropulseur et<br />

une superstructure à usages<br />

multiples. Déposable, cette<br />

dernière peut aussi bien faire<br />

office de navette accueillant<br />

des passagers, d’élément pour<br />

le transport de marchandises<br />

ou de magasin ambulant. Futé.<br />

TOUCHE EXOTIQUE<br />

Outre une délégation chinoise étoffée, le Salon<br />

accueillera la version définitive de la supercar<br />

Vega EVX conçue par une jeune entreprise srilankaise.<br />

Sa sculpturale carrosserie en fibre de<br />

carbone dissimule deux moteurs électriques<br />

développant au total 804 ch. Assez pour abattre<br />

le 0 à 100 km/h en 3,1 s. Les batteries n’excédant<br />

pas 55 kWh augurent une autonomie d’environ<br />

300 km. Un premier jet prometteur pour une<br />

société récente fondée à fin 2013.<br />

MCLAREN ELVA<br />

C’est la sportive dans tout son<br />

dépouillement. Barquette des<br />

temps modernes, la McLaren<br />

Elva est dénuée de parebrise,<br />

mais un système de gestion<br />

inédit des flux d’air protège les<br />

occupants des éléments. C’est<br />

préférable vu que le V8 biturbo<br />

de 815 ch catapulte ce roadster<br />

de l’extrême à 200 km/h en 6,7<br />

s. Le châssis est bien entendu<br />

réalisé en fibre de carbone.<br />

Nouveau membre de la famille<br />

Ultimate Series, l’Elva est limitée<br />

à 399 exemplaires. A environ<br />

1,6 mio. de francs l’unité...<br />

12 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

FERRARI ROMA<br />

L’élégance intemporelle et le<br />

raffinement caractérisent ce<br />

coupé 2+2 privilégiant la facilité<br />

d’usage plutôt que les performances<br />

à tout crin. Son V8<br />

biturbo de 3,9 l n’en transfère<br />

pas moins 620 ch aux roues arrière.<br />

Il est couplé à une boîte<br />

8 vitesses à double embrayage.<br />

Le poids de cette authentique<br />

GT se veut contenu (moins de<br />

1500 kg). Et les performances<br />

restent très Ferrari: 3,4 s de 0 à<br />

100 km/h pour une vitesse<br />

maximale de 320 km/h.<br />

Un show très chaud<br />

TOYOTA GR YARIS<br />

Sous la contrainte du CO2,<br />

maintes marques abandonnent<br />

les citadines musclées. Pas<br />

Toyota dont la 3 portes Yaris<br />

GR s’annonce hautement ludique.<br />

Les 261 ch de son 3 cylindres<br />

turbo 1,6 l la propulsent<br />

en 5,5 s de 0 à 100 km/h. Mais<br />

surtout, cette impressionnante<br />

cavalerie est domestiquée par<br />

une traction intégrale avec<br />

deux différentiels à glissement<br />

limité en option. De plus, la<br />

transmission est assurée par<br />

une boîte 6 vitesses manuelle.<br />

Bonjour les sensations.<br />

MERCEDES-AMG GLE 63<br />

Dans les rangs des SUV, la<br />

sportivité est incarnée par les<br />

versions coupés, très tendance.<br />

C’est le cas du modèle GLE 63<br />

Coupé dont le design fait bon<br />

ménage avec un comportement<br />

orienté dynamisme.<br />

Un système à hybridation<br />

légère 48 volts avec alternodémarreur<br />

veille à limiter la<br />

consommation de cette intégrale<br />

au caractère bien trempé.<br />

AMG présente aussi la version<br />

GLA 45 du SUV compact maison<br />

de seconde génération.<br />

PORSCHE 718 GTS 4.0<br />

Retour aux sources salutaire<br />

pour les Porsche Boxster et<br />

Cayman, qui héritent du 6 cylindres<br />

équipant leurs homonymes<br />

GT4. Ce moteur boxer<br />

crédité de 400 ch est associé à<br />

une boîte manuelle à 6 vitesses.<br />

Et comme le couple maximal<br />

est annoncé à un régime de<br />

7800 tr/min, les sensations<br />

promettent d’être fortes: 0 à<br />

100 km/h en 4,5 s et 293 km/h<br />

en vitesse de pointe. Cela étant,<br />

la vedette Porsche du Salon<br />

sera tenue par la 911 Turbo S.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 13


AUDI A3<br />

La compacte Audi en est déjà à<br />

sa quatrième génération. Sans<br />

surprise, elle partage la plateforme<br />

de la VW Golf et sera<br />

donc déclinée aussi en versions<br />

hybrides. La nouvelle A3<br />

sera caractérisée par une agilité<br />

et un dynamisme accrus.<br />

Ce sera encore davantage le<br />

cas de la version Sportback<br />

dévoilée en grande première.<br />

Dans la bonne tradition Audi,<br />

elle dispose d’une traction intégrale.<br />

Le tout sera exacerbé<br />

par un châssis adaptatif axé sur<br />

la polyvalence.<br />

Compactes à foison<br />

VW GOLF<br />

Le 8e opus de l’inamovible<br />

Volkswagen Golf, exposé en<br />

première suisse, fait feu de tout<br />

bois. L’impressionnant choix<br />

de motorisations inclut notamment<br />

des versions à hybridation<br />

légère 48 volts et hybrides<br />

rechargeables. Genève aura<br />

droit en première mondiale à la<br />

présentation des modèles GTD,<br />

GTE (plug-in) et de la mythique<br />

GTI. Ces différentes versions<br />

ainsi que la carrosserie break<br />

arriveront progressivement sur<br />

la marché dans le courant de<br />

cette année.<br />

SEAT LEON<br />

Pilier de la gamme Seat, la<br />

compacte Leon a été conçue<br />

en Espagne, histoire de démarquer<br />

sa plateforme issue du<br />

groupe VW. La berline pointe<br />

à 4,37 m (+9 cm) et le break à<br />

4,64 m. Sophistiquée, la technologie<br />

comprend un régulateur<br />

adaptatif prédictif. La large<br />

palette de motorisations comporte<br />

des versions hybrides et<br />

à gaz naturel. La famille Leon<br />

sera chapeautée par une déclinaison<br />

hautes performances<br />

Cupra animée par un moteur<br />

hybride rechargeable.<br />

14 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

TOYOTA YARIS<br />

Et de quatre pour la craquante citadine Toyota<br />

produite en France. Malgré une longueur quasi<br />

inchangée, l’empattement augmente de 5 cm,<br />

ce qui offrira davantage d’espace à bord. La motorisation<br />

phare est un 3 cylindres 1,5 l couplé<br />

à un bloc électrique d’une puissance combinée<br />

de 116 ch. Annoncée frugale, elle se contente<br />

de 3,7 l/100 km. Se prévalant d’être la citadine la<br />

plus sûre au monde, la Yaris abrite notamment<br />

un régulateur adaptatif avec fonction stop & go.<br />

HYUNDAI I20<br />

De retour à Genève, la marque<br />

coréenne propose plusieurs<br />

nouveautés dont la plus marquante<br />

sera la citadine i20. Son<br />

stylisme totalement refondu<br />

est souligné par une calandre<br />

aux angles très affirmés. L’instrumentation<br />

passe au digital<br />

avec deux grands écrans de 10<br />

pouces. Hyundai présente également<br />

une version remaniée<br />

de la compacte i30. La vedette<br />

appartiendra aussi à la 3e mouture<br />

de la mini-citadine i10<br />

dont la commercialisation interviendra<br />

cet été.<br />

VW CADDY<br />

Volkswagen reste fidèle aux<br />

ludospaces en dévoilant la 5e<br />

génération du Caddy en première<br />

mondiale. La version civile<br />

adopte un empattement un<br />

peu allongé, tandis que la ligne<br />

de toit se fait légèrement plongeante.<br />

Le nouveau design<br />

est souligné par une signature<br />

lumineuse innovante. Ce véhicule<br />

prisé des familles et des<br />

amateurs de loisirs intègre<br />

aussi un grand toit panoramique<br />

et de nouvelles assistances.<br />

La version Cargo sera disponible<br />

en deux empattements.<br />

HONDA JAZZ E:HEV<br />

La citadine Honda ne sera désormais<br />

plus disponible sur le<br />

marché européen qu’en version<br />

hybride e:HEV. Le groupe<br />

motopropulseur constitué d’un<br />

bloc essence 1,5 l et de deux<br />

moteurs électriques délivre<br />

une puissance combinée de<br />

109 ch. Honda annonce une<br />

consommation mixte (WLTP)<br />

de 4,5 l/100 km pour 102 g/km<br />

de CO2. Des assistances<br />

comme le régulateur adaptatif<br />

et le système de maintien dans<br />

la voie seront fournies de série.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 15


POLESTAR 2<br />

En l’absence de Volvo, le flambeau<br />

est repris par Polestar,<br />

marque électrique du groupe.<br />

La berline à hayon Polestar 2<br />

va faire ses débuts sur plusieurs<br />

marchés européens, tandis que<br />

la Suisse sera livrée dans un<br />

second temps. Cette intégrale<br />

est animée par un moteur de<br />

408 ch relié à une batterie de<br />

78 kWh. La Polestar 2 se démarque<br />

par son souci de durabilité.<br />

Le tissu des sièges est réalisé<br />

avec des bouteilles en PET<br />

recyclées et les tapis sont à<br />

base d’anciens filets de pêche.<br />

Electrisantes à souhait<br />

MAZDA MX-30<br />

A l’occasion de son centenaire,<br />

le fabricant japonais va commercialiser<br />

son premier véhicule<br />

électrique. Reprenant les<br />

cotes du CX-30, le MX-30 est<br />

un SUV coupé compact de<br />

4,40 m doté de portes à ouverture<br />

antagoniste. Contrairement<br />

à la concurrence, l’autonomie<br />

procurée par la batterie<br />

de 35 kWh se limite à environ<br />

200 km. La puissance se monte<br />

à 140 ch. Clin d’oeil à l’époque<br />

où Mazda fabriquait des bouchons,<br />

on retrouve du liège sur<br />

la console centrale.<br />

BMW 330E<br />

La marque bavaroise poursuit<br />

l’électrification de sa gamme<br />

à marche forcée. C’est au tour<br />

de la Série 3 d’accueillir des<br />

motorisations hybrides rechargeables.<br />

Des versions berline<br />

et break à traction intégrale seront<br />

disponibles à l’été sur le<br />

marché suisse. La puissance<br />

combinée de 252 ch peut, en<br />

cas de forte sollicitation, brièvement<br />

être boostée à 292 ch.<br />

Mais l’objectif reste avant tout<br />

le roulage électrique. BMW<br />

mentionne une autonomie oscillant<br />

entre 55 et 68 km.<br />

LEXUS UX 300E<br />

Les débuts électriques de<br />

Lexus incombent au crossover<br />

compact UX 300e, qui reprend<br />

le design de son alter ego thermique.<br />

A la différence que l’implantation<br />

des batteries contribue<br />

à abaisser le centre de<br />

gravité. C’est tout bonus pour<br />

le comportement routier. Ce<br />

modèle dispose d’un moteur<br />

électrique de 204 ch assorti<br />

d’une batterie lithium-ion de<br />

54 kW/h pouvant être rechargée<br />

à des bornes de 50 kW.<br />

Lexus annonce une autonomie<br />

de 400 km (cycle NEDC).<br />

RENAULT TWINGO Z.E.<br />

Destinée à un usage essentiellement<br />

urbain, cette première<br />

Twingo électrique partage la<br />

plateforme de sa cousine<br />

Smart. Le groupe motopropulseur<br />

issu de la Renault Zoe développe<br />

82 ch. Il est alimenté<br />

par une batterie lithium-ion de<br />

21 kWh ne grevant ni l’habitabilité<br />

ni la capacité du coffre. Le<br />

système de recharge est conçu<br />

pour des bornes jusqu’a 22 kW.<br />

L’autonomie est annoncée à<br />

165 km. Suffisant pour une<br />

voiture de 3,61 m assignée au<br />

trafic d’agglomération.<br />

16 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

AIWAYS U5<br />

Genève consacrera le lancement<br />

sur le marché européen<br />

de la jeune marque chinoise<br />

Aiways – elle a été fondée en<br />

2017. Les visiteurs découvriront<br />

la version définitive du SUV<br />

électrique U5, présenté l’année<br />

dernière dans sa déclinaison<br />

chinoise. Les plus chanceux auront<br />

l’occasion de conduire ce<br />

véhicule dans le cadre des essais<br />

GIMS Discovery. Les autres<br />

se consoleront en admirant le<br />

concept-car U6ion, un SUV<br />

compact coupé.<br />

Diversité automobile<br />

SKODA OCTAVIA<br />

L’exécution break de la voiture<br />

la plus diffusée en Suisse a pris<br />

de la prestance. Allongée de<br />

2,2 cm, elle s’ouvre sur un immense<br />

coffre de 640 l (+30 l).<br />

Parallèlement, l’Octavia bénéficie<br />

d’un agencement valorisé<br />

et d’un équipement sophistiqué.<br />

A savoir, affichage tête<br />

haute, climatisation trizone et<br />

phares matriciels. Et Genève<br />

aura droit en primeur à la dynamique<br />

RS qui prend la forme<br />

d’une hybride rechargeable de<br />

245 ch revendiquant une autonomie<br />

électrique de 55 km.<br />

MERCEDES CLASSE E<br />

L’emblématique routière s’offre<br />

un restylage et, au passage, une<br />

foule d’assistances inédites. Via<br />

les infos fournies en temps réel,<br />

le régulateur adaptatif anticipe<br />

les embouteillages et modère<br />

la vitesse. De même, l’assistant<br />

anti-bouchons autoroutiers<br />

supplée le conducteur en suivant<br />

les marquages jusqu’à environ<br />

60 km/h. Enfin, le détecteur<br />

d’angle mort avec alerte<br />

de sortie du véhicule prévient le<br />

conducteur voulant ouvrir la<br />

portière de l’arrivée d’un autre<br />

usager sur le côté.<br />

KIA SORENTO<br />

Produit à 3 millions d’unités<br />

depuis son lancement en 2002,<br />

ce SUV a notablement contribué<br />

à conforter l’image de la<br />

marque coréenne. La 4e génération<br />

de ce véhicule à vocation<br />

mondiale exhibe un design<br />

plus ostentatoire aux angles affirmés.<br />

Comme la plupart de<br />

ses congénères, le Kia Sorento<br />

IV sera disponible en version<br />

hybride. Totalement retravaillé,<br />

le vaste habitacle comporte un<br />

grand écran tactile et la commande<br />

de boîte est assurée par<br />

une molette rotative.<br />

Visiter le Salon: le guide pratique<br />

Le 90e Salon de Genève – rebaptisé Geneva International<br />

Motor Show (GIMS) – se tiendra du 5 au 15 mars <strong>2020</strong>. Plus<br />

de 900 voitures seront exposées, dont plus de 150 premières<br />

européennes et mondiales, dans les halles 1 à 6 de Palexpo,<br />

la halle 7 étant réservée à une exclusivité dédiée à la mobilité<br />

alternative, «GIMS Discovery».<br />

Billets d’entrée: adultes, 16 fr.; enfants de 6 à 16 ans et bénéficiaires<br />

AVS, 9 fr.; groupes dès 20 personnes, 11 fr./personne<br />

(via internet et appli). Les billets vendus sur place sont majorés<br />

de 5 fr. Un rabais de 50% est consenti aux caisses dès 16 h.<br />

La billetterie en ligne est d’ores et déjà ouverte.<br />

Autres points de vente: les billets peuvent aussi être acquis aux<br />

adresses ticketmaster.ch ou fnac.ch (y.c. filiales FNAC).<br />

Heures d’ouverture: en semaine, le GIMS est ouvert au public<br />

de 10 h à 20 h; les week-ends de 9 h à 19 h.<br />

En voiture: plusieurs parkings desservis par des navettes gratuites<br />

sont répartis dans un rayon de 5 km. Le stationnement<br />

est payant (25 fr. par jour et par voiture).<br />

En train: gare de Genève-Aéroport à 3 minutes de la halle 7 de<br />

Palexpo. Les CFF proposent des billets combinés à prix réduit<br />

(cff.ch/gims).<br />

En transports publics: avec l’offre combinée unireso, une carte<br />

journalière est offerte par le GIMS dans le périmètre «Tout<br />

Genève zone 10» durant une journée (unireso.com).<br />

Infos: renseignements détaillés et actualités de dernière minute<br />

sur les sites internet gims.swiss, tcs.ch et touring.ch.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 17


L’automobile plongée<br />

dans l’expectative<br />

L’automobile est en proie à une mutation sans précédent. Reste<br />

à savoir dans quelle mesure les changements en cours vont<br />

être concrétisés. Le point sur les perspectives avec l’analyste<br />

indépendant Bertrand Rakoto.<br />

INTERVIEW MARC-OLIVIER HERREN<br />

Les constructeurs prospectent<br />

assidûment de multiples formes<br />

de nouvelle mobilité. La voiture<br />

traditionnelle va-t-elle être reléguée<br />

sur la voie de la marginalisation?<br />

Bertrand Rakoto: Cette dernière décennie,<br />

la branche automobile a investi<br />

plus de 40 milliards de francs dans la<br />

nouvelle mobilité, à savoir l’électrification,<br />

la voiture connectée, la conduite<br />

autonome, l’auto-partage, etc. Actuellement,<br />

cette volonté frénétique de<br />

vouloir transformer l’automobile tend<br />

toutefois à ralentir et les constructeurs<br />

prennent du recul. Ils observent de<br />

manière plus pragmatique à quelle<br />

échéance commercialiser les différentes<br />

technologies. Une dynamique a<br />

été créée, mais on s’aperçoit que la voiture<br />

ne va pas simplement devenir une<br />

nouvelle commodité. En Europe, on se<br />

situe toujours sur une phase de croissance<br />

et de transformation de l’automobile,<br />

poussée notamment par la fiscalité<br />

dans des pays comme l’Allemagne<br />

et la France. Au final, l’automobiliste<br />

éprouve toujours le besoin de posséder<br />

une voiture, même si l’auto-partage<br />

gagne du terrain.<br />

Dans ce contexte, quelle est la<br />

grande priorité des constructeurs<br />

automobiles en Europe?<br />

C’est l’introduction de la norme d’émissions<br />

par flottes qui, pour les constructeurs,<br />

passe par la mise en place des<br />

véhicules électriques. Même si la demande<br />

actuelle est faible, ils doivent<br />

pouvoir les déployer. Cette mutation<br />

sera soutenue par une taxation accrue<br />

des véhicules thermiques ainsi que des<br />

aides à l’achat de modèles électriques.<br />

Ces deux effets gommeront un peu<br />

l’écart de prix entre ces deux types de<br />

motorisations. Le problème est que l’on<br />

va augmenter le coût d’accès aux véhicules,<br />

au risque de les mettre hors de<br />

portée des ménages. En fait, il convient<br />

de mener une politique faisant sens<br />

en matière de pouvoir d’achat. Et c’est<br />

là une équation très compliquée à résoudre,<br />

car on éloigne l’accessibilité<br />

à la mobilité.<br />

Les voitures hybrides rechargeables<br />

font-elles davantage sens dans<br />

l’immédiat?<br />

L’Europe est le marché où elles présentent<br />

le plus d’intérêt. Ces voitures<br />

ont accès aux zones soumises à des restrictions<br />

de circulation. Elles répondent<br />

à la fois aux besoins de mobilité élargie<br />

et aux normes d’émissions. Le problème<br />

réside dans le prix d’achat, car elles<br />

sont chères à produire. A cet égard, on<br />

attend beaucoup des voitures à hybridation<br />

légère (mild hybrid). Beaucoup<br />

moins onéreuse, la technologie à 48<br />

volts produit des effets positifs sur les<br />

émissions de CO2 et les véhicules sont<br />

peu handicapés en termes de prix<br />

comme de poids.<br />

L’autre sujet dominant, c’est la<br />

conduite autonome. Où se situe-t-on<br />

actuellement?<br />

C’est désormais le domaine des équipementiers<br />

automobiles, qui se lancent<br />

avec leurs propres véhicules. Mais ces<br />

derniers vont plutôt s’insérer dans des<br />

systèmes de transit urbain intégrés à<br />

la mobilité partagée. Donc le niveau 5<br />

d’autonomie, à savoir des voitures sans<br />

volant, ne sera pas destiné à Monsieur<br />

Tout-le-monde. On assistera initialement<br />

à l’émergence de robotaxis ou de<br />

mini-navettes autonomes. Mais cela<br />

plutôt à l’horizon 2030. Car il faudra en<br />

premier lieu abaisser les coûts de production<br />

et que, parallèlement, les villes<br />

préparent des zones délimitées pour de<br />

tels véhicules. Enfin, le grand problème<br />

réside dans la conduite en milieu mixte.<br />

Actuellement, les véhicules conventionnels<br />

ne sont pas encore suffisamment<br />

connectés à cet effet.<br />

PHOTOS ISTOCK, LDD<br />

18 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

Précisément, quelles sont les<br />

perspectives pour la voiture<br />

autonome individuelle?<br />

On verra plutôt apparaître des voitures<br />

de niveau 4 qui pourront évoluer en<br />

mode autonome dans des voies séparées,<br />

par exemple des zones urbaines<br />

délimitées ou des autoroutes. Mais les<br />

constructeurs doivent encore patienter,<br />

étant donné qu’ils ne disposent pas de<br />

technologies grand public normées.<br />

Cela ne dépend pas uniquement du<br />

véhicule, mais aussi de son environnement<br />

technologique. Le déploiement<br />

de la 5G est nécessaire pour que les<br />

véhicules puissent communiquer en<br />

temps réel. De plus, cela suppose que<br />

l’ensemble du parc automobile soit<br />

connecté. Pour cela, il faut compter<br />

environ 25 ans, ce qui repousse à 2040<br />

la commercialisation de véhicules<br />

autonomes de niveau 4 à la portée de<br />

chacun.<br />

Une échéance bien lointaine…<br />

Entretemps arriveront des véhicules de<br />

niveau 3, probablement dans le courant<br />

de cette décennie. Mais vu l’absence de<br />

cadre légal, notamment en Europe,<br />

beaucoup de constructeurs les vendront<br />

sous le label niveau 2.<br />

Avec l’électrification à marche forcée,<br />

ne gomme-t-on pas l’avantage<br />

que détiennent les constructeurs<br />

européens dans le domaine des<br />

moteurs à combustion?<br />

Ils ont véritablement une carte à jouer<br />

car, sous nos latitudes, la nature de<br />

l’électrification est différente de celle<br />

de la Chine, par exemple. Mais il est<br />

clair qu’en poussant l’électrification, on<br />

gomme un avantage majeur des Européens<br />

en termes de moteurs thermiques.<br />

On se situe en fait dans une<br />

phase de précipitation où il y a peu<br />

d’écoute entre les constructeurs et les<br />

pouvoirs politiques. D’une part, les<br />

politiques ont changé abruptement la<br />

fiscalité pour les véhicules sans donner<br />

le temps suffisant aux constructeurs<br />

de réagir et d’amortir leurs dépenses.<br />

A l’inverse, le dieselgate du groupe<br />

Volkswagen a semé le doute parmi les<br />

politiques. Il y a aujourd’hui une perte<br />

de confiance réciproque. Si bien que la<br />

législation tend à forcer la technologie.<br />

Il faut néanmoins savoir que cette dernière<br />

ne peut avancer qu’à son rythme.<br />

Des changements trop brutaux risquent<br />

de mener à des impasses financières.<br />

Comment les constructeurs<br />

comptent-ils amortir les investissements<br />

colossaux consentis?<br />

Cela commence par une diversification<br />

au niveau mondial. On constate que<br />

nombre de constructeurs se détournent<br />

quelque peu de l’Europe, où il est plus<br />

difficile de réaliser des marges importantes.<br />

La rentabilité passe par la<br />

présence sur des marchés porteurs<br />

comme la Chine ou l’Amérique du Sud.<br />

Sans pour autant s’en détourner, un<br />

constructeur ne doit surtout pas se focaliser<br />

sur l’Europe. General Motors<br />

s’en est retiré et les constructeurs asiatiques<br />

ne cherchent plus forcément à<br />

croître sur ce marché. Ils se contentent<br />

d’adapter leurs gammes locales sans<br />

pour autant développer des modèles<br />

dédiés pour l’Europe. Dans le même<br />

esprit, d’autres marques, comme Ford,<br />

privilégient les voitures à vocation<br />

mondiale.<br />

Et quelle attitude adoptent les<br />

constructeurs européens?<br />

Ils ont tout intérêt à conserver leurs positions<br />

sur ce marché où ils sont forts.<br />

Mais ils cherchent aussi à avoir une assise<br />

mondiale, à l’image du mariage<br />

entre FCA et PSA, afin de ne pas reposer<br />

uniquement sur l’Europe où les<br />

marges vont se réduire de plus en plus.<br />

A long terme, la politique dirigiste choisie<br />

par les gouvernements relève donc<br />

un peu du quitte ou double.<br />

Dans ce contexte tourmenté, comment<br />

évolueront les SUV, parfois<br />

confrontés à la vindicte populaire?<br />

Il ne faut pas oublier que la demande<br />

pour les SUV est bien là. Et puis, de par<br />

leur encombrement, ils ont l’avantage<br />

d’être plus faciles à hybridiser. On peut<br />

ainsi installer de plus grosses batteries.<br />

Cela dit, on ne peut pas éternellement<br />

légiférer contre une demande des<br />

consommateurs, lesquels apprécient<br />

l’esthétique, le sentiment de sécurité et<br />

de confort véhiculé par les SUV. Il sera<br />

d’autant plus difficile de lutter contre<br />

cette demande naturelle qu’on la retrouve<br />

à l’échelle mondiale, en Chine,<br />

en Amérique du Nord comme dans les<br />

pays émergents. Il est illusoire d’imaginer<br />

un changement de marché subit,<br />

surtout que les SUV apporteront leur<br />

contribution à l’électrification. •<br />

Bertrand Rakoto est analyste indépendant<br />

spécialisé dans l’intelligence de marché.<br />

D’origine française, il est basé aux Etats-Unis.<br />

«Il y a une perte<br />

de confiance réciproque<br />

entre les<br />

pouvoirs politiques<br />

et les constructeurs.»<br />

Bertrand Rakoto,<br />

analyste automobile<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 19


Batteries de voitures:<br />

problème ou chance à saisir?<br />

Les batteries lithium-ion des véhicules électriques sont<br />

parfaitement recyclables, et ce même d’un point de vue<br />

strictement économique. D’autant plus que leur longévité<br />

se révèle supérieure aux attentes et peut dépasser celle du<br />

véhicule lui-même.<br />

TEXTE DOMINIC GRAF<br />

Les arguments contre l’électromobilité<br />

tombent les uns après les<br />

autres. Les infrastructures, tant<br />

en Suisse qu’ailleurs en Europe,<br />

se développent jour après jour et les<br />

bornes de recharge à domicile et sur<br />

le lieu de travail se multiplient. L’offre<br />

de voitures électriques à batterie (BEV)<br />

se diversifie également et les prix<br />

d’achat, certes élevés, sont de plus<br />

en plus compétitifs. C’est ce que l’on<br />

constate notamment au Salon de<br />

Genève, dont les visiteurs sont même<br />

conviés, dans le cadre de l’opération<br />

«GIMS Discovery», à prendre euxmêmes<br />

le volant de véhicules électriques.<br />

La solution la plus propre<br />

Dans ce paysage idyllique, reste la<br />

question des batteries, dont la production<br />

présente un écobilan médiocre<br />

et dont certaines matières premières,<br />

comme le lithium et le cobalt, peuvent<br />

être problématiques à extraire. La production<br />

des accumulateurs est coûteuse<br />

et grève les ressources, tant et si bien<br />

que son bilan CO2 est normalement<br />

moins bon que celui d’une voiture à<br />

essence ou diesel, si l’on ne prend pas<br />

en compte l’utilisation du véhicule.<br />

Mais en considérant l’ensemble de son<br />

cycle de vie – production, utilisation,<br />

élimination –, la voiture électrique est<br />

considérée comme la solution la plus<br />

propre en Suisse (lire encadré cicontre).<br />

Et que dire des appareils<br />

de notre quotidien?<br />

Malgré tous les arguments en faveur<br />

de l’électromobilité, certaines oppositions<br />

persistent. Pour Krispin Romang,<br />

directeur de l’association Swiss eMobility,<br />

les critiques ont du bon dans la<br />

mesure où elles stimulent le développement<br />

futur de ces technologies. «Mais<br />

la question doit être considérée dans<br />

sa globalité, confie-t-il. La mobilité<br />

consomme forcément des matières premières,<br />

qu’il s’agisse de carburants<br />

fossiles, d’hydrogène ou de batteries<br />

pour les véhicules électriques.»<br />

Le directeur de Swiss eMobility<br />

s’étonne également du fait que nombre<br />

de détracteurs se formalisent des batteries<br />

de voitures, mais pas de celles équipant<br />

d’autres appareils de la vie quotidienne<br />

comme les smartphones, les<br />

ordinateurs portables, les appareils<br />

photo, les perceuses ou les brosses à<br />

dents électriques, qui contiennent également<br />

du lithium et du cobalt.<br />

Métaux récupérés à 90%<br />

Le stockage d’énergie électrique a déjà<br />

fait un bond en avant spectaculaire ces<br />

dernières années, c’est l’élément qui<br />

20 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

possède le plus grand potentiel d’améliorations.<br />

Depuis 2010, les batteries<br />

lithium-ion ont vu leur prix chuter de<br />

près de 90%. En outre, de nouvelles<br />

technologies exemptes de cobalt font<br />

l’objet de recherches, comme le lithiumsoufre,<br />

le lithium-air ou même les batteries<br />

à base de verre. Ce n’est toutefois<br />

que de la musique d’avenir et il y a fort<br />

à parier que l’électromobilité restera<br />

basée essentiellement sur des batteries<br />

lithium-ion au cours des prochaines<br />

années.<br />

Afin d’améliorer l’écobilan des accumulateurs,<br />

et donc de l’électromobilité<br />

dans son ensemble, il va s’agir surtout<br />

de boucler les cycles des matériaux.<br />

Selon Auto Recycling Suisse, plus de<br />

90% des métaux contenus dans les batteries<br />

peuvent déjà être récupérés aujourd’hui.<br />

«Il existe plusieurs façons –<br />

généralement combinées – de recycler<br />

les batteries lithium-ion», explique Daniel<br />

Christen, directeur de cette fondation,<br />

qui cite la fusion des métaux, la<br />

lixiviation ou même le broyage. Ce<br />

n’est donc pas un problème de faisabilité,<br />

mais le recyclage ne se pratique<br />

pas encore à grande échelle. Il n’y a en<br />

effet pas encore suffisamment de batteries<br />

usagées.<br />

Longévité inattendue<br />

Cela étant, plusieurs entreprises dans<br />

le monde ont déjà préparé l’avenir et se<br />

sont spécialisées dans le recyclage des<br />

batteries lithium-ion. En Suisse, Batrec<br />

Industrie AG, à Wimmis (BE), est la<br />

seule capable de recycler à grande<br />

échelle des accus de toutes sortes. Les<br />

retours de batteries lithium-ion<br />

usagées provenant de véhicules sont<br />

toutefois encore relativement rares.<br />

Compte tenu du boom des vélos électriques,<br />

Batrec avait prévu 130 tonnes<br />

de batteries usagées à recycler. Mais au<br />

final, il n’y en a eu qu’une quantité<br />

comprise entre 30 et 40 tonnes.<br />

Les experts estiment que la longévité<br />

de ces batteries, bien supérieure à ce<br />

qui avait été prévu à l’origine, est l’une<br />

des raisons des faibles quantités retournées.<br />

Même constat en ce qui concerne<br />

QU’EST-CE QUI<br />

les batteries lithium-ion des voitures<br />

GÉNÈRE LE PLUS<br />

électriques, comme le confirme Daniel<br />

DE GAZ À EFFET<br />

Christen: «Nous voyons actuellement<br />

DE SERRE?<br />

qu’elles supportent 1000 cycles de<br />

200 kilomètres chacun, ce qui signifie La FIA, l’ADAC et l’ÖAMTC<br />

qu’elles durent au moins aussi longtemps<br />

que la voiture elle-même.» Ce ont réalisé une analyse<br />

– accompagnés du TCS –<br />

qui leur ouvre les perspectives d’une du cycle de vie (ACV, LCA<br />

seconde vie. Plusieurs constructeurs en anglais) des différents<br />

automobiles ont d’ailleurs pris part à types de véhicules. Cet<br />

des projets allant dans ce sens: «C’est instrument comparatif<br />

surtout leur utilisation pour le stockage montre combien ils<br />

d’énergie stationnaire qui a du potentiel,<br />

explique Daniel Christen. Elle<br />

thane et de protoxyde<br />

émettent de CO2, de mé-<br />

permettrait de stocker les excédents d’azote au cours de leur<br />

d’électricité provenant des énergies fabrication, de leur utilisation<br />

et de leur élimina-<br />

renouvelables et de stabiliser les réseaux.tion<br />

en fin de vie. La production<br />

de voitures<br />

En conclusion, on peut affirmer que électriques génère de<br />

les batteries des voitures électriques bien plus grandes quantités<br />

de ces gaz à effet de<br />

ne constituent pas un problème, mais<br />

plutôt une opportunité. A la condition serre que celle de véhicules<br />

thermiques. Les<br />

qu’un jour, à l’issue de leur première et<br />

de leur deuxième vie, elles réintègrent voitures électriques sont<br />

le cycle des matières et renaissent, en toutefois plus performantes<br />

lors de leur utili-<br />

quelque sorte. •<br />

sation, le facteur décisif<br />

étant le mix électrique du<br />

pays considéré. En Suisse,<br />

ce mix comprend plus de<br />

60% d’énergies renouvelables.<br />

Du coup, un véhicule<br />

électrique produit<br />

actuellement moins de<br />

gaz à effet de serre sur<br />

tout son cycle de vie.<br />

La LCA expliquée sur<br />

tcs.ch/lca<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 21


Ces vieux filets de pêche<br />

qui tapissent nos voitures<br />

Coquilles de grains de café, lambeaux de T-shirts, mailles hors<br />

d’usage des pêcheurs: considérées hier comme des déchets,<br />

toutes sortes de matières sont très recherchées dans l’industrie<br />

automobile. Le recyclage est un impératif qui se vend bien.<br />

TEXTE JULIANE LUTZ<br />

Récupération Outre<br />

des filets en fin de<br />

vie, les constructeurs<br />

souhaitent utiliser<br />

du plastique recyclé<br />

provenant de la mer.<br />

Le designer automobile scandinave<br />

Henrik Fisker a présenté<br />

son luxueux SUV électrique au<br />

Consumer Electronics Show de<br />

Las Vegas, en janvier dernier, comme<br />

étant le «véhicule le plus durable au<br />

monde». Il ne s’agissait pas seulement<br />

du système de propulsion ou du toit<br />

équipé de panneaux solaires. Pour les<br />

tapis, du nylon a été utilisé, fabriqué<br />

à partir de déchets marins tels que de<br />

vieux filets de pêche. Les habillages intérieurs<br />

ont été produits, entre autres, à<br />

partir de restes de T-shirts transformés.<br />

Les résidus de caoutchouc provenant de<br />

la production de pneus ont également<br />

été utilisés pour cette voiture. Bientôt,<br />

le Fisker Ocean sera produit en série.<br />

Peu avant, en décembre, Ford a rendu<br />

publique une coopération avec McDonald’s:<br />

le constructeur automobile utilisera<br />

des restes de coquilles de grains<br />

de café, que le géant de la restauration<br />

rapide produit en énormes quantités.<br />

Avec les plastiques et d’autres additifs,<br />

ils seront transformés en matériaux<br />

composites qui seraient jusqu’à 20%<br />

plus légers que les matières utilisées<br />

d’ordinaire. Debbie Mielewski, cheffe<br />

de l’équipe durabilité chez Ford, prétend<br />

même qu’elle pourrait utiliser des<br />

peaux de tomates ou des pelures de<br />

pommes de terre...<br />

Le fait que des bouteilles en PET usagées<br />

traitées soient utilisées dans l’industrie<br />

n’est pas nouveau. Par exemple,<br />

le fil utilisé pour le rembourrage des<br />

BMW i3 et i8 – des voitures qui sont sur<br />

le marché depuis respectivement 2013<br />

et 2014 – a été obtenu à partir de bouteilles<br />

en plastique déchiquetées, puis<br />

liquéfiées.<br />

Communication accrue<br />

L’industrie automobile vit-elle réellement<br />

un renouveau en matière de produits<br />

recyclés de toutes sortes? «La<br />

variété des matières a manifestement<br />

augmenté ces dernières années et<br />

les matériaux et composites sont<br />

également devenus plus complexes»,<br />

constate Daniel Christen, de la Fondation<br />

Auto Recycling Suisse. Au gré des<br />

vogues du moment et des exigences<br />

de durabilité des clients, les fabricants<br />

communiquent également plus en<br />

matière de produits recyclés. «Mais le<br />

recyclage des matériaux hors d’usage<br />

n’est pas nouveau dans l’automobile,<br />

précise-t-il. Le métal – qui constitue 70<br />

à 75% de la composition d’une voiture –<br />

a depuis toujours été refondu, puis<br />

réutilisé». Et le thème du recyclage tel<br />

qu’on le connaît présentement était<br />

déjà d’actualité dans les années 1990.<br />

«L’industrie automobile s’intéresse<br />

maintenant de plus en plus à cette question<br />

car elle n’a pas vraiment acquis de<br />

notoriété dans d’autres domaines», déclare<br />

Stefan Reindl, directeur de l’IFA<br />

FOTOS<br />

22 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

(Institut für Automobilwirtschaft), en<br />

Allemagne. De plus, comme certaines<br />

matières premières, tel le pétrole brut,<br />

sont limitées, les entreprises sont obligées<br />

de recycler autant que possible.<br />

Et depuis 2015, la directive européenne<br />

2000/53/CE exige que non seulement<br />

95% d’une voiture doivent être recyclables<br />

en termes de poids, mais également<br />

que davantage de matériaux<br />

recyclés soient utilisés.<br />

Ceintures de sécurité<br />

et déchets marins<br />

Il semble que les entreprises travaillent<br />

à plein régime sur ce point. Renault<br />

vient d’annoncer que la nouvelle Zoe<br />

est la première au monde à utiliser un<br />

tissu fabriqué à partir d’un fil composé<br />

à 100% d’un mélange de ceintures de<br />

sécurité mises au rebut, de déchets<br />

textiles et de bouteilles en plastique.<br />

Jusqu’à 8 m2 par véhicule en seraient<br />

revêtus. En 2019, Volvo a reçu le prix<br />

du Plastics Recycling Awards Europe<br />

pour une XC60 adaptée. Le tunnel central<br />

du véhicule est fait, entre autres,<br />

de plastiques qui ont également été obtenus<br />

à partir de filets de pêche et de<br />

cordes. Les éléments des sièges d’anciens<br />

modèles Volvo servent de matériau<br />

insonorisant sous le capot. La voiture<br />

ne sera certes pas produite en série<br />

de cette manière, mais Volvo peut<br />

s’imaginer que ces matériaux recyclés<br />

soient utilisés à grande échelle à l’avenir.<br />

Les tapis de sol Volvo sont déjà fabriqués,<br />

entre autres, à partir de déchets<br />

plastiques recyclés pêchés en mer.<br />

A partir de 2025, leplastique utilisé par<br />

la société automobile sino-suédoise<br />

dans toute nouvelle voiture devra être<br />

composé d’au moins 25% de<br />

matériaux recyclés. Même des<br />

experts comme<br />

Stefan Reindl ou Daniel Christen ne<br />

peuvent répondre à la question de savoir<br />

où se situe véritablement le plafond<br />

supposé des matériaux recyclés<br />

dans les véhicules. Ils sont d’avis que<br />

les limites dans le domaine de la voiture<br />

sont liées à la logique économique<br />

d’une part, et, d’autre part, à la sécurité<br />

de conduite qui implique des exigences<br />

extrêmes. «Avec des matériaux recyclés,<br />

les fluctuations de qualité peuvent être<br />

plus importantes qu’avec des matériaux<br />

neufs», explique Daniel Christen.<br />

Même chez Volvo, on admet que ces<br />

25% constituent un objectif ambitieux.<br />

Mais, sur la base de recherches plus approfondies<br />

et d’une disponibilité encore<br />

plus grande en plastique recyclé, ils ne<br />

sont pas encore arrivés à saturation,<br />

avouent les Suédois. La marque BMW<br />

est également en bonne voie pour atteindre<br />

cet objectif de recyclage. Selon<br />

le rapport de durabilité, jusqu’à 20%<br />

des matériaux thermoplastiques des<br />

véhicules sont déjà fabriqués à partir<br />

de produits recyclés. Et l’objectif des<br />

concepteurs est de remplacer progressivement<br />

tous les plastiques des intérieurs<br />

BMW par des matériaux<br />

recyclés et naturels. Les clients de la<br />

marque posent depuis longtemps leurs<br />

pieds sur des tapis de sol transformés à<br />

partir des déchets de filets de pêche. Et<br />

en ce moment, le constructeur bavarois<br />

annonce travailler intensivement sur la<br />

façon dont les plastiques des rivières<br />

et des lacs pourraient être mis à contribution.<br />

◆<br />

PHOTOS ISTOCK, LDD<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 23


Quand la berline électrique<br />

se pique de drift<br />

Voiture électrique rime invariablement avec conduite vertueuse.<br />

Une philosophie qui ne bannit pas pour autant les figures de<br />

style. Ainsi que nous l’avons éprouvé lors d’un stage sur neige<br />

et glace au volant de la surpuissante berline Taycan, redoutable<br />

arme anti-Tesla de Porsche.<br />

TEXTE MARC-OLIVIER HERREN<br />

M<br />

aîtriser les 761 ch d’une<br />

Taycan Turbo S sur un circuit<br />

gelé du fin fond de la<br />

Laponie finlandaise ne<br />

saurait, a priori, poser de problème majeur.<br />

Surtout qu’on s’était déjà essayé<br />

au drift sans encombre avec une BMW<br />

M5 sur l’aérodrome de Gstaad-Saanen<br />

et même avec un inoffensif Honda<br />

CR-V hybride sur l’anneau TCS des Diablerets.<br />

Voilà pour l’approche théorique<br />

avant de découvrir que la traction intégrale<br />

assurée par les deux blocs électriques<br />

de la Taycan se comporte différemment<br />

des 4×4 usuels. Alors que ces<br />

derniers répartissent généralement le<br />

couple à raison de 50% sur chaque essieu,<br />

la Taycan peut transférer jusqu’à<br />

100% de la puissance vers l’avant ou<br />

l’arrière. Et comme le souligne l’instructeur<br />

de Porsche Ice Experience,<br />

pour conserver une répartition 50/50,<br />

il faut maintenir les roues avant droites.<br />

Sans quoi, la majorité du couple est envoyée<br />

sur les roues arrière et le survirage<br />

programmé. Pas une sinécure, sachant<br />

que l’on devra impérativement<br />

garder les roues droites si l’on veut<br />

s’éclater à faire voler la neige dans l’anneau<br />

de drift.<br />

Mise en condition<br />

Histoire de prendre la mesure du défi,<br />

on se lance dans un petit slalom entre<br />

des cônes. Roues avant braquées, on<br />

donne un franc coup d’accélérateur.<br />

L’effet du couple démentiel (1050 Nm)<br />

est immédiat: l’arrière de la plantureuse<br />

Taycan décroche vivement. Et<br />

tout aussi prestement, on remet les<br />

roues en position droite afin de poursuivre<br />

la trajectoire désirée. Délicat<br />

mais, après quelques tours, on a l’impression<br />

de pouvoir aborder un circuit<br />

sinueux. Effectivement, on parvient à<br />

y placer l’engin en dérive. Sauf qu’une<br />

certaine dose de courage est requise<br />

pour maintenir les gaz constants en<br />

voyant la poupe se rapprocher dangereusement<br />

des murs de neige. En<br />

général, ça passe, mais pas toujours.<br />

Du coup, on est soulagé de constater<br />

que lesdits murs sont constitués de<br />

poudreuse. Préférable au volant d’un<br />

bolide facturé 237 500 fr., sans les<br />

options...<br />

Vive le drift<br />

Vu la largeur rassurante de l’anneau de<br />

drift, on se dit qu’on va pouvoir se régaler<br />

sans frissons excessifs. Et de fait,<br />

on place immédiatement ce bateau de<br />

5 m en dérive. Pied constant sur l’accélérateur,<br />

la Taycan soulève un nuage<br />

de neige qui vient vite maculer la vitre<br />

latérale. On se croirait au Trophée Andros.<br />

Jusqu’au moment où la voiture<br />

tend à survirer et le réflexe atavique<br />

du contrebraquage réapparaît. La<br />

sanction est implacable: la Taycan<br />

part en tête-à-queue et plante ses<br />

2,3 tonnes dans un mur de neige. Un<br />

moindre mal. L’intervention d’un SUV<br />

Cayenne permet de l’en extraire sans<br />

dommages. On se remet de plus belle à<br />

l’ouvrage en faisant preuve de davantage<br />

d’humilité. Quoi de plus exaltant<br />

que de s’amuser à dompter une Taycan<br />

en faisant virevolter la poudreuse finlandaise.<br />

◆<br />

PHOTOS LDD<br />

24 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

Gerbe de poudreuse<br />

Une fois partie en<br />

dérive, la berline<br />

Taycan fait son show.<br />

Tenue de cap En ligne<br />

droite, le bolide distille<br />

des accélérations<br />

décoiffantes.<br />

Préoccupation majeure<br />

Le pourcentage de<br />

charge résiduel de la<br />

batterie.<br />

AUTONOMIE MISE<br />

À MAL PAR –30°<br />

Les techniciens de Porsche<br />

avancent fièrement<br />

une autonomie maximale<br />

de 412 km pour la Taycan<br />

Turbo S. Appréciable pour<br />

un avion furtif accomplissant<br />

le 0 à 100 km/h en<br />

2,8 s. Reste à savoir ce<br />

qu’il advient de ces belles<br />

promesses par une glaciale<br />

journée lapone où<br />

le thermomètre oscille<br />

entre –29 et –34°. Sachant<br />

aussi que l’énorme batterie<br />

de 93 kWh doit être<br />

chauffée pour libérer tout<br />

son potentiel. Au départ<br />

de notre essai sur route,<br />

la batterie affichait environ<br />

80%. Il fallait bien<br />

préchauffer l’engin. Sans<br />

trop se soucier de la<br />

chose, on se met à pousser<br />

cette intégrale dont<br />

les pneus à clous de 1,5<br />

mm se gaussent des revêtements<br />

enneigés. Une<br />

enivrante virée à travers<br />

les paysages féeriques de<br />

Laponie. Enfin, tant qu’on<br />

ne se soucie pas de la<br />

batterie dont la charge<br />

décline à vue d’œil. Il faut<br />

se résoudre à passer en<br />

mode économique<br />

Range sollicitant uniquement<br />

le bloc avant. Mais<br />

le système de navigation<br />

annonce obstinément 0%<br />

à l’arrivée. Non sans nous<br />

avoir réservé quelques<br />

sueurs froides, notre Taycan<br />

aura tout de même<br />

parcouru environ 200 km<br />

avant de se rabattre sur le<br />

mode Turtle. Lequel n’autorise<br />

plus que quelques<br />

centaines de mètres pour<br />

se garer en lieu sûr. Très<br />

honnête dans ces conditions<br />

extrêmes.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 25


Le circuit installé<br />

dans la halle 7 de<br />

Palexpo permettra<br />

une initiation<br />

accompagnée à la<br />

conduite alternative.<br />

26 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

Tours de piste alternatifs<br />

offerts par le GIMS<br />

Avec «GIMS Discovery», le Salon de l’auto nouvelle mouture<br />

offre une initiation pratique aux modes de conduite alternatifs,<br />

et surtout à la mobilité électrique. Partenaire tout désigné<br />

pour veiller au bon déroulement de l’opération prévue dans<br />

la halle 7 de Palexpo: le TCS.<br />

TEXTE JÉRÔME LATHION | RENDU 3D PAR DORIER GROUP<br />

Jamais eu l’occasion de prendre<br />

place au volant d’une voiture<br />

électrique? Que celles et ceux qui<br />

répondront par l’affirmative se<br />

sentent en bonne compagnie: selon les<br />

statistiques du Geneva International<br />

Motor Show (GIMS), 97% des visiteurs<br />

de l’édition 2019 étaient dans le même<br />

cas. Mais 70% d’entre eux se déclaraient<br />

prêts à franchir le pas moyennant<br />

une bonne information préalable.<br />

En investissant la halle 7 de Palexpo –<br />

13 000 m2 jadis dévolus au «Salon des<br />

professionnels de l’automobile» – à<br />

l’enseigne de «GIMS Discovery», le<br />

GIMS propose cette année bien plus<br />

qu’une information. Durant toute la<br />

durée de la manifestation, avec le<br />

concours de représentants des<br />

constructeurs partenaires et d’un responsable<br />

et 3 commissaires de TCS<br />

Training & Events, quelque 13 000<br />

«drive experiences» accompagnées seront<br />

offertes aux visiteurs sur une piste<br />

intérieure longue de 456 m, composée<br />

d’un revêtement de sol recyclable et offrant<br />

virages, larges courbes et lignes<br />

droites.<br />

Dominante électrique<br />

Moteurs hybrides, à hydrogène, à gaz<br />

naturel et surtout électriques: les 48<br />

véhicules engagés occuperont le circuit<br />

par vagues de 10. «Chaque voiture<br />

sortira toutes les 50 minutes en<br />

moyenne.» Le calcul est signé Jean-<br />

Pierre Knoblauch, responsable de<br />

l’opération pour TCS Training &<br />

Events, qui assume à l’entendre avec<br />

son équipe le rôle de «consultants<br />

techniques» et d’«ingénieurs de<br />

contrôle»: «Il s’agira surtout de valider<br />

la piste et de veiller à la sécurité de<br />

tous les usagers de la halle», poursuit<br />

le responsable du TCS. Une mission à<br />

ne pas minimiser: outre 300 à 600<br />

conducteurs participants selon le jour<br />

de la semaine, il faudra tenir compte<br />

des spectateurs et des hôtes du Carré<br />

VIP: un lieu de séminaire et de rencontre<br />

équipé, d’une superficie de<br />

300 m2 et pouvant accueillir 300 personnes,<br />

situé dans un espace vitré au<br />

cœur même du circuit.<br />

Discipline requise<br />

Jean-Pierre Knoblauch envisage sa<br />

nouvelle tâche avec confiance: «Il y<br />

aura plus de véhicules engagés que<br />

lors d’un cours standard de TCS Training<br />

& Events, mais aussi plus de jours<br />

à disposition. Cela dit, pour que tout<br />

fonctionne bien, une discipline est attendue<br />

de tous les acteurs impliqués.»<br />

La gestion du temps est ainsi primordiale.<br />

Chaque course n’excèdera pas<br />

10 minutes. En revanche, toutes se<br />

feront en compagnie d’un spécialiste<br />

délégué par les marques représentées –<br />

soit 48 experts au total –, qui expliquera<br />

les principes de la propulsion<br />

alternative choisie et répondra aux<br />

questions des conducteurs.<br />

A relever que de plus amples informations<br />

sur la mobilité électrique peuvent<br />

être obtenues sur le stand du TCS<br />

(halle 4). Enfin, sécurité oblige, pas<br />

question de viser des records de tachymètre!<br />

«Mais le tracé permet de se<br />

rendre compte du couple à basse vitesse,<br />

et autorise des accélérations sur<br />

certaines sections», promet Jean-<br />

Pierre Knoblauch, qui se réjouit de se<br />

confronter à cette expérience: «Les<br />

gens ont beaucoup d’idées préconçues.<br />

«GIMS Discovery» est un bon moyen<br />

de présenter les avantages de la propulsion<br />

alternative.» L’offre est forcément<br />

limitée au vu des centaines de<br />

milliers de visiteurs attendus à<br />

Palexpo. Les personnes tentées par<br />

l’expérience sont donc priées de s’inscrire<br />

via l’application lancée en décembre<br />

dernier par le GIMS. ◆<br />

Infos et téléchargement à l’adresse<br />

gims.swiss<br />

«Le tracé autorise<br />

des accélérations<br />

sur certaines<br />

sections»<br />

Jean-Pierre Knoblauch,<br />

TCS Training & Events<br />

CONSTRUCTEURS<br />

SÉDUITS<br />

«GIMS Discovery» a obtenu<br />

le concours de plusieurs<br />

constructeurs présents<br />

dans les halles 1 à 6<br />

de Palexpo, qui ont mis<br />

plusieurs modèles neufs<br />

à disposition pour les<br />

courses d’essai accompagnées<br />

proposées aux visiteurs<br />

de la halle 7. Sont<br />

représentés pour cette<br />

première édition: Aiways,<br />

Audi, BMW, DS Automobiles,<br />

Honda, Hyundai,<br />

Kia, Mercedes-Benz,<br />

Porsche, Renault, Seat,<br />

Skoda, Smart, Toyota et<br />

Volkswagen.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 27


Le TCS s’invite à Palexpo<br />

sous de nouveaux atours<br />

Le Salon de l’automobile de Genève se repositionne cette année<br />

et, avec lui, le TCS développe également sa présence de longue<br />

date. Découvrez où se trouve votre club dans les vastes halles<br />

de Palexpo et les surprises qu’il réserve à ses visiteurs.<br />

TEXTE DOMINIC GRAF | PHOTOS EMANUEL FREUDIGER<br />

Le stand du TCS est considéré<br />

comme une oasis apaisante au<br />

milieu de l’agitation du Salon.<br />

Ici, vous pouvez vous asseoir,<br />

vous détendre, boire un café et vous informer<br />

sur le <strong>Touring</strong> Club Suisse, ses<br />

engagements et ses produits. Cette année<br />

ne sera pas différente des autres. Et<br />

pourtant, le plus grand club de mobilité<br />

de Suisse soignera encore mieux sa<br />

présentation au Salon international de<br />

l’automobile de Genève (GIMS) <strong>2020</strong>.<br />

Avec un stand plus grand et en officiant<br />

en qualité de partenaire principal de<br />

«GIMS Tech» et de «GIMS Discovery».<br />

Le stand du TCS migre<br />

dans la halle 4<br />

Ces dernières années, le stand du TCS<br />

se trouvait dans la halle 2. Il se déplace<br />

désormais dans la halle 4, où il sera<br />

plus central encore, aux côtés de prestigieux<br />

voisins tels que Renault, Toyota<br />

et Lexus. En outre, avec 357 m², le TCS<br />

dispose d’une surface d’exposition plus<br />

étendue qu’auparavant, offrant ainsi<br />

encore plus d’informations et de divertissements.<br />

En plus du très apprécié<br />

espace lounge et du bar, les visiteurs<br />

peuvent par exemple tester leur temps<br />

de réaction lors d’une simulation de<br />

freinage d’urgence. Ce simulateur, sous<br />

la supervision d’un instructeur du club,<br />

permet d’acquérir d’enrichissantes<br />

connaissances, d’en discuter et de passer<br />

un moment réellement ludique. Le<br />

plaisir est également garanti dans l’espace<br />

e-sports, où vous pouvez vous mesurer<br />

à des amis ou à d’autres visiteurs<br />

en Autoball Game Rocket League, le jeu<br />

officiel de la TCS eSports League.<br />

Depuis un certain temps déjà, le TCS<br />

s’implique dans le domaine de l’électromobilité<br />

et présentera sur son stand les<br />

produits et services avec lesquels le<br />

club accompagne ses membres vers le<br />

changement de mobilité. L’application<br />

eCharge, par exemple, qui affiche entre<br />

autres les stations de recharge dans<br />

Cordiale bienvenue<br />

Au stand du Salon, les<br />

personnes intéressées<br />

sont initiées à l’univers du<br />

club et peuvent profiter<br />

de rabais attractifs sur<br />

ses produits.<br />

Personnalités Le conseiller<br />

fédéral Ignazio Cassis<br />

(devant) était accueilli en<br />

2019 au stand du TCS par<br />

le président central, Peter<br />

Goetschi (2e depuis la dr.)<br />

28 touring | mars <strong>2020</strong>


SPÉCIAL SALON<br />

toute l’Europe. Ou la recherche de voiture<br />

du TCS, qui permet de trouver le<br />

bon véhicule et le système de propulsion<br />

approprié de manière neutre et extrêmement<br />

détaillée. En bref, il s’agit<br />

d’un stand sur lequel il fait bon s’attarder.<br />

Cependant, malgré tous ces divertissements<br />

et informations, la présence<br />

du TCS dans les autres halles vaut également<br />

le détour.<br />

Désormais, au Salon,<br />

c’est vous le pilote<br />

Dans la halle 6, par exemple, le <strong>Touring</strong><br />

Shop présente ses derniers produits<br />

dans le domaine de la mobilité urbaine,<br />

qui peuvent être consultés et commandés<br />

directement sur place. Outre de<br />

nombreux casques de vélo et trottinettes<br />

électriques, divers autres articles<br />

de mobilité électrique liés au «dernier<br />

kilomètre» sont présentés. Afin de se<br />

faire une idée de la conduite d’une trottinette<br />

électrique, une piste est à la disposition<br />

de toutes les personnes intéressées,<br />

directement à côté du stand,<br />

où elles peuvent tester ces appareils<br />

sous la conduite d’un instructeur. La<br />

piste a été conçue avec l’aide de Conseil<br />

en mobilité TCS et est également supervisée<br />

par des experts du club. Elle fait<br />

partie du nouveau concept «GIMS<br />

Tech», une expo spécifique présentant<br />

les dernières technologies et innovations<br />

de start-up et de prestataires de<br />

Aimant La TCS<br />

eSports League<br />

attire particulièrement<br />

le<br />

jeune âge.<br />

services spécialisés en mobilité.<br />

Dans la halle suivante se trouve la nouveauté<br />

la plus spectaculaire du Salon de<br />

l’auto: «GIMS Discovery». Une grande<br />

partie de la halle 7 a en effet été transformée<br />

en une piste intérieure longue<br />

de plus de 400 mètres, où les visiteurs<br />

inscrits peuvent effectuer des parcours<br />

avec des véhicules à propulsion alternative.<br />

La piste est conçue et gérée par<br />

TCS Training & Events.<br />

«GIMS Discovery» est également l’endroit<br />

idéal pour attirer l’attention sur<br />

les risques et les dangers de la circulation<br />

routière. C’est pourquoi la sécurité<br />

routière du TCS animera également un<br />

stand dans cette salle, en compagnie de<br />

représentants de la police. Entre autres<br />

pôles d’intérêt, le simulateur de ceinture<br />

de sécurité montrera l’importance<br />

de celle-ci au volant. Les visiteurs<br />

peuvent également se renseigner sur<br />

Made Visible, la collection de mode du<br />

TCS, et découvrir que l’élégance peut<br />

fort bien aller de pair avec une bonne<br />

visibilité, tout en préservant des vies. Et<br />

comme la sécurité routière commence<br />

dès le plus jeune âge, les enfants en auront<br />

aussi pour leur argent: le très passionnant<br />

jeu pédagogique Weelo leur<br />

permet de parcourir la ville à vélo<br />

dans la peau d’un extraterrestre et<br />

d’apprendre les règles de circulation<br />

de manière ludique. ◆<br />

LE TCS AU SALON<br />

DE L’AUTO<br />

Procurez-vous dès maintenant<br />

deux billets gratuits<br />

pour le GIMS <strong>2020</strong><br />

et passez au stand TCS.<br />

Au stand principal dans<br />

la halle 4, stand n° 4131:<br />

salon, café-bar, TCS e-<br />

Sports League, simulation<br />

de freinage d’urgence<br />

avec un instructeur<br />

du TCS, informations et<br />

conseils sur tous les produits<br />

du TCS, y compris<br />

les rabais du Salon,<br />

concours avec des prix<br />

attractifs, Carvelo2go,<br />

TCS e-Bike Patrouille,<br />

bornes de recharge à domicile<br />

du TCS, véhicule<br />

de patrouille, entre autres.<br />

Le stand <strong>Touring</strong> Shop<br />

dans la halle 6<br />

(GIMS Tech), stand<br />

TECH6480: consultation,<br />

conseils et achat de divers<br />

produits de mobilité<br />

urbaine du <strong>Touring</strong> Shop.<br />

Les véhicules peuvent<br />

être testés sur une piste<br />

située juste à côté du<br />

stand.<br />

Le stand TCS-Sécurité<br />

routière, dans la halle 7<br />

(GIMS Discovery), stand<br />

n° 7023: simulateur de<br />

ceinture de sécurité,<br />

Made Visible, Weelo et<br />

Labyrinthe pour enfants.<br />

Entrée: un billet coûte<br />

21 fr. (sur place) ou 16 fr.<br />

(en ligne). Les membres<br />

TCS disposent de deux<br />

billets gratuits par personne<br />

sur un total de<br />

5000 (dans la limite des<br />

stocks disponibles). La<br />

commande de billets et<br />

toutes les autres informations<br />

importantes sur le<br />

Salon sont disponibles en<br />

ligne à l’adresse<br />

tcs.ch/gims<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 29


5–15<br />

MARS<br />

<strong>2020</strong><br />

GENÈVE<br />

DÉCOUVREZ L’AVENIR DE LA MOBILITÉ AU GIMS <strong>2020</strong><br />

Pour sa 90 e édition, le Geneva International Motor Show propose un programme passionnant. Testez des voitures à<br />

propulsion alternative au GIMS Discovery, découvrez les technologies du futur au GIMS Tech et participez en exclusivité<br />

au GIMS VIP Day le 4 mars, une journée dédiée aux sujets qui façonnent la mobilité d’aujourd’hui et de demain.<br />

gims.swiss<br />

#gimsswiss<br />

5-15 MARCH <strong>2020</strong><br />

Expérimentez le GIMS<br />

grâce à l’App GIMS.


100 % SUV, 100 % ÉLECTRIQUE<br />

LE TOUT NOUVEAU MAZDA MX-30<br />

Découvrez une voiture qui s’accorde parfaitement avec votre vie urbaine: le tout nouveau Mazda MX-30. Avec ses portes «freestyle»<br />

pratiques et à ouverture opposée, ses matériaux écoresponsables – comme le liège – et ses toutes dernières innovations en matière<br />

de sécurité, vous vivrez une expérience de conduite naturelle et hors du commun. Réservez dès maintenant le tout<br />

nouveau Mazda MX-30 First Edition au prix de lancement de CHF 36 990.– et bénéficiez de la borne de recharge<br />

murale offerte (dans la limite des stocks disponibles), fournie et installée par notre partenaire TCS. mazda.ch/mx-30<br />

A découvrir en Première suisse: Salon de l’Auto de Genève, halle 6, stand 6050.<br />

A<br />

B<br />

C<br />

D<br />

E<br />

F<br />

G<br />

A<br />

DRIVE TOGETHER


32 touring | mars <strong>2020</strong>


MOBILITÉ<br />

Périple européen pour<br />

trois jeunes ours vaudois<br />

Le Zoo de Servion (VD) a fait ses adieux mi-janvier à trois ours bruns<br />

de Syrie âgés de 2 ans. Leur destination: l’Angleterre. Un voyage routier<br />

et maritime de plusieurs heures pour ces futurs reproducteurs. Lumière<br />

sur les spécificités d’un transport où prime le respect dû à l’animal.<br />

TEXTE JÉRÔME LATHION | PHOTOS OLIVIER VOGELSANG<br />

→<br />

L’ours brun de Syrie est protégé<br />

dans le cadre d’un programme initié<br />

au Zoo de Servion.<br />

L’anesthésie à distance, première<br />

mesure avant de manipuler l’animal<br />

destiné au transport.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 33


MOBILITÉ<br />

Derrière la lourde porte de fer,<br />

les grognements répétés d’une<br />

ourse angoissée. Dans l’enclos<br />

en plein air attenant, en cette<br />

froide matinée de janvier à Servion, ses<br />

trois petits Laïka, Jaïko et Newton – 2<br />

ans d’âge et tout de même plus de 80 kilos<br />

à la pesée – sont successivement<br />

anesthésiés et portés prudemment dans<br />

un hangar voisin. Là, leur réveil sera<br />

accéléré avant leur enfermement dans<br />

trois cages de transport garnies de<br />

paille fraîche. Car c’est en état de veille<br />

que les jeunes ours bruns de Syrie devront<br />

entreprendre le voyage, par route<br />

et par mer, qui les conduira au Zoo Park<br />

de Hamerton (GB). Ils y finiront leur<br />

adolescence avant d’intégrer un programme<br />

de préservation de l’espèce, initié<br />

il y a deux ans précisément à Servion,<br />

et en voie de finalisation. «Il existe actuellement<br />

un millier de spécimens en<br />

captivité, renseigne Pierre Ecoffey, biologiste<br />

et responsable animalier du site<br />

vaudois. Quant à savoir combien vivent<br />

encore à l’état sauvage…»<br />

Vétérinaire spécialisée en imagerie et<br />

anesthésie, la Dr. Alexandra Durrer, de<br />

Vevey, a la haute main sur les étapes médicales<br />

de l’opération avant le départ –<br />

narcose, pesée, prise de sang, réanimation<br />

– et précise: «Tout animal voyage<br />

en principe en état d’éveil. Son corps<br />

procède ainsi à une meilleure autorégulation<br />

et on évite le risque de déshydratation<br />

et d’hypothermie.» Sans oublier<br />

qu’un animal endormi pourrait vomir et<br />

s’étouffer. A l’entendre, le seul ennemi<br />

lors du transport est le stress. «Il faut<br />

veiller à des cages spacieuses et<br />

aveugles, offrant une bonne aération».<br />

Les trois cages du jour sont en outre généreusement<br />

matelassées pour amortir<br />

tout heurt violent pouvant être causé<br />

par la nervosité des animaux.<br />

Rares entreprises<br />

spécialisées<br />

En position d’attente devant leur camionnette<br />

et sa remorque, Karl Heuer,<br />

responsable du convoi, et son assistant<br />

Michael Fröhlich sont prêts à procéder<br />

au chargement. Ils travaillent pour la<br />

firme allemande mandatée MSO International<br />

Zoo Services GmbH. L’une des<br />

deux entreprises en Europe, l’autre<br />

étant la néerlandaise Ekipa, répondant<br />

Alexandra Durrer, vétérinaire mandatée,<br />

vérifie l’efficacité de son tir<br />

de fléchette sur le corps endormi.<br />

Réveil accéléré L’animal doit impérativement<br />

retrouver un état de<br />

veille avant d’entreprendre le voyage.<br />

Mise en place dans la cage de<br />

transport Un peu de paille pour<br />

protéger l’ours du froid ambiant.<br />

34 touring | mars <strong>2020</strong>


aux exigences requises pour le transport<br />

respectueux d’animaux sauvages sur<br />

de longues distances. Ils sont arrivés la<br />

veille des bords du Rhin, presque au<br />

pied levé. Avec calme, Karl Heuer détaille<br />

les étapes qui jalonneront sa mission:<br />

Bâle, Calais, Douvres, Hamerton.<br />

«Au total 860 km, soit 24 heures de<br />

route et de bateau au maximum en<br />

comptant les arrêts douaniers et l’état<br />

de la Manche, qui peut retarder le départ<br />

du ferry.»<br />

Actif dans la firme depuis 2012, notre<br />

homme a sillonné l’Europe dans tous les<br />

sens et jusqu’en Ukraine. «Nous travaillons<br />

principalement pour des zoos, mais<br />

aussi pour des ONG comme le WWF<br />

dans le cadre de programmes de repeuplement.<br />

Ou encore à la demande des<br />

autorités.» Il se souvient ainsi avoir<br />

convoyé des lions, saisis sur ordre en<br />

Hongrie, jusqu’en Bosnie-Herzégovine.<br />

C’est sa troisième intervention à Servion.<br />

«Et je reviendrai bientôt chez vous, à<br />

Bâle cette fois, pour prendre en charge<br />

un hippopotame», sourit-il.<br />

Temps morts exclus<br />

Détenteur d’un diplôme de gardien<br />

d’animaux, Karl Heuer qualifie son métier<br />

de vocation: «L’animal d’abord, c’est<br />

ma devise! Elle vaut à mon domicile<br />

comme au travail.» C’est dire que tout<br />

sera mis en œuvre pour soulager au<br />

mieux l’épreuve qui attend ses trois protégés<br />

temporaires. Ainsi, pas de halte<br />

prévue, les deux équipiers se relaieront<br />

au volant. «Un arrêt prolongé n’est pas<br />

nécessaire sur une telle distance. Mais<br />

il existe des relais en Europe où on peut<br />

s’arrêter pour nourrir et contrôler les<br />

animaux lors de plus longs déplacements.»<br />

A propos de nourriture, même<br />

si une ration abondante de pommes et<br />

de carottes fait partie du convoi pour<br />

répondre à toute éventuelle fringale, le<br />

responsable l’accepte à bord pour la<br />

forme. «En l’espace d’une journée, des<br />

animaux de cette taille n’ont pas forcément<br />

besoin de se nourrir. Par contre,<br />

nous pouvons les abreuver grâce à un<br />

caisson coulissant au bas de la cage de<br />

transport», explique-t-il.<br />

Une fois les ours chargés, place à la dernière<br />

étape avant le grand départ: la<br />

transmission des documents nécessaires<br />

«Réveil pénible» Un ourson<br />

reprend ses esprits avant l’heure<br />

du départ pour l’Angleterre.<br />

Les convoyeurs Karl Heuer (à dr.)<br />

et son assistant, Michael Fröhlich, se<br />

relaieront au volant.<br />

Le chargement des animaux<br />

requiert l’engagement du personnel<br />

du zoo.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 35


MOBILITÉ<br />

au bon franchissement des contrôles<br />

douaniers (lire ci-dessous).<br />

Responsabilité et plaisir<br />

Il est plus de midi, le convoi a disparu.<br />

Pierre Ecoffey réitère sa confiance en<br />

ses partenaires du jour, à qui est confié<br />

le bien-être de ses protégés. Et partage<br />

un peu leur aventure, lui qui a notamment<br />

assuré le transport de deux renards<br />

polaires depuis la Normandie en<br />

compagnie de son directeur, Roland<br />

Bulliard: «C’est une grande responsabilité,<br />

mais surtout un plaisir. Et un peu<br />

nos vacances, car ces courts transferts<br />

sont pour nous l’occasion de garder un<br />

contact direct avec les parcs animaliers.<br />

Mais pour les longs trajets et les grands<br />

animaux, il faut un équipement et des<br />

véhicules adaptés.»<br />

Le convoi prêt à prendre une<br />

route longue de quelque 860 km.<br />

Une journée de voyage est comptée.<br />

zoo-servion.ch, hamertonzoopark.com<br />

De la patience… et de nombreux papiers<br />

A bref transfert, longue préparation administrative!<br />

Des mois ont été nécessaires<br />

pour assurer sans encombre le<br />

départ des oursons outre-Manche. A la<br />

manœuvre à Servion, Pierre Ecoffey résume<br />

la situation: «Plus l’espèce est protégée,<br />

plus le nombre d’autorisations requises<br />

augmente afin de prévenir les<br />

trafics illégaux, ce qui est en soi une<br />

bonne chose.» L’ours brun de Syrie figurant<br />

en annexe II de la Convention de<br />

Washington (Cites) – protection de<br />

moindre rigueur –, tout transfert est<br />

d’abord soumis à une demande d’autorisation<br />

Cites formulée par le pays exportateur<br />

et le pays importateur. En Suisse,<br />

les autorités vétérinaires fédérales<br />

(OSAV) délivrent ce document, après<br />

consultation au besoin de l’office vétérinaire<br />

cantonal concerné. L’exportateur<br />

peut, dès réception des deux autorisations,<br />

choisir son transporteur et une entreprise<br />

dite «transitaire», qui prévalidera<br />

le dossier auprès des autorités<br />

douanières concernées lors du transport.<br />

Ce n’est pas forcément une formalité.<br />

Ainsi, prises d’un doute, les autorités<br />

allemandes n’ont levé leur veto que la<br />

veille du départ prévu des trois ours. «La<br />

pression est particulièrement forte sur la<br />

Transmission Pierre Ecoffey (à dr.)<br />

remet au chef du convoi les documents<br />

douaniers rassemblés.<br />

Suisse», explique le responsable animalier<br />

de Servion. Pour ne rien simplifier<br />

dans le cas présent, les Anglais se<br />

montrent très pointilleux sur le plan<br />

sanitaire et le Brexit n’est pas pour détendre<br />

la situation… Ultime exigence,<br />

qui fait sourire Pierre Ecoffey: une facture.<br />

Certes, les ours sont donnés dans le<br />

cadre d’un programme en voie de constitution.<br />

«Mais, pour les douanes, l’animal<br />

est considéré comme une marchandise<br />

qui doit avoir une valeur.» Un obstacle aisément<br />

contourné par la facturation d’un<br />

montant symbolique. ◆<br />

36 touring | mars <strong>2020</strong>


La vie se joue ici<br />

La nouvelle Golf<br />

Encore plus intelligente et encore plus connectée: la nouvelle Golf définit de<br />

nouvelles références numériques. Des fonctions intelligentes aussi faciles à<br />

utiliser qu’un smartphone, telles que la commande vocale, le cockpit Innovision<br />

ou encore IQ.Light, font de chaque trajet une expérience confortable. Pour tous<br />

ceux qui se déplacent souvent et qui souhaitent rester connectés n’importe où.<br />

Vous trouverez des renseignements complémentaires sur la nouvelle Golf<br />

sur www.volkswagen.ch ou chez votre partenaire Volkswagen.


Louer une voiture à long terme<br />

Les abonnements automobiles d’une durée prolongée ont<br />

le vent en poupe et le nombre de prestataires augmente.<br />

Toutefois, les abonnements ne se révèlent pas tous opportuns.<br />

TEXTE FELIX MAURHOFER<br />

Rien que ces derniers mois, les fournisseurs<br />

d’abonnements automobiles<br />

ont poussé comme des champignons:<br />

Carvolution, Galaxus,<br />

Auto Kunz, Upto, Sixt Unlimited, Juicar,<br />

Clyde, ainsi que, pour ce qui est du haut<br />

de gamme, Book by Cadillac. La demande<br />

en forfaits de location automobile semble<br />

augmenter. Le processus est simple: les<br />

personnes intéressées sélectionnent une<br />

voiture en ligne, saisissent leurs données<br />

personnelles et, quelques jours plus tard,<br />

Comparatif des prix d’abonnements<br />

Prestataire Clyde Carvolution Upto Juicar<br />

Modèle VW Polo Fiat 500 Peugeot 208 BMW i3 (94 Ah)<br />

Prix/Mois 698 fr. 366 fr. 699 fr. dès 399 fr.<br />

Kilométrage compris par mois 1500 km 1750 km 1700 km 0.30 fr./km<br />

Assurances<br />

Franchise<br />

MOBILITÉ<br />

responsabilité<br />

civile, casco<br />

complète<br />

collision:<br />

1000 fr.<br />

responsabilité<br />

civile, casco<br />

complète<br />

casco complète:<br />

1000 fr.<br />

responsabilité<br />

civile, casco<br />

complète<br />

collision<br />

1000 Fr.<br />

responsabilité<br />

civile, casco<br />

complète<br />

selon abonnement<br />

Changement de pneus compris compris compris compris<br />

Durée minimale de location 3 mois 6 mois 6 mois 1 mois<br />

Préavis de résiliation 1 mois 1 mois 1 mois 1 mois<br />

Frais d’inscription aucun 390 fr. aucun 299 fr.<br />

Service et réparation compris compris compris compris<br />

Informations clyde.ch carvolution.com upto.ch juicar.com<br />

Situation 2019, sous réserve de modifications<br />

le véhicule se trouve sur le pas de leur<br />

porte. Chez la plupart des prestataires,<br />

l’enregistrement, les taxes, l’assurance, le<br />

service et les changements de pneus sont<br />

inclus dans l’abonnement, au contraire<br />

des frais de carburant et de stationnement.<br />

Les clients peuvent choisir la durée<br />

de la location, à partir d’un mois, et la limite<br />

de kilométrage. La majorité des sociétés<br />

proposent une large gamme de véhicules,<br />

des citadines aux fourgonnettes<br />

de livraison. La société Juicar, en revanche,<br />

ne propose que des voitures<br />

électriques. Ceux qui préfèrent le luxe<br />

peuvent réserver un forfait de première<br />

classe, avec concierge, auprès de Book by<br />

Cadillac, mais cela a son prix. Il est intéressant<br />

de noter qu’en Suisse, ces abonnements<br />

automobiles ne sont pas nécessairement<br />

proposés par des importateurs ou<br />

des concessionnaires traditionnels. La<br />

compagnie d’assurances Axa Winterthur,<br />

par exemple, est à l’origine d’Upto.<br />

Un véhicule temporaire<br />

Pour ceux qui ont besoin d’une voiture<br />

pour un temps limité et qui ne veulent<br />

pas s’engager, un abonnement automobile<br />

constitue une bonne alternative. Selon<br />

Olivier Kofler, directeur de Carvolution,<br />

son entreprise comptait environ<br />

1000 clients à fin 2019. Ils sont restés<br />

fidèles à la société durant 26 mois en<br />

moyenne, changeant de véhicule une fois<br />

par an. Les citadines, telle la Fiat 500,<br />

sont les plus appréciées et la demande en<br />

voitures électriques croît. Le prestataire<br />

Upto n’avance pas de chiffres, mais parle<br />

d’une évolution satisfaisante de son activité.<br />

Les voitures électriques ont aussi la<br />

cote, reconnaît Karsten Fuhrmann, de<br />

chez Upto.<br />

Les CFF proposent depuis longtemps, et<br />

avec succès, leur abonnement Green<br />

La remise du véhicule se<br />

déroule en toute simplicité.<br />

LDD<br />

38 touring | mars <strong>2020</strong>


PARLONS DROIT<br />

Class CFF incluant la location d’une voiture<br />

électrique et l’abonnement général.<br />

Une BMW i3 avec AG 2e classe, un abonnement<br />

annuel à Mobility et à Publibike,<br />

est disponible dès 1006 fr. par mois.<br />

Les experts estiment que de tels abonnements<br />

ont du potentiel en Suisse, pays<br />

où le pouvoir d’achat est élevé. Et les régions<br />

urbaines sont particulièrement<br />

prometteuses. Pour ceux qui n’ont besoin<br />

d’une voiture que durant un certain<br />

temps – p.ex. pour des raisons professionnelles<br />

ou pour connaître les plaisirs<br />

d’une décapotable en été –, le modèle est<br />

très pertinent. Mais si vous souhaitez<br />

posséder votre propre voiture durant<br />

plusieurs années, d’autres modèles de<br />

financement – achat au comptant ou<br />

leasing – sont plus indiqués.<br />

Sensiblement plus cher<br />

L’avantage de l’abonnement est sa flexibilité.<br />

Les clients peuvent annuler, prolonger<br />

ou passer à un autre modèle à tout<br />

moment. Chez Clyde l’an dernier, la VW<br />

Polo Comfortline 1.0 de 115 ch (prix de<br />

vente 23 150 fr.) coûtait 698 fr. par mois<br />

pour 1500 km. Ce montant n’inclut pas<br />

les coûts de carburant ni de stationnement.<br />

Le calculateur des frais kilométriques<br />

du TCS obtient 470 fr. de frais fixes mensuels<br />

pour la VW Polo (également sans<br />

essence ni parking). Les abonnés à Clyde<br />

paient donc un supplément de 228 fr.<br />

«Le calcul des frais kilométriques est<br />

basé sur le long terme», déclare l’expert<br />

TCS Erich Schwizer. Cette évaluation<br />

prend en compte une voiture neuve<br />

amortie sur une période de 8 ans et<br />

160 000 km. Avec des véhicules plus récents,<br />

les coûts d’entretien sont faibles,<br />

mais la perte de valeur est très élevée.<br />

En revanche, ces coûts, ainsi que les<br />

risques de réparation, augmentent avec<br />

l’ancienneté des véhicules, indique<br />

Erich Schwizer. Et les locations supposent<br />

en général une durée de vie<br />

beaucoup plus courte du véhicule. La<br />

voiture est remplacée plus fréquemment<br />

et les frais de revente pour obtenir le<br />

meilleur prix possible sont moindres. Il<br />

existe aussi des différences de primes<br />

d’assurance (nationalité, lieu de résidence,<br />

place de parking souterrain, etc.)<br />

et de taxes sur les véhicules. Dans certains<br />

cantons, le propriétaire d’une<br />

voiture électrique bénéficie d’un rabais<br />

pendant une certaine période lors de<br />

la première mise en circulation de la<br />

L’art de bien s’insérer<br />

dans le trafic autoroutier<br />

Les véhicules circulant sur l’autoroute ont la priorité<br />

sur ceux qui s’y engagent. Les conducteurs passant<br />

directement sur la voie rapide en entrant sur l’autoroute<br />

risquent de se voir infliger une amende, voire un retrait.<br />

TEXTE URS-PETER INDERBITZIN<br />

Les entrées d’autoroutes sont<br />

souvent le théâtre d’accidents.<br />

Ce que beaucoup de conducteurs<br />

ignorent, c’est que les véhicules<br />

circulant sur l’autoroute<br />

ont la priorité sur ceux qui s’y engagent.<br />

Une manœuvre dangereuse<br />

consiste à passer directement<br />

sur la voie de gauche en<br />

s’engageant, alors même que des<br />

véhicules approchent à grande<br />

vitesse.<br />

Toute personne pénétrant sur l’autoroute<br />

doit s’engager sur la voie<br />

d’accélération en trouvant une<br />

brèche dans le trafic et adapter la<br />

vitesse de son véhicule à celle des<br />

autres. Si vous arrivez trop lentement<br />

et que vous forcez les autres<br />

usagers à freiner, vous créez un<br />

grand danger. Il convient de noter<br />

que les conducteurs qui circulent<br />

déjà sur l’autoroute ont la priorité<br />

et ne sont pas obligés de passer sur<br />

la voie rapide lorsqu’un véhicule<br />

s’engage.<br />

Dépassement direct<br />

Une manœuvre à risque est fréquemment<br />

observée. Même<br />

lorsque le trafic est dense, des automobilistes<br />

passent directement<br />

de la voie d’accélération à la voie<br />

de dépassement, obligeant les véhicules<br />

arrivant correctement à<br />

freiner précipitamment. Récemment,<br />

le Tribunal fédéral (arrêt<br />

6B_132/2019) n’a fait preuve<br />

d’aucune indulgence envers un<br />

conducteur qui s’est engagé directement<br />

sur la voie de dépassement,<br />

sans même actionner son clignotant.<br />

L’automobiliste, qui arrivait<br />

sur la voie de gauche, a dû procéder<br />

à un freinage d’urgence<br />

pour éviter une collision.<br />

La manœuvre a abouti à la<br />

condamnation du conducteur<br />

fautif pour violation grave et<br />

intentionnelle du code de la route<br />

en entravant les véhicules en<br />

amont lors d’un dépassement sur<br />

l’autoroute. Il a été condamné à<br />

une peine pécuniaire avec sursis<br />

de 80 jours-amende à 120 fr. ainsi<br />

qu’à une amende de 1500 fr. Le<br />

conducteur doit également s’attendre<br />

à un retrait de permis de<br />

trois mois au moins.<br />

Garder vos distances<br />

Dans ce contexte, un autre arrêt<br />

du Tribunal fédéral présente<br />

également un certain intérêt<br />

(1C_26/2018). Le conducteur<br />

d’une camionnette roulait sur la<br />

voie rapide d’une autoroute lorsqu’une<br />

voiture est venue subitement<br />

le précéder dans une zone<br />

d’entrée d’autoroute. Ensuite, le<br />

conducteur de la camionnette a<br />

maintenu, sur 1500 mètres, une<br />

distance insuffisante entre le véhicule<br />

le précédant et lui-même –<br />

dix mètres seulement à une vitesse<br />

de 100 km/h. Le Tribunal fédéral<br />

a qualifié ce comportement de violation<br />

grave du code de la route<br />

et a ordonné le retrait du permis<br />

du fautif pour une durée de trois<br />

mois. Alors, faites attention: tout<br />

conducteur qui est ralenti par un<br />

véhicule entrant sur une autoroute<br />

doit immédiatement rétablir<br />

la distance de<br />

sécurité requise. •<br />

URS-PETER<br />

INDERBITZIN<br />

expert juridique<br />

voiture. •<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 39


Les véhicules électriques<br />

feront-ils le plein en route?<br />

A l’avenir, il n’est pas impossible que les voitures électriques<br />

puissent charger leurs batteries durant le trajet. Deux étudiants<br />

de la Haute école spécialisée de Lucerne se sont penchés sur<br />

les avancées de la recharge par induction.<br />

TEXTE JURI SCHULER ET FABIAN RENGGLI<br />

Beaucoup se souviennent encore<br />

des circuits de voitures Carrera<br />

de leur enfance ou, plus récemment,<br />

du chargement sans fil<br />

des brosses à dents électriques et des<br />

smartphones. La recharge inductive<br />

sans fil s’effectue par transfert d’énergie<br />

vers un champ proche par un champ<br />

magnétique, c’est-à-dire sans contact<br />

d’un objet à l’autre. Cette méthode pourrait<br />

bientôt devenir réalité et constituerait<br />

une étape importante dans la progression<br />

de la mobilité. Comme sur des<br />

rails, en quelque sorte, grâce à une alimentation<br />

électrique constante et sans<br />

fil en provenance de la chaussée.<br />

Pour ce faire, un récepteur (bobine) est<br />

installé sur le soubassement du véhicule.<br />

Plusieurs bobines sont encastrées dans<br />

la surface de la route comme transmetteurs<br />

et sont alimentées en électricité.<br />

Le tout fonctionne alors comme suit:<br />

les bobines logées dans la chaussée génèrent<br />

un champ magnétique par l’intermédiaire<br />

de l’électricité. Celui-ci permet<br />

à la bobine du véhicule de capter<br />

et de restituer cette énergie sous forme<br />

de courant électrique. Ce dernier sert à<br />

charger la batterie et à faire fonctionner<br />

le moteur électrique.<br />

Infrastructure sous pression<br />

Alors que les premières voitures électriques<br />

étaient onéreuses et dotées<br />

d’une modeste autonomie, la technologie<br />

des batteries s’est depuis fortement<br />

développée. Il est possible aujourd’hui<br />

d’acquérir pour 25 000 fr. seulement<br />

des véhicules qui parcourent jusqu’à<br />

400 km d’une seule traite. Et les batteries<br />

peuvent être rechargées à plus<br />

de 80% en peu de temps en utilisant<br />

l’infrastructure existante, par exemple<br />

durant les pauses détente.<br />

Les infrastructures de recharge nécessitent<br />

de l’espace, notamment des places<br />

de stationnement et des emplacements<br />

adaptés aux personnes qui patientent<br />

MOBILITÉ<br />

durant la recharge. Un autre problème<br />

provient du fait que ces infrastructures<br />

sont quasiment inexistantes dans les<br />

immeubles locatifs et qu’il est ardu d’en<br />

faire installer. Ces obstacles deviendraient<br />

obsolètes si le véhicule arrivait<br />

au domicile entièrement rechargé après<br />

un trajet.<br />

Divers projets ont été mis en œuvre ces<br />

dernières années, parfois grâce à des<br />

Plus la proportion de véhicules électrifiés<br />

augmente, plus la pression sur l’approvisionnement<br />

en énergie s’accroît.<br />

La recharge par induction<br />

est en phase de test sur<br />

plusieurs tronçons.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 41


MOBILITÉ<br />

subventions et des programmes de soutien<br />

étatiques. Par exemple, le premier<br />

tronçon d’essai pour la charge à induction<br />

a été ouvert à Tel-Aviv en 2017. Il a<br />

été installé et est exploité par la start-up<br />

Electroad, créée spécialement à cette<br />

fin, et qui a ensuite été rebaptisée<br />

Electreon. Un récepteur d’alimentation<br />

électrique sans contact a été monté sous<br />

le véhicule. Des lignes de cuivre nichées<br />

dans l’asphalte fournissent l’énergie nécessaire.<br />

Selon Electreon, les récepteurs<br />

devraient être compatibles avec tous les<br />

véhicules électriques. Une méthode<br />

d’installation particulière permet d’intégrer<br />

jusqu’à 1 kilomètre de bobines dans<br />

la chaussée. Les prix pour ce système<br />

ainsi que les coûts de l’installation ne<br />

sont toutefois pas encore connus.<br />

Innovation en marche<br />

Des projets similaires sont en cours dans<br />

divers pays. Dans la ville chinoise de<br />

Jinan, un revêtement solaire qui s’alimente<br />

en électricité a été installé en<br />

tant que projet pilote. En Australie, on<br />

teste un béton au graphène, qui non seulement<br />

conduit l’électricité, mais permettrait<br />

également de réduire de moitié<br />

la quantité de ciment utilisé et ainsi<br />

d’économiser le CO2 libéré lors de sa<br />

production. De plus, sa conductivité<br />

thermique permettrait d’utiliser le béton<br />

dans le bâtiment, comme plancher<br />

chauffant ou, en hiver, de faire des économies<br />

sur le salage en chauffant la<br />

chaussée. Bien entendu, cela suppose<br />

une utilisation à grande échelle, en<br />

tenant compte des facteurs environnementaux<br />

et des besoins énergétiques.<br />

Pour sa part, la Suède opte pour des<br />

technologies éprouvées. Afin d’atteindre<br />

les objectifs climatiques qu’elle s’est<br />

Vision d’avenir: il pourrait être possible de<br />

recharger sa voiture durant le trajet.<br />

fixés pour 2030, des recherches sont<br />

également menées sur un mode d’alimentation<br />

et de transmission de l’électricité<br />

par des rails et des bras logés<br />

dans le revêtement routier. Les autobus<br />

et les trains fonctionnent déjà de manière<br />

similaire aujourd’hui, à la différence<br />

que le pantographe (collecteur de<br />

courant) est placé sous le véhicule. On<br />

peut se demander comment pareille<br />

technologie est compatible avec l’infrastructure<br />

existante (routes, ponts).<br />

C’est probablement pour cette raison<br />

que les entreprises suédoises commencent<br />

à abandonner la technologie<br />

«eRoadArlanda» et se concentrent davantage<br />

sur l’induction. Sur l’île de Gotland,<br />

des lignes de recharge inductive<br />

sont en cours d’installation sur des tronçons<br />

pilotes. Les bobines de cuivre sont<br />

insérées dans la chaussée à une profondeur<br />

de 10 cm au milieu de chaque voie<br />

de circulation. Celles-ci sont ensuite raccordées<br />

au système d’alimentation électrique.<br />

Les bobines ne sont pas actives<br />

tant qu’aucun véhicule ne se trouve<br />

au-dessus d’elles.<br />

L’alimentation électrique en continu se<br />

solde non seulement par une réduction<br />

du temps d’immobilisation en recharge,<br />

mais autorise aussi l’intégration de batteries<br />

petites dans les véhicules. Cela<br />

permettrait donc de réduire le poids des<br />

véhicules, favorisant ainsi l’efficacité<br />

et la durée de vie de l’infrastructure.<br />

Parallèlement, il serait possible de promouvoir<br />

davantage la conduite autonome<br />

car le véhicule serait à même de<br />

suivre sa route sans reconnaissance visuelle<br />

des marquages routiers. En outre,<br />

le réseau d’approvisionnement pourrait<br />

transmettre des informations entre les<br />

voitures (communication car2car), ce<br />

qui permettrait de gérer le trafic de manière<br />

active et de contribuer à la réduction<br />

des embouteillages.<br />

Un certain nombre d’étapes de développement<br />

sont encore nécessaires avant<br />

que la recharge à induction puisse être<br />

mise en œuvre de manière généralisée.<br />

Outre la clarification de sa faisabilité<br />

sur notre infrastructure routière ainsi<br />

que son financement, les questions électrotechniques<br />

doivent également être<br />

clarifiées. Une utilisation efficace des<br />

champs d’induction nécessite l’ajout<br />

d’une grande quantité d’électricité sur la<br />

route. Ils doivent être compatibles avec<br />

d’autres systèmes existants, sans mettre<br />

en danger la santé humaine – ne pas<br />

perturber, à titre d’exemple, les stimulateurs<br />

cardiaques – ni animale. En<br />

outre, un nouveau système de paiement<br />

devrait être mis en place afin d’enregistrer<br />

l’énergie réellement consommée<br />

par véhicule et la facturer à son propriétaire.<br />

◆<br />

A propos des auteurs de l’étude:<br />

Juri Schuler est responsable de la construction<br />

d’infrastructures chez Gruner Berchtold Eicher<br />

SA, à Zoug. Fabian Renggli est responsable de la<br />

gestion de la flotte et de la logistique du TCS, à<br />

Emmen. Tous deux étudient auprès de l’Executive<br />

MBA de la Haute Ecole Spécialisée de Lucerne,<br />

département Economie.<br />

Comment l’Ofrou évalue<br />

ces opportunités<br />

L’Office fédéral des routes (Ofrou)<br />

juge qu’il y a peu de chances que la<br />

recharge par induction se généralise<br />

sur les chaussées. L’argumentation<br />

est la suivante: «La Confédération,<br />

en collaboration avec les milieux<br />

concernés (secteur automobile,<br />

fournisseurs d’électricité, immobilier,<br />

flottes de véhicules, associations<br />

faîtières) ainsi qu’avec les représentants<br />

de la Confédération, des cantons,<br />

des villes et des communes,<br />

s’efforce de porter à 15% d’ici à 2022<br />

la proportion de véhicules électriques<br />

dans les immatriculations de voitures<br />

neuves. Cet objectif passe notamment<br />

par la mise en place d’une infrastructure<br />

de recharge efficace.<br />

L’Office fédéral des routes mise en<br />

particulier sur une généralisation à<br />

brève échéances d’aires de stationnement<br />

dotées de bornes de recharge<br />

rapide le long des routes nationales.»<br />

Et l’Ofrou de poursuivre:<br />

«Nous travaillons également sur le<br />

thème de l’électromobilité à travers<br />

la recherche en matière de routes et<br />

sommes très ouverts aux innovations<br />

techniques. Cependant, la recharge<br />

par induction s’avère très<br />

coûteuse et nécessite de gros investissements<br />

dans les infrastructures et<br />

les véhicules. Comme l’autonomie<br />

des véhicules progresse constamment<br />

et que les temps de charge diminuent,<br />

on peut se demander si les<br />

investissements élevés requis par<br />

une utilisation généralisée pourront<br />

être rentabilisés. N’oublions pas en<br />

outre que la surface des chaussées<br />

remplit diverses fonctions primordiales<br />

telles que la réduction du bruit,<br />

le drainage et l’adhérence, lesquelles<br />

ne doivent pas être entravées par les<br />

boucles à induction.»<br />

PHOTOS LAIF, LDD<br />

42 touring | mars <strong>2020</strong>


Fantastique Côte d’Emeraude<br />

Votre programme de voyage:<br />

1er jour – Trajet jusqu’à Gênes<br />

Trajet en car spécial tout confort jusqu’à Gênes,<br />

d’où part, en soirée, notre ferry à destination<br />

de la Sardaigne. Nuit à bord.<br />

2e jour – Porto Cervo, Costa Smeralda<br />

Arrivée tôt le matin à Porto Torres. Au fil de<br />

la côte, nous rejoignons Castelsardo, superbe<br />

village qui surplombe la mer, puis la très<br />

célèbre Côte d’Emeraude – étranges formations<br />

rocheuses, plages de rêve d’un blanc<br />

immaculé, luxe et mondanité dans les localités<br />

côtières, il y a ici tout pour plaire. 2 nuits<br />

à Orosei.<br />

3e jour – Chez des bergers, au cœur de la<br />

Sardaigne sauvage<br />

Aujourd’hui, nous découvrons le cœur de<br />

l’île et ses magnifiques paysages. Dans un<br />

ravissant décor montagnard, nous sommes<br />

invités à partager le repas de midi avec des<br />

bergers, occasion de goûter des spécialités<br />

Un circuit très complet<br />

à travers la Sardaigne!<br />

traditionnelles sardes servies avec de l’eau<br />

et du vin.<br />

4e jour – Massif du Gennargentu, en route<br />

pour Cagliari<br />

Au programme de la journée, le fascinant<br />

massif du Gennargentu, avec ses sommets<br />

verdoyants et un des plus profonds canyons<br />

d’Europe. La descente sur la mer pour rejoindre<br />

la région de Cagliari offre un panorama<br />

insulaire à couper le souffle.<br />

5e jour – Cagliari & Tharros<br />

A l’occasion d’une rapide visite guidée, découverte<br />

ce matin de la capitale de la Sardaigne,<br />

sur les traces d’une histoire millénaire<br />

entre invasions et grande diversité culturelle.<br />

Sur la péninsule de Sinis, nous admirons les<br />

impressionnants vestiges archéologiques du<br />

port antique de Tharros (entrée facultative).<br />

2 nuits à Alghero.<br />

Porto Torres<br />

Castelsardo<br />

Grotta die Nettuno Alghero<br />

Sardegna<br />

Bosa<br />

Orgosolo<br />

Mare Mediterraneo<br />

Grand circuit en Sardaigne<br />

Tour de l’île – entre vie pastorale et yachts de luxe<br />

Economisez encore plus -<br />

Chèques REKA acceptés à 100%!<br />

Tharros<br />

Cagliari<br />

Cagliari<br />

Costa Smeralda<br />

Orosei<br />

Gola diGorropu<br />

Tortoli<br />

Muravera<br />

6e jour – Bosa & la Malvoisie<br />

En longeant la splendide côte occidentale,<br />

arrivée à Bosa, un des plus beaux villages<br />

d’Italie. Visite d’une osteria traditionnelle, où<br />

nous goûtons au fameux vin sarde de Malvoisie.<br />

7e jour – Alghero & croisière à la Grotte de<br />

Neptune<br />

La balade de ce matin à Alghero vous donnera<br />

l’impression de revenir à l’époque de la domination<br />

espagnole. L’après-midi, nous vous<br />

invitons à une croisière le long de la côte. Par<br />

mer calme, on peut accoster à l’entrée de la<br />

fameuse Grotte de Neptune. Le soir, embarquement<br />

sur le ferry à destination de Gênes.<br />

Nuit à bord.<br />

8e jour – Retour<br />

Arrivée le matin à Gênes, où nous reprenons<br />

le car pour rentrer en Suisse.<br />

Organisation: Holiday Partner, 8852 Altendorf<br />

Places limitées! Réservez illico & profitez! - Tél. 0848 00 77 99 - www.car-tours.ch<br />

8 jours,<br />

dès<br />

Fr. 1199.-<br />

Offre spéciale<br />

176<br />

Compris dans le prix!<br />

✓ Trajet en car spécial tout confort<br />

✓ Traversée en ferry Gênes-Porto Torres,<br />

avec nuit et petit déjeuner en cabine<br />

double intérieure<br />

✓ Traversée en ferry Porto Torres-Gênes,<br />

avec nuit et petit déjeuner en cabine<br />

double intérieure<br />

Mar ✓ 5 nuits en Sardaigne en hôtels 4 étoiles<br />

Tirreno<br />

✓ 5 x petit déjeuner à l’hôtel<br />

✓ 5 x repas du soir à l’hôtel<br />

✓ Repas de midi typiquement sarde<br />

chez des bergers de montagne,<br />

eau & vin inclus<br />

✓ Visite guidée de Cagliari & Alghero<br />

✓ Dégustation de vin de Malvoisie à Bosa<br />

✓ Jolie croisière le long de la côte jusqu’à<br />

la Grotte de Neptune<br />

✓ Entrée à la Grotte de Neptune (par mer<br />

calme uniquement)<br />

✓ Assistance de notre propre guide suisse<br />

pendant tout le voyage<br />

Leistungen - Alles schon dabei!<br />

Choisissez votre date de voyage<br />

Voyage e: 16 au 23 avril <strong>2020</strong><br />

Voyage f: 8 au 15 mai <strong>2020</strong><br />

Voyage g: 18 au 25 septembre <strong>2020</strong><br />

Voyage h: 2 au 9 octobre <strong>2020</strong><br />

Notre prix spécial pour vous<br />

Prix par personne en chambre double<br />

en hôtels 4 étoiles Fr. 1199.-<br />

Non inclus/en option:<br />

Supplément haute saison mai & sept.: Fr. 70.-<br />

Supplément chambre indiv. (hôtels): Fr. 280.-<br />

Suppléments cabines ferries:<br />

- cabine double extérieure: Fr. 70.-<br />

- cabine individuelle intérieure: Fr. 100.-<br />

Frais de réservation: Fr. 20.- par personne<br />

(supprimés pour les réservations en ligne)<br />

Choisissez votre lieu de départ:<br />

Genève, Lausanne, Yverdon, Bienne,<br />

Martigny, Montreux, Fribourg, Neuchâtel<br />

TONI<br />

Autres belles circuits dans notre gamme d’offres RÉSERVER EN LIGNE<br />

& ÉCONOMISER!<br />

Noch mehr sparen -<br />

bis 100% REKA-Checks!<br />

Les Pouilles -<br />

au pays des trulli<br />

8 jours, dès Fr. 1099.-<br />

29.5. - 5.6. & 14. - 21.10.<strong>2020</strong><br />

Fantastique<br />

Croatie<br />

8 jours, dès Fr. 1099.-<br />

Dates en mai, septembre & octobre<br />

Le Grand Tour<br />

de Grèce<br />

10 jours, dès Fr. 1599.-<br />

7. - 16.4. & 13. - 22.10.<strong>2020</strong><br />

Grand Tour<br />

en Europe de l’Est<br />

14 jours, dès Fr. 2999.-<br />

13. - 26.8.<strong>2020</strong>


MOBILITÉ<br />

Quand la place de parc<br />

se mue en borne de recharge<br />

Volkswagen a imaginé un robot mobile capable de recharger des véhicules électriques de<br />

manière totalement autonome, ce peu importe leur emplacement dans un parking.<br />

TEXTE ALINE BEAUD<br />

On connaissait déjà<br />

les tondeuses à<br />

gazon autonomes<br />

qui retournent à<br />

leur base pour se recharger<br />

une fois leur labeur effectué,<br />

voilà que Volkswagen Group<br />

Components invente un engin<br />

technologique d’un genre<br />

similaire quoique plus élaboré,<br />

promettant dans la foulée<br />

de révolutionner les parkings<br />

souterrains. Il s’agit<br />

du robot de charge mobile<br />

capable de déplacer plusieurs<br />

dispositifs de stockage<br />

d’énergie – ou wagonsbatterie<br />

– simultanément.<br />

Le wagon-batterie,<br />

acheminé par le robot,<br />

recharge le véhicule.<br />

Autonome et mobile<br />

Ce système, sur simple commande<br />

depuis le véhicule ou<br />

via une application dédiée,<br />

serait capable de recharger<br />

une voiture électrique sans<br />

intervention humaine, ouverture<br />

du volet de la prise,<br />

branchement et débranchement<br />

compris. Avec un stock<br />

d’énergie annoncé de maximum<br />

25 kWh et une charge<br />

rapide en courant continu<br />

promise allant jusqu’à 50 kW,<br />

le wagon-batterie resterait<br />

auprès du véhicule le temps<br />

de la recharge. Durant cet intervalle,<br />

le robot pourrait,<br />

quant à lui, s’occuper d’autres<br />

voitures. Une fois l’opération<br />

terminée, le wagon-batterie<br />

serait remorqué par son<br />

«maître» vers la station de<br />

charge pour refaire le plein<br />

d’énergie.<br />

D’après ses créateurs, l’avantage<br />

principal du robot de<br />

charge mobile réside dans le<br />

fait qu’il permet d’amener<br />

l’infrastructure de recharge<br />

auprès du véhicule et non<br />

l’inverse. Doté de caméras,<br />

scanners et capteurs à ultrasons,<br />

le dispositif serait capable<br />

de se déplacer dans le<br />

parking et de réagir aux<br />

éventuels obstacles. «Grâce<br />

à ce système, il est possible<br />

d’électrifier pratiquement<br />

tous les parkings sans utiliser<br />

d’infrastructures individuelles<br />

complexes», affirme<br />

Mark Moller, directeur du développement<br />

chez Volkswagen<br />

Group Components. Les<br />

conducteurs pourraient ainsi<br />

garer leur véhicule sur n’importe<br />

quel emplacement et<br />

chaque place ferait potentiellement<br />

office de borne de recharge,<br />

lesquelles sont souvent<br />

monopolisées dans les<br />

espaces publics. «De plus,<br />

l’utilisation des robots permet<br />

de réduire considérablement<br />

les travaux de construction<br />

et les coûts d’assemblage<br />

de l’infrastructure de charge»,<br />

ajoute Mark Moller. Reste<br />

toutefois que le robot de<br />

charge mobile est un prototype<br />

et que la date de son<br />

éventuelle commercialisation<br />

n’est pas encore fixée.<br />

En outre, malgré la simplicité<br />

apparente du système, les<br />

considérations pratiques ne<br />

sont pas à exclure. Le robot<br />

disposera-t-il de suffisamment<br />

de place pour intervenir<br />

auprès des véhicules ou devrat-on,<br />

par exemple, mo difier<br />

la taille des places de parc<br />

pour accueillir cette nouvelle<br />

technologie? ◆<br />

VOLKSWAGEN<br />

Publicité<br />

www.<br />

.ch


Luxueuse croisière<br />

sur le Rhin<br />

avec le luxueux MS Edelweissbbbbk<br />

TOP<br />

qualité<br />

&<br />

prix<br />

Cabine 2 lits pont intermédiaire/sup. avec balcon à la française<br />

Restaurant Jungfrau avec fenêtres en hauteur<br />

1<br />

Paysage<br />

volcanique et fleuri sur le Rhin<br />

Nouveau Bâle–Amsterdam–Bâle<br />

8 jours à partir de CHF 790<br />

(Remise de CHF 800 déduite, selon les disponibilités et la saison)<br />

1 er jour : Bâle Arrivée individuelle à Bâle. À 16.00<br />

heures retentira le signal «Larguez les amarres!».<br />

2 ème jour : Strasbourg Tour de ville (1) . Vous verrez le<br />

parlement européen et la cathédrale.<br />

3 ème jour : Coblence–Königswinter Excursion en<br />

bus (1) dans les collines de l’Eifel et visite du musée<br />

allemand des volcans: le Lava-Dome.<br />

4 ème jour : Amsterdam Selon la date du départ, excursion<br />

(1) à Keukenhof (28.03.–25.04.) ou un tour<br />

panoramique avec visite du Rijksmuseum (14.03.,<br />

05.09.–17.10.). Croisière sur les canaux (2) .<br />

5 ème jour : Duisbourg–Düsseldorf Excursion (1) à<br />

Zollverein. Un transfert (2) est orga nisé pour les<br />

personnes désirant plutôt visiter Düsseldorf.<br />

6 ème jour : Coblence Découverte à pied (1) de Coblence<br />

avec visite de la forteresse d’Ehrenbreit stein.<br />

Écoutez les expli cations du guide local.<br />

7 ème jour : Baden-Baden Excursion en bus (1) . Le bus<br />

reconduira ensuite les participants à l’excursion<br />

jusqu’à Kehl, où le bateau les attendra déjà.<br />

8 ème jour : Bâle Débarquement et retour individuel.<br />

Dates de voyage <strong>2020</strong> Remise<br />

14.03.–21.03. 1100 05.09.–12.09. 500<br />

28.03.–04.04. 800 (7) 19.09.–26.09. 500<br />

11.04.–18.04. 600 (7) 03.10.–10.10. 500<br />

18.04.–25.04. 500 (7) 17.10.–24.10. 700<br />

25.04.–02.05. 500 (7)<br />

Keukenhof<br />

2<br />

Duo<br />

fluvial sur le Rhin et la Moselle<br />

Nouveau Bâle–Trèves–Bâle<br />

8 jours à partir de CHF 790<br />

(Remise de CHF 800 déduite, selon les disponibilités et la saison)<br />

1 er jour : Bâle Arrivée individuelle à Bâle. À 15.00<br />

heures retentira le signal « Larguez les amarres ! ».<br />

2 ème jour : Journée de navigation Journée de navigation<br />

le long du Rhin et de détente à bord.<br />

3 ème jour : Cochem–Zell Tour (1) et visite du magnifique<br />

château de Reichsburg surplombant la vallée<br />

de la Moselle. Poursuite du voyage jusqu’à Zell. Une<br />

dégustation de vin vous sera proposée (inclus).<br />

4 ème jour : Trèves–Bernkastel Excursion (1) à Trèves,<br />

la plus vieille ville d’Allemagne. Vous pourrez y admirer,<br />

entre autres, la « Porta Nigra », un monument<br />

d’architecture romaine datant de 2000 ans.<br />

5 ème jour : Bernkastel Excursion (1) à Brauneberg par<br />

la route panoramique. En chemin, dégustez des<br />

vins locaux et visitez un pressoir romain.<br />

6 ème jour : Coblence Découverte à pied de Coblence<br />

(1) , une des villes les plus anciennes d’Allemagne,<br />

suivie d’une dégustation de vin.<br />

7 ème jour : Gambsheim–Kehl Excursion (1) de Gambsheim<br />

le long de la route des vins jusqu’en Forêt Noire,<br />

où vous pourrez déguster les vins locaux.<br />

8 ème jour : Bâle Débarquement après le petit déjeuner<br />

et retour individuel.<br />

Dates de voyage <strong>2020</strong> Remise<br />

29.08.–05.09. 500 10.10.–17.10. 600<br />

12.09.–19.09. 500 24.10.–31.10. 800<br />

26.09.–03.10. 500<br />

Reichsburg, Cochem<br />

Salon panoramique<br />

MS Edelweissbbbbk<br />

Le luxueux bateau avec ses 90 cabines permettent de loger<br />

jusqu’à 180 personnes. Les cabines confortables et<br />

modernes (env. 14 m²) sont équipées de douche/ WC, sèche-cheveux,<br />

réfrigérateur, coffre -fort, télévision, radio<br />

et climatiseur réglable indiv. Sur les ponts intermédiaire<br />

et supérieur les cabines disposent de balcons à la française.<br />

Les fenêtres des cabines du pont principal ne<br />

s’ouvrent pas pour des raisons de sécurité. Les hôtes du<br />

pont principal et du pont intermédiaire prennent leurs<br />

repas au restaurant avec des fenêtres en hauteur, les hôtes<br />

du pont supérieur prennent leurs repas au restaurant<br />

Matterhorn avec des fenêtres panoramiques. Le repas<br />

est identique. En variante, il existe également la possibilité<br />

de prendre un «light lunch» (buffet) dans le salon panoramique<br />

à midi. Le bateau comporte également un<br />

salon panoramique avec bar, bar Lido avec terrasse extérieure<br />

et une boutique. Le grand pont solarium offre un<br />

putting green, petite piscine, terrasse panoramique à la<br />

proue, ainsi que des espaces ombragés. WiFi gratuit selon<br />

disponibilité. Ascenseur entre les ponts central et supérieur.<br />

Bateau non- fumeur, sauf sur le pont solarium.<br />

Nos prestations<br />

Croisière en pension complète à bord, Guide de voyage<br />

Thurgau Travel, Kit audio pour toutes les excursions<br />

Non inclus: Trajet jusqu’au bateau et retour, assurances,<br />

excursions, boissons, pourboires (recommandation<br />

5 à 7 € par pers. / jour), frais de dossier<br />

Prix p.p. en CHF (avant déduction de la remise)<br />

Cabine de 2 lits pont principal arrière 1490<br />

Cabine de 2 lits pont principal 1590<br />

Cabine de 2 lits pont intermédiaire arrière (5) 1890<br />

Cabine de 2 lits pont intermédiaire (5) 1990<br />

Cabine de 2 lits pont supérieur arrière (5) 2190<br />

Cabine de 2 lits pont supérieur (5) 2290<br />

Supplément personne seule<br />

sur demande<br />

Forfait excursions voyage 1 (6 excursions) 260<br />

Forfait excursions voyage 2 (5 excursions) 205<br />

Assurance annulation et assistance 54<br />

(1) Incluse dans le forfait excursion, peut être réservée à l'avance | (2) Excursion facultative, ne peut être réservée qu’à bord | (5) Balcon à la française | (7) Avec Keukenhof<br />

Sous réserve de modifications du programme | Compagnie maritime / société partenaire : Scylla AG<br />

Réservez maintenant<br />

ou demandez la brochure<br />

Tél. 032 755 99 99<br />

neuchatel@cruisecenter.ch<br />

www.cruisecenter.ch<br />

CruiseCenter SA<br />

Rue de l’Hôpital 4, 2000 Neuchâtel<br />

Tour-opérateur


TECHNIQUE<br />

OPEL CORSA 1.2 TURBO AUT. ELEGANCE<br />

La 6e génération<br />

sur orbite<br />

Classique La<br />

planche de bord<br />

bien structurée et<br />

ergonomique.<br />

E 3 cylindres 1,2 l turbo essence, 130 ch W6,8 l/100 km (moyenne du test), étiquetteEnergie A<br />

V Autonomie: 644 km k Poids: 1235 kg (modèle testé) P 9,6 s de 0 à 100 km/h L27 490 fr.<br />

Première Corsa conçue sous l’ère PSA, la citadine Opel<br />

perpétue le caractère sobre de ses prédécesseurs tout en<br />

s’entichant d’un comportement plus affûté. Une facette<br />

mise en valeur par l’allant du moteur 3 cylindres 130 ch.<br />

TEXTE MARC-OLIVIER HERREN | PHOTOS EMANUEL FREUDIGER<br />

Citadine moderne homogène<br />

Harmonie moteur/boîte<br />

Bloc 130 ch discret et vivant<br />

Comportement équilibré<br />

Sièges avant très confortables<br />

Faible niveau sonore<br />

Phares matriciels efficaces<br />

46 touring | mars <strong>2020</strong>


Une vraie Opel Des<br />

lignes simples et<br />

fluides valorisées par<br />

le toit biton (590 fr.).<br />

Exclusifs Les<br />

phares matriciels<br />

à 8 éléments LED<br />

adaptatifs.<br />

Consommation pas phénoménale<br />

Filtrage assez ferme (roues 17 pouces)<br />

Equipement de série moyen<br />

Aisance aux jambes sur la banquette<br />

Visibilité latérale et arrière<br />

Ambiance intérieure très sobre<br />

Garantie d’usine (2 ans)<br />

APERÇU TECHNIQUE<br />

VOITURE D’ESSAI<br />

Opel Corsa 1.2 Turbo Elegance<br />

aut.: 5 portes, 5 places;<br />

27 490 fr. (véhicule testé:<br />

34 310 fr.)<br />

Gamme: 1,2 l Corsa, 75 ch<br />

(16 990 fr.) à Corsa-e<br />

Elegance, 136 ch, (36 990 fr.)<br />

Options: peinture métallisée<br />

(800 fr.), ACC+co (590 fr.),<br />

caméra de recul, indicateur<br />

d’angle mort, etc. (890 fr.),<br />

phares matriciels (890 fr.),<br />

système de navigation, écran<br />

tactile 10” (990 fr.)<br />

Garantie: 2 ans d’usine, 1 an<br />

d’assistance; garantie antirouille:<br />

12 ans (sous cond.)<br />

Importateur: Opel Suisse SA,<br />

8952 Schlieren, opel.ch<br />

DONNÉES TECHNIQUES<br />

Moteur: 3 cylindres 1,2 l turbo<br />

essence, 130 ch, 230 Nm à<br />

1750 tr/min; boîte auto 8 vitesses,<br />

traction avant. Poids:<br />

1235 kg (véhicule testé), total<br />

admissible 1650 kg, charge<br />

tractable 1200 kg<br />

empattement 254 cm<br />

longueur 406 cm largeur 175 cm<br />

coffre: 309–1118 litres<br />

pneus: 205/45R17, min. 195/55R16<br />

75%<br />

144 cm<br />

Non, l’Opel Corsa n’a pas perdu<br />

son âme en passant dans le<br />

giron PSA. Bien que sa gestation<br />

ait été menée à la hussarde<br />

– deux ans et demi pour la convertir<br />

à la plateforme du groupe –, cette 6e<br />

génération ne choquera nullement les<br />

Opélistes endurcis. Tout est donc placé<br />

sous le signe de la sobriété. A commencer<br />

par la carrosserie exhibant des<br />

lignes douces soutenues par la signature<br />

lumineuse maison. Démarche identique<br />

dans l’habitacle, où la planche de bord<br />

au dessin agréable à l’œil englobe harmonieusement<br />

le module multimédia de<br />

10″ (option). Et contrairement à la tendance<br />

actuelle, cette version Elegance<br />

conserve une instrumentation analogique<br />

constituée de gros compteurs.<br />

On ne va pas s’en plaindre. La présentation<br />

ne recèle pas davantage de fioritures.<br />

Mais l’apparence des plastiques<br />

durs inspire confiance, tout comme la<br />

finition.<br />

On est davantage bluffé par le maintien<br />

et, surtout, le confort offert par la sellerie<br />

tissu-similicuir de série. Les occupants<br />

avant sont aux anges. Ça rigole<br />

moins sur la banquette. Si les sièges<br />

douillets sont toujours de mise, l’espace<br />

aux jambes est plutôt étriqué, malgré<br />

l’allongement de l’empattement (+3 cm).<br />

Au moins le passager médian n’est-il<br />

pas maltraité.<br />

Un châssis bien né<br />

La grande nouveauté réside dans le comportement,<br />

très PSA. Du coup, on a sans<br />

doute droit à la Corsa la plus joueuse de<br />

tous les temps. Le train avant incisif et<br />

l’agilité naturelle de cette citadine enthousiasment<br />

sur les tracés sinueux. Une<br />

aisance confortée par le centre de gravité<br />

abaissé et la direction informative.<br />

Cette «peugeotisation» réussie est<br />

confortée par le brio du 3 cylindres PSA<br />

de 130 ch. Très docile en trafic urbain,<br />

ce groupe suralimenté conjugue à la fois<br />

douceur et vivacité dès que l’on force<br />

l’allure. Il est idéalement secondé par la<br />

boîte automatique maison dont les 8 rapports<br />

passent judicieusement. Sans tomber<br />

dans l’excès de vibrations, ce moteur<br />

libère des vrombissements policés en<br />

mode Sport. Outre une relative fermeté<br />

d’amortissement, cette Corsa ne brille<br />

pas vraiment en termes de consommation<br />

(moyenne du test: 6,8 l/100 km).<br />

On pourra toujours se rabattre sur la<br />

version électrique Corsa-e de 136 ch,<br />

proposée à un tarif attractif. •<br />

→<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 47


TECHNIQUE<br />

ÉVALUATION DYNAMIQUE<br />

Accélération (0–100 km/h): 9,6 s<br />

Elasticité:<br />

60–100 km/h (mode D) 5,2 s<br />

80–120 km/h (mode D) 6,4 s<br />

Diamètre de braquage: 11,3 m<br />

Freinage (100–0 km/h): 35,4 m<br />

Un peu juste, l’espace sur la banquette.<br />

Typique, l’architecture d’un coffre de citadine.<br />

Bien trempée, la partie arrière<br />

à la découpe travaillée. Toit<br />

plongeant et becquet arrière.<br />

EXCLUSIVITÉ TCS<br />

TCS MoBe: Andrea Scuderi<br />

Insonorisation:<br />

60 km/h: 61 dB (A)<br />

120 km/h: 68 dB (A)<br />

COÛTS DES SERVICES<br />

Entretien (km/mois) heures coûts (fr.) 1<br />

15 000/12 1,1 294.–<br />

30 000/24 1,7 536.–<br />

Entretien sur 180 000 km:<br />

15 000 km/an 31,8 7643.–<br />

1 matériel inclus<br />

FRAIS D’EXPLOITATION<br />

km/an ct./km fr./mois<br />

fixes variables<br />

15 000 62 482.– 288.–<br />

30 000 42 482.– 577.–<br />

Tarif horaire pour calcul TCS: 145 fr.<br />

(OFS), agences Opel: 85 à 178 fr.<br />

CONSOMMATION AU BANC D’ESSAI<br />

cycle<br />

mixte<br />

Usine WLTP 5,7<br />

Usine NEDC 2.0 4,5<br />

Emissions de CO2 (WLTP): 139 g/km<br />

Moyenne suisse de CO2: 174 g/km<br />

EtiquetteEnergie (A–G):<br />

A<br />

CONSOMMATION DU TEST<br />

6,8 l/100 km autonomie 644 km<br />

réservoir:<br />

44 litres<br />

La vidéo<br />

du test<br />

tcs.ch/<br />

portail-video<br />

Opel Corsa 1.2 T en détail<br />

CARROSSERIE<br />

Uniquement livrable en déclinaison 5<br />

portes, la Corsa conserve des traits typiquement<br />

Opel. L’espace est généreux à<br />

l’avant, tandis que les passagers arrière<br />

doivent composer avec un dégagement<br />

aux jambes assez juste. Le coffre à la<br />

configuration cubique est dans la norme<br />

du segment. Visibilité périphérique restreinte<br />

et capteurs de recul en option.<br />

HABITACLE<br />

Très classique, la présentation intérieure<br />

et la planche de bord clairement agencée<br />

sont de bon ton. L’écran tactile<br />

(7 pouces de série) englobe un système<br />

multimédia doté de la connectivité<br />

usuelle (applis, commande vocale, etc.).<br />

CONFORT<br />

Hormis le filtrage ferme induit par la<br />

monte de 17 pouces (400 fr.), l’insonorisation<br />

soignée et le confort remarquable<br />

des sièges avant réservent un appréciable<br />

agrément de marche. De plus,<br />

le moteur 3 cylindres se révèle discret.<br />

PRIX-PRESTATIONS<br />

Bien que les tarifs soient en hausse,<br />

la Corsa reste plus abordable que la<br />

Peugeot 208. Dès la version Edition, la<br />

dotation est honnête (sièges tissu-similicuir,<br />

climatisation). Le niveau Elegance<br />

s’enrichit de phares LED, de jantes alu<br />

16 pouces, etc. Nombreux équipements<br />

en option mais à des prix raisonnables.<br />

Garantie minimaliste (2 ans).<br />

COMPORTEMENT<br />

Le poids contenu et le châssis équilibré<br />

de cette citadine clairement sous-vireuse<br />

induisent un comportement rassurant.<br />

Agile, la Corsa négocie avec assurance<br />

les virages serrés. La direction précise et<br />

l’absence d’effets de couple au volant<br />

participent au plaisir de conduite.<br />

MOTEUR ET<br />

TRANSMISSION<br />

La version 130 ch du 3 cylindres PSA séduit<br />

par son agrément en usage urbain<br />

comme autoroutier. Ce bloc suralimenté<br />

distille des reprises instantanées et<br />

monte allégrement dans les tours. Et cela<br />

sans vibrations excessives. Il fonctionne<br />

en parfaite adéquation avec la boîte automatique<br />

à 8 rapports.<br />

CONSOMMATION<br />

En ayant le pied léger, on peut maintenir<br />

la Corsa sous les 7 l/100 km. La moyenne<br />

du test (6,8 l/100 km) n’a rien de fracassant<br />

pour une citadine moderne.<br />

SÉCURITÉ<br />

La plupart des assistances sont disponibles<br />

en option, certes à des prix modiques.<br />

Les phares matriciels exclusifs<br />

fournissent un bon apport sécuritaire.<br />

48 touring | mars <strong>2020</strong>


✃<br />

Elégance & passion<br />

LIMITATION:<br />

La montre-bracelet est limitée au<br />

niveau mondial et est numérotée<br />

individuellement.<br />

COFFRET DE PRÉSENTATION:<br />

La montre-bracelet est livrée dans<br />

un coffret de présentation robuste<br />

et est accompagnée d’un certificat<br />

d’authenticité numéroté.<br />

DÉTAILS INTERESSANTS:<br />

Le boîtier de la montre est fabriqué dans le meilleur acier inoxydable<br />

et est superbement doré. La montre-bracelet est équipée<br />

d’un mécanisme à quartz de qualité ainsi que de l’indication de<br />

la date et le cadran porte le logo qui décorait, à partir du milieu<br />

des années 60, les avions de Swissair. Un élégant bracelet en<br />

cuir vient compléter le design classique.<br />

Prix du produit: Fr. 179.85 ou 3 mensualités de Fr. 59.95<br />

(+ Fr. 11.90 Expédition et Service)<br />

Numéro du produit: 578-FAN39.01<br />

Article à licence officielle<br />

Diamètre: environ 4 cm<br />

Immortalisée par un design<br />

à la beauté intemporelle<br />

Robuste et luxueuse comme Swissair, c’est ainsi que se présente la montre-bracelet “SWISSAIR<br />

CLASSIC” qui transmet par son beau design intemporel l’élégance et la passion. Le sobre cadran<br />

porte le logo qui décorait, à partir du milieu des années 60, les avions de Swissair. Il devait rester<br />

longtemps le signe distinctif de Swissair et ne fut remplacé qu’en 1981 pour le 50ème anniversaire.<br />

De façon discrète, la date de création de Swissair en 1931 est également immortalisée sur<br />

le cadran.<br />

La montre-bracelet “SWISSAIR CLASSIC” est sous licence officielle et se distingue en outre par<br />

un mécanisme à quartz de précision, un boîtier superbement doré et un élégant bracelet en cuir.<br />

Cette édition spéciale est limitée au niveau mondial. En signe d’authenticité, vous recevez avec<br />

la montre-bracelet “SWISSAIR CLASSIC” un certificat numéroté à la main. Assurez-vous donc dès<br />

aujourd’hui d’acquérir ce souvenir intemporel de notre ancienne compagnie aérienne nationale.<br />

BON DE COMMANDE EXCLUSIF<br />

Répondez avant le 13 avril <strong>2020</strong><br />

N° de référence: 62746 / 578-FAN39.01<br />

❒ Oui, je commande la montre “SWISSAIR CLASSIC“<br />

Je désire ❒ une facture totale<br />

Nom/Prénom<br />

Nº/Rue<br />

CP/Localité<br />

E-mail<br />

❒ mensualités<br />

À compléter en caractères d’imprimerie<br />

GARANTIE DE REPRISE DE 120 JOURS<br />

www.bradford.ch<br />

fb.com/BradfordExchangeSchweiz<br />

Pour commander en ligne:<br />

n° de référence: 62746<br />

A retourner à: The Bradford Exchange, Ltd. • Jöchlerweg 2 • 6340 Baar<br />

Tél. 041 768 58 58 • Fax 041 768 59 90 • e-mail: kundendienst@bradford.ch<br />

Signature<br />

Téléphone<br />

Protection des données: Vous trouverez sur www.bradford.ch/datenschutz<br />

des informations détaillées sur la protection des données. Nous<br />

ne vous transmettrons aucune offre de Bradford Exchange par e-mail,<br />

téléphone ou SMS. Vous pouvez modifier à tout moment la façon dont<br />

vous préférez être contacté, en nous contactant à l’adresse ou numéro de<br />

téléphone ci-contre. Au cas où vous ne souhaiteriez pas non plus recevoir<br />

d’offres par courrier, veuillez nous en faire part par téléphone, e-mail ou<br />

lettre.


TECHNIQUE<br />

Le réseau de recharge<br />

électrique est prêt<br />

C’est un fait avéré: le réseau suisse de recharge des voitures électriques<br />

est en constante amélioration. Il totalise plus de 3600 bornes publiques.<br />

Et la recharge rapide gagne, elle aussi, du terrain à grande vitesse.<br />

TEXTE MARTIN BOLLIGER<br />

Les voitures électriques<br />

gagnent en popularité<br />

et leur autonomie s’est<br />

considérablement accrue.<br />

Elle atteint désormais<br />

plusieurs centaines de kilomètres,<br />

ce qui ne dispense<br />

pas de la nécessité de disposer<br />

d’un réseau de bornes<br />

de recharge dense. Grâce à<br />

des initiatives émanant aussi<br />

bien du secteur privé que<br />

des pouvoirs publics, cette infrastructure<br />

se développe depuis<br />

une décennie, en Suisse<br />

comme ailleurs. On dénombre<br />

actuellement 3641<br />

bornes de recharge dans<br />

notre pays, soit presque autant<br />

que de stations-service.<br />

Chaque voiture électrique<br />

dispose d’un chargeur permettant<br />

de la brancher à des<br />

prises adéquates. Le courant<br />

alternatif du réseau est<br />

converti en courant continu,<br />

qui est absorbé par la batterie.<br />

Les véhicules actuels<br />

peuvent aussi être rechargés<br />

sur une borne rapide à courant<br />

continu (DCFC, Direct<br />

Current Fast Charge). Le<br />

chargeur rapide fait partie de<br />

l’infrastructure et le courant<br />

continu passe directement<br />

de la borne à la batterie, sans<br />

devoir transiter par le chargeur<br />

embarqué. La voiture et<br />

la borne de recharge communiquent<br />

entre elles pour optimiser<br />

le processus.<br />

Applis et internet<br />

à la rescousse<br />

Si vous êtes un néophyte<br />

en matière de voitures électriques,<br />

familiarisez-vous<br />

d’abord avec les applications,<br />

sites internet et systèmes de<br />

navigation dédiés. Il existe<br />

trois prises standard différentes<br />

pour la recharge rapide<br />

en courant continu, les<br />

systèmes d’accès sont multiples<br />

et les modèles de facturation<br />

également. Toutefois,<br />

en anticipant un peu, vous<br />

saurez rapidement où recharger<br />

votre voiture. Des informations<br />

complètes sont disponibles<br />

sur des sites web<br />

indépendants des fournisseurs:<br />

je-recharge-mon-auto.<br />

ch, de l’Office fédéral de<br />

l’énergie, par exemple, géolocalise<br />

toutes les bornes de recharge<br />

publiques et indique<br />

si elles sont disponibles ou<br />

occupées. L’app TCS eCharge<br />

les répertorie aussi et renseigne<br />

en plus sur le type<br />

de connexion, la puissance<br />

maximale, l’accès et l’identification,<br />

les options de paiement,<br />

le prix, la disponibilité<br />

et bien plus encore. Il est<br />

aussi possible de réserver<br />

au préalable sa borne de<br />

recharge.<br />

Recharge rapide<br />

Si vos déplacements nécessitent<br />

des recharges rapides<br />

en cours de route, vous pourrez<br />

compter sur un réseau<br />

suisse totalisant plus de 575<br />

stations et jusqu’à 20 bornes<br />

de courant continu par emplacement.<br />

La puissance de<br />

ces bornes rapides oscille désormais<br />

entre 50 et 150 kW,<br />

ce qui correspond à un accroissement<br />

de l’autonomie<br />

oscillant entre 250 et 750 km<br />

par heure de recharge. Et la<br />

tendance est à la hausse. Les<br />

stations disposent généralement<br />

d’un système d’accès et<br />

de facturation acceptant les<br />

cartes de crédit ou les cartes<br />

spéciales, à l’instar des stations<br />

en libre-service. S’agissant<br />

des bornes de recharge<br />

rapide, Tesla fait œuvre de<br />

pionnier en Europe depuis<br />

2013 déjà. En Suisse, les<br />

conducteurs de Tesla peuvent<br />

s’approvisionner par le biais<br />

de 21 stations de superchargeurs<br />

dont la puissance<br />

culmine à 150 kW.<br />

Solutions à domicile<br />

Pour rendre la recharge à domicile<br />

plus commode et bien<br />

la gérer, il existe des stations<br />

de recharge idoines. On peut<br />

soit les brancher sur une<br />

prise de courant adéquate,<br />

soit les faire installer de manière<br />

fixe par un professionnel<br />

de l’électricité. Le TCS<br />

propose diverses solutions<br />

prêtes à l’emploi. Les branchements<br />

domestiques<br />

peuvent fournir entre 3,7 et<br />

11 kW de courant alternatif,<br />

ce qui correspond à un gain<br />

d’autonomie de 15 à 50 km<br />

par heure de recharge.<br />

La recharge inductive est<br />

aussi en cours de développement.<br />

Elle fonctionne automatiquement<br />

et sans câble,<br />

en plaçant le véhicule au-dessus<br />

d’une boucle d’induction.<br />

Comme les voitures stationnent<br />

plus de 95% du<br />

temps dans des parkings,<br />

c’est là que ces infrastructures<br />

seront installées. L’industrie<br />

teste également des<br />

robots qui seront un jour capables<br />

de recharger les voitures<br />

électriques de manière<br />

autonome. ◆<br />

GOFAST/EGELMAIR PHOTOGRAPHY<br />

50 touring | mars <strong>2020</strong>


TECHNIQUE<br />

Le réseau suisse de<br />

stations de recharge<br />

est l’un des plus denses<br />

du monde.<br />

BON À SAVOIR<br />

Vitesse de recharge: elle<br />

indique le nombre de<br />

kilomètres d’autonomie<br />

gagnés en une heure de<br />

recharge et se mesure en<br />

km/h. La vitesse dépend<br />

de différents facteurs: la<br />

puissance de la borne et<br />

celle que la voiture peut<br />

absorber. Elle est limitée<br />

par la valeur la plus faible.<br />

Consommation: elle joue<br />

un rôle important car un<br />

véhicule économe va plus<br />

loin avec moins d’énergie.<br />

Pour une voiture électrique<br />

à 4 ou 5 places, il faut<br />

compter en moyenne 20<br />

kWh/100 km. Cela correspond<br />

à environ 2 l de carburant<br />

aux 100 km.<br />

CO2: les voitures électriques<br />

n’émettent pas de<br />

polluants en roulant. Mais il<br />

faut inclure 26 g de CO2 par<br />

km pour la production de<br />

l’électricité. De ce fait, les<br />

émissions liées à la production<br />

de la batterie sont<br />

compensées en l’espace de<br />

20 000 à 40 000 km (selon<br />

le lieu de production, la<br />

taille de la batterie et la qualité<br />

du courant utilisé pour<br />

la produire).<br />

Systèmes de connexion:<br />

fiches de type 2: raccordement<br />

standard au véhicule<br />

pour la recharge «normale»<br />

en courant alternatif<br />

de 230/400V. Chademo:<br />

standard de recharge rapide<br />

répandu parmi les<br />

marques japonaises.<br />

Jusqu’à 50 kW à l’origine,<br />

mais il existe aujourd’hui<br />

aussi des stations de 150<br />

kW en Suisse. CCS: largement<br />

répandu en Europe et<br />

privilégié par les constructeurs<br />

européens et américains.<br />

50 kW à l’origine,<br />

mais aujourd’hui, on trouve<br />

souvent des bornes de 150<br />

kW en Suisse. Tesla: les stations<br />

de recharge ne sont<br />

accessibles qu’aux Tesla et<br />

ont une puissance de 150<br />

kW. Les nouvelles Tesla<br />

sont compatibles avec le<br />

standard CCS. Pour les<br />

modèles plus anciens, la<br />

fiche de type 2 est utilisée<br />

aussi pour la recharge rapide.<br />

Il existe un adaptateur<br />

pour le standard Chademo.<br />

tcs.ch<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 51


On est proche du statu quo<br />

Un comparatif TCS démontre que voitures thermiques et électriques<br />

présentent des frais kilométriques équivalents sur la durée. Le prix<br />

d’achat élevé est compensé par les tarifs avantageux de l’électricité.<br />

RÉDACTION MARC-OLIVIER HERREN | TEST HEINZ EHRAT<br />

TECHNIQUE<br />

Ce comparatif TCS<br />

portant sur 10 ans<br />

d’utilisation vient<br />

battre en brèche les<br />

idées reçues sur les frais TCO<br />

(total cost of ownership) des<br />

voitures électriques. Cette<br />

évaluation a pris en compte<br />

5 véhicules parmi les plus<br />

vendus de chaque famille de<br />

propulsion. Au bilan final,<br />

il est apparu que les coûts<br />

énergétiques et d’entretien<br />

inférieurs des voitures électriques<br />

compensent, sur une<br />

durée de 10 ans, leur prix<br />

d’achat supérieur. En fait,<br />

plus le kilométrage parcouru<br />

augmente, plus le potentiel<br />

d’économies des véhicules<br />

électriques progresse. Moralité:<br />

c’est le mode d’utilisation<br />

et non le type de propulsion<br />

qui détermine quel<br />

véhicule est plus avantageux.<br />

Comme le montre le graphique<br />

ci-dessous, les voitures<br />

électriques se révèlent<br />

déjà intéressantes sur la durée<br />

avec un faible kilométrage<br />

annuel (7500 km). Le<br />

comparatif s’est basé sur des<br />

recharges électriques nocturnes<br />

effectuées à une borne<br />

domestique (15 ct./kWh).<br />

Sur 150 000 km/10 ans, un<br />

véhicule électrique peut déjà<br />

se révéler plus avantageux<br />

qu’un véhicule thermique<br />

d’un prix d’achat inférieur.<br />

Avec un kilométrage annuel<br />

important (300 000 km/10<br />

ans), l’avantage des voitures<br />

électriques sur le plan des<br />

frais énergétiques s’accroît<br />

notablement. A titre<br />

d’exemple, une Tesla Model 3<br />

aura coûté quelque 42 000 fr.<br />

de moins qu’un VW Tiguan<br />

essence. De même, les frais<br />

TCO de la Renault Zoe sont<br />

inférieurs de moitié à ceux<br />

de la Ford Fiesta. Cela étant,<br />

la voiture essence low-cost<br />

Dacia Sandero TCe 90 reste<br />

la plus avantageuse et l’onéreuse<br />

Tesla S la plus chère<br />

dans tous les cas de figure. •<br />

Clé USB magique<br />

pour calculer les frais<br />

d’exploitation.<br />

FRAIS KILOMÉTRIQUES, LE STICK TCS<br />

Comme à l’accoutumée, le TCS a calculé le coût kilométrique<br />

moyen d’une voiture essence standard d’un prix de<br />

35 000 fr. Pour un kilométrage annuel de 15 000 km, il reste<br />

inchangé à 71 ct./km, les prix de l’énergie ayant peu varié.<br />

La clé USB (16 GB) «Frais kilométriques <strong>2020</strong>» élaborée par<br />

le TCS permet de calculer en toute simplicité les frais d’exploitation<br />

des voitures. Elle est aussi indiquée pour les motos.<br />

Une aide idéale pour les déclarations fiscales. Son prix<br />

est de 19 fr. pour les membres TCS (non-membres, 29 fr.) +<br />

frais de port (5 fr.). Commande via le site<br />

infoguide.tcs.ch<br />

Coûts TCO voitures thermiques/électriques sur 10 ans<br />

75 000/150 000/300 000 km<br />

170 000<br />

150 000<br />

125 000<br />

100 000<br />

75 000<br />

50 000<br />

PHOTO LDD<br />

25 000<br />

10 000<br />

0 CHF<br />

1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 3<br />

Dacia<br />

Sandero<br />

TCe 90<br />

Ford<br />

Fiesta 1.0<br />

SCTi<br />

Renault<br />

Zoe<br />

BMW i3<br />

Hyundai<br />

Kona EV<br />

Tesla<br />

Model 3<br />

Skoda<br />

Kodiaq 2.0<br />

TDI 4×4<br />

Toyota<br />

RAV4<br />

Hybrid<br />

1 Coûts sur 10 ans/75 000 km; 2 Coûts sur 10 ans/150 000 km; 3 Coûts sur 10 ans/300 000 km.<br />

Les véhicules ont une valeur résiduelle de 0 fr. pour les calculations au­delà de 10 ans.<br />

VW<br />

Tiguan 2.0<br />

TSI 4M<br />

Tesla<br />

Model S<br />

Electrique<br />

(prix neuf)<br />

Essence/<br />

Diesel<br />

(prix neuf)<br />

Frais fixes et<br />

variables (incl.<br />

carburant)<br />

sans dépréciation<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 53


Grand Tour d’Ecosse avec Military Tattoo<br />

Des Highlands à Edimbourg, le circuit parfait à la découverte de l’Ecosse!<br />

TONI<br />

Voyage exclusif du 13 au 21 août <strong>2020</strong><br />

Notre circuit préféré en Ecosse est<br />

jamais!<br />

à nouveau<br />

au programme – Plus avantageux que<br />

Bezauberndes Calvi<br />

La région de Glen Coe & ses paysages épiques<br />

Votre programme de voyage<br />

1er jour, jeudi 13 août <strong>2020</strong> – Trajet jusqu’à<br />

Rotterdam & embarquement<br />

Départ aux aurores en car spécial tout confort<br />

jusqu’à Rotterdam, où nous embarquons en soirée<br />

à destination de l’Angleterre. Repas du soir<br />

et nuit à bord.<br />

2e jour, vendredi 14 août <strong>2020</strong> – Gretna<br />

Green & Glasgow<br />

Arrivée ce matin à Hull, en Grande-Bretagne.<br />

Sitôt passée la frontière entre l’Angleterre et<br />

l’Ecosse, nous faisons un premier arrêt dans<br />

le charmant village de Gretna Green. Nous y<br />

visitons une forge où les jeunes couples pouvaient<br />

jadis se marier en secret. A Glasgow, la<br />

plus grande ville d’Ecosse, tour de ville au programme.<br />

Nuit dans la région de Glasgow.<br />

3e jour, samedi 15 août <strong>2020</strong> – Loch Lomond,<br />

Glen Coe & Fort William<br />

En route vers le nord, nous passons les «Bonny<br />

bonny banks», les rives du superbe Loch Lomond,<br />

avant de plonger au coeur de la beauté<br />

âpre de Glen Coe, qu’on surnomme la vallée des<br />

larmes. Notre étape du jour est la bourgade de<br />

Fort William, au pied du plus célèbre sommet<br />

d’Ecosse, l’imposant Ben Nevis. Nuit dans la région<br />

de Fort William.<br />

4e jour, dimanche 16 août <strong>2020</strong> – Eilean<br />

Donan Castle, Loch Ness & Inverness<br />

En poursuivant notre itinéraire en direction<br />

du nord, nous faisons un petit détour à l’ouest<br />

pour admirer le château le plus photographié<br />

et le plus connu d’Ecosse, Eilean Donan, sur les<br />

rives du Loch Duich (entrée incluse). Il a servi – et<br />

sert encore – de décor pour de nombreux films<br />

Inverness/<br />

Aviemore<br />

Eilean Donan Castle<br />

Fort William<br />

Atlantic Glen Coe<br />

Ocean Loch Lomond<br />

Glasgow<br />

Loch<br />

Ness<br />

Gretna Green<br />

Irish Sea<br />

Eilean Donan Castle<br />

Craigellachie/Whisky Trail<br />

Aberdeen<br />

Dunnottar Castle<br />

Glamis Castle<br />

Edinburgh<br />

Nordsee<br />

tournés dans les Highlands, les hautes terres<br />

écossaises. Arrêt ensuite au lac le plus mythique<br />

du pays, le Loch Ness. Après la visite des impressionnantes<br />

ruines du château d’Urquhart érigé<br />

sur les berges du lac, nous partons en bateau à<br />

la recherche de Nessie. Nuit dans la région d’Inverness/Aviemore.<br />

5e jour, lundi 17 août <strong>2020</strong> – Whisky Trail<br />

jusqu’à Aberdeen<br />

Whisky et montagnes typiquement écossais<br />

sont les fils rouges de cette journée. Nous traversons<br />

d’abord les magnifiques Grampian<br />

Mountains et visitons une des nombreuses distilleries<br />

du «Whisky Trail», la célèbre route du<br />

whisky, où une dégustation est bien sûr prévue.<br />

Poursuite du tour jusqu’à Aberdeen. La vieille<br />

ville se distingue par son ambiance presque villageoise,<br />

alors que la partie moderne concentre<br />

les activités commerciales. Nuit dans la région<br />

d’Aberdeen.<br />

6e jour, mardi 18 août <strong>2020</strong> – Au fil de la côte<br />

est, jusqu’à Edimbourg<br />

L’itinéraire du jour nous conduit jusqu’à Edimbourg,<br />

la capitale écossaise, via la belle route de<br />

la côte est. Près de la petite ville de Stonehaven,<br />

qui vit de la pêche, nous admirons les superbes<br />

ruines du château de Dunnottar, lequel a servi<br />

de décor au tournage du film «Macbeth», adapté<br />

de la tragédie de Shakespeare. Au sud de Dundee,<br />

nous visitons le célèbre château de Glamis<br />

et ses jardins enchanteurs. L’après-midi, nous<br />

rejoignons notre hôtel situé dans la région d’Edimbourg.<br />

7e jour, mercredi 19 août <strong>2020</strong> – Edimbourg<br />

& Military Tattoo<br />

Après le petit déjeuner, départ pour la visite<br />

York<br />

Hull<br />

Le spectaculaire Military Tattoo<br />

Le parfait circuit écossais, qui répond non seulement à toutes les attentes mais offre aussi ce «petit plus» qu’on cherche parfois vainement. Au programme<br />

des réjouissances – des lacs emplis de mystères, des châteaux auréolés de légendes, de pittoresques villages de pêcheurs, le cadre sauvage et romantique<br />

des Highlands, le célèbre Whisky Trail, les villes de Glasgow, Aberdeen et Edimbourg et, last but not least, le prestigieux Royal Edinburgh Military Tattoo.<br />

d’Edimbourg, où nous débutons par un spectaculaire<br />

tour de ville à la découverte de la<br />

cathédrale Saint-Gilles, du Royal Mile et de<br />

l’effervescence de Princes Street, grande artère<br />

commerçante. Après-midi libre pour une visite<br />

au gré de vos intérêts ou pour une séance de<br />

lèche-vitrines. Que diriez-vous par exemple<br />

d’admirer de plus près le château d’Edimbourg,<br />

véritable emblème de la ville? Une soirée exceptionnelle<br />

nous attend ensuite, puisque nous<br />

assistons au prestigieux Royal Edinburgh Military<br />

Tattoo, le défilé de fanfares militaires le plus<br />

spectaculaire qui existe! Retour à l’hôtel en car<br />

après le Tattoo.<br />

8e jour, jeudi 20 août <strong>2020</strong> – Région des<br />

Scottish Borders – York – Hull<br />

Avec la traversée des Scottish Borders, région<br />

tampon entre l’Ecosse et l’Angleterre renommée<br />

pour ses quatre grandes abbayes témoignant<br />

d’une histoire tumultueuse, nous replongeons<br />

au coeur d’une nature préservée ponctuée<br />

d’époustouflants paysages. Arrêt pour une balade<br />

dans les ruelles médiévales de la magnifique<br />

ville de York, avant de continuer vers Hull,<br />

où nous embarquons à bord de notre ferry pour<br />

la Hollande. Nuit à bord.<br />

9e jour, vendredi 21 août <strong>2020</strong> – Retour en<br />

Suisse<br />

Arrivée ce matin du bateau à Rotterdam, puis<br />

poursuite du voyage en car pour rentrer en<br />

Suisse, la tête et les bagages remplis de merveilleux<br />

souvenirs.<br />

Organisation: Holiday Partner, 8852 Altendorf<br />

Places limitées! Réservez illico & profitez! Tél. 0848 00 77 99 www.car-tours.ch<br />

a<br />

Circuit accompagné<br />

de 9 jours, dès<br />

Fr. 1959.-<br />

Offre spéciale 38<br />

Compris dans le prix!<br />

✓ Trajet en car spécial tout confort<br />

✓ Traversées en ferry Rotterdam-Hull &<br />

Hull-Rotterdam, base cabine double<br />

intérieure, avec 2 nuits en demi-pension<br />

✓ 6 nuits en Ecosse dans de bons hôtels de<br />

classe moyenne et classe moyenne<br />

supérieure<br />

✓ 6 x petit déjeuner à l’hôtel<br />

✓ 5 x repas du soir à l’hôtel<br />

✓ Toutes les excursions et visites selon<br />

programme<br />

✓ Visite guidée de Glasgow<br />

✓ Croisière sur le Loch Ness<br />

✓ Visite guidée d’une distillerie de whisky,<br />

avec dégustation<br />

✓ Visite de la tonnellerie Speyside<br />

✓ Visite guidée d’Edimbourg<br />

✓ Entrée à Gretna Green, Eilean Donan<br />

Castle, Urquhart Castle & Glamis Castle<br />

et jardins<br />

✓ Entrée/place réservée pour le Military<br />

Tattoo d’Edimbourg (bonne catégorie 3)<br />

✓ Diplôme des Highlands écossais remis à<br />

chaque participant<br />

✓ Assistance de notre propre guide suisse<br />

pendant tout le voyage<br />

Notre prix spécial pour vous<br />

Prix par personne en chambre double<br />

dans de bons hôtels de classe<br />

moyenne/moyenne sup. Fr. 1959.-<br />

Non inclus/en option:<br />

Suppl. chambre indiv. (hôtels): Fr. 349.-<br />

Suppléments cabines ferries:<br />

- cabine double extérieure: Fr. 80.-<br />

- cabine Preis individuelle pro Person intérieure: im Doppelzimmer Fr. 125.-<br />

- cabine individuelle extérieure: Fr. 245.-<br />

Frais de réservation: Fr. 20.- par personne<br />

(supprimés pour les réservations en ligne)<br />

in guten Mittelklassehotels<br />

Fr. 1659.-<br />

Choisissez Nicht inbegriffen/zusätzlich votre lieu de départ: wählbar:<br />

Genève, Auf Wunsch Lausanne, Aussenkabine Yverdon, Bienne, für<br />

Martigny, Fährüberfahrten: Montreux, Fribourg, Zuschlag Neuchâtel Fr. 59.-<br />

Einzelzimmerzuschlag: Fr. 249.- (auf Korsika)<br />

Einzelkabinenzuschlag: Economisez Fr. 149.- encore (Fähre) plus -<br />

Buchungsgebühr: Chèques Fr. 20.- REKA pro acceptés Person à 100%!<br />

Sie wählen Ihren Bus-Einsteigeort:


TECHNIQUE<br />

RENAULT ZOE R135 Z.E. 50 INTENS<br />

Citadine électrique en verve<br />

Bien que sa livrée ait peu changé, la Renault Zoe booste son statut de<br />

citadine électrique avec une autonomie et des performances accrues.<br />

TEXTE MARC-OLIVIER HERREN | PHOTOS EMANUEL FREUDIGER<br />

Certes la Renault Zoe<br />

de deuxième génération<br />

se contente<br />

en apparence de retouches<br />

esthétiques lui insufflant<br />

davantage de personnalité.<br />

Elle n’en demeure<br />

pas moins une citadine électrique<br />

à la dégaine pimpante,<br />

égayée par des phares LED<br />

de série. De plus, les progrès<br />

sont notoires au niveau de<br />

l’accélérateur et de l’autonomie.<br />

Livrable désormais avec une<br />

batterie lithium-ion de 52<br />

kWh, la version R135 se révèle<br />

très tonique. Les accélérations<br />

sont vives et les reprises<br />

vigoureuses. A tel<br />

point que l’on se surprend à<br />

faire cirer les pneus lorsqu’on<br />

sollicite à fond les 135 ch.<br />

Ce tempérament bien trempé<br />

dissipe la masse de la batterie<br />

(385 kg) logée dans le<br />

soubassement. Sans distiller<br />

le comportement de kart de<br />

certains modèles électriques,<br />

la Zoe est bien rivée au sol.<br />

Mais c’est en trafic d’agglomération<br />

qu’elle déploie tout<br />

son potentiel. La douceur et<br />

la docilité du<br />

moteur synchrone<br />

y réservent<br />

un<br />

agrément généralisé.<br />

Histoire<br />

de faciliter<br />

encore la<br />

conduite, le<br />

mode B renforce<br />

la décélération<br />

au relâchement<br />

de l’accélérateur.<br />

Moins marqué que sur une<br />

Nissan Leaf, mais pratique.<br />

Ces performances en hausse<br />

se doublent d’une autonomie<br />

portée à 385 km (cycle<br />

WLTP). En usage hivernal<br />

plus exigeant, nous avons obtenu<br />

une moyenne de l’ordre<br />

Autonomie décente<br />

Idéale en agglomération<br />

Accélérations/Reprises<br />

Equipement complet<br />

Ergonomie commandes<br />

de 230 km. Un rayon d’action<br />

appréciable en trafic d’agglomération,<br />

quoiqu’encore trop<br />

juste pour des allers-retours<br />

intervilles. On précisera<br />

aussi que le mode Eco est<br />

adapté pour<br />

un usage urbain,<br />

mais<br />

s’avère trop<br />

bridant hors<br />

les murs.<br />

De dimensions<br />

stables,<br />

la Zoe II offre<br />

l’espace habituel<br />

d’une citadine.<br />

Elle s’en démarque<br />

par ses assises surélevées et<br />

un coffre de moindre capacité.<br />

L’instrumentation digitale<br />

fait bon ménage avec des<br />

commandes standard et une<br />

grande tablette tactile. La dotation<br />

est étoffée, et le son de<br />

prévention piéton est déclenchable.<br />

C’est mieux ainsi. •<br />

Juste pour trajets intervilles<br />

Prix chargeur 50 kW<br />

Poignées portes arrière<br />

RECHARGE RAPIDE<br />

Depuis ses débuts en 2012,<br />

la Renault Zoe a progressivement<br />

vu passer sa batterie<br />

de 22 à 41 kWh, pour<br />

culminer maintenant à<br />

52 kWh. Comme sur la<br />

plupart des citadines électriques,<br />

l’autonomie a ainsi<br />

notablement augmenté.<br />

Pour autant, le volume de<br />

la batterie est resté identique.<br />

L’adoption d’une<br />

pompe à chaleur permet<br />

aussi de limiter les pertes<br />

dues au chauffage. Autre<br />

nouveauté, la recharge<br />

peut être effectuée sur des<br />

bornes rapides de 50 kW.<br />

Mais à moins de débourser<br />

1050 fr. pour cette option,<br />

la Zoe se recharge à des<br />

bornes de 22 kW. Amplement<br />

suffisant. Comme<br />

toujours, les batteries sont<br />

en location (94 à 144 fr./<br />

mois). Sans quoi il faut aligner<br />

10 000 fr. de plus.<br />

La trappe de recharge donne accès<br />

à une prise CCS.<br />

N Longueur: 4,09 m; coffre: 338 dm3 E 135 ch, 245 Nm; boîte 1 vit.; 0 à 100 km/h en 9,5 s;<br />

batterie 52 kWh; conso. (essai): env. 21 kWh/100 km; autonomie: env. 230 km L 31 200 fr.<br />

Design évolutif Le<br />

capot et la calandre<br />

redessinés confèrent<br />

davantage d’expressivité.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 55


AUX SOURCES D’UN RÊVE D’ÉTÉ<br />

Les Cyclades et le Dodécanèse en promo Fly & Cruise<br />

13.02.20 / 2756<br />

5%<br />

DE RABAIS*<br />

AU MEMBRES<br />

DU TCS !<br />

26.04.<br />

30.08.<br />

10.05. 24.05. 07.06. 21.06.<br />

06.09. 20.09. 27.09. 11.10.<strong>2020</strong><br />

FREE AT SEA:<br />

Deux avantages à choix<br />

Corfou<br />

Argostoli<br />

Mykonos<br />

Athènes Kusadasi<br />

Patmos<br />

Rhodes<br />

Santorin<br />

Norwegian Spirit (4*)<br />

• Forfait boissons Premium<br />

• Forfait restaurants à spécialité<br />

• Forfait excursions<br />

• Forfait internet<br />

• Réduction sur les 3 e et 4 e lit<br />

Offre spéciale à<br />

CHF 99.– /<br />

pers.<br />

19.04. 03.05. 17.05. 31.05. 14.06. 28.06. 13.09.220<br />

Volos<br />

Athènes<br />

Santorin<br />

Istanbul<br />

Mykonos<br />

Kusadasi<br />

Rhodes<br />

Norwegian Spirit (4*)<br />

NOUVEAUX ITINÉRAIRES EN EXCLUSIVITÉ<br />

Embarquez pour un voyage unique en Grèce, à la découverte d’îles et rivages<br />

berceaux de notre civilisation, au charme si addictif.<br />

Entre baignades dans une eau translucide et foisonnante de découvertes sous-marines et<br />

visites culturelles ou encore merveilles de la nature, voici une croisière où il n’y a pas de choix<br />

à faire, ni de compromis ! Patmos, Santorin, Rhodes, Volos… Entrez avec nous dans le théâtre<br />

des épopées antiques à bord du Norwegian Spirit, un des bijoux de la flotte, à taille<br />

humaine (env. 1900 passagers) et tout juste rénové.<br />

Intérieure 1'099.– 1'299.– 1'499.– 1'599.–<br />

Extérieure 1'299.– 1'499.– 1'649.– 1'799.–<br />

Balcon 1'549.– 1'699.– 1'899.– 1'999.–<br />

Free at Sea 99.– 99.– 99.– 99.–<br />

LES MEILLEURES OFFRES NCL du moment sur www.CruiseCenter.ch<br />

08.11.<strong>2020</strong>, NO. 25 :<br />

20.10.<strong>2020</strong>, NO. 26 :<br />

ROAD TRIP MUSICAL LE LONG DU MISSISSIPPI LE PARADIS SE TROUVE EN POLYNÉSIE<br />

23 jours dès CHF 5'995.–<br />

22 JOURS DÈS 6'299.–<br />

Prix (CHF) p. personne en occupation double, vols et transferts inclus. Description détaillée des<br />

prestations incluses et conditions de contrat sur www.CruiseCenter.ch. Disponibilités limitées<br />

en raison de contingents sur les vols et la croisière. D’autres dates de départs en été et automne<br />

disponibles sur notre site. Valable jusqu’au 15.03. ou épuisement des contingents. *La réduction<br />

TCS est calculée sur le prix de la croisière<br />

Conseil personnalisé 032 755 99 99<br />

CruiseCenter SA · Rue de l‘Hôpital 4 · 2000 Neuchâtel · Neuchatel@CruiseCenter.ch · www.CruiseCenter.ch<br />

Un océan d’avantages :<br />

• Conseil et service 100 % romand<br />

Das • Réductions Kreuzfahrtenportal<br />

Club LTC toujours<br />

cumulables avec les avantages<br />

club des armateurs


TECHNIQUE<br />

La dégaine de l’emploi<br />

Carrosserie travaillée<br />

et amples protections<br />

de soubassement.<br />

RENAULT CAPTUR TCE155 EDC INITIALE PARIS<br />

Le SUV urbain par excellence<br />

N Longueur: 4,23 m; coffre: 395 dm3 E 1,3 l essence turbo, 155 ch, 270 Nm; boîte EDC 7<br />

vit.; 0 à 100 km/h en 8,6 s; conso. (essai): 7,8 l/100 km; autonomie: 615 km L 34 100 fr.<br />

Plus habitable que jamais, le Renault Captur se pose en SUV polyvalent.<br />

Tout en proposant une technologie et une tonicité de premier ordre.<br />

TEXTE MARC-OLIVIER HERREN | PHOTO EMANUEL FREUDIGER, LDD<br />

Il n’est pas étonnant que<br />

les citadines perdent du<br />

terrain si l’on en juge par<br />

le soin apporté aux SUV<br />

urbains de nouvelle génération.<br />

Avec son pare-brise et<br />

son capot davantage inclinés,<br />

le Renault Captur se distancie<br />

des looks rondouillards.<br />

Parallèlement, les flancs<br />

sculptés et la carrosserie<br />

biton veillent à une allure<br />

attractive, soulignée par la<br />

signature lumineuse.<br />

Et le Captur ne se borne pas<br />

à cet emballage tendance.<br />

Outre une large panoplie<br />

d’aides à la conduite (voir encadré),<br />

la digitalisation investit<br />

l’habitacle. La planche<br />

de bord est dominée par une<br />

grande tablette tactile verticale<br />

à l’affichage très clair.<br />

On aurait juste souhaité une<br />

utilisation plus intuitive de la<br />

radio. En option (300 fr.), on<br />

obtient une instrumentation<br />

digitale très évoluée à 3 univers.<br />

L’ensemble peut être<br />

mis en valeur par divers<br />

packs de personnalisation,<br />

chatoyants ou sobres. Et<br />

comme, hormis les portières<br />

sonnant creux, la qualité<br />

perçue est de bon ton, l’ambiance<br />

est assurée.<br />

Le Captur profite d’une petite<br />

crise de croissance (+11 cm)<br />

pour offrir un espace généreux<br />

aux occupants<br />

arrière.<br />

De plus, la<br />

banquette<br />

coulissant<br />

d’un seul<br />

tenant sur<br />

16 cm permet<br />

de moduler la<br />

capacité du<br />

coffre qui, lui<br />

aussi, gagne<br />

en volume. Sa configuration<br />

est un peu tourmentée, mais<br />

le double plancher dégage un<br />

espace bien ordonné.<br />

Regain de tonus<br />

Sous le capot, le 4 cylindres<br />

1,3 l culmine désormais à<br />

155 ch. Ce bloc vitaminé allie<br />

agrément et vigueur. En roulage<br />

urbain, ce 4×2 croise<br />

sans rechigner à bas régime.<br />

A l’opposé, il accepte bien les<br />

tours et pousse jusqu’à l’orée<br />

des 6000 tr/min. Sans être<br />

véritablement sportif, il génère<br />

de solides performances.<br />

Le tout est mis en valeur par<br />

une boîte double embrayage<br />

à 7 rapports suffisamment<br />

réactive. S’il<br />

n’est pas le<br />

plus enjoué<br />

des petits<br />

SUV, le Captur<br />

séduit par<br />

son comportement<br />

rigoureux<br />

et plaisant.<br />

Le<br />

guidage plus<br />

direct offre<br />

un bon retour d’informations.<br />

On est juste surpris par l’endurance<br />

relative du freinage<br />

(tambours arrière). Autre<br />

grief, l’amortissement teinté<br />

de fermeté et une consommation<br />

bien moyenne. L’exemple<br />

testé accusait certes un faible<br />

kilométrage. Dès cet été, une<br />

version hybride plug-in 140 ch<br />

viendra à la rescousse. •<br />

Habitabilité/Modularité<br />

Performances/Agrément<br />

Comportement sain<br />

Bon niveau technologique<br />

Finition/Personnalisation<br />

Amortissement ferme<br />

Consommation décevante<br />

Endurance freinage<br />

LES ASSISTANCES<br />

SE DÉMOCRATISENT<br />

Le Renault Captur est un<br />

vibrant exemple de la démocratisation<br />

des aides à<br />

la conduite. Difficile d’imaginer,<br />

il y a encore une<br />

poignée d’années, un SUV<br />

urbain doté d’un régulateur<br />

adaptatif avec fonction<br />

stop and go. Dans la pratique,<br />

ce dispositif recourant<br />

à une caméra frontale<br />

et un radar fonctionne à<br />

satisfaction, moyennant<br />

certes un supplément de<br />

1100 fr. Associé à l’assistant<br />

de centrage dans la voie<br />

(actif dès 60 km/h) maintenant<br />

le cap du véhicule<br />

sans se montrer nerveux,<br />

cet ensemble équivaut à<br />

une conduite autonome de<br />

niveau 2. Il est épaulé par<br />

un avertisseur d’angle mort<br />

connecté non plus à des<br />

capteurs mais à des radars.<br />

Autre progrès notoire, le<br />

système de freinage actif<br />

détectant les piétons et les<br />

cyclistes est opérationnel<br />

de jour comme de nuit.<br />

Détection piétons<br />

et cyclistes via caméra et radars.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 57


Riviera Turque<br />

8 jours avec demi-pension<br />

et excursions incluses dès<br />

À Belek, le lieu de vacances préféré des Suisses<br />

CHF 299.-<br />

Excursions<br />

incluses !<br />

Prestations comprises<br />

Vol charter aller/retour de<br />

Genève vers Antalya<br />

Taxes d‘aéroport, 20kg de<br />

bagages et transferts<br />

6 nuitées au Belek Beach<br />

Resort Hotel 4 +<br />

dans la<br />

région de Belek/Bogazkent<br />

2 journées d’excursions à<br />

Hiérapolis avec 1 nuitée dans<br />

un hôtel thermal 4 et<br />

visite de Pamukkale incluse<br />

Demi-pension (petit déjeuner<br />

et dîner)<br />

Excursion d‘une journée à<br />

Antalya<br />

Guide francophone, exclusif<br />

pour les clients de net-tours<br />

Economisez CHF 400.–<br />

par personne !<br />

Partez au soleil<br />

à un prix spécial imbattable !<br />

Hôtel Belek Beach Resort 4+<br />

Pamukkale / Hiérapolis<br />

8 jours dans de superbes hôtels,<br />

demi-pension et excursions incluses !<br />

2 jours d‘excursions<br />

à l‘intérieur des terre<br />

et 1 journée à Antalya<br />

Prix d‘action p. p. en chambre double<br />

www.belekbeach.com<br />

Places au prix d‘action limitées !<br />

Voyage<br />

18TCS20F<br />

Prix<br />

normal<br />

Prix<br />

d‘action<br />

29.03 – 05.04.20 849.– 449.–<br />

05.04 – 12.04.20 899.– 499.–<br />

12.04 – 19.04.20 899.– 499.–<br />

19.04 – 26.04.20 899.– 499.–<br />

01.11 – 08.11.20 799.– 399.–<br />

08.11 – 15.11.20 749.– 349.–<br />

15.11 – 22.11.20 699.– 299.–<br />

22.11 – 29.11.20 699.– 299.–<br />

Supplém. chambre individuelle : 199.–<br />

NON COMPRIS : Assurance frais d‘annulation<br />

et aide SOS CHF 44.– • Frais de réservation<br />

CHF 15.– par personne<br />

Hôtel spacieux 4+ étoiles situé directement<br />

sur une plage de sable s‘étendant sur des km,<br />

dans la région balnéaire de Belek.<br />

Dans un cadre idyllique, entouré de sentiers<br />

naturels qui vous invitent à la randonnée et<br />

à env. 1 km du prochain village de Bogazkent.<br />

Palmeraie bien entretenue et piscines d‘eau<br />

douce. Divers restaurants, bars et cafés<br />

veillent à votre bien-être culinaire.<br />

Gratuit : Salle de fitness, hammam, sauna,<br />

court de tennis durant la journée et plus encore<br />

! 475 chambres avec bain/WC, sèchecheveux,<br />

climatisation, tél., TV Sat., coffre-fort<br />

louable, minibar et balcon.<br />

En plus d‘une excursion passionnante d‘une<br />

journée à Antalya, profitez d‘un voyage de 2 jours<br />

à l‘intérieur du pays.<br />

Accompagné de notre guide francophone expérimenté,<br />

vous visitez Hiérapolis et Pamukkale.<br />

Les eaux thermales coulant le long des cascades<br />

pétrifiées blanches, classées au patrimoine culturel<br />

mondial de l’UNESCO, sont un miracle de la<br />

nature tout simplement féérique. Vous passez la<br />

nuit dans un hôtel thermal 4★. Votre trajet retour<br />

traversera de nouveau la région fantastique de la<br />

chaîne du Taurus. Découvrez la Turquie sous son<br />

plus beau jour !<br />

Réservez de suite : Lundi au vendredi 08h00 à18h00<br />

www.net–tours.ch<br />

✆ 0848 47 58 69 www.net–tours.ch<br />

Organisation et<br />

réalisation :<br />

net– tours, Glattbrugg


TECHNIQUE<br />

Face avant expressive<br />

On identifie facilement<br />

l’Opel Zafira nouvelle<br />

vague.<br />

PHOTOS LDD<br />

N Longueur: 4,9 m; coffre: 60–316 cm E2 l turbodiesel, 177 ch, 400 Nm; boîte auto 8<br />

vitesses; 0 à 100 km/h en 10,4 s; conso. (essai): 7,5 l/100 km; autonomie: 933 km L 52 860 fr.<br />

OPEL ZAFIRA LIFE BUSINESS INNOVATION<br />

Un salon modulable<br />

Equipé de sièges cuir et d’un toit vitré, l’Opel Zafira se mue en navette<br />

VIP. Un monospace devenu fourgon aux performances enviables.<br />

Planche de bord sobre Tous les éléments<br />

sont à portée de main.<br />

TEXTE FELIX MAURHOFER<br />

Grand, spacieux et aisément<br />

modulable,<br />

l’Opel Zafira Life est<br />

à la croisée des chemins<br />

entre un monospace et<br />

un utilitaire léger. Ce qui est<br />

sûr, c’est que le modèle de<br />

quatrième génération n’a<br />

plus rien de commun avec le<br />

premier Zafira lancé en 1999.<br />

Il s’est mué en concurrent des<br />

VW T6 Multivan et Cie.<br />

Finition robuste<br />

La carrosserie très carrée de<br />

l’Opel Zafira Life Business<br />

Innovation testé présente<br />

une configuration intérieure<br />

de type navette VIP. Les<br />

quatre amples sièges arrière<br />

garnis de cuir peuvent coulisser<br />

individuellement et les<br />

passagers ne manquent pas<br />

d’espace au niveau de la tête<br />

et des jambes. Un double toit<br />

vitré ajoute une touche exclusive<br />

dans cet habitacle sans<br />

fioritures et solidement fini,<br />

mais où les plastiques durs<br />

restent omniprésents.<br />

Ergonomique<br />

La première chose que l’on<br />

remarque en s’installant au<br />

volant est l’absence de<br />

console médiane. Toujours<br />

analogiques, les principaux<br />

instruments<br />

Modularité intérieure<br />

Visibilité périphérique<br />

Confort de marche<br />

Nombreux rangements<br />

Commande climatisation<br />

Design extérieur<br />

Matériaux de l’habitacle<br />

de bord forment<br />

un<br />

contraste<br />

réussi avec<br />

l’écran tactile<br />

multimédia. A<br />

cela s’ajoute<br />

un affichage<br />

tête haute facilement<br />

réglable.<br />

Nous avons apprécié<br />

l’utilisation intuitive du système<br />

audio, de la navigation<br />

et des différents paramétrages,<br />

mais un peu moins les<br />

commandes de la climatisation<br />

placées sous l’écran tactile.<br />

Le véhicule testé disposait<br />

de divers systèmes d’aide<br />

à la conduite allant du maintien<br />

dans la voie au régulateur<br />

de vitesse adaptatif, en<br />

passant par l’assistant de<br />

feux de route. Le large parebrise<br />

procure une excellente<br />

visibilité et la caméra de<br />

recul est d’un grand secours<br />

lors des manoeuvres<br />

de<br />

parcage.<br />

Même en<br />

configuration<br />

Lounge, la<br />

modularité se<br />

révèle quasi<br />

illimitée et<br />

les six sièges<br />

coulissants<br />

sont déposables en un tournemain.<br />

Bien motorisé<br />

Le Zafira testé était animé<br />

par un moteur turbodiesel<br />

2,0 litres (177 ch) à la fois<br />

onctueux et vigoureux. En<br />

Toit vitré Il confère une touche<br />

d’exclusivité à la version Business.<br />

lieu et place du sélecteur<br />

habituel, l’agréable boîte<br />

automatique à huit rapports<br />

se commande au moyen<br />

d’une molette. Bien qu’assez<br />

souples, les suspensions<br />

procurent un bon niveau de<br />

confort. Le contrôle de motricité<br />

IntelliGrip peut se révéler<br />

utile en cas d’adhérence précaire.<br />

Le Zafira a la particularité<br />

d’exister en deux empattements<br />

et trois longueurs, avec<br />

différentes motorisations et<br />

des déclinaisons 4×4 Dangel.<br />

Une version électrique sera<br />

même proposée dès 2021. •<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 59


Soyez le<br />

bienvenu au<br />

Lac Majeur<br />

votre havre de paix<br />

au Tessin<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

<br />

NOTRE NOM EST UNE PROMESSE!<br />

... ET BEAUCOUP DE BONNES<br />

CHOSES EN PLUS:<br />

excursions guidées<br />

randonnées accompagnées<br />

tours en moto organisés<br />

prise en charge familière pendant votre séjour<br />

recommandations d’excursions personalisé<br />

cuisine tessinoise & méditerranéenne légère<br />

évènements, banquets, séminaires<br />

camping privé au bord du Lac Majeur<br />

prix favorables pour les membres TCS<br />

INFORMATIONS<br />

DETAILLÉES<br />

SUR NOTRE<br />

SITE WEB<br />

Hotel Bellavista Strada d’Indéman 18 6574 Vira Gambarogno<br />

Tel. +41 (0)91 795 11 15 info@hotelbellavista.ch www.hotelbellavista.ch


TECHNIQUE<br />

Rien n’est superflu sur<br />

l’élégant vélo de ville<br />

Orbea Gain F10.<br />

ORBEA GAIN F10<br />

A la force du mollet<br />

NPoids: 17 kg; total admissible: 142 kg; moteur: 250 W/40 Nm/25 km/h, batterie:<br />

250 Wh, prolongateur d’autonomie 200 Wh; 10 vitesses L dès 3199 fr.<br />

Taxé de vélo urbain, le modèle électrique Orbea Gain F10 n’en privilégie<br />

pas moins la sportivité. Surtout que l’assistance moteur est assez réduite.<br />

TEXTE ET PHOTOS FELIX MAURHOFER<br />

Le vélo électrique Gain<br />

F10 signé Orbea se destine<br />

prioritairement à<br />

une utilisation urbaine.<br />

Fini avec soin, son magnifique<br />

cadre en aluminium<br />

est manifestement de qualité<br />

supérieure. Le fabricant espagnol<br />

y a intégré les câbles,<br />

l’interrupteur principal et<br />

même la batterie.<br />

L’écran de bord du Gain F10<br />

est remplacé par une interface<br />

Bluetooth permettant<br />

d’afficher les données de<br />

route sur son smartphone,<br />

via l’application gratuite<br />

Ebikemotion. Fort bien<br />

conçue, cette dernière sert<br />

aussi à planifier les itinéraires.<br />

Seule une manette<br />

discrète installée sur le guidon<br />

indique que ce vélo est<br />

équipé d’un moteur électrique.<br />

En combinaison avec<br />

le commutateur principal<br />

placé sur le tube supérieur,<br />

elle sert à sélectionner les<br />

trois niveaux d’assistance au<br />

pédalage proposés. Cette<br />

simplicité est un peu déroutante<br />

initialement.<br />

En revanche,<br />

les gardeboues,<br />

le dispositif<br />

d’éclairage<br />

finement<br />

intégré et<br />

le fin portebagages<br />

sont<br />

très réussis. Il est possible<br />

d’y adapter facilement les<br />

sacoches vendues dans le<br />

commerce.<br />

Assistance modérée<br />

Le Gain F10 est relativement<br />

léger, 17 kilos seulement. Il<br />

faut dire que le moteur électrique<br />

développant 250 watts<br />

et un couple de 40 Nm ne<br />

fournit une assistance que<br />

lorsqu’elle est vraiment nécessaire.<br />

Ce vélo électrique<br />

privilégie donc clairement<br />

la sportivité.<br />

Il permet de<br />

faire bonne<br />

figure quand<br />

le relief n’est<br />

pas trop accidenté.<br />

Lors<br />

de longues<br />

ascensions,<br />

en revanche,<br />

les 250 Wh<br />

de la batterie sont vite épuisés.<br />

A noter que la recharge<br />

s’effectue via une prise placée<br />

au-dessus du pédalier et<br />

dont l’ouverture exige un certain<br />

doigté. La batterie n’est<br />

démontable que pour effectuer<br />

des opérations de maintenance.<br />

Design plaisant<br />

Légèreté du cadre alu<br />

Connectivité bien pensée<br />

Agrément moteur<br />

Faible autonomie<br />

Ergonomie perfectible<br />

Batterie fixe<br />

Les manettes simplissimes sont<br />

déroutantes au début.<br />

Puissance suffisante<br />

Avec sa puissance plutôt modeste<br />

de 250 watts, le moteur<br />

intégré au moyeu arrière ne<br />

fait évidemment pas de miracles.<br />

Comme il atteint rapidement<br />

ses limites dans les<br />

côtes un tant soit peu ardues,<br />

l’effort musculaire requis<br />

peut être important. Il faut<br />

bien déplacer les 17 kg. Mais<br />

ce concept est néanmoins apprécié.<br />

En dépit de la position<br />

sportive exigée, le confort de<br />

roulage est appréciable. C’est<br />

toutefois sur l’asphalte que<br />

ce vélo de ville donnant des<br />

sensations très directes est<br />

vraiment dans son élément.<br />

La transmission à dix vitesses<br />

offre un choix amplement<br />

suffisant pour pédaler avec<br />

efficacité. •<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 61


Guide<br />

Le tour du monde en 40 jours<br />

Avec Fidji, Bora Bora et 14 autres îles de rêve!<br />

-francophone garanti!<br />

réduction<br />

pour réservation<br />

anticipée<br />

Fr.<br />

jusqu‘au 15.3.<br />

40 jours incl.<br />

vols et transferts<br />

dès Fr.<br />

pour 420.-<br />

500.-<br />

8‘590.-<br />

choisissez 2 forfaits<br />

Premium Restaurants<br />

forfait boissons spécialisés<br />

Excursions Internet Réduction<br />

pour les amis<br />

2 jours San Francisco, 6 jours Hawaii, 2 jours Nouv. Calédonie, 2 jours Bora Bora, 3 jours Sydney et 3 jours Dubaï!<br />

Votre programme de voyage<br />

19.10. Genève - Zurich - San Francisco<br />

Vol avec avec Swiss. Transfert à votre hôtel.<br />

Nuitée<br />

20.10. San Francisco (États-Unis).<br />

Journée à votre disposition. Nuitée.<br />

San Francisco<br />

21.10. San Francisco - Honolulu<br />

Transfert à l‘aéroport. Vol vers Honolulu et<br />

transfert à votre hôtel. Nuitée.<br />

22.10. Honolulu (Hawaii).<br />

Journée à votre disposition. Nuitée.<br />

23.10. Honolulu (Hawaii).<br />

Transfert vers le port. Embarquement et<br />

départ à 17.00. Honolulu, la capitale de l‘état<br />

américain d’Hawaii offre des plages paradisiaques<br />

avec des eaux turquoises et un flair<br />

métropolitain hawaiien.<br />

24.10. Kahului (Hawaii)<br />

08.00 - 18.00. Vers les nombreux lieux<br />

d‘intérêt de l‘île sont la Route de Hana, tout<br />

en courbes avec ponts et cascades et le<br />

parc national de Haleakala.<br />

25.10. Kona (Hawaii)<br />

08.00 - 18.00. Le district ensoleillé de Kona<br />

occupe près des deux tiers du côté ouest<br />

de l‘île d‘Hawaii et s‘étend au sud de la baie<br />

d‘Anaehoomalu (Waikoloa Beach Resort)<br />

jusqu‘au parc de Manuka (Kau).<br />

26.10. Hilo (Hawaii)<br />

08.00 - 16.00. Un petit coin de paradis vous<br />

est offert ici. Découvrez les paysages de<br />

lave, chutes d‘eau impressionnantes et les<br />

majestueuses forêts tropicales.<br />

27.10. - 28.10. Nawiliwili (Kauai)<br />

Arrivée à 08.00. Le port de Nawiliwili est situé<br />

à environ 1,5 miles au sud-est de la petite<br />

ville de Lihue, le long de la côte sud-est de<br />

Kauai, et est le principal port de l‘île depuis<br />

1930. Nuit à bord et départ le jour suivant à<br />

07.00.<br />

2.11. Nuku Hiva (Polynésie française)<br />

08.00 - 16.00. Nuku Hiva est la plus grande<br />

île des Marquises et impressionne par son<br />

relief formé de pics volcaniques<br />

4.11. Moorea (Polynésie française)<br />

08.00 - 18.00. “Le Tiki Village“, reconstitution<br />

d’un village polynésien d’antan avec son<br />

„Marae“, lieu de culte traditionnel.<br />

5.11. Bora Bora (Polynésie française)<br />

08.00 - 18.00. Profitez de ce séjour de deux<br />

jours sur la soi-disant „perle du Pacifique“,<br />

dont la lagune a la réputation d’être la plus<br />

belle du monde.<br />

6.11. Papeete (Tahiti)<br />

06.00 - 22.00. La Polynésie française est située<br />

dans le Pacifique Sud. C‘est un fantastique<br />

territoire d‘outre-mer composé de 118<br />

îles et atolls, répartis en 5 archipels.<br />

7.11. Bora Bora (Polynésie française)<br />

08.00 - 18.00.<br />

10.11. Pago Pago (Samoa)<br />

08.00 - 16.00. Vous serez impressionné par<br />

le rythme léger qui se dégage de cette île. Le<br />

coeur de l‘île de Tutuila vous offre une vue<br />

imprenable.<br />

12.11. Franchissement de la ligne internationale<br />

de changement de date<br />

13.11. Lautoka (Fidji)<br />

09.00 - 19.00. Lautoka est la troisième plus<br />

grande ville des Fidji et le centre de la production<br />

de sucre et de bois.<br />

14.11. Suva (Fidji)<br />

08.00 - 18.00. Dans la capitale des îles Fidji.<br />

il vaut la peine d‘aller voir le Marché de Suva.<br />

16.11. Luganville (Vanuatu)<br />

08.00 - 18.00. Luganville est la deuxième<br />

plus grande ville de l‘État insulaire du Pacifique<br />

Sud de Vanuatu et la capitale de la<br />

province de Vanuatu de Sanma.<br />

Lun - Ven: 09.00 - 18.00h 021 621 81 81<br />

17.11. Port Villa (Vanuatu)<br />

08.00 - 18.00. Cette île magnifique vous attend<br />

avec ses plages d‘eaux turquoises.<br />

18.11. Lifou (Nouvelle-Calédonie)<br />

08.00 - 18.00. Easo est un village côtier de<br />

l’île de Lifou qui est la plus grande des Iles<br />

Loyauté. Son nom signifie «Le feu qui fume»<br />

dans la langue locale, le drehu.<br />

19.11. Maré (Nouvelle-Calédonie)<br />

08.00 - 18.00. Compte tenu de la proximité<br />

de l‘île de Maré avec d‘autres îles populaires<br />

de la Nouvelle-Calédonie, il est vraiment<br />

étonnant que l‘île soit si préservée.<br />

22.11. Sydney (Australie)<br />

07.00. Débarquement et transfert à votre<br />

hôtel incluant une tour de ville. Nuitée.<br />

23.11 - 24.11. Sydney (Australie)<br />

Journées à votre disposition. Nuitées.<br />

25.11. Sydney - Dubaï<br />

Transfert vers l‘aeroport et Vol. Transfert à<br />

votre hôtel. Nuitée.<br />

26.11. Dubaï (Émirats Arabes Unis)<br />

Tour de ville avec Burj Khalifa. Nuitée.<br />

27.11. Dubaï (Émirats Arabes Unis)<br />

Journée à votre disposition. Nuitée.<br />

28.11. Dubaï - Genève<br />

Transfert vers l‘aéroport. Vol de retour avec<br />

Emirates à Genève.<br />

(Jours en mer non mentionnés)<br />

Votre navire: Norwegian Jewel<br />

Année de construction 2005 • rénovation 2018<br />

• langue à bord est anglais • longueur 294<br />

mètres / largeur 32 mètres • 12 ponts • 1’188<br />

cabines • 15 bars • 16 restaurants • 2 piscines<br />

• 6 jacuzzis • bien-être & spa • casino • théâtre<br />

www.cruisetour.ch<br />

San Francisco<br />

Honolulu<br />

Kahului<br />

Kona<br />

Hilo<br />

Moorea Kauai<br />

Bora Bora<br />

Tahiti Nuku Hiva<br />

Genève<br />

● Votre guide francophone<br />

● Vol avec Swiss Genève - Zurich -<br />

San Francisco - Honolulu Eco.<br />

● Vol avec Emirates Sydney - Dubaï<br />

/ Dubaï - Genève Eco.<br />

● 2 Nuits à San Francisco<br />

● 2 Nuits à Honolulu<br />

● Croisière en pension complète<br />

● 29 Nuits à Bord<br />

● 3 Nuits à Sydney & Dubaï<br />

● Tour de ville a Sydney & Dubaï<br />

● Tous les transferts<br />

● Taxes portuaires et d‘aéroport<br />

19.10.<strong>2020</strong> - 28.11.<strong>2020</strong><br />

Prix p. p. en CHF en occ. double.<br />

Occupation simple sur demande.<br />

Réduction p. p. déjà appliquée.<br />

Intérieure IB<br />

Extérieure OC<br />

Extérieure OA<br />

Balcon BF<br />

Balcon BA<br />

Mini Suite MB<br />

Vol Business Class<br />

Dubaï<br />

Sydney<br />

Prestations incluses<br />

Date de voyage<br />

8‘590.-<br />

10‘290.-<br />

10‘690.-<br />

12‘690.-<br />

12‘990.-<br />

13‘990.-<br />

+8‘900.-<br />

Pago Pago<br />

Lautoka<br />

Suva<br />

Vanuatu<br />

Port Villa<br />

Maré<br />

Lifou<br />

Prix promotionnel unique<br />

info@cruisetour.ch<br />

Non inclus: Dépenses personnelles, frais sur les prestations de services à bord,Pourboires à bord (environ 15-18 USD par personne/nuit), frais de visa pour les États-Unis (ESTA, CHF<br />

60.- par personne), assurance annulation, excursions pendant la croisière, frais de dossier CHF 20.- par personne (maximum CHF 40.- par dossier)


TECHNIQUE<br />

AUDI A6 ALLROAD 55 TDI<br />

Polyvalente et chic<br />

En montagne comme<br />

sur autoroute, l’Audi A6<br />

Allroad est partout dans<br />

son élément.<br />

N Longueur: 4,9 m; coffre: 565 l E3 l turbodiesel, 349 ch, 700 Nm; boîte automatique<br />

8 vitesses, 4×4; consommation (essai): 8,2 l/100 km; autonomie: 890 km L 92 500 fr.<br />

En bon break tout-chemin, l’Audi A6 Allroad rivalise de polyvalence.<br />

Qualité de fabrication, confort et performances sont au rendez-vous.<br />

TEXTE ET PHOTOS FELIX MAURHOFER<br />

Vingt ans après son lancement<br />

initial, l’Audi<br />

A6 en est à sa quatrième<br />

génération et la<br />

version Allroad est l’un des<br />

rares modèles fidèles à la catégorie<br />

des breaks tout-chemin.<br />

Outre la calandre Single<br />

Frame, elle se distingue donc<br />

par ses passages de roues<br />

contrastant avec la carrosserie.<br />

La face arrière est en<br />

outre sensiblement inclinée.<br />

Cette voiture est un peu à la<br />

croisée des chemins entre un<br />

4×4 et une grande routière<br />

raffinée. Et les essais effectués<br />

démontrent que l’A6<br />

Allroad est dans son élément<br />

sur autoroute comme sur<br />

terre battue.<br />

Puissante et agile<br />

Le V6 turbodiesel qui anime<br />

la version 55 TDI est du<br />

genre main de fer dans un<br />

gant de velours. A la fois<br />

puissant et très onctueux, il<br />

s’harmonise à la perfection<br />

avec la boîte automatique à<br />

8 rapports. En dépit de son<br />

poid dépassant les 2 tonnes,<br />

ce break est capable de bondir<br />

de 0 à 100 km/h en 5,2<br />

secondes seulement. Le système<br />

d’hybridation douce<br />

MHEV a pour effet de réduire<br />

la consommation en récupérant<br />

de l’énergie à la décélération.<br />

Le niveau de<br />

confort de ce<br />

break à traction<br />

intégrale<br />

permanente<br />

est considérablement<br />

rehaussé<br />

par<br />

une suspension<br />

pneumatique<br />

adaptative. Elle filtre à<br />

merveille les inégalités du revêtement,<br />

en douceur ou plus<br />

fermement selon le mode de<br />

conduite choisi. Sur les parcours<br />

non asphaltés, le mode<br />

tout-terrain a pour effet de<br />

relever la garde au sol à 15,9<br />

cm, ou même à 18,4 cm si la<br />

vitesse n’excède pas 35 km/h.<br />

De série, l’A6 Allroad est également<br />

munie d’un système<br />

de régulation de la vitesse en<br />

descente et de contrôle de<br />

l’angle d’inclinaison. La panoplie<br />

d’aides à la conduite<br />

comprend tout ce que la<br />

technologie<br />

Puissante motorisation<br />

Finition soignée<br />

Ergonomie<br />

Charge tractable de 2,5 t<br />

Ecran tactile peu réactif<br />

Reconnaissance des<br />

signaux peu fiable<br />

permet aujourd’hui,<br />

du<br />

régulateur<br />

de vitesse<br />

adaptatif à<br />

l’assistant<br />

de conduite<br />

nocturne.<br />

A ce propos,<br />

nous avons<br />

constaté que<br />

la reconnaissance des panneaux<br />

de signalisation n’était<br />

pas toujours d’une fiabilité<br />

irréprochable.<br />

Les dimensions généreuses<br />

de l’habitacle ont de quoi<br />

Un habitacle soigné et une planche<br />

de bord entièrement numérique.<br />

combler tant le conducteur<br />

que les passagers. Comme on<br />

peut l’attendre d’une Audi,<br />

les matériaux utilisés sont<br />

d’excellente qualité et la finition<br />

ne prête pas le flanc à la<br />

critique. Les principaux instruments<br />

de bord et la plupart<br />

des commandes sont entièrement<br />

numériques. Un<br />

grand écran tactile est dédié<br />

au système d’infodivertissement<br />

et aux réglages du véhicule.<br />

En dessous, un second<br />

moniteur commande la climatisation,<br />

les fonctions de<br />

confort et la saisie de textes.<br />

L’instrumentation numérique<br />

de la planche de bord peut<br />

être individualisée. D’une capacité<br />

de 565 l en configuration<br />

normale, le coffre est<br />

modulable jusqu’à 1680 litres.<br />

Un break séduisant qui prélève<br />

toutefois son tribut à<br />

l’addition finale. ◆<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 63


De Transatlantik/Karibik<br />

l’Europe à l’Afrique du Sud<br />

2595.-<br />

29 jours, pension<br />

complète à bord, dès Fr.<br />

Prolongation possible<br />

au parc national Kruger!<br />

Votre «hôtel flottant» – le MSC Musica<br />

Voici tout ce qui est inclus dans ce prix action exceptionnel!<br />

+ Trajet en car spécial Suisse – Venise (d’une valeur de Fr. 119.-) + Croisière selon programme à bord du MSC Musica + 26 nuits dans la<br />

catégorie de cabines choisie + Pension complète à bord + Participation libre aux activités à bord + Taxes portuaires et de sécurité +<br />

Tour de ville de Durban + Transfert à l‘aéroport + Vol de ligne Emirates de Durban à Genève via Dubaï + Taxes d’aéroport et suppléments<br />

carburant (Fr. 232.85.- au 30.11.19) + Assistance optimale de notre propre guide suisse<br />

Italie – Croatie – Grèce – canal de Suez – Jordanie – Israël –<br />

Seychelles – Maurice – La Réunion – Afrique du Sud<br />

Plongez dans le monde fascinant de l’Orient et découvrez les plus belles destinations dans l’océan Indien. L’itinéraire de notre<br />

croisière vous conduit de la Méditerranée à la mer Rouge, par le canal de Suez. Vous pourrez visiter les curiosités du royaume de<br />

Jordanie et d’Eilat. Ensuite, place aux Seychelles et à l’île Maurice et leurs merveilleuses plages ourlées d’une mer cristalline. Arrivés<br />

à La Réunion, vous serez impressionnés par ses paysages spectaculaires et sa nature intacte. Enfin, pour couronner votre voyage,<br />

vous pourrez découvrir le fantastique parc Kruger et sa faune exceptionnelle!<br />

Merveilleuse croisière jusqu’en Afrique du Sud<br />

24.10.20: Suisse – Venise. Départ en fin de soirée; trajet<br />

en car spécial depuis le lieu choisi à destination<br />

de l’Italie.<br />

25.10.20: Venise (Italie) – Embarquement. Arrivée<br />

le matin à Venise et embarquement. Le MSC Musica<br />

largue les amarres à 17h00.<br />

26.10.20: Split (Croatie). Une visite de la vieille ville<br />

qui abrite un incroyable Palais de Dioclétien, vaut<br />

absolument la peine.<br />

27.10.20: en mer. Première belle journée à bord.<br />

28.10.20: Héraklion/Crète (Grèce). Paysages grandioses,<br />

criques idylliques et petits villages paisibles<br />

caractérisent cette île magnifique.<br />

29.10.20: Rhodes (Grèce). La Rhodes est l’île du<br />

soleil en Méditerranée. Découvrez la ravissante<br />

vieille ville ou réservez une excursion à Lindos, qui<br />

vous séduira avec son acropole imposante.<br />

30 et 31.10.20: en mer – Canal de Suez.<br />

1.11.20: Aqaba (Jordanie). Participez à une excursion<br />

à la découverte du site archéologique de Pétra, souvent<br />

surnommée la «ville rose».<br />

2.11.20: Eilat (Israël). Située dans le sud du désert<br />

du Negev, Eilat est l’unique accès israëlien sur la mer<br />

Rouge.<br />

3 au 9.11.20: sept journées relax en mer.<br />

10 et 11.11.20: Mahé (Seychelles). On dit souvent que<br />

les îles Seychelles sont un des derniers paradis sur<br />

terre. Visitez l’île de rêve de Praslin qui fit office de<br />

décor pour de nombreux films.<br />

12 et 13.11.20: en mer. Deux belles journées à bord.<br />

14 et 15.11.20: Port Louis (Maurice). L’île Maurice est<br />

un paradis tropical qui se distingue par d’immenses<br />

champs de canne à sucre, des paysages montagneux<br />

superbes et de magnifiques plages de sable.<br />

16.11.20: La Possession (La Réunion). Découvrez<br />

les paysages à couper le souffle de l’île verdoyante<br />

de La Réunion: massifs imposants, volcans impressionnants,<br />

cratères profonds, végétation tropicale et<br />

cascades grondantes vous séduiront.<br />

17 au 19.11.20: appréciez ces derniers jours en mer<br />

et faites-vous choyer agréablement.<br />

20.11.20: Durban – Vol de retour en Suisse. Le matin,<br />

le MSC Musica entre dans le port de Durban. Après le<br />

débarquement, tour de ville et ensuite, transfert à l’aéroport<br />

pour votre vol de retour via Dubaï avec Emirates.<br />

21.11.20: arrivée à Genève à midi.<br />

Des formalités aisées: les citoyens suisses<br />

ont besoin d’un passeport valable au moins<br />

6 mois au-delà de la date de retour du voyage.<br />

Réservez<br />

sans tarder!<br />

Avec assistance<br />

de notre guide suisse!<br />

Prolongation au<br />

parc national Kruger!<br />

!<br />

Cabine intérieure Bella, occ. par 2 personnes<br />

PLUS d’avantages<br />

+<br />

+<br />

+<br />

Venise<br />

Trajet en car et vol retour<br />

avec Emirates inclus!<br />

Assistance de notre<br />

propre guide suisse!<br />

Chèques REKA –<br />

acceptés à 100%!<br />

Le MSC Musica<br />

RUTH1<br />

Paquebot de croisière élégant et moderne,<br />

construit en 2006 et rénové en 2018 + 1275<br />

cabines confortables + 4 restaurants et plusieurs<br />

bars + Choix varié d’activités sportives et récréatives<br />

+ Espace de bien-être et spa + Piscines et<br />

jacuzzi + Théâtre et casino + Ambiance agréable,<br />

sans contrainte vestimentaire.<br />

Prix action sensationnels<br />

20.11.20: Durban – Hluhluwe. Trajet de Durban<br />

jusqu’à la réserve d’animaux sauvages de<br />

Prix par personne en CHF (disponibilité limitée)<br />

MSC Musica 29 jours, départ Suisse<br />

Hluhluwe-Imfolozi. Chasse à l’image fantastique.<br />

21.11.20: Hluhluwe – White River. Trajet impressionnant<br />

Catégories de cabines<br />

occ. 2 pers.<br />

via Barberton à destination de White River. Intérieure, Bella 2595.-<br />

22.11.20: parc national Kruger. Chasse à l’image Intérieure, Fantastica 2795.-<br />

en véhicules 4x4 tout terrain dans le parc national Extérieure, Bella* 3195.-<br />

le plus célèbre d’Afrique.<br />

Extérieure, Fantastica 3355.-<br />

23.11.20: route panoramique – Johannesbourg.<br />

Balcon, Bella 3795.-<br />

La route panoramique parcourt la chaîne des<br />

massifs vertigineux du Drakensberg. Le Blyde<br />

Balcon, Fantastica 3995.-<br />

River Canyon est le tronçon le plus spectaculaire. * Cabines avec vue limitée.<br />

24.11.20: Johannesbourg – Pretoria – Retour. Réservez le forfait de boissons All-inclusive «Easy»<br />

Visite des principales curiosités de Pretoria. Vol pour Fr. 33.- par personne et par nuit.<br />

de retour non-stop avec SWISS.<br />

Non compris/en option:<br />

25.11.20: arrivée à Zurich dans la matinée. • Boissons à bord • Excursions facultatives • Pourboires<br />

de 10 euros par personne/nuit et frais de service<br />

de 15% sur les prestations de bar (payables à<br />

Minimum de participants: 20 personnes.<br />

Supplément pour 5 jours/4 nuits, demi-pens.<br />

bord) • Assurance frais d’annulation/assistance •<br />

incluse: Fr. 1195.- par personne en ch. double.<br />

Frais de réservation Fr. 30.- par personne<br />

0848-149 149<br />

Split<br />

Rhodes<br />

Crète<br />

Eilat<br />

Aqaba<br />

Route<br />

Panoramique Parc<br />

Pretoria<br />

Kruger<br />

✈<br />

Swaziland<br />

Johannesbourg<br />

Mkuze<br />

✈<br />

Durban<br />

Durban<br />

La Réunion<br />

✈<br />

Seychelles<br />

Océan Indien<br />

Maurie<br />

Reisecenter Plus SA<br />

In der Luberzen 25, 8902 Urdorf<br />

www.gazette-vacances.ch


Label européen remanié<br />

RÉDACTION TOURING<br />

L’EXPERT TCS<br />

LDD<br />

Depuis 2012, l’Union<br />

européenne exige<br />

des manufacturiers<br />

qu’ils indiquent aux<br />

consommateurs, par le biais<br />

d’un label approprié, les performances<br />

des pneus de voitures<br />

neufs en termes de freinage<br />

sur chaussée mouillée,<br />

de bruit de roulement, de résistance<br />

au roulement et de<br />

consommation. En novembre<br />

2019, le Conseil de l’Union européenne<br />

a adopté une résolution<br />

sur la révision, prévue de<br />

longue date, de l’étiquetage<br />

des pneus commercialisés<br />

dans l’UE. A la suite de quoi la<br />

Commission européenne a<br />

fait une proposition en début<br />

d’année. La décision actuelle<br />

s'en écarte à maints égards.<br />

NOS CONSEILS<br />

Le comparatif des<br />

1. pneus TCS met en évidence<br />

les aptitudes réelles<br />

des produits.<br />

Il est recommandé de<br />

2. choisir un pneu qui<br />

soit au moins «recommandé»<br />

lors de l’essai dans<br />

les différentes disciplines<br />

concernées.<br />

En fonction de vos<br />

3. besoins spécifiques,<br />

même un produit peu<br />

connu peut convenir.<br />

Si le test TCS ne comporte<br />

pas de résultats 4.<br />

pour la dimension qui vous<br />

intéresse, le label européen<br />

peut constituer un guide<br />

d’achat supplémentaire.<br />

Quels changements l’Union<br />

européenne prévoit-elle<br />

d’introduire au 1er mai 2021?<br />

Jusqu’ici, l’acheteur ne pouvait<br />

pas faire de distinction<br />

entre des pneus hiver spécialisés<br />

en fonction des conditions<br />

climatiques. Le nouveau<br />

label indiquera donc de manière<br />

distincte l’adhérence sur<br />

la neige et la glace. Le marquage<br />

du symbole représentant<br />

un flocon de neige est subordonné<br />

à des tests sur neige,<br />

mais le pneu devra avoir subi<br />

aussi un test sur glace pour<br />

pouvoir porter en plus le symbole<br />

correspondant. Cela permettra<br />

de faire une distinction<br />

entre les pneus hiver<br />

destinés aux pays d’Europe<br />

centrale ou septentrionale. Le<br />

nouveau règlement ne s’applique<br />

pas aux pneus cloutés.<br />

Le design du nouveau label a<br />

également été revu.<br />

Ces nouvelles dispositions<br />

vont-elles aussi s’appliquer<br />

aux pneus rechapés?<br />

Après l’entrée en vigueur du<br />

nouveau règlement, il est<br />

prévu que les pneus rechapés<br />

puissent bénéficier eux aussi<br />

du label.<br />

Quels éléments font-ils<br />

encore défaut?<br />

D’autres ajustements sont<br />

prévus à l’avenir en ce qui<br />

concerne l’évaluation du rendement<br />

énergétique, de l’adhérence<br />

sur sol mouillé et du<br />

bruit de roulement. Certains<br />

acteurs revendiquent aussi<br />

une mesure de l’adhérence<br />

au freinage sur chaussée<br />

mouillée, quand il ne reste<br />

plus que 2 mm de profil.<br />

Les informations figurant sur<br />

l’étiquette sont-elles fiables?<br />

Les essais de pneus que le<br />

TCS effectue chaque année<br />

avec l’ADAC et l’ÖAMTC, ses<br />

homologues allemand et autrichien,<br />

montrent que les<br />

spécifications des manufacturiers<br />

s’écartent souvent des<br />

valeurs réelles. Bien que le<br />

nouveau label européen<br />

contienne des informations<br />

importantes pour les consommateurs,<br />

le TCS estime que<br />

d’autres caractéristiques<br />

doivent également être<br />

prises en compte lors du<br />

choix d’un pneu. •<br />

Etiquette européenne des pneus et comparatif<br />

TCS: aperçu des disciplines évaluées<br />

Critères<br />

de test<br />

Etiquette<br />

européenne<br />

des pneus<br />

Test de pneus<br />

TCS<br />

Sec Stabilité directionnelle ✔<br />

Maniabilité<br />

✔<br />

Freinage<br />

✔<br />

Mouillé Freinage – ABS ✔ ✔<br />

Aquaplaning longitudinal<br />

✔<br />

Aquaplaning transversal<br />

✔<br />

Maniabilité<br />

✔<br />

Guidage latéral<br />

✔<br />

Neige Freinage – ABS ✔<br />

Démarrage<br />

✔<br />

Maniabilité<br />

✔<br />

Glace Freinage – ABS ✔<br />

Guidage latéral<br />

✔<br />

Bruit Bruit intérieur ✔<br />

Bruit extérieur ✔ ✔<br />

Consommation Résistance au roulement ✔<br />

Cons. de carburant<br />

✔<br />

Usure<br />

✔<br />

Haute vitesse<br />

✔<br />

Nous testons les pneus sur 13 critères importants en été et sur 18 en hiver.<br />

RETO BLÄTTLER<br />

Fonction:<br />

expert tests de véhicules<br />

et de composants<br />

Profession:<br />

mécanicien, agent<br />

technico-commercial<br />

Age: 41 ans<br />

Contact:<br />

tcs.ch/expert<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 65


Escale à terre Pause-repas<br />

à Mykonos avec, en arrièreplan,<br />

l’hôtel flottant.<br />

66 touring | mars <strong>2020</strong>


LOISIRS<br />

Emmener bébé en croisière,<br />

fausse bonne idée?<br />

Malgré toutes les préoccupations d’ordre écologique, les croisières sont en plein<br />

boom, même pour les jeunes familles. Mais un tel voyage avec un bébé est-il une<br />

bonne idée? <strong>Touring</strong> a voulu le savoir en sillonnant la Mer Egée en compagnie<br />

de deux bambins.<br />

→<br />

REPORTAGE DINO NODARI<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 67


Test des lits<br />

dans la cabine<br />

attribuée à la famille.<br />

Le Norwegian Jade se<br />

dresse face à nous dans<br />

le port de Civitavecchia<br />

(I). Vu de près, ce navire<br />

suscite une indéniable<br />

impression: il est énorme! Le<br />

monstre est capable d’offrir à<br />

2400 touristes suffisamment<br />

d’espace et de confort. Un<br />

brin de scepticisme vient tout<br />

de même se mêler à notre<br />

plaisir de passer quelques<br />

jours de détente, de vivre des<br />

expériences passionnantes<br />

et de goûter aux délices culinaires<br />

de cet hôtel flottant.<br />

Notre plus jeune fille n’a que<br />

10 mois et la plus âgée vient<br />

de fêter ses 2 ans. Un tel<br />

voyage comporte-t-il des<br />

risques? Et de quoi devonsnous<br />

tenir compte?<br />

Buggy et porte-bébé<br />

Une chose est sûre: réserver,<br />

prendre l’avion et monter à<br />

bord du bateau sans se faire<br />

un minimum de soucis n’est<br />

pas possible avec des enfants<br />

en bas âge. Outre les bagages<br />

(y compris les couches et les<br />

petits pots), nous avons opté<br />

– après tout de même moult<br />

hésitations – pour une<br />

poussette et un porte-bébé<br />

destinés aux excursions à<br />

terre. Le Norwegian Jade<br />

propose des couches pour les<br />

enfants – livrées en cabine –,<br />

moyennant toutefois un supplément.<br />

Le canapé-lit de notre cabine<br />

est déjà déplié à notre arrivée.<br />

En conséquence, c’est le<br />

lit de bébé qui ne rentre plus.<br />

Nous le replions car les deux<br />

fillettes peuvent aisément<br />

dormir ensemble sur le canapé-lit.<br />

Et en coinçant la poussette<br />

devant le lit, aucune ne<br />

risque de tomber. Toutefois,<br />

c’est désormais l’accès au<br />

balcon qui est entravé et la<br />

liberté de mouvement dans<br />

l’espace de logement est assez<br />

limitée. Mais la sécurité<br />

passe avant tout et, durant<br />

la journée, nous replions<br />

le buggy lorsque nous<br />

sommes en mer. La cabine<br />

reste bien étroite mais, en<br />

fin de compte, à part pour y<br />

dormir, nous n’y restons<br />

jamais longtemps.<br />

Santorin, Mykonos,<br />

Athènes<br />

L’île de Santorin est déjà en<br />

vue lorsque nous nous réveillons.<br />

Des bateaux-navettes<br />

nous emmènent jusqu’au rivage.<br />

Les membres de l’équipage,<br />

très serviables, nous<br />

donnent à chaque fois un<br />

coup de main pour porter enfants<br />

et poussette. Les télécabines<br />

qui nous mènent du<br />

port de Santorin jusqu’en<br />

ville sont rapidement prises<br />

d’assaut et lorsque plusieurs<br />

navires débarquent en même<br />

temps, il faut s’armer de<br />

patience. Autre exemple: à<br />

Athènes, il est interdit d’emmener<br />

le buggy jusqu’à<br />

l’Acropole. Il faut porter les<br />

enfants si ceux-ci ne veulent<br />

pas marcher eux-mêmes<br />

dans la longue file d’attente<br />

des visiteurs qui escaladent<br />

la butte. En plus de toutes les<br />

curiosités touristiques, qui<br />

laissent souvent les jeunes<br />

enfants de marbre, il faut<br />

prévoir suffisamment de<br />

temps pour les aires de jeu<br />

et les pauses-glace afin qu’ils<br />

puissent se détendre de<br />

temps en temps.<br />

Garder le rythme<br />

Lors du premier repas du soir,<br />

nous optons pour le buffet, ce<br />

qui nous semble être le choix<br />

le plus simple et le plus rapide.<br />

Nous ne sommes pas<br />

déçus. Notre fille aînée peut<br />

choisir elle-même la nourriture<br />

et, pour la plus jeune,<br />

nous pouvons même commander<br />

de la bouillie.<br />

68 touring | mars <strong>2020</strong>


LOISIRS<br />

L’Acropole<br />

Le buggy doit<br />

rester au bas<br />

de la colline.<br />

Les petits objets<br />

peuvent être rangés<br />

dans différents<br />

compartiments.<br />

Celle-ci est également proposée<br />

dans le restaurant principal,<br />

à la carte, tout comme<br />

d’autres menus pour enfants.<br />

Que ce soit au buffet ou dans<br />

le restaurant, le personnel est<br />

toujours très amical et serviable,<br />

les chaises d’enfants<br />

nous sont immédiatement<br />

installées, la bouillie est proposée<br />

partout. Les petits,<br />

comme leurs parents, sont<br />

comblés.<br />

Ruelles étroites<br />

Difficile d’y manier<br />

une poussette.<br />

Le rêve<br />

Un toboggan<br />

dans la piscine.<br />

Il était également important<br />

pour nous que nos filles<br />

puissent garder leur rythme<br />

durant ce voyage. Leurs<br />

heures de repas et de sommeil<br />

doivent être similaires<br />

à celles de la maison. Sur le<br />

Norwegian Jade, les repas<br />

du soir peuvent être réservés<br />

avant le départ déjà. Ainsi,<br />

les passagers savent qu’ils<br />

peuvent toujours manger à<br />

la même heure. Mais ce sont<br />

généralement les horaires →<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 69


LOISIRS<br />

BON À SAVOIR<br />

Le navire: avec une longueur<br />

de 294 mètres et une<br />

largeur de 32 mètres, le<br />

Norwegian Jade offre de<br />

la place à plus de 1037<br />

membres d’équipage et<br />

2402 passagers. A bord, de<br />

nombreuses activités sont<br />

proposées pour tous les<br />

groupes d’âge. Ceux qui le<br />

souhaitent peuvent s’habiller<br />

chic pour le dîner, mais le<br />

style décontracté passe tout<br />

aussi bien.<br />

Langue parlée: anglais.<br />

Repas: buffet, pub, restaurant<br />

principal ou restaurants<br />

de spécialités, il existe au total<br />

16 lieux où vous pourrez<br />

vous rassasier, sans compter<br />

les différents bars.<br />

Limite d’âge: les enfants à<br />

Espace de jeu improvisé<br />

dans la cabine.<br />

Au grand plaisir des<br />

deux fillettes.<br />

bord d’un navire de la<br />

Norwegian Cruise Line<br />

doivent être âgés d’au moins<br />

6 mois. Toutefois, pour les<br />

voyages comportant au<br />

moins trois jours consécutifs<br />

en mer, l’âge minimum est<br />

de 12 mois.<br />

Programme pour enfants:<br />

diverses offres sont proposées<br />

pour les enfants âgés<br />

de 6 mois à 17 ans. Les programmes<br />

peuvent varier<br />

d’un navire à l’autre.<br />

ncl.com<br />

les plus précoces qui sont les<br />

plus prisés.<br />

Grâce à certaines précautions<br />

comme le lit sécurisé par<br />

la poussette ou les bracelets<br />

portant les noms et les numéros<br />

de téléphone, nous<br />

n’avons jamais eu à craindre<br />

pour la sécurité de nos enfants.<br />

Il est utile d’emporter<br />

un biberon thermos et du lait<br />

en poudre en croisière, au<br />

cas où les enfants voudraient<br />

boire quelque chose durant<br />

les escapades à terre. Comme<br />

les restaurants et les bars à<br />

bord sont toujours ouverts,<br />

du lait et de l’eau chaude sont<br />

disponibles en permanence.<br />

Un tuyau: procurez-vous de<br />

puissants talkies-walkies.<br />

Ainsi, vous pouvez rester en<br />

contact sur cet immense navire<br />

lorsque la famille se sépare.<br />

Ce conseil s’applique à<br />

tous les bateaux de croisière,<br />

car les smartphones n’ont pas<br />

de réception en haute mer et<br />

le wifi à bord peut s’avérer<br />

très coûteux. Et ces appareils<br />

radio (s’ils sont équipés d’une<br />

fonction vox) ont également<br />

l’avantage de pouvoir être<br />

utilisés comme baby phones,<br />

ces derniers ne fonctionnant<br />

que de manière limitée à<br />

bord en raison des épaisses<br />

parois en acier.<br />

Variété et constance<br />

au programme<br />

Une croisière avec des bébés<br />

nécessite une planification<br />

sans faille. Mais cela fonctionne<br />

parfaitement, y compris<br />

pour les parents. Le<br />

rythme du quotidien peut<br />

être maintenu à bord aussi<br />

bien que dans un hôtel ou à<br />

la maison. Les diverses destinations<br />

apportent de la variété,<br />

l’hôtel flottant de la<br />

constance. En s’y préparant<br />

de manière adéquate et en<br />

faisant preuve de flexibilité,<br />

une telle croisière, même<br />

avec de très jeunes enfants,<br />

s’avère des plus amusantes. ◆<br />

Le reportage a été réalisé à l’invitation<br />

de la Norwegian Cruise Line.<br />

Une journée en mer<br />

Planifiez du temps<br />

pour les enfants.<br />

70 touring | mars <strong>2020</strong>


Avec motif de<br />

loup de l’artiste<br />

Al Agnew<br />

Loup<br />

Sauvage<br />

Veste à capuche<br />

©Agnew. Al Agnew® is a registered trademark of The Al Agnew collection Trust.<br />

©2018 The Bradford Exchange<br />

La veste loisirs pratique, pour tous les amis du loup<br />

Le loup, puissant symbole de force et de beauté, suit son chemin, imperturbable et<br />

inflexible et est par conséquent un modèle pour nous. Avec cette veste exclusive “Loup<br />

Sauvage”, vous rendez hommage à cette puissante créature et montrez que vous aussi,<br />

suivez fermement votre propre chemin.<br />

Cette veste loisirs mode, avec capuche doublée aux tons contrastés, offre une qualité<br />

de tissu 60% coton et 40% polyester d’une souplesse remarquable et elle passe<br />

en machine. Le portrait impressionnant d’un loup de l’artiste Al Agnew orne le dos.<br />

L’impression discrète d’une tête de loup sur le côté gauche de la poitrine complète le<br />

design. Les bords côtes en tricot, aux poignets et aux hanches, parachèvent l’ensemble.<br />

Les poches kangourou bien pratiques sur le devant ont été conçues au mieux pour tout<br />

ce que vous devez avoir rapidement à portée de main. Cette veste paraît exclusivement<br />

chez Bradford Exchange et n’est pas disponible dans le commerce. Soyez indépendant,<br />

libre et sûr de vous comme le loup puissant et réservez de préférence aujourd’hui même<br />

votre exemplaire “Loup Sauvage”!<br />

Prix du produit: Fr. 119.80<br />

ou 2 mensualités de Fr. 59.90<br />

(+ Fr. 11.90 Expédition et Service)<br />

01-29122<br />

www.bradford.ch<br />

fb.com/BradfordExchangeSchweiz<br />

Pour commander en ligne:<br />

n° de référence: 62748<br />

A retourner à: The Bradford Exchange, Ltd. • Jöchlerweg 2 • 6340 Baar<br />

Tél. 041 768 58 58 • Fax 041 768 59 90 • e-mail: kundendienst@bradford.ch<br />

✃<br />

BON DE COMMANDE EXCLUSIF<br />

Répondez avant le 13 avril <strong>2020</strong><br />

N° de référence: 62748 / 01-29122<br />

❒ Oui, je commande la veste à capuche<br />

“Loup Sauvage“<br />

Taille ❑ M ❑ L ❑ XL ❑ XXL<br />

Je désire ❒ une facture totale<br />

Nom/Prénom<br />

Nº/Rue<br />

CP/Localité<br />

E-mail<br />

Signature<br />

Garantie de reprise de 30 jours<br />

❒ mensualités<br />

À compléter en caractères d’imprimerie<br />

Téléphone<br />

Protection des données: Vous trouverez sur www.bradford.ch/datenschutz<br />

des informations détaillées sur la protection des données. Nous<br />

ne vous transmettrons aucune offre de Bradford Exchange par e-mail,<br />

téléphone ou SMS. Vous pouvez modifier à tout moment la façon dont<br />

vous préférez être contacté, en nous contactant à l’adresse ou numéro de<br />

téléphone ci-contre. Au cas où vous ne souhaiteriez pas non plus recevoir<br />

d’offres par courrier, veuillez nous en faire part par téléphone, e-mail ou<br />

lettre.


En cargo à travers<br />

les mers du Sud<br />

Une croisière sur l’Aranui 5, de Tahiti jusqu’à l’archipel des Marquises,<br />

c’est l’assurance de découvrir en toute quiétude les envoûtants<br />

paysages de la Polynésie française et une nature encore intacte.<br />

TEXTE CHRISTA ARNET | PHOTOS ARNET PRESS<br />

du pic situé<br />

au-dessus du port de<br />

Ua Pou s’effectue dans<br />

L’ascension<br />

un bain de sueur. Le<br />

soleil vous brûle la tête, les<br />

cailloux pointus transpercent<br />

la plante des pieds, les moustiques<br />

attaquent de partout.<br />

Mais, une fois arrivés en haut,<br />

la vue fait oublier les maux<br />

endurés. Tout autour, des<br />

pics de pierre de plus de 1000<br />

mètres d’altitude, de véritables<br />

tours, s’élèvent comme<br />

dans un tableau. A nos pieds,<br />

la mer scintille à l’infini. Et<br />

en contrebas, dans la baie découpée,<br />

mouille un navire<br />

aux formes étranges. La partie<br />

avant est plate et équipée<br />

de monumentales grues, la<br />

partie arrière est construite<br />

en terrasse, sur pas moins de<br />

six étages. Il s’agit de notre<br />

hôtel flottant, le transporteur<br />

combiné fret – passagers baptisé<br />

Aranui 5.<br />

Seul lien avec le reste<br />

du monde<br />

Ua Pou est l’une des six îles<br />

habitées des Marquises, qui<br />

forment l’archipel le plus<br />

isolé du monde, à 1500 kilomètres<br />

de Tahiti. Hormis les<br />

fruits et les poissons, tout ce<br />

qui est nécessaire à la vie<br />

quotidienne doit ici être im-<br />

porté, de la bière aux<br />

couches, des lits aux<br />

pelles. Et cette tâche<br />

est effectuée par<br />

l’Aranui 5 toutes les<br />

deux à trois semaines.<br />

«Regardez, tout ce<br />

qui se trouve ici,<br />

nous l’avons apporté!»,<br />

indique<br />

notre guide<br />

Tino aux passagers<br />

lorsqu’ils débarquent<br />

à Ua Pou en leur montrant les<br />

maisons, les voitures, les<br />

vaches, les chèvres et même<br />

l’église.<br />

Cette fois-ci, l’Aranui 5 a<br />

chargé 1443 tonnes de marchandises<br />

à Papeete, et, au<br />

retour, il n’embarquera plus<br />

que 290 tonnes, principalement<br />

constituées de coprah –<br />

pulpe de noix de coco séchée<br />

– et de fruits. En outre,<br />

287 passagers en prove-<br />

nance de France, des<br />

États-Unis, d’Australie,<br />

de Nouvelle-Zélande,<br />

de Grande-Bretagne,<br />

Notre guide<br />

Tino était chef<br />

de cargaison<br />

sur le navire<br />

Aranui 3.<br />

d’Allemagne et de Suisse séjournent<br />

dans des logements<br />

pratiques à plusieurs lits, des<br />

cabines confortables ou des<br />

suites luxueuses.<br />

Atmosphère<br />

détendue<br />

Tout ce dont un voyageur exigeant<br />

a besoin est disponible<br />

sur ce navire: un grand restaurant,<br />

une salle de conférence,<br />

une bibliothèque, trois<br />

bars, une boutique, un cabinet<br />

médical et même un spa<br />

ainsi qu’une piscine. Mais,<br />

contrairement aux bateaux<br />

de croisière habituels, l’atmosphère<br />

est très détendue.<br />

Les passagers et le personnel<br />

s’assoient ensemble au bar,<br />

on y chante des chansons polynésiennes<br />

et les machines à<br />

laver sont partagées. Il n’y a<br />

pas d’attribution de table fixe<br />

ni de règlement sur la tenue<br />

vestimentaire. En général, le<br />

paréo est de rigueur pour les<br />

femmes, une chemise et un<br />

short de couleur pour les<br />

hommes, équipage et capi-<br />

Les habitants de l’île de Hiva Oa attendent de pouvoir charger leurs marchandises.<br />

72 touring | mars <strong>2020</strong>


LOISIRS<br />

taine compris. Et, comme<br />

c’est généralement le cas<br />

dans les îles, tout le monde<br />

se tutoie à bord. Bon à savoir<br />

dans ce cas précis: en Polynésie,<br />

le vouvoiement est considéré<br />

comme une insulte.<br />

Un programme<br />

passionnant<br />

Nous ne remarquons pas<br />

beaucoup les opérations de<br />

fret car des programmes sont<br />

organisés sur chaque île pour<br />

les voyageurs. Un jour, nous<br />

nous rendons en jeep ou en<br />

bus scolaire dans des villages,<br />

sur des plages ou dans des<br />

sanctuaires, un autre jour<br />

Un étrange navire L’Aranui 5 au large de Fakarava.<br />

nous faisons des promenades<br />

et des randonnées ou visitons<br />

des églises, des marchés d’art<br />

et des spectacles folkloriques.<br />

Chaque groupe linguistique<br />

dispose de son propre guide.<br />

Bien que l’itinéraire soit fixé à<br />

l’avance, des changements<br />

peuvent survenir à tout moment,<br />

en fonction du fret et<br />

des conditions météorologiques.<br />

Cependant, certains<br />

endroits ne sont visités qu’à<br />

des fins touristiques. Sur le<br />

trajet qui nous mène de Tahiti<br />

aux Marquises, le navire fait<br />

une halte destinée à la baignade<br />

dans un lagon turquoise<br />

de l’île de corail de Fakarava,<br />

dans l’archipel des<br />

Tuamotu. Sur le chemin du retour,<br />

le bateau fait escale sur<br />

l’île des Tuamotu Rangiroa,<br />

où nous visitons une ferme<br />

perlière. Et, en guise de bouquet<br />

final, nous pouvons profiter,<br />

durant une journée à<br />

Bora Bora, de tout ce qui fait<br />

la réputation de la Polynésie:<br />

nager avec des requins de récif<br />

et des raies dans le lagon,<br />

nous baigner sur un îlot privé,<br />

pique-niquer aux sons des<br />

ukulélés, acheter des perles<br />

scintillantes…<br />

Le lendemain matin, nous<br />

sommes réveillés par le cliquetis<br />

de la chaîne d’ancre<br />

dans le port de Papeete. Le<br />

rêve est terminé! Il en reste<br />

536 photos, un paréo coloré,<br />

deux petites figurines en bois,<br />

un pendentif en perles... et<br />

le souvenir d’un monde loin<br />

du monde. ◆<br />

Le voyage a été soutenu par la<br />

Compagnie Polynésienne de<br />

Transport Maritime.<br />

Un voyage de rêve<br />

La baie de Hanavave<br />

sur Fatu Hiva.<br />

AUS<br />

RUS<br />

Pacifique Nord<br />

Marquises<br />

Hawaï<br />

Pacifique Sud<br />

BON À SAVOIR<br />

USA<br />

Les Marquises: l’archipel,<br />

composé de 14 îles et de<br />

nombreux petits îlots, appartient<br />

à la Polynésie<br />

française. Ce sont des pics<br />

volcaniques d’une chaîne<br />

montagneuse s’élevant depuis<br />

la mer, avec des paysages<br />

de jungle et de reliefs,<br />

des baies ressemblant<br />

à des fjords, des sanctuaires<br />

et des villages de<br />

rêve. Bien que les voitures<br />

et internet soient présents,<br />

les anciens métiers et<br />

l’hospitalité se portent<br />

bien. Toutes les îles habitées<br />

ont leurs curiosités:<br />

sur l’île principale de Nuku<br />

Hiva, par exemple, on<br />

trouve des sites archéologiques;<br />

sur Hiva Oa, des<br />

figures préhistoriques en<br />

pierre, ainsi que les tombes<br />

et musées de Paul Gauguin<br />

et de Jacques Brel.<br />

La saison: la meilleure période<br />

se situe entre mars et<br />

octobre, la plus sèche, bien<br />

que la mer soit souvent<br />

agitée de la mi-juin à la<br />

mi-septembre. La température<br />

est d’environ 30 degrés<br />

toute l’année.<br />

Le navire: l’Aranui 5 est<br />

conçu pour un maximum<br />

de 1700 t de fret et 295<br />

passagers. Toutes les cabines<br />

sont climatisées et<br />

équipées d’une douche/<br />

WC. Langues parlées à<br />

bord: français et anglais.<br />

14 jours Papeete–Fakarava–<br />

Marquises (haltes à Nuku<br />

Hiva, Ua Pou, Hiva Oa, Fatu<br />

Hiva, Tahuata et Ua Huka)–<br />

Rangiroa–Bora Bora–<br />

Papeete. Prix p. p. en cabine<br />

standard avec pension<br />

complète et excursions dès<br />

4286,25 euros.<br />

aranui.com<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 73


PRIVATE SELECTION HOTELS & TOURING CLUB VOUS RECOMMANDENT DEUX OFFRES EXKLUSIVES:<br />

ADL E R Spa Resorts & Lodges- une affaire de famille<br />

DANS LE CADRE DES PRIVATE SELECTION HOTELS & TOURS<br />

Des destinations incomparables. Point de chute pour un lâcher prise total. Détente pour l'esprit et nourriture pour l'âme. Les séjours chez ADLER<br />

sont synonymes de ralentissement holistique, de connexion avec la nature et la région et de régénération du corps. Relâchez et retrouvez-vous<br />

dans de véritables lieux de régénérescence.<br />

Les ADLER Spa Resorts & Lodges sont aujourd'hui 5 hôtels & lodges 5* uniques et exceptionnels exclusifs dans le Tyrol du Sud et en Toscane –<br />

avec une histoire familiale de plus de 200 ans – celle de la famille Sanoner.<br />

Dans tous les hôtels, les services suivants sont inclus (pour plus de détails, veuillez consulter notre site web) :<br />

• ADLER ¾ -pension (aux ADLER Lodges, le « ADLER Inclusive Arrangement » est appliqué, c›est-à-dire que tous les repas et une large<br />

sélection de boissons, vins et spiritueux de haute qualité sont déjà inclus dans le prix.)<br />

• l›accès au ADLER Spa<br />

• Randonnées guidées et tours en E-bike<br />

• Location gratuite de vélos + E-bikes<br />

PRIX<br />

Prix en chambre double Supérieure par personne<br />

8.3.-25.3.20<br />

29.11.-23.12.20<br />

4 nuits avec<br />

arrivée<br />

le dimanche<br />

788,00 €<br />

7 nuits avec<br />

arrivée facultative<br />

1.532,00 €<br />

26.3.-1.4.20<br />

8.11.-28.11.20<br />

825,00 €<br />

1.606,00 €<br />

ADLER SPA RESORT THERMAE, BAGNO-VIGNONI / VAL D'ORCIA<br />

Au milieu des collines du Val d'Orcia, la station thermale ADLER THERMAE vous attend avec son propre<br />

bain thermal, sa piscine sportive de 25 m et ses 5 saunas différents. Des vacances pour les épicuriens<br />

avec une cuisine gastronomique régionale, des excursions à vélo, des randonnées, des excursions<br />

culturelles dans les environs et des soins Spa exclusifs.<br />

2.4.-8.4.20<br />

3.5.-30.5.20<br />

2.6.-4.7.20<br />

2.8.-13.8.20<br />

16.8.-7.11.20<br />

5.7.-1.8.20<br />

897,00 €<br />

883,00 €<br />

1.728,00 €<br />

1.705,00 €<br />

PRIX<br />

Prix en chambre double Supérieure par personne<br />

4 nuits avec<br />

arrivée le<br />

dimanche<br />

3 nuits<br />

Jeu-Dim<br />

7 nuits avec<br />

arrivée<br />

facultative<br />

14.05.-31.05.20<br />

4.10.-3.12.<strong>2020</strong><br />

626,00 €<br />

543,00 €<br />

1.164,00 €<br />

31.5.-21.6.20<br />

13.9.-4.10.20<br />

5.-19.7.20<br />

30.8.-6.9.20<br />

26.7.-23.8.20<br />

682,00 € 592,00 € 1.268,00 €<br />

983,00 € 852,00 € 1.828,00 €<br />

1.122,00 € 973,00 € 2.086,00 €<br />

ADLER SPA RESORT DOLOMITI, ORTISEI / VAL GARDENA<br />

Situé entre des sommets majestueux et une campagne verdoyante, au cœur d'Ortisei, l'ADLER Spa<br />

Resort DOLOMITI est un endroit où l'on peut se laisser aller et se détendre. Vous pouvez vous<br />

attendre à un service complet et à de nombreux services tout compris, allant des offres de Spa de<br />

haut de gamme à un programme sportif varié et à une cuisine gastronomique régionale.<br />

PRIX<br />

Prix par personne dans la Suite Junior / Chalet :<br />

15.-22.3.20<br />

19.-26.4.20<br />

1.11.-8.12.20<br />

4 nuits avec<br />

arrivée le<br />

dimanche<br />

905,00 /<br />

1.044,00 €<br />

3 nuits<br />

Jeu-Dim<br />

822,00 /<br />

948,00 €<br />

7 nuits avec<br />

arrivée<br />

facultative<br />

1.667,00 /<br />

1.921,00 €<br />

ADLER LODGE RITTEN, OBERBOZEN<br />

Une étendue infinie. Une vue imposante sur les Dolomites. La paix pour laisser vagabonder vos<br />

pensées. Ceux qui aspirent à tout cela sont entre de bonnes mains au nouveau ADLER Lodge<br />

RITTEN, niché dans une clairière au-dessus de Bolzano. Le refuge exclusif avec un spa en forêt,<br />

une piscine à débordement, un restaurant panoramique et un package complet tout inclus offre<br />

tout ce que votre cœur désire.<br />

5.-19.4.20<br />

26.4.-24.5.20<br />

11.10.-1.11.20<br />

24.5.-26.7.20<br />

30.8.-11.10.20<br />

26.7.-30.8.20<br />

1.004,00 /<br />

1.156,00 €<br />

1.113,00 /<br />

1.280,00 €<br />

1.233,00 /<br />

1.418,00 €<br />

911,00 /<br />

1.050,00 €<br />

1.010,00 /<br />

1.162,00 €<br />

1.119,00 /<br />

1.288,00 €<br />

1.847,00 /<br />

2.129,00 €<br />

2.048,00 /<br />

2.356,00 €<br />

2.269,00 /<br />

2.610,00 €<br />

Réservation en ligne: www.privateselection.ch/touring - Mail: info@privateselection.ch - Tél. 041 368 10 05


LOISIRS<br />

Sur le Main, le Danube<br />

ou le Rhône croisent<br />

nombre de très vieux<br />

bateaux.<br />

ARGUS FOTOAGENTUR<br />

La navigation fluviale peut<br />

mieux faire pour l’écologie<br />

La plaisance fluviale est moins polluante que les croisières en mer. Mais il existe dans<br />

ce domaine un manque flagrant d’incitations à naviguer sans émissions, en partie faute<br />

de réglementations. Les carburants synthétiques pourraient constituer une option.<br />

TEXTE JULANE LUTZ<br />

Les voyages en bateau<br />

sont en plein boom.<br />

Les croisières en mer,<br />

en particulier, battent<br />

année après année des records<br />

de réservations. Les<br />

croisières fluviales ne sont<br />

pas en reste et suivent cette<br />

tendance. Alors qu’en 2013,<br />

852 249 passagers ont voyagé<br />

sur le Rhin, le Danube, la<br />

Volga et d’autres fleuves européens,<br />

en 2018 ce chiffre<br />

avait déjà doublé: 1,637 million,<br />

selon l’étude «Der<br />

Flusskreuzfahrtmarkt», publiée<br />

chaque année par IG<br />

River Cruise et l’Association<br />

allemande du voyage.<br />

Même s’il existe heureusement<br />

quelques exceptions, il<br />

est de notoriété publique que<br />

la plupart des navires de croisière<br />

naviguant en mer sont<br />

des bombes polluantes. En<br />

revanche, l’incidence des<br />

croisières fluviales sur l’environnement<br />

est moins connue.<br />

Diesel conventionnel<br />

«Le transport maritime est<br />

largement plus polluant que<br />

la navigation fluviale», déclare<br />

Daniel Rieger, responsable<br />

de la politique des<br />

transports à l’Union pour la<br />

conservation de la nature<br />

et de la biodiversité (NABU),<br />

la plus grande association environnementale<br />

allemande.<br />

«Alors que sur les cours d’eau,<br />

seul du diesel conventionnel<br />

est utilisé, les navires de mer<br />

carburent, eux, au fioul lourd,<br />

jusqu’à 3500 fois plus polluant<br />

que le diesel.»<br />

Certains bateaux de croisière<br />

fluviale fonctionnent désormais<br />

au diesel «vert». Thurgau<br />

Travel, par exemple, qui<br />

compte plus de 40 navires<br />

en service, travaille avec des<br />

compagnies maritimes utilisant<br />

ce carburant. Les réservoirs<br />

des navires «Excellence»,<br />

du voyagiste →<br />

Développement de la<br />

navigation fluviale dans les<br />

ports rhénans suisses (Bâle)<br />

1000<br />

800<br />

600<br />

400<br />

200<br />

0<br />

2008 2013 2018<br />

Nombre de navires à passagers<br />

et à cabines<br />

Nombre d’arrivées au port<br />

Source: Schweizerische Rheinhäfen<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 75


L’UE souhaite la neutralité<br />

climatique pour<br />

2050, mais les diesels<br />

sont encore en usage.<br />

Protection de l’environnement et durabilité: ce que font les voyagistes<br />

Prestataire<br />

Croisi Europe1<br />

Voyagiste<br />

Mittelthurgau2<br />

Rivage-Croisières<br />

fluviales3<br />

Thurgau Travel<br />

Suppression des déchets<br />

en plastique<br />

A l’essai: les distributeurs<br />

d’eau qui rendent les bouteilles<br />

inutiles; pailles en<br />

carton; pas de gobelets en<br />

plastique.<br />

A partir de la saison <strong>2020</strong>,<br />

pas de vaisselle, coutellerie<br />

et pailles en plastique jetables;<br />

bouteilles d’eau<br />

réutilisables.<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Navires Emerald Waterways:<br />

abandon du plastique jetable;<br />

achat d’unités plus<br />

grandes pour réduire les<br />

déchets plastiques; les fournisseurs<br />

doivent renoncer<br />

au plastique.<br />

Réduction successive du<br />

plastique jetable: pailles en<br />

verre, bouteilles de boisson<br />

recyclables, recyclage des<br />

bouteilles en PET (mis en<br />

œuvre partout où il y a une<br />

influence sur les compagnies<br />

maritimes).<br />

Gaspillage alimentaire Eclairage à bord Réduction de la demande<br />

en eau<br />

Principalement service sur<br />

assiette au lieu de buffets.<br />

En fonction du nombre de<br />

passagers, possibilité de<br />

commander de petites<br />

portions.<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Bateaux Emerald Waterways:<br />

nouveau système de commande<br />

pour réduire les<br />

déchets alimentaires.<br />

Dans certains cas, service<br />

sur assiette au lieu de<br />

buffets; les passagers<br />

peuvent parfois commander<br />

des menus à l’avance; les<br />

aliments non sollicités à<br />

table sont mis à la disposition<br />

de l’équipage.<br />

Tous les navires modernisés<br />

sont équipés d’un éclairage<br />

LED; les navires les plus anciens<br />

de la flotte ont 50%<br />

d’éclairage LED, les autres<br />

50% seront complétés.<br />

Eclairage LED sur tous les<br />

navires Excellence.<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Bateaux Emerald Waterways:<br />

éclairage LED.<br />

Eclairage 100% LED sur les<br />

navires de la compagnie<br />

maritime Scylla, sinon<br />

l’éclairage sera successivement<br />

remplacé par des lumières<br />

LED.<br />

Douches, lavabos, chasses<br />

d’eau économes en eau<br />

(réservoir de WC).<br />

Installations modernes de<br />

traitement des eaux usées<br />

sur tous les navires Excellence;<br />

chasse d’eau économique<br />

sur neuf des dix navires<br />

Excellence.<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Bateaux Emerald Waterways:<br />

pommes de douche et<br />

nettoyages de bateau économes<br />

en eau.<br />

Des stations d’épuration<br />

filtrent l’eau usée et la<br />

rendent partiellement<br />

réutilisable.<br />

Possibilité de compensation<br />

pour les passagers<br />

Actuellement à l’étude<br />

(projet de reforestation).<br />

Compensation via<br />

Myclimate depuis 2019.<br />

Compensation via Myclimate<br />

depuis début 2014<br />

pour tous les voyages fluviaux.<br />

Compensation depuis<br />

2019 (Thurgau Travel<br />

double chaque contribution<br />

versée et investit<br />

l’argent dans un fonds.<br />

Une partie de l’argent va à<br />

un projet écologique en<br />

Birmanie).<br />

76 touring | mars <strong>2020</strong>


LOISIRS<br />

Twerenbold, en contiennent<br />

également. Mais même dans<br />

le transport fluvial, il reste<br />

encore du chemin à parcourir<br />

pour atteindre le niveau des<br />

exigences imposées au transport<br />

routier. En l’absence de<br />

dispositions légales pertinentes,<br />

de nombreux anciens<br />

navires hantent encore les<br />

fleuves européens. «La teneur<br />

en suie, en particules<br />

fines et en oxyde d’azote<br />

reste un problème majeur»,<br />

avoue ce spécialiste.<br />

Les experts environnementaux<br />

souhaitent que de nouveaux<br />

navires, tel l’Excellence<br />

Empress, du groupe<br />

Twerenbold, qui vient d’être<br />

lancé et est équipé du système<br />

de purification des gaz<br />

d’échappement Clean Air<br />

Technology (CAT), deviennent<br />

la norme pour ce<br />

type de navigation. Selon le<br />

voyagiste, grâce au CAT, la<br />

quantité d’oxyde d’azote rejeté<br />

dans l’air a diminué d’au<br />

moins 75% et même de 90%<br />

pour ce qui est des particules<br />

fines. «Le catalyseur RCS<br />

fluviaux du marché suisse<br />

Alimentation électrique<br />

sur le quai<br />

Utilisé dans tous les ports où<br />

des infrastructures sont<br />

disponibles.<br />

Tous les navires Excellence<br />

sont équipés de prises de<br />

quai; lorsque l’infrastructure<br />

est disponible, elle est utilisée.<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Navires Emerald Waterways:<br />

tous sont équipés de prises de<br />

quai; lorsque l’infrastructure<br />

est disponible, elle est utilisée.<br />

SEVENS + MALTRY<br />

Utilisation de diesel vert<br />

La flotte navigue avec du carburant<br />

synthétique («gas to<br />

liquid», plus performant que le<br />

diesel en termes d’émissions<br />

rejetées, ndlr).<br />

Tous les navires Excellence<br />

fonctionnent au diesel vert<br />

(émet moins de polluants<br />

que le diesel conventionnel,<br />

ndlr).<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Les bateaux Emerald Waterways<br />

ne fonctionnent pas au<br />

diesel vert.<br />

«Les organisateurs<br />

de croisières fluviales<br />

européennes<br />

ont déjà tendance<br />

à avoir une bonne<br />

approche de la<br />

protection de<br />

l’environnement<br />

et du climat.»<br />

Daniel Rieger,<br />

responsable de la politique des<br />

transports à l’Union pour la<br />

conservation de la nature et de<br />

la biodiversité allemande<br />

(NABU)<br />

doublé d’un filtre à particules,<br />

cela représente la<br />

bonne combinaison»,<br />

constate Daniel Rieger. Cependant,<br />

pour l’heure, l’Excellence<br />

Empress est le premier<br />

– et le seul – navire<br />

Epuration des gaz<br />

d’échappement<br />

La quasi-totalité de la flotte a<br />

fait remplacer ses moteurs<br />

(norme Euro 6).<br />

Le nouvel Excellence Empress<br />

est équipé d’un convertisseur<br />

catalytique SCR et d’un filtre à<br />

particules; évaluation en cours<br />

pour voir comment le reste de<br />

la flotte peut en être équipé.<br />

Voir Croisi Europe.<br />

Les bateaux Emerald Waterways<br />

n’utilisent pas de tels<br />

systèmes, ils opèrent selon la<br />

norme CCNR 2.<br />

fluvial au monde équipé<br />

d’une technologie Clean-Air.<br />

Règles défaillantes<br />

«Ces dernières années, la<br />

question de la pollution de<br />

l’air et de ce qui peut être fait<br />

pour y remédier sont devenus<br />

un sujet de plus en plus important<br />

pour les passagers<br />

embarquant sur des croisières<br />

fluviales, mais la protection<br />

du climat laisse à désirer»,<br />

observe Daniel Rieger: «Peu<br />

de choses sont entreprises<br />

dans le sens d’une navigation<br />

sans émission, faute de réglementation<br />

destinée à réduire<br />

le CO2.»<br />

Il existe pourtant déjà des<br />

ferries fonctionnant avec une<br />

propulsion électrique, mais<br />

les experts considèrent que<br />

celle-ci n’est que partiellement<br />

adaptée aux fleuves en<br />

raison de la taille des batteries.<br />

Daniel Rieger est d’avis<br />

que les carburants synthétiques<br />

sont une alternative<br />

intéressante s’ils sont produits<br />

à partir d’électricité<br />

renouvelable. «Selon le<br />

carburant souhaité – gaz,<br />

hydrogène ou diesel –, un<br />

nombre important d’étapes<br />

de conversion est nécessaire,<br />

ce qui rend l’ensemble inefficace,<br />

et donc coûteux». C’est<br />

l’une des raisons pour lesquelles<br />

de nombreuses compagnies<br />

maritimes continuent<br />

à utiliser du diesel<br />

conventionnel. D’autre part,<br />

les nouveaux moteurs sont<br />

plus efficaces et consomment<br />

moins de carburant, de sorte<br />

que cela n’en vaut pas forcément<br />

la peine. Daniel Rieger<br />

s’en réfère à l’objectif de l’UE<br />

de devenir neutre sur le plan<br />

climatique d’ici à 2050. Dans<br />

ce contexte, il serait temps<br />

que les compagnies maritimes<br />

commandent dès maintenant<br />

des navires promettant<br />

aucune émission, car<br />

leur livraison s’étend sur plusieurs<br />

années.<br />

Mais, d’une manière générale,<br />

cet expert a une opinion<br />

relativement positive des organisateurs<br />

de croisières fluviales<br />

européennes. «Ils ont<br />

déjà tendance à avoir une<br />

bonne approche de la question<br />

de la protection de l’environnement<br />

et du climat,<br />

alors que les Américains<br />

adoptent une attitude plutôt<br />

insensible à cet égard.» Son<br />

conseil aux voyageurs soucieux<br />

de l’environnement:<br />

choisir des nouveaux navires<br />

dans les catalogues, car<br />

ceux-ci sont généralement<br />

équipés des dernières technologies.<br />

◆<br />

Le graphique se base sur le<br />

développement des ports rhénans<br />

suisses, à Bâle et dans les environs.<br />

Tous les navires affrétés sur le<br />

Rhin et le Danube sont équipés<br />

de prises de quai; lorsque<br />

l’infrastructure est disponible,<br />

elle est utilisée.<br />

Scylla, une des compagnies<br />

maritimes avec lesquelles<br />

Thurgau Travel collabore, utilise<br />

du carburant synthétique<br />

avec des bio-composants;<br />

d’autres compagnies maritimes<br />

utilisent partiellement le<br />

diesel vert.<br />

Les compagnies maritimes<br />

avec lesquelles Thurgau Travel<br />

collabore investissent dans ce<br />

domaine.<br />

1 Croisi Europe est une entreprise française. En raison de son importance<br />

dans le domaine des croisières fluviales en Suisse romande,<br />

elle a été intégrée dans ce comparatif.<br />

2 Le voyagiste Mittelthurgau fait partie du groupe Twerenboldvoyages,<br />

qui possède dix navires Excellence. D’autres navires sont<br />

affrétés par le voyagiste.<br />

3 Rivage-Croisières fluviales travaille avec trois compagnies de<br />

navigation pour des voyages haut de gamme en Europe: Croisi<br />

Europe, Scenic Emerald Waterways et Lüftner Cruises. Ce dernier<br />

n’a pas répondu aux questions avant la date limite de rédaction.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 77


La Highway 1<br />

fait partie à juste<br />

titre des plus belles<br />

routes du monde.<br />

Road-trip californien,<br />

les Beach Boys à l’oreille<br />

Tout voyage en Californie devrait inclure une virée sur la légendaire Highway 1,<br />

particulièrement sur son plus beau tronçon, la côte Big Sur, entre Carmel et San<br />

Simeon. Autrefois un endroit prisé par les artistes désargentés, la destination<br />

fascine toujours aujourd’hui.<br />

TEXTE CLÉMENT GIRARDOT | PHOTOS CÉLINE MICHEL<br />

En Californie, la «One»<br />

ou Highway 1 est une<br />

route mythique. Elle<br />

longe sur plus de 1000<br />

km la côte pacifique de Californie,<br />

du sud de Los Angeles<br />

au nord de San Francisco. Big<br />

Sur, la portion la plus spectaculaire,<br />

se situe au milieu du<br />

tracé, là où les monts escarpés<br />

de la chaîne Santa Lucia<br />

viennent se jeter dans l’immensité<br />

de l’océan Pacifique.<br />

La route No 1 est à la fois<br />

conquérante et discrète sur<br />

les 120 km de littoral que<br />

compte la région de Big Sur,<br />

elle épouse les parois sinueuses<br />

de la montagne et<br />

franchit de nombreux précipices<br />

par d’impressionnants<br />

viaducs.<br />

En partant de San Francisco,<br />

les automobilistes doivent<br />

d’abord traverser l’agglomération<br />

de Monterey avant de<br />

pénétrer dans des contrées<br />

plus sauvages. Rapidement<br />

se succèdent les paysages les<br />

plus emblématiques de Big<br />

Sur: la presqu’île rocailleuse<br />

de Point Lobos, le pont<br />

Brixby Creek avec son immense<br />

arche et le petit phare<br />

de Point Sur, perché sur son<br />

roc. Quelques kilomètres<br />

plus loin se trouve le parc<br />

naturel Andrew Molera, où<br />

un petit sentier ombragé permet<br />

de rejoindre une longue<br />

plage de sable fin.<br />

Centre de Big Sur<br />

La route quitte ensuite le bord<br />

de mer pour remonter un petit<br />

vallon boisé. Le long d’un<br />

torrent se succèdent les campings<br />

où les visiteurs peuvent<br />

faire des barbecues entre amis<br />

et dormir sous les séquoias.<br />

Mais ce cadre bucolique a son<br />

prix. Autrefois fréquenté par<br />

des artistes désargentés,<br />

Big Sur est désormais une<br />

escapade prisée des cadres<br />

supérieurs de la Côte Ouest<br />

en quête de ressourcement.<br />

Dans la forêt se trouve aussi<br />

le «centre» de Big Sur: un bureau<br />

de poste, une station essence<br />

et quelques restaurants.<br />

C’est à la sortie du bourg<br />

qu’est juché sur un petit promontoire<br />

l’un des lieux cultes<br />

de la région: le restaurant<br />

Nepenthe. Laurie Voorhies et<br />

Tami Schweitzer sont attablées<br />

un verre de vin à la<br />

main sur la terrasse panoramique.<br />

Ces amies d’enfance<br />

sont clientes depuis près de<br />

50 ans. «C’était et c’est toujours<br />

un magnifique endroit<br />

pour venir passer son dimanche<br />

après-midi», déclare<br />

78 touring | mars <strong>2020</strong>


LOISIRS<br />

La côte de Big Sur<br />

a fasciné les Beach<br />

Boys, qui lui ont<br />

consacré un album.<br />

Tami. «On peut rencontrer ici<br />

des locaux et des voyageurs<br />

du monde entier qui viennent<br />

à Big Sur pour faire des randonnées<br />

et profiter de l’atmosphère<br />

unique», ajoute<br />

Laurie.<br />

Oasis de relaxation<br />

Quelques dizaines de mètres<br />

plus loin, au détour d’un virage,<br />

derrière une palissade<br />

en bois, un petit chemin mène<br />

vers une grande cabane posée<br />

au fond d’une clairière. Des<br />

jeunes se détendent sur la terrasse<br />

et la pelouse. Il s’agit de<br />

la bibliothèque-mémorial dédiée<br />

à l’écrivain Henry Miller,<br />

qui vécut de longues années<br />

àBig Sur. A l’intérieur, de<br />

nombreuses photos de l’auteur<br />

sulfureux sont accrochées<br />

sur les murs. Des étagères<br />

rassemblent ses œuvres<br />

et d’autres livres liés à la<br />

contre-culture américaine<br />

des années 1960. «Ce lieu<br />

est une sorte d’oasis sur la<br />

Highway 1. Nous sommes<br />

très heureux que les gens<br />

viennent ici juste pour se relaxer<br />

et qu’ils ne se sentent<br />

pas obligés d’acheter quelque<br />

chose», affirme la bénévole<br />

Raine Fryberger.<br />

Au sud de la bibliothèque, les<br />

habitations et la végétation<br />

se font plus rares. Sur le bord<br />

de la route poussent des<br />

roseaux. Ils ont été plantés<br />

pour stabiliser les sols et éviter<br />

les glissements de terrain.<br />

Quelques sentiers permettent<br />

de descendre vers des petites<br />

criques sauvages.<br />

Il faut encore une heure de<br />

route pour arriver au hameau<br />

de Gorda. Là, face à l’océan,<br />

le café Whale Watchers →<br />

Arbres anciens<br />

Les séquoias de<br />

la région sont<br />

aussi célèbres.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 79


En exclusivité pour<br />

nos membres TCS!<br />

TCS Assurance auto<br />

Demandez dès maintenant une offre<br />

sans engagement et découvrez votre<br />

potentiel d‘économie.<br />

tcs.ch/assurance-auto<br />

0800 801 000


LOISIRS<br />

permet d’observer au loin le<br />

passage des baleines lors<br />

de leur migration annuelle,<br />

qui les conduit de l’Alaska<br />

jusqu’aux eaux chaudes du<br />

Mexique. Juste après, la<br />

route traverse la zone où s’est<br />

produit un immense glissement<br />

de terrain au mois de<br />

mai 2017, le plus grand de<br />

l’histoire de la Californie,<br />

d’après les experts. Ce n’est<br />

pas la première catastrophe<br />

de ce type, la géologie de Big<br />

Sur est fragile et l’environnement<br />

côtier est fortement<br />

impacté par le changement<br />

climatique.<br />

Palais démesuré<br />

Après ce paysage lunaire, il<br />

faut encore rouler quelques<br />

kilomètres à flanc de falaise,<br />

dépasser la cascade de Salmon<br />

Creek avant que les<br />

montagnes ne cèdent la place<br />

à une plaine côtière. La route<br />

traverse d’immenses ranches<br />

à l’approche de la pointe de<br />

Piedras Blancas et de son<br />

phare. Une impressionnante<br />

colonie d’éléphants de mer a<br />

élu domicile non loin de là,<br />

dernière escale avant l’arrivée<br />

à San Simeon et ses<br />

quelques motels, qui marque<br />

la fin de Big Sur. Los Angeles<br />

se situe à quatre heures de<br />

route, au sud.<br />

Cette ultime portion du<br />

voyage propose un détour insolite.<br />

C’est sur les hauteurs<br />

de San Simeon que le milliardaire<br />

William Randolph<br />

Hearst, magnat de la presse<br />

du début du siècle dernier, a<br />

érigé un palais démesuré à<br />

l’architecture extravagante. Il<br />

est aujourd’hui ouvert au public,<br />

cette visite ne manquera<br />

pas de trancher avec la simplicité<br />

et la beauté sauvage rencontrées<br />

au fil de la route. ◆<br />

Avant de partir<br />

Lire:<br />

Jack Kerouac, Big Sur;<br />

Henry Miller, Big Sur<br />

et les oranges de Jérôme<br />

Bosch<br />

Ecouter:<br />

The Beach Boys, Big Sur;<br />

The Thrills, Big Sur<br />

Voir:<br />

La série Big Little Lies,<br />

par ex. sur Amazon<br />

BON À SAVOIR<br />

S’y rendre: vol jusqu’à San<br />

Francisco, puis voiture de<br />

location<br />

Hébergement: Pfeiffer Big<br />

Sur State Park, grand camping<br />

à prix abordable et situé<br />

au cœur de la forêt de séquoias,<br />

penser à réserver à<br />

l’avance, parks.ca.gov<br />

Ragged Point, San Simeon,<br />

hôtel cossu face à l’océan,<br />

parfait pour rayonner sur la<br />

partie Sud de la côte de Big<br />

Sur, raggedpointinn.com<br />

Boire et manger: Nepenthe,<br />

Big Sur, restaurant doté<br />

d’une vue panoramique sur<br />

les montagnes ainsi que sur<br />

l’océan, nepenthe.com<br />

Observation des éléphants<br />

de mer à la pointe de Piedras<br />

Blancas.<br />

San Francisco<br />

U S A<br />

Carmel<br />

Big Sur State Park<br />

San Simeon<br />

Los Angeles<br />

120 km<br />

Californie<br />

Big Sur Taphouse, Big Sur,<br />

bar convivial, délicieux<br />

snacks, bigsurtaphouse.com<br />

Apps: «California Travel<br />

Guide Offline» (Android)<br />

ainsi que «California – Travel<br />

Guide & Offline Map» (iOS),<br />

infos touristiques utiles pour<br />

toute la Calilfornie<br />

Infos: sur Big Sur et l’état de<br />

la route, bigsurcalifornia.org<br />

Big Sur a une bien grande<br />

renommée pour un<br />

endroit aussi modeste.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 81


Rabais pour<br />

membre TCS<br />

CHF 150.-<br />

PHOTOS ISTOCK<br />

Espagne atlantique<br />

et viticole<br />

AVANTAGES TCS<br />

• Accompagnateur<br />

TCS de/à Genève<br />

• Guides locaux<br />

francophones aux étapes<br />

• Tous les pourboires inclus<br />

• Rabais membre 150.-<br />

De Bilbao à Saint-Jacques-de-Compostelle, vous<br />

traverserez 7 régions à la forte identité, au riche patrimoine<br />

historique et architectural, à la culture gastronomique<br />

et viticole inoubliable. Vous visiterez des villes d’art<br />

surprenantes, longerez la côte atlantique et ses belles<br />

plages. Chaque jour, vous serez entraînés vers de nouvelles<br />

découvertes, avec comme temps forts la visite du musée<br />

Guggenheim à Bilbao, la découverte de la région viticole<br />

de la Rioja, des incursions dans les incontournables villes<br />

d’Oviedo et de Santander ainsi que deux nuits à Saint-<br />

Jacques-de-Compostelle.<br />

Programme<br />

Du 6 au 16 juin <strong>2020</strong> :<br />

Jour 1: Genève – Bilbao Visite<br />

panoramique de la ville.<br />

Jour 2: Bilbao L’image<br />

immédiatement liée à cette<br />

ville est celle de l’architecture<br />

ultra moderne du célèbre<br />

musée Guggenheim, imaginé<br />

par Franz Gehry. Mais<br />

également son patrimoine<br />

historique, entre cité médiévale<br />

et immeubles de style Art<br />

Nouveau.<br />

Jour 3: Bilbao – Vitoria – El<br />

Ciego – La Guardia –Logroño<br />

Le centre médiéval de Vitoria-Gasteiz<br />

regorge d’innombrables<br />

endroits qui fleurent<br />

bon la tradition basque dans ce<br />

qu’elle a de plus original. Puis<br />

visite de cave et dégustation<br />

à El Ciego. Continuation sur<br />

Logroño en passant par la<br />

Guardia.<br />

Jour 4: Excursion dans la<br />

Rioja Vous commencerez<br />

par la découverte de la<br />

cathédrale monumentale de<br />

Santo Domingo de la Calzada.<br />

Poursuite vers le berceau de la<br />

langue espagnole, le hameau<br />

de San Millán de la Cogolla.<br />

Visite du monastère de Yuso<br />

(inscrit au patrimoine mondial<br />

de l’UNESCO).<br />

Jour 5: Briones – Haro –<br />

Sajazarra Briones est un joli<br />

village médiéval qui offre<br />

un point de vue imprenable<br />

sur les plaines tapissées de<br />

vignes. Visite du musée<br />

futuriste Vivanco dédié à la<br />

culture du vin. L’après-midi,<br />

visite de Haro, réputée pour<br />

la production des vins de la<br />

Rioja. Découverte de Sajazarra,<br />

l’un des plus beaux villages<br />

d’Espagne.<br />

Jour 6: Logroño – Burgo –<br />

Santander Dans la médiévale<br />

Burgos, visite de la cathédrale<br />

Sainte-Marie, modèle de<br />

l’architecture gothique<br />

française, ainsi que du<br />

musée des beaux-arts. Puis<br />

continuation vers Santander.<br />

Jour 7: Santillana del Mar –<br />

Ribadesella - Oviedo Visite<br />

de Santander, porte de sortie<br />

historique de la laine et du blé<br />

de Castille. Ballade en petit<br />

train vers le Palais Magdalena,<br />

résidence d’été du roi jusqu’en<br />

1930. Poursuite vers Santillana<br />

del Mar et ses maisons de<br />

pierre à colombages ornées<br />

d’écussons héraldiques. Arrêt<br />

à San Vicente de la Barquera et<br />

son port de pêche animé. Après<br />

une dernière halte à Ribadesella,<br />

arrivée à Oviedo<br />

Jour 8: Oviedo Découverte de<br />

la capitale des Asturies, de sa<br />

splendide cathédrale, des places<br />

et des ruelles où il fait bon<br />

musarder. Découverte du palais<br />

Santa María del Naranco et de<br />

l’église San Miguel de Lillo.<br />

Jour 9: Oviedo – Saint-<br />

Jacques-de-Compostelle<br />

Déjeuner en route, dans un<br />

restaurant local.<br />

Jour 10: Saint-Jacques-de-<br />

Compostelle C’est une ville<br />

construite autour de l’immense<br />

cathédrale, qui domine le centre<br />

historique, truffé d’évêchés<br />

et d’églises de styles roman,<br />

baroque et gothique.<br />

Jour 11: Saint-Jacques-de-<br />

Compostelle – Genève Après,<br />

le petit-déjeûner, transfert à<br />

l’aéroport. Arrivée à Genève en<br />

début d’après-midi, via Zürich.<br />

Inclus dans le prix<br />

Les vols avec Swiss en classe<br />

économique, les taxes<br />

d’aéroport, l’hébergement<br />

en hôtels 4 étoiles (normes<br />

locales), les repas de midi et<br />

deux repas du soir, les boissons<br />

durant les repas, les visites et<br />

entrées prévues au programme,<br />

l’accompagnateur TCS de/à<br />

Genève, les guides locaux<br />

francophones aux étapes, tous<br />

les pourboires inclus<br />

A prévoir<br />

Les dépenses personnelles<br />

et boissons hors repas,<br />

les assurances personnelles<br />

(livret ETI Europe, frais de<br />

guérison), les frais de dossier<br />

(CHF 50.- membre,<br />

CHF 70.- non membre)<br />

Bilbao moderne<br />

Paysages de Rioja<br />

Saint-Jacques-de-Compostelle<br />

Prix par personne<br />

Base chambre double CHF 4’490.-<br />

Rabais membre TCS CHF -150.-<br />

Sup. chambre individuelle CHF 610.-<br />

Sup. petit groupe<br />

de 10 à 14 pers. CHF 150.-<br />

Organisation, réservation<br />

et informations détaillées<br />

TCS Voyages SA<br />

058 827 39 06<br />

voyages@tcs.ch<br />

www.tcsvoyages.ch


SANTÉ<br />

Quand un baiser<br />

se mue en infection<br />

Publicité<br />

TEXTE SACHA ERCOLANI<br />

Quand le virus Epstein-<br />

Barr – abrégé VEB –<br />

doit-il être considéré<br />

comme une urgence?<br />

Le VEB fait partie de la<br />

famille des herpès et est à<br />

l’origine de la mononucléose<br />

infectieuse. Chez<br />

la plupart des individus,<br />

la maladie guérit d’ellemême,<br />

mais les personnes<br />

ayant un système immunitaire<br />

affaibli ou celles<br />

qui ne se ménagent pas<br />

peuvent souffrir de complications.<br />

Certaines<br />

d’entre elles, dues à des<br />

pertes hydriques ou à des<br />

infections bactériennes<br />

supplémentaires (pneumonie),<br />

peuvent aussi<br />

faire du VEB une menace<br />

pour la santé.<br />

Comment savoir si l’on<br />

est infecté par le virus?<br />

L’infection par le VEB est<br />

une maladie endémique.<br />

On part du principe que<br />

la majorité de la population<br />

est porteuse du virus.<br />

Lorsque l’infection virale<br />

se déclare – une personne<br />

porteuse du virus sur<br />

deux tombe malade à un<br />

moment donné –, on se<br />

sent vite très mal, comme<br />

lors d’une grippe. Fièvre,<br />

maux de tête et douleurs<br />

aux membres ou abdominales,<br />

mais aussi maux de<br />

gorge sévères accompagnés<br />

d’un gonflement des<br />

ganglions lymphatiques<br />

dominent le tableau clinique.<br />

Comment se soigner?<br />

Les patients atteints d’une<br />

infection évoluant normalement<br />

sont traités de façon<br />

symptomatique. On<br />

s’assure que le patient boit<br />

suffisamment et reçoit les<br />

médicaments nécessaires<br />

pour traiter la fièvre et les<br />

douleurs. Lorsqu’un patient<br />

éprouve des difficultés<br />

à avaler en raison<br />

d’amygdales enflées et de<br />

douleurs, il faut lui administrer<br />

du liquide par perfusion.<br />

Les patients à<br />

risque présentant notamment<br />

une immunodéficience<br />

reçoivent éventuellement<br />

des médicaments<br />

spéciaux aidant à bloquer<br />

le virus.<br />

Combien de temps le<br />

virus Epstein-Barr est-il<br />

contagieux et comment<br />

se transmet-il?<br />

La mononucléose infectieuse<br />

est appelée «maladie<br />

du baiser» car elle est<br />

transmise par la salive.<br />

En principe, tout porteur<br />

du virus peut infecter une<br />

personne qui ne l’avait jamais<br />

attrapé jusqu’ici.<br />

Entre le moment de l’infection<br />

et l’apparition des<br />

premiers symptômes, il<br />

faut attendre une à deux<br />

semaines, parfois jusqu’à<br />

10 semaines. ◆<br />

Quels thèmes liés au domaine<br />

de la santé vous intéressent?<br />

Faites-nous parvenir vos<br />

suggestions: med@tcs.ch<br />

ARISTOMENIS<br />

EXADAKTYLOS<br />

Médecin chef<br />

Hôpital de l'Ile<br />

Une protection<br />

optimale en voyage<br />

Maladie, accident ou urgence<br />

peuvent survenir à<br />

tout moment, même en<br />

voyage. Avec le TCS Livret<br />

ETI, vous êtes assuré pour<br />

tous les cas de figure. Informations<br />

et souscription:<br />

0800 140 000, tcs.ch/eti<br />

Économiser<br />

devient un plaisir.<br />

Avec nos bons plans CFF,<br />

vous voyagez toujours<br />

au meilleur prix.<br />

cff.ch/prixfous<br />

Des bons plans pour votre budget.<br />

Toute l’année, profi tez de prix avantageux avec les billets<br />

dégriffés, les cartes journalières dégriffées et la carte Junior.<br />

Trouvez toutes les infos sur cff.ch/prixfous.<br />

Billets dégriff és.<br />

Bénéficiez d’une réduction allant jusqu’à 70% sur le prix des billets<br />

ordinaires, en 2 e ou en 1 re classe, même sans demi-tarif. En vente au plus<br />

tôt 60 jours avant le départ, selon les disponibilités, les billets dégriffés sont<br />

proposés pour une sélection de trajets en transports publics en Suisse.<br />

Les billets dégriffés disponibles sont automatiquement affi chés à l’aide du<br />

signe % lorsque vous consultez l’horaire ou que vous achetez un billet sur<br />

CFF.ch et sur l’appli Mobile CFF.<br />

Exemple de prix pour un<br />

voyage aller simple en 2 e cl.<br />

Cartes journalières<br />

dégriff ées.<br />

Voyagez librement une<br />

journée entière sur toutes<br />

nos lignes (et beaucoup<br />

d’autres), mais aussi en<br />

bateau, en bus ou en tram.<br />

À partir de 29 francs avec<br />

le demi-tarif et à partir de<br />

52 francs sans demi-tarif.<br />

Plus vous réservez tôt, plus<br />

le prix des cartes journalières<br />

dégriffées est bas.<br />

Avec 1/2 tarif<br />

Billet ordinaire<br />

JUSQU’À<br />

70%<br />

DE RABAIS!*<br />

*Avec les billets dégriffés.<br />

Billet dégriffé<br />

Sans 1/2 tarif<br />

Billet ordinaire<br />

Cartes Junior et<br />

Enfant accompagné.<br />

Billet dégriffé<br />

Lausanne–Zurich CHF 37.– Dès CHF 11.20 CHF 74.– Dès CHF 22.20<br />

Martigny–Genève-Aéroport CHF 23.– Dès CHF 7.- CHF 46.– Dès CHF 13.80<br />

Neuchâtel–Lausanne CHF 13.50 Dès CHF 4.20 CHF 27.– Dès CHF 8.20<br />

Montreux–Lucerne CHF 36.– Dès CHF 10.80 CHF 72.– Dès CHF 21.60<br />

Pour seulement 30 francs par an, les<br />

enfants de 6 à 16 ans voyagent gratuitement<br />

avec la carte Junior s’ils sont<br />

accompagnés par l’un de leurs parents<br />

titulaire d’un titre de transport valable.<br />

La carte Enfant accompagné offre le<br />

même avantage aux enfants voyageant<br />

avec leurs grands-parents, leur parrain,<br />

leur marraine ou leur nounou.<br />

NB: les enfants de moins de 6 ans<br />

voyagent gratuitement s’ils sont accompagnés<br />

d’un adulte détenant<br />

un titre de transport valable.


84 touring | mars <strong>2020</strong>


CLUB<br />

La seconde vie<br />

du véhicule jaune<br />

En moyenne, un véhicule de patrouille du TCS reste en<br />

service durant sept ans et 250 000 kilomètres. Mais que<br />

deviennent-ils au terme de ce pensum? Comme le montre<br />

la visite du garage central du TCS, ils sont récupérés à des<br />

fins très diverses.<br />

→<br />

TEXTE DOMINIC GRAF | PHOTOS EMANUEL FREUDIGER<br />

Un acte symbolique<br />

Avant le début d’une<br />

nouvelle vie, suppression<br />

des marquages.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 85


Il y a quelque chose de symbolique lorsque<br />

Thomas Schnider se saisit d’un simple sèchecheveux<br />

pour décoller patiemment le grand<br />

logo TCS ornant le capot du véhicule.<br />

Comme si la voiture perdait subitement son<br />

identité, son âme. Mais cela ne signifie pas<br />

le clap de fin pour ce SUV Chevrolet Captiva,<br />

qui arpentait les routes du Tessin depuis six<br />

ans et demi. C’est plutôt le début d’une<br />

nouvelle vie. Nous y reviendrons plus tard.<br />

Peu à peu, Thomas Schnider «libère» le véhicule<br />

de patrouille de ses inscriptions et de ses<br />

logos. Une partie de l’électronique et même<br />

une porte sont également retirées. «De précieuses<br />

pièces détachées», nous précise le diagnosticien<br />

en automobiles. Son patron, Luigi<br />

Esposito, qui travaille depuis 24 ans pour le<br />

TCS, nous explique l’utilisation prévue des véhicules<br />

jaunes mis au rebut: «De prime abord,<br />

nous les utilisons pour les pièces détachées.<br />

Des ailes, des portes, des moteurs ou des transmissions<br />

automatiques sont facilement réutilisables.<br />

Nous pouvons ainsi réparer d’autres<br />

véhicules rapidement et efficacement, tout en<br />

économisant beaucoup d’argent», explique le<br />

responsable du garage central du TCS. Cet entrepôt<br />

de pièces détachées est composé de sept<br />

à huit véhicules usagés, qui sont alignés à l’arrière<br />

du garage, et fin prêts pour le service,<br />

façon de parler. Un véhicule de patrouille du<br />

TCS est considéré comme «ancien» à partir de<br />

sept ans environ ou 250 000 kilomètres. Il est<br />

ensuite remplacé.<br />

Réutilisation Une<br />

porte peut servir de<br />

pièce de rechange<br />

bien utile.<br />

Thomas Schnider<br />

est l’un des quatre<br />

mécaniciens du garage<br />

central du TCS.<br />

86 touring | mars <strong>2020</strong>


CLUB<br />

A la retraite Auparavant,<br />

ce Chevrolet Captiva<br />

a officié plus de six ans<br />

au Tessin.<br />

Dans la pratique, les véhicules de patrouille<br />

flambant neufs – le TCS utilise des VW Caddy<br />

depuis 2015 – sont déjà prêts à l’emploi et garés<br />

une rangée derrière les anciennes voitures.<br />

Le garage central d’Emmen (LU) est, comme<br />

son nom l’indique, la plaque tournante de tous<br />

les véhicules du TCS. «En plus du démontage<br />

et des grosses réparations, nous réceptionnons<br />

ici chaque nouvelle voiture, l’enregistrons et<br />

l’adaptons aux exigences spécifiques du club»,<br />

explique Luigi Esposito.<br />

Un nouveau véhicule de patrouille est équipé,<br />

entre autres, d’un ordinateur de bord ultramoderne,<br />

d’une boîte à outils personnalisée et<br />

d’un nouvel attelage de remorque à capacité de<br />

traction plus élevée. Une fois ces modifications<br />

effectuées, et en incluant le chargement, le<br />

poids total s’élève à un peu moins de 2500 kg.<br />

La «flotte jaune» du TCS comprend actuellement<br />

plus de 200 véhicules d’intervention.<br />

Une nécessité (voir chiffres ci-contre).<br />

Recyclage à un taux de 90%<br />

Mais revenons aux véhicules hors d’usage: si<br />

les mécaniciens du garage central ne peuvent<br />

plus leur trouver d’utilité, leur ultime périple<br />

les mènera vers une entreprise suisse de recyclage.<br />

Ils y débuteront leur nouvelle destinée<br />

sous la forme, par exemple, de boîtes de<br />

conserve en acier ou en aluminium. Pour ce<br />

faire, le véhicule est d’abord «vidangé»: l’huile,<br />

le liquide de refroidissement et le carburant<br />

restants sont éliminés. Les pièces de rechange<br />

LE MEILLEUR<br />

SERVICE<br />

DE DÉPANNAGE<br />

EN SUISSE<br />

Chaque année, le service<br />

de dépannage du<br />

TCS et ses partenaires<br />

encore intactes, telles que le moteur, les pièces<br />

effectuent plus de<br />

de carrosserie, les vitres, l’électronique ou 330 000 interventions,<br />

l’aménagement intérieur, sont retirées et revendues.<br />

Le reste du véhicule finit au broyeur, jour. Avec un temps<br />

soit plus de 900 par<br />

où les quelques métaux précieux encore présents<br />

sont récupérés. Ainsi, le taux de recy-<br />

minutes et un taux de<br />

d’attente moyen de 35<br />

poursuite du trajet de<br />

clage d’une voiture est quasi de 90%.<br />

82%, le TCS assure une<br />

assistance rapide et efficace<br />

en cas de panne<br />

Cependant, ce circuit de recyclage ne concerne<br />

qu’un véhicule du TCS sur deux. Qu’advient-il ou d’accident en Suisse<br />

des autres? «Pour que la flotte reste gérable et et au Liechtenstein.<br />

parce que nous n’avons pas besoin des pièces Les membres TCS sont<br />

de rechange de chaque véhicule, ces voitures désormais protégés en<br />

cas de panne de vélo<br />

sont revendues à des garages ou à des particuliers»,<br />

explique Luigi Esposito. Bien qu’elles ne<br />

ou de vélo électrique.<br />

Les patrouilleurs interviennent<br />

là aussi sur<br />

répondent plus aux exigences élevées que le<br />

TCS impose à sa flotte, il avoue que beaucoup appel. Si la réparation<br />

d’entre elles sont encore en bon état et peuvent n’aboutit pas, le vélo est<br />

facilement parcourir quelques kilomètres de transporté vers l’atelier<br />

plus en tant que véhicules privés. «Ici, cependant,<br />

il est particulièrement important de<br />

souhaité, et le membre<br />

et sa famille sont amenés<br />

à destination.<br />

supprimer au préalable les inscriptions et<br />

autres logos d’identification. Afin<br />

qu’aucune voiture particulière ne<br />

soit perçue comme un véhicule<br />

officiel du TCS», explique le<br />

directeur du garage central<br />

pour conclure. •<br />

Luigi Esposito gère le<br />

garage central du TCS,<br />

à Emmen, près de<br />

Lucerne.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 87


CLUB<br />

Incidents encore rares L’an<br />

dernier, le TCS n’est intervenu<br />

que 1200 fois pour dépanner<br />

des voitures électriques.<br />

Des pannes standard<br />

et parfois insolites<br />

Les voitures électriques sont considérées comme étant moins<br />

sujettes aux pannes que les véhicules à propulsion thermique.<br />

Néanmoins, les patrouilleurs du TCS ont effectué plus de<br />

500 sorties cet hiver pour des dépannages électriques.<br />

TEXTE DOMINIC GRAF | PHOTO EMANUEL FREUDIGER<br />

Statistique des pannes<br />

Top 10 des pannes impliquant une voiture<br />

électrique durant l’hiver (nov., déc., janv.)<br />

Elément concerné Nombre Pourde<br />

pannes centage<br />

Lampe-témoin 121 23,6%<br />

Pneus 83 16,2%<br />

Batterie de bord 12 V 60 11,7%<br />

Batterie de traction<br />

(haute tension/HT) 36 7,0%<br />

Câble de charge HT 31 6,1%<br />

Système électrique 18 3,5%<br />

Indicateur du niveau<br />

de charge 14 2,7%<br />

Lampe d’avertissement<br />

HT, système global 14 2,7%<br />

Lampe-témoin<br />

de gestion moteur 13 2,5%<br />

Prise de recharge HT 10 2,0%<br />

Source: <strong>Touring</strong> Club Suisse<br />

En hiver, le service de dépannage<br />

du TCS est très actif. Malgré la<br />

douceur, les patrouilleurs du TCS<br />

se sont engagés sans compter. Les<br />

«anges jaunes» sont intervenus plus de<br />

80 000 fois en novembre, décembre et<br />

janvier – et dans 512 cas, il s’agissait<br />

d’un véhicule électrique. Les raisons<br />

d’une panne de voiture électrique sont<br />

multiples et ne diffèrent souvent pas de<br />

celles des véhicules à combustion. La<br />

plus fréquente – une fois sur quatre cet<br />

hiver – concernait une lampe-témoin<br />

qui s’était allumée. Comme pour tous les<br />

autres véhicules modernes, il s’agit souvent<br />

d’une défaillance du système qui,<br />

dans la plupart des cas, peut être corrigée<br />

par une mise à jour du logiciel au<br />

garage. Une autre source fréquente de<br />

défaillance provenait de pneus crevés<br />

ou d’une batterie de bord 12 volts en<br />

rade – à ne pas confondre avec la batterie<br />

de traction à haute tension.<br />

Il arrive également que les dépanneurs<br />

du TCS soient appelés pour des cas qui<br />

ne se produisent qu’avec des voitures<br />

électriques, par exemple un problème<br />

avec le câble de charge, une prise ou<br />

une batterie haute tension. Ce dernier<br />

point en particulier doit être traité avec<br />

prudence: un véhicule électrique doté<br />

d’une batterie haute tension vide ne<br />

peut être dépanné que par un technicien<br />

qualifié. Ce dernier connaît la procédure<br />

de sécurité du fabricant à respecter<br />

et a la compétence technique pour agir<br />

correctement dans le cas concerné.<br />

Même si les pannes de voitures électriques<br />

sont encore très rares, tous les<br />

patrouilleurs du TCS sont spécifiquement<br />

formés pour s’assurer que<br />

ces véhicules et leurs conducteurs reçoivent<br />

l’assistance la plus efficace et<br />

la plus sûre possible. Cet hiver, trois<br />

voitures électriques sur quatre ont pu<br />

poursuivre leur route après une intervention<br />

des patrouilleurs.<br />

Manque de réseau,<br />

le TCS trouve des astuces<br />

Mais il arrive parfois qu’une panne de<br />

voiture électrique soit simplement due<br />

à la modernité de la technologie combinée<br />

à une inattention ou à un conducteur<br />

un peu dépassé. Ainsi, David Ringgenberg,<br />

un patrouilleur de la région de<br />

Bâle, a été appelé par un client qui était<br />

coincé avec une Tesla Model S dans le<br />

quatrième sous-sol du garage d’un hôtel<br />

bâlois. «Lorsque je suis arrivé, ce conducteur<br />

habitant en Suisse romande m’a<br />

expliqué qu’il ne pouvait plus démarrer<br />

sa voiture. Il n’avait pas de clé sur lui,<br />

uniquement son smartphone. Comme<br />

pour certaines autres marques, la Tesla<br />

peut être démarrée à partir d’un simple<br />

téléphone portable, sans clé. Mais dans<br />

ce cas, ni le smartphone ni la voiture<br />

n’avaient de réception dans le parking<br />

souterrain», explique David Ringgenberg.<br />

Et la clé du conducteur était bien<br />

trop éloignée pour qu’il vaille la peine<br />

d’aller la chercher. Les tentatives d’utilisation<br />

d’un réseau wifi, via un système<br />

de ventilation sophistiqué, ainsi que la<br />

ligne d’assistance de Tesla ont également<br />

échoué. Moralité: Tesla et le TCS<br />

conseillent à chaque conducteur de<br />

toujours avoir la clé sur soi. «Au final,<br />

c’est l’un de nos partenaires qui a pu ramener<br />

le véhicule à la surface au moyen<br />

d’une remorque surbaissée. Et de là, le<br />

réseau étant à nouveau accessible, le<br />

conducteur a pu redémarrer sa Tesla via<br />

son téléphone portable et regagner son<br />

domicile», raconte le patrouilleur. ◆<br />

88 touring | mars <strong>2020</strong>


Quelque 500 000 appels, 250 000 demandes écrites et 1400 chats en direct:<br />

c’est le bilan annuel du centre de contact du TCS. Près de 140 employés y gèrent<br />

inlassablement et de manière compétente les préoccupations des membres<br />

et des nouveaux clients.<br />

CLUB<br />

Le Contact Center – plaque<br />

tournante de la clientèle du TCS<br />

TEXTE JULIANE LUTZ | PHOTOS OLIVIER VOGELSANG<br />

du TCS est<br />

généralement liée<br />

aux patrouilleurs<br />

L’image<br />

et à leurs véhicules<br />

jaunes. Le centre de contact –<br />

service à la clientèle et véritable<br />

lien vers l’extérieur –<br />

est, lui, moins connu.<br />

Pourtant, il existe de fortes<br />

chances que les membres du<br />

club aient déjà eu recours à<br />

des conseils ou du soutien du<br />

personnel du Contact Center.<br />

Qu’il s’agisse d’une question<br />

liée au sociétariat, au Livret<br />

ETI, d’un cas de souscription<br />

d’une assurance protection<br />

juridique ou d’une assurance<br />

auto, ainsi que pour l’acquisition<br />

d’une carte de crédit,<br />

c’est le centre de contact qui<br />

s’en occupe. Et ses collaborateurs<br />

y font tout leur possible<br />

pour répondre aux préoccupations<br />

des clients de manière<br />

compétente, professionnelle,<br />

rapide et amicale,<br />

que ce soit en français, allemand<br />

ou en italien.<br />

Priorité à la qualité<br />

et à l’efficacité<br />

Le centre de contact est situé<br />

sur deux sites: à Vernier et à<br />

Schönbühl, près de Berne.<br />

En cas de volume d’appels<br />

exceptionnel, des employés<br />

externes d’une entreprise<br />

partenaire, située à Baden,<br />

viennent renforcer le service.<br />

Environ 110 collaborateurs<br />

du centre sont en lien direct<br />

avec les clients par téléphone,<br />

e-mail, courrier ou chat en<br />

direct. Les experts traitant<br />

exclusivement de l’assurance<br />

auto sont regroupés dans une<br />

unité distincte.<br />

En outre, l’équipe de planification<br />

et de pilotage s’occupe<br />

de l’organisation des ressources<br />

en fonction de la demande,<br />

afin de garantir une<br />

disponibilité optimale pour<br />

les clients. Les employés du<br />

département Support technique<br />

et opérationnel s’efforcent<br />

d’atteindre le Service<br />

Excellence, en garantissant<br />

le savoir-faire et la qualité du<br />

travail effectué. «La qualité<br />

est notre première priorité,<br />

c’est pourquoi trois appels<br />

par personne et par mois sont<br />

évalués, puis discutés entre<br />

le chef d’équipe et l’employé»,<br />

explique Senta Krieg, responsable<br />

du Contact Center. Un<br />

tableau de bord prospectif<br />

(ou «Balanced-Scorecard»)<br />

→<br />

L’amabilité est le<br />

premier commandement<br />

du Contact Center.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 89


Toujours compétents<br />

et motivés, les collaborateurs<br />

du site de<br />

Vernier (GE).<br />

«Convivialité et<br />

sens du contact<br />

humain sont<br />

primordiaux.»<br />

Senta Krieg,<br />

responsable du TCS Contact Center<br />

enregistre de manière transparente<br />

le niveau de qualité<br />

par site, par équipe et par<br />

employé.<br />

Chaque appel est l’occasion<br />

de conseiller le membre de<br />

manière exhaustive, en fonction<br />

de ses besoins, et de lui<br />

indiquer les possibilités d’optimisation.<br />

«Si un appelant<br />

mentionne qu’il va voyager<br />

aux Etats-Unis, avec femme<br />

et enfants, et que l’employé<br />

constate que seul le père possède<br />

un certificat de protection<br />

ETI, il attire l’attention<br />

du client sur la possibilité<br />

d’un surclassement familial<br />

et recommande l’extension<br />

Monde», explique Senta<br />

Krieg.<br />

Job de philanthrope<br />

Seules les personnes au<br />

bénéfice d’un niveau élevé de<br />

connaissance des produits,<br />

du système et des relations<br />

humaines peuvent réussir<br />

dans ce travail. C’est pourquoi<br />

les nouveaux collaborateurs<br />

suivent tout d’abord<br />

une formation intensive d’un<br />

mois, puis, plus tard, une formation<br />

de perfectionnement.<br />

De cette façon, les employés<br />

qui traitent les appels entrants<br />

de 1er niveau – la<br />

porte d’entrée du centre de<br />

contact – peuvent déjà répondre<br />

à de nombreuses préoccupations<br />

du client. Les<br />

demandes plus complexes<br />

pouvant nécessiter une<br />

consultation avec d’autres<br />

services du TCS sont traitées<br />

au second niveau. Les demandes<br />

écrites sont du ressort<br />

de l’équipe du Pool Media.<br />

«Mais nous formons une<br />

seule équipe et les employés<br />

se soutiennent d’un team à<br />

l’autre», ajoute Senta Krieg.<br />

Les domaines dont proviennent<br />

les employés sont<br />

plutôt secondaires. Certains<br />

ont toujours travaillé dans<br />

des centres d’appel, d’autres<br />

viennent du secteur de la restauration,<br />

ont un master en<br />

psychologie, reprennent le<br />

travail après un congé maternité<br />

ou financent leurs<br />

études. Six apprentis sont<br />

également formés pour obtenir<br />

un CFC d’agent de relation<br />

client. Ce qui prime, c’est<br />

qu’ils répondent aux exigences<br />

élevées qui leur sont<br />

imposées. «Ils doivent avoir<br />

d’excellentes compétences<br />

LE CENTRE DE<br />

CONTACT: 2019<br />

EN CHIFFRES<br />

▪ 140 collaborateurs du<br />

centre de contact répondent<br />

aux préoccupations<br />

des membres et des<br />

clients potentiels.<br />

▪ Environ 500 000 appels<br />

ont été traités.<br />

▪ Le temps de traitement<br />

moyen par appel était de<br />

7 minutes et demie.<br />

▪ Environ 250 000 demandes<br />

écrites traitées.<br />

▪ Des réponses aux questions<br />

ont été effectuées<br />

à travers 1400 chats en<br />

direct.<br />

Contact Center: 844 888 111.<br />

orales et écrites dans deux<br />

des trois langues nationales,<br />

être capables de bien écouter,<br />

de poser les bonnes questions<br />

et de penser en réseau, mais<br />

aussi de maîtriser les outils<br />

digitaux. Car de plus en plus<br />

de demandes arrivent par le<br />

biais de chats en direct ou de<br />

médias sociaux. Il s’agit de<br />

conditions essentielles afin<br />

de pouvoir recommander de<br />

manière ciblée le bon produit<br />

lorsque le client en a besoin»,<br />

constate Senta Krieg. Et, bien<br />

90 touring | mars <strong>2020</strong>


CLUB<br />

sûr, la convivialité est primordiale.<br />

Toute personne qui<br />

travaille dans un centre de<br />

contact doit aimer les gens.<br />

«Les clients doivent toujours<br />

avoir le sentiment d’être bien<br />

conseillés, pouvoir clarifier<br />

toutes leurs questions en une<br />

seule conversation et terminer<br />

l’appel avec le sourire.»<br />

Et les choses se présentent<br />

plutôt bien. Les évaluations<br />

des clients, que ce soit au<br />

téléphone ou par écrit, sont<br />

positives. «Nous avons obtenu<br />

une moyenne de 5,6 (sur<br />

un total de 6)», avoue Senta<br />

Krieg. Il n’est donc pas surprenant<br />

que près d’un tiers<br />

de tous les produits du TCS<br />

soient vendus directement<br />

par le centre de contact.<br />

A ce propos, il est utile que<br />

les employés travaillent de<br />

manière très indépendante<br />

et, par exemple, qu’ils<br />

puissent être arrangeants à<br />

leur guise, mais qu’ils soient<br />

également encouragés à apporter<br />

leur personnalité.<br />

Selon Senta Krieg, ceci mène<br />

souvent à de bons contacts<br />

avec les clients. Les réclamations,<br />

en revanche, sont en<br />

baisse: en 2019, le chiffre<br />

était d’un peu moins de 1%<br />

et c’est une équipe de spécialistes,<br />

à Vernier, qui se<br />

charge d’y répondre. Il arrive<br />

cependant souvent que les<br />

membres TCS nous remercient<br />

ou louent la qualité de<br />

nos services. «Une culture de<br />

communication basée sur le<br />

feedback est importante afin<br />

que nous puissions continuellement<br />

optimiser nos processus<br />

et notre service», ajoute<br />

encore la responsable.<br />

Délais réduits<br />

Senta Krieg et ses équipes<br />

travaillent d’arrache-pied<br />

afin d’accroître la satisfaction<br />

des clients. L’objectif souhaité<br />

s’élève à 90%, ce qui<br />

signifie que les employés<br />

100 employés sont<br />

au contact des<br />

clients dans le<br />

Contact Center.<br />

répondent à 900 appels sur<br />

1000, ce chiffre a quasi été atteint,<br />

avec un taux de 89,9%.<br />

Alors que le temps moyen nécessaire<br />

pour un appel avec<br />

traitement ultérieur était de<br />

plus de 9 minutes à la fin<br />

2018, il est maintenant d’environ<br />

7 minutes et demie.<br />

Le délai de réponse aux demandes<br />

écrites a également<br />

été considérablement réduit.<br />

«Aujourd’hui, les clients reçoivent<br />

généralement une<br />

réponse dans les 24 heures»,<br />

explique Senta Krieg, qui<br />

souhaite que, à l’avenir, les<br />

membres et les nouveaux<br />

clients potentiels du centre<br />

de contact puissent bénéficier<br />

d’un service 24 heures<br />

sur 24. Pour cela, des adaptations<br />

sont en cours concernant<br />

les exigences techniques<br />

et la poursuite de la<br />

numérisation. •<br />

Publicité<br />

NEW SUZUKI<br />

IGNIS HYBRID<br />

POUR Fr. 18490.– Fr. 125.–/MOIS<br />

NEW SUZUKI<br />

SWIFT HYBRID<br />

POUR Fr. 18 990.– Fr. 128.–/MOIS<br />

NEW SUZUKI<br />

SX4 S-CROSS HYBRID 4x4<br />

POUR Fr. 29 190.– Fr. 221.–/MOIS<br />

NEW SUZUKI<br />

VITARA HYBRID 4x4<br />

POUR Fr. 29 190.– Fr. 221.–/MOIS<br />

LES INNOVATIONS TENDANCE AVEC UN AVANTAGE CLIENT DE JUSQU’A Fr. 1 830.–<br />

A<br />

ROULER SUZUKI, C’EST ECONOMISER DU CARBURANT: New Suzuki Ignis Generation Hybrid, boîte manuelle à 5 rapports, Fr. 18490.–, consommation de carburant<br />

normalisée: 5.1 l / 100 km, catégorie de rendement énergétique: A , émissions de CO₂: 114 g / km; New Suzuki Swift Generation Hybrid*, boîte manuelle à 5 rapports,<br />

Fr. 18990.–; New Suzuki SX4 S-CROSS Generation Hybrid 4x4, boîte manuelle à 6 rapports, Fr. 29190.–, consommation de carburant normalisée: 6.4 l / 100 km,<br />

catégorie de rendement énergétique: B , émissions de CO₂: 144 g / km; New Suzuki Vitara Generation Hybrid, boîte manuelle à 6 rapports, Fr. 29190.–, consommation<br />

de carburant normalisée: 6.4 l / 100 km, catégorie de rendement énergétique: B , émissions de CO₂: 145 g / km; photo grand format: New Suzuki Ignis Generation<br />

Hybrid Top Automat, Fr. 22490.–, consommation de carburant normalisée: 5.5 l / 100 km, catégorie de rendement énergétique: A , émissions de CO₂: 124 g / km;<br />

New Suzuki Swift Generation Hybrid Top Automat*, Fr. 22990.– ; New Suzuki SX4 S-CROSS Generation Hybrid Top 4x4, boîte manuelle à 6 rapports, Fr. 33190.– ,<br />

consommation de carburant normalisée: 6.4 l / 100 km, catégorie de rendement énergétique: B , émissions de CO₂: 144g / km; New Suzuki Vitara Generation Hybrid<br />

Top 4x4, boîte manuelle à 6 rapports, Fr. 33190.– , consommation de carburant normalisée: 6.4 l / 100 km, catégorie de rendement énergétique: B , émissions de<br />

CO₂: 145 g / km. *Les valeurs d’émission et consommation selon le méthode de mesure WLTP ne sont actuellement pas encore disponibles.<br />

B<br />

C<br />

D<br />

E<br />

F<br />

G<br />

A<br />

A<br />

B<br />

C<br />

D<br />

E<br />

F<br />

G<br />

B<br />

Conditions de leasing: durée 24 mois, 10 000 km par an, taux d’intérêt annuel effectif de 0.9 %. Assurance casco complète obligatoire,<br />

acompte spécial: 30 % du prix de vente net. Le taux d’intérêt du leasing dépend de la durée. Votre revendeur officiel Suzuki se fera un plaisir de vous<br />

soumettre une offre de leasing individuelle adaptée à vos besoins pour la Suzuki de votre choix. Notre partenaire de leasing est MultiLease AG. mars <strong>2020</strong> | touring 91<br />

Tous les prix indiqués sont des recommandations sans engagement, TVA comprise.<br />

www.suzuki.ch


TCS BENEFITS<br />

Softcarwash exploite<br />

32 stations de lavage<br />

de voitures dans toute<br />

la Suisse.<br />

Softcarwash, doux pour<br />

la voiture et la planète<br />

Se rendre dans une station Softcarwash en vaut trois fois la peine: pour<br />

la voiture, le portefeuille et l’environnement. Cette entreprise florissante,<br />

qui exploite des installations de Bâle à Genève, s’engage à garantir un<br />

lavage de voiture durable et de qualité à des prix raisonnables.<br />

Membre<br />

Mitglied<br />

Socio<br />

CARTE DE MEMBRE<br />

<strong>2020</strong><br />

2 fr.<br />

de rabais<br />

LDD<br />

Qui ne se souvient pas de son<br />

premier passage dans une station<br />

de lavage? Les enfants,<br />

particulièrement, sont fascinés<br />

lorsque les rouleaux et les chiffons<br />

encerclent la voiture et que des masses<br />

d’eau coulent le long des vitres, alors<br />

qu’ils sont eux-mêmes assis bien au sec.<br />

Soyons honnêtes, il n’est pas rare que<br />

cette fascination perdure jusqu’à l’âge<br />

adulte. Se rendre dans une station de<br />

lavage peut ainsi constituer une récréative<br />

excursion familiale.<br />

Un lavage impeccable<br />

Outre le facteur plaisir, le résultat impeccable<br />

et le traitement tout en douceur<br />

des véhicules, c’est également l’aspect<br />

environnemental qui joue un rôle<br />

majeur. Avec ses 32 installations, Softcarwash<br />

est l’un des plus grands prestataires<br />

de lavage automobile en Suisse<br />

et répond à tous ces critères. Une technologie<br />

de pointe, un système de guidage<br />

intelligent et des matériaux de<br />

haute qualité garantissent des résultats<br />

parfaits tout en respectant l’environnement.<br />

Le bon dosage<br />

C’est comme un lave-vaisselle: sans détergent,<br />

rien ne serait vraiment propre.<br />

Les produits chimiques sont donc nécessaires<br />

et il est vrai qu’il en faut un peu<br />

plus pour un véhicule que pour quelques<br />

assiettes. Mais Softcarwash en applique<br />

juste la quantité nécessaire et privilégie<br />

les produits chimiques de la plus haute<br />

qualité. En outre, l’eau utilisée est biologiquement<br />

nettoyée par des micro-<br />

L’OFFRE CLUB<br />

Les membres TCS profitent d’un<br />

rabais de 2 fr. sur les 6 programmes<br />

à disposition dans toutes les stations<br />

Softcarwash de Suisse.<br />

Valable par membre TCS et par lavage.<br />

Présentez votre carte de membre (de<br />

préférence via l’App du TCS) en cours<br />

de validité à la caisse.<br />

Offre valable de façon permanente.<br />

Non cumulable avec<br />

d’autres actions.<br />

tcs.ch/benefits<br />

Nous lavons des voitures.<br />

organismes et réutilisée. En bref: Softcarwash<br />

se montre prévenant envers<br />

votre voiture et l’environnement, et impitoyable<br />

pour la saleté. •<br />

92 touring | mars <strong>2020</strong>


BABIES OU<br />

MOCASSINS:<br />

2 formes, 5 couleurs<br />

309220 - Annonce Presse Gluckspost CHD<br />

Cuir & Fantaisie aisie à prix mini!<br />

A partir de<br />

Fr. 59.90<br />

Nouveaux coloris <strong>2020</strong><br />

1<br />

Mocassins blanc<br />

Quand l’esthétique s’allie au confort:<br />

très joli jeu de perforations sur le dessus<br />

croûte de cuir vachette. Doublure cuir.<br />

Semelle intérieure cuir montée sur<br />

coussin d’air amovible: vous pouvez<br />

la remplacer par votre propre semelle.<br />

Semelle élastomère antidérapante.<br />

Chaussures légères et ultra souples<br />

29 . 90<br />

SEULEMENT<br />

LIVRAISON<br />

GRATUITE<br />

& RETOUR<br />

FACILE<br />

2<br />

Babies marine<br />

Semelle intérieure amovible en cuir<br />

Talon compensé (2,5 cm) sur semelle antidérapante<br />

MOCASSINS 5 coloris au choix:<br />

Blanc: 11652.008 Marine: 11652.057<br />

Bleu grisé: 11652.033 Corail: 11652.021<br />

Bronze: 11652.045<br />

36, 37, 38, 39, 40, 41, 42 69.90 29.90<br />

BABIES 5 coloris au choix:<br />

Blanc: 11653.001 Marine: 11653.049<br />

Bleu grisé: 11653.025 Corail: 11653.013<br />

Bronze: 11653.037<br />

36, 37, 38, 39, 40, 41, 42 59.90 29.90<br />

Dessus<br />

croûte<br />

de<br />

CUIR<br />

Intérieur<br />

CUIR<br />

36442<br />

Babies bleu grisé<br />

Mocassins corail<br />

à retourner à:<br />

BON DE COMMANDE<br />

- Case Postale - 9029 St. Gallen<br />

OUI, je profite de mon offre: les babies ou les mocassins<br />

cuir au prix exceptionnel de Fr. 29.90 SEULEMENT<br />

+ le catalogue Damart, livrés GRATUITEMENT chez moi.<br />

COULEUR RÉFÉRENCE POINTURE PRIX QUANTITÉ TOTAL<br />

LIVRAISON GRATUITE<br />

+ Le catalogue Damart<br />

GRATUIT<br />

Offre valable jusqu’au 31.08.<strong>2020</strong><br />

Paiement sur facture Total:<br />

dans la limite des stocks disponibles.<br />

IMPORTANT: Sans toutes ces informations nous ne pourrons pas traiter votre commande!<br />

(1) Mme M.<br />

(1)<br />

Cochez la case correspondante. Ecrivez en majuscules SVP.<br />

Nom<br />

Voie - N°<br />

Npa<br />

Lieu<br />

Prénom<br />

29.90<br />

29.90<br />

29.90<br />

29.90<br />

29.90<br />

Fr. 6.95 Fr. 0.-<br />

Code Avantages:<br />

16958<br />

La maison Damart Swiss AG est membre de l’association suisse de vente à distance (ASVAD). Avec ce label, nous nous engageons à<br />

respecter son code d’honneur et vous garantissons que chaque article est contrôlé avec soin. Si un modèle ne devait pas répondre à<br />

votre attente, vous pouvez l’échanger ou nous le retourner, dans les 14 jours, dans un état irréprochable et sans qu’il n’ait été porté.<br />

1<br />

2<br />

3<br />

Les Mocassins: 2 élastiques d’aisance côtés.<br />

Les Babies: patte autoagrippante montée sur élastique<br />

Les semelles sont amovibles: vous pouvez les remplacer par les vôtres<br />

3<br />

Mocassins bronze<br />

Profitez également de cette Offre Découverte<br />

en indiquant votre CODE AVANTAGES 16958<br />

• Par Téléphone au 0848 000 873<br />

• Sur notre site Internet: www.damart.ch<br />

• Par Fax au 071 274 68 63


CLUB<br />

Motard malchanceux rapatrié<br />

du Cercle polaire arctique<br />

Une chute à moto assortie d’une triple fracture de la cheville, c’est ce qu’a vécu<br />

le Tessinois Fabio Dell’Oca à l’extrême nord de la Suède en été 2019. Plus qu’un<br />

mauvais souvenir, grâce au TCS. Aujourd’hui rétabli, il livre à <strong>Touring</strong> un<br />

témoignage empreint de reconnaissance.<br />

TEXTE JÉRÔME LATHION<br />

On peut être un homme du Sud<br />

et ne pas chercher à tout prix<br />

le soleil pendant ses vacances!<br />

Fabio Dell’Oca, âgé de 62 ans et<br />

domicilié à Morbio Inferiore (TI), avoue<br />

d’emblée son amour de longue date pour<br />

le Grand Nord: «J’ai très souvent voyagé<br />

en Scandinavie, en bateau ou en avion.»<br />

Mais ce 4 août 2019, c’est à moto et en<br />

compagnie d’un ami qu’il quitte le Tessin<br />

pour entreprendre un voyage qui lui<br />

tient particulièrement à cœur: un tour<br />

complet de la Suède, qui doit conduire<br />

les deux motards jusqu’au Cercle polaire<br />

arctique.<br />

Halte aux confins<br />

de l’Europe pour<br />

les deux amis partis<br />

à moto du Tessin.<br />

Celui-ci est atteint sans encombre. Mais<br />

le 12 août à 16 h, sur le chemin du retour,<br />

le drame survient à hauteur de Vilhelmina<br />

– ville isolée de 4000 habitants –<br />

lorsqu’une manœuvre s’impose pour ne<br />

pas percuter une voiture au débouché<br />

d’une route secondaire. «Nous rejoignions<br />

notre hôtel après avoir fait le<br />

plein. En bloquant trop brusquement<br />

mon véhicule pour éviter la collision, j’ai<br />

chuté et ma moto s’est écrasée sur ma<br />

jambe gauche», raconte Fabio Dell’Oca.<br />

La douleur survient lorsqu’il tente de se<br />

relever. Des usagers témoins de l’accident<br />

viennent rapidement à son aide et<br />

appellent les secours. «Une ambulance<br />

m’a conduit jusqu’à une clinique dépendant<br />

d’un EMS de Vilhelmina, poursuit<br />

l’infortuné. Malheureusement, elle<br />

n’était pas équipée du matériel nécessaire<br />

pour faire une radio. On m’a donc<br />

posé un bandage plâtré et reconduit à<br />

mon hôtel.»<br />

«Désert» hospitalier<br />

Au bénéfice d’un Livret ETI depuis dix<br />

ans – précaution prise alors par son<br />

épouse –, Fabio Dell’Oca appelle alors<br />

de sa chambre le TCS, qui prend son cas<br />

en main. Le chargé d’assistance fait part<br />

immédiatement par SMS de la procédure<br />

envisagée. Le lendemain 13 août en<br />

début d’après-midi, aucune ambulance<br />

Selfie de<br />

Fabio Dell’Oca<br />

peu avant<br />

l’accident.<br />

n’étant disponible, le club mandate un<br />

service de taxis de Vilhelmina pour<br />

transférer le motard accidenté à l’hôpital<br />

de Lycksele, distant de 123 km. «L’un<br />

des rares établissements hospitaliers de<br />

l’extrême nord du pays», précise-t-il. Là,<br />

une radiographie est effectuée et livre<br />

son verdict: trois fractures à la cheville<br />

gauche. Fabio Dell’Oca recontacte le service<br />

d’assistance du TCS et s’entretient<br />

avec un médecin-conseil, qui vérifie rapidement<br />

son état et donne son autorisation<br />

pour un rapatriement par avion de<br />

ligne.<br />

Le service d’assistance à l’étranger se<br />

charge alors de réserver les vols et de<br />

délivrer à Fabio Dell’Oca les billets<br />

d’avion sur son téléphone. Le 14 août, il<br />

est transféré à l’aéroport le plus proche,<br />

celui d’Umea – situé tout de même à<br />

130 km de Vilhelmina –, où un vol le<br />

conduit jusqu’à Helsinki. La compagnie<br />

Finnair le fera ensuite voler de la capitale<br />

finlandaise jusqu’à Milan-Malpensa.<br />

A son arrivée sur le tarmac italien, il est<br />

pris en charge par un taxi qui le conduit<br />

à l’hôpital de Mendrisio, où il est admis<br />

le même jour à 19 h.<br />

Suivront une opération et de nombreuses<br />

séances de physiothérapie. Entretemps,<br />

le 9 septembre 2019, Fabio<br />

PHOTOS LDD<br />

94 touring | mars <strong>2020</strong>


DER L’EXPERT TCS EXPERTE TCS<br />

Dell’Oca a l’agréable surprise d’apprendre<br />

que sa moto a été rapatriée<br />

et consignée chez son mécanicien, à<br />

Chiasso, légèrement endommagée. «Elle<br />

a été livrée par le TCS en même temps<br />

que mon casque et mon bagage au complet»,<br />

rit-il aujourd’hui, enfin libéré de<br />

ses béquilles et jouissant d’une mobilité<br />

retrouvée.<br />

Remerciements écrits<br />

Le Tessinois a tenu à faire part de sa reconnaissance<br />

au TCS par écrit. Extrait<br />

de sa lettre du 20 novembre dernier au<br />

service d’assistance à l’étranger du club:<br />

«Un merci particulier va à vos collaborateurs<br />

avec lesquels je me suis entretenu<br />

par téléphone et par messages une douzaine<br />

de fois le jour de l’accident et les<br />

jours suivants. Ils se sont montrés très<br />

cordiaux, disponibles, professionnels,<br />

compétents et rapides pour résoudre<br />

le problème lié à mon rapatriement –<br />

réservations de taxi et vols de retour,<br />

transport dans les aéroports, préoccupation<br />

pour mon état de santé, contact<br />

avec votre médecin – et celui de ma<br />

moto par camion.<br />

PROTECTION ENRICHIE<br />

AVEC LA VARIANTE «PLUS»<br />

Le TCS Livret ETI offre désormais une couverture<br />

plus étendue pour les vacances grâce à la<br />

variante «Protection Plus». Sont notamment<br />

comprises les prestations exclusives suivantes:<br />

prise en charge des frais d’annulation de<br />

voyage jusqu’à 120 000 fr. par cas sans franchise;<br />

recours à une voiture de location sans<br />

franchise; assurance bagages (franchise de<br />

200 fr.); prise en charge des frais de guérison<br />

à l’étranger de manière illimitée.<br />

Infos et commande: 0800 140 000, tcs.ch/eti<br />

Je vous remercie en outre d’avoir pris<br />

à votre charge tous les frais relatifs à<br />

l’événement survenu.»<br />

Membre TCS depuis 1977, date d’acquisition<br />

de sa première voiture, Fabio<br />

Dell’Oca n’avait eu préalablement que<br />

trois fois besoin de recourir en Suisse au<br />

service de secours routier du club. Deux<br />

fois pour un problème avec sa moto, une<br />

fois pour une panne de voiture. Il se fait<br />

désormais un ambassadeur zélé de la<br />

cause ETI: «L’organisation a été vraiment<br />

parfaite. Je recommande depuis le Livret<br />

ETI à chaque occasion à mes amis comme<br />

à mes connaissances», confie-t-il pour<br />

HABITAT<br />

Des fleurs bien arrosées,<br />

un store bien abimé<br />

«La voisine du dessus arrose régulièrement<br />

ses fleurs et l’eau qui s’écoule a fini<br />

par endommager le store du balcon. A qui<br />

incombe la prise en charge des frais?»<br />

TEXTE VERA BEUTLER<br />

Dans le cas d’un appartement en<br />

location, c’est en général d’abord<br />

le propriétaire qui paie. S’il s’agit<br />

d’une copropriété, en fonction du<br />

règlement, ce sera soit la communauté<br />

des copropriétaires par étage,<br />

soit votre voisine.<br />

Cependant, si vous ne réagissez<br />

qu’après que votre voisine ait arrosé<br />

votre store pendant des mois,<br />

vous pourriez vous retrouver à<br />

payer la facture. Car vous auriez dû<br />

le signaler rapidement à votre propriétaire<br />

afin que celle-ci prenne<br />

les dispositions nécessaires pour la<br />

réparation ou le remplacement<br />

dudit store. C’est ensuite à elle de<br />

décider si elle souhaite adresser la<br />

facture à votre voisine. Mais elle est<br />

également en droit de vous l’adresser<br />

si vous signalez les dégâts trop<br />

tardivement et si, de ce fait, le<br />

préjudice s’avère plus important<br />

encore. Vous devrez répondre de<br />

ce dommage et, dans la plupart<br />

des cas, votre assurance<br />

responsabilité<br />

civile ne vous<br />

aidera pas non plus,<br />

car elle ne couvre<br />

généralement pas<br />

les dommages<br />

qui surviennent<br />

de manière progressive.<br />

LEX4YOU<br />

lex4you est une plateforme<br />

interactive fournissant<br />

des renseignements<br />

juridiques axés sur la vie<br />

quo tidienne facilement<br />

compréhensibles.<br />

Le TCS se tient à vos côtés pour<br />

toute question juridique:<br />

lex4you.ch<br />

Comme souvent, les choses sont<br />

compliquées en matière de copropriété.<br />

Les stores déterminent «la<br />

forme et l’aspect extérieur du bâtiment»<br />

et font donc partie intégrante,<br />

sauf disposition contraire<br />

prévue dans le règlement, de la<br />

propriété commune. Ceux-ci ne<br />

doivent pas porter préjudice au<br />

propriétaire de l’immeuble ni nuire<br />

à son fonctionnement. Toutefois, si<br />

le règlement prévoit la présence de<br />

bacs à fleurs et que votre voisine ne<br />

les arrose pas de manière excessive,<br />

c’est la communauté des copropriétaires<br />

par étage qui devra s’acquitter<br />

de la réparation ou du remplacement<br />

des stores. Si, en revanche,<br />

le règlement proscrit les plantes de<br />

balcon et ne prévoit aucune forme<br />

de prise en charge, c’est votre voisine<br />

qui devra payer les<br />

dégâts de sa poche. •<br />

Vera Beutler,<br />

responsable<br />

de lex4you.<br />

MWLDD<br />

conclure. •<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 95


Caravanes sportives et actives pour de nouveaux objectifs<br />

Bantam-Wankmüller SA • Route en Rambuz 1 • 1037 Etagnières / VD<br />

021 731 91 91 • www.bantam.ch • bwinfo@bantam.ch<br />

Bantam Camping AG • Kirchbergstrasse 18 • 3324 Hindelbank / BE<br />

034 411 90 90 • www.bantam.ch • info-hindelbank@bantam.ch<br />

Bantam Camping AG • A3/A4 – Ausfahrt Urdorf Süd,<br />

Heinrich Stutz-Str. 4 • 8902 Urdorf / ZH<br />

044 777 00 00 • www.bantam.ch • info-urdorf@bantam.ch<br />

Portmann Sport AG • Rankstrasse 1 • 6030 Ebikon LU<br />

Tel. 041 440 48 48 • www.caravan.ch • info@caravan.ch<br />

Camping & Caravan Center AG • Pündtstraße 6 • 9320 Arbon / TG<br />

Tel. 071 447 70 60 • Fax 071 440 41 25<br />

www.cccag.ch • info@cccag.ch<br />

Top Camp AG • Fabrikstrasse 21 • 3800 Interlaken<br />

Tel. 033 826 40 50 • Fax 033 826 40 51<br />

www.topcamp.ch • info@topcamp.ch<br />

www.fendt-caravan.com<br />

Saphir • Bianco Selection • Bianco Activ • Bianco Emotion • Tendenza • Opal • Diamant<br />

<strong>2020</strong><br />

Connais-tu notre<br />

édition en ligne<br />

du magazine <strong>Touring</strong>?<br />

touring.ch<br />

FR_web_fueller_210x55.indd 1 17.02.20 16:55<br />

TONI<br />

Compris dans le prix!<br />

Amsterdam & floraison des tulipes Prix<br />

✓ Trajet en car spécial tout confort<br />

Un début de printemps fleuri à souhait<br />

✓ 3 nuits à l’hôtel De Ruwenberg ****,<br />

à Sint-Michielsgestel<br />

✓ 3 x petit déjeuner à l’hôtel<br />

✓ 3 x repas du soir à l’hôtel<br />

✓ Excursion d’une journée à<br />

Amsterdam, y compris visite<br />

guidée et tour en bateau-mouche<br />

sur les canaux<br />

✓ Entrée à l’exposition florale<br />

du Keukenhof à Lisse<br />

✓ Assistance de notre propre guide<br />

suisse pendant tout le voyage<br />

Choisissez votre date de départ<br />

par personne<br />

en chambre double<br />

Fr. 499.-<br />

Offre spéciale 190<br />

Votre programme de voyage<br />

1er jour – Trajet jusqu’à Sint-Michielsgestel<br />

Trajet en car spécial tout confort jusqu’à Sint-Michielsgestel, où nous<br />

sommes attendus à notre hôtel 4 étoiles pour le repas du soir.<br />

2e jour – Amsterdam<br />

Le matin, transfert à Amsterdam et belle visite guidée d’Amsterdam,<br />

suivie d’une promenade romantique en bateau-mouche au fil des canaux.<br />

Après-midi libre. Repas du soir à l’hôtel.<br />

Places limitées! Réservez illico & profitez!<br />

Tél. 0848 00 77 99<br />

3e jour – Paradis floral du Keukenhof<br />

Le merveilleux parc floral printanier du Keukenhof se trouve entre<br />

Amsterdam et La Haye. Chaque année, les visiteurs peuvent s’émerveiller<br />

d’une mer de couleurs composée de milliers de tulipes, narcisses<br />

et jacinthes. Passez une splendide journée au milieu des fleurs! Repas<br />

du soir à l’hôtel.<br />

4e jour – Retour<br />

Retour en Suisse après le petit déjeuner.<br />

Economisez encore plus -<br />

jusqu’à 100% en chèques REKA<br />

Organisation:<br />

Holiday Partner, 8852 Altendorf<br />

Voyage d: 27 au 30 avril <strong>2020</strong><br />

Voyage c: 7 au 10 mai <strong>2020</strong><br />

Notre prix spécial pour vous<br />

Prix par personne en chambre double<br />

à l‘hôtel De Ruwenberg****<br />

à Sint-Michielsgestel Fr. 499.-<br />

Non inclus – en option:<br />

- Supplément chambre indiv.: Fr. 135.-<br />

- Supplément saisonnier voyage d: Fr. 50.-<br />

- Frais de réservation: Fr. 20.- par Pers<br />

(supprimés pour les réservations en ligne)<br />

Choisissez votre lieu de départ:<br />

Genève, Lausanne, Yverdon, Bienne,<br />

Martigny, Montreux, Fribourg, Neuchâtel


FORUM<br />

touring impressum<br />

Magazine du <strong>Touring</strong> Club Suisse<br />

Editeur<br />

<strong>Touring</strong> Club Suisse<br />

CP 820, 1214 Vernier (GE)<br />

Rédacteur en chef<br />

Felix Maurhofer<br />

Rédacteurs en chef adjoints<br />

Dino Nodari<br />

Marc-Olivier Herren<br />

Rédaction<br />

Aline Beaud<br />

Jérôme Lathion<br />

Juliane Lutz<br />

Dominic Graf<br />

Directeur artistique<br />

Alban Seeger<br />

Rédacteur photo<br />

Emanuel Freudiger<br />

Layout<br />

Andreas Waber<br />

Stephan Kneubühl<br />

Sara Bönzli<br />

Mathias Wyssenbach<br />

Assistantes de rédaction<br />

Tania Folly (F)<br />

Susanne Troxler (D)<br />

Michela Ferrari (I)<br />

Irene Mikovcic-Christen<br />

Adresse postale<br />

Rédaction <strong>Touring</strong><br />

Maulbeerstrasse 10, 3001 Berne<br />

Tél. +41 58 827 35 00<br />

touring@tcs.ch<br />

Tirage<br />

Edition française: 383 869<br />

Tirage total: 1 190 995<br />

Direction des publications/<br />

Marketing médias<br />

Reto Kammermann<br />

Annonces:<br />

Cumi Karagülle<br />

Roger Müller<br />

Chantale Hofer, verlag@tcs.ch<br />

Avantages membres<br />

Marcel Zimmermann<br />

Abonnement: Compris dans<br />

la cotisation de membre TCS.<br />

<strong>Touring</strong> paraît 10 fois par année.<br />

Changements d’adresse: Prière<br />

de les annoncer directement en<br />

mentionnant votre numéro de<br />

membre: Siège central du TCS,<br />

CP 820, 1214 Vernier, 0844 888 111,<br />

info@tcs.ch<br />

L’ensemble des textes et photos<br />

sont protégés par le droit d’auteur.<br />

Toute reproduction, même partielle,<br />

nécessite l’autorisation écrite<br />

de l’éditeur. La rédaction se réserve<br />

le droit de ne pas publier les<br />

textes non commandés.<br />

Production: Swissprinters SA<br />

Brühlstrasse 5, 4800 Zofingue<br />

Tél. 058 787 30 00<br />

A vos plumes!<br />

La règle du jeu est simple: plus votre lettre est<br />

courte, plus elle aura de chances d’être publiée.<br />

Notre vieille coccinelle<br />

C’était en 1978 et j’étais partie pour une année<br />

aux Etats-Unis, avec mes deux sœurs. Comme<br />

là-bas il est de coutume de se déplacer en voiture,<br />

et comme notre budget de jeunes étudiantes<br />

ne nous autorisait aucune folie, le père<br />

de notre famille d’accueil a proposé de nous<br />

trouver un véhicule. Et, très vite, il nous a<br />

déniché une VW Coccinelle, millésime «très<br />

vieux», pour 200 dollars environ. L’arrière<br />

était raboté, laissant le moteur à l’air libre,<br />

et la banquette arrière avait disparu, faisant<br />

place à un plancher recouvert de moquette.<br />

Les clignotants et la jauge d’essence étaient<br />

aux abonnés absents. Et c’est avec cette épave<br />

que nous nous sommes déplacées! Lorsque<br />

nous tournions à gauche, nous tendions le<br />

bras par la fenêtre. Un jour, alors que je roulais<br />

seule, je suis tombée en panne sèche au<br />

beau milieu d’un carrefour. Des habitants du<br />

lieu ont eu la gentillesse de me venir en aide:<br />

quelqu’un a poussé la Cox jusqu’au bord de la<br />

route avant d’aller chercher un peu d’essence<br />

Le dessous de l’électrique<br />

Je me permets d’écrire cette<br />

lettre de lecteur car il y a, à<br />

mon avis, beaucoup de désinformation<br />

concernant les<br />

véhicules thermiques de la<br />

part des écologistes. J’aimerais<br />

souligner l’exemple du<br />

moteur diesel. Il y a une<br />

quinzaine d’années, l’introduction<br />

de la rampe commune<br />

avait pour but d’alimenter<br />

le moteur en diesel<br />

par une seule canalisation<br />

et ainsi rendre ces moteurs<br />

moins gourmands et, depuis<br />

5 ans environ, a été introduit<br />

l’AdBlue, un produit injecté<br />

avant le filtre catalytique<br />

et à particules pour<br />

réduire les éléments nocifs<br />

émis par le moteur. Sans<br />

compter qu’entre l’échappement<br />

et l’admission, il y a<br />

aussi la vanne EGR qui permet<br />

une recirculation des<br />

gaz d’échappement pour,<br />

d’une part, réduire les émissions<br />

de l’oxyde d’azote<br />

(NOX) tant décrié et, d’autre<br />

part, réduire la consommation<br />

d’air et améliorer la<br />

combustion. Je suis également<br />

outré par ces mêmes<br />

écologistes car leurs fameuses<br />

voitures électriques<br />

sont pour la plupart hors de<br />

prix. Sans compter que les<br />

métaux tels que le lithium<br />

sont extraits par des procédés<br />

extrêmement polluants,<br />

au détriment de l’environnement<br />

et des populations<br />

locales. De plus, avec le<br />

tournant énergétique, notre<br />

pays devra importer du courant<br />

venant des pays voisins,<br />

plus spécifiquement d’Allemagne,<br />

où un pourcentage<br />

non négligeable a été produit<br />

par des centrales au<br />

charbon et au gaz.<br />

Jérémie Zürcher, @<br />

Ethique autonome<br />

Cahier spécial eMotion<br />

Le psychologue Jean-François<br />

Bonnefon propose à vos<br />

Un «millésime très vieux», dont les extrémités<br />

avaient été amputées. Mais elle fonctionnait.<br />

à la station-service la plus proche. Il fallait<br />

avoir le goût de l’aventure.<br />

Esthi Stobaugh<br />

@<br />

Photo de votre première voiture<br />

On n’oublie jamais sa première voiture, ni les<br />

escapades vécues avec. Intriguantes, exaltantes,<br />

émouvantes, partagez vos histoires. Envoyez-nous<br />

vos témoignages et photos à touring@tcs.ch.<br />

lecteurs le «dilemme»: qui<br />

écraser «lorsqu’une voiture<br />

autonome réalise qu’elle<br />

roule en direction d’un<br />

groupe de personnes et que<br />

la seule solution pour sauver<br />

les piétons serait de sacrifier<br />

son passager en percutant<br />

un mur»? La variante classique<br />

est de décider de<br />

l’identité préférentielle de<br />

la victime: homme/femme,<br />

jeune/vieux, etc. En fait, le<br />

problème est évidemment<br />

mal posé. Les règles de la<br />

circulation stipulent que<br />

tout conducteur doit adapter<br />

sa vitesse en sorte d’être<br />

en mesure d’arrêter son véhicule<br />

à temps. Si ces fameuses<br />

voitures «autonomes»<br />

en sont incapables,<br />

elles représentent un danger<br />

public et doivent alors être<br />

purement et simplement<br />

interdites.<br />

Jurek Estreicher, Confignon<br />

La rédaction se réserve le droit de raccourcir les contributions. Les lettres<br />

de lecteurs peuvent également être transmises par e-mail: touring@tcs.ch.<br />

Elles sont aussi publiées dans l’édition online de <strong>Touring</strong> (touring.ch).<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 97


MARCHÉ<br />

APPARTEMENT<br />

DE VACANCES, SUISSE<br />

Bains de Saillon très joli studio.<br />

Fr.350.-/ sem-.+nett. et taxe. Tél.<br />

024 459 16 86 Tél. 079 417 47 26<br />

Petit chalet Val d’Anniviers, pour<br />

6 mois dès mai, charme confort vue<br />

calme, accès voiture, max. 2 pers.<br />

Site web photos au 078 606 53 00<br />

FRANCE<br />

Côte d’Azur Golfe de St. Tropez,<br />

situation d’exception 2–4 pers.<br />

Disponibilités et tarifs sur :<br />

www.rezdemer.com 079 342 22 02<br />

MENTON: Côte d’Azur: App. 2pces:<br />

Tout Confort, Cadre except. v/Mer.<br />

Piscine. Disponible Pâques<br />

079 207 11 81- jmcippa@gmail.com<br />

ITALIE<br />

Vacances en Sardaigne propr. CH<br />

loue de beaux app. proche de la mer<br />

info www.miasarda.com ou 0792512406<br />

VIETNAM<br />

Vietnam circuit 15j guidés du Nord<br />

au Sud Fr. 2750.-. Vinasco Voyages<br />

Yverdon. Tél. 024 426 63 90<br />

Le magazine<br />

le plus lu de Suisse<br />

Insérer une petite annonce<br />

Contact:<br />

<strong>Touring</strong> Club Suisse<br />

Chantale Hofer,<br />

tél. +41 79 123 45 33<br />

E-Mail: chantale.hofer@tcs.ch<br />

Route en Rambuz 1<br />

bwinfo@bantam.ch<br />

tél. 021 731 91 91<br />

Profitez de nos Remises €<br />

sur plus de 500<br />

camping-cars<br />

et caravanes<br />

exposés<br />

visibles sur :<br />

www.bantam.ch<br />

Location et vente<br />

MARCHÉ<br />

VÉHICULES À MOTEUR A–Z<br />

Achat autos Pascal Demierre.<br />

Uniquement des modèles récents.<br />

Déplacement à votre domicile.<br />

Tél 078 609 09 95<br />

www.vendezvotrevoiture.ch<br />

Collectionneur recherche Oldtimers<br />

et Youngtimers, déplacement et<br />

paiement rapide. 079 571 18 20<br />

VÉHICULES À MOTEUR A–Z<br />

Achète bus-camping, camping-car,<br />

caravanes, jusqu’à Fr. 50‘000.-,<br />

motos, scooters, tous modèles.<br />

Paiement cash et enlèvement<br />

rapide, ludicar@bluewin.ch, 7/7.<br />

Tél. 079 443 45 47<br />

DIVERSES<br />

ACHÈTE BIJOUX ANCIENS Or-Argent-<br />

Diamants, Montres bracelets de<br />

marques. Paiement comptant. Tél.<br />

+41(0)79 431 07 87, siricum@gmx.ch<br />

Connais-tu notre<br />

édition en ligne<br />

du magazine <strong>Touring</strong>?<br />

touring.ch<br />

VACANCES EN ITALIE<br />

ADRIATIQUE ITALIENNE<br />

ÎLE D'ELBE<br />

- Plage<br />

- Boissons<br />

- Piscine<br />

- Menu à la carte<br />

- Miniclub<br />

- Vélos etc... Tél. +39 054786617 Demandez nos offres > www.dalmohotel.com<br />

En premier, la qualité<br />

EN VACANCES AVEC STYLE<br />

Choisis les meilleurs services, le confort supérieur<br />

et les saveurs authentiques de la Romagne.<br />

CESENATICO T CO<br />

• CÔTE ADRIATIQUE<br />

T Demande une offre >> www.riccihotels.it<br />

★★★★<br />

Tél. 0039 0547 87102 - info@riccihotels.it depuis 1954


TOUROLINO<br />

Un dégradé<br />

de couleurs!<br />

Sors ta boîte de crayons et en avant la créativité. Tu peux aussi remporter<br />

un super prix en répondant à une question sur la trottinette.<br />

NTOUROLI NTOUROLI<br />

LINO<br />

NO<br />

OUROLINO<br />

UR<br />

OUR<br />

U<br />

TOU<br />

TO<br />

TO TO<br />

T<br />

ROL<br />

O<br />

URO<br />

OURO<br />

TEXTE ALINE BEAUD | ILLUSTRATIONS ANDREA PETER<br />

À TES CRAYONS<br />

Colorie le dessin ci-dessus.<br />

CONCOURS EN LIGNE<br />

PRIX<br />

Où devrais-tu poser<br />

ton pied d’appui<br />

sur le plateau de ta<br />

trottinette?<br />

• A. A l’avant pour plus de<br />

stabilité.<br />

• B. A l’arrière pour freiner.<br />

• C. Au milieu pour le<br />

confort de conduite.<br />

Une entrée famille<br />

(2 adultes, 2 enfants)<br />

d’une valeur totale de<br />

156 francs, généreusement<br />

offerte par le<br />

Musée suisse des<br />

transports.<br />

Participe au concours jusqu’au 22.03.<strong>2020</strong> en te connectant à notre site<br />

internet touring.ch et en indiquant la réponse correcte. Bonne chance!<br />

La bonne réponse du<br />

concours N° 2 était A.<br />

Tous les lecteurs de <strong>Touring</strong> de Suisse et du Liechtenstein sont autorisés à participer, à l’exclusion des collaborateurs TCS et des membres de<br />

leur famille. Les gagnants du concours «Tourolino» seront tirés au sort et avisés personnellement. Aucune correspondance ne sera échangée<br />

au sujet des concours. Tout recours juridique est exclu. Les noms des gagnants seront publiés sur le site internet de <strong>Touring</strong>.<br />

mars <strong>2020</strong> | touring 99


Jouer et gagnez<br />

avec le TCS !<br />

TOURING met en jeu<br />

2 tickets VIP<br />

(Skylounge) pour<br />

le « Basel Tattoo »,<br />

du 24 juillet <strong>2020</strong>,<br />

Caserne de Bâle<br />

Délai de participation :<br />

24 mars <strong>2020</strong><br />

Chaque mois, de nouvelles chances<br />

de gagner en ligne<br />

www.touring.ch/play-and-win


Recommandez le TCS<br />

et recevez un cadeau.<br />

Vous ne serez pas déçu : un cadeau d’une valeur de CHF 50.– pour<br />

vous et la précieuse protection TCS à moitié prix pour vos amis.<br />

Votre<br />

cadeau<br />

Cartes cadeaux<br />

d’une valeur de<br />

CHF 50.–<br />

chez Coop ou<br />

Migros<br />

GESCHENKKARTE<br />

CARTE CADEAU<br />

Enceinte<br />

bluetooth<br />

D’autres<br />

cadeaux sous :<br />

tcs.ch/recommander<br />

* Le rabais n’est valable que la 1<br />

re<br />

année. Pour le renouvellement, la cotisation<br />

de la section s’applique (entre CHF 69.– et CHF 159.–). Seulement pour les<br />

nouveaux membres.<br />

Cartes cadeaux d’une<br />

valeur de CHF 50.– chez<br />

Zalando ou Manor<br />

Couteau suisse<br />

Victorinox<br />

NOUVEAU :<br />

50 % de rabais *<br />

sur le TCS Sociétariat<br />

pour vos amis<br />

1.<br />

Remplissez le talon<br />

et renvoyez-le<br />

2.<br />

Votre ami reçoit un courrier de<br />

notre part et devient membre<br />

3.<br />

Vous recevez un code-cadeau<br />

et choisissez votre cadeau<br />

✃<br />

Le nouveau membre du TCS :<br />

Mes coordonnées :<br />

Madame Monsieur Date de naissance :<br />

Prénom :<br />

Nom :<br />

Madame<br />

Prénom :<br />

Nom :<br />

Monsieur<br />

Rue : Numéro :<br />

NPA : Lieu :<br />

Langue de correspondance : F D I<br />

E-mail :<br />

Téléphone :<br />

Numéro de membre :<br />

E-mail :<br />

Veuillez saisir une adresse e-mail. Vous recevrez votre<br />

code-cadeau par e-mail.<br />

Merci d’envoyer ce coupon par la poste à : <strong>Touring</strong> Club Suisse,<br />

Chemin de Blandonnet 4, 1214 Vernier<br />

ou de parrainer votre ami en ligne à l’adresse tcs.ch/recommander


CHEMIN FAISANT<br />

ANNINA WIDMER<br />

Son cœur bat au rythme<br />

des courses de chevaux<br />

Annina Widmer a longtemps été jockey de haut niveau.<br />

L’Argovienne est devenue directrice de course du White Turf,<br />

les célèbres épreuves de chevaux sur le lac gelé de Saint-Moritz.<br />

Elle veille à ce que l’événement se déroule sans heurts.<br />

TEXTE JULIANE LUTZ | PHOTO MARCO HARTMANN<br />

Annina Widmer jette un œil<br />

à la piste de course enneigée<br />

du lac de Saint-Moritz<br />

(GR). «27 centimètres<br />

d’épaisseur sont nécessaires pour<br />

que la glace puisse supporter les<br />

tribunes et autres structures. Pour<br />

l’heure, la couche est d’environ<br />

50 centimètres», explique-t-elle.<br />

La veille du premier dimanche de<br />

course, l’alignement des tentes<br />

blanches sur le lac semble désert,<br />

mis à part quelques artisans qui s’y<br />

affairent. Le téléphone portable de<br />

l’Argovienne de 41 ans n’arrête pas<br />

de sonner: les membres du comité<br />

d’organisation, les propriétaires<br />

de chevaux ou un responsable de<br />

la commune, tous la sollicitent.<br />

Mais cette vétérinaire, toujours<br />

flanquée de sa fidèle chienne Indi,<br />

garde son calme en permanence.<br />

«Tous les éléments convergent vers<br />

moi. Il s’agit d’avoir les nerfs solides»,<br />

confie-t-elle en riant.<br />

La course dans le sang<br />

Annina Widmer est venue au sport<br />

équestre par l’intermédiaire de<br />

voisins de sa famille à Oberwil-<br />

Lieli (AG), qui possédaient des<br />

chevaux de course. Entre 1996 et<br />

2006, elle a elle-même participé<br />

avec beaucoup de succès à d’innombrables<br />

courses en tant que<br />

jockey. Dans le village de son enfance,<br />

elle dirige son propre cabinet<br />

vétérinaire, où elle s’est tout<br />

naturellement spécialisée dans<br />

les animaux à quatre pattes. Mais,<br />

pour le moment, elle a dû réduire<br />

son temps de travail, car sa double<br />

fonction de membre de l’association<br />

des courses de Saint-Moritz et<br />

de codirectrice du comité d’organisation<br />

du White Turf l’occupe<br />

beaucoup. Lorsqu’on lui demande<br />

comment on devient responsable<br />

d’un tel événement, une fonction<br />

qu’elle occupe pour la troisième<br />

année, elle répond modestement:<br />

«Il faut comprendre le déroulement<br />

des courses de chevaux et être en<br />

relation avec les personnes actives<br />

dans ce sport. Et comme le monde<br />

des courses de chevaux est plutôt<br />

réduit en Suisse, on a pensé à moi<br />

pour cette fonction.»<br />

Tout est sous contrôle<br />

Le jour de la course, le paysage<br />

a complètement changé. Avant<br />

même le premier départ, fixé à<br />

11h30, des familles avec enfants,<br />

en tenue de ski colorée, se promènent<br />

dans les alentours. Des<br />

dames chics, mais également des<br />

messieurs en manteau de fourrure<br />

boivent leur première coupe de<br />

champagne alors que de la bière<br />

est servie dans les stands. Un vernissage<br />

est organisé dans la tente<br />

BMW, l’un des sponsors principaux<br />

de l’événement. On y entend de<br />

nombreuses langues étrangères ,<br />

mais également des dialectes alémaniques.<br />

Annina Widmer, elle,<br />

est allée depuis longtemps déjà<br />

s’enquérir de l’état de la glace<br />

auprès des responsables<br />

de la commune, aidés de radars<br />

et de drones. En raison des températures<br />

printanières, de l’eau s’est<br />

formée à certains endroits de la<br />

piste. Afin de ne prendre aucun<br />

risque, elle décide de réduire à<br />

800 mètres toutes les courses, qui<br />

se déroulent normalement sur des<br />

distances comprises entre 1300<br />

et 2700 mètres. Cela a déjà été le<br />

cas ces dernières années.<br />

Un événement<br />

ouvert à tous<br />

Lorsque plus tard, les chevaux<br />

s’élancent dans la neige pour la<br />

course de sulky, les spectateurs<br />

sont captivés, idem pour ceux qui<br />

d’ordinaire se désintéressent du<br />

milieu hippique. Le White Turf –<br />

il se déroule pour la 113e fois en<br />

février <strong>2020</strong> – fascine toujours<br />

autant. Chaque année, les trois<br />

dimanches de course attirent environ<br />

30 000 visiteurs. «Le paysage,<br />

la neige, l’atmosphère, tout le<br />

monde est gagné par l’euphorie,<br />

et pas seulement les cavaliers. Le<br />

White Turf n’est comparable à aucune<br />

autre course de chevaux en<br />

Suisse», déclare Annina Widmer.<br />

On peut percevoir dans sa voix<br />

combien elle est émue par l’événement,<br />

qu’elle vit pourtant pour la<br />

25e fois à titre personnel. ◆<br />

«Le White Turf n’est<br />

comparable à aucune autre<br />

course de chevaux en Suisse»<br />

Annina Widmer<br />

directrice de course du White Turf<br />

En bonne compagnie<br />

La vétérinaire avec sa<br />

chienne Indi et Mali, sur<br />

l’une des tribunes du lac.<br />

102 touring | mars <strong>2020</strong>


mars <strong>2020</strong> | touring 103


TCS Kids Help:<br />

la meilleure protection pour votre enfant<br />

Le bracelet TCS Kids Help est le compagnon idéal pour votre enfant. Grâce au bracelet d’identification à<br />

son poignet, vous retrouvez votre enfant rapidement en cas d’urgence. TCS Kids Help n’est qu’une partie<br />

de notre sociétariat famille parmi de nombreuses autres prestations, comme par exemple la protection<br />

transports publics et la protection intempéries ainsi que l’assistance dépannage no 1 en Suisse.<br />

Sociétariat pour<br />

les familles<br />

Tout sur le sociétariat famille<br />

au numéro 0800 140 000


Commandez simplement et confortablement à la maison<br />

TECHNOLOGIE<br />

DE PLIAGE<br />

ET GONFLAGE<br />

INNOVANTE:<br />

touringshop.ch<br />

R93 CARVEE BEE SET AVEC<br />

2 BATTERIES POWER<br />

—<br />

Prix membre: CHF 729.–/set<br />

Prix non-membres CHF 949.–/set<br />

No. d‘art. 224 454 03<br />

(frais de port CHF 9.90)<br />

D’autres<br />

produits sous<br />

touringshop.ch<br />

Caractéristiques techniques<br />

- Moteur: 36 V / 350 W / 5 Ah<br />

- Autonomie max.: 15–25 km<br />

- Vitesse max.: 20 km / h<br />

- Charge max.: 120 kg<br />

- Material: Aluminium<br />

- Lumière: avant et arrière<br />

- Pneus sans chambre à air<br />

- Freins électroniques / frein à disque<br />

- Taille des pneus: 8,5"<br />

- Batterie remplaçable<br />

- Agrément routier<br />

- Dimensions (l×l×h): 106×42×117 cm<br />

- Poids: 13 kg; Garantie: 24 mois<br />

PRIX:<br />

CHF729.–<br />

ÉCONOMIE:<br />

CHF 220.–<br />

La famille VMAX a une nouvelle superstar au départ.<br />

Le Carvee Bee impressionne par sa maniabilité et sa grande autonomie<br />

grâce à la seconde batterie fournie. Comme il se replie facilement,<br />

c'est la base idéale pour le «dernier kilomètre».<br />

Profitez de vos voyages en toute sérénité avec 2 batteries power!<br />

Batterie remplaçable<br />

Commander sur: www.touringshop.ch ou Tél. 032 675 00 80<br />

Prière de se munir de la carte de membre TCS.


JEUX & GAINS<br />

3 de gagner<br />

GRANDES CHANCES<br />

CHANCE 1 – JEU POUR LES LECTEURS<br />

GAGNEZ un smartphone Huawei Mate 30 Pro 128 Go<br />

Valeur CHF 849.–<br />

Date limite de<br />

parti ci pation pour<br />

tous les jeux:<br />

19 mars<br />

<strong>2020</strong><br />

Le design et la finition du Mate<br />

30 Pro de Huawei répondent<br />

à toutes les attentes. Le cadre<br />

en aluminium et l’écran de 6,5”<br />

sont légèrement arrondis.<br />

Avec 4200 mAh, la batterie est<br />

extraordinairement grande et,<br />

après une utilisation intense,<br />

environ 50 pour cent de son<br />

autonomie sont encore disponibles<br />

le soir. Les appareils photos<br />

sont tout simplement excellents.<br />

Le smartphone offre des<br />

fonctions IA supplémentaires,<br />

telles que la reconnaissance<br />

des objets et le compteur de<br />

calories .<br />

Combien de kilomètres vont<br />

parcourir les trois ours transportés<br />

du Zoo de Servion à<br />

celui de Hamerton?<br />

Envoyez tmf031 xxx (xxx =<br />

kilomètres) par SMS au 5555.<br />

CHANCE 2 – SUDOKU 1<br />

CHANCE 3 – SUDOKU 2<br />

1 9 5 3<br />

6 2 1<br />

7 3 4 8<br />

9 2 6 5<br />

1 8<br />

2 4 8 5<br />

9 2 8 3<br />

4 9 3<br />

3 9 4 5<br />

5 6 2<br />

4 5 7<br />

2 4 1 3<br />

8 7 2 6 1<br />

4 3<br />

1 2 3 6 8<br />

3 1 7 4<br />

7 8 2<br />

6 7 3<br />

GAGNEZ une tablette Apple iPad mini 7,9” Wi-Fi<br />

Valeur CHF 449.–<br />

L’iPad mini ne pèse que 300 g et ne<br />

mesure que 6,1 mm d’épaisseur. Il offre<br />

des performances optimales avec sa<br />

puce bionique A12 et est jusqu’à 3 fois<br />

plus rapide que son prédécesseur. L’autonomie<br />

de la batterie, qui peut atteindre<br />

10 heures, est suffisante pour<br />

toute la journée. L’écran offre une luminosité élevée, un vaste<br />

spectre de couleurs et un revêtement antireflet. Le nouvel iPad est<br />

un outil de travail parfait pour les déplacements, mais aussi une<br />

tablette optimale pour jouer et regarder des films.<br />

Complétez la grille pour trouver les chiffres figurant dans les cases<br />

rouges. Envoyez un SMS avec tmf032 et les trois chiffres au 5555.<br />

GAGNEZ un portable outdoor Crosscall Shark-X3<br />

Valeur CHF 119.–<br />

Crosscall est le spécialiste des portables outdoor.<br />

Le modèle Shark-X3 est particulièrement adapté<br />

aux personnes en contact avec l’eau, en particulier<br />

l’eau de mer corrosive. Par exemple, l’appareil ne<br />

coule pas. Il est étanche jusqu’à 60 minutes à une<br />

profondeur de 2 mètres. Il peut même envoyer des<br />

signaux lumineux sous la mer ou un SMS d’urgence<br />

automatique. Le système de nuit dispose d’une<br />

puissante lampe de poche et d’une LED rouge.<br />

Un sifflet intégré dans le boîtier permet d’envoyer<br />

un appel d’urgence.<br />

Complétez la grille pour trouver les chiffres figurant dans les cases<br />

vertes. Envoyez un SMS avec tmf033 et les trois chiffres au 5555.<br />

Tous les SMS coûtent CHF 1.50.<br />

Participation possible par courrier. Envoyez la<br />

solution du jeu à l’adresse TCS, Verlag <strong>Touring</strong>,<br />

Case postale, 3024 Berne.<br />

Tous les lecteurs de <strong>Touring</strong> de Suisse et du Liechtenstein (de plus de 16 ans) peuvent participer au concours.<br />

Les collaborateurs du TCS et les membres de leurs familles sont exclus. Les gagnants des «concours et tirages<br />

au sort <strong>Touring</strong>» seront tirés au sort parmi les personnes ayant répondu correctement et seront informés personnellement.<br />

Les prix ne seront ni échangés ni versés en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée<br />

au sujet des concours ou du tirage au sort. Tout recours juridique est exclu.<br />

106 touring | mars <strong>2020</strong>


#<br />

Articles de marque<br />

aux meilleurs prix<br />

Pour les lecteurs<br />

du journal «touring» une<br />

réduction jusqu’à 50%<br />

Les «meilleures» pour les<br />

loisirs et la randonnée<br />

Pour homme et femme!<br />

Éléments<br />