25.05.2022 Views

Foodtec FR 02 2022

Create successful ePaper yourself

Turn your PDF publications into a flip-book with our unique Google optimized e-Paper software.

Platforme pour l’industrie agroalimentaire et des boissons

NO 01

2022

MAI - JUIN

Platforme pour l'industrie agroalimentaire ̵ foodtec.be/fr/ 2022

1

NO

Toujours les bonnes

informations sur

vos étiquettes

Arrêtez le surdosage

FoodTec.be/fr

Quand la chaleur

doit être maîtrisée


Des couleurs plein la vue !

Capteurs de pression compacts avec affichage lumineux à 360°

et couleurs personnalisables

256 couleurs

A personnaliser pour :

Mesure en cours

Commutation du capteur

Dysfonctionnement du process

Design compact

15 cm

Raccordement

hygiénique

Paramétrage

via smartphone

300,- €

VEGABAR 39 G½"

www.vega.com/vegabar


L‘AUTOMATISATION DANS

VOTRE ENTREPÔT

L‘automatisation de votre entrepôt garantit une augmentation

de capacité de stockage. Outre la flexibilité et l‘optimisation des

coûts que cela entraine, elle permet également d’amélioré son

efficacité et son processus logistique.

Nos équipes sont disponibles, dévouées et disposent d‘une

grande expérience industrielle pour comprendre vos défis et

les traduire en un concept intra logistique adapté et sur mesure

avec un ensemble de services optimaux.

ssi-schaefer.com


Mesure continue du débit

même avec du gaz ou de l‘air

enfermé jusqu‘à 100%

OPTIMASS 1400 – Coriolis-Débitmètre massique avec Bluetooth

• Solution rentable pour une mesure précise du débit massique, densité, volume,

température, concentration et teneur en matières solides

• Plage de mesure de 48 à 170 000 kg/h

• Double tube droit en acier inoxydable (EHEDG, 3A ; EC1935/2004, FDA)

• Bride DN15 ...100, température -40º à +130º C

• Facile à installer, insensible aux effets de l‘installation et du processus

• Facile à vidanger et à nettoyer (CIP/SIP)

krohne.link/optimass-1400-be

KROHNE Belgium NV

Spuibeekstraat 5, 2800 Mechelen

www.krohne.be

produits solutions services


ÉDITORIAL

LE ROSEAU PLIE MAIS NE ROMPT PAS !

Au moment d’écrire ces lignes, le conflit se poursuit en Ukraine, avec son lot de victimes, de dommages

matériels et de désolation poignante. Comme dirait Obélix, « ils sont devenus fous … ces Russes ! ». Et

ceci, aux portes de l’Europe. Quelle ironie du sort quand on songe que la capitulation de l’Allemagne

nazie a été signée le 8 mai 1945 et que, septante-sept ans plus tard, le président russe s’enlise dans

un discours guerrier suranné, alimenté par des rêves de gloire et de grandeur d’une autre époque. Et

depuis fin février 2022, le monde est totalement chamboulé. Flambée des prix de l’énergie, hausses

vertigineuses du prix des matières premières …, la spirale à la hausse semble sans fin.

Certes, la riposte s’est organisée en Occident. L’Union européenne a, entre autres, décrété tout un

arsenal de mesures pour ramener le dirigeant russe à la raison. Sans grande réussite, à ce jour. Hélas,

les conséquences se font bel et bien ressentir dans notre vie quotidienne. Il suffit de se rendre

à la pompe à essence pour mesurer l’ampleur du désastre. Les prix de l’énergie battent tous les

records ! Force est de constater également que notre secteur de l’alimentation subit de plein fouet

les répercussions économiques de la guerre. Si le grenier à blé qu’est l’Ukraine devait se tarir pour

une (longue) durée encore indéterminée, nul doute qu’une visite chez le boulanger ne véhiculera

plus le même plaisir.

Et c’est aussi ici que réside un autre paradoxe, des plus pervers. La crise sanitaire, et les confinements

successifs, nous a incité à retrouver le chemin des artisans et des producteurs locaux, à réapprécier les

saveurs incomparables des produits du terroir. Le consommateur lambda se préoccupe de sa santé et

souhaite connaître l’origine des produits. La traçabilité, de la fourche à l’assiette, est primordiale. Et il

s’interroge sur son empreinte écologique. Or voilà donc que le spectre d’une pénurie de matières premières

agricoles flotte au-dessus de nos têtes. Le timing ne pouvait pas être plus mal choisi.

Mais nous le savons tous, le secteur a toujours su faire preuve de résilience et d’une souplesse

de réaction peu commune face à l’adversité. D’ores et déjà, petits et grands acteurs de la chaine

alimentaire s’efforcent de trouver des alternatives au manque de matières premières essentielles,

d’adapter les recettes existantes sans sacrifier l’expérience gustative, de repenser les processus de

production et de proposer des nouveautés séduisantes…

Le savoir-faire et les connaissances de nos entreprises sont et restent le moteur de l’innovation. Les

efforts tendent constamment à apporter la réponse appropriée aux besoins et aux exigences actuelles

du consommateur. Durabilité, santé, traçabilité, transparence et commodité restent les valeurs clé pour

sécuriser l’avenir du secteur. Mais il convient de s’y préparer au mieux. Et cela commence par la recherche

d’informations pertinentes. Nous vous apportons notre concours dans cette édition.

Bonne lecture!

Luc Ophals


Mul mediaal kennispla o rm voor de voedingsverwerkende- & drankenindustrie

Année 1 • numéro 1 • 2022

Paraît 2 x par an

ÉDITEUR

SOMMAIRE

Domein De Herten

Hertsbergsestraat 4

B-8020 Oostkamp

+32 50 36 81 70

info@louwersmediagroep.be

louwersmediagroep.be

RÉDACTION FINALE

Luc Ophals

ÉQUIPE DE RÉDACTION

Luc Ophals, Valérie Couplez, Johan Debaere,

Elise Noyez

GESTION DE PROJET

Alexander Dewaele

a.dewaele@louwersmediagroep.be

+32 477 22 41 29

SECRÉTARIAT

Sarah Dierick, Elke Kina, Riana Holley

traffic@louwersmediagroep.be

PUBLICITÉ

Un PDF en haute résolution doit être fourni via

AdPortal. Si vous n’avez pas encore reçu de lien

pour le téléchargement, envoyez un mail à

traffic@louwersmediagroep.be

ABONNEMENT

Belgique: € 54,00 par an, hors TVA

Hors Belgique: € 90,00 par an, hors TVA

ING BE33 3631 9320 5246

BIC: BBRUBEBB

À l’att. de: Louwers Mediagroep

avec mention: Foodtec

Information sur les abonnements:

+32 50 36 81 70

CHANGEMENT D’ADRESSE

A signaler par écrit au moins 3 semaines avant le

déménagement à :

Hertsbergsestraat 4, B-8020 Oostkamp

RÉSILIATION

Sans avis écrit de résiliation deux mois avant

la fin de la période d’abonnement, celui-ci est

automatiquement prolongé d’un an.

LECTEURS CONTRÔLÉS

Foodtec est distribué par abonnement et par diffusion

ciblée et contrôlée vers: l’industrie complète

de l’alimentation et des boissons, dont la viande,

le poisson, les mollusques et crustacés, les fruits

et légumes, les huiles et les graisses, les produits

laitiers, les pâtes alimentaires, le fourrage, le tabac,

les fabricants, les grossistes et les importateurs.

GRAPHISME/DIRECTION ARTISTIQUE

studio@louwersmediagroep.be

IMPRESSION

Drukkerij Pattyn, Veurne

Aucune partie de cette publication ne peut être reprise ou

reproduite sans l’autorisation écrite de l’éditeur et sans mention

de la source. Bien que ce magazine ait été réalisé avec le plus

grand soin, éditeur et auteurs ne peuvent être tenus responsables

de la justesse et de l’exhaustivité de l’information. Ils n’acceptent

en conséquence aucune responsabilité pour les dommages de

toute nature, résultant d’actions et/ou de décisions basées sur

cette information.

8 Tendances dans l'alimentation : que recherchent les consommateurs en 2022 ?

10 Les yeux et le cerveau d’un AGV combinés en une seule plateforme

12 Quand opter pour la saumure prête à l'emploi plutôt que pour le sel sec ?

16 D’un entrepôt manuel à un entrepôt entièrement automatisé

20 Quand la chaleur doit être maîtrisée

24 Carte blanche : Une guerre qui se ressent jusque dans les rayons

de nos magasins

26 La solution de lubrification adéquate pour chaque processus HACCP

28 La passion pour les bandes transporteuses se traduit par un service 24/7

30 Des vannes de régulation en inox adaptées à l'industrie alimentaire

34 Vers un environnement de travail sûr ? Matière à réflexion

36 Des lieux de travail sûrs grâce à des solutions de sécurité appropriées

et au partage des connaissances

39 Pour une finition parfaitement hygiénique

40 Toujours les bonnes informations sur vos étiquettes

42 Un regard indépendant plus aiguisé aide à maîtriser la sécurité alimentaire

46 Le magasin automatisé offre une solution au manque d'espace de stockage

48 Mesure de débit réussie même en cas d'inclusion de gaz

50 Se débarrasser de la saleté incrustée

52 Comment l'impression et le codage intelligents peuvent optimiser

votre production

54 Arrêtez le surdosage

56 La co-création comme moteur de l'innovation dans l'industrie alimentaire

60 L'automatisation industrielle réinventée

62 Quelle est la résistance au stress de nos entreprises alimentaires ?

64 Partenaires de Foodtec


10

12

38

26

52

40

Couverture:

Vega

42 48

Pour rester gratuitement au courant de

l’actualité, suivez-nous sur les réseaux

sociaux et inscrivez-vous à notre newsletter.

www.foodtec.be/fr

50


Texte Valérie Couplez | Photos iStock

Tendances dans

l'alimentation : que recherchent

les consommateurs en 2022 ?

De plus en plus de produits à base de plantes apparaissent dans les rayons des chaînes de distribution. Les consommateurs considèrent que ces produits sont plus sains et meilleurs pour la planète.

Après une année sans éclat comme 2021, au cours de laquelle les entreprises alimentaires ont été maintenues sous pression constante par les conséquences de la

pandémie du coronavirus, une nouvelle année a commencé. Mais quelles seront les tendances de l'industrie alimentaire cette année ?

La responsabilité envers notre planète est une

responsabilité partagée. Une idée qui convainc

de plus en plus de consommateurs. Cela signifie

qu'ils recherchent également de plus en

plus de produits et de services dans le segment

alimentaire auprès de fournisseurs qu'ils qualifient

de durables. Quiconque veut résister au

regard plus sévère des consommateurs en tant

que marque devra faire des choix responsables

et communiquer de manière transparente pour

gagner leur confiance. Un instrument qui peut

être utile à cet égard est l'Eco-score, similaire au

Nutri-score pour les produits alimentaires sains,

qui indique dans quelle mesure un produit a

été fabriqué de manière durable, mais aussi

comment l'emballage peut être recyclé par la

suite. Une chaîne de magasins belge a déjà

commencé à distribuer de tels points.

Innovation avec les plantes et

la technologie

De plus en plus de produits à base de plantes

apparaissent dans les rayons des chaînes de

distribution. Les consommateurs considèrent

que ces produits sont plus sains et meilleurs

pour la planète. Toutefois, cela ne signifie

pas qu'ils doivent être sans goût. Ils doivent

avoir un goût et une sensation en bouche

authentiques pour être largement acceptés.

Les entreprises du secteur alimentaire

peuvent même aller plus loin et rapprocher

la technologie de la table. Songez à la viande

à base de cellules ou aux protéines créées à

partir de l'air, ou encore aux services tels que

la nutrition personnalisée. 40 % des consommateurs

se disent ouverts à ces innovations

maintenant qu'ils ont goûté à l'effet obtenu

sur les produits à base de plantes. La moitié

des consommateurs pense que cela pourrait

être l'avenir de l'industrie alimentaire.

Manger autrement ailleurs

La pandémie nous a également fait réfléchir à

la manière dont nous voulons nous restaurer

hors de notre domicile. En conséquence, les

exigences des consommateurs sont allées

crescendo. Nous nous attendons à voir des

technologies qui peuvent contribuer à créer

un environnement plus sûr. Des codes QR

qui affichent le menu à la technologie sans

contact pour retirer les aliments. Des concepts

qui sont devenus si populaires ces derniers

mois qu'aujourd'hui la moitié des consommateurs

dans le monde se dit intéressée par

l'essai de nouveaux concepts technologiques.

8


Ils pensent, par exemple, à la livraison par

drones. Ce qu'ils attendent non seulement de

leurs restaurants ou de leurs chaînes de distribution,

mais aussi des marques alimentaires

elles-mêmes. Ils attendent avec impatience

des services à domicile susceptibles de leur

apporter davantage de lien social.

La nutrition, clé du bien-être

L'amour passe par l'estomac, mais la santé aussi.

Deux tiers des consommateurs du monde

entier estiment qu'un régime équilibré est la

clé d'un bien-être global. Ils pensent notamment

que les niveaux d'immunité et d'énergie

dépendent de la nutrition. Et même s'ils ne

savent pas exactement quels ingrédients auront

le plus grand impact sur leur santé et leur

bien-être, ils sont prêts à écouter. Les marques

alimentaires qui réussiront seront celles qui

engageront un dialogue constructif avec leurs

clients pour les aider à comprendre tout le potentiel

des ingrédients sur leur santé.

Retour aux sources

Les consommateurs apprécient de plus en

plus la fonctionnalité, la fraîcheur et l'authenticité

des produits alimentaires locaux. Ceux

qui ont découvert des fournisseurs locaux

pendant la pandémie prévoient de continuer

à s'approvisionner auprès d'eux à l'avenir. En

particulier, l'importance du facteur fraîcheur

a énormément augmenté ces derniers mois,

d'autant plus que nous mangions de plus

en plus à la maison. Les marques internationales

tentent d'y répondre de différentes

manières. En racontant une histoire sur l'origine

de leurs produits et ingrédients ou en

les livrant avec des profils de saveurs en

fonction de la région. ■

« Les consommateurs apprécient de plus en plus la fonctionnalité,

la fraîcheur et l'authenticité des produits alimentaires locaux. »

L'amour passe par l'estomac, mais la santé

aussi. Deux tiers des consommateurs

du monde entier estiment qu'un régime

équilibré est la clé d'un bien-être global.

9


Texte Valérie Couplez | Photos ifm electronic

Les yeux et le cerveau

d’un AGV combinés

en une seule plateforme

Pour faciliter la tâche des développeurs d'applications AGV, ifm electronic lance un portail pour développeurs avec l'O3R Perception Platform.

La progression des AGV est inarrêtable. La pénurie de personnel oblige les entreprises de production à automatiser également leurs processus logistiques. Mais qui dit

AGV, dit aussi technologie de vision. Les caméras et les scanners doivent s'assurer que l’AGV se déplace sur le sol sans collision. Ce n'est pas la plus facile des tâches de

programmation. C'est pourquoi ifm electronic a lancé l'O3R Perception Platform, que les visiteurs du salon Indumation ont eu l’occasion d’admirer en direct sur le stand

612. Une révolution dans le traitement numérique de l'image qui garantit des temps de réponse et de programmation plus rapides.

Le A de AGV symbolise l'autonomie. Le point de départ de ces applications

est donc de laisser l’AGV effectuer ses tâches avec le moins

d'interaction humaine possible. « Les AGV doivent donc être capables

d'identifier à temps les obstacles sur leur chemin pour éviter les collisions

», explique Kenneth Van de Perre, spécialiste des produits ifm.

« Cela se fait en combinant les données de différents scanners et capteurs,

de sorte que l’AGV obtient une vue à 360° de son environnement.

Cette tâche exige la puissance de calcul nécessaire pour traiter

tout cela quasi en temps réel. Plus l’AGV peut réagir rapidement, plus

il peut faire son travail de manière sûre et flexible. »

Faire réagir les AGV plus rapidement

Avec l'O3R Perception Platform, ifm electronic offre désormais une

nouvelle solution bienvenue pour ce marché. Van de Perre : « Le

point de départ du développement était de fabriquer une unité distincte

capable de prendre en charge l'ensemble du traitement des

Avec l'O3R Perception Platform, les AGV peuvent anticiper plus rapidement,

pour plus de sécurité et de flexibilité dans le déplacement.

10


L'O3R Perception Platform est une unité séparée qui peut prendre en charge

le traitement complet des images dans et autour du AGV.

images à l'intérieur et autour de l’AGV. Une solution toute prête qui

envoie ensuite à l’AGV uniquement les signaux dont il a besoin pour

contourner les obstacles ou s'arrêter en toute sécurité à l'approche

de personnes. » Cela crée également de nouvelles opportunités pour

ajouter de l'intelligence artificielle et laisser l’AGV apprendre. En effet,

la puissance de calcul disponible est suffisante. L'O3R Perception

Platform se compose d'une tête de caméra compacte. « Néanmoins,

plusieurs technologies y sont combinées : une caméra 3D temps

de vol, une caméra 2D RGB et une source de lumière infrarouge »,

ajoute Van de Perre. D'autre part, il y a la VPU (virtual processing unit),

qui traite toutes les données d'image en temps réel. Jusqu'à six têtes

de caméra peuvent être installées dans cette unité ou le système de

capteurs existant de l’AGV peut être connecté. Le VPU comporte également

deux ports Ethernet et deux ports USB ainsi qu'une mesure

inertielle intégrée.

Programmation plus rapide des AGV

Grâce à ce matériel intelligent, l’AGV peut déjà anticiper plus rapidement,

pour plus de sécurité et de flexibilité dans les déplacements.

Pour faciliter la tâche des développeurs de telles applications, ifm

electronic a lancé un portail pour développeurs avec l'O3R Perception

Platform. « Avant de commencer à développer O3R, nous avons

« Plus l’AGV peut réagir rapidement,

plus il peut faire son travail

de manière sûre et flexible. »

écouté les développeurs d'applications de vision pour la robotique

mobile. Ils se sont surtout heurtés à la complexité de l'intégration

des données visuelles dans les mouvements des AGV et de la rétroaction

nécessaire. Via le portail, nous mettons donc à disposition des

applications et des modèles open source qui facilitent la programmation

de ces applications. Un bon exemple est la « modulation de

code ». Les développeurs peuvent s'en servir pour créer un nuage

de points robuste sans avoir à faire de compromis sur la fréquence

d'images (temps de traitement). En effet, ils n'ont plus besoin de filtrer

les interférences. Un avantage supplémentaire est qu'ils peuvent

traiter les données dans le cadre d'ingénierie qui leur est familier.

Songez à C++, Python, Docker, ROS... À Indumation, les visiteurs ont

pu constater par eux-mêmes le temps qu'ils peuvent désormais gagner

en programmant un AGV », conclut Van de Perre. ■

11


Texte & Photos ZOUTMAN

Quand opter pour la saumure prête à

l'emploi plutôt que pour le sel sec ?

Nombre d’entreprises alimentaires salent leurs produits avec du sel sec ou transforment d'abord le sel en saumure. Si la consommation de sel augmente en production,

la manipulation de sel sec peut alors s'avérer fastidieuse et alourdir la charge de travail du personnel. En optant pour la saumure prête à l'emploi, il est possible d'alléger

les coûts de manutention tout en optimisant l'ergonomie.

Saumure prête à l'emploi vs

sel en sacs ou big bags

La manipulation du sel sec en sacs ou en big

bags réclame de l’attention. Il faut sans cesse

garder un œil sur les stocks - ce qui, du reste,

n’est pas une tâche aisée quand il s'agit de sel

en silo – et se réapprovisionner en temps et

en heure. Le magasinier doit décharger les

camions et stocker les palettes. Les opérateurs

doivent ensuite déplacer de lourds sacs

de sel. Ceci est loin d’être efficace, et encore

moins ergonomique.

Au vu de toutes ces opérations manuelles, le

coût de manutention du sel est plusieurs fois

supérieur au prix du sel proprement dit. À

titre d’exemple, le coût de la transformation

en régie du sel sec est jusqu'à 40 % supérieur

à celui de la saumure prête à l'emploi. La saumure

est une solution d'eau salée qui peut se

stocker dans une simple cuve sur site.

Une tuyauterie en acier inoxydable achemine

automatiquement la saumure de cette cuve

vers les différentes lignes de production. Aucune

manutention manuelle n’est requise.

Des entreprises en pleine croissance telles

que Paulig, Gourrmand et Aigremont ont

déjà renoncé au sel ensaché pour passer avec

succès à la saumure prête à l'emploi.

Une certaine quantité d'eau et de sel entre

dans la composition de leurs pâtes et margarines.

Avec la saumure, elles disposent de

deux ingrédients en un et alimentent directement

aussi leurs adoucisseurs d’eau. Le per-

Une tuyauterie en acier inoxydable ou en plastique

achemine automatiquement la saumure de cette cuve

vers les différentes lignes de production

Choisir une saumure prête à l’emploi, une solution d’eau et de sel, entraîne une sérieuse économie

sur les coûts de manutention et améliore en même temps l’ergonomie dans l’atelier.

12


sonnel est également satisfait car il n’est plus

contraint de soulever et porter des sacs lourds.

Saumure prête à l'emploi vs

saumure fabriquée sur site

Dans certains cas, l’entreprise choisit

de produire elle-même sa saumure, par

exemple avec un silo dissolveur. Cependant,

cette méthode nécessite un gros investissement

de départ et un entretien régulier

en raison de la corrosion causée par la

poussière de sel sec. En outre, il n'est pas

évident de maintenir une concentration de

sel constante dans la saumure. La saumure

prête à l'emploi vous permet d'éliminer

cette étape intermédiaire.

Goût optimal, effort minimal

La saumure prête à l'emploi est une alternative

intéressante pour les entreprises dont la

consommation en eau et en sel est croissante

et qui sont désireuses de simplifier leur production

et de gagner en ergonomie. ZOUT-

MAN, producteur de sel belge, vous propose,

sous la marque MARSEL® LIQUID, une saumure

de qualité alimentaire prête à l'emploi,

avec une concentration constante et les additifs

souhaités. De plus, ZOUTMAN surveille le

niveau de saumure dans la cuve, 24h/24, 7j/7,

et s’occupe du réapprovisionnement en cas

de nécessité. Vous ne serez donc jamais en

rupture de stock. Et tout cela avec un minimum

d’effort. ■

‘Le coût de la transformation en régie

du sel sec est jusqu'à 40 % supérieur à celui de

la saumure prête à l'emploi’’

MARSEL® LIQUID

L’eau et le sel sont indispensables dans

de nombreux processus alimentaires.

Généralement, ils sont achetés

séparément et mélangés par la suite,

éventuellement à d’autres ingrédients. Si

la production augmente, ce processus

de mélange peut être fastidieux et

éprouvant pour le personnel. Choisir

une saumure prête à l’emploi entraîne

une sérieuse économie sur les coûts

de manutention et améliore en même

temps l’ergonomie dans l’atelier. La

saumure est une solution d’eau et de

sel qui est stockée prête à l’emploi dans

une simple cuve sur votre site. Une

tuyauterie en acier inoxydable achemine

automatiquement la saumure de

cette cuve vers les différentes lignes de

production, où elle est facilement dosée.

Des entreprises en pleine croissance

telles que Paulig, Gourrmand et

Aigremont sont déjà passées avec succès

à la saumure prête à l’emploi.

La saumure prête à l'emploi est une alternative intéressante pour les entreprises dont la consommation en eau et en sel est croissante

13


Productivité élevée sans compromis

Les robots Stäubli répondent aux exigences les plus

strictes en matière d’hygiène et de sécurité pour la

production agroalimentaire. Ils permettent de réaliser

tous les process avec précision, fiabilité, productivité

et une collaboration Homme-robot en toute sécurité.

Stäubli – Experts in Man and Machine

www.staubli.com

ROBOTICS

Spécialiste de la

conception hygiénique pour

l’industrie agroalimentaire

Stäubli Benelux N.V.

Tel. +32 56 36 40 04, robot.be@staubli.com


Texte SSI SCHÄFER | Photos SSI SCHÄFER

D’un entrepôt manuel à un

entrepôt entièrement automatisé

Lantmännen Unibake est l’un des plus grands fabricants de produits de boulangerie au monde, avec 36 boulangeries situées dans plus de 20 pays. Les racines de

l’entreprise se trouvent en Suède et elle est issue d’une coopérative de 25 000 agriculteurs suédois qui sont toujours actionnaires aujourd’hui. Une large gamme de

produits bake-off surgelés (pain, restauration rapide, produits salés et sucrés) est livrée quotidiennement aux circuits de restauration et de vente au détail dans plus

de 60 pays dans le monde. L’accent est mis sur l’Europe du Nord et de l’Ouest, et l’entreprise se développe en Europe de l’Est. En outre, des livraisons sont également

effectuées en Amérique et en Afrique du Sud.

La philosophie de Lantmännen Unibake est de créer de manière responsable

une société durable. Sa devise est donc : « Du champ à la

fourchette ». L’entreprise gère elle-même l’ensemble de la chaîne écologique.

Depuis les cultures jusqu’aux bâtiments, en passant par la

production de machines et de produits.

Pain congelé à cuire

L’activité principale de Lantmännen Unibake est la production de

pain à cuire. L’une des usines et l’UDC (le centre de distribution Unibake)

sont situés à Londerzeel. Tous les produits y sont stockés à

-23 °C. C’est sur ce site que sont produits 98 % du pain à cuire distribué

aux supermarchés des Pays-Bas et de Belgique. Nous nous

entretenons avec Yves Claes, responsable de la chaîne d’approvisionnement,

Paul Rigaux, responsable de la logistique et Eddy Clais,

coordinateur de l’entrepôt.

Les exigences des clients garantissent un flux

de stockage parallèle

Yves Claes explique les défis de Lantmännen Unibake. « Ces dernières

années, nous avons assisté à une augmentation du nombre et de la

diversité des produits de boulangerie à cuire. Cela signifie que Lantmännen

Unibake doit être constamment flexible afin de répondre aux

souhaits et aux besoins des clients. Un produit différent implique toujours

un stockage supplémentaire. Cela signifie qu’en raison de ces

exigences client, deux flux parallèles de produits différents, en plus de

toutes les autres variantes, doivent être stockés. Cela exige un effort

supplémentaire de notre logistique. »

« Nous avons fait construire par SSI SCHÄFER un centre de distribution

entièrement automatisé. C’est un élément essentiel de notre

chaîne. L’UDC est directement lié à notre boulangerie. Nos produits

Système de convoyeurs entièrement automatisé.

16


Systèmes de convoyeurs avec rayonnages à palettes.

Table tournante pour convoyeur.

vont dans le congélateur via un pont transporteur. Ces mouvements

ne doivent pas être interrompus. En cas de problème, il faut une

résolution immédiate. SSI SCHÄFER dispose du réseau, des connaissances

et de l’expérience nécessaires pour assurer la continuité de ce

processus. Cela nous permet de nous concentrer sur notre activité

principale : la production de pain. De cette façon, la RM Team (équipe

de maintenance résidente) s’occupe de tout pour nous. », confie Paul

Rigaux, Responsable logistique.

Les grands changements sont principalement la vitesse et la capacité

que nous avons pu créer dans l’entrepôt. À cela s’ajoutent les exigences

plus strictes que nous imposons aux emballages et aux palettes qui

entrent dans l’entrepôt de congélation à hauts rayonnages. Par conséquent,

il y a moins de dysfonctionnements. Tout cela nous donne de la

flexibilité vis-à-vis de nos clients, mais surtout, avec cette façon différente

de travailler, nous pouvons garantir la qualité. C’est essentiel lorsqu’on

travaille avec des produits alimentaires », poursuit Paul.

Entrepôt de congélation à hauts rayonnages

« L’ancien entrepôt à côté de la boulangerie était trop petit et en mauvais

état. C’était un entrepôt à double usage : en partie conventionnel et en

partie automatisé. Afin d’augmenter la capacité et la rapidité, le choix

s’est porté sur un entrepôt de congélation à hauts rayonnages entièrement

automatisé et prévu pour l’expansion. C’était le premier entrepôt

entièrement automatisé du groupe Lantmännen Unibake », déclare

Eddy Clais avec passion.

L’entrepôt de congélation est un entrepôt autoportant. Les rayonnages

servent également de structure de soutien pour les parois et le toit. Cette

méthode de construction permet d’optimiser les mètres carrés, de sorte

D’un entrepôt manuel à

un entrepôt entièrement automatisé

« Auparavant, nous ne travaillions qu’avec des entrepôts

manuels. Le passage d’un entrepôt manuel à un entrepôt

entièrement automatisé a eu un impact majeur. Avant,

la logistique venait après la production », précise Paul

Rigaux. Parallèlement, l’entrepôt entièrement automatisé

est considéré comme un deuxième environnement de

production. « Ce n’est plus un entrepôt où l’on peut ajouter

quelques personnes pour augmenter la production. Cette

façon différente de travailler nous a permis de faire évoluer

nos processus.

« Grâce à cette automatisation, nous

avons besoin de moins de personnes

dans la zone de congélation et nous

pouvons déployer notre personnel dans la

zone de déchargement et de chargement,

ce qui constitue un environnement de

travail beaucoup plus sûr et agréable. »

que la surface et la hauteur maximales sont utilisées de manière optimale

pour le stockage. L’entrepôt de congélation mesure 32 mètres de

haut, 50 mètres de large et 70 mètres de long. Il y a 9 canaux équipés de

grues SSI EXYZ avec fourches télescopiques pour un stockage en double

profondeur. Cet entrepôt peut stocker 28 500 palettes, EU et IND si une

palette esclave est utilisée.

Séquençage

Paul poursuit : « Comme nos camions font plusieurs arrêts, il est important

que les palettes sortent dans un certain ordre. SSI SCHÄFER a

mis au point un concept ingénieux qui permet de se passer du staging,

c’est à dire de la mise en place préalable. Le système peut préparer au

transport vers le client 140 palettes par heure depuis le stock. Nous

avons l’assurance que, dès que le chef d’équipe sur le quai donne le

feu vert, les palettes sont automatiquement sorties de l’entrepôt de

congélation et se trouvent sur le quai de chargement dans le bon

ordre, en 15 à 20 minutes. » Puis Yves ajoute : « Grâce à cette automatisation,

nous avons besoin de moins de personnes dans la zone de

congélation et nous pouvons déployer notre personnel dans la zone

de déchargement et de chargement, ce qui constitue un environnement

de travail beaucoup plus sûr et agréable. »

Empreinte

« Sur ce site, un beau mariage logistique a été créé entre la boulangerie

et un entrepôt ultramoderne. Par le passé, de nombreux transports

avaient lieu entre la production et divers entrepôts en Belgique. Cela

entraînait des coûts logistiques élevés et c’était moins respectueux de

l’environnement. En construisant l’entrepôt à côté de la boulangerie,

nous avons économisé des coûts, rendu notre processus logistique

interne plus durable et réduit notre empreinte. Cela correspond parfaitement

à notre philosophie », explique fièrement Yves Claes. ❯

17


Entretien prévu de la grue d’entrepôt Exyz par la Resident Maintenance Team.

La grue d’entrepôt Exyz peut être utilisée dans des entrepôts de congélation

jusqu’à -28 °C.

Séquençage des pallettes pour un suivi optimal outbound.

Au fil des ans, la coopération s’est améliorée et s’est énormément

développée des deux côtés. Nous ne faisons plus la différence entre

le personnel de Lantmännen Unibake et celui de SSI SCHÄFER. C’est

devenu une seule équipe et nous nous consultons quotidiennement.

Nous avons également créé une structure de consultation hebdomadaire

et mensuelle. La RM Team travaille à partir d’un plan de maintenance

très complet qui permet de soulager au maximum notre flux

logistique.

La sécurité dans le congélateur

« La sécurité dans le congélateur est primordiale pour nous », dit Paul.

« Pour maintenir la température à un niveau constant de -23 °C, nous

avons opté pour un refroidissement traditionnel. Cela nous permet de

prélever des palettes même au dernier étage de l’entrepôt de congélation.

Actuellement, ce prélèvement se fait par balayage RF, mais nous surveillons

les nouvelles technologies. Le prélèvement manuel est toujours plus

sensible aux erreurs. Actuellement, 99,8 % se passent sans erreurs. Toutefois,

si 100 cartons sont mal prélevés, vous risquez de recevoir 100 réclamations.

Il est important pour nous, en tant qu’entreprise alimentaire,

de ne pas recevoir de réclamations liées à des erreurs de processus logistiques.

Néanmoins, nous avons choisi de confier le prélèvement des cartons

à nos employés en raison du volume moindre à prélever. Cependant,

un employé n’est légalement autorisé à travailler dans le congélateur que

pendant une heure et doit ensuite sortir pendant 10 minutes. La sécurité

ne doit jamais être compromise. C’est pourquoi nous organisons des sessions

de formation avec la Resident Maintenance Team de SSI SCHÄFER.

Nous devons également savoir ce qu’ils font. En effet, en cas de sinistre,

nous devons être en mesure de les assister. »

Resident maintenance team

Eddy Clais travaille chez Lantmännen Unibake depuis plus de 25 ans. Il

est responsable de l’ensemble du fonctionnement technique de l’UDC.

Depuis la mise en service de la chambre froide, une Resident Maintenance

Team (RM Team) de SSI SCHÄFER travaille sur place. À propos de

l’arrivée de la RM Team, Eddy déclare : « Au départ, la coopération ne

s’est pas déroulée comme prévu. Le côté commercial et le service sont

indissociables. Le service est important pour nous et il devait être adapté

à nos besoins et à nos attentes. Nous voulons un partenariat et ne

recherchons pas de fournisseurs. Nous attendons d’un partenaire qu’il

offre le service adéquat qui nous permet de travailler ensemble de manière

constructive. Entre-temps, tous les obstacles ont été surmontés et

le contrat a été entièrement révisé. Nous travaillons désormais avec un

contrat basé sur les performances et des ICP clairs. »

Efficacité maximale dans l’entrepôt à hauts rayonnages.

TCO

Une recommandation sur le Total Cost of Ownership

(coût total de propriété), pas seulement les coûts

d’acquisition mais un calcul de la durée de vie

économique totale, était une condition du contrat,

raconte Yves. « Grâce à cette vue d’ensemble, nous

savons à l’avance quand il faut s’attendre à des coûts

importants. Nous pouvons alors réagir de manière

proactive. Bien sûr, on ne peut pas tout prévoir, mais

nous obtenons une indication très précieuse et

pouvons contrôler et superviser les coûts. »

18


Yves ajoute : « Il est important pour nous de pouvoir nous concentrer

sur notre activité principale. La RM Team est là pour nous faciliter le

travail. Cette RM Team dispose de bons techniciens avec un réseau qui

s’étend bien au-delà du nôtre. Ils peuvent partager des informations «

en interne », mais nous sommes conscients que chaque site est unique.

Ce sont les spécialistes en interne et ils veillent à ce que tout problème

soit résolu immédiatement. Eux aussi sont bien conscients que notre

processus ne doit pas être interrompu. » Eddy poursuit : « Comme les

techniciens peuvent suivre les processus dans l’entrepôt grâce à des caméras

et à la visualisation en direct, ils savent exactement où se situe

toute interruption éventuelle. Des mesures peuvent alors être prises immédiatement.

Parfois, ce n’est même pas la technologie qui cause l’arrêt,

mais simplement un morceau de film mal fixé. À présent, ces techniciens

connaissent bien l’entrepôt et font partie de notre organisation. »

Nous communiquons au quotidien sur la maintenance à effectuer. De

plus, nous nous réunissons chaque semaine pour discuter de tous les

points d’action que nous pouvons mettre en œuvre pour nous améliorer.

Deux fois par an, nous examinons les données de manière approfondie

afin d’obtenir les meilleurs résultats logistiques. Nous ne nous

intéressons pas à une relation fournisseur-client. Nous voulons un

partenariat, confie Eddy Clais, Coordinateur d’entrepôt.

Partenariat

Eddy explique le fonctionnement de la coopération : « Avec SSI SCHÄFER,

je discute de l’installation et de ses performances, des optimisations,

de la maintenance planifiée et des réparations recommandées. Il est

agréable de voir les points faibles ensemble et de réfléchir à des solutions.

Mais il est également bon d’obtenir des conseils ou des idées

concernant le processus. La sécurité est au sommet de nos priorités. Par

exemple, nous avons changé récemment les capteurs de sorte que les

temps d’arrêt dans l’entrepôt de transstockeurs ont été déplacés vers

nos convoyeurs, où une panne est beaucoup plus sûre et plus rapide à

réparer. Nous examinons également s’il est nécessaire d’asservir chaque

palette. Cela prend du temps et nécessite une hauteur supplémentaire,

c’est pourquoi nos palettes les plus hautes ne peuvent pas être stockées

ici pour le moment. Nous acquérons ces connaissances en partageant

les expériences de SSI SCHÄFER provenant d’autres sites. » ■

Charge réduite du flux logistique grâce à l’étroite collaboration.

SIX RAISONS DE CHOISIR SSI SCHÄFER

Stabilité

En tant qu’entreprise familiale financièrement indépendante,

SSI SCHÄFER s’engage à trouver des solutions à long terme.

Vous pouvez compter sur notre équipe d’experts pour travailler

à vos côtés aujourd’hui, demain et dans les années à venir.

Efficacité

Nos solutions sont extensibles et évoluent avec votre

entreprise. La structure modulaire de votre solution vous

permet de mettre à niveau ou de moderniser vos processus

étape par étape à tout moment.

Qualité

En tant qu’expert de l’industrie du recyclage avec un

développement et une production en interne, nous offrons

une gamme de solutions de haute qualité pour répondre à

vos propres défis.

Yves Claes, responsable de la chaîne

d’approvisionnement Lantmännen Unibake

« Il est agréable

de voir les

points faibles

et de réfléchir à

des solutions

ensemble. Mais

il est également

bon d’obtenir des

conseils ou des

idées concernant le

processus. »

Fiabilité

Grâce à notre propre service et assistance à la clientèle, nous

assurons le bon fonctionnement de vos systèmes et processus,

pendant et après la mise en œuvre.

Connaissances

Depuis des décennies, nous sommes à la pointe du

développement de nouveaux systèmes de collecte et

établissons de nouvelles normes en matière de gestion des

déchets grâce à des innovations de haute qualité.

Numérisation

Nos solutions sont toujours à la pointe de la technologie.

Nos experts numériques conçoivent des solutions système

complètes, axées sur les besoins, et des concepts modulaires

qui s’intègrent parfaitement à vos structures existantes et

génèrent une valeur ajoutée immédiate.

19


Texte et photos VEGA

Quand la chaleur doit être maîtrisée

Les processus de COSUCRA débutent sur la terre ferme et se terminent dans la salle blanche. Qu'il s'agisse de matières premières contaminées par du sable ou de

produits conformes aux directives d'hygiène du règlement CE 1935/2004, le VEGAPULS C 21 a réponse à tout. Ce capteur radar VEGA s'adapte aux conditions les plus

diverses et fournit des résultats de mesure fiables sans aucune interférence.

COSUCRA est un producteur de sucre qui a vu le jour à Warcoing en

1852. Au cours des vingt dernières années, l'entreprise s'est transformée

en un spécialiste de la production d'ingrédients végétaux

d'origine naturelle. Le processus commence dans les champs avec

la culture de la chicorée et des petits pois. Lors du traitement ultérieur

de ces matières premières sablonneuses, l'entreprise respecte les

prescriptions d'hygiène les plus strictes. Ainsi, le procédé COSUCRA

pour la production d'inuline, la fibre de la racine de chicorée, répond

aux exigences de la CE 1935/2004 et de l'EHEDG. La chicorée sauvage

existe en deux variétés, en tant que chicorée et en tant que racine

de chicorée. Cette dernière contient environ 16 % d'inuline, une fibre

alimentaire naturelle utilisée pour améliorer la texture et le goût, mais

qui offre également de nombreux avantages sur le plan de la physiologie

nutritionnelle. Par exemple, l'inuline est utilisée comme substitut

d'amidon dans le traitement du diabète. Elle est obtenue par un

procédé à l'eau chaude. Une solution liquide de la racine de chicorée,

réduite à un concentré, est ensuite transformée en fibres alimentaires

sous forme de poudre ou de liquide.

Le processus de filtration exige précision et robustesse de la part du capteur.

Des conditions difficiles

exigent des mesures fiables

« En fait, toutes les conditions problématiques que vous pouvez imaginer

se rencontrent sur notre domaine. Les processus sont poussiéreux,

agressifs, se déroulent à l'extérieur ou en salle blanche, avec des

surpressions ou des dépressions. Et parfois nous sommes confrontés

à de fortes vibrations ou nous évoluons dans des environnements

ATEX », explique Vincent Vercamst, responsable de la maintenance du

département électricité et instrumentation chez COSUCRA, pour décrire

les principaux défis. « C'est pourquoi tous les instruments de mesure

doivent respecter la directive ATEX, mais aussi les spécifications conformes

à la norme EG1935/2004 ou EHEDG. » Depuis plus de 25 ans, VEGA

contribue avec ses instruments de mesure à une production sûre avec

les VEGASON, VEGACAP, VEGADIF, VEGABAR et VEGATOR. « Un rapport

qualité-prix imbattable, une maintenance réduite, une grande fiabilité

à long terme et des produits incroyablement robustes », telles sont en

résumé les raisons qui ont été déterminantes d'après Vercamst.

Le filtre rotatif se situe dans une cuve remplie d'eau et de sable, le sable est aspiré au

bord du filtre à l'aide d'une pompe à vide.

Contrôle très précis du processus de filtration

Le capteur de niveau radar compact VEGAPULS C 21 est une nouveauté.

Ce capteur de niveau radar sans contact est adapté aux applications

simples qui nécessitent néanmoins un haut degré de précision

et de protection. Le processus de filtration en constitue une

20


La contamination et les températures élevées sont caractéristiques du processus.

application typique. Ici, un filtre rotatif tourne dans une cuve remplie

d'eau et de sable. Le sable est aspiré au bord du filtre à l'aide d'une

pompe à vide. « De cette façon, les impuretés de nos produits sont

filtrées par le sable », explique Vercamst. Le capteur VEGA mesure

d'abord la distance entre le capteur et le filtre vide. C'est approximativement

le point zéro. « Nous analysons ensuite la distance entre le

capteur et le filtre rotatif. Cela nous permet de surveiller en permanence

l'épaisseur de la couche de sable dans la zone critique. En effet,

l'épaisseur influe sur la qualité de filtration du produit », ajoute Vercamst.

« Dans le passé, nous rencontrions toujours des problèmes de

stabilité du sable, ce qui entraînait des coûts élevés. Grâce au capteur

VEGA, le processus de filtration peut maintenant être contrôlé très

précisément », résume Vercamst.

En remplacement de l'inspection visuelle

L'avantage du VEGAPULS C 21 est que le capteur fournit des résultats

de mesure précis, indépendamment du milieu ou du processus

et des conditions ambiantes. Grâce à la forte focalisation de la technologie

80 GHz, le signal radar peut être dirigé vers le milieu à mesurer

quasi au millimètre près. Les interférences, dues par exemple

à l'encrassement du système d'antenne, sont tout simplement supprimées.

En même temps, le capteur est si petit qu'il peut être installé

n'importe où. Cet avantage est particulièrement important sur

les sites existants où tout a déjà trouvé sa place. Jusqu'à présent, le

processus de filtration dans l'usine de chicorée était généralement

contrôlé visuellement par les opérateurs. « Nous avons essayé avec la

technologie laser ou ultrasonique, mais la fiabilité de cette dernière

laissait à désirer. Les équipements d'autres fabricants n'étaient pas

non plus à la hauteur des exigences du processus », se souvient Vercamst.

Ce n'est qu'avec le VEGAPULS C 21 compact que le processus

a pu être stabilisé en termes de précision, de fiabilité et de répétabilité

des mesures. L'équipe de Vercamst a également été impressionnée

par la résistance du capteur à la vapeur et aux projections d'eau.

Grâce à Bluetooth et à la structure de commande intuitive, le nouveau

capteur a été installé en un rien de temps. Un concept qui a convaincu

Vercamst pour d'autres points de mesure également : « Entre-temps,

nous remplaçons progressivement les capteurs peu fiables par des

instruments VEGA partout où cela est possible. » ■

Ce n'est qu'avec le VEGAPULS C 21 compact que le processus chez COSUCRA s'est

stabilisé en termes de précision, de fiabilité et de répétabilité des mesures.

21


Un réfractomètre gratuit

à partir de 200 litres

de fluide de coupe

Utiliser le code

#promo-réfractomètre

lors de votre commande

Order online

www.verolub.com


BELTZ 247 installe, répare et entretient

les convoyeurs et les systèmes de transport

dans l’industrie alimentaire et l’industrie du vrac.

La qualité de nos produits et de notre service

est de la plus haute importance pour nous. Nos

équipes de montage expérimentées sont prêtes

à intervenir 24 heures sur 24, 7 jours sur 7,

nous gardons constamment un stock important

de produits de fournisseurs exclusivement

européens, et nous utilisons uniquement les

technologies les plus modernes dans notre atelier

flambant neuf. Le résultat ? Plus de qualité,

moins de défaillances et d’arrêts, et donc des

coûts de production plus faibles. BELTZ 247 :

Notre passion, votre succès !

Beltz 247 - Industrielaan 15, 8810 Lichtervelde - Tél. : +32(0)51/49.03.99 - Gsm +32(0)496/16.00.73

Beltz_1-2 adv.indd 1 16-05-2022 14:27

Vannes de régulation en INOX

adaptées à l’industrie alimentaire

“Comme client, j'ai bénéficié du meilleur

service pendant et après mon achat.”

Client satisfait

Ovenstraat 29

BE-8800 Roulers

Tél: 051 20 71 41

E-mail: sales@fluxer.be

www.fluxer.be

Naamloos-2 1 17-05-2022 12:39


24

Carte blanche


Carte blanche

Bart Buysse

CEO Fevia

Une guerre qui se ressent jusque

dans les rayons de nos magasins

Le flux de communiqués inquiétants et d'images déchirantes en provenance d'Ukraine ne laisse personne

indifférent. Il est clair que la guerre a un impact humanitaire incroyablement lourd. Ces dernières semaines,

de nombreuses entreprises alimentaires belges ont également lancé des campagnes pour aider aussi bien

les victimes sur place que les réfugiés dans notre pays. Mais les conséquences du conflit entre l'Ukraine et la

Russie se ressentent déjà aussi chez nous et entraînent un nouveau « stress test » dans la chaîne alimentaire.

Les entreprises alimentaires sont aujourd'hui confrontées à une épreuve sans précédent qui s'ajoute à la

pénurie et à l'explosion des coûts qui prévalent déjà.

La première cause est, bien entendu, la pénurie de diverses matières premières et d'emballages, qui a été

fréquemment abordée dans les médias ces derniers jours. Ainsi, les raffineries européennes d’huiles végétales

achètent 35 % à 45 % de leur huile de tournesol en Ukraine. De nombreux producteurs recherchent

désormais des alternatives, qui sont évidemment beaucoup plus coûteuses. En outre, les fabricants de pain

et de produits de boulangerie, de pâtes et de biscuits, qui utilisent la farine blanche et la farine bise comme

ingrédients, ressentent aussi les effets de la réduction des exportations de blé en provenance de Russie et

d'Ukraine. Mais les producteurs belges sont également menacés de pénurie d'autres ingrédients, tels que

l'huile de lin et même les ovoproduits. Les emballages tels que les bouteilles et les bocaux en verre risquent

eux aussi de se raréfier.

En même temps, les coûts des matières premières, de l'énergie, des emballages et du transport continuent

d'augmenter jusqu’à des niveaux sans précédent. La perturbation mondiale de la chaîne d'approvisionnement

a entraîné une hausse considérable des prix des matières premières au cours des 18 derniers mois et la

guerre en Ukraine les pousse encore plus à la hausse. Il en va de même pour le coût de l'énergie. L'industrie

alimentaire étant un secteur à forte intensité énergétique, l'explosion des prix de l'énergie pèse lourdement

sur les coûts de production des aliments et des boissons.

Le moment est donc venu de prendre des mesures adéquates pour guider nos entreprises et notre chaîne

alimentaires pendant cette période. Cette situation exige une intervention urgente du gouvernement ! Cela

peut se faire tout d'abord en donnant à nos entreprises la flexibilité nécessaire pour répondre à la pénurie

criante de matières premières essentielles. L'assouplissement des règles d'importation et d'étiquetage peut

certainement aider, tout comme la prévention des amendes logistiques lorsque les livraisons ne peuvent pas

être effectuées à temps, voire pas du tout. ll nous semble également évident que nous devrions désormais

utiliser au maximum les matières premières essentielles pour la production d’aliments et de boissons au lieu

de les utiliser à d'autres fins. En outre, dans l'attente de mesures plus structurelles, nous demandons que les

coûts énergétiques soient réduits le plus rapidement possible, avec un effort supplémentaire en faveur des

entreprises les plus touchées.

Dans les circonstances actuelles, nos clients - en particulier les chaînes de supermarchés qui déterminent en

grande partie les prix à la consommation et n’ont elles-mêmes que peu souffert de la crise du coronavirus

- ne peuvent pas ignorer les demandes justifiées des entreprises alimentaires de prendre en compte les

augmentations de prix nécessaires. Les ignorer maintenant équivaudrait à une négligence coupable. Le fait

que les prix des aliments et des boissons n'aient augmenté que de 3 à 4 % cette année est irréaliste face aux

nombreux coûts supplémentaires que doivent supporter les producteurs de la chaîne agroalimentaire. Le

système des contrats annuels ne doit pas être une raison pour répercuter tous les coûts sur nos producteurs.

Enfin, nous appelons nos décideurs politiques à offrir dès maintenant à nos entreprises la stabilité et le répit

nécessaires. Nos entreprises n'ont vraiment pas besoin de charges, de coûts et d'obligations supplémentaires.

Un « time out » doit permettre d’empêcher un « knock-out » pour de nombreuses entreprises. ■

25


Texte Elise Noyez | Photos Verolub

La solution de lubrification adéquate

pour chaque processus HACCP

Un processus de production sûr, et par conséquent un produit final fiable et de haute qualité, exige que l'on prête attention aux questions les plus diverses. Cela

s'applique également aux huiles utilisées pour lubrifier les compresseurs, les convoyeurs, les réducteurs et autres équipements essentiels. Elles doivent être formulées

avec soin afin de respecter les normes nécessaires et de fournir des performances optimales dans des conditions extrêmes.

Depuis 1997, Verolub distribue une large gamme de lubrifiants en Belgique

et au Luxembourg. Alors que l'entreprise limbourgeoise se présentait

initialement comme un généraliste, elle se concentre aujourd'hui sur

une gamme de produits et un ensemble de services spécialisés pour l'industrie.

En tant que distributeur exclusif de Castrol, Verolub s'est assuré

une position solide dans le secteur de la transformation des métaux, par

exemple, au cours des dix dernières années. Avec l'ajout du portefeuille

complet de qualité alimentaire d'Anderol - une extension de la gamme

Castrol Optileb déjà disponible -, l'industrie alimentaire est maintenant

aussi parfaitement servie et prise en charge depuis Lummen.

Quatre-vingts ans d'expérience

En tant que distributeur exclusif BeLux d'Anderol, Verolub peut se

targuer non seulement de sa propre expertise, mais aussi des quatrevingts

ans d'expérience du fabricant de lubrifiants. Anderol est né au début

de la Seconde Guerre mondiale, lorsque son fondateur, le Dr Robert

Lee Anderson, a mis au point des alternatives synthétiques à la pénurie

d'huiles minérales pour les avions militaires. Depuis lors, Anderol s'est

forgé une réputation mondiale exceptionnelle, dont la spécialisation

dans les solutions de lubrification pour l'industrie alimentaire est l'un

des piliers centraux de ces cinquante dernières années.

‘Toutes les formulations sont

développées par Anderol, de sorte

que les besoins spécifiques peuvent

être satisfaits rapidement’

La norme la plus élevée

en matière de sécurité alimentaire

Anderol est connu pour les solides performances et la haute qualité

constante de ses lubrifiants. Ses solutions pour l'industrie alimentaire répondent

aux normes internationales les plus élevées. Anderol possède les

certifications ISO 9001:2015 et ISO 21469 et tous les produits de qualité alimentaire

sont certifiés NSF H1 ou H2. Ces lubrifiants de qualité alimentaire

sont également fabriqués dans des installations de production certifiées

kasher et halal. Les huiles synthétiques peuvent également bien résister

aux conditions extrêmes qui sont courantes dans la production alimentaire,

telles que des températures très basses ou très élevées.

Chaque application impose des exigences différentes aux lubrifiants utilisés.

L'équipe compétente de Verolub fournit un soutien approprié.

26


La sécurité alimentaire exige également de prêter attention aux huiles utilisées pour lubrifier les convoyeurs, les réducteurs et autres équipements essentiels.

La bonne formulation pour chaque application

Afin de minimiser les temps d'arrêt et l'usure des machines,

chaque application impose des exigences différentes aux lubrifiants

utilisés. Anderol et Verolub répondent à ces exigences avec

une gamme complète de formulations soigneusement sélectionnées,

adaptées à toutes les applications possibles dans l'industrie

alimentaire, des compresseurs et pompes à vide aux engrenages,

roulements et applications hydrauliques. Comme toutes les formulations

sont développées en interne, Anderolub est en mesure

de répondre rapidement et de manière appropriée aux demandes

et aux besoins du terrain.

Support complet

Cependant, la grande variété d'applications et de lubrifiants

correspondants signifie également qu'une bonne gestion des

lubrifiants n'est pas une tâche facile. Pour aider les producteurs

de denrées alimentaires à faire les bons choix et à garder une

vue d'ensemble, Verolub soutient la vaste gamme de produits

d'Anderol avec des outils et des services spéciaux. Divers équipements

de lubrification, tels que les pompes à huile ou les unités

de dosage Greco, mais aussi les chariots à fûts et autres accessoires,

simplifient par exemple la manipulation des lubrifiants.

Un portail Web en ligne permet de commander facilement et de

consulter les informations techniques et les prix en vigueur. La

véritable différence, cependant, est faite par une équipe efficace

de techniciens compétents, de gestionnaires de comptes qualifiés

et de collaborateurs au service interne. Ils aident le client en

lui donnant des conseils sur le choix des lubrifiants, leur stockage

et le contrôle de leur qualité. Des experts peuvent effectuer

une analyse complète du lubrifiant sous l’intitulé de Verolub

Fluid Analyses, ou les produits peuvent être contrôlés en permanence

et sur place au moyen de Verolub Fluid Monitoring. Le

niveau de qualité des lubrifiants est ainsi maintenu et leur durée

de vie optimisée. ■

Les produits de qualité

alimentaire Anderol sont

certifiés NSF H1 ou H2 et sont

fabriqués dans des installations

de production certifiées kasher

et halal.

Le portail web de Verolub permet de commander facilement ainsi que de consulter

les informations techniques et les prix en vigueur.

27


Texte Valérie Couplez | Photos iStock

La passion pour les bandes

transporteuses se traduit

par un service 24/7

« Qu'y a-t-il dans un nom ? », s'est demandé un jour Shakespeare. La réponse est « beaucoup ». Certainement dans le cas de Beltz 247, car le nom résume déjà l'essence

de l'entreprise. Toute l'équipe combine ses années d'expérience pour assister les clients 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour toutes les questions relatives aux bandes

transporteuses. « La passion du métier et le service sont primordiaux. Cela doit être clair dès la première rencontre », résume Olivier Myngheer, le directeur général.

Les convoyeurs à bande sont indispensables

pour transporter les denrées alimentaires tout

au long du processus de production. Mais en

même temps, ils demandent beaucoup d'attention

afin d'être maintenus dans un état d'hygiène

parfait. C'est précisément cette expertise

que l'équipe de Beltz 247 peut mettre à profit.

Myngheer : « Nous sommes une nouvelle entreprise

ambitieuse, c'est certain. Et bien que

nous n'existions que depuis le 2 novembre

2021, nous représentons plus de vingt ans

d'expérience dans le secteur des convoyeurs

à bande. C'est la passion qui nous unit, moi et

tous nos employés, et que nous voulons mettre

au service de la réussite de nos clients. Le fait

que nous nous concentrions principalement

sur l'industrie alimentaire a tout à voir avec la

valeur ajoutée que nous pouvons y apporter.

En offrant les bons produits et services d'une

part, et d'autre part en réfléchissant avec nos

clients à la manière dont nous pouvons aborder

En fonction des exigences en matière d'hygiène dans une zone de production spécifique, les clients de Beltz 247 ont le

choix entre des convoyeurs à bande en caoutchouc ou en plastique approuvés par la FDA.

et améliorer certaines choses. Nous restons à

l'affût des nouveaux développements, mais

nous accordons toujours la priorité au client.

En regardant, par exemple, ce qui correspond

à son application, de sorte qu'il n'y a pas besoin

d'un châssis renouvelé mais d'une version améliorée

du convoyeur en fonctionnement. »

Grand stock et atelier

de production propre

En fonction des exigences en matière d'hygiène

dans une zone de production spécifique,

les clients de Beltz 247 ont le choix

entre des convoyeurs à bande en caoutchouc

ou en plastique approuvés par la FDA. Pour

chaque zone d'un environnement alimentaire,

nous pouvons prodiguer des conseils profes-

28


sionnels sur la solution adaptée au défi que

doivent relever les entreprises alimentaires.

Ce faisant, nous optons résolument pour les

marques A. En effet, la fiabilité de la production

est cruciale dans le secteur alimentaire.

En optant pour la qualité européenne, nous

pouvons exclure de nombreux problèmes

inattendus », affirme Myngheer. Au siège de

Lichtervelde, Beltz 247 dispose d'un stock important

et s'efforce de développer son propre

atelier de confection des bandes en PVC et PU.

« Tout est flambant neuf, et avec les technologies

les plus modernes en matière de pliage

et de soudage des convoyeurs à bande, nous

sommes en mesure de servir les clients à leur

demande dans les plus brefs délais. Cela fait

aussi partie du service. » En outre, l'entreprise

dispose de tous les composants nécessaires

à la finition parfaite des convoyeurs à bande,

tels que des rouleaux d'entraînement, des

racleurs homologués pour les aliments ...

Des équipes de service

bien équipées en matériel

et en connaissances

Pour garantir le service à ses clients, Beltz 247

dispose d'équipes de service bien équipées.

Ils sont constamment prêts à intervenir pour

résoudre les interventions urgentes chez les

clients. Myngheer : « En tant que jeune entreprise,

nous avons déjà réalisé des investisse-

ments substantiels dans une belle flotte de

véhicules afin de pouvoir assurer sur le terrain

le service 24 heures sur 24 pour lequel

nous voulons être connus. Lorsque nous arrivons

chez les clients, nous avons tout à portée

de main pour les aider de manière professionnelle.

L'équipement n'est qu'un élément,

nous disposons également de suffisamment

de personnes expérimentées pour donner

forme à ce service. Une équipe que nous

voulons développer encore davantage dans

les mois à venir. Après tout, l'expertise est

« Nous disposons d'une

très grande expérience

pour servir nos clients. »

cruciale dans notre secteur. Si les clients se

heurtent constamment au même problème,

ils ont besoin d'un partenaire qui réfléchit

avec eux pour trouver des solutions durables

pour leur production. Par exemple, nous pouvons

fournir des convoyeurs à bords scellés,

de sorte qu'aucune saleté, graisse ou eau

ne puisse pénétrer. Pour certains environnements

de production, cela apporte une réelle

valeur ajoutée pour être mieux préparé aux

audits externes. »

Les convoyeurs à bande sont indispensables pour

transporter les denrées alimentaires tout au long de

la production. Mais en même temps, ils demandent

beaucoup d'attention pour être entretenus de manière

parfaitement hygiénique.

Complémentarité

Beltz 247 n'est d'ailleurs pas tout à fait seul. La

société appartient au même groupe que Dema-shop,

qui est spécialisé dans les tuyaux et

les raccords (Tools for experts), et Fluxer, qui

est spécialisé dans les vannes et leurs entraînements,

les raccords et l'instrumentation de

processus. « Je ressens une grande complémentarité

entre nos entreprises. Nous opérons

dans le même secteur, auprès des mêmes

clients et, surtout, nous avons la même philosophie

en matière de qualité et de service.

Nous pouvons vraiment nous renforcer mutuellement.

Cela montre également que nous

avons beaucoup d'expérience à offrir à nos

clients communs », conclut Myngheer. ■

Frederik Debrabander à gauche (Dema, Fluxer) et Olivier Myngheer (Beltz 247) : « Nous travaillons dans le même secteur, auprès des mêmes clients et, surtout, nous avons la même

philosophie en matière de qualité et de service. Nous pouvons vraiment nous renforcer mutuellement. »

29


Texte Johan Debaere | Photos Fluxer

Des vannes de régulation en inox

adaptées à l'industrie alimentaire

Dans l'industrie alimentaire, les équipements et les composants sont souvent exposés à la vapeur et à l'eau, et parfois aussi aux graisses et aux acides. Il est donc

important d'utiliser des produits de haute qualité. L'acier inoxydable est la norme dans ce monde, également pour la production de vannes de régulation, qui doivent

réguler le débit dans les installations. Fluxer est spécialisée dans la distribution de ces vannes de régulation sur mesure aux clients industriels. L'entreprise choisit

consciemment de travailler avec des marques européennes de premier plan. Pour chaque projet, ils analysent d'abord les besoins du client, puis livrent un produit

adapté dans les plus brefs délais.

Fluxer a été formée en avril 2014 en tant que

spin-off de Dema. Cette entreprise familiale de

Roulers est spécialisée dans la distribution de

vannes, de clapets, de raccords, d'actionneurs

et de techniques de mesure et de contrôle

pour les entreprises de tubage et de construction,

les constructeurs de machines, les abattoirs,

les entreprises de traitement des déchets

et l'industrie alimentaire. « Le contact personnel,

les conseils professionnels, les produits de

haute qualité et les courts délais de livraison

sont nos atouts les plus importants. En effet,

nous voulons toujours garantir à nos clients

le meilleur service. C'est pourquoi nous avons

consciemment choisi de coopérer avec des

marques A européennes et pouvons compter

sur une équipe de collaborateurs expérimentés

qui possèdent de vastes connaissances

techniques. En outre, nous disposons d'un

stock important, d'un département de

montage avec des centres d'usinage

professionnels, d'équipements de

soudage et de test, et de

notre propre transport.

En outre, nous conti-

nuons à investir dans l'optimisation de notre

gamme de produits afin de pouvoir présenter

à nos clients un éventail plus large de produits

ou d'offrir une solution adaptée à d'autres

segments de marché et applications », déclare

Frédéric Billiouw, responsable des ventes.

« Chaque projet commence par une discussion

chez le client, au cours de laquelle nous analysons

ensemble le processus de production.

Cela nous permet d'obtenir une image claire

des besoins et des exigences de l'application

afin de sélectionner un produit final adapté et

de le livrer dans un délai court. Dans de nombreux

cas, il s'agit d'une solution sur mesure. »

Cette vanne est fabriquée

en acier inoxydable 316,

également appelé AISI

316, qui présente une

résistance supérieure à la

corrosion par rapport aux

autres aciers Cr-Ni.

Fluxer propose une vanne de

régulation adaptée à chaque

projet. Il s'agit souvent de

solutions sur mesure.

30


« Nos vannes de régulation pour l'industrie alimentaire sont fabriquées en

acier inoxydable, la norme pour une utilisation dans ce secteur exigeant. »

Fluxer fournit des vannes de régulation et d'autres produits pour les applications les plus diverses

et souvent exigeantes, y compris dans l'industrie alimentaire.

L'accent est mis sur

l'industrie alimentaire

Fluxer fournit des vannes de régulation

et d'autres produits pour les applications

les plus diverses et souvent exigeantes, y

compris dans l'industrie alimentaire. Les

vannes à régulation sont exposées à la vapeur

et à l'eau, ainsi qu'aux graisses, aux

acides et aux produits d'entretien puissants

qui peuvent attaquer le matériau et affecter

leur fonctionnement. La clé est de choisir

la bonne vanne de régulation pour chaque

application. « Nos vannes sont entièrement

construites en acier inoxydable 316, également

connu sous le nom d'AISI 316, qui

présente une résistance supérieure à la corrosion

par rapport aux autres aciers Cr-Ni.

Il s'agit donc de la matière première idéale

pour la production d'éléments utilisés dans

des secteurs tels que l'industrie chimique et

pétrochimique, l'industrie médicale, pharmaceutique

et biotechnologique, ainsi que

l'industrie alimentaire », souligne Billiouw.

« Nos vannes de régulation se rencontrent

notamment dans les brasseries et les usines

de transformation de la viande, mais aussi

dans les installations de production laitière,

de transformation des légumes et de production

de bonbons et de sirops... Chacun

de ces segments nécessite une approche

particulière. Nous partons peut-être bien

d'un produit de base issu de notre stock

fixe, mais nous aboutissons souvent à un

produit final spécifique au client en termes

de finition, d'étanchéité et de raccordement.

Par exemple, les clients exigent un raccord

de vanne spécifique, ce qui permet de raccorder

les vannes de manière transparente

à la tuyauterie existante. D'autres applications

nécessitent un raccord rapide ou un

raccord sanitaire. Toutes les vannes de régulation

sont fabriquées sur commande du

client. Tout est possible, pour autant que ce

soit techniquement réalisable. En plus de la

qualité de nos produits, la rapidité des délais

de livraison est essentielle. Nous nous

efforçons de livrer chaque commande dans

un délai de quatre à huit semaines. Pour

certains projets, nous pouvons même préparer

complètement des vannes de régulation

en deux ou trois semaines si le client le demande

spécifiquement. » ■

31


B A S C U L E S

Weighbridges

Bagging systems

Solid & Liquid filling

Platform scales

ANNO 1845

more

experience

than 175yearsweighs

Noordlaan 7

B - 8820 Torhout

t.+32(0)50 21 25 47

Process weighing

Customized

solutions

Services

First verifications

www.basculesrobbe.be

AdvRobbe00026316001.indd 1 14/04/21 10:53

PLUS DE SÉCURITÉ POUR VOS MACHINES

Avec les systèmes et solutions de Schmersal

■ Solutions complètes avec des composants de

sécurité assortis

■ Produit de base : automate de sécurité PSC1

■ Adaptation optimale à l’application grâce à une

programmation en toute liberté et à une immense

gamme d’appareils de commutation de sécurité

■ Travaux de câblage réduits

■ Diagnostic étendu

www.schmersal.be

Naamloos-7 1 29-03-2022 16:50


Texte Geert Van Cauwenberge | Photos Nederman nv

Vers un environnement de

travail sûr ? Matière à réflexion

Pour des conditions de travail saines et une production durable, un air pur sur le lieu de travail est indispensable. Le captage efficace des poussières et des fumées

garantit une plus longue durée de vie des équipements, une meilleure qualité des produits, un meilleur respect des règles du jeu légales et un environnement de travail

sûr pour les salariés et les visiteurs de votre entreprise. Gunther Maes, directeur des ventes chez Nederman nv, explique quelles solutions techniques vous pouvez

utiliser pour assainir l'air sur le lieu de travail.

Les entreprises de production de l'industrie

alimentaire veulent maximiser leur rentabilité

en utilisant les personnes et les ressources

aussi efficacement que possible. La qualité

est également une priorité. Garantir des

flux d'air industriels propres est un élément

important de cette stratégie. En tant que développeur

et distributeur de solutions de filtration

d'air industrielle, de nombreuses entreprises

de transformation alimentaire - des

petites PME aux multinationales - sont des

clients réguliers de Nederman. Ils trouvent

une large gamme de produits pour maintenir

l'environnement de travail propre, des bras

d'extraction aux enrouleurs de tuyaux et de

câbles, en passant par les systèmes de filtration

compacts.

Un lieu de travail propre est

essentiel

« Dans l'industrie agroalimentaire, les risques

liés aux poussières et aux vapeurs sont

omniprésents », souligne Gunther. « Les

substances générées dans ces entreprises,

comme la levure, la poudre de cacao ou les

soupes en poudre, la farine, l'amidon, les

épices ou le sucre, sont des matières explosives.

Elles peuvent donner lieu à des situations

dangereuses tant pour l'environnement

de travail que pour les collaborateurs. Grâce

à nos solutions, nous aidons les entreprises

à maintenir l'atelier propre et ordonné, sans

que la poussière ne se dépose sur les sols, les

tuyaux ou les traverses, ni ne pénètre dans le

système de ventilation. »

Les filtres avec plateaux de collecte recueillent efficacement les substances et les poudres aspirées.

Équipements agréés ATEX

Gunther souligne un autre point d'attention

: « Comme les étincelles et les décharges

d'électricité statique peuvent

provoquer une explosion, l'utilisation de

34


« Les entreprises

agroalimentaires mettent

tout en œuvre pour garantir

un environnement de travail

propre et sûr. »

Pendant le mélange des épices, les bras d'extraction sont

positionnés de manière flexible au-dessus de la trémie.

machines et d'équipements dotés de systèmes

électroniques fermés et d'une mise à

la terre adéquate est également très importante.

Chez Nederman, nous proposons un

large éventail de bras d'extraction, de ventilateurs

et de systèmes de filtration agréés

ATEX. De cette façon, nos clients sont toujours

en conformité avec les réglementations

et les normes applicables. »

Des efforts continus pour un

environnement de travail sûr

Les entreprises agroalimentaires sont-elles

suffisamment conscientes des risques potentiels

que la poussière et les fumées peuvent

causer ? Selon Gunther, c'est certainement le

cas. « En raison de la législation très stricte

dans le secteur, les entreprises investissent

massivement dans les équipements de sécurité.

Précisément en raison des différents

risques pour la santé et la sécurité, les entreprises

doivent prendre en compte de nombreux

protocoles. Ces normes relatives à la

propreté des lieux de travail - notamment la

lutte contre les bactéries, les virus, les moisissures

et la vermine - doivent toutes être

contrées. En ce qui concerne les poussières et

les vapeurs, les situations de travail telles que

l'approvisionnement et le chargement automatiques

ou le vidage des sacs de matières

premières peuvent créer des conditions peu

hygiéniques. »

Déploiement d'une nouvelle

technologie

Aujourd'hui, Nederman propose des solutions

de pointe dans la lutte contre les

conditions de travail dangereuses et insalubres.

« Notre expertise couvre un large

éventail d'applications », souligne Gunther.

« Comme les environnements de production

évoluent rapidement, nous innovons

également dans nos produits. Grâce à l'utilisation

d'une nouvelle technologie, Nederman

se concentre principalement sur l'environnement

Industrie 4.0. Nous voulons

surveiller à distance les installations, les

capteurs ou la consommation d'énergie.

Nous visons également des solutions qui

collectent des données dans un système

cloud, qui, à terme, peut être relié par 4G

à un système de gestion des bâtiments

ou de production du client. Cela nous permet,

entre autres, de détecter à temps les

erreurs ou les alarmes dans les équipements

de sécurité et d'envoyer au client les

alertes nécessaires. » ■

35


Texte Evi Husson | Photos Schmersal

Des lieux de travail sûrs grâce à des

solutions de sécurité appropriées et

au partage des connaissances

Le Groupe Schmersal s'engage depuis de nombreuses années en faveur de la sécurité au travail avec ses produits. En plus d'une large gamme de solutions de sécurité,

les experts conseillent et accompagnent les fabricants et les exploitants de machines dans tous les aspects de la sécurité des machines. .

Depuis de nombreuses années, le Groupe Schmersal s'engage pour la sécurité au travail avec ses produits.

Le Groupe Schmersal développe et fabrique environ 18 000 composants

de commutation différents. Schmersal estime que la sécurité

et la productivité vont de pair. L'entreprise a intégré des systèmes

de sécurité modernes dans les machines afin de garantir un flux de

production fluide et sûr. De cette manière, les fabricants de systèmes

de sécurité contribuent de façon importante à un environnement de

travail agréable dans lequel les machines soulagent les personnes

des travaux lourds et monotones sans les exposer à des dangers et

à des risques irresponsables. Voici quelques exemples de la gamme.

Dispositif d'interverrouillage AZM300 IP69K

Le dispositif d'interverrouillage AZM 300 IP69K est, comme son nom

l'indique, conforme à la norme IP69 et peut être monté sur des systèmes

de profilés. L'élément de commande possède trois modes de

fonctionnement différents et est pourvu d'une étiquette RFID codée.

Trois témoins led indiquent l'état de fonctionnement. Les applications

comprennent le verrouillage des portes battantes et coulissantes.

Capteur de sécurité électronique RSS260

Un deuxième exemple de la gamme est le capteur de sécurité compact

RSS260 dont le principe de détection repose sur la technologie RFID

qui permet d'atteindre une distance de commutation élevée. La technologie

RFID intégrée permet à l'utilisateur de sélectionner le codage

le plus approprié pour son application en fonction de la protection

requise contre la manipulation. L'un des avantages du RSS260 est la

possibilité de connecter plusieurs capteurs de sécurité en série et de

les évaluer via un module de sécurité commun sans perdre le niveau

de sécurité et les capacités de diagnostic.

36


« Systèmes et solutions pour la sécurité et

la productivité des machines. »

Safety fieldbox

La sécurité n'est pas forcément synonyme de complexité élevée. Le

Safety fieldbox de Schmersal en est la preuve. Il s'agit d'une solution

simple d'installation plug-and-play pour les machines complexes.

Grâce à son interface universelle avec un connecteur M12 à 8 pôles,

il peut être utilisé pour connecter un grand nombre de dispositifs

de sécurité : dispositifs d'interverrouillage électroniques et électromécaniques,

commutateurs, capteurs, barrières immatérielles

et panneaux de contrôle. Les dispositifs de sécurité d'autres fabricants

peuvent également être facilement connectés, par exemple

via un adaptateur.

Solution compatible avec

l'industrie 4.0 grâce à OPC UA

Le configurateur de contrôleur de sécurité PSC1 est une solution

conforme à l'industrie 4.0 avec OPC UA. Il s'agit d'un outil en ligne qui

permet aux constructeurs de machines et aux utilisateurs de machines

de configurer facilement et rapidement un système de commande sûr

pour leurs machines en fonction de leurs besoins individuels.

Partager l'expertise en matière

de sécurité des machines

Outre les bonnes solutions de sécurité, les connaissances en matière

de sécurité sont importantes. Songez aux connaissances sur la directive

relative aux machines et les normes associées, aux évaluations

des risques, aux processus spécifiques... C'est pourquoi Schmersal

Schmersal continue d'innover en

coopérant avec Inxpect

Capteur de sécurité électronique RSS260

a fondé tec.nicum en 2016. Dans cette division de services indépendante,

les experts de tec.nicum conseillent et accompagnent les fabricants

et les exploitants de machines pour tout ce qui concerne la

sécurité des machines. Cela se fait par des formations, des conseils sur

place, la documentation et la planification ainsi que par une assistance

concrète, par exemple lors de l'installation de systèmes de sécurité.

L'offre de services de tec.nicum repose sur quatre piliers : Transfert

de connaissances (tec.nicum academy), conseils et services (tec.nicum

consulting), planification technique (tec.nicum engineering) et mise en

œuvre (tec.nicum integration). ■

Schermsal a récemment conclu un partenariat avec Inxpect, un

fabricant de radars de sécurité capables de détecter l'entrée ou

la présence de personnes dans des zones dangereuses. Le radar

de sécurité caractéristique d'Inxpect est très fiable et n'est pas

sujet aux interférences de la poussière, de la fumée, de l'eau ou

d'autres sources, ce qui réduit les fausses alarmes et augmente

la productivité.

Configurateur de contrôleur de sécurité PSC1

Safety fieldbox

Dispositif d'interverrouillage AZM300

37


CONTRÔLE & INSPECTION COMPLETS

Qualité de produit et sécurité alimentaire à 100% !

>

>

>

Contrôle du poids

Détection de

métaux

Inspection par

rayons X

ÉVITEZ LE GASPILLAGE !

Brusselsesteenweg 558

B-3090 Overijse

+32 (0)2 657 02 22

info@presa.com

www.presa.com


Texte Valérie Couplez | Photos Straaltechniek

Pour une finition parfaitement hygiénique

Dans l'industrie alimentaire, l'hygiène est primordiale. L'acier inoxydable lisse, auquel la saleté ne peut adhérer, est donc le matériau privilégié dans ce secteur. Cela

fait de Straaltechniek un partenaire très apprécié. Car avec les solutions de sablage de l'entreprise d'Aartselaar, vous obtenez une qualité de surface optimale. Et pour

obtenir un traitement sans faille, de plus en plus de mesures sont prises pour automatiser le processus de sablage..

L'industrie alimentaire apprécie les surfaces

lisses auxquelles aucune contamination

ne peut adhérer. Le sablage est donc une

technique fréquemment utilisée pour obtenir

une qualité de surface optimale. Dans

le domaine de la technologie alimentaire, il

s'agit encore plus spécifiquement du microbillage.

Edwin Houweling, directeur général

de Straaltechniek : « Les billes de verre

doivent leur popularité à leur surface ronde.

Elles font la différence par le fait qu'elles

se cassent moins vite. Car moins elles se

cassent, plus vous gardez le contrôle du processus.

C'est pourquoi nous avons des billes

de qualité dans notre gamme depuis plus de

trente ans. »

avec le client, nous pouvons souvent affiner

le processus, et ainsi réduire les coûts. »

La base en est la large gamme, de petit à

grand, de simple à complexe, de manuel

à entièrement automatique. « Chez nous,

chacun peut trouver son compte. Ces dernières

années, nous avons remarqué une

tendance à l'automatisation du travail afin

de garantir une qualité constante. »

Entièrement préprogrammé

Une bonne solution pour répondre à ce

besoin sans devoir opter pour un système

entièrement automatisé est la cabine de sablage

avec écran de contrôle. Erwin Houweling

: « L'opérateur n'a plus qu'à indiquer le

produit. Les réglages nécessaires pour un

résultat parfait (abrasif, pression de sablage,

durée de sablage, vitesse de sablage...) sont

déjà préprogrammés. Une façon d'améliorer

la qualité. Une deuxième approche consiste

à mieux contrôler le processus. En recueillant

les paramètres de travail du processus,

vous pouvez voir ce qui s'est réellement passé

et repérer les endroits où les choses ne se

sont pas déroulées comme prévu. Une base

de données idéale pour optimiser davantage

le processus, afin de réduire les coûts

et les temps d'arrêt. Il s'agit de développements

qui sont déjà bien établis dans l'aviation,

mais que nous voyons maintenant se

propager dans l'industrie alimentaire. » ■

De quoi plaire à tout le monde

Straaltechniek fournit à ses clients non seulement

des abrasifs, mais aussi des équipements

de sablage adaptés à leurs besoins.

« Une solution de sablage efficace implique

en fait toujours un peu de personnalisation,

ne serait-ce que pour obtenir des paramètres

de travail absolument parfaits »,

confie Erwin Houweling. « En collaboration

« En recueillant les paramètres de travail des

processus, vous pouvez voir ce qui s'est réellement

passé et repérer les cas où les choses n'ont pas

fonctionné comme elles auraient dû. »

Ces dernières années, la tendance est à l'automatisation du travail afin de garantir

une qualité constante.

Straaltechniek fournit à ses clients non seulement des abrasifs,

mais aussi des équipements de sablage adaptés à leurs besoins.

39


Texte Valérie Couplez | Photos Presa

Toujours les bonnes

informations sur

vos étiquettes

L'étiquette est le moyen idéal pour les entreprises alimentaires d'informer leurs clients. Un aspect qui retient de

plus en plus l'attention. En effet, le consommateur veut être de mieux en mieux informé. Pour aider à automatiser

ce processus, il existe maintenant des logiciels d'étiquetage qui peuvent travailler avec des données variables. Jeremy

Janssens, spécialiste des logiciels d'étiquetage chez Presa, explique les avantages dont peuvent bénéficier

les clients et l’étendue de l’assistance que fournit Presa.

L'étiquetage est une partie importante

du processus d'emballage pour les entreprises

alimentaires. En effet, elles sont tenues

par la loi de fournir au consommateur

les informations nécessaires, par exemple

sur la présence d'allergènes, la valeur nutritionnelle,

la date de production et le

délai de conservation. Une évolution qui

sera encore renforcée à l'avenir, lorsque

les Nutriscores et Ecoscores occuperont

également une place (obligatoire) importante

sur l'étiquette. Jeremy Janssens, ingénieur

logiciel chez Presa : « Pour mettre en

forme toutes ces informations, de plus en

plus d'entreprises alimentaires font appel

à des logiciels d'étiquetage. Cela permet

de s'assurer que toutes les informations

sont présentes et aussi clairement lisibles

pour les consommateurs. »

Modèle de données variables

Un nouveau développement important est

l'utilisation de logiciels d'étiquetage comportant

des modèles d'étiquette. « Cela permet

aux entreprises de conserver facilement une

vue d'ensemble des informations nécessaires

pour chaque produit. En d'autres termes, les

données peuvent varier en fonction du produit.

Le logiciel récupère ensuite à chaque

fois les données nécessaires dans des systèmes

de niveau supérieur tels que l'ERP ou

le WMS, sans risque d'erreur humaine. De

cette manière, les entreprises alimentaires

se conforment non seulement aux obligations

en matière d'étiquetage, mais elles permettent

également une traçabilité poussée

de leurs produits. » Cette méthode de travail

existe en fait depuis un certain temps. Pourtant,

ce n'est que maintenant que les entre-

Les entreprises alimentaires sont tenues par la loi de fournir au consommateur les informations nécessaires, par exemple

sur la présence d'allergènes.

40


Presa fournit également le soutien

nécessaire. L'entreprise s'entretient

avec les clients pour savoir quelles

informations doivent figurer sur l'étiquette.

prises alimentaires commencent à y avoir

recours. « Cela est principalement dû à l'ignorance.

Les entreprises alimentaires sont principalement

préoccupées par l'optimisation de

leurs produits. C'est à nous, en tant que fournisseur

de technologies, de les tenir au courant

des nouvelles techniques qui rendent

leur production plus efficace et plus sûre. »

Accompagnement complet

Avec BarTender et NiceLabel, Presa dispose

de deux des plus importants représentants

des logiciels d'étiquetage qui permettent

une gestion complète des étiquettes. « Nous

choisissons résolument deux marques A, afin

que les clients soient sûrs que les éventuels

ajustements du cadre juridique se retrouvent

automatiquement dans la prochaine mise

à jour du logiciel. » Presa y ajoute bien sûr

son soutien habituel. « Nous entamons des

discussions avec nos clients pour savoir ce

qu'il faut exactement sur l'étiquette. Moins il

y a de données nécessaires, moins il y a de

temps à consacrer à la programmation de

ces modèles et moins le coût est élevé. Il est

donc crucial de disposer de suffisamment de

connaissances en interne pour distinguer les

« must-have » des « nice-to-have ». Presa est

en mesure de guider les clients tout au long

Presa a récemment été agréé comme

« Solutions Partner » de NiceLabel.

Un développement important est l'application de logiciels

d'étiquetage avec des modèles d'étiquette. Les données

peuvent alors varier en fonction du produit.

du processus. « De la conception de l'étiquette,

aux discussions avec le producteur de la solution

ERP ou WMS pour établir les liaisons afin

de toujours disposer des bonnes données.

Par ailleurs, nous les accompagnons dans

la façon de procéder eux-mêmes aux ajustements

par la suite. Avec une demi-journée de

formation, ils peuvent parfaitement assurer

le suivi par eux-mêmes. »

Offre totale

Ce qui fait de Presa le partenaire idéal pour

les solutions d'étiquetage, c'est son offre

globale. « Il existe une demande claire de

l'industrie alimentaire pour ce type de solutions.

Nous sommes en mesure de soulager

complètement les clients dans ce domaine.

D'une part, en disposant à la fois du matériel,

c'est-à-dire des imprimantes, et du logiciel

de gestion des étiquettes en interne. Mais

d'autre part, également en faisant correspondre

les produits aux connaissances des

applications chez nos clients. Cette expertise

est cruciale pour convertir toutes les données

nécessaires en une étiquette imprimable

», conclut Janssens. ■

41


Les responsables AQ n'ont pas toujours le temps ou les compétences nécessaires pour effectuer eux-mêmes les audits.

Texte Elise Noyez | Photos KTBA

Un regard indépendant plus

aiguisé aide à maîtriser la

sécurité alimentaire

L'audit est une valeur sûre dans l'industrie agroalimentaire. Afin de respecter certaines normes, chaque entreprise alimentaire est bel et bien confrontée à des audits

obligatoires réguliers - généralement annuels - réalisés par un organisme de certification accrédité. Mais il est également utile de regarder au-delà de cette obligation.

Kobe Van Looy, directeur général de KTBA, explique le pourquoi, le comment et le quand.

Avant d'aborder les principales motivations des audits supplémentaires,

Van Looy souligne une distinction importante : « Nous parlons

d'audits internes d'une part et d'audits de fournisseurs d'autre part.

Les premiers sont plutôt volontaires et initiés par l'entreprise ellemême

; les seconds sont des entreprises qui auditent leurs fournisseurs.

En principe, des accords sont passés à ce sujet dans le cahier

des charges, sous la forme d'un protocole d'audit. »

La réputation comme motivation centrale

La raison précise pour laquelle ces audits supplémentaires sont intéressants

est multiple. « Tout d'abord, même les audits internes revêtent

une certaine obligation, dans le sens où plusieurs normes, notamment

BRC, IFS et FSSC22000, exigent également un plan d'audit

interne. Par ailleurs, les audits internes constituent une bonne préparation

au contrôle officiel. De cette manière, les non-conformités sont

identifiées et traitées à un stade précoce et la certification n'est pas

remise en cause. Troisièmement, vous pouvez envisager un audit interne

comme un moyen d'optimiser votre propre fonctionnement. Un

audit de fournisseur est principalement réalisé pour vérifier la fiabilité

de vos partenaires ou fournisseurs. » Ce qui compte dans les deux

cas, en définitive, est identique : la réputation. « Il y a une certaine

crainte d'une atteinte à la réputation. Dans la pratique, il semble en fait

42


qu'une certification n'offre jamais une garantie complète ; les normes

ne couvrent que les questions globales. Cela peut coûter cher à une

entreprise. En organisant des audits supplémentaires, internes ou externes,

ces questions peuvent être mieux évitées. »

Un fait dynamique

Aujourd'hui, Van Looy constate une demande croissante d'analyses microbiologiques

et chimiques. L'étiquetage et la politique d'approvisionnement

pour les nouveaux fournisseurs figurent également en bonne

place dans l'agenda, compte tenu de la pénurie de matières premières.

« L'audit est dynamique. Chaque année, il y a différents points focaux,

qui évoluent en fonction des tendances du marché. Si l'on ajoute à cela

la grande diversité des entreprises, il apparaît clairement qu'il n'existe

pas de scénario unique. Chaque entreprise requiert son propre plan

d'audit, adapté à ses besoins et à ses attentes. » Une bonne réunion

exploratoire constitue la base d'un tel plan, mais la régularité est également

une clé du succès. « Si vous faites un audit global une fois par

an, vous savez qu'il y a moins de place pour la profondeur et que vous

ne cueillerez que les fruits mûrs. Si, en revanche, vous vous engagez

sur une base mensuelle ou bimensuelle, les différents sous-aspects

peuvent être passés au crible. En outre, cela permet de se faire une

idée globale dans un premier temps et de l'affiner lors d'audits ultérieurs,

en fonction des points névralgiques identifiés. »

L'avantage d'un partenaire externe

Si les audits obligatoires ne peuvent être réalisés que par un OC, il est

possible de faire appel à des parties internes ou externes pour des audits

supplémentaires. « Par essence, le responsable AQ de l'entreprise

peut se charger de ces tâches. Dans de nombreux cas, cependant, on

« Il n'y a pas qu'un seul scénario.

Chaque entreprise requiert son propre

plan d'audit, adapté à ses besoins et à

ses attentes. »

manque de temps et/ou de compétences pour cela, et il est plus intéressant

de travailler avec un partenaire externe et d'exclure ainsi la

cécité opérationnelle. » En termes de contenu, c'est également l'option

la plus judicieuse, selon Van Looy. « Des sociétés telles que KTBA sont

spécialisées dans ce type d'audits. Nous le faisons quotidiennement

et dans de nombreuses entreprises. Par conséquent, nous sommes

non seulement parfaitement au courant des différentes tendances et

évolutions, mais nous voyons également de nombreuses approches

différentes. En d'autres termes, nous savons ce qui doit être audité et

nous pouvons donner des conseils sur les solutions possibles et les

meilleures pratiques. » Spécifiquement pour les audits de fournisseurs,

un partenaire global peut être intéressant. « Certaines entreprises travaillent

avec tout un arsenal international de fournisseurs. Il n'est pas

toujours facile de les contrôler de manière approfondie et régulière.

Grâce à notre position au sein de Mérieux NutriSciences, nous avons

bel et bien cette capacité d’action mondiale sous la devise « local care

with a global reach ». Nous pouvons envoyer nos collègues locaux sur

la route, non seulement en Europe, mais aussi en Asie, en Amérique et

au Moyen-Orient, . Ils connaissent les normes, les coutumes, la langue

et la façon de travailler. De cette façon, nous pouvons réagir de façon

rapide et ciblée. » ■

Kobe Van Looy, directeur général de KTBA.

43


Conseils, composants et formation

pour une utilisation sécurisée des AGV

Conseils et support pour une

application AGV sécurisée

Gagnez du temps et réduisez vos coûts

en vérifiant régulièrement que

l‘application AGV est conforme aux normes,

de la conception à l‘acceptation

sur site. Pilz Services vous aide à

chaque étape : évaluation des risques

de conception, réception en usine et

réception sur site.

Composants pour la sécurité et

la navigation dynamique d‘AGV

Seulement 2 scrutateurs laser de

sécurité suffisent à entièrement sécuriser

vos AGV, même en cas de changement

de vitesse. Et ces scrutateurs

fournissent les informations essentielle

pour la navigation directe. PSENscan

offre la solution optimale pour votre

application AGV.

Une compréhension suffisante

pour les équipes sur le terrain

Avec le cours ‘Utilisation en toute

sécurité des véhicules à guidage

automatique’ (AGV). Pilz Academy

propose aux employés engagés dans la

mise en œuvre ou l’utilisation des AGV

les clés concernant les exigences

essentielles relatives à la sécurité des

AGV et des systèmes AGV.

Appelez-nous sans engagement, nous seront heureux de vous conseiller.

Pilz Belgium | +32 9 321 75 70 | info@pilz.be

www.pilz.be


Application

Alimentaire

SOLUTIONS INTELLIGENTES

DÉPOUSSIÉRAGE ET FILTRATION

Créer l’air pur du futur

Nous protégeons les

personnes, la planète et la

production des effets nocifs

des processus industriels

sales@nederman.be

www.nederman.be


Chez Ter Beke à Veurne, de grandes quantités de charcuterie fine sont découpées et emballées chaque jour.

Le magasin automatisé offre une solution

au manque d'espace de stockage

Lorsque Ter Beke à Veurne a voulu agrandir son parc de machines, le magasin d'étiquettes a dû faire de la place.

Le chef d’équipe « emballage » du groupe alimentaire belge s'est mis à la recherche d'une solution pour stocker

toutes les étiquettes de manière ordonnée et efficace, et pour assurer un bon suivi. Ils ont investi dans un

magasin à tour automatisé de type Hänel Lean-Lift®. Les spécialistes de DDD Technics ont été chargés de

l'ingénierie, du montage, de la mise en service et du suivi du « Kasse » à Ter Beke.

Texte et photos Johan Debaere

Ter Beke est un spécialiste de la production

et de la vente de charcuterie fine et

de plats cuisinés frais qui compte douze

établissements industriels en Belgique et

à l'étranger. Sous la devise « Driven by the

zeal for your everyday meal », ils s'efforcent

d'apporter de délicieux produits de qualité

à chaque table. « En Belgique, nous avons

des sites de production à Wommelgem,

Lievegem, Veurne, Wanze et Marche-en-

Famenne. Sur notre site de Veurne, de

grandes quantités de notre propre charcu-

terie et de salaisons provenant de producteurs

externes sont découpées et emballées

chaque jour », indique Hans Goethals,

chef d'équipe « emballage » et responsable

de la prévention. « Le groupe a connu une

croissance régulière avec de nouveaux

sites de production et une augmentation

de la capacité des sites existants. Une

extension du parc de machines à Veurne

était également nécessaire, et la décision a

donc été prise de récupérer l'espace d'entreposage

des étiquettes.

Le « Kasse » contient environ 120 références réparties

sur 70 plateaux. Les articles sélectionnés sont

automatiquement amenés vers l'ouverture de prélèvement

en quelques secondes.

46


Le Hänel Lean-Lift® dans le département de l'emballage a une largeur de 2 460 mm, une profondeur de 825 mm

et une hauteur de 7 500 mm et est équipé de 70 plateaux.

Chaque opérateur a accès au système via un lecteur de

badge. Il scanne le code figurant sur sa liste et, à l'aide de

l'écran tactile intuitif, il peut récupérer les bonnes étiquettes.

Un « Kasse » pour stocker les

étiquettes

Étant donné que différentes salaisons sont

découpées et emballées pour différents partenaires,

de nombreux types d'étiquettes

différents sont stockés. Ces étiquettes

étaient éparpillées sur les rayonnages et les

palettes : elles n'étaient pas visuellement

attrayantes, augmentaient le risque d'erreurs

et compliquaient la gestion du stock.

« Comme il n'y avait pas de place pour un

magasin supplémentaire, nous avons dû être

inventifs », explique le chef d'équipe. « C'est

ainsi qu'est née l'idée d'une sorte d’armoire

Paternoster, comme celles utilisées dans les

pharmacies. Nous avons fait un tour d'horizon

de toutes les possibilités sur le marché

et visité un certain nombre de fabricants et

de fournisseurs. Nous avons finalement opté

pour DDD Technics et le magasin automatisé

à tour Hänel Lean-Lift®. Entre-temps, le

« Kasse », comme nous l'appelons, est utilisé

depuis près d'un an et comprend environ

120 références différentes. » Chris Cherretté,

représentant technico-commercial chez

DDD Technics, ajoute : « Nous avons réussi

à convaincre le client grâce aux nombreuses

‘Grâce à ce magasin automatisé, nous

pouvons stocker toutes nos étiquettes de

manière ordonnée.’

options de stockage et fonctionnalités du

système, mais surtout grâce à sa simplicité

d'utilisation. En mai 2021, nous avons installé

un Hänel Lean-Lift® de 2 460 mm de largeur,

825 mm de profondeur et 7 500 mm de hauteur

avec 70 plateaux, qui permet de stocker

toutes les étiquettes de manière ordonnée.

La « gestion des articles » permet de gérer le

stock à distance à tout moment et le « journal

des mouvements » enregistre toutes les

commandes entrantes et sortantes. Notre

collègue Sam Swerts a aidé à développer le

logiciel, car ce magasin était relié à un lecteur

de badge et à un scanner de Ter Beke. »

Travailler plus efficacement

avec moins d'erreurs

Dans cette application, tous les opérateurs

retirent eux-mêmes les étiquettes du magasin.

Ils savent exactement combien d'étiquettes

il leur faut et accèdent au système

par un lecteur de badge. Ils scannent le code

figurant sur leur liste et, à l'aide de l'écran tactile

intuitif, les étiquettes sont automatiquement

amenées à l'ouverture de prélèvement

en quelques secondes. Une LED indique à

quel endroit du plateau les étiquettes se

trouveront. « Nous sommes très satisfaits

de cet investissement. Nous disposons d'un

magasin bien organisé dans un espace limité

et chaque opérateur peut l'utiliser rapidement

et efficacement. Nous ne perdons

plus de temps à chercher les étiquettes et le

risque d'erreur est considérablement réduit.

En outre, nous pouvons suivre nos stocks et

nos mouvements », conclut Goethals. « Nos

opérateurs se voient confier des responsabilités

supplémentaires, ce qui les encourage à

travailler encore mieux et plus efficacement.

Il n'y a pas encore eu de problèmes, mais

l'équipe de DDD Technics a répondu immédiatement

à toutes nos questions. ». ■

47


Texte Evi Husson | Photos Krohne

Mesure de débit réussie même

en cas d'inclusion de gaz

La mesure du débit est une mesure très courante. Le débitmètre massique à effet Coriolis OPTIMASS 6400 de Krohne est une solution très adaptée dans diverses

applications de l'industrie alimentaire, même en cas d'inclusion de gaz. Dans cet article, nous examinons des applications pratiques chez un fabricant de

sauces et une exploitation laitière.

Un fabricant de sauces produit du ketchup

dans l'une de ses usines. Pour obtenir une

qualité constante de ketchup, la base de tomates

est tamisée pour obtenir une pâte

soyeuse. Pendant le tamisage à travers les

filtres fins, il se crée un gaz inclus qui peut

représenter jusqu'à 20 % du volume. Dans le

passé, le fabricant utilisait un débitmètre à effet

Coriolis conventionnel - ne provenant pas

de Krohne - qui cessait de mesurer dès l’émergence

d’une inclusion de gaz. Cela a affecté la

recette et causé beaucoup de gaspillage. Le

fabricant a cherché un débitmètre massique

à effet Coriolis capable de mesurer le produit

de manière fiable et avec une excellente répétabilité,

même en présence de gaz inclus.

Il a choisi un débitmètre massique à effet

Coriolis OPTIMASS 6400 C de Krohne avec

gestion avancée des phases intermédiaires

(EGM). Celui-ci convient à tous les types de

liquides et de pâtes, y compris en présence

de gaz inclus.

Caractéristiques

Le compteur garantit un bon fonctionnement

sur une large gamme de fractions de gaz et

de conditions d'écoulement complexes, y

compris de la purée de tomates soyeuse,

sans interruption. Le débitmètre massique

DN50, dont les parties en contact avec le

fluide sont en acier inoxydable (316L), est

équipé de raccordements de processus hygiéniques

conformes à la norme DIN 11851.

Le tube de mesure à double courbure est cer-

Le débitmètre massique à effet Coriolis OPTIMASS 6400 C avec gestion avancée des phases intermédiaires (EGM)

est adapté à tous les types de liquides et de pâtes, même avec inclusion de gaz.

48


tifié EHEDG et facile à nettoyer. L'OPTIMASS

6400 a été livré avec une sortie analogique

de base, mais des protocoles de communication

numériques sont possibles. Depuis l'installation,

l'ingrédient principal du ketchup

est mesuré en continu. Cela signifie qu'il y a

moins de gaspillage de produits et que des

économies peuvent être réalisées en termes

de ressources et de coûts.

Chocolat liquide

Un autre exemple pratique avec un OPTIMASS

6400 se rencontre dans une exploitation laitière

qui produit des cornets de crème glacée. Pour

que les cornets restent fermes plus longtemps,

ils sont garnis d'un fond de 4 à 6 g de chocolat

liquide avant d'être remplis de glace. La quantité

de chocolat n'a pas été mesurée jusqu'à présent.

Des échantillons ont été prélevés régulièrement

pour vérifier si le niveau de remplissage

souhaité avait été atteint. Cela a entraîné une

grande quantité de déchets en raison du rejet.

Le fabricant souhaitait un meilleur contrôle du

processus de remplissage. En raison des spécifications,

un débitmètre massique

à effet Coriolis était la

meilleure solution.

Haute

fiabilité

Le producteur de

crème glacée a choisi le

débitmètre massique OP-

TIMASS 6400 en inox DN8

de Krohne. Puisque le flux de

chocolat est sensible à la température,

ce débitmètre massique a

été équipé d'une enveloppe chauffante.

Cela maintient le fluide dans la plage de

température souhaitée (33 à 37 °C) et l'empêche

de se solidifier. Contrairement aux

« La gestion avancée des phases

intermédiaires brevetée rend la mesure adaptée

aux applications avec inclusion de gaz. »

L’OPTIMAS 6400.

autres débitmètres massiques du marché,

l'OPTIMASS 6400 est immunisé contre les

effets négatifs des bulles de gaz dans le

chocolat. La gestion avancée des phases

intermédiaires brevetée rend la mesure

adaptée aux applications avec inclusion de

gaz. L'OPTIMASS 6400 est certifié EHEDG et

garantit un nettoyage facile. L'instrument

est connecté à l'unité de contrôle via PRO-

FIBUS DP. Grâce à ce débitmètre, le producteur

de crème glacée peut désormais automatiser

le processus de dosage et contrôler

la quantité de chocolat avec beaucoup plus

de précision. Le résultat est une qualité de

produit élevée et constante, avec moins de

rejets, ce qui permet d'économiser à la fois

des ressources et des coûts. ■

L’OPTIMASS 6400 pour le dosage du chocolat liquide.

L'OPTIMAS 6400 installé dans l'usiner de sauces.

Points forts OPTIMASS 6400 -

• Tube à double courbure en V pour les

liquides et les gaz

• Distributeur de débit optimisé pour

une perte de pression minimale

• Conforme à la FDA, CE 1935 / 2004 ;

certifié 3A, EHEDG

• 3 x 4 … 20 mA, HART®, FOUNDATIONTM

Fieldbus, Profibus® PA / DP, Modbus,

PROFINET, EtherNet/IPTM, Bluetooth

49


Texte Valérie Couplez | Photos Ecolab

Se débarrasser

de la saleté incrustée

Il n'est pas facile d'éliminer la saleté incrustée ou les résidus fortement carbonisés. Avec son nouveau gel nettoyant Exelerate TUFSOIL, Ecolab facilite grandement la

tâche des entreprises agroalimentaires pour redonner une propreté parfaite aux machines et aux surfaces qui y sont confrontées. Comme le produit conserve son

efficacité même à des températures élevées, l'équipe de nettoyage n'a pas besoin d'attendre que les friteuses ou les plaques de cuisson aient complètement refroidi.

Un gain de temps considérable associé à une meilleure hygiène.

Il n'est pas surprenant qu'Exelerate TUFSOIL ait été breveté. Grâce à

sa formule chimique de pointe, ce produit Ecolab se débarrasse des

saletés tenaces telles que les résidus incrustés ou carbonisés. La combinaison

testée de KOH et de NaOH a été optimisée pour une performance

de nettoyage maximale. Les composants ajoutés, tels que

les solvants et les substances tensioactives, permettent d'obtenir un

résultat concentré. En outre, la formule chimique contient des substances

qui font que le produit ne sèche pas immédiatement mais reste

actif suffisamment longtemps pour mieux éliminer la saleté. Enfin, le

choix d'un gel permet de libérer moins de particules odorantes qu'avec

les produits nécessitant une pulvérisation.

Le gel nettoyant prêt à l'emploi

permet de gagner du temps

Le résultat est un gel nettoyant puissant, prêt à l'emploi, qui peut

rester sur une surface chaude (jusqu'à 93°C) pendant 90 minutes.

Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire d'attendre que l'équipement

refroidisse complètement ou de réappliquer du produit. Le long

temps de contact avec la surface permet au produit de bien s'imprégner

et de garantir une excellente performance de nettoyage.

Aucune dilution ou mélange n'est nécessaire, ce qui réduit le risque

d'erreurs et fait gagner du temps. Les tests montrent qu'Exelerate

« Exelerate TUFSOIL excelle

surtout dans la lutte contre

les sucres, les huiles et les

protéines carbonisés. »

TUFSOIL réduit et, dans certaines applications, élimine complètement

la nécessité d'un nettoyage manuel (frotter, gratter, pulvériser

à haute pression). Exelerate TUFSOIL excelle particulièrement dans

la lutte contre les sucres, les huiles et les protéines carbonisés. Il

est utilisé dans les friteuses, les fours, les séchoirs, les installations

de mélange, les hottes aspirantes au-dessus des friteuses, les fumoirs,

etc. Il suffit ensuite de le rincer. Bien entendu, Ecolab dispose

des équipements mobiles ou fixes adéquats pour appliquer ce gel

de manière efficace. Cette unité de gel spécifique de Nilfisk se distingue

par sa longue lance (qui permet d'atteindre plus facilement

la saleté) et sa buse optimisée.

Grâce à sa formule chimique de pointe, Exelerate TUFSOIL d'Ecolab se débarrasse des

saletés tenaces, comme les résidus incrustés ou carbonisés.

50


Cette unité de gel spécifique de Nilfisk se caractérise notamment par sa longue lance (qui permet d'atteindre plus facilement la saleté) et sa buse optimisée.

Application chez un producteur

de pommes de terre

Exelerate TUFSOIL a déjà été testé par plusieurs entreprises dans le

monde. Elles ont particulièrement souligné la grande facilité d'utilisation

et le gain de temps comme étant les avantages les plus importants par

rapport aux produits qu'elles utilisaient auparavant. Un premier exemple

en est donné par un producteur de produits à base de pommes de terre.

Là, ils produisent en continu pendant 21 jours, puis nettoient tout de manière

très intensive pendant 24 heures. Le directeur de l'usine a décidé de

remplacer son produit actuel par le gel nettoyant prêt à l'emploi Exelerate

TUFSOIL, afin de gagner du temps et d'obtenir au moins les mêmes résultats

de nettoyage. Mais surtout pour assurer la sécurité des employés qui

éprouvaient parfois des difficultés respiratoires en raison de la substance

corrosive. Le résultat a été extrêmement positif. Il leur a fallu une heure

de moins pour nettoyer chaque ligne de friteuses et on note également

un gain de 10 minutes grâce à la réduction des problèmes liés à l'équipement

d’application du gel. En outre, on a utilisé 30 % de produit en moins

qu'auparavant. L'entreprise a calculé qu'elle pouvait gagner 56 100 dollars

par an en productivité et économiser 26 374 dollars.

Application chez un producteur de soupe

Nous trouvons une seconde application dans une entreprise qui produit

des soupes. Afin d'obtenir suffisamment de saveur dans leur produit,

ils incorporent des os qui sont cuits dans un four. Le nettoyage se fait

désormais automatiquement après le lot de production, environ trois à

quatre fois par semaine. Chaque semaine, le four est également nettoyé

à la mousse et au jet d'eau sous basse pression. Cependant, la couche

incrustée n'a jamais pu être complètement enlevée et a continué à s'accumuler.

Exelerate TUFSOIL a donc été appliqué après le nettoyage manuel.

Le four était déjà à température ambiante. Après moins de 15 minutes de

temps de contact, la saleté incrustée a pu être enlevée. Un jeu d'enfant. Le

client va maintenant étudier plus avant comment il peut utiliser Exelerate

TUFSOIL à des températures plus élevées pour éliminer tous les résidus

tenaces de sa production. ■

Après moins de 15 minutes de temps de contact, la saleté

incrustée a pu être enlevée. Un jeu d'enfant.

Le résultat est un gel nettoyant puissant, prêt à l'emploi, qui peut rester sur une surface

chaude (jusqu'à 93°C) pendant 90 minutes.

51


Comment l'impression et

le codage intelligents peuvent

optimiser votre production

Les entreprises alimentaires doivent examiner minutieusement chaque étape de leur chaîne de production à la recherche de gains d'efficacité, même minimes, pour améliorer la

production.

Les exigences imposées aux producteurs de denrées alimentaires, visant à produire plus rapidement, plus longtemps et davantage avec moins d'erreurs, de déchets et

de coûts, ne feront qu'augmenter dans les années à venir. À cela s'ajoutent les défis posés par les attentes des consommateurs, qui souhaitent davantage de variantes

de produits. Il en résultera un plus grand nombre de lignes de production et des changements de plus en plus rapides entre les lots de produits. En outre, l'industrie

alimentaire ne peut échapper à la tendance vers plus de durabilité. En bref, les producteurs de denrées alimentaires doivent faire plus avec moins de déchets et de coûts,

sans pour autant compromettre le marquage, l'étiquetage et le codage irréprochables des produits.

Texte Valérie Couplez | Photos Markem-Imaje

Les entreprises alimentaires doivent donc

examiner minutieusement chaque étape

de leur chaîne de production à la recherche

de gains d'efficacité, aussi minimes soientils,

pour améliorer la production. En effet,

chaque amélioration marginale est un pas

de plus vers l'optimisation complète. Grâce

aux progrès des technologies d'impression

et de codage, les producteurs alimentaires

peuvent désormais à la fois respecter les

normes et rationaliser leurs opérations. Chez

Markem-Imaje, des décennies d'expérience

dans le codage direct ont permis de faire

un bond en avant qui permet des gains d'efficacité

à de multiples endroits de la chaîne

de production. « Nous entretenons des relations

extrêmement enrichissantes avec nos

clients et travaillons en étroite collaboration

avec eux pour comprendre leurs défis et y répondre

avec des produits qui favorisent non

seulement une impression et un codage optimaux,

mais aussi un processus plus efficace

en général », souligne Kees Bink, directeur

commercial de Markem-Imaje au Benelux.

Déceler les améliorations

Une première étape pour augmenter l'efficacité

du codage secondaire est de travailler

avec un fournisseur qui a une connaissance

approfondie de l'industrie pour prodiguer

les bons conseils. Bink ajoute : « Nous

constatons que nos clients peuvent gagner

immédiatement en efficacité en passant au

codage direct. Les différentes approches du

codage indirect comportent bien entendu

de nombreux avantages. Mais pour ceux

qui veulent réduire le volume des consommables

et maximiser leur temps de fonctionnement,

le codage direct est une excellente

option. Et c'est ce que nous faisons très

bien. » Sur cette base, Markem-Imaje vient

de lancer l'imprimante à jet d'encre 5940 G,

Touch Dry®. Celle-ci fournit des codes, des

logos et du texte conformes à la norme GS1-

128 sans étiquette et en haute résolution.

« Si les déchets sont mauvais pour l'environnement,

ils engendrent également des manipulations,

du travail, de l'attention et du

temps supplémentaires. Une solution sans

étiquette offre donc plusieurs avantages.

En outre, nos encres Touch Dry utilisées

avec la nouvelle 5940 G ne contiennent aucun

composé organique volatil (COV). Cette

technologie n'est disponible que chez Mar-

52


‘Plus il y a de continuité dans la production, plus vous pouvez fonctionner,

plus vous pouvez produire et plus vous pouvez faire des bénéfices’

kem-Imaje - c'est pourquoi il est si important,

en tant qu'entreprise, de faire concorder vos

besoins avec le bon fournisseur. »

Suivre l'évolution des normes

industrielles

En Europe, comme dans la plupart des régions,

les grandes chaînes de distribution

exigent au minimum des codes-barres

qui satisfont à la norme GS1-128 classe C.

Lorsque les produits sont emballés sur palette,

comme c'est souvent le cas, un codage

doit être apposé des deux côtés. De cette façon,

le code est toujours visible et il y a une

sécurité intégrée si un côté n'est pas scanné.

Pour rencontrer ces exigences, les délais et

le taux d'erreur sur une ligne de production

augmentent. Pourtant, des solutions

intelligentes existent pour suivre l'évolution

des normes industrielles. Par exemple,

la nouvelle 5940 G de Markem-Imaje peut

être équipée d'un maximum de quatre têtes

d'impression pour imprimer simultanément

sur les deux faces d'une boîte.

Penser au-delà de l'évidence

Cela n'est peut-être pas évident au premier

abord, mais le passage à l'impression directe

peut également favoriser l'efficacité dans

d'autres domaines. Bink explique : « Nous

avons beaucoup de clients qui produisent

sous marque de distributeur. Ils doivent donc

conserver un stock important d'emballages

de différentes marques. Cela nécessite de

l'espace et du capital, et ouvre également la

porte aux erreurs. En appliquant directement

le codage secondaire, on peut utiliser un emballage

uniforme tout au long du processus. »

Les producteurs de denrées alimentaires à la

recherche d'un moyen d'optimiser leur temps

de fonctionnement et leurs consommables

méritent également d'être pris en considération.

Avec l'encre Touch Dry pour la 5940 G

de Markem-Imaje, les utilisateurs disposent

En appliquant directement le codage secondaire, on peut

utiliser un emballage uniforme tout au long du processus.

Intéressant pour ceux qui produisent sous label privé.

d'un réservoir d'encre 75 % plus grand que

ce que proposent la plupart des concurrents.

Cela permet aux opérateurs de réduire les interventions

des utilisateurs de 43 %. En outre,

Markem-Imaje a conçu les réservoirs de manière

à pouvoir les remplacer sans arrêter la

production. « Plus il y a de continuité dans

la production, plus vous pouvez fonctionner,

plus vous pouvez produire et plus vous pouvez

faire des bénéfices », conclut Bink. ■

La nouvelle 5940 G de Markem-Imaje peut être équipée d'un maximum de quatre têtes d'impression pour imprimer

simultanément sur les deux faces d'une boîte.

En Europe, comme dans la plupart des régions,

les grandes chaînes de distribution exigent, au minimum,

des codes-barres conformes à la classe C de la norme

GS1-128.

53


Texte Elise Noyez | Photos Bascules Robbe

Arrêtez le surdosage

Station de remplissage compacte et mobile avec vis de dosage.

Une vis de dosage assure un remplissage précis.

Une guerre dévastatrice, des récoltes perdues, les prix des terrains et des carburants qui grimpent en flèche... dans la situation actuelle, il vaut mieux - lisez : plus que

jamais - être très attentif au dosage précis des produits, tant au moment de remplir les sacs que de préparer une certaine recette. Si vous ne le faites pas, les pertes

peuvent rapidement s'accumuler. Cédric Pollet, de Bascules Robbe, a calculé qu'une bonne unité de dosage serait déjà rentabilisée en 1 à 3 ans.

« Nous le constatons encore tous les jours »,

déclare Pollet, dans les petites comme dans

les grandes entreprises alimentaires : les sacs,

voire les big bags, sont remplis manuellement

ou avec une mauvaise machine de remplissage,

et pour éviter à tout prix un dosage insuffisant

du produit, ils optent systématiquement

pour un surplus. D'une part, cela coûte trop de

temps à l'opérateur de tout peser très précisément,

et d'autre part, les clients se plaindraient

rapidement en cas de manque. L'excédent n'est

donc pas facturé. Selon Pollet, le remplissage

des silos de mélange s'effectue également de

façon approximative. « Dans ce cas, une erreur

ou un surdosage n'entraîne pas seulement une

perte directe, mais peut également désorganiser

toute la préparation. »

Exemple de calcul

L'ampleur exacte de la perte dépend de

l'échelle de production, du degré de surdosage

et du prix du produit. « Supposons que

vous remplissiez 20 big bags de 1 000 kg

chaque jour, mais que vous ajoutiez systématiquement

20 kg supplémentaires. Pour un

prix de produit de 0,25 euro/kg, vous parlez

déjà d'une perte annuelle de 24 000 euros. Si

vous vendez le produit à 1,50 euro/kg, vous

parlez d'une perte annuelle de 144 000 euros.

Si vous travaillez avec des sacs plus petits de

20 kg et une capacité de 1 000 remplissages

par jour, alors, avec un surplus de 150 g par

sac, vous parlez toujours d'une perte annuelle

comprise entre 9 000 euros (0,25 euros/kg)

et 54 000 euros (1,50 euros/kg). Ce sont des

sommes remarquables, en comparaison des-

Une machine de remplissage pour sacs, également possible avec une hauteur réglable pour différents opérateurs.

54


quelles le prix d'achat d'une bonne unité de

dosage semble soudain bien modeste. »

Un remplissage

intelligent et précis

Avec plus de 175 ans de tradition dans le pesage

et la mesure, Bascules Robbe a ce qu'il

faut pour réintroduire la précision requise

dans le processus. « Si chaque emballage est

rempli à la tolérance, il n'y a pas de gaspillage

et le produit exactement livré est facturé. Les

exigences pour y parvenir sont un bon équipement

de pesage et une unité de dosage appropriée.

Il peut s'agir, par exemple, d'une vis,

d'une bande transporteuse, d'une vanne gravitaire,

d'un transporteur à vibrations, d'une

vanne papillon, etc. Chaque produit et débit

souhaité nécessitent en fin de compte une

approche différente. »

Production locale

Afin de répondre à la spécificité de chaque demande,

l'équipe de Bascules Robbe se charge

de l'intégralité du développement et de la production.

« Tout est conçu et produit localement.

Cela présente plusieurs avantages. C'est ainsi

que nous excluons le transport de conteneurs,

désormais très coûteux et souvent retardé, et

que nous pouvons parfaitement répondre aux

dernières exigences en matière d'hygiène et

de sécurité des machines. Mais surtout, cela

ouvre des possibilités de personnalisation et

permet d'inclure aussi d'autres aspects dans la

conception. Songez à la nettoyabilité rapide, à

l'ergonomie - une station de remplissage dont

la hauteur est réglable pour différents opérateurs,

par exemple - ou à des options supplémentaires

permettant d'éliminer les actions

répétitives des mains de l'opérateur afin qu'il

puisse se concentrer sur d'autres choses - scelleuses,

stations de découpe de sacs, robots

d'empilage ou de palettisation... ».

Installation de test d'une machine de remplissage avec bande transporteuse et scelleuse.

« Aujourd'hui surtout, les pertes dues

à un surdosage peuvent rapidement

s'accumuler. Une bonne unité de dosage est un

investissement de plus en plus judicieux ».

L'importance de la saisie

des données

La programmation des machines est également

effectuée chez Bascules Robbe. « Nous

offrons à nos clients la possibilité d'enregistrer,

de consulter et d'analyser les données

de pesage et de production. Nous sommes

extrêmement flexibles et pouvons développer

notre propre tableau de bord ainsi que le relier

au système ERP ou MES du client. Dans tous

les cas, l'idée reste la même : avoir une meilleure

idée de l'endroit, du moment et des circonstances

dans lesquels des erreurs peuvent

se produire et offrir ainsi la possibilité de procéder

à des ajustements. » ■

Station de remplissage sur mesure

pour les légumes.

Simple station de remplissage de big bags avec

détecteur de métaux.

55


Texte Roeland Van Den Driessche | Photos Vandemoortele, Barry Callebaut

La co-création comme moteur de l'innovation

dans l'industrie alimentaire

« La collaboration

est nécessaire

si nous voulons

être les meilleurs

au monde. »

L'industrie alimentaire flamande innove intensivement pour renforcer sa position internationale. Les collaborations intersectorielles sont un moyen d'innover encore

plus rapidement. Trois entreprises alimentaires de Flandre occidentale et orientale - Soubry, Barry Callebaut et Vandemoortele - ont dès lors uni leurs forces. Elles

veulent apprendre les unes des autres comment automatiser au mieux leur processus de production.

L'industrie alimentaire est un secteur important

de l'économie flamande, et elle est

pleinement engagée dans la transformation

vers l'industrie 4.0. L'importance des données

augmente très significativement. « Afin

d'optimiser le processus de production, nous

devons être en mesure de réagir aux changements

de l'environnement. Il est donc important

que nous gardions un œil sur tous

les paramètres et que nous en extrayions la

bonne valeur pour que notre produit final

reste stable. Ce processus devient plus complexe,

notamment parce que notre gamme

s'élargit », explique Maaike Minnaert, responsable

de l'innovation chez le fabricant

« L'offre s'élargit, la

production doit donc

être plus efficace. »

de chocolat Barry Callebaut. La demande

d'une gamme plus variée existe depuis un

certain temps. Le client est beaucoup plus

exigeant qu'avant. Vandemoortele l'a également

remarqué. « Notre gamme s'élargit,

mais le produit final doit toujours être de

qualité supérieure. Par ailleurs, la demande

augmente et nous devons donc être en mesure

de produire plus rapidement », poursuit

Tom Sabbe, responsable de la production

chez Vandemoortele. « Pour répondre à ces

questions, nous recherchons des processus

plus efficaces avec un rôle adapté pour l'opérateur.

Les contrôles automatisés en ligne

peuvent alors constituer une aide. »

Une solution à la pénurie

de main-d'œuvre

Afin de déterminer si les mesures effectuées

dans le cadre de ces processus sont de qualité

suffisante, le cluster fer de lance Flanders'

FOOD a lancé le projet Autoprocess avec le

soutien du VLAIO. ❯

56


Vandemoortele, Barry Callebaut et Soubry collaborent régulièrement pour innover plus rapidement.

La saisie des données joue un rôle important dans la transformation de l'industrie alimentaire vers l'industrie 4.0.

57


QUALITÉ, FORMATION, SOUTIEN ET CONSEILS

POUR UNE ENTREPRISE FIABLE

AUDIT

Des points de travail perspicaces

pour atteindre un niveau plus élevé

• Audits des fournisseurs

• Audits internes

• Audits HACCP

• Audits et inspections en matière

d’hygiène

Straatsburgdok Noordkaai 33, 2030 Anvers

Appelez le +32(0)3 291 0060 ou visitez www.ktba.be

Naamloos-18 1 19-05-2022 14:20


L'automatisation rend de nombreux emplois plus techniques. Cela exige des compétences différentes de la part des opérateurs.

« Ce projet a suscité une coopération intense

entre trois entreprises alimentaires,

grâce à laquelle nous avons pu acquérir de

nouvelles connaissances et accélérer l'innovation.

En fin de compte, nous avons tous

les mêmes buts et objectifs. Nous voulons

réduire les coûts et, en même temps, renforcer

notre position concurrentielle », affirme

Tom Sabbe. Ces projets d'innovation

présentent d'autres avantages : ils sont

bons pour l'image de l'entreprise et importants

pour le développement des connaissances

au sein d'une entreprise. « Si vous

voulez attirer de jeunes talents, vous avez

toujours un avantage en tant qu'entreprise

innovante. Certains emplois deviennent

plus techniques, car vous êtes automatiquement

en contact avec les nouvelles technologies.

Cela exige des compétences différentes

mais rend le travail plus stimulant.

En outre, nous voulons également sécuriser

les connaissances ici. Dans le passé, toute

‘« L'innovation et

la co-création vont

de pair. »

l'expérience provenait des opérateurs. Aujourd'hui,

il y a beaucoup de rotation, nous

devons donc nous assurer que nous gardons

le savoir-faire disponible afin de pouvoir

déployer de nouvelles personnes plus

rapidement », poursuit Maaike Minnaert.

Les projets d'innovation sont bons pour le développement des connaissances d'une

entreprise et constituent un atout pour attirer les talents.

Les bons partenariats

stimulent l'innovation

Outre ce projet, Vandemoortele et Barry

Callebaut établissent également des partenariats

entre eux. « Dans tout accord de

collaboration, il est important que de bons

accords soient conclus au préalable. Les

partenaires avec lesquels vous travaillez

doivent être de même niveau et avoir des

points communs, mais en même temps

être suffisamment différents pour que vous

puissiez réellement apprendre les uns des

autres. Le projet Autoprocess était déjà un

succès et nous devons continuer sur cette

voie avec le secteur alimentaire. L'innovation

et la co-création vont de pair », conclut

Maaike Minnaert. ■

59


Texte Valérie Couplez | Photos Schneider Electric

L'automatisation industrielle

réinventée

Le 24 mai, Schneider Electric organise un webinaire sur le thème de l'automatisation universelle et de son EcoStruxure Automation Expert.

Automatisation universelle. Entendez-vous le tonnerre qui gronde à Cologne ? Alors vous feriez mieux de vous accrocher à ces pages, car avec ce concept, rendu possible

par la norme IEC 61499, l'automatisation industrielle prend une toute nouvelle direction. Une direction qui ne se limite plus aux limites du matériel, mais où les

composants logiciels plug-and-produce ouvrent la voie à une automatisation ouverte et à des possibilités illimitées. Lors d'un webinaire le 24 mai, Schneider Electric

expliquera en détail comment la situation se présente et comment le fabricant y répond avec son EcoStruxure Automation Expert.

60


‘EcoStruxure Automation Expert est la réponse aboutie de

Schneider Electric à la tendance universelle de l'automatisation.’

Aujourd'hui, nous vivons dans une économie

véritablement numérique. Les innovations

technologiques et l'internet ont changé à jamais

notre façon de faire des affaires et de

fabriquer des produits. Il y a quelques années,

le lancement de la norme IEC 61499 a

donné naissance à un nouveau concept d'automatisation

qui répond aux aspirations des

entreprises de production dans ce nouveau

monde : l'automatisation universelle.

Pour plus d'efficacité et de

flexibilité

Un monde dans lequel les logiciels dictent

désormais les lois, car cela procure les avantages

nécessaires.

« Par le passé, une solution d'automatisation

était souvent une boîte noire. Une combinaison

fermée de composants matériels et d'un

contrôleur PLC qui faisait ce qu'il était censé

faire. Il n’était pas évident d'apporter des changements.

Ces dernières années, de plus en

plus de normes ont vu le jour pour sortir de

ce modèle et apporter plus d'interopérabilité.

« Songez à Namur ou à OPC UA », cite en

exemple John Coppens, responsable marketing

Industrie chez Schneider Electric. « Aujourd'hui,

l'accent est mis de plus en plus sur les logiciels

comme base des processus d'automatisation.

Le nombre de marques différentes présentes

dans la machine ou dans la production n'a plus

d'importance. Vous devenez indépendant du

matériel. C'est ce qui se passe déjà dans la pratique

aujourd'hui, mais avec beaucoup plus de

complexité et de détours. À l'avenir, les projets

d'automatisation deviendront des écosystèmes

ouverts offrant une bien plus grande flexibilité,

par exemple pour la reconfiguration, et permettant

une efficacité bien plus grande car tout

se correspond. Bien entendu, cela se traduira

également par des économies considérables

en termes de coûts d'ingénierie. »

Un webinaire montre ce que

c'est et ce que cela peut faire

Alors que le PLC faisait jusqu'à présent office

de chef d'orchestre, ce rôle sera à l'avenir réservé

aux logiciels.

Coppens : « Tout peut alors être programmé

dans un environnement logiciel familier

et distribué à partir de là aux composants

matériels. Cela exige une toute nouvelle

façon de penser. Pour les constructeurs de

machines et les intégrateurs de systèmes,

ainsi que pour les clients finaux, parce

que cela ouvre beaucoup plus de possibilités.

Mais en même temps, ce concept est

proche de ce que nous connaissons tous

aujourd'hui ; il ajoute simplement un autre

niveau. Les premiers projets pilotes à petite

échelle montrent le potentiel. Dans la prochaine

phase, nous voulons les déployer à

l'échelle pilote. »

Le 24 mai, Schneider Electric organise un

webinaire sur ce thème. « Le seul obstacle

est en fait le changement de mentalité

qui est nécessaire. Partout où nous allons

et expliquons le concept, vous pouvez sentir

la curiosité bouillonner. L'automatisation

universelle offre une réponse à bon

nombre des défis auxquels nous sommes

confrontés aujourd'hui dans le domaine de

l'automatisation industrielle. Au cours du

webinaire, nous expliquerons exactement

ce qu'implique l'automatisation universelle,

ce qu'elle peut signifier dans la pratique,

et comment nous y répondons avec EcoStruxure

Automation Expert. »

Expert en automatisation

d'EcoStruxure

EcoStruxure Automation Expert est la réponse

aboutie de Schneider Electric à cette

tendance universelle de l'automatisation.

John Coppens : « À l'avenir, les projets d'automatisation deviendront des écosystèmes ouverts qui permettront une

flexibilité et une efficacité beaucoup plus grandes, car tout se correspond. Bien entendu, cela se traduira également par

une économie considérable en termes de coûts d'ingénierie. »

« Il se compose d'un logiciel qui vous permet

d'automatiser, et de certains composants

matériels qui sont déjà préparés pour

cela, de sorte que vous pouvez commencer

à construire des applications très facilement.

C'est une démarche que nous ne ferons

que développer et approfondir à l'avenir

pour distribuer le temps d'exécution sur

le matériel. Vous pouvez alors commencer

très facilement à programmer et à contrôler

chaque composant dédié de manière spécifique.

Donc uniquement les blocs fonctionnels

qui sont pertinents pour cette partie

du matériel. La programmation deviendra

un jeu d'enfant, prédit Coppens. » ■

61


Texte Fevia / Geert Van Cauwenberge | Photos Fevia

Quelle est la résistance au

stress de nos entreprises

alimentaires ?

Après la crise du coronavirus, les entreprises alimentaires de notre pays sont aujourd'hui confrontées à de nouveaux défis difficiles. D'une part, les coûts de l'énergie,

des matières premières et des emballages, entre autres, s'envolent, et d'autre part, le conflit entre la Russie et l'Ukraine agit comme un accélérateur. Une enquête

récente auprès de 700 membres de la Fevia montre que de nombreuses entreprises rencontrent les inévitables problèmes de production et/ou de logistique. Quel est le

point de vue de Bart Buysse, PDG de Fevia, sur cette question ?

Bart Buysse, PDG de Fevia.

En 2020, la pandémie du coronavirus a durement

touché l'industrie alimentaire. Grâce,

notamment, à notre plan de relance et aux

mesures de soutien gouvernementales, le

secteur s'est redressé en 2021. « Nos entreprises

alimentaires ont enregistré de bons

chiffres de croissance l'année dernière. Avec

un chiffre d'affaires de 61,4 milliards d'euros,

1,9 milliard d'euros d'investissements,

30 milliards d'euros d'exportations et 98 000

emplois, les entreprises ont prouvé leur résilience

en temps de crise », confirme Bart

Buysse. « Cependant, il y a un chiffre qui ressort

malheureusement de manière négative,

et c'est la rentabilité. »

La baisse de la rentabilité

comme épée de Damoclès

Déjà pendant la pandémie, les entreprises

alimentaires belges ont été confrontées à

des pénuries de matières premières et, par

conséquent, à une augmentation des coûts.

Les coûts de l'énergie, des emballages et des

transports ont également fortement augmenté.

Ces derniers mois, la hausse vertigineuse

des factures d'énergie et la guerre en

Ukraine ont provoqué un stress supplémentaire

dans le secteur alimentaire. Bart Buysse

explique : « La rentabilité de nos entreprises

est tombée à un niveau historiquement bas

de 2,8%. Si elles ne peuvent pas répercuter

la forte augmentation des coûts, cette rentabilité

en souffrira encore plus. En avril 2022,

nous avons organisé une nouvelle enquête

auprès des membres de la Fevia afin d'établir

une cartographie claire. »

Les entreprises alimentaires

belges tirent la sonnette

d'alarme

« L'enquête montre que quatre entreprises

alimentaires sur dix réduiront leur production

dans les semaines à venir, voire devront

l'arrêter complètement », note Bart Buysse.

« Une entreprise sur dix a déjà ajusté sa

production à la baisse. En outre, la moitié

d'entre elles subissent des ruptures d'approvisionnement

et pas moins de sept entreprises

sur dix doivent modifier la composition

des produits. » Selon l'Organisation

des Nations unies pour l'alimentation et

l'agriculture, les perturbations de la chaîne

d'approvisionnement mondiale et les mauvaises

récoltes ont entraîné une hausse de

43 % du prix des matières premières en un

an et demi. « La guerre en Ukraine rend les

marchés encore plus nerveux », déclare

Bart Buysse. « Par exemple, le prix du blé

a augmenté de plus de 50% depuis le début

de la guerre. Des pénuries de plusieurs

autres matières premières sont également

à craindre. Quand on sait que les raffineries

européennes d'huiles végétales s'approvi-

62


sionnent en Ukraine pour 35 à 45% de leur

huile de tournesol, il faut actuellement tout

faire pour trouver des alternatives complètes

et abordables. Les producteurs alimentaires

belges sont également confrontés

à de graves pénuries d'huile de lin, de

miel et d'ovoproduits. »

Des prix plus élevés en

magasin en perspective ?

Dans toute cette problématique, un autre facteur

rend la situation particulièrement difficile

pour les entreprises alimentaires. Bart Buysse

explique : « De nombreuses entreprises de

notre secteur ne peuvent pas répercuter la

hausse de leurs dépenses sur leurs clients. Les

grandes chaînes de supermarchés, en particulier,

sont très réticentes à laisser nos entreprises

parler des inévitables augmentations

de prix. De la part de la Fevia, nous leur demandons

de ne pas être aveugles à la réalité

économique et de répercuter leurs augmentations

de prix sur les prix qu'ils paient aux entreprises

alimentaires. » Bart Buysse demande un

cadre réglementaire clair pour garantir que les

contrats et les prix puissent être ajustés plus

rapidement en temps de crise ou en cas d'augmentation

imprévue et importante des coûts.

« La moitié des entreprises alimentaires ont vu

leur facture d'électricité au moins doubler en

un an. 37 % ont même vu leur facture de gaz

tripler. De la part de la Fevia, nous demandons

aux autorités de prendre rapidement des mesures

temporaires, en plus des mesures structurelles,

pour tempérer les factures énergétiques

des entreprises alimentaires belges, et

surtout de ne pas créer de charges ou d'obligations

supplémentaires en ce moment. »

« Nos entreprises

alimentaires connaissent

de grosses difficultés en ce

moment. Mais pendant la

pandémie du coronavirus,

nous avons prouvé que

nous étions un secteur

résilient. »

Secteur résilient

Malgré tous les problèmes et les défis,

Bart Buysse veut donner un message d'espoir

: « Pendant la dernière pandémie du

coronavirus, le secteur alimentaire a été un

acteur essentiel qui a contribué à soutenir

notre économie. Dans le même temps, nos

membres ont montré à quel point ils sont

résilients. Aujourd'hui également, nos entreprises

alimentaires continueront à faire tout

ce qui est en leur pouvoir pour garantir l'approvisionnement

alimentaire de notre pays.

Avec le soutien et la flexibilité nécessaires de

la part de tous les partenaires - des gouvernements

aux clients - cela devrait certainement

réussir. » ■

63


DEVENIR PARTENAIRE

DE FOODTEC?

Tant sur le site web que dans le

magazine imprimé, nous vous donnons

la possibilité de faire partie de l’aperçu

des fabricants et fournisseurs les plus

renommés du secteur.

Vous pouvez ainsi notamment :

• Être repris comme partenaire dans les

pages de service du magazine

professionnel

• Être mentionné gratuitement dans le

tout nouvel index des entreprises sur

foodtec.be/fr

• Obtenir une position sponsorisée

avec page de profil personnalisée sur

foodtec.be/fr

• Profiter de votre widget d’entreprise,

avec liens vers le contenu rédactionnel,

les actualités et autres outils marketing

pertinents

Intéressé ?

• Appelez ou envoyez un courriel pour plus d'informations :

Alexander Dewaele +32 477 22 41 29

• Surfez sur foodtec.be/fr/annoncer/

• Scanner le code QR

a.dewaele@louwersmediagroep.be

SCANNEZ LE

CODE QR

Nos chefs d’édition vous détailleront volontiers nos

offres de partenariat.

foodtec.be/fr


Partenaires de Foodtec

Vous cherchez de l’information détaillée sur nos partenaires en

construction ? Scannez ce QR-code avec votre smartphone.

www.foodtec.be/fr/entreprises/

KROHNE BELGIUM NV

SA ACO PASSAVANT

Preenakker 6

1785 MERCHTEM

T +32 52 38 17 70

E info@aco.be

DDD TECHNICS SPRL

Bettestraat 25

9190 STEKENE

T +32 3 283 83 11

E info@dddtechnics.be

W www.dddtechnics.be

Spuibeekstraat 5

2800 MALINES

T +32 2 466 00 10

E krohnebelgium@krohne.com

W www.krohne.be

SCHMERSAL BELGIUM

Nieuwlandlaan 73

3200 AARSCHOT

T +32 16 57 16 18

E info@schmersal.be

W www.aco.be

W www.schmersal.be

AZO NV

Katwilgweg 15

ECOLAB

Noordkustlaan 16C

1702 GRAND-BIGARD

T +32 24 67 51 11

E info.be@Ecolab.com

W https://fr-be.ecolab.com/

KTBA BELGIUM NV

Straatsburgdok Noordkaai 33

2030 ANVERS

T +32 3 291 00 60

W www.ktba.be

STÄUBLI BENELUX N.V.

Meensesteenweg 407-409

8501 BISSEGEM (COURTRAI)

2050 ANVERS

T +32 56 36 40 04

T +32 3 250 16 00

E azo-benelux@azo.com

W www.azo.com

FLUXER

Ovenstraat 29

8800 ROULERS

T +32 51 20 71 41

E sales@fluxer.be

W www.fluxer.be

MARKEM-IMAJE B.V.

Jagersdreef 1 F

2900 SCHOTEN

T +32 3 633 99 99

W www.markem-imaje.com

E robot.be@staubli.com

W www.staubli.com

STRAALTECHNIEK

BASCULES ROBBE

Noordlaan 7

8820 TORHOUT

T +32 50 21 25 47

E info@basculesrobbe.be

W www.basculesrobbe.be

HYLINE

Booiebos 27

9031 DRONGEN

T +32 9 244 78 18

E info@hyline.be

W www.en.hyline.clemessy.com

NEDERMAN NV

181 Chaussée de Mons

1600 LEEUW-SAINT-PIERRE

T +32 2 334 22 50

E sales@nederman.be

W www.nederman.be

INTERNATIONAL

Antwerpsesteenweg 100

2630 AARTSELAAR

T +31 162 748010

E info@straaltechniek.net

W www.straaltechniek.net

BELTZ 247

Industrielaan 15

8810 LICHTERVELDE

T +32 51 49 03 99

+32 496 16 00 73

IFM ELECTRONIC

Zuiderlaan 91

1731 ZELLIK

T +32 2 481 02 20

E info.be@ifm.com

W www.ifm.com/be/fr

PRESA NV/SA

Brusselsesteenweg 558

3090 OVERIJSE

T +32 2 657 02 22

E info@presa.com

W www.presa.com

SCHNEIDER ELECTRIC BELGIË NV

Dieweg 3

1180 UCCLE

T+32 2 373 75 01

W www.se.com/be

65


Partenaires de Foodtec

Vous cherchez de l’information détaillée sur nos partenaires

en construction ? Scannez ce QR-code avec votre smartphone.

www.foodtec.be/fr/entreprises/

SSI SCHÄFER N.V./S.A.

Dellingstraat 34

2800 MALINES

T +32 15 79 68 70

E info.be@ssi-schaefer.com

W www.ssi-schaefer.com

VEGA

J. Tieboutstraat 67

1731 ZELLIK

T +32 2 466 05 05

E info.be@vega.com

W www.vega.be

VEROLUB NV

Klaverbladstraat 2a

3560 LUMMEN

T +32 13 46 08 00

E sales@verolub.be

W www.verolub.be

ZOUTMAN

Schaapbruggestraat 50

8800 ROULERS

T +32 51 26 87 26

E info@zoutman.com

W www.zoutman.com

66


Exelerate TUFSOIL

Gel nettoyant et dégraissant prêt à l’emploi conçu pour éliminer

les salissures tenaces brûlées

Exelerate TUFSOIL a une formule

patentée où l’hydroxyde de

potassium (KOH), l’hydroxyde de

sodium (NaOH), les solvants et

les tensioactifs agissent ensem-

-

misée

les salissures tenaces brûlées.

Prêt à l’emploi Gel Nettoyant et dégraissant puissant

• Appliquer sans diluer, mélanger

ou titrer

Avantages

• Réduisez la manipulation de

produits chimiques et gagnez du

temps

• Longue durée d’adhérence

(jusqu’à 90 minutes sur une

surface verticale)

• Résiste aux surfaces

chaudes (jusqu’à 93 °c) sans

sécher

• Aide à réduire l’atomisation et

la brumisation du produit

Avantages

• Augmente le temps de contact

avec les sols

• Élimine le besoin de réappliquer

constamment de la chimie

et d’attendre que les surfaces

refroidissent

• Aucune odeur caustique perçue

par les utilisateurs

• Contient une concentration active

élevée d’alcalis, de solvants

et de tensioactifs

Avantages

• -

sures tenaces brûlées*

• Réduisez le temps consacré au

récurage manuel, au grattage et

au décapage à haute pression**

*dépend de l’unité d’application,

de la fréquence de nettoyage et du

type de saleté

**vs. autres nettoyants alcalins en

mousse

Applications soils


Friteuses en inox | fours | fumoirs | séchoirs | étagères | passerelles | domaines environnementaux

Salissures soils


Sucres carbonisés | huiles | protéines

Équipement

Pour des performances optimales, il est recommandé d'appliquer Exelerate TUFSOIL avec une unité de pulvérisation

de gel à air comprimé.

unité mobile ou modèle mural

Ecolab SRL

Noordkustlaan 16c

1702 Groot-Bijgaarden

02 467 51 11

fr-be.ecolab.com


Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)

Hooray! Your file is uploaded and ready to be published.

Saved successfully!

Ooh no, something went wrong!