Views
1 year ago

Stratégies 2017

L'événement Enquête

L'événement Enquête © getty images Où sOnt les femmes? là. diversitÉ Pour les 10 es Rencontres de l’Udecam, Stratégies a donné la parole aux dirigeantes d’agences médias, bien plus nombreuses qu’on ne pourrait le penser. Sir Martin Sorrell, le fondateur et CEO de WPP, en exclusivité, nous donne aussi sa vision de la question. la rÉdaction @Strategies Inégalités salariales, harcèlement de rue, manspreading, charge mentale… Autant de sujets médiatisés cette année qui montrent que le sexisme continue à faire rage en ce début de XXI e siècle. Les combats féministes restent (malheureusement) d’actualité. Prendre conscience des inégalités, détruire des mythes, cela demande du temps, de l’énergie et surtout d’en parler. Si l’Udecam a choisi ce thème pour ses 10 es Rencontres, c’est peut-être parce que l’association représentative des agences médias a un exemple à donner. En France, sur la totalité des agences médias, on ne compte pas moins de onze dirigeantes. Soit plus de la moitié des postes ! Même si pour la présidence des groupes, il faudra repasser… Stratégies a choisi de les montrer et de leur donner la parole. Qu’apprend-on à travers ces témoignages? Qu’il faut bien souvent des femmes pour faire progresser les femmes. Et qu’à ce titre, la parité n’est pas un objectif mais un moyen. Que l’avènement du numérique est l’occasion de rabattre les cartes. De se faire entendre sur la toile, mais aussi de tuer dans l’œuf toute velléité de supériorité masculine, en remettant à zéro les compteurs d’expérience et d’expertise. Reste un obstacle de taille : celui du manque de confiance en soi, qui reste parfois un frein pour accéder au top management. Mais là aussi les choses changent... ◊ StratégiES N° 1915 6 07/09/2017

l'événement / Enquête Dorothée Caulier directrice générale adjointe d’UM France (IPG) La place de la femme devrait être un non sujet. Des études font le parallèle entre accession des femmes au pouvoir et performance de l’entreprise : il faudrait enfin les croire ! Pour moi, la mixité est le sujet. Le combat devrait porter sur les minorités en général, et dans celles-ci, il y a les femmes. L’important, c’est l’équilibre : homme, femme, senior, diversité... Dans la publicité, ça commence à changer. Mais depuis des millénaires, on nous raconte que l’homme tue le mammouth et la femme attend dans la grotte. Forcément, c’est lent ! Beaucoup de femmes manquent de confiance. Plus on les aidera à la restaurer, plus on leur donnera la force d’y arriver. PaSCale Miguet directrice générale de Zenith (Publicis Group) Je suis interloquée par ce thème. Cette formulation, où l’influence « au féminin » est rattachée à la notion d’expertise, me heurte. Je suis à mon poste grâce à mon parcours digital, mes expériences. Non pas parce que je suis une femme. Mon mode de management est le reflet de ce que je suis, mes rencontres, mon éducation... Comme n’importe qui. Aujourd’hui, grâce au digital et à l’expertise data, on s’intéresse plus au parcours qu’au genre de l’internaute. Dans les jeunes générations, la question du genre est moins marquée. Mais il suffit de voir comment se comportent des boîtes comme Uber, accusées de harcèlement sexuel, pour savoir que le sujet reste important. Corinne abitbol directrice générale en charge des études d’Omnicom Media Groupe (Omnicom) Si j’ai pu accéder à ce poste, c’est surtout grâce à des hommes, qui m’ont permis d’arriver à des fonctions à responsabilité. Ces hommes m’ont fait plus confiance que moi-même, m’incitant à prendre des risques, à bouger sur d’autres métiers. La confiance en soi, c’est primordial. Les agences médias ont permis à des femmes d’occuper ces jobs : l’ouverture d’esprit y est plus grande. Ce secteur a dû se remettre en cause plus tôt avec le numérique, mais parfois nous ne sommes pas très modernes dans notre organisation du temps de travail, surtout sur le télétravail, qui pourrait aider beaucoup de femmes. laurenCe Milhau directrice générale de Group M Connect (WPP) Pour évoluer, il faut changer la société par le haut. Chez Group M, des femmes de 35 ans avec enfants ont des postes élevés. Elles-mêmes sont dirigées par des femmes, plus compréhensives : soyons honnêtes, lors d’un problème avec un enfant, l’école n’appelle pas le père ! Si je suis mère et que je brigue un poste à responsabilité, je devrais travailler différemment, plus qu’un homme. Comme beaucoup, j’ai eu des réflexions machistes, sous couvert de boutades, mais n’ai pas eu à subir le fait d’être une femme dans mon job alors que j’ai évolué dans des secteurs « masculins ». Peut-être parce que j’ai du caractère. Et puis parfois, je me mets des barrières, je me dis : « Si j’avais été un homme, je me serais imposée. » © amélie Marzouk - Christophe guibbaud/reporters by Havas - annaMarchlewska_0618 - Dr Séverine Six directrice générale d’Arena Media (Havas Group) Il y a beaucoup de femmes en agence média à des fonctions de direction, très peu en créa et dans le luxe. Les agences médias sont féminisées depuis 25 ans. Des pionnières ont ouvert la voie. Dans les grands médias, il y a peu de femmes et à la présidence des groupes, aucune. Ce problème global de société concerne les hommes, et les femmes, qui n’ont pas confiance en elles. Se focaliser sur la conciliation vie pro /perso est une fausse question. Cela permet aux entreprises, par quelques mesures, de dire que les choses changent. Les femmes qui réussissent gèrent les deux, comme les hommes devraient avoir à le faire. Sabina groS directrice générale de Carat (Dentsu Aegis Network) Au cours de ma carrière, je n’ai ressenti ni frein, ni aide, lié à mon sexe. Ma particularité, c’est d’être étrangère. D’origine russe, je suis intrinsèquement issue de la diversité. Je vis avec ma différence. Du coup, le fait d’être une femme n’est pas le sujet principal. J’ai dû faire mes preuves en début de carrière, comme tout le monde, mais sur d’autres points. En France, c’est parfois dur de s’intégrer quand votre parcours n’est pas linéaire. Personnellement, j’aime m’entourer de profils atypiques. Les personnes avec qui je travaille ne sortent pas toutes d’une école de commerce. 07/09/2017 7 StratégieS N° 1915

references-n-103-juin-2015-11420237chpzt
Wolvendael magazine 626 février 2017
focus - Ministère de l'énergie et des mines
Fichier PDF - Agence Nicole Schilling Communication
Brochure 2013 (PDF - 8,20 Mo) - Lagardère Publicité
“Le mobile est l'épicentre d'un nouveau mode de consommation du ...
TOURISMEet du Les 7e RENCONTRES - Rencontres Tourisme Brive
TOURISMEet du Les 7e RENCONTRES - Rencontres Tourisme Brive
!
les Clés de l'univers du luxe - L'Etudiant
Les services aux - (CCI) de Strasbourg et du Bas-Rhin
INNOVER POUR NOS CLIENTS - Prepaid MVNO
Téléchargement kabo_brand_content.pdf - Recherche Marketing ...
Représentativité de l'Association du personnel de l'OCDE
Lignes directrices pour l'évaluation des situations d'urgence
Rapport annuel 2004 synthèse - GL events
L'Ecole de Management... autrement - L'Etudiant
fondé sur l investigation - La main à la pâte
Brochure «Récréation Active» destiné aux enseignants - Fit-4-Future